Partagez | .
Un sauvetage et un cours privé [ft. Calliope Pryde]
 Pokéathlète Novice
avatar
Pokéathlète Novice
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 2
Jetons : 184
Points d'Expériences : 61

MessageSujet: Un sauvetage et un cours privé [ft. Calliope Pryde]   Dim 2 Avr - 14:37

Elliot

Calliope

「 Un sauvetage et un cours privé 」
Le soleil était très haut dans le ciel quand Elliot avait décidé qu'il voulait aller prendre l'air. Il préférait souvent réviser au soleil plutôt qu'enfermer dans une bibliothèque tout seul. En ce moment même, il avait les fesses posées dans l'herbe fraiche, ses yeux d'or fixait au loin le ciel. Il était perdu dans ses pensées, le vent soufflait doucement dans ses cheveux, sa frange se mettant par moment à le gêner. Il inspira doucement avant de laisser son corps devenir de plus en plus lourd, jusqu'à ce que son dos touche le sol. Son regard était toujours rivé loin devant lui quand il entendit un petit bruit non loin. Il lui fallut un effort sur-humain pour détourner ses yeux et essayer de voir d'où ça pouvait venir. Il ne voyait rien, seulement les arbres qui bougeaient au fil du vent, les étudiants qui allaient et venaient en discutant gaiement. Il hocha un sourcil, un peu embêté par la situation puis, le bruit se fit de nouveau entendre. D'un seul coup, une grosse masse lui boucha la vue en s'écrasant contre son visage. Elliot rigola doucement avant de choper le machin du bout de ses doigts.

« Raptus je ne te permets pas de me déranger dans un tel moment... »

Le Nosferapti se mit à battre des ailes très rapidement pour se défaire de sa main avant de se mettre à faire des cercles au-dessus de ses livres. Le garçon devinait bien qu'il était en train de lui faire comprendre qu'au lieu de rêvasser, il devait se concentrer sur ses devoirs. Quelle barbe, même si sa mère n'était pas là, son pokemon pouvait faire preuve d'autan d'autorité qu'elle. Elliot posa sa main sur son visage en grimaçant et se releva doucement en s'aidant de ses coudes.


« Oui maman, je vais m'y mettre »

Il toucha du bout des doigts la couverture de ses livres qui étaient bien usés maintenant, il en attrapa un violet qu'il passa de sa main gauche à sa main droite. Il resta quelques instants perplexes quant à l'idée de se remettre là-dedans, même s'il aimait étudier de temps en temps, il se sentait fatigué et il rêvait juste de se reposer. Il secoua vivement la tête en même temps qu'il nettoyait cette mauvaise idée de sa tête.

« Etudier c'est l'avenir »

Comme d'accord avec lui son pokemon se mit à gémir avant de se poser sur sa tête bien décidé à le surveiller. Au fil du temps, les seuls moments où le garçon levait la tête était pour attraper un autre livre, il ne remarquait même pas les gens qui le fixait, tellement surpris de le voir autant concentré avec un aussi beau temps. De temps en temps, il posait sa main sur sa tête pour savoir si son ami était encore là, il était tellement habitué qu'il ne le sentait quasi plus quand il était présent ou pas. Et cette fois, il n'y était plus, il regarda rapidement autour de lui. Il pouvait le voir installer sur un arbre à l'ombre bien tranquillement en train de dormir. Cette situation fit sourire Elliot, il le forçait à étudier alors que lui pouvait se la couler douce, quelle feignasse ! En laissant son regard monter un peu plus sur l'arbre, il pu voir un autre pokemon présent, il utilisa sa mémoire pour se souvenir du nom.

« Ah oui Roucoul... »

Il allait se replonger dans ses livres quand il entendit un truc sourd frapper quelque chose. Après avoir sursauté, il regarda de nouveau d'où venait le bruit. Un ballon avait frappé l'arbre de plein fouet, Raptus eu le temps de se rattraper de justesse, mais, le roucoul c'était écrasé au sol assez sauvagement. L'entendant gémir de douleur, Elliot envoya valser ses livres rapidement avant de courir vers lui. Une fois devant lui, il s'agenouilla auprès de lui pour s’apercevoir de la catastrophe, mais, il n'était qu'au tout début de ses cours, il n'y connaissait pas encore grand chose. Complètement paniqué, il regarda autour de lui.

