Partagez | .
[Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Jeu 22 Juin - 23:30

Que l'acier retrouve ses ailes

Il faisait si chaud ce jour là ; le soleil brillait de toute sa splendeur dans ce ciel parsemé de nuages. Les rayons lumineux étaient puissants et irritaient la peau pâle de la jeune Colombe. Cette canicule insupportable étouffait celle-ci qui peinait à respirer convenablement mais elle ne s'en plaignit aucunement. À défaut d'avoir de quoi chasser la chaleur, Colombe s'était munie d'un éventail aussi blanc que neige, qu'elle agitait par moment devant son visage pour soulager sa chair. La demoiselle marchait lentement alors que ses talons résonnaient dans les couloirs de l'académie. Ils étaient déserts ; la chaleur qu'il y faisait avait certainement fait fuir les étudiants qui, pour la plupart, étaient déjà en vacances. À la manière d'un fantôme, la jouvencelle longeait les murs en quête d'ombre pour apaiser ses maux. Son regard violacé détaillait le moindre des infrastructures à travers les fenêtres du couloir. Le parc était somptueux et elle pensa qu'il aurait été judicieux que de s'y reposer. Cette journée fut forte en émotion, après tout. Elle songea alors aux événements de cette matinée. Cela faisait à présent quelques heures qu'elle était arrivée au sein de l'établissement scolaire. Ce matin là, son cœur battait la chamade tandis que ses joues, sous l’intimidation, étaient écarlates. Elle eut la chance de rencontrer quelques supérieurs de cet établissements qui lui présentèrent les locaux tout en la mettant à l'aise. Et pourtant, Colombe ne cessait d'être intimidée par ces adultes. De plus, le moment qu'elle redoutait tant arriva. Quel dortoir allait-elle intégrer ? Elle eut un coup de cœur pour celui des Givrali. Les commentaires sur Internet en faisaient des éloges. Puis elle songea aux Pyroli. À ce moment précis, la jeune demoiselle en eut des vertiges rien que de penser à sa possible intégration. Comment allait-elle faire pour tenir le coup si les rumeurs qui courraient sur ce dortoir était avéré ? Mais elle était désormais face à la porte du dortoir qu'elle allait intégrer ; les Mentali. Elle inspira puis expira de soulagement. Bien qu'il était inconnu à ses yeux, cela ne pouvait pas être pire que les Pyroli. Le dortoir était étrangement calme. C'était la saison  des départs et des arrivées et ce jour-ci, pas un chat. Colombe en profita pour déposer rapidement sa valise sur l'un des lits avant de s'éclipser une fois la visite achevée. Elle pensa qu'au vu de l'heure, il était normal que les dortoirs étaient désertés, surtout avec une chaleur aussi torride.

Elle cligna des yeux pour s'extirper de ses songes et voilà qu'elle était à présent perdue. Elle profita alors de cet instant pour songer une nouvelle fois et se remémorer sa matinée. Le collectionneur était un bien drôle de personnage et, alors que le demoiselle repensait à son visage tout en s'éventant le visage, elle fixa la pokéball qu'elle tenait entre ses mains. C'était lui qui la lui avait donnée. Après avoir répondu à une multitude de questions, la demoiselle avait hérité de son tout premier pokémon. Selon les dires du monsieur, ce pokémon viendra compléter son caractère et lui fera oublier le moindre de ses soucis. Aussi gracieuse que les robes qu'elle apprécie porter, aussi délicate que leurs coutures et aussi resplendissantes que leurs couleurs, voici comment l'avait décrite le collectionneur. Elle devait avoir si chaud dans cette petite pokéball. Colombe pensa par ailleurs qu'elle aurait bien aimé savoir ce qu'ils y voyaient. Était-ce tout noir à l'intérieur ? Peut-être qu'un monde virtuel était fabriqué par leur soin pour qu'ils puissent s'y sentir chez eux ? Quoi qu'il en était, les talons de la jeune femme martelèrent à nouveau le sol de l'académie pour s'y perdre un peu plus. « Le dortoir Noctali ». Voici ce qu'elle lisait après tant de minutes à chercher son chemin. N'est-ce pas le dortoir des garçons ? Elle s'en voulut de s'être perdue non loin de cet endroit et regarda autour d'elle par peur d'être perçue comme une perverse.

Elle soupira à nouveau de soulagement ; personne ne l'avait remarquée par chance. Il y avait de nombreux étudiants au parc et beaucoup devait être de sortis, comme elle pensait plus tôt. Elle pensa également qu'il lui fallait un lieu approprié pour rencontrer, pour la première fois, la créature que la pokéball renfermait. Le parc..? Il y avait tellement de monde et puis, Colombe ne souhaitait pas faire de bruits. Beaucoup d'étudiants se reposaient à l'ombre pour profiter du délicat bruissement des feuilles. Il était vrai que cette douce mélodie était enivrante. Colombe étira ses lèvres avec douceur pour illuminer son visage de jovialité comme ravivée par cette idée. La jouvencelle secoua finalement la tête et contourna le dortoir des garçons. Elle ne savait pas réellement où elle allait. Tout ce qu'elle savait c'est qu'un lac était quelque part, là bas, au loin, et que cet endroit serait parfait pour faire plus ample connaissance avec son tylton. Quel prénom allait-elle cependant lui donner ?

Elle traversa le campus puis fit quelques pas. Ses pensées étaient si agitées, qu'elle ne vit défiler les arbres lors de sa marche. Le lac se présentait face à elle. Le soleil s'y reflétait aisément alors que l'eau était agitée par les nombreux pokémon qui s'y abritaient et les dresseurs qui s'amusaient avec eux. Un brouhaha monstrueux s'échappait de la foule rieuse dans un air joyeux. Colombe fut amusée par une telle vision tandis qu'une autre partie du lac était dédiée à la pêche. Elle s'approcha de la foule mais s'isola dans un coin à l'ombre. Le calme y régnait, malgré le bruit de fond, et la chaleur n'y était pas étouffante. Colombe remercia grandement l'air marin qui effleurait, à la manière d'une caresse, ses joues chaudes pour les apaiser. La pokéball en main, Colombe appela le Tylton qui apparût en un éclair lumineux. La créature volante bâilla et agita ses petites ailes duveteuses avant de doucement prendre son envol. Son plumage était envoûtant ; le rose pâle qui colorait ses plumes captivait le regard de Colombe. Elle était gracieuse et prenait le temps de tournoyer autour de sa nouvelle dresseuse.

« O-oh, ehm, bonjour ! Je suis Colombe et-... » dit-elle avant de s'interrompre. La jeune demoiselle suivait du regard son Tylton tout en réfléchissant avant d'avoir une illumination. « Grâce ! Je souhaiterai t'appeler ainsi. Il faut dire que tes gestes sont aussi gracieux et que ton plumage et que-... » Grâce interrompit les paroles de la Colombe. Sans pour autant la brusquer, la jeune tylton occupa le crâne chevelu de la jeune femme tout en s'enroulant sur elle même. A la manière d'un chapeau, elle ornait la chevelure rose de l'étudiante de sa présence. Nul doute, le tylton l'avait déjà adoptée mais au vu de la chaleur, elle était incapable d'exprimer la moindre de ses émotions. Colombe ricana un court instant avant d'agiter la tête pour la forcer à se réveiller. « Debout ici ! Il n'est pas déjà l'heure de dormir ! Nous devons faire connaissance. » fit-elle d'une douce voix et dans un sourire radieux. Grâce, quelque peu mécontente, battit des ailes pour s'envoler à nouveau.

Alors qu'elle se présentait à elle, Colombe suivait du regard la jeune tylton qui ne cessait de tournoyer autour de sa silhouette tout en poussant, par moment, des petits cris propres à sa race. Les deux créatures échangeaient des mots et des émotions durant cette conversation tandis que Grâce profitait de sa nouvelle liberté en dégourdissant ses ailes semblables à du coton.
crédit codage : ouat-storybrooke-rpg.com


Dernière édition par Colombe Turner le Lun 3 Juil - 11:11, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Ven 23 Juin - 14:30

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)

 

 


Depuis peu Speedy était sortit de rééducation à mon grand soulagement. Ils m'ont dit à l'hôpital qu'elle pouvait revoler dans le ciel sans problèmes. Si bien que j'ai voulu la revoir voler mais elle n'y arrive plus. Ou plutôt elle ne veut plus. Toutes les infirmières m'ont dit la même chose. « Ta Airmure est physiquement apte à voler mais elle à une espèce de blocage comme de la peur ». Qui pourrait lui en vouloir d'avoir peur de revoler ? Personne et c'est pour ça que je me sens impuissant. Je peux soigner des blessures mais pas celle de l'esprit.

Je regarde le ciel perdu sans savoir que faire. J'ai tout essayé pour la refaire voler. Je me suis jeter d'un arbre avec elle dans mes bras mais on s'est tout les deux écrasé au sol ce qui explique les différent bleus que j'ai sur le corps dont certains sur le visage. Oui je dis plusieurs car je n'ai pas essayé qu'une seule fois mais bien une bonne dizaine de fois. Jugez moi si vous voulez mais je ferais n'importe quoi pour la revoir voler. Vraiment n'importe quoi.

Mais il fallait aussi un peu profiter du beau temps et de la fraîcheur du lac. C'est pourquoi je me suis fait ma sieste proche du lac sous un arbre au calme et à l'ombre. Enfin calme...une fille se promenait par ici l'air guillerette. Je l'ai jamais vu celle là. Une touriste ? Bah peu m'importe elle fait pas trop de bruit donc elle peut rester.

Plus je la regarde plus je me dit qu'elle doit faire partie de ces princesses qui n'ont pas le droit de se balader sans leur majordome. Surtout qu'avec sa robe et sa longue coiffure rose. Cette princesse doit vraiment être importante. Sans doute que les nobles aussi passent des vacances normalement. Elle n'est pas désagréable à regarder, loin de là ,ses trait doux la rende plus belle. Et puis son sourire... Logan calme toi ! Elle vient du monde des nobles alors mieux vaut te faire discret.

Elle sort une ball et un Pokémon rose en sort c'est un Tylton. Je le regarde  voler avant d'atterrir sur la tête de sa dresseuse avant que celle-ci ne la force à s'envoler en lui parlant sur un ton doux comme du miel. Je regarde le Tylton rose faire des cercles autour de sa dresseuse quand une idée vient à mon esprit. Et si...

Je me relève avec des feuilles sur mes habits et me dirige lentement vers elle avec ma clim portatif a savoir ma petite goupix d'Alola dans mes bras et ma Airmure derrière moi en train de marcher. Dès qu'elle m’aperçoit j'effectue une petite révérence histoire de ne pas la vexer.

-Mes hommages princesse. Veuillez excusez ma demande étonnante mais auriez vous l'extrême bonté de bien vouloir affronter ma Airmure?

Je la regarde dans ses yeux violet avant qu'elle ne m'explique gentiment qu'elle ne souhaite pas de duel son petit Tylton récemment. Mince ça ne se passe pas comme prévu.

-Laissez moi vous expliquer... Ma Airmure sort de convalescence suite à un accident avec son aile mais depuis elle à comme un bloque en vol. Donc en voyant votre Tylton je me suis dit que si ma Airmure combattait votre Tylton ,et comme elle est mauvaise perdante, il serait possible qu'elle se remette à voler. Je vous rassure votre Tylton ne sera pas touché si il reste en l'air ou dans les arbres. Je me nomme Atkinson élève de fin de première année à la Pokémon Community. Désolé de ne pas m'être présenté plus tôt mais je ferais n'importe quoi pour la revoir voler. Alors s'il-vous plaît...

C'est sans doute ma dernière chance de la refaire voler et voilà qu'elle me paraît un poil réticente. Le simple fait de la savoir clouée à terre me rend très émotif et des larmes commencent à monter le long de mes yeux.

