Partagez | .
Un tite pièce, siouplait ? [PV Janet]
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 151
Points d'Expériences : 662

MessageSujet: Un tite pièce, siouplait ? [PV Janet]   Lun 8 Mai - 0:22

''Je suis absolument désolééééé, mes pauvres petits. J'ai bien tenté de défendre votre cause auprès de notre bien-aimée directrice, mais cette dernière a été extrêmement claire : notre budget n'est pas extensible à l'infini. Rendez-vous compte, elle a refusé que je fasse venir une nouvelle cargaison de costumes d'Unys alors que la toute-nouvelle collection de printemps vient de sortir ! Il y avait un petit haut absolument fa-bu-leux qui...
Vous comprendrez donc que je ne peux pas accéder  votre demande, j'en suis profondément na-vré !''

Tu ne manifestes aucune émotion. Enfin, pas beaucoup plus que d'habitude, à peine un petit froncement de sourcil et une crispation des maxillaires. Ce sera amplement suffisant pour que n'importe qui te connaissant un tant soit peu, comprenne que tu es légèrement agacé, Nolan. Inutile néanmoins de maugréer contre ton référent : ce pauvre Andreas a fait des pieds et des mains toute la semaine, depuis que tu as franchi la porte de son bureau.
Après votre passage sur scène au Nouvel An, le club ECHO a repris les répétitions ponctuelles et les choses semblaient plutôt bien engagés poru vous. Malheureusement, avec les semaines vinrent les mois et avec les mois, une cruelle réalité a finit par vous rattraper : répéter exige des instruments et à force de les utiliser, ces derniers finissent fatalement par s'user. À moins que tu n'acceptes de sacrifier l'intégralité de ta réserve de cordes de rechange, rien que l'entretien de vos guitares et basses exigera l'équivalent de plusieurs missions de salaire.
Rien d'étonnant donc à ce que tes partenaires de club (Janet et Idalienor en premières lignes, soutenues par une Libra dont les plans semblaient de plus en plus fous) se soient regroupés pour te ''motiver'' à demander de l'aide à Heartnett. C'est donc la mort dans l'âme que tu as frappé à la porte de ce dernier et que tu as accepté de jouer les jurys pour son essayage hebdomadaire (Les couturiers de Lansat sont probablement tous millionnaires à l'heure qu'il est), en échange de son intervention auprès de l'administration. Vous ne demandiez pas grand chose, juste de quoi assurer le maintien du club...Et manifestement, c'est raté.

''Je suis vraiment, vraiment désolé, les enfants. Peut-être que dans d'autres circonstances...''

Ça ne pouvait pas fonctionner tout seul. Dès que l'argent et l'art doivent cohabiter, les choses  ne peuvent tout bonnement pas s'aligner toutes seules comme les notes sur une partition. Avec un geste sec, tu inscris rapidement un bref message de remerciement sur ta tablette, avant de te lever de la chaise que t'avais tiré le référent Voltali. Tu ne lui en veux pas, c'est juste....que tu te demandes déjà comment tu vas l'annoncer aux autres. Au-delà de leur réaction (qui ne te préoccupe pas plus que ça, les déceptions arrivent), c'est davantage votre prochain mouvement qui te pousse à t'interroger de la sorte : vous ne pouvez quand même pas demander à vos familles d'assumer le coup d'un club au sein de l'académie. Et à moins de faire le siège permanent du tableau des mission, je doute que vous trouviez suffisamment de jetons en quittant Lansat sur des périodes aussi brèves. Non, il faut trouver une autre solution...
En poussant la porte en bois laqué, c'est donc sans surprise que tu découvres janet, assise sur une petite chaise qui jouxte le bureau d'Heartnett. Rien qu'à ton regard de dénégation, la Givrali semble comprendre que votre entreprise s'est heurté à un échec retentissant. Dans le même temps, Libra fait son apparition dans un scintillement, jaugeant le résultat de ta tentative à la seule vue de ton absence totale de réactions. La Gardevoir parait légèrement agacé...Il faut dire qu'elle t'a briefé pendant plus d,une semaine et qu'elle en a même profité pour déposer moults cadeaux devant le bureau d'Heartnett pour ''augmenter vos chances''. Alors que tu attèles à lui faire comprendre que vous devriez reconsidérer vos options, en traçant rapidement quelques mots sur ta tablette...

