Partagez | .
[SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 17 ans.
Niveau : 31
Jetons : 940
Points d'Expériences : 795

MessageSujet: [SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]   Dim 23 Juil - 21:05



Des bruits de

sabots en

bord de mer

Sortie Capture - Été 2017
Le t-shirt blanc ? Passé. Le short en jeans ? Enfilé. Le canotier ? Posé sur la tête. Les lunettes ? Posées sur mon nez. Le sac avec toutes mes affaires ? Pris. Cierge ? Sur mon épaule. Voilà ! J’étais paré. A moi l’aventure !

Je m’étais levé tôt ce matin, ignorant le sommeil de mes camarades de chambre, pour partir explorer l’île. Enfin, je n’allais pas non plus aller trop loin, juste assez pour récolter quelques informations et prendre des photos avec mon iPok. Je me fichais bien qu’Alola ait déjà été envahie par des scientifiques et autres aventuriers en herbe : tant que JE ne faisais pas mes propres recherches, celles des autres n’avaient aucune importance. Ensuite, elles complèteraient tout simplement mes propres observations. Peut-être même que j’allais pouvoir en corriger certaines ! J’avais tellement hâte.

« - Alors, l’blondinet, t’vas où d’bon matin comme ça ? »

Makan, notre logeur, était déjà réveillé et me souriait, assis sur une chaise ridiculement petite par rapport à la carrure du bonhomme. Rien d’étonnant de la part de cet homme, une véritable force de la nature qui avait vécu toute sa vie grâce et pour la mer. Je le regardais verser une bonne dose d’un alcool dont je ne voulais pas savoir le nom ni la puissance dans un café dont l’odeur me laissait penser qu’il était bien corsé. A côté, dans une assiette, traînaient deux tartines sur du pain un peu vieux, surmontées d’un pâté inconnu. Je me contentais de piquer un fruit frais dans une corbeille tressée.

« - Oh, je vais me promener un peu. Je ne m’éloigne pas trop de la ville, je vais juste sur les routes à côté.
- Ah, bah t’vas croiser plein de Pokémons alors ! Y’a des tas d’gamins dans ton genre qui y vont d’puis vot’ arrivée. Mais t’bien l’premier p’tiot qu’j’vois partir aux aurores ! T’as bien du courage, matelot ! »

Je le saluais en souriant et prenais le large – ohoh, blague marine, elle était pas mal hein ? –, ne faisant sortir quelques-uns de mes compagnons qu’une fois sur les routes. Hermès voletait d’arbre en arbre, piquant quelques feuilles pour me les apporter. Malgré que je lui dise qu’il s’agissait toujours du même type d’arbre et que ça n’avait aucun intérêt pour mes recherches, j’appréciais le geste et le prenais même en photo avec ses « trouvailles » fièrement tenues dans son bec. Héraclès et Europe retournaient les rochers, fouillaient les herbes – voire dans le cas de la Cabriolaine, MANGEAIENT les herbes… – et me signalaient chaque passage de Pokémon sauvage, que je tentais d’immortaliser au passage. Beaucoup de Goélises passaient au-dessus de nous, inondant le ciel de leurs cris mélodieux qui se mêlaient au bruit des vagues. J’aimais cette ambiance si calme. Des vacances, quoi. Même si j’adorais le travail, je ne pouvais m’empêcher d’apprécier ce moment où je pouvais me détendre tout en apprenant des choses, découvrant à mon rythme les beautés du paysage, de la faune et de la flore de l’île. J’aurais aimé pouvoir faire cela tout le temps. C’était bien pour ça que je devais réussir dans la vie : tout serait fait selon ma convenance. Et à moi les destinations paradisiaques et les cadences tantôt effrénées, tantôt à la cool.

Il allait bientôt être midi, et je décidais de faire une petite pause, m’asseyant tranquillement au bord du chemin. Je sortais le fruit que j’avais piqué à notre « Cap’taine » de mon sac, vérifiant qu’il n’ait pas pris un coup de chaud avant de mordre dedans. Tout était paisible. Et pourtant, je remarquais que mes petits compagnons semblaient un peu agités. Bah, sans doute le changement d’habitudes et d’environnement qui les rendait un peu méfiants. A moins que…
© AkumaCursed


[Mon Pokémon était Tiboudet, et je possède x4 Pokéballs !]


