Partagez | .
[ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance
 Scientifique Novice

Scientifique Novice
Région d'origine : Kalos.
Âge : 15 ans - 42 ans de temps à autre.
Niveau : 13
Jetons : 1937
Points d'Expériences : 179

MessageSujet: [ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance   Lun 2 Jan - 20:02

Depuis quelques-jours une sorte d'excitation souterraine semblait agir sur les étudiants de la Pokémon Community. Une drôle d'effervescence qui transformaient la boutique et la bibliothèque en châteaux assiégés. Les éclats de rires, les mains qui se frottent et les yeux brillants étaient de sortie et il aurait fallu être sourd pour passer à coté des discussions incessantes autour de cette fameuse sortie capture et de tous les mystères qui l'entourait. Sourd ou complètement déphasé. Et c'était le cas de Bellamy qui depuis les événement Halloween se sentait secouée, et avait l'impression que c'était son univers entier qui était chamboulé. La pauvre petite chose qu'elle était ne cessait de remuer dans la mélasse de son esprit ce qu'il s'était passé. Encore et encore, elle visualisait avec précision cette vague de souvenirs d'un autre temps, ces fragments d'un futur perdu, cette autre elle qui n'avait plus rien à voir avec son soi profond. Sous la violence de cet autre Soan elle était devenue si... Immatérielle. Comme si tout son être s'était évaporé comme des milliers de petits fragments de verre brisé. Depuis Halloween, Bellamy s'était perdue. Elle avait perdu son sourire, ses éclats de joie, ses rêves, ses illusions et toute son insouciance. La Bellamy croquant la vie à pleine dents avait laissé place à un bout de chiffon, une loque se complaisant dans un désespoir morne, une routine vaseuse, un spleen sans nom et sans limite. Lointains était ses rêves d'aventure, d'archéologie et de découvertes, et la kalosienne semblait bien changée. La voilà qui passait tout son temps à dormir, comme si son sommeil sans songes -tous dévorés par Lolita- valait mieux que ses pensées virevoltantes et aiguisées, comme si ces sieste en cours valait mieux que ces interminables détours ayant pour seul but d'éviter Soan.

Soan... En une seule soirée, en quelques-heures seulement et en un seul voyage dans le temps, il était passé de gentil garçon serviable partageur de pâtes à bourreau dont la crauté n'a d'égale que l'égoïsme. Ce beau prince charmant s'était transformé en dragon brulant les chairs et emprisonnant Bellamy dans sa tour. Mais à vrai dire... Ce n'est pas vraiment ça le problème. Bellamy n'a jamais eu peur des dragons et elle se disait que... Non. Elle savait, qu'éviter que Soan devienne un dragon était assez simple - qui a dit que changer son destin était difficile ? Ce qui ennuyait véritablement Bellamy -ce qui lui écartelait vraiment l'esprit- c'était qu'elle n'était pas certaine de ne pas vouloir que ça arrive... Pas par masochisme, et Bellamy n'avait aucune envie de (re)devenir une femme battue mais parmi ces souvenirs incertains se trouvait un être. Une luciole. Louis, son fils. Qui bien que n'ayant en vérité jamais existé restait la personne qu'elle aimait le plus au monde.... Ou du moins elle le croyait. Bellamy n'avait jamais rien ressenti de semblable en se souvenant de lui. Elle avait découvert quelque-chose qui dormait en elle et dont elle n'avait pas conscience. C'était comme un instinct, une force surnaturelle, quelque-chose de plus fort qu'une envie, qu'une passion - c'était une évidence. Et bien qu'elle ne pouvait saisir, ni comprendre ne serait qu'une volute de cette chose qui lui serrait le coeur, Bellamy était prête à tout abandonner, à se jeter corps et âme pour cet enfant. Le docteur ghost avait parlé d'instinct maternel, et d'un besoin de reconnaissance, Bellamy n'y voyait qu'une horde de papillon qui se cachaient sous ses paupières. Car ce qui la déprimait vraiment, c'était l'absence de louis, son petit garçon.

