Partagez | .
Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 1657
Points d'Expériences : 236

MessageSujet: Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]   Jeu 9 Mar - 18:42

Ellen passa une main dans sa longue tignasse blonde. Cela faisait longtemps qu'elle avait adopté ce geste devenu un " tic " . C'était naturel, elle n'y réfléchissait pas vraiment, comme si elle ne contrôlait pas ce geste.
Enfin, ce n'était pas non plus comme si c'était un tic dérangeant.

La jeune fille avait décidé de sortir, elle n'était arrivée que très récemment dans l'académie pokémon et elle devait admettre avoir un peu de mal à s'habituer à ce brusque changement. Elle ne s'était pas encore beaucoup intégré, elle qui normalement se faisait facilement remarquer, semblait avoir décidé de se faire discrète, pour une fois. Enfin, elle n'était tout à fait seul, son nouvel ami, Heavens, était là pour l'accompagner. C'était un gentil Griknot, très aventurier, mais aussi très mauvais perdant, du moins, c'est ce qu'avait pu constater Ellen.
C'est le collectionneur qui avait remis à la nouvelle Givrali son tout premier pokémon.
Ellen et son starter c'était très vite entendu, malgré le fait que Heavens montrait son affection envers sa dresseuse en la mordant de ses petites dents tranchantes.
Mais la jeune fille avait fini par s'y habituer.
Et plus les jours passaient, plus Ellen se plaisait dans sa nouvelle vie.

Or, en cette belle journée de fin d'hiver, la dresseuse ne se sentait pas très bien. Sûrement un petit coup de barre qui allait vite lui passer.
Néanmoins, elle avait besoin de prendre un peu d'air, elle était tellement concentrée sur les cours qu'elle ne prenait plus de temps pour elle.
Ellen attrapa sa veste en jean et enfila ses chaussures avant de dévaler les escaliers du dortoir.
Il n'y avait pas de vent et seuls quelques nuages blancs faisaient tache sur le beau drap bleu clair du ciel matinal.
Elle marcha silencieusement jusqu'à arriver devant la forêt. Malgré les belles couleurs de la forêt, la Givrali préféra un peu de compagnie avant de s'aventurer dans l’immense espace vert.
Elle sortit de sa poche une pokéball et Heavens apparut.
Il se mit à courir partout et à se rouler dans l'herbe.
Ellen gloussa avant de reprendre sa route.
L'air était frais et chatouillait les narines. La jeune dresseuse se sentit soudain un peu mieux.
Les branches craquaient sur son passage et on distinguait au loin le ruissellement d'une petite rivière qui traversait la forêt.
La Givrali appela son Griknot qui était parti aventurer les alentours, sûrement en quête de nourriture, et lui fit signe de la suivre.
Pourquoi ne pas aller voir où était le ruisseau ? Là-bas, la jeune fille pourrait s'y reposer et réfléchir.
Motivée, Ellen se mit à courir, suivi de près par Heavens.
Cette fois, elle se sentait vraiment mieux, heureuse d'enfin retrouver un sentiment de liberté en courant dans les bois comme bon lui semblait.
Elle se laissa guider par le bruit du clapotement de l'eau et finit par ralentir, épuisée.
Sa respiration saccadait et il fut plusieurs minutes avant qu'elle ne se remette de sa course folle. Pourtant, un petit sourire venait de fleurir sur le visage de la demoiselle.
La Givrali attendit que son pokémon la rejoigne, le pauvre Griknot, avec ses petites jambes, s'était vite fait distancé. Lui aussi était essoufflé et il jeta un regard noir à sa dresseuse qui éclata de rire :

-Bah alors, mon vieux ! Du mal à suivre peut-être ?

Et elle s'élança à nouveau dans le déluge de végétation, riant aux éclats.
Piqué par le commentaire de sa dresseuse, Heavens fonça à son tour.
Ellen sauta par-dessus un tronc d'un buisson en travers de son chemin et un énorme " plouf " retentit. La jeune fille poussa un cri perçant et s'agita dans tous les sens avant de se rendre compte que l'eau dans laquelle elle venait de tomber lui arrivait à la taille, mais était relativement fraîche.
Le Griknot arriva et lui lança un regard moqueur du genre " bah alors, ma vieille ! Du mal à tenir debout peut-être ? ''
Ellen haussa un sourcil et un petit sourire narquois remplacer son expression terrorisée.

