Partagez | .
Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Mer 26 Avr - 14:22

Le dortoir des mentali, où quand une scène s’invite dans un palace

Perdue au milieu des bâtiments, je devais ressembler à une sorte de chat géante déboussolée. Non loin devant moi, de petites oreilles violettes battaient l’air. Nyaruko était là, immobile, mon sac à côté d’elle. J’avais fini par me laisser croire qu’elle me guiderait jusqu’au dortoir, mais comment aurait-elle pu savoir où ce dernier se trouvait. Ainsi, pendant une bonne heure de flottement, marchant presque au ralenti, prise de folie par la grandeur du lieu, me dissimulant à chaque fois que j’entendais quelqu’un d'arrivée, je finis par trouver l’endroit, seule, sur un coup de chance. Des mentalis décoraient les alentour des lieux. J’aimais bien ce pokémon à quatre pattes qui pouvait ressembler à un chat.

« Miaou ? »

-oui, je crois bien que c’est ici Nyaruko.

Je n’étais pas sûr que c’étais bien ce qu’elle me demandait, mais je me serais probablement posé cette question à sa place.

-C’est ici que l’on va vivre, continuais-je en relevant légèrement ma capuche, c’est si grand… Mais c’est également si joli comme maison, on dirait un grand hôtel ou un grand manoir.

Plantée devant les grandes portes de verre, je n’osais pas franchir le cap.

« Mia miaou ? »

Je sentis Nyaruko se frotter contre mes jambes comme pour me rassurer et me dire de pousser la porte.

-Oui, je ne dois pas me laisser aller, je dois être forte.

Même si je disais cela, je rebaissais ma capuche pour dissimuler jusqu'à mes yeux.

- Allons-y…

D’un mouvement léger de la main, j’ouvrais légèrement la porte, juste de quoi passer avec mon pokémon, comme si je m’attendais à ce que quelque chose surgisse. Mais rien ne se produisit. En relevant légèrement la tête, je pris connaissance des lieux. Un grand couloir, beaucoup de violet, un grand tapis. La décoration était assez jolie. À la seconde vue du tapis, une idée germa dans mon esprit.

-On dirait presque que le dortoir lui-même veut nous accueillir, nous guider jusqu’à lui. C’est un peu comme s’il nous menait vers la lumière.

Nyaruko qui se tenait sur deux pates miaula ce que je pris pour son accord. Je ne la connaissais pas depuis bien longtemps, mais avoir passé une partie de ma vie entourée par des chacripans m’aidait à mieux les comprendre, c’est pourquoi je me sentais si bien avec elle. Je laissais mon sac au sol et m’abaissais pour la prendre dans mes bras, lui caressant la tête en écoutant ses ronronnements qui me donnaient du courage. Puis, reprenant ma valise dans une main et Nyaruko placée à l’intérieur de mon pull la tête dépassant juste avec deux petites pattes légèrement au-dessous de mes yeux, j’avançais dans le couloir à pas lent. En arrivant au fond, je tombais sur une immense salle. Les yeux pétillant d’étoiles, j’observais ce lieu tout droit sorti d’un rêve. Tout me rappelait les concours pokémon, enfin presque tout. Pas mal de tables y étaient également présentes, et surtout plein de gâteaux trainaient dessus. Une odeur alléchante m’attirait vers l’intérieur. Mais je secouais la tête.

-Non, je ne suis pas là pour manger.

À première vu, il semblait n’y avoir personne. Je saisis cette occasion pour m’enfoncer un peu plus dans la salle. Je longeais la table principale, m’efforçant de garder loin de moi l’image des gâteaux. Et si c’était un piège me disais-je incertaine. Mais ce fut sans compter sur la présence de Nyaruko. Elle avait sauté de mes bras pour atterrir sur la table. Elle piqua une petite douceur avec ses pattes avant et croqua dedans.

-Non Nyaruko ! Ce n’est pas à nous !

Mais la tentation à cette vue fut de plus en plus forte.

-Nya, il faut que je trouve ma chambre.

La lettre que l’on m’avait envoyée me donnant accès à l’information qu’une chambre m’avait été attribuée dans le dortoir mentali. Je me demandais si quelqu’un d’autre y logeait… À cette pensée je me rembrunis un peu. Ce n’est pas que je n’aimais pas les autres, c’est que j’avais un peu peur d’eux…

-Hé Nyaruko !

La Chacripan venait d’engloutir une nouvelle douceur d’une seule bouchée. Mais en m’entendant l’interpeler ainsi, elle se retourna vers moi et m’en présenta une dans ses petits coussinets avec ses petits yeux tout ronds et tout filous.

-Bon d’accord mais juste une seule alors.

Je pris la douceur en main, me dandinant ce qui faisait secouer la queue de mon tenu chat. Nyaruko sauta de la table et tomba à mes côtés.

-Bien, essayons de trouver les chambres glissais-je à Nyaruko avant de mordiller légèrement dans la sucrerie.

En tout cas, celui qui a créé ce dortoir a bon gout, pareille pour celui qui a cuisiné cela, enfin ça manquait quand même un peu de chat par-ci par-là mais sinon le lieu était vraiment génial, même s’il demeurait extrêmement grand.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Mer 26 Avr - 20:03

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

Poser sur sont lit, Ana écoutait de la musique. Elle était seule dans sa chambre, ça l'ennuyait un peu. Il lui fallait quelqu'un pour parler, autre que Plume la Plumeline et Ulka le Météno chromatique, qui ne répondaient que par des petits cris ou des grognements.. Et parfois par une danse, pour Plume. La jeune fille se leva, toujours en pyjama parce que vive les samedis, elle se dirigea machinalement vers la cuisine. Elle bailla longuement et salua quelques filles qui traînaient dans les couloirs. Quand elle arriva dans la pièce la plus merveilleuse du dortoir, elle vit une fille avec une valise. Ne l'ayant jamais vu, Ana se douta qu'elle venait d'arriver. Oh, une nouvelle, elle a l'air paumée, pensa-t-elle. Elle se dirigea vers elle en souriant.

« S'lut, t'es nouvelle ? T'as besoin d'aide pour trouver ta chambre ? »

Elle semblait toute timide, Ana avant envie de lui faire câlin. Elle remarqua alors qu'elle avait des vêtements la faisant ressembler à un chat. Un chat violet. Comme son pokémon, son starter, qui se trouvait près d'elle. Il s'agissait d'un Chacripan, Ana en avait déjà vu, encore un client du restaurant de ses parents qui était dresseur et qui en possédait un. C'est cool d'avoir des parents qui tiennent un restaurant, parce qu'il y a pleins de voyageurs qui passent et Ana a apprit beaucoup de choses grâce à eux. Plume arriva soudainement en sautillant, mode "joie de vivre" activé. Elle s'arrêta à la vue du pokémon félin et se cacha derrière sa dresseuse.

