Connexion
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 4
 :: RP

Pokemon Community

T’façon tu m’aimes trop pour me tuer là. Et on est sur un forum tout public tu n’as pas le droit..
en savoir plus ?
Marcher puis dormir sous la lune.
Marcher puis s'enlacer jusqu'à l'aurore.
Marcher puis s'aimer pour l'éternité.
Marchaimer.
en savoir plus ?
Contrairement à ce que tu penses, les gens ne sont pas prisonniers de leurs idéaux. Et tu devrais toi-même en prendre conscience ...
en savoir plus ?
Les gosses dans ton genre n'ont aucune expérience de vie. Et certainement pas leur mot à dire pour juger les autres.
en savoir plus ?
T’es là depuis une seconde à peine et tu me casses déjà les couilles. C’est parfait.
en savoir plus ?
Je ferai tout pour que ce soit notre flamme qui reste allumée à la fin de ce combat.
en savoir plus ?
Je te l'ai dis Alex, à demi mot, que je t'aime. C'est vrai, pourtant je t'aime… Est-ce là? La fin de notre relation? Un message perdu que j'essaie de sauver au bord d'une plage alors que tu te noies dans tes sanglots? Je ne me savais pas condamné aux sables
en savoir plus ?
Tu es prêt Germain ? Reste sage et admire le spectacle, surtout n'interviens pas et sois gentil, trouve moi une cigarette.
en savoir plus ?
Je ne peux pas te contredire, tu as merdé en beauté.
en savoir plus ?
Je continuerai de t’aider, de t’assister, ou te servir, pour atteindre ton rêve. Même en sachant tout ça. Même si, pour se faire, je dois abandonner mes propres rêves.
en savoir plus ?
Son paquet d'Eucalyptus avait provoqué le chaos.
en savoir plus ?
Mademoiselle Potts ? Je suis désolée mais … est-ce que vous pourriez m’aider à trouver un partenaire, je ne connais personne et je …
en savoir plus ?

Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent



L’année 2016 était finie. L’année 2017 commençait. C’était étrange, tout ce qu’il avait pu se passer en une année. L’an dernier, elle faisait le décompte avec Heath Jones, sans être sûre de la relation qu’ils entretenaient. Elle s’amusait bien avec lui, mais il ne la voyait pas que comme une amie. L’an d’avant, elle était avec Hope et Kaeko, et elles avaient fait la fête toute la nuit sur l’île Pumkin où l’académie les avaient envoyés pour les vacances. Cette année, elle était avec toute l’académie, suite à une fête organisée par les préfets sous l’impulsion de Calliope, la préfète du dortoir Givrali. Elle avait dansé avec Nolan. Elle avait discuté avec son frère. Mais au final, elle s’était sentie un peu seule. Parce qu’elle n’avait plus vraiment d’amis. Au fil des ans, ses amis avaient quitté l’académie, avant de revenir, pour certains, puis repartir. Ses amis ne se comptaient plus que sur les doigts d’une main. Cael et Ginji, qu’elle n’avait pas voulu déranger. Son frère, occupé à faire le service. Dahlia, pas encore revenue à l’académie, et Kaeko, qui ne se montrait plus depuis un moment. Elle avait à peine croisé Soan, mais il semblait en pleine discussion avec Bellamy, alors elle avait lâché l’affaire. Elle n’avait plus tellement d’amis, à l’école. Elle se sentait seule. Et s’immerger jusqu’aux pointes des cheveux dans le travail n’aiderait pas à changer cet état de fait, ce qu’elle avait fini par comprendre, ou plutôt, ce qu’elle avait fini par reconnaître, un peu à contrecœur il est vrai.

A chaque problème, sa solution, cependant, et Aileen était une battante. S’apitoyer sur son sort ne ferait pas changer ce dernier. Et après avoir passé quatorze ans à se morfondre parce qu’elle ne pouvait pas avoir d’amis à cause du travail de sa mère, il était hors de question qu’elle recommence. Difficile d’avoir des amis quand elle passait moins d’un mois dans chaque ville avant de la quitter pour une ville sur un autre continent, aussi… Mais être à l’académie était une chance pour elle. Elle avait une chambre qu’elle pouvait appeler sa chambre, elle avait des Pokémon, elle avait la possibilité de se faire des amis sans devoir leur dire adieu au bout de quelques jours. C’était une chance qu’elle ne devait pas négliger et qu’elle devait utiliser à son avantage au lieu de se refermer sur elle-même en se plongeant dans le travail et les études pour oublier. Passer son grade 5 rapidement ne lui permettrait pas de se faire plus d’amis. Autant qu’elle profite de 2017 pour prendre des bonnes résolutions, comme, par exemple, se sociabiliser un peu, même si tout le monde s’acharnait à la voir comme une Mini-Jackie impitoyable et exécrable. Si ça pouvait les amuser, pourquoi pas. Ce n’est pas vraiment comme si ça l’atteignait pour de bon, après tout. Comme disait souvent sa mère, parler des gens sans les connaître, c’est encore la plus grande preuve de sa propre médiocrité.

