Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Lun 20 Fév - 21:45
Yoga – Kinesitherapie Pokemon
RP
Il faisait frais, ce matin là. Les plus frileux d'entre vous commençaient déjà à trembler sous le souffle du vent, mais la perspective d'assister à un cours de Mademoiselle Hortense réchauffait peut-être leurs petits cœurs ? En tout cas, la professeure ne semblait pas le moindre du monde gênée par la température ambiante, assise calmement en tailleur dans l'herbe et vêtue d'une tenue de yoga plutôt légère. Les yeux fermés, et plongée en pleine méditation, Hortense était parfaitement immobile, à tel point que certains élèves se demandèrent si elle n'était pas tout simplement endormie. Qui sait ? Venant d'un des professeurs de la Pokémon Community, cela ne surprendrait personne.

Pourtant, lorsqu'elle finit par ouvrir un œil, l'adulte paraissait pleinement consciente de son environnement, et était loin d'afficher l'air encore somnolant des étudiants présents. Paisiblement, elle se leva, et regarda attentivement chacune des petites têtes blondes qui lui faisait face. Toujours aussi tranquille, elle s'étira ensuite, adoptant peu à peu la posture de l'arbre, avant de prendre la parole d'une voix sereine.

-Salutations, chers élèves. Je suis heureuse que vous vous joignez à moi pour ce cours en ce magnifique lieu qu'est le Lac Corail. Ses reflets violacés et ses eaux ondulantes ne sont-ils pas de toute beauté ?... Contemplez donc ce merveilleux spectacle offert par la nature, et laissez vos sens s'éveiller au son du doux clapotis des vagues...

Tandis que la professeure semblait replonger dans son propre monde, quelques élèves commençaient à s'impatienter. Quand est-ce que le cours allait réellement commencer ?... D'autres prirent leur mal en patience et se prêtèrent même au jeu, imitant Mademoiselle Hortense dans sa méditation mystérieuse. Alors ? Vos sens, ils s'éveillent ? Si vous n'y êtes pas parvenus, ne soyez point attristés, cette étrange prélude au cours n'avait certainement aucune importance dans le déroulement de celui-ci...

Reprenant soudainement une posture normale, Hortense fit doucement signe à Rose, avachie paresseusement plus loin, afin que la Monaflémit puisse s'approcher. Se retenant d'émettre un grognement mécontent devant sa ravissante dresseuse, elle se leva péniblement pour faire quelques pas en sa direction, et s'écroula au sol dès lors qu'elle fut à sa proximité.

-... Trêve d'atermoiement. En ce jour, je vais vous expliciter le principe et le fonctionnement de la kinésithérapie, mais pas n'importe laquelle : celle ayant pour cibles les Pokémon. Il y a-t-il une quelconque différence avec le travail sur l'humain ?... Pas nécessairement, vous comprendrez rapidement que les idées, ainsi que l'objectif recherché, sont généralement les mêmes.

Délicatement, ses doigts parcoururent le pelage de Rose, jusqu'à atteindre un point très précis dont seule Hortense paraissait connaître l'utilité, et exercèrent une légère pression qui sembla faire réagir la Monaflémit. Celle-ci fit un large mouvement des pattes avants, puis se laissa à nouveau choir sur le sol, détendue.

-La kinésithérapie a pour principal but la stimulation de la circulation sanguine, ainsi qu'un entretient des articulations permettant l'assouplissement de ces dernières. Il existe deux types d'exercice distincts : ceux dits actifs, et ceux dits passifs. Dans les exercices actifs, le travail effectué est une contraction volontaire des muscles, tandis que les passifs mettent en œuvre une force extérieure qui impose aux muscles un mouvement lent. La kinésithérapie se divise également en plusieurs techniques, dont la thermothérapie, l'hydrothérapie, l'électrothérapie, et la massothérapie.

Un cours portant sur les massages, surprenant, de la part de Mademoiselle Hortense, n'est-ce pas ?... Pourtant, les Médecins présents tendirent bien les oreilles : peut-être que la professeure dévoilera-t-elle enfin son secret pour transformer le moindre contact de sa main avec un corps en un massage divin ? Ne soyez pas trop déçus, même si ce cours peut vous sembler élémentaire, n'oubliez pas que parmi vous figurent quelques novices en la matière.

-Les massages permettent de stimuler les liaisons neuromusculaires, c'est-à-dire le bon fonctionnement des liaisons entre les muscles et les neurones de vos Pokémon. Il évite également la dégénération musculaire, notamment après un manque soudain d'activité, et certains types de massages pas vibrations améliorent même la circulation sanguine, permettant une meilleure oxygénation, et donc, une plus grande performance musculaire. Mais n'oubliez cependant pas l'un des bienfaits majeurs de la massothérapie : tout autant que l'homme, les Pokémon aussi peuvent être soumis au stress, et la relaxation musculaire permet la décontraction, autant au niveau physique que mental, de vos chers protégés.

Le sourire béat qu'affichait Rose était loin de contredire les paroles de sa dresseuse, qui développa les conséquences ainsi que les diverses méthodes utilisées pour les massages pendant un long moment. Elle enchaîna ensuite avec les autres méthodes de soin, en abordant bien évidemment le cas du yoga, et ce pendant une bonne heure. Puis, sans prévenir, elle s'arrêta net dans son discours, et délaissa sa Monaflémit pour se diriger vers un sac posé un peu plus loin. Hortense en sortit quelques Pokéballs, qu'elle montra à ses élèves, tout en affichant un doux sourire innocent.

-Et puisque la théorie est aussi importante que la pratique, j'ai emprunté au collectionneur quelques spécimens de Pokémon afin que vous puissiez constater de vous-même les effets de la kinésithérapie en temps réel. Néanmoins, la tâche aurait été bien trop aisée si je m'étais contentée de créature à l’apparence classique...  J'ai donc personnellement sélectionné des Pokémon dont le corps, et parfois même le tempérament, n'est guère propice aux soins. Et si habituellement, il vous suffit de faire faire des exercices basiques à vos compagnons, ici, je compte observer comment vous vous y prenez dans le cas où la composition du corps du sujet ne permet pas l'accès au système interne de la créature, ou même lorsque sa morphologie l'handicape dans la réalisation des activités habituelles. Faîtes attention à être délicats, il ne faudrait surtout pas froisser les muscles de vos patients !...

Elle passa devant chacun des élèves, et leur offrit tour à tour une Pokéball, puis leur indiqua un peu plus loin plusieurs mallettes contenant le matériel de base nécessaire aux massages. Lorsque tout le monde fut prêt, elle s’assit à nouveau en tailleur, donna quelques derniers conseils, et lança le début du cours.

-Prenez bien le temps de faire faire des étirements à votre patient, et n'hésitez pas à mettre pour votre environnement à profit lors des divers exercices.... Vous pouvez débuter, bonne chance.  

Précisions supplémentaires
• Le cours commence réellement à 8h20. A 9h30, Mademoiselle Hortense vous a distribué le matériel nécessaire à votre cours, et vous pouvez commencer la partie pratique de ce dernier. N'étant guère pressée par le temps, vous avez trois heures pour vous occuper de votre patient.

• Votre post se composera d'un rp de 300 mots minimum, dans lequel vous vous occuperez du Pokémon confié par Mademoiselle Hortense.

• Vous avez le choix entre les Pokémon suivants : Gringolem, Dardargnan, Leviathor, Meganium, Cochignon et Hariyama. Ceux-ci seront affectés de maux divers (Rhumatismes, stress, problèmes inflammatoires...) dont vous aurez le libre choix. A vous de trouver comment y répondre, malgré les restrictions imposées par la morphologie du Pokémon.

• Ne vous inquiétez pas si vos exercices, en particuliers vos massages, ne sont pas très techniques. Cherchez surtout à être originaux dans la façon dont vous vous occuperez de votre Pokémon, en lui faisant faire des activités de relaxation répondant à sa ou ses contraintes physiques.


_________________
Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon 7z5c
Aileen Sôma
Région d'origine : Illumis, Kalos.
Âge : 20.
Niveau : 80
Jetons : 16666
Points d'Expériences : 3148
Pokeathlète Agent
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Mer 22 Fév - 10:53



Mademoiselle Hortense était assise au sol, en tailleurs, dans ce qui semblait être la position du lotus, si elle se rappelait bien du dernier cours théorique de yoga sur les différentes postures. Était-elle là depuis longtemps ? Aileen n’aurait pas su le dire. Rose paressait non loin, ne lâchant cependant pas sa dresseuse du regard, sans doute pour éviter qu’un élève impatient ne l’attrape pour la secouer comme un arbre à baies, histoire que le cours commence enfin. Car mine de rien, ils étaient rassemblés devant elle depuis une bonne dizaine de minutes, et la professeure ne semblait pas les avoir calculés. Certains finirent par se lasser, et quittèrent le cours sans faire de bruits. Les autres restèrent. Aileen en faisait partie. Pas stupide, elle se doutait bien que sa référente, le Général Jackie, saurait bien vite qui était resté et qui avait déserté le cours de sa sœur. Et ceux qui auraient déserté auraient sans doute affaire à elle. Voulait-elle vraiment avoir affaire à la terrible Général Jackie ?

Non. Définitivement non.

Alors elle prit son mal en patience, et finit par s’asseoir au sol, vite imitée par d’autres élèves. Il valait mieux, puisqu’il fallut encore dix minutes à mademoiselle Hortense pour émerger de son monde merveilleux, les remarquer, et les accueillir avec un sourire rêveur couplé à des mots mystérieux. Laisser ses sens s’éveiller ? Était-ce ça, le but du cours d’aujourd’hui ? Apparemment, ça devait l’être, puisqu’elle replongea dans son mutisme la plaçant à des kilomètres d’eux, le regard fixé sur l’immensité bleue. Il leur fallait donc méditer. Hm, pas facile. Inutile de dire que la méditation et elle, c’était un peu deux antipodes. Elle méditait, des fois, mais seulement quand Sokka la menaçait d’un Aurasphère parce qu’il trouvait qu’elle ne pratiquait pas assez. D’ailleurs, en comprenant le but du cours, le Lucario était sorti de sa Poké Ball pour s’asseoir à côté d’elle, se plaçant en un lotus parfait et fermant les yeux pour plonger presque instantanément dans une profonde méditation, signe qu’il s’y exerçait tous les jours. Sokka avait toujours préféré le mental au physique, de toute manière. Bien qu’à contrecœur, Aileen l’imita, fermant les yeux et essayant de ne penser à rien pour faire le vide dans son esprit et méditer à son tour. Ne penser à rien. Ne penser à rien. Ne penser à rien. Ne penser à…

Le coup de coude discret de son Lucario lui fit ouvrir les yeux, et son regard courroucé lui fit comprendre que quelque chose n’allait pas. La brune papillonna des cils et se redressa légèrement, grimaçant en sentant ses muscles engourdis par le froid. Finalement, elle tourna discrètement la tête vers Sokka, qui fixa rapidement Sphax, puis elle. Comprenant l’idée générale, la brune posa le regard sur son Absol chromatique profondément endormi. Il avait l’air si paisible, comme ça. Mais… Elle tourna à nouveau la tête vers Sokka, se fichant d’être discrète (de toute manière, leur professeure était toujours perdue dans son monde merveilleux) et il hocha la tête, fronçant les sourcils, quelque peu agacé. Bien. Bien bien bien. Cela voulait donc dire qu’elle s’était endormie comme une imbécile en tentant vainement de méditer. Mais aussi, quelle idée de leur donner un cours de yoga au lac corail ! Entre l’eau et le vent, pas étonnant qu’ils crèvent de froid, qu’ils s’en aillent ou qu’ils s’endorment ! Cependant, la brune n’était pas au bout de ses surprises. Car brusquement, mademoiselle Hortense sortit de ses songes, et d’une voix joyeuse, leur exposa le cours du jour, soit la kinésithérapie, laissant de nombreux élèves, dont elle, bouche bée.