« Hé, Plume, relax. Y'a pas l'air méchant le ptit minou. »

Bah du coup, elle n’espérait pas que la nouvelle soit sa colocataire, même si elle en avait envie. Un sentiment contradictoire l'envahit. Mais c'est quand même bien connue, le chat chasse l'oiseau. Mais est-ce vraiment pareil pour les pokémons? Espérons que non!


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Jeu 27 Avr - 13:02

La dresseuse en pyjama et le drôle d’oiseau


Toujours face à la table, je continuais à grignoter ma petite douceur. Mais cela ne dura pas bien longtemps. Une voix résonna dans la salle me faisant sursauter et manger le reste d’un coup. Le corps raidit, je me retournais avec lenteur en tirant légèrement sur ma capuche pour dissimuler au mieux ma tête, à moins que ce ne soit pour cacher les preuves de ma culpabilité qui aurait pu rester autour de ma bouche. Seule quelques-unes de mes mèches de cheveux longs dépassaient. J’aperçus alors celle qui m’avait interpellée. Il s’agissait d’une fille, presque aussi grande que moi ce qui me surpris. Mais son teint légèrement bronzé et ces cheveux d’un vert sombre mystérieux la rendaient plutôt jolie.

Elle paraissait gentille et je ne devais probablement pas avoir à m’inquiéter. Seulement voilà, ma timidité prit grandement le dessus. Je me serais bien caché derrière Nyaruko mais voilà, deux problèmes s’offriraient alors à moi. Un, la taille, elle était trop petite pour me cacher. Deux elle était à peu près aussi intimidée que moi. Nous étions la parfaite preuve de l’expression « tel dresseur tel pokémon » Je voyais aussi que Nyaruko s’était mise en garde, surement était-ce dû à la présence de ce drôle de pokémon qui accompagnait la nouvelle. Je n’avais jamais vu ce pokémon… on dirait une danseuse pokémon, il était très élégant. Je savais que nombre des chacripans avec qui j’avais vécu petite l’aurait attaqué directement. Mais visiblement, la timidité de Nyaruko l’en empêchait. À moins qu’elle ne soit tout simplement  moins touchée par cette rivalité qui opposait les pokémon oiseaux des pokémon chats. Tout en la prenant dans mes bras pour la caresser, ma capuche se releva légèrement dévoilant un peu plus de mon visage, de mon petit nez à mes yeux verts jusqu'à ma barrette lunaire.

« Du calme Nyaruko » lui chuchotais-je d’une voix douce.

Que faire me disais-je… elle me proposait de m’aider. J’en aurais bien besoin.

- Bon… bonjours… Commençais-je timidement.

Nyaruko me regardait avec curiosité, elle comprenait que j’essayais de discuter avec cette nouvelle humaine. C’est surement pour cela qu’elle me câlina légèrement pour m’aider à me détendre. Cela fonctionna plutôt bien.

-Oui, je suis nouvelle… Je ne sais pas où sont les chambres… Heu… Oui, je veux bien un peu d’aide…

Certes, ma voix n’était toujours pas très assurée, mais je faisais de mon mieux je le jure. Je devais me montrer un peu plus forte.

-Makoto. Je m’appelle Makoto.

En voyant que son Pokémon se cachait derrière elle, j’eus deux pensées. La première je l’enviais de pouvoir se cacher ainsi, la deuxième chose s’était surtout qu’il avait peur de Nyaruko. Je glissais un petit mot à l’oreille de mon pokémon. Makoto sauta alors de mes bras jusqu'à la table, récupéra une autre douceur avant de revenir dans mes bras. Je m’avançais à pas lent vers la dresseuse en portant mon petit chaton. Lorsque je n’étais plus qu’à deux mètres d’elle, je posais Nyaruko au sol.

-N’est pas peur petite danseuse, Nyaruko ne te fera pas de mal.

Pour souligner mes dires Nyaruko s’approcha légèrement du pokémon, et tendit timidement la douceur.

« Miaou »

Je n’avais pas l’habitude que quelqu’un d’autre que moi ai peur, et encore moins de moi ou des gens qui m’entouraient. Mais d’une certaine manière je la comprenais. Je levais alors mon regard sur sa dresseuse. De près je constatai qu’elle était en pyjama. Chose que la peur m’avait fait oublier de remarquer. Elle devait être bien ainsi. Je la saluais respectueusement en me penchant légèrement en avant.

- Nyaruko, c’est ma chacripan, mon seul pokémon.

Je tournais ensuite un instant la tête vers la table avant de revenir sur la dresseuse.

-Désolés pour les gâteaux… ils avaient l’air trop bon…

Je baissais légèrement la tête, mais je me repris vite pour une fois, je sortis la lettre d’une de mes poches et la lui tendit.

- Je dois trouver cette chambre. Mais je n’en ai vu aucune. Nya.

J’avais fini par prendre une légère pause de Miaous tout en terminant cette dernière phrase sans vraiment savoir pourquoi. Peut-être pour me détendre après ce surplus de courage. Peut-être pour tenter de me montrer amicale. Mais j’avais déjà fait un bon pas et j’en étais fière. « Tout ça grâce à toi Nyaruko » pensai-je en observant le petit chat violet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Jeu 27 Avr - 16:50

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

Quand la jeune fille dévoila un peu plus son visage, Ana fut émerveillée par ses cheveux. Ils avaient l'air doux, soyeux et la couleur était sublime! Un violet très clair, vive la team-cheveux-colorés. La jeune fille aux cheveux verts avait raison, c'est bel et bien une petite nouvelle qui a besoin d'aide. Elle s'appelle Makoto. Quand elle vit Plume se caché, elle parle doucement dans l'oreille de son pokémon qui sauta prendre un gâteau sur la table. Le chat s'avança timidement vers la petite danseuse rose avant de lui tendre le biscuit. La chacripan se nommait Nyaruko. Drôle de nom.. pensa Ana. Plume s'avança lentement vers le pokémon avant de prendre rapidement le biscuit et de le dévorer. Ana éclata de rire. Plume se mit à sauter de joie et à danser. Ana regarda Makoto pour lui présenter son pokémon.

