Partagez | .
Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 0
Points d'Expériences : 100

MessageSujet: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mar 11 Juil - 10:18

Never underestimate a crush


6 Juillet - 18h et plus. Aelita a sa guitare chez elle et fait quelques notes.




Dix-sept heures. Aelita est rentrée chez elle. Elle a prit son temps, ses pieds étant un peu en compote après sa marche avec Érika. Elle laisse sa Goupix marcher a coté d'elle. La petite renarde est contente de pouvoir gambader autour de sa dresseuse. Vu son repos qu'elle a eu, elle a l'air tout requinqué. Aelita est contente de voir ca.

Dix-sept heures et dix minutes, Aelita rentre chez elle. Elle raconte sa journée a ses parents, le fait qu'elle s'est déjà fait une amie. Les glaces qu'elle s'est enfilée plus tot dans la journée. Ses parents avaient l'air blasés. Elle rigola et alla se changer. Elle tomba le short, la culotte, et le haut complet. Elle alla mettre ses habits au sale et enfila un maillot de bain. Il fait chaud, autant mettre le moins, tout en etant mignonne.

Dix-sept heures et vingt minutes. Aelita a fini de se battre avec le noeud du haut de son bikini. Elle enfila le bas et se mit assise sur son lit. Elle se releva, ayant oublié de brancher l'ampli a la prise associé. Elle brancha la guitare dessus et joua quelques notes pour commencer. Elle verifia le bon fonctionnement du duo, toujours a bas volume.

Sa goupix s'était allongée son oreiller et dormait. Elle savait que sa Pokémon ne serait pas génée par sa musique, mais elle décida de mettre le volume juste un peu plus fort, sans aller dans le cent pour cent de puissance.

Dix-sept heures et quarante minutes, les parents filent. Apparement, ils ont un apéritif avec des amis a eux, et ca commence tôt. Très bien, elle sait ce qu'elle se preparera ce soir. Heureusement que sa mère lui a apprit la cuisson des pates. Elle continue de jouer de la musique. Elle joue plutot aleatoirement. Des mélodies qu'elle a déjà joué, ou d'autres qu'elle improvise sur le moment.

Une mélodie lui trotte cependant sur la tête, a force de faire de la musique, on melange souvent les notes. Elle reflechit aux notes et note sur une partition, rapidement, les notes qui lui viennent. Sans faire gaffe aux erreurs potentielles.

Dix-huit heures. Ding Dong. Ca ca vient pas de sa guitare. Mais de chez elle. Elle se dirigea vers la porte, sans meme mettre un short ou un t-shirt, juste en restant en maillot. De toute facon, elle est Alolienne. C'est de notoriete publique que les aloliens sont peu vétus. Fait chaud bordel. Elle alla ouvrir la porte.


Code by Joy



Spoiler:
 


Dernière édition par Aelita Hope le Mer 19 Juil - 17:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6442-448-aelita-hope-a-time-for-heroes-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 5
Jetons : 0
Points d'Expériences : 69

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mar 11 Juil - 13:59


L'heure n'était plus à tenter d'apprivoiser son  Picassaut.
De plus, ce dernier paraissait un cas désespéré, tout occupé qu'il était à tourner autour de la tête de Salomé sans se soucier de ses injonctions, un gravillon coincé dans son bec entrouvert. Dix-huit heures sonnaient déjà, Salomé se rappelait qu'elle avait rendez-vous avec la famille Hope pour s'installer chez eux, en compagnie d'autres étudiants de l'Académie sûrement, et pouvoir enfin se mêler à cette classe d'été.
Elle n'avait pas longtemps à marcher, le hasard avait voulu que ses pas incertains la dirigent presque instinctivement vers la masure qu'elle apercevait. Une maison banale, semblable à des milliers d'autres. À la différence que c'était le nom de ses hôtes qui était purement et simplement indiqué sur la boîte aux lettres, au lieu d'un autre. Elle ne s'attarda pas davantage et gravit les marches du perron. Elle porta un regard vers son starter toujours en liberté. Sûrement la politesse aurait-elle souhaité que ce Pokemon rentre dans sa pokéball mais la rouquine avait fait une promesse à l'oiseau. S'il lui était impossible d'offrir la liberté à cet animal alors qu'ils étaient hors de l'école et que les contraintes ne fourmillaient pas, elle ne donnait pas cher de son état une fois les cours commencés.

Elle n'eut pas besoin de sonner ; le Picassaut s'en chargea pour elle, du bout du bec, tambourinant la sonnette avant de reprendre son tour circulaire au-dessus de son crâne, comme si de rien n'était. La gitane pesta avant de remarquer que le silence s'était fait imposant là où quelques minutes auparavant elle avait cru entendre une mélodie surgir. Peut-être son cerveau lui jouait-il des tours.

La porte s'ouvrit enfin. Et quelle ne fut pas sa surprise de voir une enfant à peine plus âgée qu'elle se tenant sur le seuil ! Salomé ne se formalisa pas de sa tenue peu incline à l'invitation – un bikini orange à pois qui laissait présager que la demoiselle ne s'attendait pas à recevoir de la visite – et se contenta de l'observer dans le vert de ses yeux. Ses cheveux blonds qui rappelaient le soleil lui tombaient au ras des épaules et la présence de cette fillette lui laissait croire qu'elle s'était trompée d'adresse. Peut-être plusieurs familles Hope habitaient-elles ici ?

— Bonjour... Je suis bien chez les Hope ?
commença-t-elle, je suis Salomé Cobal et c'est l'Académie Lansat qui m'envoie pour heu... être logée chez l'habitant... Enfin chez vous... Ici.

Le Picassaut choisit ce moment pour abandonner son caillou pile sur le crâne de la nouvelle venue. Il ne risquait pas de tuer qui que ce soit avec un projectile aussi ridicule mais ce n'était certainement pas une manière de traiter la fille de ses hôtes ! Mais il était encore temps pour lui avouer qu'elle s'était trompée d'adresse et qu'elle avait tout faux depuis le début de la journée !

— Pardon, pardon, je suis confuse et désolée ! J'ai obtenu ce Pokemon depuis moins d'une semaine et je crois qu'il n'est pas encore très habitué à ma présence, ni même à celle des autres...