''Apparemment, l'école n'a pas de quoi nous aider, ne serait-ce que d'un jeton. Il ba falloir prévenir les autres. ''


En fait...Il y aurait bien un moyen. Presque inconsciemment, ta main effleure la sangle de la housse que tu portes en bandoulière ; un geste tout simple et pourtant, tu l'as exécuté des dizaines de fois quand tu étais à Oliville. Un geste qui servait de prélude à...
Vivement, tu arraches presque la tablette des mains de Janet, avant d'inscrire ton idée le plus rapidement possible. De l'ardeur, Nolan ? C,est assez rare de ta part. Mais vu l'idée qui vient de te frapper, tu est pleinement excusé.

''Je crois que j'ai une idée. Quand j'étais à Oliville, mon conle m'avait conseillé de profiter de tous les instants possibles pour m'entrainer. Sauf que ça rendait mon père complétement fou lorsque je passais mes journées à jouer à la maison, donc j'avais fini par le faire dans la rue.
Tu vois où je veux en venir ?''

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 18
Niveau : 33
Jetons : 1997
Points d'Expériences : 769

MessageSujet: Re: Un tite pièce, siouplait ? [PV Janet]   Dim 21 Mai - 16:56


Une tite pièce siouplait ?
feat Nolan Dèannag
Janet attendait à l'entrée du bureau d'Heartnett la boule au ventre. S'il refusait de leur donner un minimum de subventions nécessaires pour la vie du club de musique, ils allaient vite devoir mettre la clé sous la porte... Au delà des instruments à entretenir, il fallait penser aux dépenses liées aux amplis, aux micros et à tout les branchements qui les accompagnaient. Et puis il y avait les partitions. Ils avaient beau vivre dans une île paumée au milieu de la mer, s'ils voulaient travailler des morceaux déjà existants pour s'entraîner, ils devraient passer par le paiement de ces bouts de papiers. Il y avait bien la méthode... Plus ou moins légale, mais Janet avait la certitude qu'avec la poisse inhérente à cette école de fous, les lois concernant la propriété intellectuelle n'allaient pas tarder à les rattraper. Et quelque chose lui disait que la directrice n'avait que moyennement envie de se retrouver à gérer un procès collé aux fesses de certains de ses étudiants...

La jeune fille sursauta soudain en entendant la porte s'ouvrir. En moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire, elle se releva avec un sourire d'espoir, mais le regard de son ami anéantit bien vite toute once d'espérance chez elle. Elle n'eut presque pas besoin de lire sa tablette pour comprendre que l'école ne leur donnerait pas un rond...

- Mince, comment on va annoncer ça aux autres... ?

Elle les voyait déjà fermer boutique avant même d'avoir commencé. C'était d'une tristesse... Elle avait presque envie de se pointer chez Mlle Snow et de lui faire entendre sa façon de penser ! Pourquoi tout le monde récoltait des subventions et pas eux ? Elle détestait ce rapport de hiérarchie, comme si le dressage ou la mode étaient plus importants que la musique !
Alors qu'elle serrait les dents, Nolan arracha presque sa tablette de ses mains pour écrire frénétiquement dessus. Intriguée, Janet le laissa faire, un sourcil levé. Quand elle eut la réponse entre les mains, son sourire illumina à nouveau sa face angélique.

- Oui je vois tout à fait ! On va aller s'entraîner dans les rues de Lansat et grappiller un peu d'argent ! Puis ça nous permettrait sans doute de nous faire connaître... On à qu'à y aller tout de suite, tu as ta guitare, j'ai un minimum d'affaires... C'est parti !

Enthousiaste, Janet enfila son sac à dos et pris la direction de la sortie de l'établissement. Il était un peu plus gros qu'à l'accoutumée parce qu'elle portait l'oeuf que Josh lui avait offert. Il avait mis très longtemps à arriver à maturation mais elle le sentait prêt à éclore d'une minute à l'autre... Hors de question de le laisser seul ! Evidemment, Ginger, sa Nymphali l'accompagnait en faisant flotter ses rubans, suivie de près par Prada, la dernière venue de l'équipe. La fière Plumeline se révélait avoir un don pour la danse hispanique, elle les aiderait certainement pour le spectacle de rue ! On captivait toujours plus l'attention lorsqu'on avait des danseurs.

Après un petit peu de marche, ils arrivèrent sur la place marchande, pavée, avec une jolie fontaine... On aurait presque cru une petite ville du sud de Kalos. Ils trouvèrent sans difficulté un coin où s'installer, à l'ombre d'un arbre et pas très loin d'un café, cela leur ferait du public facile. Janet enleva le chapeau de paille qui servait à protéger sa peau pâle du soleil et le posa par terre pour recueillir les éventuelles pièces, puis elle se tourna vers Nolan.

- Prada sera plus à l'aise sur des rythmes un peu rythmés... Un genre de salsa ou fe flamenco, tu vois ?

Ils se mirent rapidement d'accord sur la première chanson. Ginger gardait fièrement l'oeuf, un peu en retrait, alors que la Plumeline était au premier rang. Janet laissa Nolan poser les premiers accords de guitare et enchaîna rapidement sur une chanson légères aux accents ibériques. L'oiseau rouge captivait déjà la foule alors que la jeune bleue ponctuait ses phrasés de quelques rythmes au tambour de basque. Elle avait un petit côté exotique et bohémien, renforcé par sa longue robe printanière qui virevoltait autour d'elle aussi légèrement que les ailes d'un papillon.


_________________

FORCE BLEUE

dusty scarecrow.


Moodboard (signé Maxou <3):
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t830-janet-l-collins-l-enfant-malade-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t844-janet-l-collins-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 26
Jetons : 151
Points d'Expériences : 662

MessageSujet: Re: Un tite pièce, siouplait ? [PV Janet]   Lun 12 Juin - 23:21

Manifestement, c'est à vous de prendre les choses en main. Au moins, ta camarade Givrali n'a pas l'air réfractaire à l'idée de jouer les artistes de rues (Qui a dit ''mendiants'' ?). Et puis, ce n'est pas comme si vous aviez d'autres choix : entre implorer la pitié de la directrice et jouer les troubadours modernes, la solution de facilité semble s'imposer...
Janet semble même plutôt motivée par ce qui va suivre, vu le pas dynamique et presque dansant que la jeune fille marque, tout en se dirigeant vers la sortie de ton dortoir, puis en direction du portail principal. Pour ta part, tu es plutôt...neutre, vis-à-vis de ce plan. Même s'il s'agit de ton idée, ce genre de pratiques ne t'es pas inconnue. Tu espères donc que vous ne rentrerez pas bredouille de votre tentative, l'avenir de votre club (et le moral de la Givrali) risque de dépendre de votre succès !
Pour un tel projet, inutile d'embarquer l'intégralité de tes équipiers (Vous allez monter un spectacle de rue, pas une projet de démolition du centre de Lansat), il convient donc d'effectuer une petite sélection : aucune chance que Libra accepte de rester en arrière, pour commencer. De ton expérience, l'ajout d'un facteur ''mignon'' augmente drastiquement les chances de maximiser vos gains (Tu n'as d'ailleurs jamais compris pourquoi les jeunes filles d'Oliville semblaient si pressés de jeter quelques pièces dans ton étui...), aussi la présence de Mu associée à celle de la Nymphali de Janet devrait être un atout non négligeable. Et pour finir...Yuna. La Munna semble toujours aussi endormi, mais sa capacité à matérialiser les rêves et les ressentis devrait permettre d'ajouter un petit élément visuel pour accompagner ta musique.
Bientôt, votre petit groupe ne tarde pas à rejoindre les rues ombragées de Lansat. Avec l'arrivée des beaux jours, le ciel est aussi dégagé que torride et les habitants de la ville semblent profiter de ce retour du soleil, pour reprendre possession des petites ruelles et des échoppes d'attrapes-couillons pour touristes qui boosteront l'économie d'une île perdue d'artisanats locaux. Un peu de repérage...En face de vous, une rue commerçante coupée perpendiculairement par une voie ombragée et bordée par des arbustes et des bancs. Un peu plus loin, un café à la terrasse bondée (Autant de petites pièces à venir) et pour compléter le tableau, une petite place qui jouxte votre point de chute...

''Prada sera plus à l'aise sur des rythmes un peu rythmés... Un genre de salsa ou fe flamenco, tu vois ? ''

Hmm ? Tiens donc, un Plumeline. Depuis ta rencontre avec ceux de l'île mystérieuse, il y a quelques mois, tu n'as pas eu l'occasion d'étudier en profondeur leurs étranges mouvements. Manifestement, celui de Janet est d'une couleur différente de ceux que tu avais rencontré, lors de la confrontation entre Art et ce Goupix des glaces. Néanmoins, s'il possède les mêmes facultés de danseur de ses congénères, votre petit spectacle aura un certain cachet.
Tu as ton atmosphère, ton instrument, une danseuse...Il ne manquerait plus que le bruit des vagues, et tu aurais presque l'impression d'être de retour à Oliville. Mais pour le moment, c'est à vous d'entrer en scène !