-Acceptez ma demande, majesté je vous en conjure !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Ven 23 Juin - 23:05

Que l'acier retrouve ses ailes.

Cette première rencontre était parfaite aux yeux de Colombe. Les deux oiseaux avaient fait plus ample connaissance et le courant était passé aussi vite que les secondes. Colombe tendit son bras pour que Grâce s'y perche. Elles se fixaient toutes les deux pour se dévisager. L'une comme l'autre apprenaient à se connaître d'une toute autre façon. Grâce contemplait le visage de sa maîtresse, comme pour l'ancrer au plus profond de sa mémoire, tandis que Colombe en faisait de même, enregistrant cette délicieuse scène dans ses souvenirs. Cette journée ensoleillée était parfaite, à ses yeux, et rien ne pouvait la déranger ni même interrompre ce moment privilégié. Et pourtant, les deux créatures durent s'acquitter l'une de l'autre suite à l'intervention impromptue d'un étudiant.

Colombe tourna sa tête en direction du jeune homme tandis que Grâce s'acquitta de son frêle bras pour s'envoler à nouveau jusqu'à regagner le sol de ses pattes. Elle observait le trio en silence. L'étudiante, quant à elle, joignit ses mains derrière son dos tout en admirant le petit groupe. La demoiselle avait replié son éventail sur lui même tout en le maintenant prisonnier de ses doigts. Son regard, lui, détaillait le portrait du garçon qui avait daigné lui adresser la parole. Il n'avait pas l'air très sympathique d'apparence et cette impression était amplifiée à cause de cette cicatrice qui traversait son visage. Colombe ne montra aucunement sa méfiance et se désintéressa de son visage après l'avoir longuement observé. Alors elle abaissa son regard qui se figea sur le goupix pour admirer son apparence. Cette vision adoucit les traits de son visage, les rendant plus serein qu'auparavant. Cette créature était si attachante, calme, portée par les bras de son dresseur, elle ne semblait aucunement oppressée par la chaleur de cette journée. Mais Colombe dut s'extirper de ses songes lorsque les dires de son interlocuteur parvinrent jusqu'à son ouïe. Voilà qu'en se présentant, il avait fait une révérence. La jeune femme en sembla toute étonnée. Encore personne, jusqu'à maintenant, ne s'était donné cette peine. Bien que ses allures précieuses pouvaient affirmer le contraire, Colombe n'en demandait pas tant. Mais dans un doux sourire, elle l'écoutait avec calme. Elle semblait amusée et à la fois touchée par tant de précaution.

Un combat ? La jeune femme semblait réticente, en effet. Alors qu'il venait à peine d'achever ses dires, Colombe vint chercher le regard de Grâce pour connaître son avis. Cette dernière redressa ses petits iris jusqu'à sa maîtresse. Bien qu'elle n'émit aucun mouvement, son regard suffit à lui faire comprendre qu'elle ne souhaitait pas salir son plumage pour un combat. Colombe était d'accord. Non seulement elle n'avait aucune connaissance dans les combats de pokémon mais elle venait également d'hériter de son tylton il n'y a que quelques heures. La demoiselle ne souhaitait absolument pas froisser sa nouvelle amie surtout que la canicule n'était aucunement encourageante. Colombe plongea son regard violacé dans les prunelles rouges de son interlocuteur. En silence, elle lui fit comprendre qu'elle n'était pas réellement d'accord. Et puis, bien qu'il ait daigné la saluer avec grande attention, il ne s'était pas présenté. Et Colombe savait pertinemment qu'il ne fallait pas côtoyer les inconnus.

Mais alors que son regard réticent rencontrait celui de Logan, ce dernier se rattrapa avec hâte. Il venait d'entrouvrir ses lèvres pour expliquer la situation. Une airmure ? Quel était ce pokémon ? Cet oiseau fait d'acier qui avait regagné les côtés de son maître ne disait pas un mot. Elle était semblable à un oiseau dans une armure, à la manière d'un chevalier. Cette idée amusa la jeune femme qui esquissa un autre sourire. Elle devait cependant avoir si chaud sous cette ferraille. Alors que le dresseur continuait d'expliquer sa situation, Colombe haussa ses sourcils roses pour exprimer sa surprise. C'était comme s'il venait de lire dans ses pensées. Il s'était à présent présenté et avait réussi à la faire douter. Atkinson était donc son nom. Elle fut néanmoins surprise de ne pas avoir pu entendre son prénom mais l'histoire de cet étudiant la toucha. Alors que son récit se poursuivait, l'étudiante admirait la créature faite uniquement d'acier. Un oiseau privé de ses ailes n'en est plus un, se dit-elle. Tout comme une rose privée de ses racines, cette créature se serait certainement fanée de l'intérieur sans cet atout qui fait leur force.

Cela retourna le cœur de la Colombe. Son sourire se brisa alors que ses prunelles dégagèrent toute sa compassion. Pauvre créature pensa-t-elle. Il aurait été inhumain que de refuser une telle offre. Puis, soudainement, elle regagna un visage stupéfait. Son interlocuteur venait non seulement de la surnommer « princesse », chose qu'elle trouva amusante la première fois, puis « majesté » tout en implorant son aide. Cela en était déroutant à tel point qu'elle ne savait quoi en penser. Cependant, elle ne put retenir un bref ricanement. Elle porta alors le revers de sa main jusqu'à ses lèvres pour étouffer son air amusé avant de les entrouvrir pour s'exprimer :

« Oh, ne pensez pas que je me moque de vous, loin de là ! Vos surnoms m'amusent simplement et surtout votre attitude. Je la trouve touchante et amusante du sens où, vous semblez faire beaucoup d'efforts en prenant milles précautions lorsque vous vous adressez à moi. C'est très gentil à vous, vous semblez attentionné. Mais, même si j'en ai rêvé lorsque j'étais plus enfant, je ne suis pas une princesse et encore moins une majesté. Vous pouvez vous éviter toutes ces cordialités, je vous l'assure ! » fit-elle en dégainant sa blanche dentition dans un sourire radieux. « Je vous avouerai être réticente à l'idée de faire un combat, surtout que Grâce et moi venons tout juste de faire connaissance et que, sous cette chaleur, nous n'avons pas réellement envie d'un duel. Mais votre histoire nous a touchées ! et nous sommes d'accord pour vous aider. Si vous me promettez que Grâce n'en sera pas blessée, alors je vous fais confiance. » À ses mots, la jeune demoiselle tourna des talons pour s'éloigner un peu plus de son interlocuteur. Après avoir imposé une distance convenable entre elle et lui, elle se remit à parler : « Je suis Colombe Turner pour ma part. Et sachez que je suis ravie de faire votre connaissance ! » Dans un poli geste de la main, Colombe invita son pokémon à prendre place face à elle et à se mettre en position pour le duel. « Je te fais confiance Grâce, tu connais mieux que moi tes aptitudes. Mais n'oublie pas, en volant, tu as l'avantage alors joues-en simplement. Le but n'étant pas de faire des blessés. »

« Donnons à cet oiseau la force de surpasser ses craintes ! » conclut-elle en recroquevillant ses doigts sur eux mêmes pour refermer son poing. La demoiselle semblait déterminée à aider cette créature dans le besoin, compatissante. Elle comprenait et elle savait à quel point un accident pouvait ruiner la confiance d'une personne et c'est pourquoi elle avait accepté ce duel. Il fallait que cet oiseau reprenne son envol pour s'épanouir, là haut, dans les cieux. Avec grâce, le pokémon de la demoiselle s'envola quelque peu, faisant du surplace, puis fixa son adversaire fait d'acier. Avec élégance, le tylton chromatique émit un son propre à sa race pour approuver les dires de sa maîtresse.
feat. le petit bambou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Sam 24 Juin - 10:56

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)

 

 


Elle commence à rigoler... Il n'y a rien d'amusant dans ce que je viens de raconter. Ah non les surnoms que je lui donne l'amuse ? Et bien soit... Comment ça c'est pas une princesse ?! Mince alors j'en étais certains pourtant. Au moins j'aurais plus à prendre des petites pincettes avec cette noble c'est déjà ça de prit. Elle me sourit et je la trouve de plus en plus belle. Mais elle doit être bien plus vielle que moi donc on va s'abstenir. N'empêche elle est belle.

La suite de son discours me fait plonger dans un état de détresse intense. Elle ne veut pas faire un match. Même que mon histoire l'ai émue ou pas je m'en moque royalement et... Ah si elle m'aide. Enfin une noble sympa. Même si avec Lucile ça en fait deux. Elle me tourne le dos et s'éloigne de quelques mettre avant de me révéler son nom Colombe Turner. Du coup je dois l'appeler comment ? Mademoiselle Turner ? Madame Turner ? Je verrais bien. Elle appelle son Tylton pour débuter le match. Elle est prête à m'affronter.

-Elsa en avant !

Speedy me regarde avec les gros yeux.

-Excuse moi mais Elsa est bien plus puissante que toi que tu le veuilles ou non et...

Elle m’envoie un coup de boule qui me fait tomber à terre. Je me relève en faisant un clin d’œil à Mademoiselle Turner.

-Tu veux tant combattre que ça ?

Elle oscille la tête.

-Très bien mais si tu perds tu devras reconnaître devant l'équipe entière que Elsa est plus forte que toi d'accord ?


Elle hésite mais hoche la tête doucement.

-Parfait alors fonce !!

Speedy s'élance comme une fusée vers le pauvre Tylton qui prend délicatement son envol dans les airs. Speedy s'arrête en dessous et saute pour le becter mais n'y parvient pas car elle ne saute pas assez haut. Je regarde le Tylton qui prend l'air alors que sous son frêle plumage ma Airmure s'excite pour l'atteindre. Tant qu'elle ne déploie pas ses ailes ce Tylton n'a absolument rien à craindre démonstration.

-Speedy lance Jet de Sable.

Elle plante sa serre dans la terre et tente de propulser de la terre sur le petit Tylton mais l'équilibre lui faisant défaut elle s'écroule par terre avant de se relever et de lancer naturellement un regard meurtrier envers le Tylton.

-Speedy tu es un oiseau si tu ne peux pas le toucher au sol il faut que tu le touches en l'air.

Elle me regarde avec des yeux féroce et fonce droit sur un arbre sans s'arrêter. Je la regarde, étonné, elle veut lui balancer l'arbre à la tête ou quoi ? Je regarde Mademoiselle Turner en lui montrant mon incompréhension. Mais le spectacle en vaut la peine. Elle arrive au pied de l'arbre à pleine vitesse et envoie ses serres sur le tronc. Elle est folle ça y est. Contre toute attente elle parvient à hisser son corps en haut de l'arbre et tente une attaque plongée sur le Tylton désormais en contrebas. Mais Tylton esquive encore rendant la rage de Speedy plus grande. Enfin elle doit encore atterrir et là encore sans ses ailes elle ne peut pas freiner sa chute, tête en avant, vers le sol. Et la voilà la tête dans le sol essayant de s'extirper de là sous l'oeil rieur de Elsa. Je m'adresse à ma petite Goupix.

-Tu veux être gentille est allez rafraîchir la dame là-bas s'il-te-plaît. Et pas de boule de neige hein. Je vous l'envoie Mademoiselle Turner elle vous tiendra plus frais comme ça.

Il ne faut pas oublier les bonnes manières. Privilégier les femmes en priorités et leur apporter du frais en cas de bouffée de chaleur. Bon là c'est juste l'air qui est chaud mais bon.

