Partagez | .
[#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé
 Coordinateur Mode

Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 16 yo
Niveau : 31
Jetons : 3747
Points d'Expériences : 766

MessageSujet: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Mer 21 Déc - 3:13




Daytime shooting star

Sortie Capture Noël 2016

Sirius s’appuya à la rambarde du bateau, les yeux totalement perdus dans l’immensité bleu sous lui. Ça tenait à pas grand-chose en réalité. Un tout petit trou et le bateau coulait. Et eux avec. Il releva les yeux pour observer les sourires autour de lui. Tout le monde avait l’air tellement heureux. Il y avait de quoi après tout, tous les éléments étaient rassemblés pour que cette journée soit parfaite. C’était le premier jour des vacances, il faisait très beau et ils partaient pour une île étrange pour découvrir certains des pokemons de la région récemment découverte d’Alola. En temps normal, Sirius aurait été plus que ravi de participer à la sortie. Aujourd’hui pourtant, il s’était mollement fait traîner par sa Funécire, qui avait d’ailleurs prit place sur son épaule.

Tout était fait pour que cette journée soit idéale et pourtant, lui, il trouvait encore le moyen de se lamenter. Pardonnons le, un des membres de son équipe était dans un état plus ou moins critique. Quelques jours plutôt, lors d’un énième entraînement, Sirius avait poussé un peu trop fort sur les limites de sa Roucoups et maintenant, elle était aux bons soins de l’infirmière de l’école. Il était vraiment qu’un imbécile. Un joyeux imbécile qui travaillait trop et qui oubliait trop souvent les limites physiques de ceux qui l’entouraient et de lui même.

C’était pourtant prévisible. Ça lui pendait au nez depuis le début de cette crise et de ces entraînements trop longs, trop pressants. Toujours plus haut, toujours plus loin, toujours plus fort. Sauf que, Sirius, tout le monde à des limites et la douleur dans son genou le lui rappelait en permanence. Et Soleil n’avait été que la première à tomber. Autour de lui, il repérait maintenant les signes de fatigue. Il voulait trop bien faire. Il voulait tellement la perfection qu’il oubliait la santé de son équipe.

Groudon qu’il s’en voulait. Il avait tout stoppé net. D’un entraînement de deux heures par jour, il était passé à un vide intersidéral. Il avait justifié ça avec l’approche du défilé, il avait justifié ça avec les fêtes de fin d’année. Mais personne dans l’équipe n’était dupe. La culpabilité de Sirius se laissait voir dans le moindre de ses gestes. La délicatesse nouvelle qu’il avait en brossant Spica. L’attention qu’il avait pour Dénébola et Véga. Un tas de petits détails qui laissait penser à l’équipe, et à Adara, que non, Sirius n’allait vraiment pas bien.

★★★★★

Adara était assise sur la rambarde du bateau juste à coté de son incompétent dresseur. Andouille. Et Acrux et Gacrux ne voulait pas l’aider, toutes les deux perdues dans leurs stupides histoires de couple. Pire que les humains. En parlant d’humain, pourquoi est-ce que la jolie brune autour de laquelle Sirius n’était pas dans le coin ? Pour une fois qu’elle pouvait servir à quelque chose … Adara soupira vaguement en observant son dresseur du coin de l’œil.

Elle adorait son dresseur. Sincèrement. Il faudrait la tuer pour qu’elle le dise clairement mais elle l’adorait. Il était toujours patient, il leur apprenait pleins de chose, il était un artiste, il la faisait rêver. Mais par toutes les divinités de ce monde, qu’est ce qu’il pouvait être con. Et le mot était faible. Il était tellement obsédé par l’idée de les faire devenir meilleurs, que l’on reconnaisse leur talent, et le sien, qu’il en oubliait le présent. Il vivait dans le futur et ça le perdait. Et le connaissait bien son Sirius. Elle savait à quel point il voyait loin, à quel point ses plans d’avenir étaient préparés à la seconde près. Mais parfois, elle aurais aimer brûler ces montagnes de papier, effacer les ambitions et retrouver le Sirius joueur qu’elle avait rencontré un an et quelques plus tôt. Il lui manquait.

Mais pour ça, il fallait qu’elle l’aide à remonter la barre. C’est pour ça qu’elle avait ordonné à Véga de forcer le garçon à prendre part à la sortie capture d’aujourd’hui. Il s’en voulait et le connaissant, il ne voudrait rien capturer aujourd’hui. Mais elle était là et son équipe d’intervention spéciale était prête à suivre le plan qu’elle avait monté. Elle esquissa un sourire. Elle ne laisserait pas son dresseur se paresser dans cette pseudo déprime débile. Il valait mieux que ça.

★★★★★


Sirius frissonna et jeta un regard sombre à sa starter. Elle avait prévu un truc, il en était certain. Il n’avait aucune idée de quoi, mais elle avait prévu quelque chose et il allait pas apprécier. Il soupira avant de descendre du bateau pour se poser sur le dos du premier Locklass venu. Il rappela sa Funécire et laissa Adara se poser sur son épaule à sa place.

Il avait pas envie d’être là. Il avait pas envie de voir se dessiner la silhouette de l’île mobile face à eux. Il n’avait pas envie de sentir la petite main d’Adara contre sa gorge. Il ne le méritait pas. Il ne méritait pas tout le soutient qu’il obtenait de la part de son équipe. Il était un mauvais dresseur. Il leur en demandait toujours trop parce que c’était comme ça qu’il avait toujours penser. Il fallait toujours faire plus. On se s’arrêtait que quand était au sol sans bouger. Avant ça, c’est qu’on pouvait encore avancer. On le lui avait répété de nombreuses fois pourtant. Dans le travail, il y avait du repos. Si on travaillait trop, on travaillait mal. On se fatiguait, on faisait des erreurs. On se blessait.

Un an. Il avait fallu un an pour que Sirius use toute son énergie et celle de Soleil. Ils étaient vides désormais. Ils allaient devoir décider d’un nouveau programme d’entraînement, quelque chose d’intensif mais sain. Parce que Sirius ne voulait pas abandonner. C’était peut-être égoïste, mais il avait comprit depuis bien longtemps qu’il l’était. Il avait envie de continuer. Une mortelle envie de continuer. Mortelle envie d’avancer. Mortelle envie de continuer d’être ce bourreau de travail. Mortelle envie de continuer à viser toujours plus haut.

Mais il devait savoir si Soleil le voulait toujours. Il ne pouvait pas la forcer. Il ne pouvait plus la forcer. Il devait lui dire tous les risques, tout le mal qu’elle risquait et pourquoi elle risquait tout ça. Il devait être honnête avec elle. Il avait besoin. Il essuya la larme qui s’était échapper sans qu’il fasse attention sous le regard tendre de sa starter. Au final, elle n’aurait peut-être pas tant besoin de le bouger que ça. Tant mieux, elle préférait cette lueur de battant dans les yeux de son dresseur plutôt que le terne éclat de la culpabilité.

Sirius posa le pied sur l’île avec un sourire avant de se diriger vers le professeur Heartnett. Il n’oublia évidement pas de remercier le pokemon qui l’avait mené ici. Maintenant, tout devenait concret et le frisson d’excitation qui traversa la colonne vertébrale de Sirius rassura Adara. Il allait mieux. Il allait beaucoup mieux. Il était capable de faire la part des choses. Elle était fière de lui.

Le duo dresseur et starter suivit donc le référent Voltali. La visite de l’île semblait se transformer en ballade sur la plage. Dommage qu’il ne fasse pas nuit et qu’il ne soit pas seul avec Etna, ça aurait été super romantique. Sirius soupira en portant son regard dans le ciel où l’astre solaire semblait lui rappeler en permanence qu’il manquait une pokeball à sa ceinture.

Un imprudent osa faire remarquer au professeur qu’il choisissait le chemin le moins susceptible de salir ses vêtements. Ce qui était tout à fait juste et qui convenait parfaitement à l’état d’esprit de Sirius actuellement. Il n’avait clairement pas envie de se perdre dans une forêt remplie de trucs qu’il connaissait pas et qui pouvait potentiellement le manger. Non merci, il n’avait pas envie de déchirer son sublime t-shirt à l’effigie d’Indiana Powell. (Pour ceux qui ne savent pas qui c’est, ne cherchez pas. C’est pour votre bien. Et pour ceux qui savent, oui il a vraiment fait un t-shirt avec ça dessus.)

