Partagez | .
Le seigneur des notes de musique
 Adulte Éducatrice débutante
avatar
Adulte Éducatrice débutante
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2636
Points d'Expériences : 376

MessageSujet: Le seigneur des notes de musique   Dim 16 Avr - 15:36








Voisin Voisine

Ilea Alezar

Alyx Wynne

musique

Pfiouuuuuu

Ilea soupira et laissa sa tête tomber contre son livre. Qu’est-ce qu’elle avait hâte d’arrêter d’étudier. Apprendre c’est bien, travailler c’est mieux se disait-elle. La rousse passe le plus clair de ses journées à travailler sur ses livres qui s’entassent dans la petite pièce principale. Tous des manuels officiels, certifiés par x ou y associations affiliées à l’Etat. Des détails administratifs encore trop flou pour la demoiselle. Tout ce qu’elle sait, c’est que ses livres apprennent pleins de choses mais n’enseignent pas grand choses sur la pratique. Elle ce qu’elle veut c’est pratiquer, être au contact d’enfants tous différents pour les aider et évoluer de son côté aussi. Mais tant qu’elle n’aura pas ce diplôme officiel, elle ne pourra jamais décrocher un post. La vie est parfois un peu compliquée.

Il est déjà 14 heures et depuis son réveil, elle a peine décroché le nez de son bouquin, sauf pour prendre son déjeuner. Sa tête va finir par exploser à force de lire et relire les mêmes pages. Ilea est très organisée dans son travail. Elle étudie pendant un temps un chapitre, puis elle le fiche et enfin elle le range dans un autre classeur. La rousse a toujours été très sérieuse et travailler de cette façon est pour elle la plus productive. Mais bon, comme tout être humain, elle a besoin de se reposer et de se détendre entre deux sessions de boulots comme celle-ci. Elle ferma vigoureusement le livre et le reposa sur sa pile attitrée. Sans bouger de son petit coussin, elle saisit un autre bouquin d’une autre pile. Oui il y a beaucoup de livres et beaucoup de piles, il serait temps qu’elle investisse dans une armoire. Mais pour l’instant, elle n’est pas sûre que ce genre d’écart rentre dans son budget. Quand elle aura un boulot fixe, elle pourra se le permettre.

En attendant, elle ouvrit le nouveau livre à la recherche d’une recette de gâteau à faire. La jeune femme aime cuisiner de nouvelles choses pour se détendre. Et puis ça lui permet aussi d’expérimenter des recettes inconnues. Elle opta cette fois-ci pour un gâteau macaron framboise chantilly. L’image est très jolie, plus qu’à espérer que le sien soit aussi joli. Ilea lança de la musique en mode aléatoire sur son vieil Ipod et s’attela à la préparation de son gâteau dans un silence olympien. Elle est habituée au silence, alors maintenant cela ne la dérange plus. Chacun de ses gestes sont calculés précisément pour réussir son objectif, sortir un beau gâteau. Et même si de temps en temps il y a des échecs, elle est quand même fière de son travail. Et aujourd’hui, elle serra fière d’elle-même.

Le gâteau une fois monté était magnifique. Très contente du résultat, la rousse sortit son appareil photo pour immortaliser ce chef d’œuvre culinaire. Elle a déjà accumulé pas mal de photo dedans, et parfois elle s’amuse à y faire un tour. Ilea tomba d’ailleurs bien vite sur celle que Sirius a prise d’elle pendant le défilé amateur. Elles sont magnifiques. La robe est étincelante et le visage de la jeune femme illuminé par un grand sourire. Cela permettait à la demoiselle de décrocher un rire en repensant à ce moment. Un mélange de stress, d’émotions et de joie. Voilà tout ce que cette photo représentait.

Toute heureuse, la jeune femme retourna dans le petit salon pour se remettre à travailler. Mais visiblement ses pokemons en avaient décidés autrement. Les deux Evolis étaient installées sur les piles de livres pour l’empêcher d’en prendre un autre et Alison sautillait à côté d’une certaine pochette. Ilea soupira.

Vous ne voulez pas que je travaille c’est ça ? Vous voulez même un peu de musique visiblement.

La jeune femme se saisit de son violon et l’admira sous toutes les coutures. Cet objet est empli de souvenir. Pas toujours joyeux c’est vrai mais l’instrument de musique est très important pour elle. Avec force, la demoiselle le serra contre son corps avant de le relâcher et de le remettre dans sa pochette. Elle regarda ses compagnons avec un sourire narquois.

Bon d’accord vous avez gagné, on sort jouer un peu de musique.