Elsa part sur le champ de bataille et passe à côté de Speedy en lançant quelques boules de neige autour d'elle avant de rejoindre la noble pour la rafraîchir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Sam 24 Juin - 15:36

Que l'acier regagne ses ailes

Alors que le duo, dresseur et pokémon, se taquinait, Colombe l'observait tout en éventant son visage pour chasser la chaleur oppressante. Un sourire amusé vint animer ses lèvres tandis que ses sourcils se courbèrent et se froncèrent ; l'Airmure venait de répondre à la taquinerie de son maître par un coup qui le fit choir au sol. La demoiselle ne voulait même pas imaginer la douleur qu'il put éprouver bien qu'elle était certaine que le pokémon avait retenu son coup. Cela était plaisant, trouva-t-elle, que de voir ce lien privilégié entre son dresseur et pokémon. Son regard se porta alors jusqu'à son tylton qui volait et tournait parfois sur elle même. Allait-elle avoir un lien aussi fort avec Grâce ?

Quoi qu'elle en pensait, il fallait cesser de rêvasser car l'oiseau d'acier venait d'entrer sur ce terrain de combat improvisé. La jouvencelle porta ses deux mains jusqu'à sa poitrine comme effrayée par les potentielles actions de l'Airmure. Et si elle ne retenait pas ses coups ? Grâce n'aurait certainement pas apprécié être heurtée par quelque chose de si lourd. Et puis, aurait-elle survécu ? Elle paraît encore si jeune et si frêle que Colombe s'en voulait de plus en plus. Elle n'aurait peut-être pas dû accepter ce duel même si le garçon lui avait affirmé qu'aucun mal ne lui sera fait. Et s'il parlait dans le vent ? Elle ne voulait pas que cette première rencontre avec son pokémon s'achève à l'infirmerie pokémon. Elle s'en voudra toute sa vie. Mais voilà que l'Airmure se mit à foncer droit sur la jeune Tytlon rose. Toujours avec cette grâce immortelle, l'oiseau battit d'un coup des ailes pour imposer une distance entre elle et l'oiseau de fer. Elle la regardait de haut, comme si, dans les airs, Grâce était invulnérable. Colombe pensa qu'elle essayait certainement de l'observer avec arrogance pour la pousser à se surpasser.

Elle eut raison, car voilà qu'Airmure, après avoir raté l'une de ses attaques terrestres, tâcha d'utiliser son environnement pour venir à bout du volatile rose. Malgré la lourdeur de son corps, l'Airmure put grimper sur le tronc de l'arbre et, ainsi, se propulser en avant pour atteindre Grâce qui volait. Colombe ne put empêcher un « Attention, Grâce ! » s'extirper de ses lèvres, comme effrayée par cette attaque inattendue. Mais l'oiseau de la Colombe savait ce qu'elle faisait. Dans un mouvement élégant, elle tourna sur elle même pour contourner de peu la silhouette lourde de son ennemi qui heurta avec violence le sol. Colombe en fut toute surprise, voilà que le combat venait de s'achever d'une façon impromptue. L'airmure venait de coincer sa tête dans la sol. Pauvre créature, pensa la dresseuse. Elle dut se faire extrêmement mal dans cette chute.

Grâce se complaisait dans son vol ; sans cesser, elle tournoyait autour de la silhouette de l'Airmure qui, coincée, ne pouvait l'observer. Après avoir remarqué qu'elle était inapte au combat, elle regagna le sol et pencha la tête sur le côté pour mieux l'observer. Était-ce déjà la fin ? Colombe sourit de toutes ses dents. Elle était fière de son pokémon car elle venait de déceler en elle un atout ; la vitesse. Sa nouvelle amie n'était peut-être pas la plus douée pour se défendre ou pour riposter efficacement, mais elle était maîtresse de l'esquive. Son agilité impressionna la jeune femme.

Colombe s'acquitta de ses pensées et s'empara du bas de sa robe. Le tissu de cette dernière entre ses mains, elle le souleva quelque peu pour dévoiler ses chevilles. Ainsi, elle se mit à courir plus aisément jusqu'à la Airmure coincée. Que pouvait-elle faire pour l'aider ? Rien, elle était si lourde. Mais elle risquait de suffoquer ainsi positionnée ! Elle observa alors le dresseur qui venait de discuter avec sa goupix. Cette dernière s'approcha d'elle. A chacun de ses pas, la chaleur se faisait moins oppressante. Sa fourrure aussi glaciale que les montagnes dont elle venait, chassait aisément ces vagues de chaleur.

« Oh, quel gentilhomme. » dit-elle en direction du dresseur. Elle s'agenouilla face à la goupix puis tendit sa main en sa direction. Cette dernière s'approcha et exécuta l'ordre de son dresseur. Elle se laissa doucement porter par ses fins bras tandis que Colombe veilla à la délicatesse de son étreinte. Elle souffla d'aise. La dresseuse paraissait soulagée grâce à la fraîcheur dégagée par ce pokémon et puis, enlacer une telle créature ne lui était aucunement un supplice. Elle était si mignonne qu'un sourire incontrôlé orna son visage. Grâce, quant à elle, laissa l'Airmure dans sa situation, étant impuissante, et regagna le crâne chevelu de sa dresseuse. Avec douceur, elle s'enroula enfin sur elle même à la manière d'un chapeau, protégeant l'étudiante du soleil.

« Il faut trouver un moyen pour la sortir de là et attendre qu'elle se repose, je suppose. Elle s'est certainement blessée dans cette chute. Si vous voulez, monsieur Atkinson, nous pourrons ré-essayer après son repos. » dit-elle en opinant du chef. « Mais je n'ai pas énormément de force dans mes bras pour vous aider. Allez-vous vous en sortir ? Il ne faudrait pas qu'elle s'étouffe vous savez ! » conclut-elle en paraissant inquiète. Son regard fixait l'oiseau qui peinait à s'extirper de sa situation lamentable.

« Par ailleurs, je viens également de cette académie. Je suis arrivée aujourd'hui et je loge dans les dortoirs des mentali. Je profite de ces vacances d'été pour me familiariser avec mon environnement, à savoir l'école, l'île, enfin... tout ça. » Elle haussa une épaule et patienta. Il fallait que quelqu'un aide cette pauvre créature en détresse et, pour que son dresseur ne soit pas affolé, il devait avoir la situation en main.
feat. petit bambou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Sam 24 Juin - 19:58

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)

 

 


Elle me remercie pour lui avoir envoyer Elsa. Elle est vraiment bien éduquée rien à dire là-dessus.  Elle la prend dans ses bras et son Tylton retourne sur sa tête. Laissant une autruche d'acier la tête dans le sol bien que Mademoiselle Turner me paraisse inquiète pour Airmure. Je sens gratter à ma jambe et Terry, mon Sabelette, me montre une de ses trouvailles souterraines.

-Pas tout de suite Terry, je tente de refaire voler Speedy.

Il regarde la scène et constate d'un air attristé que Speedy à encore échouer. J'écoute encore la noble me dire qu'elle vient d'arriver à l'académie...

Heeiiiinnn ?! Vous... Vous êtes une nouvelle prof du dortoir des Mentalis ?! Mais vous allez enseignez quoi là-bas ? Je veux dire elles sont gentilles mais certaines manquent un peu de maturité comme vous. Bon moi aussi je vais pas vous mentir. Mais quand même... Personne n'en avait parlé. Et bien très honoré de vous voir en premier. J'espère que le collectionneur ne vous à pas fait trop peur. Hein ? Speedy ? Nooooon. Vous en faîtes pas faut juste la motiver un peu. Vous pouvez juste reculer de quelques pas ? Pour la sécurité de votre Tylton. Voilà, impec.

Je m'approche de Speedy et m'abaisse pour lui parler.

-Tu sais Speedy il n'y a pas de honte à être plus faible que Elsa. Je veux dire... Sans tes ailes même Phoën te battrait sans problème. Et puis tu arriverais à sortir de ce trou sans problèmes.

Je la regarde en train d'abandonner doucement sans rien faire. Tant pis.

-Désolé Speedy mais je suis obligé de déclaré Tylton vainqueur...

Ses serres se remettent à bouger frénétiquement et commencent à creuser le sol. L'esprit de compétition voilà sa source de puissance. Elle sort sa tête de terre en perdant quelques plumes et se met à rugir sur le Tylton rose qui n'avait rien demandé. Mais j'ai l'impression que ses ailes veulent bouger. Mais il lui manque un petit quelque chose.

-C'est bon ? Parfait. Alors on fonce !

Elle repart au triple galop droit sur le Tylton qui esquive encore avant de s'écraser contre un autre arbre et de se retrouver les serres en l'air. Elle va plus vite c'est certain mais si elle peut pas s'équilibrer c'est inutile.

-Speedy relève toi ! Viens par ici.

Elle se déplace doucement vers moi légèrement honteuse de se faire malmener par un tout petit oiseau comme Tylton.

-Le seul moyen pour le battre c'est que t’utilise tes ailes.

J'attrape fermement ses deux ailes et la regarde dans les yeux.

-Tu vois ce que je tiens c'est tes ailes. Alors maintenant, je pense qu'il est grand tant de les ouvrir d'accord. Sans elles tu ne seras jamais la plus forte ni la plus rapide. C'est vraiment ce que tu veux ?

Elle me tourne le dos sans un mot et essaie de déployer ses ailes avec un succès minime car elles sont seulement ouvertes à moitié.

-Allez ! Tu peux le faire !


Elle ne parvient pas à les ouvrir entièrement et fonce sur le Tylton aérien sans que je le lui ordonne. Elle retente une attaque pseudo aérienne et elle accélère encore plus contre l'arbre avant de s'envoler vers le Tylton rose. Enfin plus planer que voler mais c'est déjà ça. Cependant elle plane à bonne vitesse vers Mademoiselle Turner la mettant en danger et Speedy n'a pas l'air capable de changer son cap.

-Attention Mademoiselle !!!


Je m'élance vers elle pour tenter de la protéger...

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Dim 25 Juin - 12:16

Que l'acier retrouve ses ailes

Colombe écoutait son interlocuteur parler. Il paraissait si tranquille alors que son pokémon était dans une délicate situation. Elle ne savait pas si c'éait une bonne chose ou non et son air inquiet ne cessa de si tôt. Une nouvelle « prof » venait-il de dire ? La Colombe arqua ses sourcils comme surprise par les mots de son interlocuteur. Elle était consciente que sa gestuelle et son apparence pouvaient la vieillir et, de toute évidence, elle appréciait en jouer, mais de là à paraître aussi âgée qu'une « prof » ? La surprise se lisait aisément sur son visage. Mais elle n'en dit rien, après tout, monsieur Atkinson parlait encore et lui couper la parole, même pour le reprendre, aurait-été impoli. Et puis, ce n'était qu'un détail, pensa-t-elle. Elle relèvera son erreur plus tard et, pour le moment, elle se contenta d'obéir à ses indications. De quelques pas, la jeune femme recula pour s'éloigner du danger. La goupix, quant à elle, demeura docile et ne cessait d'admirer l'Airmure d'un air amusé.

Colombe resta silencieuse et observatrice. Son regard violacé, ancré à la silhouette du garçon, contemplait les gestes du dresseur. Il semblait taquiner, à nouveau, son pokémon pour qu'elle puisse se surpasser. Ici aussi, Colombe ne savait pas si c'était une bonne chose. Elle n'avait que très peu de connaissances sur la façon dont il fallait dresser un pokémon et elle supposa que l'éducation différait selon le caractère de la créature. De toute évidence, l'oiseau d'acier venait de se défaire du sol puis lança un regard noir au tylton rose. Colombe fut surprise par l'oiseau de fer puis sursauta légèrement lorsque l'Airmure hurla en direction de son pokémon. Était-ce de la rage ou de la détermination qui était audible dans ce rugissement ? Colombe n'en savait rien mais Grâce, elle, se retira du crâne de sa maîtresse. Il ne fallait pas lui attirer d'ennuis. Elle reprit son envol, comme précédemment et se tint prête à esquiver les prochains assauts de son adversaire.