C'est en partie pour ça, que ce matin là, alors que la majorité des étudiants s'affairaient déjà dans les couloirs de l'académie que Bellamy était encore couchée. Emmitouflée dans une dizaine de couvertures, profitant de cet état si particulier du réveil : à mi chemin entre la méditation et le coma. Se complaisant dans la tiédeur encore humide de ses draps, oubliant un instant ses pensées qui lui brisaient le coeur à chaque fois un peu plus fort. C'est aussi pour ça qu'un certain Soporifik courait dans les couloirs en direction du dortoir mentali sous les regards interrogateurs des étudiants qui bavardaient tranquillement, attendant juste l'heure fatidique du départ. Ce soporifik courait vers le dortoir avec une hargne inhabituelle, comme une volonté de fer sur un chemin chemin boueux, un large sourire s'étalait sur sa face de tapir et il ne mit pas longtemps - à force de zigzags entres les jambes d'adolescents- à atteindre la chambre qui l'intéressait. Et c'est en trombe qu'il débarqua dans la chambre en désordre. Sans beaucoup de cérémonie le voilà qui enjambe les affaires éparpillés au sol tout en pestant contre sa dresseuse. Tirant d'un seul coup, la couette qui recouvre la rose qui s'empresse de marmonner quelques insultes. Sans en tenir compte, Lolita se saisit d'un saroual et d'un sweat gris XXL et les balança sur sa dresseuse encore à moitié endormie.

"Hmm... Tu fais quoi là, Diva ? J'ai pas cours..."

Balancement de hanches et regard dédaigneux lancés, le type psy se servit ensuite de sa trompe pendante pour jeter un prospectus froissé en plein dans la face de sa dresseuse. Avec l'énergie et la vivacité d'un Parecool, la rose le déplia avant de promener son regard dessus.

"Une sortie... Capture ? Pff. Lolita voyons..."

Mais Lolita ne la laissa pas pas finir, arquant un sourcil voilà le pokémon qui attrape de ses deux petits bras un gros sac et le balance lui aussi sur sa dresseuse.

"Aie ! Mais ça va pas la tête, arrêtes de me jeter des trucs, tu veux ? T'façon un je suis pas inscrite et de deux, j'ai surement pas assez de pokéballs alors...."

Petit cri aigu de Lolita. Sa dresseuse n'allait pas discuter ses ordres tout de même ? Sans attendre, le tapir lui montra une fiche d'inscription à son nom puis des pokéballs qu'elle avait achetées à la boutique - Merci Flappy. Lolita afficha ensuite un petit air supérieur avant d'attraper avec force le poignet de la rose et de la trainer hors de la chambre. Bellamy eut à peine le temps d'enfiler son sweat que déjà elle se retrouvait en chemin vers le port.

L'embarquement fut assez rapide et la rose n'eut aucun mal à se faufiler entre les divers étudiants. Reniflant quelques instants, Bellamy ne mit pas longtemps à cacher son visage sous sa capuche et à s'asseoir en tailleurs dans un coin du bateau. Elle ne voulait pas forcément passer pour l'émo de service, mais elle était tellement si peu motivée.... La rose se mit donc à observer les gens - si optimistes, si impatients, si insouciants. Et alors que son regard se perdait sur les divers adolescents, la rose se mordit la lèvre, au bord de l'implosion. La dernière fois... se disait t'elle. La dernière fois qu'elle était sur un tel bateau, c'était aussi sa première quand elle était venue ici à l'académie, combien de temps au juste ? A peine 4 mois. Mais cela semblait une éternité. Au début, l'académie tout ça, passait bien trop vite, le temps se consumait comme un spaghetti en bouche mais depuis Halloween, depuis cette histoire avec Soan.... Bellamy n'aimait plus trop les spaghettis. Et le temps était devenu tortionnaire : à coup trop violent, trop rapide donnant à la rose cette désagréable envie de disparaitre de se fondre dans le décor et de ne plus exister; souvent trop lent, créant ce morne ennui propice au développement de ses pensées mailaisantes comme des milliers de mauvaise herbe dans le jardin de ses pensées, comme un gros baobab qui détruit tout sur son passage. Plus d'envie, plus d'amusement, plus d'énergie, plus d'insouciance.