Il n’en fallut pas plus pour ravir la petite troupe qui s’empressa de quitter ses positions pour suivre la rousse. Elle enfila un gros pull et attrapa la sacoche avant de quitter l’appartement. Elle savait exactement où elle voulait aller pour jouer son morceau. Le Lac Corail. Si ses souvenirs sont bons, il s’appelle ainsi. Enjouée, elle pressa le pas pour aller trouver ce lieu qui enchante beaucoup de monde d’après les échos qu’elle a entendu. En espérant ne croise personne pour ne pas déranger.

Heureusement, une fois arrivée là-bas, elle constata qu’un calme presque inquiétant régnait ici. Pas un bruit pour déranger l’atmosphère de ce lieu charmant. Satisfaite, elle posa la pochette sur l’herbe humide et sortit son violon. Elle le plaça contre son épaule et ferma les yeux. Ilea se demandait ce qu’elle allait jouer aujourd’hui, quel type de morceau. Petit à petit les notes revenaient dans son esprit, celle d’un morceau qu’elle aime beaucoup. Doucement, elle posa l’archet contre les cordes et commença à jouer, comme si plus rien n’existait autour d’elle ♪ ♪ ♪. La demoiselle ne se doutait pas du tout que quelqu’un pouvait l’observer.




©BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 19 ans
Niveau : 0
Jetons : 1394
Points d'Expériences : 31

MessageSujet: Re: Le seigneur des notes de musique   Jeu 27 Avr - 19:12



Stairway to Heaven


Alix Wynne ft. Iléa Alezar



J'ai trop bu. Encore. C'est ça de passer sa nuit de libre, et pas assumer derrière. Tu finis par te retrouver sur un banc à te justifier de quelque chose que tu n'espérais pas avoir fait sur le moment. Et quand je dis sur un banc, je parle pas du simple fait d'y être assise, à contempler sagement le ciel, l'air un peu ensuqué et vaguement songeur. Non, ce dont je parle, là, pour le coup, c'est de mal de ventre atroce qui font que depuis le début de matinée, tu es assise comme une loque, avec un Spinda presque pas sauvage, qui s'est accroché à ta jambe, sans rien te demander à premières vue. Il dort paisiblement, lui au moins, quand toi, le soleil te réveille d'une manière violente, en pleine gueule, parce que tu as eut le malheur de détourner une seule seconde la tête parce que la position que tu tenais pendant plus d'une dizaine d'heures et qui commençait à peine à devenir un peu désagréable. Et c'est ce simple fait de te trouver dans cette posture que tu commences à peine à trouver insupportable que tu te réveilles avec quelques personnes autour de toi qui te regardent bizarrement et qui se moquent. Putain, faut que j'arrête de penser que je tiens aussi bien l'alcool, après mon quatrième verre…

Je prend mon petit Tymo qui dort encore et je le met sur le côté. Je tangue encore un peu… J'ai jamais vraiment bien tenu l'alcool, et mes plus loin souvenirs remontent à une heure du matin, environ… J'ai encore un peu la gueule dans le sac, mais je vais devoir faire avec, pour le coup. J'arrive à peine à tenir correctement droit, et si ça ne tenait qu'à moi, je serai déjà en train de me rendormir… Mais bon, c'est le début d'après-midi sauf erreur de ma part, et il va bien falloir que j'assure mon service de ce soir, le rush promet d'être calme, mais tout de même, faut que je sois un minimum en forme pour être sûr de ce que je vais faire. J'ai l'impression que des relents font sentir la présence au sein de mon ventre. Je me retiens, je n'ai pas à vomir là tout de suite, et surtout que je n'ai très probablement pas bu assez pour cracher mes tripes, un à un. Là pour l'instant, mon seul et unique objectif, sur le coup, ça va être de retrouver le chemin de la maison. Et pour ça, faut que je sache à peu près où je suis. Punaise, pour ne pas me repérer en ville, c'est que j'ai vraiment dû abuser hier soir.

Bon.

Il ne m'a fallut que quelques minutes avec une espèce d'ourson en peluche alcoolique au naturel entre les mains pour me rendre compte que je n'étais pas non plus à cinq minutes de chez moi. Vincent et Alek doivent probablement se reposer encore à l'heure actuelle, les connaissant, puis ils ont quoiqu'il arrive, toujours un peu de bouffe dans leur bols, donc autant dire que je suis encore un minimum dépendante à ce niveau-là. Mon Tymo se réveille lentement, mais somnole dans mes bras, pendant que je le berce un peu, même si c'est pas vraiment l'heure de pioncer. Je cherche également à trouver un endroit où se poser pour le réveiller calmement. En marchant un peu au pif, je me rend compte que j'arrive non-loin d'une étendue d'eau, probablement une partie du Lac Corail. Fort bien, cela fera l'affaire. L'endroit y est relativement calme et je n'ai pas à me soucier des problèmes aux alentours. Ce n'est clairement pas là que je risque de trouver soucis, et d'attirer des problèmes en tout genre, certainement pas, et ce, malgré ma gueule de punk junkie homosexuelle refoulée, ha ha !

