Partagez | .
[Flashback] Come on buddy, let's go party - part 2 [PV]
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2468

MessageSujet: [Flashback] Come on buddy, let's go party - part 2 [PV]   Sam 24 Déc - 20:24




Come on buddy, let's go party
RP Commun

Suite de part 1

Eeeet. Plouf. Un peu comme Alban qui venait de se rétamer dans le bain des jeunes filles après une magnifique trajectoire missile croisé boule de bowling. Un peu comme son âme qui était progressivement en train de se disloquer en coulant par ses oreilles. Un peu comme son honneur qu’on bafouait une fois de plus. Ouais. Un peu comme tout ça à la fois, en clair. Voilà qui résumait plutôt bien la situation dans laquelle il se trouvait.

Mais après tout, n’aurait-il pas pu s’en douter ? Quoi ? Comment ça ? On me souffle dans l’oreillette que tu voulais juste passer un week-end d’anniversaire normal, jeune polisson ? Oh… Allons, allons… Prffft. Ne me fais pas rire, mon grand. Pensais-tu réellement, au fond de toi, que la fête allait bien se passer ? Le cadeau explosif d’Happy et Calliope qui s’écrase sur le plateau de sushis n’auraient pas pu te mettre sur la voie ? Tu étais juste dans la merde, Alban. Oh oui. Dans une grosse merde.

Le visage rouge, le châtain ne sut que faire tandis qu’autour de lui, les gens recommençaient déjà à bouger. S’il faisait un blanc pareil, c’était probablement à cause des vapeurs des bains chauds, non ? Il n’avait tout de même pas pu… traverser la palissade qui le séparait des filles en fonçant dedans comme un boulet de canon… décaniller Marie, sa précieuse petite Marie… puis se relever et se trouver face au corps nu de la dite jeune fille, avant qu’Alex ne le force à regarder le corps presque nu de Max, tout en collant ses seins contre son dos, non ? Ce scénario était bien trop farfelu pour que ce soit réel. C’était sûrement… un malentendu ? Ahaha. Heureux, les simples d’esprit.

Une main vint doucement et fermement toucher son bras. Amorphe à tout ce qui se passait, Alban mit un certain temps à reconnaître Aaron, son meilleur ami. Avec son habituelle voix apaisante - dans laquelle on pouvait néanmoins déceler un peu d’anxiété -, le rouquin essaya de le faire sortir du bain. Une bonne idée à laquelle il n’avait pas réellement eu l’occasion de penser avant, trop occupé comme il l’était à essayer de plaider la clémence d’Arceus. En quelques secondes à peine, Alban fut tiré hors du bassin et amené jusqu’aux vestiaires des garçons. Là, il s’écroula sur un banc et garda les yeux dans le vide. Avec gentillesse, le Phyllali déposa une serviette sur ses épaules, avant d’essayer de le rassurer en lui disant que tout le monde aurait oublié ce petit incident le lendemain. Désolé de devoir dire ça, mais Alban en doutait fort. Egalement pour la partie qui stipulait que personne ne pourrait lui en vouloir, puisque c’était son anniversaire. Comment allait le prendre Marie ? Elle le détestait forcément. Alex ? Voilà qui n’était pas du tout quelque chose qui allait arranger leur relation. Calliope pouvait à la rigueur fermer les yeux, puisqu’elle semblait beaucoup plus remontée contre Nolan que contre lui - il n’aurait d’ailleurs su comment réagir si ça avait été LUI qu’elle avait giflé -. Quant à Max… Ah, Max…

C’était surtout ça qui le gênait, au-delà de tout le reste. Ce n’était pas vraiment la première fois qu’une situation pareille se produisait - et les deux fois, cela n’avait pas été de sa faute ! Ni celle de ses Pokémon, ce qui relevait de l’exploit -. Et vu la réaction de Maxine la première fois… Rah. Pourquoi fallait-il toujours qu’il crame toutes ses chances avec elle ?! Dépité, il tourna enfin la tête vers Aaron, qui était en train de se changer à côté de lui. Il n’avait pas envie de partir défaitiste, mais il avait un mauvais feeling sur la situation. Néanmoins soucieux de ne pas plomber le moral d’Aaron également - a.k.a probablement l’une des seules personnes ici à ne pas être au 36ème au-dessous -, il hocha lentement la tête et se changea pour retourner dans leur chambre. Léthargique comme il l’était, il se laissa entraîner par le jeune Chercheur, sans protester du fait de l’absence de Nolan. Nolan… Comment allait-il, lui ? Il s’était pris une gifle. Avait-il réussi à se défaire des griffes de Calliope ? Raah, cette situation… Elle était trop compliquée, bien trop compliquée pour lui.

