Partagez | .
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Lun 20 Fév - 21:40

Sauvetage de Pokemon – Etude de cas
RP
Il n'y avait qu'un long, long, long, trèèèèès long silence.

Aucun élève n'osait broncher. Ou même en avait envie, de toute façon, ce n'était certainement pas Ace qui allait motiver ses élèves à travailler. L'enseignant était arrivé avec son allure nonchalante habituelle, s'était assis à sa place sans même jeter un regard en direction des élèves, et avait tranquillement posé ses pieds sur son bureau. Et cela faisait maintenant cinq bonnes minutes qu'il était là, les mains dans les poches, à fixer le plafond, alors que les élèves ne savaient ni que dire, ni que faire.

Au bout de plusieurs autres minutes, il descendit son regard pour le poser sur un élève au premier rang ayant volontairement toussoté pour attirer l'attention du professeur. Celui-ci dévisagea l'adolescent avec un air de mépris.

-Quoi ?

L'élève, malgré une légère hésitation, soutint le regard d'Ace, et dit à voix haute la question que tout le monde se posait.

-On... On ne commence pas le cours ?

Le TopDresseur lâcha un profond soupir, et retira ses pieds de son bureau. Il se leva, et se dirigea lentement jusqu'au pupitre de l'élève, et, une fois devant, posa ses mains dessus pour regarder l'étudiant droit dans les yeux.

-Sais-tu sur quoi porte le cours d'aujourd'hui ?

Le garçon eut un léger mouvement de recul. Sans toutefois détacher son regard de celui du professeur, il répondit mécaniquement.

-Le sauvetage des Pokémon, monsieur.
-Bonne réponse.

Ace pivota sur lui-même, et fit quelques pas en direction de son propre bureau, avant de se tourner en direction de l'élève.

-Et à quelle spécialité est affilié ce cours ?...
-A... A celle des Rangers ?...
-Exactement. Maintenant répond à cette question : est-ce que oui ou non, mon travail s'apparente à celui d'un Ranger ?

L'étudiant hésita, ne sachant exactement quelle réponse Ace attendait, mais décida de jouer la carte de la franchise.

-... Non monsieur.
-Bien... ALORS POURQUOI CETTE P***** D'ADMINITRATION M'OBLIGE A FAIRE CE P**** DE COURS DONT AUCUN P***** D'ELEVE NE VEUT ? Sérieusement, combien de fois encore va-t-il falloir que je leur demande de virer cette foutue filière Ranger de mon parcours TopDresseur ?!

Suite au brusque haussement de ton du professeur, les jeunes et innocents élèves que vous êtes sursautèrent -et se réveillèrent même, pour certains-, tandis qu'Ace alla jusqu'à son sac, fulminant, qu'il prit et vida sur son bureau sans la moindre délicatesse. Après avoir étalé ses affaires qui consistent en de nombreux magazines et un seul et unique feutre, qu'il saisit, Ace se tourna vers le tableau et commença à écrire dessus, parlant avec tout autant d'énervement.

-Écoutez, j'en ai plus que marre de me farcir cet enseignement inutile et complètement utopique. Sérieusement, qui croit à ces conneries de sauvetage en délicatesse ? Explosez tout ce qui vous gêne, et basta, tout est réglé. Et déjà que faire cours à des abrutis pareils ne m'enchantent pas en temps normal, mais si en plus, c'est sur un sujet débile...

Au moins, la colère avait pour effet d'activer Ace, qui marquait un joli petit pavé au tableau comme il n'en avait jamais rédigé jusqu’à aujourd'hui. C'était quelque chose d’extrêmement paradoxal que de voir cet adulte écrire plus en quelques minutes que depuis le début du semestre, alors que sa motivation pour faire cours n'avait jamais été aussi proche du zéro absolu.

Lorsqu'il eut terminé, il lâcha le feutre à la pointe désormais complètement défoncée au sol, et ramassa son sac dans lequel il remit ses magazines à la va-vite.

-Vous prenez une feuille, et me faîtes un devoir complet sur ce sujet. Et démerdez-vous. Je me casse, vous n'aurez qu'à poser votre feuille sur mon bureau quand vous avez terminé, je viendrai les récupérer... Un jour. Et tout ceux qui rendent feuille blanche auront un zéro pointé, cinq heures de colle, et récureront les chiottes du dortoir Noctali pendant une semaine.

Sur ces belles paroles, Ace mit la bandoulière de son sac sur son épaule, et partit au quart de tour, sans même prendre la peine de claquer la porte derrière lui. Un tout nouveau silence faisait désormais place, tandis que les élèves fixèrent le couloir dans lequel venait de s’engouffrer leur professeur, incrédules. Alors que certains avaient encore un peu de mal à comprendre ce qu'il venait de se passer, d'autres avaient déjà tourné leur regard en direction du tableau, ne souhaitant pas subir la colère divine du TopDresseur une nouvelle fois...

L'énoncé est le suivant : « Vous êtes à Hoenn, dans le Tunnel Mérazon, toujours en travaux. L'arrivée d'une machine beaucoup plus récente était censée accélérer l'achèvement de ceux-ci, mais le bruit provoqué par l'engin a profondément perturbé les Chuchmur vivants sur place, et dont les cris ont déclenché un éboulement catastrophique. Des ouvriers sont bloqués au sein du tunnel, et si encore aucun d'eux n'a été blessé, la situation risque rapidement de s'aggraver si vous n'intervenez pas. Vous avez trois possibilités d'action, et n'avez le temps d'en réaliser qu'une seule. Choisissez laquelle, et expliquez pourquoi elle vous semble plus adaptée à la situation.
1) Stopper, ou calmer les Chuchmurs, regroupés dans une petite grotte non loin de l'éboulement, afin qu'ils ne provoquent pas de nouvelles catastrophes.
2) Atteindre les mineurs, coincés derrière les décombres et les faire sortir de la grotte (Partie ouest de la grotte).
3) Stopper la machine à l'origine de l'incident, en évitant un maximum de la détruire, au risque de provoquer une pagaille encore plus monstrueuse.
 »

Ace n'étant plus là pour le dire et ne le faisant de toute façon jamais, nous vous souhaitons bonne chance pour ce cours !

Précisions supplémentaires
• Le cours était censé commencer à 14h, mais Ace est arrivé à 14h15, et vous a abandonné vers les 14h30.

• Puisque personne n'est là pour vous surveiller, vous avez, INRP, autant de temps que vous souhaitez.

• Votre post se composera d'un RP de 300 mots minimum (comme d'habitude) dans lequel vous assistez au cours et d'un devoir rédigé de façon RP par votre personnage, en accord avec le sujet proposé.

• Comme dit dans l'énoncé, vous n'avez le droit de choisir qu'une seule et unique voie, mais n'hésitez pas à justifier votre choix en énonçant les défauts des autres possibilités.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 13 ans
Niveau : 18
Jetons : 756
Points d'Expériences : 422

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Mar 21 Fév - 13:16

Elle le détestait, lui et tout ce qu'il représentait. Ce type était détestable, ne vivant que pour élever son égo, il n'avait aucun droit de faire des cours de ranger tant il était loin de tout ce que cela représentait. Alors comme à chaque cours de cet homme, l'enfant avait sortit son livre de ranger, un cahier et lisait tout avec attention, faisait les quelques exercices qui s'y trouvait et relisait les réponses pour se corriger. Jamais elle n'avait réussi à comprendre pourquoi tant de jeune fille était à ce point en idolâtrie devant lui, comme si plus il se comportait de manière exécrable, plus elles l'aimaient. Depuis qu'elle avait commencé à suivre les cours, elle s'était habitué aux professeurs et aux comportements pour la plupart étrange de ceux-ci et si certains restaient de bons profs, pour d'autre, la question se posait. Il haïssait les rangers et ne s'en était jamais caché et parfois, l'enfant avait l'impression de plus retrouver son parcours dans les cours de Yade que dans ceux du roux. Son grand-père s'était d'ailleurs emporté plus d'une fois lorsqu'elle avait raconté ces moments où le cours se transformait en exposé de philosophie pour débile sur à quel point être ranger n'avait aucun sens, plusieurs fois avait-il braillé qu'il allait appeler la directrice et se plaindre ou carrément venir le frapper.

Mais ce professeur n'en avait rein à faire, seul pour lui comptait les spé-type et les stratèges et même lorsqu'enfin un membre des rangers battait un membre de ces filières là, cela ne prouvait que son manque d'entrainement et à quel point il était pathétique. A aucun moment elle n'attendait de lui qu'il ne fasse quelque chose d'autre qu'être le sous-homme qu'il était déjà. Méritait-il seulement le nom d'homme d'ainsi cracher sur ceux qui cherchaient à propager l'espoir et aider leurs prochains. Alors quand au bout de tout ce temps il pointa enfin le bout de son nez, elle ne releva pas la tête, ne le salua pas et ignora royalement son comportement. Tout se serrait d'ailleurs parfaitement bien passé si un élève du premier rang n'avait pas fini par ouvrir la bouche et réveiller ce démon. Quelle idée avait-il bien put avoir ? Etait-il donc trop idiot pour travailler tout seul et se passer de cet homme qui s'en fichait de toute façon.

Mais jamais la blonde n'aurait imaginé la réaction qu'il allait avoir, à l'entendre se mettre à hurler elle sursauta violemment et son regard bleu se troubla de peur. Plus que le parcours en lui même, ce qu'il venait d'insulter c'était l'une des seules chose à laquelle elle se raccrochait de toutes ses forces. L'enfant avait l'impression que ses os pulsaient, gonflaient et se contractaient, comprimant toujours un peu plus ses poumons et son cœur. Du talon, il piétinait ses rêves d'adulte, ceux pour quoi elle se battait, ce qui lui avait donné l'envie d'enfin se lever le matin. L'image de son arrivée lui revenait si brutalement que son souffle se coupa un instant, ces moments passé seule à refuser même de se rendre en classe et ce moment lors de sa toute première sortie capture, sa rencontre avec Orren et Lyra, tout. Cet homme était en train de fouler du pied l'idée même d'un jour travailler dans la forêt de son image. Inutile. Utopique. Abrutis. Débiles. Ses oreilles sifflèrent, tout son corps se mit à trembler, tout ce pour quoi elle espérait.

Sans doute aurait-elle put comprendre ce genre de personne, accepter en silence ce genre de traitement, peut-être aurait-elle voulu tout faire pour lui prouver qu'il avait tort, qu'ils pouvaient être fort et intelligent que ça valait le coup. Mais en ramassant ses bras contre elle, la seule chose dont elle fut capable ce fut de pleurer. Un sanglot violent et sonore agita son frêle corps et sans chercher à se cacher ou à faire de bruit, fondit en larme du fond de la classe. Et il l'ignorait, après tout les rangers n'étaient-ils pas qu'un tas d'illuminé et trop faible pour être de vrais top dresseurs, alors en faire pleurer un n'était que souligner ses propos. La blonde restait là, prostré, ignorant ce qu'on pouvait bien lui dire, ignorant ce qu'il était en train d'écrire au tableau, ignorant même son départ. Peut-être était-elle trop jeune pour faire face ou simplement pas assez forte, mais ainsi insultée dans ses convictions, se battre n'était pas une option et la seule chose qui l'obsédait était la fuite. Partir loin, quelque part où il n'y aurait personne, seule son équipe. Elle son voulait son grand père. D'un coup Anna s'agita, attrapa ses livres et ses cahiers, les ferma et les jeta sans soin dans son sac et au moment de se lever, une main attrapa son poignet.

- tu vas pas te faire coller pour ça ... écrit un truc, juste un peu ?

Son regard bleu et rougit par les larmes pivota doucement et elle ressortit une feuille et un crayon écrit en grosses lettres tout en travers " Crevez ". L'idée même de se montrer plus forte et plus intelligente que la situation ne lui avait traversé l'esprit et si l'insulte était généralement un signe de manque d'argument, dans son cas c'était vrai. Que pouvait-elle bien dire elle qui peinait déjà parfois à assumer son choix face à elle-même, alors face à cet homme adulte, rien de ce qui lui venait à l'esprit ne pouvait avoir de sens. Alors à défaut d'essayer de gagner ce combat d'idée, elle soulageait sa colère et sa peine ainsi. Le crayon en main, l'enfant ramassa de nouveau ses affaires et posa brutalement la feuille sur le bureau du professeur et sortit, essuyant comme elle pouvait ses larmes, n'aspirant plus qu'à sa chambre. Là bas elle serrait libre, entourée de son équipe et elle n'aurait plus à voir des humains.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4955-anna-selwyn http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4957-anna-slewyn-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 17 ans.
Niveau : 31
Jetons : 940
Points d'Expériences : 795

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Mar 21 Fév - 15:15


© AkumaCursed

Sauvetage de

Pokémon ?