« Elle, c'est Plume ma Plumeline. »

Makoto s'excusa d'avoir prit les gâteaux disposés sur la table. Ana rit un instant, avant de s'approcher de la table.

« T'inquiètes, s'ils sont là, c'est pour qu'on les mange. C'est certaine fille du dortoir qui les font. Moi, je prépare plus des casse-croûtes que je laisse toujours dans le frigo si jamais y'en a une qui veut manger un truc rapide entre les midis. »

Ana prit 5 ou 6 gâteaux dans sa main, telle la grande mangeuse qu'elle est, avant de se retourner vers la nouvelle menta. Celle-ci sortit un papier de sa poche indiquant la chambre où elle devrait loger.

« Oh ! C'est la mienne ! Trop cool, enfin une coloc' »

Elle fit signe à Makoto de la suivre. Elle partit dans le couloir où se trouvait toutes les chambres et mangeait ses buscuits entre temps. Elle s'arrêta devant une porte et l'ouvrit.

« Tadaaaa! Ton nouveau chez toi. »

Ana entra et sauta sur son lit.

« Ça, c'est mon lit. En face, mon bureau et mes vêtements sont dans le petit meuble juste à côté. »

Ana se releva et s’essaya. Elle sourit à la jeune fille, en espérant qu'elle se plaira. Quand elle est arrivée, elle n'avait pas eu droit à une visite, elle! Mais bon, elle s'en était sortit. Même si Makoto semblait très timide, elle sera à l'aise avec les filles du dortoir qui sont toutes très sympa!


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Jeu 27 Avr - 18:53

Une nouvelle chambre, une première colocataire.


Quel fut le constat de cette première rencontre dans cette aile centrale du dortoir ? Cette dresseuse était extrêmement guillerette. On ressentait sa joie de vivre. Peut-être un peu trop. Cela m’intimidait de l’entendre rire si souvent. J’avais presque tout le temps l’impression d’avoir fait quelque chose de mal. Visiblement ce n’était pas la seule. Son pokémon aussi, du nom de plume, une fois rassuré était une sorte de vraie pile électrique. J’appris au passage que ce pokémon se nommait Plumeline. Il devait venir d’une région unique.

J’appris également rapidement que les gâteaux étaient là pour tout le monde. C’était plutôt une assez drôle d’idée. Mais je n’allais pas m’en plaindre. Et en la voyant marcher comme ça devant moi, les mains pleines de gâteaux je me disais que je n’étais visiblement pas la seule à en profiter. Car oui, lorsqu’elle m’avait annoncé que j’étais dans sa chambre, et par conséquent était sa colocataire, je n’eus d’autres choix que d’acquiescer de la suivre. Les couloirs étaient vraiment gigantesques… je me demandais même comment la dresseuse d’oiseau se retrouvait dans ce dédale. Visiblement, Nyaruko elle aussi avait du mal. Mais le fait d’habiter à l’étage me fit légèrement sourire. Je n’avais jamais vécu en hauteur. Je me demandais bien quelle vue j’allais pouvoir avoir de là-haut.
En la voyant manger ses gâteaux, je savais qu’elle ne pouvait pas être quelqu’un de mal et que pour une première colocataire je n’étais pas trop mal tombé. Mais j’appréhendais un peu son trop-plein d’énergie. Lorsque l’on arriva enfin devant une porte et qu’elle l’ouvrit et m’accueillit de nouveau à sa manière, la voix que j’avais perdue pendant toute la traverser du dortoir me revint alors.

-Oh ! C’est grand ! Tout cela pour nous deux ?

La pièce avait plusieurs lits et rangements. Je me demandais bien si certains de ces lits étaient pour nos pokémon ou pour d’autres personnes. Alors que je m’émerveillais, ma capuche tomba complètement dévoila ma longue coiffure dans son intégralité. Sans le remarquer, je parcouru la pièce des yeux jusqu’à retomber sur ma colocataire dont je ne connaissais toujours pas le nom. Sûrement un oubli courant chez les personnes un peu excitées.

-Heu…  au faite… merci pour l’accueil. Mais, comment… comment tu t’appelles ?

Et une autre question me vint alors, comme l’évidente question qui assurerait de mon bien-être durant les années à venir.

-Tu es là depuis longtemps ? heu… comment c’est ici ?

Au même moment, j’essayais de débattre entre deux choix de place possibles où m’installer. D’un côté ma timidité ne cessait de me dire de prendre le lit au plus loin d’elle. Mais je ne pouvais résolument pas. Je l’avais dit encore et je le dis encore, je dois être forte. Ainsi, d’un pas lent et suivit de Nyaruko, je vins m’asseoir sur le lit juste à côté du sien en y posant mon sac.

-je peux me mettre ici.

En la voyant me regarder je me rembrunis légèrement.

-Désolé, je suis un peu timide, mais j’essaie de l’être moins. Ne m’en veux pas trop.

Je me montrais peut-être trop timide… mais je n’y pouvais rien. Mais pour changer un peu mon esprit je me tournais vers la plumeline de la jeune fille et sortais mon IPOK. J’appris des choses assez intéressantes sur cet oiseau.

-Plume possède plusieurs formes ! Comment est-ce possible ?

Autant fallait-il en savoir un peu plus sur celle avec qui j’allais cohabiter. C’était toujours un pas de plus pour me sentir davantage à l’aise avec elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Ven 28 Avr - 17:56

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

Makoto fut surprise par la grandeur de la chambre. C'est vrai que celle-ci pouvait accueillir quatre filles mais pour le moment, Ana s'était retrouvé seule. La petite nouvelle remercia la coordinatrice novice avant de lui demander son nom.

« Oh oui, j'ai totalement oublié de me présenter ! Désolée ! Je m'appelle Ana. »

Elle passa une main dans ses courts cheveux en souriant bêtement. Elle était tellement excitée d'avoir une nouvelle colocataire qu'elle avait oublié ce détail.

« Non, je suis arrivée pour le Semestre 8, comme toi, il y a quelques jours pour bien m'installer, connaître les lieux et rencontrer les autres filles du dortoir! »

Makoto posa ses affaires sur un lit, qui est maintenant son lit, avant de s'excuser pour sa timidité. Ana comprenait et compatissait, la jeune Alolienne était parfois un peu trop énergique. En guise de réponse, elle lui sourit doucement en clignant lentement des yeux pour lui faire comprendre qu'elle n'avait pas à s'en faire. Sa nouvelle colocataire sortit son iPok pour en apprendre un peu plus sur l'oiseau rose qui bougeait un peu partout dans la chambre. Elle fut surprise que celle-ci possédait plusieurs formes.