En fait, ils n’étaient pas du tout là pour un cours de yoga, mais pour un cours de kinésithérapie. Ok. Tous ceux qui s’étaient efforcés de suivre le cours étaient des abrutis. Elle était une abrutie. Cool ! Bon, oublions ça, faisons comme si ceci ne s’était jamais produit. La kinésithérapie, donc. Cours intéressant. Ça devait concerner les points karmiques, les différentes terminaisons nerveuses, et tous ces trucs qu’elle leur avait expliqué dans la fiche du dernier cours d’espionnage. Enfin, non, ça ne devait pas concerner ça. Ce serait étrange que mademoiselle Hortense leur donne un cours sur les mille et une manières de paralyser quelqu’un juste en appuyant sur une zone particulière de son corps… Ce serait plutôt creepy pour les autres élèves, surtout pour les pauvres volontaires désignés par la professeure. En fait, il s’agissait vraiment de kinésithérapie. Il allait vraiment falloir qu’elle arrête de voir le mal partout. Le court massage sembla avoir un effet rapide sur Rose, qui se laissa choir de tout son long, comme détendue par la simple pression des doigts de sa dresseuse dans son pelage. C’était très impressionnant. Bien plus intéressée que précédemment, la brune tendit légèrement la tête, écoutant le cours avec attention. Ceux qui étaient partis ne savaient pas ce qu’ils rataient. Ils allaient vraiment apprendre quelque chose, finalement.

Il existait apparemment deux types d’exercices dans la kinésithérapie, dits actifs, qui amenait à une contraction volontaire des muscles, et passifs, qui mettait en œuvre une force extérieure pour imposer aux muscles un mouvement lent. Pour ne rien arranger, il existait plusieurs méthodes de kinésithérapie, comme la thermothérapie, l'hydrothérapie, l'électrothérapie, et la massothérapie. Ça faisait beaucoup de choses à retenir, tout ça. Ne s’arrêtant pas, mademoiselle Hortense reprit la parole, satisfaite de voir les élèves boire ses paroles et les noter noir sur blanc. Penchée sur son bloc-notes, Aileen grattait le papier de son crayon, essayant de ne pas rater un moindre mot. Stimulation des liaisons neuromusculaires, évite la dégénération musculaire. Les massages par vibration qui améliorent la circulation sanguine pour permettre une meilleure oxygénation et une une plus grande performance musculaire. Grâce à la massothérapie les Pokémon soumis au stress se décontractent physiquement et mentalement grâce à la relaxation musculaire.

Aileen commençait à avoir mal au poignet, mais heureusement, mademoiselle Hortense en avait fini avec la théorie. Maintenant, place à la pratique ! A l’entendre, elle avait sélectionné plusieurs Pokémon chez le Collectionneur, des Pokémon dont la morphologie et le tempérament ne sont pas vraiment propices aux soins et aux massages. Ils allaient devoir leur faire faire les exercices basiques, sans toutefois chercher à vraiment les détendre ni quoi que ce soit, pour éviter de leur faire du mal par ignorance. Passant dans les rangs, elle donna une Poké Ball à chacun, avant de retourner s’asseoir, sans doute pour retourner à sa merveilleuse méditation. Elle leur délivra cependant une dernière perle de sagesse, à savoir d’utiliser leur environnement pour aider leurs précieux patients. Alors qu’elle allait ouvrir sa Poké Ball, elle entendit un couinement, et un énorme splash qui lui apprit qu’il y avait des Pokémon aquatiques dans le lot. Et pas n’importe lesquels. Des Leviator. Ils sont barges, dans cette académie… Pitié, qu’elle ne tombe pas sur un Léviator. Ni sur une araignée. Retenant son souffle, elle pressa le bouton central, laissant sortir le Pokémon qui lui avait été attribué. Et c’était un… !



/r 1D6 → 4 /out/

… Un Méganium. Elle était tombé sur un Méganium. Ça pour un coup de pot, c’était un coup de pot. Elle aurait pu tomber sur un Léviator ou sur un Dardargnan. Ça va. Le Méganium la regardait sans sourciller, et bêtement, la brune se demanda s’il avait vraiment un problème. Il avait l’air d’aller à merveille, son pensionnaire temporaire. Ellie, son Pokémon de couverture, s’approcha de lui, confiante et interrogative, pour lui demander ce qui n’allait pas. Mis à part pour le plaisir du massage, avait-il vraiment besoin de quoi que ce soit ? Le Méganium hocha la tête, et sans prévenir, lui montra ce qui n’allait pas en libérant un bref Doux Parfum autour de lui. Aussitôt, la brune se sentit mal, et elle plaqua par réflexe sa main sur son nez pour s’empêcher de respirer, fermant les yeux pour lutter contre la nausée. Quelle odeur infecte ! Normalement, un Méganium est sensé libérer une odeur douce et agréable, pas l’odeur infecte et fétide de la mort ! Bon d’accord, elle exagérait peut-être un peu. Elle n’était pas non plus aux portes de la mort. Sur un signe de Sphax, elle déboucha son nez pour respirer prudemment. Très bien. Le Méganium lâchait donc une sale odeur au lieu de son odeur habituelle. Cool. Il ne manquait plus qu’à trouver pourquoi.

« Ah, je vois que tu as eu celui-là. » Hortense, qui s’était rapprochée, caressa le cou du Méganium qui ferma les yeux de plaisir. « Il a des problèmes d’inflammation intestinale qui lui font perdre sa sérénité habituelle. »
« D’où l’odeur quelque peu étrange qui remplace la bonne arôme, j’imagine ? »
« En effet, très chère. » Elle esquissa un sourire rêveur. « Je vous laisse à vos exercices. Bon travail ! »

De son habituel pas aérien, Hortense s’en fut, la plantant là avec le Méganium à l’inflammation intestinale. Ce dernier la regardait d’un air placide, mais gentil, collant au stéréotype des Pokémon Plante plein de calme et de sérénité. Pour cacher son malaise (elle ne savait absolument pas quoi faire !) la brune sortit son iPok pour commencer à chercher comment un massage ou la kinésithérapie pouvaient aider à apaiser une inflammation intestinale. Elle tenta de ne pas s’attarder sur le nom de certaines maladies, dédaigna la sophrologie qui n’était pas une pratique reconnue pour ce qui l’intéressait maintenant, et finalement, après un coup d’oeil aux autres élèves, décida assez faiblement de les imiter. Comme avait dit Hortense, il ne fallait pas négliger les étirements. Du coup… Étirements !

« Bon, hmm, on va commencer en douceur, d’accord ? De simples étirements. Une patte après l’autre, pour ne pas te faire mal. »

Le Méganium se mit placidement à l’œuvre, comme s’il avait fait ça toute sa vie, et qu’au final, il n’avait pas tellement besoin d’elle. Bon, cela dit, elle le savait bien, tout comme elle savait qu’il n’obéirait pas si elle lui disait quelque chose de contradictoire. Mais pour le moment, les étirements semblaient lui aller. A son rythme, le Méganium s’étira, une patte après l’autre, et avant qu’elle n’ait pu le lui proposer, sembla se coucher à terre, pattes tendues, cou vers l’avant, sans doute pour étirer le reste de son corps. Puis il se redressa, faisant craquer son grand cou, avant de reposer son regard affable sur elle. Bon. C’était la preuve évidente qu’il n’avait pas besoin d’elle. Il la laissait gérer, mais si elle oubliait quelque chose, il n’hésiterait pas à le lui signaler gentiment. De manière étrange, c’était assez rassurant. Au moins, elle était sûre de ne pas le blesser, et elle stressait un peu moins. Il fallait cependant qu’elle trouve quelque chose à faire. Le lac corail ? Boarf. Faire trempette ne l’aiderait pas, et avec les Léviator, elle préférait ne pas tenter la baignade, honnêtement. Naveen, son Amphinobi, avait profité d'un moment d'inattention pour y plonger et profiter pour faire trempette. Elle le savait assez agile pour éviter élèves et Léviator, mais aussi pour ne gêner ni les uns ni les autres. Ou bien… Mettre à profit son environnement. Qu’y avait-il autour d’elle, mis à part le lac et l’eau ? La grotte granite. Nul. Les ruines Jirachi. Nul. Ou bien les bois. En tant que Pokémon Plante, le Méganium devait aimer marcher dans les bois, non ? Son regard se tourna vers les arbres, et elle vit le Méganium se diriger vers eux. Après avoir haussé les épaules, la Pyroli le suivit.

Il ne faisait pas chaud, sous les arbres. Heureusement, ils ne s’éloignèrent pas trop du lac corail pour qu’Hortense puisse les garder dans son champ de vision. Mieux valait ne pas se perdre. S’arrêtant près de quelques fleurs sauvages, le Méganium pencha son long cou pour sentir leur parfum, et ferma les yeux de bonheur tandis que sa propre fragrance se déversait dans l’air. Automatiquement, Aileen se boucha le nez, tandis que Sphax reculait de quelques pas. Seule Ellie se rapprocha, comme fascinée, tandis que le Méganium se couchait à côté des fleurs, veillant à ne pas les écraser. Prudemment, Aileen s’installa à côté de lui. Il n’avait pas tant l’air de perdre sa sérénité, en toute honnêteté. Hortense leur avait-elle raconté des salades pour voir comment ils se débrouilleraient avec un Pokémon malade ? Bah. Là n’était pas la question. Doucement, elle se rapprocha du Pokémon Plante, qui ouvrit un œil en la sentant s’approcher. Jusque-là, elle ne lui avait encore rien fait. Il allait falloir qu’elle trouve quelque chose, et vite, si elle ne voulait pas être renvoyée du cours.

« Donc tu as, hm, une inflammation ? » Il hocha la tête. « Au ventre ? » Il fit oui à nouveau. « Je peux, hm, faire quelque chose ? Comme notre cours porte sur la kinésithérapie et les massages, peut-être que ça pourrait être utile... »

Le Méganium ne dit rien. Mais finalement, il se renversa dans l’herbe, exposant son ventre à la jeune dresseuse, qui posa précautionneusement une main dessus. C’était doux. Et chaud. Alors qu’elle allait se saisir de son iPok pour chercher une piste, les pattes du Méganium poussèrent doucement son bras, faisant glisser sa main sur son ventre, l’arrêtant sur une zone particulière. Ça devait être l’endroit qui lui faisait mal. Finissant par se lancer, la Pyroli commença son massage par de l’effleurage, veillant à ne pas enlever sa main du ventre du Méganium sans toutefois appuyer trop fort. Cela semblait efficace, puisque sous la douce pression de ses doigts, le Pokémon Plante se détendait de manière progressive. Revenant à l’endroit douloureux, la brune, tout en malaxant doucement, se mit à faire des ronds, dans le sens des aiguilles d’une montre. Le Méganium semblait maintenant totalement détendu, signe que son massage était efficace et qu’elle ne faisait pas n’importe quoi. Finalement, ça allait peut-être être plus facile que prévu.

Juste quand elle se disait ça, il y eut un bruit non loin d’elle qui lui fit perdre sa concentration, et, surprise par le bruit, elle sursauta, appuyant sans le vouloir sur le ventre du Méganium. Ce dernier lâcha un couinement de douleur, et ses pattes fouettèrent l’air, la repoussant sèchement dans la terre. Sphax, qui s’était hérissé, fut arrêté par Ellie, la petite Mysdibule, qui s’était interposée en tendant ses petits bras, regardant son alpha d’un regard sévère. Ce n’était pas sa faute. Il avait eu mal, il avait réagi. Et tandis qu’Aileen se redressait, essuyant la terre sur sa joue, le Méganium s’était relevé pour s’enfuir en boitillant dans les bois. Sans réfléchir, Aileen bondit à sa poursuite. Elle lui avait fait mal. Si elle le perdait après ça, elle ne pourrait plus jamais se regarder dans un miroir… Et elle serait virée du cours, aussi, mais ça, c’était optionnel. Il ne fallait pas qu’elle le perde. Il fallait qu’elle répare ce qu’elle avait fait. Quelle gourde ! Heureusement (si on peut dire ça comme ça) le Méganium était aisément pistable à l’odeur, et Sphax, passé devant, le retrouva bien vite, couché près d’un arbre, visiblement mal en point. Cela la fit culpabiliser. Comment avait-elle pu croire qu’il n’était pas vraiment malade ?