C'est nous qu'il faut

sauver, oui.
Cours avec supposément Ace.


J’étais assis là, les mains sur mes genoux, à fixer d’un air blasé ce qui était censé nous servir de professeur, mais qui restait là à se les gratter, assis à sa place, comme si cela allait être suffisant pour que nous apprenions. A part me confirmer un peu plus que Mr Ace était un véritable abruti qui ne méritait même pas le titre de référent Noctali, ça ne me donnait pas plus de connaissances que je n’en avais déjà. C’était simple : je ne me retrouvais pas du tout dans le comportement de ce gars. Il n’avait, à mon sens, rien de plus qu’une belle enveloppe charnelle, mais elle ne suffisait pas à cacher son caractère, et surtout, à draper son ignorance, bien que beaucoup – de jeunes filles surtout – pensent le contraire. Je ne comprenais même pas comment il avait pu devenir professeur. Rien d’étonnant, en même temps, pour un TopDresseur. Oui, ma haine de cette filière est toujours  aussi puissante, et se renforce avec les années. Pourtant, ne vous y trompez pas. Je vise bien, en deuxième spécialisation, un parcours de cette voie. Et justement… Ce cours est censé en être un de ce type. Enfin, si Monsieur Creed veut bien bouger son petit derrière moulé dans son pantalon.

Enfin, quelqu’un osa le signifier clairement. Un peu plus et j’allais me lever pour lui faire comprendre notre envie d’apprendre, et pas de le regarder compter les mouches en silence. Sa réaction me sembla calme, plutôt posée bien qu’agacée, ce qui était tout sauf rassurant. Ce genre de diva ne fait jamais rien sagement. Et au moment où sa voix s’éleva, je sursautais, fermant les yeux. En face de moi, Hector retint un petit cri aigu tout à fait ridicule. Ce pauvre garçon transpirait déjà comme un Tauros depuis qu’il avait été forcé de s’installer devant moi, seule place qui n’était pas prise et assez proche du tableau pour bien voir, si en plus le professeur lui-même commençait à l’effrayer… On n’en était pas sorti. Et plus Ace continuait dans son petit discours de prof’ à l’égo malmené, plus mon visage se déformait en une expression incrédule, choquée, et un peu dégoûtée et énervée qu’il ose dire ça. Eh, m’sieur le beau-gosse, si on est ici, c’est qu’on se soucie de ce cours, non ? Alors insulter la spécialité dont il sort, c’est peut-être un peu beaucoup malvenu ! Non mais… Il mériterait une bonne claque pour lui remettre les idées en place et lui apprendre le respect. Une grosse baffe. Sur ses petites fesses qui rendent folles les filles. Et quelques gars. Mais pas moi. Je les préfère plus matures, plus cérébraux. Comme Roseverte. Ah, Roseverte…

Je sortais de mes rêvasseries au son du feutre tombant au sol, contemplant les mots écrits sur le tableau. Enfin, il avait daigné se bouger, le bougre ! Pas trop tôt, je commençais presque à prendre racines.

« - Et tous ceux qui rendent feuille blanche auront un zéro pointé, cinq heures de colle, et récureront les chiottes du dortoir Noctali pendant une semaine.
- C’est déjà ce que je fais… ! » lâcha Hector tout bas, d’une voix tristounette.

Je levais lentement ma jambe sous ma table et donnais un coup violent dans sa chaise, la faisant bouger. Le binoclard s’étala sur sa table, s’étranglant à moitié, puis se tourna vers moi, l’air apeuré, ce à quoi je répondais en montrant les dents. J’étais déjà agacé par le comportement de ce soi-disant adulte nous servant de prof, pas la peine que Delavierre la pleureuse en rajoute une couche ! Nous retournions donc chacun à nos tables et à nos feuilles, un peu perturbés quand-même. Non seulement il nous lâchait comme ça, mais en plus nous n’étions même pas sûres que nos copies seraient véritablement corrigées. Si je n’avais pas désiré un dossier sans tache, je me serais sans doute levé et je serais parti sans demander mon reste, comme semblaient le faire certains autres élèves. Mais on pourrait au moins noter que j’ai participé calmement à un cours sans broncher face à la crise de nerfs d’un idiot de professeur. Je prenais mes stylos, et un brouillon, puis recopiais l’énoncé sur ma feuille. C’était le moment de faire appel à mes talents.



Je soupirais et relevais les yeux de mon écriture, regardant tout autour de moi. Certains étaient déjà partis, d’autres venaient comme moi de finir. Je n’avais pas vraiment fait attention à combien de temps cela avait duré. Après tout, personne ne nous surveillait… J’étais sûr qu’il y avait des tricheurs dans le fond de la classe, mais ça n’était pas mon problème. Je remballais mes affaires après avoir noté mon nom sur ma feuille, puis me levais et allait la déposer sur le bureau, me demandant s’il allait vraiment les ramasser un jour. J’y voyais déjà plusieurs copies, dont certaines avec peu de texte. L’une d’elle n’avait même qu’un mot… Je fronçais les sourcils. C’était vachement violent… En même temps, qui n’avait pas envie d’insulter Ace. Reprenant correctement mon sac, je passais la porte, et la tirais un peu, la laissant entrouverte au cas où. Les gens restants devaient pouvoir travailler dans le calme. En tout cas, définitivement, l’administration de l’académie devrait revoir qui travaille pour eux !



_________________

 
This madness is
supreme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 10200
Points d'Expériences : 2176

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Mer 22 Fév - 15:28

Elle trouvait ça complètement absurde. Pourquoi donner des cours ranger, surtout des DEVOIRS ranger, alors que cette matière se pratiquait incontestablement uniquement en terrain ? Toute la partie théorique relevait uniquement d'un peu de biologie, le reste était question de bon sens et de savoir faire. Alors au grand Dieu, pourquoi était-elle en train d'étouffer dans une salle de classer à rien faire, à rien pouvoir faire, et ce depuis quinze minutes ? Munie d'un marqueur, elle gribouillait sur la table sans se soucier de ce qu'en pensait son voisin. De toute manière Ace était en retard et il ne daignera même pas de jeter un oeil à ce qu'elle faisait. La plupart papotait, d'autres rêvassaient, les plus assidus révisaient. C'était sans compter les couples récemment formés suite à la St-Valentin, dont les moins pudiques se fricotaient au dernier rang.
De temps à autre, la jeune fille jetait un oeil à son iPok pour surveiller l'heure. Elle hésitait presque à se barrer, quand l'aimable professeur débarqua. Il semblait bizarre. 'Fin, plus que d'habitude. Il s'était installé nonchalamment, et depuis, silence complet. Personne n'avait parlé, tout le monde le fixait, en attendant le cours. Mais il ne venait pas. Il s'en fichait royalement des élèves. Ça ne changeait pas de d'habitude, sauf qu'à la différence, en temps normal il présentait son cours vaniteusement avant de rabaisser chaque personne qu'il voyait.
Quelqu'un toussota. Hope lui jeta un regard noir. Elle était bien, comme ça, pourquoi chercher à embêter Ace qui pour une fois avait la bonté de les laisser tranquille ? La tension était tendu entre les deux individus. Le Top-Dresseur confirmé semblait passer un questionnaire à l'élève avant de hausser soudainement la voix. Cela surprit la Pyroli, mais elle ne changea pas sa position pour autant, toujours affalée sur la table.
Finalement les données de l'exercice tombèrent. Stupide. Comme elle l'avait dit, c'était juste une question de bon sens. Et de toute manière, vu les détails donnés, elle pourrait de toute manière pas argumenter comme il se doit. Écrire quelque chose sur un sujet aussi vague, la bonne blague. Le professeur s'en alla finalement. Il les laissait seuls. Ok. Pendant que certains reprenaient leur occupation qu'ils avaient interrompu avec l'arrivé de Ace, d'autres sortaient leurs affaires pour commencer le devoir. La blonde soupira. Allons-y. Vivement qu'ils aient un jour des vrais cours de ranger. Même si c'était un branche complètement utopique et inutile, comme l'avait Ace. Après tout, peut-être avait-il raison. De toute manière elle s'en fichait bien. Pour le moment, hein ? Comment fera-t-elle dans quelques années ? Elle n'en savait rien. Elle évita de penser au futur, qui lui semblait de plus en plus proche.

Son stylo glissait sur les feuilles. Elle prenait en réalité toujours du plaisirs à faire de jolies lettres, même si l'idée d'écrire juste pour écrire ne lui viendrait jamais à l'esprit. De temps à autre, elle reposait son stylo, regardait par la fenêtre pour se changer les idées, pour imaginer comment le sujet se passerait en réalité, elle se demandait pourquoi des élèves traînaient en bas du bâtiment, où encore si les Poichigeons qui s'étaient posés sur le toit en face étaient bien originaires de Lansat où s'ils avaient beaucoup voyagé. D'ailleurs, combien de temps ça peut voyager, un Poichigeon ? Puis elle retournait à son devoirs, laissait son imagination faire le nécessaire, sans forcément prévoir la suite. De temps à autre, elle sortait son iPok pour piocher quelques informations histoire d'avoir un peu plus de contenu. Si elle ressortait ses cours de français, elle avait déjà une structure toute faite pour une dissertation. Elle se passa néanmoins du sommaire, inutile selon elle. Cela alourdirait le texte.

Spoiler:
 

Elle souligna bien plusieurs fois les mots utopiste et inutile, elle se retint de noter "à l'attention de Mr.Ace", puis elle relut son devoir. Elle trouvait qu'elle avait écrit son devoir un peu à l'arrache au niveau du contenu. Boarf, ça devrait suffire. Elle regarda autour d'elle. Quelques personnes étaient déjà partis. Certains, juste après le départ d'Ace, d'autre, après avoir fini rapidement leur devoir. La blonde avait cependant la flemme de se lever. Elle resta comme ça, affalée sur la table, les yeux sur son devoirs qu'elle tenait verticalement avec ses deux mains. Était-il bon ? Elle ne savait pas trop comment le juger. Finalement, elle posa sa copie sur le bureau et s'en alla, son sac sur le dos.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Ven 24 Fév - 7:07

Rodrigue bailla. Pourquoi venait-il encore aux cours d’Ace déjà ? Ah oui, parce qu’ils étaient parfois notés, et parce que ses Pokémon voulaient qu’il soit un minimum prêt en cas de combat. Et puis cette session serait sur le parcours de Ranger, donc ça serait toujours un plus pour se sortir des situations impossibles qui risquaient d’arriver régulièrement tant qu’il était à la PC. Enfin bon, c’était sans compter sur l’Ace factor. Pourquoi s’embêtait-il à arriver en avance à chaque cours ? Avec un nouveau soupir, il continua de gribouiller un croquis d’observation des Pokémon oiseaux qu’il pouvait voir de la fenêtre.

Enfin, le TopDresseur daigna gracier la classe de sa présence. « Fashionably late » comme on dit. Rod’ n’allait pas se plaindre : ça faisait moins de temps à passer en la compagnie de ce charmant personnage. Il continua discrètement son croquis alors qu’un silence de plomb s’était installé dans la salle. Au bout de quelques minutes un courageux demanda le début du cours. Paix à son âme. Au moins avec le sacrifice de ce pauvre hère, ils allaient pouvoir enfin avoir un semblant de leçon. Ou pas, connaissant le prof.

Ça ne manqua pas, bien sûr : le super Dresseur trop fort (sentez le sarcasme) se lança dans une diatribe qui aurait fait pleurer un Teddiursa. Oh wait… Les insultes à l’encontre d’une des filières, filière gérée par lui-même étaient sûrement la goutte de trop pour beaucoup de gens, mais pas le chercheur qui s’y était habitué. Et puis ça ne lui faisait ni chaud ni froid de se faire traîter d’abruti par un … ouais nan ça serait méchant de comparer Ace à un Pokémon. Pour le Pokémon. Qu’il retourne faire des tournois et quitte le poste d’enseignant, il s’épargnerait bien des problèmes, ce pauvre boud’chou.

