Partagez | .
Sur un malentendu [PV Sirius]
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 1
Jetons : 662
Points d'Expériences : 39

MessageSujet: Sur un malentendu [PV Sirius]   Sam 17 Déc - 18:08


© AkumaCursed

Sur un malentendu
avec Sirius B. Powell


Cela faisait quelques temps que j’étais à l’académie. Tout se passait plutôt bien. J’aimais l’idée d’un entraînement matinal, et bien que sa violence et son franc parlé me gêne un peu, la Générale Jackie était une personne que j’admirais par sa discipline. Elle me rappelait un peu ma mère sur certains points : une hygiène de vie irréprochable, et têtue comme une mule ! C’était comme à la maison, on pouvait le dire, et c’était parfait pour moi. Tous les jours, j’avais mon petit rituel : levée très tôt, je faisais mes étirements personnels, puis je me préparais et allait à l’entraînement. Ensuite, j’allais en cours, utilisant mes moments de pause pour réviser un peu. Puis, pour finir, je m’accordais la moitié de mon temps libre pour de l’exercice, puis l’autre moitié pour ce que je voulais. Et je m’y tenais, autant que Rina. Ma petite Mélo était adorable, et nous nous sommes liées d’amitié très vite. Je la laisse hors de sa Pokéball quasiment tout le temps. Pas qu’elle n’aime pas y être, mais elle est une compagnonne inestimable, et elle m’encourage autant que je ne le fais pour elle. Je pense que nous nous entendrons toujours aussi bien.

Aujourd’hui, j’avais décidé de me promener un peu dans les couloirs. Pour un jour froid, il y avait un peu de soleil dehors, et je n’aurais pas trop aimé rester enfermée dans ma chambre sans en profiter. Et les longs couloirs de l’école étaient parfaits pour se dégourdir les jambes sans aller braver les températures. Certaines salles de classe étaient encore prises par des élèves, pas toujours pour des cours. Certains étudiaient, d’autres s’y occupaient de leurs Pokémons. Je regardais par la porte à chaque fois qu’une était ouverte, souriant aux gens. Je les aimais bien. Bon, des fois, ils étaient un peu bizarres, mais c’était agréable malgré tout de les côtoyer.

Mon regard s’arrêta cependant lorsque je passais une salle, et je revenais sur mes pas, Rina poussant un petit cri en voyant la même chose que moi. Mon sang ne fit qu’un tour. Que faisait ce garçon ?! Ni une ni deux, j’entrais dans la pièce, et sans réfléchir, faisais ce qui me semblait le plus juste pour arrêter cet élève. Un coup de pied dans le genou, un coup de coude dans le ventre, puis je le plaquais au sol sans attendre.

« - Qu’est-ce que tu fais ?! » disais-je fermement.

Bon… Peut-être que ce n’était pas vraiment la meilleure réaction que je pouvais avoir… Mais ça, pour le comprendre, il va vous falloir l’autre point de vue de cette histoire… !



_________________

 
I no longer need anyone
to save me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: Sur un malentendu [PV Sirius]   Mar 20 Déc - 18:28




sur un malentendu

Avec Raine Quincy

On pouvait dire ce qu’on voulait de Sirius, il était extrêmement travailleur. Peut-être même un peu trop travailleur. Perfectionniste était également un adjectif qui allait bien au jeune homme et les nombreuses heures qu’il passait dans sa Costumerie pour améliorer toujours plus ses techniques de couture ne pouvaient que confirmer ce trait de caractère du garçon. Il était capable de passer des heures entières à juste retravailler la courbe qu’il donnait à une robe, ou l’éclat que ce tissu avait avec cette forme. Pour autant, il adorait ça. Sincèrement. De tout son cœur. Alors ce qui semblait être des minutes devenaient des heures et il se retrouvait bien souvent à rentrer, le ventre creux d’avoir loupé l’heure du repas, à des heures avancées à sa chambre où bien souvent son colocataire était déjà prêt à s’endormir. Autant dire qu’en général, le lendemain matin, il était pas vraiment propice à se lever dès la première sonnerie du réveil.

