Partagez | .
[SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 2220
Points d'Expériences : 709

MessageSujet: [SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]   Jeu 29 Déc - 0:19


Les perles de larmes
Rp Solo
Les Pokémons sont serrés les uns contre les autres comme des enfants attentifs, toute mon équipe est là mais quelques autres se sont rajoutés sûrement ennuyés par les heures de voyage, je me penche sur l’œuf qui est posé à côté de moi et le rapproche un peu plus pour qu'il ne puisse pas avoir froid, ça fait presque quatre mois que je l'ai retrouvé dans la forêt et ça a été vraiment difficile de le maintenir en vie... parcourut d'un sillon noir qui fait tâche sur la coquille blanche et bleu de l’œuf j'ai d'abord pensé que la coquille était vide, que le Pokémon était mort-né. Mais Shira l'assure : un cœur bat dans cette sphère ronde, il bat lentement, faiblement, mais il bat, il lui faut juste plus de temps qu'aux autres. Je jette un dernier coup d’œil à l’œuf puis, face aux regards enthousiaste de l'audience qui se tient devant moi je prends en main le livre de conte que j'ai emmené et commence à chercher un conte, mon choix s'arrête sur le titre de l'un d'eux et je commence ma lecture d'une voix hésitante mais qui se fait au fur et à mesure de plus en plus confiante, enfin... à peu près ? :

« Il y avait un homme… mais peut-être était-ce une femme ou un enfant, qui traversait le désert. Oui, le désert, à pied. Et il pleurait, il pleurait, sans cesse, régulièrement, parfois doucement et parfois fort mais sans jamais s'arrêter, il pleurait au rythme de ses pas dans le sable. »

Un sourcil relevé je me questionne, est-ce que ce conte n'est pas un peu triste pour des petits Pokémons ? Enfin, vu leur petites bouilles concentrées je ne peux certainement pas m'arrêter là. Tim les yeux fermés s'est couché sur mes genoux et pose sa truffe humide sur main pour me pousser à reprendre la lecture :

« Un jour, dans le grand désert, il croise un oiseau qui lui demande :
-"Que fais-tu seul dans le désert ?
-Je marche et je pleure…" »


Un petit changement de timbre suffit à montrer qui est qui, l'imitation de l'oiseau n'est pas extrêmement réaliste mais ça a l'air d'aller à l'assistance, n'empêche, ce conte est plutôt étrange mais il faut dire que le titre n'augurait pas non plus une séance de rire à profusion ''Les perles de larmes''. Il m'avait semblait bien pourtant...

« Et une grosse larme tombe de son œil qu'il ramasse aussitôt.
-"Pourquoi es-tu si triste ?
-Je ne suis pas triste.
-Alors, pourquoi pleures-tu ? »


Je suis bien d'accord ce n'est pas logique, pourquoi est-ce qu'il pleure si il n'est pas triste ? Mais yeux se plongent dans les lignes tandis que les petits Pokémons se serrent un peu plus autour de moi cherchant eux aussi sans doute à comprendre, cette histoire finalement nous tient en haleine sans que nous sachions vraiment pourquoi et je continue à lire essayant de poser ma voix et de ne pas lire dans ma tête.

« -Regarde. Mes larmes deviennent des perles, dit-il en saisissant la larme lisse et brillante, j'en ai des milliers dans les poches. Veux-tu les voir ?
-Oui, oui !"
L'homme plonge la main dans sa poche gonflée et en ressort une poignée scintillante.
-Comme elles sont belles !
-Choisis-en une si tu veux.
-C'est pour cela que tu ne t'arrêtes jamais de pleurer, pour avoir de plus en plus de perles ? »