« Est-ce que quelqu'un peut venir m'aider ? »

Il avait dit ça de manière assez faible, le stresse lui avait carrément coupé les cordes vocales, heureusement son Raptus volait dans tous les sens pour essayer de faire comprendre la détresse dans laquelle ils étaient actuellement. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6296-431-elliot-mirage-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6301-elliot-mirage-noctali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: Un sauvetage et un cours privé [ft. Calliope Pryde]   Mar 11 Avr - 15:00



Un sauvetage et un cours privé

MIRAGE ELLIOT
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Parc
Date : Début avril
Pokémon utilisés :
Autant dire que le début de l’année était passé à une vitesse folle. En effet, Calliope avait encore l’impression que les fêtes de Noël ne s’étaient déroulées qu’hier. Et pourtant, on était déjà au mois d’avril, c’est pour dire ! Aujourd’hui, le temps était incroyablement doux. Les températures étaient au-delà des normales de saison, ce qui ravissait la plupart des élèves dans l’académie. De ce fait, tout le monde en profitait pour prendre un bon bol d’air frais.  Enfin, presque… Il y avait vraisemblablement une exception.

Dans sa chambre, derrière sa fenêtre, Calliope observait avec envie les élèves s’amuser dans le parc. Le soleil brillait fortement dans le ciel sans nuage, ce qui ne lui inspirait pas confiance. L’astre solaire était la raison de sa réticence quant à imiter ses camarades. Elle se privait toute seule de ce plaisir, mais elle avait aussi bien conscience que sa maladie évoluait et qu’elle devait se montrer encore plus prudente. Son médecin l’avait averti depuis qu’elle avait dû fuir l’établissement pour rentrer en précipitation à Sinnoh afin de bénéficier de soins spécifiques : « fais plus attention quand tu sors, évite le soleil quand tu le peux. » Mais était-ce une vie, de s’enfermer de la sorte … ? La dernière sortie capture avait pourtant été le signal d’alarme. Près de ce volcan, ça avait été un véritable calvaire. Sans oublier cette chaleur étouffante. Cependant, elle était non plus sur l’île Micle mais bien à Lansat. Alors, c’était différent.

En retrait, Hana regardait sa dresseuse d’un air triste. La créature comprenait bien la préfète des bleues et était peinée de la situation. Pour la réconforter, elle allait poser l’une de ses feuilles dans son dos. Ce geste réconfortant, empli de chaleur, faisait du bien à la rouquine qui lâchait un faible soupir. Fermant doucement les yeux, Callie reprenait ensuite sa respiration tout en serrant un peu plus le fin rideau qu’elle tenait entre ses doigts : elle venait de prendre une décision.

Si son espérance de vie était vraiment limitée, à quoi bon la passer qu’avec des regrets ? Inutile donc de la prolonger pour vivre ainsi, ça ne lui correspondait pas du tout. Et puis, les médecins étaient clair là-dessus, depuis le début ; étant une variante, rien ne garantissait qu’il ne lui reste encore que quelques mois à vivre, comme le voulait vraiment cette maladie. Généralement, on ne dépassait pas les 17 ans et elle avait un an de plus. Bien évidemment, elle se sentait faiblir de jour en jour, mais rien d’alarmant.

Si le soleil était son ennemi ? Bien évidemment. Mais Calliope ne l’avait jamais considéré de la sorte, au contraire. Attirée par celui-ci pour tout un tas de raison, elle était juste contrainte à le fuir. Et si… Si les médecins s’étaient trompés ? Si ce qu’elle avait n’avait rien à voir avec les rayons du soleil ? Un maigre espoir, elle avait tout de même vu un tas de spécialiste.

Quand la rouquine constatait qu’elle était déjà dans le parc, elle se stoppait net. Décidément, à force de se torturer l’esprit, on ne faisait pas vraiment attention à ce qui nous entourait… Dans un dernier soupir, Callie évacuait le reste de ces pensées pour faciliter les ondes positives à l’émaner. Sa Tarsal entre ses bras, elle s’avançait prudemment dans l’allée en accordant de sincères sourires amicaux aux diverses personnes qu’elle croisait. Simplement par politesse ou alors parce qu’elle les connaissait. Aucun d’eux n’engageait la conversation avec elle cependant.

(Tu penses énormément, regarde autour de toi …) l’avertissait une petite voix qui la faisait sursauter.

Callie n’avait pas encore vraiment l’habitude d’entendre Mystik intervenir, bien que ses amis Nolan et Libra avaient réussi à résoudre le mutisme dont elle souffrait. Malgré cette intervention, la créature psychique restait très en retrait, probablement timide. Ou simplement réservée. Ces interventions restaient rares.

(Pardon.) s’excusait la concernée. (As-tu vu quelque chose ?) s’inquiétait-elle ensuite.

