Partagez | .
[#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1346
Points d'Expériences : 473

MessageSujet: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Mar 20 Déc - 15:32

Sortie Capture : Noël 2016 7G

Comme toujours assise près du bastingage, Obéline avait l’impression que cette place était désormais sienne. A chaque sortie capture, la gamine se retrouvait là, au plus proche de l’océan où ses yeux se perdaient. Depuis longtemps maintenant, l’île de Lansat n’était plus en vue. Il n’y avait qu’une immensité bleue qui s’étendait à perte de vue dans un calme brisé par l’agitation qui régnait sur le bateau. Les élèves étaient surexcités et pour dire vrai, les professeurs aussi, pour une fois. Et il y avait de quoi. Tout ce beau monde réuni en cette journée d’hiver clémente se rendait sur une mystérieuse île mouvante. Il y avait en cela déjà bien assez de quoi réveiller l’âme d’aventurier qui sommeillait en chacun des passagers. Mais bien plus que l’île en soit déjà exceptionnelle, c’est pour ce qu’elle abritait que tous s’impatientaient. De nouveaux pokémons. L’île, d’après les rumeurs, regorgait de créatures de la nouvelle région d’Alola et tout le monde rêvait déjà de les voir, de les étudier et surtout d’en capturer au moins un.

Les discussions allaient de bon train. Entre les envies de certains et les suppositions d’autres, on entendait de tout. Allez savoir où placer la limite entre les fantasmes des uns et la réalité de leur propos. Obéline cependant ne prenait pas part à la discussion. Elle avait déjà eu l’occasion de se frotter à certaines créatures d’Alola lors de sa mission de cet été et cela ne lui avait pas forcément laissé les meilleurs souvenirs… Elle se souvenait de la ville ravagée par les Mangloutons que Lyra et elle avait du secourir. Elle se souvenait des blessures qu’ils avaient causées. Elle se souvenait de son Emolga blessé gravement à cause de ces maudites belettes. Elle chercha du regard Lyra qu’elle trouva un peu plus loin sur le pont. Elle se demanda si elle aussi avait quelques réticences face à cette nouvelle sortie capture mais décida de ne pas aller la déranger. Notamment parce que ses genoux étaient occupé par un Doudouvet assoupi. Également parce que ses pensées étaient ailleurs. Obéline se demandait s’il était vraiment sage pour elle de recevoir dans son équipe une nouvelle créature. Ils étaient déjà six et elle avait encore un oeuf qui attendait d’éclore. Pouvait-elle réellement s’occuper d’un nouveau venu en plus d’un nouveau né ? La gamine n’en était pas sûre… Elle avait bien vu comment se passait les choses lorsqu’elle ne pouvait pas accorder son attention à ses pokémons et elle ne voulait pas retraverser ça une seconde fois…

Soudain le bateau s’arrêta, la tirant de ses pensées. Elle prit Pepi dans ses bras et se dirigea mécaniquement vers le pont, avant de s’apercevoir qu’ils étaient toujours en pleine mer… L’île en plus d’être mouvante était-elle sous-marine ? La gamine se voyait déjà en scaphandre à explorer les fond marins lorsqu’un professeur brisa ses rêves en leur expliquant qu’ils allaient devoir atteindre l’île à dos de Loklass, le bateau ne pouvant s’approcher plus. Les élèves se mirent donc en file indienne et sautèrent tour à tour sur le dos d’une des créatures marines qui attendaientt près de la coque. Alors que certains hésitaient à faire le grand saut, Obéline, gamine avant tout, sauta sans hésiter, sourire au bout des lèvres sur la coquille de sa monture. Ce simple changement de plan raviva la bonne humeur naturelle de la Mentali, chassant ses doutes… Elle verrait bien après tout ! Et autant profiter de ce voyage à dos de Loklass !

Alors que le pokémon commença son avancée au milieu de ses congénères, la gamine sortit de sa pokéball son canard préféré pour qu’il puisse profiter d’une petite baignade. Autant elle savait que Daffy ne pouvait pas suivre la vitesse d’un bateau et c’est pourquoi elle ne l’avait pas envoyé dans l’eau avant, autant un Loklass, elle l’en savait capable. Le psykokwak à peine libéré plongea dans l’eau… avant de vite remonter à la surface pour monter sur le dos du Loklass. Pour dire vrai, il n’avait pas l’habitude d’une eau aussi profonde et grande et noire et… Il frissonna à cette idée. Il s’installa au bord de la carapace pour garder tout de même ses petits pieds dans l’eau

▬ Et bien alors tu n’en profites pas plus ?  

▬ Koooo..

Obéline sourit face à ce qu’elle prenait pour de la flemmardise. Enfin, il avait au moins pu plonger quelques secondes, c’était déjà ça se dit-elle.