Une petite perle est cachée dans un pan du livre et je la donne à Kitsu qui la fait passer aux autres Pokémons, c'est tour à tour des regards émerveillés ou intrigués qui la font rouler sur le sol doucement et qui finalement, après quelques minutes, l'oublient pour se retourner vers moi, j'ai déjà repris ma lecture et les derniers fascinés doivent rattrapé l'histoire.
« L'oiseau saisit dans son bec la perle devenue trésor et s'éloigne, léger, rapide, tandis que celui qui pleure reprend de plus belle ses gémissements et sa marche lente. Plus loin, l'oiseau se pose et contemple la larme précieuse. Il se dit qu'il aimerait en avoir d'autres, oh, pas énormément, juste quelques unes comme cadeaux, pour d'autres voyageurs ailés. »
L’œuf posé à côté de moi remue légèrement et par peur qu'il ne roule je le maintient entre mes jambes, c'est étrange mais il me semble qu'il n'est pas aussi froid que d'habitude, c'est sûrement dû à la couveuse... Un léger jappement excité d'Homatsu m'oblige bien vite à reprendre ma lecture, que va t-il donc arriver à cet oiseau ? Et surtout, que va t-il arriver à cet homme ?

« Alors il rebrousse chemin vers celui qu'il a laissé, "l'homme qui pleure", et le voit de loin peiner, alourdi par ses deux énormes poches emplies de perles. Bientôt, il ne peut plus mettre un pied devant l'autre, il tombe à genoux, se traîne encore et pourtant, malgré tout, il continue à pleurer, à pleurer et à recueillir ces "larmes perles" qu'il met dans ses poches.
-"Mais arrête de pleurer, ce sont tes larmes qui t'empêchent d'avancer !
-Je ne peux pas m'arrêter, je ne peux pas." »


Les paroles de l'homme me rappellent mes larmes à moi, impossibles à arrêter elles me submergeaient complètement malgré mes efforts pour arrêter leur flot continu, surtout lors de ce fameux été, ces larmes avaient été les pires, elles m'avaient vidées du peu de force que j'avais et ce n'est que grâce à Lucas et à Idaliénor que j'avais pu les arrêter... et un peu grâce à cet œuf aussi, cet œuf qui m'avaient rappelés pourquoi j'avais rejoins cette académie, les raisons pour lesquelles j'étais parties de chez moi. La gorge comme traversée d'une barre en fer ce n'est que parce que les yeux grandis des petits bouts de chou devant moi me supplient presque que je continue ma lecture, et puis je ne vais pas le nier, moi aussi j'ai envie de savoir la fin de ce conte.

« Et deux grosses larmes tombent qu'il ramasse.
"Pourtant je suis épuisé mais j'ai trop pris l'habitude… Je ne peux pas m'arrêter, non…"
Soudain, l'oiseau d'un coup de bec vif et acéré, fait une petite entaille dans la poche de l'homme qui pleure, puis dans l'autre poche "crac", une autre entaille. »


''Crac !'' comme une réponse au conte un ''crac'' retentissant m'a fait levé les yeux du livre dans lequel ils étaient plongés, pendant un moment je ne comprends pas d'où vient le bruit puis je baisse mon regard et cligne plusieurs fois des yeux, hébétée. D'une main je repose le livre de conte tandis que de l'autre je prends déjà l’œuf entre mes doigts, un petit bout de griffe tente comme il peut de pousser la coquille et j'essaie moi de l'aider du mieux que je peux sans pour autant le presser, il arrivera à passer cette étape c'est sûr.

Il aide l'homme à se relever, à marcher à nouveau, debout . De son chant et de ses ailes, il l'encourage.

Il y est presque ce petit bout de vie, la coquille qui l'a autrefois tenu au chaud et protégée est maintenant devenu une cage une cage de laquelle il se libère faisant tomber avec efforts ses barreaux. Un à un des bouts de coquilles tombent mollement sur le sol et bientôt une deuxième patte apparaît rejoignant la deuxième dans ce dur combat.

Alors, des poches trouées, une perle tombe, puis une autre; deux filets de perles sur le sable brûlant dessinent un chemin. Au fur et à mesure qu'il avance, l'homme est de plus en plus léger. Au fur et à mesure que ses poches se vident, traçant une route lumineuse, la source de ses larmes s'apaise et se tarit.


Et finalement, après de si grands efforts, c'est un petit bec qui sort de la coquille. Il a l'air tout fragile comme ça, ton petit nouveau-né, ses plumes bleues et blanches au lieu du rouge flamboyant habituel de son espèce renforce encore plus cette impression de fragilité. Délicatement tu enlèves les derniers bouts de coquilles qui pourraient le couper et l'invites à monter sur ton doigt, il arrive avec des mouvements hésitants à s'accrocher à ton doigt et tu le soulèves le plus doucement possible pour qu'il puisse apprécier l'air qui l'entoure, celui qu'il a mit tant de mal à rejoindre...

Et quand ses poches sont enfin vides, alors, ses yeux sont enfin secs, son cœur à nouveau au bonheur et son pied si léger, si léger qu'il s'envole avec l'oiseau. Parfois, dans le grand désert, on peut voir un chemin de perles qui ne mène nulle part et si on lève le regard, on peut voir, auprès d'un oiseau, planer un homme… mais peut-être est-ce une femme, ou un enfant, qui sait ?

Mais il est épuisé de tant d'efforts et finit par fermer les yeux, je le laisse se blottir dans mes bras et indique à mes Pokémons de prendre nos affaires, d'après le ralentissement du bateau nous n'allons pas tarder à arriver. Un soupir m'échappe alors que je songe à la sortie capture qui va bientôt avoir lieu, j'étais vraiment heureuse de pouvoir la faire et de me trouver un nouveau compagnon mais maintenant que ce nouveau-né si fragile est entre mes bras j'ai peur de faire le moindre mouvement, il semble beaucoup plus éreinté que les œufs que j'ai déjà fais éclore et j'ai bien peur que sa santé ne soi pas très stable. Je pense un instant à rester dans le bateau mais le regard que la générale Jackie me lance alors que je recule me fait oublier cette idée et je ne peux que prier pour ne pas être dans son groupe...

Spoiler:
 


_________________


Dernière édition par Mikato Sozuy le Lun 20 Mar - 0:25, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]   Jeu 29 Déc - 1:40

ETAPE 1

Voici les six Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en trois dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.



Vous possédez 11 Pokéball et 1 Superball.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 2220
Points d'Expériences : 709

MessageSujet: Re: [SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]   Jeu 29 Déc - 10:55

Alors du coup je choisis Rocabot, Picassaut et Croquine !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8533

MessageSujet: Re: [SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]   Dim 1 Jan - 5:27

ETAPE 2

Tu rencontres Rocabot ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Kalos
Âge : 16
Niveau : 31
Jetons : 2220
Points d'Expériences : 709

MessageSujet: Re: [SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]   Lun 20 Mar - 0:25


Les perles de larmes
Rp Solo
Les yeux posés sur les plumes bleues et blanches du nouveau-né je sais déjà que je ne participerais pas activement à cette sortie capture, heureusement pour moi le sort semble être en ma faveur car c'est la douce voix de ma référente qui appelle mon nom et non la voix forte et bourrue de la Générale Jackie. Dans le groupe je remarque quelques personnes que je connais dont certaines filles de mon dortoir mais je préfère rester un peu à l'écart pour que le bruit ne réveille pas de force le tout petit Passerouge que je tiens dans mes bras, depuis qu'il est dans mes bras le petit oiseau dort d'un sommeil profond entrecoupé de petits coups de becs sur mon bras, comme si il faisait un rêve agité. À mon grand soulagement nous ne nous enfonçons dans la forêt et restons sur le rivage, Tim qui s'est perché sur mon épaule respire l'air marin avec joie tandis que Homatsu, Kabu et Kitsu marchent tranquillement dans le sable, Ceres la Barpau d'Alban que j'ai pris en élevage est elle dans l'eau salée de la mer et s'amuse à rapporter différents objets du rivage. Dans ma main je tiens ses trésors humides, des coquillages cassés, quelques bouts d'algues et d'autres objets plus étranges tels que des bouts de bouets ou des sacs plastiques à moitié déchiquetés... De loin je vois ma référente s'arrêter devant un cocotier un peu étrange et je sursaute tandis qu'il se retourne vers nous, j'ai beau être un peu à l'écart son ombre vient toucher le bout de mes pieds et je la remonte pour finalement me retrouver le cou tordu pour voir la tête -les têtes ?- de ce Pokémon. Il est juste énorme ! Étrangement Melty et Bounty commencent un combat contre le Noadkoko d'Alola et je vois les élèves en profiter pour partir les uns après les autres, pour ma part même si je serais curieuse de voir Melty Potts combattre je m'esquive pour aller quelques mètres plus loin et ne pas réveiller le nouveau-né, au bord de l'eau pour ne pas laisser Ceres toute seule je décide après quelques minutes de m'occuper de la Barpau et je confie le Passerouge à Shira en le couchant dans un pull que j'ai mis dans le sac pour le cacher du vent.

« Ceres ? Tu peux remonter ma belle je vais m'occuper de toi. Homatsu et Kabu si vous voulez vous pouvez aller explorer un peu mais vous restez tout le temps avec Kitsu compris ? Et ne faites pas de bêtises, si il y a des Pokémons que vous ne connaissez pas ne leur foncez pas dessus pour jouer avec eux, et oui Homatsu c'est toi que je regarde. »

Tandis que Ceres remonte l'air ravie de l'idée que je vais lui faire des soins mes trois Pokémons hochent la tête et s'enfoncent dans la forêt, Kitsubute a un lien mental permanent avec moi donc je ne suis pas vraiment inquiète pour eux d'autant plus qu'il peut se téléporter et qu'il sait à peu près choisir le lieu dans lequel il veut revenir. Shira et le nouveau-né à mes côtés je commence doucement à plonger mes mains dans l'eau pour les habituer au froid, depuis que j'ai eu Ceres l'année dernière en Élevage je me suis renseignée sur les Pokémons eau et plus particulièrement les amphibiens, c'est avec cette idée en tête que j'avais chercher des livres sur les soins de différents types de Pokémons. Malheureusement à part un article complet traitant de la façon avec laquelle on devait soigner un Pokémon eau je n'avais pas vraiment trouvé de ''soin'' précis, j'ai donc une légère appréhension sur ce que je vais faire... Mais bon Ceres a l'air d'avoir confiance en moi alors je vais faire de mon mieux ! Je commence tout d'abord par demander à la jeune Barpau de se rapprocher du rebord et je sors le matériel qui me servira à prendre soin de ma protégée : mon kit de massage ! Bon là tout de suite c'est plus le livre de méthodologie qui m'intéresse dedans et pas les huiles essentiels et autres... Doucement je laisse mes doigts glissés sur les écailles de la Barpau qui commence à jouer avec moi, tout d'abord plutôt novices toutes les deux nous arrivons cependant bien vite à trouver notre rythme, tandis que d'une main je tiens mon livre de l'autre je suis les mouvements de Ceres en appuyant plus ou moins sur les zones indiquées dans le livre. Je ne peux pas dire que ce soit agréable pour moi car je suis penchée, la main dans l'eau froide et l'autre tenant un livre qui commence à peser mais en tout cas ça semble plaire à Ceres qui s'appuie de plus en plus sur mes doigts et me guidant presque vers les zones qu'elle affectionne. Une fois notre séance de massage terminée il est temps de passer à la beauté, les Barpaus ne sont certes pas reconnus pour leur beauté ou encore leur élégance mais Ceres à ce petit quelque chose de touchant qui peut, j'en suis sûre, faire chavirer les cœurs.