Bon vint enfin l’heure du devoir, puisque ça se terminait toujours comme ça : une arrivée en retard, une diarrhée (littérale) sur les élèves et un sujet lambda pendant que Monsieur repartait. Regardant le tableau, le blond se dit que les consignes de leur chez prof avaient une faille : okay s’ils rendaient copie blanche, c’était punition, mais il n’avait rien dit à propos de ne rien rendre, si ? Enfin bon, il n’allait pas chercher à jouer au plus malin avec un adulte qui avait le comportement d’un gosse de maternelle. Bon ce sujet… était bien débile, vu que dans cette situation il séparerait son équipe en trois groupes afin de maximiser son efficacité… Bon, il allait falloir s’y mettre...

Au bout d’un moment, le Phyllali leva la tête de sa feuille, il n’avait pas vraiment vu le temps passer. Une bonne partie de la classe était déjà partie. Bon, est-ce qu’il essayait de faire mieux ? Ouais non, pas la peine, pour ce qu’Ace en ferait de toute manière, il n’allait pas s’embêter à essayer de rendre un meilleur devoir. Mettant sa sacoche en bandoulière, il sortit de la salle de classe après avoir posé son rendu sur le bureau. Il avait autre chose à faire de sa journée après tout.

Devoir:
 

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Lun 27 Fév - 19:02

Assise à ma place habituelle à côté de ma meilleure amie, je tiens de mes deux mains mon menton qui menace de s’écraser sur la table si je ne le retiens pas. En même temps, que m’a-t-il prit de penser un seul instant que Ace allait donner un cours sur les Rangers. C’est vrai qu’ils les détestent de tout son cœur et qu’en plus ils ne les considèrent même pas comme des Topdresseurs mais quand même. C’est son travail de professeur de montrer toutes les facettes de son parcours. Je ne sais vraiment pas comment font les Noctali pour le supporter comme référent. Quelle horreur. J’espère qu’il n’y a pas de ranger dans leur rang sinon il doit avoir la vie impossible. Au moins dans mon dortoir on ne méprise pas une filière. Ah…euh…c’est vrai que les coordinatrices ne tiennent pas longtemps chez nous mais ce n’est qu’un pure hasard j’en suis sûre. Non en fait je sais bien que ce n’est pas un hasard. Il faut croire qu’on a tous des défauts, peu importe notre dortoir.

Evidemment, le cours ne commence pas. On fixe tous le professeur dans l’espoir qu’il dise quelque chose mais non. Ça devient agaçant à la fin. Il tape son stylo sur la table mais ne dit toujours rien. Un élève a tout de même l’audace de faire remarquer qu’on n’est pas là pour faire la sieste et qu’on a un cours à faire. Mais non Monsieur le professeur n’est pas d’accord. Le voilà qui se met à hurler contre la directrice, que ce n’est pas son travail et patati et patata. Franchement, on dirait un gamin pas content là. C’est ridicule. En revanche, il parle rapidement de « sauvetage en douceur » ? Est-ce ça l’objet du cours d’aujourd’hui ? Enfin ça aurait dû l’être mais à tous les coups on ne le fera pas et je serais encore obligée d’aller chercher des cours à la bibliothèque. Il me casse les pieds. C’est ce parcours là que je veux faire, mais sa stratégie qu’il adule tant mais qui me laisse complètement indifférente.

Ok. Maintenant il jette le paquet de copie et se tire. Ça se passe comme ça ? Franchement pourquoi il est encore prof ici lui. C’est un incompétent de première. Je serai bien tenté de rendre copie blanche pour lui faire passer l’envie de se comporter comme un gamin mais l’idée de nettoyer les toilettes des Noctas me pousse à changer d’avis. Je me lève de ma place et file cherche deux feuilles. Une pour moi et une pour Aria. Ca l’évitera de s’endormir. En faisant le chemin inverse je survole le sujet. Enfin un truc intéressant. Je m’installe à ma place et commence à présenter ma copie.




J’ajoute un point final à ma feuille en repassant en gras les mots importants. J’en aurais bien fait plus, mais je manque de vocabulaire technique pour m’exprimer. Un peu agacée par la situation, je décide de m’arrêter là, peu déterminée à baratiner sur ma copie. Je souhaite rendre honneur aux Rangers et ce n’est pas en bricolant que je le ferais. Je quitte ma place et dépose la copie sur le bureau vide. Plusieurs élèves sont déjà partis et ils ont eu raison. Moi aussi j’ai pleins de choses à faire, bien plus intéressante que d’écouter une salle de classe sans professeur.

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Frimapic
Âge : 12 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 91

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Dim 12 Mar - 15:06

Je profite d’avoir une longue pause de midi pour manger avec Joe. Aussi étonnant qu’invraisemblable, il est devenu mon ami même après ce qui s’est passé dans l’arène. On a de la chance, on est dans la ma même classe pour le cours donné par monsieur Ace et on compte bien profiter du soleil avant de rejoindre la salle pour quatorze heures.

Je me suis rapidement intégré à la vie dans l’académie et je suis assez fier d’être devenu assez organiser pour même me faire mes repas de midi à l’avance. C’est donc avec fierté que je montre mon Tupperware à Joe. Bon il n’est pas aussi mignon que ce qu’on peut voir sur Instagram, mais ce n’est pas non plus le but. Mon objectif c’est qu’il me nourrisse avant tout et je crois que je n’y arrive pas trop mal.

Riz sauté mélangé avec des petits pois et mix d’herbe, carotte coupée en rondelle et bouillis le tout recouvert par une tranche de porc avec une sauce aux champignons. Dis comme ça on pourrait presque croire que je suis un chef cuisinier. M’enfin, il faut juste pas dire que le riz est surcuit et que les carottes sont encore à moitié crues… mais tout ça, c’est des détails.

Quatorze heures moins quart, il est temps de gentiment remballer nos affaires et nous diriger vers la salle de classe. Les cours d’Ace sont toujours pour le moins spécial. D’une manière ou d’une autre ça part dans tous les sens, ou nulle part. Je n’arrive pas encore à déterminer ce qui cloche chez lui. Après tout, tous les professeurs de cette académie semblent être bizarres à leur manière.

Avec Joe on s’assoit aux deuxièmes rangs côte à côte et sortons nos affaires. C’est moins cinq, Ace ne devrait pas tarder à arriver. On se tient prêt. L’heure pile, personne, surement en train de finir une discussion de couloir. Quatorze heures quatre, Joe sort son Ipok et commence à envoyer des messages. Quatorze heures onze, je me balance sur ma chaise, quatorze heures quinze, je manque de chuter pile au moment où Ace rentrer dans la salle de classe.

Ace fonctionne un peu comme un turbo jet, soit il est à l’arrêt total soit il va à plus de huit cents kilomètres à l’heure, et là il semble avoir décidé de faire trois fois le tour du monde.

J’essaie vaguement de prendre des notes, mais ça va tellement bite que j’ai l’impression de faire de la pyrogravure. Mon stylo pourrait prendre feu que je n’en serais même pas surpris.

Je n’ai aucune idée de ce que j’ai écrit et je suis obligé de relire mes notes afin de comprendre le devoir demandé.

Homework:
 

Je suis assez fier de mon devoir de quatre pages et le faire remarquer à Joe qui est sorti cinq minutes après moi. Il approuve ce que je dis et j’ai écrit. Je ne comprends pas. Il m’explique qu’il n’avait pas d’inspiration, donc il a échangé son devoir avec le mien, je m’énerve, il me dit que non, il déconnait, qu’il a vu ma copie, mais n’a rien fait, la juste lu. Il mentait, mais ça je l’ai su que quand j’ai reçu ma note.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 4
Jetons : 993
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Dim 19 Mar - 2:34

this is a fight for the day
a burning riot

we will, we will, we will
rise against


Le monde des combats pokémon n'avait jamais intéressé Cadence. Elle ne s'y opposait pas pour autant, estimant que – bien qu'elle ait comme tout le monde eu connaissance de certains cas d'abus – la pratique en elle-même n'avait rien de révoltant, et que chacun avait le droit de mener ses propres combats. Les siens se passaient loin du domaine de l'art martial, mais ils n'en étaient pas moins rudes. Elle avait beaucoup à prouver. À elle-même. À ses parents. Au monde.

Sa cause principale, la vocation pour laquelle elle avait tout plaqué et lancé cet ultimatum à ses parents, concernait un autre univers compétitif : celui de la coordination. Elle en avait rapidement fait son parcours d'étude, et tentait de garder toute son attention focalisée sur ce monde auquel elle aspirait et en voulait en même temps.

Quoi qu'il en fût, autant dire que Cadence ne prêtait que peu d'attention au parcours top-dresseur et à ses cours. Le fait qu'Ace soit un abruti n'avait probablement pas aidé. Mais s'il y avait bien quelques cours qui parvenaient à retenir l'attention de la musicienne, c'était ceux des Rangers. Elle s'était toujours sentie proche des pokémon, après tout, et s'était découvert une fibre sensible pour les causes environnementales de toutes sortes. Le fait que cet abruti d'Ace s'acharne à saboter les cours en question et à rabaisser sans cesse le parcours des Rangers — et, par extension, leurs valeurs — la dressait encore plus contre lui.

Et ça recommençait aujourd'hui. Voyant que le silence s'apesantissait que le blond avait visiblement décidé de boycotter son propre cours en signe de protestation, Cadence était sur le point de se lever pour démarrer les hostilités quand l'un de ses camarades, également assis au premier rang, se lança avant elle en toussotant de façon à attirer l'attention de leur enseignant. Ça ne se passa pas très bien, et Cadence était partagée entre une certaine pitié pour le pauvre garçon qui ne semblait pas en mener large face a top-dresseur, et la frustration de ne pas avoir pris la parole en premier pour lui tenir tête. Elle songea à s'interposer, mais Ace était lancé, et le ton monta peu à peu. La coordinatrice ne savait ce qui la révoltait le plus entre son ignorance effrontée et le tissu d'âneries qu'il déballait une fois qu'il se décidait à aborder le sujet. Dire qu'on le payait pour ça.

La suite des évènements se déroula selon le schéma classique : un monologue révoltant, un devoir lancé en guise de diversion, et une sortie outrageante. Cadence peinait à contrôler son indignation. Elle attrapa un stylo et entreprit d'évacuer sa frustration en tracés furieux sur une copie double.




lundi ; 20 février 2017
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5664-cadence-l-fairburn-she-rules-her-life-like-a-bird-in-flight#60001 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6218-cadence-l-fairburn-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Jeu 23 Mar - 10:16

Ginji Labelvi
      rp solo



« Étude de cas »


« -DESOLE, JE SUIS EN RET... Ard ? »

En panique, je déboule dans la salle de classe, perturbant le cours et les élèves en train de travailler.. Ou pas ? Lorsque j'arrive, je ne vois aucune trace d'Ace dans la salle, et de nombreuses places sont complètement vides. Certains élèves, penchés sur une copie, lèvent brièvement la tête en ma direction, mais la rebaissent aussitôt pour se concentrer sur leur travail.

Fronçant les sourcils, je jette un coup d’œil à l'horloge murale. Cela fait pourtant trente minutes que le cours est censé avoir commencé, nan ?... 'Fin, je sais bien qu'Ace est pas du genre ponctuel, et qu'il l'aurait plutôt entamé il y a dix minutes, mais quand même... Je n'ai pas souvenir qu'il ait déjà autant été en retard. Il est absent et certains ont décidé de travailler de leur plein gré ? Observant l'ensemble des personnes avec un air légèrement perdu, je me dirige jusqu'à ma place avec un pas méfiant, et m'assois sans faire faire trop de bruit. Tenant mon sac devant moi, je le retire de mes épaules pour le poser au sol, et commence à sortir mes affaires sur mon bureau.