-Alors toi..., fit la dresseuse.

Sans lui laisser le temps de s'enfuir, elle l'aspergea d'eau puis l'attrapa et le lança dans l'eau.
Heavens se débattit en tous sens sans aucune efficacité. Ellen le prit dans ses bras et marcha dans l'eau au fond de galets jusqu'à arriver près de la berge. Elle déposa son pokémon sur l'herbe et le rejoint.
Ils n'avaient pas l'air bête trempés des pieds à la tête.
Les longs cheveux d'Ellen ruisselaient le long de son dos tandis que Heavens grelottait de tout son corps.
La Givrali retira ses chaussures et sa veste, devenu lourde à cause de l'eau. Elle chercha un endroit que l'ombre des arbres ne recouvrait pas et s'allongea, frigorifiée à son tour.
Heavens vint la rejoindre et se blottit contre elle.
La douce chaleur du soleil suffisait à peine à réchauffer le corps engourdi par l'eau froide de la rivière. Au moins, ils avaient trouvé ce qu'ils cherchaient, maintenant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6098-i-know-you-know-i-know-ellen-whirst http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6144-ellen-whirst-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 2276
Points d'Expériences : 191

MessageSujet: Re: Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]   Ven 21 Avr - 0:43

Tout est noir autour de moi. Je ressens un énorme sentiment de solitude, je tremble de tristesse, sans savoir pourquoi. Je n'arrive qu'à percevoir des rires d'enfants très lointains, résonants dans cette sombre immensité. Des rires qui me rappellent ceux de mon village, ceux qui éclataient, loin de moi. Soudainement, plein de souvenirs de moi plus petite, seule avec les pokemons, revinrent à la surface. Ma solitude et mon étrangeté faisait rire les autres jeunes de mon âge. Même si ça ne m'importait peuà l'époque, cela revient me ronger maintenant. J'ai envie d'éclater en sanglots, mais rien ne sort, juste un cri sourd déchirant un silence de mort bercé par les cris moqueurs d'enfants. Je tombe à genoux sur un sol noir, mes larmes roulant finalement sur mes joues, sans jamais atteindre le sol. Elles restaient là, au bord du gouffre. Les cris se font plus forts, tandis que mes pleurs deviennent plus doux. Mes larmes de tristesse se transforment en larmes de colère. J'ai envie de tout fracasser, et puis je cris une dernière fois. Une dernière fois car je sens une main délicate et féminine se poser sur mon épaule. Elle me rassure, me réconforte. Tout est noir autour de moi, je ressens un énorme sentiment de solitude. Je n'arrive qu'à percevoir des rires d'enfants très lointains, résonants dans cette sombré immensité. Et puis, plus rien.


Tandis qu'une larme cristalline perle au coin de mon œil, reflétant l'aurore flamboyante du doux matin de Mars, j'ouvre doucement mes paupières. J'expire doucement, relâchant une pression qui n'a même pas lieu d'être. J'essuie ma petite larme du dos de la main et murmure à moi-même.

"Encore un de ces cauchemards ..."

Je ferme délicatement mes yeux, puis les ouvre complètement, me redonnant un peu de jugeote. Je me redresse lentement et m'étire de tout mes membres. Je jette un coup d'œil à mon réveil 8h00, ça va il n'est pas trop tard. Regardant rapidement sous mon oreiller, je m'aperçois que Drago dort encore. Je ne vais as le réveiller, il est bien où il est.
Je n'ai qu'une seule envie : dessiner. Je me lève rapidement pour aller m'asseoir à mon bureau. Je prend mes crayons, une feuille, et je dessine. Je ferme les yeux, je me rappelle, et je dessine. Ce n'est pas pour rien que l'ont dit que le dessin est la meilleure des mémoires, ou du moins que JE le dise.

Alors que le soleil est déjà à son zénith, mon dessin est terminé. On peut voir ... non je rigole, je ne dis jamais ce que sont mes dessins quand il s'agit de mes souvenirs. Je le range avec tous les autres, sans oublier de le signer évidemment, et me dirige vers mon lit. Je soulève l'oreiller et découvre un Coupenotte totalement recroquevillé sur lui-même se cachant les yeux, aveuglé par les lueurs du midi.

"Allez mon gros dormeur, on se réveille là ! Aujourd'hui il fait super beau et puis on a pas cours, du coup on va se bouger pour allez en forêt ! On y est toujours pas allez, il serait sûrement temps d'y remédier ! "

Et ça, je n'ai pas besoin de le répéter. Ni une ni deux, mon Drago est prêt à partir. Pour tout ce qui est expédition, aventure, combat, dormir aussi mais bon, il est très très très motivé. Je souris en le voyant et cours vite me préparer. Je prend une petite jupe avec des collants noirs, un pull léger et mes bottines, tout le monde dit qu'il fait encore froid mais moi perso je crève de chaud, de toute façon j'ai jamais froid moi.

➹➹➹

Une fois à l'orée de la forêt, les odeurs fraîches du futur printemps viennent me chatouiller l'odorat. Je regarde mon Coupenotte perché sur mon épaule, quand je vois qu'il n'est plus là. Euh ... tant pis, il doit déjà être partit dans la forêt, le connaissant il doit se prendre pour un aventurier. Ce n'est pas bien grave, je vais vite le retrouver de toute façon.
Je marche tranquillement en équilibre sur un tronc d'arbre écroulé sur le sol, parmis ma végétation luxuriante et verdoyante. On dirait une forêt magique qui abrite des elfes, des fées ou même des dragons, qui sait ? En tout cas, elle habite un petit Dragon, ça c'est sur. D'ailleurs je ne sais toujours pas où il est celui-là, j'espère qu'il ne s'est pas perdu.

Au bout d'une vingtaine de minutes, je le vois revenir en courant vers moi. Il me fait signe de le suivre et repart a toute vitesse. Oh, ça semblé intéressant. J'enlève mes bottines et les portes dans mes mains', je préfère courir pieds nus, c'est plus agréable.
Arrivée au fameux lieu, je peux voir une jeune fille, d'à peu près mon âge surement, allongé sur le sol, complètement trempée. Mon cerveau se met alors en marche pour trouver rapidement un plan machiavélique, quand je vois à côté d'elle, un .... oh mon Dieu !!!! Je me met à courir le plus vite possible et me jette sur le petit griknot impuissant pour le serrer fort dans mes bras.

"Ooooooooh, t'es trooooop mignon, je veux trop le même !!"

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6014-415-petit-dragon-deviendra-grand-aria-nightyblue-finiiish-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6015-aria-nightyblue-givrali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 1657
Points d'Expériences : 236

MessageSujet: Re: Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]   Dim 23 Avr - 16:40


 

Ellen entendit des bruits de pas et se releva brusquement. Elle jeta un coup d’œil à son pokémon... qui n'était plus là. Paniquée, la Givrali jeta des regards affolés tout autour d'elle jusqu'à trouver la voleuse de pokémon qui retenait prisonnier son pauvre griknot.
-Hé toi là ! s'exclama la blonde.
L'inconnue eut un mouvement de surprise devant l'agressivité d'Ellen qui soudain, se rendit compte que la fameuse "' voleuse ", faisait simplement des gros câlins au pauvre heavens. La Givrali resta confuse quelque seconde.
-Ho... Heu... Excuse moi, je... je ne voulais pas te faire peur, bafouilla-t-elle avec un petit sourire crispé, espérant que ça pitoyable excuse ne soit pas mal prise.
Ho non, la honte.
-Je m'appelle Ellen Whirst, des Givrali, expliqua la dresseuse en essayant de se rattraper. Et heu... le pokémon dans tes bras c'est Heavens. Dit bonjour Heavens !
Le pokémon fit la moue et cessa de se débattre, comprenant que son assaillante ne le lâcherait pas tout de suite.
Un long silence gênant s'installa entre les deux jeunes filles qui fixaient le griknot. N'aimant pas cette situation, Ellen décida d'inviter la fille à s’asseoir et lui tendit un morceau de sandwich :
-Tu en veux ? Je n'ai plus très faim.
En attendant la réponse de la jeune fille, la blonde prit le temps de la détailler. Elle était assez simple à reconnaître et sortait carrément de l'ordinaire avec son style. Néanmoins, Ellen n'en fut pas surprise. C'était qu'elle avait vu défiler des personnes originales à l'académie.
Mais c'est sûr qu'elle, pour le coup, avec ses cheveux bleus-violets-roses-verts tout ce que vous voulez, elle n'était pas mal dans le genre. Elle abordait un visage mignon, mais avec une petite expression malicieuse, comme un démon déguisé en ange. Elle avait une paire de grands yeux bleus, en totale harmonie avec ses cheveux et ses vêtements. Look cent pour cent bleu. Elle portait un collant noir avec une simple jupe et un pull léger. Elle aussi semblait avoir opté pour la petite tenue de printemps. La fille aux cheveux multicolores, voilà comment Ellen avait décidé de la surnommer, n'était pas très grande et plutôt menue, et il ne semblait pas à la Givrali de l'avoir déjà vu, en tout cas, elles ne s'étaient encore jamais parlé. Qui c'est, peut-être allait-elle devenir de très bonne amie. Mais avant cela, peut-être faudrait-il qu'elles apprennent à se connaître un peu plus, car à part le fait qu'elle aimait bien heavens, Ellen ne connaissait rien de la demoiselle.
-Au fait, je viens de la région d'Hoenn, et je suis née à Atalanopolis, je ne sais pas si tu connais. Il fait souvent très chaud là-bas, alors... bah c'est cool, dit la blonde afin de lancer une discussion. Et toi ? Tu viens d'où... et hum... je ne t'avais encore jamais rencontré, alors tu m'excuseras mais je connais pas ton nom.
En gros : comment tu t'appelles parce que à moins que tu veuilles que je te surnomme '' la fille aux cheveux multicolores '' le restant de tes jours, et bah tu m'as toujours pas dit ton nom.
Mais bon, Ellen aimait bien être polie et délicate lors des rencontres, elle avait été éduqué ainsi.
Heavens réussit soudain à se libérer de l'emprise de " cheveux multicolores '' et s'enfuit se cacher derrière un arbre, soulagée d'être enfin tranquille.
-Heavens, reviens ici ! ordonna d'une voix douce la Givrali en amadouant son pokémon avec un morceau des gâteaux qu'elle avait emporté. Le petit pokémon ne résista pas à l'appelle de la nourriture et courut chercher le gâteau. Sa dresseuse l'attrapa et le posa sur ses genoux.
-Tu aimes bien les pokémons type dragon, n'est-ce pas ? demanda-t-elle à l'intention de '' cheveux multicolores ''.



_________________
 
I pushed like a rose among
the nettles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6098-i-know-you-know-i-know-ellen-whirst http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6144-ellen-whirst-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 2276
Points d'Expériences : 191

MessageSujet: Re: Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]   Mar 16 Mai - 21:38

Il est vraiment trop mignon ce pokemon ! Il y avait beaucoup de Griknot au Village, dont un avec qui j'étais très proche. Il adorait dormir, tout comme Drago. Je me rappelle qu'un soir, j'étais partit chercher de l'eau dans une petite rivière qui longeait le Village. Une fois là bas, je l'avais trouvé, allongé sous l'eau. Oui, il s'était endormi sous l'eau. J'avais couru pour allez le sortir de l'eau. Une fois près de l'eau, je l'ai directement prit et poser sur le sol. Je lui ai fais recracher toute son eau, et il s'est réveillé comme si de rien n'était. Regarder ce petit bébé me rappelle des souvenirs, de très beaux souvenirs.

Soudain, je sursaute car une petite blondinette, sa dresseuse sûrement, commence à me crier dessus. Je ne suis pas venu ici pour souffrir eukai ! Hé on se détend là. Se rendant vite compte que je suis juste en train de sequestrer gentillement son pokemon, elle se ravise rapidement et commence même à s'excuser.

- Hi hi, ne t'inquiètes pas. Si tu veux tout savoir moi aussi tout à l'heure je voulais te faire peur quand je t'ai vu, mais je préférais prendre' ton Griknot, tu peux le remercier !

Ellen se présente ensuite, tout de suite plus calmement et d'une manière douce.

- Oh ! Tu es une Givrali toi aussi, comme moi, c'est marrant. Tu dois être nouvelle car je ne t'ai encore jamais vu. La machine à ronflements sur le rocher là bas c'est mon Coupenotte, Drago.

