[Mission] Euphorbe d'un jour
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: [Mission] Euphorbe d'un jour   Jeu 3 Aoû - 19:00
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal




Ça fait déjà quatre jour que notre break à commencer et je n'ai pas répondu aux messages et appels de sa part. Je pense que j'ai été assez clair avec elle. Et puis c'est mieux pour nous. Même si je retrouve ce blaireau de Tomeo c'est toujours mieux que de se faire ignorer par sa petite-amie. Au moins lui c'est comme ça et je m'en fous royale de sa gueule mais elle. Et puis pourquoi je pense encore à elle ? On arrive plus à se comprendre, peut-être que j'aurais dû rompre. Non, j'aime toujours Ana mais si elle ne réfléchit pas à nous deux avant la rentrée je...

Terry me tire la jambe et me montre le calendrier. Sa patte avant pointe une date. Le 22 août. Oui et ben ? Y a rien à faire aujourd'hui je n'ai que la visite au Professeur Euphorbe à l’hôpital et... Je suis déjà à la bourre. Je devais y être pour 9h et il est 10h30.

-Je m'en vais pour quelque temps j'ai une course urgente à faire pour le prof Euphorbe !!!

Je n'ai même pas attendu la réponse de Tim que je suis déjà dehors sur le dos de Speedy. Le rendez-vous à lieux à l'hôpital d'Akala. Heureusement je n'ai pas à changé d'île et les seules infrastructures capables d’accueillir un hôpital sont à Ho'ohale donc dans cet ville. J'aperçois un grand bâtiment surplombant la mer et la ville. Ce doit être celui là à mon avis. Je me pose devant avant de rentrer dans le hall. Les portes automatiques en verre laissent place à une entrée tout en marbre avec des colonnes ressemblant à des cocotiers. Un grand espace d’accueil pouvant faire patienter plus de 60 personnes.

Je me dirige vers le bureau et m'adresse au standardiste.

-Bonjour, je cherche la chambre du Professeur Euphorbe.

-Et vous êtes ?

-Logan Atkinson j'avais rendez-vous à 9h mais j'ai eu des problèmes.

-Oui, je vois. Chambre 66.....7.

-Merci.

Je marche rapidement jusqu'à l'ascenseur et appuie frénétiquement sur le bouton. L'ascenseur descend du 6éme étage et s'ouvre devant moi. J'entre brusquement dans la cabine et renverse par inadvertance une gamine rousse.

-Désolé je suis un peu pressé.

Je l'aide rapidement à se relever et une dame est présente est récupère la rousse. Sa mère sans doute. J'appuie sur le le bouton du 6ème étage. L'ascenseur se ferme et s'élève vers les étages. Arrivé au 6ème je cherche du regard et arrive enfin à la chambre 667. Dommage ça aurait été marrant la 666 enfin bref. Je toque et une voix me dit d'entrer. Jee rentre sans hésiter et me retrouve dans une pièce vide comme une chambre d'hôpital. Seul un homme était alité ici et me fixait du regard avec son œil valide. L'autre était recouvert comme une grande partie de son corps.

-Alola à toi. Je suppose que tu dois être l'autre élève envoyé par la Pokémon Community c'est ça ?


-Bonjour. Oui c'est ça, je suis Logan Atkinson et je viens pour la recherche que vous aller me confier.

-Nous confier.


-Nous ?

-Oui il y a un second élève mais comme tu n'étais pas là elles sont aller tchatcher entre filles.

Je baisse la tête un peu honteux.

-Désolé.

-Hahahaïe. T'en fait pas. On va les attendre un peu d'accord ?

-Heu... Pas de soucis.

Il est étrange. Je veux dire, il est couvert de bandages et fait comme si de rien était. Enfin passons ce n'est pas sa recherche qui l'a mit dans cet état.

Je lui présente un peu tout mes Pokémons en omettant le plus encombrant et les laisse se balader tranquillement dans la pièce jusqu'à ce qu'une dame rentre avec une jeune fille. Je les pointes du doigts.

-La fille de l'ascenseur et sa mère !!!

-Mais non c'est ma femme et l'autre élève dont je t'ai parlé.

Je me sens un peu con maintenant.

-Bon je vais faire les présentations officielles. Le grand balafré c'est Logan et tout les Pokémons dans cet pièce lui appartiennent. La jolie rousse c'est Salomé. Et enfin la magnifique rose c'est ma femme, le professeur Pimprenelle.

-Je t'avais bien dit que tu devais faire plus attention lors de tes recherches.

-Oui chérie je suis vraiment navré mais tu aurais vu leurs attaques elle étaient splendide...

-Et toi maintenant tu ressemble à une belle momie enfin... Les jeunes écoutez donc ce que vous allez devoir faire.

-Vous allez terminer mes recherches sur les attaques de deux Pokémons. Le Tritox et le Bazoukan. Il y a un dossier contenant quelques infos utiles sur eux. J'en ai besoin dans moins d'une semaine pour le séminaire des professeurs Pokémons. Tout ce que vous avez à faire c'est d'observer comment les attaques sont lancés par ces deux Pokémons mais attention. Cela risque d'être dur. Vous voulez toujours le faire ?

-Pour ma part oui et toi, Satobé ?

Bien que j'ai écorché son nom et qu'elle me l'ai fait remarqué elle répond quand même.

-Parfait. Alors voilà une caméra. Elle est très utile. Elle fait vision nocturne, vision thermique, vision UV, infrarouge et normale. Par contre elle n'a pas beaucoup d'autonomie. Donc faudra trouver un moyen de la rechargé sur le terrain. Ensuite voilà des appareils photo avec tout les calibres et objectifs digne d'un pro. Un mode d'emploi est à l'intérieur. Et enfin le meilleure pour la fin.


Sa femme nous tend une glacière.

-La nourriture et les boissons. Vous allez en avoir besoin croyez moi. Je veux tout savoirs de leurs attaques. Ah oui j'allais oublié. Voici un petit navigateur GPS qui vous indique la position des deux « sujets ». Plus vous en êtes loin plus le petit bip sonore est faible. Le son se règle et y a même les différente chaînes de radio.


-On aura vraiment besoin de tout ça ??

-Oui alors dépêchez vous. Ma femme et moi devons parler de choses... personnelles.

Nous sortons sans nous faire prier de la porte et sortons de l'hôpital avec le bardas utiliser pour l'observation. Je me tourne vers ma coéquipière.

-Je vais me présenter un peu mieux. Logan Atkinson. Voltali. Scientifique Chercheur Pokémon. Et... Putain Ban tu arrête pas dès le début !!! Reviens !!!

Une fois encore Ban tournait près d'une fille et en général ça finit mal pour moi. Bref.

-Désolé mais il est encore un peu … heu … bizarre. Sinon t'es dans quel dortoir ?

Je l'écoute attentivement avant de regarder le navigateur.

-D'après le radar le plus proche se situe vers le volcan. En avant toute.

Promis durant cette mission j'essaie de me concentrer et de penser le moins possible à Ana.



HRP:
 
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Jeu 3 Aoû - 22:27

Une heure trente de retard. Tout simplement inacceptable. Salomé ignorait encore tout de la personne avec qui elle allait devoir faire équipe mais une chose était sûre ; la ponctualité n'était pas son fort. Elle ne put réprimer un soupir face à la Professeur Pimprenelle, non pas que ses propos l'ennuyaient, c'était même tout le contraire, mais la rouquine se demandait bien ce qui l'avait pris d'accepter pareille mission.
Il lui suffisait d'un seul coup d’œil vers son Picassaut pour se souvenir.
Le domaine de la science l'intriguait au plus haut point. La demoiselle n'avait pas encore choisi son parcours, encore moins sa spécialité, il lui faudrait attendre le début des cours pour cela. Et cette mission serait peut-être l'occasion de se décider et d'opter pour la science si elle se sentait à la hauteur de la tâche. Un coup d'essai, chercheur d'un jour pour aider au mieux Euphorbe pendant que lui était alité.