Encore un peu perdu dans ses réflexions, il suivit le coordinateur en chef les yeux dans le vague et manqua de se prendre son voisin de devant. Il fut sortit de ses pensées par sa starter à l’affût. Et Sirius leva les yeux. Et Sirius rencontra le plus beau pokemon qu’il n’avait jamais vu. Une sirène, une déesse. Une créature mythique qui les graciait de sa présence. Tellement élégante, sublime, magnifique. Une incarnation de la perfection sur terre. Et visiblement le nouveau rival de son professeur. Tandis que la majorité du groupe s’éloignait en voyant que le professeur était totalement occupé, Sirius s’installa sur le sable chaud pour observer le spectacle. Au plus grand malheur de sa starter qui voulait bouger.

★★★★★


Adara esquissa un sourire machiavélique. Il était temps d’enclencher l’étape un du plan. Elle enclencha la pokeball de Murzim et exactement comme elle l’avait prévu, la Neitram souleva télépathiquement le Noctali dans les airs avant de l’entraîner vers la forêt sans qu’il ne puisse protester. Enfin, physiquement, parce que clairement, le garçon beuglait comme une poule qu’on égorge. La type fée esquissa un sourire mesquin en croisant ses petits bras. Tout marchait comme sur des roulettes. Elle n’eut qu’à claquer des doigts pour que Murzim ne fasse taire leur dresseur. Adara était aux commandes et Sirius avait intérêt à marcher au pas.

© BB Dragon



Pokeballs x 6

Merci ♥

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 


Dernière édition par Sirius B. Powell le Lun 2 Jan - 20:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali En ligne
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8116

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Mer 21 Déc - 12:47

ETAPE 1

Voici les six Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en trois dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.



Vous possédez 6 Pokéballs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode

Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 16 yo
Niveau : 31
Jetons : 3747
Points d'Expériences : 766

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Mer 21 Déc - 14:16


   

Merci ♥

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali En ligne
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8116

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Jeu 22 Déc - 2:23

ETAPE 2

Tu rencontres Flamiaou ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode

Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 16 yo
Niveau : 31
Jetons : 3747
Points d'Expériences : 766

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Ven 23 Déc - 22:36




Daytime shooting star

Sortie Capture Noël 2016

La Neitram du Noctali actionna ses pouvoirs psychiques et avant que Sirius ne puisse dire quoi que ce soit, elle l’entraîna à la suite d’Adara et à peine avait-il comprit sa situation et qu’il ne commença à protester, il fut réduit à l’état de marionnette sans parole. Il devait vraiment, vraiment prendre en main l’éducation de sa Neitram pour qu’elle l’écoute lui et pas sa starter. Il haussa les épaules mentalement, incapable de le faire réellement. De toute façon, quand Adara avait une idée en tête, il était le mieux placé pour savoir que rien ne lui ferait changer d’avis.

Abandonnant le duo de diva, décidément ce pokemon était l’incarnation de tout ce que pouvait aimer Sirius, le petit groupe se dirigea, voletant, vers la jungle qui couvrait la majorité de l’île. En soit, se faire porter ainsi ne dérangeait pas spécialement Sirius, la seule chose qui l’embêtait était que sa Neitram risquait de s’épuiser. Surtout après les entraînements de la veille.

Son regard s’assombrit à nouveau. La culpabilité qu’il portait depuis hier était lourde et il ne connaissait que très peu ce sentiment. Il n’aimait pas regretter. Il n’aimait pas faire des choses qu’il ne voulait pas faire. Il ne voulait pas regretter un manque de travail en compétition. Il ne voulait juste pas échouer. Mais maintenant, tous les efforts et tout le travail qu’il avait passé dans son entraînement pour la première place, il se demandait si ça valait le coup. Il réalisait que si pour lui, ça valait le coup, c’était peut-être pas le cas pour toute sa team. Dès que Soleil reviendrait, ils auraient une longue conversation tous ensembles. En attendant, il allait prendre sur lui et se tuer à la tâche pour oublier.

