Partagez | .
[Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Sam 4 Mar - 17:48

Aujourd’hui est un grand jour. Enfin disons qu’aujourd’hui est un jour différent. On va participer à un cours du Général Jackie. Mais pas un cours de fitness intense comme la dernière fois. Ici c’est plutôt un cours Pokeathlète en extérieur qui nous attend. Nous n’avons pas encore eu plus de précision, le général veut garder ça secret mais quelque chose me dit que c’est une grosse journée qui nous attend. Elle ne fait jamais rien à moitié, et elle n’est pas prête de commencer. Evidemment, les Pyrolis ont quand même eu le droit à leur entrainement matinal sinon ce n’est pas drôle. Il n’était pas plus difficile que d’habitude mais pourrait déjà fatiguer certaines. Les nouvelles en particulier vont malheureusement commencer désavantagées par rapport aux « anciennes » qui ont l’habitude de cette routine. Après, disons qu’elles ont quand même jusqu’à 14h30 pour se reposer. C’est l’heure de rassemblement donnée par le général, et pas question d’être en retard sous peine de se voir punir très sévèrement.

L’an dernier, j’ai fait un cours spécialité Pokeathlète. Je ne me sentais pas encore très à l’aise à l’académie et je dois avouer qu’il ne s’est pas très bien passé. Le garçon qui était avec moi, Axel, ne m’a pas bien aidé dans la tâche qu’était de soigner des pokemons de la centrale électrique. J’ai fait de mon mieux ce jour-là mais j’ai encore le sentiment que ce n’était pas suffisant. Depuis, je me suis grandement entrainée, je ne suis plus la même débutante. Après, selon certaines rumeurs, le thème de cette fois-ci serait « Espion » et je dois vous avouer que je ne suis pas très enchantée. La dernière fois que j’ai dû jouer ce rôle qui ne m’appartient pas, je me suis lamentablement vautrée. C’était une catastrophe de A à Z. Il faudra tout faire pour que cela ne se reproduise pas cet après-midi.

Assise sur mon lit, je reste toujours pensive. J’ai tout de même un handicap sérieux. Une main presque invalide. Le parcours me demande d’avoir un corps sportif, capable d’exécuter un certain nombre de prouesse. Mais est-ce que aujourd’hui j’en serais capable. Je ne peux même pas sérer le point, la main encore trop douloureuse. Doucement, je la bande avec des bandes blanches. Ensuite, j’enfile une mitaine noire. Ca camoufle bien le violet inhabituel de ma peau et tient les tissus tendus. Une sorte de gant à but médical. Et puis, d’une certaine façon, ça me donne un petit style. Je sais qu’Aria participe à ce cours aussi. Elle est très enthousiaste comme d’habitude, j’ai hâte de voir ce que cela va donner. Il faut croire que son changement de parcours l’a rebousté. Je suis contente pour elle, j’avais l’impression qu’elle était malheureuse en Scientifique.

14h25, j’enfile mon sweat chaud et mon legging noir pour quitter le dortoir. Misis vole au-dessus de ma tête mais tous les autres sont dans leur pokeball. J’aviserais une fois sur place de quel pokemon je devrais utiliser pour ce cours spé. J’essaie de varier au maximum dans mes choix pour m’assister, afin que tout le monde participe et que je comprenne dans quel domaine ils sont les meilleurs. Après, je ne peux pas toujours appliquer cette logique. Misis, me voyant songeuse, couine pour crever la bulle que je m’étais créé. De ma main droite, je sers fort mon collier. Cette pierre rose est très importante et me rappelle chaque jour le lien qui m’unit avec mes pokemons. Je relève la tête avec un sourire adressé à mon Strassie et trottine pour rejoindre le point de ralliement, déterminée.

Le groupe marcha jusqu’à un zone que je reconnais. Nous ne sommes pas très loin de la plage. Je reconnais pas mal de mes amis dans le groupe mais pour l’instant chacun reste dans son coin. Personne ne veut offenser le général qui nous surveille. Quand elle crie le fameux « GARDE A VOUS », tout le monde exécute, comme des robots bien programmés. C’est peut être l’une des choses que l’on apprend le plus vite ici : écouter la référente des Pyrolis. A vos risques et périls. Toujours en position, elle commence par nous mettre en garde sur la difficulté de ce cours. J’ai bien compris le message, je devrais me débrouiller seule. Inutile de me plaindre pour ma main, ça ne passera pas. Je n’avais pas l’intention de le faire de toute façon. Jackie sortit de son dos des drapeaux rouges et jaunes, de taille moyenne en forme de triangle, comme ceux sur les plages pour annoncer la force de la mer. Mais je doute que cela serve à ça.

Les explications de l’objectif du jour arrivent enfin. Une bataille aux drapeaux. Je vais bien m’amuser moi. Un jeu de compétition où le meilleur sur une multitude de compétence l’emporte ? C’est le paradis. Le dernier que j’ai fait remonte au paintball avec Alban mais quelque chose me dit que ça sera moins subtil que ce que j’ai pu faire avec le Voltali. Le terrain qui se dévoile sous nos yeux est la plage tout entière. Pleins d’obstacles en tout genre, comme un mini terrain de guerre, se profilent devant nos yeux. J’en ai déjà des frissons d’excitation. Bien sûr, il y a toujours un débile pour couper le général. Tant pis pour lui, il fait des pompes tout seul avec Godzilla sur son dos.

Maintenant, il ne reste plus qu’à attendre que Jackie nous répartisse par équipe, ou seule ça va dépendre de ma chance. J’avoue que les deux cas me conviennent, mais le moins risqué  serait de le faire par deux vu l’état de ma main. En attendant que mon matricule soit prononcé, j’inspecte le champ de bataille. Il va falloir construire une base pour protéger notre drapeau et aller chercher celui des autres. Quel endroit serait le plus intéressant pour agir ?

MATRICULE 295 IDALIENOR EDELWEN ET MATRICULE 80 HOPE SPETTEL VOUS FORMEREZ UNE EQUIPE ! VOUS AFFRONTEREZ UNE AUTRE EQUIPE COMPOSE DE MATRICULE 545 BLANCHE HOWKINS ET MATRICULE 612 LEILA ANDROS DANS 5 MINUTES !

Bon cette fois c’est à moi. Je mets quelques secondes à réaliser que j’ai un binôme, et en plus c’est Hope. Je traverse la foule pour retrouver la blonde, très heureuse de faire équipe avec elle. Avant de lui dire bonjour, j’adresse un coup d’œil  à nos adversaires. Deux Pyrolis, arrivée à peu près en même temps que moi. La bataille va être rude.

Salut Hope ! Comment tu vas depuis la dernière fois ? En tout cas je suis contente qu’on fasse équipe pour ce cours. On se connait déjà ça sera plus simple pour monter des stratégies et surtout se faire confiance lors des combats. Tu as vu nos adversaires ? Ce sont toutes les deux des Pyrolis. A croire que le général voulait nous voir nous entretuer sur le terrain.

Soudain, une idée me revint à l’esprit. La référente a dit que les combats pouvaient être en 1 vs 1, que nous n’étions pas obligées de tenir compte des équipe annoncées. Gênée de mon emballement, je reprends la parole.

A moins que tu ne veuilles pas faire équipe avec moi. Tu préfères peut être la bataille royale. A toi de choisir.