La scientifique s'était vite rendue compte que quelque chose clochait chez son starter. Aussi s'étaient-elles isolées pour en discuter loin des oreilles indiscrètes. Toutes les confidences n'étaient pas bonnes à entendre.

— Je suis certaine qu'un jour ton Picassaut n'aura plus rien d'un handicapé mental et sera comme tous les autres, commença la jeune femme, d'ailleurs ne dis pas au Professeur Euphorbe que je t'en ai soufflé mot mais lui et moi ainsi que plusieurs médecins de renoms travaillons sur un projet qui pourrait bien révolutionner le monde médical dans ce domaine ! On pourrait inscrire Picassaut en cobaye, si tu le souhaites ?

La gitane garda le silence tout en ne quittant pas des yeux le type Vol. Il avait l'air heureux d'être retardé mental. Du moins n'avait-il pas conscience de l'être. Au fond, ce n'était pas si grave. Tout dépendait du point de vue. Tout cela lui rappelait un roman de science-fiction dont le titre complet lui échappait. Il y était question d'un Rattata qui servait à son tour de cobaye pour une expérience de ce type. Dommage que la mémoire lui faisait défaut en cet instant.

— Merci, je tâcherai de m'en souvenir...

Cela lui revenait par bribes.
Des fleurs pour...
Aragon ? Trop littéraire.
Estragon ? Trop culinaire !

Toute à ses pensées, la rouquine ne faisait plus attention au monde qui l’entourait. Un garçon aussi rapide qu'une fusée s'élança vers la cabine, la bousculant au passage avant de s'excuser. La scientifique l'aida à se lever le temps que la cabine termine son ascension. À peine les portes s'ouvrirent-elles que le jeune homme s'élança, sous le regard médusé des deux filles. Salomé garda le silence face à ce drôle de spécimen mais s'extirpa à son tour de l'ascenseur pour aller retrouver le malade dans sa chambre. Peut-être ce sursis serait-il suffisant pour permettre à l'autre étudiant d'arriver ? Il fallait admettre que la jeune fille n'avait plus que peu d'espoir quant à sa venue. Après un tel temps de retard, elle supposait qu'il ne viendrait tout simplement pas. Ce qui risquait d'être fâcheux pour elle qui ne connaissait rien à l'univers scientifique. Une aide n'aurait pas été de refus !

Il faut croire que ses prières avaient été exaucées. Un inconnu se trouvait au chevet du professeur. Un inconnu connu de la Givrali. Elle se rappelait de lui lors du match de quidditch – difficile d'oublier le visage de celui qui avait marqué le premier but même s'il avait brillé à la fois par son talent et sa manière peu conventionnelle de marquer – et c'était là le même abruti qui l'avait bousculé quelques minutes plus tôt.
Crétin.

Les présentations faîtes, le matériel remit, le duo s'en alla hors de la chambre. L'air ambiant de Salomé irritait quelque peu la rouquine. Entre ces odeurs spécifiques et tous ces malades qui se consumaient lentement, difficile de rester de marbre face à un tel bâtiment. Un sanctuaire de la mort et de la vie.

— Je me souviens de toi, oui, tu étais au match de quidditch... À dos d'Airmure, non ? J'y étais aussi mais en tant que spectatrice. Bravo pour ta... performance d'ailleurs, le complimenta-t-elle avant d'observer le curieux manège du Balbuto, qu'est-ce qu'il fait là ? Rien de dangereux au moins ?

Elle se méfiait des Pokemon de ce garçon autant que des Pokemon sauvages. Plus encore peut-être. Comment une personne pouvait-elle posséder des Pokemon sensés alors qu'elle-même était incapable de se contrôler normalement ? C'était quelque peu méchant de sa part de penser de la sorte mais c'était la plus pure vérité.

— Givrali, sans affectation particulière pour le moment, je viens juste d'arriver alors pour les parcours, j'attendrai la rentrée... Pareil pour ma spécialité ! Mais si cette journée dans la peau d'un chercheur me plaît, tu me retrouveras peut-être en tant que camarade scientifique en septembre ? C'est l'un des parcours qui m'intéresse.

Le dénommé Ban avait fini par s'arrêter. Maintenant, c'était au tour de Picassaut de voler de manière circulaire tout autour de Logan. Chacun son tour. Mais aucune chance pour que Salomé râle ou lui demande de stopper; c'était là une caractéristique de son handicap mental, aussi le laissait-elle faire. Elle se rappelait les mots d'Idalienor qui lui avait demandé expressément d'éviter tout stress. Pas sûr que cette journée sur le terrain soit du goût de la médecin.

Le duo n'avait plus qu'à se rendre sur les lieux ; droit sur un volcan bouillonnant. Au moins ne risquaient-ils pas d'avoir froid sur place !

***

Le terrain escarpé ne leur facilitait pas la tâche. Entre les roches qui menaçaient de s'écrouler, les failles le long du sentier et les cailloux qui roulaient sous leurs pieds, chargés comme ils étaient, atteindre le sommet témoignerait de l'exploit. Avec la glacière remplie de vivres pour tenir un siège entier – oui la professeur Pimprenelle avait eu la main lourde sur les quantités – et l'appareil photo et ses différents objectifs tous inconnus de Salomé, cela commençait à faire beaucoup de matériel pour une expédition d'une journée à peine. La demoiselle ahanait sous l'effort mais sans jamais se plaindre, ce n'était pas là dans ses habitudes. Tout paraissait tellement plus facile pour son starter qui n'avait qu'à se laisser porter par ses ailes, virevoltant d'un courant aérien à un autre, pour revenir finalement à sa hauteur. La rouquine lui offrit un sourire avant de se recentrer sur leur mission. Les appareils de mesure restaient calme pour l'heure mais ce serait sûrement différent d'ici quelques kilomètres.
Le temps de s'essouffler encore face à cette montagne de lave.

Picassaut se laissait aller à différentes acrobaties, profitant de l'air pur pour se ressourcer. Point positif : un tel environnement ne pouvait qu'être favorable pour sa guérison. Point négatif : ils avaient rendez-vous avec des Pokemon capable de leur offrir un aller simple six pieds sous terre.
L'oiseau avait fini par s'éloigner au point de se perdre dans un nid immense construit à l'aide de branchages et de plumes sombres. Salomé le siffla pour l'attirer à elle mais rien ne lui répondit hormis des milliers de piaillements égarés. Elle s'éloigna quelque peu du chemin, escaladant le sentier abrupt à défaut d'ailes pour s'y rendre et observer à son tour le fameux nid qu'elle avait cru abandonné au premier abord. Malheureusement, son Picassaut se complaisait au milieu de toute une portée de semblables. Quelques coquilles d’œufs traînaient encore, souvenirs d'une éclosion récente. En tout et pour tout, trois Picassaut, en plus du sien, ouvraient leurs becs dans l'attente d'une becquée future.

— Tiens tu t'es fait des amis ? C'est chouette ça, ils sont aussi mignons que toi en plus ! Mais tu devrais peut-être les laisser dormir un peu... lui souffla-t-elle tout en veillant à ne pas apposer son odeur sur le moindre de ces oisillons sauvages pour éviter que la mère ne les abandonne par la suite, voler avec toi, ça ne sera pas pour tout de suite, tu sais ?

Un léger bip se fit alors entendre. Puis un autre. Le son ne cessait de s'intensifier au point d'en devenir strident. La rouquine tourna la tête vers le GPS miniature porté au poignet par Logan en guise de montre. À défaut d'heure, c'était leurs cibles que l'appareil indiquait. Alors son cerveau ne fit qu'un tour. Un nid avec des Picassaut à l'intérieur encore au stade d'oisillons ? Une ombre recouvra lentement le corps de Salomé, la surplombant tout en masquant le soleil bientôt à son zénith. Elle inspira profondément avant de jeter un regard emprunt de fatalisme et de peur à Logan :

— Je crois qu'on a trouvé notre premier Pokemon... Ou plutôt c'est lui qui nous a trouvés...