La vérité, c'était qu'il manquait surtout un cerveau à ce Picassaut, toute personne pouvait le comprendre au premier coup d’œil. Mais inutile d'envenimer la situation pour l'heure. Se confondre en excuses, d'abord. Tenter d'entrer ensuite, du moins si c'était bien là que Salomé allait devoir passer tout son été.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 0
Points d'Expériences : 100

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mar 11 Juil - 15:45

Never underestimate a crush


6 Juillet - 18h et plus. Target Acquired.




Aelita ouvre la porte et croit buguer pendant une seconde. Oh putain la belle-gosse. Elle a eu un coup de coeur dessus. Elle la trouve juste trop belle. Elle se contente d'observer son visage et de le memoriser dans un coin de son coeur. Elle est amoureuse.

Point positif, c'est une fille de son age et pas un ou une adulte, elle regrette moins d'être en maillot de bain. Bon, elle montre une partie de ses seins, mais ca pourrait être pire. Elle pourrait être face a un homme.

Elle reprit ses esprits quand un foutu piaf lui lacha un caillou sur la tête. Elle se frotta la tete et leva la tête vers l'oiseau de malheur. Elle soupira avant de se reconcentrer vers la demoiselle au joli visage, qu'elle avait qu'a moitié écouté. Elle se rappelait des infos importantes et refaisait la discussion rapidement dans sa tête.

Salomé Cobal, Lansat, hebergement. Elle palit interieurement quand elle se rendit compte qu'elle avait totalement oublié de preparer tout. Et ses parents surement aussi. Quelle conne, elle y pensait tout le temps en plus, elle était préssée de rencontrer une nouvelle jeune fille en plus. Et heureusement, car sa patience a été recompensée.


- Oui ! Je m'en rappelle, excuse moi, avec l'arrivée de mon Goupix, et la confirmation de mon inscription a l'académie, j'avais completement oublié tout ca ! Je t'en prie ! Entre !

Elle se decala pour la laisser entrer et ferma la porte derriere elle, l'aidant a rentrer les bagages. Elle était rouge de gène en se rendant compte de ses oublis. Elle lui fit visiter sa maison, les points importants surtout, comme le salon, la cuisine, les toilettes, la salle de bain, sa chambre a elle, qu'elle partagera avec Salomé

- Tu as du voir mon nom, moi, c'est Aelita ! On partagera ma chambre. Mon matelas est grand, donc au pire, on le mettra par terre et on dormira comme ca, sur le matelas?

Elle semblait un peu hyperactive, a proposer des trucs, a se justifier. Elle rougissait de plus en plus, et son visage se fermait d'autant plus. Elle était ultra désolée de la connerie qu'elle a faite en oubliant de preparer son arrivée, et ca se sentait. Elle prit au final son courage a deux mains et se tourna vers elle, baissant un peu le regard vers le sol.

- Je suis vraiment désolé.. On s'était dit qu'on préparerait ma chambre pour t'accueillir, et un repas typiquement d'Alola aussi... Mais on a pensé a d'autres trucs, et ca nous est sorti de la tête. Désolée...

La petite Goupix, qui avait pas quitté son oreiller, glapit un peu en voyant Salomé. Elle descendit de son coussin et se mit assise a coté de sa maitresse. Reniflant de loin la petite. Elle glapit en regardant Aelita et frotta sa tete contre sa cheville. Aelita lui gratta derriere les oreilles et elle s'allongea sagement

- Je te presente ma Goupix. Ishiyama ! Mon trésor, je te presente notre nouvelle arrivante dans la maison, Salomé ! Dit bonjour a Salomé !

- PIX !

Aelita sourit a Salomé et l'invite a reprendre la visite. Elle alla chercher ses valises et les amena dans sa chambre. Elle est très serviable, et encore plus quand on voit sa connerie du jour. Donc elle se fait rattraper comme elle peut.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6442-448-aelita-hope-a-time-for-heroes-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 5
Jetons : 0
Points d'Expériences : 69

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mar 11 Juil - 18:29


Il y eut un léger flottement. Flottement que le Picassaut tentait de remplir comme bon lui semblait, à grands renforts de cris aigus et perçants. Viendrait un jour où Salomé devrait tenter d'éduquer au mieux son starter. Dire que certains êtres paraissaient s'en sortir mieux avec des Pokemons sauvages qu'avec d'autres capturés. Elle se souvenait de Sheeana et de son don pour attirer les Abo du coin à l'aide de son instrument de musique. Elle se souvenait de Granny qui s'entourait de son vieux Xatu pour prédire l'avenir. Et elle, Salomé Cobal, qu'avait-elle ? Un Picassaut tout juste bon à faire des cailloux son repas. Mais l'heure n'était pas aux réminiscences et déjà la blonde paraissait reprendre pied avec la réalité, lui expliquait qu'ils avaient purement et simplement oublié sa venue. Il n'était pas trop tard pour qu'elle s'en aille. Si ?

— Toi aussi tu es de Lansat alors ? Tu es la première étudiante que je rencontre... Enfin, la première avec qui je parle car j'en ai croisé pas mal chez le Collectionneur aussi... Mais au moins tu n'as pas eu besoin de quitter ta famille pour cette stupide classe d'été.

Le ton était donné. Glacial. La rouquine avait encore en travers de la gorge la décision de son père. Lui avait décrété qu'elle se devait de se forger un avenir dans cette stupide académie. Et plutôt que d'attendre la rentrée de septembre, il avait cru bon de l'envoyer sur cette île perdue, loin de tous. La gitane vivait cette décision comme une punition. Tout n'était que châtiment autour d'elle, y compris l'obtention de ce starter tout juste bon à lui attirer des ennuis, complètement inutile. Elle ne se voyait aucun futur à l'académie mais il lui faudrait au moins essayer car l'échec ne serait pas permis aux yeux de son paternel. Stupide citadin.

Salomé suivit Aelita qui paraissait surexcitée à l'idée d'avoir une invitée. Sa valise roula derrière elle avant que tous ne montent en direction de la chambre de Aelita. Entre les deux humaines, le Picassaut et maintenant le Goupix assoupi, cela faisait du monde pour une seule pièce ! La demoiselle avisa la couleur peu commune du Pokemon et décida d'interroger son hôte là-dessus :

— J'ai déjà vu des Goupix sauvages mais jamais un seul comme celui-ci... C'est ça, ce qu'on appelle un Pokemon chromatique ? demanda-t-elle pleine de curiosité, ne t'en fais pas pour le matelas, je me contente de peu pour dormir, s'il fallait, je dormirais même au sol !

