Partagez | .
L'amour sonne aux portes, dommage qu'on le reconnait pas
 Pokéathlète Espion
avatar
Pokéathlète Espion
Région d'origine : Kanto
Âge : 16
Niveau : 18
Jetons : 2719
Points d'Expériences : 378

MessageSujet: L'amour sonne aux portes, dommage qu'on le reconnait pas   Mar 25 Juil - 22:42

- Ida, dépêche-toi voyons ! Tu traines la patte là !

Aria était surexcitée. Comme à chaque fois qu’elle découvrait un endroit nouveau. Mais cette vue faisait tellement plaisir à voir, quand on savait qu’elle avait passé les deux derniers mois la tête dans les nuages. Des nuages noirs avec des éclairs. Un changement d’air est la meilleure chose à faire pour entrainer un changement d’humeur, comme dirait sa mère. Ca l’énervait un peu de citer sa mère mais dans sa petite bulle de bonheur elle ne le remarqua même pas. Le bateau venait d’accoster et elle avait déjà semé Ida. L’année dernière, elle n’avait pas posé un pied sur l’île d’Akala, cette année elle avait la chance de pouvoir y être alors elle allait en profiter !
Quelques détours de rue et elle arrivait à la maison qui leur était assigné. Une fois devant la porte, elle hésita deux secondes. Elle avait définitivement semé Ida et d’ailleurs avec elle, la plupart de ses pokemons. Elle ne les voyait plus derrière elle. La logique aurait voulu qu’elle les attende mais elle n’’aimait pas rester à rien faire. Un coup de sonnette rapide et elle entra.
L’intérieur de la maison était typique de la région. Des plantes exotiques et des motifs dépaysants, elle a tout de suite aimé la maison. Une femme de la quarantaine l’accueillit avec un grand sourire. Ses cheveux frisés et sa peau mate et son rouge à lèvres rouge fluo inspirèrent immédiatement une grande confiance à Aria. Elle était l’image même de l’accueil parfait selon Aria. Tout dans son visage était chaleureux, et Aria ne tarda pas à découvrir que sa personnalité était de même. Dès qu’Aria rentra dans la cuisine elle l’élança en lui souhaitant la bienvenue et en disant combien elle était contente qu’ils viennent passer leurs vacances ici.
Le bruit avait attiré le reste de la famille et la cuisine se remplit rapidement. Un garçon dans les âges d’Aria, ses petits frères et sœurs qui semblaient ravis d’avoir de nouveaux compagnons de jeu vinrent tous la saluer. Aria allait se présenter quand elle entendit la sonnette. Plus rapide que tous, elle abandonna sa valise, pour aller ouvrir en criant :

- Ça doit être mon amie, je l’avais semé en arrivant !

Elle ouvrit la porte de sa manière habituelle, la manière bourrine.

- BIENVENUE IDDAAAAAAaa…. Euh tu es qui toi ?

Devant elle se tenait un garçon de son âge, l’air plutôt gringalet. De la capuche verte qui était rabattue sur sa tête s’échappaient des mèches noires qui n’avaient apparemment pas rencontré de peigne le matin-même. La Pyroli n’arrivait pas lire dans ses yeux verts. Devant ce regard, elle se sentit bête de ce qu’elle venait de faire, elle pensa qu’elle aurait peut-être du s’attacher les cheveux ce matin ou au moins le dompter un peu. C’est seulement à l’arrivée des enfants de la maison sur le perron qu’elle se rendit compte qu’elle bloquait l’entrée au jeune homme. Elle se décala alors que l’enfant de son âge se présentait au nouveau venu.

- Tu dois être Sylvabel , ma mère m’a dit. Je suis Chkao, bienvenue à Konikoni.

Spoiler:
 

_________________

 
Always remember sweet times
and love

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4684-328-ariania-blue-close-your-eyes-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4751-ariania-blue-pyroli
L'amour sonne aux portes, dommage qu'on le reconnait pas
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Vacances d'été 2017 - Alola :: Akala :: Chez l'habitant-