« Oui ! Plumeline a quatre formes. Elle change en fonction du nectar des fleurs de l'endroit où elle se trouve. C'est un pokémon de ma région natale, l'archipel d'Alola. La forme qu'elle possède là, en rose, c'est du au nectar des fleurs du Jardin de Poni, l'Île où je vis. » Ana s'embarqua alors dans de longues explications parce qu'elle adorait sa petite Plume. « Sous cette forme, appelée Style Hula, elle est de types Psy et Vol. Avec du nectar jaune, Style Pom-pom, elle est de types Electrique et Vol. Avec du nectar rouge, Style Flamenco, elle est de types Feu et Vol. Et enfin, avec du nectar mauve, Style Buyo, elles est de type Spectre et Vol. »

Plumeline se tourna vers sa dresseuse et poussa un petit cri de joie. Ana n'avait pas envie de la faire changer de forme, parce qu'elle l'aimait bien comme ça et cela lui rappelait son village, son île, ses parents.

« Et toi, ton Chacripan ? Il n'y en a pas, à Alola.. Alors il m'intrigue. »


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Ven 28 Avr - 21:55

Les fans de pokémons


En m’installant dans la chambre j’appris deux choses importantes. La première, le nom de celle avec qui j’allais partager ma chambre. Ana. Un nom tout mignon et qui contrastait avec son caractère explosif. Cette fille était un vrai feu d’artifice. La seconde chose était qu’elle non plus n’était pas arrivée il y a bien longtemps. Et d’après c’est dire elle connaissait déjà beaucoup de monde. Comment faisait-elle cela ?

« On est pareille alors… » Chuchotais-je presque

Mais quelque chose en elle expliquait beaucoup de choses. Son sourire, sa joie de vivre transpirait au travers chacun de ses sourires et me rendait un peu plus confiante à chaque seconde.

Alors que je laissais tomber mon IPOK, je m’allongeais sur le ventre sur mon lit mais face à Ana pour écouter ce qu’elle m’expliquait à propos de sa plume. Mes jambes balançaient dans le vent faisant remuer la fausse queue de mon pull alors que Nyaruko jouait toujours avec l’oiseau en question.
Cette Plumeline était vraiment un oiseau très particulier. Toutes deux venait d’une île que je ne connaissais pas. Plume possédait différents types. Tout cela était si incroyable. J’avais du mal à la croire. Mais elle parlait de son pokémon avec tant de ferveur que j’étais presque obligé à croire en elle. D’ailleurs durant son explication, l’entendre mentionner la forme pompon de plumeline me rappela un pokémon de ma région, une petite sourit volante. Je ne sus pourquoi à ce moment-là je me passais la langue sur les lèvres. Par faim ? Pour me les essuyer. Qui pouvait savoir ?

Cependant lorsqu’elle commença à me questionner sur mon chacripan, des étincelles naquirent dans mes yeux. Nyaruko l’intéressée, vins se percher alors sur mon dos en miaulant montrant qu’elle avait bien compris qu’Ana parlait de lui.

-Les chacripans ? Ils sont de ma région natale… Unys…

Lorsque Nyaruko sauta à côté de moi, je la pris dans mes bras et m’allongeai sur le dos en la levant dans mes bras tout en ayant ma tête en direction d’Ana.

-Les chacripan ils sont trop mignons ! Je les adore trop ! Leur petite couleur violette, leurs petits coussinets, leurs petites oreilles qui bougent quand on les touches. Leur petite tête trop mignonne. Et sa petite queue ! Croc mimi !

Nyaruko dans mes bras voltigeait dans mes mains au-dessus de moi. Mes doigts la papouillaient de partout malgré ses plaintes. Elle fit même un grand tour d’avions lorsque j’avais parlé de sa queue. J’en étais complètement gaga. J’en oubliais presque les autres présences de la pièce Mais lorsque le visage d’Ana me réapparut, je déposais lentement Nyaruko en rougissant jusqu’aux oreilles, me redressant sur le lis, assise sur mes talons en rebasculant ma capuche sur ma tête et en la serrant pour me dissimuler. La suite de mon explication se fit ainsi, tel un coquillas dans sa coquille.

-Chacripan… C'est un chat farceur de chez moi… il est type ténèbres… j’ai… je me suis beaucoup amusée avec ces Pokémons… c’est un peu mes modèles…

Complètement mal à l’aise à cause de mon précédent éclat, je ne souhaitais qu’une seule chose, sortir de la chambre. Une idée me vint alors. Je me levais lentement dos à Ana. Avec de petits pas chancelants, je m’éloignais lentement des lits me dirigeant vers la porte. Cependant, je me rendis compte que ce qui m’attendrait probablement de l’autre côté, les autres pensionnaires, pourrait me faire encore plus peur. Je me retournais alors honteuse vers Ana.

-Heu… je, je peux visiter… heu je veux dire… avec toi ?

Oui, je pense que personne ne pouvais se tromper sur mes actuelles intentions. Je voulais tout simplement visiter l’internat. Et pour cela je voulais un bouclier derrière lequel me caché… je sais que c’était peut-être un peu méchant… mais je ne le pensais pas… et surtout je n’y pouvais rien. J’avais besoin de connaître les alentour pour pouvoir me débrouiller seule à l’avenir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Sam 29 Avr - 11:46

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

Makoto parla alors des Chacripan. Ce sont des pokémons de sa région natale, Unys. Ana connaissait un peu, mais très vaguement. La nouvelle colocataire de la coordinatrice prit son Chacripan dans ses mains et le mit en hauteur comme s'il volait. Elle disait qu'elle les trouvait trop mignon, qu'elle les adorait avec leur couleur, leurs coussinets, leurs oreilles. M'ouais.. C'est un chat quoi. Makoto dévoila sa partie gaga des Chacripans qui fit rire Ana. Mais celle-ci se remit vite dans sa peau de timide quand elle expliqua que c'était un pokémon de type ténèbres.

Makoto semblait soudainement mal à l'aise, peut-être parce qu'elle s'était un peu lâchée et dévoilée. Elle demanda à Ana de visiter. Celle-ci se leva et hocha de la tête avant de sortir, sans même faire attention qu'elle était encore en pyjama. Plume la suivit et le petit groupe redescendit au rez-de-chaussée.