Concrètement, tout le mérite en revenait au Picassaut de Salomé mais passons sur ces futilités !
La demoiselle leva les yeux vers l'animal imposant tout en reculant d'un pas, tentant de se montrer aussi paisible que possible. Son instinct lui soufflait que c'était là une mère défendant ses petits.

— Promis, on ne touchera pas à tes bébés, on n'est pas là pour ça...

Mais que valait les paroles d'une bipède aux yeux d'une femelle, mère de surcroît, voyant sa portée aux prises avec des humains puants ?

Le bec pareil à un sabre du Bazoucan commençait lentement à rougir. La demoiselle comprenait un peu mieux les blessures du professeur. Il fallait être fou pour tenter d'observer et étudier un monstre pareil. Évaluer ses attaques ? Hors de question de servir de punching-ball !
L'animal cracha quelque chose depuis son bec. À première vue, cela avait tout d'une bille ou peut-être un caillou qui rappelait immanquablement à la dresseuse son Picassaut et sa manie futile de s'improviser mitraillette à tout moment. À la différence que ce projectile-ci venait de faire voler en éclats un rocher à peine plus petit que Salomé. Des fragments de roche s'éparpillèrent dans les airs avant de retomber en gerbes. La gitane n'avait certainement pas envie de subir le même sort que ce minéral.

Elle recula encore tout en faisant signe à son starter de la rejoindre. Malheureusement, l'oiseau ne comprenait rien et restait paisiblement dans le nid au milieu de la portée. Pour l'heure, il semblait hors de danger, la mère souhaitant seulement les attaquer eux – c'en était rassurant – mais la rouquine gardait en tête leur mission du jour :

— Tu sais à quelle attaque ça pourrait correspondre ? Compte pas sur moi pour lui demander de refaire la même chose !

Salomé n'y connaissait rien en Pokemon, encore moins en Bazoucan mais le simple fait d'avoir un Picassaut, l'une des pré-évolutions de ce titan aérien d'Alola, lui avait donné l'envie de faire quelques recherches en prévision de l'avenir de son starter – du moins si celui-ci souhaitait évoluer un jour.

— Ça m'a tout l'air d'être Bec-Canon mais ça reste toi le chercheur Pokemon, pas moi !

Elle, elle ne faisait qu'endosser le rôle de touriste.
Le Bazoucan déploya ses ailes immenses, en guise de protection pour ses petits – Picassaut de Salomé inclus. Prête à sacrifier son corps pour ces humains qu'elle considérait comme de misérables braconniers.

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Lun 7 Aoû - 16:17
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal




Ce volcan est chaud. Beaucoup trop chaud je préfère laisser mes quelques pokémons au frais même si Phoën serait à son aise ici. Dans d'autre circonstances j'aurais apprécié d'être là. Même si c'est une supportrice de l'équipe GNV et qu'elle se souvienne de moi comme le premier buteur , je ne ressens rien pas d'envie de trop parler où de trop sympathiser. Et pas parce que c'est une fille... Je ne suis plus énervé contre Ana, enfin je crois...

Je la regarde qui s'éloigne du chemin à la recherche de son Picassaut. Elle prend trop de risques pour rien, surtout que son pokémon est con. Vous trouvez ça normal vous de tourner pendant 20 minutes autour d'une personne. Oui ?! Et bah pas moi !! Il m'a donné le tournis.

-Salomé t'éloigne pas trop je préfères qu'on reste ensemble pour éviter de se blesser.

Elle ne s'arrête pas cette fille. Tant pis. Je vais la suivre. Et c'est pas par plaisir. Mais il y a un petit hic. Ou plutôt un petit bip provenant du radar qui s'intensifie au fur et à mesure que la source approche. Et la source n'a pas l'air commode. Un immense oiseau vient de surgir des cieux. Son bec est énorme de la taille d'une péniche. Un véritable mastodonte ce bec. Mais sinon ses yeux fatigués m'ont tout l'air de nous demander de dégager d'ici. L'oiseau tire un coup de semonce et explose littéralement un gros rocher.

Dans ma tête un seul mot d'ordre la fuite. Faut s'en aller le plus loin possible de ce monstre et prévoir une stratégie pour l'observer en toute sécurité et... Quoi ?! Qu'est-ce qu'elle me dit ?! Ce que c'est comme attaque ?! Elle me demande ça alors qu'elle est en danger ?! Elle est folle. Je porte mes mains à ma bouche en guise de porte-voix.

-On s'en fout !!! Faut que tu dégage d'ici le plus vite possible !!! Tu es en danger de mort !!!

Mais elle n'a pas l'air de bouger. Ma voix ne porte pas assez loin ou est-elle terrorisée ? Il faut la bouger et tant pis pour l'autre piaf. Il n'a pas l'air en danger et c'est tant mieux.

-Bouge !!! Tu veux mourir maintenant !!! On verra après pour ton Pokémon il n'a pas l'air en danger !!!

Mais elle veut vraiment rester là j'ai l'impression. Tant pis.

-Speedy et Vhiri sortez ! Ne l'attaquez sous aucun prétexte vous ne faîtes que protéger Salomé jusqu'à ce qu'elle soit hors de danger. C'est clair ?

Si Speedy répond avec un signe de tête Vhiri lui se contente de se placer entre l'oiseau au long et large bec et Salomé. J'escalade les gravillons avant de prendre le bras de la rouquine et de la tirer derrière des rochers. Au moins il ne nous verra pas. Je cours avec Salomé derrière ces rocher tandis que mes deux types vol subissent ces assauts incessants de cet assaillant sanguinaire sans se soucier de ses blessures potentielles.

Au moins Salomé va bien pas de blessure apparente. Cool. Tant mieux. Maintenant on a deux missions mais avant tout je fais revenir mes Pokémons. Nous nous sommes assez éloignés de son nid pour souffler un peu.

-Écoute, ton Pokémon ne risque rien là-bas mais voilà ce que je te propose. Je vais faire une diversion sur ce bec volant avec une caméra fixé sur moi tandis que toi tu contourneras la zone au maximum pour aller le récupérer. Mais tu refait jamais ça. Tu vois ma cicatrice tu crois que c'est du maquillage ? Et ben non c'est un Mangriff qui m'a fait ça. Mais je te raconterais ça plus en détail plus tard. Tiens.

Je lui tend la ball de Ban.

-Si jamais tu as un problème quelconque tu l'envoie au combat. Il est très bizarre mais il saura te protéger. Mais si il bouge pas tu lui dis que c'est un ordre directe de moi. Et si vraiment il bronche pas tu lui dit que tu es ma favorite et là j'en suis sûr il t'aidera. Mais n'écoute pas ce qu'il va te dire. Il est un peu taré sur les bords.

Je prends le sac avec les caméras et commence mon montage. Ah bah non pas besoin en fait. En professeur prévoyant il y a une espèce de casque type spéléologue. C'est moche certes mais on va pouvoir y aller.

-Speedy, Vhiri et toi aussi Terry. On y va. Tu es prête Salomé ?



HRP:
 
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mar 8 Aoû - 18:22

Si son Picassaut avait choisi d'élire domicile au sein de ce nid sauvage, ce n'était pas le cas de Logan qui la fustigeait depuis cinq minutes déjà. Hurlant, gueulant, beuglant pour qu'elle abandonne son starter à son sort. Hors de question ! Le garçon fut obligé de la tirer de force pour qu'enfin elle esquisse un pas vers la direction opposée, à couvert, loin du type Vol. Et loin de tout danger.
L'idée d'abandonner là-bas son oiseau en terrain ennemi lui donnait la nausée. Logan avait beau la rassurer en lui disant qu'il ne craignait rien, elle s'obstinait à croire le contraire. Et si la femelle le chassait à coup de bec en le prenant pour un imposteur – ce qu'il était – parmi sa portée ? Et si elle le dévorait en guise de punition divine ? Et son imagination continuait de s'emballer, inventant encore et toujours de nouvelles souffrances pour son starter. Elle se hissa sur la pointe des pieds, tentant de repérer le nid depuis sa position. Elle ne discernait qu'un tas de branches et de plumes, sans aucun oisillon à l'intérieur. Ceux-là même étaient trop petits et se dissimulaient au fond, tout comme son Picassaut.

