Partagez | .
[Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   Mar 17 Jan - 22:58




Dans la légale illégalité
RP Commun

C’était totalement contradictoire, que de vouloir chercher des indices sur soi sans avoir envie de se rappeler des détails. Alban le savait. Il savait qu’il lui suffisait d’y penser pour que l’information lui revienne. Mais dans un sens, il n’avait pas envie d’être déçu ou d’avoir des attentes. Alors il cherchait simplement des indices. Dans les faits, cela ne revenait pas à tricher, n’est-ce pas ? Et puis… cela permettait de satisfaire sa curiosité, sans pour autant trop en savoir. C’était comme une fouille… On pouvait explorer et trouver des objets, tout en passant à côté de plus grosses découvertes insoupçonnées. Mais du moment qu’on ne savait pas qu’on avait manqué quelque chose, au final, on ne finissait pas déçu. Ouais. Il allait faire comme ça. Parce qu’au fond, il avait tout de même envie d’en savoir un peu plus sur cet Alban du futur. Que ce soit la représentation parfaite de son propre futur ou non. De toute façon, il lui restait encore beaucoup de choses à faire et beaucoup de choix à prendre, dans les dix prochaines années. C’était lui qui se traçait son propre futur. Et il était persuadé que c’était comme ça que cela devait se passer.

Dans la pêche aux informations, Alyx eut néanmoins plus de résultats. Sortant une bague et un papier de sa poche, le Noctali les observa avec curiosité. Une bague ? Cela signifiait-il que dans le futur, le jeune blond était marié ? Alban le regarda avec une légère pointe d’envie. A son âge à lui, il était certain qu’il ne l’était pas. 26 ans… Non, décidément pas. En tout cas, ce n’était pas quelque chose qu’il aurait fait dans cette ligne temporelle. Trop tôt. Trop tôt pour avoir fini tout ce qu’il souhaitait faire, professionnellement parlant. Et il n’avait pas envie de s’engager avant d’avoir une situation stable. Et puis bon… s’engager avec qui ?

Son poing se serra très légèrement, tandis que sa mâchoire se crispait. Il y avait bien une personne avec qui il se serait vu, mais cela faisait bien trop niais que de l’avouer. D’autant plus que leur relation n’était actuellement pas au beau fixe… Bah. Tant pis. Il y penserait plus tard, après tout. Pour le moment, il y avait plus important : à savoir qu’Alyx venait apparemment de se souvenir du fait qu’il avait découvert un fossile. Même si Alban en avait dans les faits déjà eu un grâce à son Expédition dirigée par Ambre, l’enthousiasme de son camarade était contagieux. Lui souriant avec gentillesse, il eut un léger rire lorsqu’Alyx s’excusa de s’être emporté. Il regarda ensuite la jolie bague et la formule qu’il lui montrait. Malheureusement, Alban était incapable de la résoudre également. Néanmoins, un petit quelque chose attira son attention… même si cette dernière fut déviée par la trouvaille de son médaillon.

Un médaillon. Il y avait très probablement une photographie, à l’intérieur. Et de l’avis d’Alban, il s’agissait probablement du cliché d’une personne à qui il tenait beaucoup. S’il avait gardé la même logique que celle de ses 16 ans, Alban pouvait mettre sa main à couper qu’il s’agissait de la personne qu’il aimait. A moins qu’il s’agisse du souvenir d’une personne chère défunte. Peut-être ses parents… Peut-être même sa petite sœur…

Il se sentit brusquement mal. Si tel était le cas, il n’avait pas envie de le savoir. Ses parents n’étaient certes plus de la première jeunesse, mais ils n’étaient pas particulièrement âgés pour autant. Alors qu’est-ce qu’il pouvait y avoir, dans ce médaillon ? Autant demander l’avis à Alyx… qui lui conseilla de ne pas l'ouvrir. Ouais. Dans les faits, ses arguments se tenaient. A quoi bon vivre avec l'espoir d'une chose qui n'arrivera jamais ? Il soupira.

- Effectivement, je pense que tu as raison.

Il s’apprêta à le ranger lorsque le Noctali lui proposa de regarder à sa place. Wow. Dans les faits, la proposition était alléchante. Pour autant, Alban et lui ne se connaissaient que depuis quelques heures - peut-être même moins, d’ailleurs ? -. Etait-il réellement prêt à partager un bout de son intimité avec un presque inconnu ? Il prit un peu de temps pour réfléchir. Après tout… Son lui de 26 ans avait l’air beaucoup moins terre à terre que sa version de 16 ans. De toute façon, mieux valait-il que ce soit une personne qu’il ne connaissait pas, qui regarde. Alyx n’irait probablement pas répandre des rumeurs à son sujet ; pour ça, il lui faisait confiance. Alors pourquoi pas ? C’était Halloween, après tout. Et ils étaient sous l’emprise de la magie d’un Pokémon Fabuleux. Soyons-fous, au moins une fois dans l’année.

- Je veux bien alors, si ça ne te dérange pas.

Il retira son médaillon et le tendit à Alyx. Pendant qu’il le laissait regarder, il observa un peu plus le bout de papier avec l’équation griffonnée dessus. En bas, un petit logo qu’il n’avait pas remarqué avant y était imprimé. Ça ressemblait à ces genres de post-it que les fournisseurs offraient parfois aux entreprises pour faire leur promotion. Ce nom… Et là, le flash.