« Donc là, c'est la cuisine et juste à côté la salle commune. » Elle pointa du doigt la salle qui se trouvait près de l'entrée. « Je te laisse découvrir par toi-même la salle et tout ce qu'elle offre. Juste à côté de la cuisine, y'a le bureau de Melty Potts, notre professeure référent. »

Ana avança au niveau de la salle commune et y entra. Il y avait le buffet, la petite estrade, la télévision et des fauteuils aussi confortables que des nuages. Elle passa une autre porte, c'était une pièce un peu plus petite où le calme régnait.

« Ici, on peut bosser tranquillement, personne ne viendra nous embêter. »

Elle ressortie sans laisser Makoto en placer une. Au passage, elle reprit un petit gâteau et sortit de la salle. Elle pointa les escaliers qu'elles venaient d'emprunter pour descendre.

« Donc, ils mènent aux premiers étages. Y'a les chambres dont la notre et tout au fond du couloir, il y a les toilettes et les douches. On ne peut pas les louper. Et après, au dernier étage, c'est pour les filles qui sont la depuis longtemps y compris la chambre de Melty et la chambre de notre préfète. »

Ana se tourna vers sa nouvelle colocataire.

« Ca parait grand mais en fait, on se repère très vite. C'est le dortoir le plus FAB de l'académie. Il regroupe les meilleures coordinatrices ! »

Parce que vive les paillettes, les projecteurs et la popularité. Ana en rêvait, elle savait qu'elle était faite pour être une star de la coordination tout comme Atalante.

« Des questions ? »

Elle fit un clin d’œil avant de finir son gâteau. Si ça continue, Makoto va croire que Ana mange tout le temps, mais c'est le matin et elle n'avait pas vraiment déjeuner. D'ailleurs, en attendant que celle-ci réponde, Ana se dirigea vers le frigo pour prendre une brique de jus d'orange. Elle en sortit une deuxième et regarde Makoto avec un regard interrogateur, pour tout simplement lui demander si elle en voulait aussi.



_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Sam 29 Avr - 12:49

Le vent l’emportera


Alors que ma timidité m’avait cloué les pieds au sol, une rafale de vent m’emporta littéralement. Ce n’était pas vraiment au sens propre mais c'était l’impression que j’avais de ma nouvelle colocataire… une tempête qui ne se calmait jamais et engloutissait beaucoup sur son passage. S’était avec grande peine que j’arrivais à garder un pied au sol alors qu’elle m’entrainait de nouveau vers le bas faisait tout simplement s’envoler ma capuche puis mes cheveux à sa suite. Nyaruko et plume nous suivaient à l’arrière.

La tornade Ana me fit alors arriver dans la grande salle où l’on s’était rencontrée un peu plus tôt. Elle commença à me pointer du doigt les différentes pièces adjacentes. Étrangement, elle commença par la cuisine. Mon ventre gargouilla légèrement… Nyaruko avec ces bonnes oreilles nous abandonna un instant. Il y avait aussi donc le bureau du professeur référant qui était donc l’endroit où je devais me rendre en cas de problème, voilà ce que je supposais.

Nyaruko me rejoignit lorsque l’on arriva dans une plus petite pièce avec une scène, une vraie scène ! Un endroit où j’allais pouvoir m’entrainer pour devenir coordinatrice ! S’était super chouette comme lieu, surtout le calme qu’il y avait *enfin si on oublie ma colocataire excitée* me mis-je à penser avec un léger sourire. Nyaruko me donna alors un petit gâteau qu’il m’avait ramené me tirant de mes pensées. Mais à peine avais-je déjà croqué dedans que je fus de nouveau embarquée. Lorsque j’essayais de répondre durant cette visite, c’était à chaque fois pareille. Je n’avais le temps que de balbutier « Euh… » « Mais… » Et d'autres petits mots de ce genre sans vraiment pouvoir communiquer avec elle comme si nous étions sur deux antennes différentes.

De retour alors à l’étage je l’écoutais terminer ses explications une oreille distraite. Elle me montra de loin les douches. Oui une bonne douche allait me faire du bien. Mais elle me parla des étages du dessus. Alors comme cela il fallait faire partie des anciennes anciennes pouvoir y accéder ? Je comptais rester nouvelle pendant un bon bout de temps alors… ça me ferait toujours bien moins d’escaliers à monter.

Quand enfin nous avions fini par regagner la chambre, Je pouvais plus… je me laissais tomber au sol les fesses sur les talons. Ainsi, même si elle ne l’avait pas encore remarquée, j’écoutais maintenant ses dernières paroles en reprenant mon souffle. L’entendre parler du dortoir ne faisait absolument aucun doute sur ce qu’elle voulait faire. Elle aussi voulait devenir coordinatrice. Elle avait en cela bien plus de chance que moi d’y parvenir… la tête baissée je laissais s’échapper quelques paroles.

« Alors comme cela tu veux aussi être coordinatrice ? Avec ta joie de vivre tu le seras si facilement… Dis… dis-moi ? Pourquoi veux-tu être coordinatrice ? Tu n’as clairement pas besoin de  changer ce que tu es pour faire cela…»

Mes paroles pouvaient lui être étranges, seulement, pour moi il y avait tout un sens à devenir coordinatrice. En relevant la tête les joues rougis à la fois par l’épuisement de mon frêle corps et la timidité, je découvris qu’elle avait sorti deux jus du frigo. Il y avait donc aussi un frigo ici. Mes yeux se posèrent sur cette boisson d’énergie, sur ce prodige de vitalité qui pouvait rendre à mon corps la force de se lever. Mes yeux regardaient seulement, intensément, fixement, alors que je n’osais pas demander…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Sam 29 Avr - 13:56

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

Elle demanda alors à Ana pourquoi elle veut devenir coordinatrice. Ana réfléchit un instant, sourit avant de s’asseoir et de regarder Makoto.

« J'ai toujours aimé faire des spectacles, surtout avec les pokémons. J'adore danser et échanger avec eux. Il n'y a pas de coordinateurs dans la région d'Alola alors il m'était impossible d'apprendre. C'est Atalante, une célèbre coordinatrice d'Hoenn, qui m'a inspirée. C'est comme ça que j'ai décidée de venir à la Pokemon Community. »

Et Ana s'intéressa alors à la dernière phrase de Makoto. Tu n'as pas besoin de changer ce que tu es pour faire cela... La jeune fille se demande de quoi voulait-elle parler. Elle se fit à son instinct pour y répondre.