Quelque chose capte alors mon attention... Il y a un truc qui cloche. Ce n'est pas normal.... Ça n'a tout simplement pas lieu d'être ! Comment se fait-il que... QU'IL Y AIT QUELQUE CHOSE D'ECRIT AU TABLEAU?! C'est quoi tout ce texte ?! C'est l'écriture d'Ace, en plus ! Ne me dîtes pas qu'il a REDIGE quelque chose ?! Ça... Ça n'a aucun sens ! (Note de l'auteur : c'est quand même terrible de se dire que Ginji est choqué par la présence de texte au tableau, mais ne bronche pas plus que ça devant l'absence de prof, d'élève, et de quand même la présence de certains travailleurs. Cette académie a vraiment un problème. )

Me laissant retomber sur le dossier de ma chaise, je fronce les sourcils en lisant le texte. Un devoir ? Mais pourquoi il n'y a personne pour nous surveiller ?... Vu l'expression sérieuse qu'affichent certains élèves, j'en déduis que c'est quand même plutôt important. C'est noté ?... Bah, aucune importance. L'énoncé est rigolo en tout cas. J'aime bien le principe. Je vais essayer de faire quelque chose malgré l’absence d'explication...

« -Ginji ? »

Surpris, je me retourne à l'entente de mon prénom, et remarque que Peter Ironspear s'est approché de moi. S'étant tout simplement levé de sa chaise, il vient à hauteur de mon bureau, et s'accroupit pour ne pas gêner les élèves qui cherchent à voir le tableau derrière lui. Il tient une feuille dans la main, et me parle à voix basse afin de ne pas déranger les autres. Il affiche un sourire amical, ne dissimulant néanmoins pas son air intrigué.

« -Peter ? Ça va ?
-Ouais... Pourquoi tu es autant en retard ?»  il ricane doucement « Ton frigo était vide et t'avais besoin de le remplir en urgence ?
-QUOI ?! Ne parle pas de malheur !
-Chuuuuuuuuuuut ! D'accord d'accord, j'ai rien dit... Mais parle moins fort, il y en a plein qui bossent encore. Alors, qu'est-ce qu'il t'est arrivé ?
-Rien, rien... C'est juste qu'en quittant le réfectoire, j'ai malencontreusement renversé un pot de peinture que Gaston utilisait pour repeindre une porte, du coup il a voulu que je l'aide à nettoyer, alors je suis parti chercher un seau d'eau et des serpillières, mais il se trouve que je me suis trompé et que j'ai pris un kimono de Timothy à la place, du coup il n'était pas très content et c'est alors que ...
-Ok, c'est bon, n'en dis pas plus, je crois que j'ai compris. Tu comptes quand même faire le devoir ?
-Euh... Ouais, je suppose ? Pourquoi Ace n'est pas là ? Et où sont les élèves manquants ?
-Le prof a pété un câble et est parti en nous laissant du boulot, du coup certains élèves se sont barrés assez vite. Mais comme il a menacé de nous punir, il y a qui préfèrent ne pas prendre de risque.
-Oh, d'accord. Je vais essayer de m'y mettre alors... Tu as fini ?
-Oui. Du coup je vais te laisser bosser... On se voit au dortoir ?
-D'acc !
-Bonne chance. »

Se relevant, Peter se dirige jusqu'au bureau du prof sur lequel il laisse sa copie, et quitte la salle sans plus de cérémonie. Un nouveau regard en direction du reste des élèves, puis vers ma feuille blanche, et je relève la tête pour fixer le tableau. Donc, apparemment, j'ai troqué ma conquête de badge pour devenir un Ranger ultra badass qui sauve plein de vie dans le but de préserver l'amour et la paix, et je dois faire face à une situation de crise... Le Tunnel Mérazon, c'est censé être où, au juste ? J'ai jamais été à Hoenn, môa... J'ai certes de la famille là-bas, mais ce sont plutôt eux, qui viennent à la maison, d'habitude. D'ailleurs, on est plutôt à l'étroit quand ils viennent... Mais c'est cool, parce que ma mère fait toujours tout plein plein de chose à manger ! Mais hum, bref, je m'égare. Donc, ce fameux tunnel est en travaux, il y a une machine toute récente qui vient d'arriver pour accélérer les finissions... Anh, attendez, par machine récente, vous croyez qu'Ace parle d'un Robot Mécha en forme Tyrannocif géant ?! Mais c'est trop cool ! Le Hoenn Ranger que je suis se doit donc de l'arrêter à tout prix ! Je ne peux pas laisser un tel monstre ravager tout sur son passage, et mettre en péril la vie de ces pauvres Chuchmur et ouvriers ! C'est le choix le plus logique et évident ! Il faut éradiquer toute menace extraterrestre avant qu'elle ne s'habitue à notre environnement hostile.

Motivé par un récit qui sera, sans nul doute, une source inépuisable d'epicness, j'attrape mon stylo et commence à griffonner à vive allure sur ma feuille. Tu vas voir Ace, je vais le sauver, ton tunnel !

Ginji le Hoenn Ranger et le Mécha diabolique:
 

Mon schéma explicatif parfaitement scientifique et ordonné terminé, je contemple avec une certaine fierté mon œuvre enfin achevée. Ça va cartonner ! Je suis certain de faire un record au box-office, et obtenir la note moyenne de 20/20 par les critiques. Yay !

Satisfait, je me lève, et va déposer la feuille sur le bureau d'Ace, avant d'attraper mon sac pour quitter la salle avec un sourire non dissimulé.

Au risque que cela paraisse étrange... Je l'ai bien aimé, môa, ce cours d'Ace !

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Rosalia
Âge : 12 ans
Niveau : 12
Jetons : 688
Points d'Expériences : 188

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Sam 25 Mar - 20:46

Cours de sauvetage pokémon

Shana Roscoe

Shana avait finit de manger plutôt assez tôt aujourd'hui. Elle avait mangé vite sens s'en rendre conte car elle était très impatiente d'assister au cours de quatorze heures. Ce cours était pour les Topdresseurs et était à propos de la filière des Ranger. Filière qui l’intéressait énormément, c'est même se qu'elle avait décidée de faire plus tard. La fillette allait enfin apprendre plus concrètement à quoi consistait ce métier à travers se cours de sauvetage pokémon.

Shana était de bonne humeur, elle alla tranquillement jusqu’à la salle de cours, la jeune fille était même un peu en avance. Elle en profita donc pour aller s’installer sur une place au milieu de la salle.
Cette place n'avait pas été choisie au hasard par la rouquine. Elle ne voulait pas se faire remarquer donc elle ne tenait pas à être devant et elle n'aimait pas non plus être derrière car, en général, c'est au fond de la classe qu'il y avait le plus de brouhaha et elle voulait plus que tout écouter ce cours. Les places du milieu lui permettaient cela et en plus elle se fondait dans la masse d'élèves. Elle passait inaperçu et c'est se qu'elle voulait.

La fillette de douze ans sortie donc sa trousse et un bloc note afin de mettre à l'écrit ce cours pour pouvoir s'en référer plus tard. Elle était tellement impatiente que le cours commence que le temps lui parut très long, infiniment long même, avant que les autres élèves viennent dans la salle de cours eux aussi.
Une fois que tout le monde semblait être là, la rousse se disait qu'enfin le cours allait commencer. Cependant, ce ne fut pas la cas. Elle avait regarder son IPOK, il était quatorze heure, le cours de sauvetage pokémon devait commencer mais personne n'était là. Bizarre … C'était elle dit. Les professeurs n'avaient pas l'habitude d'être en retard d'habitude …
Elle savait que c'était le professeur Ace qui devait assurer ce cours, peut être avait il eu un contre temps?

La fille aux yeux rougeâtres prit son  mal en patience et attendit, elle n'avait pas le choix de toute façon. C'est quelque soupirs plus tard que le fameux professeur arriva, il était quatorze heures quinze. Shana leva la tête en l’entendant arriver. Enfin. S'était elle dit.
Puis elle ressentit une soudaine tentions s’installer dans de la salle, les élèves ne parlaient plus et le professeur non plus.

Shana se demandait bien se qu'attendait Mr Ace pour commencer son cours, pourquoi ne disait-il rien ?
De plus, il avait mit ses pieds sur son bureau, un comportement qui ne plaisait pas du tout à Shana. Qu'es que c'était que cette attitude venant d'un professeur ? Il était sensé montrer l'exemple et bien se tenir devant ses élèves non ?
Je crois que se cours va être beaucoup moins bien que se que j'ai pu imaginer … Constata Shana avec déception.
Elle n'avait pas envie qu'il la dégoûte du parcours de Topdresseur, elle voulait un bon cours qui lui apprendrait plain de choses utiles sur les Ranger. Cependant, elle comprit que ce n'était pas avec le professeur Ace qu'elle allait apprendre beaucoup de choses à propos de cette filière.

Shana patientait, cela faisait normalement cinq minutes que le cours était sensé commencer et il ne c'était rien passer, c'était le silence complet dans la salle. Elle aurait lâcher un gros soupir si elle avait eu le courage mais comme il n'y avait pas un bruit cela se serrait entendu. Elle ne voulait pas que cette homme, qui lui faisait peur, lui dise quoi que se sois. Elle ne fit donc rien et attendit que le temps passe.
Puis soudain, la toux d'un élève au premier rang brisa se silence gênant. Shana admirait beaucoup cette personne qui avait eu le courage de faire cette toux volontaire pour attirer l’attention de l'adulte. La rouquine vit ensuite que le professeur Ace dévisagea la pauvre élève.
La fillette sentait que ça allait dégénérer d'un moment à l'autre, elle s'attendait à se que l'élève se fasse réprimander.
Le pauvre, il n'aurait jamais dû faire ça … S'était elle dit, triste pour lui.

La rousse suivit le reste de la conversation, le regard cloué sur sa table pour ne pas avoir à regarder Mr Ace, elle était crispée et ne disait rien. Elle attendait tout simplement que l'orage passe.  
Soudain, le Topdresseur se mit à hausser le ton et Shana fit un bon sur sa chaise, son cœur faillit sortir de sa poitrine.

-Bien... ALORS POURQUOI CETTE P***** D'ADMINITRATION M'OBLIGE A FAIRE CE P**** DE COURS DONT AUCUN P***** D'ELEVE NE VEUT ? Sérieusement, combien de fois encore va-t-il falloir que je leur demande de virer cette foutue filière Ranger de mon parcours TopDresseur ?! 

Shana ne disait rien car elle avait du respect pour les enseignants même si ceux-ci n'avaient visiblement pas tous du respect pour les élèves et les filières qu'ils voulaient suivre mais elle n'en pensait pas moins. Elle était furieuse par rapport à se que cette immonde personne venait de cracher sur la filière qui l’intéressait. Elle se mit à détester cette homme, pourquoi venait il assurer un cours pour crier sur ses élèves et les dégoûter de la filière de Ranger ? Il aurait mieux fait de ne pas venir du tout, personne le l'aurait regretter de toute manière, elle en était persuadée.
Non mais pour qui se prend-t-il ?  Il n'a de respect pour rien ni personne ! Cette personne me révolte ! Il ferait mieux de partir au lieu de nous crier dessus de cette façon, on a rien fait nous, on voulait juste assister à un cours normal avec un professeur normal et non cette être abjecte ! Pensa-t-elle en refermant sa main sur le crayon qu'elle tenait, elle le serrait fort, elle était visiblement or d'elle.

Le reste du discourt du professeur n’arrangea pas l'opinion que se faisait la jeune fille de se Mr Ace. Elle le détestait vraiment et plus le temps passait, plus il la décevait et plus elle avait envie de partir en claquant la porte de la salle de classe derrière elle.
Cependant, la fillette était bien trop sage et studieuse pour ce conduire de la sorte, elle resta donc assise à sa place, forcée d'écouter ce que disait Mr Ace. Elle le voyait écrire sur le tableau et elle se concentrait sur se qu'il écrivait. Comme elle lisait dans sa tête se que marquait le professeur, la voie de celui-ci s’atténua pour elle à son plus grand soulagement. Elle se rendit compte qu'il écrivait un vrais roman ce qui était rare chez lui car habituellement il écrivait très peu durant ses cours.

La jeune fille aux cheveux de feu ne fut pas surprise d'apprendre par la suite de la bouche du professeur qu'il les laissaient totalement tomber et qu'il partait.
Bon débarra, au moins on serra tranquille sans lui. S'était-elle dit en sortant une feuille double de son sac après avoir eu finit de lire attentivement l'énoncé.
Elle passa donc le reste de l'heure de cours à écrire sur sa feuille une belle argumentation qui répondait au sujet posé. Elle déborda même un peu sur la fin du cours pour bien finir son travail avant de le poser à son tour sur le bureau du professeur absent par dessus le tas de copies.
Elle n'était même pas sur que Mr Ace vienne chercher un jour les copies mais, au moins, son travail était fait, la fillette n'avait rien à se reprocher.

Rédaction:
 


Codage par Libella sur Graphiorum



     
Hello


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6068-420-shana-roscoe-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6141-t-card-shana-roscoe-givrali#65462
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 37
Jetons : 4316
Points d'Expériences : 872

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Dim 2 Avr - 14:17

Hagawa Haru
Cours sauvetage de Pokémon

À moitié endormie sur ma chaise, je n'avais ni la motivation, ni le courage d'écouter le cours d'aujourd'hui. C'était l'un des seul cours ou je pouvais me reposer. On pouvait dire que le professeur n'était pas non plus motivé pour donner un cours de ranger a ses élèves. De plus, je ne voyais pas comment on pouvait bien apprendre à être rangé avec la théorie... De toute façon être rangé n'était pas vraiment ce qui m'attirait le plus. Ace était en retard comme a son habitude, et tout le monde vaquait à ses occupations avant son arrivé. J'en profitais pour faire une sieste bien méritée, je m'étais couché tard hier soir, c'est temps si les professeurs nous donnaient plus de devoir que prévu et le travail dépassait sur mes heures de sommeil. Certe, les devoirs, c'était important, mais les donner tous en même temps ce n'était pas plutôt de la torture ? Ils pourraient au moins se concerter avant de nous donner tout un tas d'exercices pour le même jour... J'avais l'impression d'avoir reçu un coup de massue sur le crâne. Il allait falloir que je redouble d'efforts.


Après une quinzaine de minutes, ce très cher Ace arriva enfin dans la salle, toujours avec autant de motivation et comme a son habitude, il bouquina un magazine. J'allais pouvoir dormir tranquillement sans me soucier du cours, enfin, c'était plutôt une heure d'étude. Malheureusement, il fallut qu'un élève tousse pour attirait l'attention d'Ace. Tout le monde sait qu'il ne fallait pas contredire Ace, a moins de vouloir, se faire, crier dessus. Ce qui arriva, arriva pourquoi il faut toujours que ça tombe sur nous ? Un devoir, super... Moi qui voulais dormir, s'était raté. J'étais coincé ici, à devoir écrire un devoir dont je n'avais aucune idée de comment procéder. Bien que rendre une feuille blanche aurait été préférable pour ne pas écrire n'importe quoi, je n'avais pas envie de passer mon temps libre à nettoyer les toilettes des Noctalis... J'allais devoir me débrouillait avec le peu de connaissance en la matière. Pendant que la plupart des élèves se plaignaient du professeur. Je ne pris pas une seconde de plus pour prendre un stylo, une feuille. Plus vite, j'aurais terminé et plus vite, je pourrais dormir !


Stylos dans la bouche, je regardais le devoir écrit sur le tableau, c'était la première fois qu'Ace avait écrit autant de ligne pour un devoir, ça en revenait presque du miracle. Des chuchmurs.. Les tout petits pokémon roses avec des yeux fermé en forme de croix ? Ils sont tellement mignons. On avait le choix entre trois propositions. Laquelle choisir ? Choisir au hasard ? Pourquoi pas. De toute façon au point où j'en étais ça risqué de ne pas changer grand chose...

"1,2,3 ce sera toi que je choisirais !"


"Stopper, ou calmer les Chuchmurs, regroupés dans une petite grotte non loin de l'éboulement, afin qu'ils ne provoquent pas de nouvelles catastrophes."

Bon, bah le destin avait choisis pour moi, j'écrivais tout ce que je pouvais, puis rendu ma copie sur la table, en espérant que je ne me prenne pas a un zéros pointé. Au moins un petit 1 pour avoir écrit mon nom et prénom sur la copie...

Devoir:
 


_________________



PHYL THE POWER ♦️ Ta douleur d'hier est ta force d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5221-370-hagawa-haru-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5233-hagawa-haru-phyllali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15 ans.
Niveau : 13
Jetons : 5221
Points d'Expériences : 220

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Mer 5 Avr - 1:14

cours en classe
étude de cas


Tu jettes un rapide coup d’œil autour de toi. Vu l'expression de la plupart de tes camarades, à peu près tout le monde partageait le même sentiment que toi : un sentiment de gêne et d'un profond malaise palpable dans l'air ambiant. C'était assez terrifiant, en vérité. Il t'avait d'ailleurs fallu un petit moment avant de pouvoir détacher les yeux de ce dessin de Rondoudou qui avait été gravé sur le bureau en face duquel tu te tenais et que tu n'avais cessé de fixer en attendant que la pression écrasante autour de toi redescende. Et elle était redescendue — certes, pas de la meilleure des façons, loin de là, mais tout de même, c'était déjà un petit pas en avant. Un tout petit pas en avant. Enfin, en l'occurrence, c'était un petit toussotement en avant.

Ce genre de toussotements, tu en avais déjà entendu beaucoup, notamment de la part de ta grand-mère, lorsqu'elle avait des remarques à faire sur le comportement de son fils. Remarques qu'il méritait soit dit en passant, mais là n'est pas la question. Le problème est que ce genre de signal sonore, clairement utilisé ici pour indiquer au professeur qu'il serait peut-être temps que le cours commence réellement, au lieu que monsieur Ace S. Creed continue à...vaquer à ses occupations mentales, en vous ignorant complètement. Cela faisait maintenant plusieurs bonnes minutes qu'il s'était mis à fixer le plafond, à un tel point que tu te demandais s'il y avait vraiment quelque chose d'intéressant là haut, ou si il cherchait désespérément un prétexte pour ne pas vous faire cours. Mais lorsque soudainement Ace posa les yeux sur le premier rang avec un agacement évident, tu sentais que vous alliez vite avoir le droit à une réponse à la question que tu te posais.

Et quelle ne fut pas cette réponse qu'un éclat de voix sec et brutal.

Tu n'avais pas eu beaucoup de cours avec Ace. Cela ne faisait après tout qu'un an que tu avais réellement commencé à t'investir à la Pokémon Community, et en dehors des cours généraux, tu n'avais pas vraiment beaucoup montré ta frimousse dans les salles de classes, préférant le calme et la tranquillité de ta chambre au dortoir Givrali. Maintenant, tu avais une raison d'y aller, parce que tu ne te sentais plus aussi seule — mais tu te demandais si ça en valait vraiment la peine, si tu avais le droit à des cours tels que celui là. C'est à dire, une absence complète d'enseignement. Les autres professeurs étaient des gens assez...spéciaux, mais au moins, ils n'étaient pas totalement insupportables. Même le général Jackie, qui avait un volume sonore à l'évidence plus élevé que Creed, faisait au moins ses cours correctement. Des cours dangereux, certes, mais des cours quand même.

Alors la voix d'Ace se fait de plus en plus stridente — ah, il te semble avoir entendu la même injure au moins trois fois dans la même phrase — tu regardes silencieusement la scène qui déroule devant tes yeux, avec un pincement au cœur mêlé de pitié et de peine pour le pauvre élève qui est actuellement en train de subir ce qui doit être le pire savon de sa vie. Tu étais contente de ne pas être à sa place et intérieurement, tu le remerciais d'avoir fait ce sacrifice pour le reste de la classe, mais tu ne pouvais t'empêcher de te sentir mal pour lui. Un autre regard jeté autour de toi t'indique que vu l'air blasé de certains, ce genre de chose est commune. Après tout, tu as vu bien pire, ici. Et pendant que votre prétendu professeur continuait à râler sur la soit-disant inutilité des Rangers, déclenchant des regards noirs dans certains coins de la salle, ta main se resserre autour du stylo que tu tiens. Déjà que la matinée avait été chargée en connaissances, l'ambiance ne faisait que te fatiguer encore plus. Tu n'as jamais été très à l'aise avec les cris...

Et finalement, les hurlements cessèrent. Ace s'était approché du tableau, avait saisi un feutre hors du chaos qui était sorti quelques secondes plus tôt de son sac, et griffonnait furieusement un énoncé au tableau. Et, sa tâche terminée, il laissa tomber sa plume, qui toucha le sol avec un bruit de plastique sonnant presque comme un dernier souffle, déclara que ce qu'il venait d'écrire était le devoir à faire, rassembla ses affaires, et partit promptement. Laissant une bonne vingtaine d'élèves incrédules regarder le tableau, ou la porte par laquelle Ace s'était éclipsé, bouche bées pour certains, désespérés pour d'autres.

A nouveau, ton regard balaye la salle : certains élèves avaient déjà commencé à rédiger leur devoir, d'autres s'étaient tout simplement levés pour déposer copie blanche sur le bureau, chose que Creed avait dit punir durement. Une partie de toi se demande si tu ne devrais pas en faire de même, mais tu sais pertinemment que tu fondrais en larmes approximativement dix secondes après l'avoir fait. Rendre copie blanche ou sécher un cours volontairement, ça n'est pas ton genre. Tu es bien trop honnête pour ça. Un léger soupir s'échappant de tes lèvres, tu rajustes ta prise autour de ton stylo, et pose la pointe de celui-ci sur la feuille posée en face de toi. Tu ne sais absolument pas comment tu vas t'en sortir. Ta spécialité, c'est Scientifique, pas Topdresseur...mais autant mettre le maximum de tes connaissances à profit. Comme quoi avaler tous les livres à ta portée, ça peut servir.

Spoiler:
 

_________________

I want to become the light that can
cut through your pain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4813-335-luce-c-agnelli-where-noon-and-night-cross-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4817-luce-c-agnelli-givrali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Kalos - Aufrac-les-Congères
Âge : 16 ans
Niveau : 32
Jetons : 528
Points d'Expériences : 815

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Mer 5 Avr - 14:34




Étonnamment, elle ne réagissait pas. Venant de sa part, c'était surprenant, surtout au milieu d'une telle situation. Beaucoup auraient pu penser que la brune se serait mise à trembler, hurler, perdre son sang froid ou insulter le prof de noms divers et variés tout aussi impolis les uns que les autres, mais... Non. Rien de tout cela. Pas qu'elle n'aie pas suivi un seul moment de ce qui venait de se produire, mais... presque. Comme souvent, à chaque début de cours d'après-midi, elle jetait ses affaires sur la table et prenait quelques minutes pour s'affaler sur le bureau, tête au creux de ses bras croisés. Le début d'après-midi était sans doutes le moment de la journée où elle se sentait le plus épuisée. Bien plus qu'en soirée ou même au réveil. Comme à son habitude, elle parvenait à échapper au sommeil en écoutant d'une oreille néanmoins distraite le discours du professeur, ceci la tenant éveillée. Enfin.... a moitié. Inutile de dire que certains cours l'intéressaient moins que d'autres, mais avec Ace elle les trouvait particulièrement pénibles. Mais elle ne souhaitait pas non plus ne pas du tout participer, aussi faisait-elle l'effort d'être au minimum à l'écoute. Et en ce jour, sa maladie l'épuisait plus que d'autre.
        Mais à ce cours-ci, pas moyen de pouvoir profiter ne serait-ce de quelques minutes de répit. Les hurlements de Creed l'avaient tirée de ce demi-sommeil dans lequel elle venait à peine de se plonger. Encore un peu sonnée, elle avait observé dans un bâillement silencieux la classe dans son intégralité, portant plus d'attention à cela qu'au professeur lui-même. Elle avait rabattu sur le sommet de son crâne la capuche de son sweat, et fixa l'homme en silence, alors qu'il écrivait avec fureur sa consigne sur le tableau. Venant de lui, cela ne surprenait même pas la brune. Et elle ne s'étonnerait même pas si sa réaction avait pour effet de surprendre d'autres élèves la connaissant. Parce que les rares élèves qui connaissaient la jeune fille, même très peu, s'étonneraient sans doutes de voir l'absence quasi-totale de réaction qu'elle a eu à ce moment précis.