(Oui, sur ta droite.)

Sans rien ajouter, Calliope pivotait dans la direction indiquée. Près d’un arbre, elle pouvait distinguer une silhouette agenouillée au sol sans savoir ce qu’elle était en train de faire exactement. C’est plutôt la chauve-souris au-dessus qui s’agitait dans tous les sens qui piquait son attention. Ce n’était pas un comportement habituel et elle décryptait cela comme une alerte. Intriguée donc, le médecin s’approchait d’eux en silence et tendait le coup pour un peu mieux observer.

(Il y a un blessé.) signalait Mystik. (J-je… Je crois qu’il est tombé de l’arbre) précisait-elle. (Les pensées sont trop confuses, je n’arrive pas vraiment à comprendre.)

C’était suffisant pour l’adolescente qui, dès l’entente du mot « blessé » s’était directement précipitée à leur rencontre. La personne agenouillée au sol était un garçon de ce qu’elle avait pu voir, mais la préfète ne l’avait pas trop détaillé. Son regard premier se portait sur le pauvre Roucool au sol qui avait vraisemblablement fait une mauvaise chute.

_ Attention, ne le manipule pas de trop ! S’il s’est cassé quelque chose, on risque de lui faire du mal. Laisse le dans cette position que je puisse évaluer le degré de gravité, s’il te plait.

Dans ce genre de situation, il était rare que la rouquine s’efface. Quand l’urgence était présente, elle changeait totalement de personnalité, n’hésitant pas à prendre les devants, voir même à donner des directives. L’état de panique ne se lisait pourtant pas dans le timbre de sa voix, à contrario de son faciès. (N’oubliez pas que lit sur son visage tel un livre ouvert !) Sûre d’elle, Callie posait ses genoux au sol et commençait son examen en plaçant Tarsal en retrait pour libérer ses mains. En attendant, la créature psychique scrutait l'état d'esprit du garçon, ses grands yeux cachés par sa coupe au bol.

_ Roucool ? questionnait le médecin d’une voix douce. La créature ouvrait les yeux et gémissait en se tordant doucement. Bien, commentait-elle. Réponse verbale et motrice parfaites …. commentait-elle pour elle-même. Ok, alors Roucool, je vais déplier et replier chacune de tes ailes. N’hésite pas à me dire si je te fais du mal d’accord ?

La créature vol était au sol, les ailes totalement dépliées. Il avait certainement voulu reprendre son envol mais avait manqué de temps. Lorsque Callie se saisissait de son ailes, il gesticulait. C’était assez significatif, la douleur était bien présente au niveau de l’aile gauche. Une probable fracture ? A ne pas en douter.

_ D’accord, d’accord ! J’ai bien compris, je n’insiste pas ! rassurait-elle vivement. Elle se tournait ensuite vers le garçon. Non, elle ne l’avait pas oublié. A t-il perdu connaissance ? C’est important. Mais si tu ne sais pas, ce n’est pas grave.

Tandis qu’elle écoutait la réponse du garçon, Callie prenait toutes les précautions nécessaire pour soulever le Roucool, refermant l’aile cassée contre son corps en suivant du mieux qu’elle pouvait son axe.

_ Tiens, si tu veux bien me donner : j’ai un bandage dans mon sac, sur la poche de devant. réclamait-elle ensuite.
(c) Alban

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Pokéathlète Novice
avatar
Pokéathlète Novice
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 2
Jetons : 184
Points d'Expériences : 61

MessageSujet: Re: Un sauvetage et un cours privé [ft. Calliope Pryde]   Mer 12 Avr - 19:43

Elliot

Calliope

「 Un sauvetage et un cours privé  」
Elliot était tellement perdu et paniqué, qu'il n'entendit pas une autre personne s'approcher de lui. Quand il entendit une voix douce, mais ferme, il sursauta légèrement en regardant à côté de lui. Et là, il la vit, une jeune fille d'une très grande beauté. Inconsciemment il se mit à rougir avant de se mettre à la détailler, par habitude purement humaine. Elle avait de très beaux cheveux longs et surtout un regard magnifique, très pur, tout en restant à la fois très sûr de lui. Il sentit un poids sur sa tête qui lui permit de reprendre conscience de la situation. Il secoua légèrement sa tête avant de se pousser sur le côté pour lui laisser toute la place qu'il fallait. Jusque là ce qu'elle lui avait dit sur le fait de ne pas bouger le blesser, ça va il se souvenait de cette règle fondamentale. Il n'était pas difficile au vu de sa façon de parler et de bouger sur la situation, pour qu'il comprenne qu'elle était forcément dans la branche médecine.