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 10200
Points d'Expériences : 2176

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Dim 12 Mar - 21:58

Hope avait toujours apprécié les plages, quelle que soit la saison. Et ça tombait bien, sur Lansat et toutes les autres petites îles de l'archipel où l'académie les emmenait, il y en avait partout. Trois ans plus tôt, avant qu'elle n'arrive ici, elle y était quasiment jamais allée. On ne peut pas dire que les côtes de Onde-Sur-Mer avaient été emménagées pour cette utilisation. De toute manière, avec les tuyaux de canalisation qui serpentaient la ville dans tous les sens, la qualité de l'eau devait être plus  que douteuse. Toutes ces questions qu'elle ne s'était jamais posées quand elle y habitait. Rétrospectivement, elle eut l'impression d'avoir fait un petit bout de chemin quand même. Même s'il était petit. C'était assez étrange, si elle trouvait que l'évolution de certaines de ses capacités s'étaient arrêtés depuis son arrivé sur Lansat, il y avait d'autres qui avaient bien évoluées. Elle ne savait pas vraiment comment les décrire, disons qu'elle avait l'impression de courir sur place tout en voyant plus loin. Ça devait être quelque chose de ce domaine-là.

Jackie ne les avait pas épargnées de l'entraînement matinal, mais celui-ci ne dérangeait plus la blonde à présent. Elle avait certes mis un moment, après son retour à reprendre le rythme très actif des Pyrolis, mais désormais elle n'avait plus de soucis à suivre les exercices, les entraînements. Ce matin, après l'entraînement, elle s'était battue comme d'habitude pour prendre sa douche avant de se rendre en cours. La matinée s'était passée comme à son habitude. Après le repas de midi, elle était retournée vite fait au dortoir pour se changer et mettre des vêtements plus appropriés pour le cours de pokéathétisme qui l'attendait après.
Le cours en question avait l'air cool. Elle ne prêtait plus particulièrement attention aux cris de la cap'taine. Yeux rivés sur le terrain que leur avait concoctée leur référente, elle essayait d'imaginer comment elle pourrait l'utiliser pour le tourner à son avantage.
Par chance elle se retrouva à faire équipe avec Idalienor, une Pyroli sympathique avec qui elle s'entendait plutôt bien. Cette dernière vint la saluer, la blonde lui répondit naturellement. Oui, cela ne se passait pas trop mal, oui, cela allait être un massacre.
Certes, leurs adversaires étaient également des Pyrolis, mais Hope ne les avait jamais vraiment approchées. Enfin si, elle avait déjà papoté quelque fois avec Leila qui s'était révélée être une Pyroli de pure souche et elle savait que Blanche avait une certaine relation avec le monde de la mode, ce qui était bien étonnant pour une Pyroli, mais c'était tout, grosso modo.

« Pourquoi on ferait pas équipe ? »

Ce n'était pas comme si sa partenaire désignée par Jackie était un boulet. Ainsi commença le cours. Elles avaient à peu près cinq minutes pour construire leur base avant de partir au combat. Elle attrapa un des deux drapeaux posés sur une caisse et fit à signe à Ida de la suivre.

« Je pense qu'il vaut mieux qu'on se mettre assez à l'écart de l'autre équipe pour que le cours ait plus d'intérêt avec les parcours et tout ça. »

Elles traversèrent le terrain pour se placer à l'opposé de l'autre équipe. Le terrain en question était si grand qu'elles apercevaient à peine leurs adversaires. Hope tâta le sol. Hm, le sable n'était sûrement pas assez humide et solide pour pouvoir creuser une base souterraine. Dommage, ça aurait pu être drôle.

« Hum, je propose qu'on se place ici, derrière le panneau en bois et qu'on déplace ce grillage métallique pour bien cacher le drapeau. Miel solidifiera le tout avec de la toile pour qu'on ne puisse pas y avoir accès simplement en déplaçant tout ça, mais je laisse quand même Kiwi et Mochi à l'intérieur pour qu'ils nous creusent un tunnel pour le retour dont l'entrée sera un peu plus loin, par exemple là-bas, vers le bac grand bac en plastique. Peut-être en-dessous, un truc comme ça, je pense pas qu'il doit être difficile à déplacer, et qu'on se mettent à deux pour trouver leur où elles ont mis leur drapeau tout en laissant quelques Pokemons pour surveiller la base, genre, un spectre par exemple. ... Enfin, je dis ça, mais je sais pas trop ce que cap'taine veut dire par « construire une base ». Je veux dire, c'est un peu compliqué de construire un vrai truc avec des portes et tout tout en étant discret sur une plage, quoi. 'Fin, j'imagine que si on barricade le tout, ça devrait être bon ? »

Bon, la seule faille dans son plan, qu'elle avait omis de dire à sa partenaire, était qu'elle n'était absolument pas certaine de la capacité de ses Pokemons à se repérer sous le sol, en creusant, et à estimer la distance parcourue.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Mar 14 Mar - 21:47

C’est vrai que j’ai toujours préféré travailler en équipe. Comme on dit, l’union fait la force. Cela permet de se compléter et éventuellement combler les faiblesses de chacun. C’est en tout cas ainsi que je le vois. Pour être honnête, il a bien sûr d’autres arguments qui entrent en jeu. Premièrement, vu l’état actuel de ma main, mes chances de gagner seule sont quasiment nulles. Certaines actions physiques sont hors de ma portée actuelle, ce qui pourrait m’être fatal pour ce genre de compétition. Deuxième, je profite de l’instant présent. Si mes projets se réalisent à terme, je serais probablement seule régulièrement. Alors j’ai besoin d’au maximum sentir ce contact humain, cette entraide, pour que jamais je n’ai à le regretter.

La blonde accepte de faire équipe avec moi. Ouf, voilà un poids en moins sur le cœur. Plus légère, je peux désormais me lancer à fond dans ce cours. En trottinant, nous rejoignons vite l’extrémité ouest du terrain. Naturellement, chaque équipe s’est séparée de son côté pour mettre en place les premières stratégies. Rapidement, une fois cachée derrière une balustrade en  bois, Hope prend les devants en proposants une idée pour débuter. Attentive, je me concentre pour visualiser son idée. Un tunnel ? Surprenant mais pourquoi pas si la chose est maitrisée. Il serait embêtant que l’on reste coincé à l’intérieur. Et ce n’est pas Jackie qui viendrait nous aider. Sinon j’adhère plutôt à ce qu’elle dit.

Ca me parait pas mal. En espérant simplement que le tunnel ne s’effondre pas mais cela me parait être une bonne solution de repli, et surtout rapide. Et puis pour la base, je pense qu’il faut qu’elle soit un minimum protégée et le drapeau peu visible. Après on ne peut pas faire grand-chose de plus. Donc toutes les deux on part à la recherche de leur drapeau ? Dans ce cas, je vais aussi laisser avec tes pokemons à la base Hiro et Pop. Ils sont malins et efficaces, ça va faire une bonne équipe de protection. Je vais utiliser ma Nirondelle. Elle vole assez vite et pourra nous dire où se situe la base par sifflement. Enfin ça ne sera pas hyper précis mais ça nous donnera une idée. Après l’autre question est de savoir comment nous allons nous rapprocher d’elles discrètement.

LES 5 MINUTES SONT ECOULEES ! LA PARTIE PEUT COMMENCER !

Ca y est, le coup de sifflet est donné, la partie peut enfin officiellement débuter. Nous n’avons pas pu encore nous donner tous les détails mais je présume que l’on devra bien faire avec. On ne conteste jamais le général. Mon regard se balada alors sur la plage et tous ces éléments. Il faut dire que le général y a mis les moyens. Il y a des obstacles en tout genre. Des fosses, des rondins, des plans inclinés, des barres métalliques. Pas mal de zone qui nous permettrons de faire des pauses pendant notre parcours. Cela rendra la marche vers leur base plus facile. Bon, il est temps de mettre en place la première phase du plan.

Ainara, j’ai besoin de ton aide.

L’oiseau sort de la pokeball et pose ses petites pattes sur le sable humide à mes pieds. Encore à couvert, je peux lui donner les instructions tranquilement. Je lui explique sa tâche, et la façon de communiquer qu’elle devrai utiliser. Si le drapeau est au centre du terrain, c’est un sifflement court, s’il est vers le milieu c’est deux sifflements, s’il est loin c’est trois sifflements. En revanche, si le drapeau n’esr pas visible, c’est un sifflement long et s’il est mobile, ça sera un sifflement court plus un long. Je m’assure que la Nirondelle ait bien compris les consignes et d’un geste de la main, je lui indique de prendre son envol.

Dos au mur de bois, nous attendons patiemment qu’elle revienne avec la bonne information. Après une dizaine de secondes, un sifflement long nous parvient. Et zut, il n’est pas visible. Ils ont dû le planquer de manière à ce que du ciel il ne soit pas accessible. Le pokemon oiseau continue de voler au-dessus du terrain mais sans revenir vers nous. En quoi il risquerait de révéler la position de la base. Pour l’envol, elle avait fait des zigazags à ras du sol pour brouiller les pistes mais pour l’atterrissage c’est plus difficile.

Bon, il semblerait que les filles aient décidé de bien planquer le drapeau. Il va falloir qu’on attaque de front si l’on veut pouvoir le localiser. Tu veux la jouer en finesse ou plus frontale ?

Bon on sait déjà quelle option je préfère mais je veux quand même avoir son avis. Visiblement peu dérangée par cette idée, nous nous jetons hors de la barrière en bois pour rejoindre au plus vite la cachette suivante. 10 mètres plus loin, se sont trois rondis empilés qui nous servent de protection. Cherchant d’autres solutions, mes yeux sont vites attirés par une grosse malle située quelques mètres sur le côté, vers le centre.

J’aimerais bien savoir ce qu’il y a là-dedans. Tu m’aides à la traîner ?

Rapidement, nous tirons la mallette d’un mouvement sec vers nous pour la cacher et en découvrir son contenu. Pour l’instant, Blanche et Leila n’ont pas l’air de bouger. Ce m’arrange je dois bien l’avouer. Il faut juste espérer qu’elle ne nous saute pas dessus dans la seconde. Intriguée, j’ouvre le coffre et découvrir avec étonnement tout un équipement de Paintball, avec des balles de toutes les couleurs et de gros pistolets, avec assez de munitions pour contenir au moins 60 billes de couleurs. Ce n’est pas sans me rappeler une mission récente. De très bons souvenirs. Amusée et toute excitée, je me tourne vers ma partenaire.

Ça te dirait d’embêter nos adversaires dans leur recherche de notre base avec, hum disons, des couleurs arc-en-ciel ?

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 10200
Points d'Expériences : 2176

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Dim 19 Mar - 18:09

Ida semble ne pas dénigrer l'idée de la blonde. Elle proposa d'ailleurs de mettre également ses Pokemons à disposition pour l'exercice. Parfait ! Ainsi, l'équipe de protection se mit en place avec sbire #1 Pop type Posipi, #2 Gummy type Spectrum, #3 Hiro type Galvaran, #4 Malware type Skelenox, #5 Miele type Statitik, l'équipe de repli quant à elle était constituée de sbire #6 Mochi type Marcacrin et #7 Kiwi type Ningale avec le soutient de #3 en cas de problème. Finalement, il y avait l'équipe de recherche aérienne avec #8 Ainara type Nirondelle et celle de recherche terrienne avec Colonelle Edelwen, Colonelle Spettell et sbire #9 Dakine type Arcko, soutenue par #10 Twinings type Tarsal. Here we go !

Les cinq minutes de préparation, durant lesquelles Miele et Hope préparèrent la base, s'écoulèrent. Les équipes se positionnèrent. Ida ne perdit pas un instant et se fit appel à sa Nirondelle pour lui expliquer ce qu'elle attendait d'elle. Hope se tint à l'écart, elle observait le terrain qui s'étendant devant elle. Mh, il était compliqué d'avoir une vision précise avec tous les obstacles qui parsemaient la zone. Cap'taine n'avait pas fait son boulot à moitié.
Elle avait fait appel à Twin pour l'infiltration quand elles auront localisé la base ennemie. Cependant, elle n'avait pas l'impression que ses dons de téléportation s'étaient énormément amélioré depuis qu'il était sorti de son oeuf, elle espérait qu'il ne provoquera pas de catastrophe. En vrai, tout ce qu'elle prévoyait était moyennement sûr, à commencer par le tunnel qu'elles ne pourront même pas utiliser, si ça se trouve. Enfin bon ! Laissons la chance jouer son rôle. La blonde prit la peine d'expliquer une dernière fois à son équipe le rôle de chacun. Elle avait déplacé des planches de bois pour les appuyer contre une barrière métallique et créer ainsi un semblant d'abri. La zone était ensuite entouré d'obstacle divers tel que des barils, du fil barbelé (oui oui, Cap'taine était sérieuse), des conteneurs et même des cactus. Oui, des cactus. Peut-être était-ce des souvenirs des Cacturnes battus à mains nus par la tyran de référente, qui sait ? Miele avait fixé l'abri de fortune avec sa toile, désormais, il ne lui restait qu'à renforcer la construction en cas de soucis. Le duo de spectres devait se balader dans les conteneurs pour empêcher toute intrusion dans la zone. Ces conteneurs étaient par ailleurs d'excellents leurres. Leur taille aurait pu constituer une excellente base, mais ce n'était pas le cas. Si leurs adversaires se mettaient en tête de les fouiller, elles perdront énormément de temps, surtout avec les spectres qui ne leur faciliteront pas la tâche. Avec l'aide de Miele, ils pouvaient même les enfermer dedans, si l'occasion se présentait. Les Pokemons de Ida en protection seront le cerveau de l'unité et s'occuperont de diriger ceux de Hope, enfin, principalement les deux spectres souvent un peu trop têtus. L'équipe de repli s'occupera de creuser un tunnel pour que les deux adolescentes puissent retourner au camp en semant leurs ennemis, quand elles auront récupéré le drapeau. Le Galvaran de Ida pourra les aider si le besoin y est.

Ainara avait prit quelques informations primaires. Leurs ennemies avaient caché leur drapeau. Comme elles, quoi. Ida lui proposa de partir simplement à la recherche de la base ennemie, oui, elles n'avaient pas vraiment d'autre choix. Dans la démarche, elle se demandait cependant si Cap'taine ne préférait pas qu'elles y aillent en finesse. Cependant, rapidement, les deux filles dénichèrent le nécessaire de Paintball. Les yeux de Hope s'illuminèrent. Ça allait être génial.

