>

Partagez | .
Porygon et les applications.
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1696

Sujet: Porygon et les applications.   Ven 7 Avr - 14:12

Porygon et les applications

Porygon (Pokémon n°137 dans le Pokédex) est un Pokémon qui se révèlera aussi incontournable qu’indispensable pour tout mécanicien voulant se lancer dans la création d’applications. En effet, ce Pokémon virtuel, créé par des scientifiques, peut arpenter librement le cyberespace en passant par n’importe quel objet relié à Internet (exemple : un iPok). Il lui est alors facile d’atteindre directement l’application pour aider à sa création, son test et sa maintenance, afin que le produit fini soit exempt de bugs et autres problèmes pouvant la faire planter ou fermer. Bien entendu, plus Porygon est évolué, plus il est performant, mais de par la difficulté à trouver les deux objets permettant son évolution (respectivement un Améliorator et un CD Douteux) la plupart des mécaniciens se contentent de le garder au stade 1, non sans perdre l’espoir de pouvoir le faire évoluer pour le rendre plus puissant, plus compétent, et permettre une maîtrise plus poussée des applications.


De l'importance de Porygon pour un mécanicien
Étant moi-même en possession d’un Porygon, je m’appuierai essentiellement sur lui pour avancer mes remarques et analyses de ce Pokémon. J’ai récupéré mon Porygon, Kasper, lors de mon passage au grade 4, soit le 26 Octobre 2015 [www]. Incapable de communiquer comme les autres, il s’infiltre généralement dans mon iPok quand il a quelque chose à me dire, écrivant pour cela un texto avant de me le montrer : étant constitué de programmes et d’algorithmes car créé par des chercheurs, c’est son seul moyen de communication, car il ne parvient pas à prononcer son nom ou s’exprimer par bruits, comme les autres Pokémon le font généralement, et la télépathie, apanage des Pokémon Psy, lui est pour le moins étrangère.


Pour entrer dans le cyberespace, que ce soit via un iPok ou un ordinateur (ou tout autre objet pouvant accéder à Internet), Kasper se décompile, se transformant en une pluie de pixels colorés pour passer plus facilement la « porte » qui lui permettra d’accéder à Internet. C’est ce qu’il a par exemple fait durant l’un de mes stages avec une mécanicienne de l’île Lansat [www], surprenant cette dernière qui ne connaissait pas ce Pokémon. Ma tâche était alors de récupérer des photos sur une carte mémoire presque en miettes pour rendre ces dernières à son propriétaire. Seule, il m’aurait fallu de très longues heures pour recréer la carte mémoire (sans compter que je n’ai pas l’expérience nécessaire pour faire ceci toute seule) et tenter de récupérer les photos depuis un ordinateur en insérant la carte mémoire rafistolée dedans. Aidée de mon Porygon, la tâche a été beaucoup plus rapide : il m’a suffi de reformer grossièrement la carte pour l’insérer dans mon iPok, laisser Kasper récupérer les photos, et se décompiler dans l’ordinateur pour les ranger tout seul dans des dossiers qu’il créait au fur et à mesure. Grâce à sa maîtrise née de l’informatique, Kasper m’a fait gagner énormément de temps dans cette manœuvre, me permettant également de me rendre compte à quel point il pouvait se révéler indispensable dans n’importe quelle situation.

Cependant, malgré son aide incroyable à ce moment donné, Kasper a été dans l’incapacité de réparer certaines données, à tel point que l’ordinateur a fini par le prendre pour un virus et tenté de le supprimer, problème qui a bien heureusement été géré de main de maître par la mécanicienne m’ayant prise en stage. Comme tous les dresseurs possédant un Porygon, je garde espoir de faire évoluer le mien en Porygon2 puis en Porygon-Z. Néanmoins, je pars avec une longueur d’avance sur les autres, ayant acheté un Améliorator à un camarade de classe l’ayant trouvé dans une Super Mystery Box vendue sur le marché de Noël de l’île Lansat, et ayant moi-même trouvé un CD Douteux dans une autre Super Mystery Box achetée sur ce même marché.


L'utilité de Porygon pour les applications
De ce fait, Porygon est un Pokémon qui devient très vite utile pour n’importe quel mécanicien ayant envie de se lancer dans la création d’applications iPok. Capable de se décompiler pour accéder à Internet ou dans n’importe quel objet y étant relié, il lui est très facile d’entrer dans un iPok, et de là, accéder à l’application pour s’assurer que tout marche en aidant son créateur à finaliser cette dernière. Cependant, y parvenir est assez long, un Porygon non évolué étant assez brut et parfois incapable de la moindre finesse, donc susceptible de causer des bugs dans l’appareil qui l’héberge quand il en entre ou qu’il en sort (mon iPok, en l’occurrence, que j’ai dû faire réparer plusieurs fois à cause de ça). Son utilité, cependant, est indéniable. En effet, grâce à Kasper, j’ai pu travailler mes applications même sans être sur mon ordinateur portable [www], passant via mon iPok, même si cela s’est révélé aussi lent que contraignant. Mais c’est plutôt pratique quand on est dans l’impossibilité d’utiliser son ordinateur et qu’on n’a que son iPok sous la main !