Sans se faire prier, la créature faite d'acier s'élança pour atteindre l'oiseau volant. Mais Colombe fut surprise par la vitesse de Grâce. Celle-ci venait d'esquiver in-extremis la charge pour que son belligérant achève sa course contre l'arbre. Colombe grimaça un instant et plaignit à nouveau l'oiseau de fer. Elle se donnait tant de mal mais n'arrivait à rien. Quand allait-elle retrouver son courage pour s'envoler ? Pas de suite, en tout cas. Et colombe comprenait ; il fallait plus qu'un combat pour retrouver sa confiance en soi. Mais suite aux encouragements de son dresseur, l'airmure tâcha d'exécuter ses conseils. Elle battait enfin des ailes ! Colombe en fut surprise et très heureuse. À tel point qu'un sourire vint illuminer son visage de joie. Bien qu'elle peinait à voler, elle avait osé faire ce premier pas et c'est ce courage qui lui rendra ses aptitudes perdues.

Mais voilà que Grâce n'avait pas assez bien pensé à ses placements. Elle tournait le dos à sa maîtresse mais lui faisait tout de même face, ce qui attira la charge de l'airmure en sa direction. Grâce, avec une élégance immortelle, esquiva à nouveau cet assaut mais à sa plus grande stupeur, lorsqu'elle se retourna, elle observa la créature fuser droit sur sa dresseuse et sur la goupix d'alola. Elle écarquilla les yeux et poussa un cri propre à sa race, comme effrayée par l'éventuelle suite de la scène. Colombe ne comprit pas immédiatement la réaction de son pokémon et encore moins celle du pokémon d'alola. Elsa, la renarde de glace, venait de s'agiter en poussant quelques petits cris de détresse pour que la Colombe la relâche. Sans se faire prier, elle lui redonna sa liberté puis redressa son regard tout en écoutant Logan crier. Et elle comprit.

Son regard stupéfait s'écarquilla brusquement tandis que ses lèvres s'entrouvrirent. Elle arrivait. L'airmure arrivait droit sur elle et ne semblait pas savoir comment s'arrêter. Mais il était déjà trop tard, pensa-t-elle. Elle mit tant de temps à se rendre compte de la situation qu'elle n'aurait jamais eu le temps de faire quoi que ce soit. Garder son sang-froid et se jeter sur le côté ! Il le fallait, oui, mais la réalité eu raison d'elle. Son cœur s'emballa et tambourina sa poitrine avec violence alors que ses jambes, elles, refusaient d'obéir à ses ordres ; Colombe semblait paralysée par la peur. Son teint devint étrangement pâle et elle eut envie de crier, mais aucun son ne s'échappa de sa gorge. Avec frayeur, elle redressa ses avant-bras devant son visage et ferma les yeux, espérant amortir le choc de cette façon. Il était trop tard, l'oiseau d'acier allait la frapper de tout son poids et la tuer sur le coup. Elle n'aurait jamais dû accepter ce combat. La prochaine fois, la demoiselle écoutera ses intuitions. S'il y a une prochaine fois du moins... Puis le choc.

La colombe heurta le sol avec violence mais sentait encore son corps. Malgré son teint aussi pâle que la mort, elle entrouvrit ses yeux pour observer le jeune garçon qui venait de la sauver. C'était donc lui qui venait de l'aider ? Il l'avait certainement emportée avec lui, la poussant sur le côté, pour échapper de justesse à l'Airmure. Au moins, il venait de réparer son erreur, pensa-t-elle avant que ses émotions ne redescendent. La peur, l'adrénaline, l’inquiétude, tout venait de disparaître. Mais en disparaissant, ses sentiments négatifs venait de faire chuter la tension de la demoiselle et l'emportèrent avec elle dans l'inconscience. La peur eut raison d'elle et voilà qu'elle dissimulait peu à peu son regard derrière ses paupières.

À cause de l'intensité de cette scène, elle venait de s'évanouir.
feat. petit bambou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Dim 25 Juin - 20:02

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)




J'y suis presque plus que deux mètres et je pourrais la sauver ! Pas le temps de faire dans la dentelle. Je dois la plaquer à terre. Je m'excuserais plus tard pour cet accident mais elle doit vivre. Je me jette sur elle et la fait basculer sur le côté afin de la protéger de mon corps. Speedy passe à ras de nous avant de s’abîmer dans le lac. Dans l'action la serre de Speedy m'a ouvert le dos. Pas de quoi s'affoler mais assez pour que mon T-shirt soit foutu. Tant pis il me servira à faire de la peinture désormais.

Je regarde la prof des Mentas mais elle n'a pas l'air d'être dans son assiette. Je l'allonge à terre délicatement sur le sol et lui maintient la tête en hauteur afin que son sang circule mieux. Mais elle commence à tourner de l'oeil et m'abandonne en me laissant seul avec cinq pokémon dont le sien. Son teint livide me fait froid dans le dos. J'essaie de la réveiller mais rien n'y fait elle préfère encore le monde de Cresselia.

-Hé ! Réveillez vous !

Rien à faire tant pis je vais devoir l'emmener à l'hôpital car je ne sais pas quoi faire dans ces cas là je suis Scientifique moi pas Doc'. Son Tylton vient se poser en douceur sur son ventre et montre des signes d'inquiétude pour sa dresseuse. Je pose sa tête sur l'herbe et calme Speedy en lui expliquant que son combat devait attendre.

-Mais tu as fait de sacré progrès. Je ne t'en veut pas c'est entièrement ma faute si elle est dans cet état je n'ai pas fais attention. T'en fait pas pour mon dos je suis solide tu devrais le savoir depuis le temps.

Je lui fait une accolade avant de me diriger vers la prof pour la porter comme une princesse. Je n'allait pas la mettre sur mon dos et la tâcher de mon sang quand même. Ma Airmure ne supporterait pas de poids sur son dos et mes autres Pokémons sont trop petits pour l'aider convenablement. J'ai bien mon psy mais... Je n'ai pas envie d'avoir de soucis avec l'établissement. Aussi belle soit elle. Et puis il y a elle. Si elle savait je passerais sans doute un sale quart d'heure.

-Elsa vient sur mon épaule et tu vas encore la rafraîchir convenablement d'accord.


Toujours aussi enjouée et saute joyeusement sur mon épaule droite et souffre doucement sur son fin visage. Terry monte sur mon épaule gauche et en profite pour observer avec curiosité la nouvelle prof que son dresseur à un peu surestimer. Speedy tente ,sans trop réussir, à planer en changeant sa direction en évitant n'importe qu'elle créature sur son chemin.

Je me dirige à petit pas vers le centre de soin le plus proche et la regarde inconsciente. Même comme ça elle est belle. Si bien que je rougis et c'est à ce moment qu'il décide d'apparaître,sans ma permission évidemment.

-(Maître j'ai ressentis chez vous une pulsation cardiaque élevée et...)

-Ban c'est pas ce que tu crois. Alors tais toi.

-(Merveilleux Maître je ne savais pas que vous aussi vous désiriez un Harem.)

Mon cœur vient de rater un battement. Un... Un harem !?

-(Je voulais vous proposer de vous aider à bâtir le votre mais apparemment ce n'est pas la peine. Vous êtes vraiment un Don Juan. )

-Ban ! Écoutes moi ! Cette jeune femme est une prof de mon école qui est tombée dans les vapes alors aide moi plutôt à l'emmener ou à la soigner.

J'ai paniqué un coup, ce Ban faut vraiment que j'arrive à le comprendre un jour. Il me regarde en flottant devant moi et commence à rigoler.

(-Si vous voulez mon avis elle est aussi jeune que vous. Enfin elle est dans votre tranche d'âge.)

-Arrête de dire des bêtises.

-(Vous voulez une vue d'ensemble plus large ?)

Son sous-entendu me fait buguer et je n'arrive plus à bouger. Il à le chic pour me mettre mal à l'aise celui là. Et si elle se réveillait ? Et son Tylton ?

Comme je m'y attendais il me regardait d'un mauvaise œil l'air de dire « tu la touches je te picore les yeux ». Sympa Ban vraiment. Je suis aussi rouge qu'une pivoine par sa faute.

-Tais toi Ban !

-(Mais si vous voulez la ranimée il y a une solution vous devez...)


-Je dois...


-(Vous devez l'embrasser tendrement comme un preux chevalier !)

-Mais je ne peux pas...

-(Vous pensez à Dame Ana ? Elle n'en saura rien. Je vous le garantis. Et puis vous pouvez sauvé une vie facilement.)

Il n'a pas tort mais je ne peux pas tromper Ana comme ça même pour une prof. Que penserait elle de moi ensuite ? Non je tiens trop à Ana pour ça. Je sens qu'elle commence à se réveiller et rapidement je regarde Ban d'un regard noir traduisant ma colère et mon ultimatum. Mais rien n'y fait il se téléporte devant elle et quand elle reprends convenablement ses esprits je la regarde gênée à la fois pour ce que j'ai faillit faire et pour ce que Ban va lui dire. Il commence à s'incliner devant la prof.

-(Mes hommages mademoiselle. Je me nomme Ban le Balbuto devant vous. Je suis le serviteur de Maître Logan et j'ai comme devoir de lui assurer une descendance prospère afin que sa ligné subsiste le plus longtemps possible. Vous avez l'air fort raffiné et fort bien éduquée. Vous feriez une seconde épouse parfaite pour mon maître.)

-Ne...N'écoutez pas ce qu'il dit. Il raconte n'importe quoi. Hahaha...

Ma voix tremblotante et mon teint rouge traduisent la gêne occasionnée par cet imbécile de Ban. Que va t-elle penser de moi maintenant ? En plus je la tient encore dans les bras...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Dim 25 Juin - 23:12

Que l'acier retrouve ses ailes

Il faisait noir et pourtant la jeune femme avait chaud. Elle rêvait certainement ou ne voyait probablement rien. Dans tous les cas, elle était entre les bras de ce jeune garçon. Grâce n'était pas rassurée. Et s'il était mal intentionné ? Il la fixait étrangement et la jeune tylton n'appréciait pas cela. Qu'il range ses yeux ! devait-elle penser. Et puis, elle venait simplement de s'évanouir sous l'effet de la peur, il n'y avait rien de grave. Grâce battit des ailes pour s'opposer au garçon mais elle n'en fit rien puisqu'une étrange apparition la contrit à rester à l'écart un instant. Quel était ce pokémon ? Il était effrayant d'apparence ou plutôt étrange. Mais l'inconnu effraie toujours et c'est pourquoi la jeune tylton se tint à l'écart. Elle était intimidée par ce pokémon qu'elle n'avait jamais vu jusqu'alors. Et s'il allait faire du mal à sa dresseuse ? Elle plissa alors les yeux et s'approcha discrètement, prête à intervenir.

Que racontaient-ils ? Grâce était perdue mais elle comprit que l'homme dévisageait bien trop le portrait de la colombe inconsciente. Cela la contraria et elle acheva son vol sur le torse de sa maîtresse. En douceur, elle déposa ses petites pattes sur le tissu de sa robe. D'un air sévère et inquisiteur, Grâce observait le portrait de Logan. Par le simple biais de ses yeux autoritaires, la petite tylton semblait lui dire « ne t'avises même pas de déposer tes lèvres contre les siennes. » Les mots du balbuto étaient honteux à ses yeux. Mais Colombe, quant à elle, reprenait peu à peu ses esprits sous le brouhaha. Par chance, elle n'avait pas entendu tout ce qu'il s'était dit. Mais Grâce pépia comme pour la prévenir d'un danger. Souhaitait-elle lui avouer l'étrange façon dont l'observait Logan ? Ou peut-être souhaitait-elle lui faire part des dires du balbuto ? Il fallait, en tout cas, lui montrer qu'elle n'était pas en sécurité avec ce genre d'individus. Alors elle poursuivait ses pépiements.