"Tu a vu, c'est une ile qui bouge toute seule... C'est chelou non. Hiiiin J'espère qu'il y aura des pokémons badass, ça me changera de mon sancoki !"

Soudainement interloquée, la rose leva les yeux vers ce petit garçon roux. Elle se fichait un peu du pokémon aqualimace mais l'ile évoquée faisait résonner quelque-chose en elle. Une ile.... Mouvante ? Voilà qui s'avérait intéressant. C'était un fantasme millénaire comme Jules verne et ses hélices, comme cette légende sur un gigantesque Carapagos. Beaucoup d'images défilaient dans l'esprit de la rose mais peu de choses vraiment convaincantes. Pourtant il y avait forcément une explication scientifique et logique et accoster l'ile était sans doute le meilleur moyen de le deviner. Reniflant un bon coup et se relevant péniblement, Bellamy avança entre les étudiants et se mit à regarder l'horizon. Lolita avait bien fait de la faire venir, sa curiosité ne pouvait être que titillée par un tel phénomène. Et alors que la dresseuse plissait les yeux, ébloui par le reflet du soleil sur les flots, le tapir la regardait elle affichant un petit satisfait. Sortir un peu de l'académie, prendre elle, voilà un bon moyen de lutter contre la déprime. Mais Lolita n'allait pas tarder à regretter sa décision, oh oui...

Voilà d'ailleurs le type psy pestant contre le monde et surtout contre ses affreuses grosses bestioles. Des Lokhlass ? Mais qui pouvait donc bien apprécier ce genre de monture ? En quoi une carapace si dure et pleine de bosses pouvait bien être confortable ? Bellamy en tout cas, semblait bien apprécier ce mini trajet, là voilà qui caressait doucement le crâne de la grosse bestiole. Sérieusement ? Arquant ses deux sourcils et écarquillant ses petits yeux vicieux, Lolita ne put s'empêcher de pousser un soupir. Ca faisait au moins deux semaines que la rose ne l'avait pas caressé de cette manière...

Mais la kalosienne ne sembla pas apercevoir la jalousie de son starter, elle ne tarda pas à sauter au sol et à observer les alentours alors que le Soporifik descendait avec difficulté en grimaçait. Cette ile était fascinante. Une ile mouvante rendez vous compte ! Mais alors que son regard se promenait, Bellamy renifla. Une fois, deux fois. Sérieusement ? C'était juste une ile paradisiaque et ensoleillée en plein mois d'hiver, rien de bien folichon. La rose récolta bien quelques échantillons de sable sans bien y croire, elle était persuadée que pour découvrir le secret de l'ile il faudrait plonger et ce n'était pas vraiment dans les capacités de Lolita. Plongeant alors ses mains dans ses poches, l'archéologue en herbe rejoignit donc son groupe en grimaçant un peu, déçue. Oh elle eut bien un sourire quand elle l'aperçut son intervenant : Yade. Lolita avait donc pris en compte son léger crush au moment de l'inscrire à la SC. "Spéce de maligne petite tapir" lui chuchota t'elle en lui frottant le front.

En temps normal, Bellamy aurait sauté de joie et aurait passé toute la durée de la sortie à observer Yade en bavant. Oui mais en temps normal Bellamy n'était pas aussi.... Malheureuse. Elle était bien loin la boule d'énergie rose qui se serait extasié devant la moindre racine, elle avait laissée place à une petite rose en pleine phase de déprime qui se contentait de suivre son groupe les mains dans les poches, capuche sur le front et le regard baisé. S'amusant de temps à autre, de la trop grande prudence de son professeur, des quelques réflexions idiotes de ses camarades et du dégout de sa starter face à cette jungle qui manquait de magasins de luxes.

Mais la mine bougonne fut bien vite remplacée par une expression de terreur et de surprise. Elle n'avait pas vu grand chose, entendu oui : des cris de singe, des lianes qui se balancent, des branches qui craquent et ce cri de petite fille - sans doute Yade. Et alors qu'elle levait à peine le regard que déjà son professeur favori était enlevé par des sortes de capumains étranges sans main difforme et noir et blanc. Elle n'eut même pas le temps de sortir son ipok que déjà la horde pokémon s'était enfui emportant Yade et laissant un groupe d'élèves désœuvrés.

