Partagez | .
It's the season for you and I to set off on a journey ¦ SOLO
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11

MessageSujet: It's the season for you and I to set off on a journey ¦ SOLO   Jeu 25 Mai - 13:14

My eyes are lenses to my heart, leave your smile upon it...

Dès son réveil, le fameux jour j arrivait. Dès son réveil, sa vie toute entière serait chamboulée, ses repères privés et une nouvelle vie se devrait de débuter dès que possible. Et malgré son infime curiosité, une boule l’empêchait de savourer ce dernier dîner avec ses précieux parents qui étaient bien ensemble pour ce dernier repas à trois. Malgré leur emploies très prenant, ils avaient su faire les efforts nécessaires pour offrir une pseudo image de la famille idéale à notre petite tête rousse et elle leur en était reconnaissant. Même s’ils ne vivaient plus ensemble, ils savaient encore se retrouver pour offrir un maximum de stabilité à leur fille. Bien que c’était la dernière fois qu’elle saurait en profiter, si bien qu’elle quittait la table qu’à 23h avant d’aider à la vaisselle puis disparaître dans sa chambre pour mieux s’allonger dans son lit et allumer son téléphone pour faire défiler son fil d’actualité…

« … Encore des tests à savoir quelle sorte de pain je suis… ?
Comme si cela allait vraiment me servir un jour…  »


Ce genre de test purement inutile avait toujours bien fait soupirer mais sourire aussi la jeune Béatrice.  Elle était sans doute un pain blanc classique mais moelleux pour bien déterminer sa douceur malgré son côté vraiment banal en fait.  Mais elle n’allait pas prendre ce petit trente secondes pour répondre à ce quizz inutile, elle devrait plutôt en profiter pour dormir puisque son bateau partait à 8h demain matin.
Si la nuit semblait banale au possible, la jeune fille ne put faire autrement que se réveiller à 5h du matin, comme chaque matin en fait. Sans doute l’habitude avec l’école ? Mais cela l’arrangeait, elle pouvait finir ses valises  et surtout, envisager une longue douche bien méritée pour mieux se réveiller. Ce pourquoi la petite tête rousse sortait de sa chambre pour se diriger vers la salle de bain, portable à la main alors qu’elle fouillait sa playlist pour lancer le morceau « Yume no Tobira » des  μ’s … Qui collait bien étrangement avec les immenses changements à venir dans son existence. Un renouveau vers une quête précieuse d’identité… De nouvelles rencontre, la liaison de plusieurs destinées pour le début d’une grande aventure…

« Kibou no yukue kitto oitsudzuketara
Kimi to boku ni mo tobira ga arawareru yo… »


Un futur empli d’espoir si tu le pourchasse sans cesse, une porte saura s’ouvrir pour toi et moi…

Oh non, Béatrice ne parlait pas le Japonais mais comme beaucoup d’adolescentes, elle était fascinée par cette langue si unique, si profonde… Et aimait bien en apprendre les paroles et mieux en comprendre leur sens. Plutôt que s’arrêter aux chansons de sa langue maternelle seulement.  Mais pendant ce bref 5 minutes que durait la chanson, la rousse était déjà propre et sortie de la douche, cessant maintenant ses cheveux, brièvement avec sa serviette avant d’attraper son séchoir et régler la chose en quelques minutes seulement.
Frange replacée, sa couette fièrement montée sur la droite, elle fila dans sa chambre pour revêtir sa robe bleu poudre et plutôt qu’armer sa chevelure d’un fidèle ruban, elle opta pour la couronne de fleur… Sans doute était-ce trop niais mais elle avait besoin de ça aujourd’hui.
Encore plus au moment de savourer la dernière étreinte de ses parents avant de les revoir dans plusieurs mois uniquement.

L’étreinte la plus douloureuse fut celle de sa mère, une fois sortie de la voiture pour prendre ses bagages et l’aider à monter sur le bateau qui allait l’arracher à Kalos… Pour mieux se diriger vers l’île de Lansat…
Mais sans se retourner, Béatrice regagna sa cabine pour mieux rester au calme pendant le long trajet… Si long qu’ils arrivèrent à destination en fin d’après-midi seulement mais cela arrangeait la jeune adolescente, elle pourrait se reposer une fois rendu à destination…
Puisque qu’une fois arrivée à la Pokémon Community et son dossier déposé, tout s’enchaina très rapidement. Elle fut répartie dans un dortoir dès son arrivée, se voyait même confier une chambre ou elle pouvait enfin déposer ses trucs mais le plus important était encore à venir, puisqu’elle n’avait pas encore récupéré son Pokémon… Et pour ce faire, elle se dirigeait avec hâte dans les souterrains, comme indiquée par la secrétaire pour atteindre les bureaux du Collectionneur.