   Enfin, autant dire que cela ne servait à rien de faire quoi que ce soit si cela n'avait pour simple but que de la rendre ridicule.

   La dernière chose que put apercevoir la Givrali, sans compter le tableau, ce fut un Ace fou furieux qui quitta la pièce sans même en claquer la porte. Que fit Lyra a la suite de cela ? Elle bâilla. Un bâillement, un peu moins silencieux que le précédent, mais elle prit néanmoins la peine de poser les doigts sur ses lèvres pour l'« atténuer ». Et elle s'affala de nouveau sur la table, gardant un œil ouvert dirigé sur le tableau. Au moins, elle avait prit la peine de lire la consigne. Elle aurait sûrement eu une toute autre réaction si elle n'avait pas été à moitié ensommeillée, et cela était évident. Sauf que les réactions du professeur avaient fini par blaser l'adolescente. S'il avait réagi pareil alors qu'elle était en pleine forme, la réaction de la brune aurait certainement été très proche de celle eut alors maintenant. Mais le fait est que désormais, il était parti sous le regard de la classe silencieuse. L'adolescente débordait d'envie de quitter la salle de classe, sauf que... déjà que le 0 et les cinq heures de colle ne l'enchantaient pas, récurer les toilettes encore moins...
        Le problème qu'était l'absence de feuille, elle le résolut très facilement. Elle pivota la tête et le haut du corps, parfaitement assise sur sa chaise, pour pencher la tête sur la feuille de son voisin de derrière, un petit garçon d'apparence chétive et timide. Il n'avait encore rien écrit sur sa feuille, et tremblotait. Elle lui murmura un petit « bon courage », avant de se retourner jeter un œil à son voisin une table à côté d'elle. Totalement différent de l'autre, et puis il ne semblait pas souhaiter travailler, lui non plus. Sa feuille était blanche ! Légèrement penchée, elle ne se fit pas prier pour tendre le bras et s'en saisir sans que l'autre n'aie la moindre réaction. Enfin, il lui fallut un bon moment avant de se rendre compte que sa feuille avait disparu, mais il ne semblait pas avoir saisi que c'était Lyra qui la lui avait volée. Elle le fixait du coin de l'oeil avec un air moqueur, tout en rédigeant. Il fallait admettre que les choix proposés étaient assez... compliqué. Enfin, le choix en lui-même s'avérait assez compliqué. Elle mordilla le bout de son stylo, passant une bonne dizaine de minute plongée dans une intense réflexion. Elle entendait le bruit des chaises contre le sol, signe du départ de certains élèves. Mais elle supposait que par l'abandon total du professeur à dispenser des connaissances qu'il possédait certainement, elle avait le temps qu'elle souhaitait pour se concentrer sur sa copie.

Copie:
 

   Elle n'avait pas spécialement d'inspiration, pour ce cours, Lyra... Une fois qu'elle eut achevé sa rédaction, elle lâcha un immense soupir blasé avant de brusquement se lever de sa chaise. Sous l’œil de certains élèves, elle rangea ses affaires au fond de son sac et claqua sa chaise contre son bureau. Elle vint déposer sa copie sur le petit tas qui venait de se former avec celles des autres élèves, et quitta la salle sans le moindre bruit.
Cours en classe | Étude de Cas - Sauvetage de Pokémons

©BBDragon

_________________


Plus:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4494-lyra-scarlet-givrali
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 17.
Niveau : 80
Jetons : 16596
Points d'Expériences : 3146

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Jeu 13 Avr - 20:22


Quand Aileen avait entendu la rumeur, celle qui disait que le prochain cours d’Ace Creed porterait sur les rangers, elle n’avait pas pu s’empêcher de ricaner. Ace Creed détestait les rangers, tout le monde le savait, et elle ne pouvait que plaindre les courageux, comme Cael, Hope ou Idalienor, qui s’étaient engagés dans cette voie, et qui devraient se farcir Ace Creed à tous les cours, et se heurter à son mépris froid et évident pour leur filière. Elisabeth Snow avait sans doute tapé du poing sur la table pour qu’il fasse enfin un cours potable pour les rangers. Assez ironiquement, la brune se dit que ce serait marrant à voir, un cours de ranger dispensé par Ace Creed, pour le voir marmonner, jurer, grincer des dents. Ce n’était pas un cours de sa filière, mais de toute manière, le référent des Noctali se fichait bien de qui allait et venait dans sa classe. Elle passerait inaperçue au milieu des autres, et tant qu’elle restait discrète, la colère du Topdresseur ne s’abattrait pas sur sa petite tête brune. Alors elle s’était rendue au cours, comme d’autres élèves curieux de voir ça, et en silence, elle s’était assise à côté de Soan, son pseudo petit-ami. Le pauvre était Topdresseur. Ça ne devait pas être une joie de devoir avoir cours avec lui. Quoique, elle avait bien cours avec cet abruti de Roseverte… Ce n’était pas comparable, mais certes.

Le cours avait commencé depuis cinq bonnes minutes, mais Creed restait désespérément silencieux, comme un enfant qui boude. Ca devait être ça, son problème. Il boudait. Mais finalement, un élève courageux – donc pas elle, elle tient à la vie, vous êtes fous ou quoi – osa demander au professeur quand est-ce que le cours commencerait. Immédiatement, l’attention d’Ace se focalisa sur le malheureux, et en silence, Aileen ne put que le plaindre. Quelle drôle d’idée de se faire remarquer comme ça. Car ce qui devait arriver arriva : la colère du professeur se déchaîna d’un coup, faisant sursauter tous les élèves de la classe, tandis que Creed vidait son sac – au sens propre du terme, j’entends – pour se saisir d’un feutre et commencer à écrire rageusement au tableau sans cesser de rouspéter. La brune se retint de pouffer de rire. C’était aussi drôle que ce qu’elle avait imaginé. Il râlait de devoir leur faire cours sur ça, mais il n’empêche qu’il le faisait quand même… Et la vache, qu’est-ce qu’il écrivait vite ! En quelques minutes, il avait noirci le tableau blanc d’un énoncé et de trois propositions. Il termina assez vite, et feu le feutre noir tomba au sol pendant que le professeur rangeait rageusement ses magazines en leur donnant les dernières consignes.

« Vous prenez une feuille, et me faites un devoir complet sur ce sujet. Et démerdez-vous. Je me casse, vous n'aurez qu'à poser votre feuille sur mon bureau quand vous avez terminé, je viendrai les récupérer... Un jour. Et tout ceux qui rendent feuille blanche auront un zéro pointé, cinq heures de colle, et récureront les chiottes du dortoir Noctali pendant une semaine. »

… Ah. Alors bizarrement, c’était le seul truc auquel elle n’avait pas pensé. Si elle assistait au cours, elle devrait forcément faire le devoir sous peine d’être punie. Et quelle punition, mais aïeux. Récurer les toilettes des Noctali ? La vache, elle préférait encore servir de tête à coiffer aux Mentali – quoique, entre la peste et le choléra, elle préférait plutôt faire le devoir, finalement. Brrrr. Ace les planta là, sortant comme une diva, manquant cependant de coincer son manteau dans la porte en la claquant avec violence. Pfffrt… Quel crétin. Amusée, elle jeta un coup d’oeil à Soan, installé à côté d’elle, et se rendit compte qu’il avait déjà commencé sa rédaction. Oh, oui, la rédaction. Curieuse, elle tourna la tête vers le tableau, vaguement intéressée par le sujet. Mais au final, ce dernier était assez intéressant. Un éboulement au Tunnel Merazon – ils n’avaient pas fini de le relier, celui-là, depuis toutes ces années ? - et trois situations potentiellement dangereuses. La machine responsable du bordel, les Pokémon terrifiés, les ouvriers pris au piège. Ils n’avaient assez de temps que pour une seule chose, à eux de choisir laquelle et d’expliquer pourquoi. Aileen hésita un peu… Fuis finalement, elle sortit une feuille de son sac. Quitte à être là, autant faire le devoir.

Elle n’avait aucune envie de mettre les pieds dans le dortoir Noctali...


_________________
aileen sôma
I messed up tonight, I lost another fight, I still mess up but I'll just start again, I keep falling down, I keep on hitting the ground, I always get up now to see what's next. Birds don't just fly, they fall down and get up, Nobody learns without getting it wrong.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1326-aileen-soma-des-voeux-de-lumiere-dans-l-ombre-de-la-nuit http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1328-aileen-soma-pyroli
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Sinnoh - Floraville.
Âge : 17 ans
Niveau : 30
Jetons : 3745
Points d'Expériences : 1334

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Jeu 13 Avr - 22:30


La classe était désespérément silencieuse. Depuis plusieurs minutes maintenant, Eryn avait abandonné l’espoir qu’il se passe quelque chose d’intéressant, et, la tête appuyée sur le poing, elle dessinait avec application un Shaymin sur une feuille blanche. C’était toujours plus intéressant que d’attendre que le temps passe. Pour le moment, elle se concentrait, pour ne pas rater la fleur de Gracidée qu’elle dessinait du côté gauche du Pokémon Gratitude, sous le regard à la fois curieux et blasé de son camarade de table, qui devait se dire qu’observer sa voisine serait toujours plus passionnant que de compter les soupirs agacés d’Ace Creed qui ponctuaient ce silence aussi lourd que gêné. Elle dessinait à main levée, sans modèle, aussi son dessin n’était-il pas parfait. Mais ce n’était pas le plus important. Sa mère lui avait dit, une fois, que l’important n’était pas la qualité du dessin, même si s’appliquer était essentiel, mais que Shaymin sache qu’elle pensait suffisamment à lui pour lui faire honneur en le dessinant. Et ça, ça rendait le Pokémon Fabuleux heureux, parce que même si le dessin était raté, elle avait quand même pensé à lui. En quelques coups de crayon, elle termina la fleur, et éloigna sa main pour regarder son dessin. Il était joli. Elle s’améliorait. Avait-elle le temps de faire la deuxième fleur ? Vu comment le cours était parti, sans doute. Quel ennui… Pourquoi avait-elle pris la peine de venir à ce cours, déjà ?

Ah oui, elle s’en souvenait, maintenant.
Parce que le cours du jour était un cours étiqueté Ranger et qu’elle avait espéré apprendre des trucs.

La Mentali se retint de soupirer, et retourna à son dessin. Apprendre des trucs, avec Ace Creed ? Bonne blague. Il passait plus de temps à se jeter des fleurs qu’à les considérer comme des élèves potentiels. Même les Noctali n’avaient pas droit à son attention. Et les voilà assis là, comme des ânes, à attendre que le temps passe, tout ça parce que monsieur Creed refuse d’assumer ses fonctions de professeur et de leur faire un cours convenable. Il boudait, en fait. Il boudait, parce que Snow lui avait forcé la main suite aux plaintes des Rangers, fatigués d’être perpétuellement déconsidérés par l’homme sensé leur apprendre des choses. Mais que pouvaient-ils apprendre, s’il restait silencieux ? La Mentali soupira silencieusement. Elle perdait son temps, ici, et elle ne pouvait même pas s’en aller. Pitié qu’il se passe quelque chose…

Elle terminait la deuxième fleur quand, enfin, un élève osa prendre la parole pour demander au professeur s’ils allaient enfin commencer le cours. Immédiatement, Eryn posa son stylo et se remit droite, curieuse de voir la suite des événements. Ce cours aurait-il lieu, finalement ? L’élève allait-il mourir dans d’atroces souffrances ? Elle pariait sur la foudre qui allait traverser la fenêtre pour s’abattre sur lui et le griller en un seul coup. Rapide, propre et sans douleur, et représentatif du brutal éclat de colère de Creed, qui se mit à vociférer tout en vidant son sac sur la table pour se saisir de l’infortuné feutre noir ayant eu la malheureuse idée d’en sortir pour prendre l’air. Eryn, sans se formaliser de son coup d’éclat, rangea sagement son Shaymin pour sortir de quoi écrire. Cela faisait plusieurs années qu’elle était à l’académie maintenant, elle avait largement eu le temps de se blaser. Sans cesser de râler, Creed avait noirci le tableau, écrivant plus en quelques minutes que pendant toute sa vie, et en les menaçant d’être de corvée de nettoyage des toilettes des Nooctali, il rassembla ses affaires et quitta la salle de classe comme une tornade, abandonnant le cadavre de son feutre noir au sol.