"Je part à sa rescousse !
Je m'enfuis en criant.
Bon bah... Je me casse.
Youpi enfin libre !
"

Les réactions des autres adolescent était assez diverses mais déjà le groupe qu'ils formaient tous ensemble se brisaient. La rose laissa toute seule, pantoise et bras ballants. La logique des choses aurait était sans doute d'au moins rester groupés, voire d'essayer de prévenir un autre professeur ou de... Mais non, ils cassaient ! Ils se cassaient tous ! Affichant un mi sourire, Bellamy héla sa starter qui - effrayée par l'intervention simiesque s'était réfugié sous une grande feuille- accourut vers elle et s'accrocha à son sarouel. Cela faisait partie du charme de l'académie après tout... Mais... Que faisait t'elle maintenant ? Elle n'en savait rien, tout ce dont elle était certaine c'est qu'elle aurait préférer rester à procrastiner dans son lit au mieux de se retrouver seule perdue au milieu d'une foret inconnue sur une ile mystérieuse.... Et alors que Lolita tremblait, Bellamy leva les yeux au ciel et soupira, les yeux humides.

Modo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8116

MessageSujet: Re: [ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance   Lun 2 Jan - 21:14

ETAPE 1

Voici les six Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en trois dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.



Vous possédez 6 PokéBalls.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Novice

Scientifique Novice
Région d'origine : Kalos.
Âge : 15 ans - 42 ans de temps à autre.
Niveau : 13
Jetons : 1937
Points d'Expériences : 179

MessageSujet: Re: [ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance   Lun 2 Jan - 22:02


Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8116

MessageSujet: Re: [ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance   Mar 3 Jan - 0:58

ETAPE 2

Tu rencontres Denticrisse ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Novice

Scientifique Novice
Région d'origine : Kalos.
Âge : 15 ans - 42 ans de temps à autre.
Niveau : 13
Jetons : 1937
Points d'Expériences : 179

MessageSujet: Re: [ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance   Sam 7 Jan - 16:25

L'ironie de la situation aurait presque pu amuser la rose, si elle ne tournait pas à son détriment. La voilà perdue en pleine jungle avec ce sentiment fou, un peu contradictoire. De la peur, oui. Appréhension dérangeante, imagination tortionnaire.... Mais au milieu de tout ça, quelque-chose d'imprévu se dresse, absurdité des émotions s'incarne dans ce moment : l'excitation. Comme une joie fiévreuse qui s'invite dans votre salon mental et repeint les murs. Tu es perdue petite chose ? Abandonnée par tes camarades, encore bouleversée par l'enlèvement de ton professeur. Pourtant tout là bas, au fond de ton coeur, petite lumière dérangeante et c'est ce sentiment, qui est pourtant le plus agréable qui te dérange. L'ironie se dessine peu à peu dans ton esprit, comment oublier ce drôle d'état, c'est celui qui te bouleverse tant depuis quelques temps. Car être battue ne t'effraie pas en soi et contre toute logique, tu aimerais presque que ça recommence, pas par masochisme. Mais c'est ce sentiment bienveillant et si effrayant qui te manque : l'amour. Le grand, celui d'une maman, celui pour lequel tu te jetterais corps et âme sous les coups de Soan. Difficile n'est-ce pas de lutter contre cette envie, la logique est bien démunie face à un tel sentiment.

Alors perdue, seule, esseulée, te voilà qui lève les yeux au ciel vers ses hauts branchages qui créaient des damiers de lumières. Les larmes ne viennent pas, c'est à peine si elles perlent. Pourtant tu aimerais tellement pleurer, ce serait plus facile pour se libérer. Mais quelque-chose te retient, une force qui t'aide à t'ancrer au sol et à ne pas t'envoler vers ce plafond de feuille. Lolita, ton amante, t'attrape vigoureusement la main et de sa trompe puissante te traine vers un chemin. Toi tu laisse faire, tu es bien trop fatiguée pour lutter. Mais en regardant sa petite silhouette boudinée, tu ne peux t'empêcher de sourire. Elle est toujours là, elle. Pas si seule que ça petite Bellamy.