Mais alors, quelles étaient ses forces ? Pour commencer, elle aimait la musique. Comme Ariania, Idalienor, Nolan, et leur petit groupe de musique, Echo, qui s’était produit devant toute l’école il y a quelques heures de ça. Idalienor aurait voulu plus de temps de scène, mais ils n’avaient eu qu’une chanson, car les préfets avaient planifié tout un programme pour la soirée, et n’avait pu leur dégager que quelques minutes pour qu’ils puissent se faire un peu connaître. Bougeant un peu dans son lit, la brune tourna la tête vers sa basse, qui prenait la poussière sur son portant de métal. Elle avait économisé pendant des années pour se la payer, prenant des cours sur Internet, apprenant en autodidacte, grattant un peu les cordes d’une guitare quand elle en trouvait une. Entre guitare et basse, elle avait dû choisir, et son fangirlisme pour Strykna, la championne Poison d’Ondes-sur-Mer et accessoirement à la tête d’un groupe de rock connu, Smogo et les Toxiques, l’avait emporté. Basse. Tant pis pour la guitare. Elle aurait voulu économiser pour s’en acheter une et apprendre de la même manière, mais elle était entrée à l’académie, et son argent était parti ailleurs. Affaires de cours, coachings, œufs, vacances, réparations, et autres chouchoutages de son équipe adorée. Mais elle aimait la musique. D’autres personnes aussi. Peut-être que… ? Boarf. Non. C’était stupide.

« Je ne trouve pas, moi. »

La petite voix calme de Kipling, son Mistigrix, s’était infiltrée dans sa tête pour lui donner son avis. Faire ami-ami avec des gens qui aiment la musique ? En quoi ce serait stupide ? Il lui suffisait juste d’aller leur demander si elle pouvait les rejoindre et être leur amie ! Aileen esquissa un léger sourire amusé.

« Ça ne marche pas vraiment comme ça, Kipling. L’amitié, c’est une affaire d’affinités. Je ne peux pas débarquer dans un groupe d’amis et demander si je peux être leur amie. »
« C’est vrai. Mais c’est un groupe de musique. Tu peux demander s’il est possible de les rejoindre. Tu leur dis que tu es bassiste, que tu joues un petit peu de la guitare, et que tu as une jolie voix, et puis tu verras. Si tu réussis à entrer dans le groupe de musique, ça te fera suffisamment d’affinités pour commencer à te lier avec les autres, non ? Surtout que tu connais déjà Nolan, Idalienor et Ariania, dedans. »

La brune se redressa sur un coude pour lancer un regard interloqué à son Mistigrix. Des fois, il était surprenant. Il prenait tout au premier degré, ne connaissait pas le sens de l’humour, et avait tendance à être beaucoup trop sérieux. Aileen en oubliait donc assez souvent qu’il était intelligent. Et que justement, le fait qu’il prenne tout au premier degré lui faisait énoncer des vérités très simples et difficilement justifiables. Elle faisait de la musique. Ils faisaient de la musique. Qu’elle aille leur demander si elle pouvait les rejoindre. Elle connaissait déjà trois personnes dans le groupe, qui lui serviraient de garde-fou pour faire connaissance avec les autres. Ça lui permettrait de se faire quelques amis, et de se remettre progressivement à la musique. Et puis ce n’était pas comme si elle voulait occuper la première place au-devant de la scène, aussi.

« … Tu es vraiment plein de surprises, tu le sais, ça, Kippy ? »
« Oui, tu me le dis assez souvent. Bon alors, tu y vas ou pas ? »
« A cette heure-ci ? Je n’ai pas envie de les réveiller. »
« On est le premier Janvier. Tout le monde sort d’une fête, et il y a du bruit dans les couloirs, signe que les gens ne dorment pas. La probabilité pour qu’elles dorment est assez faible, surtout si elles sont amies et dans la même chambre. Du coup, tu y vas ou pas ? »
« … Okay, j’y vais. Intelligent petit chaton. »