« Personne n'a besoin de changer pour être coordinateur. Il y a ceux qui aime se montrer, se donner en spectacle.. Et il y a ceux qui se cache derrière des masques ou de grandes capes. C'est justement ça qui est très intéressant dans la coordination. Chacun à sa personnalité, chacun à son style et je trouve ça merveilleux. Si non, on s'ennuierait si tout le monde faisait la même chose. »

Ana sourit lentement, devenue soudainement plus calme et plus posée. La coordination, cela la passionnait et son plus grand rêve, ce serait de rencontré Atalante.

La jeune fille vit soudain que sa colocataire louchait sur le jus d'orange. Elle prit la deuxième brique et lui donna avant d'ouvrir la sienne et de boire un peu.

« Et toi ? Tu veux être coordinatrice ? » dit-elle entre deux gorgées.

Elle voyait bien sa colocataire en totale tenue de chat de déplacer gracieusement, entourée de ses pokémons. Comme si, elle aussi, elle était un pokémon. Ana réfléchissait au prochain pokémon qu'elle pourrait attraper. Elle aimerait bien un quadrupède comme Ponyta, Tiboudet, Vivaldaim, Chevroum.. En gros, un pokémon qui serait assez grand et assez fort pour pouvoir être une monture.




_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Dim 30 Avr - 10:17

L’important, est-ce d’être sois même ?


Alors que mon regard vagabondait entre la boisson et ma colocataire, elle se mit à m’expliquer d’où lui était venue cette passion. En un sens, je compris que l’on était semblable, toute les deux venant d’un lieu où les concours n’étaient pas pratiqués, et voire même avec des motivations similaires. Et pourtant ce n’était pas tout à fait vrai. Elle était une véritable fan d’Atalante, ça s’entendait lorsqu’elle parlait d’elle. Pour ma part je la trouve sublime, c’est sûr, pour avoir déjà vu certains de ces concours à la télévision. Mais j’éprouvais un profond respect pour tous les coordinateurs. Ou plutôt je les enviais tellement.

Sa seconde exclamation me montra qu’elle ne comprenait pas vraiment ce que je pouvais ressentir face à cela. Ou du moins elle se trompait un peu de sens. Mais tout en récupérant la boisson qu’elle me tendait en la remerciant, je me mis à lui expliquer mon point de vue.

-tu sais… lorsque l’on est timide comme moi *rougi* on fait ce que l’a peu pour essayer de se montrer forte *baisse la tête*. Certes, moi aussi j’admire les coordinateurs. Mais si je veux devenir à mon tour coordinatrice… oui c’est mon rêve aussi… Cela ce n’est pas juste pour devenir comme eux. Je cherche… je cherche à me trouver. Non, à dépasser mes pires côtés… *secoue la tête* Je sais que ce ne sera pas si facile. Je sais qu’il me faudra beaucoup de temps. Mais je puise ma force en mes Pokémons. *je récupère Nyaruko et lui caresse le haut de la tête* Ils me soutiennent tout du long. Devenir coordinatrice moi aussi serait également un moyen de les remercier en leur faisant remporter autant de concours que possible… Enfin même si pour le moment je n’ai que Nyaruko… *je tourne ma tête vers cette dernière* Pas que je t’aime par hein. Je t’adore bien au contraire.

J’ouvris alors la boisson, bus quelque gorger pour nettoyer l’embarras de cette longue tirade inhabituelle, pour me réhydrater la bouche, mais aussi par soif. Je me levais alla m’asseoir de nouveau sur mon lit en déposant la bouteille sur la petite table à côté du lit.

-Je suis impatiente de faire ma première capture. Mais cela me fait également peur… J’ai peur de ce que pourrait nous faire les gros pokémons. *frissonne* J’ai peur de ne pas pouvoir diriger Nyaruko correctement lord de cette capture… même rien que l’idée de pouvoir rater un lancer me met mal à l’aise. Et pourtant j’ai hâte de pouvoir voir qui pourrait être mon second pokémon.

J’avais aperçu des pokéballs dans la chambre qui n’étaient pas les miennes. En les regardant, d’autres nouvelles questions s’ajoutèrent à la liste qui se bousculait dans ma tête. Je m’en voulais d’en poser tant. Mais depuis que j’avais commencé, elle m’avait montré une face plus calme d’elle. Avec un sourire si chaleureux. Je me disais que je pouvais lui accorder ma confiance. Du moins au moins un tout petit peu. Je me disais qu’en apprendre davantage d’elle ne pouvait que nous rapprocher.

-Dis-moi ? Tu as déjà une idée de ce que tu aimerais avoir comme équipe ? Terminais-je en penchant légèrement la tête sur le côté en parfait accord avec celle de Nyaruko.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Lun 1 Mai - 14:25

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

Makoto expliqua alors son point de vue à Ana. Le fait que, quand on est timide comme elle, on doit faire ce que l'on peu pour être forte, à dépasser ses limites. Ana comprenait, et d'un autre côté, ne comprenait pas. La timidité, elle ne connaît pas. Du moins, elle ne l'a pas encore connue pour l'instant. Peut-être que devant des centaines de personnes qui n'attendent qu'elle pour une représentation, elle aura la frousse. Mais elle pensera aux nombreux coordinateurs qui sont passer par là avant elle et elle y arrivera. Elle a toujours fait comme ça. On pourrait croire qu'Ana ne connaît qu'Atalante mais elle a suivit tellement de parcours.. Celui de Drew, Zoé, Ursula, Harley, Nando.. Elle en connaissait tellement, elle pourrait en parler pendant des heures. Mais, elle va évité d'embêter sa colocataire avec ça.

Makoto ajouta qu'elle était très impatiente de faire sa première capture. Tout comme Ana, d'ailleurs. Mais sa nouvelle colocataire dit avoir un peu peur, de ne pas faire ça correctement.

« Bah, tu sais.. Quand on fait une capture, on est seul. Donc si tu rates, on s'en fou. La seule personne qui se moquera, c'est toi-même et à moins très vraiment bizarre, on ne se moque pas de nous-même. »

Ana avait déjà à peu près préparer ses captures. Elle étudiait les types, leurs faiblesses, leurs efficacités pour pouvoir être au top et capturé les pokémons qu'elle rencontre.

« Etudies les types et fis-toi à ton instinct, et puis, ton Chacripan peut t'aider. Tu peux tout simplement lui dire de faire ce qu'il pense être idéal pour la capture. Les pokémons sont doués pour ça. »

Enfin, la jeune fille aux allures félines demanda à Ana si elle savait ce qu'elle aimerait comme pokémon. Elle réfléchit un instant.

« Un peu tout les types.. J'aimerais bien un pokémon qui puisse me porter. Genre un quadrupède comme Ponyta, Zebibron.. Lors des spectacles, ça rend bien le fait d'utiliser un pokemon comme monture. » Elle sourit, en fait elle sourit tout le temps mais bon, avant de répliquer. « Et puis, si je suis en retard, ça peut être utile ! »

Elle rit, l'image en tête. Elle se voit bien, habiller n'importe comment sur le dos d'un pokémon qui court à toute vitesse à travers l'académie pour la déposer en cours.

« Et toi ? Tu veux une équipe féline ? » fit la jeune fille en agitant ses mains, imitant un chat en colère qui aurait sortit ses griffes.

Elle s'arrêta en quelques secondes, de peur de vexé sa nouvelle colocataire ou de lui faire peur. Parce qu'il faut dire qu'elle a vraiment peur de tout ! Ana aurait peut-être préférée une colocataire énergique et souriante, un peu comme elle.




_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Mer 3 Mai - 9:41

La vérité en face des yeux


Ana essayait à chaque fois de me trouver des atténuations de circonstance pour que j’aie moins peur. Mais le problème est qu’elle ne comprenait pas toujours bien d’où venaient mes craintes. Mais je lui en étais reconnaissante. Elle agissait un peu comme une grande sœur avec moi. Ses conseils étaient très précieux et je les gardais dans un coin de ma tête. Mais il fallait tout de même que je lui explique ce qui me gênait réellement.

-Tu sais, ce n’est pas tant les moqueries des autres qui me gêneraient. La vision des autres est déjà pour moi naturellement une gêne. Mais c’est ma confiance en moi qui risquerait plus d’en pâtir.

Néanmoins le sourire constant qu’elle me proposait m’apaisait toujours davantage. Elle avait ce don de rayonner naturellement et cela déteignait sur mes ressentis. Mais ce n’est pas la seule chose qu’elle semblait savoir-faire. Lorsqu’elle me parla de ses envies de futur pokémon, et plus particulièrement qu’elle me parla de possible pokémon montrable, cela me fit sourire. Elle avait bien l’allure de la cavalière sans peur. Je savais que Nyaruko pouvait me porter plus tard quand elle aura évolué. Je comprenais ainsi tout à fait ce qu’elle pouvait ressentir à ce sujet. Nyaruko que je fixais pencha légèrement la tête avec un petit « Chacri ? » et je me mis à lui caresser la tête. Bon d’accord c’est vrai, il fallait déjà qu’elle accepte de me porter lorsqu’elle évoluera. Au pire un Zébirbron pourrait faire l’affaire. J’avais déjà vu des troupeaux de Zébibrons et de Zéblitz courir au travers Unys lorsque mes parents et moi nous rendions dans le nord. Je revois encore la vitesse qu’ils peuvent obtenir. Je me souviens des claquements de tonnerre que l’on entendait à leur passage. Et puis c'était des pokémon franchement majestueux. Certes les Ponyta et Galopa étaient également de très beaux pokémon, mais je n’aimais pas leurs flammes. Enfin ; ce n’est pas comme si je les avais déjà vu en vrai.

La dernière chose qu’il se passa fut son retour de question, et de la pose étrangement féline qu’elle prit en me la posant. Un instant je restais interdite pour deux choses. La première est que j’étais choquée qu’elle ait lue en moi aussi facilement. La seconde était tout simplement car je ne m’attendais pas à cela. Passé ce moment de freeze, je me mis à éclater de rire. Un petit rire d’une voix cristalline et enfantine.

-Ahaha ! Si tu voyais ta tête ! Tu fais trop bien le chat ! S’était si drôle désolée !

J’essuyais les petites larmes qui coulaient à mes yeux d’un revers de la main avant d’essayer de contrôler mon rire avec peine.

-Ha... ha... pfiu… désolée. Mais pour répondre à ta question, tu m’as si facilement percée à jour. Oui c’est mon but, une équipe de félines, mais pas que de chat, tout type de félins. Du moins tout ce qui ressemble assez à un félin. Et puis j’ai également quelque exception possible en tête. Mais je souhaite une team de 6 félins minimums même si cela reste dur à faire.  

Rire un bon coup m’avait bien détendue, je m’étais couchée sur le lit la capuche abaissée sur les épaules, mes jambes faisant des ciseaux de haut en bas se croisant à mi-hauteur. Ma tête devait probablement être celle d’une rêveuse qui regardait maintenant droit devant elle comme si des images s’étalaient sur le mur.

-C’est vrai que j’ai entendu parler qu’a un endroit, les pokémon étaient souvent utilisés comme monture, je ne sais plus trop d’où les gens parlaient mais ça serait drôle de vivre ainsi. Je suis sûr que Nyaruko acceptera de le faire lorsqu’elle évoluera. On pourra parcourir le monde ensemble. Réussir à rencontrer d’autres félins, mettre en place de magnifique enchainement… sa serai vraiment trop cool !

Et voilà, j’étais de nouveau dans ma bulle de bonheur. L’être deux fois le même jour en face de quelqu’un était probablement pour moi un record. Il fallait bien que je m’attache à du monde ici. Pourquoi pas ne pas commencer par celle-ci avait qui j’allais passer le plus de temps. Certes, cela ne m’empêcherait pas de retomber dans la timidité une fois l’euphorie passée, mais ça resterait néanmoins un bon début. Mais pour le moment autant profiter un peu de l’humeur actuelle.

-Dit Ana ? Tu as quel âge ? Je devrais peut-être t’appeler sempaï non ? Ce serait bien de s’entrainer un jour ensemble pour apprendre à se connaitre davantage. Hein ?

À ces mots je lui prouvais que je l’aimais bien. Même quand elle me reverra toute timide devant elle, elle pourra se rappeler de ce qu’elle avait pu voir aujourd’hui, voilà ce que je pensais. C’est surtout pour cela que j’étais encore davantage heureux de m’être légèrement ouverte à quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Sam 6 Mai - 9:31

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

Ana avait du mal à comprendre sa nouvelle colocataire dans sa manière de penser. Mais dans tout les cas, elle ferait tout pour la mettre à l'aise et évité qu'elle ne se cache à chaque personne qui la saluerait dans les couloirs de l'académie.

Suite à la (merveilleusement et brillante) imitation de chat d'Ana, sa colocataire partit dans un fou rire. Apparemment, Ana fait bien le chat. Elle le notera dans la liste de chose qu'elle sait faire, ça peut toujours être utile.. "Sait danser", "Sait faire rire", "Sait faire le chat".. Après cet instant d'euphorie, Makoto expliqua qu'effectivement, elle aimerait une équipe plutôt féline. Ana pensa alors à Miaouss, Chaglam, Hélionceau.. Des pokémons qu'elle n'aimait pas trop, finalement. Du moins, sans s'en rendre compte, Ana avait un penchant pour les pokémons de types vol. Makoto parla alors des pokémons monture et d'un endroit où ils étaient souvent utilisé.