De retour dans sa chambre, Alban se dirigea d’instinct vers son futon. Puis, après avoir souhaité vaguement bonne nuit à Aaron, il releva la couverture sur sa tête et fit semblant de dormir. A dire vrai… Il n’avait pas réellement sommeil. Il pensait, pensait encore, à tout ce qui s’était passé. A ce qu’il dirait le lendemain. A la réaction des autres… Il avait peur, de tout ça. Perdu dans ses pensées, il n’entendit même pas que Nolan était revenu dans la chambre. Dans le noir, il continuait juste de tourner et retourner les phrases dans sa tête. Il allait devoir s’excuser auprès des filles, c’était sûr et certain. Mais comment allait-il s’y prendre ? Il les avait bien trop blessées pour qu’elles lui pardonnent si facilement. Il était mal. Vraiment trop mal. Et ce n’étaient pas les ronflements d’Aaron qui allaient le bercer suffisamment pour qu’il réussisse à dormir. Ah… Quel fiasco.

***

Le lendemain, Alban se réveilla avec l’impression d’avoir à peine dormi. Ce qui ne devait pas être très loin de la vérité, puisqu’il avait passé sa nuit à ressasser ses pensées. Encore mal à l’aise, il se prépara néanmoins en essayant de faire comme si tout allait bien. Ce qui était un énorme mensonge. Cernes, teint cireux, cheveux pâlichons… Il faisait peine à voir, le bougre. Clairement anxieux, il s’habilla du kimono blanc de l’institut, puis retrouva les autres pour un petit déjeuner. Nolan n’avait pas tenté de lui adresser la parole mentalement, ce qui devait certainement signifier qu’il n’allait pas très bien non plus. Mais honnêtement, Alban ne savait pas vraiment quoi lui dire. Se dirigeant donc vers la table, il s’assit et eut la surprise de constater que tout le monde était là. Tiens. Personne n’était parti dans la nuit ? Cela ne l’aurait pas étonné, vu ce qui avait pu se passer… Ce qui le rendait encore plus mal à l’aise, d’ailleurs.

Déglutissant avec difficulté, il se servit un verre de jus de raisin et essaya d’éviter le regard des autres. Il savait qu’il devait faire un discours. Tôt ou tard, cela allait lui tomber sur le coin du nez. Mais comment s’y prendre ? Et que dire ? Il fallait qu’il s’excuse… Mais dans quel ordre ? Par quoi commencer ? A qui s’excuser en premier ? Marie ? Maxine ? Alex ? Tout le monde ? Son cerveau se brouillait déjà. Et, tandis qu’il pokait sa tartine contre sa joue en ratant crétinement le chemin vers sa bouche, il sursauta lorsque Nolan lui tendit sa tablette.

Levant un sourcil surpris, il en lu le contenu puis hocha la tête. Il ne savait pas vraiment ce que son colocataire avait en tête, mais peut-être serait-il plus inspiré après que Nolan ait fait l’exercice difficile de commencer.

Grâce au canal psychique, Nolan démarra alors son discours. Alban trouva le courage de lever la tête à ce moment, et espérait sincèrement que son colocataire ne lui en voudrait pas pour la gifle de Calliope. Comment ferait-il si Nolan lui en voulait ? Le contenu du discours fut cependant bien différent de ce à quoi il s’était attendu. Surpris par le fait que Nolan se tienne responsable de ce qui lui était arrivé, il ouvrit la bouche légèrement mais la referma pour laisser finir son ami. Allons. Jamais il n’avait pensé que c’était de la faute de Nolan, et il espérait que personne ici ne lui en tiendrait rigueur. Qui n’avait jamais subi les excentricités de ses Pokémon ? Ce n’était pas à cause d’un incident pareil que Nolan comptait partir, hein ? Tendu, Alban espérait que personne dans la pièce ne souhaiterait le départ de son ami. Sans Nolan… Son anniversaire ne serait pas vraiment son anniversaire. Mais il ne pouvait pas savoir comment les filles avaient vécu toute cette histoire. Et il avait peur de leur réaction, très honnêtement. Il avait peur qu’elles annoncent qu’elles voudraient partir. Et que son anniversaire tombe… encore plus à l’eau.