D’un mouvement souple, la Pyroli quitta son lit, caressant la tête de Kipling qui ronronna de satisfaction. Il lui fallait se changer, d’abord. Elle n’allait pas sortir en pyjama, non plus, et elle ne comptait pas remettre son costume. Rapidement, elle enfila un tee-shirt trop grand pour elle et un vieux jogging noir, rajoutant une veste pour ne pas avoir froid, et quitta sa chambre, son équipe réduite la suivant de près, les autres étant déjà dans leurs Poké Ball. C’était amusant de voir que les couloirs étaient encore illuminés. A cette heure-ci, tout le monde aurait dû être au lit, mais l’excitation de la nouvelle année, ajoutée à la fête et aux vacances, semblait mettre tout le monde de bonne humeur. D’ordinaire, elle aurait dû lever la voix pour renvoyer tout le monde dans les chambres. Couvre-feu, tout ça. Tant que personne ne quittait le dortoir, elle n’avait pas de quoi râler. Du moins, si elle ne les attrapait pas en train de s’en aller. Ou qu’elle ne croise pas un élève qui n’appartenait pas à son dortoir. Mais bref, elle s’en fichait un peu, pour le coup. Arrivée devant la porte, elle toqua poliment, attendant une réponse. Bien vite, on l’invita à entrer, et la brune franchit le pas, rentrant dans la chambre parfaitement rangée. Il valait mieux, avec Jackie comme cheffe de dortoir, cela étant. Les deux Pyroli levèrent vers elle un regard surpris, l’air de se demander ce que leur préfète faisait dans leur chambre.

« Salut les filles. Je ne vous dérange pas ? » Les deux Pyroli la rassurèrent. Pas le moins du monde ! « Cool. Je passais juste vous dire que j’avais bien aimé votre morceau, pendant la fête. Je ne vous ai pas croisé après ça, donc je passe avant d’oublier. C’était très sympa ! »

Elle tournait en rond. Elle ne savait pas du tout comment aborder le sujet. Le leur demander de but en blanc ? Tourner autour du pot n’était pas son genre, mais pour le coup, elle craignait que sa proposition soit aussi bienvenue qu’un œil dans une soupe. Ce fut finalement Kipling qui trouva la solution au problème, fatigué de voir qu’elle allait passer deux heures avant de cracher le morceau.

« Maman s’ennuie. Elle joue de la basse et elle a une jolie voix. Et elle aimerait bien rentrer dans votre groupe pour reprendre la musique et se faire des amis. »
« Kipling ! »
« Quoi ? Il fallait bien que quelqu’un le dise, non ? »

Alors que son starter s’étouffait de rire, Aileen ne put que facepalm, gênée de l’intervention de son Mistigrix. Fichu chaton. Il avait entièrement raison, d’accord, mais tout de même, fichu chaton !


Dernière édition par Aileen Sôma le Mar 14 Fév - 13:33, édité 1 fois



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Ariania Blue
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
Taille de l'équipe : 8 pokemons
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 25
Jetons : 2339
Points d'Expériences : 513
8 pokemons
Kanto
17
25
2339
513
pokemon
8 pokemons
Kanto
17
25
2339
513
Ariania Blue
est un Pokeathlète Agent


Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu


Ariania était restée jusqu'à la fin de la soirée. Elle aurait voulu s'amuser encore plus, mais les douze coups de l'horloge avaient sonné et les préfets les invitaient maintenant à rejoindre leurs dortoirs, même le nouvel an avait un couvre feu. Mais la fin du bal ne signifiait pas la fin de la nuit ! Ariania et Idalienor s'étaient promis de faire une nuit blanche pour ces premières heures de 2017 ! Et elles allaient avoir de quoi discuter ! En particulier, le jeune homme qui avait invité à danser sa meilleure amie... Même séparées, Aria n'avait pas manqué qu'un garçon avait emmené Ida sur la piste de danse... Ida allait devoir tout lui raconter ce soir !

La Pyrolie accorda à sa meilleure amie un temps de répit, jusqu'à ce qu'elles se soient installées confortablement sur leurs couettes, puis elle ne put plus se retenir de lui demander.

- Alors... commença-t-elle avec un petit sourire narquois, tu ne me le présente même pas ?

Elle regarda Ida rougir puis elles se lancèrent dans une de ses discussions typiques des soirées pyjamas. Emmitouflés dans leur couette, elle parlait de tout et de rien, elles se taquinaient... Souvent, les deux Pyrolies passaient des nuits entières comme ça, à parler. Aria était heureuse d'avoir Idalienor pour colocataire car même si elles passaient la journée séparement, elles se voyaient toujours le soir. Tous les pokemons étaient libres d'aller et venir dans la chambre. Les plus jeunes s'étaient déjà endormi sur les oreillers, mais Mysdi et Poli se tenaient près de leur dresseuse à écouter joyeusement les petites histoires. Le polichombr virevoltait au dessus d'Aria tandis que la mysdibule était absorbée par la discussion. Mysdi était le pokemon d'Aria qui appréciait le plus ces soirées nocturnes, et le seul de tous qui restait éveillé aussi tard qu'Aria et Ida.