- Hey, Alyx ! Je sais de quoi il s’agit ! Enfin pas ton équation, non… Mais ce logiciel-là… J’étais en corvée de nettoyage d’aquarium avec Roseverte, un jour, et il parlait de ça avec Jauplain. Apparemment, il s’agit du nom d’un logiciel dans lequel tu entres tes formules, et qui peut te permettre de les calculer automatiquement. C’est pas mal utilisé chez les Scientifiques, mais c’est super coûteux et difficile à programmer, ce qui explique pourquoi il n’y en a pas partout. Roseverte se déplace jusqu’à l’institut des Archéologues de Lansat, quand il en a besoin. En plus de te résoudre ton problème, il renverrait apparemment à de la documentation annexe. Donc même si le résultat ne veut rien dire, tu seras quand même en mesure de savoir à peu près quel était le sujet de cette équation.

Il s’interrompit pour lui laisser le temps de digérer l’information. Si cela le frustrait, pourquoi ne pas essayer de résoudre coûte que coûte cette équation ? C’était drôle en tout cas. Sa version de 26 ans semblait bien plus téméraire que sa version de 16 ans… Car si Alyx comprenait bien…

- Je peux te proposer un truc. Pourquoi ne pas essayer de rentrer dans l’institut d’Archéologie ? Avec ces nouvelles apparences, on peut toujours passer inaperçu. De nuit, il n’y aura pas de personnel à l’accueil… Juste un garde qu’on pourra éventuellement passer. Tu as… une carte d’Archéologue ou un truc comme ça, sur toi ? Roseverte disait à Jauplain que ça faisait office de pass universel dans tous les instituts. Pour peu qu’on embrouille le garde à l’entrée, on pourra y aller sans problème…

Est-ce qu’il lui proposait bien de faire une intrusion illégale dans un laboratoire ? Ouais, peut-être bien. Mais dans les faits, les salles les plus importantes restaient toutes verrouillées. Le logiciel qu’il cherchait se trouvait dans une pièce en libre-service que même les étudiants pouvaient consulter, sur recommandation écrite d’un Archéologue. Ce n’était pas comme s’ils faisaient de l’espionnage, hein ?

- On a même pas besoin de falsifier nos noms… S’il y a un problème, ils croiront à une erreur vu que nous sommes censés être des adolescents, et non pas des adultes… Enfin… C’est comme tu le sens, hein.

Après tout, il ne faisait que proposer. Bon sang Alban. Qu’étais-tu donc devenu, dans le futur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 16 ans.
Niveau : 31
Jetons : 1315
Points d'Expériences : 710

MessageSujet: Re: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   Lun 30 Jan - 21:37



Dans la légale

illégalité
avec Alban Abernaty


Je m’apprêtais à ouvrir le médaillon, essayant de ne pas me casser un ongle – Arceus que ces ouvertures étaient chiantes ! – quand Alban me parla du bout de papier avec l’équation bizarre dessus. Ou plus exactement le nom d’un logiciel, apparemment, que le garçon – l’homme maintenant – connaissait. Curieux, j’oubliais donc totalement l’objet qu’il m’avait donné, le lui rendant distraitement dans la conversation.

« - C’est vrai ? Tu crois que c’est ça ? Ouah… Ca voudrait dire que je travaille dans un truc assez important alors ! Non ? »

En tout cas, c’était l’idée que je m’en faisais. Franchement, réfléchissez un petit peu. Oui, oui, je sais que ça vous est difficile, mais concentrez-vous au moins cinq secondes ! Si j’utilisais ce genre de logiciel, et que je gardais en plus ce bout de papier sur moi, ça voulait bien dire que c’était quelque chose de très important. Je ne garde jamais de choses inutiles sur moi, et je n’allais pas me gêner à coder bêtement des choses sans intérêt, non ? Alors c’était forcément un grand projet, et peut-être qu’en utilisant ce logiciel, alors je pourrais déjà commencer, avec près de quinze ans d’avance ! Et j’attendrai les sommets ! OUI !

Mon regard croisa celui de mon compagnon d’aventures. Comme si nous avions pensé à la même chose, et il ne tarda pas à m’expliquer son idée, qui était celle un peu folle à laquelle j’avais pensé. Au moins, on serait deux fous. Je lui souriais et passais ma main dans mes mèches blondes, les faisant voleter.

« - T’en fais pas, j’ai un plan. On n’aura même pas besoin de présenter un papier au garde. Toi, il va falloir que tu joues mon garde du corps personnel, d’accord ? Aller, viens ! »

Je lui prenais la main et avançais rapidement jusqu’au lieu où nous devions aller. Je rêvais depuis un sacré moment d’entrer dans cet endroit, et l’idée même de fouler le sol de ce lieu me rendait tout excité. A bonne distance de l’entrée, je me cachais avec Alban, lui lâchant la main et lui faisant un signe de tête, avant d’y aller, prenant ma démarche la plus confiance possible. J’étais devenu une belle plante, dans le futur… Pas une ride et des jambes longues et fines ! Ca, c’était la classe !

« - Stop. » lança le garde en nous voyant. « L’accès est interdit de nuit, sauf si vous avez un pass. »

A ces mots, je jouais les divas offusquées qu’on ose lui répondre de la sorte, me tournant vers mon « garde du corps », puis revenant à l’employé.

« - Un pass ? UN PASS ?! Vous me demandez à MOI, la Professeure Vera Ivans-Porter de vous présenter UN PASS ?! Mais pour qui vous vous prenez ? Vous pensez que je n’ai que ça en tête, quand je viens travailler sur un dossier ULTRA urgent, que de ramener un pass ?! Vous travaillez bien ici, non ? Vous êtes nouveau ? Parce que je suis déjà venue, évidemment ! Alors oui, d’accord, je suis si éblouissante que vous n’avez peut-être pas fait attention à mon magnifique visage, et la lumière faible de la nuit ne lui rend pas honneur d’ailleurs, mais j’espère pour vous que vous avez simplement mal regardé, parce que je travaille ici, et je dois venir travailler sur un dossier d’une importance ca-pi-tale ! Vous en avez entendu parler ?
- Euh… Je…
- Vous en avez forcément entendu parler ! La découverte, très récente par une de nos équipes, d’un Procerites Laeviplex. Bon, à en croire votre tronche de Magicarpe frit, vous ne savez pas ce que c’est. C’est un fossile d’un Pokémon, une coquille plus exactement, et une coquille planispiralée. Vous comprenez ? Pla-ni-spi-ra-lée ! Il y a « spirale » dedans, c’est pas difficile à comprendre ! En tout cas, il faut absolument, je dis bien ABSOLUMENT que je l’étudie maintenant ! Ca ne peut pas attendre, alors poussez-vous ! Aller, aller, du vent ! »

Sans plus de précisions, et après avoir noyé ce pauvre gars de paroles, je le poussais doucement pour passer, nous frayant un chemin dans le labo. J’étais plutôt fier de ma petite comédie. Une fois sûr que nous étions loin et qu’il ne pouvait plus nous entendre, je me tournais vers Alban avec un large sourire.

« - Pas mal hein ? Il n’était pas censé savoir que je suis un garçon. Et puis, cette histoire de fossile… » Je riais. « Cette coquille soi-disant planispiralée. Autrement dit, un Fossile Nautile, soit le fossile d’un Amonita. Je savais bien qu’apprendre mes cours par cœur allait me servir un jour ! »

L’endroit était plus grand que je ne l’aurais imaginé, mais je ne prenais qu’un court instant pour tout regarder.

« - Aller ! Plus qu’à trouver un coin avec ce logiciel, et on pourra enfin savoir ce que c’est ! »


© AkumaCursed



_________________

 
This madness is
supreme



Dernière édition par Alyx Levi-Harabo le Mar 28 Fév - 22:21, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   Jeu 23 Fév - 20:24




Dans la légale illégalité
RP Commun

La découverte du fameux logiciel avait rendu Alyx plutôt enthousiaste. Répondant à son sourire par une expression bienveillante, Alban hocha la tête de haut en bas. Dans les faits, il ne savait pas grand-chose des activités d’Alyx dans le futur. Il ne savait pas s’il travaillait sur un sujet vraiment important, mais il le supposait. S’il était encore en blouse un soir d’Halloween à la trentaine… On pouvait soit préjuger que c’est un Scientifique passionné par son travail qui bosse sur un dossier particulièrement urgent et/ou difficile, soit prier pour que ce ne soit pas un vieux savant fou alcoolique qui se tue la santé au travail. Dans le doute, Alban préférait penser qu’il s’agissait de la première option. Ça aurait été trop triste, sinon.

Dans tous les cas, Alyx semblait avoir le même goût de l’aventure que lui. Sa proposition, qu’il n’assumait pas forcément au départ, avait l’air d’avoir fait son chemin dans l’esprit du Noctali. Mieux, il avait même déjà élaboré un plan pour passer sans problèmes. Souriant en coin lorsque son camarade lui apprit qu’il allait devoir jouer les gardes du corps, Alban attrapa la main qu’on lui tendait et suivit Alyx parmi la foule. Lui ? Garde du corps ? Bon, il était vrai qu’il avait grandi de quelques centimètres - sûrement frôlait-il le 1m90, si ce n’était plus - et que sa carrure s’était bien dessinée au fil des ans. Les bénéfices d’un entraînement sportif toujours aussi régulier et assidu, sûrement ? Il n’en savait rien, vu qu’il avait très peu d’informations sur son futur, mais il pouvait éventuellement jouer le garde du corps débutant. Pas forcément le grand baraqué auquel on pouvait s’attendre… mais au moins le garde du corps d’un Scientifique qui ne risque pas grand-chose. Et puis bon, tous les gardes du corps n’étaient pas musclés et forcément très puissants. Du moment qu’ils avaient des bons Pokémon pour se défendre…