« Et comment ? On va les massacrer. »

Elle s'équipa d'un gun, prit quelques munitions, et planqua le reste de la malle après que sa partenaire ait fait de même. Si elles avaient un avantage, autant le conserver. Elle fit ensuite signe à sa camarade d'avancer. Dakine était partie dans une autre direction. La communication sera gérer grâce à Twin. S'il le veut bien, bien entendu. Ce dernier était d'ailleurs posé sur l'épaule de la blonde.
Hope avança prudemment puis se posa derrière un vieux toboggan cassé, semblant sortir tout droit d'une déchetterie. Elle resta un moment à surveiller ce qui se passait devant, puis derrière. Rien de bougeait, le silence était total. Ou presque. Soudain, elle entendit des chuchotements, elle se paralysa. Cela ne dura malheureusement qu'une petite seconde avant que le silence ne revienne. La blonde grimaça, c'était à peine si elle avait réussi à capter d'où venait la voix. À l'instinct, elle aurait dit que ça venait de derrière elle, mais cela lui paraissait absurde. Elle attendit encore un petit moment avant de bouger un peu plus loin, derrière un baril couché, peint en rouge. Elle devait être en sécurité, pensait-elle. Alors elle demanda l'avis de Twin concernant la provenance de la voix. Le petit Tarsal réfléchit un moment à la question avant de hausser les épaules. Ah. Très bien. Merci du soutient, en tout cas. Comment ça, elle a dû halluciner ? Elle souffla un bon coup. Ce n'était pas le moment de s'énerver contre l'impertinence de ses Pokemons. Et sinon, elle est où Ida ? - Deux mètres derrière toi, si ça t'embête autant de la chercher. Elle ignora le commentaire qui était de trop et se retourna. Mh, derrière le tonneau en bois, là ? Ah, oui.

« Pssht, Ida, elles sont pas loin, je crois. Ou une d-... »

Ah, mais c'était pas Ida. Mais Blanche. Ah. Oh. Ni une, ni deux, son adversaire lui attrapa le poignet et la tacla pour la faire tomber. La blonde se rattrapa avant qu'elle ne l'immobilise et se débrouilla pour la faire tomber à son tour. La bataille de drapeau se transformait en catch, hum, ce n'était pas vraiment dans les intention de la blonde. Hope essaya de coincer son adversaire sous son poids, mais comment dire qu'elle n'était pas particulièrement lourde. Alors elle décida de plutôt la menacer au gun de paintball. Elle ne saura jamais que ce n'est qu'un gun de paintball. Ceci dit, à cette distance, le choc pouvait faire bien mal quand même.

« Je te déconseille de bouger. »

Blanche la regarda, mauvaise. Une lueur rouge. Un grand Pokemon brun apparut soudainement devant la blonde. Il ne semblait pas particulièrement content de voir sa dresseuse dans cet état. Oups. Hope ne semblait pas particulièrement confiante de pouvoir gérer une personne et un Kiclee à elle toute seule. Voir même pas du tout. Mais d'un autre côté, ce serait dommage de laisser une adversaire s'enfuir comme ça. Peut-être qu'elle allait devoir se prendre une raclée, vu comme ça.

_________________


Dernière édition par Hope Spettell le Mar 4 Avr - 16:43, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Sam 1 Avr - 13:44

La compétition prenait une tournure intéressante. Si pendant un cours je peux en profiter en m’amusant un peu alors pourquoi ! Et le paintball me semble un bon moyen d’y parvenir. Des billes de toutes les couleurs pourraient bien crée la surprise chez nos adversaires et les déstabiliser. Nos pokemons protègent de leur côté la base donc nous n’avons rien à craindre. Après peut être que de leur côté aussi il y avait une balle de paintball mais on ne pourra pas le savoir avant de vérifier. Et puis si elles en ont effectivement une ça me rappellera la dernière mission que j’ai faite. Je protègerais juste mes yeux et j’éviterais de tirer dans leur gorge, ça me semble une bonne idée. Avec précaution, je recharge le pistolet d’une dizaine de billes. Ça devrait suffire pour commencer. Après avoir planqué la malle derrière un obstacle, nous reprenons notre avancée. Il a été décidé que Hope mènera la marche et que je resterais toujours un obstacle derrière pour pouvoir attaquer en deux temps si besoin et surtout de plus facilement retourner protéger la base si les filles parvenaient à passer entre nos filets. La blonde commence à avancer vers un toboggan cassé et quant à moi, je me retrouve derrière des morceaux de grillages associés à des plaques de fer. Nous avons bien précisé qu’il fallait que l’on se donne des signaux pour dire à l’autre de bouger. J’attends donc calmement que Hope m’avertisse du danger potentiel.

Le silence en devient pesant mais je dois respecter les consignes établies au risque de tout gâcher. Et ce n’est pas du tout ce que je souhaite. Cependant, je dois reconnaitre que le pistolet me fait mal. Trop lourd, je n’arrive pas à le porter avec uniquement ma main droite, et je ne peux pas utiliser ma main gauche en l’état. Je fais donc je choix de le porter autour du cou en attendant. Assise sur le sable, les jambes un peu dépliées, je commence à m’inquiéter. Ma camarade aurait dû me donner le feu vert depuis longtemps déjà. Quelque chose ne va pas. Pile à ce moment, j’entends le bruit de quelqu’un s’écraser sur le sol. Bon tant pis pour la discrétion. Je me lève de derrière ma cachette et remarque que Hope est aux prises avec Blanche. Ce n’est pas bon ça ! Elles ont réussi à venir jusque vers ici sans qu’on ne les remarque. Ça veut aussi dire que Leila ne doit pas être loin. Et c’est surement la plus redoutable du lot. Elle se dispute la tête de la course de tous les matins avec les meilleures alors qu’elle est encore jeune. Une sportive impressionnante et une redoutable adversaire. J’ai du boulot moi.

La solution qui me parait la plus adaptée est de laisser Hope se débrouiller pendant que je m’occupe de Leila. Si on se met à deux contre une on laisse le champ libre à l’autre. Et ce n’est pas vraiment une bonne idée. Mais là le souci, c’est que la Pyroli utilise un pokemon pour lutter contre Hope. Un Kiclee, presque l’équivalent d’une personne vu sa carrure humanoïde. Et je ne sais pas si la blonde a un pokemon pour faire le poids. Mais je dois aussi penser au jeu. Ralala c’est trop dure. Je décide malgré tout d’aller débusquer Leila. Cependant je vais quand même lui laisser un coup de main qui pourrait bien lui être utile. Doucement, je dépose la pokeball de Zeno sur le sable et la déclenche. Blanche ne s’occupe pas de moi, elle a d’autres préoccupations en ce moment. Le pokemon m’écoute tout en analysant l’environnement.

Zeno j’ai besoin que tu ailles aider Hope, elle en a besoin si tu vois ce que je veux dire.


Le pokemon combat se retourna vers le Kiclee et comprit immédiatement ce que je voulais dire. Avec un clin d’œil je lui souhaite bon courage et continue mon avancée, pistolet en main. Il faut trouver où se planque la Pyroli. Elle ne m’a pas dépassé sinon elle m’aurait attaqué ou je l’aurais vu au choix. Ainara est revenue à côté de mon épaule, me voyant séparée de mon amie. Avoir un pokemon à ses côtés est toujours plus rassurant surtout quand on sait quel type d’adversaire nous attend en face.

Il y eu un sifflement et grâce au cri de ma Nirondelle, j’ai pu éviter de justesse le pic empoisonnée du  pokemon adverse. Un Cacnea. Ce n’est pas passé loin mais je n’aurais pas deux fois cette chance. Et Ainara l’a compris. Vite, elle se met en position de protection devant moi, prête à attaquer.

Ainara, utilise Cru-Aile !