- Ah ! Il y a quelqu'un qui a toqué non ? demanda Aria en se redressant, entrez !

Elle fut surprise de voir leur préfète derrière la porte, c'était rare qu'Aileen vienne dans les chambre, pourvu qu'elle ne soit pas là sur ordre de Jackie pour le couvre-feu ! Mais dès qu'Aileen commença à parler Aria se détendit, ça n'avait pas l'air d'être ça.

- Non bien sûr, vas-y rentre ! répondit Aria avec un grand sourire.

Ca faisait bizarre de se dire que la situation inverse était arrivée quelques mois auparavant, que c'était Aria qui était allé toquer à la chambre d'Aileen comme la préfète le faisait à l'instant. Elle l'avait bien aidé à l'époque. Aria lui était très reconnaissante, grâce à elle, elle avait pu rejoindre les espions et le parcours lui plaisait ! Elle n'avait pas encore fait de missions et n'était sûrement pas encore assez méritante pour s'appeler une espionne mais elle était fière de ce choix.

Aileen commença à parler du concert. C'était cool de voir qu'autant de monde avait apprécié ! Haru avait déjà apprécié, et si Aileen aussi, ECHO commençait bien ! "Merciiii" s'écria-t-elle, en même temps qu'une voix mentale surgissait dans sa tête. Aria n'avait pas l'habitude des pokemons psy et c'était la première fois qu'on lui parlait dans sa tête, elle resta en admiration deux secondes devant le Mistigrix (elle ne savait pas qu'Aileen en avait un) avant de réagir à ce qu'elle avait dit.

- Tu joues de la basse ! Je ne savais pas, c'est cool ! Viens t'asseoir avec nous ce sera plus pratique pour discuter du groupe ! Et puis comme ça on sera tes premières amies de 2017 ! A moi de t'aider un peu, avec nous tu t'ennuyeras pas !


© BBDragon


Dernière édition par Ariania Blue le Mar 14 Fév - 9:12, édité 1 fois



 
Always remember sweet times
and love

Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2451
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
La soirée avait été tout simplement merveilleuse. Faire le décompte avec les autres élèves tout en chantant et dansant sur les tubes du moment était un vrai moment de bonheur pour moi. Les 12 coups de minuit ont sonné, officialisant le passage à 2017, une nouvelle année qui s’annonce surement comme très riche en rebondissement. C’est mon deuxième nouvel an à l’académie, et je dois avouer que celui-ci à une meilleure saveur que le précèdent. En 2015, la situation était différente, et il manquait encore beaucoup de pièces au puzzle pour retrouver un certain équilibre. Mais maintenant tout va pour le mieux, si on oublie ma main. Mais ce n’est pas ce soir que je vais me déprimer avec ça.

Avec Aria, nous avons décidé de faire une nuit blanche pour fêter le nouvel an. Les préfets ont renvoyé tout le monde dans les chambres mais l’humeur générale n’était pas au dodo mais bien à la joie, à la fête et aux sourires. Il n’y avait certes plus personne dehors, pour respecter un minimum le couvre-feu, mais tous les dortoirs sont encore éclairés et animés, dans la mesure du supportable. Ma meilleure amie et moi-même avons vite revêtit le pyjama, minishort et t-shirt noir pour moi, et installé notre petit campement. Par terre se trouve tous nos coussins, les couvertures que nous avons à disposition et quelques paquets de bonbon gardés en stock pour ce genre de soirée. Oui c’est mauvais pour la santé et les dents mais c’est une occasion importante, on peut bien faire un écart. Enroulée dans ma couette, c’est Aria qui prend les devants avec une question bien de son genre. Légèrement rougissante, comprenant maintenant le sous-entendu exprimé dans sa voix, je me dépêche de renchérir.

Aria, tu abuses franchement ! C’est Paul, je t’ai déjà parlé de lui, il m’aide en stratégie de temps en temps. Et puis si tu veux tout savoir il a déjà une copine. D’ailleurs, tant qu’on y est, c’était qui le blond avec toi ce soir ?