Repose en paix, petit feutre noir. Ton sacrifice n’aura pas été vain.

Suite au départ du professeur, il y eut de l’agitation dans la classe. Certains s’en allaient, d’autres sortaient leurs affaires pour se mettre à la rédaction. Eryn décida d’être de ceux-là, ne voulant pas vérifier si la menace des toilettes était une menace en l’air ou pas, et sans se laisser déconcentrer, elle lut et relut l’exercice au tableau avant d’esquisser un sourire. Ca avait l’air sacrément intéressant. Quel dommage que Creed ne soit qu’un bon à rien, qui les avait laissés tomber au lieu de leur donner un vrai cours ! Mais bon, tant pis. La thématique de l’exercice la laissait cependant devant un sacré dilemme. Arrêter la machine, calmer les Pokémon ou sauver les ouvriers ? Que devait-elle faire en premier ? Après tout, elle aspirait à devenir Ranger, plus tard. Autant qu’elle commence à se poser ce genre de questions. Finalement, elle s’attaqua à l’exercice avec un petit plan en tête. Ca n’allait pas être grandiose, mais tant pis.

Ce n’était pas comme si Creed allait réellement lire les sujets, après tout.


_________________
eryn mcnellis
I found myself in Wonderland, Get back on my feet again... Is this real? Is it pretend? I'll take a stand until the end! I'll get by, I'll survive, When the world's crashin' down, When I fall and hit the ground, I will turn myself around, Don't you try to stop it! I won't cry...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2418-eryn-un-simple-regard-pose-sur-une-fleur-et-voila-une-journee-remplie-de-bonheur-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2470-eryn-mcnellis-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 439

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Dim 23 Avr - 18:00


Un cours bien particulier...
L'étude de la flemme...
14 heures. Cours sauvetage de pokémons. Moment idéal, endroit parfait : c'était toute une stratégie. Une stratégie qui ne s'était pas mise en place du jour au lendemain. Il avait d'abord fallu repérer les caractéristiques du créneau : cours affilié à la spécialité ranger et dispensé par monsieur Ace S. Creed en personne. Parfait.... S'en est suivi des mois de batailles intensive avec l'administration de l'école pour quelque-peu adapter son emploi du temps. Oh bien sur que la voie de Ranger l'intéressait beaucoup. Comment ça, le cours de d'Heartnett ? Euh... Bien évidement qu'elle pouvait le rattraper. Ah. "Ce fut long et douloureux" pensa Bellamy en mordillant la pointe de son crayon à papier. Mais finalement, elle y était arrivée. Finalement, à force de manipulations, d'arrangements divers, de mensonges éhontés... Elle était parvenue à obtenir ce créneau horaire. Le meilleur.... Pour faire la sieste.

Le ventre rempli de pizzas, la petite rose se mit sur la dernière table. Sortit son oreiller et son plaid, s'appuya sur le radiateur et allongea ses jambes sur la chaise voisine. Profitant de la chaleur qui entourait son corps, pet à petit elle se laissa tomber dans une somnolence molle tout en jetant quelques regards par la fenêtre, observant le mouvement narcoleptique des nuages et profitant de la douce caresse des rayons du soleil tout fraichement sortis d'un automne qui commençait juste à trop s'éterniser à son gout.

Alors ses paupières papillonnèrent, ses muscles se détendirent, et il ne fallut pas longtemps pour que ses ronflements percent le silence habituel des cours d'Ace. Et comme d'habitude personne ne s'en offusqua : Certains élèves l'imitaient même, alors que les autres... Euh.. Vaquaient sans doute à leur occupation. Quant à Ace ? Fidèle à lui-meme, il n'était pas là sans doute arriverait t'il dans un quart d'heures environ pour faire acte de présence en feuilletant des magazines pour lesquels il avait posé. Bellamy aimait bien Ace, enfin, elle n'avait rien contre lui. Elle lui reconnaissait un ego surdimensionné mais pourquoi pas, tant que ça n'empiétait pas sur sa sieste. Ah... 14 heures. Cours Sauvetage de Pokémons.
L'horaire parfait....

-ALORS POURQUOI CETTE P***** D'ADMINITRATION M'OBLIGE A FAIRE CE P**** DE COURS DONT AUCUN P***** D'ELEVE NE VEUT ?

Elle sursauta et si elle n'avait eu ce réflexe salvateur de s'accrocher au radiateur, sans doute se serait t'elle lamentablement écrasée contre le sol. Mais qu'est-ce qui se passait au juste ? Encore sous le coup de sa petite sieste, la petite rose ne réalisa pas toute de suite ce qu'il se déroulait sous ses yeux. Ace et son ego perturbait finalement sa sieste. Sans trop savoir le pourquoi du comment et impressionnée par la colère du type, l'archéologue en herbe se concentra sur ce qu'il disait et... Ecrivait ? S'il son Ipok n'était pas déchargé, elle l'aurait sortie depuis longtemps pour filmer la scène.

Elle entama à déchiffrer les pattes de mouche du référent des noctali quand celui-ci reprit la parole et.... QUOI !? Récurer les chiottes du dortoir. Avait t'il légalement le droit de les punir en les exposant à de tels dangers ? Bellamy n'en savait rien mais quelque-chose lui disait quelle n'avait pas intérêt à tenter le diable. Puis Ace partit, plus vénère que jamais. Quelle statitik avait bien pu le piquer pour que ça déraille aussi loin ?

Ne se gênant pas pour soupirer comme un boeuf, Bellamy rangea son oreiller et son plaid pour sortir à la place un stylo et une vielle feuille froissée. Elle lut rapidement le sujet, soupira de nouveau, sortit son Ipok et pianota quelques instants dessus. Alors Tunnel Mérazon... Argh. C'est vrai, il était déchargé. Balançant son Ipok, la rose souffla une énième fois. Comment était t'elle sensé répondre si elle ne connaissait pas le tunnel Méramachin là ?! Et quant à Chuchmur, à part que c'était petit et rose elle n'en savait pas grand chose.... La rose soupira, puis haussa les épaules. Bon bah au pif alors. Elle attrapa sa feuille et se mit à rédiger en râlant. C'était stupide, elle n'était pas ranger, jamais elle se retrouverait dans une situation semblable ou similaire. Pourquoi pas maitriser un incendie pendant qu'on y était, hein ?

Ses deux paragraphes écrits à l'arrache, Bellamy ne prit même pas la peine de se relire, il y avait 50 pourcent de chances qu'Ace jettent leurs copies à la poubelle. Alors s'appliquer ? Non merci. Au moins elle échapperait à la corvée ultime : récurer les toilettes de Noctalis. Réfléchissant quelques instants, elle apposa finalement une dernière phrase à sa copie qu'elle double souligna. Elle ne le pensait pas vraiment mais si ça lui permettait de gagner quelques points en jouant avec l'ego d'Ace. Pourquoi pas ?

Copie:
 

Puis la rose se leva se dirigea vers le bureau, elle n'était pas la premiére et quelques courageux ou fous étaient déjà partis depuis longtemps. Amusée, la rose feuilleta quelques instants les copies et tomba finalement sur une qui l'interloqua vraiment... Un "crevez" était écrit en grosses lettres et traversait l'entièreté de la feuille. Ouah c'était violent. Et si ce n'était pas Ace et sa confiance en soi démesurée, la rose aurait certainement retirée la feuille pour éviter un potentiel suicide. Mais le mot était destiné à Ace, alors elle prit la feuille et la décala de la pile de copies de manière à ce que tout le monde la voient, sortant un crayon rouge et faisant bien attention à trafiquer son écriture, elle rajouta un petit mot elle aussi, invitant les élèves qui la succéderaient à faire de même.... Elle n'avait rien contre Ace mais si elle pouvait jouer les redresseurs de tord, pourquoi pas ? Et puis il faudrait bien ça au référent des noctalis, une bonne claque bien placée, pour qu'ils reconnaissent enfin les rangers comme une filière à part entière. Elle rangea finalement son crayon, admira son oeuvre et sortit de la salle, bien décidée à continuer sa sieste au parc.

Sur le bureau d'Ace, sur la feuille de cet élève mystère se trouvait maintenant une phrase plus petite écrite en rouge : "Une Utopie est une réalité en puissance"  E. Herriot.




Dernière édition par Bellamy Wallace le Ven 30 Juin - 5:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 12
Niveau : 2
Jetons : 20
Points d'Expériences : 47

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Dim 30 Avr - 12:52


Cours de Gestion des crises


   



   Featuring
   
J'étais assis là, dans cette salle de cours, contemplant avec crédulité les agissements du professeur en face de nous. Après plusieurs minutes à ne rien dire et à observer le plafond, il venait de s'en prendre à un pauvre camarade, assis au premier rang. Pour ma part, je m'étais mis vers le fond de la classe, légèrement tapis dans l'ombre. Si possible, je préférais ne pas me faire remarquer par un tel fou furieux. Puis, d'un coup d'un seul, il s'était retourné vers le tableau et y gratté frénétiquement à l'aide de son style feutre.

Depuis mon arrivée à la Pokémon Community il y a déjà quelques semaines, j'avais eu affaire à des professeurs hauts en couleur. Mais alors lui, il était dans le top. Il semblait n'en avoir absolument rien à faire de nous – ses élèves – et paraissait aussi en colère contre l'administration de l'école. Autant dire que son esprit devait être empli de haine.

Je prends un stylo dans ma trousse. Apparemment, le prof' va finalement nous faire cours, faire son job quoi. Je sors une feuille de papier afin de noter les explications de l'homme. Mais je me trompe, encore une fois. Depuis mon arrivée, je me suis rendu compte que les gens faisaient rarement ce sur quoi on les attendait. Je n'avais jamais pu en faire l'expérience durant mon enfance isolée. Mais à cette école, j'en ai vite prit conscience.
Ace. Ce prof', c'était un peu une légende, notamment dans mon dortoir. J'en entends parler souvent mais je ne l'avais pas eu en tant que prof' jusqu'à maintenant. Autant dire que l'image que j'avais de lui s'est un peu dégradé.
Lorsqu'il finit d'écrire, je peux enfin observer ce qu'il a écrit. Un magnifique énoncé de devoir.


Hein ?

Une réaction murmurée mais totalement adaptée à la situation. J'étais loin de m'imaginer que j'allais être évalué durant ce cours. Je n'ai rien révisé, que ce soit sur les notions de gestion de crise ou de danger. De plus, ce cours est axé sur la spécialisation de Ranger, métier qui ne m'intéresse absolument pas. Même si j'ai déjà assisté à quelques cours sur ce travail, je ne m'y suis jamais penché dessus et mes connaissances sont extrêmement maigres. Moi, mon truc, c'est la coordination. Alors bon, je vais essayer de faire avec ce que je sais.
L'énoncé nous parle d'un problème au tunnel Mérazon, dans la région d'Hoenn. Ça commence bien, je n'ai jamais entendu parler de ce tunnel. La suite n'est pas plus réjouissante. Une machine pour des travaux, des ouvriers sous des éboulements et des Chuchmur en pleine fureur.

Je réfléchis à plusieurs hypothèses. Les Chuchmur ? J'essaie de m'en faire une image mentale. J'en ai déjà vu quelques-uns mais je n'en sais pas trop sur leur capacité. Ils jouent avec le son, c'est tout ce que je connais en fait. Bon, autant dire que je ne pars pas avec beaucoup de billes entre les mains.
Je suis devant ma feuille. Une goutte de sueur perle sur mon front. Je me sens déjà échouer. Je prends mon stylo bleu. Bien, il est temps de rédiger.

Copie de Lucas:
 

Je regarde l'heure. Il est 15 heure. Autant dire que j'ai tout juste passé une demi-heure sur ma copie. Je ne suis pas content de ce que j'ai écrit. Il faut dire que c'est court, concis et surtout très succin. Je range mes affaires dans mon magnifique sac à dos orné d'un motif de superball avant de déposer la feuille sur le tas de copie. Déjà plusieurs élèves ont quitté la salle. Ouf, je ne suis pas le premier.
J'ai tenté, tant bien que mal, de pallier mon manque de connaissances et mon impossibilité à prendre des décisions dans l'urgence. On verra bien si cette façon de faire va marcher sur le prof'. Mais bon, je ne m'attends pas non plus à une note très élevée. Jusqu'à très récemment, je n'avais jamais ressenti le stress d'un examen et d'une note à la fin. C'est... grisant.