Ce matin là était l’un d’eux. Un de ses matins où il avait veillé trop tard et où il s’était comporté en zombi toute la journée. Alors pourquoi s’était-il réfugié dans sa Costumerie aussitôt que la sonnerie de fin des cours avait résonné ? La réponse était toute simple. Il était un imbécile insatisfait. Il y avait quelque chose qui l’embêtait depuis la soirée d’Halloween et pour une fois ça n’avait strictement aucun rapport avec son double du futur. C’était bien plus en rapport avec son parcours. Il avait décidé au début du mois qu’il deviendrait coordinateur peu importait ce qui se mettait sur son chemin, l’œuf noir qui brillait sur la grande table centrale de la costumerie le lui rappelant à chaque instant. Non, ce qui l’embêtait et qui était la raison de sa présence ici alors qu’il rêvait d’un lit était bien plus esthétique.

Ce qui le tracassait était son incapacité à faire de fausses blessures crédibles. Il n’avait pas vraiment eut le temps de se ridiculiser à la soirée, Célébi étant apparu assez rapidement après son arrivée, il n’avait pas vraiment put parader. Et en soit, maintenant qu’il avait un peu de recul, c’était pas plus mal. Les fausses blessures qu’il avait alors faites sur sa Couafarel n’allait pas du tout. DU TOUT. Il fallait absolument qu’il s’entraîne et il avait décidé qu’il s’entraînerait ce soir. Même s’il était crevé. Nanmého. Il fallait bien qu’il se force un peu.

Il avait donc sortit sa Couafarel et s’était installé en tailleur devant avec tout son matériel et ses tutoriels et méthodes trouvées sur le web. Ainsi préparé, il allait faire de jolies blessures réalistes sur le pelage blanc comme neige de sa princesse. Il récupéra également la pâte qui allait lui servir à former les creux de la blessure et lui donner un aspect bien plus réaliste. Il commença d’ailleurs à l’appliquer sur le flanc de Spica avec attention avant de sculpter le tout. Une longue balafre qui partait du haut du dos vers le ventre. Il fit attention a ne pas la faire trop régulière. Ensuite, il entama l’étape amusante.

La peinture ! Comme un gosse, Sirius étala la peinture sur la pâte. Un rouge assez clair pour commencer puis de plus en plus foncé et même un peu de noir au centre pour donner de la profondeur. Voilà qui rendait beaucoup mieux que lors d’Halloween. Les mains pleines de peinture rouge et ses vêtements d’atelier eux aussi plein de peinture et sa Couafarel en train de jouer la comédie devant lui, le tableau pouvait être facilement mal interprété. Et il le fut.

En moins de temps qu’il n’en faut pour dire Wattouat, Sirius se retrouva planqué au sol avec un coude dans le ventre. Attendez quoi ? Le nez face au sol, il ne pouvait pas voir la jeune fille qui l’avait sauvagement attaqué de dos. Qu’avait-il fait pour mériter ça ? La question qu’elle lui posa impétueusement était réciproque. Qu’avait-il fait ? Et elle, qu’est-ce qu’elle faisait ?

- Je pourrais te retourner la question ! C’est pas moi qui attaque les gens sans prévenir bien que je conçoive que le principe d’attaque passe pas forcément par la prévention de l’adversaire mais tu apprendras que je suis pas spécialement un grand combattant, voir pas du tout et que tu aurais put prévenir quand même ! Spica ! Fait quelque chose !

Sa Couafarel était vraiment une diva qui aimait l’emmerder puisqu’elle jappa faiblement avant de se laisser tomber sur le sol !

- Arrête ta comédie, on sait très bien que tu as rien !

Vas y Sirius, enfonce toi.

© BB Dragon


_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 1
Jetons : 662
Points d'Expériences : 39

MessageSujet: Re: Sur un malentendu [PV Sirius]   Jeu 22 Déc - 18:40


© AkumaCursed

Sur un malentendu
avec Sirius B. Powell


Et il essayait de me faire croire que tout allait bien, en me rejetant la faute dessus ! Comment osait-il ? Je reconnaissais bien là le comportement de certains dresseurs. Ils utilisaient et exploitaient sans relâche leurs Pokémons, et lorsque ceux-ci finissaient mal en point, cela leur passait au-dessus de la tête ! C’était inadmissible, et j’allais lui apprendre à faire du mal à un pauvre petit Pokémon sans défense… Sans attendre, je le forçais à se retourner, lui collait une gifle, et me relevait pour aller auprès du Couafarel.

« - Comment tu peux dire qu’il n’a rien ?! Oh lala… Tout ce sang… »

Je ne devais pas perdre mon sang-froid – même si c’était déjà un peu raté, mais que voulez-vous, réflexe –. Je me penchais sur la blessure, soufflant pour me calmer, et plongeait mes mains dans le pelage, observant avec attention. Puisque je devais déterminer ce que cette pauvre chose avait, je devais être le plus attentive possible. Je posais doucement mes doigts sur la blessure, essayant de… Attendez. C’était bizarre. Je reculais un peu ma tête. C’était très réaliste de loin, mais… C’était… Du maquillage ? Du faux ?

… Oups.

Je n’osais pas regarder derrière moi. Parce qu’il y avait un peu un garçon que je venais de tabasser sur un malentendu. Hm… Lentement, je me retournais, avec un sourire désolé.

« - Oh, c’est… C’est du faux ? Ouah, c’est vraiment bien fait… ! Ahah… Euh… Désolée. J’ai paniqué en voyant tout ça, tu sais, on voit tellement souvent des dresseurs qui se fichent totalement de la gravité des blessures de leurs Pokémons, et qui prennent ça à la légère, et j’ai un peu… Réagi trop fort. »

Ca, tu peux le dire, moi-même ! Oh, quelle idiote tu es, tu n’es pas arrivée ici depuis très longtemps, et tu rates déjà tout… Les gens vont te prendre pour une folle qui frappe sans raison ! Il va falloir que tu te fasses pardonner. Je me relevais.

« - Euh, tu as besoin d’aide ? Encore désolée ! » disais-je en lui tendant la main pour l’aider à se relever, avant de me souvenir qu’elle était rouge de – faux – sang. « Oups ! Euh, ahah, c’est… C’est un peu perturbant, quand-même… ! »



_________________

 
I no longer need anyone
to save me
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: Re: Sur un malentendu [PV Sirius]   Jeu 12 Jan - 22:23




sur un malentendu

Avec Raine Quincy

Vraiment. Cette journée était juste pourrie. À croire qu’en ce moment, les mauvaises journées se changeaient en mauvaises semaines. C’était quoi le délire, il allait passer un mois entier à enchaîner les catastrophes ? C’était sensé aller un peu mieux ces derniers temps. Il avait flotté sur son petit nuage après sa victoire au concours jeune de Lansat et après ça le monde semblait contre lui.

La tête enfoncé dans le sol, c’était peut-être le moment pour philosopher sur les derniers événements de sa vie mais puisque la demoiselle qui avait décidé que son ventre était parfait pour y loger son genou, il avait pas trop d’autres choix. C’était sacrément ridicule comme situation. Il se voyait bien, en penseur, dans une position improbable à réfléchir sur les problèmes du monde tandis qu’une harpie lui défonçait le dos avec une grande délicatesse. La gente féminine et toi Sirius, c’est un sacré quelque chose hein.

Depuis son arrivée à la Pokemon Community, c’était assez impressionnant comme son rapport avec les demoiselles avait changé. Ça avait peut-être avoir avec le fait qu’il avait lui même pas mal changé depuis son arrivé ici mais avant, quand il traînait encore dans les soirées mondaines, il n’avait qu’à claquer des doigts pour qu’une dizaine de midinettes ne lui saute dessus assoiffées de sa présence. Ici, il avait certes un bon nombre de fangirls (on se refaisait pas et en toute honnêteté, Sirius était terriblement populaire et avait beaucoup de succès auprès des gentes féminines (et masculines) de l’école) et si ça ne le dérangeait pas vraiment car il avait appris à en faire une totale abstraction, Sirius avait découvert un autre spécimen de demoiselle dans cette école toute particulière. Dont la demoiselle qui était sur lui faisait clairement partit.

Du caractère. En général, une capacité à faire mal assez élevée et surtout, elles étaient super jolies. Et très attirantes du point de vue de Sirius. Prenez le pour un masochiste (et au fond, c’était pas si loin de la vérité) mais Sirius adorait ces filles pleines de pouvoir qui semblaient n’avoir peur de rien. Il aimait avoir à se battre pour atteindre leurs sentiments et voir enfin toute la douceur qui se camouflait derrière le mur de fer qu’elles opposaient au monde. Bien sur, chacune d’entre elle était totalement unique et Sirius ne pouvait pas se permettre de toutes les connaître aussi bien qu’il l’aurait voulut. De toute façon, les quelques filles du style qu’il connaissait et qu’il avait dans sa vie suffisait amplement. Masochiste, certes, mais pas, totalement, suicidaire. Il aimait Etna. Il avait pas besoin de plus de coup merci bien.

Pourtant, le voilà qui traînait là, le nez dans le sol parfaitement propre de sa costumerie pour s’être entraîné. Un comble. C’était un fichu comble. Du fichage de gueule. D’habitude, il y avait une raison quand il se faisait martyriser mais aujourd’hui, il n’avait rien fait d’autre que s’entraîner. Wow. Vraiment. Journée totalement entièrement pourrie. Il avait beau essayer de faire comprendre à la jeune fille qu’il n’avait pas réellement blessé sa Couafarel que c’était du faux (du faux !), elle ne l’écoutait pas et dramatisait le tout. Au moins, ça lui confirmait qu’il s’était amélioré. Positif Sirius, soit positif. Fallait bien l’être dans une situation pareille. Non ?

Il fut relâché après s’être une nouvelle fois engueulé et que la jeune fille s’éloigna pour vérifier l’état de santé de la Couafarel. Au moins, elle verrait que c’était faux. Sirius se redressa et fit craquer son cou et ses poignets avant de faire tourner ses bras, les épaules endolories. L’air un peu bougon, il s’installa en tailleur en regardant la jeune fille constater son erreur. Et ouaiiiiiiiiiiiis. Pour une fois il était pas en tord ! Pas en tord ! Huhu.

Un peu trop satisfait de lui, il attendit que la jeune fille revienne vers lui. Avec un peu de chance, elle allait murmurer ses excuses et il pourrait lui demander de répéter bien fort juste pour l’embêter. Et au final, si elle était évidement gênée, elle lui présenta des excuses plus que correcte et un peu boudeur il lui fit signe que c’était bon.

- T’inquiète, c’est pas très grave. En fait c’est même plutôt cool ? T’es une super héroïne en fait ?

Mauvaise humeur oubliée, la mine triste de la demoiselle lui donnait envie de la refaire sourire, il força un peu le trait en mimant une pose de super héro depuis le sol avec un air stupide. Il attrapa sa main, mélangeant leurs peintures dans un splash étrange. Il se releva en se présenta.

- Sirius Powell, d’ailleurs. Je suis un Noctali. Enchanté de faire ta connaissance ?

Il la laissa répondre puis regarda autour de lui avec une légère moue. La petite bataille avait foutu un léger bordel dans sa costumerie et sa peinture rouge était étalée un peu partout autour d’eux. Il allait devoir nettoyer ça. Nettoyer Spica aussi. Il eut un léger sourire.

- Ça te dérange de m’aider pour ranger tout ça ? On aura qu’à dire que c’est en échange de mon service en tant que mannequin de combat.

Il lui fit un léger clin d’œil avant de lui dire de rester dans la costumerie le temps qu’il attrape le matériel dans le placard à balais le proche. Une fois tout rassemblé dans la pièce, l’étape grand nettoyage de la peinture sang pouvait commencer. Le tout au chiffon, savon et eau.

- En tout cas, c’est pas plus mal, au moins maintenant je sais que je gère assez bien mes fausses blessures. Merci ! Il me semble que je t’ai jamais vu, tu fais partit des nouveaux élèves du trimestre ? Tu sais dans quelle spécialité tu vas partir ? Désolé je suis peut-être un peu trop curieux.

Il eut un léger rire gêné, se retenant à la dernière minute de passer sa main encore couverte de peinture dans ses cheveux.

© BB Dragon


_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sur un malentendu [PV Sirius]   

Revenir en haut Aller en bas
Sur un malentendu [PV Sirius]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: l'établissement :: Les diverses salles de l'école-