Nous rions toutes les deux en parlant de ça. C’est avec Aria que j’aime le plus parler de ce genre de chose. Max est certainement une de mes meilleures amies ici aussi, mais les conversations avec elle sont plus du genre sérieuse. Ce sont deux tempéraments différents, qui me permettent de m’exprimer de deux façons différentes. Merci à vous les filles, vous êtes au top. Autour de la discussion, il y avait bien sûr la Mysdibule de mon amie, friande de tout potin potentielle, et aussi son Polichombre. Il est rigolo je trouve. De mon côté, presque tout le monde dort. Ruru s’est installée contre le rebord du lit, Pop est blotti dans sa fourrure et Ainara en a fait de même. D’éveillé, il ne reste qu’Hiro, que je caresse entre mes jambes sur la couverture et Misis, qui plane dans la pièce. Les autres sont dans leurs pokeballs. J’apprécie vraiment les soirées de ce genre, elles sont incontestablement les meilleurs. Soudain, on toqua à la porte. Cherchant le regard d’Aria, je lui dis signe de tête quand elle proposa à la personne mystère d’entrer. Tiens, c’est la préfète en chef. Sur le pas de la porte, elle vient nous féliciter pour le morceau de tout à l’heure. Le sourire jusqu’aux oreilles, je réponds en cœur avec ma colocataire.

Merciiiii

La brune ne semblait pas trop savoir quoi dire mais son pokemon la prit vite de court. La voix qui résonna dans a tête ne m’était pas inconnue. Cela fait certes longtemps que je ne l’avais pas entendu mais je la reconnais bien. C’est celle de Kypling, l’un de ses pokemons psy. Il appelle d’ailleurs toujours Aileen «maman» c’est plutôt mignon. Le sourire aux lèvres, je suivis les initiatives de mon amie et invita la préfète à s’assoir.

Bien sûr elle a raison, viens t’asseoir. Tu ne vas pas passer la soirée debout sur le pas de la porte. Tu as eu la fois de rester habiller je t’admire. Moi je me suis jetée sur mon pyjama dès la première occasion.

Aileen s’assit sur l’un des oreillers, et pour la mettre l’ambiance, je lui tandis un des petits plaids ainsi que le paquet de bonbons. Gentiment, je lui en propose un.

Tu en veux ? On peut bien profiter pour fêter le nouvel an.

La préfète retrouve petit à petit le sourire, et cela me plaisait sincèrement. Depuis notre mission l’an dernier, je n’ai pas trop eu l’occasion de beaucoup discuter avec elle. Ça serait mentir de dire que je suis parfaitement à l’aise avec elle depuis la mission d’espionnage, foirée de mon côté, mais aussi un peu tendue. Elle paraissait si froide et forte à côté de moi. Mais je dois me détacher de cette image. Elle a parfaitement joué son rôle mais ce n’est pas la vraie elle. En réalité, ce n’est qu’une étudiante comme nous avec ses joies, ses doutes, ses colères et ses faiblesses. Je reprends la parole pour parler avec elle du groupe.

Du coup tu voudrais rejoindre le groupe à la basse ? Je ne sais pas il faudrait voir avec les autres, parce qu’on a quand même été obligé de recaler pas mal de monde aux auditions il ne faudrait pas que ton entrée soit mal vu par les autres élèves. Mais en même temps tu n’y as pas participé donc ça passerait peut être mieux. Je ne sais pas trop, mais je suis persuadée qu’il y a un moyen de s’arranger. Et puis un membre de plus ça ne fera pas de mal, surtout si c’est une amie.


Grignotant un bonbon piquant, j’attendais de voir si la préfète allait bien prendre la nouvelle. J’ai essayé d’être le plus objective et juste possible, en espérant qu’elle le comprenne.


Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
Aileen Sôma
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
Icon : Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Gdy0
Taille de l'équipe : 23/30 + 2.
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
pokemon
Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Gdy0
23/30 + 2.
Illumis, Kalos.
20.
80
16666
3148
Aileen Sôma
est un Pokeathlète Agent



Apparemment, elle ne les dérangeait pas. Comme Kipling l’avait prévu, les deux filles étaient en train de discuter avec animation de la soirée et de ce qu’il s’y était passé, engloutissant des bonbons à la pelle tout en papotant joyeusement. Et son arrivée ne semblait pas les gêner plus que ça, aux dires des deux filles. Ne sachant pas trop comment aborder la question, Aileen commença par les féliciter pour la chanson, faisant rayonner de joie les deux Pyroli, sans doute contentes de voir leur labeur récompensé. Alors qu’elle cherchait un moyen diplomatique de leur parler, Kipling se lassa de la voir tourner autour du pot, et il leur parla télépathiquement, leur apprenant que sa dresseuse s’ennuyait et qu’elle aimerait bien rejoindre le groupe pour reprendre la musique à son rythme et commencer à se faire quelques amis. Immédiatement, Ariania sembla ravie en apprenant d’un seul coup que sa préfète était bassiste. Elle l’invita à les rejoindre, et Idalienor lui fit écho, lui tendant un oreiller pour s’asseoir, un plaid pour s’envelopper et des bonbons pour grignoter avec elles. Si bien accueillie, la brune pouvait difficilement faire marche arrière, et ce fut avec joie qu’elle s’installa, prenant garde à ne pas réveiller les Pokémon endormis.