Il la fixa quand elle s'agenouilla à côté de lui, il fixait le pokemon de la demoiselle qui était un Tarsal. Il ne pu s'empêcher de pencher la tête en laissant un doux sourire se former sur ses lèvres. Ce pokemon était majestueux, il allait très bien avec son dresseur. Elliot se sentit quand même bizarre quand le Tarsal tourna sa tête vers lui, il resta sans bouger quelques seconds jusqu'à ce qu'il comprenne que c'était beaucoup plus intéressant de regarder et écouter ce que la demoiselle pouvait dire.

Le garçon était soulagé de voir que le Roucool réagissait à la voix de la jeune, il ne pu s'empêcher de lâcher un soupir de satisfaction. Il rapprocha son visage un peu pour mieux voir ce qu'elle faisait. Au vu de la réaction du pokemon sur son aile, il était donc indéniable qu'il avait du se fracturer un os. L'écolier ne pu s'empêcher de grimacer, il détestait tellement voir des pokemon souffrir, ça lui serrait le cœur. Sa main passa dans ses cheveux pour y laisser ses doigts s'entortiller autour d'une mèche. Il cligna plusieurs fois des yeux quand il comprit que la jeune lui adressait la parole.

« Oh euh... »

Elliot plissa les yeux pour se remémorer chaque instant qui s'était passé depuis le ballon, la chute du pokemon et son apparition. Il le revoyait tomber sur le sol, essayer de se redresser, mais à aucun moment il n'avait souvenir de l'avoir vu perdre connaissance.

« Non je ne crois pas... non... je suis sûr qu'il n'a pas perdu connaissance, il est tombé et tu... vous êtes arrivés juste après »

Elliot ne savait pas vraiment s'il devait la tutoyer ou la vouvoyer, cela se voyait qu'elle était plus âgé que lui, elle avait beaucoup plus de maturité qui irradiait de son corps. Il ne la lâchait pas du regard, il avait l'impression d'apprendre tellement du peu qu'elle faisait. Il était persuadé qu'elle pourrait être un bon professeur particulier pour lui, néanmoins il était beaucoup trop timide pour demander ce genre de chose. Enfin pour le moment, il ne la connaissait pas.

Elliot acquiesça quand elle lui demanda de prendre le bandage qu'elle avait. Suivant ses conseils à la lettre, il attrapa le sac de la demoiselle, s'excusant à petite voix de l'intrusion. Il n'était absolument pas du genre à fouiller dans les affaires des gens mais, là il avait eu sa permission alors il s'y accommodait. Il attrapa la fermeture de la poche de devant, il l'ouvrit rapidement -sans non plus y aller comme un bourrinos sauvage- et envoya sa main dedans. Ce ne fut pas difficile de trouver le bandage, il se rapprocha de la demoiselle avant de lui tendre sa main.

« Voilà, est-ce que je peux vous regarder faire ? Ou vous aider pour autre chose ? Je ne suis qu'au tout début de mon année mais, j'aimerais vraiment apprendre et vous semblez savoir ce que vous faites ... »

Le garçon aux cheveux bleus la fixait en se pinçant la lèvre inférieur, très gêné d'avoir posé cette simple question.

«  A-après si vous dites non, ce n'est pas grave hein ? Je pourrais comprendre, après tout je ne suis pas vraiment d'une quelconque aide »

Il força un sourire, alors que son index grattait sa joue nerveusement. Mauvais tic qu'il devait penser à calmer.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6296-431-elliot-mirage-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6301-elliot-mirage-noctali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: Un sauvetage et un cours privé [ft. Calliope Pryde]   Mar 25 Avr - 8:32



Un sauvetage et un cours privé

MIRAGE ELLIOT
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Parc
Date : Début avril
Pokémon utilisés :
Calliope était totalement concentrée sur la prise en charge de ce Roucool. Selon les dires peu certains du garçon, il n’y avait pas eu de perte de connaissance initiale, ce qui était un soulagement. Le pire était écarté mais la gravité était quand même bien là… L’oiseau souffrait le martyr et le voir se tordre de douleur dans ses mains ne faisait que de taillader le cœur de la demoiselle qui faisait tout son possible pour le soulager. Rapidement, quelques élèves s’étaient agglutinés autour d’eux pour observer la scène. Très vite, les murmures grondaient, augmentant en intensité. Chacun voulait faire un commentaire sur ce qu’il était en train d’observer. Mais Callie en faisait abstraction. Car plus rien autour d’elle ne comptait à présent. Et c’était ainsi à chaque fois, dès qu’elle avait un blessé entre les mains. Elle ne visait qu’un objectif : le soin. Et en général, rien ne pouvait la perturber.