Les minutes passent un peu vite, maintenant que je me suis posé,e t depuis quelques minutes, j'entends un bruit de fond, que je pensais venir de mon crâne sifflant d'une manière rédhibitoire, non propice à tout type de réflexions. Mon équilibrioception se remet lentement sur place, et j'évalue la suite de la terre ferme, ce qui me permet de me lever sans tanguer, et ce, quand bien même j'ai encore du mal à tenir vraiment debout, et à balbutier telle une vraie dyslexique des familles. Je ferme donc les yeux, et cherche à apprécier ce nouveau bruit étranger… Qu'est-ce-donc ? Cela ressemble bien à un sifflement sourd et affreux dans un premier temps, mais qui dégage un semblant de mélodie. Oui, l'alcool ne doit pas vraiment être dissipé pour gâcher à ce point le bruit… Mais écoute, on va bien voir. Je me lève, prenant gaffe de ne pas trop tanguer, une fois encore, alors que Tymo se met sur ses pieds, baillant un grand coup, sautant contre le sol, se ramassant dans un premier temps. Je marmonne quelque chose dont je doute encore vraiment du sens… Il me suit donc, s'accrochant à ma jambe – ce qui en soit, n'est pas une idée très ouf, étant donné que j'ai encore du mal à tenir correctement debout… tant pis. Je me ferais vomir, la prochaine fois, ça évacuerait peut-être un peu…

J'approche lentement donc de ces bruits qui peu à peu deviennent plus audibles, et quand bien même à force mes oreilles montrent une faiblesse et sont prêtes à exploser, le sifflement strident qui passent par-delà mon crâne… commence à s'éteindre. Et laisse sa place à quelque chose de plus doux. Et si seulement le son n'avait été que doux, en m'approchant, je vois une superbe demoiselle, en train de jouer du violon. Un putain d'instrument à cordes… Je m'accroupis et caresse le crâne de mon jeune Spinda, et je souris. Je souris en regardant cette femme jouer. Elle en a tout oublié le monde qui l'entourait n'existe désormais plus. C'est cet état d'esprit que j'ai, des fois, quand je joue de la basse. J'ai cru également voir autour d'elle un Azuril, et un Evoli. Ou deux ? Je ne sais pas vraiment, je dois avouer ne pas avoir fait attention. Vu d'ici, j'ai surtout l'air d'une stalkeuse, d'une journaliste ou d'une nana qui se mêle de ce qui ne la regarde pas. Mais j'en reste simplement admirative, et je la laisse jouer. Un moment. Je reste admirative. Et tout me fascine.

Je dois avouer en rester bouche-bée. Elle est… vraiment belle. Sa posture, sa manière d'être, et de jouer. Sa manière d'imposer sa présence auprès de ce qui l'entoure. Au milieu d'une scène, les gens se tairaient et l'écouteraient sans l'ombre d'un doute. J'ai presque l'impression que le soleil se reflète sur elle, de ma position, la voilà telle une sorte de déesse devant mes yeux. Cela faisait bien longtemps que je n'avais pas eut un tel frisson en entendant simplement quelques notes d'un instrument qui pourraient seulement paraître peu fascinant en fin de compte. On a tendance à attacher de l'importance à un instrument quand il y a une chorale, plus ou moins grande, derrière. Et donc ? Elle est belle. Et c'est tout. C'est la seule chose que l'on peut retenir. Mais pas uniquement belle physiquement – bien qu'il faut avouer qu'elle n'en demeure pas moins magnifique. Mais elle est belle dans ce qu'elle exprime. Et ses notes expriment bien plus qu'un son à but de divertissement, mais il devient une chimère entre l'apaisement et la douceur, l'émotion, et les quelques coups de vifs font encore bondir mon cœur. Merveilleux. Je ne peux rien dire de plus. J'en tremble encore… d'instinct, quand j'entends une semblant de portée finale. J'essaye de dire quelque chose. Vite. Ne pas paraître conne…

    « - Tu es… joues très bien. Bravo. J'adore vraiment… beaucoup adoré ! C'est beau ! Merveilleux ! »


Mon Spinda se tourne vers moi, l'air de se moquer, mais lui-même ne tient pas droit, bien que cela paraisse moins ridicule, au vue de ce qu'il est. Lui n'hésite pas et se rue vers le groupe de la fille et donc, du côté des pokémons. Il sautille rapidement et secoue son bras, en donnant l'impression de rigoler, cherchant probablement à se présenter auprès de ses confrères. Je ne dis rien, et me retient un bref instant la bouche avec mon poing. Je secoue rapidement la tête et tente d'esquisser un bref sourire à la rousse qui se tient face à moi. La femme qui m'a fait me rendre compte que le bonheur peut aussi faire durer le temps. J'ai l'impression de l'écouter depuis un moment, mais en vérité, pas longtemps ne s'est écoulé entre le moment où je l'ai entendue depuis ma position, et je l'ai observé combien de temps, concrètement. Une minute ? Peut-être deux, tout au plus ?