Ils continuaient tranquillement leur avancée au point que l’île qu’il voyait au loin il y a encore quelques minutes était devenue complètement visible. Elle n’était pas très grande mais semblait posséder de larges plages et une jungle à la végétation impressionnante. On aurait aussi dit que… Quoi ? Obéline sentit son sac bouger. Que … ? Non... Pas maintenant ? La gamine sortit en vitesse l’oeuf qu’elle avait mis dans son sac. Elle savait qu’il n’allait pas tarder à éclore, plus parce que cela faisait quatre mois maintenant qu’elle l’avait qu’à cause d’un quelconque mouvement de la part de son occupant... Mais... maintenant ? Au milieu de l’océan ? En plus, elle n’avait aucune idée de son contenu. Elle priait pour qu’elle ne tombe pas sur un pokémon énorme comme un Ronflex ou un Drakkarmin ou même pire…. Elle observait la coquille se fissurer avec crainte. Daffy était monté pour voir également la fameuse éclosion et Pepi qui s’était réveillé observait également, intrigué.

Finalement l’oeuf finit d’éclore et c’est un petit pokémon qu’elle trouva dans ses bras. Il ressemblait à une chauve souris drôlement mignonne qui l’observait avec de grands yeux. Obéline n’avait jamais vu pareille créature et elle sortit donc son ipok pour en apprendre plus. Il s’agissait apparemment d’un Sonistrelle cependant les couleurs ne correspondaient pas… Serait-ce… un shiny ? Obéline sourit à cette surprise, l’observant avec joie étendre ses petites ailes et commencer à voleter autour d’elle puis du Loklass. Il avait l’air si mignon, si naïf, à peine né…

▬ Bienvenue dans l’équipe petit Sonistrelle !

Il émit un cri joyeux en étendant son nom, bien qu’un peu perçant, mais Obéline le regardait avec curiosité et joie entremêlées voler autour de la tête de leur monture, se rapprochant de ses oreilles bleues en tourbillon qu’il… mordit ?! QUOI ? Le Sonistrelle attaquait à grands coups de morsure le Loklass qui se secoua de plus en plus violemment dans tous les sens pour le faire partir ce qui eut pour conséquence de faire tomber à l’eau le psykokwak, Obéline réussissant à se rattraper de justesse en serrant dans ses bras son petit coton. Il avait déjà failli se noyer une fois, pas deux ! Obéline, lorsqu'elle retrouva un semblant de stabilité, rappela immédiatement le nouveau né dans sa pokéball. Une fois calmé, le Loklass jeta un regard noir à Obéline puis reprit sa route.


▬ Désolée…

Daffy remonta sur le dos du pokémon et lui et Pepi lancèrent un regard inquiet à leur dresseuse qui se traduisait grosso modo par “quel monstre viens tu d’accueillir dans notre équipe ?”. Obéline sourit maladroitement, elle-même plutôt inquiète du caractère de la créature qu’elle venait d’apercevoir… Pourrait-elle un jour tomber sur un pokémon au tempérament facile à vivre ? Juste un jour ? Elle soupira, serrant dans ses bras ses deux pokémons.


▬ Allez ! Ca va aller, il était peut être juste un peu surpris de se trouver en pleine mer…

Même Obéline n’y croyait pas.

Finalement, la jeune coordinatrice et ses pokémons arrivèrent sur une des plages de l’île. Elle voulut remercier le Loklass et s’excuser à nouveau du comportement du Sonistrelle mais il ne daigna même pas la regarder… Tant pis… Elle se dirigea alors vers l’amas d’élève qui s’étaient réuni autour des professeurs. Chaque membre du corps professoral allait accompagner un groupe d’élèves pour cette aventure pour les surveiller et éviter qu’ils ne se perdent… Ou se fasse kidnapper par une des nouvelles créatures… Ou pire…

Obéline choisit de rejoindre son professeur préféré : Heartnett. Il y avait dans le groupe quelques autres élèves qu’elle connaissait bien, notamment Sirius et Alex qu’elle salua de la main tout sourire. Elle resta cependant dans son coin, un poil trop préoccupée par le comportement de son Sonistrelle pour prêter attention à ce qu’il se passait.  Elle marcha machinalement en suivant le groupe et ne s’en rendit compte que lorsque celui-ci s’arrêta devant une magnifique créature marine. Une sorte d’otarie mélangée à une sirène. Elle était magnifique. Heartnett, en totale extase devant cette beauté aquatique, leur apprit qu’il s’agissait d’une Oratoria et décida de se lancer dans un duel de “fabulousitude” avec elle.

Cela pouvait des heures et tout le monde dans le groupe le savait bien et c’est pour cela que la plupart des élèves décidèrent de larguer leur professeur ici, préférant continuer l’aventure de leur côté. Obéline en fit également de même. Jusqu’à maintenant ils avaient longé la plage et les rochers, elle décida donc de s’avancer vers la lisière de la jungle tout en restant pour le moment proche de la mer, au cas où. Elle ne savait pas quel pokémon elle souhaitait rencontrer. Un type aquatique, un type plante, insecte ? Elle n’en savait trop rien et décida de rester entre les deux milieux au cas où.

