>

Partagez | .
Métamorph et son utilité dans un élevage.
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1696

Sujet: Métamorph et son utilité dans un élevage.   Ven 7 Avr - 14:41


MÉTAMORPH ET SON

UTILITÉ DANS UN ÉLEVAGE




Métamorph est un Pokémon des plus fascinants, puisqu’il a la capacité de changer sa propre structure moléculaire pour se transformer en un Pokémon qu’il voit. De ce fait, cela le rend assez populaire parmi les éleveurs, puisqu’il peut se reproduire avec les Pokémon mâles, femelles, ou asexués, sans s’embarrasser de son propre genre, se calquant sur celui d’en face pour devenir son opposé complémentaire. Mon propre Métamorph, Zhu Li, s’est révélé indispensable au bon fonctionnement de mon élevage, et pas seulement parce qu’il peut se reproduire avec les mâles : avoir un Métamorph permet également de construire une relation de confiance avec le ou les Pokémon que l’on me confie.


.


► La place de Métamorph dans l'écosystème Pokémon

Commençons par un point scientifique : qui est réellement Métamorph ? Pokémon numéro 132 du Pokédex, classifié « première génération » car il fait parti des premiers Pokémon découverts, Métamorph est un Pokémon de type Normal qui a la capacité de se transformer en d’autres Pokémon, voire même en personne, ou même en objet si le besoin s’en fait sentir. La nuit, il se transforme d’ailleurs en rocher pour dormir sans craindre d’être attaqué. Qui irait attaquer un rocher ? Le Pokémon Morphing ne connaît qu’une seule attaque du même nom, soit Morphing, qui lui permet de prendre l’apparence du Pokémon en face de lui. En plus de son apparence, il apprend automatiquement ses attaques, et ses nouvelles statistiques, ainsi que son nouveau talent, remplacent ceux qu’il avait avant, jusqu’à ce qu’il soit mis KO ou qu’il redevienne un Métamorph. L’utilisation de ce Pokémon en combat peut être très pratique à condition de bien s’y prendre, puisqu’il est capable de copier n’importe quel Pokémon… Même les légendaires et les Méga-Évolutions ! C’est cependant dans les pensions que Métamorph trouve sa place, puisqu’il lui est possible de se reproduire avec les Pokémon mâles, femelles, ou asexués, s’adaptant à chaque fois pour plus de facilités.

De nombreuses théories soutiennent que Métamorph serait un « Mewtwo raté », et de ce fait un descendant direct de Mew. Mewtwo aurait été créé à Cramois’Ile par la Team Rocket, or c’est à Cramois’Ile que les premiers Métamorph ont été répertoriés. Or, il serait tout à fait improbable que Mewtwo ait été créé du premier coup : Métamorph serait donc un « rebut d’expérience » qui aurait été jeté et oublié par ses créateurs. De plus, indépendamment du fait que Mew et Métamorph sont tous deux roses, ils connaissent tous deux l’attaque Morphing. Mew, « l’ancêtre de tous les Pokémon », posséderait la capacité de prendre l’apparence de n’importe quel Pokémon… Et Métamorph celle de se reproduire avec tous les Pokémon. Cependant, aucune de ces théories n’a jamais pu être confirmée, même si de nombreux scientifiques travaillent dessus. Malgré cela, on ne peut que constater que si Mew reste introuvable, Métamorph est facilement trouvable à l’état sauvage dans presque toutes les régions du monde connu, se mêlant aux autres espèces grâce à son fantastique pouvoir de transformation qui lui permet de disparaître dans un groupe de Pokémon sans éveiller l’attention de ses voisins.

Dans la nature, c’est sans doute ainsi que Métamorph a assuré sa propre survie. Généralement plus lent que ses adversaires, il ne peut se transformer rapidement, à moins d’avoir le talent Imposteur lui permettant de se transformer avant même le début du combat. Pouvant également se transformer de mémoire (bien que dans ce cas, la transformation soit imparfaite), il peut passer pour plus imposant qu’il ne l’est, et ainsi se protéger du danger. Cependant, Métamorph a réussi à perdurer grâce à son utilité dans l’écosystème Pokémon. En effet, que ce soit dans un élevage ou dans la nature, ce sont les femelles qui transmettent l’espèce aux futurs enfants. Dans le cas de deux Pokémon de la même espèce, ça ne pose aucun souci, mais dans le cas des espèces ne possédant qu’un seul genre, comment se reproduire pour ne pas s’éteindre ? C’est là qu’intervient Métamorph. Capable de se transformer à volonté, indépendamment du genre de l’espèce, il aide à la pérennité des espèces qui, sans lui, ne pourraient se reproduire, comme par exemple les Gueriaigle ou les Judokrak, espèces composée uniquement de mâles, les Vaututrice ou les Fragilady, espèces composée uniquement de femelles, ou encore Magnéti ou Strassie, qui, eux, sont asexués.

Cependant, la manière dont lui-même se reproduit reste un véritable mystère scientifique. On sait qu’il se reproduit, comme les autres Pokémon, puisqu’il est possible d’acquérir des œufs de Métamorph sur le marché ; mais Métamorph étant un Pokémon asexué, il est difficile d’expliquer de quelle manière il s’y prend. Une théorie prétend que Métamorph, en tant que gelée rose non consistante, est capable de se séparer en deux pour créer un nouveau Métamorph, expliquant ainsi qu’il puisse être trouvé dans la nature. Mais dans ce cas-là, d’où viennent les œufs ? Car après tout, deux Métamorph asexués ne peuvent se reproduire entre eux, car même en utilisant Morphing l’un sur l’autre, ils resteront tout de même asexués… Une autre théorie scientifique, plus sérieuse, et à laquelle je crois, affirme que quand il s’accouple avec des Pokémon mâles, Métamorph, alors femelle, transmet son espèce à l’un de ses œufs, permettant alors à sa propre espèce de perdurer. De ce fait, Métamorph se reproduirait en « trichant » sur son genre, profitant d’un autre Pokémon pour pondre des œufs de sa propre espèce. Malheureusement, cette théorie n’a pas pu être prouvée, puisqu’en pension, aucun Métamorph observé n’a eu recours à ce stratagème pour créer un œuf de Métamorph. Le mystère perdure donc, et malgré toutes les zones de flou qui l’entourent, Métamorph reste le Pokémon privilégié des éleveurs de par les possibilités infinies qu’il offre à une pension.


.


► La place de Métamorph dans un élevage

Brisons tout de suite un mythe : dans un élevage, la place de Métamorph n’est pas que reproductive, et ce n’est pas là son rôle principal, voire même son rôle unique. Bien au contraire ! Quand on me confie un Pokémon femelle, j’essaie toujours de trouver un Pokémon compatible dans mon équipe avant de me tourner vers Zhu Li. Quand on me confie un Pokémon mâle, je cherche dans l’académie un Pokémon femelle de la même espèce. Si je n’en trouve pas, ou si le Pokémon est asexué, alors j’utiliserai Métamorph. Certes, Zhu Li est capable de se reproduire avec n’importe quel Pokémon, mais choisir cette solution de facilité est, je pense, la marque d’un mauvais éleveur, qui se soucie plus de l’argent à gagner que du bien-être de ses pensionnaires. Au contraire, je pense que la présence d’un Métamorph dans un élevage permet d’établir une relation de confiance avec le client qui vient vers l’éleveur : ce dernier a la garantie que si aucune solution n’est possible, si le Pokémon initialement proposé ne convient pas ou si aucun Pokémon de la même espèce n’a été trouvé, l’éleveur pourra tout de même honorer sa part du marché grâce à son Métamorph, qui s’adaptera automatiquement au nouveau pensionnaire pour qu’un œuf puisse être fait dans les deux semaines. Cette relation de confiance, nouée implicitement entre l’éleveur et le dresseur, n’est possible que grâce à la présence de Métamorph, qui assure une certaine garantie de secours si aucune autre solution ne marche.

Car indépendamment du fait que Métamorph permet de nouer une relation de confiance avec le dresseur, il permet aussi de mettre le Pokémon pensionnaire à l’aise. Ce dernier ne se retrouvera pas tout seul dans une équipe inconnue, puisqu’il aura l’un de ses congénères pour l’accompagner ! Un congénère inconnu, d’accord, mais un congénère quand même ! Dans mon équipe, qu’il serve de Pokémon reproducteur ou non le temps d’une pension, Zhu Li a pris l’habitude de toujours prendre l’apparence du Pokémon pensionnaire, autant pour le rassurer que pour le consoler s’il sent que son nouvel ami en a besoin. Zhu Li permet donc au pensionnaire de se sentir en confiance pendant son séjour, afin qu’il se détende, qu’il profite, et qu’il s’intègre. Certes, tous mes Pokémon font des efforts pour intégrer un nouveau pensionnaire et l’aider à se sentir bien le temps de sa pension, mais c’est tout de même mieux d’être accueilli et aidé par un Pokémon de sa propre espèce, non ? De ce fait, Zhu Li sert de lien social entre le nouveau venu, le reste de l’équipe et moi-même, car le pensionnaire peut se montrer méfiant et ne pas vouloir se laisser approcher. Et voir son camarade se laisser manipuler aide à calmer le stress et la méfiance, et, à terme, laisser également la dresseuse l’approcher et s’occuper de lui.


Métamorph a un caractère très obligeant et sociable, ce qui est un plus non négligeable dans un élevage, il faut bien l’avouer. Comme le dit le Pokédex, « Grâce à son don de transformation, ce Pokémon peut devenir l'ami de tous les êtres vivants. » Zhu Li semble se conformer au Pokédex, puisqu’il aime plus que tout rencontrer de nouvelles personnes et de nouveaux Pokémon, autant pour enrichir sa collection de formes que pour se lier plus rapidement d’amitié avec un autre Pokémon, me permettant ainsi de mettre plus facilement les pensionnaires à l’aise pendant leur séjour chez moi. Cependant, je ne pense pas que ce trait de caractère n’appartienne qu’à Zhu Li. Dans la nature, quand ils aident des Pokémon à se reproduire (comme je l’ai dit un peu plus haut, dans la première partie) les Métamorph sont bien obligés, à un moment ou à un autre, de s’accorder pour devenir pareils à leur partenaire, afin de leur plaire et de permettre la reproduction et la création de l’œuf. De ce fait, il devient vite un Pokémon incontournable dans un élevage, car même si ce n’est pas lui qui fera un œuf avec le pensionnaire, il saura instinctivement de quoi ce dernier a besoin, et de ce fait, pourra aiguiller l’équipe et l’éleveur vers la bonne direction.

Mais il ne faut pas oublier l’atout important de Métamorph, maintes fois répété dans cette thèse, à savoir sa capacité Morphing qui lui permet de prendre l’apparence d’un autre Pokémon. Cette simple attaque, qui est par ailleurs la seule attaque qu’il connaisse, fait de lui une immense base de données Pokémon que les éleveurs les plus malins peuvent utiliser pour améliorer leur pension. Avec un Métamorph, il est possible à un éleveur d’en connaître un peu plus sur les Pokémon, leurs espaces naturels et leurs habitudes alimentaires sans devoir plonger le nez dans des livres scientifiques assez rebutants pour les néophytes. Avant d’accueillir un nouveau Pokémon, l’éleveur pourra, grâce à son Métamorph, créer un espace de vie adapté pour son nouveau pensionnaire, faire des courses en conséquence, et commencer à modifier son propre rythme de vie pour se calquer sur celui du nouveau venu. Ainsi, quand le Pokémon pensionnaire arrivera, il aura sa place prête, adaptée à lui, et de la nourriture rien que pour lui, afin qu’il ne passe pas deux semaines mélancoliques à attendre la fin de la pension pour retourner avec son dresseur et mettre fin à cette expérience des plus déplaisantes. Car ce n'est le but d'aucun éleveur de rendre malheureux un Pokémon qu'il a en pension, et avec l'aide d'un Métamorph, les choses sont bien plus simples et épargnent parfois de longues heures de recherches pour démêler le vrai du faux.


.


► Ce qu'on peut en conclure

Métamorph a une place de choix dans une pension, et pas seulement parce qu’il est capable de se reproduire avec tous les Pokémon. Sa structure cellulaire en mouvement perpétuel fait de lui un compagnon de choix pour tous les Pokémon pensionnaires, parce qu’il peut devenir comme eux, les rassurer, les intégrer, les aider à passer un bon moment, et même préparer le terrain avant leur arrivée pour être bien sûr que tout se déroule pour le mieux. Pour conclure, je dirai aux sceptiques d’ouvrir les yeux : Métamorph n’est pas juste un Pokémon de reproduction, et les éleveurs qui en possèdent un n’ont pas choisi la solution de facilité. Voir au-delà des apparences permet de lui trouver de nombreuses utilités, afin d’offrir le meilleur séjour possible aux Pokémon pensionnaires.

Thèse écrite par Eryn McNellis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Métamorph et son utilité dans un élevage.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Administration de l'école :: gestion du personnage :: Ateliers :: Exposés-