— D'accord, fit-elle en jetant en coin à la cicatrice de Logan, je ne pensais pas que devenir chercheur était si dangereux !

La demoiselle écouta en vrac les consignes de son aîné. Elle n'était pas sûre d'avoir tout retenu, elle n'était même pas certaine de la marche à suivre. La pokéball contenant le Pokemon Psy dans les mains, elle ne quittait pas des yeux le point de chute de son starter. Alors, pendant que le scientifique cherchait différents instruments précis dont lui seul avait le secret, elle lui faussa compagnie, commençant déjà à exécuter son plan sans même entendre sa question finale. Elle agissait en solitaire, conformément à ses principes, elle souhaitait sauver au plus vite son Picassaut, aussi n'avait-elle pas de temps à perdre. Au diable la sécurité !

Si Logan grogna à nouveau, elle ne l'entendit pas, perchée qu'elle était en direction du nid. Les cailloux roulaient sous ses pieds, manquant de la faire chuter à tout moment. Parfois, elle s'agrippait aux corniches du volcan avant de reprendre son chemin, droit devant elle. Le nid paraissait vide désormais – en dehors des bébés – aussi en conclut-elle que de son côté Logan s'occupait de la diversion. Brave Logan.
Elle finit par se rapprocher totalement du nid, un sourire sur les lèvres. Les quatre oiseaux étaient toujours bien présents et parmi eux, son Picassaut. Certes oui mais lequel ? Et merde. Elle regrettait un peu plus de ne pas lui avoir donné de nom unique. Foutues traditions familiales.

— Picassaut ? appela-t-elle avant de le siffler comme à son habitude, viens, on s'éloigne un peu d'ici !

Aucune réaction.
Chouette alors. Elle n'avait plus qu'à s'en remettre au hasard.
Elle attrapa celui qui se trouvait à l'extrémité du nid, c'était celui qui avait le regard le plus vide donc en somme celui qui avait le plus de chance d'être son starter retardé mental. Elle fit demi-tour, en espérant que Logan allait bien pendant que lui jouait les Rambo dans son coin, elle paradait avec l'emplumé.

Une ombre minuscule planait alors au-dessus de sa tête. Rien d'aussi gros que le Bazoucan mais de la taille de celle de sa première forme. Elle leva les prunelles en direction du Picassaut qui la saluait à travers un vol circulaire, exactement comme son Picassaut respectif. Elle baissa alors les yeux vers celui qu'elle tenait dans les bras. Son instinct lui soufflait qu'elle avait fait une boulette. Et une grosse qui risquait d'appeler des représailles.

— Vous êtes chiants à tous vous ressembler aussi ! Tu pouvais pas naître chromatique, cria-t-elle à l'intention de son starter dans les airs, avec une mèche noire ou de n'importe quelle couleur au lieu de rouge ?

Là où un autre s'en serait voulu de n'avoir pas su reconnaître son starter, elle ne faisait que râler et injurier le monde. Si Logan pouvait tenir un peu plus longtemps à l'aide de sa diversion, ce serait bien agréable, merci.
Elle retourna vers le nid pour reposer l'oisillon sauvage en son sein. Là, ni vue, ni connue. Elle tourna la tête de gauche à droite pour ne rencontrer que du vide. Enfin, elle pouvait souffler un peu.

Il était temps de s'éloigner définitivement de ce lieu maudit pour commencer l'observation des attaques sans risquer sa vie au préalable. Elle fit le chemin inverse, droit là où elle avait quitté Logan un peu plus tôt. Lui n'était pas encore de retour mais ça ne saurait tarder. D'ailleurs, le Bazoucan avait rejoint son nid, aussi en concluait-elle qu'il en avait fini de sa diversion. Plus qu'à espérer que le brun n'ait pas obtenu une nouvelle cicatrice en guise de trophée. Salomé ne raffolait pas des effusions de sang.

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Dim 13 Aoû - 10:20
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal

 

 


-Je mets ça ici, la lentille devant, je fixe le tout, je serre les vis des l'attache. Alors Salomé ça ressemble à quoi ? Salomé... ?

Cette tarée est déjà loin et est en train de se « faufiler » vers le nid du Bazoucan. Mais quelle cruche si elle l'a trouve elle va l'égorger au moins. Je n'ai pas le temps de vérifier le matos et allume la caméra. Avec un peu de chance Vhiri pourra s'occuper seul d'attirer la Bazoucan et Speddy se chargera d'encaisser les coups.

-Elle fait chier. Vhiri utilise allégement et pars à la recherche du Bazoucan dès que tu l'a. Si elle te trouve avant tu fonces vers nous. Speedy se chargera de l'intercepter avec un abri. Le timing sera serré mais c'est une solution simple de l'attirer. Aller Vhiri à toi de jouer.

Il commence à s’effriter avant de laisser tomber quelques bouts de sa coquille puis part à la recherche de la cible. Pendant deux minutes je me suis dit que c'était un plan parfait. Mais au moment où Vhiri ramène la cible je commence à douter. Si je me prends un coup de ce truc j'y passe. Bien que Vhiri fasse des efforts pour éviter les obstacles naturelles, Bazoucan n'hésite pas à les réduire en poussière est-ce que Abri va suffire ? Je l'espère. Plus que vingt mètres, dix.

-Maintenant !!!

Speddy réagit au quart de tour et enclenche son mur d'invulnérabilité. Vhiri passe de justesse et vient s'écraser sur un mur plus loin. Mais je pense qu'il ne s'est pas fait trop mal. Et... Quoi ? L'Abri se... fissure. Le Bazoucan n'arrête pas d'enchaîner les attaques sur ce mur. Si ça continue il va finir par se détruire. Vite un plan de secours !!! Déjà on va limiter les dégâts.

-Vhiri merci reviens !! Et toi Bazoucan calme toi !!

Et elle remet ça. Des myriades de rochers viennent s'écraser sur le mur de lumière qui faiblit de plus en plus. Puis soudain je me sens comme soulevés dans les airs par deux serres puissantes et voit la barrière protectrice tomber face à la puissance destructrice de cet oiseau. Speedy m'avait littéralement sauvé la vie et c'est pas la seule fois. Speedy me pose sur son dos et s'envole loin de cette machine de destruction. Pourquoi le prof veut-il regarder ses attaques à elles ?! C'est pas de soins physiques qu'il à besoin mais de soin mentaux.

La voilà qui se rapproche à grande vitesse de nous en nous bombardant d'attaque à distance. J'ai l'impression de revivre les grandes batailles d'aviation de l'époque. Mais voilà Speedy commence à faiblir rapidement à force de se prendre les attaques multiples de ce bec volant. Heureusement la caméra enregistre tout je peux mieux me concentrer sur notre fuite. Je dois tenir le maximum de temps pour que Salome puisse terminer la récupération. La distance entre les deux volatiles commencent sérieusement à diminuer. Je suis dans une situation délicate. La seule solution serait d'aveugler cet emplumée. Mais de nombreux pokémons vol ont Regard Vif. Au point où j'en suis j'ai plus vraiment le choix.

-Phoën lance Brouillard et ferme les yeux !!!


La petite boule de feu atterrit dans mes bras et ouvre la bouche avant de cracher de la fumée. Mais le choc est inévitable et l'impact de son énorme bec fait perdre le contrôle à Speedy. La  voilà qui part en vrille vers le sol. Elle peine à redresser et  frôle de justesse le sol. La poursuiveuse lance une attaque à l'aveugle. Je le regarde continuer sa route avant de se prendre un mur et de le détruire. Elle continue son chemin tout droit sans vraiment avoir l'air de nous chercher. Sans doute à elle pensée que nous étions détruit dans le choc.