(Faites place ! Et gardez vos applaudissements pour la fin...Quoi que non, vous pouvez tout de suite commencer à applaudir et à lancer fleurs et compliments, je ferais avec !)

(Libra...)

(Silence, ménestrel ! Maintenant, jouez pour votre dame, nous avons moults écus à gagner !)

Note personnel, limiter le nombre de romans de chevalerie que Libra lit à Art le soir, dorénavant. Tout en soupirant légèrement, tu parviens tout de même à réfréner les ardeurs de ta starter : Prada se chargera de ton premier morceau, avant que la Gardevoir et Ginger ne prennent le relais. En enchainant correctement deux styles bien distincts, vous devriez pouvoir attirer bon nombre de spectateurs.
Pinçant brièvement quelques cordes, tu laisses le Plumeline s'échauffer, juste avant d'effleurer les six lignes tendues à plusieurs reprises...Allegro.

Flamenco Plumeline

Elle est douée. Tu as juste commencé à jouer, que le type Vol frappe le sol de ses pattes, créant un claquement rapide et répétitif, qui se synchronise presque instantanément avec tes propres mouvements. Petit à petit, tu perds ainsi conscience du mur auquel tu t'es adossé, de Janet et Libra qui claquent des mains en rythme et même de la présence du Plumeline qui tourbillonne devant toi...Il ne reste que les notes qui s'élèvent dans les airs et viennent contrebalancer le bruit des discussions et des mouvements des passants.
Quelques curieux ont tournés la tête dans votre direction, mais bien peu interrompent leur marche au premier abord...En tout as, avant de voir le Plumeline dansant, qui semble tout aussi perdu dans son monde que le jeune garçon qui le fixe, sans relâcher un instant la vitesse de ses propres frottements de corde. Et lorsque le tempo s'accélère, le type Vol ne perd pas un instant et se rapproche de sa Dresseuse : lorsque tu rouvriras les yeux, ce sera pour découvrir un duo accompagné par les claquements de mains des spectateurs hilares et sifflants.
Du coin de l'oeil, tu repères même Libra qui passe au milieu de ces derniers, un chapeau à larges bords en main (Où a-t-elle dégoté ça ?). La Gardevoir localise rapidement les resquilleurs et tu constates qu'il est effectivement très difficile d’échapper à une type Psy souriante et déterminée, surtout lorsque celle-ci se téléporte juste devant les rares spectateurs un peu trop radins.
Pour une fois...Tout semble se dérouler suivant ta partition.

********************

(Cinquante...Soixante...Quatre-vingts...Et cent !)

Plus exactement, cent-quatre jetons. Un bon score pour deux heures de travail, mais ce sera bien loin de suffire pour remplir les caisses d'ECHO. Malheureusement, ta résistance est en train d'atteindre ses limites et comme une loi immuable, tu as à peine posé ta guitare pour décrisper tes doigts, que le public se disperse tout autour de vous, afin de reprendre sa route.
Il va falloir trouver autre chose. Dans tous les cas, ce spot n'est plus utilisable, il devient nécessaire de trouver un autre emplacement...

''Mais dites-moi, qu'avons-nous là ?''

C'est...grinçant. Une voix grinçante pour être plus précis, même. À l'image de son propriétaire, donc, que tu découvres, adossé à un mur, non loin de votre position : Un manteau maculée de taches de graisses et de boue, une sorte de bonnet de marin miteux sur la tête, l'homme parait avoir une bonne cinquantaine d'année et la barbe qui mange méchamment le bas de son visage, s'agite au rythme de ses paroles, tandis qu'il vous dévisage tout deux, en affichant un rictus quelque peu malsain. Un accordéon passé en bandoulière qui parait avoir connu des jours meilleurs, il vous fait signe d'approcher semble-t-il. Il faudrait être bien stupide pour écouter un tel personnage...

(On a besoin de sous, alors on fait de la musique !)

Stupide...Ou Mu.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3857-0281-nolan-deannag-ce-n-est-pas-que-je-ne-veux-pas-te-repondre-c-est-juste-que-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3939-nolan-deannag-voltali#41801
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un tite pièce, siouplait ? [PV Janet]   

Revenir en haut Aller en bas
Un tite pièce, siouplait ? [PV Janet]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Centre Ville :: Rue Commerçante-