N'était-ce pas déjà arrivé par le passé ? Il n'était pas l'heure de parler de soi à cette fille qui n'était encore qu'une inconnue aux yeux de Salomé.
Elle ne se formalisa pas du nom du Goupix. Il allait falloir qu'elle s'habitue à entendre des surnoms donnés aux Pokemons à tort et à travers. Déjà à Alola puis dans l'académie. Tout le monde ne pouvait pas avoir reçu une éducation semblable à la sienne et avoir en horreur le fait de baptiser un Pokemon.

La voyageuse tendit son bras pour que son Pokemon vienne se poser sur son avant-bras, comme elle avait vu certains faire depuis son arrivée sur l'île. Le Picassaut ne se fit pas prier, ses serres griffant la peau nue de Salomé.

— J'espère que ça ne dérangera ni toi ni tes parents si je laisse ce Pokemon en liberté, loin de sa pokéball... C'est que j'ai horreur de ça, les pokéballs, ce n'est pas quelque chose qui se fait chez moi... Si jamais il laisse des saletés, je m'occuperais de nettoyer, n'aie crainte !

Parce que les Pokemons aussi faisaient caca.

La rouquine observa un peu plus la pièce, détaillant la chambre dans laquelle elle passerait ses nuits. Elle n'avait guère l'habitude de vivre en maisons, pour elle son quotidien se résumait à des caravanes et à voir de nouveaux paysages le long des routes au quotidien. Pour une fois, le temps de deux mois, elle vivrait dans la peau d'une sédentaire. Cela l'épuisait déjà.

— Est-ce qu'on attend encore quelqu'un ?

Parce qu'à deux ici, c'était quelque chose que la dresseuse pouvait concevoir. Mais à trois... Cela promettait d'être folklorique si c'était le cas. Enfin, elle aurait bien le temps de se rendre compte si une tierce personne souhaitait se joindre à elles.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 0
Points d'Expériences : 100

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mar 11 Juil - 19:52

Never underestimate a crush


6 Juillet - 18h et plus. Target Acquired.




Aelita était pale, elle était tellement en train de culpabiliser par rapport a son erreur concernant l'oubli. Elle le vivait extremement mal. C'est la pire journée de sa vie enfin de compte. Quelle tristesse. Elle va pas se faire detester par son crush d'entrée de jeu.

Pour le coup, elle avait vraiment envie de pleurer. Pas de tristesse et par la cause d'un coeur brisé d'avance. Noooon. Juste de honte. Elle essayait de faire bonne figure pour le premier jour, mais elle en chiait. La, c'était le pire moment de solitude pour elle. Entre un accueil glacial et des refus d'aide qu'elle se mange dans la face. Quelle joie.

Elle inspira un coup, discretement. Elle devait reprendre sa contenance. C'est pas la première fois qu'elle se fait engueuler. Aelita, un peu de sérieux s'il te plait. Elle reussit plutot facilement et allait répondre a ses questions a la suite. Maintenant qu'elle allait mieux. Elle était toujours pale, mais ses émotions se sont prit assez de baffes pour être calmées.


- Alors dans l'ordre... Pour ma Goupix qu'elle prit dans les bras. en fait, les Goupix d'Alola ont tous cette couleur la ! De ce que j'ai compris d'un ami, avant, ils étaient orangés, puis, ils se sont adaptés a leur environnement, et sont devenus de type Glace ! Hein? Tu veux lui montrer?

Goupix descendit des bras d'Aelita et vint trouver un coin. Elle lanca une petite attaque Poudreuse vers le sol, faisant apparaitre de la neige, comme son nom l'indique. Elle tourna ensuite la tête vers Aelita, fière. Aelita lui adressa un grand sourire et leva les pouces dans sa direction.

- T'es la meilleure ! Ensuite, en ce qui concerne le lit... S'il te plait. J'insiste. Je te donnerais ton matelas, tu es mon invitée, tu ne devrais pas dormir par terre. S'il te plait... J'ai pas été cool avec mon oubli de tout a l'heure... Je le sais, je suis vraiment désolée.. Et ses yeux se dirigèrent vers le sol. Aelita regarda le sol, elle était vraiment pas fière.

Je ne veux pas qu'en plus, tu deteste le reste des vacances, en dormant sur le sol. Ca ne se fait pas... Je veux que tu sois bien pendant tout le temps où tu es chez moi. Si tu veux, je dormirais même sur le canapé. Si tu le veux. Elle leva le regard vers ses yeux, elle la regardait droit dans les yeux, elle était on ne peut plus sérieuse dans ce qu'elle demandait. Elle était totalement prête.

Elle la regardait un peu, esperant, priant pour qu'elle accepte sa proposition, ca la rendait triste qu'elle veuille se sacrifier pour SON confort. Elle prit un air moins implorante et plus normale, bien que son teint semble être toujours aussi pale, comme si le mauvais début la stressait au plus haut point.


- Enfin, pour ton picassaut, fait. Aucun de mes Pokémons ne verra une Pokéball, sauf pour passer de l'état sauvage a l'état Ami. Et elle insiste particulièrement sur le mot "Ami" Tu verra tout les jours Goupix gambader dans la maison et le jardin, tout comme des possibles Pokémons que je pourrais avoir après. Et pareil dans l'Académie d'ailleurs, ils seront souvent pret de moi, autant que possible.

Et elle recommenca a lui sourire. Elle était vraiment sincère. Aelita voulait vraiment lui faire une bonne impression. Être appréciée. Avoir une amie, une amie sur qui compter. Elle avait vraiment peur que ce début fasse que Salomé la deteste. Elle avait été honnete dans ses actions, et maintenant, elle priait pour que le resultat soit positif pour elle.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6442-448-aelita-hope-a-time-for-heroes-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 5
Jetons : 0
Points d'Expériences : 69

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mar 11 Juil - 22:58


Du rosé, Aelita venait de virer cachet d'aspirine. À croire qu'elle avait vu un spectre errer dans le coin. Mais rien. Etait-ce l’attitude de Salomé qui l'avait inclinée à perdre toutes couleurs ? Il en fallait plus pour la rouquine pour se laisser abattre, il en fallait plus pour tous ceux de son peuple mais il faut croire que ce n'était pas le cas de la population d'Alola. Les gens d'ici semblaient avoir un don pour créer des histoires à partir du néant. Il y aurait tout un livre à écrire là-dessus.
Mais la gitane reporta son attention sur le Goupix. L'explication de la blonde lui plaisait et lui convenait totalement. Elle aurait pu lui raconter n'importe quoi que cela aurait été du pareil au même aux yeux de Salomé ; elle l'aurait cru sans équivoques.

— Fascinant... commenta-t-elle du bout des lèvres, est-ce que Goupix est le seul Pokemon à avoir... muté comme ça ?