« Merci, c’est gentil. Et je ne suis pas vraiment habillée, j’ai pris les trucs les plus confortables que j’ai pu trouver. Je n’allais pas traverser le dortoir Pyroli en petite tenue, vous imaginez la tête de Jackie si elle m’avait croisée à ce moment-là ? »

La brune pouffa de rire, s’attaquant à son paquet avec un sourire amusé. Si Ariania avait l’air assez motivée à ce qu’elle les rejoigne, Idalienor restait bien plus réaliste. Apparemment, il y avait eu des sélections, et si quelques élèves avaient été pris, les autres avaient été recalés, et elle voulait éviter que les recalés pensent qu’il y avait eu favoritisme. Parce qu’elle était préfète, ou Pyroli, ou leur amie, ou autre… Mais en même temps, elle n’avait pas participé aux sélections, donc c’était différent. Mais vu comment Idalienor présentait les choses, cela ne donnait pas l’impression que la brune s’imposait, ce qui était déjà une bonne chose. Tout en mâchonnant un Mascaïman en gélatine, Aileen réfléchissait aussi. Un moyen de s’arranger. Il existait toujours un moyen, mais pour le moment, elle n’en voyait pas trop. Kipling, qui avait décidément réponse à tout ce soir, appuya sur une Poké Ball pour laisser sortir Asami, la Mangriff de l’équipe, tout en soupirant de la lenteur d’esprit de sa dresseuse.

« On va aller chercher ta basse. »
« Prends aussi la boîte dans le bureau alors. »

Le chaton hocha la tête, et sortit le premier, Asami le suivant de près. Aller chercher la basse. Bonne idée. Peut-être que si elle leur donnait un petit aperçu de ce qu’elle savait faire, ça les informerait déjà de son niveau. Il n’était pas excellent, loin de là, puisque ce qu’elle connaissait, elle l’avait appris seule. Mais au moins, elles seraient renseignées sur ce qu’elle pouvait faire ou pas. En attendant que Kipling et Asami reviennent, la brune reprit la parole, après avoir lancé un crocodile en gélatine à Sphax qui se mit à le mâchonner en silence, curieux de voir quel goût ce machin pouvait bien avoir.

« Je ne veux pas d’un traitement de faveur. Je me doute que je n’en aurai pas, mais je préfère préciser. Je suis une de vos camarades, je suis amie avec Nolan, mais ça m’embêterait d’entrer dans le groupe juste parce que vous me trouvez sympa, surtout si effectivement, il y a eu pas mal de monde recalé, comme tu l’as bien dit, Ida. Je ne veux pas avoir l’impression de, comment dire… Passer au-dessus d’eux par copinage. »

Le temps qu’elle termine, la porte de la chambre se poussait, pour laisser apparaître le Mistigrix avec sa boîte dans les pattes, suivie par la Mangriff qui avait passé la basse en bandoulière à son épaule. Tandis que Kipling posait et ouvrait la boîte au sol, Asami retira la basse avec d’infinies précautions pour la tendre à sa dresseuse. Cette dernière la déposa sur ses genoux, s’intéressant d’abord à la boîte qui ne contenait rien d’autre que des bonbons. Elle aussi peut apporter sa contribution au banquet, hein ! Elle poussa la boîte en métal vers ses deux camarades pour les inviter à se servir.

« Ce sont des Bonbons Rage. Ca pique un peu, mais c’est excellent. » D’une pichenette, elle en lança un en l’air. « Hilda, Bonbon Rage ! »

Une Poké Ball s’ouvrit, et un félin se dressa sur ses pattes arrières pour se saisir du bonbon, et retomber en souplesse sur le parquet, se couchant pour suçoter son bonbon en ronronnant. Hilda adorait les Bonbons Rage. C’était grâce à ça qu’elles avaient fait la paix, toutes les deux, à l’époque où la Persian n’était qu’une petite Miaouss capricieuse et invivable. Distraitement, Aileen caressa la tête de la Persian, ne faisant même pas mine de s’approcher de la perle rouge sur son front, puisque comme tous les Persian, Hilda attaquait quiconque tentait de toucher sa perle frontale. De l’autre main, Aileen attrapa un bonbon, réfléchissant pensivement. Qu’allait-elle bien pouvoir jouer ? Elle n’en avait pas la moindre idée. Quoique… Si, elle savait, en fait. Doucement, ses doigts se mirent à courir sur les cordes tandis qu’elle fermait les yeux pour se concentrer sur ce qu’elle faisait.


Aileen avait un atout : elle avait appris seule. Il n’y avait eu personne pour la forcer à apprendre le solfège en lui tapant sur les doigts. Elle avait retenu ce qu’elle pouvait, les notes les plus basiques, et finalement, avait appris à l’oreille en tâtonnant toute seule dans son coin. Elle ne lisait pas les partitions, qui étaient un charabia sans nom pour elle. A la place, elle écoutait, elle regardait la position des doigts, et elle retenait. Ce n’était peut-être pas la bonne méthode, mais c’est comme ça qu’elle avait appris. Et, les yeux fermés, elle se dit que c’était tout de même bien pratique de retenir de tête. Trimballer toutes les partitions à chaque morceau, quel fatras ! Garder les yeux rivés sur les lignes, quel ennui ! Elle ne pourrait peut-être pas composer, mais en jouant, elle se laissait emporter par sa propre musique, ce qui était un plus non négligeable, du moins pour elle. Restait à savoir l’avis d’Idalienor et Ariania, vu qu’elle devait les convaincre qu’elle en valait la peine. Qu’elle valait la peine qu’on l’écoute, qu’on la teste, qu’on s’intéresse un peu à elle et à son probable protentiel. Son morceau fini, la brune rouvrit les yeux, et les leva vers ses deux camarades.

« Hmm… Ça vous a plu ? »

Elle était extrêmement mal à l’aise. Elle n’avait pas l’habitude de jouer devant des gens et avait toujours la crainte d’être jugée, qu’on lui dise que son niveau était pourri et qu’il valait mieux qu’elle arrête. C’était son premier test. Réussir à jouer devant au moins une personne de son plein gré. Ça avait été extrêmement difficile, mais elle avait réussi.

Il n’y avait plus qu’à espérer qu’elle ne rougisse pas…
Ou du moins, qu’elle ne rougisse pas trop.



Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Ariania Blue
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
Taille de l'équipe : 8 pokemons
Région d'origine : Kanto
Âge : 17
Niveau : 25
Jetons : 2339
Points d'Expériences : 513
8 pokemons
Kanto
17
25
2339
513
pokemon
8 pokemons
Kanto
17
25
2339
513
Ariania Blue
est un Pokeathlète Agent


Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu

Aria n'était pas convaincue : ça se voyait à des kilomètres que Paul et Ida étaient parfaits ensemble ! En plus, si Ida savait qu'il avait une copine, c'est qu'elle s'était renseignée... Elle n'eut pas vraiment le temps d'insister avec l'arrivée de Aileen mais elle ne comptait pas lâcher l'affaire !

Les pokemons d'Aileen revinrent et Aria piqua quelques bonbons Rage. Ca lui rappelait des souvenirs ça ! Ils avaient aussi ramené la basse d'Aileen, et la préfète laissa ses doigts courir sur les cordes. La musique était entrainante et plus immédiatement à Aria, elle trouva même ça un peu court...

« Hmm… Ça vous a plu ? »

- Oui bien sûr, tu joues super bien ! Tu en fait depuis combien de temps ? Parce qu'on sent que tu as l'habitude, c'est génial ! déclara-t-elle.

La performance avait réveillé Loki, et le minidraco s'était avancé vers la guitare. Arrêté à quelques dizaines de centimètres de celle-ci, il la regardait émerveillé. Aria revoyait ce regard rempli d'étoiles qu'elle avait aperçu lors du concert, plus de doute, Loki aimait la basse. Malheureusement ce n'était pas trop le moment de demander un petite leçon et la Pyroli attrapa Loki pour le mettre à côté d'elle sous la couette.

- Pas aujourd'hui Loki,
lui dit-elle en souriant, mais la prochaine fois qu'on croise Lyra je lui en parle ok ?

Malgré leur enthousiasme, Ida et Aria ne pouvaient toujours pas dire un oui définitif à Aileen tant qu'elles n'en avaient pas parlé au reste du groupe. Aria décida donc que c'était la fin de l'audition et qu'il était temps que cette soirée ressemble plus à la partie pyjama initiale.

- Et toi Aileen ? Tu as dansé avec qui au bal ? demanda-t-elle de but en blanc.

La préfète ne s'attendait pas à la question. Ni à l'oreiller qui était en train de lui foncer dessus. Une soirée pyjama, c'était fait pour s'amuser non ?


© BBDragon



 
Always remember sweet times
and love

Idalienor Edelwen
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli
http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
Icon : https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
Taille de l'équipe : 15
Région d'origine : Hoen
Âge : 20 ans
Niveau : 70
Jetons : 2476
Points d'Expériences : 2451
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
pokemon
https://img.nickpic.host/3rBaTA.jpg
15
Hoen
20 ans
70
2476
2451
Idalienor Edelwen
est un Pokeathlète Médecin
J’avais essayé d’être la plus juste possible, sans pour autant être vexante. Du moins je l’espère. Je ne veux juste pas qu’Aileen se fasse de faux espoir en cas de refus de la part des autres, ou que, au contraire, elle se dise que je ne veux pas du tout d’elle avec nous. Loin de là. L’idée de chanter à ses côtés me plait déjà beaucoup. Mais je ne suis pas seule, nous sommes un groupe, et c’est l’avis de chacun qui décidera de la place ou non d’Aileen dans le groupe. Aria, elle n’a pas prononcé de nuance, déjà contente de savoir la préfète à côté d’elle. Il n’y a pas longtemps, elle m’a dit qu’elles avaient déjà bien discuté toutes les deux, expliquant peut être son enthousiasme actuelle.

La brune a l’air de comprendre ce que j’ai tenté d’expliquer, cela me rassure. Elle essaie de s’expliquer et m’apprend qu’elle aussi ne veut pas avoir l’air de passer au-dessus des autres. Pendant ce temps, certains de ses pokemons ont quitté notre chambre. Sphax, son Absol, est resté ici mais son Mystigrix et sa Mangriff quitte la pièce pour aller chercher des choses. Plus qu’à voir quoi après. Et très vite, les deux pokemons reviennent avec une boite de bonbons rage et la basse d’Aileen. Elle nous propose à toutes les deux un bonbon et enfile son instrument sur son épaule. Je place le bonbon sur ma langue et frissonne au goût fort de la sucrerie.

Ça pique ton truc ! Mais j’avoue c’est assez bon

De nouveau concentrée avec mon amie, nous observons la préfète fermant les yeux pour commencer à jouer. Très vite, les premières notes apparaissent et je reconnais le morceau. J’avais fait des recherches pour savoir quoi jouer lors de la fête et cette chanson était apparue. Les paroles qui allaient avec étaient assez simples. Cela faisait quelque chose du genre…


Les paroles m’avaient emporté, et doucement je chantais par-dessus la basse de ma camarade. Les yeux clos, j’essayais d’associer les notes et les paroles pour créer un ensemble harmonieux. Cela me plait, j’aime la musique. Et une association est toujours plus intéressante que de chanter seule dans son coin. Associer une voix et un instrument à la perfection est le rêve de tout chanteur, enfin je pense. Le morceau se termina, et Aileen rougissait déjà à l’idée de nous demander notre avis. Enjouée, je répondis après ma camarade.

C’était super ! Tu te débrouilles très bien. D’ailleurs désolé d’avoir poussé la chansonnette, je n’ai pas pu m’en empêcher.

Je riais légèrement en y repensant. Pour revenir plus sérieusement, la démonstration de la préfète était très sympa, et il est clair qu’Aria et moi sommes convaincues. Mais il reste encore 4 membres, si l’on compte Sirius, à convaincre. Cela ne sera peut-être pas simple mais j’ai envie d’y croire. D’après son pokemon, la brune se sent un peu seule. L’intégrer au groupe lui ferait connaitre de nouvelles personnes et l’aiderait certainement à faire un grand pas vers les autres. Et puis si ce n’est pas le cas, je me chargerais de l’aider. C’est normal, je lui dois beaucoup de toute façon.
La musique maintenant totalement retombée, il fallait relancer la conversation. Et quoi de mieux qu’une Aria pleine de bonnes idées. Enfin bonne idée, je ne sais pas. Elle remet la danse de ce soir sur le tapis. Je vous jure, incorrigible.

Aria, c’est quoi cette question qui sort de nulle part ?! Tu es trop curieuse.

A peine eu-je finis ma phrase qu’un oreiller vient s’écraser sur la tête d’Aileen puis un second sur la mienne. Le coussin tomba au sol, sur le pauvre Hiro qui n’avait rien demandé. Ah ouais, tu veux jouer à ça ? Tu n’as pas bien choisis ta cible, ou devrais dire tes cibles. Je récupère le coussin, décale le pokemon sur le côté près de Sphax et lance un regard moqueur à ma préfète.

Aileen, je crois qu’il y en a une qui mérite une bonne leçon non ? A nous de répliquer !

Dans un éclat de rire, Aileen et moi formons une alliance contre la petite Aria qui a voulu nous prendre par surprise. Tu as voulu faire la maligne mais il ne fallait pas provoquer deux Pyrolis à ce jeu de la bataille de polochon, la vengeance sera terrible.


Une voix sans écho s'affaiblit peu à peu. Ko4m
Le courage est la première des qualités car elle garantit toutes les autres
pokemon
Contenu sponsorisé
est un
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum