Partagez | .
[#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   Lun 20 Mar - 16:35




Les aventures extraordinaires d'Hélios
Hélios, Larveyette parmi les Larveyette

Tu n’en peux plus, Hélios. Toi, Larveyette parmi les Larveyette. Tu as pourtant enduit ton corps d’un anti-transpirant de compétition, à l’annonce d’une expédition sur une île étrangère. Île où tu espérais trouver un décor paradisiaque et verdoyant, riche en ressources qui pourraient t’être utiles pour tes confections futures. Tu pensais venir ici pour t’en mettre plein les yeux et les narines. Tu voulais que ces panoramas de rêve réveillent l’artiste qui sommeille en toi pour qu’une vague d’inspiration t’envahisse. Mais non. Tu te retrouvais sur un fichu sol aride et désolé, dans un fichu volcan aux odeurs d’œuf pourri, sous une fichue canicule moite digne d’une forêt tropicale ou des aisselles fournies de Gaston Fooly. Et tu transpirais tout ce que tu pouvais, tandis que tes mandibules se faisaient pâteuses à cause du manque d’eau. Ce n’était pas sexy. Pas sexy du tout. Et surtout, pas digne de ta personne. Toi, Hélios, champion de concours de Coordination. Grand couturier et styliste de renom. Tu ne pouvais PAS avoir si peu de style. Oh, seigneur…

Haletant à cause de la chaleur et de l’effort constant que tu devais fournir pour gravir ce paysage rocailleux, tu essayas de rajuster la feuille que tu tenais comme une ombrelle au-dessus de ta tête. Tu avais l’impression que quelle que soit la position de ton ombrelle, les rayons du soleil venaient te carboniser. Et pourtant ! Tu avais mis de l’écran solaire à indice élevé en prévision, pour ne pas trop bronzer. Mais tous tes cosmétiques hors de prix étaient inefficaces contre ce paysage de l’enfer. Tu avais l’impression de porter bien mal tes deux noms, mon cher Hélios. Quel dieu du soleil était si peu résistant face au fardeau qu’il devait transporter chaque jour sur son charriot ? Tu te fis la réflexion que tu étais bien trop cool pour pareille tâche, et que tu avais sans doute sous-traité le bousin dès que tu en avais eu l’occasion. Ouais. Ça devait être ça. Toi tu étais Apollon pour son art, pour sa beauté et pour sa musique. Tu n’étais pas ce péquenaud qui se balade avec le soleil collé au cul. Soleil qui te brûlait d’ailleurs de plus en plus ta parure de feuilles, d’ailleurs.

Rageusement, tu balançais ton ombrelle au sol. De toute façon, elle ne te servait plus à rien. Ce qu’il fallait, c’était une bonne douche froide mais… il n’y avait que des sources chaudes sur cette île de malheur. Avec un air de dégoût, tu coulais un regard mauvais vers Stentor et ses Pokémon. Les abrutis s’étaient entièrement déshabillés pour aller piquer une tête dans cette source chaude naturelle. Mais toi, tu n’avais pas envie de les rejoindre. Déjà, mélanger ta crasse avec celle des autres, très peu pour toi. Et ensuite, vu la fumée qui sortait, tu avais peur d’être cuit sur le champ si tu rentrais dedans. Grrr. Mais c’est qu’ils avaient l’air de s’amuser, en plus ! Si je ne te connaissais pas, je dirais même que tu étais un peu jaloux… Bon OK. Tu étais carrément jaloux. Mais quand bien même… Stentor ne faisait pas DU TOUT son travail. Il était censé être ici pour explorer et capturer un nouveau Pokémon, normalement. Pas pour exhiber son torse aux premières péronnelles venues. Va y, rhabille-toi abruti. On a remarqué que tu avais pris du muscle, mais c’est pas une raison pour te dessaper dès que t’en as l’occasion, hein !

Frustré, tu détournais le regard de cette vision d’amusement qui t’énervais au plus haut point. Si Stentor et ses autres idiots ne faisaient pas le travail, TU allais être celui qui capturerait de nouveaux Pokémon. Celui qui explorerait l’île. Celui qui serait reconnu pour son travail. T’étais pas au Club Med toi, Hélios. Et d’ailleurs, il y en avait un autre qui avait l’air de partager ton ressentiment.

Tournant la tête vers un tas de rochers, tu avises la présence de Levanter, le hibou maléfique. Ce petit a eu la bonne idée de détester Stentor, ce qui fait que vous partageriez presque un point commun, si tu n’avais pas autant besoin de ton humain. Par contre, il se cache vraiment super mal. Comme d’habitude, tu ne mets pas longtemps à détecter sa présence. Tu soupires face à son regard méfiant.

(Eh la peluche, ramène tes plumes !)

Le Brindibou se tourne pour vérifier que c’est bien à lui que tu parles - à qui d’autre, bougre d’abruti ?! - et s’approche finalement de toi. Tu réfléchis un instant à ce que tu vas lui dire pour le manipuler, puis trouve finalement les mots. Après tout, tu es un orateur né, Hélios.

(Je sais que ton rêve d’une vie c’est de trucider notre Servi- heu je veux dire… notre « dresseur ». Cependant, sache que ce n’est pas le bon moment. Je te fais une confidence : je veux bien t’aider. Néanmoins, seuls, nous n’arriverons à rien. Nous sommes encore trop petits, encore trop faibles… Non ! Il nous faut un autre compagnon qui soit capable de le détester autant que nous. Pas la peine de compter sur Auster ou sur Mistral ; ils sont complètement gaga de cet idiot. Ce qui en fait des idiots aussi, mais garde ça pour toi… ENFIN ! J’ai un plan pour pouvoir servir tes objectifs. Que dirais-tu de… trouver un Pokémon par nous-même ? On vole une Pokéball, on part tous les deux et on va faire une capture digne de ce nom pendant que l’autre imbécile fait trempette. Comme ça, on sera les dresseurs de cette nouvelle recrue, et elle pourra nous aider. Pas de Stentor entre nous et lui ! Qu’en dis-tu… Tu veux bien m’aider ?)

Être un dresseur, voilà qui ne te déplairait pas. Après tout, tu te considères à peine comme un Pokémon. Non, non, non. Toi, tu es bien plus que ça ! Alors devenir le maître d’un Pokémon ? Tu trouves l’idée séduisante, évidemment. Au moins, tu aurais un esclave qui pourrait t’aider dans tes tâches et faire le sale boulot à ta place. Quant à Levanter ? Ce n’est qu’un intermédiaire qui va t’aider maintenant. Tu ne comptes pas l’aider à ton tour. Mais au moins lui faire croire que c’est le cas…

Alors, mandibules levées, tu attends la réponse de ton acolyte du jour. Pitié. Faites que ce soit un bon larbin.

HRP : Hélios possède 4 Pokéballs
Zone de base + Zone CS Vol (Levanter, Brindibou)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9360

MessageSujet: Re: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   Lun 20 Mar - 19:30

ETAPE 1

Voici les dix Pokémon que tu peux rencontrer, choisis-en cinq dans ce lot et la chance décidera sur lequel tu tomberas. Inutile de faire un post RP pour dire lesquels tu sélectionnes.



Vous possédez 4 PokéBalls.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   Lun 20 Mar - 20:35



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9360

MessageSujet: Re: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   Lun 20 Mar - 23:23

ETAPE 2

Tu rencontres Fantominus ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   Mar 21 Mar - 12:04




Les aventures extraordinaires d'Hélios
Hélios, Larveyette parmi les Larveyette

Levanter avait dit oui. Levanter avait accepté. Et toi, intérieurement, tu jubilais. Ôooo grands dieux de la Coordination, voilà ton jour de chance. Avec un hochement de tête satisfait, tu toussais dans ta patte pour garder un air digne et professionnel. Cette alliance, elle ne l’était pas par amitié. Après tout, Hélios, des amis, tu n’en avais pas. A part ce cher Leype évidemment. Quant à ce cher Heartnett, c’était plus une idole qu’un véritable ami. Allons bon, tu n’allais pas commencer à considérer une égérie de son talent et de sa notoriété comme l’un de tes compagnons d’armes, n’est-ce pas ? Tu n’en avais pas le droit, Hélios. Ou en tout cas, pas le droit avant de devenir encore plus connu et cool qu’actuellement. Mais nous nous égarons.

Tendant ta patte droit devant toi, tu expliquais le plan à cette balle de plume. Si vous vouliez des larbi- erm… des Pokémon puissants capables de servir vos plans diaboliques - voilà qui sonnait mieux -, il vous fallait évidemment vous diriger vers cette espèce de gros cratère que tu voyais, au loin. Par la voie des airs, cela te semblait bien plus simple que d’y aller en marchant. Et puis mince, hein. Tu commençais à avoir les pattes brûlées à force de te traîner sur ce sol chauffé à blanc. Même les soies et les feuilles enchevêtrées que tu avais positionnées sous tes pattes-pieds ne te permettaient pas d’éradiquer cette sensation d’être en train de carboniser dans les flammes de l’enfer. Tu soupires doucement, tandis que de ton corps tu sors des quantités de soie qualité extra pour te créer des brides et éviter de faire une chute vertigineuse qui te romprait le cou.

Mais tu te sens fatigué, Hélios. Tu ne sais pas si c’est la chaleur ou autre chose, mais ta poitrine se gonfle de mal-être. Depuis quelques jours d’ailleurs, maintenant que tu y repenses. Tu ne comprends rien à ce qui se passe, mais c’est là, en toi. Alors tu fermes les yeux pour essayer de faire abstraction. Tu es maître de ta propre plastique, Hélios. Tu es encore trop jeune pour être terrassé par la maladie, la vieillesse, ou que sais-je encore… Focus, Hélios, focus ! Hochant la tête de gauche à droite, tu achèves enfin tes brides et regarde Levanter. Le bougre n’a pas l’air véritablement enclin à ce que tu lui passes ça autour du bec. En même temps, tu comprends un peu ; avoir ça dans la bouche, ça ne doit pas être super agréable. Mais tu t’en contrefiches tout de même. Après tout, tu fais bien des choses désagréables de temps en temps, non ? Qui a dit que produire de la soie était une activité follement passionnante ? Alors, sourd à sa moue de dégoût - oui c'est possible -, tu lui passes les brides et tu grimpes maladroitement sur son dos. Humpf. Stentor fait ça avec beaucoup plus de grâce, malgré son gros derch. Ce n’est qu’une question d’entraînement, après tout.

Décidant de laisser de côté le goût amer de ce premier échec, tu essayes de te caller sur le dos de Levanter comme tu le peux. Brides bien serrées autour de tes pattes pour ne pas tomber - c'est là que tu apprécies pleinement le côté collant de tes Sécrétions -, tu tapotes doucement et… PFIOUUUU !

L’engin de transport décolle en déployant ses ailes et toi, tu hurles comme un possédé tandis que vous quittez la terre ferme. Bordel de m******** ! Tu avais oublié cette sensation - bien trop peu agréable quand tu n’es pas protégé du vent par la carrure rassurante de ton esclave d’humain -. En dessous, Stentor et les autres se réduisent à des points minuscules. Tu distingues à peine sa tête d’abruti ; et ce n’est pas peu dire, vu comment elle est grosse en temps normal.

Levanter vole comme une espèce de chauffard. Piquant une accélération, le bolide t’envoie ses ailes dans les feuilles à chaque fois qu’il veut prendre de l’altitude ou changer de direction. Hrmpfdlpf. Est-ce vraiment une plume que tu viens d’avoir dans la mandibule ?! Eurk ! Dégoûté, tu commences à avoir le mal du transport. Ton beau visage au teint jaune délicat prend celle du lait caillé, et tu te forces à penser à des scènes apaisantes pour ne pas dégobiller. Petit Wattouat dans la prairie. Andreas sur un lit de rose. Leype en train d’astiquer son épée. Maman Mandibule en train de bouffer la tête de feu, ton père, après le coït. BEURK.

Tu sens ton estomac quitter ta gorge et, tournant la tête pour éviter de t'en mettre partout dessus, tu finis par tout recracher en bas. Tant pis pour l’élève qui se trouverait en dessous. Et une seconde galette pour le prix d’une !

Complètement affaibli par tout ça, tu cries à Levanter de se poser ASAP. Ce qu’il fait, bien heureusement, te laissant tout loisir de déposer patte à terre. Oh seigneur… Tu n’es pas prêt de recommencer cette expérience de sitôt, même si… DAFUQ, où est-ce que vous êtes ?!

Tu regardes autour de toi et ne reconnaît absolument rien du paysage que tu viens de quitter. Où est Stentor ? Où est la source chaude ? Tu ne vois que des parois rocheuses qui s’élèvent autour de toi. Seriez-vous par hasard… SUR LE VOLCAN ?!

Tu te tournes vers Levanter, qui a l’air plutôt fier de lui. Ok ok. Récapitulons. L’important, dans cette situation, serait de redescendre tout de suite. Mais tu vois la hauteur de ce fichu volcan, Hélios, et CLAIREMENT tu n’as pas envie de te taper le chemin à pied. Il va falloir que tu remontes sur le dos de ce hibou plumeux dès que possible… mais pas maintenant. Qu’on te laisse te reposer, bon sang ! Boudeur, tu tapes dans un caillou et te figes lorsque tu entends un rire guttural. Oh wait. C’est quoi, ça ? Tu te retournes pour voir que Levanter s’est aussi tourné vers toi mais que… sa tête vient de pivoter sur elle-même. Heu. Levanter ? Es-tu au courant que heu… ta nuque s’est probablement brisée dans ce mouvement ?

Inquiet, tu recules de quelques pas, avant de sentir des sortes d’émanations spectrales te chatouiller les aisselles. AAAARGHHHH ! Tu détestes qu’on te chatouille les aisselles ! Et pire que tout… C’est quoi cette chose informe qui te regarde avec un sourire, toutes dents dehors ? Est-il temps… de se mettre à courir ?

Une seule phrase te vient en tête, tandis que tu essayes de rester digne face à cette situation inédite pour toi. AU SECOUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUUURS !!!

HRP : Fuite du Hélios sauvage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9360

MessageSujet: Re: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   Mar 21 Mar - 15:17

ETAPE 3

Tu rencontres Picassaut ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade). Attention il s'agit du dernier Pokémon que tu pourras rencontrer lors de cette sortie capture.
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 20638
Points d'Expériences : 2486

MessageSujet: Re: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   Lun 1 Mai - 13:03




Les aventures extraordinaires d'Hélios
Hélios, Larveyette parmi les Larveyette

Oh et puis tant pis pour l’honneur, hein. Après tout à ce stade de l’histoire, Hélios, tu étais déjà assez humilié comme ça. Courant pattes en l’air pour échapper à cette immondice qui semblait vouloir te torturer puis te dépecer pour te transformer en manteau de cuir low cost - rien que ça -, tu finis par trébucher et par t’étaler au sol. Levanter ne semble pas trop comprendre ton désarroi, mais quand tu dardes vers lui un regard lourd de reproche, il volète vers toi. Tu l’attrapes alors par son stupide nœud papillon de feuilles et tu colles ta tête contre la sienne.

(R… retraite… immédiate…) halètes-tu en posant ta patte contre tes mandibules, anticipant la prochaine galette qui risque de s’échouer sur un autre élève malchanceux.

Levanter hoche la tête puis, se baissant, il te permet de grimper sur son dos. Vous n’avez pas la classe de Stentor lorsqu’il saute habilement sur le dos de sa monture puis s’envole sans pression, mais qui s’en soucie ? Tout ce qui importe à l’instant c’est de s’échapper loin d’ici. Loin de l’agresseur. Loin du volcan. Alors, sur une note que toi-même tu ne pensais pas entendre sortir un jour de ta gorge, tu t’envoles sur le dos du Brindibou et te jette dans le vide.

Le vent fouette ton visage, Hélios. Ou plutôt devrais-tu dire qu’il te déforme la peau du visage pour le faire ressembler à un vulgaire sac plastique qui vole au vent. Tu sens tes larmes quitter tes yeux et remonter sur ton front à cause de la vitesse. Cette sensation, elle est plus qu’horrible. Et pourtant, tu as déjà grimpé sur le dos de Mistral ou de Zénith ! Rah ! Ce Levanter est vraiment un chauffard ! Tu t’y reprendras à deux fois avant de l’appeler de nouveau…

Complètement exténué, tu sens brusquement que Levanter s’arrête dans les airs en position stationnaire. Il agite ses ailes et essaye de te montrer quelque chose, loin devant toi. Tu plisses tes petits yeux méchants pour essayer de donner une forme à cette masse floue qui vole vers vous… et ne reconnais pas ce Pokémon. Ola. C’est quoi ce TRUC ? Tu as l’impression qu’il ne ressemble à aucun autre type Vol que tu connais jusqu’à présent. Et d’ailleurs, lui aussi semble surpris de ta présence.

Il te regarde.
Tu le regardes.
Il fonce vers toi le bec ouvert et les yeux brillants.
Tu hurles à la mort en t’accrochant aux plumes de Levanter et en les agitant pour qu’il se remette à fuir, pour l’amour du ciel !