Lors de leur marche, elle fit sortir de leur pokéball sa Pixi, son Emolga ainsi que son Scarabrute. Elle aurait voulu faire sortir sa petit Stalgamin, mais elle craignait que la température ne soit un peu trop chaude pour qu’elle profite réellement de cette balade… La petite souris volante s’amusa à couper les branches et feuillages des arbres dont le feuillage dépassait sur la plage et se trouvait donc sur son chemin. Les autres étaient plutôt calmes. La goupix trottinait au plus près de sa dresseuse, le Scarabrute fermait la marche. Seule le Psykokwak et le Doudouvet étaient un peu inquiets… Pour certaines raisons...

La petite troupe avança ainsi, presque au complet, à la recherche de nouvelles créatures.



HRP:
 

_________________


 
she is just a little
snowflake


Dernière édition par Obéline Gauthier le Lun 9 Jan - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Mar 20 Déc - 19:02

ETAPE 1

Voici les six Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en cinq dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.



Utilisation de Coupe : Tu gagnes 1 Baie Fraive
Utilisation de Plongée : Raté !

Vous possédez 5 PokéBalls.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1346
Points d'Expériences : 473

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Mer 21 Déc - 12:49




Merci ♥


_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Mer 21 Déc - 12:57

ETAPE 2

Tu rencontres Plumeline ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1346
Points d'Expériences : 473

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Dim 25 Déc - 0:11

Dans le ciel sans le moindre nuage, le soleil était désormais au plus haut et sa douce chaleur en ce mois d’hiver n’était clairement pas de refus. Même pour Obéline qui profitait de l’occasion pour se laisser chauffer au soleil pendant leur balade sur l’île mouvante, abandonnant traditionnels pull et écharpe. Cela faisait une vingtaine de minutes qu’elle avait quitté son professeur et elle et sa petite troupe n’avait pas encore croisé le moindre pokémon. Mais grâce aux douces températures et à la beauté du paysage qu’ils parcouraient, Obéline ne s’en inquiétait guère. Elle préférait profiter de ce moment presque magique entre elle et ses pokémons, plaçant son nouveau problème nommé Sonistrelle dans les oubliettes de son esprit.

Il faut également préciser qu’avec l’animation que ses compagnons provoquaient sur leur passage, n’importe quel créature douée d’un minimum d’intelligence préfèrerait rapidement les éviter. Entre la Goupix qui lançait une flammèche à quiconque osait s’approcher de trop près de sa dresseuse, l’Emolga qui coupait tous les feuillages sur son passage les laissant tomber sur le crâne du Scarabrute qui les tranchait en fins morceaux à l’aide de ses pinces pour éviter qu’ils encombrent le sol et le Psykokwak qui lançait hasardeusement des attaques choc mental… Aucun être n'allait s’approcher d’eux.

Aucun.

Sauf un.

Depuis un petit moment, un petit oiseau tout feu tout flamme les observait depuis la jungle. Discret, il les avait suivis, se cachant derrière les immenses palmes des arbres locaux. Il voudrait les rejoindre. Depuis longtemps, il rêve de s’envoler vers de nouveaux horizons, de faire partie d’une équipe, de rencontrer de nouvelles créatures et même de devenir amis avec elles ! Tel était le rêve de ce petit Plumeline. Seulement, les visiteurs étaient plus que rares sur cette île et jamais il n’avait eu le courage de s’élancer seul au dessus des océans pour quitter sa région natale. Mais aujourd’hui, les choses pouvaient changer ! Enfin il pouvait prendre son destin en aile !

Il ne savait pas trop comment les approcher. Il hésitait, se sentant soudainement bien impressionné par une si belle et grande (?) équipe. Pourrait-il en faire partie ? Pourrait-il rendre fière sa dresseuse ? Se ferait-il des amis ? C’était son rêve qui se jouait là ! Il devait faire le premier pas ! Le petit oiseau se calma donc, respirant de grandes bouffées d’air puis s’élança.

Devant Obéline et ses compagnons, un nouveau pokémon surgit des feuillages de la forêt et se posa devant eux. Il les observa, s’amusant un peu de leur surprise, puis les salua magistralement. Ce pokémon possédait un vrai sens de la mise en scène ! Un pokémon rêvé pour toute coordinatrice et Obéline s’en rendit compte immédiatement. Elle n’avait jamais vu une créature pareille et se douta qu’il s’agissait d’une nouvelle espèce, ce que son ipok lui confirma rapidement.

▬ Un plumeline… Je vois… Elle leva ses yeux de son pokedex et sourit au bel oiseau. Et tu voudrais rejoindre mon équipe c’est bien ça ?

Ravi d’entendre ces mots qu’il n’osait espérer, le volatile secoua vivement sa tête, oubliant ses manières maniérése dans l’excitation du moment. La dresseuse lui sourit de plus belle.

▬ Et bien dans ce cas j’imagine que je n’ai plus qu’à te souhaiter la bienvenue parmi nous !

La gamine saisit donc entre ses doigts une des pokéballs que contenait son sac et l’envoya sur le Plumeline, absolument ravi de pouvoir rejoindre l’équipe. Il observa de ses grands yeux pleins d’étoiles la pokéball se rapprocher de lui, s’ouvrir et… laisser apparaître dans un rayon de lumière rouge un pokemon blanc et rose pâle qui sans prévenir fonça sur lui. Complètement désorienté, se sentant également trahi par la dresseuse qu'il voyait déjà à ses côtés au sommet, le Plumeline ne put rien faire contre l’attaque dévastatrice du Sonistrelle qui se rua sur lui pour le mordre et le griffer, tout en émettant un son strident qui rendit fou de tristesse comme de rage le pauvre Plumeline.

▬ NOOOON ! SONISTRELLE ARRÊTE !

Mais le pokémon n’écoutait pas. Sous les yeux ahuris de la plupart de ses pokémons qui ne l’avaient encore jamais vu, Obéline courut ramasser la pokéball qu’elle avait envoyé sur le Plumeline pour rappeler à l’ordre son nouveau désastre… Elle savait très bien ce qui s’était passé… Sur le Lokhlass, dans la précipitation, elle avait rangé la pokéball qui avait servi à emprisonner le Sonistrelle dans la poche de son sac contenant ses pokéballs vides… Et voilà où sa négligence les avait mené… Quelle idiote ! Obéline jura contre elle même lorsqu’elle rappela le nouveau venu dans sa pokéball. Seulement, ce dernier n’avait clairement pas l’intention de se laisser emprisonner à nouveau, lorsqu’il vit arriver sur lui le rayon lumineux, il l’esquiva et s’envola vers la forêt abandonnant sa victime comme sa dresseuse.

▬ Mais non, c’est pas vrai…

Son pokémon venait de s’enfuir mais elle ne pouvait pas le rattraper comme ça, elle voulait d’abord soigner le petit oiseau. Elle allait se précipiter vers le Plumeline gravement blessé lorsque venant de la jungle, une myriade d’oiseaux rouges, semblables à celui tristement étendu au sol, lui fit barrage dans un brouhaha de piaillements enragés. Il faut savoir que ce pauvre Plumeline n’était pas le seul à épier Obéline et son équipe. Derrière lui, comme depuis toujours sa famille, ses amis, toute sa colonie le soutenait, l'encourageait à avancer, à prendre son envol ! Ils étaient avec lui, dans l’ombre des coulisses lorsqu’il s’avança courageusement vers cette dresseuse. Ils étaient tous heureux, presque autant que le principal intéressé. Ils se souvenaient de lui, encore jeune oiseau, leur racontant ses rêves d’aventure avec toujours la même passion et enfin il allait pouvoir accomplir son destin. La larme à l’oeil, ils observèrent son échange avec la jeune humaine, émus de voir enfin leur poulain s’envoler de ses propres ailes. Alors lorsque le monstre rose et blanc sortit de la pokéball et se mit à attaquer leur protégeé le choc les empêcha dans un premier temps d’agir. Ils ne comprenaient pas la trahison, la disgrâce dont ils venaient d’être témoins et victimes.

Lorsque la traîtresse rappela sa… sa…. chose cruelle qui finalement partit ailleurs -bon débarres - et qu’elle osa s’avancer pour achever leur ami, tous s’envolèrent furieux, prêt à le défendre et surtout… le venger.

Obéline stoppa net sa course devant le mur de Plumelines qui lui faisait face. Le spectacle d’une cinquantaine d’oiseaux de feu battant des ailes devant elle était magnifique mais elle n’avait guère le temps de l'admirer. Il ne fallait pas être un génie de perspicacité pour se rendre compte que très clairement ces oiseaux n’étaient pas amicaux. Elle voulait pourtant faire un pas en avant. Elle voulait leur expliquer que tout ceci n’était qu’un malentendu, qu’elle était plus que désolée. Jamais elle n’avait voulu faire de mal à leur congénère. Bien au contraire elle se faisait une joie de l’accueillir dans son équipe, d’apprendre à le connaître, de s’en faire un ami.

Mais il était trop tard.

Trop tard pour le pardon.

Trop tard pour la rédemption.

Il ne lui restait plus qu’une chose à faire : fuir.

Elle savait que d’une seconde à l’autre les oiseaux allaient se jeter sur elle comme dans un film Hitchcockien et pourtant son corps ne bougeait pas. Elle ne pouvait se résoudre à abandonner le petit pokémon blessé sans rien y faire, sans s’excuser, sans essayer de l’aider. Mais la volée de plumes n’avait que faire de ses remords. Les premiers commençaient à s’élancer sur elle, toujours figée sur place. Alors que ses pokémons la tirait en arrière pour qu’elle évite l’attaque, le plus faible d’entre tous quitta les bras de sa dresseuse pour faire front. Pour la protéger, le petit et faible Doudouvet, le regard plein de détermination, était prêt à se sacrifier.

Il ne jouait pas les héros, il en était un.

Alors Obéline sortit de sa tétanie. Risquer sa vie oui, risquer celle de ses pokémons non. Elle se jeta sur son petit coton, le prit dans ses bras et courut à toute vitesse avec ses autres compagnons dans la direction opposée. Bien vite la distance entre eux et la volée de Plumeline se réduisit dangereusement. Obéline sentait dans son dos l’air brassé par les ailes des oiseaux. Dans peu de temps ce serait leur bec et leurs griffes.

▬ TOUT LE MONDE DANS LA JUNGLE !

Sur ces mots, Obéline se précipita sur sa gauche, s’engouffrant dans l’étouffante forêt tropicale. S’ils voulaient semer leurs assaillants volants, la densité de la jungle ne pouvait être que leur meilleur allié. Ils coururent pendant une dizaine de minutes, Bouddha récupérant le canard épuisé à mi-parcours sous un bras et lorsque le dernier cri de Plumeline disparut, ils s’arrêtèrent enfin, épuisés. La gamine fit rapidement le compte, un, deux, trois, quatre, cinq… Ils étaient tous là. Sauf un évidemment. Elle observa autour d’elle. Elle était en plein coeur d’une jungle sans aucun repère. Autrement dit…

Perdue.

Mais il n’était pas dans caractère d’Obéline de paniquer si facilement. Une fois le souffle retrouvé et une bonne gorgée d’eau avalée, elle en donna à ses pokémons et se releva.

▬ Bon j’imagine que je vous dois quelques explications… Le Pokémon que vous avez vu tout à l’heure, c’est celui de l’oeuf, c’est un Sonistrelle et on va dire… qu’on va avoir quelques soucis avec lui je pense…

Euphémisme quand tu nous tiens.

▬ Donc je vous propose qu’on aille à sa recherche.

Devant la mine déconfite de Pixi et d’Ekko, elle ajouta :

▬ Car oui que vous le vouliez ou non, pour l’instant il fait parti de l’équipe et il est hors de question que je le laisse causer plus de dégâts !

Elle avait encore en tête le corps gisant du Plumeline sur le sable. Lui qui avait l’air si ravi de la rejoindre… Elle s’en voulait terriblement, encore plus lorsqu’elle s’imaginait ce que ce pauvre pokémon pouvait penser d’elle… Elle se retourna et sécha les larmes qui lui montaient aux yeux. Elle ne voulait pas se montrer faible devant ses pokémons, bien qu’ils ne soient pas dupes et qu’elle en avait parfaitement conscience. Elle respira un bon coup et entama la marche le coeur lourd. Elle ne voulait clairement plus revivre ni même revoir un tel cauchemar. Elle devait arrêter le monstre qu’elle avait libéré avant qu'il ne soit trop tard.


HRP:
 

_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Dim 25 Déc - 11:37

ETAPE 2

Tu rencontres Denticrisse Shiny ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !


Je ne sais pas si je dois me réjouir pour toi... xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1346
Points d'Expériences : 473

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Lun 2 Jan - 16:25

La jungle qu’elle traversait rappelait par sa végétation l’île de Touga à Obéline. Les arbres qui y poussaient et les feuilles qu’elle écartait de son chemin étaient semblables à ceux de l’île où elle avait passé l’été. Si elle avait été plus attentive, elle aurait pu remarquer que les odeurs aussi y étaient similaires, fraîches et tropicales, que les fleurs qui poussaient sur les lianes semblaient venir de la même espèce que celles sur Touga, mais Obéline n’avait guère de temps à consacrer à l’observation du paysage environnant. Elle et son équipe de choc avançaient derrière la renarde, museau en l’air, dans l’espoir de repérer l’odeur du Sonistrelle au milieu des milliers de senteurs qui se mélangeaient dans un labyrinthe olfactif. Cependant, Pixi ne voulait décevoir sa dresseuse et ne se décourageait pas dans sa tâche. Elle suivait le mince parfum que la jeune chauve-souris avait laissé derrière elle comme un fil délicat et précieux dont elle ne pouvait perdre la trace.

La dresseuse suivait juste derrière elle, son doudouvet dans les bras. Elle lançait des regards aux alentours espérant ne pas trouver de corps de pokémon inconscient qui aurait malheureusement rencontré le chemin de sa folie furieuse… Mais jusqu’à présent ils n’avaient rien rencontré d’anormal, au grand soulagement d’Obéline.

Cela faisait une vingtaine de minutes qu’ils s’enfonçaient dans la forêt et la gamine commençait à envisager le fait qu’ils ne retrouveraient peut être jamais son Sonistrelle. Après tout, l’île était tout de même assez grande, et il pouvait être n’importe où. Jamais ils n’auraient le temps de tout explorer moins d’une journée s’il avait eu l’idée de se cacher quelque part. Mais d’un autre côté, était-ce si grave qu’il ne le retrouve pas ? Pour le moment, la seule chose qu’avait réussi à prouver le Sonistrelle c’était son agressivité, Obéline avait-elle vraiment besoin d’un compagnon aussi problématique ? N’avait-elle pas assez de problèmes à gérer avec sa propre équipe de, certes, bras cassés mais d’au moins gentils pokémons ?