★★★★★


- Soleil ! Tente de refaire ce mouvement encore une fois, on va ajouter les flammes de Véga d’accord ?

L’oiseau était épuisée. L’équipe du coordinateur était en entraînement depuis presque trois heures maintenant et la Roucoups venait tout juste de maîtriser ce tout nouveau mouvement. Sirius voyait bien qu’elle n’en pouvait plus, mais une fois de plus n’allait pas être si terrible. Et il voulait voir le mouvement réalisé comme en condition de concours, avec les flammes et l’élégance de sa Roucoups. Oui, il n’y aurait aucun problème. Il lança un grand sourire à son oiseau avant de s’éloigner un petit peu et de lancer la petite caméra qui filmait certaines parties de leurs entraînements pour que Sirius puisse les revisionner et savoir quels points ils devaient améliorer. La technique marchait plutôt bien et Sirius en était tout à fait satisfait.

- Et ça tourne ! À toi ma belle, quand tu veux.

L’oiseau hocha doucement de la tête avant de s’élancer dans les airs alors que la Funécire se concentrait pour englober le corps de la Roucoups de flammes. Sirius agita un peu la tête, nerveux malgré tout. Ce mouvement était dangereux. C’était ambitieux de penser qu’une Roucoups pouvait le réaliser à la perfection, surtout avec les modifications qu’il y avait apporté. Il ne pouvait plus la voir, Soleil était englobée dans un cocon de feu qui suivait le moindre de ses mouvements.

Un.

Deux.

Trois.

Le piqué vrillé vertigineux dans lequel se lança la Roucoups, distançant le feu dans un tourbillon après elle était sublime, exactement ce qu’il avait imaginé. C’était parfait ! Parfait ! Il applaudit avec ferveur. Elle gérait. Elle gérait incroyablement bien. Avec un sourire rayonnant, Sirius regarda sa Roucoups se redresser au dernier moment comme elle l’avait fait toutes les autres fois.

Du moins. C’est ce qu’il aurait aimé voir. Il aurait aimé entendre le sifflement de l’air qu’elle perçait en remonter. Pas l’affreux bruit sourd d’un corps contre le sol. Pas le craquement d’os que l’on brise.

- SOLEIL !

★★★★★


Sirius sursauta avant de passer une main triste dans ses cheveux. Les cernes qu’il avait autour des yeux montraient aux yeux de tous à quel point Sirius s’en voulait, à quel point cette chute remettait absolument tout en question. Il ne savait même pas, au final, si Soleil allait pouvoir reprendre les concours à son niveau d’avant. Il ne savait même pas mais ne s’était jusqu’alors pas autorisé à y penser. Parce que ça faisait trop mal. Il ne voulait pas que leurs efforts et toutes leurs médailles passées ne soient que du vent. Il fallait que ça compte, parce que pour lui c’était tellement important.

Sirius riva ses yeux dans l’étendue azur au dessus de lui. Une bonne partie de ce si joli ciel était camouflé par les arbres de la jungle dans laquelle ses pokemons l’avaient entraîné. Adara, assise sur son épaule depuis que Murzim l’avait relâché pour qu’il marche, avait un sourire victorieux. Comme si elle avait tout planifié et pour être honnête, ça n’aurait pas étonné Sirius qu’elle soit celle qui soit allée chercher le superbe pokemon pour le faire affronter Heartnett et qu’il les ignore totalement pour qu’elle puisse le torturer.

Comme si elle savait qu’il pensait à elle, et elle savait probablement, la starter du garçon se retourna avec un doux sourire avant de poser sa main sur sa joue, provoquant un serrement du cœur du Noctali. Il méritait pas une équipe aussi fidèle. Il se reconcentra sur ce qu’il se passait autour de lui. Il était peut-être un peu inconscient, mais il savait que se promener seul dans une jungle était dangereux et qu’il devait être prudent.

Venait-il d’entendre un miaulement ? Il se retourna et releva un peu les yeux pour tomber sur un pokemon qu’il n’avait alors jamais vu. Noir et rouge, le pokemon ressemblait à un chaton et Sirius le trouva absolument adorable. Il remiaula.

- Salut toi.