« C'est dans ma région qu'on utilise les fameuses poké-montures. On utilise Tauros, Mastouffe, Bourrinos, Mackogneur, Dracaufeu, Lokhlass et Sharpedo. »

Et sa colocataire a eut de la chance qu'Ana n'explique pas en détails l'utilité de chacun. Parce qu'elle pourrait parler de ça pendant des heures. Parler de sa région, c'est une fierté pour elle.

Makoto demanda alors l'âge d'Ana, ce qui surprit celle-ci surtout quand elle ajouta qu'elle devrait peut-être l'appelé Sempaï.. Ana leva un sourcil.

« Bah euh.. j'ai 13 ans. J'veux bien qu'on s'entraîne mais appelles-moi juste.. Ana ! »

Makoto redevint toute timide, comme si son fou rire n'était pas venu. Ana fit une grimace à Plume car celle-ci la fixait sans bouger, sans aucunes raisons. Parfois, l'oiseau rose était vraiment bizarre ! Mais la grimace de sa dresseuse la tira de ses pensées et elle sauta sur le lit.

« Et puis, l'âge ne veut rien dire. On a chacun nos propres connaissances.. Tu vas m'apprendre des trucs sur les pokémons de ta région, tes coutumes et moi de même avec ma région. »



_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 12 ans
Niveau : 3
Jetons : 243
Points d'Expériences : 50

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Mar 9 Mai - 20:22

Une promesse


La surprise d’entendre de nouveau Ana parler de sa région natale suite à ma question indirecte me fit sourire. Je l’écoutais parler de ces heu poké-monture s’était vraiment un système très particulier mais qui paraissait véritablement sympathique. Sauf un petit point qui me dérangeait légèrement.

-Ils montent aussi des Sharpedo… ce n’est pas un peu dangereux… me demandais-je à voix basse

Même si l’euphorie qui m’avait étreinte se dissipa peu à peu et que Je redevenais la petite fille un peu timide et rêveuse. Je l’écoutais néanmoins avec une attention toute autre. Elle était donc réellement plus grande que moi-même si ce n’était que d’une année. Plus encore, elle avait accepté que l’on s’entraine ensemble. Je pouvais donc la considérée comme ma première amie du lieu non ? Je fus légèrement surprise par la venue de l’oiseau rose, il était réellement particulier et gracieux. Le voir me faisait facilement sourire. Elle semblait être un peu dans la lune.

« miaou »

Oh, c’était ma petite chacripan qui semblait jalouser la soudaine attention que je portais à l’oiseau. Je lui grattais les oreilles afin de lui prouver qu'elle restait mon centre d’attention. Ainsi tout en continuant de la gratter, j’écoutais la nouvelle intervention de ma colocataire. Elle me parlait de l’in importance de l’âge. En un sens elle avait raison. Même si l’expérience s’acquérait avec l’âge, nous possédions tous des expériences différentes, et cela a commencé par-là d’où nous venions. Mais cela, Ana l’avait assez bien résumé.

-Oui, je suis sur que s’aider nous sera… heu … profitable. C’est pourquoi j'aimerais te faire une promesse. J’inspirais un bon coup avant de me lancer d’une voix assurée comme rarement je l’avais utilisé. Comme on va vivre ensemble pendant un petit bout de temps, et parce que j’aimerais bien devenir ton amie, je vais faire l’effort d’être moins heu… moins distante envers toi.

Je prenais une petite pose avec le poing fermé sur la poitrine signe de ma résolution.

-En échange, j’aimerais bien que l’on soit face à face dans une performance.

À vrai dire ce n’était pas vraiment un défi que je lui lançais. Mais c'était un défi que je me lançais à moi-même. Un but que je me donnais à atteindre. Une première étape en direction de mon rêve final.
Le rouge me monta alors complètement jusqu'aux oreilles conscientes de ce que moi, je venais de faire, me dissimulant derrière Nyaruko toujours dans mes bras.

-Mais pour l’instant… laisse-moi l’être encore un peu … terminais-je en laissant chuter ma voix.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6350-makoto-soachi-mentali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   Jeu 18 Mai - 17:10

ft. Makoto Saochi

Bienvenue, p'tit chat !

S'entraîner à plusieurs est toujours profitable, Ana le savait. C'est pour ça qu'elle cherche souvent des compagnons d'entraînements. Makoto prit alors une grande résolution, celle d'être moins distante et timide avec sa colocataire. Ana sourit, elle était contente que sa nouvelle amie voulait "changer" pour elle. D'ailleurs, elle proposa même un duel dans une performance. Qu'est-ce qu'il fallait de plus pour Ana ?

« Oh oui ! C'est quand tu veux, j'ai trop hâaaaaaaaaaaaaaaaate ! »

La jeune fille aux cheveux verts voulaient tellement montrer ses idées à des personnes autres que ses amis du Village Flottant. Mais Makoto ajouta qu'il lui fallait du temps, pour être moins timide, ce qu'Ana comprenait. Elle ne connaissait peut-être pas la timidité, mais elle sait que se concentrer pour atténuer un défaut était très compliqué. Ana paraît peut-être très énergique, mais avant, elle l'était encore plus. Une vraie pile électrique qui lui a causé pas mal de problèmes. Elle a dut apprendre à se calmer et être plus douce avec les autres.

« Pas de soucis, prends ton temps. »

Elle la regarda avec compassion et compréhension, comme si elle était sa marraine, la bonne fée.

« Et puis, la meilleure personne que tu puisses être, c'est toi-même. »

Une phrase qui est dans la tête de la jeune fille depuis longtemps. Ses parents la lui répétaient sans cesses. Être soi-même est la chose la plus importante, c'est comme ça que l'on rencontre les bonnes personnes qui vont nous aider et nous faire avancer. Alors que si l'on est derrière un masque, les personnes autour de nous n'aimerons que notre mascarade. Et Ana, elle le savait et c'est pour cette raison qu'elle laisse son instinct, son esprit et son cœur prendre les décisions même si elles ne sont pas forcément les meilleures.




HRP:
 

_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]   

Revenir en haut Aller en bas
Débarquement de chats au dortoir mentali [PV Ana C. Gladio]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-