_________________

 
This madness is
supreme



Dernière édition par Alyx Levi-Harabo le Jeu 24 Aoû - 18:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]   Dim 6 Aoû - 17:28

ETAPE 1

Tu rencontres Tiboudet ! A présent tu peux écrire un post RP décrivant ta confrontation avec ce Pokémon. Merci de préciser à la fin de ton post si tu souhaites [Lancer une PokéBall] [Mettre K.O le Pokémon sauvage] ou la [Fuite du Pokémon sauvage] (rappel : les Pokémon que vous rencontrez ont le même niveau que vous. Donc considérez qu'ils ont appris les attaques correspondant à votre grade)
Bon courage !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 17 ans.
Niveau : 31
Jetons : 940
Points d'Expériences : 795

MessageSujet: Re: [SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]   Ven 18 Aoû - 21:53



Des bruits de

sabots en

bord de mer

Sortie Capture - Été 2017
Scrountch scrountch, nom nom nom… Ah, cette pomme était délicieuse. Je ne regrettais pas de l’avoir piquée en partant ce matin. Je me demandais si les cultures d’Alola étaient différentes de celles des autres régions… Après tout, chaque coin de ce monde a sa propre façon de cultiver ses fruits, légumes et baies, alors ce serait normal que l’archipel aussi, surtout compte tenu de son éloignement forcé avec les autres territoires. Cela a dû demander beaucoup d’efforts aux habitants de trouver des moyens de subvenir à leurs besoins. Hm… Non, c’était ridicule, comme pensée, ça. C’était forcément des techniques antiques. Une terre entièrement coupée du reste du monde avait obligatoirement été obligée de s’en remettre aux façons de faire ancestrales ! Pendant ma réflexion, j’avais laissé mon bras sur le côté, tenant mon fruit. Et tout à coup… Scrountch scrountch, et un petit cri enjoué de Cierge sur mon épaule.

« - Hein ? GAAAAH ! »

Je sursautais, me relevant en serrant mon starter dans mes mains, pris de court par la petite tête équine qui n’avait, elle, pas l’air plus choquée que ça, finissant tranquillement ma pomme qui était tombée au sol. Bon, je devais garder mon calme, après tout, qu’est-ce qui pouvait se passer, hein ? Un Pokémon inconnu dans la nature sur une île… Ahah… Ouais… Je remettais mon petit compagnon à sa place sur moi, puis je sortais mon iPok, le braquant sur la bestiole. Un Tibouquoi ? Tiboudet… Très bien. C’était donc un Pokémon qui avait disparu dans le monde et qui ne se trouvait qu’ici à l’état sauvage… Une espèce protégée hein ? Oui bon, dans une Pokéball, il est protégé ! … Non ? Mais si. J’essayais de m’approcher doucement de lui.

« - Coucou, toi… Soit un gentil petit bout et viens voir Alyx… Arg ! »

Il n’avait pas l’air d’accord, et moi j’avais l’air d’un âne, à jouer les gentils comme ça. Il venait d’attraper le bord de mon t-shirt, le mâchonnant légèrement.

« - D’accord, d’accord ! Une autre friandise… Euh… »

Je fouillais dans mon sac, cherchant des restants de gâteaux au hasard. J’avais toujours un petit en-cas sur moi, et j’espérais ne pas les avoir tous mangés… Je sortais finalement triomphalement un bonbon sucré, adapté à la consommation pour les Pokémons comme pour les humains. Je le déballais et le mettais dans le creux de ma main, le tendant à la bête.

« - Et voilà ! T’as vu comme je suis gentil ? Avec ça, tu devrais au moins repartir avec moi ! »

Et j’avais raison ! Il repartait ! Maiiis dans le sens opposé à la ville. Je venais de me prendre un vent par ce bestiau. Non mais oh, depuis quand on snobe les princesses, là ? Je me décidais à le suivre, faisant signe à Hermès, Europe et Héraclès de me suivre. La route fut longue, l’animal trottant tranquillement, à son rythme le long des chemins de l’île, flânant à droite et à gauche, semblant progressivement savoir plus exactement où il allait. Et quelle ne fut pas ma surprise de tomber dans un coin plein de boue ! C’était dégueu. Pourtant, il n’hésita pas à se lancer dedans, y jouant joyeusement. Et quand il me vit, je sentais aussitôt que c’était pour ma pomme. Décidément.

Sans plus attendre, il se rua sur moi, me tournant autour quelques instants, pour finir dans mon dos, me poussant d’un coup de tête puissant dans la flaque brune, dans laquelle je m’étalais. Je me redressais, récupérant mes lunettes, les essuyant machinalement sur un t-shirt tout aussi sale.

« - Eh ! Non mais ça va pas, ouais ?! Tu crois vraiment que je vais te- mais qu’est-ce que tu fais. »

A côté de moi venait d’atterrir Héraclès, ayant décidé lui aussi de jouer dans ce coin boueux répugnant. J’étais blasé. Je n’étais en général pas aidé par mes compères humains, mais alors si même les Pokémons s’y mettaient… La suite ? Je vous la donne en mille. Tandis que mon Coupenotte et le Tiboudet sauvage s’amusaient comme des petits fous, Hermès tentait désespérément de se mettre à l’abri de ce carnage de boue. Ils la lançaient dans tous les sens, éclaboussaient tout ce qui était à leurs côtés, bref, on aurait dit deux gamins heureux. Je m’asseyais dans un coin. Mon plan était d’attendre que les bébés se fatiguent pour pouvoir capturer le Pokémon sauvage et ramener l’autre dans sa Pokéball.