Il sortit le plus doucement possible son iPok sans lâcher du regard le pokemon. Flamiaou, un pokemon Feu d’Alola. Trop mignon. Avec un sourire, Sirius se baissa avant de tendre sa main vers le chaton. Il s’approcha de lui et se frotta contre sa main, ronronnant. Avec plaisir, Sirius s’assit en tailleur pour laisser au petit pokemon de sauter dans le trou de ses jambes pour se faire caresser. Sirius adressa un regard à sa starter, cette fois, il restait assis et elle l’embêtait pas en le faisant bouger avec Murzim. Elle détourna le regard avec sourire et un haussement d’épaule. Ouais, comme d’habitude, elle ferait comme elle voulait.

Sirius passa un bon quart d’heure à câliner le chaton et juste quand il commençait à se dire qu’il ferait une bonne addition à son équipe, le Flamiaou s’hérissa de ses poils, feula et lui mordit sauvagement la main gauche avant de s’enfuir. Sirius lâcha un petit cri très viril. Non mais c’était quoi ce machin lunatique. Sifflant de douleur, Sirius se releva et attrapa un bandage qu’il avait par chance dans sa besace et l’enroula maladroitement. Il se tourna ensuite vers sa starter, explosée de rire avec une mine terriblement indignée.

- Adaraaaaaaaaaaaaaaaaaa !

© BB Dragon



Pokeballs x 6

[Fuite du pokemon sauvage]
Merci ♥

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali En ligne
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8116

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Dim 25 Déc - 11:17

ETAPE 3

Tu rencontres Mimiqui caché ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade). Attention il s'agit du dernier Pokémon que tu pourras rencontrer lors de cette sortie capture.
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode

Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 16 yo
Niveau : 31
Jetons : 3747
Points d'Expériences : 766

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Sam 31 Déc - 0:35




Daytime shooting star

Sortie Capture Noël 2016

Il avait alors couru. Il avait couru et manqué de s’effondrer autour du corps de sa Roucoups. Il avait manqué de tomber, il avait manqué de la blesser encore plus. Il se rappelait le sang qui parcourait son plumage ocre. Il se rappelait ses yeux clos. Il se rappelait la peur qui lui tenaillait le ventre. Il se rappelait ses doigts hésitants qui tâtonnaient le cou de son oiseau. Le soulagement quand il avait sentit son pouls. Il avait sentit Adara sur son épaule. Il se rappelait plus très bien après. Il voyait plus trop bien non plus, en larme.

Il avait peur. Il était terrifié. Il était en larmes. En pleurs. En peur.

Il s’était redressé. Son cerveau était comme déconnecté, il était passé en mode automatique. Totalement robotisé. Il savait quoi faire, sa raison savait mais son cœur souffrait. C’est ma faute. C’est entièrement ma faute. C’est moi qui lui ai dit de retenter. C’est moi. Merde. C’est moi. C’est à cause de moi.

Alors le moins qu’il ne pouvait faire, son devoir en tant que dresseur, en tant qu’ami, c’était d’attraper le corps frêle et cassé de son oiseau avec toute sa douceur et sa délicatesse. C’était de l’attraper et de la mener à l’infirmerie. C’était de la protéger. C’était de grandir, et de devenir un meilleur dresseur. Mais la deuxième partie était plus dure que la première et il n’en avait pas tout à fait conscience. En fait, il n’avait conscience que d’une seule chose à ce moment là, il n’avait conscience que de l’absolue nécessité, la totale nécessité, d’amener Soleil à l’infirmerie.

Il ne se rappelait même plus le trajet. C’était juste le noir dans sa tête. Le noir et la peur. Le noir et le rouge sur ses doigts. Rouge sang. Rouge colère. Rouge passion. Rouge culpabilité.

Il était entré en furie dans l’infirmerie, il avait poussé les trois stupides personnes qui se mettaient entre lui et son objectif, et il avait regardé l’infirmière avec ce regard de dépit et de peur. Il la connaissait bien Madame Needle. Elle l’avait compris. Elle s’était occupé de lui et envoyé les trois crétins voir des médecins élèves. Elle s’était occupée de Soleil. Elle l’avait assis et lui avait donné un truc à boire qui l’avait calmé. Et il s’était endormit. Roulé en boule comme lorsqu’il était encore un gamin haut comme trois pommes.

