Partagez | .
Toutes les rencontres se font par hasard, mais rien dans ce monde n'arrive par hasard.
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 17
Jetons : 956
Points d'Expériences : 277

MessageSujet: Toutes les rencontres se font par hasard, mais rien dans ce monde n'arrive par hasard.   Ven 3 Mar - 11:55



Toutes les rencontres se font par hasard, mais rien dans ce monde n'arrive par hasard.
Rodrigue Miles, Matsuo Kyokai


Date : mi janvier 2017

La reprise des cours fut difficile après les vacances de fin d’année. Il s’était passé tellement de chose en à peine un mois, que j’avais du mal à me remettre dans le bain des cours.
La sortie capture et l’arrivée d’Osselait avait déjà été source de problèmes. Malgré plusieurs tentatives d’approches de ma part, il était toujours aussi craintif et m'avait blessé à plusieurs reprises dés que j'avais tenté une approche, et il s'en était fallu de peu pour qu'il ne soit blessé, à cause de Pix et sa tendance à l'agressivité quand j'étais menacé. N'ayant pas trouvé de solution viable, j’en étais venu à me décider à le donner. J'avais d'ailleurs proposé à Mikato de se faire une sortie, et je comptais lui donner à elle. Elle était douce et saurait certainement apprivoiser Osselait.
Ensuite, il y avait le problème Ashley. Bien qu'elle ne soit pas elle-même un problème, mais depuis le nouvel an, notre belle et franche amitié avait pris un étrange virage. Ce n'était pas que je ne l'appréciais plus, au contraire, mais la voir aussi féminine et aussi mignonne m'avait rendu tout chose, et ce n'était pas des sentiments que l'on pouvait ressentir pour une amie. Je ne pouvais m’empêcher de repenser à elle et sa tenue de ce soir-là qui m’avait fait beaucoup d’effets. Une certaine gêne entre nous s'était installée et ne voulait plus disparaître.
Et pour m’achever, à la reprise des cours, les profs ne nous avaient pas épargné, et je me retrouvais avec une quantité de travail assez imposante, qui me faisait travailler jusqu’à très tard et occupait mon esprit une grande partie du temps.
Je n’avais plus vraiment eu l’occasion de sortir ou d’entraîner Pix qui semblait parfaitement bien vivre sans entraînement, même s’il me semblait qu’il s’était un peu ramolli dernièrement.
Ce jour-là n’échappa pas à la règle. Je n’avais pas eu beaucoup de cours dans la journée, mais j’avais passé une bonne partie de mon temps libre à bosser dans l’une des nombreuses salles d’études du dortoir, sur les devoirs que j'avais.
Au bout de trois heures à fixer mes livres et mes notes, j’avais le cerveau à la limite de la surchauffe, et j’avais besoin de faire une pause pour m'aérer l'esprit. Je n'étais pas un bûcheur, et c'était rare que je doive passer autant de temps sur du travail scolaire.
Je rassemblais mes affaires, les rangeais dans mon sac et allais les poser dans ma chambre, les jetant sur mon lit, avant de prendre la direction de la sortie pour prendre l’air et le soleil.
Comme d’habitude, Pix m’accompagna et me suivit tranquillement. J’avais l’esprit ailleurs, et je ne savais plus comment faire le tri dans tout ce qui me tracassait. Je n’avais pas envie d’en parler à quiconque, et puis de toute façon, qui aurait pu m’aider ?
Ma mère n’était pas dresseuse et n’aurait pas pu m’aider pour Osselait ni pour les cours, et il était hors de question que je lui parle d’Ashley et des questions que sa présence amenait. Il en était de même pour Ruri qui était plus douée avec les pâtisseries que les pokemons, en plus du risque de me faire rire au nez si je lui parlais de mon amie. Taro était trop jeune et je n’avais pas d’amis assez proches à l’Académie pour me risquer de parler de mes états d’âmes avec eux. Papa aurait pu me conseiller sur les deux tableaux, mais il n'était plus là...
Je marchais d’un bon pas, profitant du beau temps et du soleil qui brillait. Je n’étais pas le seul à avoir eu l’idée de sortir, et il y avait quelques camarades qui profitaient du beau temps comme moi.
Je m’arrêtais à proximité des serres et m’allongeais dans l’herbe dans un coin tranquille. Je fermais les yeux quelques instants profitant du calme environnant. Pix s’était installé à côté de ma cuisse droite et je le sentis s’installer pour faire une bonne sieste.
Je laissai mes pensées dériver, passant sur les différents sujets qui me tracassaient, pour finalement s’arrêter sur le sujet qui m’occupait le plus l’esprit, Ashley.
Nous restâmes un moment ainsi, sans rien faire d’autre que lézarder au soleil, quand j’entendis du bruit un peu plus loin et juste après je sentis un poids sur mon ventre qui me fit ouvrir les yeux et me relever brusquement.
C’était un pokemon que je reconnu comme l’un de ceux qui peupler l’Île d’Alola, mais le nom m’échappait sur le coup. C’était une petite boule de poil, blanche et grise avec quelques tâches marron et jaune. De petits éclairs sortaient de ses joues et il me regardait avec bonne humeur. Il me faisait penser un peu à un pikachu, mais un peu plus rond.
Ça ne pouvait pas être un pokemon sauvage, alors je lui dis :

- Salut toi, qu’est-ce que tu fais là, et où est ton dresseur ?

Pix était sur la défensive et commença à grogner. Je l’arrêtais d’un geste de la main, et même s’il ne grogna pas plus, il restait méfiant et sur le qui-vive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5223-natsuo-kyokai-debarque-a-l-academie-fini#56478 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5260-matsuo-kyokai-noctalien-cours
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: Toutes les rencontres se font par hasard, mais rien dans ce monde n'arrive par hasard.   Sam 25 Mar - 16:20

- Recommencez, j’ai peur de comprendre…

Shaofouine et Gringolem, bien embêtés refirent des signes de la main, pendant que Ludicolo, penaud, était assis derrière eux. Grâce à leurs signes, Rodrigue commençait à entrapercevoir ce qu’il s’était passé durant les cinq dernières minutes. Il rentrait dans le chalet pendant un tout petit moment, histoire de ranger sa dernière lecture et de sélectionner un nouvel ouvrage à étudier et c’était déjà la catastrophe. Les grands Pokémon jouaient tranquillement à l’Obalie au prisonnier. C’était une variante du célèbre jeu, qui demandait d’utiliser le Pokémon du jumeau comme projectile. Soit. Mais donc l’ananas géant avait eu la brillante idée d’essayer de varier les balles. Tentant d’ignorer Vostourno et Pyronille qui étaient morts de rire à côté, ainsi que Lamantine qui consolait Polarhume, le Dresseur remontait doucement le fil. Ça avait commencé avec Baudrive, qui avait flotté et s’était envolé au loin. Pas de problème, ça arrivait tout le temps. Puis Crabicoque qui avait perdu son rocher et qui était parti en chercher un nouveau. Idem, c’était courant. Ensuite était venu le tour de Grindur, qui avait bien sûr fait un seul tour avant d’être abandonné. Enfin, Polarhume, qui avait pris peur et qui s’était mis à pleurer. D’accord. Et donc, le dernier projectile testé fut Togedemaru, qui s’était envolé, et était parti loin. Très loin. Saleté de Champ Magnétique…

Voilà donc la situation : plusieurs Pokémon traumatisés, d’autres disparus, et un Dresseur très, très, très las. Sur ces entrefaites, le frangin revint de sa course aux boissons énergisantes, son Arcko mascotte sur l’épaule. Devant l’air de son double, il lâcha un « ben alors qu’est-ce qu’il y a » et vit expliquer la situation. Après une bonne quinte de toux due à une crise de rire et un coup de poing de réaction, il proposa de garder la troupe pendant que Rod’ partait chercher ses envolés. L’insecte et ballon furent vite retrouvés : l’un était tout juste à côté alors que l’autre répondit par une Explosion au sifflement. Les cris qui suivirent indiquèrent qu’il s’était encore perdu dans un nid de Pokémon oiseau. Mais bon au moins il ne manquait plus que l’écureuil caractériel. Sérieusement, il n’en pouvait plus de celui-là. Vivement qu’il lui trouve un nouveau Dresseur… et le plus tôt sera le mieux. Avec Tropius en repérage aérien, il trouva bien vite la bestiole, qui avait volé jusqu’aux serres. Et c’est donc tout naturellement qu’il retrouva son Pokémon avec un autre Dresseur. Interrogation de la conscience : est-ce qu’il balançait la Pokéball de Togedemaru à côté de ce pauvre hère et qu’il abandonnait l’électrique comme ça ou est-ce qu’il allait s’assurer de la coopération du pauvre élève ? Pourquoi est-ce qu’il était trop gentil pour ce monde ?

- Hem, salut ! J’m’appelle Rodrigue et ça doit être mon Pokémon… Désolé qui t’ait dérangé. Par pur hasard est-ce que tu voudrais le garder ? Il s’entend pas du tout avec le reste de mon équipe.

Ni avce moi, avait-il ajouté pour lui. Rapide, précis efficace, on tournait pas autour du pot. Pas de jeton, pas d’échange, il voulait juste être débarrassé de l’écureuil. Le plus vite possible…

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Johto
Âge : 16
Niveau : 17
Jetons : 956
Points d'Expériences : 277

MessageSujet: Re: Toutes les rencontres se font par hasard, mais rien dans ce monde n'arrive par hasard.   Mer 10 Mai - 16:31



TOUTES LES RENCONTRES SE FONT PAR HASARD, MAIS RIEN DANS CE MONDE N'ARRIVE PAR HASARD
RODRIGUE MILES, MATSUO KYOKAI



Date : mi janvier 2017
Le petit écureuil commença à piailler gaiement, semblant content d'être là. Je ne compris pas ce qu'il voulut me dire mais je ne pus m'empêcher de le trouver trop mignon.
Avec un petit rire, je l'arrêtai :

- Doucement, je ne comprend pas ce que tu dis. Enfin si tu es par ici, c'est que ton dresseur ne doit pas être loin. On va l'attendre, il devrait venir te récupérer.

Je me réinstallais tranquillement dans l'herbe, la petite boule de poil sur le ventre. J'entendis les grognements de Pix à côté de moi, mais ne fit pas cas. Je savais qu'il ne l'attaquerait pas – il l'aurait déjà fait s'il avait voulu – et qu'à part montrer son mécontentement, il n'irait pas plus loin.
Pour ne pas qu'il se sente lésé, je glissai une main dans le pelage de ma boule de feu pour l'apaiser. Il se tut et je repris mon activité très intense de lézardage au soleil.
Le Togedemaru, puisque tel était son espèce, sembla un peu déçu de notre manque d'activité, mais finit par faire comme nous.
Nous ne restèrent cependant pas longtemps tranquille, car j'entendis des pas se rapprocher vers nous.
J'ouvris les yeux et me relevai doucement, laissant le pokemon électrique glisser de mon ventre pour atterrir sur mes jambes.
C'était un blond, un peu plus grand que moi, qui m'était arrivé de croiser dans les couloirs de l'académie. Je ne le connaissais pas du tout, mais il ne semblait pas méchant. Il s'approcha de moi et me dit :

- Hem, salut ! J’m’appelle Rodrigue et ça doit être mon Pokemon… Désolé qui t’ait dérangé. Par pur hasard est-ce que tu voudrais le garder ? Il s’entend pas du tout avec le reste de mon équipe.

Je comprenais ce qu'il vivait et je ne pus m'empêcher de penser à Osselait qui devait dormir dans sa pokeball. Mais pouvais je prendre soin d'un pokemon alors que j'avais moi-même les mêmes problèmes.

- Salut, moi c'est Kyokai. Je sais pas trop, tu es sur de vouloir me le donner à moi ? Je veux dire on se connaît pas.

J'étais tout de même un peu hésitant. Je regardais Togedemaru toujours sur mes jambes, en train de me regarder les yeux brillants semblant attendre quelque chose de moi.
Après tout, le feeling passait déjà beaucoup mieux qu'avec Osselait. Je jetais un œil à Pix, curieux de voir sa réaction.
Il ne semblait pas apprécier des masses le petit pokemon électrique, et le regardait avec sévérité. Togedemaru se désintéressa de moi et glissa au sol pour s'approcher de mon starter. J'étais un peu sceptique de cette tentative et je me préparais à intervenir.
Pourtant à ma grande surprise, à part un léger grognement d'avertissement il le laissa approcher. Par contre il ne le laissa pas monter sur son dos et le fit rouler plus loin. Je trouvais la scène attendrissante et ça me décida.

- Bah après tout pourquoi pas, il mettra de l'ambiance au moins.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5223-natsuo-kyokai-debarque-a-l-academie-fini#56478 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5260-matsuo-kyokai-noctalien-cours
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Toutes les rencontres se font par hasard, mais rien dans ce monde n'arrive par hasard.   

Revenir en haut Aller en bas
Toutes les rencontres se font par hasard, mais rien dans ce monde n'arrive par hasard.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-