Le petit oiseau fonça sur sa cible et la rua de coup. Yes ! Le pokemon plante a beaucoup de mal à se défendre et si ça continue, cela devrait suffire à faire sortir sa dresseuse de sa cachette. Les secondes passent et mon cœur s’emballe. Je joue gros sur cette action. La Nirondelle ne tiendra pas très longtemps le rythme. Si elle ne se montre pas, j’aurais fait ça pour rien et la suite du jeu reste d’être compromise pour moi et mon équipe.

Mais heureusement, j’aperçois la jeune fille à la peau mate sortir de derrière une palissade en bois un peu plus loin, l’air très énervée. Armée de mon pistolet à encre, je suis prête à la bombarder mais elle me coupe dans mon élan avec une consigne pour son pokemon.

Cacnea à toi de jouer utilise Tempête de sable.

Elle ne va pas faire ça. Elle ne va pas oser. Le pokemon donna un violent coup à Ainara puis rassembla toutes ses forces pour lancer une attaque qui risque d’avoir des conséquences terribles sur un terrain pareil. Le sable de la tempête se soulève pour former une gigantesque tornade. Je n’arrive même pas à voir si Hope est touchée ni même où a réussi à se planquer Leila. La tête baissée à cause su sable qui me fouette de toute part, je me sens comme piégée dans une coquille. Je ne peux même pas bouger ni même voir ce qu’il se passe autour de moi. La seule chose que je perçois, c’est le cri de terreur que pousse ma Nirondelle emportée par la tornade. Et moi je suis là, tel un pokemon piégé par les éléments, incapable de faire quoi que ce soit.

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 10200
Points d'Expériences : 2176

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Mar 4 Avr - 17:54

Un Galifeu apparut soudainement. Hein ? Qu-quoi ? Elle allait devoir se battre toute seule contre une folle, un Kiclee ET un Galifeu ? Elle mit un moment à réaliser qu'il s'agissait d'un Pokemon d'Ida. Tant mieux. Le Kicklee dû rapidement changer de cible en voyant l'arrivée d'un second Pokémon combat. Il s'envola en l'air, la jambe gauche lumineuse. Zeno suivit son adversaire, prenant son élan grâce à double-pied tout en préparant une sphère lumineuse qu'elle jeta sur la créature combat. Des étincelles fusèrent.
Il suffit d'un instant d'inattention de la part de Blanche pour que Hope tapote sur une Pokéball de sa ceinture pour appeler du renfort, le sourire aux lèvres. La menacer avec un Pokemon, et puis quoi encore ? Mais si elle voulait jouer à ce jeu-là, soit. Pauvre fille.

Une masse froide et gluante s'enroulait autour des jambes de la captive. La blonde, elle, relâchait peu à peu la pression qu'elle lui exerçait dessus. Une bonne chose ? Hum, à voir. La masse gluante lui immobilisait les jambes. Puis elle remontait lentement jusqu'à son bassin, puis son buste. Au contacte avec ses bras, elle ne put s'empêcher de grimacer de dégoût. La sensation n'était pas agréable. Elle attendait le moment propice pour lâcher à son tour un autre Pokémon. Mais elle était ligotée comme une proie à la merci de tous. Elle ne croyait pas si bien dire. Elle réalisa ce qu'il lui arrivait quand la tête d'un reptile lui apparut devant ses yeux. Il la fixait. Si ce n'était pas dans le cadre d'un cours, probablement qu'elle aurait fini engloutie pour remplir le quota des 30% de perte de l'ancienne direction, heureusement pour elle, ce n'était « que » une exercice. De Jackie. Les pupilles de la Seviper la transpercèrent. Regard médusant. Elle eut l'impression que ses muscles durcirent, que ses os se bloquèrent. Elle sentait néanmoins la peau écailleuse du reptile glisser sur la peau pour rejoindre sa maîtresse. Elle n'arrivait même pas à tourner la tête pour voir ce qui se passait. Allongée sur la plage, elle fixait le ciel.

« Vas-y, Buée noire. Galifeu ! Fais gaffe ! »

Le ciel devint noir. L'air se chargea d'une odeur désagréable, elle toussota. La garce. Et soudain, les derniers rayons de soleil disparurent de son champ de vision. Crucifiée.

Vichi avait fait un boulot de dingue. Après avoir immobilisée Blanche, elle avait foutu le bordel dans le combat qui se déroulait juste à côté entre les deux colosses. Ceci dit, malgré les bonnes intentions de Hope, il semblait qu'ils avaient quand même perdu le Galifeu de Ida dans la fumée. La blonde ne savait pas trop quoi faire, ça serait malhonnête de l'abandonner comme ça, sous prétexte que c'est le Pokémon de quelqu'un d'autre alors qu'il l'a quand même sauvée. Après, cela reste un exercice, non ? Elle verra après. Elle porta à nouveau sa main à sa pokéceinture. Hm, pas cette Pokéball, ni celle-là. Celle-ci. Une lueur rouge. Un éléphanteau pastel apparut.

« Yo Fanta ! Tu m'aides à retourner ce gros bac sur cette partie de la fumée ? »

Ni une, ni deux, le conteneur fut retourné pour dissimuler une partie de la fumée. On ne dévoilera évidemment pas qu'une pauvre jeune fille se trouvait coincée, paralysée, dedans. Dans l'autre moitié de la fumée, se déroulait un combat acharné entre deux Pokémons du type. La blonde n'avait guère envie de s'y aventurer. Néanmoins, afin de mieux maîtriser le Kicklee qui s'y trouvait, elle demanda quand même à Böker d'aller aider le Galifeu. Après tout, ça devait être son environnement. De son côté, Hope avait mieux à faire. En effet, une tempête de sable s'était déclenchée un peu plus loin et elle ne semblait pas être sur le point de se calmer. Cela l'inquiétait un peu, elle ne voyait pas Ida utiliser ce genre de moyen plutôt extrême. (On en parle des siennes ?)

Elle voulut s'approcher, mais la tempête était bien trop violente. Si elle, de là où elle était, elle avait déjà du mal, elle n'osait pas imaginer ce que ça devait être. Elle essaya de réfléchir à sa marge de manœuvres. Elle n'avait aucun Pokémon pour changer la météo. En tant que Ranger, ça commençait à devenir embêtant, et pendant un cours comme celui-là, aucun moyen d'utiliser son Capstick. Sinon elle attraperait des Leviators pour les cours de TopD puis basta. Son regard fut attiré par la mer. Hmmm. Au pire, en tant que Pyrolis, elle devait savoir nager, non ? Elle courut vers la côte. Et puis,  ça fera plaisirs à Miyabi de se défouler les nageoires. Surf ? Si elle ne pouvait pas changer la météo, alors elle s'arrangera pour qu'elle ne puisse pas avoir lieu. Une grosse vague se créa et se jeta sur le terrain, à l'endroit où avait lieu la tempête de sable. Hope eut tout juste le temps de s'accrocher à la requin. Les yeux fermés, elle se persuadait que tout allait bien se passer. Elle n'avait plus autant peur de l'eau qu'avant, non ? Si ? Elle n'en savait rien. Elle n'était toujours pas à l'aise avec cet élément. Il y avait quelque chose qu'elle appréhendait.

