Partagez | .
We can shine when we're cheerful, there's a place for us ¦ Ft Elio
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Kalos
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 11

MessageSujet: We can shine when we're cheerful, there's a place for us ¦ Ft Elio   Mer 31 Mai - 10:37

I don't want to regret it later, our future lies right ahead

Comme toute nouvelle étudiante qui se respectait, Béatrice se devait de jouer les touristes sur le campus et explorer chaque recoin possible. Elle avait premièrement exploré son dortoir des Mentali, suviit des souterrains pour acquérir son premier Pokémon... Sans oublier la cantine pour savoir ou combler une fringale de minuit, les trucs importants quoi !

Et aujourd'hui marquait le début d'une nouvelle grande exploration alors notre petite tête rousse s'habillait simplement d'une jupe bleu au accents rosés, ajustée par dessus sa chemise blanche et enfin compléter le tout d'un gilet sans manche couleur beige pour bien agencer la chose... Sans oublier de s'armer d'un adorable ruban d'un doux jaune faussement doré pour rendre sa chevelure plus mignonne en soit. Et naturelement sourire face à son reflet dans la glace, visiblement satisfaite de ses efforts matinales.
D'autant plus qu'il était fort rare que notre chère Béatrice soit matinal, ce qui était encore plus admirable venant notre jouvencelle !

Sans plus attendre, elle en attrapait son sac à main et sorti de sa chambre et dortoir avec hâte. À voir son pas pressé, elle ne pouvait attendre de débiter sa nouvelle exploration de son nouveau lieu de vie pour les prochaines années.
Elle n'avait pas encore eu son premier cours, alors autant en profiter pour être davantage familière avec les environs plutôt que se perdre dès sa première classe !

Mais après une marche rapide, voilà que notre protagoniste ralentissait doucement le pas alors qu'elle arrivait dans l'immense parc qui entourait le campus et sitôt.. Rougir ?
Il y avait tellement de gens, d'inconnus. Tous divisés en petit groupe alors qu'elle se tenait debout, seule dans son coin, une main posée contre sa poitrine alors que son pauvre petit coeur semblait ou s'agiter ou bien se calmer face à son petit effort physique qu'elle avait provoqué quelques instants plus tôt...

« … »

... Et si on ne s'intéressait pas à elle au final ?
Ce serait bête... Et logique en même temps, après tout, Béatrice n'avait pas une équipe de choc a faire taire le premier venu. Ou n'était intéressante en soit. Ce pourquoi elle s'approchait doucement d'un banc, bien qu'il était occupé par un jeune homme,
jeune homme auquel elle s'excusait. Mais comme il était question du banc le plus près pour se calmer...
lumos maxima

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6400-445-l-histoire-bien-banale-d-une-fille-peut-etre-pas-si-banale-beatrice-jolly-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6405-beatrice-jolly-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 0
Jetons : 2559
Points d'Expériences : 253

MessageSujet: Re: We can shine when we're cheerful, there's a place for us ¦ Ft Elio   Dim 18 Juin - 23:14


Pas comme d'habitude...









   J’appréciais particulièrement la noirceur de ma chambre. Une fois les volets fermés, aucune lumière ne rentrait et je pouvais profiter d’une obscurité bien agréable. Et avec la chaleur de mes couvertures, j’avais véritablement la flemme de me bouger en cette belle matinée durant laquelle j’étais sensé effectuer mon jogging habituel. Les légers ronflements que je pouvais entendre non loin de moi me signalaient que mes Pokémons étaient toujours en train de dormir, profitant du lit avec moi. Je pouvais difficilement bouger sans les réveiller, du coup, je mis mes bras sous ma tête et je fixais mon regard vers le peu de plafond que je pouvais voir.
   A ce moment, ma matière grise se dit qu’il était temps de réfléchir à plein de choses différentes. Je commençais par penser au planning de la journée. De ce que je me rappelais, j’avais juste un cours, assez tard l’après-midi, ce qui me laissait le temps de profiter la journée pour faire ce que je voulais. Me promener semblait être une bonne solution, et si j’avais plus ou moins apprécié mon dernier passage à la bibliothéque, j’avais quelques livres à rendre. Peut-être pourrais-je dessiner un peu ce matin, histoire de m’occuper… Je réfléchissais au matériel que j’avais, listant dans ma tête ce que j’aurais à emporter pour cela.
   Etonnement, j’avais fait mes courses pile le bon jour. J’avais racheté un carnet et des crayons pour faire mes croquis de mes futures tenues de scène et pour une fois, cela se révélerait utile pour une autre activité. Le dessin de paysages. Après tout, je ne m’étais jamais penché dessus, et comme j’avais un petit talent pour arriver à faire les choses à l’instinct, peut-être qu’avec mes bases en croquis, je pourrais faire quelque chose de joli. Et puis il fallait que je me change les idées. Ces derniers temps, je pensais un peu trop à un certain sujet et ça commençait à m’énerver… A croire que maintenant, je m’intéressais à l’amour maintenant…