Peut-être existait-il un Picassaut d'Alola ? Non, c'était une idée complètement stupide, le Picassaut était déjà originaire d'Alola, il ne pouvait pas posséder une forme secondaire en plus de celle-ci. Ce dernier frissonna devant l'attaque Poudreuse du Pokemon glace. Il était pourtant éloigné du starter, perché qu'il était sur l'avant-bras de Salomé, mais force était de constater que son petit Pokemon était sensible au moindre changement de climat. Sûrement était-ce dû à ses origines. L'animal émit d'ailleurs un curieux bruit qui ressemblait à un éternuement. Ainsi enrhumé, son starter s'en trouvait presque adorable et mignon, du moins si l'on omettait son quotient plus que restreint. Au moins ne craignait-il pas un gel de cerveau.

Salomé écoutait Aelita se confondre en excuses. Le coup du matelas, c'était juste une boutade, rien d'autre, la demoiselle ne pensait pas qu'elle prendrait sa blague au premier degrés. Libre à elle de se débrouiller avec désormais ! Elle ferma les yeux l'espace d'un instant, pour tenter de reprendre au mieux le contrôle de cette situation qui lui échappait sans qu'elle ne comprenne réellement à quel moment cela avait commencé par déraper. Légèrement.

— Je n'ai pas besoin de dormir sur le sol pour haïr cette classe d'été, crois-moi, et tu n'as pas besoin de dormir sur le canapé. Ça reste ta chambre, non ? Alors dors où tu veux et je dormirai à l'endroit que tu me désigneras !

Le Picassaut se laissa aller à un cri de joie et d'allégresse en comprenant que la liberté lui était acquise. Lui au moins savait remercier son hôte comme il se devait, au contraire de Salomé qui était toujours plus proche de l'Alaska dans la voix que de tout autre fournaise. Elle eut un geste de tendresse pour l'oiseau. Être ami avec lui ? Pourquoi pas. Cela valait le coup d'essayer. Cela avait plutôt l'air de bien réussir à Aelita et son Goupix.

— Je n'ai même pas envie d'en capturer d'autres que ce Picassaut... Pour moi, vous ne valez pas mieux que des... braconniers, cracha-t-elle avec mépris, mais capture tous les Pokemons de la Terre si tu veux, enlève-les de leur état de nature pour les plier à ta volonté s'il n'y a que ça pour te faire plaisir...

Des paroles bien matures pour une si jeune enfant.
C'était l'influence Sheeana.
C'était l'influence Artyom.
C'était tous ceux qui avaient un jour croisé le chemin de Salomé pour partager avec elle leurs pensées et convictions.

Aelita ne lui avait rien dit quant à un potentiel dernier arrivant pour lui tenir compagnie. Il faut croire que Salomé aurait droit à la surprise de voir ou non un autre étudiant se joindre à leur duo potentiellement transformé en trio.

— Tu crois que tu pourrais me prêter une carte de l'île ? J'aimerais bien aller observer d'autres Goupix d'Alola mais dans leur habitat naturel si possible.

Et observer tous les Pokemons d'Alola possibles.
Au moins cela l'occuperait-il pendant un temps. C'était long, deux mois. Elle n'avait pas l'intention de rester tout le temps dans les pattes de la famille d'Aelita, c'était déjà bien agréable à eux de l'héberger mais elle n'avait pas l'intention d'abuser de leur gentillesse.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 0
Points d'Expériences : 100

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Ven 14 Juil - 9:35

Never underestimate a crush


6 Juillet - 18h et plus. Target Acquired.




Ses yeux s'emplissaient de plus en plus de larmes. Elle en avait particulièrement marre de se faire engueuler pour rien. Ca la soulait au plus haut point. Elle allait commencer a s'enerver et elle détestait ca. Elle essayait de se contenir autant que possible, tout en regardant la jeune femme... Enfin, en la regardant autant qu'elle pouvait, elle a le regard tout embué la...

Elle se calma un temps en expliquant que les Pokémons ayant subi une adaptation a leur environnement sont un petit nombre des Pokémons venant de Kanto, et de leur evolution. Mais après cela, elle se fit engueuler comme il se devait parce qu'elle avait un Pokémon dans une Pokeball. Elle en tremblait de rage.


- Hmm... Je ne voulais pas d'un Pokémon dans une Pokeball. Goupix couine Je suis heureuse de t'avoir, ne t'en fais pas mon Trésor... Elle sourit a Goupix, qui vient se précipiter contre elle, Aelita la serra doucement contre sa poitrine. Ce que je veux... C'est juste être Pokemon Ranger. Sans avoir a capturer de Pokemon, en les laissant dans leur environnement.

Elle luttait vraiment pour pas pleurer. Elle se faisait engueuler par une personne qui ne connaissait rien de ce qu'elle était, de son but, de tout ca. Elle est surement la vingtième personne a être considéré comme braconnière, et celle qui prend pour tout le monde. Elle en tremblait tellement ca lui faisait mal. Toutes les propriétaires de Pokémon ne sont pas des salopes.

Certaines, comme elle, ont eu un Pokémon a peine né, a peine sorti de l'oeuf. Même pas un ou deux jours plus tôt. Certains voient leurs Pokémons naitre sous leur yeux, et sont leur mêre ou pêre. Elle peut se considerer comme elle. Elle serre sa Goupix dans ses bras, la jeune femme eut deux larmes qui coulèrent et tombèrent sur son bébé.


- Si ca n'avait tenu qu'a moi, je serais venue sans Pokémon ! Et peut être même que je ne serais pas allé a l'Académie vu qu'il faut obligatoirement un Pokémon. Mais mon tuteur chez les Pokémon Ranger veut que je sois diplomé ! Il veut que je le rejoigne parmi eux, car selon lui, j'aurais ce qu'il faut ! Mais voila ! J'ai eu Goupix, je suis surement la premiere personne qu'elle a vu, vu qu'elle est a peine née !

Ca y est, elle se mettait a pleurer. La Goupix grimpait sur son epaule et lui lechait la joue, elle sanglotait un peu. Elle n'en pouvait plus de se retenir. Il fallait dire ce qu'elle avait sur le coeur.