La vague emporta avec elle le sable et dispersa aussi la fumée dans laquelle se battait le Kicklee et le Galifeu. Humides et lourds, les grains de sables retombèrent, domptés. Quelques éléments du terrains furent emportés, eux aussi. Quand la vague se retira, Hope était trempée de la tête au pied, mais au moins ça avait marché. Du sable recouvrait les obstacles qu'avait préparé la Cap'taine. Boarf, elle lui en voudra pas, si ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Jeu 6 Avr - 21:05

Cette sensation est presque insupportable. C’est quelque chose que je n’ai jamais connu, et ça me sert le cœur. J’ai l’impression d’être dans une cage d’où je ne peux pas sortir. Et mon pokemon est piégé avec moi. Sauf que lui souffre physiquement de la tempête alors que pour moi, ce n’est que mon esprit qui se retrouve torturé. Je n’arrive pas à réagir ni à comprendre comment me sortir de là. C’est trop difficile pour moi. Les bras recroquevillés contre mon corps, je n’arrive pas à me concentrer. Les seules choses qui traversent mon esprit sont les cris de mon pokemon qui ne s’arrêtent pas. Dans un élan d’adrénaline, je sors la pokeball d’Ainara et essaie de la ramener dans sa pokeball. Mais rien à faire le vent est trop fort et la lueur rouge n’arrive pas à atteindre l’oiseau. Je ne sais pas quoi faire…je ne sais pas…je ne sais pas.

Et puis, une nouvelle vague traversa mon corps. De la fraicheur. En quelques instants, un énorme amas d’eau se déversa sur la plage, emportant tout sur son passage et moi y comprit. Pas préparée, je me laisse emporter par la vague le long du sable humide. Bloquant ma respiration, j’essaie de me protéger comme je peux le temps que l’eau se calme et retombe. Le calvaire de la mer ne dura pas longtemps mais bizarrement m’a paru bien plus supportable que la tempête de sable. Je n’ai jamais eu de problème avec l’océan. J’ai toujours envié les pokemons capables de vivre aussi bien sur la terre que dans l’eau. L’océan est un si bel univers que j’aimerais découvrir plus. Alors être emporté par une vague ne me fait pas tant d’effet que ça. En revanche, je sais désormais que me retrouver dans une tempête de sable ne sera plus permis si je ne veux pas dégénérer ou un truc du genre.

Mon corps retombe lourdement sur le sable, comme un pokemon échoué. J’ai quand même avalé pas mal d’eau dans la vague alors je l’expulse comme je peux de mon corps dans crachant tout ce liquide de mes poumons. Une fois ma respiration reprise, premier réflexe retrouver Ainara. En quelques coups d’œil, j’arrive à la voir étendu sur la plage. Prise d’un coup de panique, je me précipite vers mon pokemon pour la prendre dans mes bras. A première vue rien de grave, seulement quelques bleus et un plumage bien trempé. Cette fois-ci, je la rappelle définitivement dans sa pokeball. Mon cœur petit à petit se calme mais ce n’est pas encore ça.

Deuxième étape, faire un compte rendu de la situation. Le terrain a été complètement transformé par la vague. Le sable recouvre désormais tous les obstacles et la forme du terrain n’est plus du tout la même. Cette vague était d’ailleurs un peu grosse pour être naturelle. Provoquée accidentellement ou intentionnellement je n’en sais rien mais ça a fait de sacrés dégâts. Ensuite, les autres participants. Je ne vois pas Blanche ni Leila, elles doivent être planquées. Et Hope ? Mon regard balaie l’horizon et je finie par apercevoir sa chevelure blonde au loin. Devant elle, mon Galifeu fonce à toute vitesse vers moi, complètement paniqué. Une fois à ma hauteur, il m’aide à me relever du sable. Je suis dans un état moi ce n’est pas joli à voir, mais bon ce n’est pas la question. La blonde nous rejoint très vite et on pose un rapide bilan.

Tout va bien Hope ? Tu sais d’où venait la vague ? Et d’ailleurs Blanche et Leila ont disparu de la circulation. Leila ne doit pas être loin, elle est partit de cacher avant la tempête de sable. Son Cacnea est fort on doit se méfier. Mais Blanche je ne l’ai pas vu. Elle était au prise avec toi non ? Tu ne sais pas où elle a pu aller ? Bon bref nous on doit trouver leur base ! Avec un peu de chance le drapeau est sorti de sa cachette après la vague.

Après un rapide échange, nous reprenons notre avancée en terre ennemie bien déterminées à récupérer ce drapeau. Le leur est vert je crois, on devrait le voir d’assez loin, du moins je l’espère. Ce qui m’inquiète également c’est les pokemons que nous avons laissé à notre base. Si eux aussi ont souffert de la vague, cela pourrait s’avérer problématique. Ce qui est valable pour nos adversaires est aussi valable pour nous. Le drapeau aurait très bien pu être embarqué par l’eau je ne sais où. Mais bon faisons confiance à nos compagnons, ils sont capables de gérer ce genre de situation je le sais. Et ceux de Hope aussi j’en suis sûre.

Quant à nous, nous avançons en direction de l’ancienne position de la tempête de sable. Rien que d’y penser, mon cœur s’emballe déjà. N’y pense plus, n’y pense plus. Nous passons la zone pour faire de plus en plus attention à notre entourage. La Pyroli peut se cacher n’importe où, il faut faire attention elle est redoutable. Cachée derrière une palissade, je passe ma tête pour observer pile au bon moment. Leila tient dans ses bras son drapeau et cherche à partir. Dommage pour toi ma belle je t’ai vu, et je sais dans quelle direction tu vas.

Hope, j’ai repéré Leila elle n’est pas loin et elle cherche à déplacer son drapeau. Si on attaque vite et fort on peut le récupérer et mettre fin au jeu. Tu as une idée pour lui tendre un piège ou quelque chose comme ça ?

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 10200
Points d'Expériences : 2176

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Mar 11 Avr - 2:37

Hope rejoignit finalement sa coéquipière qui se relevait, aidée par sa Galifeu. Hm, elle n’aimait pas ça, où était passé le Kicklee ? Avait-il retrouvé sa dresseuse ? Elle espérait que non.

« Euh, ouais, ça va. Pour la vague, t’inquiètes, Miyabi a fait du bon boulot, et concernant Blanche, disons que je l’ai plus ou moins mise hors de la circulation mais j’ai un peu peur que son Kicklee l’ait délivrée maintenant. J’imagine que t’as perdu Leila de vue avec la tempête, du coup ? »

Après avoir fait le point sur la situation, les deux filles se dirigèrent vers le dernier endroit où Idalienor avait aperçu Leila. Elles ne virent pas grand, pas étonnant. Ou pas. La blonde avait parlé un peu trop vite, sa partenaire repéra la métisse et lui demanda si elle n’aurait pas un plan pour coincer cette dernière qui essayait de déplacer leur drapeau. Mmh, un plan…