D’un côté c’était bien car elle optimisait la totalité de ses connaissances et de son attention. Mais d’un autre, c’était mal car elle mettait le garçon de côté, n’ayant même pas pris le temps de le détailler. Cela pouvait paraitre impoli et cette éventualité rendait soudainement nerveuse la rouquine qui redressait immédiatement la tête quand ce dernier lui tendait le bandage qu’elle avait quémandé. Il avait fait vite en plus ! Son regard croisait le sien pour la première fois, constatant qu’il avait d’incroyables iris d’or. Elle les observait un instant avant de s’en rendre compte, le rouge grimpant sur ses joues. Elle se sentait honteuse pour un tas de chose. La première était de l’avoir plus ou moins mis de côté au début et espérait que l’inconnu comprenne l’état d’urgence et qu’il lui pardonnerait ce faux pas. La seconde était de se permettre de détailler ses prunelles de la sorte.

_ M-merci… bredouillait elle en prenant doucement le bandage sans le quitter du regard.

Puis, comme si elle se souvenait de la réalité, Calliope tournait d’un coup la tête pour rompre ce lien. Cela ne semblait pas avoir perturbé le garçon car lui enchainait en demandant s’il pouvait observer. La demande était étrange mais non pas pour déranger Callie qui se contentait d’un hochement de tête positif pour montrer son approbation. Tout comme elle, il était maladroit dans ses propos. Et quelque part dans son esprit, ça rassurait la jeune femme. Il voulait aider, ça, elle l’avait bien compris. Mais il ne savait pas comment s’y prendre. Un demi sourire au coin de ses lèvres, la rouquine tendait l’oiseau dans sa direction. Sans le connaitre, elle appréciait déjà le garçon.


_ Une paire de main n’est pas négligeable… avouait-elle dans un murmure que lui seul pouvait entendre. Tu veux bien le maintenir pour que je mette le bandage ? Il a tendance à ne pas trop se laisser faire. Mais gigoter réveille sa douleur et lui rappelle qu’il n’a pas tellement le choix.

Sans même attendre une réaction, Calliope attrapait les mains du garçon pour lui confier la boule de plume avec délicatesse. Son sourire réconfortant avait quelque chose d’apaisant, on le lui avait toujours dit. Avait-il les mêmes propriétés sur son interlocuteur ? De nouveau, leur regard se croisait et la rouquine était absorbée par ses iris. Ce n’était pas permis d’hypnotiser les gens de la sorte ! Le pire c’est que la couleur ressortait drôlement bien avec la bleutée de ses cheveux. D’après les traits de son visage, il était jeune, bien plus qu’elle… S’en était déroutant. Raclant doucement sa gorge pour se rappeler à l’ordre, la préfète revenait là où elle en était, estimant cette fois-ci que des excuses étaient nécessaire.

_ D-… Désolée. … Tu as des yeux incroyables. Vraiment… Je… Hem… Oubli ça. poursuivait-elle, mal à l’aise. Puis, comme si rien n’était, elle continuait sa prise en charge tout en expliquant au garçon ce qu’elle faisait. Le bandage va immobiliser son aile, là comme ça. Il faut bien serrer. Pas trop non plus sinon, la circulation sanguine sera coupée… Un petit bout de sparadrap et voilà !

Une fois le travail terminé, Calliope adressait une petite caresse sur la tête de l’oiseau. Le bandage faisait son effet car il ne semblait plus avoir mal. Immobilisé de la sorte, l’aile ne pouvait être que réparée… Malheureusement, ça prendra un petit peu de temps avant que la partie cassée ne se consolide de nouveau.

Je m’appelle Calliope Pryde, enchantée ! annonçait la rouquine joyeusement en replaçant une mèche de ses cheveux derrière son oreille pour ensuite mettre sa main en avant afin de serrer celle de son interlocuteur. Je suis désolée de mon impolitesse mais, Roucool était la priorité… J’espère que tu comprends. Merci de ton aide aussi. Tient, d’ailleurs ! Tu sais s’il appartient à quelqu’un ? Personne ne semble se manifester parmi tous ceux qui nous ont observé …
(c) Alban

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un sauvetage et un cours privé [ft. Calliope Pryde]   

Revenir en haut Aller en bas
Un sauvetage et un cours privé [ft. Calliope Pryde]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-