« Euh… Tout va bien ? »

Le Méganium releva la tête, et en la voyant, de nombreuses herbes se levèrent pour pointer vers elle. Inconsciente du danger, la brune s’avança, et sous son regard surpris, les herbes filèrent vers elle. Tranchantes. Probablement mortelles. Qui s’écrasèrent sur la Détection de Sphax, plus réactif qu’elle. La brune cilla sans comprendre, laissant son starter l’éloigner à distance raisonnable en voyant qu’une nouvelle salve de feuilles était prête à partir dans la même direction. Il s’était passé quoi, là ?

« C’était un Tranch’Herbe, maman. Tu l’as échappé belle. »
« Et, hm, j’imagine que ce qu’il agite vers moi, c’est un Feuillemagik ? »
« Oui. Un pas de plus, et il te cloue avec. »
« Génial. Je fais quoi, moi, maintenant ? »
« Ce que tu as à faire, Aileen. T’occuper de ton patient. A sa manière. »


Aileen esquissa un sourire désabusé. Kipling et Sookie avaient raison. C’était lui, le patient, alors elle s’adapterait à lui. Souplement, elle se baissa et s’assit dans la terre froide. Elle attendrait. Même si elle devait passer le reste de l’heure ici, elle attendrait. Si elle avait eu la patience d’attendre que le cours commence, alors elle aurait la patience d’attendre que le Méganium veuille bien se laisser approcher. Doucement, le temps s’étira dans la durée. Elle n’avait aucune idée de l’heure qu’il était, mais elle s’en fichait un peu. Face à elle, le Méganium se laissait apprivoiser. Il laissa progressivement tomber ses armes, et voyant qu’elle ne faisait pas mine d’approcher, il finit par lui en laisser l’autorisation, en penchant doucement la tête. Ça avait été rapide. Cette simple pensée mourut quand elle se releva et qu’elle sentit que le froid l’avait complètement engourdie. Finalement, peut-être qu’elle avait passé une heure assise, tout compte fait. Comme une petite vieille, elle se rapprocha de lui, et s’accroupit pour lui tendre la main.

« Je suis désolée. Je ne voulais pas te faire de mal. On peut tout arrêter ici, si tu veux. »

La tête du Méganium se colla à sa main pour une caresse improvisée. Il n’avait pas l’air de lui en vouloir. Décidant d’abandonner pour ne pas lui refaire mal, la brune lui caressa doucement la tête. Courbaturé comme ils étaient, ils n’iraient pas loin dans la forêt. Rentrer serait difficile. Certes, elle pouvait le rentrer dans sa Poké Ball pour lui éviter de marcher. A moins que… ?

« Tu sais, je pense qu’on pourrait tenter autre chose. Ca s’appelle le Qi Gong. J’en fais avant et après chaque entraînement matinal. C’est très bon pour le corps. Ca pourrait te faire du bien. Et je ne te toucherai pas, du coup, aucun risque que je te fasse de nouveau mal. Tu veux essayer ? »

Après une petite hésitation, le Méganium fit oui de la tête, avant de se redresser péniblement. L’imitant, Aileen se mit à bonne distance, et prit la première posture. Pieds parallèles, bras le long du corps. Inspiration profonde. Ses bras montèrent progressivement vers le ciel tandis qu’elle relâchait les coudes. Face à elle, le Méganium, pattes écartées, releva la tête vers le ciel, tendant son cou sans forcer. Expiration lente. Ses bras redescendirent vers la terre, mains vers le bas à hauteur du nombril. Le Méganium relâcha son cou et le descendit doucement, frôlant presque le sol du bout des antennes. Avec un léger sourire, la brune constata que ça marchait. Il ne fallait pas forcer. Juste s’étirer en douceur. Elle répéta ce mouvement quelques minutes, avant de passer au suivant.
Elle fléchit légèrement les jambes et plia les bras pour former un cercle à hauteur de son nombril. A l’inspiration, elle se fléchit légèrement vers le bas, tandis que ses bras remontaient vers sa poitrine. Le Méganium, campé sur ses quatre pattes, les fléchit à son tour. A l’expiration, elle se redressa doucement vers le haut tandis que ses mains repartaient vers son nombril. Le Méganium se redressa à son tour, toujours sans forcer, et ils continuèrent ce mouvement de cardio quelques minutes avant d’en changer. Elle se redressa, remettant les bras le long du corps. Elle se sentait déjà mieux. Comme réchauffée de l’intérieur.
A l’inspiration, ses mains se croisèrent dans son dos, au niveau de la région lombaire, et elle s’arc-bouta doucement tandis que le Méganium en faisait de même, étirant son cou vers l’arrière en faisant travailler son dos. A l’expiration, elle relâcha ses mains, les laissant reprendre leur place initiale en emportant le reste de son corps dans le mouvement. Le Méganium l’imita, ramenant son cou vers l’avant. Il avait l’air beaucoup plus détendu et beaucoup plus réceptif. Il allait falloir se presser, cependant. Elle ne savait pas combien de temps il restait pour le cours.
Elle se remit en position. Debout, poings fermés près de la taille. A l’inspiration, elle plaça sa main droite à hauteur de l’épaule, tandis que le Méganium, plus pataud, se mettait en équilibre sur ses pattes gauches pour lever les droites de manière prudente. A l’expiration, elle tendit le bras vers la droite, ouvrant progressivement la main. Le Méganium fit presque de même, affermissant son équilibre à gauche pour étendre prudemment ses pattes droites, tentant de les étirer au maximum sans toutefois tomber par terre. Il recommença le mouvement de chaque côté pendant quelques minutes, et reposa ses pattes au sol en voyant la dresseuse se détendre.

« C’est bien, tu apprends vite, dis-moi. Tu veux faire une petite pause ou ça ira ? »

Le Méganium sembla réfléchir, puis il fit non de la tête. Pas de pause. Tout allait bien pour lui. Il semblait effectivement un peu plus à l’aise, et cette série d’étirements semblait lui plaire. Elle passa donc à la suite. Debout, pieds joints, elle trouva son équilibre. Puis, à l’inspiration, elle relâcha son corps de haut en bas, fléchissant les genoux tout en soulevant son talon gauche, se stabilisant sur le pied droit. Doucement, elle déplaça son pied gauche pour le poser un pas plus loin. Le Méganium eut un peu plus de mal. Vaguement stable, il réussit à écarter les pattes, acceptant l’aide d’Ellie qui le stabilisa en le replaçant doucement. A l’expiration, la brune déplaça son poids au centre de ses deux pieds, avant de s’enraciner sur le pied gauche, ramenant le droit vers elle. Avec l’aide d’Ellie, le Méganium en fit de même, et s’il manqua de tomber, il réussit à se maintenir droit. Il lui fallut encore plusieurs essais pour réussir entièrement, et avec un sourire, la brune recommença depuis l’étape un. Il restait, normalement, trois autres étapes, mais elles nécessitaient de l’équilibre, et le Méganium semblait en manquer. Il serait dommage qu’il tombe et se refasse mal… Finalement, elle baissa les bras, mettant fin aux étirements, qui avaient duré un long moment. Elle ne les faisait pas si longs, d’ordinaire, mais ils semblaient tant plaire au Méganium qu’elle n’avait pas eu le cœur de s’arrêter.

« Allez, viens, on retourne au lac. Je ne sais pas depuis combien de temps on est là, ce serait dommage qu’ils doivent nous chercher. »

Pas décidé à partir, le Méganium se recoucha, et bascula sur le côté pour lui présenter son ventre. Aileen cilla. Il voulait… Il lui demandait… Un nouveau massage ? Doucement, elle se rapprocha, et s’accroupit auprès de lui, posant la main sur l’endroit douloureux. Et, avec précautions, elle recommença son massage. Comme un réflexe, elle pressa doucement, malaxant la zone sensible en tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Le Méganium était extrêmement détendu, ce qui faisait plaisir à voir. Son piètre massage ne devait pas lui faire grand-chose, cela dit, mais couplé à l’entraînement, peut-être avait-il un minimum d’efficacité. Ou peut-être pas. Mais le Méganium ne bougeait plus. Les yeux fermés, détendus, il semblait presque s’être endormi. Il fut cependant le premier à lever la tête quand les fourrés bougèrent, et que mademoiselle Hortense en émergea. Aileen mit immédiatement fin au massage, et elle se redressa pour faire face à sa professeure.

« Ah, vous êtes là, parfait. Le cours est bientôt fini, ma chère, je vous conseille de retourner avec vos camarades. Avez-vous vu d’autres personnes dans la forêt ? »
« Euh… Non professeur. »
« Dommage, je vais devoir les chercher moi-même… Oh, au fait, miss Sôma, je pense que vous avez perdu ceci. Soyez plus prévoyante, la prochaine fois, c’est fragile, vous savez. »

Avant qu’elle n’ait pu protester, Hortense lui collait un œuf coloré dans les mains, avant de s’éloigner sans qu’elle ne puisse lui dire que l’œuf n’était pas à elle. Mais alors d’où venait-il ? Incapable d’abandonner un œuf dans la nature, la brune ne se posa pas plus de questions, et elle le serra contre elle pour l’emporter avec elle. Un Pokémon de plus. Un bébé de plus. Un meilleur ami de plus. Sur ses talons, le Méganium marchait à son rythme, flânant tout en progressant, truffe en l’air pour humer le vent, puis au sol pour profiter des fleurs. Et tandis qu’ils émergeaient au lac corail, repassant à côté des fleurs qu’il avait tant semblé aimer, le Méganium se pencha pour les humer et ferma les yeux de plaisir, relâchant sans le vouloir ses propres fragrances dans l’air.

Aileen, qui avait grimacé, respira un grand coup en esquissant un sourire.
Ça sentait délicieusement bon.

HRP 1 - Utilisation de la CS Plongée.
HRP 2 - Récupération de l’œuf de Rocabot chromatique.

_________________

Sing me to sleep ★ Remember me now, time cannot erase, I can hear your whispers in my mind, I've become what you cannot embrace, our memory will be my lullaby.
Erika D'Eléos
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 14
Niveau : 25
Jetons : 2852
Points d'Expériences : 616
Todresseur Spé. Type
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Ven 17 Mar - 21:35
  • Erika D'Eleos
  • Cours Yoga
Une thérapie pour un Titan
Quelle idée pour faire cours en plein air avec un temps aussi frai ! Je détestai le froid et encore plus quand il s'agissait d'y rester pour ne rien faire et regarder Mademoiselle Hortense faire son yoga ou je ne sais quoi. Au bout d'un moment, je pensais qu'elle avait gelé sur place, mais la demoiselle se leva sans dire un mot. Les cours de Mademoiselle Hortense n'était pas si déplaisant que ça, même il restait souvent très ennuyant... Cependant, ils étaient riches en connaissances en matière de sérénité et de contrôle de soi. C'est sûr qu'en tant que professeure, elle était superbe comparé a certain... On pouvait dire qu'elle se laisser facilement distraire par la nature qui l'entourait ce qui n'était pas mon cas. Certain peut être trouvait un réel plaisir à ne faire qu'un avec la nature et d'autre comme moi se contentait de rire ou de regarder ce qui se passe. Il faut dire qu'avec moi, je préférais plutôt des cours dynamique que les cours d'une lenteur comparable a un chartor.

Tout à coup, Hortense fit signe a son Monaflémit, puis elle commença a nous raconter une histoire de kinésithérapie ou je ne sais trop quoi sur les pokémon. Je n'avais pas trop compris jusque là ou elle voulait en venir jusqu'à qu'elle exerça délicatement une pression sur le Monaflémit qui se retrouva instantanément détenue. J'étais restait bouche bée, s'il était possible de faire l'inverse de ce qu'elle vient faire se serait tellement pratique ! On pourrait éliminer n'importe qui avec cette technique, même si je ne pense pas que se soit le but voulu. Je sortis mon carnet et un crayon histoire de noter quelques informations qui pourraient m'être utile. Peut-être que finalement, je vais essayer de suivre son cours. Je sortis mon carnet et un crayon histoire de noter quelques informations qui pourraient m'être utile. C'était la première qu'un cours d'Hortense m'intéressa ne serait-ce qu'un peu. Il faut dire que des cours d'une pro du massage comme elle ça ne se refuse pas, ça peut toujours être utile.