    « - C'était… Beau. »

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Adulte Éducatrice débutante
avatar
Adulte Éducatrice débutante
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2636
Points d'Expériences : 376

MessageSujet: Re: Le seigneur des notes de musique   Sam 6 Mai - 14:33








Le Seigneur des notes de musique

Ilea Alezar

Alyx Wynne

musique

Ilea était complètement absorbée par la musique. L’instrument qu’elle tenait dans ses mains était pour la rousse une véritable échappatoire. Le son que les cordes faisaient au contact de son chevalet n’avait aucun égal. Parfois, elle se laissait tenter par un pas de danse sur le côté mais se ressentrait vite sur son violon, de peur de faire une fausse note et de briser la magie qui opérait en ce moment même. Avant, cet objet était presque associé à de la torture. Depuis ses 6 ans, sa mère lui imposait ses exigences de réussite. Et la musique en faisait partit. Jouer d’un instrument aussi noble reflétait l’importance de la personne aux yeux de ses parents. Il fallait sans cesse faire bonne impression auprès des amis de la haute société. D’autant plus qu’Ilea devait faire plus d’effort que sa sœur, du à son « retard » en médecine. Alors que Wacila se contentait d’un cours de piano de 2 heures par semaine, c’était 2 à 3 séances par semaine pour la rousse afin de dompter son instrument. A ses 18 ans, elle a arrêté les cours mais en jouait encore un peu, sans trop d’envie, l’objet portant en lui trop de valeurs qu’elle n’approuvait pas. Cependant, quand sa sœur lui a renvoyé 4 mois après son départ, la jeune femme a compris qu’elle en avait besoin. Que son instrument était peut être une des dernières choses qui lui restaient de sa vie d’avant, et qu’elle devait s’en servir à sa façon.

Le morceau qu’elle jouait était un ensemble de partition d’un film célèbre appelé Le Seigneur Des Anneaux. Ce film, avant d’être une œuvre de fantasy, raconte l’histoire d’une aventure aux confins du monde pour sauver la Terre du Milieu. Ilea n’a jamais été fan du voyage en lui-même. Elle n’est pas une aventurière loin de là. Mais les valeurs que porte ce film lui paraissent importantes. C’est donc devant ce joli lac que la demoiselle a choisi de leur rendre honneur en jouant avec toute sa volonté.

Lorsque la dernière note du morceau s’échappa dans le ciel, la rousse laissa tomber ses bras le long de son corps, ballant. Chaque morceau la met dans un état second, comme si le violon la possédait. Elle souffla un coup puis sursauta quand elle entendit une voix derrière elle. La demoiselle se retourna vivement pour découvrir une jeune femme au look assez atypique, l’observant avec minutie. Elle l’a complimentait sur sa musique, et cela à l’air très sincère. Le rouge monta aux joues d’Ilea, qui ne put s’empêcher de balbutier en répondant à son tour.

Ah...euh…merci c’est gentil mais tu sais…enfin plutôt vous savez…ce n’est pas si exceptionnel que ça…il doit encore y avoir des imperfections cela fait un moment que je n’ai pas joué ce morceau.

Franchement Ilea tu exagères un peu. Enfin bref. Un petit Spinda est d’ailleurs venu rejoindre les pokemons de la rousse, visiblement heureux de la prestation et surtout de se faire des amis. Même si Alison est très réceptive à cette arrivée et sautille dans les tous les sens, les 3 autres ne réagissent pas plus que ça, surement trop calme et sérieux par rapport à eux pour s’amuser de la même manière. Ilea souriait en assistant à cela puis scruta de nouveau la personne qui l’avait rejointe. Cheveux courts et colorés, l’air fatigué, humm cela ne m’est pas inconnu se disait-elle.

Ah si voilà, c’est la nouvelle dans l’immeuble. Elle a d’ailleurs loué l’appartement le plus grand possible. La rousse l’enviait un peu mais bon, on ne peut pas tout avoir. D’après ce qu’elle a compris, elle travaille de nuit donc elle ne la croise pas souvent. Ça serait l’occasion de faire connaissance un peu plus.

Enchantée, je m’appelle Ilea Alezar. Je suis étudiante afin de devenir éducatrice. Il me semble que vous habitez dans le même immeuble que moi mais je ne suis pas bien sûre. Voulez-vous bien me rappeler votre nom ?




©BBDragon

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Le seigneur des notes de musique   

Revenir en haut Aller en bas
Le seigneur des notes de musique
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-