★★★★★


Cette sortie était une bonne idée finalement. Sirius ne le dira pas à haute voix, bien trop conscient que sa starter savait parfaitement ce qu’il se tramait dans sa petite tête et qu’elle en prenait déjà un bien trop grand plaisir. Il n’allait pas en plus en rajouter par dessus en lui disant qu’elle avait bien fait de le tirer hors de son lit et de sa déprime. Il laissa un léger sourire venir sur ses lèvres tout en continuant à s’enfoncer dans la jungle. C’était pas si mal cette séparation en réalité. Ça lui permettait d’être seul et de laisser un peu tomber le masque.

Il avait le droit de pas être super souriant, il avait le droit d’avoir des cernes, il avait le droit de ne pas briller. Il avait le droit de laisser tomber la pression. Celle des autres et la sienne. Il avait le droit d’avoir l’air dépité et déprimé. Il avait le droit d’afficher sa douleur, il ne devait pas porter le masque de joie qu’il portait en permanence. Sa performance aujourd’hui était bien piètre et il avait compris avec un regard à Alex qu’il ne la dupait pas vraiment.

Un strict minimum, juste assez pour qu’elle ne l’embête pas. C’était stupide mais malgré l’épisode de la veille, il avait encore assez d’ego pour qu’il ne veuille pas qu’elle sache. Il était encore assez orgueilleux  pour ne pas vouloir exposer à la vue de tous son échec. La marque au fer rouge gravée dans son esprit. La culpabilité dans ses gestes. Les larmes qu’il retenait. Il n’avait jamais autant pleuré en si peu de temps. Il était pas du genre à fondre en larme. C’était rare de le voir dans ce genre d’état. Pas qu’il ne soit pas émotif, bien au contraire, il avait juste appris à montrer ses émotions autrement.

Il soupira. Il avait vraiment envie d’oublier, d’éloigner cette douleur et cette souffrance loin de lui, il voulait vraiment arrêter d’être aussi amorphe, aussi triste et stupide. Il voulait juste sourire, Soleil voletant autour de lui. Il voulait dépasser les barrières physiques, les blessures et les problèmes. Il voulait cligner des yeux et que tout aille bien. Il voulait retrouver le sentiment de béatitude qu’il avait lorsque qu’il était sur scène après une prestation époustouflante. S’éloigner des problèmes et des doutes.

Sirius releva les yeux. Jusqu’alors rivés sur le sol qu’il foulait, l’entente d’une petite voix étonnamment pure et douce les firent se relever et chercher en vain la source de la mélodie. Une telle voix ne pouvait qu’appartenir à quelque chose de lumineux, de solaire, de brillant. Les yeux brillant, Adara était persuadée que c’était ce qu’il fallait à Sirius pour lui rendre le sourire. Mais impossible pour le duo de trouver la source de la chanson.

La clairière dans laquelle ils se trouvaient n’était pourtant pas bien grande et ils auraient dût n’avoir aucun mal à trouver le chanteur. Et pourtant, pourtant, ce ne fut qu’avec les pouvoirs psychiques de Murzim qu’ils parvinrent à détecter la présence de la petite bestiole et contrairement à leurs attentes, ce n’était pas vraiment brillant, ce n’était pas stellaire, ce n’était pas grand-chose.

Ça ressemblait à un Pikachu sans en être un. C’était tout petit et c’était sans l’ombre. C’était pas un Pikachu, c’était un Mimiqui. Ça avait les larmes aux yeux. Ça lui ressemblait un peu trop et Sirius se retrouva la bouche ouverte, surprit. C’était lui en fait. Portant un masque pour cacher sa véritable nature, se camouflant derrière les apparences pour camoufler ses peurs, ayant peur de la lumière tout en étant attiré par elle. Ce truc c’était lui et ce truc avait une voix superbe. Il avait envie de le porter vers la lumière. Il avait envie de l’aider et de grandir avec lui.

Il tendit sa main. Salut toi. Viens avec moi. Tu brilleras.