   Bref, une fois que mes camarades Pokémons eurent décidé qu’il était l’heure de se réveiller, je pu enfin me lever pour me préparer. Après tout, je ne comptais pas partir au parc dans ma tenue d’Adam. Surtout que bon, je n’avais pas spécialement honte de mon corps, mais un minimum de décence tout de même. Ça pourrait quand même être drôle à faire un jour. Peut-être seulement dans le dortoir des Voltali par contre. Les connaissant, ça ne choquerait pas grand monde…
   Bien, aujourd’hui j’étais donc armé de crayons, de carnets, de mon habituelle pochette de ceinture pour la couture et de mes pokéballs. Rien de plus. En même temps, je ne sortais pas pour faire du sport, ni pour aller me battre ou m’entrainer, donc je n’avais pas besoin de beaucoup plus. Le ciel était éclairé, sans aucun nuage apparent. Dommage, le soleil, bien que faible par cette heure matinale, commençait déjà à m’énerver. Et heureusement qu’il ne faisait pas chaud, je n’aurais pas à prier que le vent vienne. Non parce que dessiner avec le vent qui souffle, ça n’allait pas être très pratique.

   Je m’installais sur un des bancs tranquillement, appréciant la vue que j’avais, me permettant d’apprécier une vue que j’avais souvent, mais devant laquelle je ne m’étais jamais vraiment arrêté. Mon regard parcouru l’étendue verte devant moi, caressant avec douceur chaque recoin que je pouvais scruter depuis mon banc. Je me stoppais sur le moindre détail visible. Un arbre avec de l’écorce en moins à un endroit. Un bout du bâtiment qui commence à s’effriter. Un poteau qui commence à pencher. J’essayais de repérer tous ces petits détails insignifiants devant lesquels je passais chaque jour sans même y faire attention. Je regardais aussi les mouvements des personnes autour de moi. Il y avait plus de gens que je ne le pensais.

   Les minutes passaient sans que je n’y fasse attention… Mon crayon continuait tout de même à tracer divers traits sur le papier, faisant apparaitre au fur et à mesure le panorama qui m’était offert. Bien évidemment, je devais chercher un minimum comment dessiner tout ce qui était à ma portée. Les arbres était sans aucun doute une des épreuves les plus difficiles. Leur branchage, l’écorce, le feuillage… Ne serait-ce qu’un seul des éléments était bien assez dur à dessiner. C’est pour cela que, pris dans ma concentration, je ne l’avais pas vue, ni même entendue arriver. Pourtant, quelqu’un venait de s’asseoir à côté de moi. Je continuais mes croquis, sans même me préoccuper de ce qui m’entourait. Et pourtant, je finis par lui donner un coup de coude. Surpris, je me retournais vers elle avec un petit sourire gêné.

-AH ! Désolé, j’étais concentré sur mon dessin et je t’ai pas vue. Ma faute… Je t’ai pas fait mal ?


   Bonjour, je suis un boulet, je suis tellement concentré sur un dessin que je donne des coups de coude aux gens. J’étais vraiment pas dans mon état normal ces derniers jours…

-Si tu veux, on peut discuter un peu pendant que je continue à dessiner. Enfin, sauf si ça te gêne hein… Tu t’es assise pour te reposer après tout… Je voudrais pas t’embêter…

   Ah, c’est bon, le vieil Elio était de retour. Sûr de rien et pourtant à la limite de s’excuser pour la moindre chose qu’il fait. Non mais je vous jure…








_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5109-355-let-s-perform-everyone-o-elio-nagashi-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5123-elio-nagashi-voltali
We can shine when we're cheerful, there's a place for us ¦ Ft Elio
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: l'établissement :: les infrastructures :: Le Parc-