A mon avis Salome doit avoir finit je devrais peut être la retrouver au point de départ avant de continuer vers la suite de la mission. Je pense que j'ai assez d'image de bonne qualité pour l'étude du professeur. Et elle va m'entendre la conne. Je vais lui passer un savon. Elle sera pas prête de l'oublier. Mais faut déjà marcher et je ressens une vive douleur au niveau de la côte, sans doute le choc, mais commence à avancer tout de même.

Terry me rejoint et cours vers moi l'air paniqué. Mes jambes commencent à trembler toutes seules. Je suis bien content de le voir. Ma tête tourne de plus en plus, ma vue se trouble. Je crois que je vais me poser avant de rejoindre l'autre pour l'engueuler.

-Allez chercher Salome... vite !   !   !

Les parfums ne font pas frissonner ma narine.Je dors dans le soleil, la main sur ma poitrine, tranquille. J'ai deux trous rouges au côté droit.



HRP:
 
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Lun 14 Aoû - 15:13

Il lui semblait avoir entendu son nom. Ah non, Salome sans accent aigu, ce n'était pas elle. Déso pas déso pour celui qui avait écorché (encore) son prénom.

La demoiselle n'eut pas le temps de réfléchir plus longuement, une troupe de Pokemon défilait déjà face à elle, courant dans sa direction. Elle reconnut le Sabelette de Logan ainsi que son Airmure utilisé lors du match. Tout ce monde sans Logan. Cela ne lui disait rien qui aille. Et si... Non, elle ne pouvait pas songer au pire. Pas maintenant. Le Sabelette la tira par la main, manifestement pressé, tandis que Speedy fermait la marche aux côtés de Picassaut. Sûrement aurait-elle eu plus vite fait en volant sur le dos de l'Airmure mais la voltige n'était pas dans ses compétences, elle préférait laisser cela aux professionnels. Encore plus à dos de Pokemon qui n'était pas le sien.

Après quelques minutes de course effrénée, la rousse arriva essoufflée auprès du brun. Lui était allongé entre les cailloux et la terre. Un peu de suie du volcan maculait ses joues autrefois opalines désormais ternies. Et du sang complétait ce tableau funeste. Des coups de becs sûrement, qui se comptaient au nombre de deux, tels des gémeaux narguant à la fois la Givrali et le Voltali.

— Logan ! Logan ! Réveille-toi ! Tu peux pas laisser un Bazoucan avoir ta peau comme ça ! Non ! C'est trop facile !


Sa poitrine se soulevait doucement. Il respirait encore donc rien n'était perdu. La demoiselle n'y connaissait pas grand chose en premiers soins, aussi allait-elle devoir improviser. Heureusement, elle avait eu la bonne idée d'emporter la trousse des premiers soins offerte en plus du matériel par le professeur. Elle l'ouvrit, découvrant les bandages qui s'offraient à elle ainsi qu'un antiseptique. Sans gêne, elle souleva le haut du garçon. Elle s'attendait à voir du sang. Beaucoup de sang.
Il n'y avait là que deux éraflures superficielles. Teintées de rouge.

— Non mais tu te fous de moi ou quoi ? hurla-t-elle sans se soucier de la nature hostile du volcan, j'ai cru que t'allais crever et en fait, c'est juste... ça !

Elle prit l'antiseptique et du coton, appliquant le tout sur les blessures naissantes du garçon sans le mettre en garde contre l'éventuel picotement qu'il allait ressentir. Non. À la barbare. Cela lui permettrait peut-être de retrouver sa langue. Même si elle se doutait que le laisser en plein soleil était tout sauf une bonne idée. Malheureusement, elle n'avait pas la force nécessaire pour le déplacer à l'ombre des rochers. Son regard se porta sur les différents Pokemon du garçon. Le Héricendre ne serait pas bien utile lui non plus. Elle se tourna alors vers l'Airmure, ce serait la seule capable de le déplacer un tant soi peu :

— Mets-le à l'ombre, d'accord ? Mais doucement ! fit-elle en insistant bien sur ce dernier mot, ça sert à rien de lui créer des blessures dont il pourrait se passer.

Déjà que le peu de blessures auxquelles elle devait faire face lui posait bien des soucis, ce n'était pas pour se rajouter des difficultés supplémentaires. L'oiseau s'exécuta, prenant soin de son dresseur, le déplaçant le long des quelques mètres qui le séparaient de la lumière à l'ombre. Speedy l'avait attrapé au niveau des chevilles tandis que Salomé, elle, accompagnait son mouvement en tenant le garçon aux épaules tout en évitant que sa tête ne soit trop incliné vers le vide.

Elle termina de s'occuper des blessures, usant d'un bandage pour chacune d'entre elles avant de constater que les yeux du garçon étaient toujours clos. Il allait falloir user des grands moyens. Elle lui retira son casque qui lui donnait un air de spéléologue, le posant dans un coin près d'elle, il serait bien assez temps de visionner les images que le garçon avait filmées. En espérant que tout ait bien été tourné comme il fallait.

Elle attrapa sa gourde d'eau fraîche, ôtant le bouchon avant d'en renverser une part du contenu en plein sur la tête de Logan. En guise de réveil, elle ne connaissait pas mieux.

— Allez on se réveille la Belle au bois, on a encore du boulot, tu te souviens ?

Manquerait plus qu'il ait oublié ça à son réveil. Un coup mal placé sur la tête et adieu souvenirs et mémoire ! Non ce serait vraiment trop triste. Un seul Alban suffisait à l'académie, pas besoin d'un second.

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Jeu 17 Aoû - 18:49
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal

 

 


-Aaaaanh

Qu'est-ce que je fous par terre moi ? Et puis pourquoi je suis mouillé ? Je regarde un coup autour de moi. Le volcan, la lave, le ciel tout est identique rien n'a changé. Juste Salomé est auprès de moi et pourquoi mon T-shirt est relevé ?!

Je me relève sur mes bras avec difficulté mais reste assis par terre. Je sais pas quoi lui dire ça va trop vite et puis même si je suis en break Ana reste ma copine. Donc euh... non ?

-Hé qu'est-ce que tu fous ? Je m'assoupis quelques secondes et t'es près de moi avec mon T-shirt relevé et...

Je remarque deux pansement posé sur mon côté

-Et... Heu... Oublie ce que je viens de dire. Merci pour les soins mais j'étais blessé ? Et puis plus important tu as ton Pokémon c'est bon ?

En voyant le petit Pokémon voler autour de sa dresseuse je souris. Mes Pokémons me tombent dessus apparemment soulagés de me voir sur pied. Le casque à l'air d'avoir reçu deux trois coup mais la caméra est intacte. Ça c'est cool. Bon on va prendre une petite pause. Je fixe du regard Salomé avant de lui prendre sa gourde et de tout boire.

-Aaaaaaahh, ça fait du bien. Désolé, j'ai pas assez bu avec cette chaleur. Je crois qu'on va faire une pose de quelques minutes et reprendre des forces. On pourra en profiter pour visionner les images tournées. On pourra aussi discuter pour mieux apprendre à se connaître. Ce sera toujours mieux que juste faire bêtement la même mission.

Je me lève et pars vers le lieu où l'on à laissé le matos sur un chemin désolé et arride même si on est en pleine montagne le décor n'est que cailloux et cendre. Qui serait assez fou pour aller faire des études sur les Pokémons ici ? Qui ?

Une fois le matos retrouvé non sans mal et un check rapide du matériel voir si tout est encore là je m'assois contre un rocher en soufflant un peu. Bon, visionnons un peu la vidéo... Les câbles de connexion sont là est notre superbe brcaelet-GPS va servir d'écran. Trop de modernité dans ces affaires ça change d'Autéquia et j'avoue avoir un peu de mal quand à ce matos-la mais faisons bonne impression.

-Installe toi le temps que je branche les derniers câbles.


Voila... L'image et nette mais on à pas de son. Tant-pis. On s'en passera. On voit nettement l'énorme bec du volatile me projeter des munitions. Bien que l'image tremble, du fait de ma séance de voltige avec Speedy, l'oiseau reste relativement assez centré. A la fin du film je me tourne vers ma partenaire.

-Alors tes observations ??

J'ai envie de voir de quoi elle est capable j'ai pas trop envie d'avoir affaire à une pas douée mais alors qu'elle m'explique ses observations une voix se fait entendre à travers la montagne de magma.

-LOGAN !!!

Je sursaute sur le coup et me retourne en voyant une blonde énervée s'avancer à grand pas vers moi.

-Qu'est-ce que tu fais ici Lucile ?

-Ce que je fais ici ?! Tu me croyais à Poni c'est ça ?! Je ne te trouvais plus et toi ça te paraît normal de lâchement m'abandonner sur cet île de sauvage ?! Et maintenant ou je te trouve ?! Sur un volcan en train de faire un pique-nique avec une autre de tes conquêtes !! SALOP !!

Je rêve ou elle est vraiment énervée c'est rarissime et en général ça fait beaucoup de dégâts.

-Laisse moi t'expli...

-LA FERME !!! Ana et moi ne te suffisons plus c'est ça ?! Non mais faut le dire hein ?! A peine t'as rompu que hop Môssieur chasse déjà !! En plus elle petite !!

-J'ai pas rompu, Ok ?


-Ah, ben c'est encore mieux tiens !!! Tu trompes Ana ?! Quand elle va apprendre ça !!! Et toi ma petite tu ferais mieux de te tenir éloignée de lui ou t'aura affaire à moi dès que je me serais occupée de lui !!!

-Maintenant tu m'écoutes !!! Je suis pas en train de tromper Ana, y a aucune chance que je sorte avec Salomé !!! On est là en mission pour le Professeur Pokémon local !!! Et pour la x-ème fois tu es juste une amie d'enfance pour moi c'est clair ??!


J'ai crié tellement fort qu'un écho se fait entendre répétant mes dernières paroles comme pour enfoncer ça dans le crâne de Lucille qui réagit peu après une baffe mémorable qui à droit elle aussi à son écho.

-CONNARD !!!

Et la voilà qui part. On peut dire qu'elle est têtue mais ça reste la première fois qu'elle me baffe. Je crois que je vais garder la trace encore un bout de temps. Laissons-la partir ça vaudra mieux pour la mission.

Je caresse doucement ma joue échauffée par la baffe et regarde Salomé en lui demandant d'oublier tout ça. Mais avec Lucile rien n'est jamais simple si bien qu'après son départ un de ses cris retentit déjà.

-AAAAHH !!!! A L'AIDE !!! Y'A DES POKEMONS POISON !!!

En même temps elle arrête pas de beugler c'est normal qu'on l'attaque. La connaissant ce ne doit pas être trop grave. Mais je vais jeter un coup d’œil.

-Salomé je reviens tout de suite si le GPS bip prends la caméra et préviens moi n'y vas pas seule si le premier était dangereux le second peut l'être aussi.

Je repars en direction du caillou où mon amie à disparue et en avançant de quelques Pokémon ressemblant grandement à un crocodile noir à quatre pattes. Il à l'air inoffensif celui-là. Pas besoin de s'inquiéter.

-C'est bon Lucile t'as rien à craindre je vais venir t'aider.

Pas besoin d'être aussi apeuré par un si petit Pokémon, il ne peut pas causer de soucis à quelqu'un.



HRP:
 
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mar 22 Aoû - 11:40

Crétin, crétin, crétin ou le résumé le plus rapide qui soit.
Le premier parce que Logan et ses conclusions hâtives.
Le second parce que c'était sa gourde et son eau désormais aux abonnés absents.
Le troisième parce que Logan, tout simplement Logan. Purement gratuit pour ce dernier, certes.

Netflix and Chill en plein volcan ? Du jamais vu.
Les branchements faits, les montres en guise d'écran et même la fiancée qui débarquait à l'improviste. Ne manquait plus que le pop-corn pour observer ces feux de l'amour grandeur nature et version adolescente. Même si Salomé était à mille lieues d'imaginer ce qui se tramait dans la tête de l'amie de Logan. Mais la fameuse Lucile était en train de lui faire une scène. D'ailleurs, était-ce une tentative détournée d'accuser Logan de pédophile avec ce « petite » destiné à Salomé ? La demoiselle n'y comprenait rien, elle porta un regard dérouté vers son Picassaut, lui était trop occupé à goûter les pierres volcaniques pour se rendre compte de quoi que ce soit. C'est chaud et c'est noir, tout ce qui plaît à l'oiseau retardé mental. Il laissa là ces affaires humaines auxquelles il n'était pas mêlé, la caillasse était bien plus intéressante ! Au moins ces minéraux ne gueulaient-ils pas à en vriller les tympans de la rousse. Et son crâne qui commençait à la lancer tout doucement. Elle hésitait à aller dans le sens de cette furie, lui donner raison juste pour la voir s'énerver un peu plus. C'était plaisant de la voir s'agiter et s'exciter dans tous les sens.

Et puis Logan lui porta le coup de grâce. À Salomé, pas à Lucile, rien à faire de cette hystérique.
Il n'y aurait jamais rien entre eux deux. Son petit cœur... Rien du tout. Cela ne la touchait pas le moins du monde. La narratrice aime faire des blagues aussi peu drôles que celle-là, voyez-vous. Franchement, Logan et Salomé ? Du plus grand mauvais goût.

— Vous y comprenez quelque chose, vous ?


Sa question s'adressait à tout le monde et n'importe qui. Son Picassaut désintéressé par la situation. Les Pokemon de Logan. Et même toi, petit malin qui te retrouve ici en pleine lecture de cette mission. Double énonciation, bonjour.

Le cri de l'amie d'enfance de Logan se perdit entre les montagnes. La demoiselle attrapa un sandwich, à défaut de pop-corn, dont elle arracha un morceau de mie à destination de son starter. Celui-ci ne se détourna pas de son caillou, le picorant à plusieurs reprises. La rousse croqua dans son sandwich alors que la montre se mit à biper. Oh non pas déjà ! Pas encore ! Pas alors qu'elle venait juste de s'attabler, bercée par les cris d'effrois de la folle amourachée du Voltali ! C'était vraiment trop injuste. Salomé se leva, s'arrachant à son siège de fortune de granit pendant qu'elle préparait le matériel. Sans se presser. Elle avait bien assez eu d'émotions fortes tout à l'heure avec ce maudit Bazoucan et Logan qui se la jouait héros de guerre. Elle ne comptait sur personne elle, dommage que Lucile ne soit pas un peu plus comme elle. Dommage que le monde entier ne soit pas un peu plus comme elle.

Salomé se repéra grâce au GPS, les bips s'intensifiant au point de strier à nouveau ses oreilles. Mais elle préférait ce son aux cris de détresse qui redoublaient, tout comme les bips mécaniques. Enfin, elle releva la tête de son instrument pour apercevoir une Lucile en proie à un drôle de lézard. Comment se nommait déjà le Pokemon qu'ils devaient étudier ? Filox ? Non, elle n'avait vraiment pas la mémoire des noms. Elle attrapa son iPok pour l'user en tant que Pokédex et connaître les informations manquantes. Là ! Tritox ! Ce reptile-ci était leur cible ! Il paraissait inoffensif du haut de ses couleurs de suie lui permettant un camouflage entre le volcan endormi. Mais elle n'oubliait pas que le Professeur Euphorbe s'était retrouvé à l'hôpital à cause de ce Pokemon-ci et du Bazoucan.

— Fais gaffe Logan, c'est cette bête-là qu'a failli estropier à vie le Professeur !
— Oh toi, tais-toi, petite ! Viens Logan ! Viens ! J'ai peur ! Je... Je me meurs !

Et dans un geste théâtrale, Lucile porta sa main agitée à son front pendant que ses yeux se plissaient face au soleil. Lamentable. Un jeu d'actrice pitoyable. Mais cette joute-ci ne la regardait pas, elle laissait Lucile être au centre des regards si c'était là son seul souhait. Cette gamine avait sûrement dû avoir une enfance misérable. Maintenant qu'elle s'ennuyait, la gitane s'improvisait psychiatre. Comme si elle y connaissait quoi que ce soit, à la psychologie.

— Tu veux pas faire un peu moins de bruit, Lucile ?

Pourrais-tu, s'il te plaît Lucile, fermer ta petite gueule qui finit par taper sur les nerfs de tout Alola ?
Le Salomé pour les Nuls, de la linguistique pour tous niveaux en toutes situations. Cette dernière commençait à avoir du mal à garder son calme et son tempérament de glace. Ce lézard ne l'inspirait pas, mais vraiment pas. Elle ne le quittait pas des yeux, s'attendant à tout moment à le voir cracher un jet de flammes ou n'importe quoi. Ce truc aurait pu lancer des clous grâce à son regard qu'elle n'en aurait été qu'à moitié surprise au vu de l'état de santé du Professeur Euphorbe.

L'animal se cabra sur ses pattes arrières, museau en direction de Lucile. Il ouvrit sa gueule et cracha un léger brouillard à l'odeur douce mais qui n'en restait pas moins toxique pour la demoiselle au vu de sa réaction. Elle commença à défaillir, s'évanouissant entre les bras du garçon prêt à lui porter secours. Complètement étourdie, au moins se taisait-elle désormais. La caméra de Salomé continuait de filmer dans un angle regroupant à la fois les amoureux enlacés et le Pokemon Poison. Elle ignorait tout de cette Ana mais nul doute qu'elle apprécierait cette vidéo ! Netflix and Chill, le retour mais à trois ?

— Au pire, tu la laisses là et on en profite pour voir comment ce Tritox se comporte avec elle... C'est pour la science, tu sais...

Etait-elle sérieuse ? Un sourire fourbe illuminait son visage. L'amie d'enfance de Logan n'inspirait absolument aucune confiance à Salomé, ça, c'était dit.

Mais pas le temps de discutailler, déjà la salamandre toxique préparait une nouvelle offensive, une attaque en bonne et due forme. La gueule toujours entrouverte, des flammes jaillir depuis cette dernière dans le simple but de toucher à la fois Lucille et par extension Logan. Il voulait jouer les héros, hein ?

— Attention !

Trop d'utilité dans cette exclamation.
Bien que non visée, la gitane se mit à couvert derrière un rocher. Après tout, ce n'était pas elle le centre d'attention du Pokemon.

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mer 23 Aoû - 19:09
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal

 

 


Je commence l'escalade de cette petite bute sans grande difficulté car les fissures de la roche permettent d'y glisser mes doigts et de me hisser auprès de mon amie. Elle me regarde avec des larmes et me prends dans ses bras faisant ouvrir la ball de Phoën. La petite boule rouge nous regarde s'enlacer avant de silencieusement se glisser non loin de là pour ne pas déranger. Malgré son jeune âge il comprenait bien ça.

J''ai bien entendu l'avertissement de Salomé mais la vie de Lucile passe largement avant celle de la réussite de a mission. Celle de Salomé aussi d'ailleurs, étudier les Pokémons c'est génial. Vivre c'est mieux. Et Lucile tremblait de tout son corps féminin en développement. Je lui caresse sa chevelure blonde et la serre fort contre moi.

-Chut... Calme toi... Je suis là...

Depuis quand ses cheveux sentent comme ça ?? Cette odeur est très agréable. Je sens Lucile qui commence à se calmer dans mes bras. A beaucoup se calmer. A trop se calmer même. Elle me susurre des choses très osées avant de me dire que c'est le plus beau jour de ma vie. Je la regarde impuissant s'évanouir dans mes bras.

-Hé Lucile... Réveille toi... Lucile...

Je commence à pleurer sur Lucile. Son front et brûlant en plus. Si je n'avais pas eu cet engueulade avec Ana. Si je n'étais pas partit. Rien de tout ça ne serait arrivé. Tout est de ma faute. Salomé me demande de l'abandonner. Je ne sais pas ce qui m'a pris à ce moment mais j'ai voulu tuer Salomé. La décapiter et la démembrer. Je la regarde avec des yeux remplis de haine.

-Espèce de conn...

Mais voilà que des flammes arrivent droit sur moi. Du feu... Palladium... Speedy... Tout ces mauvais souvenirs qui refont surface et me paralysent sur place. Je ne réussis qu'a mettre Lucile derrière moi et la serre de mon corps pour la protéger. Je ne veux pas mourir ici. J'ai peur. Très peur...

Je ferme les yeux pour ne pas voir le moindre bout de chair carbonisé et m’apprête à me faire griller sur place. Je pensais sincèrement que ça faisait plus mal que ça. Je me retourne doucement pour voir quelque chose d'incroyable. Non seulement je ne suis pas brûlé mais en plus le feu semble converger vers Phoën. Il vient d'aspirer un Lance-flamme. Je le vois qui commence à briller. Il s'allonge de plus en plus et ouvre les yeux.

Le temps paraît se suspendre comme si c'était un rêve. Les flancs du volcan me paraissent plus majestueux qu'avant. Les roches volcaniques sont plus sombres qu'avant. Tout est plus qu'avant. Phoën semble s'être régalé en mangeant le feu. Oui j'ai bien dit manger. Je ne sais pas si c’est courant mais mon Feurisson est un pyrophile. Tiens d’ailleurs je veux vérifier ce qu'en dit l' I-pok.

- « Feurisson est la forme évolué de Héricendre. Ses cinq marques rouges lui permettent, une fois allumées, de profiter du maximum de son pouvoir. Attention tout de même à ne pas se retrouver dos à lui en combat cela peut se révéler être terriblement dangereux. »

-Phoën ?! C'est bien toi ?

-Feu !!

Je dépose Lucile sur le sol carbonisé et poussiéreux et m'avance doucement vers le benjamin de mon équipe. J'arrive près de lui mais le voilà entrain d'allumer ses marques. Celles du front s'allument sans problème mais voilà que sa marque du milieu ne fonctionne pas. Il n'a pas l'air de s'en soucier et s'en passe royalement. Ses flammes dépassent de loin ma taille et il se met face au Tritox. Une technique pour l'intimider ? Je ne sais pas mais il est devenu très impressionnant et peut être puissant avec qui sait. L'heure du duel va sonner dans peu de temps. Je réglerais mes comptes avec Salomé.

La bête de feu qu'est devenu Phoën impressionne le petit Tritox. Il semble reculer jugeant trop dangereux d'affronter mon Phoën. Soudain il lance des flammes sur Phoën qui les mangent sans aucun problèmes faisant grandir ses flammes d'intimidation encore plus grande. Le Tritox prend sa queue à son coup et s'enfuit dans un petit trou.

-Bien joué Phoën ! Maintenant on va voir Lucile viens.


Lucile n'a pas broncher elle respire difficilement. Elle se serait fait piquer il aurait fallu éjecter le poison du sang mais la le poison est volatile. Je me pose près d'elle et réfléchi à une solution. Sa tête est sur mes genoux. Tant pis je n'ai pas trop le choix. Je commence à lui faire du bouche à bouche. J'aspire l'air de ses poumons et le recrache dehors. Je recommence l'opération une dizaine de fois. Avant de la voir ouvrir les yeux. Encore épuisée, elle profite du fait que mes bras la tienne pour m'embrasser longuement.

-Pour te remercier de m'avoir sauvée. Ana ne le saura jamais promis. Je vais me rendormir un peu je suis fatiguée.

-Lucille...

Je ne sais pas pourquoi mais à ce moment là je ne la voyait plus comme la gamine avec qui je traînais toute la journée mais comme une vraie demoiselle et... non. Elle restera uniquement mon amie.

-Repose toi bien...