Sirius avait encore du chemin à faire, il lança une pokeball. Il aurait été un peu plus malin, un peu moins obtus, un peu moins fier, il aurait alors discuté avec lui, il aurait compris que Mimiqui n’aimait pas la lumière et qu’il n’était pas tout à fait comme lui. Il aurait compris, alors, que le monde n’était pas lui. Qu’il n’était pas le monde. Il aurait avancé un peu plus. Mais Sirius lança une pokeball, obtus et résolu. Obtus et orgueilleux, prêt à se battre pour démontrer son point. Pour montrer au monde à quel point il avait raison et à quel point il était fort.

Parce que Sirius au fond, ça restait qu’un gosse avec des ambitions et des prétentions. Parce qu’au fond, Sirius, c’était pas grand-chose. Et Sirius il aimait pas trop ça, alors Sirius essayait. Et Sirius, parfois, échouait. Il comprenait pas tout Sirius, et il ne comprend pas toujours, Sirius. Mais il essaie, Sirius, il essaie. Il veut réussir. Et il veut arrêter d’échouer.

© BB Dragon



Pokeballs x 5

[Lancer une Pokeball]
Merci ♥

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali En ligne
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8116

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Dim 1 Jan - 6:10

ETAPE 4

Tadam ! Mimiqui caché est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.

Il vous reste 4 Pokeballs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Mode

Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 16 yo
Niveau : 31
Jetons : 3747
Points d'Expériences : 766

MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Lun 2 Jan - 20:38




Daytime shooting star

Sortie Capture Noël 2016

Pris par surprise, le pokemon se retourna au dernier moment pour voir la pokeball lui arriver dessus. Un, deux, trois. Capture réussie. Avec un sourire fier, Sirius récupéra la pokeball et fit sortir de sa pokeball son nouveau compagnon. Il s’installa en tailleur face au petit pokemon et le salua vivement avec un grand sourire. Il se devait de se montrer sous son meilleur jour. L’air un peu stupide, la tête penchée sur le coté, les yeux fermées et un sourire bien trop grand sur les lèvres, Sirius saluait le petit bout. Mais les yeux fermés ainsi, il ne put voir le mal-être du pokemon soudainement en pleine lumière. Il ne put que le voir fuir vers les ombres des arbres.

- Ben alors, faut pas avoir peur comme ça. J’vais pas te manger ! Je suis Sirius, je vais t’aider à briller ! Je suis un coordinateur et un styliste ! Exactement ce dont tu as besoin !

Le costume de Pikachu secoua vivement la tête et ouvrit de grands yeux effrayés. Sirius pencha la tête sur le coté avant de récupérer son iPok pour scanner son nouveau pokemon. Ce faux Pikachu était donc un Mimiqui et cette espèce n’aimait vraiment pas la lumière. Oh. Il comprenait un peu mieux maintenant.

Il se mordit légèrement la lèvre. Que faire ? Il se rendait finalement compte qu’il avait un peu merdé. Capturer un pokemon sans rien connaître de lui n’avait jamais été une bonne idée et Sirius aurait dût le savoir. Il était dresseur depuis plus d’un an et encore il faisait ce genre d’erreur ? Il passa une main gênée dans ses cheveux tandis qu’Adara soupirait à coté de lui.

- Hum, désolé. Je suppose que c’est pas vraiment ce que tu voulais. Mais je suis sur qu’on va réussir à s’entendre !

Le Mimiqui tourna la tête avec un air blasé. Ok ça allait être dur. Sirius soupira. Ils étaient probablement pas fait pour être ensemble. Ça arrivait et Sirius avait apprit à le gérer. Il demanderait à ses connaissances s’ils étaient intéressés par le petit bout, puisque visiblement, rien ne marchait. Il eut beau passer sa journée à tenter des approches différentes, rien ne marcha vraiment. Ni les promesses de câlin, bien que le pokemon sembla proche de céder, ni la nourriture, ni les jolies tenues et costumes. Rien ne marchait. Littéralement rien.

C’est totalement dépité que Sirius reprit le chemin du retour en fin d’après-midi, le Mimiqui bien au chaud dans sa pokeball après qu’il n’ai tenté de le mordre plusieurs fois parce que Sirius faisait des remarques sur des améliorations possibles du costume qu’il portait. Non vraiment, entre eux deux, ça allait juste pas et ses quelques bleus ne faisaient que le prouver. À croire que ces temps-ci, ça n’allait juste pas avec les pokemons.

★★★★★


Le lendemain, il s’était levé avec la bouche pâteuse et l’impression ne n’avoir pas dormit du tout. L’infirmière l’avait interdit de voir sa Roucoups, décrétant son état trop grave pour autoriser un corps étranger. Elle lui avait tapoté l’épaule avec affection en lui promettant de tout faire pour que le pokemon puisse récupérer ses capacités d’antan et que cet accident n’affecte pas plus qu’émotionnellement. Elle l’avait envoyé à son dortoir en lui promettant de le contacter dès qu’elle avait des nouvelles mais elle allait probablement devoir envoyer Soleil dans un véritable hôpital, sa petite infirmerie ne lui permettant pas de s’occuper convenablement des soucis de l’oiseau.

Sirius était retourné à son dortoir l’esprit totalement blanc, incapable de réellement penser. Il avait à peine salué ses camarades et s’était enfermé dans sa chambre. Il avait envie de parler à personne. Il avait envie de voir personne. Il voulait juste s’enfermer dans sa déprime et ne laisser personne l’approcher. Il s’était excuser des milliers de fois auprès de son équipe et une fois que sa chambre fut rangée une bonne centaine de fois, il avait dût trouver une nouvelle occupation.

Alors il était sortit. Il avait posé des écouteurs sur ses oreilles et toujours dans son monde, il avait commencé à s’entraîner. Course, renforcement musculaire, gymnastique, un peu de volley après avoir trouvé un ballon … Rien ne le satisfaisait totalement. Il n’arrivait juste pas à oublier et inévitablement, il se retrouvait en boule, en sanglot dans un coin du gymnase.

Ça allait juste pas et tout le criait.

★★★★★


Sirius soupira. Il avait eut une semaine difficile. Il ne mangeait presque plus, ne dormait presque plus et s’épuisait un peu trop. Son corps commençait à lui faire savoir qu’il devait se reprendre en main mais son cerveau, lui, ne voulait pas le comprendre. Tout lui rappelait l’incident, tout lui rappelait à quel point il était un échec. Et ça l’empoisonnait. Aujourd’hui encore, cette fichue capture, sensée l’aider à redevenir le Sirius heureux et enthousiaste qu’il devait être, ne faisait que lui prouver qu’il n’arrivait à rien.

Il enchaînait les erreurs et il réussissait rien. Il força un sourire sur ses lèvres en approchant du groupe qui s’était reformé autour de leur professeur. Incapable de dire qui avait gagné le duel, Sirius laissa le groupe prendre de l’avance et fit signe à ses amis qu’il préférait être seul. La pokeball de Mimiqui pesait lourd dans sa poche. Le poids de ses erreurs et de ses peurs pesait lourd sur ses épaules. C’était dur d’avancer quand on savait pas ce que nous réservait le futur. C’était dur de savoir que tout pouvait basculer sur une décision qui semblait stupidement banale. C’était dur de se dire qu’il fallait se forcer à avancer. C’était dur et pourtant, il devait le faire. Parce que même s’il faisait des erreurs, il avait des gens qui comptait sur lui, il y avait des gens qui croyaient en lui.

Il devait continuer à croire en lui, à croire en ses rêves d’étoiles parce que si même lui arrêtait d’y croire, plus personne n’y croirait et si plus personne n’y croyait …

Alors il pouvait abandonner.

Il serra le point. Il secoua la tête. Il leva la tête vers le Soleil qui se couchait. Il se relèverait. Des hauts et des bas, il ne fallait pas qu’il perde espoir. Pas encore. Pas alors qu’il restait une chance, pas alors qu’il restait ne serait qu’une étincelle. Il y arriverait, parce qu’au fond, il n’avait jamais cessé d’y croire.

Et aujourd’hui ne serait pas le jour où il arrêterait.

© BB Dragon



Pokeballs x 5

Merci ♥

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali En ligne
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé   Aujourd'hui à 21:16

Revenir en haut Aller en bas
[#NOËL 2016 - 7G] Daytime shooting star | solo | terminé
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: les sorties captures-