Car Lolita est encore là. Lolita est toujours là, si dans les bons moments elle se montrent parfois trop envahissante, trop extravertie, trop fab aussi. Quand tout va mal elle est toujours là. Comme un piller indestructible qui protège Bellamy des vents de l'est. Lolita bien plus qu'un tapir et qu'une amante, c'est cette maman qui te chante que les monstres ne dorment pas dans ton placard, cette infirmière qui panse tes plaies avec la plus douce des douceurs, cette amie qui te prend par les épaules et te secoue t'invitant à te remuer et à cesser de te morfondre. Lolita c'est tout ça à la fois et peut-etre un peu plus. Un guide c'est certain et avec un bon sens de l'orientation. Il faut une preuve ? Pas de soucis, observez donc ce Soporifik qui traine sa dresseuse, dans quelques-minute. Maintenant en fait, là voilà qui soulève une branche et face au duo : la mer. Eternel fantasme de la rose, qui serait presque enjouée. Là voilà qui inspire un bon coup et enlève même ces chaussures pour plonger ses pieds dans le sable chaud.

"Merci ma diva." dit elle en plissant légèrement les yeux comme pour se protéger du soleil.

Mais Bellamy n'a pas le temps de profiter de l'astre du jour que déjà ses oreilles sont attirées par quelque-chose. Un chant.... Ou deux ? Intrigué voilà la rose qui reprend les commandes du duo et se dirige vers l'origine de ces sons qui pour l'un est beaucoup trop mélodieux pour être humain. Bellamy se sent soulagée quant elle l'aperçoit Heartnett faire une sorte... De duel sans doute, avec une.... Sirène ? Qu'importe ! L'important c'est qu'elle croise enfin un professeur. Elle ne connait pas tant que ça d'ailleurs, ses cours sont assez amusants et il lui a offert une rose une fois. Rien d'extraordinaire la moitié des filles du dortoir en ont une. Doucement, voilà l'archéologue en herbe qui s'approche du professeur et lui tapote l'épaule.

"Monsieur, s'il-vous-plait... C'est le professeur Yade il s'est fait enlevé(e) par une horde de pokémon et..."

Mais la rose ne put continuer longtemps. Un doigt. Lancé dans un gracieux mouvement se pose sur ses lèvres, Heartnett le secoue quelques-instant sans arrêter son chant et Bellamy à beau protester mettre en avant des arguments. Rien n'y fait. Le professeur référent des voltali reste désespérément chantant le voilà d'ailleurs qui secoue ses hanches. Et Bellamy renonce, levant les yeux au ciel. Cette académie tout de même.... La kalosienne n'a même pas le temps de se plaindre à son starter, car voilà déjà le tapir qui se met lui aussi à danser. S'approchant du duo de chanteur, Lolita se met à twerker et ne tient pas compte des protestations de la rose, sa dresseuse ne peut comprendre les enjeux d'une telle bataille : un duel de fabulousitude, voilà un défi qui lui plait. Et le Soporifik est prêt à en découdre ! Lolita partie twerker, la petite rose n'a d'autre choix que d'attendre que tout cela finisse mais elle a bien peur d'être ici pour un petit moment. Alors l'archéologue en herbe marche quelques-instants et va s'asseoir sur un rocher. Elle plonge ses pieds dans l'eau et s'allonge sur le minéral. Fixant quelques-minutes le ciel, elle se met à rêver qu'elle disparaissent. Adieu Soan et son cruel dilemme, adieu tous ses souvenirs douloureux qui ne lui appartiennent même pas.

Mais sa rêverie tourne court quand elle sent quelque-chose au niveau de ses orteils. Alors Bellamy se rassoit, et regarde ce qui la chatouille ainsi. Et là voilà qui fait face à un... Poisson étrangement coloré et.... Moche. Le pokémon tournoie entre les deux pieds de Bellamy et de ses écailles incroyablement colorées caresse la peau sensible de la rose. Intriguée, voilà notre héroïne qui sort son ipok et active la fonction pokédex.

"Qu'est-ce que t'es toi ?" Chuchote t'elle, avant de conclure aprés une rapide analyse de son appareil : "Et bien t'es sacrément moche, Denticrisse..."

Est-ce que le type eau/psy entendit cette insulte ? Allez savoir. Dans tous les cas, Bellamy ne tarda pas à être engourdie des pieds et alors qu'elle essayait de les retirer, voilà le pokémon sauvage qui mord à pleine dents dans le droit. Cri de douleur de Bellamy et sang qui se mélange à l'eau salé de la mer. Sans beaucoup réfléchir voilà la rose qui se balance en arrière, levant ses pieds en l'air et projetant le poisson en arrière. Le pauvre pokémon sauvage ne devait certainement pas s'attendre à que sa proie régissent ainsi et aprés avoir écarquiller les yeux de surprise, voilà le double type qui s'écrase lourdement sur une dune de sable. Un peu décontenancé, voilà le poisson qui frétille, tentant tant bien que mal de rejoindre l'eau mais c'était sans compter Lolita.... Le tapir en effet, alertée par le cri de sa dresseuse abandonna le combat de fabulousitude, au grand plaisir d'Heartnett qui commençait à trouver dans le twerck du type psy une adversaire redoutable. La tapir donc, fonça à vive allure vers le poisson qui avait osé blesser sa dresseuse et lui donna un violent coup de boule qui reprojeta encore une fois le double type vers une dune de sable qui se fendit en deux sous l'impact. Et Bellamy qui boitait vers le combat pokémon ne put empêcher l'attaque de son pokémon, elle eut à peine le temps de rejoindre Lolita en boitant et de l'attraper par l'épaule. Il fallait la prévenir du danger avant que.... Trop tard. Mauvais timing.

Lolita et Bellamy s'attrapèrent les oreilles et tombèrent à genoux. Un mal de tête horrible assaillît le duo alors que le poisson grinçait des dents tout en sortant péniblement de la dune de sable. Fronçant ses étranges écailles bleus qui lui servaient de sourcils, il s'approcha du duo en frétillant et en continuant de grincer des dents. Lolita regarda le poisson avancer et essaya d'utiliser une attaque pour le dissuader de prendre sa revanche mais son mal de tete l'empêchait de faire quoi que ce soit. Alors se tenant les tympans, elle ne pouvait que regarder la lente progression du pokémon sauvage vers son duo et ses dents acérées qui prenaient une étrange teinte noire. Lolita plissa les yeux de douleur, elle ne pouvait rien faire, elle était complètement démunie face à la bête qui la menaçait elle et sa dresseuse. Apeurée, elle tenta bien de bouger mais ne réussit qu'a se laisser tomber sur le coté et pathétiquement, elle se mit à ramper, il fallait qu'elle sauve Bellamy, qu'elle la protège et... Le tapir arrêta de bouger un instant. Doucement, il enleva ses pattes de ses oreilles et se remit debout. Le son s'était arrêté mais.... Comment ? Un peu intriguée, la tapir regarda sa dresseuse pour partager ses questions avec elle mais Bellamy semblait avoir la réponse. La kalosienne était déjà debout dans une drôle de position : les deux pieds -y compris le droit- solidement ancrés dans le sol et le bras gauche en l'air. Bellamy affichait un grand sourire satisfait et Lolita eut un pincement au coeur, c'était son premier vrai sourire sincère depuis Halloween. Alors le tapir promena son regard et regarda quelques secondes la pokéball à proximité de la dune de sable qui gigotait dans tous les sens. Pourvu que la capture marche, le duo avait eu suffisamment mal aux oreilles pour aujourd'hui et puis... Il y avait le sourire de Bellamy.

Modo:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8116

MessageSujet: Re: [ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance   Sam 7 Jan - 17:46

ETAPE 4

Tadam ! Denticrisse est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.

Il vous reste 5 Pokeballs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance   Aujourd'hui à 21:20

Revenir en haut Aller en bas
[ SC NOEL 2016 - 7G] Sortie déprime : Retrouver l'insouciance
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: les sorties captures-