De ce que j'ai compris la kinésithérapie a pour but de stimuler le corps, il existe deux types d'exercices, actifs et passifs. Les exercices actifs qui sont une contraction volontaire et les exercices passifs qui sont une contraction par une force extérieure... Il existe d'autres techniques que la kinésitherapie... Je ne pensais que c'était aussi complexe de faire une pression sur une partie du corps. Ce n'est pas avec ça que j'allais comprendre comment faire... *Soupir* la plupart des élèves étudiant le cursus de la médecine étaient concentrés sur ce que disait d'Hortense c'est comme si elle les hypnotisait... À peine, j'eus le temps de poser mon crayon quelque second qu'elle recommença son cours magistral. A force d'écrire moi aussi, j'allais avoir besoin de ces massages miracles. Mademoiselle Hortense s'arrêta net dans son discours, j'en profitais pour reposer ma pauvre main qui allait avoir des ampoules a force d'écrire comme une forcené. Elle se dirigea vers un sac non loin puis en sortit quelques pokéball.

Après la théorie, la pratique ! Enfin un peu d'action, peut être que finalement, j'allais pouvoir moi aussi maîtriser sa fameuse technique de massage. Ça ne devait pas être très compliqué après tout si elle en était capable, je pouvais en faire de même. La professeure nous donna a chacun une pokéball contenant notre patient dont nous allions nous occuper pendant les trois prochaines heures et selon ses dires, tous souffriraient de plusieurs maux divers. Ça ne devait pas être très compliqué surtout si les pokémons était petits, cela serait plus facile à masser. Je lançai donc la pokéball dans les airs prêt a attraper un tout petit pokémon mais l'ombre du pokémon me paraissait très grande pour un pokémon de taille petite. Son poids aussi d'ailleurs... Je ne pensais pas qu'un jour, je me retrouverais écraser par un léviator... Je réussis tant bien que mal à me sortir de ce pétrin, heureusement, je n'avais rien de casser. Ça aurait été dommage d'avoir eu une jambe cassée alors que je suis moi-même censé m'occuper des douleurs de ce titan... Mademoiselle Hortense accourue vers moi.

"Ça va ? Rien de casser ?"


"Non non... tout va bien.. plus de peur que de mal.."

"Tu n'as pas eu le plus facile. Ce léviator souffre de rhumatisme. La tache s'annonce ardue. Bon courage !"

"Merci..."

Non vraiment ? C'est sur, comme si s'occuper d'un léviator était une chose facile ! Bon, ce n'était pas le moment de se plaindre, j'avais du boulot, la prochaine, je me tairais quand je voudrais de la "pratique".  J'inspecta le léviator, il avait l'air de beaucoup souffrir à cause de ces rhumatismes. Il fallait commençait étape par étape, ensuite, on envisagera par la suite.

"Bon, on va commencer doucement ok ?"

"Essaye de lever une patte... Euh une nageoire, je veux dire !"

Le léviator essaya tant bien que mal de lever une nageoire, sans grand succès. Malheureusement, je peinais à le masser à sa corpulence, j'étais bien prête pour rester toute la journée... On avait à notre disposition une valise contenant quelques huiles essentiel peut être ça pourrait m'être utile. J'enduisais le léviator d'huile et commença le massage. Malheureusement, je peinais à le masser a sa corpulence, j'étais bien prête pour rester toute la journée... Quand j'eus une idée miraculeuse.

"Magnus a toi ! "

Magnus un peu apeuré par le mastodonte qu'était le léviator j'essayais de le rassurer.

"Écoute Magnus, ça va aller, je suis là. J'ai besoin de ton aide, mais pour cela, il va falloir que tu soit courageux. Tu crois que tu pourrais le faire moi ?"

Magnus avait l'air d'être d'accord pour essayer. Je l'enduisais donc d'huile puis le posai sur le corps du léviator.

"Maintenant, tu vas courir sur tout le long du corps du léviator !"

Les pattes d'un Sovkipou était assez petite pour produire de légère pression sur le léviator qui avait l'air de beaucoup apprécier. J'en profitai pour lui masser sa tête. Peut-être que j'avais inventé une nouvelle forme de thérapie ? La sovkithérapie, ça sonne bien comme nom. J'allais créer un nouveau genre de thérapie qui allait bientôt être célèbre dans le monde entier ! Je savais bien que j'étais toujours avancé dans mon temps. Bon parfois, je suis un peu arriéré, mais je reste toujours à la pointe de la mode ! Enfin trêve de bavardage, maintenant, il était temps de savoir si ce massage avait porté ces fruits...

"Bon Léviator écoute moi bien, tu vas essayer de nager un peu dans l'eau. D'accord ? Tu vas voir ça va te faire du bien crois-moi !"

Le léviator avait l'air de moins ressentir la douleur, et réussit a plonger dans l'eau. Heureusement que j'ai toujours sur moi un maillot de bain quand on part vers le lac. Bon, l'eau risque d'être un peu froide, mais le soleil avait l'air de commencer à se montrer. Je pris Sovkipou sur mon épaule puis sautai sur le dos du léviator.

"Prêt pour une promenade en jet-leviator Magnus ?"

"Bon, tu vas y aller doucement pour l'instant..."


À peine après avoir prononcé ces mots que le léviator s'élança sur le lac a tout vitesse, je m'accrochais tant bien que mal a ces écailles...

"Moins vite ! Tu me décoiffes ! "


Le léviator s'arrêta net devant la plage, ce qui a eu pour effet de nous éjecter comme de vulgaire insecte sur le sable Magnus et moi. Mademoiselle Hortense se dirigea vers moi.

"Eh bien, Mademoiselle D'Eleos, vos massages ont porté leur fruit a ce que je vois. Bon travail !"

"Merci Professeure, vous savez, j'ai toujours su que j'avais un don pour le massage !"

"Hum, je n'en doute pas vu votre attention en cours."

Le léviator avait l'air de rire derrière moi, il avait repris du poil de la bête le titan ! Mais ça ne lui donnait pas le droit de me ridiculiser devant tout le monde. Enfin, on peut dire que ma thérapie avait porté ces fruits, et puis Magnus avait l'air d'avoir pris plus confiance en soi. J'aurais retenu au moins une chose a part la thérapie, ne jamais faire du jet-ski sur un léviator si on ne veut pas finir propulsé.




_________________


Erika D'Éléos ≈ Je ne suis qu'une jeune fille dans la fleur de l'âge ! Oh, oh, oh !
Bellamy Wallace
Région d'origine : Kalos.
Âge : 17 ans
Niveau : 36
Jetons : 1654
Points d'Expériences : 881
Scientifique Archéologue
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Mar 4 Avr - 6:02

Avec la sérénité du caillou...

Un léger vent frais faisaient danser la pelouse redevenue verte depuis le début du printemps, alors qu'une dizaine d'étudiants s'y étaient répartis faisant face à l'imperturbable et lunaire mademoiselle Hortense. Au centre de l'étrange réunion hippie se tenait -dans un état qui relevait plus du bug mental que de la sérénité- Bellamy. Sourcils froncés et neurones hyperactif, l'archéologue en herbe retournait le problème dans tous le sens mais sa géométrie restait basique et elle ne comprenait pas. Elle ne comprenait pas comment cette dame qui lui faisait face, pouvait être la soeur de l'abominable Générale Jackie. Ça ne faisait aucun sens.... Et alors que la plupart des étudiants se prenaient au jeu ou s'éclipsaient discrètement, Bellamy, elle, réfléchissait à toute allure, ne portant même plus attention à sa stater qui dévorait litéralement du regard la douce professeure.

-Salutations, chers élèves. Je suis heureuse que vous vous joignez à moi pour ce cours en ce magnifique lieu qu'est le Lac Corail...

La douceur des mots sortit la rose de ses réflexions, presque aussi rapidement que l'aurait fait l'aboiement du Générale Jackie. Et alors que la délicate Hortense invitait les étudiants à contempler le lac en se mettant une position que Bellamy n'aurait jamais pu reproduire, la kalosienne déposa son regard sur le miroir du lac Corail. C'est vrai que c'était magnifique, particulièrement en ce jour printanier. Même le vent semblait vouloir se mêler au spectacle en apportant avec lui une douce odeur marine alors Bellamy inspira, détendant tous ses muscles et savourant la caresse fraiche de l'air.

Puis, cette agréable mise en bouche savourée, Hortense commença enfin le cours qui allait porter sur la kinésithérapie apparemment. A ses mots, Bellamy sortit son carnet et nota aussitôt tout ce qui sortait de la bouche de sa professeure. Ce n'était certes ni sa passion, ni sa tasse de thé mais cela restait intéressant pour une férue de savoir comme notre héroïne. Alors elle griffonna tout ce qu'elle pouvait à un rythme intensif en n'oubliant pas de siffler, impressionnée par la démonstration qui d'ailleurs fit frissonner Lolita de plaisir.

La théorie assimilée Bellamy se saisit de la pokéball que lui tendit Hortense, en savourant la douceur presque mystique de ses doigts, un peu anxieuse, la rose appuya sur le bouton de sa pokéball et alors un rayon rouge matérialisa devant elle un magnifique...

Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon Latest?cb=20120830152203&path-prefix=es

Gné... Un caillou ?!

Comment était t'elle sensé masser un caillou au juste ? Complètement prise de court, Bellamy se saisit de son carnet et relit ses notes à toute vitesse : Il n'y avait rien là dedans qui parlait de caillou ! Circulation sanguine... Muscles tendus... Ok. Mais un caillou ! Un caillou ! Ce Gringolem n'avait rien de plus qu'un caillou, biologiquement parlant et sauf grosse erreur de sa part.. Les cailloux n'avaient pas de muscles, donc pas de courbatures... Mais alors que l'archéologue paniquaient complètement sous le regard vide du Gringolem, Mademoiselle Hortense sentant sa détresse se posta derrière elle et posa délicatement ses paumes entre ses deux omoplates. La rose retentit aussitôt un frisson lui parcourir le corps et se laissa tomber au sol comme une crêpe, complètement détendue. S'accroupissant à sa hauteur, Hortense plongea son regard miévreux dans les yeux clairs de Bellamy avant de déclarer :

"Voyons Bellamy... Comme le pommier ou le bouleau, tu es pleine de sagesse. Respire. Détends toi et tu trouvera par toi-même la réponse."

Un sourire amusé traversa le visage impassible d'Hortense qui continua tout en remettant une mèche en place à Bellamy.

"Ce Gringolem -Maharal, de son nom-  a était récupéré par le collectionneur auprès d'une horrible personne, je n'ose effleurer de ma pensée tout les épreuves qu'il a du traversées. Sens-tu comme il souffre ? "

Bellamy plissa les yeux comme pour mieux détailler Maharal, de son point de vue le gringolem était tout autant inexpressif que les autres membres de son espèce. Mais Hortense semblait si perturbée par ce qu'elle ressentait qu'elle n'osa rien dire. La professeure inspira un grand coup comme pour se remettre d'émotions trop fortes, elle jeta un regard triste au Gringolem avant de se lever et de déclarer :

"Je ne peux attendre pour voir par quels moyen, tu va le guider sur le chemin de la sérénité, Bonne méditation. Je dois y aller, certains de tes camarades semblent être plongés dans le chaos."

Hortense se mit donc à marcher tranquillement, sans aucune pression, vers un élève qui se faisait littéralement manger par un léviator trop nerveux. Roll's eyes de Bellamy : Cette école, tout de même... Fixant un instant Maharal d'un air dépité. Elle nota que le Gringolem n'avait toujours pas bougé, la rose décida alors de se tourner vers Lolita afin qu'elle utilise ses pouvoirs psychiques pour... Faire quelque-chose. Mais le tapir avait disparu, suivant à la trace les pas de mademoiselle Hortense. Sans doute dans l'espoir d'un massage. "Lâcheur" grogna Bellamy.

Qu'est-ce qu'elle pouvait bien faire avec un Gringolem au juste ? Un mannequin challenge ?! Aucune chance que ce truc ne lui dise quel était son souci et encore comment le résoudre. Soufflant un bon coup, la rose se saisit de la malette mise à disposition et fouilla en son sein. Avec un peu de chances elle allait trouver... Un truc... Pour... Soigner des cailloux. Mais Nada. Des huiles, de l'encens, un tapis de yoga, des bandages, des bouillottes... Rien à priori qui ne pouvait aider un caillou. S'allongeant dans l'herbe, Bellamy posa sa tete sur ses deux bras croisés et fixa d'un oeil curieux Maharal. Un gringolem. Une statue quoi. Un caillou. Et alors que le vent faisait danser les brins d'herbe et les cheveux de Bellamy, que les autres étudiants tentaient tant bien que mal de ne pas se faire manger par des léviators, ni embrocher par les défenses des Cochignions ou propulsés par les mains énormes de Hariyama. Maharal lui ne bougeait pas. Pas d'un poil. Pas d'une particule de pierre et... Un doute saisit soudain la kalosienne qui s'empressa de se saisir de son ipok et d'activer la fonction pokédex.

"Il se meut grâce à l'énergie stockée dans son corps. Personne ne sait d'où vient cette énergie mystérieuse. Ce Pokémon fait de terre glaise, produit de la technologie d'une civilisation antique, vit depuis des millénaires."

Se tapant le front, Bellamy réalisa qu'elle faisait erreur depuis le début. Certes ce pokémon pouvait bougeait et ce grâce à une énergie mystérieuse, voilà qui ne l'aidait pas. Mais détail plus important : "fait de terre glaise". Pas un caillou donc ! Qu'Arceus soit sanctifié pour avoir donné ce savoir à Bellamy. Serrant ses lèvres avec deux de ses doigts plongea dans ses souvenirs et ses basiques de géologie, assimilables à du jardinage pour le coup. C'était un jeu d'enfant ! Voilà notre héroïne tournant autour de Maharal et elle passa sa main sur son corps. Sec, craquelé et froid. "La terre glaise met plus de temps que les autres terres à se réchauffer au début du printemps" ; "C'est une terre lourde qui l'est nécessaire de biner réguliérement afin de la laisser respirer" récita la rose.

Il fallait donc réchauffer et biner ce petit Gringolem. L'ennui c'est qu'à priori elle n'avait rien pour l'aider. Aucun outil, rien nada. A moins que... Non, c'était trop risqué. Elle ne pouvait pas se permettre de... Quoi que les Dardagian créait déjà assez de chaos comme ça, personne ne la blâmeraient d'en créer un peu plus... Avalant un surplus de salive, Bellamy se saisit de son sac et en sortit une pokéball. Elle sourit devant l'absurdité de la scène : Faire appel à ce monstre pour détendre un autre être...

"Dolores, je te choisit !"

Ce fut instantané. Elle était là. Rebondissant sur le gazon. Claquant des dents. Et se retournant brusquement vers Bellamy. Dolores, cette Denticrisse attrapée sur l'ile mouvante. La fameuse musique de John Williams dans ce film avec un Shaperdo mangeur d'hommes aurait était parfaite pour rendre la scène encore plus effrayante. L'ennui c'est que Dolores n'avait besson d'aucune musique pour être effrayante. Grognant son nom, l'impératrice de la douleur semblait ordonner à la rose de s'expliquer. De quel droit avait t'elle troublé son repos empli de rêves de génocides ?

Gênée, mal à l'aise, tordant tous ses membres dans une étrange chorégraphie Bellamy bégaya, regrattant déjà son choix :

"Hej... Dolores... Salut.. Je me demandais si.. Enfin.. N'y vois aucune obligation hein.. Tu fais comme tu veux... Qui je suis moi pour..."

Un claquement de mâchoires fit comprendre à Bellamy qu'elle avait intérêt à abréger et en oubliant presque de se demander encore et encore que statstitik l'avait piqué pour garder un tel monstre dans la poche de son sac à dos, elle termina :

"C'est pour mes cours, faudrait biner la.. euh.. "Peau" de Maharal, le Gringolem. J'ai pas d'outils et je me disais qu'avec tes dents..."

Présenter du poisson pané à Dolores n'aurait pas pu allumer une telle flamme de colère et le poisson multicolore se préparait déjà à envoyer une horrible onde psychique à tout ce qui l'entourait, mais... Il ne le fit pas. L'impératrice de la douleur se contenta de regarder Bellamy d'un oeil vicieux et cruel et la rose comprit. Elle comprit avec horreur que le poisson avait accepté, mais que ce n'était pas un service gratuit, Oh non, loin de là. Bellamy devait maintenant une faveur à Dolores. Qu'est-qu'on ne ferait pas pour une bonne note, hein ?

A la manière, d'un gracieux magicarpe, le denticrisse rebondit jusqu'à Maharal et de sa mâchoire aiguisée lui gratta le dos, le ventre et même la tête. De légers petits morceaux d'argile séchée tombait petit à petit de l'imperturbable caillou. Bellamy profita que Dolores toilette Maharal pour aller chercher de grosse poignées de sables qu'elle étala sur le pokémon Golem ancien, si ses souvenirs étaient bons c'était sensés assouplit la terre et donc... Assouplir le Gringolem ?

"Grinnnnnngo"

Bellamy sursauta de surprise. C'était une voix neutre, presque mécanique, mais ça restait une réaction était t'elle sur la bonne voie ? L'action de Dolores et de Bellamy dura bien quelques minutes quand toutes deux se retirérent, Bellamy avait les mains ensablées et Dolores les dents encroutés par l'argile -détail qu'elle régla bien rapidement en faisant tournoyant une salve d'eau dans sa bouche.

"Merci Dolores..."

Bellamy rapprocha la main de son poisson dans le but de la caresser mais un grognement terrible, la fit vite changer d'avis.

"Hum. Hum. Il faudrait humidifier sa peau maintenant, l'argile a beau être une terre imperméable, il ne faut jamais la laisser sécher. Néanmoins trop d'eau et la terre s'étouffe, il faut donc trouver le juste milieu voyons si je vais au lac..."

Mais la kalosienne s'interrompit soudain. Elle s'était retournée vers le lac qui n'avait plus rien de paisible, une dizaine de léviator s'ébrouait dedans créant des vagues gigantesques. Une pauvre petite se retrouva même éjectée avec son sovkipou.

"Criss" (Oui. Oui. Dolores est québécoise /out)

Dolores avait levé les yeux au ciel et craché trois petits jets d'eau en l'air simulant une légère pluie qui s'abattit sur Maharal. Etonnement, cela sembla agir fortement sur le Gringolem qui en plus de produire un tout à fait monotone "...Goleeeeeem" fit clignoter la lumière jaunâtre de son ventre.

Doublement surprise, Bellamy ne put retenir un "ho" quelque-peu niaiseux et d'articuler :

"Merci, Dolores."

Mais le poisson eut à peine le temps de lui lancer un regard meutrier et effrayant qu'il fut percuté par une boule de fumée mauve. Bellamy reconnut instantanément l'attaque gaz Toxic de sa starter.

"Non, Non, Non !"

La dresseuse n'eut le temps de rien faire, que voilà déjà Lolita qui débarquait en criant son nom, prête à terrasser un titan s'il il le fallait. Ce n'était pas la premiére fois que Lolita et Dolores se battaient et si Bellamy s'entendait plutôt bien avec le poisson ce n'était certainement pas le cas du tapir. Et la haine était réciproque... Sortant du nuage mauve en bondissant grâce à ses nageoires, voilà Dolores qui fait briller ses dents d'une teinte obscure prête à déchainer ses pouvoirs psychiques. Paniqué, voilà notre héroïne qui hurle à ses deux pokémons d'arrêter. Si les deux commencent à se battre içi, s'en est fini de la relaxation ambiante et c'est RDV à l'infirmerie avec des cas de mal de cranes horribles. Et une mauvaise note assurée, pour avoir gâché le cours

Mais rien de ceci n'arriva. Non, à la place de ses deux catastrophes deux poings ornés d'une aura ténébreuse traversèrent le tapir et le poisson, les mettant directement K.O. D'un premier réflexe, Bellamy courut vers Lolita et la réceptionna avant qu'elle ne retombe lourdement au sol. Quelques secondes passérent avant que Bellamy ne comprenne ce qui s'était passé.

"Ma... Maharal.."

Face à elle, comme triomphant se tenait le Gringolem qui lui tendait la carcasse gisante de Dolores. Un peu surprise, Bellamy attrapa son poisson et le fit gigoter à hauteur de visage : Dolores était bien moins impresionante K.O. La rose fit rentrer ses deux pokémons dans leurs pokéballs respectives et se retourna vers le gringolem :

"Merci. F'in je crois. Merci d'avoir mis toute mon équipe HS"
Plaisanta la kalosienne. "Tu es... Détendu ? Je veux dire, j'ai fait le bon truc ?"

Maharal se lança alors dans un long monologue de plusieurs minutes composés de "Griiiiin" et de "Goleeeem" monotones. Tout en illuminant ses lumières jaunes. La rose fit sortir sa lèvre inférieure tout en plissant les yeux... Il se plaignait ou la félicitaient là ? Puis elle se mit à rire à gorge déployée, tout en haussant les épaules. Au moins elle avait échappé au pire et si ne peut comprendre ce que disait les gringolems n'était pas cool tip top elle avait au moins évité les mal de crâne et au final c'était ça le pire : encore plus désagréable qu'un caillou dans la chaussure.


Audrey Hatoria
Région d'origine : Elle ne s'en souvient pas
Âge : 16
Niveau : 28
Jetons : 0
Points d'Expériences : 884
Scientifique Mécano
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Mar 4 Avr - 9:59
Ton premier réflexe quand tu as appercue Madame Hortense est sûrement d'essayer de prendre la même pose qu'elle, mais comme ça semblait trop simple tu as cherché à intégrer des variantes physiques, tel que réussir à passer un bras sous tes fesses pour venir toucher ensuite ta nuque. Chose que tu n'as bien évidement pas réussit, mais tu as réussis à te vautrer au sol avec la grâce du Leviator. Élément qui attira l'attention sur toi un peu avant que Madame Hortense ne prenne la parole pour expliquer pourquoi elle vous avait rassemblait en ce lieu singulier de si bon matin. La chaleur de ton lit te manque, mais au moins tu ne cours pas comme un Keunotor après sa queue pendant 3h en compagnie du Général JakyChan.

Ainsi pendant une heure tu écoutes Hortense déballer un cours en temps que médecin, c'est Aileen qui doit s'amuser, ainsi qu'Idalienor, les deux seules médecins que tu connaisses dans le dortoir, mais on sait qu'il n'y a plus que deux médecins qui te connaissent dans le dortoir.. Ainsi tu écoutes parler blabla des biens fais du massages, oui les papouilles la chaleur! Mais quand est-ce qu'on explose des trucs?! Heureusement qu'Ashley était pas là, elle aurait vite fait d'exploser la colonne vertébrale du pokémon placé sous sa responsabilité.

Finalement on vient déposer une pokéball dans tes mains, tu observes la sphère de capture avec un petit regard amusé, quelle sorte de pokémon allait donc bien pouvoir subir tes douceurs matinales, tes faveurs physiques, ton amour passionnel, ta folie meurtrière, j'aurai pu faire des rimes, mais elles étaient inappropriés pour les jeunes lecteurs, surtout les rimes avec Matinale. Tu ouvres alors la pokéball pour laisser sortir un immense Sumo au regard mauvais, un peu plus grand qu'Héra, des mains dont le diamètre fait environ trois fois la taille du tour de la protubérance mammaire de la préfète Mentali et une ceinture jaune super jolie! Il te faut la même, bon pas avec le même tour de taille, sinon t'en fera une montgolfière.

-Ah ouais, toi tu veux te la jouer mec costaud et badass hein?!

-Prudence est mère des vertues ma douce Audrey!

Hortense arrive à tes côtés avec des mots que tu ne comprends pas du tout.

-Des vertues apprendre je dois? Ou enfanter je dois? Le rapport avec "mère" je ne comprends pas.

