Partagez | .
[Mission] Alola Baywatch
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: [Mission] Alola Baywatch   Mar 1 Aoû - 23:35

30 juin. Ilea déprime. Dans 24 heures, tous les élèves quitteront l’île de Lansat pour partir à Alola, afin de profiter de vacances bien méritées. Après une nouvelle année scolaire, les ados méritent bien de se reposer et l’académie met le paquet pour que les vacances soient mémorables. D’après ce qu’a raconté Sirius à Ilea, chaque année, ils partent dans des endroits différents, explorer de nouveaux horizons. Et la rousse trouve ça génial. Quand elle les voit, tous heureux de quitter l’école pour les vacances, elle les jalouse un peu. Non pas par rapport à sa situation actuelle mais sa situation passée. A leur âge, la rousse n’avait pas de réelles vacances, seulement plus de temps pour étudier la médecine dans ses moindres détails. Ça n’a jamais servi à rien puisqu’au final, elle a tout plaqué, mais elle aurait beaucoup aimé connaître le goût des vacances d’été entre ami.

Comme presque tous les soirs ces temps-ci, Ilea se rend au port de Lansat pour discuter avec ses amis marins. Depuis la sortie de Noel, elle s’entend très bien avec eux et vient les voir le plus souvent possible pour parler et jouer aux cartes. Ces moments sont très précieux et ressourçant pour la jeune femme qui en profite à fond. Cela lui permet aussi de mieux sociabiliser et de prendre confiance en elle, surtout avec les autres adultes. Une fois là-bas, le soleil commence à se coucher mais les marins sont toujours sur le pied de guerre. Il prépare les derniers détails pour le départ de demain. C’est eux qui vont emmener les enfants jusqu’à Alola, comme chaque fois qu’ils doivent quitter l’île d’ailleurs. La rousse veut profiter de cette soirée avec eux, parce que ce sera la dernière avant deux longs mois. Qu’est-ce qu’elle va s’ennuyer toute seule ici. Lorsqu’elle grimpe à bord du gros bateau, tous les gars sont heureux de la voir. La demoiselle va leur donner un coup de main, après tout elle leur doit bien ça.

Tu ne prépares pas tes bagages toi aussi ?
Non malheureusement, je dois rester ici. Je n’ai pas trop le budget. Tant que je n’aurais pas passé le concours, je n’aurais pas d’emploi fixe. Je ne peux pas trop me le permettre.
Mais tu plaisantes enfin. Si tu veux gagner masse d’argent tu as tout intérêt à venir avec nous plutôt que de rester ici. Je pensais qu’on t’avait mis au courant des offres d’emploi là-bas mais visiblement non. Regarde ça.

Le marin lui tend un petit prospectus aux jolis couleurs exotiques avec écrit en gros dessus « Recrutement de volontaire pour lancer de Concombaffes ». Ilea n’a pas trop compris au départ l’intérêt de ce boulot ni même le concept en fait mais après avoir lu le résumé de l’offre, elle se dit qu’elle est capable d’accomplir ce travail. Cela ne demande pas de compétence particulière, juste de savoir lancer des trucs. Mais lorsqu’elle vit le salaire associé, elle ne put s’empêcher d’écarquiller les yeux. Ça sera le plus gros salaire qu’elle est jamais eu depuis qu’elle enchaine les petits jobs. Une chance unique de mettre de côté de l’argent pour les mois prochains. Et le marin allait la mettre encore plus en joie.

Et puis pour le logement, tu peux venir avec nous à l’hôtel. La mairie nous a payé un certain nombre de chambre mais à la dernière minute, Cédric a dû annuler le voyage, retenu par sa famille. Du coup ça fait une chambre de libre pour toi. Quant au voyage, tu n’auras qu’à rester avec nous dans la cabine. Personne ne remarquera que tu es là. Allez vient avec nous ça va être super.

Ilea avait des étoiles plein les yeux. Des vacances au soleil, là où il fait chaud, avec une superbe plage et un travail hyper bien payé. Que demander de plus ?

Tu n’auras pas à me le dire deux fois, je suis !

La rousse retourna chez elle en deux temps trois mouvements pour préparer ses affaires. Ça va être des « vacances » de folie !

**

Cela fait 2 jours qu’Ilea a débarqués à Alola, dans cette région fraichement découverte. D’après ce que lui ont raconté les marins, la région était inaccessible jusqu’’il y a peu à cause de problèmes météorologiques. Mais maintenant que tout cela est passé, tous les gens s’empressent de mettre les pieds dans ce nouveau lieu. La rousse n’est pas des plus intéressé par cet aspect-là. Pour elle, il est temps de se poser et d’admirer le paysage. Enfin ça, ça sera pendant son temps libre. Il ne faut pas oublier qu’aujourd’hui c’est son premier jour de travail. Il faut qu’elle fasse bonne impression mais en même temps paraitre relax (conseil de marin). Elle a donc opté pour un débardeur blanc avec minishort en jean. Cheveux attachées en queue de cheval haute et voilà le travail. Et c’est Alison qui l’accompagne. La demoiselle prie pour que tout se passe bien. Elle a vraiment besoin de cet argent sinon elle peut tout de suite faire sa valise et rentrer.

Une fois sur la plage, on la bref rapidement sur sa mission du jour. Rejeter les petits Concombaffes à l’eau pour ne pas qu’il gêne les vacanciers sur la plage. Ok, pas trop difficile pour l’instant. La rousse s’avance un peu vers le sable et saisit un des pokemons dans ses mains. Il est un peu gluant mais très léger. Un peu à contrecœur, la jeune femme place son bras en arrière et jette le plus loin possible le pokemon qui retombe dans l’eau avec un petit « Spouik ». Elle attend quelques secondes pour s’assurer qu’il va bien. Quand même, il ne faut pas leur faire mal à ces pauvres bêtes. Quelques secondes plus tard, le Concombaffe se remet à bouger sur le sable. C’est bien Ilea, mais il en reste encore des centaines comme ça, il va falloir aller plus vite.

Du coin de l’œil, elle repère un ado brun, l’air jovial, en train de faire la même chose qu’elle avec beaucoup d’énergie. Il serait en train de l’aider ? La rousse prend la parole.

Salut jeune homme ! Je m’appelle Ilea enchantée, et toi ? J’apprécie que tu veuilles m’aider mais tu sais je suis payée pour ça, tu ne devrais pas t’en faire. Vas t’amuser avec tes amis plutôt et profite de tes vacances.


_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Jeu 3 Aoû - 21:20

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


La dernière fois que j'ai traîné sur une plage, ça s'est fini comment déjà ?

***
flashback

«-Que... MAIS C'EST QUOI CA ?! »   

fin du flashback
***

Hum...

Alors que j'arrive devant la plage du Club Hano-Hano, les réminiscences d'une certaine mission provoquent chez môa une soudaine hésitation. Pourtant, mon job est on-ne-peut-plus simple : trouver des Concombaffe, les mettre à l'eau, recommencer l'opération. Et le tout avec une coquette somme à la clé... Cet argent me permettra de payer les frais de nourriture de mes compagnons, et d'ainsi alléger la charge de Madame Étoile, qui déjà nous héberge. Je ne vais pas non plus lui demander de nourrir tous mes Pokémon ! L'académie peut sans aucun mal le faire, mais Eloïse, j'ai bien peur que non... Bah, c'est pas grave ! J'ai déjà fait quelques jobs avant mon arrivée à l'académie, donc je devrai pouvoir m'en sortir. Je dois jute me convaincre d'avancer... Allez, ne t'inquiètes pas Ginji, normalement tu n'as aucune raison de trébucher sur un scientifique menant des expériences étranges chez lui...

Je prends une grande inspiration, et pose un pied sur le sable chaud. Aaaaah, que j'avais oublié à quel point cette sensation est agréable... Les plages d'Alola sont visiblement d'une grande qualité ! Mis à part qu'elles soient envahies par des Concombaffe, je veux dire. Remarquez, chez moi, c'est des Tentacool qui traînent dessus, et je doute que cela soit plus apprécié... Croyez-môa, vous ne voulez PAS vous faire piquer par un Tentacool.

Pour ce boulot, je suis vêtu d'un simple short de bain, d'un t-shirt à manches courtes, et de ma casquette pour éviter les coups de soleil sur le visage. J'ai mis un peu de crème solaire sur mes bras et mes jambes, j'espère que ça suffira ! Évidemment, je garde les pieds nus, qui donc est assez fou pour aller sur une plage avec des CHAUSSURES ? Personne, je l'espère ! Meg et Aegta ont tenu à m'accompagner, ils seront donc avec moi pour une bonne partie de la journée. Même si je pense que ma Loupio veut surtout profiter de la mer ! Mais je ne peux pas le lui reprocher, je la comprends. Et de toute façon, ce n'est pas avec ses petites pattes qu'elle pourra remettre les Concombaffe à l'eau... Aegta, par contre, même s'il ne possède carrément aucune patte, dispose de la capacité Lévikinésie pour me soutenir !... Je me demande si en mettant ma Loupio à l'eau et en demandant à mon Motisma d'utiliser Tourmagik sur elle, avec un Concombaffe en tant qu'objet, il y a moyen de tous les téléporter dans la mer... Hmm, à tester...

Enfin, je ne suis pas payé pour mettre au point diverses expérimentations. Au boulot ! Pour l'instant, il n'y a pas grande monde sur la plage, mais les touristes ne devraient pas tarder... Et il faut que la plage soit propre à leur arrivée ! J'ai été brièvement briefé, askip ils arriveront surtout à partir de 8h30, soit dans un peu plus d'une demi-heure. Donc ne traînons pas plus que ça !

Je laisse Meg aller faire trempette, tandis qu'Aegta reste à mes côtés pour m'aider à ramasser les premiers Concombaffe. J'en repère bien rapidement un, et m'en approche pour le saisir. C'est rigolo, c'est tout spongieux...

« -Coucou p'tit gars ! Désolé de te déranger, mais je dois te remettre à la mer. »

Je balance donc mon bras en arrière pour prendre de l'élan, et me prépare à envoyer voltiger le Concombaffe. Mais j'ai un instant d'hésitation, et annule finalement mon mouvement pour remettre le Pokémon à hauteur de mes yeux.

« -... Ça doit pas être agréable de voltiger comme ça, si ? » je regarde autour de moi, méfiant « … Tu sais quoi ? On va faire comme si j'étais pas un Lanceur de Concombaffe mais un Déposeur de Concombaffe, d'accord ? »

Le Pokémon me regarde de travers. Il n'a pas l'air de comprendre grand chose à ce que je raconte, mais c'pas grave ! Vérifiant donc que personne ne m'observe, je commence à m'avancer vers le bord de l'eau, ramassant sur ma route deux autres Concombaffe, et arrive à hauteur des vagues. L'eau froide vient rapidement me lécher les pieds lorsque je me baisse pour déposer les petits Pokémon, qui n'ont pas beaucoup l'air de réagir. Une vague vient alors les récupérer, pour ensuite les emporter dans l'océan, sous les regards d'Aegta et moi-même.

« -J'espère qu'elle est pas trop froide... A plus dans l'bus, les p'tits gars ! »

Je leur fais un bref signe de la main, tandis que mon Motisma m'observe avec perplexité. Meg, qui nage un peu plus loin, me remarque et lance quelques petits piaillements pour attirer mon attention, auxquels je réagis par un pouce en l'air. Satisfaite, la Loupio replonge alors dans l'eau, et continue sa petite baignade, heureuse de pouvoir profiter d'une eau encore fraîche.

C'est alors qu'une voix, arrivant par derrière, me prend par surprise. Je me retourne en un bref sursaut pour découvrir la jeune femme qui me salue, de même que Aegta qui lui se tourne plus tranquillement, toutefois curieux. Elle est plus grande que moi et possède une longue queue de cheval, et se présente comme s’appelant... Hein ? Il est à ? Il est à quoi ? Il est à l'hôtel ? Il est à la plage ? Il est à... La vanille ? Et c'est qui ce « il », d'abord ?!

Ah, pardon, « Ilea », c'est son prénom. J'espère que son nom de famille n'est pas Gonisant, alors... Bah quoi ?

*tousse* Bref, Ilea dit apprécier mon aide, mais m'invite à plutôt rejoindre mon Pokémon dans l'eau au lieu d'effectuer son travail à sa place. Elle me demande de... Profiter de mes vacances ?... Elle veut que j'arrête de bosser, en fait ? Mais... Une minute... Est-ce que ça ne serait pas sarcastique ? Ne serait-elle pas en train de... Me licencier ?! Parce que j'ai envoyé ma Loupio jouer au lieu de bosser ?! Ou parce que je n'ai pas lancé les Concombaffe comme il faut ?! Oh... Oh non ! C'est que je dois nourrir mes Pokémon, môa ! Comment je vais faire, si je n'ai pas les sous pour payer les croquettes que je vais... Euh qu'ILS vont manger ?! Ils ne peuvent pas me renvoyer comme ça ! Alors que cela fait à peine cinq minutes que j'ai commencé ! Pitié, non !

Affichant un air soudainement paniqué, je me baisse en avant tout en joignant mes mains pour implorer la miséricorde de mon employeuse.

« -G-Ginji Labelvi, madame ! Je suis désolé ! Vraiment désolé ! Je ne savais pas que c'était mal de faire ça ! Mais pitié, ne me renvoyez pas ! J'ai vraiment besoin de ce boulot ! Je vous promets de pas r'commencer et de faire mon travail comme il faut ! Promis juré ! Je vous en supplie, laissez-môa mon job... Je ferai même des heures supp's s'il faut ! »

Je me suis certes déjà fait virer, mais jamais si rapidement ! Elle va quand même me laisser une seconde chance, pas vrai ?!

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 


Dernière édition par Ginji Labelvi le Sam 5 Aoû - 10:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Ven 4 Aoû - 14:14

Il faut quand même reconnaitre que ce boulot est un peu étrange. Ces pauvres Concombaffes qui n’ont rien demandé à personne sont jetés à la mer sous prétexte qu’ils gênent les touristes. Ce n’est pas tout à fait faux puisqu’ils envahissent les plages par vague, ce qui les rend presque inutilisable, mais tout de même. A la base, les pokemons étaient là les premiers, enfin il me semble. Il est à peine 8 heures mais dans 30 minutes les premiers vacanciers seront là et voudront profiter du cadre paradisiaque qu’offre cet endroit, sans être attaqués par des trucs gluants. Ilea ne voit pas trop le problème. Après tout, malgré leur aspect un peu collant, ils sont tout mignons et n’ont pas l’air méchant. C’est à contre cœur qu’elle se voit obligée de les jeter à l’eau. La rousse va devoir faire ça presque tout l’été alors autant qu’elle s‘y habitue tout de suite. Même si ce n’est pas très chouette pour eux.

La jeune femme a repéré un garçon pas loin d’elle, en train de faire la même chose. Il est accompagné d’une Loupio et d’un Motisma, mais la demoiselle ne connait pas du tout leur espèce, elle se contente de voir des pokemons. Lui aussi n’a pas l’air de bien aimer lancer ces pauvres bêtes, alors il les dépose à l’eau doucement mais surement. Peut-être qu’Ilea devrait faire comme lui, ça serait plus gentil. En tout cas, sa Azurill ne s’est pas posée la question et expulse à l’aide de sa queue ressort les pokemons jusque dans la mer. Efficace mais peut être un violent. La rousse hausse les épaules. Alison aide c’est déjà bien. Ilea en profite pour s’adresser au jeune homme mais réalise qu’il y a une grosse méprise. Certes, elle connait son nom désormais mais il y a tout de même une grosse erreur que la jeune femme s’empresse de rattraper au plus vite.

Ginji ne t’inquiète pas je ne suis pas ta supérieure ou quoi que ce soit loin de là ! On m’a aussi employé ici pour lancer les pokemons dans l’eau, je ne savais pas que tu travaillais aussi ! Tu comprends, tu me paraissais un peu jeune pour avoir un travail mais c’est ma faute j’ai jugé trop vite excuse-moi. Et ne m’appelle pas Madame, je ne suis pas si vieille que ça. A moins que je te donne l’impression d’avoir 40 ans dans ce cas-là j’ai vraiment un gros problème.

Normalement, travailler en dessous d’un certain âge n’est pas autorisé. Le propriétaire du club de plage ne doit pas être très regardant la dessus. Après tout, tant que le travail est bien fait ça lui importe peu de savoir si la personne à 15 ans ou bien 20. Et puis, Ilea ne sait pas du tout quel âge il a. Peut-être qu’il est plus âgé que ce qu’il ne parait. A force de juger trop vite, on fait des erreurs. C’est un défaut qu’elle doit apprendre à corriger pour ne pas faire de bêtise lorsqu’elle exercera officiellement son métier. Tout de même intriguée par le jeune garçon, la rousse se remet à lui parler.

Mais donc tu travailles ici toi aussi ? Tu as besoin d’argent ? A ton âge, on ne cherche que de l’argent de poche de ses parents, à moins que tu veuilles aider ta famille je ne sais pas trop moi. Au fait, tes pokemons sont super mignons. Surtout celui qui nage là-bas. L’autre a un drôle de sourire hihi. Du coup je te présente Alison, ma Azurill. Elle m’aide aussi pour ce travail. Maintenant qu’on sait qu’on est tous dans la même équipe on va pouvoir travailler plus efficacement ! Fighto Dayo ! Ce n’est pas ça qu’on dit ?

Ilea a répliqué ceci en voyant la drôle de tête qu’il fait. Ce n’est pas Sirius qui lui a dit ça l’autre jour ? Il est possible qu’elle confonde avec autre chose, ou qu’elle ait mélangé les mots. Bref, ce n’est que détail. Maintenant il faut se mettre à travailler. La rousse passe sa main rapidement dans ses longs cheveux pour les remettre en place avant de se remettre aux choses sérieuses. Elle attrape dans ses bras plusieurs petits Concombaffes puis va les poser au bord de l’eau, et ainsi de suite. Sa pokemon continue de faire le canon avec les pokemons. Parfois même, elle se loupe et l’envoie droit sur la tête de sa dresseuse.

Aïe Alison tu pourrais faire attention où tu vises, ça fait mal quand même. Snif.

La jeune femme imita un instant les yeux de Mascaimans avant de se remettre au travail. Sa paye n’allait pas tomber du ciel, il faut se remuer. De son côté, l’ado en fait de même. La rousse aimerait bien en apprendre un peu plus sur lui. Vous la connaissez à force, elle adore les enfants et leurs histoires. La demoiselle espère pouvoir apprendre à le connaitre au fil de la journée.

Son regard dévia vers un ensemble de sable à côté d’elle. Tiens c’est curieux, tout à l’heure elle aurait juré qu’il était un peu plus loin. Personne n’a pu le déplacer de toute façon. Engin bon, elle doit surement avoir rêvé. Quelques minutes plus tard, le tas de sable a à nouveau changé de place. Cette fois, elle en est sûre, elle n’est pas folle. Le sable bouge. Le vent ne peut pas faire autant bouger une si grosse masse, alors qu’est-ce que c’est ? Curieuse, elle demande réponse à son camarade du jour.

Dis Ginji, tu as vu comme moi, ce tas de sable a bougé. Tu sais comment c’est possible ?

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Ven 4 Aoû - 21:41

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


Les yeux rivés sur le sol, j'attends la terrible sentence. Alors ? Abattra-t-elle sur ma nuque la lame du jugement ? Ou se ravisera-t-elle au dernier instant pour finalement me gracier ? Le suspens est à son comble ! Et je commence à avoir terriblement mal au dos ! Donc j'espère qu'elle se décidera vi-... Hein ?

« -Q-quoi ? »

Je me redresse avec un air légèrement perdu. Elle n'est pas ma supérieure ? Mais alors pourquoi m'a-t-elle dit de... ? Oh, alors comme ça, ce n'est qu'un malentendu ! Ouf ! Soit béni, Arceus ! J'ai eu peur, pendant un instant, j'ai cru que j'allais finir au chômage, seul sous un pont, affamé, et avec pour unique habitat un bout de carton humide et moisi... Comment ça, j'exagère?!

Je lâche un soupir bien audible, sous le regard amusé d'Aegta. Après avoir remis ma casquette bien en place, je fixe mon interlocutrice, et lui réponds tout en me grattant l'arrière du crâne.

« -Ah, euh, non, désolé ! T'as l'air d'avoir l'âge de... Ça te dérange pas, que je te tutoie ? T'as l'air d'avoir l'âge de ma grande sœur, donc t'inquiètes pas, t'es pas si vieille ! Et, hum, d'accord, plus de madame, promis. »

Mademoiselle Gonisant reprend alors presque aussitôt la parole, curieuse de savoir ce qu'un jeune garçon comme moi fait à ce poste. Elle enchaîne ensuite sur des petits commentaires envers mes Pokémon, puis me présente le sien - ou plutôt la sienne, puisqu'il s'agit d'une Azurill du nom de Alison.

« -Yep ! En fait, j'ai beaucoup de Pokémon à nourrir, du coup bah... En temps normal, c'est mon école qui prend les frais en charge, mais puisque je n'y suis plus le temps des vacances, je dois mettre la main à la pâte ! Et du coup, lui c'est Aegta, mon Motisma... » petit cri du Aegta en question « … Et elle là-bas, c'est Meg, ma Loupio ! Bon, elle, elle est plus là pour profiter de l'eau qu'autre chose, mais elle peut bien se le permettre, je pense.  »

Maintenant que les présentations sont faites, on va pouvoir se mettre sérieusement au boulot ! Par contre, j'ai pas trop compris sa phrase d'encouragement. Faille-tôt-d'Ayo ? C'est quoi, une faille spatio-temporelle appartenant à une certaine Ayo et n'apparaissant qu'au lever du soleil ?... Hmm, je ne sais pas pourquoi, mais j'ai l'ETRANGE sentiment que ça n'a absolument rien à voir...

« -Ok mad'moiselle Ilea ! En route ! è.é »

Je m'éloigne un peu de la mer pour reprendre ma collecte des Concombaffe, et commence à ainsi alterner les allers-retours entre l'eau et le centre de la plage. Et bien que Aegta reste à mes côtés pour faire léviter autant de Concombaffe que possible, bien vite, un problème se pose : nous sommes lents. Trop lents. Et tous ces allers-retours, ça va nous épuiser ! Je comprends mieux l'intérêt de lancer les Concombaffe, soudainement... Mais hors de question de s'y convertir pour autant ! Ces pauvres petits Pokémon méritent autant d'amour et de respect qu'un être humain lambda, et les êtres humains lambdas, on ne les vire pas à coup de lancers aérodynamiques!... Ou presque... C'est bien comme ça que je me suis fait éjecter d'un des cours de Jackie, une fois...

Il y a sans doute un moyen de simplifier tout ça. Déjà, pour réduire les allers-retours, si on peut trouver de quoi transporter plus de Concombaffe sur nous... P'tête qu'en allant demander un seau auprès de l'hôtel, on pourrait gagner du temps ? 'Suffirait de mettre les Concombaffe un à un dedans, puis de les déverser dans la mer lorsqu'il sera plein... La question étant maintenant : est-il bien humain de les trimballer comme de vulgaires coquillages ? Ai-je déjà été mis dans un seau, et est-ce pour autant qu'on peut leur faire de même ?...

« -Hein ? »

Je suis tiré de ma profonde réflexion philosophique (elle était profonde, ok?) par Ilea, qui me demande si j'ai une idée de la façon dont ce tas de sable s'est déplacé... Pardon ?

« -Bah, c'pas le vent ?... Nan ? » je me rapproche du-dit tas de sable en question, et m’accroupis « Près de chez môa, il y avait parfois des Sancoki qui s'amusaient à s'enterrer dans le sable. C'est sans doute un Pokémon qui essaye de se faire discret... Coucou ! Il y a quelqu'un ? »

Du bout des doigts, je tapote le petit tas, qui ne réagit absolument pas. Remarque, il vaut peut-être mieux, si c'est un Pokémon à pinces qui se cache en dessous, je pourrai y laisser ma main... Ah bah, ça tombe bien, il y a une petite pelle plantée juste là ! Je la saisis, et commence donc à lentement retirer du sable avec.

« -Eh ooooh ? P'tit bonhomme, 'faut pas rester là, les touristes vont bientôt arriver et risquent de te marcher dessus... Hmm ? Qu'est-ce qu'il y a, Aegta ? »

Mon Motisma, venu se placer derrière moi, a l'air bien méfiant envers ce tas de sable. Bah quoi, c'est que quelques grains... ?

« -BOUUUUUUUUH!
-AAAAAAAAAAAH ! »

Je fais un bon en arrière lorsque le tas de sable s'anime soudainement, et tente de... Me croquer la main ?! En l'espace d'une seconde, je suis à nouveau debout, et peux donc pleinement dévisager la créature qui vient de prendre forme sous nos yeux, non pas sans une certaine panique. C'est... Un pâté de sable ?! Avec des yeux et une bouche ?! C'est vraiment un Pokémon, ça ?!

« -Mais c'est quoi ce truc ?! Eh, p'tit bonhomme, ça va pas de vouloir gober la main des gens, comme ça ?! Et puis il y a que moi qu'ai le droit de man- »

Je me sens brusquement tiré en arrière par une force invisible, juste au moment où un voile de sable se lève sur mon ancien emplacement. Après un regard envers Aegta, je fais un bref hochement de tête à son intention pour le remercier de cette Lévikinésie in-extremis, puis me tourne vers Ilea.

« -Eh, mad'moiselle, t'es charmante, ça te dirait une glace à la menthe? »  *ouuuups, mauvais script* « Eh, mad'moiselle Ilea, t'es du coin ? Tu saurais pas me dire ce que c'est, ce machin, par hasard ? On n'a pas d'ça, nous, à Sinnoh !  »

En tout ça, une chose est sûre, ce machin est de type Sol ! Et ça tombe bien, je suis un spécialiste des Pokémon Electrik, donc je vais pouvoir sans aucun mal le mettre K.O. puis – oh wait, ça marche pas du tout comme ça, la table des types. Bon c'pas grave, Aegta possède son talent Lévitation, il ne devrait pas trop craindre les attaques Sols ! Ne reste plus qu'à... Se débrouiller avec le reste, justement !

Je recule d'un pas, et laisse mon Motisma se placer entre le Pokémon sauvage et moi-même . Puis, pointant la pelle – que je tiens toujours – en direction du pâté de sable mouvant, je donne quelques brèves consignes à mon compagnon.

« -Prends l'initiative ! Étonnement ! Si t'es assez rapide, on aura une chance de l’apeurer !  
-Isma ! »

Le petit cri approbatif et mignon d'Aegta se change vite en profond râle d'agonie au moment où il fonce sur le Pokémon sauvage, pour ensuite le percuter de plein fouet. Et quand je dis de plein fouet, c'est VRAIMENT de plein fouet : le pâté de sable pousse un gémissement de douleur, et recule de bien deux mètres, pendant qu'Aegta revient se placer devant moi avec une expression à nouveau sérieuse. La capacité qu'a ce Motisma à passer d'une apparence calme à terrifiante me déconcerte toujours autant... Mais raaah, c'pas le sujet !

« -C'est super efficace ?! Mais euh, comme ça, du premier coup ? Donc il est de type Spectre, lui aussi ? Ou Psy, peut-être ?... » j'observe pendant quelques courtes secondes la bouche béante du Pokémon « … Nan, Spectre. » je fais volte-face, et me mets à courir, en attrapant au passage le bras d'Ilea de ma main de libre « On profite qu'il soit apeuré, viiiiiiite ! »

Ilea et Ginji sauvages prennent la fuite ! (Et remportent au passage l'objet Pelle dans leur inventaire, youpi !)

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 


Dernière édition par Ginji Labelvi le Sam 5 Aoû - 10:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Ven 4 Aoû - 22:55

Discuter avec l’adolescent fait beaucoup de bien à Ilea. Les jeunes sont devenus la source de son sourire. Les écouter parler d’eux, de leur rêve ou de leur ambition est un vrai bonheur pour la rousse. Elle ne sait pas vraiment comment expliquer le pourquoi de cette sensation mais une chose est sûre, elle ne s’est pas trompée de filière. Tout a débuté quand elle a commencé à s’approcher de petit garçon autiste à l’école primaire. Depuis, le contact a toujours été bon avec les enfants et adolescents. Aujourd’hui, elle veut en faire son métier. C’est sa vocation. Et en aucun cas ce n’est quelque chose que peut décider sa famille pour elle.
Ginji lui raconte pourquoi il est ici à travailler à ses côtés. Il lui explique qu’il a beaucoup de pokemons à nourrir. Il a donc besoin de cet argent. Au moins c’est un garçon consciencieux des besoins de ses pokemons. C’est surement la Pokemon Community qui a dû lui apprendre. Ah mais d’ailleurs ! Il dit que d’habitude, c’est l’école qui paie mais là qu’il est en vacances. Cela veut donc dire qu’il vient de là-bas ! Encore une bonne nouvelle pour la rousse. Son regard se charge de paillettes quand il lui présente ses pokemons. C’est tellement chouette olala. Bon Ilea ne t’emballe pas comme ça, il va te prendre pour une personne bizarre après.

Bien sûr que tu peux me tutoyer aucun souci ! Je préfère même. Tu as une grande sœur donc ? Par curiosité quel âge a-t-elle ? Pour savoir si elle est plus jeune que moi ou pas hihi. Est-ce que tu viens de la Pokemon Community ? J’habite sur Lansat également et comme je suis partie en même temps que les élèves, peut être que tu étais dans l’embarcation. Ou pas du tout je ne sais pas.

Les deux employés sont bien motivés à faire leur travail. Mais l’un comme l’autre réalise qu’ils ne vont pas très vite. Même si la capacité d’expulsion des Concombaffes d’Alison est assez importante, elle ne peut le faire qu’un à la fois. Quand on parle d’une centaine d’individu voir plus, cela n’est pas très rentable. Ilea essaie de poser les petits pokemons sur ses épaules pour aller plus vite, mais ce n’est pas beaucoup plus efficace. Mais la demoiselle n’a pas vraiment d’autres idées pour le moment. Utiliser Kayla peut être ? Vu qu’elle vole ça pourrait aller plus vite ? Enfin bon, pour l’instant la question du sable gêne Ilea. Elle est sûre de l’avoir vu bouger.

Ginji se penche vers le tas de sable pour essayer de voir. La rousse, quant à elle, s’approche  doucement au-dessus de son épaule pour regarder. Elle l’écoute parler d’une espèce de pokemon qu’elle ne connait pas (encore). Cependant, la région qu’il évoque n’est pas étrangère à Ilea. Après tout, elle vient de là aussi mais dans une ville plus dans les terres. Les pokemons marins ne lui parlent pas du tout malheureusement. Le brun utilise une pelle pour remuer le sable doucement, à la recherche d’un quelconque pokemon caché dessous. La jeune femme sursaute quand le tas de sable essaie de croquer la main de l’adolescent. Ce n’est pas très gentil ça quand même. Les pokemons sont parfois un peu agressif. Inquiète, Ilea met en garde Ginji.

Fais attention tout de même, on ne sait pas trop ce qui se cache là-dessous.

Son pokemon a l’air d’accord avec Ilea puisqu’il passe tout de suite en position défensive, contre son potentiel adversaire. Du sable avec des yeux et une bouche. La jeune femme ne savait pas du tout qu’un pokemon comme ça pouvait exister. Et visiblement, le jeune homme non plus au vu de sa réaction. Son Motisma l’aide manifestement à reculer un peu pour qu’il s’adresse ensuite à la demoiselle. La rousse bugua littéralement devant sa blague de mauvais goût mais se ressaisit vite quand il lui demande des explications sur ce pokemon. Un peu paniquée, elle lui répond tout de même.

Je ne viens pas d’ici, je suis aussi originaire de Sinnoh ! Je ne connais pas les pokemons de la région.
L’ado ne perdit cependant pas son courage et bien déterminé à vaincre l’amas de sable, pointe sa pelle dans sa direction pour lancer le duel. Si Ilea avait eu son appareil sous la main, sûr qu’elle aurait fait une photo pour immortaliser cette scène magique. Toujours est-il qu’elle ne l’a pas et qu’elle doit aussi essayer d’aider. Mais bon il faut être honnête, Ilea et l’efficacité quand il s’agit de pokemon ce n’est pas trop ça. Le garçon se lance dans un duel avec le pokemon sauvage et utilise une première attaque. Enfin pas lui, le pokemon. C’est plus logique. Ginji se met à débiter tout un tas de truc de dresseur à propos des types d’attaque tout ça, qui laisse la rousse sur la touche.

Je ne peux pas t’aider, j’ai l’impression que tu me parles chinois là.

Enfin bon visiblement l’ado ne s’attendait pas à une réponse de sa part puisqu’il lui prend le bras pour s’enfuir loin du château de sable. Avec sa pelle toujours dans la main. Ses pokemons suivent le mouvement. La jeune femme le suit aussi tant bien que mal en essayant de rappeler sa Azurill.

Alison vient par ici il faut qu’on s’en aille !
Le petit pokemon fait quelques bonds en avant puis s’arrête de nouveau sur le sable, fixant l’horizon.
Alison vite !
La boule bleue se met à émettre un petit cri puis la mer se met à bouger un peu plus fort.
Mais qu’est-ce que tu fais vient !

Ne serait-ce pas une vague géante qui se prépare au loin ? Alison, pourquoi t’es tu dis qu’utiliser une attaque surf pour faire fuir le pokemon serait une bonne idée ?

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Sam 5 Aoû - 21:10

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


Raaaaah, comment une mission peut aussi vite dérailler ?!

Ilea et moi-même nous dépêchons de fuir ce mystérieux Pokémon, qui visiblement ne nous veut pas que du bien. Aegta me suit docilement, mais l'Azurill d'Ilea, par contre... La jeune femme appelle soudainement son compagnon, qui apparemment, est restée à proximité du Pokémon sauvage, et ne souhaite donc pas nous suivre. Je m'arrête donc, lâchant au passage le bras d'Ilea, et me tourne pour voir ce qui occupe autant Alison : concentrée, l'Azurill fixe avec ardeur notre agresseur, et finit par lâcher un petit cri de guerre envers l'ennemi. Je penche la tête sur le côté, ne comprenant pas ce qu'elle cherche à faire, lorsque le brouhaha provoqué par les vagues s'intensifient peu à peu... Et qu'une vague gigantesque s'élève, menaçant de tous nous engloutir sur son passage.

J'ai tout juste le temps de réaliser la chose et de prononcer quelques paroles à l'intention d'Ilea et Aegta qu'elle s'abat.

« -ATTENTI-*Sblouf* »

***

« -... Mais c'est INCROYABLE, en dix ans de carrière je n'ai JAMAIS VU des incapables pareils ! Les touristes seront là dans une dizaine de minute et la plage est plus SALE QUE JAMAIS ! »

C'est trempés de la tête aux pieds qu'Ilea et moi-même nous faisons sermonner, alors que je glisse un regard en direction de la-dite plage. L'attaque Surf d'Alison nous a certes débarrassé du Pokémon, mais a aussi ramené toutes les algues placées au fond de l'eau.... Ainsi que les Concombaffe qui se trouvaient à côté. Moi et ma collègue n'avons pas réussi à éviter la vague, et nous nous sommes faits complètement aplatir par celle-ci. Aegta l'a esquivée de justesse, et Meg s'est retrouvée sans trop comprendre comment sur un parasol, tandis que le Pokémon sauvage a, lui, totalement disparu. Du coup, difficile de justifier la situation en l'absence de preuve...

« -Mais... Je vous assure qu'il y avait un Pokémon qui-
-EPARGNEZ-MOI VOS SALADES ! Et donnez moi ça, tiens ! Vous êtes payés pour lancer des Concombaffe, PAS POUR JOUER ! »

Notre supérieur hiérarchique – car cette fois-ci, c'est bien lui – m'arrache la pelle des mains, et je ne réalise qu'alors l'énorme malentendu que cet objet provoque. Je ne jouais pas, j’enlevais juste le sable pour repérer le Pokémon qui... ! Raaah et puis zut, il n'a pour l'instant pas mentionné notre renvoi, donc on va éviter d'insister.

C'est donc avec bien moins d'enthousiasme que nous rejoignons une nouvelle fois la plage, où nous devons reprendre tout notre travail depuis zéro. Si seulement notre employeur me laissait aller chercher mes affaires ! Non seulement, je pourrai récupérer un seau pour transporter les Concombaffe plus vite, mais en plus, j'aurai pu regarder sur mon Ipok quel Pokémon nous a attaqué... Mais bon, déjà qu'il a refusé de nous laisser nous sécher, ce n'est même pas la peine d'espérer accéder aux vestiaires. Tant pis, il va falloir faire sans !

« -Bon ! On va prendre quelques mesures de sécurité. Meg ? Je suis désolé de te demander ça, ma grande, mais 'va falloir que tu nous files un coup de main.
-Pio!
-Super. Tu vas te poster un peu plus loin, vers là-bas, et dès que tu apercevras un pâté de sable un peu trop suspect, tu l'arroses avec tes attaques Eaux. Je pense qu'il s'agit d'un Pokémon Sol et Spectre, ou Sol et Psy ; dans tous les cas, évite les attaques de contact, et surtout, ses attaques Sols. Tu peux faire ça pour môa ?
-Pio!²
-Parfait ! Aegta, tu restes avec môa pour retirer les Concombaffe de la plage ?
-Moooo!
-Cool. Ilea, ça va aller pour toi ? »

Sans elle, nettoyer la plage risque de nous prendre un peu plus de temps, mais peut-être a-t-elle besoin d'une petite pause avant de commencer. (Ou plutôt, recommencer...)

Dans tous les cas, je retourne au boulot ! Navrés petits Concombaffe, votre matinée doit être bien agitée, par notre faute. On vous promet qu'après, on vous dérangera plus ! Du moins, si vous remplissez votre part du marché, à savoir de rester bien tranquillement dans votre mer. Ou alors, vous trouvez un endroit un peu plus éloigné où crécher... C'est vrai ça, elle s'étend jusqu'où, cette plage ? P'tête que si on trouvait un endroit où héberger toutes ces pauvres bêtes, elles pourraient laisser les vacanciers tranquilles et on n'aurait plus à les chasser ! Un Ranger pourrait sans doute nous aider à régler le problème, mais de ce que j'ai compris, ça ne court pas les rues, dans cette région... Cael, t'es où quand on a besoin de toi?!

En parlant de région ! De ce que j'ai cru comprendre, Ilea vient elle aussi de Sinnoh ? Et elle habite également à Lansat ? Et elle passe aussi ses vacances à Alola ?! Ça fait beaucoup de coïncidence, ahaha ! On en viendrait presque à croire qu'elle... M'espionne.



ET SI C'ETAIT CAROLINE QUI ETAIT DEGUISEE DEPUIS LE DEBUT ?! Peut-être qu'elle veut me surveiller pour être sûr que je ne fasse pas trop de vague... A l'inverse de son Azurill, ahahaha/PAN Tiens c'est vrai ça, d'ailleurs, Caroline n'est pas censée avoir d'Azurill, que je sache... RAISON DE PLUS ! Elle pense ainsi endormir ma méfiance, mais je ne suis pas dupe... D'autant qu'elle a feinté de ne rien connaître au sujet de ma grande sœur, puisqu'elle m'a demandé son âge ! DONC TOUT EST LIE ! En plus elles ont même taille, même stature, des cheveux tout aussi longs, et... Ouais bon d'accord, elles n'ont pas du tout le même visage. Mais euh quand même ! Avouez que c'est troublant !

Après avoir déposé à l'eau un énième Concombaffe, je profite d'un passage à proximité d'Ilea pour prendre la parole, sans toutefois m'arrêter de travailler, dans l'espoir de tirer tout ça au clair...

« -Donc comme ça, tu serais aussi originaire de Sinnoh ? D'où exactement ? Et tu habiterais actuellement Lansat ?... Tout comme môa du coup, puisque j'étudie à la Pokémon Community. Tu connais beaucoup de gens, de là-bas ?... Et euh, vis-à-vis de ma grande sœur, elle a 26 ans ! J'en ai une plus petite, aussi, qui a 12 ans. J'aimerais essayer de passer la voir pendant les vacances, mais ch'ais pas si j'aurai les moyens de me payer le trajet, ahaha... »

Et si on ne finit pas par rapidement remettre cette plage en état, je risque de ne même pas pouvoir payer la nourriture de mes Pokémon ! On voit déjà quelques touristes qui se pointent, et nous n'avons hélas nettoyé qu'une petite portion de l'entrée. Du coup pour l'instant, ils ont l'air de se contenter de cette zone, mais dès qu'il y aura un peu plus de monde... Cela va devenir compliqué. Si seulement je pouvais demander à mes autres Pokémon de me venir en aide ! Mais pas de bol, la plupart de mes Pokéballs sont au vestiaire, et certains de mes compagnons ont même préféré rester chez Madame Étoile. Je ne dois compter que sur Aegta et Meg...

… D'ailleurs, où elle est passée ?

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Mar 8 Aoû - 15:43

Il faut reconnaitre que l’idée d’Alison ne fut pas des meilleures. L’intention est tout à fait louable, sur ce point il n’y a aucun souci. Mais le petit pokemon bleu n’a pas pris en compte une multitude de paramètres, comme par exemple le fait que même si l’intrus de la plage a disparu, la vague a ramené un sacré paquet d’algue mais aussi une partie des Concombaffes que les deux jeunes avaient remis à la mer. En clair, la moitié du travail a été détruit en l’espace d’un instant. Et en plus de cela, la plage est très sale, et il reste peu de temps avant l’arrivée des touristes. Un soupire, voilà tout ce que trouve à redire Ilea.

L’employeur n’a pas du tout apprécié de voir le petit incident qu’ont provoqué Ginji et la rousse. Ça l’a mis dans une colère monstre. Il s’énerve et il s’énerve. Bien que la brun essaie de lui expliquer le pourquoi du comment on en est arrivé là, le gars les prend clairement pour des imbéciles incompétents. Cela n’arrange pas du tout la jeune femme qui a besoin de ce travail, mais pour l’instant, pas de menace, juste un sermon. C’est déjà pas mal. Le patron est quand même un peu sévère avec eux puisqu’ils ne leur laissent même pas la possibilité d’aller aux vestiaires pour chercher des affaires ou se sécher. C’est vrai ça, les pauvres sont trempés de la tête aux pieds. La situation ne plait pas trop à la rousse. En effet, vêtue d’un débardeur blanc trempée, plus rien ne cache ses formes si vous voyez ce que je veux dire. Ilea, relativement pudique, n’est pas du tout à l’aise avec ça. Heureusement, le garçon ne parait pas du tout y faire attention.

Une fois revenus sur la plage, chacun met en place de son côté les directives envers les pokemons. Ginji donnent des instructions à Meg et Ilea s’occupe d’expliquer à Alison que les initiatives individuelles ne sont pas autorisés pour aujourd’hui au vu des dégâts provoqués. La petite souris bleue se contente de bouder et de retourner à la tâche, à savoir expulser les Concombaffes. La rousse s’y remet également en faisant les allers-retours entre l’eau et le sable. Rien à faire, impossible de rendre ça amusant. Surtout que les premiers touristes arrivent et que seulement un tout petit bout de la plage est libéré. Il va falloir redoubler d’effort pour accélérer la cadence. Heureusement, la brun a l’air de bien vouloir discuter avec la jeune femme, ce qui la ravie au plus haut point.

Je viens de Sinnoh aussi c’est rigolo comme coïncidence. J’habitais à Unionpollis jusqu’à l’an dernier. Maintenant, j’habite sur Lansat, dans un immeuble avec plein d’autres jeunes adultes qui débutent dans la vie active. C’est assez sympa comme endroit. Il me semblait bien que tu venais de là-bas, ça faisait beaucoup de similitudes. Je connais quelques élèves oui, ils sont tous très gentils. Particulièrement Sirius. Le connaissant, il doit avoir déjà parlé à tout le monde hihi. Mais c’est mon petit frère de cœur alors personne ne doit l’embêter alors je veille à ce qu’il ne lui arrive rien, enfin de loin bien sûr. Donc ta sœur est plus grande que moi, enfin plus âgée je veux dire. Si tu peux, profite de ta famille, je suis sûre que tes sœurs et tes parents seraient très heureuses de te voir.

Enfin elle le suppose. Ilea n’est plus la bienvenue chez les Alezars depuis quelques temps mais il est probable que ce ne soit pas pareil pour l’ado vu comme il en parle. La demoiselle sourit légèrement tout en continuant son travail. Les choses avancent doucement mais surement. Pendant ce temps, l’étudiant rappelle son pokemon mais quelque chose semble ne pas aller. La rousse se retourne également et aperçoit un peu plus loin la Loupio de Ginji. Mais c’est étrange, elle a perdu son petit sourire tout mignon. Ses yeux paraissent plus ternes, et surtout, vides. Ilea sursaute à la vue du petit être. Sa présence est devenue terrifiante. Ginji n’a pas l’air de bien comprendre et s’interroge, tout comme la jeune femme.

Je crois que quelque chose ne va pas avec Meg’. C’est étrange…

Le pokemon eau s’approche des deux jeunes, et derrière lui se trouve du sable mais qui à nouveau semble bouger. Mais cette fois, ce n’est pas un seul tas mais plusieurs qui s’enchainent, par vague. Petit à petit, des yeux et bouchent apparaissent pour former une armée de château de sable vivants. Une dizaine ? Peut-être plus ? Impossible à dire mais ce n’est pas bon signe du tout. En voyant la menace arriver, Alison se place en équilibre sur sa queue, prête à répliquer. La rousse lui fait des signes de la main.

Alison, aucune attaque pour l’instant, il faut réfléchir à une solution ! Ginji, qu’est-ce qu’on fait ?

Le brun a l’air en pleine réflexion sur la stratégie à adopter. Le vrai souci c’est que la Loupio du garçon semble dans le clan des châteaux de sable. Comment va-t-on fait pour gérer cette situation ? La demoiselle n’en a aucune idée. Elle n’est pas une vraie dresseuse ou une stratège. Ce n’est pas son rôle. Mais en même temps elle ne peut pas laisser l’adolescent s’occuper de tout. Ilea est l’adulte dans l’histoire, elle a des responsabilités à prendre vis-à-vis du jeune homme et de sa protection. Elle jeta tout de même un coup d’œil vers la cabine du patron qui n’a pas l’air de s’alarmer, pas plus que les touristes qui se trouvent juste à côté de là. Ils sont les seuls à voir le problème ou quoi ?!

Les ennemis se rapprochent de plus en plus de la zone, mais leur comportement change un peu. Leur corps dessine quelque chose dans le sol. Ca ressemble à une…pelle ? Mais oui, c’est peut être celle qu’avait Ginji tout à l’heure ? Qui ne tente rien n’a rien. Ilea se précipite vers le cabanon tout en hurlant au brun.

Retiens-les de ton mieux Ginji, et utilise Alison si nécessaire. Je vais chercher la pelle !

Elle a surement eu l’air d’une énorme imbécile en disant ça comme ça mais pas le temps de faire des phrases plus longues. Après quelques foulées sur le sable, elle ouvre brusquement la porte du cabanon en bois appartenant au proprio et crie dans le local.

Monsieur on a besoin de la pelle vite ! C’est une question de vie ou de mort !

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Dim 13 Aoû - 22:02

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


AHA ! JE LE SAVAIS, LUKE ! Le professeur Hershel Labelvi ne se trompe jamais lorsqu'il faut résoudre une énigme. Ilea n'est donc nul autre que Caroline déguisée !... Ah non, absolument pas en fait, elle vient juste également de Sinnoh, mais à part ça... Raaaah, Ilea, tu n'as aucun sens du plot twist ! Grr, sans transition aucune, ma réponse :

« -Unionpolis ? J'y suis déjà allé une ou deux fois, mais bon, c'pas la porte à côté. Eh ouaiiiis, j'connais Powall, il m'a déjà réalisé quelques tenues pour mes Pokémon ! Très très gentil, ce gars. 'Faudrait que j'lui demande où il crèche pour les vacances, d'ailleurs...  Hmm ? » alors que je dépose un énième Concombaffe dans l'eau, je me redresse et remarque une présence sur le côté « Ah, Meg ! Il y a un problème ? »

La Loupio s'est approchée de nous, mais néanmoins pas avec son dynamisme habituel. Elle ne semble pas réagir à l'appel de son surnom, son expression et son regard sont tous deux dénués de toute émotion, et elle ne paraît même pas réaliser pleinement notre présence. Je fronce les sourcils en observant l'état du Pokémon, et me tourne complètement vers elle.

« -Meg ? Qu'est-ce qu'il y a, t'es fatiguée ?... Eh oh, Meg ? »

Je fais quelques mouvements des mains pour tenter de capter son regard, mais toujours pas de réaction. Ilea, s'étant elle aussi retournée, fait part de sa propre incompréhension, tandis que la Loupio se remet en marche... Suivie par toute une horde de tas de sable. Mes yeux s'écarquillent de plus en plus à la vue de l'accumulation de Pokémon similaires à celui nous ayant attaqué quelques minutes plus tôt, et devine sans mal que leur présence nous est toute aussi hostile.

Ils s'avancent lentement vers nous, menaçants, tandis que Aegta et Alison se mettent tous deux en position de combat. Ilea arrête cependant aussitôt son Pokémon, avant de demander mon avis sur la situation. Je serre les dents, et me gratte l'arrière de la tête tout en détaillant ma Loupio complètement amorphe, une expression inquiète sur mon visage.

« -Je... Je crois qu'elle est sous leur emprise. J'ai déjà fait face à des situations de ce style, et... » un frisson glacé parcourt tout mon corps « … Je sais ce que signifie ce genre d'expression. »

De nombreuses images me reviennent en mémoire. Oz et Lucki, contrôlés par l'Evoli de Léo, Mjöllnir et Katara, contrôlés par le vieil homme de Touga, et surtout, Fufu, Claclaque et Pouic, contrôlés par... Par...

… Arf. Je ne sais toujours pas quoi.

Les souvenirs de cette mission me font l'effet d'un coup de poignard au cœur. Si les quatre premiers Pokémon ont rapidement repris leurs esprits après de brefs affrontements, les trois derniers, eux... Je les ai abandonné à leur triste de sort. Et aujourd'hui, impossible de savoir ce qu'ils sont devenus...

Je ne pense cependant pas que Meg soit affectée du même mal. Les circonstances ne sont absolument pas les mêmes. Mais je ne peux pas m'empêcher de me sentir inquiet en voyant l'état actuel de ma Loupio... Si ce sont ces créatures étranges qui la manipulent, elles ont tout intérêt à se montrer coopératives !

« -Eh ! Vous ! Qu'est-ce que vous nous voulez ? Relâchez Meg, s'il vous paît ! Elle ne vous a rien demandé ! »

Sauf que évidemment, ils réagissent à mes paroles et dessinent sur le sable de la plage l'objet de leur convoitise... Attendez, quoi ?! D'habitude, les méchants manipulateurs se montrent moins coopératifs... Je penche légèrement la tête sur le côté tout en observant la forme qui se crée par terre, sans toutefois comprendre de quoi il peut bien s'agir.

« -Hum... Vous voulez... Une glace ? Vous avez faim, en fait ? Vous savez, c'pas nécessaire d'arriver à de telles extrémités juste pour...
-Retiens-les de ton mieux Ginji, et utilise Alison si nécessaire. Je vais chercher la pelle !
-... Hein ? La pelle ? Quelle pelle ?... Attends, tu veux leur donner une pelle à manger ?! Mais t'es sûre que-... Trop tard, elle est partie. »

Perplexe, je regarde Ilea partir au quart de tour, puis observe une nouvelle fois les tas de sable. Je ne vois pas ce qu'ils feraient avec une pelle... Surtout qu'ils ont en déjà tous une ! A part celui qui se trouve au centre, je veux dire...

Oh wait.

Je comprends brusquement les tenants et aboutissants de la situation en reconnaissant le Pokémon qui m'a attaqué tout à l'heure. S'il m'a agressé, c'est parce que je lui ai volé sa pelle ! Il a alors voulu la récupérer, mais à cause de l'attaque d'Alison, il n'y est pas parvenu. Alors il a fait venir ses potos à la rescousse... On a de la chance de ne pas avoir égaré la pelle après l'attaque Surf ! Enfin, il faut encore qu'Ilea aille la récupérer, et les touristes ne doivent surtout pas remarquer la présence de tous ces Pokémon sauvages, ou ils risqueraient de croire à une invasion...

« -Hum, écoutez, il y a mad'moiselle Gonisant qu'est partie chercher votre pelle, et elle vous la ramènera en moins d'deux, mais si vous pouviez éviter de nous fixer avec cet air menaçant... Et si vous pouviez au passage relâcher ma Loupio, ça pourrait être cool... »

Tous leurs yeux sont braqués sur moi, méfiants. Meg reste plantée devant eux, son regard dirigé droit en face d'elle, et toujours aussi vide. S'il y avait moyen d'éviter la confrontation, cela me ferait grandement plaisir... Je mets mes mains en avant, bien en évidence, pour leur intimer de se détendre.

« -Ch'avais pas qu'elle était à vous, cette pelle, je suis désolé ! Mais votre poto, euh, il ne s'est pas montré très délicat au moment de me la réclamer, et môa j'ai cru à une agression, vous comprenez ?...   »

Les Pokémon n'ont pas l'air bien convaincu par mon discours. Sutout qu'Ilea n'a pas l'air de revenir... Si ça continue, ils vont croire qu'elle est partie chercher des renforts ! J'entends quelques sons derrière moi, mais guère de bon augure : quelques touristes sont en train d'avancer le long de plage, et se demandent ce que fait un garçon seul face à autant de Pokémon. La tête tournée, je croise rapidement leur regard étonné, et me hâte de leur demander de faire demi-tour.

« -Ne restez pas là ! Cette partie de la plage n'est pas encore prête à accueillir des usagers...
-... Il y a un problème ?
-N-non non ! Tout est parfaitement sous cont... EH ! »

Aegta s'interpose (encore) brusquement entre moi, et un jet d'eau jeté en ma direction, tandis que les Pokémon sauvages s'agitent de plus en plus. Ils n'ont pas l'air d’apprécier que je leur tourne le dos... Je leur fais donc à nouveau face, et d'un mouvement du bras, invite les touristes à s'en aller.

« -Partez ! Toute la portion de plage entre ici et l’hôtel est disponible, et vous avez même des vendeurs de beignet à votre disposition. Et pour ma part... Aegta ! Utilise Onde Folie sur Meg ! Alison ! Arrose les tas de sable, mais sans Surf s'il te plaît !  »

Le Motisma s’exécute, et génère une petite boule de lumière qu'il expédie droit sur ma Loupio. Si ces Pokémon sauvages s'y connaissaient un temps soit peu en stratégie, nul doute qu'ils auraient ordonné à ma Loupio de faire pareil...

Cette attaque a deux utilités. La première, plutôt évidente : entraver les mouvements de ma camarade sans la blesser. La deuxième... Espérer que, dans sa confusion, elle use de ses capacités de type Eau sur les Pokémon sauvages, et ainsi soutenir Alison dans sa lutte.

La réaction des Pokémon ne se fait pas attendre, et du sable en grand nombre commence à virevolter partout autour de nous. Niveau discrétion, on repassera, hein. Si la quinzaine de pâté de  mouvant de 50cm de haut n'ont pas encore été tous remarqués par les touristes alentours, l'énorme tempête de sable qui vient de se créer, par contre... Bon, l'avantage avec ça, c'est que notre employeur finira peut-être lui aussi par les remarquer!

« -Aegta ! Utilise Clonage ! Alison, viens te cacher derrière lui ! »

Si une attaque de zone groupée ne nous fera du mal que sur le long terme, une attaque directe, par contre...

Ilea, je t'en prie, fais viiiite !

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Mer 16 Aoû - 14:15

- Monsieur on a besoin de la pelle vite ! C’est une question de vie ou de mort !

Quand la rousse entra de manière fracassante dans le cabanon, on aurait pu croire que le ciel allait lui tomber sur la tête. Attendez ce n’est pas une répliques des Gaulois ça ? Passons passons. Sous l’impulsion de la porte claquée, un des objets posés sur une étagère est tombé au sol, ne se cassant pas heureusement pour elle. La demoiselle, essoufflée, attend une réponse de son employeur, complètement inconscient de la situation. Mais ce n’est pas vrai il va se bouger oui ?! En tout cas c’est ce qu’elle aimerait lui hurler à la figure mais elle se retient. Ilea tient tout de même à ce travail plus que bien payé. Le gars, au look cliché du touriste Alolien, se retourne et réplique à son tour.

- Non mais ça va pas d’entrer dans mon bureau comme ça ?! Vous vous croyez où ?! C’est pas le moulin ici ! Et je vous rappelle qu’on ne crie pas ici. On est à Alola donc on se détend un peu. Decidemment les habitants des autres régions vous êtes trop stressés. Et puis pourquoi vous voulez une pelle ? Votre boulot c’est de nettoyer la plage pas de faire des châteaux de sable !

A l’entente de ces derniers mots, la rousse se mord les doigts. Justement c’est ça le problème ! Il y a des châteaux de sables qui les attaquent ! Enfin des pokemons plus tôt, mais ça revient au même actuellement. Le propriétaire devrait être au courant des espèces qui peuplent les plages de sa région, c’est la moindre des choses si on est un minimum sérieux. Lui de toute évidence ne l’est pas du tout. Il l’a dévisage comme si c’était une alien, pendant que la rousse cherche à lui expliquer. Elle non plus ne comprend pas tout ce qui est en train de se passer. La seule chose qu’elle sait, c’est qu’il faut agir vite.

- Sur votre plage, il y a des pokemons châteaux de sable qui s’en prennent à mon ami ! Ils veulent récupérer la pelle que vous avez confisqué tout à l’heure. C’est clair là ?
- La seule chose qui ressemble à ce que vous racontez ce sont les Bacabouh mais ils ne sont pas de ce côté-là de l’île donc c’est impossible. Vous savez que boire pendant votre travail n’est pas toléré ?
- Mais je m’en fiche de savoir de quel côté ils doivent être ! Regardez là par la fenêtre  de votre cabane ! Et non je n’ai pas bu !

Raaaa ce n’est pas vrai il ne veut pas être raisonnable deux minutes ?! Non c’est trop demandé ?! La rousse est à deux doigts d’éclater. Il est tellement borné qu’il refuse de jeter un œil par la fenêtre pour reconnaître qu’il a tort. La demoiselle est complètement paniquée. Qu’est-ce qu’elle peut faire pour le convaincre vite ? Elle ne peut pas laisser Ginji plus longtemps tout seul, ça craint. La jeune femme a bien vu son regard tétanisé quand il a vu son pokemon contrôlé par les Bacabouhs. Il a peur. Mais il résiste, il est fort, et elle doit l’aider. Alison est là-bas, mais c’est loin d’être suffisant pour la rousse. Sans cette pelle, elle ne peut pas agir efficacement. Tiens, voilà les touristes qui se rajoutent. Ilea observe avec malheur la scène qui se joue devant. Le brun essaie à la fois de repousser les touristes curieux mais aussi de tenir le regard des pokemons sauvages. Prise d’un élan de rage, la jeune femme décroche du mur un mégaphone puis passe sa tête à travers la porte pour hurler.

- Les touristes sont priés de quitter cette zone inaccessible sur le champ au lieu de regarder la scène avec des yeux de poissons morts !

Après avoir fini sa phrase, la rousse repose l’objet sur son support, choquée par ce qu’elle vient de dire. Ce n'est pas dans ses habitudes de s’exprimer ainsi, avec autant d’autorité. Mais là, c’est sorti tout seul. Ils voient bien que le pauvre garçon est en galère mais ils se contentent de regarder sans agir, juste pour observer. Et ça, ça énerve beaucoup Ilea. Heureusement, ils ont compris le message et disparaissent aussitôt de son champ de vision. Le propriétaire continue de la dévisager, surement en attendant qu’elle quitte les lieux. Mais elle ne bougera pas tant qu’elle n’aura pas eu cette pelle. C’est capital pour la réussite de cette mission.

Soudain, des bruits plus forts se font entendre. Quelques attaques sont échangées entre les deux camps puis une énorme tempête de sable se déclare sur la plage. Ilea laisse échapper un cri d’horreur. En un instant, son camarade et ses pokemons ont disparu de son champ de vison, emportés par le sable. La jeune femme en est tétanisée, comme le propriétaire d’ailleurs. Cette fois ça en est trop, elle ne tient plus. La demoiselle se saisit vivement du col de son employeur puis le fixe droit dans les yeux.

- Vous voulez qu’il meurt ou quoi ?! Donnez-moi cette pelle !
- Oui…je vous la donne…

Tremblant, le type sort la pelle du tiroir et lui pose doucement dans les mains, sans pour autant quitter la scène des yeux, bien fixé sur sa chaise à l’abri. Merci ce n’est pas trop tôt. La rousse ne prend même pas la peine de le remercier et s’échappe en direction de la plage en claquant de nouveau la porte. Que doit-elle faire maintenant ? Foncer tête baissée ? Il semblerait qu’elle n’est pas trop le choix pour pénétrer dans le cyclone. Les yeux bien fermés, elle court droit devant elle et plonge au cœur du tourbillon de sable. Une fois à l’intérieur, elle entre-ouvre les yeux et aperçoit le brun à côté d’elle.

- Ginji j’ai la pelle, mais où est Alison ? Alison !

La petite boule bleue a été emportée par la tornade et ses cris de terreur résonnent dans l’ensemble de sable. Ilea serre les dents pour ne pas pleurer. Comment va-t-elle sauver son pokemon de là ? Elle ne peut pas appeler d’autres camarades en renfort, sinon ils seraient emportés à nouveau. Même la jeune femme a du mal à tenir fixé au sol. C’est affreux. Elle est tellement impuissante. La demoiselle prend sa tête dans ses mains pour essayer de réfléchir mais elle n’y arrive pas. Tout se passe exactement comme le jour de l’incendie de l’entreprise PALLADIUM. Elle est incapable de réagir ni de prendre la moindre décision. C’est trop dur. Mais, étonnement, une lumière jaillit de la tempête de sable. Ilea a l’impression que cela vient d’Alison mais impossible de le confirmer. Les choses se passent très vites mais sans trop comprendre comment, une pluie torrentielle se déclenche sur la plage, alors qu’ils n’y avaient aucun nuage il y a à peine une heure. En quelques minutes, les grains de sable retombent sur le sol. La tempête s’est arrêtée. Il ne reste plus que les dresseurs et leurs pokemons. En parlant de pokemon, la dernière à retomber au sol est Alison. La rousse se jette sur elle pour lui faire un gros câlin.

- Alison j’ai eu tellement peur pour toi tu sais. Ne me refais plus ça d’accord ? Alison ?

Ilea se détache un peu du pokemon pour l’observer. La petite boule bleue n’est plus si petite qu’avant, et elle est plus lourde aussi. Elle a aussi gagné des zones blanches sur le corps. La jeune femme ouvre grand la bouche.

- Alison a évolué ! C’est merveilleux ! Tu as vu Ginji ? Je suis super heureuse !

Ilea il ne faudrait quand même pas oublié que vous avez encore des pokemons sur le dos non ?
HRP:
 

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~


Dernière édition par Ilea Alezar le Dim 20 Aoû - 14:29, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Jeu 17 Aoû - 22:04

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


« -ALISON ! »

Oh merde merde merde ! L'Azurill n'a pas eu le temps de se réfugier aux côtés d'Aegta, et se fait littéralement souffler par la tempête de sable. J'ai tout juste le temps de voir l'air paniqué du bébé Pokémon avant que ce dernier ne soit emporté par le vent.

Presque immédiatement, Ilea fait irruption dans la tempête. Elle a visiblement enfin récupéré la pelle, et à peine me l'a-t-elle annoncé qu'elle note l'absence de sa Azurill. C'est complètement paniqué que je balbutie quelques mots confus, le tout en me cachant la bouche d'une main à cause des grains de sable.

« -Elle s'est faite emporter ! Il faut vite qu'on trouve comment la tirer de là ! » je me tourne vers mon Motisma, et réfléchit brièvement aux éléments à notre disposition « Aegta ! Essaye de voler au travers de la tempête, quitte à te servir de ton Vent Mauvais ! Dès que tu vois Alison, sers-toi de Lévikinésie pour la stabiliser ! »

Aegta me fixe avec un air inquiet, visiblement peu sûr de lui. Je viens me planter devant lui, et le regarde droit dans les yeux, suppliant. Si je pouvais le tenir par les épaules pour le secouer un peu, je l'aurai sans doute fait...

« -Ne t'inquiètes pas, ça va le faire ! Tu n'as qu'à te rendre complètement intangible et te laisser transporter par les courants aériens ! Je crois en toi Aegta, tu peux y arriver ! »

Il avise la tempête de sable qui plane autour de nous, tandis que le vent s'intensifie brusquement. Je baisse les yeux par réflexe et tente d'encaisser les grains de sable, mais ne manque cependant pas les piaillements paniqués d'Alison qui ont eux aussi augmenté. Aegta les entend également, et après quelques secondes de réflexion supplémentaires, prend son envol vers la direction présumée de l'Azurill.

Je me tourne ensuite vers Ilea, et constate que cette dernière paraît complètement dépassée par les événements. Je tente de me rapprocher et de communiquer avec elle, mais j'ai beau élever la voix, elle ne semble pas m'écouter.

« -Ilea ! Aegta est parti chercher Alison ! Il faut que tu te tiennes prête avec sa Pokéball pour... Eh ! Ilea ! Tu m'entends ? »

Je souhaite insister, mais une étrange perturbation m'en empêche. C'est quoi que je viens de sentir ? Une goutte d'eau ?... Je tourne un regard complètement perdu en direction du ciel, caché par le sable, et d'où commencent à tomber bon nombre de gouttelettes. C'est finalement un véritable torrent qui nous prend par surprise, et qui petit à petit vient remplacer la tempête de sable. Complètement dubitatif, je me redresse en voyant Aegta revenir vers moi, et me signaler d'un mouvement de la tête la présence de quelque chose un peu plus loin. Ce quelque chose, Ilea ne tarde pas à le remarquer, et se précipite vers elle aussitôt qu'elle a touché terre.

Je lâche un profond soupir de soulagement en voyant la silhouette du Marill sur lequel se jette Ilea. Alors comme ça, elle est parvenue à évoluer dans la tempête ? Je comprends mieux l'origine de cette pluie, maintenant. D'ailleurs, si elle pouvait cesser, ça ne serait peut-être pas plus mal, je crois que les vacanciers se posent de sacrées questions au sujet du gros nuage noir qui se trouve à quelques pas d'eux...

Ilea se tourne vers moi, euphorique. Pendant que je m'avance vers elle pour la rejoindre, je lui lance un simple sourire en guise de réponse, qui s'efface hélas presque immédiatement. Dès que je remarque la présence hostile qui se trouve juste derrière elles, je me mets à courir.

« -... ATTENTION ! »

J'ai tout juste le temps de m'interposer, pour me prendre une Loupio lancée à pleine vitesse dans le ventre. Son attaque Cascade me touche de plein fouet, et je suis aussitôt éjecté en arrière, manquant de peu de percuter Ilea et Alison. Le souffle m'en est coupé, et je chute dans le sable en émettant un hoquet étouffé.

Forcément, maintenant que les pâtés de sables n'ont plus l'avantage de la météo, ils restent planqués et envoient Meg à l'assaut. Et malheureusement pour nous, la puissance de ses attaques Eaux se voit intensifiée dans ce nouveau contexte...

Une pensée me traverse subitement l'esprit. Si par malheur Meg décide de lancer une attaque Fatal-Foudre... Nous sommes fichus.

Cette dernière se trouve justement à quelques pas de moi, et se relève tout juste. Je fais de même, avec un peu plus de difficulté tout de même, tandis qu'Aegta vient se placer entre moi et la Loupio. Je l’interromps aussitôt.

« -Aegta ! Récupère la pelle et utilise Tourmagik pour la restituer ! »

Le Motisma se tourne vers Ilea, et serre les dents. Il ne semble pas motivé à l'idée de me laisser seul face à Meg, mais s'exécute toutefois, fonçant auprès de l'adulte afin de lui réclamer la pelle. Le regard vide de ma Loupio suit le mouvement d'Aegta, et l'incite à attaquer, mais je l’interromps dans son action.

A la manière d'Ilea sur sa Marill, je me suis jeté sur ma Loupio, un peu plus violemment cependant. Après avoir percuté le sol et soulevé quelques grains de sable, je prends Meg dans mes bras, et tente de la maintenir contre mon torse. Elle agite ses nageoires dans tous les sens dans l'espoir de se libérer de mon emprise, et commence par réflexe à accumuler de l'électricité. Crispé, je me prépare à encaisser le choc... Qui ne viendra jamais.

Meg cesse tout mouvement, et je la libère immédiatement de mon étreinte. Elle s'est évanouie ? Je me redresse, et me tourne en direction d'Ilea, d'Alison et d'Aegta. On dirait qu'ils ont réussi à restituer la pelle à son propriétaire. La pluie bat toujours son plein, et du sable est maintenant collé à mes vêtements, mais ça n'a pas beaucoup d'importance.

Alors c'est bon ? C'est terminé ? Je me relève, et prends ma Loupio dans les bras, avant de rejoindre mes partenaires, clopin-clopant.

« -Ilea ? Tout va bien ? »

J'arrive au moment où les Pokémon sauvages s'éloignent de notre position. Au même moment, le rythme de chute des gouttes d'eau diminue, avant de peu à peu cesser, rendant à la plage sa météorologie d'origine.

Et c'est à ce moment là que nous remarquons la présence de nombreux touristes, ainsi que de notre employeur, à quelques mètres de nous, l'air complètement abasourdi.

A bout de souffle, je tente un sourire crispé.

« -... C'est bon ? On peut aller se sécher, maintenant ? »

***

«  Bacabouh, le Pokémon Pâtéd'Sable. Ceux qui ont le malheur de mettre la main dans sa gueule deviennent ses pantins. Il est prêt à tout pour agrandir son corps en forme de dune. »

Je me gratte l'arrière du crâne tout en écoutant la description Pokédex du Pokémon. Décidément, il y a vraiment des créatures chelous, à Alola.

Maintenant que Ilea et moi-même avons pu retourner dans les vestiaires de l'hôtel, j'ai pu mettre la main sur mon Ipok, et enfin en apprendre un peu plus sur cette étrange créature. Et j'avais bien raison, il est de type Spectre et Sol... En même temps, ce truc en avait la tête typique. J'aurai eu un peu de mal à gober qu'il soit de type Fée, par exemple.

Au moment où je range l'appareil dans mon sac, je sens un léger mouvement sur ma droite. Aegta et moi-même nous rapprochons aussitôt de la Loupio posée à côté, et qui s'éveille en poussant un looooong gémissement contrarié. Meg paraît un peu déboussolée, mais n'a vraisemblablement aucune séquelle physique. En même temps, en ayant eu que moi pour adversaire...

« -Meg ? Tu vas bien ? »

Le Pokémon tourne vers moi un regard perdu, avant de vaguement hocher la tête. Aegta et moi-même lâchons un soupir soulagé, tandis que la porte des vestiaires s'ouvre sur la personne d'Ilea, tout juste changée. L'adulte est suivie d'Alison, désormais Marill, et je me remémore alors subitement la cause de son évolution. Regardant Ilea droit dans les yeux, je baisse légèrement la tête d'un air piteux.

« -Je suis désolé. Je n'ai pas su surveiller Alison. J'espère que vous m'en voulez pas trop... »

Cette fois-ci, c'est au tour de notre employeur, de rentrer dans la pièce. Il paraît moins remonté que tout à l'heure, et affiche presque un air désolé lorsqu'il commence à se frotter l'arrière de la tête.

« -Bon, je ne comprends toujours pas ce que faisaient les Bacabouh par ici, mais comme vous êtes parvenus à maintenir leur assaut, je vais passer l'éponge sur ce début de service... Fructueux, dirons-nous.  » il croise les bras, et reprend une expression un peu plus sévère « Toutefois, votre travail est loin d'être fini. En plus de ceux que vous n'avez pas eu le temps de renvoyer à l'eau, des Concombaffe attirer par la pluie de tout à l'heure se sont ramenés sur la plage. Il va falloir tout nettoyer.  » puis il fait volte-face pour quitter la pièce, ajoutant toutefois une dernière phrase avant de disparaître « Ah, et à cause de cet incident, nous avons fermé la plage aux touristes pour la journée. Vous devrez être relativement tranquilles...  »

Et il s'éloigne, sans prendre le soin de refermer la porte. J'ai un sourire amusé en l'observant partir. Un « merci » ou un « désolé » lui aurait arraché la bouche, hein ?

Je me tourne vers Ilea, et chope un seau récupéré en prévision de la suite.

« -Bon... Prête à reprendre du service ? »

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Dim 20 Aoû - 14:47

Ilea est soulagée. Alors qu’il y a un instant, le bébé pokemon hurlait dans la tempête, maintenant il a évolué pour devenir plus fort et se sortir de cette situation. Azurill est devenue Marill. Du moins physiquement. Mentalement, Alison restera toujours Alison, peu importe le nombre d’évolution qu’elle subira. La rousse sert fort contre elle son pokemon. Ca la calme un peu, de sentir à nouveau sa présence contre elle. Elle ne le dira surement jamais, mais la jeune femme perdrait complètement pied si un de ses pokemons venaient à disparaitre. Ils sont comme des piliers pour elle. Plus jamais elle ne pourra vivre sans leur présence.

Le problème, c’est que l’esprit de la demoiselle a complètement éclipsé la présence de Ginji. Le pauvre. Il a pourtant fait de son mieux pour gérer l’invasion des châteaux de sable, et certainement aussi pour veiller sur Alison. Il est bien plus méritant dans l’histoire qu’Ilea. Elle le sait pertinemment. Il faudra qu’elle le lui dise. Alors qu’il s’approche d’elle avec un joli sourire, il hurla à l’intention de la jeune femme. La rousse crie de surprise, sans comprendre ce qui était en train de se passer, avant de se retourner vivement, toujours assise sur le sable.

La Loupio du brun vient littéralement de l’envoyer valser à l’aide d’une attaque de type eau. Le garçon est projeté plus loin dans le sable, manquant de peu de percuter Ilea. Elle émit un hoquet de surprise quand elle vu les conséquences de cette attaque. Ginji avait l’air d’avoir du mal à se relever, abasourdi par l’attaque de son pokemon. Meg s’est retourné contre son dresseur pour l’attaquer directement. La rousse n’en revenait pas. En fait, elle ne préfère même pas imaginer la souffrance provoquée par une capacité pokemon sur le corps humain. La main devant la bouche, elle tremblote de peur. Le climat imposé par Alison ne rend pas la scène plus agréable loin de là. Cela ressemble presque aux scènes dramatiques d’un manga shonen. Deux adversaires depuis des lustres s’opposent sous une pluie battante, donnant toute leur énergie pour réussir. Sauf qu’ici, ce n’est pas de la fiction. C’est bien réel. Entre temps, les pokemons sables ont complètement disparu. Mais la jeune femme n’y fait même plus attention, uniquement concentrée sur le duel opposant le dresseur et son pokemon.

L’autre pokemon de Ginji, Motisma, s’approche de la rousse pour récupérer la pelle. Ilea écarquille les yeux devant sa propre bêtise. A la base, elle est revenue pour cela, rendre la pelle à ses propriétaires. Si elle y avait pensé dès le début, le brun n’aurait peut-être pas eu à supporter ça. La jeune femme se mord les lèvres devant son incompétence. Déterminée à rattraper ses erreurs, elle se lève brusquement et hurle à qui veut bien l’entendre.

La voilà votre pelle ! Venez la chercher et laissez Meg tranquille, elle ne vous a rien fait !

Dans la seconde qui a suivi, l’un des pâtés de sable est réapparu juste sous ses pieds, attendant quelque chose. Surprise, la rousse laisse tomber l’objet dans ses mains, qui vient se planter sur le crâne du pokemon. Après un mouvement de satisfaction, la créature disparait à nouveau dans le sable. Non non, ça ne doit pas se passer comme ça ! Il devait libérer Meg avant ! Ilea frotte son pied sur le sol, énervée de s’être fait berner. Cependant, la voix du garçon la ramena à la raison. Elle se retourna pour voir Ginji s’approcher d’elle, son pokemon évanoui dans ses bras. La rousse soupire profondément. Ca y est cette fois, est-ce que tout est fini ?

Oui ça va à peu près. Et toi ? Et Meg ?

La pluie se leva, redonnant à la plage son climat très ensoleillé. Cela a permis également de dégager la vue, faisant remarquer aux deux jeunes qu’ils sont observés depuis un moment. Des touristes, mais aussi le propriétaire, les fixaient religieusement, sans un bruit. La remarque du jeune homme fit sourire Ilea. Après tout, il l’avait bien mérité ce séchage.

***

Après cet événement pour le moins éprouvant, les deux jeunes ont eu le droit d’enfin aller se sécher et même de prendre une douche chaude dans le cas de la rousse. Elle était couverte de sable et sa tignasse était dans un sale état. On aurait presque pu parler de serpillère plutôt que de cheveux. Heureusement, l’hôtel est bien équipé en produit capillaire en tout genre, ce qui a permis à la jeune femme ne leur redonner leur aspect d’origine. Après ce petit moment de réconfort, la jeune femme sort de la douche et tombe nez à nez avec Alison, qui attendait sa sortie sur le pas de la porte. La demoiselle se change pour des vêtements similaires au sien, mais sec. Une serviette dans les mains puis elle quitte cet endroit pour retrouver le propriétaire et Ginji.

Toujours en train de se sécher les cheveux, elle pénètre dans la pièce. L’employeur a l’air songeur pendant que le garçon caresse son pokemon. Il a l’air d’aller bien et c’est tant mieux. Le jeune homme s’approche alors d’elle et d’Alison pour s’excuser. S’excuser ? Mais de quoi ? La rousse ne comprend pas bien la raison mais s’empresse tout de même de lui répondre.

Ce n’est pas du tout de ta faute ne t’en fais pas. Moi aussi j’ai été imprudente. Sans toi, je serais toujours dans la tempête. C'est moi qui doit m'excuser pour mon inutilité.

L’employeur reprit tout de suite la parole pour faire un bilan de ce qu’il vient de se produire. Il passe l’éponge ? Ilea se retient de ne rien répondre. Sur l’annonce il était clairement dit que c’était un boulot sans risque, n’impliquant aucune catastrophe quelconque. Non seulement c’est une offre mensongère mais en plus il se permet de parler comme ça. La rousse bouillonne de l’intérieur. En plus, Ginji aurait pu avoir des séquelles du à l’attaque d’un pokemon. C’est carrément irresponsable. Calme toi calme toi Ilea, ça va aller. Bien sûr, il ne les remercie même pas et les renvoie au boulot. Maintenant, il faut nettoyer tout le bazar sur la plage. Le travail est loin d’être fini. Ginji se saisit d’un seau pour remotiver la jeune femme. Poing en l’air pour se donner du courage, elle lui répond joyeusement.

On y va !

Une fois revenue sur la plage, Ilea songe à améliorer sa stratégie pour gagner du temps. Même si aujourd’hui la plage est fermée, du aux trop nombreux dégâts, plus vite se sera fini et plus vite elle pourra rentrer. On va faire appel aux grands moyens. La jeune femme actionne toutes ses pokeballs en même temps, libérant ainsi Eletre, Edelyne et Kayla. Elle s’empresse de leur donner les instructions.

Alors Edelyne et Electre, vous allez faire des allers retours pour transporter les Concombaffes jusqu’à la mer en utilisant votre bouche. Normalement, c’est assez léger pour les porter, un par un bien sûr. Kayla, tu vas attendre que je dépose suffisamment de pokemons sur ton dos puis tu iras les relâcher au-dessus de la mer. Quand à toi Alison, tu peux utiliser la même méthode que tout à l’heure. Au travail tout le monde !

Chacun se disperse pour prendre part à sa mission. Ilea a clairement besoin de l’aide de ses pokemons sur ce coup, sans quoi elle ne s’en sortira jamais. Rapidement, elle dépose les Concombaffes sur le dos de sa Togekiss pour débuter le premier voyage. Ginji, quant à lui, utilise des seaux pour gagner du temps et des allers-retours. Lorsque le pokemon blanc prend son envol, la jeune femme remarque que l’un des pokemons n’est pas au travail.

Electre, arrête de jouer avec le sable, ce n’est pas le moment. On y retournera une prochaine fois si tu veux mais là j’ai besoin de toi.

La petite boule brune se retourne vers la jeune femme et décale, dévoilant derrière elle un Bacabouh. Les pokemons de tout à l’heure. Ce n’est pas vrai ils ne veulent pas les laisser tranquille à la fin ?

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Mar 22 Aoû - 23:26

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


« -Ok ! On y retourne !.. Meg, tu es sûre de vouloir revenir ? »

La petite Loupio hoche la tête, un air déterminé sur le visage. Elle avait été plutôt inutile, voire même handicapante, lors de leur première tentative. Elle allait donc faire tout son possible pour rattraper sa faute ! J'émets un léger ricanement en voyant Meg ainsi motivée, me rappelant au passage à quel point elle était du genre volontaire.

Aegta, lui, se contente d'une expression totalement neutre pour signifier son consenti sur la reprise du boulot. Il n'a pas forcément l'air d'approuver notre retour sur la plage, mais se doute que nous ayons quelques obligations. Et puis bon, maintenant que cette catastrophe nous est tombée dessus, on ne se fera pas avoir deux fois, hein ?

Ilea fait appel à de nouveaux Pokémon pour nous soutenir dans cette longue et fastidieuse quête. Pour ma part, je me suis cette fois-ci équipé d'un seau ! Ainsi, je peux transporter plusieurs Concombaffe à l'intérieur, et gagner du temps en économisant les trajets. Toujours hors de question de les lancer !  Même si bon, ils nous cherchent un peu, ces bestiaux... J'ai jeté un œil à leur description Pokédex par curiosité, et bon sang ! Je ne pensais pas trouver un jour plus têtu que môa ! « Quand un Concombaffe a trouvé un endroit à son goût, il s’y installe et n'en bouge plus. Si quelqu’un l’en déplace, il y retournera avec ténacité. Même si la nourriture vient à manquer à cet endroit, il y restera résolument... jusqu’à tomber d’inanition. » Je comprends un peu plus l'utilité de les remettre à l'eau. S'ils s'obstinent à rester sur le même habitat, comment vont-ils faire pour tous subvenir à leur besoin ? Non, il va bien falloir qu'ils aillent chercher de la nourriture ailleurs, à un moment !

Malgré notre début de matinée.... Catastrophique, on peut le dire (Ilea et moi avons quand même réussi à pousser la plage la plus huppée d'Alola à la fermeture, hein.), j'aborde assez sereinement la suite de la journée. Cette fois-ci, plus personne pour nous embêter, nous sommes restreints ni par le temps, ni par la répartition des touristes sur le sable, et nous avons rétabli la paix avec les Bacabouh ! Non vraiment, je ne vois pas pourquoi ils chercheraient à encore-

« -AAAAAH ! ILS SONT DE RETOUR ! »

Je sursaute en reconnaissant la silhouette planquée juste derrière l'un des Evoli d'Ilea. Aegta n'attend pas une seule seconde de plus pour intervenir, et s'interposer entre le quadrupède et le pâté de sable, menaçant. C'est alors que me prend l'excellente idée de regarder autour de nous, pour ensuite remarquer que le « ils » était tout à fait inapproprié.

« -... Attends, il est venu sans ses potos? »

Mon regard dévie donc naturellement vers le Bacabouh, seul auuUUUUuuuu moooOOOOOOnde, et me permet de remarquer l'absence totale d'agressivité chez le petit bonhomme. Mon Motisma le remarque aussi à son tour, et se détend un peu, sans toutefois complètement relâcher son attention. Il fait en sortes de paraître moins menaçant, quoi.

Je fronce les sourcils, et me rapproche du Bacabouh, avant de m'agenouiller. Je reconnais alors sa pelle : c'est celle que j'avais en ma possession quelques minutes plus tôt. Le Pokémon recule légèrement, visiblement peu à l'aise avec la présence humaine, mais ne s'en va pas pour autant. Je penche la tête sur le côté, perplexe.

« -Il y a un problème, p'tit gars ? T'as pas l'air d'avoir re-perdu ta pelle, pourtant.  »

Le Bacabouh secoue la tête – on va appeler ça une tête, hein – de droite à gauche en signe de négation, avant de nous inviter du regard à observer le sable devant lui. Celui-ci se met aussitôt à se mouvoir, guidé par le Pokémon sauvage, pour former petit à petit le dessin d'un... Euh... Gâteau d'anniversaire ? Il est drôlement bien fait en tout cas, j'aimerai bien avoir un gâteau comme ça pour ma prochaine fête.

« -Tu veux qu'on te prépare à manger ? »

… Bah quoi ? Pourquoi vous me regardez tous comme ça ?... Hein, c'est un château ?!... Bah désolé, mais même avec des tourelles et des petits créneaux, c'est pas évident à reconnaître... HUM, oui bon ça va, ça peut arriver à tout le monde de confondre le moindre petit dessin avec de la nourriture, non ?!... On ne peut pas retourner à notre intrigue, au lieu de s'attarder là-dessus ?

« -Euuuuh, j'avoue ne pas être plus éclairé. Pas de bol pour un spé élek, héhé *sbunk* Tu veux qu'on agrandisse ton pâté de sable pour en faire un plus gros ? J'ai lu un truc à ce sujet dans le Pokédex, comme quoi t'étais prêt à tout pour...
-HIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIII ! »

Un hurlement interrompt net notre petite discussion avec le Bacabouh. Ce dernier se retourne en direction de sa source, plus loin sur la plage, et, soudainement paniqué, nous jette un ultime regard, avant de disparaître sur terre. Ilea et moi nous échangeons un regard incrédule, alors que je me relève en trombe.

« -C'était quoi ce cri ?! C'était la voix d'une petite fille ? Mais je pensais que la plage.... ? Tant pis, on n'a pas le temps ! On y va ! »

Après un bref hochement de tête de la part de mon équipe, nous nous mettons à courir vers la provenance de ce hurlement. Nous passons ainsi par dessus le dessin fait par le Bacabouh dans le sable, sans même remarquer les petits détails présents sur celui-ci...

Comme par exemple les os qui dépassent d'une de ces tours.

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Ven 25 Aoû - 18:21

Le cœur de la rousse loupa un battement quand elle aperçut le pokemon château de sable de retour à la charge. Sa première pensée alla vers Electre. Et si le Bacabouh l’avait hypnotisé, comme il l’a fait pour le pokemon de Ginji tout à l’heure ? Comment va-t-elle faire pour qu’elle revienne à l’état normal ? Elle ne peut pas se battre contre son propre pokemon quand même, c’est au-dessus de ses forces. Plein de questions se mêlent à son esprit mais pourtant, elles s’arrêtèrent vite au moment où elle se concentra sur le regard de la petite Evoli. Aucun changement n’était à noter. Ses yeux étaient toujours aussi pétillants. Meg avait gagné un regard drôlement flippant quand elle était sous le contrôle du pokemon. Ce n’est absolument pas le cas d’Electre. Peut-être une chance à saisir ?

Le garçon remarqua bien vite la présence de cet ennemi et son pokemon riposte en conséquence. Aegta se précipita devant l’Evoli de la rousse pour faire barrage, et affiche une position défensive, près à attaquer au moindre faux pas du château de sable. La dresseuse reste en arrière, ses pokemons revenus à ses côtés, attendant que la situation se débloque. Cependant, les deux jeunes remarquent bien vite que la situation n’a rien à voir avec celle de tout à l’heure. Le pokemon sauvage est seul, et semble attendre leur « autorisation » pour faire quelque chose. Tout de même méfiant, Ginji s’approche du Bacabouh, Ilea juste derrière lui. Le Motisma reste toujours proche de la cible, au cas où la situation dérape.

La demoiselle laissa le brun gérer la situation, visiblement bien plus à l’aise qu’elle pour s’occuper de ce genre d’événement. Elle se contente d’observer silencieusement. Le dialogue débute entre la créature et l’étudiant, qui essaie de comprendre la raison de son retour en solitaire sur la plage. Les phrases s’enchainent et au sol apparait un drôle de dessin, que Ginji identifie vite comme étant un gâteau. Il suppose donc que le pokemon veut quelque chose à manger. Pourtant, Ilea n’est pas très convaincue par cette hypothèse. Le dessin a effectivement l’allure d’un château de sable mais certains éléments lui mettent le doute. Par exemple, les deux tours sont ornés d’éléments décoratifs un peu spécifiques. Elle a cependant du mal à les identifier avec précision. La réflexion s’arrêta net quand un cri d’une jeune fille retentit jusqu’à leurs oreilles.
Les deux jeunes sont en alerte, réfléchissant à toutes les hypothèses possibles. Pendant ce temps, le Bacabouh disparait de leur champ de vision, comme si lui aussi avait fait son maximum dans cette situation. Le brun se relève et lance un regard déterminé à Ilea. La rousse lui répondit avec le même air.

On n’a pas le temps de se demander d’où ça vient. Allons voir par nous-même. L’expression c’est mieux vaut prévenir que guérir non ?

On s’en fiche Ilea si c’est ça l’expression ! Bouge un peu ! A grande foulée, les deux jeunes courent sur le sable chaud pour déterminer la source de tout ce vacarme. Visiblement, quelqu’un a besoin d’aide. Après quelques mètres, la situation se faisait plus claire. Une jeune fille, 10 ans tout au plus, était en train d’être engloutie par un château de sable ! Il est un peu plus gros que ceux que la rousse avait déjà vus, alors elle suppose qu’il s’agit d’une évolution ou d’une forme alternative. Il a d’ailleurs l’air bien plus menaçant que ses congénères. Lui ne se soucie pas une seule seconde du sort de l’enfant qu’il est en train d’avaler. Sur sa tête trône une pelle rouge et sur les tours, il y a des coquillages mais aussi des éléments blancs. On dirait…des os ? Ilea sentit un frisson se rependre à travers sa colonne vertébrale. Non ça ne doit pas être ça, ça doit être un autre objet qui y ressemble.

Toujours est-il que cette forme lui rappelle autre chose. Mais si ! Ce sont les éléments non-identifiés présents sur le dessin du Bacabouh. Tout devenait plus clair pour Ilea. Simplement les objets non identifiés allaient restés des objets non identifiés, pour préserver sa santé mentale. Fière de comprendre enfin à peu près ce qu’il se passe, elle fait part de ses observations à Ginji.

Le pokemon de tout à l’heure nous indiquait la présence de ce pokemon encore plus grand ! Il voulait nous prévenir du danger qu’il représente ! Il faut que l’on sauve cette petite fille.

La jeune femme continue de courir avec tellement d’entrain que du sable vole un peu de tous les côtés. A sa grande surprise, la plage est déserte. C’est normal puisqu’elle avait été fermée un peu plus tôt par le directeur à cause de l’incident de tout à l’heure. Mais alors comment cette petite a pu se retrouver là toute seule ? Une fois à sa hauteur, Ilea attrape l’un de ses pieds et tire de toutes ses forces dessus pour la récupérer. Mais l’adversaire ne se laisse pas piquer sa proie si facilement.

Ginji viens m’aider ! Il résiste beaucoup je n’y arrive pas toute seule !

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Lun 28 Aoû - 1:58

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


Décidément, rien ne va dans ce job ! Un peu comme avec les précédents, d'ailleurs... Je devrai peut-être arrêter le boulot, ça ne me réussit pas vraiment... Quoique, attendez ! Avant d'arriver à la Pokémon Community, je m'en sortais très bien à Rivamar, non ? C'est seulement depuis que je suis étudiant qu'il m'arrive ce genre d'aventure étrange.... Donc tout est de la faute de l'académie, en fait ?! Peut-être qu'une fois mon cursus terminé, je pourrai reprendre une vie normale... C'beau de rêver.

Enfin ! Il faut faire vite, si on veut aider cette gamine en détresse ; qui qu'elles soient, elle et sa détresse. Et nous ne tardons d'ailleurs pas à découvrir l'origine de ce cri, puisque après une brève course effrénée, Ilea, nos Pokémon et moi-même finissons par trouver... Une fillette se faisant gober par des sables mouvants ?! Mais attendez... C'pas n'importe quels sables mouvants, ça ! On dirait une forme évoluée de Bacabouh, ou peut-être juste une forme alternative plus puissante, 'fin dans tous les cas une version encore plus menaçante ! Et elle s'apprêtait à gober tout cru cette enfant, devant nos yeux.

La fillette a en effet la moitié du corps enfoncé dans sa gueule, et se retient du mieux qu'elle peut en s'accrochant au sable autour d'elle. Sauf que bon, vu la façon dont elle s'agite, ça n'a pas l'air très efficace... Elle a toute la partie haute de son corps qui en train de s'enfoncer, tandis que ses jambes sont encore à l'air libre. Les battements de mon cœur s'accélèrent brusquement lorsque mon cerveau décrète l'activation du mode « urgence », tandis qu'Ilea expose brièvement la situation. J'avoue ne pas vraiment me soucier des détails, et me précipite sur la version boss de fin du Bacabouh.

« -Oui, dépêchons-nous ! »

Ilea arrive la première, et attrape l'un des pieds dépassant de la gueule du Pokémon. Je la rejoints presque immédiatement, et chope le pied gauche de l'enfant, avant de tirer de toutes mes forces. Aegta vient se positionner à côté de moi et tente de nous aider grâce à ses pouvoirs télékinésiques, mais l'absence de stabilité dans le sable à nos pieds nous empêchent de faire les choses comme il faut. On parvient tout juste à l'empêcher de l'avaler complètement, et encore ! Tout en tirant, j'observe un peu plus en détail ce à quoi nous avons affaire. Un château de sable d'une centaine de centimètres, qui a affaissé le sable alentour pour entraîner la fillette dans sa gueule. Il se sert de ses deux immenses tours pour la maintenir dans sa gueule, un peu comme des bras...

« -Meg, arrose les tours ! »

La Loupio, d'un bond, se rapproche de nous, et ne perd pas une seconde de plus pour exécuter mon ordre. Elle tire un bref jet d'eau à hauteur d'une des tours dans l'espoir de libérer la gamine de son emprise, et arrache un cri lugubre à la créature d'en face... Au moins, l'attaque lui a fait mal ! Et en plus, cela a sans doute endommagé l'une des tours qui...

… Attendez, quoi ?! C'est moi où elle est encore plus rigide ?! Pourquoi est-ce que le sable s'est solidifié au lieu de se disloquer ?!... Je lance un regard complètement paniqué à Ilea tandis que mes bras glissent le long de la jambe gauche de la gamine, et que je n'arrive plus à la retenir que par une chaussure. Mes propres pieds commencent à être complètement enlisés, et si je fais le moindre mouvement pour les sortir de là, je vais être obligé de lâcher prise.... Les cris étouffés de la fillette parvienne à nos oreilles, tandis que mon cerveau réfléchit à vive allure. Vite vite vite, une idée ! Il suffirait soit d'affaiblir la créature, soit d'amplifier un peu les pouvoirs d'Aegta...

« -Alison ! Utilise Coup d'Main, vite ! »

Bien que je ne sois pas son dresseur, la Marill obéit devant l'urgence de la situation. Une légère aura blanche l'entoure, qu'elle projette ensuite en direction de mon Motisma, afin d'augmenter la puissance de télékinésie. Aegta, revigoré par l'attaque, concentre tout son énergie sur les jambes de la fillette, et tente de la faire sortir en un coup de force.... Ce qu'il fait, en nous faisant au passage voltiger un peu plus loin.

Je suis tiré en arrière, emporté par la soudaine absence de résistance de la part du monstre. Je tombe dans le sable, avec à côté de moi, une fillette mal en point, et une Ilea ayant subi le même sort que moi un peu plus loin. Néanmoins, je me relève aussitôt, et aide la gamine à se relever pour l'éloigner au plus vite du Pokémon sauvage, qui peu à peu prend une forme plus distincte...

Ok, c'est carrément un château de sable démoniaque, en fait. Il est formé d'une forteresse principale, avec un petit étage, et deux tours en guise pattes. Et toujours une pelle plantée au dessus de la tête...

Lorsque Ilea se lève, je lui confie immédiatement la petite fille.

« -Tiens, occupe toi-z-en ! Môa, je me charge de ce truc... »

Aussitôt cette phrase prononcée, j'attrape dans la poche arrière de mon maillot de bain mon Ipok, et ouvre la fonction Pokédex. Bah quoi, vous croyez que j'allais faire deux fois la même erreur en laissant mon portable aux vestiaires ?

« Trépassable, le Pokémon Châtod'Sable. On trouve de nombreux ossements sous ses tours, restes de pauvres hères captu*BIP* »

OK TAIS-TOI ! J'éteins immédiatement la fonction vocale de l'appareil après l'écoute de cette première description, ne souhaitant pas en savoir plus, et passe vite à l'étape qui m'intéresse : les données de combat. Donc voyons voir, Sol et Spectre, évolution de Bacabouh, talent... Sable Humide ? Une capacité spéciale qui augmente la Défense du Pokémon de deux crans à chaque fois qu'il est touché par une attaque Eau ? C'est pour ça que l'attaque de Meg a renforcé sa tour, il y a quelques instants ! Bon et bien, maintenant, je sais ce que je dois et ne dois pas faire...

« -Les gars, on va faire simple ! Meg et Aegta, utilisez tous deux Onde Folie pour l'embrouiller.  »

Les deux Pokémon se placent entre le Trépassable et moi-même, et génèrent chacun une petite boule d'énergie qui fonce tout droit sur lui. Celle d'Aegta le loupe, mais pas celle de Meg, qui parvient à l'atteindre et le rendre confus. Malheureusement, cela ne l'empêche pas de lancer ce que je reconnais être une attaque Giga-Sangsue sur ma Loupio, qui se retrouve méchamment affectée par l'attaque, tandis que le Trépassable récupère son énergie.

« -Meg, recule ! Aegta, Châtiment ! »

Maintenant que le Pokémon sauvage est confus, l'attaque Châtiment d'Aegta lui fera deux fois plus mal. Et ce n'est pas tout ! Trépassable étant de type Spectre, il est sensible à ce type de capacité, qui est elle aussi du type Spectre, soit l'un des types d'Aegta. On bénéficie donc de l'avantage du type et du STAB, en plus du fait que la Défense Spéciale de Trépassable est clairement moins bonne que sa Défense actuelle... Eh ouais, les choses ont parfois l'air plus réfléchies qu'elles en ont l'air ! Mais bon, pas de bol, ça ne suffira pas DU TOUT à s'en débarrasser, ahaha... C'est qu'il est tenace, le bougre ! Et une attaque Ball'Ombre de la part de celui-ci suffit à mettre à mal mon pauvre Motisma... Il résiste plutôt bien à la confusion, en plus ! Mais bon, si on s'y met à plusieurs, il y aura sans doute moyen de le faire tomber...

Et tiens, en parlant de plusieurs ! Alors que nous tentons du mieux que nous pouvons de contenir le Trépassable, un petit pâté se forme entre nous. Est-ce que c'est... ? Mais oui, c'est bien lui ! Le Bacabouh de tout à l'heure vient de faire son apparition, et se tourne vers Trépassable pour lui invectiver d'obscures paroles. Je hausse les sourcils, quelque peu surpris, et m'adresse au petit Pokémon.

« -Tu viens nous aider ? »

Le Bacabouh se retourne, et me lance un regard déterminé. Je souris, et tends un bras.

« -J'ignore pourquoi tu fais ça, mais je vais te faire confiance ! Meg, Aegta, Bacabouh, en avant ! »

Aussitôt la déclaration de guerre faite, le Trépassable riposte en envoyant une attaque Telluriforce droit sur le petit Bacabouh. Mais c'est qu'il lui fait super mal ! Il faut dire que la différence de puissance entre les deux est carrément énorme... S'ils ont les mêmes attaques et le même talent, ils n'ont clairement pas les mêmes statistiques !

… Attendez...

Je fronce les sourcils. C'est que ça pourrait marcher...

« -Aegta, utilise Clonage ! Essaye de retenir au maximum les attaques du Trépassable !  »

Le Motisma acquiesce, et vient se mettre en position. Pendant ce temps, je file rejoindre le Bacabouh, et m'accroupis en urgence devant lui.

« -Dis p'tit gars, toi aussi ta Défense elle augmente quand on te mouille ? »

Le Pokémon sauvage, bien que surpris par ma question, fait un mouvement de « tête » un peu étrange que je considère comme un hochement.

« -Parfait. Meg ! Tu vas venir arroser Bacabouh pour faire de lui un mur imparable. Et pour éviter qu'il succombe à tes attaques... » je tends mon bras droit vers la gueule du Pokémon « Tu connais Giga-Sangsue toi aussi, pas vrai ? »

Même s'il a d'abord l'air peu intéressé par la proposition, je crois voir une lueur sournoise s'allumer dans son regard au moment de cette dernière question. J'affiche alors un sourire crispé. Je sens que je vais encore douiller, môa...

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Mer 30 Aoû - 11:32

Le cœur de la rousse s’emballe face à la situation présente. Une jeune fille est littéralement en train de se faire gober par un pokemon. Ilea a toujours cru que les pokemons n’étaient pas du genre méchant ou violent, et que s’il y avait des conflits, ils se réglaient entre pokemons. En aucun cas elle n’aurait pu se douter qu’un tas de sable géant s’attaque à une fillette sans la moindre défense et qui ne semble pas l’avoir attaqué violemment. La demoiselle ne sait pas du tout comment gérer ce type de situation. Tout ce qu’elle peut faire, c’est tirer de toutes ses forces sur la jambe de la petite pour l’empêcher de se faire manger. Les cris étouffés par le sable de l’enfant donnent des frissons à l’adulte. A croire que sur Lansat, le métier d’éducateur n’a plus rien à voir avec la théorie.

Le garçon remarque bien le désarroi de la rousse face à tout ça et prend immédiatement les reines de l’opération sauvetage. Il donne des instructions précises à son pokemon pour contre attaquer. Une attaque eau qui a pour but de détruire les tours du château de sable ambulant. Logiquement cela aurait dû très bien marcher. Mais le bon sens n’est pas toujours effectif dans l’univers fabuleux des pokemons. L’adversaire semble en effet plus fort qu’avant. En tout cas plus résistant. Le brun ne comprend pas bien ce qui arrive non plus. Au moins Ilea n’est pas la seule un peu débordée par les événements. L’adolescent se ressaisit bien vite et donne une instruction à Alison. La boule bleue regarde sa dresseuse, l’air de demander si elle doit le faire. Dans la panique, la demoiselle hurle presque.

Alison fais ce qu’il dit !

Marill exécute et en un instant, une paire de petite main s’agite au-dessus de sa tête. Ilea n’a aucune idée des effets de cette capacité mais laisse faire son pokemon ainsi que Ginji. Il étudie à la Pokemon Community après tout, il doit bien savoir ce qu’il fait. Surtout que depuis le début, il maitrise bien ses pokemons ainsi que leurs attaques. Aucune raison de douter de lui. Tout à coup, Aegta semble obtenir beaucoup plus de force grâce à la lumière blanche qui l’a touché. De nouveau, une sorte de force psychique venant du pokemon les aide à sortir l’enfant, mais avec beaucoup plus de force. Le groupe finit par réussir à tirer la fillette de la bouche du pokemon sauvage, avant d’être projeté un peu plus loin, laissant le pokemon se révéler entièrement. Cette fois, l’adulte en est sûr, c’est bien de ça que parlait le Bacabouh de tout à l’heure. Tous les éléments y sont, même les bouts d’os sur les colonnes. Ilea frissonne de nouveau.

Le brun se relève tout de suite pour s’attaquer de nouveau à son adversaire. C’est à la jeune femme de s’occuper de l’enfant, pendant que Ginji gère le combat. Ilea se sent un peu fautive de lui laisser le sale boulot. C’est elle la plus grande, elle devrait protéger le garçon au lieu de l’envoyer au combat. Le problème, c’est qu’elle est parfaitement consciente qu’elle en est incapable. Dans un élan de vouloir bien faire, la rousse se précipite vers son camarade et place une pokeball dans ses mains. Lorsqu’ils ont couru vers le danger, seule Alison est restée. Les autres ont été rappelés dans leur pokeball. L’adulte referme les doigts de l’adolescent sur la boule rouge et blanche avant de lui supplier.

Fais attention à toi, pas de bêtises. Je ne veux pas que tu te fasses avaler. Je te confie Kayla, c’est ma Togekiss. Si jamais tu en as besoin, demande lui de l’aide elle fera tout ce que tu lui diras de faire.

La rousse lâche les mains du garçon avant de repartir vers la jeune fille. Elle s’est relevée tant bien que mal mais elle est couverte de sable et toussote. L’enfant a dû en avaler pendant qu’elle était dans la gueule de cet énorme pokemon. Ilea donne quelques coups sur sa robe pour en enlever un peu mais ça ne va pas suffire. La jeune femme s’agenouille devant la petite fille pour lui parler.

Ma belle je suis désolée tu es couverte de sable et je ne peux pas tout enlever. Il faut qu’on aille dans la mer pour t’enlever tout ça. Tu es d’accord ?

La rousse lui tend la main pour l’inviter à la suivre, ce qu’elle accepte. Les deux filles partent donc en direction de l’océan. Ilea suit la fille tout en lui tenant la main pour ne pas qu’elle s’éloigne. L’adulte a de l’eau jusqu’au-dessus des hanches. Il va encore falloir qu’elle prenne une douche en revenant, et son short va être trempé. Mais ça n’a pas tellement d’importance pour l’instant. Alison aide la fille à enlever le sable dans ses cheveux avec des attaques pistolets à eau ainsi qu’à se rincer la bouche. Cela dure quelques minutes qui semblent être une éternité pour la demoiselle. De loin, elle surveille son ami qui fait de son mieux contre son adversaire. Elle serre les poings, en colère contre elle-même. Elle se détend un peu malgré tout quand la voix de l’enfant atteint ses oreilles.

Merci beaucoup ! Tu m’as sauvé !
Je n’étais pas toute seule, le garçon là-bas en a fait beaucoup aussi. Mais tu sais pourquoi il t’a attaqué ?
La petite fille ouvre sa main, découvrant une balle de golf tout à fait ordinaire.
Je jouais au golf avec ma cousine plus loin mais elle a envoyé la balle par ici alors je suis allée la chercher. Le méchant pokemon l’avait prise alors j’ai voulu la récupérer ! Et puis pouf, il m’a mangé toute crue.

La jeune femme soupire. Encore une histoire d’objet volé, ce n’est vraiment pas de chance aujourd’hui. La rousse jette un œil sur le duel et son avancée. Ginji a l’air de résister comme il peut, aidé par le Bacabouh de tout à l’heure. Ils forment un drôle de duo. Soudain, une idée lui traverse l’esprit. Elle ne peut peut-être pas aider directement, mais elle peut au moins faire diversion. Ilea saisit la balle de golf dans la main de la petite avant de lui parler.

Je suis désolée j’ai besoin de cette balle sinon mon ami va avoir des problèmes. Je t’en retrouverais une c’est promis.

Sans attendre sa réponse, la rousse hurle en direction du duel en cours.

Eh oh ! C’est ça que tu veux l’affreux ? Alors viens la chercher !

La demoiselle jeta de toutes ses forces la balle le plus loin possible pour attirer le gros méchant pas beau. En espérant que Ginji ait compris pourquoi elle avait fait ça.

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2740
Points d'Expériences : 2629

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Mer 30 Aoû - 17:53

Ginji Labelvi
      Feat. Ilea Alezar



« Alola Baywatch »


A peine ai-je émis ma proposition que Bacabouh s'entoure d'une lueur verte. C'est qu'il a hâte de commencer en plus, le bougre... Cependant, il s'arrête presque aussitôt, interrompu par le cri d'Ilea qui attire tous notre attention. Et quand je dis tous, c'est tous : même le Trépassable se retourne brusquement, soudainement appâté par... Quoi ? C'est une balle, ce truc ? Mais ce sont des vrais gamins, c'est Pokémon ! Est-ce que depuis le début de ma journée, mes ennuis se sont résumés à la perte d'une pelle et le vol d'une balle ?!

Lorsque Ilea envoie la balle vers une autre portion de la plage, Trépassable disparaît sous terre pour se diriger vers celle-ci. Hmm, si ça permet de le distraire, je ne vois pas pour autant comment s'en débarrasser... Oh, je sais !

J'appuie sur l'interrupteur de la Pokéball précédemment confiée par Ilea, et en fais sortir la Togekiss qui y réside.

« -Kayla ! Dépêche-toi d'aller récupérer cette balle de golf, et garde là en l'air de sorte occuper le Trépassable ! »

Le Pokémon Vol et Fée ne réagit pas tout de suite, un peu perdu quant à cet ordre étrange, mais s'exécute tout de suite après sans poser de question. Je me tourne alors vers Bacabouh et Meg, et m'accroupis à nouveau, avant de hocher la tête.

« -Profitons qu'il soit occupé. Bacabouh, Meg... »  je tends mes mains vers le Pokémon Pâtéd'Sable, et ferme les yeux, légèrement crispé « … Allez-y. »  

La Loupio n'a pas l'air tout à fait enthousiaste à l'idée de commencer, et n'attaque pas tout de suite. Toutefois, le Bacabouh, lui, n'a absolument aucun scrupule à lancer son attaque Giga-Sangsue sur moi-même, et commence ainsi à rapidement absorber mon énergie. Prise de vitesse, Meg lance en panique ses attaques Eaux sur le Pokémon sauvage, afin d'augmenter progressivement sa Défense, tandis que je serre les dents pour tenter d'endurer le coup de l'attaque. Arf, c'est qu'il n'y va pas de mains mortes ! Ce truc me file une foutue migraine, en plus de me progressivement me pomper mon énergie. Je la sens presque s'échapper de mon corps pour se diriger tout droit vers ce tas de sable...

« -Arh ! »

Je ne peux m'empêcher de lâcher une complainte douloureuse, avant de me laisser tomber par terre pour ne pas avoir à plus me fatiguer. Ma respiration s'accélère face au besoin soudain d'énergie, et quelques goûtent de sueur viennent perler sur mon front. C'est comme si... J'étais pris d'une nausée me fatiguant autant qu'un marathon qui ferait cinq fois le tour de Lansat ? Gnnn, ce n'est vraiment pas agréable, en tout cas... Mais on n'a... Pas la choiiiiiiiiix....

Et puis d'un coup, tout s'arrête. Alors que je me tortille dans tous les sens, la sensation de douleur disparaît, et seule une très très trèèèès grande fatigue s'empare de mon corps. Haletant, je me laisse choir sur le sol de la plage le temps de reprendre un peu de souffle, mais tente finalement de me redresser pour observer le petit tas de sable. Il a l'air d'avoir suffisamment compensé le contre-coup des attaques Eaux avec ma propre énergie.. La question étant de savoir : est-il maintenant suffisamment endurant ?

« -... Meg, Cascade... »

Peu assurée, la Loupio hoche vaguement la tête avant de s'entourer d'eau, et de foncer sur Bacabouh afin de le percuter. Mais au lieu de le faire reculer comme normalement prévu, elle se retrouve confrontée à un véritable mur qu'elle ne parvient pas à faire un temps soit peu bouger. Bacabouh émet un petit cri satisfait face à cette Défense plus qu'accrue, pendant que Meg cesse son attaque.

Tout en me maintenant le ventre (c'est bizarre comme j'ai faim, d'un coup), je me relève, et avise la présence du Trépassable un peu plus loin. Kayla a récupéré la balle de golf et joue au Chacripan et au Pikachu avec le Pokémon sauvage, et même si elle s'en tire plutôt bien à ce jeu là, je ne voudrai pas prendre le risque qu'elle se prenne l'une des Ball'Ombre que spam le Trépassable depuis tout à l'heure.

« -Aegta, utilise Tourmagik pour récupérer la balle... »

Le Motisma hoche la tête, et use de ses pouvoirs télékinésiques pour intercepter l'objet tenu par la Togekiss. Celle-ci, ainsi que le Trépassable, buguent quelques secondes en voyant la balle disparaître, mais Aegta se hâte de l'agiter dans tous les sens tout en poussant divers cris pour attirer l'attention sur nous. Trépassable le remarque bien vite, et énervé, se précipite dans notre direction. Je m'écarte.

« -Je te laisse faire, bonhomme. »

Le Bacabouh, déterminé, passe devant Aegta, et vient bloquer le passage à Trépassable. Il réagit immédiatement en lui envoyant un Telluriforce à la figure, comme tout à l'heure, mais à sa grande surprise, cela ne le fait pas bouger d'un chouïa. Le regard espiègle, Bacabouh lui rend sa monnaie de la pièce en renvoyant à son tour une attaque Telluriforce, qui même si elle n'inflige pas énormément de dégâts, a au moins le mérite d'en faire plus que la précédente attaque du Trépassable. Ce dernier semble très mal prendre qu'une version inférieure de lui-même lui tienne tête, et retente une nouvelle capacité. Et c'est presque en baillant que le Bacabouh lui retourne l'attaque... C'est qu'il se moque de lui, en plus !

Leur échange aurait pu durer longtemps si Trépassable, comprenant bien que s'entêter ne le mènerait à rien, n'avait pas finalement opté pour une attaque Giga-Sangsue. En plus de complètement ignorer la Défense adverse, cette attaque s'avère super efficace sur le petit Bacabouh, dont les quelques dégâts accumulés se montrent de suite plus importants. Mais le petit bonhomme ne compte pas pour autant se laisser faire ! Lui aussi, commence à répliquer à coup de Giga-Sangsue... Mais s'ils commencent à taper sur le spécial, Bacabouh va se retrouver en désavantage !

C'est alors que quelque chose passe à vive allure au dessus de nos têtes. Un Pokémon Vol ? C'est en effet la silhouette d'un Airmure qui surgit de nul part pour venir se placer aux côtés du Bacabouh. Aussitôt après, une voix provenant de derrière mon dos se fait entendre.

« -Airmure, Strido-Son ! »

Un désagréable grincement métallique retentit, dirigé tout droit vers le Trépassable qui n'apprécie guère la sonorité. Pas le temps de comprendre d'où, comment ou pourquoi, que je réagis immédiatement.

« -Bacabouh, c'est le moment ! Giga-Sangsue ! »

La Défense Spéciale du Trépassable ainsi mise à mal, Bacabouh a dorénavant l'avantage sur tous les plans. Le petit tas de sable obtempère, et concentre toute son énergie à absorber celle de son adversaire... Avant qu'une lumière n'émane de son corps.

J'écarquille les yeux. Quoi, il évolue ? Maintenant, là de suite ? C'est en effet sous nos yeux que le petit pâté de sable devient progressivement un immense château, à l'allure équivalente à celle de son adversaire, et dont l'offensive ne fait que s'accroître. L'Airmure se retire alors aussitôt de l'air de combat, et laisse le nouveau Trépassable achever l'ancien. Le Bacabouh d'hier intensifie encore un peu sa capacité, et c'est finalement vidé de toutes ses forces que le Trépassable pas très gentil capitule, et se laisse choir piteusement sur le sol de la plage.

Toute l'intensité de l'affrontement cesse immédiatement. Je pousse un profond soupir fatiguée, tandis que Meg laisse déborder sa joie en faisait de petits sauts un peu partout. Aegta se contente d'une expression soulagée, alors que Kayla retourne vers sa dresseuse, qui est justement de retour vers moi. La petite fille qui l'accompagne semble d'ailleurs très heureuse, et se précipite dans ma direction.

« -COUSIIIIIINE ! »

Se tenant derrière moi, une femme à l'origine de l'attaque Strido-Son attend, posément les bras croisés, et un Airmure posté à côté d'elle. Après qu'elle ait demandé à Aegta de lui rendre la balle qu'il tient, la gamine vient lui sauter dessus, ce à quoi elle réagit par un câlin réconfortant.

« -J'étais partie chercher ta balle de golf mais il y a un gros méchant pas beau qui m'a gobé toute crue et puis il y a les gentils bonhommes qui sont arrivés et ils m'ont fait sortir de la bouche du gros méchant pas beau sauf que lui après il était pas content et...
-D'accord, d'accord, j'ai compris... » la femme relève la tête, et nous fixe, Ilea et moi, ma collègue étant arrivée à ma hauteur à l'instant « … On dirait que je vous dois des remerciements. En ne la voyant pas revenir, je suis partie à sa recherche, mais je ne pensais pas la retrouver devant un Trépassable... »

Je me gratte vaguement l'arrière du crâne, moi-même un peu perdu.

« -Ouais, askip ils sont beaucoup plus éloignés sur l'île, d'habitude. T'à l'heure, on a eu le droit à une invasion massive de Bacabouh, mais ils sont ensuite tous partis, sauf un, qui est venu nous prévenir de la présence de ce Trépassable... »

L'adulte lâche sa cousine, et vient se gratter le menton, pensive.

« -Vous voulez dire que le Bacabouh venant d'évoluer ne vous appartient pas ?
-Euuuh, nan...
-Hmm... Et ces Bacabouh, vous les avez affronté ?
-Ouais, et pas qu'un peu...
-... Alors je pense avoir une idée de la situation. »

Elle désigne du doigt le Trépassable encore en état, qui revient justement vers nous après avoir vraisemblablement engueulé l'autre Trépassable, désormais parti.

« -Le Trépassable qu'il a vaincu devait être le chef de toute une horde de Bacabouh, souhaitant agrandir son territoire, ou simplement en changer. Sauf que suite à votre confrontation, cet ancien Bacabouh a bien compris qu'il était dangereux de s'approcher des humains, et a tenté de l'en dissuader. Faute d'argument, il est venu quémander votre aide. »

Je tourne vers l'inconnue, au regard résolument stoïque, le mien, qui affiche une expression abasourdie. Elle vient vraiment de cerner toute la situation à l'aide de si peu d'éléments ?!

« -Mais comment pouvez-vous... ?
-Je ne suis pas une dresseuse de pacotille, tu sais. Et puis, je connais bien les Pokémon du coin...
-... Wow, mais quand même...
-Vous travaillez pour l'hôtel ?
-Hein ? Euh, oui. D-d'ailleurs, la plage est censée être fermée...
-Il faudra penser à fermer l'accès depuis le terrain de golf juste derrière, alors. Je tacherai de toucher deux mots à votre employeur sur votre exploit du jour, en guise de remerciement. » elle attrape la main de la petite fille, et nous fait un bref salut de la tête « Nous ne vous dérangerons pas plus longtemps. Merci encore pour votre aide.
-Aur'voir madame ! Et aur'voir monsieur ! »

Encore un peu dépassé par les événements, je salue de la main les deux vacancières, qui s'éloignent sans plus de cérémonie. La grande cousine n'avait pas l'air bien affolée par les événements... Quel sang-froid ! Et quel esprit vif ! Et puis, son Airmure... Il possédait un pelage si rutilant ! Comme elle l'a si bien dit, ce n'est sans doute pas une dresseuse de pacotille...

Je soupire, commençant à sérieusement fatiguer. Surtout après avoir laissé un Pokémon sauvage absorber mon énergie.... Tiens, d'ailleurs, en parlant de lui ! Je me tourne vers le Trépassable resté juste là, et note de plus avoir besoin de m'accroupir pour lui parler droit dans les yeux.

« -Tu nous auras bien aidé, p'tit... Enfin, grand gars. Tu seras un meilleur chef de horde que l'autre, hien ? »

Bien que le cri qu'il pousse résonne de façon toujours aussi lugubre, je crois entendre une point de reconnaissance dans celui-ci. Le sable à nos pieds se met alors à bouger d'une étrange façon, tandis que deux petits objets surgissent de terre pour doucement s'élever, soutenus par une colonne de terre. Des coquillages ? Ilea est la première à en saisir un, et à comprendre qu'il s'agit là d'un remerciement de la part du Trépassable. J'attrape le deuxième avec un petit sourire, et ne peux m'empêcher d'émettre un léger rire.

« -Héhé, merci à toi. Et bonne chance, pour la suite !  »

Le Trépassable hoche vaguement la tête, avant d'à son tour disparaître sous terre. Le silence se fait à nouveau sur la plage du Club Hano-Hano, toujours autant infesté par les Concombaffe...

Je m'étire, tout en observant les environs.

« -Si on s'ramasse d'autres problèmes du genre, on n'est pas sortie de la berge... Euh, d'l'auberge. On devrait p'tête...
*Grouglglg*
-... On devrait p'tête négocier une pause repas, tu crois pas?.. J'ai un peu faim, là... »

Si on ne récupère pas un peu d'énergie, on ne pourra jamais finir de nettoyer la plage! D'autant que je me refuse toujours à lancer des Concombaffe...

Que voulez-vous, Ilea et moi avons une drôle de conception du métier de Lanceur de Concombaffe.

Et la journée est loin d'être finie! C'est ça, les vacances made in PC!

***

Un peu plus loin, une petite fille regarde sa cousine effectuer un swing. La balle de golf vole au dessus de toute la surface du terrain, avant d'atterrir pile dans le trou situé à l'autre bout. Un coup de maître ! Mais l'enfant ne semble pas plus impressionnée que ça, perdue dans ses pensées. Elle finit même par évoquer un tout autre sujet...

« -Dis, Kahili, tu penses que t'aurais réussi à l'battre, toi, le gros méchant pas beau ? »

La spécialiste en type Vol, remettant une balle en place, hausse les épaules sans véritablement paraître concernée.  

« -Sûrement. »

A l'aide de son club Bazoucan, elle frappe un nouveau coup.

Et c'est encore un birdie.

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Mais euh, ch'uis pas qu'un paysan môa d'abord, hein ! »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2338
Points d'Expériences : 357

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Mer 30 Aoû - 21:03

Ilea a effectué ce geste de façon un peu désespérée. Elle tient tellement à se rendre utile dans ce combat. Et puis sur le coup, attirer l’attention du Trepassable lui a paru une bonne idée. Heureusement, le garçon se saisit de cette opportunité. Il libère Kayla pour lui porter soutien. Le pokemon blanc s’élance vers le sable pour se saisir de la balle, juste avant que le pokemon château de sable la récupère. Se lance maintenant un drôle de jeu où la Togekiss s’agite un peu dans tous les sens pour maintenir l’attention du pokemon sauvage. La rousse soupire de soulagement. Au moins ce qu’elle a fait n’a pas totalement été inutile. Cela laisse une occasion pour Ginji de finaliser son plan.

Tout en tenant très fort la main de la petite fille, la jeune femme observe ce que prépare son camarade. Lui ainsi que le Bacabouh et Meg se sont réunis en cercle et se tiennent. Que prépare-t-il ? Ilea doute qu’il s’agisse d’un rituel sataniste ou un truc que font les ados pour se faire peur. Ça a l’air d’avoir plus d’importance que ça. Une sorte de lueur émane des corps de Ginji et du château de sable pendant que l’autre pokemon lui envoie de l’eau. Rapidement, le garçon semble s’affaisser sous le poids d’une force indescriptible. La jeune femme en reste tétanisée. Qu’est-il en train de se passer ? L’adolescent gémit avant de s’affaisser au sol, sans explication logique pour la rousse. Tout ce qu’elle voit, c’est son ami souffrir sous cette étrange lueur.

La suite des événements s’enchainent vite, beaucoup trop aux yeux de la rousse. La balle revient au Motisma du brun qui commence le véritable duel. Seul le Bacabouh part se mesurer au Trepasable. Le combat semble déséquilibré mais le petit château a l’air d’avoir gagné de la puissance, surement grâce au manège de tout à l’heure. Des attaques s’enchainent mais vite, leur adversaire reprend le dessus. Cependant, un autre pokemon aux allures métalliques vient leur porter secours. Le Bacabouh profite de cet instant pour évoluer et reprendre le dessus. C’est assez impressionnant, la rousse n’ose pas bouger, ainsi que la jeune fille à ses côtés. Le Trepassable finit par céder sous les attaques répétés des deux pokemons. Une fois l’ensemble calmé, l’adulte court à toute vitesse vers Ginji accompagnée de l’enfant.

Pendant que la jeune fille saute en direction de sa cousine, Ilea quant à elle, se jette à moitié par terre pour serrer le brun dans ses bras. La pauvre, elle a paniqué en voyant la scène se jouant sous les yeux. Et comme elle n’a pas pu vraiment intervenir, elle se rattrape comme elle. Ses bras se resserrent autour du corps vidé d’énergie de l’adolescent. La voix tremblante, elle parvient enfin à s’exprimer.

Ginji tu m’as fait très peur, quand je t’ai vu tomber au sol, je n’ai pas compris ce qu’il se passait, je ne savais pas quoi faire. Mais heureusement tu vas bien…tu vas bien. Ne me refais plus jamais ça d’accord ? Mon cœur va lâcher à la fin.

La demoiselle se détache doucement de lui et écoute ce que la golfeuse a à dire. Visiblement, elle n’est pas du tout étrangère au lieu puisqu’avec seulement quelques infos, elle parvient à analyser la situation présente et à en donner une explication tout à fait plausible. Les deux jeunes restent muets face à cette démonstration pour le moins surprenant. Alors que la rousse a passé son temps à paniquer, elle a l’air tellement sûre d’elle que ça en serait presque contagieux. Les deux filles finissent par adresser leurs adieux. D’un geste de la main, Ilea les salue avant de les laisser repartir vers l’autre côté de la plage, là où se trouve les terrains de golf, enfin si elle a bien compris ce que la petite essayait de lui expliquer quand elles étaient dans l’océan.

Toujours assise dans le sable, le nouveau Trepassable s’approche du duo. Il a l’air tellement plus gentil que l’autre. La rousse en oublierait presque l’attaque qu’ils viennent de subir tellement ça lui parait peu logique. Tous les pokemons d’une même espèce ne réagissent pas de la même manière. Elle en a eu la preuve aujourd’hui. Le sable s’agite un peu avant de dévoiler deux colliers de coquillage. La jeune femme, heureuse de ce présent, en saisit un avant de le mettre autour de son cou. C’est plutôt joli, et ça lui fera un super souvenir de cette matinée haute en couleurs. Le garçon fait de même avant de s’adresser une dernière fois au pokemon. Ilea en profite pour glisser quelques mots.

Bon courage en tant que chef de groupe ! Et s’il vous plait ne venez pas sur la plage qui appartient au club Hano-Hano. Sinon avec Ginji nous n’arriverons jamais à travailler sérieusement hihi.

Le château de sable leur adresse une sorte de cri un peu étrange mais qui ne se veut pas agressif avant de disparaitre à son tour. En cœur, les deux employés soupirent. C’est enfin terminé ? Elle l’espère sincèrement. La demoiselle se relève et aide son camarade à en faire de même. L’adolescent lui avoue un peu gêné son envie d’aller manger. Ilea rigole de nouveau.

Je pense qu’on l’a bien mérité. Et puis je ne vais pas lui laisser le choix au patron. Depuis que je lui ai crié dessus dans la remise, je crois que je l’impressionne un peu. On va en profiter. Tu as intérêt à bien manger, j’ai besoin que tu sois en forme pour l’après-midi qui nous attend. Avec tout ça, nous n’avons pas beaucoup avancé notre mission de lanceur de Concombaffes.


Leurs pokemons respectifs à leur côté, les deux jeunes retournent en direction du local, soulagés que toutes ces péripéties s’arrêtent enfin. Malgré tout, le travail est loin d’être finit. Et même si la rousse n’est pas très enthousiaste à l’idée de continuer, elle sait qu’elle est accompagnée de quelqu’un de confiance. Tout devrait bien se passer, enfin normalement.


HRP:
 

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9046

MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   Mer 13 Sep - 15:09

Modération Mission Ginji

Appréciation
Ilea la ramasse Ginji parfois. PARDON. Cette mission est super cool ! Ginji toujours aussi stupidement agaçant mais étonnamment efficace ! La description des combats et les tactiques de Ginji pour faire face aux situations délicates auxquelles Ilea et lui sont confronté sont vraiment agréable à lire. Bref, chapo bas !
■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 160 jetons, 40 expérience supplémentaire et un Cristal Z de ton choix !


Modération Mission Ilea

Appréciation
FIGHTO DAYO, tu es géniale pour cette ref. Ahum. Comme pour Ginji c’est une mission super agréable à lire et à suivre. Ilea qui engueule le patron c’était vraiment gold ! C’était vachement intéressant de la voir prendre sur elle pour faire ce qu’elle estimait juste et c’est une facette d’Ilea très intéressante à voir exploitée donc bravo !
■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 160 jetons, 40 expérience supplémentaire et un Cristal Z de ton choix !


Modération Mission Commun

Alalala, cette mission. C’est sensé être un truc simple ça finit en combat contre le boss de l’île. GG les gars vous avez fait fermer une plage cotée. (J’ose espérer que les jours suivants se sont mieux passés aha) Les interventions des Bacabouh sont bien amené et Ilea, la prochaine fois, il faudra empêcher Ginji de faire des trucs STUPIDEMENT héroïque. Super mission, j’espère revoir Ilea et Ginji ensemble parce que ce duo est juste vraiment drôle.  


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] Alola Baywatch   

Revenir en haut Aller en bas
[Mission] Alola Baywatch
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Vacances d'été 2017 - Alola :: Akala :: Lieux naturels-