« M-mh... » souffla Colombe, peinant à reprendre pleinement ses esprits. « Où suis-je ? » demanda-t-elle d'une douce voix. Son intonation était discrète et peu audible mais compréhensible. « Ma tête est lourde... mais je pense pouvoir marcher, monsieur Atkinson. Je vous remercie...  » Colombe peinait à visualiser complétement son environnement. Où était-elle ? Qui l'accompagnait ? Mais elle n'eut l'opportunité de se réveiller en douceur car voilà que le pokémon de Logan lui fit face pour lui adresser la parole. Il parlait, disait des choses que Colombe n'écoutait pas forcément. Un pokémon qui... parlait ? Elle écarquilla les yeux comme stupéfaite. Était-elle choquée dans le bon ou le mauvais sens du terme ? La jeune femme ne savait pas quoi penser, surtout que Grâce n'arrêtait pas de pépier et qu'il était difficile de se concentrer. Et puis, monsieur Atkinson était étrange. Colombe redressa son regard jusqu'à lui pour plonger son attention parmi ses prunelles tomettes. Il était gêné et son teint était écarlate. Qu'avait-il ?

Puis les mots du balbuto résonna en elle. Venait-il réellement de parler d'une « descendance » ? Et de... « seconde épouse » ? Cela voulait dire qu'il avait une petite-amie et ça, la demoiselle le comprit rapidement. Était-ce cela que Grâce souhaitait lui dire ?

Colombe referma alors les yeux et secoua la tête de droite à gauche tout en élevant la voix. Elle n'était pas capricieuse mais cette situation l'embarrassait énormément. « Déposez moi au sol, monsieur Atkinson, s'il vous plaît ! Votre pokémon dit des choses absurdes et cela en est terriblement gênant ! » Le plumage de la colombe était devenu écarlate, lui aussi ; sa carnation s'était teinte de cette couleur suite à la gêne éprouvée. C'était la première fois qu'elle voyait un homme la fixer d'une telle façon, les joues roses. Que ressentait-il lorsqu'il l'admirait ? Quoi qu'il en était, elle ne savait pas si elle en était touchée ou plutôt dégradée. Être admirée de la sorte alors qu'elle était inconsciente..? Elle ne souhaitait plus y penser. Ses talons épousèrent alors le sol lorsque le jeune garçon daigna lui rendre sa liberté. Il était si grand qu'elle dût redresser le visage pour l'admirer. « Une deuxième épouse, monsieur Atkinson ? Vous rendez compte de ce qu'il dit ? » Les sourcils de Colombe s'étaient froncés sous le coup de la colère et de l'incompréhension mais au fil des secondes, l'étudiante apaisa son regard et ses traits faciaux. Après avoir soupiré, elle reprit avec davantage de calme. « Désolée de m'être emportée de la sorte, monsieur Atkinson. Cela ne m'arrive jamais, pourtant. Mais comprenez, la fidélité est pour moi très importante et la principale qualité que j'admire chez un homme, surtout s'il est en couple. Alors promettez moi que les pensées de ce pokémon ne sont pas les vôtres. » Après cette demande, elle fixa à nouveau le visage de son interlocuteur pour connaître le fond de sa pensée. Dans un murmure, elle se mit à dire quelques mots comme si elle venait de penser à voix haute « Enfin, peut-être que tous deux êtes polygames. Si alors vous êtes un couple consentant, j'imagine que je n'ai pas de jugement à faire... je suis désolée, je n'ai pas à donner mon opinion de la sorte. » Elle joignit enfin ses mains derrière son dos tandis qu'elle dévia le regard pour fixer autre chose que le dresseur et son pokémon.

Grâce rejoignit l'épaule de sa maîtresse et fixa Logan ainsi que le balbuto d'un air mécontent « satisfaits ? » semblait-elle penser.
feat. petit bambou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Lun 26 Juin - 7:15

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)

 

 


Bien que j'ai tenté de limiter les dégâts la prof commence à hausser le ton et demande à ce qu'on la dépose au sol. Je suis mort... Elle va en toucher un mot à la directrice et je vais être viré. Je la regarde rapidement et elle aussi est tout aussi gênée que moi. Je la dépose et me prépare à recevoir une baffe mais elle me fait remarquer, toujours avec le même ton, l'ineptie des dires de mon Balbuto.

Ça y est elle me prend pour un pervers, je suis foutu. Je vais être pointé du doigt, rejeter, certains vont me haïr et les filles vont me regarder l'air de dire « Il va nous harceler ». J'aurais une étiquette tout le long de ma scolarité. Sans compter les heures de cours que je devrais passer avec elle. Je pourrais plus la regarder en face. Et puis mess amis... Eux aussi vont être pointés du doigt. Et ils vont peut-être m'abandonner. Et Ana... Si elle entendait elle m'abandonnerait sûrement.... Et...Elle se calme ?! J'y comprends plus rien moi. Elle s'excuse même.

La fidélité est importante pour elle ? Mais je suis fidèle sinon je lui aurais fais de bouche-à-bouche sans hésitation. Elle veut connaître le fond de ma pensée. Je suis terriblement perturbé et gêné. Mais je dois le lui dire ou adieux scolarité.

-C'est que... Je... Vous...

Je n'ai pas les idées claires c'est pas bon. Je veux lui dire que je tient énormément à Ana, que jamais je lui ferais jamais de mal ou la rendrait triste. Je me sentirais mal sans elle.

C'est alors qu'un murmure venant de sa bouche s'élève jusqu'à mes oreilles. Nous deux polygames ? Ça voudrait dire qu'elle ...me trompe ?! Non pas elle !!!

-C'est impossible !!!


J'avais crié un coup.

-Ma Ana ne me ferait jamais ça et moi non plus je lui ferrait jamais ça ! Même mon amie d'enfance à voulu sortir avec moi alors que je venais de me mettre avec Ana et j'ai faîte pleurer mon amie d'accord ?!


La gêne avait soudain disparue et je n'avais que faire du regard noir du Tylton.

-Ce Balbuto raconte souvent des trucs gênant pour me mettre dans la merde. Alors vous croyez celui que vous voulez mais je n'ai jamais était infidèle c'est clair ?! Alors oui parfois je rougis en présence d'une jolie jeune femme mais il y a peu de risque que je trompe ma copine et encore moins avec une prof.

Je me retourne vers Ban avec un visage digne du diable lui même.

-Quant à toi qu'est-ce qui te passes par la tête ?! Un harem t'es sérieux ?! Ana me suffit amplement d'accord je n'ai pas besoin d'avoir une deuxième petite-amie !

-(Vous êtes comme tout les Hommes puissants maître vous n'aspirez qu'au plaisir terrestre. L'argent, le pouvoir et les femmes. Je ne peux vous aider que pour le dernier)


-Je sais pas à quel époque tu es né mais sache que maintenant en 2017 les humains aspire à être heureux avec la femme qu'ils veulent alors arrête avec ces bouquins datant de l'ère préhistorique et va sur le net !

Je souffle pour me calmer et me retourne en voyant que tout les Pokémons et la prof me regarde avec des gros yeux. Ils ont l'air surpris.

-Désolé que vous ayez assisté à ça mais il pousse le bouchon un peu loin. Sinon vous enseignez quelle matière vous, vu que vous êtes une prof. Laissez moi deviner Histoire ? Chimie ? Psychologue ? Dessins ?

Il faut changer le sujet de conversation sinon ça va me retomber dessus.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Lun 26 Juin - 11:02

Que l'acier retrouve ses ailes

Il eut un silence, même le balbuto daigna se taire un moment pour laisser le jeune garçon s'exprimer. Il bafouilla tout d'abord avant de se faire entendre avec fermeté. Cela surprit l'étudiante qui apporta ses prunelles violacées jusqu'au visage de son interlocuteur. Au vu de sa grandeur, une fois encore, elle dut redresser la tête pour pouvoir l'admirer. Les sourcils haussés et le regard stupéfait, elle l'écoutait cependant sans faire de bruit. Grâce en fut toute aussi surprise ; voilà qu'elle adoptait à présent le même visage que sa maîtresse. Colombe pensait avoir pourtant pris suffisamment de précaution pour ne pas heurter son ego. Elle s'en voulut car, au vu de l'intonation adoptée par son interlocuteur, il devait être vexé par ce qu'elle put penser. Elle songea tout en l'écoutant. Elle se rendit compte qu'elle avait peut-être une vision de l'amour trop différente pour comprendre ce qu'il avançait. Lorsque nous aimons une personne, n'a-t-on pas de yeux que pour elle ? Mais elle ne dit rien car après tout, elle n'a jamais connu l'amour. Elle n'est donc pas en mesure de faire la morale ni même de l'aviser sur quoi que ce soit. Il savait mieux ce qu'il faisait qu'elle. Et puis, Colombe ne voulait pas l'accuser d'infidélité, jamais elle ne se serait permise de le juger aussi hâtivement. Elle voulait juste connaître sa réponse, savoir si, lorsqu'il la regardait dans les yeux, il aurait été capable de lui mentir. Et quand bien même il mentait, Colombe n'y vit que du feu.

« Je-... je ne voulais pas vous offenser monsieur Atkinson. Je n'ai jamais dit que vous étiez infidèle ou quoi que ce soit d'autre, je voulais simplement m'assurer que vous ne partagiez pas les mêmes pensées que votre pokémon. Et... de toute façon, je ne suis pas en mesure de vous faire la morale, vous faites bien ce qu'il vous plait, je présume. Je suis novice dans ce domaine là et, au vu de votre intonation, de votre réaction et de votre colère, je pense que ce que vous venez de me dire est vrai. Je-... je ne voulais juste pas créer de discorde entre vous et votre petite amie et surtout entre nous deux. Vous me semblez être une personne gentille et aimable, je ne souhaitais pas avoir une image négative de vous. Et puis, je pensais m'être exprimée suffisamment clairement pour ne pas vous mettre en rogne, mais je suppose que je me suis trompée. Mais quelque part, je suis contente que cela vous ait énervé. » avoua-t-elle en lui souriant avec douceur. « Cela prouve que vous l'aimez. » elle opina enfin du chef pour affirmer ses propos tandis que Grâce reprit ses aises sur son crâne chevelu. Comme à son habitude, elle s'enroula sur elle même pour se donner une allure de chapeau. Après ses mots, Logan se retourna pour gronder son pokémon. Il l'avait amplement mérité, de toute évidence mais voilà qu'il poursuivait ses dires. Ce pokémon, déjà bien étrange physiquement, l'était tout autant mentalement.

Le dresseur se retourna enfin et changea subitement de sujet. Une matière à enseigner ? Oh, c'est vrai que la Colombe n'eut le temps de lui expliquer. Et il semblait tellement embarrassé que changer de sujet ainsi devait lui faire du bien. Colombe s'approcha alors de lui puis tendit ses mains en sa direction. Celles-ci s'empara de la sienne dans l'unique but de l'interrompre dans ses dires et capter toute son attention. L'air sérieux et l'intonation délicate, l'étudiante reprit : « Tout va bien, monsieur Atkinson. Je ne vais pas vous blâmer pour ce que vous n'êtes pas et puis, tout ce qui s'est passé ici restera entre nous, vous avez ma parole. » Après avoir captivé son attention, elle la relâcha et joignit de nouveau ses mains derrière son dos. « Et je n'ai qu'une parole. » fit-elle tandis qu'un sourire vint adoucir ses traits. « D'ailleurs, je dois vous avouer quelque chose, par conséquent. Je n'enseigne pas ici, je suis une étudiante qui vient d'arriver ce matin même. Je n'ai que quinze ans, vous savez. Et je compte devenir une pokéathlète pour espérer être une grande médecin. Oh et... merci aussi, monsieur Atkinson. D'être resté alors que je me suis évanouie. D'habitude, cela ne m'arrive jamais ! » conclut-elle en ricanant nerveusement. Cette situation était en partie sa faute, après tout. Si elle ne se s'était pas évanouie, rien de tout cela ne serait probablement arrivé. Alors, dans un soupire interminable, elle expulsa tous ses sentiments négatifs puis reprit son habituel sourire.

« Et vous, monsieur Atkinson ? Qu'étudiez-vous ici ? » Elle aussi voulait changer de sujet. Même si elle ne lui en voulut pas pour ses maladresses - et surtout celles du pokémon -, cette scène resta gênante. Mais étrangement, elle semblait contente. Malgré ces petits écarts, elle se dit que pour une première rencontre, elle était amusante et inhabituelle. 
feat. petit bambou


Dernière édition par Colombe Turner le Lun 26 Juin - 19:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Lun 26 Juin - 19:02

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)




Je sens une douce chaleur envahir ma main et je me stoppe net dans mes questions en regardant la source de cette chaleur. La prof me laisse entendre qu'elle croit en moi plutôt qu'en Ban et ça me rassure. Tout restera ici ? Tant mieux. Je n'ai pas envie que cet incident circule comme bruit de couloir à l'école. De plus elle me le promet. Je suis soulagé. Elle doit m'avouer quelque chose ? J'espère que c'est pas super important. Je n'ai pas envie de me retrouver avec des problèmes en plus alors que je viens de m'en tirer. Je l'écoute sans broncher.

-C'est normal je vais pas laisser une nouvelle étudiante en danger ne vous en faites pas pour ça...

Je commence à me dire qu'il y a un problème quinze ans pour une prof c'est un peu jeune. Et là le déclic. Mes yeux s'écarquille et ma bouche s'entrouvre en lâchant un...

-Heeeeeeiiiiiiiiinnnn ?! Vous … tu … T'es une élève ?! Mais... Mais... Je te prenais pour une prof moi. J'ai l'air d'un beau couillon maintenant. Excuse moi mais je vais te tutoyer tu es plus jeune que moi. Je vais me représenter convenablement alors.

Je refais une petite révérence pour montrer que bien que je la tutoie je ne veux pas lui manquer de respect.

-Je suis Logan Atkinson étudiant en fin de première année dans le dortoir des Voltas. Je suis ici pour devenir chercheur Pokémon j'ai eu l'occasion de voir quelques Pokédex dans mon petit village mais il me semblait tous incomplet. Il n'y avait qu'un bref résumé du Pokémon alors qu'il faudrait qu'il soit plus détaillé, les différent comportements etc. Mais je m'égare désolé.


J'ai toujours trop tendance à développer ce sujet et à m'emporter. J'espère que je lui ai pas fait peur.

-Je dois te remercier pour l'aide que tu m'as apporté pour Speedy sans toi je pense qu'elle ne planerai même pas. Sincèrement merci. N'empêche je suis impressionné de ta maturité.


Speedy arrive en planant et effectue un virage avant de se poser devant moi sans accident. Je la regarde admiratif et reporte mon attention sur Colombe.

-Regarde je pensais plus qu'elle pourrait faire ça un jour. Je te dois beaucoup.

J'ai un sourire jusqu'aux oreilles et ne retient pas ma joie. Mais la réussite n'ai pas totale il faut qu'elle vole d'elle même.

-Speedy. Maintenant je pense que tu peux tenter de battre des ailes maintenant. Tu crois pas ?

Elle me regarde affolée et je la rassure d'un regard. Elle tend ses ailes et commence à brasser du vent sans s'envoler. Je la voit qui s'efforce d'accélérer la cadence mais qui ne décolle pas.

-Arrêtes ce ne sera pas aujourd'hui je pense. Tu n'as plus ta condition physique d'avant. T'en fait pas tu revoleras croit moi. Allez reviens et repose toi.

Je tend ma ball vers elle et le flash rouge l'emporte à l'intérieur. Puis je me tourne vers Colombe avec des larmes dans les yeux.

-C'e...C'est la première fois que je les revois ses ailes. Je suis trop heureux. Je ne sais pas comment te remercier.

J'essuie mes larmes et reprend Terry dans mes bras. Elle veut donc faire médecin c'est cool ça.
-Mais pourquoi tu veux devenir médecin. Je veux dire c'est pas tout les jours qu'on croise une fille qui fait plus agée que son vrai âge qui veut devenir médecin alors je m'interroge. Mais tu n'es pas obligé de me répondre si tu ne veux pas.

Le malentendu à l'air d'être bien passé en tout cas pour moi ça va mais je sens la présence de Ban prêt à me foutre la honte au moindre faux pas alors je dois faire attention à ce que je dit. J'ai oublié de lui demander son autorisation pour la tutoyer et merde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Lun 26 Juin - 21:44

Que l'acier retrouve ses ailes

Il était vraiment surpris par une telle annonce. Colombe admira sa propre apparence un court instant avant d'observer à nouveau le garçon. Elle faisait si vieille que cela ? Était-ce un compliment par rapport à sa maturité ou au contraire ? Elle se souvint que beaucoup de femmes n'appréciaient pas être vieillies. Elle chercha longuement la raison dans sa tête mais ne trouva rien de très concluant. Et puis, il fallait écouter son interlocuteur. Alors elle cessa de cogiter puis lui dédia son ouï. Voilà qu'il fit une autre révérence mais qu'il la tutoya en échange. Plus vieux qu'elle ? Oh, c'est vrai que du haut de ses presque deux mètres, il devait déjà avoir atteint l'âge majeur. Colombe se mit à sourire d'une façon amusée ; finalement, celui qui ressemblait le plus à un « prof » aurait été davantage lui, au vu de sa taille, que elle. Il se présenta à nouveau ce qui surprit le bel oiseau. Oh, Logan était donc son prénom ? Cela lui seyait bien. Colombe l'écoutait attentivement comme intéressée par son parcours. Il était donc un chercheur pokémon ? Le sourire de la jeune femme s'amplifia comme admirative. « Owh, cela ne doit pas être de tout repos. Étudier les créatures, leurs particularités et surtout, les contempler dans leur habitat naturel sans se faire remarquer... ce doit être vraiment difficile. Je me suis, un jour, renseignée sur ça. Mais un grand merci aux personnes qui, comme vous, dévoilent tout sur Internet car ce n'est pas fait pour moi. On n'a plus réellement besoin de chercher loin maintenant avec tous les dresseurs qui partagent leurs données sur le net. » Il semblait gêné de s'être autant emballé lorsqu'il dévoilait ses ambitions. Colombe en fut à nouveau surprise. Il n'y a aucun mal à parler de soi de la sorte, pensa-t-elle.

« Oh, ce n'est rien. Vous n'avez pas besoin de me remercier pour ça et puis, c'est à Grâce, mon tylton, qu'il faut dire ça. De plus, disons que nous sommes quittes. Vous m'avez aidée lorsque je me suis évanouie et je vous avais aidé pour votre oiseau. » mais alors qu'elle s'exprimait, la demoiselle s'interrompit et observa le jeune garçon troublé. Les larmes lui montèrent aux yeux et sa voix tremblait. Cela faisait étrange que de voir un homme aussi grand et robuste que lui pleurer. Colombe demeura un moment silencieuse et l'écoutait avec son habituelle attention. Son cœur lui se mit à vibrer d'une étrange façon ; la scène qu'elle admirait la toucha. L'airmure était revenue vers son dresseur qui la félicitait et l'encourageait encore, avant de disparaître dans un flash lumineux, pour regagner ses quartiers. « Vous voir aussi ému vous et votre pokémon est déjà un remerciement, monsieur Atkinson. » Il se retourna puis sécha ses larmes, bien qu'elles n'aient coulé le long de ses joues, pour reprendre la parole.

« Oh, euhm... » tout en réfléchissant, la demoiselle dressa son regard en direction des cieux. Ils étaient toujours aussi bleu qu'il y a maintenant quelques minutes, ou heures ? elle avait perdu la notion du temps. « Pour vous répondre, je suppose que c'est mon éducation qui vous pousse à parler de maturité. Elle était assez stricte et mes parents étaient très à cheval là dessus. Ceci explique donc cela ! » fit-elle en rapportant son attention jusqu'au portrait de Logan. « Je souhaite devenir médecin pour deux raisons. La première étant parce que je souhaite devenir utile pour les autres. J'aimerai aider ceux dans le besoin en soignant leurs maux, en les aidant dans leurs problèmes, en les accompagnant dans leur rééducation... c'est d'ailleurs ce qui m'a fait accepter ce combat. Et la seconde raison est... » elle se tut puis baissa les yeux. Mentir lui aurait-été inimaginable mais parler de sa maladie également. Cependant, elle venait d'entamer sa phrase, il fallait alors l'achever en bonne et due forme. « ...personnelle. Désolée. » conclut-elle en souriant gracieusement. Elle souhaitait aussi le devenir pour dédier sa vie aux autres. N'ayant plus guère de temps à vivre, autant la consacrer aux autres, pensa-t-elle. Bien qu'elle semblait désolée, elle resta souriante pour mieux faire passer son refus. Il fallait juste espérer qu'il ne le prenne pas mal et il n'y avait pas de raison, songea-t-elle.

Tout en discutant, la jeune femme avait déplié son éventail pour s'éventer à nouveau et ainsi chasser en partie la chaleur. Quelle canicule ! Elle voulut se mettre à l'ombre pour parler plus longtemps avec Logan mais son téléphone se mit à vibrer. Elle l'attrapa alors et le déplia pour l'observer. Un rappel ? Dans un soupire discret, elle se souvint qu'il était l'heure d'ingurgiter ses médicaments. « Dites moi, monsieur Atkinson, j'ai oublié quelques affaires au dortoir des Mentalis... cela ne vous dérange pas de m'accompagner ? Sauf si vous préférez partir, maintenant que vous avez eu ce que vous souhaitez. Je vous avouerai ne pas véritablement connaître l'académie, en plus. Je risquerai de me perdre. Cela ne vous dérange pas ? Et puis, comme ça, nous pourrions continuer la discussion. »


Elle mit en veille son portable qu'elle conserva entre ses mains puis observa de nouveau Logan avant de reprendre. « Vous l'avez rencontré où votre pokémon, d'ailleurs ? Il est vraiment étrange, vous savez... » demanda-t-elle en admirant le balbuto. Cela faisait peut-être trop de questions d'un coup ? De toute façon, il était trop tard pour se torturer la tête avec cela, les questions étaient déjà posées. Mais Colombe aurait certainement compris si son interlocuteur n'avait pas souhaité répondre à toutes ses interrogations.  
feat petit bambou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Mar 27 Juin - 21:55

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)

 

 


Elle me raconte un peu sa vie et je l'écoute en caressant doucement mon petit Terry. Une éducation assez stricte ?! Moi je vois genre marcher avec des livres sur la tête, manger avec des centaines de couvert différent, faire du violon, apprendre à danser et tout ça plus ou moins contre sa volonté. Ce doit être assez dur tout de même. Elle me regarde dans les yeux et commence à m'expliquer son choix d'avenir.

Tout ça est très intéressant. C'est donc une personne altruiste. C'est si rare de nos jours. Et ce serait pour ça qu'elle m'a aidée ? Vraiment gentille comme fille. Quoi elle à une deuxième raison ? Impressionnant.

Je la regarde impatient de savoir cette deuxième raison mais elle détourne la tête et semble triste un moment. Ce doit être une raison dure pour elle. Je m'apprête à aller la réconforter quand elle relève la tête avec un beau sourire en m’annonçant que c'est personnelle. Je reste sur ma faim c'est sûr mais je respecte son choix.

-Ne t'en fait pas va. Tu m'en a dis déjà beaucoup sur toi. Pour une première rencontre peut-être m'en as tu trop dis. Mieux vaut garder quelques secrets des fois c'est plus amusant haha. Moi aussi j'ai une raison personnelle à mon choix mais personne ici n'ai au courant même pas Ban.