La beauté passe d'abord et avant tout par les yeux. Après tout c'est bien pour ça que les jeunes filles d'aujourd'hui soulignent leurs yeux de traits noirs, pour faire ressortir la lumière de leurs yeux... mais avec Ceres il ne sera pas question de maquillage ou d'autre artifices. Quand j'ai regardé Ceres dans les yeux pour la première fois cette vision m'a légèrement paniquée, je sentais la peur qu'elle avait à l'intérieur d'elle évidemment mais ce n'est pas ça qui m'a mis dans cet état de malaise, non c'était comme si elle n'avait pas de force qui la poussait, pas de rêve ou d'ambition qui illuminerait son regard. Mais au fur et à mesure j'ai appris à la connaître, à voir la subtilité qui se cachait en fait dans le noir sans fin de ses pupilles, car quand la Barpau regarde Alban son regard devient soudain plus vif, plus lumineux. Et donc j'ai préparé un exercice pour elle.

« Ceres ? Tu veux bien me regarder dans les yeux ? »

Oui, tout simplement. Car j'ai remarqué quelque chose d'étrange avec Ceres, je ne sais pas si elle le fait aussi avec Alban mais elle ne m'a jamais regardé droit dans les yeux, ou alors très furtivement ne laissant même pas le loisir d'un échange de regard. La Barpau semble interloquée par ma demande et se rapproche de moi prête à accéder à ma demande, elle me regarde dans les yeux ça y est, je compte dans ma tête 1,2... elle s'est déjà détournée et fait quelques petits tours sur elle-même pour me montrer sa gêne, elle voudrait arrêter évidemment mais si nous ne le faisons pas maintenant alors qu'elle est censée être calmée par les massages je ne vois pas quand nous pourrons le faire. Je tapote donc l'eau pour la faire se rapprocher et essaie de la rassurer avec un sourire, elle revient vers moi mais continue à tourner en rond en fixant sa Pokéball...

« Écoutes ma belle je sais que ce n'est pas très amusant et je vois bien que tu n'aimes pas ça mais je besoin que tu me fasses confiance d'accord ? Je t'explique, si tu n'arrives pas à regarder les autres dans les yeux c'est peut-être parce que tu n'es pas sûre de toi, et je sais bien que ce n'est peut-être que parce que tu n'aimes pas et que j'ai peut-être faux mais.. j'ai besoin de vérifier tu comprends ? Ça fait pas mal de temps qu'on se connaît toi et moi et j'ai pris le temps de t'observer, je pense que tu es très gentille et incroyablement douce mais tu n'es pas du tout assurée, tu doutes toujours pour tout ce que tu fais... On peut retenter ? Et après je te laisse tranquille promis. »

La Barpau semble hésiter, elle avance puis recule et finalement plonge dans les profondeurs. J'attends de longues minutes qu'elle revienne à la surface et enfin elle apparaît à quelques centimètres de moi et plante ses yeux dans les miens, c'est incroyable la force qu'elle transmet dans ce regard, comme si elle avait soudain prit une décision incroyablement importante...

« Roca ! Rocabot »

Je sursaute tandis que les yeux de la Barpau se détachent des miens et je me retourne vivement vers la source du bruit, un petit Pokémon se tient à quelques mètres de nous et nous fixe toute les deux l'air effrayé, je m'apprête à le rassurer et à lui proposer un peu de nourriture quand j'entends comme un bruit de tonnerre retentir... ce Cerfrousse est vraiment un détecteur de nourriture, il suffit que j'y pense pour qu'il accourt. Quoiqu'il en soit le bruit immense qu'il fait en arrivant et les aboiements surexcités d'Homatsu derrière lui font fuit le petit Pokémon beige qui se dépêche de s'éloigner de cette équipe complètement cinglée, rappelez-moi, c'était bien une sortie capture hein ?

Spoiler:
 


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3997-289-inscription-ecole-de-dresseur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4113-mikato-sozuy-mentali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
[SC Noël 2016 – 7G] Les perles de larmes[Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: les sorties captures :: Anciennes Sorties-