Excité à l’idée de jouer un rôle qui était loin d’être le sien, Alban slaloma à travers les individus. Bientôt, ils furent assez éloignés du cœur de la fête pour ne plus entendre la musique. Le reste du village de Lansat, loin de la clameur et des super éclairages installés pour l’occasion, paraissait plus paisible et morne. Quelques enfants frappaient aux portes pour réclamer des bonbons, mais en dehors, tout était calme. Continuant de marcher avec Alyx, Alban s’arrêta net lorsque le Scientifique lui intima de ne plus bouger. Cachés derrière un pan de mur, les deux jeunes adultes regardèrent le garde, seul devant l’institut d’Archéologie. Bien. Leur plan était plutôt bien ficelé, il ne devrait pas y avoir de problème, non ? Echangeant un regard entendu, les deux garçons se lâchèrent puis se dirigèrent d’un air désinvolte vers la porte. Alban essaya de gonfler un peu le torse pour paraître un peu plus crédible dans son rôle. Rôle dans lequel il n’était pas forcément super à l’aise, mais qu’importe !

Comme il s’y était attendu, le garde les aperçut et leur demanda de s’arrêter. Wow. De près, il était fichtrement plus impressionnant qu’Alban, c’était clair et net. Restant légèrement en retrait avec une expression neutre - ça, il savait bien faire -, l’ex Voltali se tint droit comme un piquet, bras croisés derrière son dos, regard un peu en hauteur. Devant lui, Alyx venait de s’approcher en faisant claquer ses hauts talons, ses longs cheveux blonds volant derrière lui. Et là, ce fut le drame.

Avec une attitude de diva offusquée, Alyx joua son rôle à la perfection. Il avait l’air tellement scandalisé qu’Alban ne put s’empêcher de croiser le regard du garde, les yeux pleins de compassion. Il hocha même une ou deux fois la tête pour appuyer les dires de « Vera Ivans-Porter », en faisant de son mieux pour rester impassible. Puis, une fois que le sermon fut passé, Alyx repoussa le garde et se créa un chemin vers l’institut. Alban le suivit, les mains toujours derrière le dos, tandis que le garde semblait à la fois honteux et perdu. Bah. Il devait avoir l’habitude de ce genre d’individus, après tout. S’il avait déjà croisé Roseverte de nuit…

Pouffant de rire lorsqu’ils furent tous les deux à l’intérieur, et que le garde fut assez loin pour ne plus les entendre, les deux imposteurs perdirent leur attitude professionnelle et adulte. Impressionné, Alban fit une courbette pour saluer le jeu d’acteur d’Alyx.

- Joli, joli. Je me disais bien que ce terme me disait quelque chose… Il doit traîner quelque part dans mes cours de Roseverte que j’ai toujours la flemme de lire… Enfin en tout cas, nous sommes à l’intérieur et c’est tout ce qui compte. Maintenant…

Il s’éloigna légèrement d’Alyx pour essayer de trouver ce qu’ils cherchaient. A deux, fouiller l’endroit serait certainement plus rapide. Tandis que le blond essayait d’examiner chaque élément, Alban se mit donc plutôt en quête d’une carte des lieux. Carte qu’il ne mit qu’un court instant à trouver, puisqu’elle était affichée sur un pan de mur derrière le poste d’accueil. S’approchant en rajustant ses lunettes, le châtain fit courir son doigt le long des structures tracées sur logiciel informatique. Bureaux personnels… Bureau du directeur… Bureaux des responsables de secteurs… Non, pas ça. Salle d’étude, bibliothèque, cantine et…

- Alyx !

Il se tourna vers le Noctali, le doigt pointé sur un petit carré.

- La salle informatique en libre accès se trouve ici. Si j’en crois la carte, ce n’est vraiment pas loin. Tu me suis ?

Suivant le chemin indiqué, le châtain traversa deux ou trois couloirs, avant d’arriver devant une salle spacieuse. Comme il s’y était attendu, cette dernière n’était pas verrouillée. Ce n’était pas un bureau personnel, après tout, ni un laboratoire. Juste une sorte de salle d’étude ouverte à tous les curieux. Rien de précieux à l’intérieur, ni de confidentiel. Simplement des logiciels en libre-service.

- Maintenant, il reste à trouver le bon ordi. Je vais regarder du côté gauche. Tu t’occupes du côté droit ?

Après s’être arrangé, Alban commença donc à pianoter sur chaque clavier afin d’essayer de trouver le bon logiciel. Cela faisait d’ailleurs à peine deux minutes qu’il avait commencé, lorsqu’il ressentit une drôle de sensation. Une vague de froid coula le long de son dos, et il frissonna… avant de se rendre compte que son costard s’était transformé en costume de pirate, et qu’il avait perdu les quelques centimètres gagnés. Regardant ses mains, incrédule, Alban fouilla dans ses poches… le médaillon avait disparu. Alors, se tournant vers Alyx, il remarqua que ce dernier aussi avait retrouvé son apparence « jeune ». Oh oh.

- Alyx… Je crois qu’on a un… léger souci.

Tu parles. Comment allaient-ils pouvoir quitter les lieux sans attirer l’attention, maintenant ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 16 ans.
Niveau : 31
Jetons : 1315
Points d'Expériences : 710

MessageSujet: Re: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   Mar 28 Fév - 22:15



Dans la légale

illégalité
avec Alban Abernaty


Nous étions parvenus à rentrer sans encombre dans le bâtiment. Je me doutais bien que mon petit stratagème ne tiendrait pas des heures, et dès lors que le choc et l’incompréhension seraient passés, le garde allait certainement revenir nous chercher et nous forcer à sortir, voire même appeler du renfort. Je n’avais pas spécialement peur pour ma sécurité, mais plutôt pour mon dossier scolaire. Ca ferait tache si cela venait à se savoir. Quant à Alban, je ne voulais pas trop l’embarquer dans mes histoires. Car après tout, nous étions là pour moi, pour ce papier que j’avais dans ma poche, pour cette étrange équation marquée dessus. Il n’était même pas obligé de m’accompagner, mais il l’avait fait.

Nous cherchions donc dans les couloirs ce que nous étions venus trouver, soit la salle informatique. Il y aurait forcément le logiciel que nous voulions sur un des ordinateurs. Pour être honnête, j’étais assez impatient : que pouvait bien signifier ce drôle d’enchaînement de symboles et de chiffres divers ? Je ne pensais pas pourquoi parvenir le déchiffrer sans prendre des jours, et peut-être qu’il me permettrait d’avancer plus rapidement dans ce que je voulais atteindre. L’idée même d’avoir une étape en moins à franchir dans mon projet était excitante. Nous parvenions finalement à trouver l’endroit que nous espérions. Mon « garde du corps » m’aidait beaucoup. Il faudrait que je pense à le remercier, à l’occasion.

« - Je vais voir là. »

Je passais rapidement sur chaque appareil, me dépêchant. Nous n’avions pas beaucoup de temps, autant par mon excuse un peu tirée par les cheveux avec l’homme à l’entrée qu’avec le sort que l’on nous avait jeté au cours de la soirée. Je craignais que nos aventures ne nous mettent dans une situation gênante, aussi je tentais de rester le plus concentré possible. Je trouvais finalement le bon ordinateur, lançant le logiciel alors que je sentais tout à coup ma tête tourner. Je fermais les yeux un petit moment, écoutant ce que me disait Alban.

« - Oui, je sais. Le sort n’aura pas duré longtemps… Mais j’ai mémorisé le papier, je vais taper sur le logiciel, je l’ai trouvé. »

Je pianotais frénétiquement sur les touches, fixant l’écran dont l’image se reflétait sur mes lunettes. C’était le moment. 30%... 50%… 80%… 98%… Je me figeais, poussant un léger souffle, bouche bée. Je reculais un peu, les yeux rivés sur ce qui était affiché. Sans doute que mon coéquipier de plan foireux pourrait croire à quelque chose de grave. Je soupirais après quelques secondes, puis commençait à rire, essayant de faire le moins de bruit possible.

« - Apparemment, la science réussit pas à mes mains… J’ai un rendez-vous chez la manucure à 10h demain. Enfin, dans le demain du futur. »

Ouais. Ca me ressemblait bien de coder des choses comme ça. Pendant un instant, je me demandais si j’étais recherché ou suspecté de quelque chose. Et puis finalement, je me disais que c’était sans aucun doute une note prise rapidement au boulot, et je ne voulais pas qu’on croit que je ne fichais rien. Ca ressemblait à un travail compliqué, mais ça n’était qu’une note personnelle après tout…

« - Ils sont partis par-là ! Ils ne peuvent pas aller bien loin… Bordel, mais c’était qui, ces gens ?! »

Je sursautais en entendant des voix et des bruits de pas, prenant Cierge dans mes mains.

« - Oups… Je crois qu’on a un comité d’accueil… Prêt pour une mission spéciale « Barrons-nous discrètement » ? »


© AkumaCursed



_________________

 
This madness is
supreme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   Sam 4 Mar - 16:10




Dans la légale illégalité
RP Commun

Perdre une dizaine d’années était une sensation beaucoup plus étrange que celle qu'il avait ressentie lorsqu'il les avait prises. En général, on était habitué à aller dans le sens croissant, et non pas l’inverse. Sentant donc ses membres se contracter et rétrécir tandis que ses cheveux à évolution contraire lui démangeaient le crâne, Alban cligna des yeux plusieurs fois. Devant lui, la barrière des verres avait disparue. Ses vêtements de soirée furent remplacés par son costume de pirate, et il fut même étonné d’avoir retrouvé son chapeau. Il était pourtant certain de l’avoir laissé à la soirée lorsqu’il s’était enfui avec Alyx. Encore un peu confus de ce changement d’apparence, le châtain se tourna vers son camarade. Ce dernier avait également subi la transformation inverse, même si le retour à la normale ne semblait pas l’avoir beaucoup chamboulé. Les yeux toujours rivés sur un écran, le Noctali semblait plongé dans ses calculs. D’après ses dires, il avait trouvé le logiciel et - heureusement -, avait mémorisé les notes sur le morceau de papier. Quel soulagement… Alban se serait clairement senti frustré s’ils n’avaient pas pu aller jusqu’au bout. Braver tous ces interdits pour se retrouver comme des abrutis devant un logiciel sans savoir quoi y taper ? Sûr que ça l’aurait préoccupé pendant un bon bout de temps.

Rejoignant donc Alyx pour rester à ses côtés, Alban tourna la tête afin de ne pas lire ce qu’il y avait d’inscrit sur l’écran. C’était les recherches du Scientifique, et pas les siennes. S’il n’y était pas invité, il n’avait pas envie de s’immerger dans l’intimité intellectuelle de son acolyte. Restant donc silencieux tandis que le blond achevait de rentrer les derniers paramètres, il attendit. Ses mains tâtèrent sa ceinture, et il réalisa qu’il avait laissé tous ses Pokémon à la soirée d’Halloween. En plus de faire un dresseur indigne, il était maintenant embêté de leur absence. Comment était-il censé sortir d’ici, sous cette apparence, et sans Pokémon ? Il espérait en tout cas qu’il n’y ait pas trop de caméras de surveillance. Ça ferait tâche sur son CV, cette intrusion dans un bâtiment censé leur être interdit d’accès. D’autant plus que Wolfgang et Mama Odie risquaient de ne pas être contents, s’ils apprenaient tout ça…

Se mordillant la lèvre, Alban rajusta ses lunettes par réflexe. N’en ayant cependant plus, il ne parvint qu’à se mettre le doigt dans l’œil. Il étouffa un juron tandis qu’Alyx pouffait de rire, triomphant. Se retournant vers son camarade, Alban se joignit à lui lorsqu’il apprit ce que signifiait ce mystérieux message. Un rendez-vous manucure ? Sérieusement ? Ils avaient pénétré par effraction dans un laboratoire Scientifique juste pour une histoire d’ongles ? Il y avait de quoi être hilare. Bien peu fâché - après tout, c’était lui qui avait proposé l’escapade -, Alban haussa les épaules.

- Au moins, tu sauras qu’il vaut mieux pratiquer avec des gants si tu ne veux pas te bousiller les ongles dans le futur.

Il adressa un sourire à Alyx. Ce qu’ils venaient de faire était dangereux, c’était clair et net. Pour au final pas grand-chose. Néanmoins, Alban se sentait content de l’avoir fait. Ce n’était pas un mal, que d’être un peu moins sage et raisonnable, de temps en temps. D’autant plus que ça lui avait permis de se changer totalement les idées. Reconnaissant envers Alyx pour cette prise de risque, il perdit néanmoins son expression joviale lorsqu’il entendit des bruits de pas et des voix dans le couloir.

Il ne lui fallut pas bien longtemps pour reconnaître le timbre du gardien à l’entrée. De ce qu’il pouvait en déduire en écoutant simplement les pas et les dialogues, l’homme avait appelé du renfort. Ils avaient l’air d’être deux… voire peut-être trois… A moins que les derniers pas soient ceux d’un Pokémon ? Alban se sentit pâlir. Si l’autre avait appelé un Policier ou un Agent, il y avait fort à parier que le Pokémon soit de type traqueur. Peut-être un Caninos ou un Ponchiot qui serait capable de les retrouver à l’odeur. Merde. Dans ces cas-là, il leur serait bien plus difficile de se cacher. Quant au fait de fuir…

Alyx proposa tout haut ce qu’il pensait tout bas. Se barrer discrètement, oui. Mais de quelle façon ? Alban n’avait aucun de ses Pokémon sur lui. Les gardes ne devaient pas être bien loin de cette salle. Ils n’avaient pas beaucoup de marge de manœuvre.

- Pas vraiment prêt, mais il va falloir s’en contenter. Tu as quels Pokémon, sur toi ? J’ai laissé tous les miens à la soirée, donc ça risque d’être compliqué. Enfin, à part ma Barpau, mais elle ne peut pas sortir sans eau. Enfin. En attendant… Viens, allons par là…

Il lui fit signe et sortit discrètement de la salle par la porte arrière qui donnait sur un couloir différent du premier. Il ne s’embêta pas à éteindre la lumière. De toute façon, cette salle était déjà éclairée quand ils étaient arrivés. Et puis, ce changement brusque de luminosité serait certainement visible depuis le couloir où se trouvaient les gardes. Il n’avait pas envie de risquer de les informer de leur position.

Fermant doucement la porte, il essaya de se rappeler du plan qu’il avait vu. S’il se souvenait bien, ils se trouvaient dans une zone où il n’y avait que des bureaux verrouillés. Merde. Par où devaient-ils aller ? Les souvenirs de son infiltration dans le QG de la team Rouage lui revinrent brusquement en mémoire. C’était un peu la première chose qu’il avait faite en arrivant à l’académie. C’était forcément ancré. Souriant légèrement à la mention de ce vieil évènement, il se demanda un instant comment il avait fait pour rester ici sans exiger de retourner à Cimetronelle. Être accueilli à la PC par un kidnapping perpétré par un groupe criminel. Quoi de mieux ?

Comptant sur ses vieux automatismes de sa dernière infiltration, le châtain fit courir rapidement ses yeux dans le couloir, et repéra enfin ce qu’il cherchait depuis le début : une grille d’aération. Quelques cours de mécanique à l’académie lui avaient permis d’acquérir les bases. Se précipitant jusqu’à la grille, il passa ses doigts le long des jointures. Pas de traces apparentes de vis. Ce qui signifiait qu’elle s’emboîtait seulement. Ok. Parfait.

Arrachant l’espèce de jabot qu’il avait autour du cou, Alban le déchira et enveloppa ses deux mains dans le tissu. Puis, attrapant deux pans de grille, il tira plusieurs fois pour la sortir. Avec un bruit métallique, la grille fut arrachée. Il échangea un regard avec Alyx.

- Deux choix. Soit on rentre là-dedans et on referme derrière nous ni vu ni connu. Soit on laisse la grille par terre pour leur faire croire qu’on a essayé de s’échapper par-là, et on se taille par un autre chemin. Je te laisse décider.

Il n’entendait plus les bruits de pas, mais il savait que les gardes n’étaient pas bien loin. S’ils continuaient leur ronde dans l’autre couloir, ils finiraient forcément par bifurquer par ici à un moment ou à un autre…

- Mais vite, si possible.

Lui, pressant ? Un brin, ouais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 16 ans.
Niveau : 31
Jetons : 1315
Points d'Expériences : 710

MessageSujet: Re: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   Dim 19 Mar - 15:23



Dans la légale

illégalité
avec Alban Abernaty


Rah, il me pressait, le brun. Et je détestais ça. J’avais besoin de réfléchir un moment sur comment on allait s’en sortir. Heureusement que mon cerveau surdéveloppé n’avait pas besoin de longtemps pour savoir quoi faire. J’avais Cierge avec moi, et il pourrait nous éclairer. Mais nos costumes ne nous permettraient pas de grimper facilement et encore moins de ramper dans les conduits. Et puis, je n’avais pas trop envie de rester coincé là-dedans… Après un regard pour Alban, je prenais la grille – je portais des gants sur mon costume, donc pas de risques – et j’en donnais plusieurs coups sur le mur, provoquant un bruit terrible, puis je la laissais tomber par terre dans un dernier outrage à nos ouïes, et prenais la main du garçon pour le traîner jusqu’à un tournant d’un couloir. La sortie n’était pas loin, et nous avions pu voir l’équipe de sécurité courir dans la direction du vacarme. Parfait.

« - Vas-y, sors en premier. Je pourrai toujours m’arranger si jamais ils nous voient. »

J’attendais qu’il passe enfin la porte de sortie pour le suivre. Ouf, personne en vue à l’extérieur… Rassurant. J’aurais détesté être pris sur le fait alors qu’on venait de s’en sortir plutôt pas trop mal. J’avais heureusement eu le temps de fermer le logiciel utilisé sur l’ordinateur, ainsi que d’éteindre ce dernier. Le moins de traces possibles… Je soupirais, me collant contre un mur, prenant Cierge dans mes mains pour le câliner.

« - Je n’avais que lui. A part les aveugler avec Flash, on n’aurait rien pu faire… »

J’étais content qu’on s’en soit sortis. Mais je crois que plus jamais je ne ferai ça… Sauf si ça en valait la peine, évidemment. Là, ça avait été un peu inutile.

« - On devrait retourner à la fête avant qu’il se passe encore quelque chose. »


© AkumaCursed


[/quote]

_________________

 
This madness is
supreme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 65
Jetons : 11899
Points d'Expériences : 2085

MessageSujet: Re: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   Mar 21 Mar - 12:45




Dans la légale illégalité
RP Commun

Deux choix s’offraient à eux. Continuer de jouer aux petits espions comme dans un film, ou se carapater en se disant que deux jeunes de leur âge avec une longueur d’avance n’auraient aucun mal à distancer deux adultes ? Alban laissait Alyx décider, pour le coup. Il l’avait déjà entraîné dans cette galère ; il n’avait pas vraiment envie qu’ils s’attirent plus d’ennuis à cause de lui. Le blond sembla cependant trouver que l’option conduites d’aération faisait trop cliché. Attrapant une grille, il tapa de grands coups pour attirer les gardes ici, le temps qu’ils puissent s’enfuir par le couloir visible juste devant eux. Alban espérait qu’effectivement, les hommes les poursuivraient en empruntant le chemin qu’ils souhaitaient, sans les prendre de revers. D’après ses souvenirs du plan des lieux, ça devait être jouable. Mais autant s’en assurer avant de commencer à courir dans une direction ou une autre…

Le Noctali avait cependant l’air d’être le genre à vouloir prendre des risques. Attrapant la main du châtain, il l’entraîna à sa suite tandis que les agents se dirigeaient vers la source du bruit. Dans l’obscurité des couloirs, ils purent passer inaperçu et regagnèrent sans trop de problèmes la sortie. Sans se faire prier, Alban sortit et se retourna pour voir si Alyx était bien derrière. Il était celui qui avait pris le moins d’âge après la transformation par le Célébi. Si les gardes devaient soupçonner quelqu’un, ce serait lui plutôt que le Scientifique. Il était donc logique qu'Alyx pense qu'il vaille mieux se faire attraper seul qu'à deux.

Mais qu’importe. Ils parvinrent tous les deux à sortir et à regagner une des ruelles adjacentes avant de se poser contre un mur. Haletant, Alban essuya la transpiration sur son front et se laissa tomber contre le sol.

- Oui et puis notre objectif n’était pas de les blesser non plus. Je pensais que le sort de Célébi durerait un peu plus longtemps et qu’on n’aurait pas besoin de nos Pokémon. Sinon, j’aurais récupéré les miens… Enfin bon, on s’en est bien sorti sans quand même.

Il se redressa et vit passer en trombe dans une rue parallèle, deux enfants de 10 ans qui ressemblaient à s’y méprendre à deux Voltali qu’il connaissait. Tiens ? L’enchantement ne s’était pas achevé pour tout le monde en même temps ? Pourtant, Alban et Alyx étaient passés dans les derniers élèves, s’il se souvenait bien. Enfin… Il restait bien évidemment des gens dans la queue derrière eux, mais il n’avait pas vraiment eu l’impression de passer dans les premiers. Peut-être que d’un côté, Célébi les punissait pour avoir enfreint des règles en profitant de son sort magique ? Ou peut-être que c’était simplement aléatoire… Alban avait bien vu que le Fabuleux n’était pas du genre à être scrupuleux envers les règles. Tout ce qu’il voulait, c’était s’amuser… ce qu’ils avaient fait, n’est-ce pas ? Enfin… En quelques sortes.

Dans l’histoire néanmoins, ils n’avaient plus vraiment pu reparler du médaillon. Maintenant qu’Alban ne l’avait plus, il se sentait légèrement frustré de ne pas avoir pu regarder ce qu’il y avait à l’intérieur. Alyx savait-il ? Il hésita. Il ne l’avait pas regardé lorsqu’il avait essayé d’ouvrir le médaillon, et ne savait donc pas s’il avait réussi à le faire. Ils n’avaient pas eu le temps d’en reparler avant, mais cela ne voulait pas dire qu’Alyx voulait forcément lui cacher l’information. Mais lui… avait-il réellement envie de savoir ? Voulait-il vraiment se gâcher le plaisir de la découverte d’un futur alternatif qui aurait pu être son futur ? Peut-être qu’au fond, s’il ne l’avait pas ouvert lui-même, cela signifiait qu’il avait déjà pris sa décision depuis longtemps. Il n’était pas du genre à croire en des superstitions ou en des possibilités. Il se créerait son propre futur.

Alors, décidant de ne finalement plus reparler de ce mystérieux médaillon, il mit ses mains dans ses poches. Ce n’était plus qu’un vieux souvenir qu’il allait devoir oublier, à présent. S’il voulait que le visage d’une certaine personne puisse un jour se retrouver immortalisé sur une photo qu’il garderait toujours contre son cœur, ce n’était pas aux éléments extérieurs d’en décider. C’était à lui, et lui seul, de le faire. Mais y parviendrait-il ? Il baissa la tête doucement. Ce serait compliqué. Mais pas impossible. Il suffisait qu’il laisse de côté son trop gros égo pour penser plus à elle, et moins à lui. Soupirant doucement, il se tourna enfin vers Alyx, redevenu l’Alyx adolescent dans sa tenue de sorcière.

- Oui, il vaut mieux qu’on ne soit pas dans les parages. On ressemble quand même à nos versions de nous plus vieilles, donc ils pourraient avoir des doutes. Et s’ils creusent… Il ne leur sera pas difficile de savoir par les autres participants à la fête, ce qui s’est passé. Mais le croiront-ils ?

Il esquissa un sourire malicieux et, après une petite courbette ridiculement pompeuse, il tendit son bras à Alyx.

- Après vous ?

Ensemble, ils retournèrent donc à la place principale pour continuer la fête. De l’avis d’Alban, cette cérémonie avait un peu tourné à la catastrophe dès lors que Célébi avait décidé d’y fourrer son nez. Il voyait des élèves devenus beaucoup trop jeunes en train d’embêter les grands. D’autres en pleine parade amoureuse à la façon des adultes ; spectacle un peu étrange compte tenu du fait qu’en vrai, ils devaient probablement avoir douze ans, ces deux-là, là-bas dans le fond. Wolfgang et Mama Odie étaient encore en train de profiter de leur jeunesse retrouvée. Peut-être un peu trop, d’ailleurs ? Alban détourna les yeux pour se concentrer sur son acolyte d’un soir. Il ne savait pas vraiment s’ils pouvaient à présent se considérer comme des amis, mais en tout cas, ils avaient vécu une sacré aventure tous les deux. Se dirigeant donc vers le buffet à moitié dévasté - par Ginji ou par les autres élèves ? Dur de savoir -, le Pokéathlète attrapa deux gobelets d’un breuvage orangé, et se tourna vers le blond.

- Jus de Pumpkin ? proposa-t-il, un sourire aux lèvres.

Bah. Puisqu’ils étaient là, autant en profiter pour passer encore un peu de temps ensemble et s’amuser, non ? Alban n’avait aucune idée de ce qu’ils allaient faire… Mais ils allaient le faire. Après tout, ils étaient bien capables de rentrer par effraction dans un laboratoire Scientifique juste pour une histoire de manucure, non ? Ouais. De sacrés fêlés, ces deux-là.

HRP : RP Terminé pour Alban
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]   

Revenir en haut Aller en bas
[Halloween 2016] Dans la légale illégalité [PV Alyx]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Autres Lieux Importants-