J’attendais donc depuis bien dix minutes qu’ils daignent s’arrêter, impatient. Aucun n’avait l’air prêt à arrêter de jouer. Et finalement… Splatch. Pas sur moi, non. Sur la pauvre Europe qui les regardait calmement au loin. Je vis soudainement son air joyeux disparaître, l’incompréhension se lisant sur sa face poilue et herbeuse, jusqu’à ce que finalement, des lianes ne se dressent autour d’elle. Ma première réaction ? Sortir mon iPok et filmer la correction qu’elle leur donnait. Attrapant la boue qui était à sa portée, elle la leur balançait à une vitesse impressionnante, usant de ses lianes pour les corriger. Je ne doutais pas que quelques baffes par-ci par-là furent données par les végétaux, et finalement, elle s’arrêta, laissant retomber un Héraclès et un Tiboudet tout sales et sonnés. La méthode avait été différente, mais l’effet était le même. Je sortais une Pokéball, espérant que la bête avait été assez calmée pour qu’elle se laisse attraper, et je la lançais finalement sur lui.
© AkumaCursed


[Lancé d'une Pokéball !]


_________________

 
This madness is
supreme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]   Dim 20 Aoû - 14:36

ETAPE 4

Tadam ! Tiboudet est capturé ! Tu peux dès à présent écrire ton post de clôture, et rajouter les informations de ton nouveau compagnon sur ta T-Card ! Le choix du sexe, de la nature et du surnom sont entièrement libres. Merci d'avoir participé ! N'oublie pas d'indiquer [Terminé] dans le titre de ton topic après l'avoir conclu.

Il vous reste 3 Pokeballs.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 17 ans.
Niveau : 31
Jetons : 940
Points d'Expériences : 795

MessageSujet: Re: [SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]   Jeu 24 Aoû - 10:18



Des bruits de

sabots en

bord de mer

Sortie Capture - Été 2017
La Pokéball tangua et tangua encore, fixée par tous mes autres Pokémons, avant de se figer au sol. Je lâchais un petit « beurk » en me rendant compte qu’elle était, évidemment, en plein milieu d’une flaque de boue. C’était dégoûtant. Je fouillais dans mon sac pour en sortir un petit mouchoir, que j’utilisais pour la récupérer et la nettoyer avant de la ranger dans mon sac. Je demanderai au Cap’taine s’il a des conseils pour moi, histoire que je m’occupe correctement de la bestiole. Ca avait l’air d’être un sacré caractériel, mais j’étais confiant. J’avais réussi à dompter – à peu près – Héraclès, ça n’allait pas être ce petit bouchon qui allait me faire peur. En parlant du Coupenotte, celui-ci essayait discrètement de s’échapper.

« - Hep hep hep ! Tu reviens ici, toi ! »

Il se tourna vers moi et je l’attrapais à bouts de bras. Il allait avoir droit à un bon bain, c’était clair… Hermès revint se poser sur la tête d’Europe, tandis que Cierge était toujours en train de rire sur mon épaule. La scène avait dû être des plus amusantes pour lui. Au final, il profitait presque plus de cette sortie que moi. Je reprenais la route jusqu’à la maison de Makan, m’attendant déjà à une réflexion de sa part sur toute mon allure et celle de mon bébé. Et ça ne rata pas du tout. Le vieux m’ouvrit, écarquilla les yeux et éclata de rire.

« - Bwahahaha ! Bah alors, mon gars, les bains d’boue d’ton manoir t’ont tellement manqué qu’tu t’es roulé d’dans ici ? »

Je soupirais. Je n’avais pas vraiment besoin de blague foireuse sur ma noblesse, ma richesse et ma beauté, merci. Par contre, les compliments sont toujours les bienvenus, évidemment !

« - Non, j’ai rencontré un Tiboudet, et disons que l’attraper n’a pas été des plus faciles. Du coup, mon Héraclès est tout dégueu lui aussi… Beurk… Vous pourriez m’aider à le laver ?
- Ah ça oui que j’vais t’aider, mais toi d’abord. Mais t’rentres certain’ment pas comme ça dans ma baraque ! »

Il me poussa jusqu’à l’arrière de la maison, caché entre un peu de végétation, et me poussa à me déshabiller avant de ramener un seau d’eau qu’il me vida dessus. Il sortit un linge et commença à me frotter la face, les bras et même les jambes, tellement vigoureusement que j’étais certain qu’il s’agissait là de sa technique pour faire briller ses bibelots. Puis il disparut dans la maison, et me rapporta un de mes débardeurs, une jupe et un sous-vêtement, riant en me faisant des blagues sur les danseuses traditionnelles de l’île. Ahah, oui, hilarant… Je me rhabillais, enfin autorisé à rentrer, le laissant s’occuper du Coupenotte mais aussi du Tiboudet, qui eurent tous deux droit au même traitement énergique. Ca leur apprendra, nah !
© AkumaCursed


[Terminé ! Merci pour la modé ♥]


_________________

 
This madness is
supreme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
[SC ETE 2017] Des bruits de sabots en bord de mer [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: les sorties captures-