Tournant alors ses yeux bleus vers la petite Kirlia qui venait de s’avancer vers eux, Alban ne put même pas ressentir une bouffée de rancœur à son égard en voyant sa mine déconfite. Il avait toujours rencontré quelques difficultés avec Libra. Et à dire vrai, elle lui tapait parfois un peu sur le système. Mais Libra était comme Chell ; une entité qu’il avait appris à apprécier, et à laquelle il s’était attaché. Alors certes, elle était turbulente. Mais ce n’était pas à cause d’un évènement comme la veille qu’il souhaitait la rayer de sa vie. Avant qu’il n’ait le temps de répondre néanmoins, Marie le devança et annonça que l’erreur était humaine. Son discours trop sérieux parut néanmoins amuser Calliope, qui explosa de rire en recrachant la moitié de son chocolat chaud sur elle. La scène fut tellement amusante qu’Alban se joignit aux rires des autres. C’était fou à quel point ils pouvaient rire naturellement, même après le fiasco de la veille. Reprenant progressivement son calme, Alban se leva et regarda successivement Nolan, Marie et Calliope pour les remercier silencieusement. Puis, il attrapa une jolie fleur blanche qui ressemblant à une pivoine dans le vase posé sur la table, et il la tendit à Libra.

- Je n’ai pas envie que tu ne me parles plus jamais. J’avoue ne pas avoir vécu la plus agréable des expériences hier soir, mais c’est pardonné. J’en profite pour m’excuser auprès de tous, et des filles en particulier. Même si ce n’était pas totalement de ma faute, je me sens un peu responsable, surtout que je n’ai pas su réagir de la meilleure des façons. Quant à toi, Nolan. Ce que tu dis me touche beaucoup. Mais un week-end d’anniversaire sans toi ne serait pas vraiment un week-end d’anniversaire, que je mérite quelque chose de tranquille ou non. Enfin… Si tout cela est derrière nous, passons au programme de la journée, voulez-vous ?

Un peu soulagé d’avoir pu dire tout ce qu’il avait sur le cœur, Alban sortit son calepin de son kimono et annonça une nouvelle fois les activités. Puis, il se tourna vers les autres.

- Bon du coup… Qui veut faire quoi ? Autant faire des groupes si les gens veulent aller dans les mêmes endroits, ce sera plus sympa. Pour ma part, je crois que je vais commencer par un massage. Qui vient avec moi ?

Puis, après s’être rapidement organisés, ils se levèrent pour se diriger vers les salles attribuées. Avant même qu’il ne quitte la pièce néanmoins, Alban fut arrêté par Calliope qui vint poser ses mains sur ses épaules. Sans pouvoir s’en empêcher, il se mit à rougir.

- O… oui ? bredouilla-t-il.

Il allait avoir besoin d’un peu de temps avant de se défaire de sa gêne quant au contact féminin. Calliope fut cependant toujours aussi douce que d’ordinaire. Elle lui demanda s’il allait mieux, chose à laquelle il répondit en hochant la tête. Le paravent étant plutôt fin, il ne s’était pas vraiment fait mal. Enfin… Disons plutôt qu’il n’avait même pas pris le temps de se poser la question. Callie hocha néanmoins la tête et pointa un doigt sur son cœur pour lui faire comprendre qu’elle ne parlait pas de son état physique. Oh…

- Hm eh bien… Je… sais pas trop. J’ai l’impression que tu ne m’en veux pas, et c’est déjà ça. Marie a aussi l’air d’être passée à autre chose. Mais je ne sais pas trop pour Maxine et Alex. Elles ne se sont pas prononcées et… enfin… c’était super gênant hier, quand même. Je ne sais pas quoi en penser.

Baissant la tête, il essaya d’éviter le regard inquisiteur de sa Doc. Que voulait-elle qu’il lui dise, de toute façon ? Il n’allait pas… lui dire qu’il avait juste une peur panique d’avoir bousillé définitivement toutes ses chances avec Max, hein ? Mrbl. Quel week-end, mes aïeux… Quel week-end…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 42
Jetons : 13160
Points d'Expériences : 1065

MessageSujet: Re: [Flashback] Come on buddy, let's go party - part 2 [PV]   Sam 1 Avr - 13:48

[Indisponible ces temps-ci, je passe mon tour Wink ]

_________________

PHYL THE POWER


Le couple le plus improbable avec... une fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3522-0256-aaron-stuart-mightley-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3525-aaron-stuart-mightley-phyllali
[Flashback] Come on buddy, let's go party - part 2 [PV]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-