Elle est amusante comme fille. Je la regarde se ventiler avec son éventail quand son téléphone vibre. Un message ? Un appel ? Je suis peut-être trop curieux. Le fait est qu'elle me demande mon aide, même si ce n'est pas explicitement dit, pour retrouver son chemin et la conduire à son dortoir. Je ne suis pas un expert des messages cachés dans les phrases et je pense que Colombe est trop naïve pour  faire passer un quelconque message caché.

-Il n'y a pas de souci d'autant que je vais aller voir ma petite Ana. C'est aussi une Menta. Très différente de toi. Elle a ses points positifs et ses défauts comme tout le monde mais je l'aime comme ça.


Elle éteint l'écran de son portable et me demande où est-ce que j'ai rencontré mon Balbuto. Je le regarde rapidement en espérant qu'il ne va pas encore me mettre mal à l'aise.

-Ban ? Je l'ai rencontré juste après mon Météno Vhiri, il à tenté de voler l'oeuf de mon Carvannah Nirvash et je l'ai capturé.

-(Ce que vous oubliez de dire c'est que je suis le cousin du grand monarque Aragan roi des Kaorines serviteur du Phaharon Apocalis au 42ème degré. Je me suis retrouvé suite à un changement climatique néfaste pour moi sur une île ô combien parfaite pour ma santé il n'y avait que sécheresse mais la nourriture se faisait rare. Si bien qu'un jour je vois mon Maître portant un œuf et ayant l'estomac dans le pic du bas j'ai décidé de le prendre afin de me rassasier mais l’œuf à éclot et ne sachant pas quoi faire j'ai été battu par un nouveau né et capturé par mon Maître. Si bien que je suis devenu le serviteur de mon Maître car c'est la tradition dans notre grande famille royale.)

-Merci Ban pour ces explications...

-(Et comme vous avez pu le constater vous même mon Maître ne sait pas encore bien se comporter avec la gente féminine et...)

-Baaan !! Espèce de … !


Soudainement il disparaît sans dire un mot . Tant mieux on pourra discuter plus tranquillement maintenant.

-Enfin bref on avance ?

Je lui sourie afin de la mettre en confiance et lui tend ma main. Puis je commence à marcher à ses côtés.

-Tu sais l'académie est vraiment grande ce n'est pas compliqué de s'y perdre. Et puis on est tous une grande famille je pense alors n'hésite pas à demander de l'aide à quelqu'un. Ah oui tu pourrais me tutoyer s'il te plaît je n'ai pas envie de vieillir trop vite ce serait perdre du temps. Surtout que je suis à peine plus vieux que toi j'ai que 16 ans. Ma taille est due à un excès d'hormone de croissance donc c'est tout à fait normal. Après tu fais comme tu veux.


Tout le long du chemin je lui explique comment j'arrive à m'en sortir avec tout mes Pokémons et surtout avec leur caractère différent. Voyant qu'elle souffre encore de la chaleur je demande à Elsa de la rafraîchir à nouveaux. Puis une idée me vient à l'esprit.

-Tant qu'on y est je vais te présenter Ana comme ça tu seras pas seule dans ton dortoir tu verras elle est vraiment mignonne, douce et gentille. Comme ça je fais d'une pierre deux coups.

A ce moment mon I-pok vibre à son tour. Je l'ouvre et regarde le message. Un message d'Ana disant qu'elle veut me voir pour discuter. Je tape une réponse rapide comme quoi je suis en route pour son dortoir avec une fille à lui présenter. Hop envoyé. Terry me montre à nouveau sa pierre brillante d'un rouge magnifique. Je la regarde de plus proche.

-Je pourrais la lui offrir ?


Terry acquiesce avant de me la donner. Super sympa Terry.

-T'es un chic Pokémon Terry.

Je me tourne vers Colombe.

-Maintenant on est presque arrivés. Mais dit moi tu te plais ici ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Mer 28 Juin - 21:35

Que l'acier retrouve ses ailes

Colombe écoutait attentivement les dires de son interlocuteur tout en hochant, par moment, la tête pour lui faire part de son écoute et de sa compréhension. Il l'avait écoutée avec attention lorsqu'elle lui adressait la parole, il est normal pour la demoiselle d'en faire de même. Et quand bien même l'écoute n'était pas réciproque, Colombe n'aurait pu s'aviser d'ignorer quelqu'un qui lui adressait la parole. Un fin sourire orna les lèvres de l'étudiante lorsque Logan remarqua son petit secret. Elle haussa alors une épaule mais ne dit rien. Elle ne savait pas si avoir des secrets étaient réellement amusant ou plutôt inquiétant. Dans tous les cas, pour que l'information soit conservée secrète, c'est qu'elle peut gêner. Donc, est-ce qu'avoir des secrets est réellement une chose amusante ? Voilà que Colombe parut dubitative sans pour autant cesser de l'écouter. Même son pokémon ne connaissait pas son secret ? Elle fut tout d'abord surprise mais comprit rapidement ; un tel phénomène en possession de l'un de ses plus grands secrets risqueraient de le mettre dans l'embarra, plus qu'à présent.

Son regard violacé percha son attention sur le portrait de Ban. Il se présenta enfin pour rectifier son dresseur. Un Pharaon..? Un-... Colombe peinait à le suivre. Que racontait-il ? Puis l'étudiante se souvint enfin ; certains pokémon sont des fossiles vivants. « Euhm, un Météno Vhiri, monsieur Atkinson ? Qu'est-ce que c'est ? » demanda-t-elle innocemment puis elle réfléchit. Dans un sourire amusé, Colombe pensa que cette rencontre devait être la plus improbable qui existait. Quoi qu'il en était, la nouvelle étudiante fut soulagée lorsque son interlocuteur accepta sa proposition. Elle ne souhaitait pas se perdre dans l'académie, surtout pas sous cette chaleur. Même si elle ne paniquait pas rapidement, Colombe ne souhaitait pas prendre un malaise sans que personne ne puisse l'aider. Dans un battement de cils, la colombe s'extirpa de ses rêveries. « Oh, votre petite-amie est également dans le dortoir des Mentali ? Je ne connais encore personne, lorsque je suis arrivée, les dortoirs étaient exceptionnellement vides à cause de la chaleur. Ana est donc son prénom ? » demanda-t-elle tout en arquant l'un de ses sourcils pour marquer son interrogation. « C'est un prénom bien mignon que voilà. » Lorsque Logan tendit sa main en sa direction, Colombe comprit cette approche d'une différente façon. Avec douceur, elle enroula ses bras autour de celui de son interlocuteur, le prenant pour un gentilhomme qui offrait volontairement son bras pour la guider.

Colombe cessa ensuite sa gestuelle ; sans brusque, son éventail s'immobilisa puis, sous l'impulsion des fins doigts de la demoiselle, il se replia sur lui même, dissimulant le tissu blanc qu'il revêtait. « Que je vous tutoie..? » Il semblait lui avoir demandé la lune ; la demoiselle était stupéfaite. « O-oh... euhm... je veux bien essayer, vous savez ! Enfin, tu sais-... mais... mes habitudes me rattrapent toujours et vouvoyer les autres devient alors difficile. Mais je ferai un effort, pour pas que vous vous sentiez plus vieux qu'en réalité. » elle sourit avec douceur puis marqua un temps. Soudainement, son visage parut désolé. « Enfin "tu" ! Navrée... »

Le duo se rapprochait de l'académie qui devenait de plus en plus imposante. Colombe n'avait jamais réellement pris le temps d'admirer la splendeur de l'école et, tout en écoutant les dires de Logan, elle détaillait l'établissement scolaire. « Un excès d'hormones de croissance ? Oh, j'espère que ce n'était pas douloureux. Parait-il que certains ont des problèmes osseux à cause de cela. Je l'avais étudié dans mon ancien lycée. » A la manière d'une princesse et de son servant, le duo avançait lentement mais sûrement jusqu'à l'académie pour pénétrer dans l'enceinte de l'établissement. Colombe lui accordait toujours son attention et elle semblait intéressée par ce qu'il disait. « Me présenter ? Oh..! J'espère que nous nous entendrons bien, alors ! Certaines personnes n'apprécient pas toutes mes manières et... enfin, j'imagine pouvoir comprendre leur ressenti. » Mais alors qu'ils étaient sur le point de refermer la porte d'entrée, le pokémon de monsieur Atkinson venait d'attirer son attention en lui tendant un étrange objet. Une pierre d'un rouge éclatant brillait sous les rayons lumineux du soleil. Coincée entre les petites pattes avant de la créature, elle souhaitait l'offrir à son dresseur. Cette attention entre dresseur et pokémon toucha l'étudiante qui ne put empêcher ses lèvres de s'animer dans un sourire joyeux. « Votre pokémon est adorable ! »

Enfin, Logan venait de lui poser une question après avoir récupéré son présent. « Si je me plais ici..? Je ne suis arrivée que ce matin, vous savez. J'ai encore du mal à me projeter et je ne connais encore personne. Il est peut-être un peu trop tôt pour dire si je me sens bien, ici. En tout cas, l'île est splendide. Et, du peu que j'en ai vu, l'école renferme également ses splendeurs ! Le parc est très agréable et puis, nous sommes à proximité de tout. Je trouve cet établissement idéal, j'espère maintenant m'y sentir chez moi. » dit-elle sans se détacher de son sourire immortel.

Le duo avançait encore avec lenteur mais s'approchait néanmoins du dortoir des Mentali. Colombe prit soin de mémoriser le parcours emprunté. « Et vous, monsieur Atkinson ?Vous vous sentez bien ici ? Je suppose que, pour avoir finalement trouvé l'amour, c'est que oui. Vous êtes ensemble depuis longtemps ? Enfin, arrêtez moi de suite si je deviens indiscrète, je ne m'en rends pas forcément compte. »

Après quelques secondes de silence, Colombe se reprit subitement. « Enfin, désolée, mes habitudes ont encore eu raison de moi ! »
     
feat. petit bambou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Jeu 29 Juin - 14:11

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)

 

 


Je l'écoute raconter ses impressions sur l'académie et sur l'île toute entière. C'est vrai qu'elle n'est arrivée qu'aujourd'hui alors elle n'a pas du voir grand chose si ce n'est le lac Corail. Tout les nouveaux élèves répondent à peu près la même chose. Ce qu'elle dit tout le monde le pensent un jour ou l'autre. Elle y espère trouver un chez soi, une seconde famille quoi.

-Tu sais personne ne te voudra de mal. Je veux dire tu es belle gentille et aimable. Je ne vois pas qui pourrait être méchant avec toi. Mais je doute que tu rencontre des gens comme toi aussi... distinguée.

Elle me pose une question, tout ce qu'il y a de plus normal, avant d'enchaîner sur d'autre question en rapport avec ma relation avec Ana puis s'excuse aussitôt. Je rougis légèrement car elle ressemble à une vrai fille normale et non à une prof comme ce que je pensais il y a peu.

-Ne t'excuses pas il n'y a pas de mal à être curieuse à ton âge. Mais pour être franc il y a une époque où je voulais abandonner mes Pokémons car je pensais les faire trop souffrir. Mais ils m'ont fait comprendre qu'il m'aimait. Si ils n'avaient pas étaient là je pense que je ne serais plus ici. Mais maintenant, oui, je m'y plaît. Non seulement j'ai mes Pokémons avec moi mais j'ai aussi des amis sur qui je peux compter comme Haru un Phylali super sympa et à qui j'accorde ma confiance et, comme tu l'as soulignée, je suis en couple avec une fille superbe. Ça doit faire bientôt deux mois que l'on sort ensemble. En fait je lui avait dit que je ne pouvais pas être en couple tant que Speedy ne volerait pas par compassion pour elle. Mais elle m'a dit que je devrais être heureux alors on s'est embrassé et on a plus voulu se quitter. Je ferait un petit tête à tête avec elle dans un restaurant romantique quand Speedy revolera mais chut ça doit rester secret.