   


   © A-Lice | Never-Utopia

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6346-439-lucas-jackson-yatahhhh-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6352-lucas-jackson-noctali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 13
Jetons : 613
Points d'Expériences : 195

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Dim 7 Mai - 10:53



Sauvetage de pokémon

étude de cas

Comme d'habitude, le réveil matinal mit de mauvaise humeur Béatrice. Elle se demandait tout les jours pourquoi elle était tombée dans ce foutu dortoir. Mais bon, il contient les meilleures topdresseuses, alors cela l'a consolait. De toute manière, il fallait bien s'habituer. Jackie ne rigolait pas, alors Béa avait intérêt à se tenir à carreaux.

Aujourd'hui, c'était cours de sauvetage pokémon. Quand la jeune fille entra dans la salle, celle-ci était déjà remplit d'élève. Béa regarda l'heure: 14h05. Bon, un retard de 5 min, on s'en fou. Elle s’assit et attendit l'arrivée du professeur.. qui était encore plus en retard qu'elle: 14h15. Il s'assoit, met ses pieds sur son bureaux et resta dans cette position sans pression pendant 5 bonnes minutes. Personne n'osait parler quand soudain, un élève toussota avant de lui demander quand commençait le cours. Béa en avait déjà marre, c'est limite si elle ne serait pas sortie pour aller traîner dans le parc. Mais bon, pour réussir, faut au moins rester. La conversation entre le prof et l'élève fit rire Béatrice. Quand le prof eut finit de péter un câble, il donna le sujet avant de dire très clairement qu'il s'en allait et qu'il fallait juste déposer sa copie sur son bureaux. Celui qui rendait copie blanche aurait une très lourde sanction. Béa ne chercha pas à comprendre, elle sortit une feuille, sa trousse et commença à lire le sujet. Récurer les toilettes des Nocta ? Jamais de la vie ! Heureusement pour elle, c'était un sujet qui portait sur sa région.

devoir de Béatrice:
 

Béatrice se leva sans relire ce qu'elle venait d'écrire. Elle déposa sa copie sur le bureaux avant de prendre ses affaires et de partir. Elle sortit Puïhi, son Dedenne, pour lui raconter comment ça s'était déroulé. Apparemment, le petit pokémon était d'accord sur le fait que sa dresseuse ne serait jamais ranger.



Code by Joy

_________________

Béatrice Weisz ≈ Ils disent que le mieux c'est d'être l'ami du bien, moi je dis bien mieux: n'est l'ennemi de rien. A quoi servent les lois si personne ne les enfreint ? 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6380-441-beatrice-weisz-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6381-beatrice-weisz-pyroli
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 1593
Points d'Expériences : 236

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Mar 9 Mai - 18:21




Ellen était assise sur sa chaise et se balançait. Aujourd'hui au programme, c'était cours de sauvetage de pokémon avec le professeur Ace, qui d'ailleurs n'était toujours pas là après dix minutes d'attente. La Givrali commençait à ranger ses affaires et alors qu'elle s’apprêtait à quitter la salle, fatigué d'attendre, le professeur fit son apparition. Lentement, elle regagna sa place et ressortit sa trousse, mais l'homme ne lui prêta aucune attention et se contenta d'attendre. Un long silence gênant s'était installée entre les enfants, qui se jetaient des coups d’œils furtifs et qui tentaient de se parler seulement en faisait bouger leurs lèvres, de peur de provoquer la colère du professeur si un seul autre bruit que celui des crayons venait s'installer dans la pièce. Ellen aussi commençait à s'impatienter, elle détestait cette situation. Ne rien faire lui était insupportable et elle se mit à passer nerveusement une main dans ses longs cheveux blonds détachés.

Enfin, un élève osa prendre la parole afin de savoir si le cours allait peut-être un jour commencer. Et le pauvre malheureux du bien vite regretter ses paroles quand la voix du professeur monta dans les tours et fit sursauter la classe. Finalement, après avoir déclaré tout ce qu'il pensait des rangers, l'homme vida son sac sur le bureau sans la moindre délicatesse. Et tout en écrivant sur le tableau il continuait de fulminer contre l’administration, ses élèves et les rangers. Mais la plupart des élèves en riant plus qu'il n'en avait peur. Au final, le professeur était totalement ridicule à gueuler sur des adolescents qu'ils ne servaient à rien et qu'ils n'étaient que des imbéciles, comme si aucun élève n'avait jamais attendu ses paroles que tout professeurs avaient au moins explosé une fois dans leur carrière.
Néanmoins, la façon dont Ace avait déclaré tout cela était assez surprenante, d'autant plus qu'il quitta le cours avec seule instruction de rendre un devoir complet sur le sujet noté au tableau à moins de vouloir se taper les toilettes des Noctali pendant une semaine... mouais, sympa.
Ellen resta quelques secondes à fixer le couloir d'où était parti le professeur, encore un peu confuse. L’apparition ainsi que la disparition du professeur était pour le moins surprenant bien qu'ironique.
Un nouveau silence encore plus gênant s'installa tandis que quelques élèves allaient chercher une feuille et un sujet. L'idée de rendre copie blanche tentait bien la Givrali, mais le simple fait de s'imaginer en train de récurer les toilettes des Noctali lui fit retirer de la tête toute tentative. Surtout que ce n'était pas peut-être l'idéale de s'attirer la colère d'un tel professeur. Alors, elle décida de faire comme tout le monde et se leva chercher une feuille ainsi que le sujet.
A vrai dire, elle n'avait pas envie de travailler, pas après le cinéma qu'Ace leur avait fait. Après tout, il n'avait pas précisé que le travail devait être parfait, il avait seulement dit de ne pas rendre une copie blanche... et puis, pourquoi pas ne rien rendre ? Non... ça aussi il fallait mieux éviter.
Bon, elle allait faire comme tout le monde et faire du mieux qu'elle le pouvait. La blonde fouilla dans sa trousse plus remplie de papiers que de crayons jusqu'à réussir à extirper un feutre noir. Elle réfléchit quelques secondes puis se lança dans son récit.


Devoir:
 

Ellen se relut plusieurs fois puis se leva pour déposer sa feuille. Elle n'était pas la première, mais à son grand soulagement, pas non plus la dernière. Puis, elle attrapa son sac et sortit de la classe en baillant.





_________________
 
I pushed like a rose among
the nettles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6098-i-know-you-know-i-know-ellen-whirst http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6144-ellen-whirst-givrali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1044
Points d'Expériences : 1215

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Jeu 1 Juin - 17:03

Cours sauvetage de
pokémon


solo

 

 


Comme beaucoup de professeur masculin de cette académie, Ace est sans doute le plus marrant. Je dis marrant car avec lui je peux être peinard avec mon ipok ou jouer un peu avec mes pokémons. Et aujourd'hui encore je joue avec Terry posé sur ma table et une gomme. Le cours se déroule comme à son habitude c'est-à-dire inexistant. Je profite pour examiner Terry voir si il n'est pas blessé quelque part. Heureusement il n'était blessé nul part. Au tour de Phoën maintenant. Oui je vais tous les faire car c'est mieux que ce cours. A la fin de cet examen improvisé je me rends compte que seule Elsa semble avoir prit du poids. Je devrais peut être la surveiller un peu mieux. Enfin...

Soudain un élève demande au prof quand le cours commencera. Je sourie. Un cours ? Avec lui ? C'est impossible. C'est comme si Terry faisait la roue en mangeant des cookies et avec un Pokémon Légendaire comme spectateur. Cependant la question de l'élève semble avoir activé le bouton de départ d'un programme caché à l'intérieur de ce type. On va enfin avoir un peu d'animation. Je rappelle en silence tout mes Pokémons sauf Terry à cause de sa claustrophobie. Puis j'écoute attentivement le spectacle qui se déroule devant moi sans broncher. Après tout il y avait un semblant de cours à écouter ou du moins à lire.

Mais le prof s'en va en nous laissant un devoir de sauvetage... Hein ?! J'avais pas prévu ça moi. Je pensais qu'il allait nous foutre la paix et lire ses magazines inutiles dans un coin. Et en plus il nous fait chanter avec des menaces ?! En fait il est pas si marrant que ça ce prof. Enfin après tout il a dit « copie blanche » donc je vais faire un devoir très alléger comme ça je ne me prendrais pas la punition et encore moins le récurage des chiottes des noctas surtout qu'en ce moment c'est nourriture épicée. Rien que d'y penser je... Ah ! Non faut pas ! Aller je me lance.



Je me lève et pose la feuille sur son bureau en signant nom prénom avant de m'en aller. Au moins je n'aurais pas une bonne note mais je ne récurerais pas les chiottes des  Noctas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   Ven 8 Sep - 7:49

Cours en classe : Sauvetage de Pokémon


Barème

Qualité du RP en classe /5
Qualité du devoir /5
Justification du choix fait /4
Pertinence et qualité des explications /4
Originalité globale /2
Note finale : /20  

Commentaire général


Dans l'ensemble, une jolie petit flopée de cours. Tout le monde a mis la main à la pâte en interprétant par moment d'une manière complètement barrée les consignes. Mention spéciale pour le cours de Yoga, j'ai vu des choses qui me hanteront longtemps, en anatomie Pokemon.

Notes

Anna Selwyn
Qualité du RP en classe 5/5
Qualité du devoir 0/5
Justification du choix fait 0/4
Pertinence et qualité des explications 0/4
Originalité globale 2/2
Note finale : 7/20  

Alyx Levi-Harabo
Qualité du RP en classe 4/5
Qualité du devoir 5/5
Justification du choix fait 2/4
Pertinence et qualité des explications 3/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 15/20  

Hope Spettell
Qualité du RP en classe 5/5
Qualité du devoir 5/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 4/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 18/20  

Rodrigue Miles
Qualité du RP en classe 3/5
Qualité du devoir 4/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 3/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 14/20  

Idalienor Edelwen
Qualité du RP en classe 3/5
Qualité du devoir 4/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 3/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 14/20  

Sam Hare
Qualité du RP en classe 2/5
Qualité du devoir 2/5
Justification du choix fait 0/4
Pertinence et qualité des explications 0/4
Originalité globale 2/2
Note finale : 6/20  

Cadence L. Fairburn
Qualité du RP en classe 4/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 2/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 13/20  

Ginji Labelvi
Qualité du RP en classe 4/5
Qualité du devoir 5/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 3/4
Originalité globale 2/2
Note finale : 17/20  

Shana Roscoe
Qualité du RP en classe 3/5
Qualité du devoir 2/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 2/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 10/20  

Hagawa Haru
Qualité du RP en classe 3/5
Qualité du devoir 2/5
Justification du choix fait 2/4
Pertinence et qualité des explications 2/4
Originalité globale 0/2
Note finale : 09/20  

Luce C. Agnelli
Qualité du RP en classe 4/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 2/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 13/20

Lyra Scarlet
Qualité du RP en classe 4/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 1/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 12/20

Aileen Sôma
Qualité du RP en classe 4/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 4/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 15/20

Eryn McNellis
Qualité du RP en classe 3/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait /44
Pertinence et qualité des explications 3/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 14/20

Bellamy Wallace
Qualité du RP en classe 4/5
Qualité du devoir 1/5
Justification du choix fait 4/4
Pertinence et qualité des explications 1/4
Originalité globale 2/2
Note finale : 12/20

Lucas Jackson
Qualité du RP en classe 3/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait 2/4
Pertinence et qualité des explications 2/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 11/20

Béatrice Weisz
Qualité du RP en classe 2/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait 2/4
Pertinence et qualité des explications 3/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 11/20

Ellen Whirst
Qualité du RP en classe 3/5
Qualité du devoir 3/5
Justification du choix fait 3/4
Pertinence et qualité des explications 3/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 13/20

Logan Atkinson
Qualité du RP en classe 2/5
Qualité du devoir 2/5
Justification du choix fait 1/4
Pertinence et qualité des explications 1/4
Originalité globale 1/2
Note finale : 07/20

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas   

Revenir en haut Aller en bas
Cours Sauvetage de Pokémon - Etude de cas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4-