C’est grâce à l’aide de mon Porygon que j’ai réussi à créer les quelques applications que j’ai proposé à la vente. S’il n’a rien pu faire pour l’invention théorique, il s’est chargé presque seul de l’invention pratique, suivant mes ordres et recommandations pour que l’application puisse fonctionner sans bugs. Prenons, par exemple, l'application vidéo, première application que j'ai commercialisé [www] : si je l'ai proposée à la vente le 26 Mai 2016, je l'ai créée bien avant, et testée durant de nombreux mois, en m'aidant de Kasper pour noter et corriger les bugs éventuels, car Porygon a l'extraordinaire faculté de pouvoir stocker en lui les données numériques pour les passer d'un appareil à l'autre (en l'occurrence, de mon iPok à mon ordinateur) un peu à la manière d'une clé USB avec une capacité de stockage quasi-infinie, intelligente, impossible à pirater, et surtout impossible à perdre. Car non content de stocker les bugs, Kasper les réparait parfois de lui-même pour me reproposer une version plus propre de l'application, sans que j'ai besoin de faire le transfert vers l'ordinateur pour me pencher sur le problème. Car un peu à la manière d'un système Cloud, une fois immergée dans le monde numérique, Porygon est capable de passer d'un appareil à l'autre sans passer par notre monde matériel, tant que ce dernier est connecté à Internet...

Grâce à cette spécificité, que j'ai découvert un peu par hasard [www], il est bien plus facile à un mécanicien de réfléchir à des applications plus ambitieuses qu'une simple application vidéo. Ma dernière application en date, un gps interactif [www], n'a été possible que grâce à mon Porygon, qui a, en quelques minutes, fait le travail de plusieurs heures en arpentant le net pour récupérer une carte récente de chaque région du monde connu, avec ses annotations, ses routes et ses plans de chaque ville existante. Sans l'aide de Kasper, il m'aurait fallu des mois pour récupérer ne serait-ce que ces bases, et encore plusieurs mois pour mettre au point le système de géolocalisation par satellite et m'assurer qu'il marche bien quel que soit l'endroit où l'utilisateur se rend. Grâce à mon Porygon, j'ai été capable de faire ça en moitié moins de temps, le laissant gérer les cartes tandis que je mettais au point le système GPS. Et quelle que soit l'application que je serai amenée à créer, je sais que Kasper sera toujours volontaire pour m'aider : en tant que Porygon, il se nourrit de données et arpente régulièrement le cyberespace à la place de se tourner vers les baies, comme le reste de mes Pokémon. Aussi, la création d'applications est pour lui un moyen comme un autre de faire ce pour quoi l'homme l'a créé, vadrouiller dans les données numériques pour aider à leur maintenance et à leur bon fonctionnement.


En conclusion
Pour conclure cette thèse, je ne peux qu'inviter les mécaniciens futurs et actuels à accueillir un Porygon dans leur équipe, car depuis que Kasper est entré dans la mienne, mes projets de mécanicienne ont fait un bond considérable en avant, et ce que je pensais terminer au bout de plusieurs mois a été réduit de moitié grâce à sa seule présence. Cependant, n'oubliez surtout pas que malgré son manque de réaction flagrant, et même s'il est incapable de prononcer son nom comme le ferait un autres membre de votre équipe, Porygon reste un Pokémon doté d'une conscience et de sentiments, qu'il ne faut pas délaisser ou mettre de côté sous prétexte qu'il a été créé par l'homme. Ce n'est pas un simple tas de pixels, et s'il est comme le mien, attendez-vous à ce qu'il élise domicile dans votre iPok pour communiquer au moyen de l'espace messagerie. L'arrivée de Kasper a été quelque chose d'incroyablement bénéfique, car ce Pokémon, très sensitif, n'hésite pas à me venir en aide à n'importe quelle occasion. Le seul point négatif à avoir ce Pokémon dans son équipe est la difficulté à trouver les deux objets permettant de le faire évoluer, mais c'est bien peu de choses à tous les avantages que ce petit Pokémon est capable de vous apporter.

Aileen Sôma.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Porygon et les applications.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Administration de l'école :: gestion du personnage :: Ateliers :: Exposés-