-Non Audrey, tu dois savoir être prudente et douce avec ce combattant. Plusieurs fois vainqueur de la Hoenn Catch Cup, il a passé toute sa vie à subir un entraînement intensif, jamais il n'a eut d'amis et toutes les conséquences que cela impliquent.

-Comprendre j'ai a présent, disposez vous pouvez, à d'autres élèves votre aide vous pouvez apporter!

Ta tentative de parler comme un petit sage vert des marais ne fut pas un échec complet, mais Hortense ne prit pas ça pour de l'indiscipline quand on connait tes capacités à tout faire exploser, c'est pour cette raison qu'on notera la présent d'extincteur non loin des affaires du professeur.

Tu observes alors le pokémon dont tu dois t'occuper, un combat visuel s'engage entre vous, vos yeux se plissent, vos regards s'échangent des éclairs, des insultes dans des langages inventés! Ça dure un sacré paquet de temps, pendant que tous les autres élèves ont commencé à dorloter leur compagnon, vous continuez encore à vous défier, des larmes coulent sur tes yeux car tu ne clignes plus des yeux pour hydrater tes pupilles qui rougissent de tristesse car elles sont délaissées de l'étreinte de leurs paupières fétiches. Finalement vous cédez au même instant, il aborde un sourire qui s'harmonise au tient et vous riez alors que tu viens lui faire un câlin.

-Moi j'aimerai avoir un pokémon comme toi Hariyama!

Surprit de ce geste qu'on ne lui a jamais offert, le sumo ne sait pas comment réagir, mais finit pas te couver de ses mains. Il ne s'agit pas pour toi de suivre des exercices pour apaiser les pokémons. Pour toi, on apaise quelqu'un avec sa façon d'être. Tu risques sûrement d'avoir une mauvaise note, mais qu'importe, tu t'y prendras à ta façon et quitte à y être tu inventeras ta propre école de passage, seule et contre tous tu avanceras dans la tempête de la critique, mourir en martyre et... Attends pourquoi tu es sur les épaules d'Hariyama avec la même posture que "Liberté guidant le peuple"? Mais pourquoi tu as une baguette viennoise au chocolat à la place du drapeau? Finalement tu descends en regardant le grand sumo puis tu te mets face à lui en posant tes mains façon "Chi Fu mi" et tu tapes doucement trois fois dans tes mains avant de révéler le signe "Pierre", comprenant là où tu veux en venir, ton partenaire se met aussi en position et vous commencez aussi à jouer, alternant jeu rapide, moment de suspens, les heures passent où vous ne jouez qu'à ça, l'ancien combattant, d'abord un peu stoïque émet quelques rictus, puis sourires et rires. Ce n'est pas une matiné qu'on soigne un coeur de la solitude. Tu connais ça, être privé de tout, loin du contact humain, certes, Hariyama était un grand combattant et une folle en asile psychiatrique, mais ça n'enlève rien au sentiment de solitude. Au final tu n'auras fait que jouer avec lui, mais ça semblait vous convenir tous les deux puisqu'il était heureux de passer du bon temps!

Lorsque Hortense annonce la fin du cours et qu'il faut rentrer les pokémons dans leurs pokéballs, tu te jettes contre Hariyama en le prenant dans tes bras.

-Non je veux pas le rendre! Je veux pas le laisser tout seul à nouveau!

Devant cet élan d'amour le pokémon combat fond comme glace au feu et t'enlace tendrement, Hortense s'approche alors que tes joues s'humidifient, tu voudrais le prendre avec toi, qu'il reste dans ton univers de paix, d'amour et de tendresse.

-Je comprends Audrey ta détresse, c'est dur de laisser un proche pokémon, mais il doit retourner auprès du collectionneur.

-Je veux pas! Je veux pas qu'il serve d'objet de collection, on le confiera jamais à un nouvel élève car il a évolué! On ne permettra jamais à un élève de le prendre avec lui! Moi je veux pouvoir le prendre avec moi car il ne mérite pas d'être tout seul!

Ta voix se gorge de larmes et c'est finalement Héra et Mafioso qui sortent de leurs pokéball pour délicatement te saisir et t'enlever à Hariyama. La séparation est difficile alors que tu hurles comme une écorchée torturée. La scéne provoque différentes réactions devant ce beau paysage aquatique et c'est de force qu'on te ramènera dans ta chambre avec comme seule et unique consolation: le droit de le revoir pour jouer ensemble lorsque tu as du temps libre.

_________________


Le personnage le plus loufoque !
Le personnage le plus hyperactif !
Le couple le plus improbable #Allen!
Elliot Mirage
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 2
Jetons : 184
Points d'Expériences : 61
Pokeathlète Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Mer 19 Avr - 19:24

「 Cours de Yoga  」

Elliot aimait énormément ses cours avec Dame Hortence, elle était très spéciale dans sa manière d'être et personne ne pouvait le nier. Elle faisait encore ses poses de Yoga quand tout le monde était présent à attendre leurs instructions pour ce nouveau cours. A sa manière, elle ondulait telle un Chetiflor, comme-ci elle n'était nullement dérangé par ses os. Elle finit par reprendre une pose ''normale'' pour une personne telle qu'elle, avant de se mettre à expliquer le cours du jour. Ils allaient tous avoir un cas spéciale sur un pokemon, il allait falloir se mettre à l'étudier afin de trouver le pourquoi du comment, pour ainsi mieux le soigner. Au vus de toutes les explications qu'elle leur déroula telle un papyrus, ils allaient tous devoir mettre en pratique leurs petites mimines  pour faire des massages. Horreur et damnation ! Elliot était a-b-s-o-l-u-m-e-n-t nul pour ça, il le savait et se mit à en déglutir d'avance. Ce cours n'allait pas être drôle, mais il devait le faire, pour son avenir et pour ses notes.

Madame Hortence attrapa une pokeball et s'approcha de chaque élèves pour la leur déposer dans la main. Le Noctali découvrit uns par uns ce que tout le monde avait reçu, certains avait réussi à avoir des cas vraiment particulier...comme cet immense Léviator qui n'avait pas du tout l'air très...gentil ? Le garçon soupira de soulagement, ce genre de pokemon qui faisait des milliers de tête de plus que lui le mettait mal à l'aise. Il n'en avait pas peur, loin de là, mais il savait que s'il s'y prenait pas correctement et leur faisait mal, ils pouvaient réagir -sans faire exprès- de manière exagéré et l'envoyer valser à des années lumières d'ici. En gros, il était absolument sur de lui qu'il se louperait sur un cas comme ça. Il regarda la pokeball posée au creux de sa main, il inspira doucement.

« Ca va aller Elliot, si tu es aussi stressé que le Pokemon tu n'iras pas bien loin, alors inspire, expire doucement, tu apprends vite ça va aller jeune pousse. »

Aidé de sa professeur, le garçon acquiesça doucement avant de lancer la pokeball pour voir de qui il allait hériter.

Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon 15

Un Dardagnan, il se sentit défaillir tellement il était heureux. Il faisait partit des pokemon qu'il trouvait super cool, il rêvait d'en avoir un, alors il allait profiter de ce moment comme une chance pour peut être un futur proche. Il fixa le pokemon qui ne semblait pas très amicale, il jeta ensuite un autre coup d'oeil à la professeur qui lui fit signe qu'il devait s'approcher et commencer. Il attrapa sa pokeball à sa ceinture pour y faire sortir son Raptus. Le petit Nosferapti fit le tour de son dresseur avant de se mettre face au blessé. Comme par réflexe, celui-ci voulait attaquer, les Dardagnan sont très réputés pour leur côté agressif, ils ne se laissent pas forcément faire facilement. La première chose de bizarre que la garçon pu apercevoir, c'était que le pokemon abeille n'avait pas réussi à vraiment lever ses dards qui lui servaient de bras. Curieux.

« Raptus sert toi de tes ondes pour examiner si son problème n'est pas au niveau de ses arrières bras »

Le pokemon ne se fit pas prier, il s'approcha un peu -sans plus- pour utiliser  ses ondes qui n'avaient aucuns effets néfaste ou dérangeant sur le pokemon. Il attendit quelques seconds avant de voir Raptus se rapprocher de lui, voletant dans tous les sens.

« Okay, c'est bien ce que je pensais »

Entendant du bruit derrière lui, il tourna la tête pour voir sa professeur avec un grand sourire.

« Tu as donc compris que ce Dardagnan a des problèmes musculaires. »

« Oui, il a voulu lever les dards quand Raptus c'est approché, sans doute par réflexe, mais il n'y est pas arrivé et au vu de ce qu'il me ''montre'', je pense à une inflammation musculaire...je crois ? »

Pas du tout rassuré de sa réponse, il n'était encore qu'un débutant, il se trompait beaucoup trop facilement. Néanmoins, Dame Hortence sourit.

« C'est bien ça, tu sais donc comment le soigner n'est-ce pas ? »

« Oui, il faut refroidir avant de créer de la chaleur sur l'endroit endoloris, les massages sont proscris, mais si on sait les faire ils sont plutôt conseillés. »

« Très bien je te laisse gérer ça alors »

Elle lui fit signe qu'il pouvait continuer pendant qu'elle retournait voir ses autres élèves. Elliot soupira avant de se tourner de nouveau face au blessé. Il déglutit difficilement, avant de s'approcher bien déterminé. Cela se voyait sur le visage du Dardagnan qu'il n'avait pas vraiment envie qu'on l'approche, mais il savait que pour aller mieux il allait devoir se laisser faire. Il abaissa ses ailes qui étaient aux aguets, il relâcha tous ses muscles, cela se voyait à la posture qu'il avait maintenant. Le Noctali le contourna pour se mettre au niveau de son dos, il ouvrit la mallette à ses pieds. Il fixa ce qui lui était proposé, il opta premièrement pour une crème qui lui permettrait de refroidir les zones chaudes. Il dévissa le bouchon, s'en versa ce qu'il fallait au creux de la main. Hésitant, il y alla tout doucement pour poser ses mains sur les bras du pokemon. Celui-ci réagit assez rapidement, ses ailes se levèrent d'un coup, giflant au passage le visage du garçon.

« Je sais, c'est froid et ça fait mal mais s'il te plait prend ton mal en patience. »

Raptus se mit devant le pokemon, et sembla lui dire quelque chose, ce qui calma l'abeille, au grand soulagement de l’apprenti masseur. Il commença à bouger ses mains doucement sur les zones pour le refroidir. Cela lui prit quelques minutes, quand la crème avait finit par pénétrer comme il le fallait. Il attrapa une bande chaude qu'il plaça de part et d'autres, sur les deux bras. Voilà, ce qui l'aiderait à réchauffer, maintenant c'était au tour du massage. A chaque fois que le Dardagnan semblait réagir, Elliot ralentissait pour être sur que cela faisait effet aux bons endroits. Cela lui prit quand même pas mal de temps, il recommença à plusieurs reprises pour être sur que cela fonctionnait. Il lui demanda à plusieurs reprises de lever les ailes, pour qu'il puisse continuer ses massages vers la base de celles-ci juste en prévision, au cas où que les brûlures eurent le temps d'aller jusque là.

« Est-ce que... ça va mieux ? »

Il n'était pas vraiment sur que ce qu'il avait fait avait été utile, néanmoins lorsqu'il vit le Dardagnan se remettre à battre rapidement des ailes avant de lever plusieurs fois ses dards vers le haut. C'était difficile de penser le contraire. Très heureux d'avoir pu lui être utile, Elliot se mit à sourire de bon cœur, toutes ses dents dévoilés aux grands soleil. Il avait réussi, cette journée allait lui rester en mémoire pendant très longtemps. Maintenant son envie d'avoir ce pokemon était encore plus grande, il fallait vraiment qu'il s'occupe d'aller en capturer un jour.


_________________
Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon Prdj
Ana C. Gladio
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 53
Jetons : 2187
Points d'Expériences : 1463
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Mar 25 Avr - 20:07
ft. Mademoiselle Hortense

YOGA - KINESITHERAPIE POKEMON

Jamais elle n'aurait cru faire ça dans sa vie mais Ana était ouverte à tout et un cours de yoga de Mademoiselle Hortense ne pourrait lui faire que du bien. Il faisait fraids, la jeune fille aux cheveux verts était assise sur le sol, emmitouflée dans un sweet un peu trop grand pour elle. Elle portait, en dessous, un leeging noir et un tee-shirt rose avec écrit en noir "Lazy Day".

Elle observait la professeure avait les yeux fermés, en tailleur, dans le plus grand des calmes. Elle ouvrit les yeux, se leva et s'étira. Ana était un peu déconcertée. Elle observa les autres élèves qui avait un peu la même tête qu'elle, tandis que d'autres avaient l'air normal. Alors bon, ça devait être normal.

« Salutations, chers élèves. Je suis heureuse que vous vous joignez à moi pour ce cours en ce magnifique lieu qu'est le Lac Corail. Ses reflets violacés et ses eaux ondulantes ne sont-ils pas de toute beauté ?... Contemplez donc ce merveilleux spectacle offert par la nature, et laissez vos sens s'éveiller au son du doux clapotis des vagues... »

Ana respira longuement avant de regarder autour d'elle. C'est vrai, le coin est plutôt sympa. Mais, elle s'en fou un peu. Elle veut juste commencer le cours. Mademoiselle Hortense dit signe à une sorte de pokémon-singe de s'approcher. La jeune fille observa ce mystérieux pokémon qu'elle ne connaissait pas avant d'écouter attentivement la professeure.

« ... Trêve d'atermoiement. En ce jour, je vais vous expliciter le principe et le fonctionnement de la kinésithérapie, mais pas n'importe laquelle : celle ayant pour cibles les Pokémon. Il y a-t-il une quelconque différence avec le travail sur l'humain ? ... Pas nécessairement, vous comprendrez rapidement que les idées, ainsi que l'objectif recherché, sont généralement les mêmes. »

La jeune fille sourit, elle était sûre d'apprendre quelque chose de très utile aujourd'hui. La kinésithérapie pokémon, elle en avait vaguement entendue parler et elle trouvait ça très intéressant.

« La kinésithérapie a pour principal but la stimulation de la circulation sanguine, ainsi qu'un entretient des articulations permettant l'assouplissement de ces dernières. Il existe deux types d'exercice distincts : ceux dits actifs, et ceux dits passifs. Dans les exercices actifs, le travail effectué est une contraction volontaire des muscles, tandis que les passifs mettent en œuvre une force extérieure qui impose aux muscles un mouvement lent. La kinésithérapie se divise également en plusieurs techniques, dont la thermothérapie, l'hydrothérapie, l'électrothérapie, et la massothérapie. »

Trop de mots compliqués d'un coup, la jeune fille ne comprend que la moitié de ce qu'elle vient d'entendre. Dans tout les cas, elle avait hâte d'apprendre. Elle a toujours hâte et envie d'apprendre, de toute manière.

« [...] Mais n'oubliez cependant pas l'un des bienfaits majeurs de la massothérapie : tout autant que l'homme, les Pokémon aussi peuvent être soumis au stress, et la relaxation musculaire permet la décontraction, autant au niveau physique que mental, de vos chers protégés. »

Ana ne comprit rien du tout au début, mais on ne lui en veut pas, à 13 ans, on est un peu bête. En tant que coordinatrice, elle pouvait très bien masser ses pokémons avant et après une représentation pour qu'ils soient moins stresser, qu'ils aient moins mal aux muscles et pour qu'ils soient détendus ensuite. La jeune fille savait à quel point il est très important de prendre soin de ses pokémons et d'être proche avec eux. Les gens qui déteste leurs pokémons, elle les déteste. "Pourquoi tu as un pokémons si tu ne l'aimes pas? Donne-le à quelqu'un qui sauras mieux s'en occuper que toi, débile."

« Et puisque la théorie est aussi importante que la pratique, j'ai emprunté au collectionneur quelques spécimens de Pokémon afin que vous puissiez constater de vous-même les effets de la kinésithérapie en temps réel. » Trop cool, pensa la jeune fille, je vais rencontrer de nouveaux pokémons ! « Et si habituellement, il vous suffit de faire faire des exercices basiques à vos compagnons, ici, je compte observer comment vous vous y prenez dans le cas où la composition du corps du sujet ne permet pas l'accès au système interne de la créature, ou même lorsque sa morphologie l'handicape dans la réalisation des activités habituelles. Faîtes attention à être délicats, il ne faudrait surtout pas froisser les muscles de vos patients !... »

Mademoiselle Hortense donna à chacun des élèves une pokéball et plusieurs mallettes contenant du matériel pour pouvoir masser ses chers petits pokémons. Quand tout le monde fut prêt, elle donna quelques conseils et le cours commença. Ana actionna la pokéball et un pokémon imposant en sortie.

« C'est pas un pokémon, ça ! C'est un ama de poils avec un nez et des cornes ! »


Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon Pbucket


Le pokémon baissa la tête, peut-être un peu vexé. Le jeune fille le prit par pitié et s'avança doucement vers lui avant de s'accroupir. Elle leva doucement les poils qui cachaient les yeux du pokémon et lui sourit.

« Désolée, tu es un bon pokémon. Parce que tout les pokémons sont géniaux ! J'espère que je vais t'aider à te sentir mieux.. Je ferais tout mon possible, en tout cas ! »

La jeune fille se leva, retira son sweet et toucha un peu partout le corps du pokémon. Parce qu'en fait, elle ne connaissait pas son nom et elle ne savait pas ce qu'il pouvait bien avoir. Mademoiselle Hortense s'approcha d'elle.

« Alors, sais-tu ce qu'a ce Cochignon ?
- Oh, c'est un Cochignon.. Je ne connaissais pas ce pokémon. Et pour le moment, non, je cherche pour trouver l'endroit où il pourrait avoir mal. »

La jeune femme sourit avant de s'avancer vers le Cochignon. Elle lui ordonne d'avancer. Le pokémon s’exécuta et poussa un petit cri de douleur.

« Voilà une piste. »

La fille devina qu'il souffrait au niveau de ses pattes. Mais comment faire en sachant que ce pokémon était tellement poilu qu'on ne voyait même pas ses yeux ? La jeune fille eut une idée. Elle prit un peu d'eau du lac dans un seau et mouilla les poils qui entouraient les pattes du pokémon porc. Elle prit ensuite de grands élastiques très élastiques, normal d'un côté, et les passa sur chacune des pattes du Cochignon. Elle le tira vers le haut pour que tout ses poils remontent laissant voir ses pattes. Une sorte de serre-tête pour pattes. Elle appuya sur chacunes des pattes avant de comprendre que le pokémon avait mal à celle de droite, devant. Elle se préoccupa de cette patte et commença à masser avec ses doigts doucement. Mais cela n'avait pas vraiment l'air de faire effet. Elle regarda autour d'elle et vit que certain élèves se faisaient aider de leurs propres pokémons. Elle sortie Plume la Plumeline Style Hula.

« Plume, ce Cochignon à mal à cette patte et j'aimerais que tu m'aides à le soulager un peu. Tu vas utiliser Picpic trèèèèèèèèèèèès doucement tout autour de sa patte, ça lui fera peut-être quelque chose. »

Plume s'exécuta et cela semblait plaire au Cochignon. Ana continua de masser à l'endroit précis où il avait mal. Il semblait plus calme, serein et appréciait ce que la jeune fille et ses pokémons lui faisait sur sa patte endolorie. Mademoiselle Hortense s'approcha d'Ana.

« C'est une bonne idée d'avoir levé ses poils. Tu t'en sors bien pour un premier cours de kinésithérapie. Mais masser ne suffit pas, que comptes-tu faire à présent .. Ana Carolina ? C'est ça ?
- Oui, Mademoiselle, mais vous pouvez dire Ana, simplement. Et, je ne sais pas trop.. Je sais que même quand on a mal, on doit se forcer à marcher normalement pour que notre muscle reste.. bah musclé.
- Exactement. Continue comme ça, jeune fille. »

Ana sourit, fière d'elle-même. Elle dit à Plume d'arrêter. Elle utilisa une des huiles qui se trouvait dans la mallette et massa un peu sa patta avant d'enlever tout les élastiques sur les quatre pattes du pokémon. Elle lui dit de la suivre et la jeune fille commença à faire le tour du lac avec le Cochignon. Ils marchaient tout doucement, histoire de ne pas trop forcer. Ana vit sur le chemin, une fille sur le dos d'un léviator. Elle semblait un peu en pls, ce qui fit rire la jeune fille. Elle finit son tour quand Mademoiselle Hortense vient l'interpeller.

« Apparemment, il n'a plus mal quand il marche. Bravo, mademoiselle Gladio.
- Merci, professeure. Votre cours était très intéressant ! »

Elle fit rentrer le Cochignon dans sa pokéball et la rendit à la professeure avant de remballer ses affaires et d'aller au cours suivant. Plume marchait joyeusement à ses côtés, elle semblait fière d'elle tout comme sa dresseuse.



_________________
Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon 1562174696-signature
Hagawa Haru
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 3190
Points d'Expériences : 1704
Coordinateur Performer
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Sam 13 Mai - 14:52
Cours Yoga
Cours de Kinésithérapie

Il faisait un peu frisquet ce matin, mais j'avais l'habitude du froid. Je préférais même avoir froid qu'avoir chaud. Mademoiselle Hortense était assis dans l'herbe fraiche en tailleur prête a commencer son cours. Elle était la douceur incarnée, je n'ai jamais autant détendu que dans ses cours. Elle avait les yeux fermés, peut être méditait-elle ? Ça ne m'étonnerait pas venant de sa part. Si le cours n'était qu'une simple sieste pendant quatre heures ça ne me dérangerait pas. Nous étions prés du lac corail, la clarté de l'eau était magnifique. Ce lieu était vraiment apaisant, je pourrais y rester des heures a contemplait le bleuté de l'eau et les pokémons eau batifolaient dans l'eau. Les élèves commençaient à s'impatienter, c'était toujours la même chose avec Mademoiselle Hortense, il fallait être patient. La patience est la clé vers le bien-être comme on dit. Ces cours étaient toujours lents, de toute façon, je n'en voyais pas l'utilité. Alors faire un cours ou ne rien faire ça m'était égal. Elle se leva paisiblement de son sommeil profond toujours avec sa lenteur habituelle, s'en oublier de s'étirer et de prendre une position qui s'apparenter à une branche ou... un arbre ? Enfin, c'était sans importance, pour prendre enfin la parole.


Elle nous saluer, et nous laisser profiter du clapotis des vagues... Donc nous allions... nous asseoir et profiter du bon temps ? C'était dans mes cordes je m'assois sur l'herbe verte puis contemplait la splendeur du lac Corail. Pendant que certain élèves s'impatienter d'autres essayé d'imiter les gestes moues de Mademoiselle Hortense, sans intérêt... Ça me laissait le temps de me reposer un peu. Oui, juste un peu, fermais mes paupières et me laisser bercer par le lac... Puis un gros boum sur le sol me fit ouvrir mes yeux. C'était Rose, le Monaflémit de Mademoiselle Hortense qui s'était posé pour dire écraser sur le sol. Puis elle reprit la parole, finalement le cours ne se résultait pas à dormir, mais bien a apprendre quelque chose plus ou moins intéressant a propos de la kinési... thérapie sur les pokémon. Tout cela semblait être... passionant. Avec la grâce d'un Papilusion elle parcourait délicatement avec ses doigts le corps du Monaflémit. Ses doigts de fée étaient réputée dans toute l'académie, pour détendre n'importe quelle pokémon. Je dois avouer que la voir a l'oeuvre était assez impressionnant. Elle continua son cours à propos de la kinésithérapie dont je ne compris qu'à moitié. Je n'entendais que des mots sans vraiment comprendre ce qu'elle voulait dire. Electrothérapie, passif, actif... J'étais complétement largué, et elle ne s'arrêtait pas, quand Mademoiselle Hortense était lancé, on ne pouvait plus l'arrêter, je voyais certaines personnes écouter attentivement les dires de la professeure en prenant des notes. Moi, je me contentais de comprendre tant bien que mal ce que ce charabia voulait dire. D'après le peu que j'avais compris, les pokémon était aussi soumis à des problèmes divers comme les humains et que le massage pouvais être un moyen d'y remédier.. Enfin, je crois. Le sourire de son Monaflémit ne pouvait pas réfuter que ses massages avaient porté leur fruit.

Les choses sérieuses allaient commencer, après la théorie la pratique. Nous allions devoir nous occuper de pokémon souffrant de maux divers et de les soigner avec le magnifique pouvoir du... massage. Mais je n'y connaissais rien en massage moi ! Comment on pouvait bien s'occuper d'un pokémon souffrant de choses qui m'est complétement inconnu sans aucune notion dans la matière ?! Malheureusement, je n'avais pas le choix. Hortense me confia une pokéball, le destin allait décider quel pokémon j'allais devoir m'occuper... Je voyais certains élèves déjà en difficulté, j'avais peur de tomber sur un pokemon titanesque ou quelque chose dans le même genre... Bon quand il faut y aller, il faut y aller. Je lançai la pokéball dans le ciel. À ma grande surprise, une grosse touffe poilue apparu, munie de défense et d'un pif rose. On ne pouvait même pas voir ces yeux. Je sortis mon ipok afin de savoir de quel pokémon, il pouvais bien s'agir.

"Cochignon le pokémon porc. Il est aveugle, car ses poils recouvrent ses yeux. Son odorat et son ouïe se sont développés en complément. En hiver, il utilise ses défenses pour briser la glace et boire. Si Cochignon s'arrête de bouger et que ses poils du dos son hérissés, c'est qu'il se sent menacé et est prêt à charger."


Cette masse poilue était donc un Cochignon, comment j'allais bien pouvoir me débrouiller avec un truc pareil ? Je devais trouver de quoi se pokémon souffrait afin de mieux résoudre son problème. Je commençais à presser mes mains dans certaines parties du corps pour voir comment le pokémon réagissait, mais rien. A part un "Cochii." de sa part, j'étais bien avancer. Je m'assois devant lui, désespérer.

"*Soupir* tu ne peux pas un peu m'aider ?"

"Cochii."

"Merci, j'avais compris."

Comment je pouvais différencier un "Cochii." d'un "Cochii." ? Hein ? Mademoiselle Hortense s'approchait vers moi, peut être avait-elle entendu ma détresse ?


"Alors, ne sent-tu pas la détresse de ce pokémon ?"


"Non, personnellement, je ne sens rien, a part son odeur."

"Sois plus observateur. Je suis sûr qu'en te concentrant un peu, tu trouveras."

Mademoiselle Hortense s'en alla voir d'autres élèves. Génial, j'étais bien avancer, plus observateur hein ? Avec cette touffe de poils impossible de voir quoi que se soit... À moins qu'elle voulait dire par là qu'elle voulait que je le tonde façon chevroum ? Non ça ne devrait pas être ça, je regardais attentivement le visage du Cochignon, quand je remarquai une certaine singularité dans son petit pif rose. Il n'arrêtait pas de le remuer dans tous les sens... Peut être avait t'il un problème dans son odorat ? J'avais peut-être un moyen d'y remédier...

"Mavis j'ai besoin de toi !"

"Utilise doux parfum !"

Une douce odeur se fit sentir, le nez du Cochignon s'arrêta de remuer dans tous les sens. Tout à coup, ses poils commencèrent à se hérisser. Je me rappelai vaguement de la description du pokédex, si Cochignon avais les poils hérissait, c'est qu'il était prêt a charger... C'est mauvais, signe, sauve qui peut ! Le Cochignon chargea en ma direction, je m'écartai pour ne pas me prendre un coup de défense. C'était la panique ! Vite trouver une solution... Le Cochignon se redirigea vers moi prêt à m'empaler. Je prenais une grande inspiration. Pas encore... pas encore... Maintenant ! Je sautais sur le dos, du Cochignon puis essayais de freiner sa course avec ses cornes. J'étais déjà monter sur des tauros a un plus jeune âge, mais jamais sur un pokémon comme celui-ci... Le Cochignon s'arrêta net, il était même apaisé. Mademoiselle Hortense revins vers moi, pourvu qu'elle n'ait rien vu au spectacle de rodéo...

"Ah, je vois que tu as trouvé d'ou venait le problème. Ce Cochignon a de légère douleur aux niveaux de ses défenses. Il suffit juste de les masser délicatement. "


"Ah d'accord... et il n'avait pas de problème au niveau du nez...?"


"Non, pourquoi une question pareille les Cochignons ont l'habitude de remuer leur nez."


"Cochii."

"Ah, non pour savoir..."

Fiou, elle n'avais pas l'air d'être au courant de ce qui s'était passé. Surement était-elle trop occupé a faire la positon du lotus ou je ne sais quoi...  Ce Cochignon, m'aura bien donner de la peine au début, mais tout s'est bien finit, même si je ne vois pas vraiment la différence entre avant et après, mais je vais me contenter de ça. Comme quoi faire du rodéo à dos de Tauros m'aura servis pour ce cours...


_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4051
Points d'Expériences : 2006
Scientifique Chercheur Pokemon
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Dim 4 Juin - 17:11
Cours yoga - Et un massage un...


L.A.

 

 


Je me suis habillé légèrement pour ce cours car j’exècre la chaleur. Mais par chance ou par coïncidence météorologique il fait frais et c'est tant mieux. Ce cours à lieux dehors à ce qu'il paraît c'est de la kinésithérapie. Pour moi c'est un peu barbant mais certains de mes Pokémons sont courbaturés le lendemain des entraînements car ils se sont mal étirés. C'est uniquement pour en prendre mieux soin que je suis ici à écouter le cours long de Mme Hortense.

Après de longue heures à l'écouter et à la regarder, elle tend à chaque élève du matériel de soin et une Pokéball. J'espère sincèrement que ce sera un « client » facile et que je n'aurais pas à m'occuper d'un cas difficile en bon débutant que je suis. Par précaution, et pour ma propre sécurité je sors Terry, Elsa, Phoën et Speedy histoire que si le Poképatient est sur les nerf qu'il ne m'attaque pas directement. Je me place derrière Speedy et envoie la Pokéball du patient devant elle. Le flash blanc me laisse apercevoir un Pokémon avec deux grand dard et un vrombissement d'aile s'élève jusqu'à mes oreilles. Mon patient est un Dardargnan.

Il n'a pas l'air bien et j'ai l'impression qu'il à des cernes assez profonde.

-Salut Dardargnan qu'est-ce qui ne vas pas ?

A peine m'a t-il vu qu'il se lance sur moi dard en avant.

-Speedy, abri !

Elle lance son mur de protection juste avant la percussion de Dardargnan.

-Écoutes je ne te veux pas de mal. Je suis la pour t'aider.

Le Dardargnan se stabilise et me regarde dans les yeux. Un filet de morve descends de ses narines. Il commence à descendre pour se poser au sol. Je m'approche de lui doucement pour ne pas plus l'énerver qu'il ne l'est déjà. Seul mon Sabelette m'accompagne.

-Qu'est ce qui ne va pas ?

Il me parle de ses problèmes et Terry essaie de me traduire le tout de manière explicite. Alors... Du mal à dormir, le nez pris et mal aux yeux... Hein ? Mais c'est pas un massage qu'il lui faut mais voir un vrai médecin. Et j'en suis pas un. Elle croit quoi la prof qu'on est des génies du massage ?! Bon on va voir ce qu'on peut faire quand même.

Alors réfléchissons.... Si il a des troubles du sommeil c'est parce qu’il à le nez pris, si il à mal aux yeux c'est qu'il ne dort pas assez. Tout est lié. Donc je dois lui déboucher les narines avec des techniques de massage... Calme toi y a forcément une solution... Il me faudrait de la chaleur et du froid. Heureusement j'en ai.

-Elsa, Phoën venez s'il vous plaît. Je vais avoir besoin de vous pour déboucher ses narines du coup on va faire simple. Elsa refroidit la température autour de lui.

Elsa sautille autour du Dardagnan et commence à faire neiger. Il ne faut que peu de temps pour que l'effet escompter se produise, le nez de Dardagnan coule à flot. Une fois que son nez ne coule plus, je décide de vraiment lui faire un massage au niveaux des yeux pour lui calmer sa douleur. Mais ses yeux sont fait de membrane alors pas question d'y mettre les mains. On va faire de la thermothérapie comme avec le nez.

-Phoën viens dans mes bras. Et toi Dardargnan ferme les yeux et allonge toi par terre comme si tu voulais dormir. Voilà comme ça. Maintenant inspire lentement par le nez et laisse toi faire.


Je pose Phoën devant devant ses yeux et demande au petit de chauffer doucement l'atmosphère. Une douce chaleur se fait ressentir autour de nous. Je passe mes mains sur les yeux du Pokémon et les masse délicatement pour ne pas les abîmer. Je m'arrête au bout de cinq minutes et le regarde en train de se détendre. C'est peut-être ce qu'il lui faut.

Je recommence une opération de massage oculaire avec succès et un ronflement commence à se faire entendre. Je regarde Dardagnan avec stupéfaction... Il s'est vraiment endormi ? Ca veut dire que... qu'on à réussi !!! Youpi !!! Je crierais victoire plus tard j'ai pas envie de le réveiller de suite. Mais vu l'heure avancé je devrais peut-être le ramener à Mme Hortense.

-Aaaaaaah ça me donne envie de faire une sieste tiens...


-Chuuut... vous allez le réveiller.

Mme Hortense vient de faire irruption à côté de moi.

-Vous avez l'air d'avoir réussi.

-Plus ou moins je ne sais pas si il sera plus agréable au réveil.

-Oh mais si.  Il n'y a pas de raison.

Je rappelle Dardargnan dans sa Pokéball et la donne à Mme Hortense.

-Tenez je vous le redonne. J'ai fait tout ce que j'ai pu en fonction de ses petits problèmes.

-Merci !!!

Plus j'ai cours avec elle plus j'ai l'impression qu'elle est insouciante. Vraiment insouciante... C'est pas tout ça mais je me ferais bien masser moi...
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11797
PNJs
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   Ven 8 Sep - 7:49
Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon


Barème

Qualité du RP /5
Originalité globale /5
Interaction avec le Pokémon choisi /5
Logique des exercices réalisés /5
Note finale : /20  

Commentaire général


Dans l'ensemble, une jolie petit flopée de cours. Tout le monde a mis la main à la pâte en interprétant par moment d'une manière complètement barrée les consignes. Mention spéciale pour le cours de Yoga, j'ai vu des choses qui me hanteront longtemps, en anatomie Pokemon.

Notes

Aileen Sôma
Qualité du RP 5/5
Originalité globale 4/5
Interaction avec le Pokémon choisi 5/5
Logique des exercices réalisés 3/5
Note finale : 17/20  

Erika d'Eleos
Qualité du RP 3/5
Originalité globale 3/5
Interaction avec le Pokémon choisi 3/5
Logique des exercices réalisés 2/5
Note finale : 11/20  

Bellamy Wallace
Qualité du RP 5/5
Originalité globale 3/5
Interaction avec le Pokémon choisi 4/5
Logique des exercices réalisés 3/5
Note finale : 15/20  

Audrey Hatoria
Qualité du RP 2/5
Originalité globale 3/5
Interaction avec le Pokémon choisi 4/5
Logique des exercices réalisés 2/5
Note finale : 11/20  

Elliot Mirage
Qualité du RP 4/5
Originalité globale 3/5
Interaction avec le Pokémon choisi3 /5
Logique des exercices réalisés 3/5
Note finale :13/20

Ana C. Gladio
Qualité du RP 3/5
Originalité globale 3/5
Interaction avec le Pokémon choisi 3/5
Logique des exercices réalisés 3/5
Note finale : 12/20

Hagawa Haru
Qualité du RP 3/5
Originalité globale 3/5
Interaction avec le Pokémon choisi 3/5
Logique des exercices réalisés 2/5
Note finale : 11/20

Logan Atkinson
Qualité du RP 3/5
Originalité globale 2/5
Interaction avec le Pokémon choisi 2/5
Logique des exercices réalisés 3/5
Note finale : 10/20

_________________
Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon   
Cours Yoga - Kinesitherapie Pokémon
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :