Partagez | .
Compétition Scientifique #5 - Labyrinthe d'Enigmes
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 8922

MessageSujet: Compétition Scientifique #5 - Labyrinthe d'Enigmes   Mar 1 Aoû - 22:07

Competition scientifique
Rappel des règles
La Compétition Scientifique de cette année aborde un thème bien particulier ! Allez, je suis joueur, je vais vous laisser deviner. L'année dernière, c'était Archéologie. L'année d'avant, c'était Mécano. L'année d'encore avant, c'était Chercheur Pokémon. Du coup, cette année, ça sera.... ?

Aucun des trois !

J'espère que vous aimez bien les mystères, parce que cette année, vous avez le droit à un Labyrinthe d’Énigme ! Votre culture générale, sens de la logique et capacité de réflexion seront mises à rude épreuve (ou pas), et il en ira de même pour votre orientation... Saurez-vous outrepasser le labyrinthe et surtout en sortir vivant ? C'est ce que nous allons voir !  

Une fois n'est pas coutume, cette compétition aura une facette HRP, en plus de celle INRP ! Le fonctionnement est décrit ci-dessous.
-HRP, vous devrez vous rendre sur ce topic : www, puis répondre bêtement (mais pas trop quand même) aux questions en suivant le lien indiqué par la réponse que vous choisissez ! Lorsque vous aurez fini de répondre à une succession de 5 questions, un numéro de sortie vous sera donné : indiquez-le en HRP à la fin de votre post rp, et nous pourrons déterminer votre nombre de bonnes et mauvaises réponses.
-INRP, vous devrez poster un unique rp de 700 mots à la suite de ce post, décrivant la progression de votre personnage et de ses Pokémon au travers du labyrinthe. Celui-ci trouvera sur sa route bon nombre d'énigmes dont les réponses indiquent des directions différentes ; si vous empruntez la bonne, vous arriverez plus rapidement à la sortie, tandis que si vous partez dans la mauvaise direction, vous vous retrouverez à faire un sacré détour !

Le ou les trophées seront offerts aux personnes ayant répondu aux attentes de la compétition tout en nous offrant un bon moment de lecture, mais qui auront également su répondre positivement au plus grand nombre de question. Veillez néanmoins à ne pas démarrer votre rédaction avec une idée de défaite ou de victoire assurée, les résultats peuvent surprendre !

Un délai d'un mois et demi vous est accordé pour poster votre RP à la suite de ce post (soit jusqu'au 15/09/2017).


Description du lieu
Les élèves créchant dans la ville de Konikoni ne seront pas trop dépaysés, puisque la compétition se déroule sur la Colline Memento ! Qu'est-ce que la Colline Memento ? Oh, rien de plus qu'un cimetière délaissé et envahi par la végétation, avec des haies à la trajectoire aussi tortueuse qu'improbable. Attendez-vous à rencontrer bon nombre de tombes, Pokémon Spectres et phénomènes étranges en tout genre !  D'autant plus que l'endroit a été spécialement réaménagé avec l'aide de Timothy Forest et de ses nombreux Pokémon Plantes pour créer toujours plus de passages entre les haies. Croyez-moi, vous allez mettre un moment à sortir de là... Mais bon, puisque vous avez vos Pokémon avec vous, ça se fera sans problème, pas vrai ?

Vous aurez en effet le droit d'emmener avec vous deux de vos compagnons. Attention cependant, quelques règles élémentaires ! Interdiction de passer au travers ou au dessus des haies, ni même d'utiliser une quelconque capacité Feu, au risque d'incendier tout le labyrinthe. On aura l'air de quoi nous, si vous mourrez de votre propre bêtise et non à cause de nos tentatives d'en finir avec vous... ?

Janice Jauplain, dont les Pokémon seront dissimulés dans toute la Colline pour prévenir tout manquement aux règles, vous expliquera le fonctionnement de l'épreuve à l'entrée du labyrinthe. Elle vous informera au passage que vous avez l'autorisation d'utiliser la fonction Pokédex intégrée dans vos Ipoks, mais n’espérez cependant pas vous servir d'un quelconque GPS : celui-ci sera incapable de vous localiser. Les élèves seront tous réunis devant la seule entrée accessible à 9h00, mais entreront les uns après les autres toutes les cinq minutes. Une fois à l'intérieur, interdiction de faire demi-tour !

Votre but est de trouver la sortie du labyrinthe le plus rapidement possible à l'aide des questions se trouvant sur votre chemin. Voyons voir si vous arriverez à faire fonctionner vos méninges dans un environnement aussi dérangeant !

Météo du jour : Il fait bon, chaud, le soleil est présent et vous irradie de ses bonnes ondes... Du moins, jusqu'à ce vous arrivez à l'intérieur du cimetière ! La brume qui occupe les lieux en fera frémir plus d'un, en plus de considérablement réduire votre champ de vision...

Précisions supplémentaires
-Vous pouvez évoquer des actions décrites par les élèves passés avant vous, ou même la présence de PNJ, mais interdiction d’interagir directement avec les autres membres.
-Il vous faudra vous inscrire dans le topic adéquat avant de poster votre rp.
-Pour rappel, ce dernier devra faire au moins 700 mots.
-Vous êtes parfaitement autorisés à intégrer les questions sur lesquelles vous tombez HRP dans votre post rp. Mais n'hésitez cependant surtout pas à en rajouter d'autres!
-De même, votre post ne doit pas contenir qu'une bête succession de question auxquelles vous répondez. Vous pouvez intégrer toutes sortes de péripétie qui pimenteraient un temps soit peu la narration.
-Chaque question ne possède qu'UNE SEULE bonne réponse. A vous de trouver laquelle!
-Votre RP sera suivi d'une balise HRP avec les informations suivantes :

Code:
Pokémons utilisés :
Points de recherche des Pokémons :
Sortie trouvée :

Bonne chance à vous !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15 ans
Niveau : 30
Jetons : 8007
Points d'Expériences : 801

MessageSujet: Re: Compétition Scientifique #5 - Labyrinthe d'Enigmes   Jeu 3 Aoû - 17:02

- Et bon sang de bonsoir, c'était aujourd'hui et je voulais dormir et... NON PYRONILLE TU NE FERAS RIEN BRÛLER AUJOURD'HUI. Lamantine, je te le confie ! Et on est en retard... Bon j'ai tout... Ouais. Aaaaaaah c'est le retard ! Tropius ! TROPIUS ?! Purée mais non... Bon ben euuuh...

Et c'est donc un Rodrigue assis sur le sommet du crâne d'un Ludicolo qui dévala les marches menant hors de son lieu de repos Alolien, et se précipita vers le point de rendez-vous de la compétition scientifique. Depuis quelques mois, Rodrigue avait repris sa vie d'ermite scientifique et ne sortait plus que pour les cours. Il avait même passé son mois de juillet à Rivamar à aider aux installations maritimes. Rien de palpitant, mais toutes ces expériences joueraient certainement en sa faveur pour plus tard. Il venait tout juste d'arriver sur l'archipel, pile à temps pour cet événement des scientifiques. Et pour une fois, il était motivé. Enfin ça serait bien s'il n'arrivait pas en retard. Contrairement à son habitude, il avait laissé la plupart de son équipe se reposer et n'avait emmené que quelques éléments clés. Comme l'ananas comme moyen de transport, qu'il n'utiliserait certainement pas.

Une fois arrivé devant le cimetière, le blond retint un sifflement admiratif. Ca c'était de belles haies. Et l'explication des règles de la part de sa prof préférée, responsable Givrali ajouta une nouvelle couche à son excitation grandissante : un labyrinthe de culture générale ?! Voilà quelque chose qu'il pouvait bien réussir ! Sortant les deux Pokémon qu'il avait décidé d'emmener, il renvoya Ludicolo à la base des opérations, afin de signaler aux autres que leur journée était libre : Lamantine allait surveiller Polarhume, Vostourno, Chuchmur, Crabicoque et Pyronille, pendant que Shaofouine, Luxray et Ludicolo partaient s'entraîner. Quant à Météno, Baudrive et Noacier, ils devaient se faire dorer la pillule quelque part. ce qui laissait Rod' avec Gringolem, son assistant de toujours et Araqua, l'araignée aqueuse la plus mignonne ever. L'arrivée de Chuchmur, Météno et de cette dernière s'était faite sans gros fracas, chacun s'étant bien intégré dans l'équipe.

C'est donc avec un robot ancestral à ses côté et un arachnide mouillé sur la tête que Rodrigue pénétra dans le grand labyrinthe sur le coup de la pause goûter du matin. Mâchonnant un fruit, il avança sans trop stresser, ne prenant pas la peine de mettre une main sur un mur comme on devrait le faire, puisque certaines des directions étaient indiquées par des énigmes. La première qu'il croisa lui fit pencher la tête sur le côté. Deux et deux ça faisait combien ? Ok, il fallait bien un tuto pour les pas doués, mais quand même. Il intima gentiment à Gringolem de ne pas frapper les murs pour aller plus vite, car c'était certainement une bonne raison pour être disqualifié et continua son chemin.

Ah voilà la première question sérieuse. est-ce qu'un Métamorph chromatique qui copie un Pokémon non chromatique prendre la version chromatique dudit Pokémon ? Rodrigue avait eu un Métamorph pendant un petit moment à son arrivée à l'Académie... Bon il n'était pas chromatique, mais il lui semblait que cette espèce de Pokémon copiait ce qu'elle voyait, donc qu'elle ne gardait pas son état chromatique. Campé dans sa fierté, Rodrigue refusait d'utiliser la fonction Pokédex de son IPok pour cette épreuve. Et tant pis si certains se facilitaient la vie.

Enfin bon, si toutes les questions étaient de ce calibre, il allait passer un bon moment. c'était cool d'avoir une compétition qui ne demandait pas des prouesses de malade pour une fois ! IL arriva bien vite à la seconde question sur sa route : comment faire pour faire évoluer un Pokémon en sa forme d'Alola sur Lansat ? Ah c'était pas compliqué, c'était les petits colliers de fleurs ! Il en avait vu un peu partout depuis que les Pokémon de l'archipel étaient arrivés. Et puis, en tant qu'apprenti Médecin, il n'avait jamais entendu parler de cet histoire d'Encens, donc bon...

C'était mainteant l'heure du goûter d'avant-déjeuner et Rod' sortit une nouvelle barre de chocolat de sa poche. L'objet s'envola alors sans plus de façons avant d'atterrir sur la tête d'un Feuforêve qui passait par là. Un "HEY !" de protestation sortit de la bouche du Dresseur alors que son Gringolem le regardait, se doutant bien qu'ils allaient avoir des rpoblèmes et qu'Araqua se préparait à ses secousses en s'accrochant à la chevelure fournie du blond. Il n'y manqua pas, l'adolescent se lança à la poursuite du fantôme, qui ne pouvait pas passer à travers les murs avec son butin, fort heureusement pour eux. La course dura un petit moment avant qu'ils ne se retrouvent dans un cul-de-sac.

- Bon sale petit chapardeur, tu vas me rendre ça et t'excuser de m'avoir dérangé en plein exercice de restauration mentale.

L'ectoplasme lui tira la langue ce qui provoqua un facepalm de la part de Gringolem. Rod' ordonna un Harcèlement de la part de son araignée, qui plaqua le spectre à une haie, faisant tomber la barre de chocolat. La bestiole s'extirpa de l'attaque sans problème sous les gros yeux du dresseur. Ah oui, les Spectres ne pouvaient pas être piégés.... Une attaque Ténèbres;.. Ombre Nocturne (bon sang, qu'il détestait ces histoires d'appellations) qui délogea le pauvre Insecte de son perchoir. Un regard vers Gringolem et un Poing ombre avait expédié ad patres le fantôme. Bon... Il était bien perdu maintenant, il n'avait plus qu'à chercher de nouvelles énigmes pour s'orienter...

Ah voilà un petit panneau ! Quel était le fonctionnement du Pokérus ? Oh, pas compliqué, c'était les EV. IV c'était pour Individuel, c'était dans les gênes du Pokémon. Effort c'était ce qui était modifiable par entraînement et le Pokérus facilitait l'entraînement. Merci les cours de Médecine ! D'autres questions suivirent. Il fallait croire que le Feuforeve lui avait fait faire un bon détour... Bon qu'est-ce qu'il y avait... Quel Pokémon changeait de morphologie en évoluant ? (C'était Remoraid, pas Cacnéa, bien sûr) Quelle attaque n'existait pas entre Aire de Feu, d'Eau ou d'Electricité... Le double type du Raichu d'Alola... La position de la Pierre Mousse de Sinnoh... Wow, ils s'étaient déchaînés.

Alors qu'il avançait tranquillement, le blond se prit les pieds dans quelque chose et tomba en avant. Araqua poussa un couinement outré d'être ainsi projetée à nouveau. Son Dresseur s'excusa, se releva et retomba d'aussi sec et vit ainsi que ses pieds étaient entremêlés dans de petites lianes. Allons bons. Un ricanement de mauvais augure se fit entendre, alors que le Feuforêve revenait, accompagné par quelques Brocélôme. Ces charmantes plantes devaient être l'effet de leur Maléfice Sylvain. Rod' allait demander à Pyronille de les cramer sans plus de procès, mais il se souvint que d'un, il n'avait pas le droit d'utiliser de feu, pour des raisons évidentes, mais qu'il n'avait pas une de ses mascottes avec lui. Gringolem était bombardé de Ball'Ombre et se défendait tant bien que mal, ce qui n'arrangeait pas ses affaires.

Araqua, passablement énervée par la situation sautillait sur place, attendant un ordre. Elle était une des seule membre de l'équipe à suivre de manière habituelle les directions de son dresseur, avec Polarhume et Chuchmur. Bon, il fallait se concentrer. Il avait deux Brôcélome à évacuer avec un Pokémon Insecte et Eau plutôt défensif. Déjà on oubliait les attaque aqueuses. C'est donc avec une certaine appréhension que Rod' demanda un Furie-Bond. Ne se faisant pas attendre, l'arachnide sembla littéralement s'envoler et frapper fortement le premier fantôme, qu'il mâchouilla ensuite avec énergie une fois que son Dresseur en donna l'ordre. Et de un. La Ball'Ombre qui suivi fut absorbée sans trop de dégâts et contrebalancée par un Anneau Hydro. Le deuxième se fit défoncé par une espèce d'araignée-puce qui rebondissait sur les murs et poussait des couinements hystériques. Tout était normal, comme d'habitude. Gringolem avait écrasé, enfin roulé, sur les autres ennemis et était en train de faire une reconstitution d'interrogatoire policier cinématographique à grands coups de Poing Ombre sur le Feuforêve. Que du très normal.

Abandonnant les fantômes à leur triste sort, Rodrigue continua sa route, en faisant attention à où il mettait les pieds. Le panneau suivant lui fit plisser les yeux. What the... Des maths à bases de culture G sur des Pokémon... Bon alors, Racaillou faisait partie de la tranche de Kanto, plutôt vers la moitié... donc environ 80 peut-être ? (pourquoi s'était-il fixé comme règle stupide de ne pas utiliser son Dex, au fait ?) Un Sorbébé c'est pas moins que du -40 ou -30°C... Métamorph (encore) était un demi-Mew donc environ 50 de stats... ça le menait à une fourchette allant de 100 à 120 ? Le poids d'un Natu... Un ou deux kilos, ce qui le mettait mal pour le coup. Soit Sorbébé soufflait pour encore plus froid, ce qui ne serait pas étonnant, soit Natu pesait moins d'un kilo ce qui seriat étrange... Puis il fallait que ça tombe juste. Du coup s'il mettait Racaillou vers 70, Métamorph à 50, Sorbébé à -40... environ 80, en multipliant par 2 il arrivait près d'Artikodin avec 160, et par 8 à Kaorine... Natu se portant facilement sur la tête, il pesait certainement moins de 8 kilos, non ? Va pour Artikodin. De toutes manières si c'était Janice qui faisait le parcours, elle aurait pris un légendaire glace.

Bon sang, qu'il était long ce labyrinthe... Encore quelques minutes et ça allait être le pré-déjeuner et il n'avait pas pris assez de chocolat... Peut-être qu'il pourrait aller re-chopper un des Brocélôme et le manger ? ...mauvaise idée en fait. Bon allez, c'était peut-être la dernière question ? Du... roller ? Pourquoi pas du patin à glace ou de la danse classique tant qu'ils y étaient ?! Enfin, heureusement pour lui, à part les escaliers en pagaille, Rivamar était un chouette endroit pour faire du roller, Rod' second étant un vrai casse-cou, il en faisait toujours, ainsi que du skate. Donc, on allait encore faire par élimination. La godille, même lui savait faire donc bon. Backflip son frère savait et adorait. invert c'était quand on changeait de sens, pas vrai ? OU alors qu'on roulait à l'envers ? Attends, c'était possible de rouler à l'envers en rollers ? D'un autre côté Cosmoflip ça semblait bien débile, mais tout à fait probable comme une figure avancée... AH IL NE SAVAIT PAS. POURQUOI DU SPORT PENDANT UNE COMPETITION SCIENTIFQUE, MINCE. Pile ou face ? Non, il y avait forcément un choix logique... Mais il fallait peut-être éviter de perdre encore plus de temps, non ? Le Cosmoflip, c'était pas un truc qu'il avait lu sur Météno ? Non, pas de distraction, réfléchis, Rod'... Le jumeau il voulait en faire il y a deux ans... Et il voulait s'entraîne rà faire pleins de trucs... Ah des turn-over, non ? Du coup le Cosmoflip existe et l'Invert pas ! Allez zou, fini de douter.

Finalement, Rodrigue émergea du labyrinthe, quelque peu affamé, poursuivit par une dizaine de Pokémon Spectres en colère. Pour aller plus vite il était monté sur Gringolem qui s'était mis en forme de boule roulante. Comme quoi après le roller, il était passé aux arts du cirque. Merci l'entraînement. Et pour le coup, il était bien content que cette compétition soit finie. BON C'ETAIT PAS TOUT CA MAIS C'ETAIT L'HEURE DU DEJEUNER, HEIN.

HRP:
 

_________________


MAÎTRE DES TOP-SITES
MEILLEURS AMIS WITH coPAINS


Dernière édition par Rodrigue Miles le Ven 11 Aoû - 14:22, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3859-0279-rodrigue-miles-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3877-rodrigue-miles-phyllali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 16
Jetons : 2130
Points d'Expériences : 307

MessageSujet: Re: Compétition Scientifique #5 - Labyrinthe d'Enigmes   Dim 6 Aoû - 17:44


Le tournoi des trois débiles
Bellamy, Lolita & Lancelot

La petite rose fit craquer ses doigts avant de détailler quelques-instants l'arche de lierres qui ouvrait un grand chemin coincé entre deux murs de végétation. C'était impressionnant tant le tout était touffu et broussailleux. Et si comme le lui avait promis Janice Jauplain si le labyrinthe était aussi luxuriant en énigme qu'en verdure, elle n'allait pas s'ennuyer ! Elle jeta un oeil sur Lolita qui semblait blasé puis réveilla Lancelot, son Mustéflott. Aussitôt sorti de sa pokéball l'harneux type eau s'approcha du tapir et se colla à lui. La petite rose observa quelques-instants le manège de la loutre et s'amusa des soupirs de sa diva avant de les inviter à la suivre et de faire les quelques pas qui la séparaient du labyrinthe. En marchant, elle laissa sa main glisser contre le feuillage des murs et nota que le soleil déjà réduit par la brume ambiante était filtré par les massifs la plongeant dans une étrange obscurité claire, et cette brume... L'ambiance fit résonner les souvenirs de Bellamy qui ne put empêcher un "oh" de surprise de franchir ses lèvres. Aussitôt, elle jeta son sac au sol, s'agenouilla et fouilla à l'intérieur frénétiquement sous les regard interrogateurs de sa tapir de son loutre. Elle en sortit finalement sa lampe torche Lumimax et son écharpe serdaigle qu'elle enroula autour de son cou, un sourire béta collé au visage.

-LUMOS ! cria t'elle en allumant sa lampe tocrhe. Avant de continuer en pouffant : Allons Lolita et Lancelot, c'est la dernière épreuve du tournoi des trois sorciers. Nous n'allons quand même pas laisser gagner cet affreux jojo de Dumstrang !

Le Mustéflott lança un regard pleins de questions au tapir qui se contenta d'hausser les épaules et de continuer à suivre sa dresseuse. Elle ne se posait plus de questions depuis longtemps... Mais déjà le trio se retrouvait face à une impasse. Bellamy fit volte face, espérant faire demi tour mais un mur de végétation apparut soudainement poussant en quelques secondes à peine. La rose recula d'un pas, méfiante alors que Lolita s'avançait et tâtait de son petit point boudiné l'étrange apparition. Le trio échangea un regard à la fois suspicieux et excité, c'était sans doute là la première épreuve. Coincé dans un carré de verdure entre deux haies de lierres et un entremelas d'arbres, la rose entreprit de se pencher sur la seule chose coincée avec eux : une mare de boue. Elle se mit à genoux et fouilla dedans sous le regard dégoutée de Lolita. Et alors que ses mains se baladaient dans la boue, elles percutèrent quelque-chose : une petite pierre gravée d'étrange symboles.

-Oh je connais ça ! Lança Bellamy qui se saisit de son sac, le tachant au passage.

L'archéologue en herbe en sortit un petit guide donné par l'office de tourisme, dont elle tourna les pages avant de tomber sur celle qu'elle voulait puis de s'adresser à ses pokémons :

-Regardez ! C'est de Ōlelo Alola'i, la langue vernaculaire d'Alola. Si je me souviens bien c'est un mélange des différentes langues des anciens qui ont crée l'archipel. Logique, en même temps. Mais... Mais on dirait que la pierre ne veut rien dire... Se plaignit t'elle, en sortant son  cahier de langues et en tentant de la déchiffrer. Pas toute seule en tout cas, doit il y en avoir d'autres aidez-moi !

La petite rose se remit à fouiller frénétiquement dans la boue, alors que Lolita grimaça et recula avant de s'appuyer contre la haie. Lancelot de son coté sembla hésiter, il jeta des coups d'oeil successifs à la mare de boue puis à Lolita. Ne pouvait t'il avoir les deux ?  Il trouva finalement une solution et entreprit de lancer pistolet à eau sur la mare de boue.
Ce qui eut pour effet de drainer la boue et d'éclabousser Bellamy qui hurla de rire à gorge déployée. Elle était trempée mais avait maintenant face à elle, trois pierres bien distinctes,
qu'elle s'empressa d'accoler pour commencer la traduction... Elle se pencha sur son cahier,
puis sur le guide touristique et enfin sur les pierres, croisant ses jambes et se mordant la lèvre inférieure.

-Alors voilà... "Pensez vite, car les lianes ne seront pas lentes". Qu'est-ce que ça veut dire au juste ?

Mais la réponse vint rapidement lorsque Lolita hurla de terreur alors que de la haie qui avait poussé mystérieusement sortait des lianes qui commençait à l'enserraient de plus en plus fort. Bellamy cria de surprise et resta pantoise alors que Lancelot s'était jeté sur sa bien aimée et essayait d'arracher les lianes à grands coups de morsures diverses. Bellamy sentit son coeur s'accélérait alors qu'elle comprenait peu à peu. Il fallait qu'elle pense plus vite, mais comment faire alors que toutes ses pensées était préoccupées par la détresse de son amante ? Les larmes aux yeux, la petite rose inspira et expira rapidement, tentant de calmer sa respiration beaucoup trop folle et se concentra sur sa traduction.

-Alors... Voyons. Focus Bell, focus ! "Quand aucune issue n'est visible. Ne vous fiez plus à vos yeux... Car la... la... la..." La quoi ? Hurla Bellamy paniquée en retournant les pages de son cahier.

De son coté Lancelot avait était aussi pris par les lianes qui gagnaient du terrain et avançait vers l'étudiante en panique. La moitié du corps de Lolita semblait déjà immergée dans la haie.

-Ah j'ai ! Hurla la kalosienne, les yeux rougis par la peur et le coeur serrée dans la poitrine. "La sortie pourrait bien venir de l'être qui se dissimule. Ne pensez pas que votre petit-ami va venir vous sauvez, vous n'avez jamais trouvé le bon type..." Et.. Et c'est tout. Non ça ne peut pas être tout. Il y pas moyen ! Dois il avoir une autre pierre ou...

Voilà notre héroine qui regarde le sol frénétiquement arrachant le moindre brun d'herbe. Mais voilà déjà une des lianes qui lui saisit le pied et la traine de force vers la haie vorace. Bellamy tira sur tous ses muscles, alors que son corps se retrouvait entortillé avec ceux de ses deux pokémons. Elle se disait que c'était la fin. Que l'académie était irresponsable, qu'elle n'en croyait pas ses yeux, qu'il ne pouvait pas la laisser asphyxier coincée dans une haie, que si seulement elle avait pris la pokéball de Dolores peut-être aurait t'elle pu de sa mâchoire hachoir déchirer les lianes plus efficacement que Lancelot. Et elle se noyait dans ses pensées et émotions autant que dans la haie, laissant son regard vagabonder, se posant sur les quatre murs végétaux qui l'avaient encerclés. Contre ces haies, contre ces arbres et... Ses yeux se trompaient surement. C'était le mauvais type. Type. Sa traduction n'était pas approximative. Pourquoi ce mot, d'ailleurs pourquoi cette phrase ça tranchait avec le reste, non ? Pourquoi pas personne ou gars ? Et si c'était sa propre langue la vraie énigme ?

-Les arbres ! C'est les arbres la solution ! Cria Bellamy en pointant les dits arbres de sa seule main non entravée par les lianes. Ce ne sont pas des arbres, mais des simulabres !

Aussitôt le mot "simulabre" crié, le trio sentit l'étreinte des lianes diminuer jusqu'ils s'écrasent entièrement sur le sol trempé, provoquant un splash mémorable et des éclaboussure de boue à faire hurler une mentalie. Bellamy garda le regard fixé sur l'entremêlas d'arbre qui se mit à bouger, il fallut bien quelques minutes pour que les simulabres se décoincent de cet enchevêtrement de corps et forment deux rangées d'une dizaine de pokémons ouvrant un chemin tout tracé. Ce fut Lolita qui l'emprunta en premier, vexée d'être ainsi -et littéralement- trainée dans la boue, elle fit mine de s'épousseter et entama la marche, le menton fier. Piteusement suivi par Lancelot qui se frottait les coudes et par Bellamy qui pouffait en se disant que ça aurait le bon moment de lancer un "perriculum"

Le trio marcha plusieurs minutes en tournant à chaque intersections au hasard, hasard décidé par Lolita qui ne rêvait plus que de sortir d'ici et de prendre un bon bain. Le tapir menait fièrement la troupe, laissant la dresseuse -pensive- à l'arrière. Bellamy était plongée dans ses pensées, revivant ce qu'ils venaient de vivre inlassablement. Elle avait paniqué mais cela ne l'avait pas empêchée d'agir et de trouver une solution. Elle se souvenait aussi de sa première fouille, lorsqu'elle s'était retrouvée séparée de Lolita et que la panique l'avait empêchée de faire quoi que soi. Que s'était t'il passé entres les deux pour que la panique ne la bloque plus ? Pleins de choses. Difficiles ou agréables. Il semblait enfin à Bellamy qu'elle voyait tout le chemin parcouru et combien elle avait changé. La vie l'avait changée, mais elle en devait une grande partie à l'académie. A ne pas en douter jamais, elle ne se serait retrouvée dans une telle situation à ses débuts. Elle se plaignait souvent de l'irresponsabilité de cette Ecole, mais elle avait survécu à tout ce que l'Ecole avait mis sur son chemin  jusque-là, non ? Et cela l'avait fait tellement murir... A coup sur autant que son histoire avec Soan et Louis. Oui. C'était une belle école.

Mais voilà déjà le trio qui arrivait à une seconde énigme. Dans tous les cas : ça il ressemblait. Face à eux : un immense mur composé de carrés de bois portant chacun une inscription. Des questions. La rose s'approcha du mur de bois et le caressa quelques-instants... Cinq gros dés sur cinq. Impossible de les pousser ou de contourner le mur.

-Bon ! annonça Bellamy en posant ses mains sur ses hanches. Va falloir répondre aux questions.

Le premier carré affichait ceci "Nombreux nous sommes, mais souvent partageons des corps avec nos 17 frères". Bellamy fronça les sourcils, mais Lancelot apporta la solution -à savoir le type eau- en crachant une salve d'eau sur le bloc de bois qui disparut dans un un nuage psychique.

Un autre dé affichait cela : "Ma colère permanente peut me tuer mais ne vous aidera pas, mais mon cri imité ouvrira la porte". Celui là posa assez de soucis, mais quelques-minutes sur la fonction pokédex de son Ipok suffit à Bellamy pour comprendre qu'il était question de Colosinge. Elle s'étonna qu'il puisse mourrir de colère et trouva cette information très triste, mais oublia bien vite le tout lorsqu'elle et ses deux pokémons se ridiculisèrent en imitant le cri du pokémon combat qui s'avérait aigu pour une telle bestiole. Finalement le carré disparut lui aussi dans un nuage psychique.

Et alors que les carrés disparaissaient un par un il s'avéra qu'il fallait sans doute tous les faire disparaitre car derrière le mur de bois, se trouvait une vitre en plastique que même Lancelot ne réussit à briser.

Le dernier carré de bois s'avéra encore plus ardu que les précédents : "Ma voisine sait peindre mais oublie de tester. Si je vous parle d'elle c'est que je là où je vis on ne danse comme nulle part ailleurs et vous devez avoir le bon rythme pour enfin passer" le trio bloqua un bon moment dessus. Laissant à Bellamy le temps de s'asseoir en tailleurs et de poser son sac devant elle et à Lancelot de se mettre à somnoler debout. Ce fut finalement Lolita qui trouva : soudainement elle se mit à fouiller le sac de Bellamy et en sortit un de ses sweats, elle s'y enroula, alla arracher deux bouts de bois qu'elle accrocha à une feuille morte et dansa comme un plumeline type Buyo, originaire de l'ile de Poni, lieu de résidence d'Oléa célèbre pour ne pas avoir d'épreuves pour le tour des Iles. Et le dernier carré disparut dans un nuage psychique, vite imité par la vitre en plastique.

Le trio continua sa marche, quelque-peu fatigué. Lolita réussit à se faire porter par Lancelot qui suivait Bellamy avec difficulté alors que celle-ci se déconcentrait de plus en plus. Jetant des sorts fictifs avec sa lampe torche. Ils marchèrent longuement. Encore. Se demandant si ils ne tournaient pas en rond. Mais il arrivèrent finalement face à une porte métallique qui faisait face à une petite table en bois. Bellamy s'avança et observa le tout : Sur la porte des petits trous et des pointes taillées qui en parcouraient l'ensemble. Sur la table : des engrenages, des vis et des outils. Bellamy soupira :

-De la mécanique.... Logique. Si la première épreuve était pour les archéologues, la seconde pour les chercheurs. Celle-ci est pour les mécaniciens....

Et Bellamy soupira encore. Elle n'aimait pas la mécanique et elle oubliait bien trop souvent que dans son parcours scientifique, elle en avait aussi des cours.... Peu par rapport à ceux qui avaient un rapport plus certain à l'archéologie mais certains... Soufflant encore comme un tauros, Bellamy se remonta les manches et poussa la table jusqu'à la porte finement sculptée et commença à prendre les divers engrenages tentant vainement de les accrocher. Cela dura... Encore et encore... Et le temps semblait interminable. Bellamy se coupa les doigts, se cassa les ongles et suait comme une grosse bête...

-En fait... Il faudrait juste que j'arrive à trouver comment à partir de ce petit sytéme électrique faire... Tourner les engrenages et les mettres les un à coté des autres jusqu'à ce que... Celui là, elle désigna l'un des seuls engrenages qu'elle avait réussi à accrocher, tourne. Et normalement ça ouvrira la poignée.... Je crois.

Mais si théoriquement la Kalosienne savait quoi faire, elle avait encore un fossé à franchir et alors que les minutes s'engrenaient. Le trio en avait de plus en plus assez d'être ainsi coincé par une vulgaire porte. Finalement, alors que Bellamy faisait une pause et savourait une bouteille d'eau, sortie de son sac. Et que Lolita se plaignait encore à son chevalier servant. Ce dernier, résolu, se leva. La loutre s'approcha de la porte, se plaça à quelques-centimétres du dernier engrenages et lança une attaque tourniquet : de l'eau jaillit de son corps et poussa contre la petite roue crantée. Un son de roulement se fit entendre et la porte s'ouvrit miraculeusement. Bellamy et Lolita restèrent bouche-bée alors que Lancelot commençait à rouler des mécaniques en tournant autour du tapir. Malheureusement pour le type eau, Lolita l'ignora royalement et repris la tête du groupe en passant la porte. Amusée, Bellamy tapota l'épaule de son pokémon loutre et suivit son starter. Laissant le mustébouée, dépité, obligé de suivre. La saveur de son exploit avait un gout bien amer.

Il fallut beaucoup moins longtemps au trio pour arriver à la prochaine étape : cette fois ci, pas d'intersections, la dresseuse et ses deux pokémons s'étant contentés de marcher tout droit pendant une dizaines de secondes et face à eux : une gigantesque colline grouillante. En se rapprochant Bellamy réussit à distinguer ce qui lui semblaient être des millions de Chétiflor, les uns sur les autres. Bellamy, Lancelot et Lolita restèrent tous trois sans voix, ni mouvement pendant quelques secondes tant la scène était impressionnante. Ce fut finalement Bellamy qui rompit le silence, prenant une grande inspiration, des étoiles dans les yeux :

-OHHHH. Ce n'est plus la coupe de feu mais l'Ecole des sorciers, c'est un test de confiance !

C'était logique pour une école qui mettait ses étudiants en danger de mort tous les mercredis de tester leur confiance... Mais Bellamy semblaient persuadée qu'elle avait raison, elle expliqua brièvement à ses deux pokémons que c'était comme le filet du diable qui fallait y aller et se détendre. Juste se détendre et surtout : ne pas se débattre. Joignant le geste à la parole Bellamy se laissa tomber dans le tas de chétiflor et commença doucement à se faire engloutir sous les regards paniqués de ses deux pokémons qui se disaient que leur dresseuse avait perdus la tête, que m'enfin ça se voyait que c'était des chétiflors et pas des filets du diable quoi que puisent être le filet du diable.

-Ok, ok... Annonça Bellamy face au mouvement de panique de ses pokémons. Si vous ne faites pas confiance à l'académie, faites moi confiance. Je sais que j'ai raison. C'est logique... Je veux dire depuis que je suis dans cette école j'ai appris à surmonter la panique... C'est juste un pas de plus en avant... Faites moi confiance.

Le soporifik plongea son noir regard dans les yeux bleutés de la rose. Puis haussa les épaules et se laissa tomber dans les chétiflor. Elle était pleine de boue séchée, et dégoulinante de sueur, si il fallait mourrir un jour c'était aujourd'hui.... En revanche Lancelot semblait bien moins réceptif et alors qu'il voyait sa toute nouvelle récente famille s'enfoncer dans les chétiflor, sa panique grandissait encore et encore. Se laisser faire ? Se laisser aspirer, ou pire... Mourrir ? Ce n'était pas dans son caractère. Mais voilà déjà Lolita de moitié couverte de chétiflor.... Oh il l'aimait... Il l'aimait tellement. Il avait tout quitté pour elle, mais la vie, c'était plus difficile à quitter qu'une rivière. Le type eau balada son regard sur Bellamy. Elle était si gentille avec lui, c'était comme la mère qu'il n'avait jamais eu... Alors face à ce nouvel amour qui l'avait tant changé. Il se laissa tomber dans les chétiflor. Plus hésitant que jamais... Ah si les Ptitard de la riviére le voyaient ainsi se livrer à des types plantes...

Entouré de ses deux pokémons préférés (Déso, pas déso Dolores) Bellamy se détendit et se laissa aspirer par les chétiflor. Elle qui s'était tant débattue sur la première épreuve, mais elle pensait avoir appris quelque-chose entre temps. Elle pensait -naivement- que l'Académie ne se fichait pas tout simplement de leur vie. Enfin, elle l'espérait. Elle se disait surtout que comme Jackie n'avait pas pu participer à l'élaboration de la compétition scientifique. Elle avait une chance d'avoir raison. Une infime, mais une chance. Et alors qu'elle sentait son corps partir, elle ferma les yeux pleinement confiante et à travers les chétiflors elle sentit la main boudinée de Lolita attraper la sienne. Et la queue de Lancelot s'enrouler autour de sa cheville.

Ensemble.

Soudainement une vive lumière -et non pas le paradis- mais le soleil. Et voilà Bellamy qui se lève, poussant de ses mains fragiles les quelques chétiflors qui restèrent accrochés à ses vêtements. Elle se tourne et voit Lolita et Lancelot projeté d'une colline de pokémon vignes. Puis volte face, encore. Et saut de joie en choeur. C'est fini, ils étaient sortis du labyrinthe et alors que Bellamy attrapait Lolita et Lancelot et les câlinait de toutes ses forces. Elle pensait à tout le chemin parcouru, pas seulement celui du labyrinthe, mais celui de la vie. Oh combien cette académie l'avait changée.... Et cela ne faisait qu'un an....




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Compétition Scientifique #5 - Labyrinthe d'Enigmes   

Revenir en haut Aller en bas
Compétition Scientifique #5 - Labyrinthe d'Enigmes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Vacances d'été 2017 - Alola :: Akala :: Lieux naturels-