- Je ne sais pas ce que t'as vécu, ca a du être bien horrible vu comme tu te venge sur moi parce que j'ai un Pokémon... Et tu sais quoi, je te laisserais m'en parler quand tu auras envie. Je vais pas insister maintenant et me faire engueuler encore plus... Mais je... Putain... Ton langage Aelita  Je ne veux pas faire le tour de la terre avec mes Pokémons... Je ne veux pas en capturer des dizaines. Je veux vivre avec des Pokémons qui m'aimeront... Goupix par exemple... Ou d'autres que je croiserais ou qu'on pourrait m'offrir. JE. NE. SUIS. PAS. UNE. BRACONNIERE. JE CHASSE CES BRACONIERS. Puis, d'une tout petite voix, audible, mais avec un ton triste. Ou au moins... Je fais tout pour sauver les Pokémons que je peut sauver...

Elle soupira et essuya ses larmes, tandis qu'elle embrassa la truffe de sa Goupix pour la remercier. Goupix jappa de joie et frotta sa tete contre celle d'Aelita. L'humaine lui caressa gentillement la tête, puis la prit dans ses bras. La petite se laissa caliner tout en lui lechant gentillement le haut de la poitrine

- Ecoute... Je ne veux pas te detester... Je ne veux pas que ca se passe mal entre nous... D'accord... Tu.. Hmmm... Tu es une chance pour moi d'avoir enfin une amie... Je n'ai jamais eu trop d'ami.. Je donne surtout ma vie pour les Pokémons, je pense Pokemon, je reflechis Pokemon... Je suis d'accord avec toi.. Les capturer, ce n'est pas le bon plan... Mais on ne m'a pas laissé le choix a l'academie.. Du coup, j'ai du faire contre mauvaise fortune bon coeur... Surtout que mon bébé est quand meme tout doux.. Si je dois capturer plus tard des Pokémons, je les relacherais une fois mon diplôme obtenu... Sauf si mon Pokémon veut rester pret de moi...

Elle regarda son Pokémon et souriait, comme une mere a son enfant. Elle était très attachée a Goupix et lui caressait le pelage, tandis ce qu'elle s'était endormi, tête contre son sein gauche. Elle se posa sur le lit

- On dormira ensemble sur le matelas. Je te laisse plus le choix... Si un autre eleve arrive un jour, on lui laissera le canapé.. Ou je lui laisserais ma place. Mais je VEUX que tu dorme avec moi. On pourra discuter de manière plus calme que maintenant comme ca.
Puis elle marcha vers les valises de la gitane et les approcha des differents meubles Coup de chance, quand j'avais recu la lettre, je t'avais prévu de la place pour des habits dans ma chambre... Tu m'aide?


Elle la regardait, elle avait les yeux rouges, mais elle lui adressait un sourire. Elle avait tellement crushé qu'elle ne voulait pas la detester sans doute. Elle ouvrit les tiroirs et le placard. Elle l'aida avec ses affaires puis lui donna une carte une fois tout fini. Elle nota a differents endroits sur la carte des quatres iles, les Pokémons pouvant s'y trouver, afin qu'elle puisse visiter


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6442-448-aelita-hope-a-time-for-heroes-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 5
Jetons : 0
Points d'Expériences : 69

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Ven 14 Juil - 14:57


Un tourbillon prenait place dans les yeux de verre d'Aelita. La tempête menaçait, toujours plus proche, prête à surgir pour mieux tout emporter sur son passage. Et des marées d'écume qui se soulevaient lentement le long de ses iris pour descendre finalement sur ses joues opalines. Les larmes étaient là, discrètes d'abord avant d'arriver en rafales, le Goupix pour confident – et serviette, soyons honnête – comme seul cueilleur de ces perles salées. Pourtant, malgré son état, malgré sa tristesse visible sur son visage et les trémolos dans sa voix, la blondinette tentait de rester forte, répondant à Salomé sur ses questions premières et la remettant en place ensuite. Elle en avait bien besoin.

Avec ses explications, la rouquine pouvait se rendre compte que les deux nouvelles étudiantes n'étaient pas si différentes que cela à propos de leurs points de vues sur les Pokemon. Elles avaient juste deux manières différentes de le montrer ; entre la gitane qui hurlait sur la première personne qui avait le malheur de posséder une pokéball pleine – elle risquait de s'époumoner à Lansat – et Aelita qui tentait tant bien que mal de débarrasser la Terre des différents nuisibles des Pokemons, les braconniers, les vrais.

— Ton tuteur m'a tout d'un crétin s'il ne te laisse même pas choisir ta propre voie par tes propres moyens.

Elle aurait pu s'excuser et tenter de repartir sur de nouvelles bases avec son hôte.
Elle aurait pu dire des banalités pour mieux atténuer ses mots passés.
Mais non. Elle avait opté pour des insultes à l'intention d'un inconnu. À travers ce ranger, c'était un peu son propre père que Salomé insultait. Lui aussi avait décidé pour elle, optant pour Lansat et l'éloignement ainsi que renier toutes ses valeurs inculquées au contact de sa famille maternelle plutôt que de lui laisser un choix véritable. Désormais, elle était complètement perdue. D'abord sur Alola où elle se retrouvait à grogner un peu trop fort auprès de ceux comme Aelita qui lui tendaient la main. Puis sûrement ensuite à l'Académie même où elle risquait d'être compliquée à vivre les premières semaines alors qu'elle était la première àà connaître la vie en communauté et ses contraintes.

— Moi aussi je songe à relâcher les Pokemon que j'aurai au fil de ma scolarité... Je n'ai encore rien promis à ce Picassaut mais j'y pense sérieusement... De toute façon, je crois que cet oiseau est... retardé et ne comprend pas grand chose de ce que je raconte...

Le Collectionneur ne lui avait rien dit à propos de son starter mais malgré le peu de temps que l'étudiante possédait cet animal, son instinct lui soufflait qu'un Picassaut parcouru de spasmes et tentant de se nourrir de cailloux ne pouvait être en pleine possession de ses moyens. Les maladies mentales existaient-elles chez les Pokemon au même titre que les humains ? C'était une question qui l'intéressait, il lui faudrait se renseigner en temps voulu. Si au  moins cet oiseau ne souffrait pas de sa condition de vie, c'était le principal.

Le Picassaut ne manifesta aucun signe suite à l'écoute du nom de son espèce mais se contenta de remonter, pas après pas, le long du bras de Salomé pour finalement rester perché sur son épaule. Il ne manquait plus qu'un cache-oeil à Salomé et avec le Picassaut dans cette position, elle aurait tout d'une pirate. Dommage que les déguisements ne soient pas à l'ordre du jour.

— J'ai pas vraiment l'habitude de fréquenter des gens... comme toi,
s'expliqua Salomé sans penser à mal dans ses propos, j'ai passé toute ma vie avec le même cercle de personnes, des gitans si tu veux, j'ai toujours connu que ça, que ce soit leur mode de vie ou de pensées, le reste m'est totalement étranger... C'est les coutumes de ma famille que je porte en moi, y compris tout ce qui a trait aux Pokemon... Mais promis, je suis peut-être une gitane mais je n'ai rien d'une sauvageonne !

Les clichés sur les gitans avaient la vie dure. Souvent, les gens du voyage en jouaient. Elle se rappelait avoir entendu Sheeana prétendre plus d'une fois qu'elle et son frère et sa petite sœur se nourrissaient de Héricendre rien que pour effrayer les citadins. Leurs surprises valaient tous les regards. Salomé, elle, ne s'amusait pas à cela, bien au contraire, elle luttait pour faire cesser tous les préjugés que d'autres entretenaient, à commencer par Artyom qui se devait de voler aux passants pour subvenir aux besoins de sa famille. Même si Salomé l'avait suivi furtivement sur cette voie, c'était avant tout pour rendre service, il fallait ce qu'il fallait pour survivre.

Et Salomé qui ne s'était toujours pas excusée de son comportement. Parce que pour elle, il n'y avait pas de raison de le faire.

Elle ouvrit sa valise pour ensuite ranger un à un les vêtements qui la jonchaient. Des robes colorées essentiellement, quelques shorts et débardeurs aussi. Ce fut l'occasion de retrouver une boîte hermétique que Granny avait cru bon de laisser ici. Tout revenait en mémoire de Salomé. Les gitans avaient plus pour habitude de recevoir que d'être reçus mais son arrière-grand-mère avait insisté sur la politesse qu'elle devrait rendre à ses hôtes. Autant dire qu'elle avait déjà lamentablement échoué au vu de son entrée en matière.

— Tiens, ça c'est pour toi et tes parents, fit Salomé tout en tendant la boîte de métal, ce sont des biscuits à la cannelle que mon arrière-grand-mère a cuisiné pour vous, pour me remercier de m'accueillir. Si elle les a fait en forme de Natu, c'est parce que le Pokemon avec lequel elle prédit l'avenir en était un autrefois... Désormais, c'est un Xatu.

Elle avait l'impression qu'un peu de Granny l'avait accompagnée sur Alola à travers ces biscuits. La boîte était pleine, comme d'habitude, Granny avait cuisiné pour beaucoup trop, par habitude sûrement des festins collectifs réunissant tous les gitans, peu importait les liens de sang, tous partageaient une seule et même route. Mais aujourd'hui, il n'y avait qu'Aelita et Salomé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 0
Points d'Expériences : 100

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Ven 14 Juil - 16:15

Never underestimate a crush


6 Juillet - 18h et plus. Target Acquired.




Aelita... riait lors de l'insulte portée a son tueur. Elle ne s'enervait pas, elle ne pleurait plus, elle... riait? Elle pensait la même chose en plus... plus ou moins. Pas le fait qu'elle soit forcée. Que nenni. Juste le fait que c'était un idiot. Elle riait a la fois nerveusement et sincèrement. Les émotions passées ont juste exacerbées les émotions actuelles.

Elle lui adressa un sourire et se frotta le visage, s'asseyant sur le lit, tandis qu'elle posa sa Pokemon sur l'oreiller. Elle lui adressa un vrai grand sourire, elle commencait a l'apprecier maintenant qu'elle avait crevé l'abces. Elle poussa un gros soupir pour evacuer le reste de tristesse, puis lui sourit.

Elle vit arriver une boite de gateau et eut les yeux qui brillaient. L'appel de l'estomac ! Elle se leva et lui déposa un baiser sur la joue, se retenant de la serrer dans ses bras. Pas tout de suite. Elle alla poser la boite sur la table de la salle a manger et rejoint Salomé, un grand sourire aux levres. Elle semblait plus enjouée maintenant. Bien plus.


- Merci a toi et a ton arrière grand mère ! Et au fait... Pour moi, ce n'est pas un problème que tu sois gitane... Je veux dire, je juge les gens sur leurs actions, pas sur leurs origines... Après, t'es quand même passé a ca Elle fit un petit ecart d'un centimetre entre son pouce et son index que je te deteste. Nan... En vrai, je te detesterais pas... A moins que tu ne tente de me tuer bien sur.

Elle dit ca pour plaisanter bien sur... Elle lui adressa un nouveau sourire et se jeta sur le lit, l'invitant a la rejoindre. Elle avait plein de questions a lui poser, des questions de style "papotage" mais qui font toujours plaisir. Un enterrement pour la pauvre hache de guerre, morte au combat 5 minutes après avoir été détérrée. Etant déjà plus ou moins en tenue de soirée, dormant en sous vetements, elle ne se changea pas, mais elle laissait la miss se mettre en pyjama, et c'était parti pour une soirée a discuter, a grignoter, a faire connaissance.
Aelita s'amusait bien mieux a faire connaissance avec son invité


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6442-448-aelita-hope-a-time-for-heroes-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 5
Jetons : 0
Points d'Expériences : 69

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Sam 15 Juil - 13:57


Des larmes, Aelita venait de passer au rire. C'en était à se demander si Salomé n'avait pas affaire à une bipolaire en cet instant. Le temps le lui dirait sûrement, elle préféra l'ignorer pour le moment, constatant simplement que Aelita était bien plus jolie lorsque des éclats francs secouaient sa gorge plutôt que lorsqu'elle se laissait aller aux pleurs.
La demoiselle eut droit à une bise en guise de remerciement, ainsi que des remerciements de vive voix. Salomé n'y était pas pour grand chose, tout le mérite en revenait son arrière-grand-mère ; de l'idée à la cuisine de ces petites douceurs. Mais la rouquine garda le silence. Il semblait que la relation entre Aelita et la gitane était instable, menaçant de basculer à tout moment, mieux valait se taire plutôt que d'envenimer encore les choses. La demoiselle ne survivrait pas à une nouvelle crise de larmes.

L'étudiante dut se plier aux sempiternels bavardages, sur le lit. Non pas que l'exercice lui plaisait particulièrement, difficile d'admettre qu'elle s'y prêtait de bon cœur, se contentant d'énoncer des banalités plutôt que de véritables confidences. Le Picassaut avait fini par se nicher sur son épaule, tête sous l'aile, dormant ou du moins somnolant au grès des voix féminines de chacune.
Salomé en profita pour observer l'agencement de la pièce. Immanquablement, son regard fut attiré par une guitare qui reposait dans un coin de la pièce. Ses prunelles se firent plus sombres face à l'observation de cet instrument qui lui rappelait immanquablement Mélie.

— C'est à toi la guitare, là-bas ?

Mais Salomé se doutait déjà de la réponse. Il était fort peu probable que cet objet soit là uniquement pour la décoration, sans quoi un peu de poussière l'aurait maculé, ce qui était tout le contraire ici. Rien qu'à poser le regard dessus, on sentait que son propriétaire avait l'habitude de le manipuler. Et son propriétaire ne pouvait que se trouver dans cette pièce, répondant au doux nom d'Aelita.

— Tu fais sûrement partie de ces gens qui mourraient sans musiques... Moi pas. Je n'ai jamais eu le temps pour ça, et puis, ça ne m'a jamais intéressée, bien au contraire.

Pourtant, avec la communauté gitane, Salomé en avait passé des soirées près du feu à en écouter certains jouer de la guitare ou d'autres instruments. Des langues se déliaient parfois, lui rappelant à quel point sa mère était très bonne musicienne au point d'avoir su se créer son propre public au fil des années. Mais elle, Salomé, n'avait jamais choisi de suivre la route de la musique de Mélie, préférant s'en éloigner totalement au point de finir par ignorer les musiciens.
Alors cette guitare, bien qu'électrique et non pas folk, c'était un peu Mélie qui lui faisait un pied de nez par-delà où elle se trouvait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 0
Points d'Expériences : 100

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mar 18 Juil - 13:00

Never underestimate a crush


6 Juillet - 18h et plus. Target Acquired.




Une discussion tranquille entre les deux demoiselles. Aelita s'amusait a parler avec elle. Salomé ne racontait pas toute l'histoire de sa vie, mais elle faisait l'effort de lui répondre, ce qu'Aelita appréciait. Goupix elle aussi s'était endormie aux cotés de sa "mère". Aelita la couvrait de caresses douces sur tout son pelage et lui adressait un regard doux.

Pendant que le silence s'invitait dans la discussion, Salomé observa sa chambre et repera sa guitare. Aelita n'avait pas prévu d'en jouer. Elle écouta la question de la demoiselle et hocha la tête. Quelle question. Elle prit doucement sa guitare en main et s'installa pour en jouer, ca la demange. Elle entendit une autre phrase de sa... compagne? Nan, juste amie. Elle eut un tout petit rire, elle n'avait pas entièrement tort. Elle entreprit du coup de lui répondre.


- En effet... C'est mon bien le plus précieux. Jtai dit, j'ai pas d'ami, donc il me fallait un truc pour exprimer mes emotions de temps a autre. Joie, peine, tout les extremes, comme tout les sentiments les plus banals. Du coup, j'ai économisé, et je me suis acheté cette guitare... J'ai eu une mélodie qui m'est venue tout a l'heure. Juste avant que tu sonne... Pour la peine, tu va la découvrir en premiere...

Dit elle d'une voix douce. Elle alluma sa guitare, son ampli, a un volume pas trop elevé, et déroula la liste des notes, doucement. Sur un rythme qui lui paraissait bon. Elle joua la mélodie qu'elle destina instantanement a sa nouvelle amie. Elle la regardait en souriant, elle jouait toute la mélodie que son esprit avait pour le moment composé, jusqu'a s'arreter sur une derniere note, qui s'etend doucement jusqu'a s'evanouir dans l'air.

Elle se mit assise en tailleur et sourit a Salomé. Elle la regarda dans les yeux et voulait son avis. Elle voulait que la musique qu'elle lui destinait soit parfaite. Elle sautillait presque sur son lit, attendant l'avis. Après avoir recu l'avis, elle lui dit, tandis ce qu'une rougeur s'installait sur ses joues


- Dit... Je voudrais donner ton nom a cette mélodie... Je voudrais que, quand je joue cette mélodie, je puisse dire "Cette musique se nomme Salomé"... Dit oui, dit oui, dit ouiiiii ! Ca me ferait tellement plaisir !

Elle avait l'air toute guillerette en disant ces derniers mots. Elle est comme une enfant. Elle ne sait pas trop comment parler aux gens, surtout quand ca implique des sentiments forts. Et pour elle, dedier une chanson a une personne en lui donnant son nom. Ca l'est... Elle rougit et attend sa reponse, prise de sueurs froides dans sa nuque. Elle prie sans mot dire.

Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6442-448-aelita-hope-a-time-for-heroes-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 5
Jetons : 0
Points d'Expériences : 69

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mer 19 Juil - 12:54


Si Salomé se fiait aux paroles de Aelita, devait-elle considérer cette guitare comme sa meilleure amie ? C'était étrange du point de vue de la jeune rouquine qui avait toujours été entourée, la solitude était un aspect qu'elle ne connaissait pas.

La musique s'éleva alors. Douce et confiante là où Salomé s'imaginait qu'un monstre de bruit allait surgir au vu de la guitare électrique. Encore un préjugé sur un instrument qu'elle ne connaissais pas. Force était de constater que les accords emplissaient la pièce avant de s'éteindre aussi brutalement que tout avait commencé. La gitane n'avait rien d'une mélomane dans l'âme en dépit de ses racines et de Mélie mais elle savait reconnaître malgré tout lorsque quelque chose était bien exécuté. Nul doute que Aelita devait s'exercer depuis de longues années. Peut-être même cette dernière avait-elle entendu parler de sa mère ? Il lui faudrait demander lorsque la situation s'y prêterait, à savoir lorsqu'elle aurait envie d'évoquer le sujet, pas avant.

— C'est très joli... Enfin, je ne suis pas une experte en la matière mais je crois que ça me plaît bien.

Cela n'en débordait pas d'émotions pour autant, aussi la demoiselle avait-elle su rester maîtresse de ses larmes. La musique n'avait pas su la toucher en plein cœur.
Et c'était presque tant pis.

La rouquine n'avait jamais eu droit à un si grand honneur ; une mélodie à son nom aussi fut-elle surprise, énormément même ! Le rouge aux joues, Aelita attendait sa réponse. Après tout, elle n'avait aucune bonne raison de s'opposer à son souhait et s'il n'y avait que cela pour lui faire plaisir, elle pouvait le lui accorder, au moins pour s'excuser de son comportement de tout à l'heure.

— Appelle-la Marguerite, Léa ou Salomé, c'est ton choix et non pas le mien, répondit-elle avec un léger sourire, mais je crois que c'est surtout moi qui serai chanceuse que cette chanson porte mon nom et non l'inverse !

Sûr que même Mélie n'avait jamais nommé la moindre de ses compositions en l'honneur de Salomé alors qu'elle restait sa fille. Mais une inconnue fraîchement rencontrée, oui. Le monde était étrange, parfois.

Ce fut cet instant que choisit l'estomac de Salomé pour se manifester. Un borborygme bien peu élégant qui aurait pu briser tout romantisme et confidences si tels avaient été le cas. Salomé éclata de rire face à son ventre bien peu silencieux, et au Picassaut agité qui paraissait s'être éveillé de sa courte sieste tout en piaffant en voletant tout autour du ventre de Salomé.

— Je crois que j'ai un peu faim... Et si on allait dévorer quelques gâteaux de Granny ? demanda Salomé en songeant aux biscuits de son arrière-grand-mère qui reposaient désormais en bas, ou alors je pourrai préparer un repas typique de chez moi pour quand tes parents arriveront ? Ce serait ma manière à moi de tous vous remercier pour votre hospitalité.

Une chose était sûre, l'heure était désormais au dîner ou du moins à ses préparatifs et non plus à la musique. Le Picassaut salua sa proposition d'un nouveau piaillement. Peut-être n'était-il pas si retardé que cela. Du moins pas lorsque cela concernait la nourriture.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Alola
Âge : 14
Niveau : 10
Jetons : 0
Points d'Expériences : 100

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mer 19 Juil - 13:34

Never underestimate a crush


6 Juillet - 18h et plus. Target Acquired.




Aelita était heureuse, elle a pu dédié une musique a sa nouvelle amie. Elle en pleurerait presque. Mais elle ne pleurait pas du tout. Bien au contraire. Son visage était illuminé par un franc sourire. Elle décida donc de donner le nom "Salomé" a la suite de notes qu'elle venait de composer. Voila ! Et elle la jouerait tout le temps, avec un plaisir non dissimulé.

Quelle ne fut pas sa réaction quand le moment de joie immense fut interrompu... par un gargouillis? Un grondement de ventre retentissant qui vint deranger le calme de la situation. Elle eut un sublime éclat de rire qui dissimula presque son propre gargouillis. Elle se leva et accepta avec plaisir les propositions. Elle prit la boite de gateaux et alla se diriger vers la cuisine.

Une fois la bas, elle lui montra tout les ustensiles disponibles. La cuisine avait plein d'affaires disponibles, Salomé devrait trouver ce qu'il faut normalement. Elle lui montra tant qu'a faire le contenu du frigo. Non pas que ca ait un grand interet, mais ca peut permettre au moins de savoir ce qui est disponible pour un plat a la sauce Salomé.


- Voila tout ce qu'on a ! Je t'aiderais autant que possible pour faire le repas, si tu as besoin !

Et la voila qui se mit a cuisiner avec Salomé. Elle se concentrait. Elle qui ne savait faire cuire que des pates, elle improvisa autant que possible en se rappelant comment cuisinent ses parents. Elle se rappela par exemple que couper des tomates en dés, ce n'est pas donner a une tomate la forme d'un dé a 6 faces, avec les nombres écrits dessus.

Ses parents rentrerent une fois le plat fait. Un timing impéccable. On ne peut pas mieux faire. Les parents accueillirent Salomé avec joie, la considérant presque comme leur deuxieme fille, de leur facon de se comporter avec elle. Ils se mirent a table et mangèrent le plat concocté par la demoiselle, et Aelita aussi.

Le repas se passa bien. Ca discutait, ca mangeait le plat, ca mangeait les gateaux. Ca faisait connaissance. Une fois le repas terminé, et tout débarassé par la famille, Aelita rejoint celle qu'elle considère de manière unilatérale comme étant sa chère et tendre, Salomé. Elle installa le matelas de son lit par terre et se posa assise dessus, regardant avec un air toute guillerette Salomé. Elle l'invita a s'installer a ses cotés. Elle decala les draps cependant. Il faisait assez chaud comme ca.


Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6442-448-aelita-hope-a-time-for-heroes-pyroli
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 5
Jetons : 0
Points d'Expériences : 69

MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   Mer 19 Juil - 16:24


Salomé s'affairait en cuisine, attrapant les légumes à portée de main, les épluchant et coupant selon les besoins de la recette. Elle avait opté pour de la cuisine végétarienne, préférant éviter de faire de gaffes alimentaires si l'un ou l'autre des membres de la famille Hope haïssaient la viande. La rouquine avait l'habitude de cuisiner, que cela soit pour le plus grand nombre au sein du camp ou juste pour donner un coup de main à Sheeana et au reste de sa petite famille qui tentait de s'en sortir à force de ruses et arnaques au jour le jour.
Au contraire de la gitane, les gestes d'Aelita étaient bien moins précis et rapides, nul doute que cette dernière n'était pas encore une habituée des fourneaux. Aussi, Salomé lui demandait-elle des tâches simples mais qui lui facilitaient énormément la cuisine malgré tout. Au moins faisaient-elles une activité commune ensemble, même si celle-ci n'était peut-être pas très intéressante du point de vue de la blondinette.

Le repas terminé, la porte s'ouvrit, dévoilant avec les parents enfin rentrés. Salomé se dirigea vers eux pour les saluer tandis qu'un doux filet et une suave odeur mêlant menthe, pois chiche et courges s'élevait dans toute la cuisine avant de se propager dans toute la maison.
Tout le monde avala le plat tout en discutant et faisant un peu plus connaissance en ce qui concernait Salomé et ses hôtes. Après avoir fini de débarrasser, les filles retournèrent dans la chambre ; l'heure était déjà au repos, la journée s'achevait enfin. Le Picassaut, lui, avait déjà trouvé la direction des bras de Morphée, somnolant la tête sous son aile perché sur une poutre apparente de la chambre d'Aelita.
Le lit fut bien vite installé, Salomé se glissa sur le matelas avant de prononcer un simple « Bonne nuit. » à l'intention d'Aelita.

L'été ne faisait que débuter mais déjà la rouquine fermait les yeux, l'estomac repu et l'esprit fatigué par ces premiers jours sur Alola qui menaçaient d'être forts en émotions.
Deux mois pour mieux découvrir Aelita.
Deux mois pour en apprendre davantage sur l'archipel d'Alola et ses coutumes.
Deux mois pour voir de ses propres yeux des spécimens d'Alola qui ne cesseraient jamais assez de l'éblouir.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
Never underestimate a crush [PV Salomé] - [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Vacances d'été 2017 - Alola :: Akala :: Chez l'habitant-