Je lui fait des confidences comme ça alors que je l'ai à peine rencontrée aujourd'hui mais étrangement elle me met en confiance. Puis un flash de souvenir se dévoile à moi. Je sors une Pokéball et la lance devant nous avant que mon Météno n'en sorte et gravite autour de nous.

-Tu m'avais demander ce qu'est un Météno et bien c'est cette boule flottante avec sa carapace. Et Vhiri c'est son petit nom. Tant qu'a faire...


Je lance une seconde Pokéball et Phoën mon Héricendre apparaît et bâille un coup.

-Et lui c'est mon Héricendre il est encore tout jeune et assez timide avec les inconnus. Il à mit beaucoup de temps à m'accepter.

A peine ai-je prononcer ses mots qu'il se met derrière ma jambe accroché à mon pantalon et se met à créer des flammes sur son dos. Je l'attrape dans mon bras libre, faudrait pas se montrer grossier envers Colombe quand même, délicatement et le calme en le balancant comme un bébé humain.

-Chut je veux te présenter la jolie dame à mes côtés. Tu vois elle est pas méchante. Va jouer avec Terry et Elsa si tu veux.


Je l'embrasse sur son petit nez avant de le poser au sol. Il s'en va plus loin avec Elsa et Terry pour batifoler dans la neige que Elsa créer sans problèmes. Une vrai bande de gamin avec moi comme père. Je rappelle Vhiri dans sa ball et recommences à discuter avec Colombe.

-Ah oui avant d'oublier.

Je m'arrête de marcher un moment et écrit sur un bout de papier mon numéro d'I-pok et le lui tend.

-Tiens si jamais tu as un problème n'hésite pas à m'appeler que ce soit pour de l'indication pour les cours pour se faire un pique-nique ou juste pour discuter.

Nous continuons d'avancer tout en ayant une conversation animé jusqu'à ce que je m'interroge sur sa vie sentimentale.

-Je ne voudrais pas t'importuner ou quoi que ce soit d'autre mais tu as quelqu'un que tu as laisser chez toi. Pas un truc forcé que tu hais et dans lequel tu as plus de mépris que de sentiment mais un vrai amour sincère. Même interdit ou secret. Promis je le répéterais pas.


J'avais encore des tas de question à lui poser avant d'arriver sur son dortoir mais une question par une question est déjà un bon début.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 0
Jetons : 296
Points d'Expériences : 87

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Ven 30 Juin - 12:36

Que l'acier retrouve ses ailes !

Personne ne lui voudra de mal ? Colombe parut un instant dubitative. Elle se disait qu'il n'y avait pas forcément besoin de de raison pour faire du mal à autrui. Après tout, si certaines personnes sont vicieuses et méchantes, c'est qu'elles prennent plaisir à semer le trouble dans leur entourage. Ou pour d'autres raisons, certainement, mais Colombe n'était pas forcément d'accord avec ce que pensait Logan. Au vu de ses manières peut-être trop exagérées et de son vocabulaire recherché, elle pouvait être sujette à de nombreuses moqueries. Mais elle haussa une épaule et se contenta d'écouter. Après tout, il ne devait pas forcément avoir tort. Il est vrai qu'elle était gentille et aimable ainsi que-... belle ? Venait-il réellement de complimenter le physique, à nouveau, de la colombe ? Cette dernière rougit à nouveau, laissant transparaître des joues roses. Cela faisait tout de même beaucoup de compliments pour une première rencontre. D'une voix gênée, Colombe gratifia les compliments émis par son interlocuteur : « Oh, eh bien... merci beaucoup pour vos gentils mots, monsieur Atkinson. Cela me touche, vous savez. » Colombe se contentait de détailler du regard le couloir qu'elle traversait en compagnie du dévoué, s'accordant, par moment, le droit de contempler l'extérieur de l'établissement à travers les fenêtres.

Abandonner ses pokémon ? Colombe l'écoutait attentivement alors qu'il énonçait son récit. Pourquoi aurait-il souhaité abandonner ses pokémon ? et surtout, pourquoi avait-il l'impression de faire souffrir ses amis ? Colombe ne sachait trop quoi penser et, pour ne pas paraître impolie, elle ne dit rien et poursuivit son écoute calme. Après tout, il devait certainement penser cela suite à ses duels. Il est vrai que, pour une première rencontre, cela faisait beaucoup de confidence ; voilà qu'il se mettait à parler de sa dulcinée après avoir évoqué son ami ; Haru. Elle retiendra ce prénom, ne sait-on jamais, peut-être allait-elle le rencontrer plus vite que prévu ? Météno... Vhiri ? Il venait enfin d'aborder ces deux étranges mots. L'un était donc la race du pokémon et l'autre son surnom ? Colombe pensait sincèrement qu'un « Météno-Vhiri » était l'expédition qu'il avait menée, et qui l'avait donc poussé à rencontrer son balbuto. L'étudiante en parut toute étonnée et s'en voulut presque d'avoir compris aussi maladroitement son interlocuteur. Cet étrange boule flottante, logée dans une carapace aussi dure que la roche, n'avait pas l'air très expressive. Son regard violacé figea ensuite son attention sur l'héricendre. Quelle adorable créature ! Et son air craintif amplifiait cette impression. Elle lui accorda un doux sourire, espérant se montrer rassurante à ses yeux. La demoiselle ne voulait pas paraître agressive et ne souhaitait surtout pas effrayer l'hérisson de feu. Ils avaient l'air de bien s'entendre et Colombe adoucit son visage dans un autre sourire. Il ne mentait pas en disant que ses pokémon lui firent comprendre qu'ils l'avaient adopté.

Logan se figea ensuite et Colombe relâcha son bras pour qu'il puisse retrouver sa pleine liberté. Que faisait-il ? voilà qu'il écrivait à présent sur un bout de papier. Colombe patienta alors calmement et sans faire de bruit, comme à son habitude, jusqu'à ce que son interlocuteur revint à elle. Il lui tendait le fameux bout de papier. D'un regard surpris, elle l'attrapa à l'aide de ses fins doigts puis le retourna pour en découvrir son contenu. Un numéro de téléphone ? L'étudiante redressa alors son regard pour observer l'étudiant qui frôlait les deux mètres. « Oh merci beaucoup, monsieur Atkinson ! C'est très gentil de votre part. Je vous rentrerai lorsque j'aurai regagné les dortoirs, d'accord ?Merci beaucoup en tout cas, si j'ai besoin de quoi que ce soit, je n'hésiterai pas à vous appeler. » Colombe gratifia à nouveau son interlocuteur par un franc sourire. Elle semblait contente d'avoir trouvé une personne qui n'hésitera - peut-être - pas à lui venir en aide. Et cela la rassura. Quelque part, elle ne se sentait plus aussi seule. Car même si elle avait Grâce qui lui tenait compagnie, elle aussi ne connaissait pas les lieux. Elle plia soigneusement le bout de papier qu'elle conserva entre ses doigts tout comme son éventail replié. De son bras libre, elle l'enroula de nouveau autour de celui de Logan qui le lui avait certainement tendu. À nouveau, le duo reprit leur route jusqu'au dortoir des Mentali.

« Mh, vous voulez savoir si j'ai délaissé derrière moi des personnes que j'aimais en venant ici ? Alors, mes parents oui. C'est toujours difficile, surtout à notre âge, que de nous séparer de nos parents pour vivre en internat. Mais entendre leur voix tous les soirs suffit à apaiser mes craintes. Et puis cela me fait plaisir de leur raconter mes journées. Je sens qu'ils m'écoutent, qu'ils s'intéressent et qu'ils ne souhaitent que ma réussite même si la distance les afflige également. Mais j'imagine que vous vouliez parler d'un petit-ami ou d'un ami ? Eh bien... non ! Je n'ai jamais connu l'amour. Il faut dire que je ne m'y intéresse pas forcément. Enfin, il y avait bien ce garçon, à Sinnoh, qui était un vrai gentilhomme mais nous n'avons jamais eu la chance de réellement discuter... alors mon cœur a tout simplement cessé de battre pour lui et nous nous sommes tous deux oubliés. Il ne s'est jamais rien passé entre nous car nous habitions trop loin l'un de l'autre et je suppose que notre différence d'âge jouait aussi. Il allait avoir dix-huit printemps alors que j'allais en avoir quinze. C'est dommage je trouve mais j'imagine que si la vie ne nous a pas donné cette chance, c'est que nous étions finalement pas faits l'un pour l'autre. Enfin, je me rends compte que ça fait déjà trop longtemps que je parle. » conclut-elle d'un air gêné. « Je n'aime pas trop m'étendre sur ma vie, je préfère écouter celle des autres. Elles sont bien plus palpitantes, croyez moi ! » fit-elle en ricanant très brièvement, certainement sous la gêne éprouvée.

Le duo n'était désormais plus qu'à quelques pas du dortoir.
feat. petit bambou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6418-446-le-vol-de-la-colombe-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6420-colombe-turner-mentali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1603
Points d'Expériences : 1275

MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   Lun 3 Juil - 10:54

Que l'acier retrouve ses

ailes


Colombe Turener (petit oiseau)




Je l'écoute paisiblement raconter un peu sa vie. Ses difficultés à quitter ses parents et sa proximité avec eux malgré la distance qui les séparent. C'est beau tout de même. Une jeune fille qui tient fortement à ses parents. Moi aussi j'y tiens mais je ne les préviens pas chaque soir de ma journée. Parfois je ne donne pas de nouvelle pendant plusieurs semaines. Je sais qu'ils s'inquiètent mais ils doivent comprendre que dans peu de temps je n'habiterais plus chez eux. J'ai envie de vivre ma vie. Et pas forcément au crochet des autres. Je veux voler de mes ailes. Mais bon pour l'instant je suis mineur donc ça pas se faire de suite.

Ah elle n'a jamais rencontré personne... C'est dommage pour elle de ne pas s'y intéressée car quand on est amoureux on est comme sur un petit nuage et on est tellement heureux. On sent qu'on peut tout réussir même les choses impossible. On à des ailes. Pour ma part elles seraient aussi grande que celle des archange eux-même. Longues et puissantes. Ah si en fait elle à rencontré un gars. Mais d'après elle suite à une distance trop éloigné et un écart d'âge trop important ils auraient cesser de se voir et comme elle n'a pas pu ou pas réussi à discuter avec lui elle n'a plus eu de sentiment à son égard. C'est bien dommage. Sans doute une chose que je pourrais pas comprendre chez les nobles. Je voulais lui dire ma façon de penser mais je me retient au dernier moment. Peut-être qu'en vérité elle en souffre et qu'elle ne le dit pas. Je n'ai pas envie de remuer un couteau dans une plaie. C'est pas mon genre. Mais bon ça me fait chier pour elle.

Elle à l'air gênée de raconter sa vie et dit préférer écouter celle des autres. La-dessus je la comprend mais je ne trouve pas que sa vie soit plate quoique avoir un serviteur qui dit ce qu'elle doit faire à longueur de temps doit l'user.

-Tu sais ce n'est pas bien grave ça prouve que t'es bavarde c'est bien. Et...

Soudain le dortoir des Mentalis nous fait face dans toute sa splendeur. Je lâche le bras de Colombe et m'avance devant les portes de ce bâtiment. Je m'incline devant elle.

-Bienvenue dans vos appartements Mademoiselle.


Je me relève et rigole d'un rire chaud avant de revenir vers elle et de récupérer son bras. Je toiurne mon visage vers elle.

-On y va ?

L'accompagnant tel un cavalier de soirée dansante nous pénétrons dans ce lieux encore peu connu pour moi. Je lui tiens la porte et rentre dans le repère des Mentas


A Suivre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.   

Revenir en haut Aller en bas
[Achevé] Que l'acier retrouve ses ailes.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: archives :: Les Archives :: Année 4 :: RP-