Et apparemment, la rouquine était attendue, puisque une fois rendu à destination, un homme se tenait pressé contre la porte d’un bureau, sans doute le sien, le regard posé sur la gamine qui s’approchait d’un pas lent mais décidé.

« Béatrice Jolly ? »

« Monsieur… ? »

« … 15 secondes en retard. Heureusement que vous n’êtes pas chez Pyroli. »

Cette phrase la prit de court, si bien qu’un maigre « Pardon ? » sortait de sa bouche.

Mais l’homme venait de d’entrer dans la pièce, faisant signe à l’adolescente de le suivre et prendre place sur la chaise qui faisait face à son immense bureau.

« Vous préférez oral ou à l’écrit ? »

« … Je… écrit ? »

Elle ignorait bien sûr à quoi il pouvait faire référence, espérant juste qu’elle n’aurait pas un examen surprise dès son arrivé. Mais voilà qu’elle fit tourner la chaise pour la retourner vers un autre bureau doté d’un ordinateur qu’il allumait et lançait un programme de questions.

« Répondez le plus sincèrement possible et ne perdrez pas votre temps à trop réfléchir. »

Surprise, la tête rousse confirma le tout d’un petit hochement avant de poser ses mirettes bleutées sur l’écran et froncer les sourcils à la première question.

« Quelle sorte de pain préférez-vous ? »

.... On se foutait d'elle.
Malgré un petit soupire d’amusement, elle s’empressa de répondre à ce fameux questionnaire, non sans jeter un coup d’œil à l’homme derrière elle. Mais chaque fois il lui faisait signe de se retourner tout en prenant des notes. Mais pour quoi faire ?
Impossible à dire mais elle veillait à bien compléter le quizz sans trop réfléchir comme demandé bien qu’elle ignorait encore l’utilité de la chose.

Et à peine avait-il fini, la chaise se retournait brusquement pour faire face au Collectionneur cette fois, Collectionneur qui regardait ses notes avant d’hocher la tête et plonger la main dans le tiroir de son bureau.

« Vous ne devriez pas être trop déstabilisée avec ça, Mademoiselle Jolly.  J’espère que vous avez pensé à prendre votre trousse avec vous. »

Impossible pour l’adolescente de ne pas hausser un sourcil à cette phrase mais sans plus attendre, elle tendit la main pour prendre cette ball offerte. Mais plutôt que l’ouvrir ici même, elle s’empressa de remercier l’homme avant de prendre congé… Et traverser les souterrains à toute vitesse, bien trop intrigué par un tel commentaire. Si bien qu’à peine sortie du long couloir, elle agrandit la boule bicolore puis la lança dans les airs pour en dévoiler son contenu… Ou pas, puisque cette aura blanchâtre semblait prendre une éternité pour matérialiser son contenu qui se dessinait lentement sous les yeux attentifs de l’adolescente.

Il avait fait allusion à sa trousse… De toilettage sans doute ?
Peut-être qu’il était question d’un WouattWouatt à entretenir ? Un Evoli à faire briller de mille feux ? Un Miaouss ? Un Ponchiot ?

« … »

Sérieusement ?
Il était sérieux dans ce choix de Pokémon ?
Après une infime déception qui durait point deux secondes, un timide sourire caressait son visage alors qu’elle observait longuement cette longue fourrure épaisse d’un blanc faussement sale… Ce regard quelque peu hautain la fixait longuement avant que la créature s’asseyait face à l’humaine non sans lentement remuer la queue.

« Bien sûr… »
Alors que Béatrice tendait la main vers ce monstre de poche, qui ne pourrait rentrer dans une poche vu sa grandeur, pour lui administrer une première caresse. Caresse qui fut réceptionné avec le plus grand des plaisir malgré un doux aboiement en guise de salutation.

Évidemment qu’elle allait se prendre un Couafarel.
lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6400-445-l-histoire-bien-banale-d-une-fille-peut-etre-pas-si-banale-beatrice-jolly-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6405-beatrice-jolly-mentali
It's the season for you and I to set off on a journey ¦ SOLO
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: autour du campus :: Les souterrains-