Pendant ce temps-là, la base de nos deux Pyrolis n’avait pas été épargnée par la vague qui s’était écrasée sur la plage, un peu plus tôt, dans le but de calmer la tempête de sable. Fort heureusement, elle se trouvait suffisamment éloignée pour éviter le carnage. Un peu d’eau s’était infiltrée, la planche boisée qui dissimulait le drapeau avait à peine bougé, le drapeau tomba et fut emporté à peine plus loin, mais globalement, ça allait bien. Enfin, plus ou moins. Les dégâts vinrent après. L’eau avait fragilisé le sol et peu à peu, les éléments qui constituaient la base commencèrent à glisser. Voyant ce qui se passait, le Skelenox eut tantôt la réaction de remettre tout en place, ignorant la panique du trio de Pokémon électrique. En effet, le fond d’eau qui restait ne les mettait pas vraiment à l’aise, au moindre faux mouvement, ils pouvaient électrocuter des membres terrestres de la brigade. Le plus paniqué devait cependant être Kiwi, le jeune Ningale n’aimait pas du tout l’eau. Le tunnel qu’ils avaient commencé à creuser s’effondrait sous leurs yeux, l’eau s’infiltrait dans le trou. À côté de lui, Mochi ne semblait pas vraiment s’en soucier, profitant de la fraîcheur de l’eau, elle appréciait la baignade. Au final, le petit insecte grimpa sur la tête de son aînée pour se mettre à l’abri de l’eau. Cela ne réglait cependant pas le problème de tunnel. D’ailleurs, considérant l’état du sol, ils ne pourront pas en creuser un autre, cela pouvait être problématique. C’était sans compter sur le talent de bricoleur inexistant de Malware qui, en essayant de remettre les parois à leur place, était plus en train de faire effondrer la base qu’autre chose, et ce, sous les rires d’un Spectrum. La tension montait entre les deux spectres, cela pouvait partir en cacahuète à tout moment. En bref, c’était le bordel. Après tout, tant qu’ils restaient discrets, pourquoi pas… Même si cela ne semblait pas vraiment être le cas.

Pour en revenir à Leila, cette dernière, après avoir assisté au carnage du terrain de l’exercice, essayait effectivement de déplacer son drapeau. Elle n’avait cependant pas réalisé qu’elle avait été vue dans son déplacement.

« Tu penses que c’est dangereux de se recevoir un coup de gun pour paintball dans la tête ? »

La question lui semblait dénuée d’intérêt. Bien sûr que c’était dangereux. Si ce n’était pas dans le cadre d’un cours, elle l’aurait fait, mais malheureusement, cela se déroulait sous la surveillance d’une professeure et pousser quelqu’un dans le coma ne semblait alors pas être une excellente idée. Mh, le coma ? Un sourire se dessina sur les lèvres de la blonde. Peut-être que pour une fois, le coquillage saura se montrer utile.
Une sphère bicolore fut projetée dans la direction de la métisse. Un petit Kokiyas apparut. Rassemblant toute sa force et sa volonté, il commença à émettre une série d’ultrasons, cependant, il se trouvait trop loin de la cible et ne put l’atteindre. C’est à peine si Leila l’avait remarqué. Au moins il se montrait discret, non ? Hope soupira. Elle lui aura au moins donné sa chance. Tant pis. Plan B, Torë. Il sera bien moins discret, mais tant pis. Il faudra masquer ça. La blonde sortit son arsenal de paintball qu’elle avait trouvé un peu plutôt. Ça ne devait pas être si dur de viser, non, si ?
Un bourdonnement sonore apparut. Surprise, l’adversaire se retourna, cherchant d’où le son provenait. Avant qu’elle ne réagisse, une bille de peinture lui frôla la joue. Ouch, ça faisait mal, quand même. Elle se retrouva avec une trace de brûlure. Était-ce prévu ? Mais bien sûr ! Bien sûr que Hope ne visait pas ses mains. Kof kof. Enfin bon, durant cette courte phase de distraction, le Yanmega put contourner la cible pour lui arriver dans le dos et l’avoir par surprise avant d’exécuter un attaque Ultrason. Done ! Du coup, plus qu’à récupérer le drapeau ? Cependant, ce qu’elles ne savaient pas, c’était qu’entre-temps, le Kicklee était parvenu à libérer sa dresseuse et que cette dernière était désormais plutôt de type haineuse et vengeresse et que du côté de leur base, celle-ci était un peu beaucoup en lambeau. Enfin, si ce n’était pas le cas, cela serait beaucoup moins drôle, évidemment ! Surtout que Leila semblait avoir été maîtrisée un peu trop facilement.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 791
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Mar 11 Avr - 11:48

Les derniers instants sont les plus importants. La fin du jeu est proche. Si on se débrouille bien on peut intercepter le drapeau de Leila et Blanche et gagner ! De toute façon je n’ai pas l’intention de perdre. C’est hors de question. J’aime la compétition alors c’est jusqu’à la dernière seconde que je me battrais pour gagner. La métisse a été repéré première étape, de plus elle ne semble pas nous avoir vu. Encore un autre bon point. Il faut trouver comme l’attaquer de façon assez discrète pour qu’elle ne nous voie pas venir et qu’elle n’ait pas le temps de riposter. En temps normal j’aurais fait appel à Ainara, mais là elle n’est pas en état de faire plus que ce qu’elle n’a déjà fait. J’espère sincèrement que la blonde a une idée. Elle a l’air d’avoir énormément de pokemon. Dans l’un d’eux il y en aura au moins un qui pourra nous aider.

Dans un premier temps, Hope propose une méthode un peu brute pour arrêter Leila. Le pistolet de Paintball ? Dans certains cas, j’aurais très bien pu le faire aussi. Mais l’expérience m’a appris à ne pas jouer avec le feu. Le coup que j’ai porté à la jeune fille lors de ma dernière bataille de Paintball à la gorge lui a laissé un beau bleu, alors si je peux autant ne pas recommencer.

Pour avoir déjà essayé, oui c’est dangereux. Trouvons autre chose si possible.

La blonde se mit à nouveau à réfléchir, pour trouver une autre idée. C’est marrant, j’ai l’impression d’un peu me reconnaitre entre elle parfois. Un manque cruel de délicatesse et de stratégie qui n’appartient qu’à nous. Mon amie sortit de sa pokeball un Coquillas. Sur le sable un peu plus loin de nous, il se mit à utiliser une attaque Ultrason. Je comprends l’idée de la blonde mais cela ne fonctionne pas comme prévu. Le pokemon ne peut pas envoyer ses ondes assez forts pour toucher la métisse. Mais il y a du bien dans cet échec. Notre adversaire n’a pas repéré notre première tentative. Ce nous laisse une deuxième chance pour agir.

Cette fois-ci, ma camarade va frapper plus fort. Je l’aurais bien retenu mais vu le manque évident de solution qui s’offre à nous, je me contente d’observer la stratégie de la blonde. D’une autre pokeball sortit un Yanemega. Pokemon imposant que Leila ne repéra pas de-suite. Hope se dégagea légèrement de l’abri et tira une balle de Paintball droit en direction du visage de la brune. Heureusement pour elle, la balle ne fit que la frôler pour lui laisser une trace de brûlure sur la joue. Cependant, bien viser n’était pas l’objectif de la blonde. Profitant de l’inattention de notre adversaire, son Yanemega passa dans son dos et lui assena une forte attaque Ultrason qui l’a fit immédiatement tomber dans les pommes. Wow. Un peu brusque mais très efficace.

Il ne reste plus qu’à ramasser le drapeau et nous avons gagné la partie. En théorie oui. Mais en jetant un coup d’œil dans mon dos, je constate que la partie n’est pas encore finie, et que pire elle pourrait s’achever sur notre défaite. Blanche, que Hope avait stoppée un peu plus tôt, est en train de courir droit vers notre drapeau, complètement dégagé. La vague a du détruire la base, et l’ensemble des pokemons électriques que nous avons laissé là-bas doit être en très mauvaise posture avec toute cette eau. Elle n’est pas très loin du lieu du drapeau. Il faut l’arrêter, et vite. Je me dégage de l’abri et hurle à Hope tout en courant.

Va chercher le drapeau vite ! Je m’occupe d’arrêter Blanche en attendant !