"Je pense qu’avec toi il fera un super pokémon qui remportera tous les concours du monde"  

La gamine soupira et serra son coton plus fort contre elle, qui ne demanda pas son reste et la câlina en retour. Elle avait dans ses yeux l’image de ce petit garçon qui lui avait donné cet oeuf, son regard à mi-chemin entre le regret et la joie, ces paroles encourageantes et surtout, la confiance qu’il avait placé en elle. Il était hord de question qu’Obéline brise les rêves qu’avait porté cet enfant. Elle ferait de ce pokémon un grand champion des concours ! Peu importe les efforts que cela lui prendrait !

De nouveau résolue, Obéline reprit sa marche plus confiante que jamais. Quelques instants plus tard comme un écho à sa résolution, Pixi les guida jusqu’à une vaste étendue d’eau en plein coeur de l’île où la gamine reconnut immédiatement la petite créature blanche et rose pâle qui voletait au-dessus du lac.

▬ Sonistr…. AIE.

Obéline se boucha les oreilles, le Sonistrelle venait d’émettre un de ses rugissements stridents. Elle allait faire l’erreur d’enlever les mains de ses oreilles lorsqu’un second cri encore plus irritant arriva jusqu’au petit groupe. Une fois qu’il prit fin, le Sonistrelle reprenait de plus belle. C’était absolument insupportable.

La dresseuse chercha l’origine de ce deuxième cri si particulier et le trouva rapidement. Il provenait d’un pokémon encore plus… particulier qui dépassait de la surface claire de l’eau. Un poisson aux couleurs et aux formes plus qu’improbables se tenaient sous le Sonistrelle, tout sourire. Obéline et son équipe eurent un instant de pure stupéfaction. Que cette étrange créature était… moche ? Rien, absolument RIEN n’allait dans son design. Mais cela ne semblait guère contrarier l’intéressé. Au contraire, il riait de toutes ses dents, semblant se moquer allègrement du piètre son que le petit Sonistrelle réussissait à produire. La chauve-souris, vexée d’être la victime de telles moqueries, fonça alors vers l’eau pour attaquer son opposant mais s’arrêta net à la surface lorsqu’il vit le poisson y plonger. Le Sonistrelle n’osait pas mettre la moindre patte dans l’eau.

▬ Tiens, on dirait qu’il n’est pas à l’aise avec l’eau...

Finalement le Sonistrelle battit de l’aile pour remonter et partir, prenant la fuite en abandonnant tout honneur. C’est évidemment ce moment là que le poisson choisissait pour remonter et rire de plus belle, faisant revenir la chauve souris à la charge. Le spectacle aurait pu être amusant s’il n’était pas accompagné des bruits stridents des deux pokémons...

▬ Bon maintenant que je l’ai retrouvé autant le récupérer !

La gamine saisit une pokéball de son sac et l’envoya en direction du Sonistrelle. Elle ne dit rien, histoire d’essayer d’avoir son pokémon par surprise puisqu’il avait réussi à esquiver la pokéball la dernière fois qu’elle avait tenté de le rappeler. Cependant, la chauve-souris remarqua au dernier instant la pokéball qui arrivait dans sa direction et l’évita une nouvelle fois par pur réflexe.

▬ Raaaaah zut !

Dans sa chute, la pokéball retomba vers le lac et Obéline s’imaginait déjà devoir plonger au fond de l’eau pour la récupérer, enfin au moins il n’était pas très profond… Rah quelle idiote… Quoique, l’étrange pokémon semblait se diriger vers la pokéball, peut être voulait-il la ramasser pour la ramener à Obéline ? Qu’il était serviable !

▬ Oh merci honorable poisson ! C’est très gentil de… HEIN ?

Le poisson avait disparu. La pokéball avait rebondi sur son dos et l’avait aspiré. Pourtant c’était celle de… Oh non... La gamine comprit. Elle s’était encore trompée de pokéball… Au lieu d’envoyer celle de son Sonistrelle, elle en avait envoyé une vide qui avait capturé la créature aquatique… Enfin, pour l’instant….


HRP:
 

_________________


 
she is just a little
snowflake
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Lun 2 Jan - 21:13

ETAPE 4

Tadam ! Denticrisse shiny est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.

Il vous reste 4 Pokeballs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 20
Jetons : 1346
Points d'Expériences : 473

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Lun 9 Jan - 23:14

La pokéball s’était refermée, se secouant quelques fois mais n’empêchant pas sa lente plongée vers le fond du lac. Lorsqu’au travers de l’eau translucide, Obéline vit la petite boule finir sa course sur les roches immergées et devenir immobile, elle comprit qu’elle venait là de se faire un nouveau compagnon. Elle qui cherchait juste à rappeler son Sonistrelle, la voilà qui repartait avec un étrange poisson en bonus ! La petite chauve-souris était d’ailleurs toujours au-dessus de sa tête, à tourner, tourner en rond et en bourrique, narguant sa dresseuse de ses grincements stridents.

▬▬ Oh toi j’en ai marre !

Il était rare de voir Obéline perdre tout contrôle. Plutôt patiente, il ne lui arrivait finalement que très rarement de perdre son sang-froid. Mais la petite créature rose et blanche en à peine quelques heures d’existence avait réussi l’exploit d’énerver la gamine au plus haut point. D’un bond et sans crier gare, Obéline s’élança sur son pokémon et l’attrapa entre ses bras. Il se débattit violemment, allant jusqu’à mordre et griffer la jeune fille autant qu’il pouvait, mais il était hors de question de le relâcher dans la nature. Il pouvait faire une croix sur ses ambitions malfaisantes.  

Ne pouvant se risquer à abandonner un bras dans l’assaut, Obéline appela son Scarabrute pour qu’il se saisisse de la pokéball du Sonistrelle qui était dans sa sacoche. Une fois la prison miniature en sa possession, le sage rappela tout naturellement la bête enragée dans un lieu où il ne ferait plus de mal à personne. Le monstre capturé, il aida Obéline de sa main libre à se relever, s’inquiétant d’un regard perplexe des blessures qui recouvraient désormais ses bras.

▬▬ Merci Bouddha… Et ne t’en fait pas pour ça, c’est juste des égratinures, ajouta-t-elle avec un sourire à moitié forcé.

Elle se dépêcha d’enfiler la veste qu’elle portait à sa taille pendant que le reste de son équipe arrivait vers elle pour ne pas les inquiéter. Evidemment, sa renarde fut la première à lui sauter dessus, la refaisant tomber à la renverse et la gratifiant de généreux coups de langue sur le visage. Pepi ne se fit pas prier non plus et repris sa place dans les bras d’Obéline. Daffy et Ekko furent plus discret dans leur enthousiasme, le canard parce qu’il n’était pas sûr d’avoir tout saisi, l’écureuil parce que c’est un tsundere inavoué.

L’équipe rassurée de voir l’ennemi commun enfermé, Obéline se remit sur pied et observa le lac. La pokéball était toujours là, attendant paisiblement son heure.

▬▬ Bon il n’y a pas trente mille moyens de récupérer cette pokéball ! Daffy je compte sur toi !

▬ Kwak ?

Avant même de s’en rendre compte, le canard avait été saisi à deux mains par Obéline, soulevé bien au dessus du sol et lancé en plein coeur du lac dans un plouf monumental. La méthode pouvait paraître cruelle, mais Obéline savait très bien que si elle l’avait laissé réfléchir, il aurait mis une heure à se préparer, tâter l’eau, se perdre dans les obscures tréfonds de son esprit, calculer à quelle heure il avait mangé sa dernière baie etc… Bref, cela aurait été beaucoup trop long et la gamine avait atteint sa limite niveau patience pour aujourd’hui. En plus, elle savait que son Psykokwak aimait bien nager, donc autant le forcer un peu pour qu’il en profite ! Un peu comme à un enfant qui refuse de prendre son bain mais finalement ne veut plus en sortir.

Obéline profita de la plongée de son pokémon pour instaurer une pause repas à toute son équipe ! Il était plus de quatorze heures et ils n’avaient toujours rien avaler depuis leur arrivée. Pendant qu’elle préparait leur petit campement de fortune, Obéline confia à Ekko et Pixi la tâche de ramasser quelques baies fraîches pour le dessert ! La renarde se fit une joie d’accepter la tâche que sa dresseuse lui confiait et grogna sur l’Emolga qui ne montrait à son sens pas assez de joie quant à la mission qui leur était confiée ! Tous les deux partirent donc en direction de la forêt, Obéline était confiante, elle savait que Pixi ne la decevrait pas et pourrait facilement gérer Ekko.

Pixi, le museau relevé, fière d’avoir été choisi par Obéline pour cette lourde responsabilité, ramassait les baies que son compagnon faisait tomber et coup de coupe et les déposait dans une grande feuille tropicale qu’elle tirait sur son chemin. L’écureuil avait beau être insupportable, il faisait presque correctement son boulot. C’était déjà ça. En à peine quelques minutes ils avaient déniché assez de baies pour tout le monde, bien que seule Obéline et elle soient dignes d’y toucher selon la renarde. Mais que voulez-vous Obéline est bien trop généreuse… Ekko avait déjà repris le chemin du campement lorsque la renarde entendit un bruit derrière un buisson. Elle n’y prêta guère attention tout d’abord, ne voulant perdre de temps sur le chemin du retour et du visage souriant de sa dresseuse, mais elle avait beau avancer, le bruit ne cessait pas. On la suivait sans aucun doute ! Voulait-on tendre un piège à son humaine ? Elle ne pouvait laisser passer ça !

D’un bond, Pixi se jeta dans le fourré dont venait le bruit et fit tomber le malotru. Elle se retrouva ainsi à quatre pattes sur un oiseau bien familier.

▬ Pix ?

Elle recula un peu, laissant ses crocs visibles cependant, pour laisser le Plumeline bien mal en point se relever difficilement. Il comprenait parfaitement que la Goupix soit surprise de le voir ici, épider ses gestes et la suivre jusqu’au campement mais il tenta entre deux quintes de toux de s’expliquer. Depuis qu’il s’était réveillé de son évanouissement, il avait de plus en plus de mal à croire qu’Obéline avait agi ainsi volontairement. Il n’arrivait pas à s’imaginer une telle cruauté. Il avait donc décidé de retrouver cette gamine et d’en avoir le coeur net. Evidemment tout son groupe avait essayé de l’en dissuader, ce n’était pas raisonnable, d’autant plus dans l’état dans lequel il était. Et pourtant… Il ne voulait pas lâcher l’affaire. L’oiseau a donc suivi leur trace, ce qui n’avait pas été très difficile. Et finalement, il était tombé sur elle, la renarde. Il lui demanda donc confirmation, tout cela n’avait-il été qu’un horrible plan dans le but de le blesser au plus profond de son âme ou une simple méprise aux désastreuses comséquences ?

Pixi hésita. Elle voulait laver l’affront qui planait sur la tête de sa dresseuse, mais d’un autre côté en agissant ainsi, il y avait des chances que cet oiseau rejoigne l'équipe... Mais la petite goupix avait mûri. Un tant soit peu. Elle avait compris que son intérêt à elle n’était pas toujours celui de sa dresseuse. Et dans le cas présent que le pardon de ce stupide oiseau ne pourrait que soulager Obéline. Elle inspira un grand coup, laissant de côtés ses sentiments égoïstes et expliqua la vérité au Plumeline. Ce dernier en écoutant son histoire eut les traits traversés par un tel soulagement que même Pixi se sentit heureuse devant sa joie retrouvé. C’était comme si en un mot, il avait retrouvé foi en l’humanité.

Il remercia chaleureusement la goupix pour son honnêteté et à sa grande surprise lui souhaita élégamment d’une gracieuse révérence une bonne continuation ! La renarde lui demanda ce que cela signifiait. Ne voulait-il pas faire partie de l’équipe d’Obéline ? Il secoua négativement la tête. Même si son coeur était désormais soulagé, il était encore bien trop tôt pour lui de rejoindre Obéline sans avoir le moindre ressenti. S’il rejoignait l’équipe un jour, ce serait l’esprit complètement libre et ce n’était pas encore le cas aujourd’hui. Il salua une dernière fois la renarde, lui laissant une bien étrange dernière parole en guise d’adieu : “Je veillerais sur vous”.

Le goupix regarda l’oiseau de feu s’envoler vers la cime des arbres et reprit le chemin du retour, perplexe, traînant derrière elle son chargement de baies.

Lorsqu’elle déboucha dans la clairière, elle aperçut Obéline et les autres assis en rond, en train de se répartir la nourriture. Le Psykokwak était revenu de sa baignade et une fière pokéball, toute mouillée, trônait à côté de la gamine. Cette dernière remarqua la présence de sa renarde et lui sourit, accompagnant sa mine ravie de grands gestes de bienvenue, rapidement rejoint par les autres. Pixi sourit à son tour, avançant majestueusement vers la petite troupe, ramenant son trésor avec elle. Elle avait beau le nier de tout son être, elle aimait faire partie de cette équipe qui rendait sa chère dresseuse si radiante de bonheur !

Le repas terminé dans la bonne humeur, Obéline proposa à la petite troupe de rentrer tranquillement. Ils se mirent donc en route, reprenant le chemin de la forêt. Pixi préféra garder pour elle sa rencontre avec le Plumeline. S'il ne souhaitait pas s'exprimer ni se montrer de lui-même, elle respectait sa décision et n'allait clairement pas le faire pour lui de toute façon. C'est d'ailleurs sans doute parce qu'elle était au courant de la situation qu'elle fut la seule à remarque la présence d'un petit espion derrière eux.



HRP:
 

_________________


 
she is just a little
snowflake


Dernière édition par Obéline Gauthier le Mer 15 Mar - 14:26, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4420-309-obeline-gauthier-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4466-obeline-gauthier-mentali#46065
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   Mer 11 Jan - 18:02

Modération Plongée Obéline

Réussi !
Gain Tu gagnes une Pierre Lune !


Modération Coupe Obéline

Gain Tu gagnes 1 Baie Pécha et 1 Baie Nanana   !


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]   

Revenir en haut Aller en bas
[#NOËL 2016 - 7G] Nouveaux compagnons, nouvelles galères ? [Terminée]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: les sorties captures :: Anciennes Sorties-