Juste à temps, tu sens une accélération. Et c’était moins une ! Le bec du Pokémon inconnu claque sur du vide, à - tu l’aurais juré - deux centimètres de ton sublime postérieur. Mais l’agresseur ne souhaite pas s’arrêter là et il continue de te poursuivre, les yeux déterminés, l’estomac probablement très vide. Il a la dalle, le bougre ! S’ensuit alors une course poursuite de haute voltige, où - tu es sûr - tu as dû recracher ton estomac dans l’histoire. Levanter esquive avec plutôt d’aisance et d’habileté les attaques du Picassaut, et toi tu meurs, tu meurs, le cœur au bord des mandibules.

Tu espères que ça s’arrête un jour, Hélios. Franchement, quelle idée stupide que de quitter Stentor sur une île hostile ?! On ne t’y reprendra plus, Hélios, ça c’est sûr et certain. Tu essayes d’ailleurs d’apercevoir Stentor dans sa source chaude mais il semble trop loin de vous et de toi - surtout -. Tu sens des larmes perler au coin de tes yeux magnifiques. Tu sens ta fin arriver. Oh. Entendons-nous bien, tu as toujours voulu que ta fin arrive. Mais pas ici. Et pas maintenant. Pas sans un public pour t’acclamer. Pas sans une tenue adéquate. Tu es dans tes putains d’habits de voyage, Hélios, pas dans tes robes de haute couture ! La haine. Si tu meurs comme ça, tu t’en voudras probablement tellement que tu reviendras hanter ce stupide piaf jusqu’à la fin de ses jours.

Les claquements de becs de l’agresseur se rapprochent, et même toi parviens à sentir que Levanter se fatigue. Il est moins rapide, moins fluide dans ses esquives. Et le petit halètement que tu entends sortir de son bec ne dit rien qui vaille. Derrière toi néanmoins, le truc en rouge et noir j’exilerai ma peur ne se lasse pas de vous pourchasser. Et tu crois que la fin est proche, lorsque Levanter pousse un piaillement surpris.

Sur le dos de Mistral, Stentor vous regarde d’un air surpris, sans trop comprendre ce qui se passe. Le Picassaut cesse aussitôt de te poursuivre en voyant l’armée qui se tient derrière le Pokéathlète, et tu sens que la roue tourne. AH-HA ! ON FAIT MOINS LE MALIN MAINTENANT, HEIN ?! Tu t’octroies même une petite taquinerie, sous la forme d’un bras d’honneur adressé au mécréant. Mécréant qui semble mal prendre ce geste et fonce de nouveau sur toi, la surprise de l’arrivé de Stentor passée.

Tu hurles.

Bon, on ne pourra pas dire que tu ne l’as pas cherché, ceci dit.

Une attaque Vibraqua percute cependant de plein fouet le Picassaut, et ce dernier se retrouve projeté plus loin, complètement désorienté. Tu te tournes vers la direction du jet et voit, derrière ton rideau de larmes, Zéphyr, conquérant, ses ailes dorées fièrement dressées. Ouuuh ça ne rigole plus ! Entièrement reconnaissant pour ce sauvetage in extremis, tu lui balances des baisers. Demain, tu jureras que cette scène ne s’est jamais produite mais actuellement, tu es bien trop heureux et rassuré pour te préoccuper des apparences.

Levanter vole doucement vers Mistral et il te fait glisser le long de son dos pour que Stentor te rattrape entre ses bras. Ce dernier soupire, et tu sens toute l’inquiétude dans ces quelques notes.

- Où étiez-vous passés, tous les deux ? Bon. Heureusement qu’on est arrivés à temps, mais ne faites plus jamais ça, OK ?

Et tu lâches un son incompréhensible, tandis que tu pars dans des éclats de larmes désespérés. Stentor semble surpris, et il te serre un peu plus entre ses bras, te berçant comme un nouveau-né.

- Là, là, tout va bien maintenant…

Tu te laisses aller dans ses bras, parce que bordel, t’as quand même eu super peur. Cette scène semble presque irréelle, d’ailleurs. Toi Hélios, Larveyette parmi les Larveyette, tu n’as jamais montré autant tes faiblesses devant quiconque.

Mais après tout, tu nieras tout de la scène dès le lendemain. Alors pour l’instant… Tu estimes que te laisser cajoler par ton humain pour une fois, ce n’est pas non plus la fin du Monde. Ouais. On peut dire ça comme ça, hein ?

HRP : RP Terminé
Merci pour la modération !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
[#19] Les aventures extraordinaires d'Hélios [Solo] [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: les sorties captures :: Anciennes Sorties-