Je désigne le gros sur le rocher d'un signe de tête. Vous avez vu ? Je suis gentille ! C'est parce qu'elle me laisse Heavens, sinon je vous jure que j'aurai déjà fait un caca nerveux. La petite blondinette faisait ma taille et avait opté pour une tenue dans le même style que La mienne. Elle a de très beaux cheveux jau...blonds, pardon. Elle me ressemble vaguement, avec ses airs enfantins. La jeune fille me tend un morceau de sandwich à moitié entamé. Je décline son offre gentillement, je n'ai pas faim - pour une fois -.

- Moi je viens du Village des Dragons, à Unys. Et mon nom c'est Aria Nightyblue.

Je lui souris gentillement, quand tout à coup son pokemon s'extirpe de mes bras pour aller se réfugier derrière un arbre. Ok, super sympa, je boude. Ellen le rappelle grâce à un bout de gâteau et il revient rapidement. Bah vas s'y même plus je fais la fille gentille. Je prend un ton boudeur, presque agacé.

- Ouais ouais, j'aime les pokemons Dragon, je veux devenir topdresseur Spé. Dragon. Et toi?

Je la regarde avec un visage complètement inexpressif et dénué de joie. Ouais bah fallait pas m'enlever ce Griknot des mains. Je suis sûre que c'est elle qui lui a dit de partir.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6014-415-petit-dragon-deviendra-grand-aria-nightyblue-finiiish-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6015-aria-nightyblue-givrali
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 1657
Points d'Expériences : 236

MessageSujet: Re: Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]   Dim 21 Mai - 16:07



 Et si on jouait un peu ?
Aria Nigthyblue et Ellen Whirst


La gamine raconta à Ellen d'un ton innocent qu'elle comptait lui faire une blague jusqu'à ce que ce regard soit attiré par Heavens et qu'elle se jete sur lui, puis, elle se présenta à son tour.
Tout comme Ellen, elle était chez les Givrali et son starter était un pokémon dragon, un Coupenotte nommé Drago, plus précisément.
Elle s'interrompit à instant, pour refuser le morceau de sandwich que lui tendait Ellen ;
la blonde, elle, n'en fit qu'une bouchée.
Il était rare de la voir repus et son estomac semblait toujours crier famine.
La fille aux cheveux bleus expliqua ensuite qu'elle venait du village des Dragons, dans la région d'Unys et que son nom était Aria, Aria Nigthyblue.

Ellen avait déjà entendu parler du village des Dragons. La fille d'un couple d'amis de ses parents vivait à Unys et était déjà passé par ce village. D'après ce qu'elle avait raconté à la blonde, la culture était très différente du reste de la région et s'était là que deux statues des pokémon légendaires représentants de la région avaient été construites. Reshiram et Zekrom, si elle se souvenait bien.

En tout cas, la belle Givrali avait hâte de bombarder Aria de tonnes de questions sur ce village si mystérieux et différent : n'y avait-il vraiment que des pokémon dragons ? Était-ce une des raisons de pourquoi elle avait reçu un Coupennote par le collectionneur à son arrivée ? Et pourquoi avait-elle décidé de partir du village pour aller vivre à Lansat ?
Bref, tout pleins de questions se bousculaient dans sa tête.

La blonde se retint d’exploser de rire quand le visage souriant de la gamine aux cheveux bleus vira à l'air boudeur lorsque Heavens réussit à s'échapper de son emprise.

- Ouais ouais, j'aime les pokemons Dragon, je veux devenir topdresseur Spé. Dragon. Et toi?  fit-elle avec une petite point d'agacement dissimulé dans la voix.

Un sourire s'étira sur les lèvres de la jeune dresseuse et elle se les pinça pour ne pas rire :

-Ah, heu... moi je ne sais pas encore ce que je veux faire... Mais bon, je viens tout juste de finir de m'installer, alors j’imagine que j'ai encore le temps d'y réfléchir un peu.

Voyant que l’attitude d'Aria ne s'arrangeait pas, Ellen ne put s'empêcher de la chambrer un peu :

-Bah alors, tu fais la tronche ?


Elle laissa un petit silence avant de reprendre avec un sourire malicieux :

-C'est pas très grave si les pokémons dragon me préfèrent moi...., silence..., Mais non, je blague ! Allez un peu de smile quoi ! T'aurais vu ta tête quand Heavens est parti, alors fait pas genre que c'est faux ! Tiens, j'ai une idée pour te redonner le sourire.

Elle farfouilla dans son sac et sans qu'Aria n'ait le temps d'être surprise, Ellen lui balança une bouteille pleine dans la tête.