Je m’élance à travers le sable mouillé du plus vite que je peux pour rattraper la blondinette. Elle est plus jeune que moi mais elle court à un bon rythme. Malgré tout je devrais pouvoir la rattraper vu mon allure de course. Je ne suis plus très loin. Je tendais le bras pour la toucher, mais c’est moi qui fut éjectée quelques mètres sur ma gauche par un violent coup de pied. La tête dans le sable, je finis par la relever pour constater que Blanche m’a laissé un adversaire de choix. Son Kiclee. Le pokemon me maintenait au sol pour m’empêcher de bouger. J’avais beau essayer de le repousser de toutes mes forces, impossible. Il a une trop grande prise sur moi. Et sans l’utilisation de ma main gauche possible, je suis clairement désavantagée. Je tourne rapidement la tête. SI je ne fais rien, Blanche va avoir notre drapeau et si le capitaine n’a rien dit c’est que Hope n’a pas encore celui de Leila. Je m’étais promis de ne pas le faire mais situation extrême, réponse extrême. Je glisse mes doigts au niveau de ma ceinture et actionne une pokeball. Dans ma lutte avec le Kiclee, je distingue tout de même l’ombre noir se diriger vers Blanche. Je murmurais.

Ruru, arrête là s’il te plait.

Il ne fallut pas longtemps pour que la blonde se stoppe dans sa source, comme tétanisée. L’illusion du noir total ne durera pas longtemps, mais surement assez pour que Hope récupère le drapeau…

LA PARTIE EST TERMINEE ! MATRICULE 80 ET MATRICULE 295 REMPORTENT !

Le pokemon lâcha immédiatement son emprise sur moi et me tendit le bras pour m’aider à me relever. Il me salua avant de partir chercher sa dresseuse, en larme d’avoir perdu. Ce n’est pas passé loin, tout s’est joué dans les dernières secondes. Sans l’intervention in extrémis de ma Zoroark, nous aurions clairement perdu. Mais de ce jeu je dois tirer une leçon. Je n’ai pas bien organisé mon équipe. Tous ses pokemons électriques au même endroit sont faibles à la même chose. Je dois être plus vigilante la prochaine fois. Ruru revient vers moi pour chercher quelques caresses.

Merci ma belle c’est grâce à toi qu’on a gagné.

D’une voix douce, je glissais mes doigts dans sa fourrure en signe d’affection. Je me dirige vers l’autre côté du terrain en compagnie de Ruru, Pop et Hiro pour retrouver ma camarade. Elle aussi a tout donné pour gagner. Et au final, même malgré un instant de frisson, je me suis bien amusée.

Bravo Hope, c’est grâce à toi qu’on a récupéré le drapeau. Que dirais-tu d’une bonne douche pour fêter ça ?

Nous partions du terrain, le sourire aux lèvres, fière d’avoir remporter ce défi mais pas mécontente que cela se finisse. Le sable me gratte de partout et une douche chaude ne nous fera pas de mal.

HRP : Rp terminé o/

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Unys
Âge : 16 ans
Niveau : 64
Jetons : 10200
Points d'Expériences : 2176

MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   Lun 17 Avr - 22:30

Elle était plutôt fière d’elle. Elle avait réussi à stopper Leila sans trop l’amocher. Une petite brûlure, ce n’était rien pour une Pyroli, non ? Cependant, elle eut à peine le temps de se féliciter que l’action reprenait. En effet, leur drapeau avait été dégagé, à la merci de tous, et surtout de cette demoiselle, Blanche, qui était parvenue à se dégager du piège que lui avait tendu la blonde un peu plus tôt. Ida lui cria de s’emparer du drapeau ennemi pendant qu’elle s’occupera de retarder leurs adversaires. À vos ordre, colonel Edelwen ! Ainsi, Hope se précipita en direction de Leila toujours inconsciente, afin de récupérer le drapeau que cette dernière avait fait tomber un peu plus tôt. Cependant, la confusion de cette dernière ne dure pas éternellement, elle n’allait pas tarder à retrouver ses esprits. Autant ne pas accélérer le processus. La blonde fit de son mieux pour ne pas la déranger. Le souci était cependant que la métisse, en tombant en arrière suite à l’ultrason, s’était allongée sur le drapeau cible. Hum, extirper le morceau de tissu du derrière de Leila n’allait pas être une tâche facile, pas que la demoiselle était lourde, mais… Hope s’agenouilla à côté d’elle et chercha un morceau du drapeau qui dépasserait afin de pouvoir tirer dessus et s’en emparer de cette manière. Après une rapide analyse de la situation, elle tira finalement la conclusion que la manière douce ne fonctionnera pas. Tant pis, et puis, Idalienor comptait sur elle, elle devait se dépêcher. Alors d’un coup sec, elle retourna le corps de la jeune femme et ramassa simplement le drapeau raplapla. Leila s’était retrouver la tête dans le sable. Hope lui jeta un regard. Hm, n’était-ce pas dangereux ? Ne risquait-elle pas de respirer des grains de sable et de s’étouffer ? Au même moment qu’elle se fit cette réflexion, la personne dont il était question toussa et remua légèrement la tête. Oh, elle se réveillait. Tant pis, elle se barra en vitesse.

Idalienor semblait avoir réussi à immobiliser Blanche. Parfait ! Il ne restait plus qu’à rapporter le drapeau de leurs ennemis à leur propre base. Pendant le trajet, elle passa à côté d’un Zoroark, probablement celui de sa coéquipière. Elle en avait eu vent le lendemain de son retour. Hope aurait bien aimé en savoir plus ce dernier, surtout qu’il ne semblait pas hyper amical contrairement au caractère de sa dresseuse, mais ce n’était ni le lieu ni le moment. Enfin bon, de toute manière, elle avait déjà une équipe suffisamment grande, recruter de nouveau soldats n’était pas dans ses intentions. Mais il n’empêche qu’il est intrigant. Elle lâcha un soupire en repensant à Coca, qu’allait-elle faire de ce Kokiyas ? Enfin, au moins, elle avait une pensé pour ce dernier, pas comme Monster, le Venipatte qu’elle avait presque oublié ou encore son Absol. Enfin, « son », c’était un grand mot vu l’attention qu’elle lui accordait. La blonde était tellement perdue dans ses pensées qu’elle réalisa à peine qu’elle avait déposé le drapeau ennemi dans leur base et qu’elle et Idalienor avaient gagné le match.

« LA PARTIE EST TERMINEE ! MATRICULE 80 ET MATRICULE 295 REMPORTENT ! »

Le cri de Cap’taine la sortie de ses pensées. La blonde tourna la tête pour jeter un regard en direction de sa coéquipière qui était en pleine session câlins avec sa Zoroark. Elle tiqua légèrement. Pourquoi ? Boarf, ce n’était rien de grave. Finalement, cette dernière revint vers Hope en même temps que la blonde rappelait son équipe éparpillée sur le terrain. Après quelques mots de félicitation, les deux filles se dirigèrent en direction du dortoir pour prendre une douche. Hope serait bien restée observer les batailles suivantes, mais la vague géante avait glissé plein de grains de sable sous ses vêtements et dans ses cheveux. Il y avait donc bien d’autres priorités. Sur le chemin du retour, elle eut une pensée pour son équipe. Peut-être faudra-t-il qu’elle mette la main à la pâte pour essayer de faire bouger les choses…

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t826-spettell-hope-mmm-parce-que-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t849-hope-spettell-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !   

Revenir en haut Aller en bas
[Cours 07 – Pokéathlète] Laser Combat ! Enfin sans laser mais avec combat !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-