Comme ça, elles seront deux trempées !

La blonde explosa de rire et rejeta ses cheveux en arrière, pour ne pas les avoir dans les yeux.
Heavens lui, s'était réfugié derrière le rocher où se trouvait le Coupenotte d'Aria, de peur d'être de nouveau arrosé ou prit pour cible.


© Aki Epicode




_________________
 
I pushed like a rose among
the nettles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6098-i-know-you-know-i-know-ellen-whirst http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6144-ellen-whirst-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 2276
Points d'Expériences : 191

MessageSujet: Re: Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]   Lun 4 Sep - 1:30

La blondinette enchaîne questions comme un moulin à paroles, tiens, une Aria 2, comme si une ce n'était pas assez. La voir comme ça me fait un petit sourire, mais bon, c'est à cause d'elle si le Griknot est partie, faut pas que j'oublie ça. Ou alors si ça se trouve c'est pas elle, c'est juste mon amour un peu trop envahissant pour les pokemons dragons qui l'a fait partir ... je n'ai même pas le temps de réfléchir à la question que je reçois une grande quantité d'eau sur moi. Je relève la tête et regarde Ellen en train de pouffer de rire en me voyant. Oulah, elle ne sait pas à qui elle a à faire celle là. Je lui lance un sourire malicieux et dis d'un ton machiavélique

- Tu vas regretter ce que tu viens de faire ...

Je la pousse de mes deux mains dans la rivière, mais je trébuche maladroitement sur une petite rivière et tombe avec elle, super la crédibilité maintenant. Nous nous retrouvons toutes les deux sous l'eau fraîche et claire de la rivière. Je commence à bien l'aimer cette petite blondinette. Je ressors de l'eau tout comme Ellen, et commence à l'arroser avec de grands jets d'eau. Je prends même un magicarpe qui traînait par là - oui y'avait bien un magicapre - et lui lance dessus. Aucun pokemons n'a été maltraité durant cette séquence. Nous rigolons toutes deux gaiement à gorge déployée sous le ciel bleu azur de Lansat.

- Bon, je pense qu'on s'est assez arrosées pour aujourd'hui.

... ou pas, je suis en train de préparer un plan machiavélique là ... Nous nous asseyons à côté comme si nous étions très proches, c'est marrant l'effet que ça procure. Je vois mon Coupenotte et le Griknot joués à leur tour ensemble dans l'eau, ce qui me fit sourire. Soudain, une nouvelle idée me vient en tête, et je me lève doucement pour aller prendre le Griknot comme une voleuse et le serrer fort dans mes bras en m'assaillant. Je regarde Ellen, amusée et lui fais un clin d'œil.

- Chhh... ni vu ni connu.

Puis, nous rigolons ensemble. Je tourne mon regard vers le ciel bleutée de l'après-midi et ferme les yeux. Le bruit de la rivière me rappelle celui du ruisseau au Village des Dragons. J'y jouais beaucoup avec mes amis pokemons, je ne compte même plus le nombre de batailles d'eaux que nous avons fait dedans. Quand j'y repense, je suis un peu nostalgique du Village. J'aimerai beaucoup revoir ma grand-mère, les pokemons, et puis tous les autres, ils me manquent. Je tourne mon regard sur Ellen et lui sourit.

- Dis-moi, à quoi ça ressemble Atalanopo...machin. Ça m'intrigue, je n'en ai jamais entendu parler. En même temps au Village des Dragons nous sommes un peu coupés du monde.

Pour une fois que je ne dis pas n'importe quoi. Dans mon Village, bien qu'il se trouve non loin de Janusia, nous étions un peu dans un monde parallèle. Les gens allaient en ville très rarement pour faire quelques courses urgentes et parfois ils rapportaient les nouvelles, mais nous étions vraiment loin de tout, dans notre petit coin de paradis. Nous ne dépendions de rien ni personne, nous avions nos propres lois, notre propre histoire et notre propre culture. Nous étions apparemment connu de beaucoup ce personnes, alors que nous ne connaissions rien. Incroyable non ?

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6014-415-petit-dragon-deviendra-grand-aria-nightyblue-finiiish-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6015-aria-nightyblue-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]   

Revenir en haut Aller en bas
Et si on jouait un peu ? [Pv Aria Nightyblue ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: autour du campus :: La forêt-