Je l'embrasse à mon tour sur le front avant de la regarder dormir. Elle devrait être hors de danger à présent mais moi, je ne sais pas si j'en ai avalé beaucoup. Je la prends sur mon dos et descends avec Phoën de la petit colline. Pour retrouver Salomé. Nous arrivons tout les trois face à elle. Je la regarde méchamment avant de la baffer afin qu'elle la sente passer.

-La prochaine fois que tu souhaite la mort de quelqu'un je te tue c'est clair ? En fait je me fout de ta réponse. Lucille vient avec nous elle sera plus en sécurité. Le Tritox s'est enfuit et on a besoin de lui pour terminer l'analyse. Au prochain écart je te laisse sur place. En avant.

Je suis devenu froid et sec avec Salomé alors que juste avant j'étais doux et chaleureux avec Lucile. Peut-être que sa remarque ne voulait pas dire qu'elle souhaitais voir mourir Lucille mais c'est comme ça que je l'ai perçu. Sans lui accorder le moindre sourire ou regard, je charge des sas sur mes épaules avant de repartir sur les traces du Tritox. Une chose est certaine, l'ambiance du groupe n'est pas au beau fixe.


[/color]



HRP:
 
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Ven 25 Aoû - 13:01

Salomé se la jouait Kubrick, à croire que le réalisateur émérite était en elle. Ah la phrase mal tournée !
La demoiselle se contentait de faire jouer sa caméra. Elle n'avait nul besoin de donner des directives à Logan devenu acteur, lui était plus vrai que nature, dans un rôle taillé pour lui ; un véritable héros de cinéma. C'était une scène pleine d'émotions qu'elle tournait là. Entre l'évanouissement de Lucile entre les bras du Scientifique et son visage crispé face à son impuissance – ou peut-être qu'il était constipé, difficile de savoir à cette distance. Dommage que le Héricendre rentre soudainement dans le cadre, la gitane lui fit signe de s'en aller et le petit s'exécuta. Voilà que le type Feu lui obéissait ! Ou simple coïncidence.

Penché sur son épaule, son starter observait à son tour. Un caillou dans le bec, il était prêt à aider pour les effets spéciaux ou pour créer un peu d'action. Mais le Picassaut n'eut pas besoin de faire quoi que ce soit, la nature s'en chargeait très bien elle-même. Le Tritox se préparait à cracher des flammes divines ! Là ! De l'action ! De l'émotion ! Et le Héricendre qui revint pile au bon moment pour évoluer et devenir un beau et brave Feurisson. Si la demoiselle n'avait pas eu les mains prises par la caméra, elle aurait applaudi cette scène qui risquait fort de rester dans les annales. Mais alors qu'elle s'était attendue à un combat d'anthologie, la salamandre de feu déguerpit sans demander son reste, laissant seul les deux personnages sur scène.
La scène finale approchait. C'était imminent. Lucile à terre pendant que Logan tentait de lui offrir un soupçon de vie supplémentaire. Le bouche à bouche était exécuté à merveille, à croire que le Voltali avait raté sa vocation et aurait mieux fait d'opter pour Médecin au lieu de Chercheur. Et puis ce baiser final. La demoiselle était trop loin pour entendre ce qui se disait et elle n'avait aucune perche pour capter le son sous la main. Peut-être serait-il possible de rajouter quelque chose au montage... Là, elle cessa de filmer.
Pendant que le couple s'échangeait des mots doux, elle attrapa son iPok pour faire une copie de ce qu'elle avait enregistré au sein de la caméra. Elle ignorait si cela lui servirait un jour mais peut-être avait-elle là le film du siècle ? Il était aussi bon d'avoir toujours un coup d'avance sur autrui. Comment Lucile avait dit que la petite amie légitime de Logan s'appelait-elle déjà ? Anita ? Maria ? Ou tout simplement Ana ?

Mais la demoiselle n'eut pas le temps d'approfondir ses recherches qu'une baffle vint cueillir son visage. Sonnée, elle mit quelques secondes avant de réagir, les hurlements du garçon lui paraissaient lointains avant de finalement la heurter de plein fouet. Elle se redressa depuis son rocher, remettant entre ses mains la caméra.

— T'as pas à t'inquiéter de ça, c'est moi qui m'en vais ! hurla à son tour Salomé, bon courage pour finir la mission sans moi !

Elle fit quelques pas sur le sol escarpé, manquant de tomber. Adieu terrain aride ! Adieu volcan ! Adieu Logan et sa mauvaise humeur ! Elle en avait fini de cette mission insupportable ! Tout commençait bien pourtant.

— Toi qui aimes bien jouer les héros, ça devrait te plaire ! Parce que faut avouer qu'en tant que Chercheur Pokemon, tu sers pas à grand chose ! Tout ce que tu sais faire c'est aller au devant du danger, encore et encore ! Ben vas-y ! T'as un volcan en guise de terrain de jeux rempli de Pokemon qui ne demandent qu'à mettre en pièces le premier venu ! Avec un peu de chance, ils te manqueront pas et tu pourras même mourir en héros !

Elle se rappelait ses paroles. Là, elle le provoquait délibérément. Toujours aussi fourbe et malicieuse, la Salomé.

— Ah et si tu veux me tuer, c'est maintenant ou jamais.

Parce que oui, une fois de plus elle avait souhaité la mort de quelqu'un. Si avec Lucile, cela avait été de l'humour, c'était nettement plus clair et évident concernant ce qu'elle avait proféré à propos du Voltali. Elle n'attendait qu'à voir ça.

— Au fait, tu rends plutôt bien à l'écran...

Légère pique à l'intention de Logan. Encore. Son regard se porta sur la caméra désormais entre les mains du garçon. Elle aurait pu jouer du bluff pour lui porter un estoc final. Mais pas maintenant. Après tout, elle n'avait qu'une parole. Elle avait dit qu'elle partait, alors elle s'en allait. Caprice d'enfant, peut-être ?

Il ne fallut pas longtemps à Salomé pour se rendre compte que c'était une mauvaise idée. Un sifflement animal attira son attention. Puis plusieurs. Tous se répétaient en écho. La petite se dirigea en direction du bruit pour apercevoir non pas un Tritox mais plusieurs entourant un immense lézard bipède aux courbes généreuses. Son intuition lui soufflait que la grande salamandre était l'évolution de la plus petite. Peut-être resteraient-ils sagement dans leur coin si Salomé gardait le silence tout en passant son chemin ? Après tout, elle ne leur voulait aucun mal, elle souhaitait juste redescendre par ce versant de l'immense cratère. Et cette faune se trouvait entre elle et la civilisation.
Mais c'était sans compter sur le retardé mental qui lui servait de starter. Il avait toujours dans le bec le caillou prêt à être utilisé pour donner un peu plus d'action. À travers ses yeux posés sur le Tritox qui lui était familier, c'était le film qui continuait de se créer. Pas de chance, c'était là la réalité. Il cracha sa caillasse sur le groupe, attirant toute l'attention sur lui et Salomé.
En un bond, les sauvageons furent sur elle – à quel moment on a viré Game of Thrones ? La demoiselle n'eut plus que ses jambes pour courir. Elle n'avait pas envie de vérifier si les Pokemon sauvages étaient hostiles. Elle avait vu ce que cela avait donné avec Lucile, elle ne souhaitait pas être la prochaine ! Alors demi-tour vers Logan, accompagnée de cette bande à ses trousses.

— C'est maintenant ou jamais si tu veux te rendre utile !

Elle fila telle une flèche avant de dépasser Logan qui portait toujours la demoiselle évanouie. Un boulet de plus dans leur fuite.

Face à leur petit groupe, trois Tritox et une Malamandre. Du grand suicide. L'un des petits parut reconnaître le Feurisson et siffla quelque chose dans sa langue à l'intention de la bipède lézarde. Etait-ce sa mère ? Peut-être la PMA était-elle légale chez les Pokemon ? Parce que son iPok venait de lui clamer que cette espèce était seulement femelle alors qu'on vienne lui expliquer comment celle-là pouvait avoir eu une descendance !

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Sam 26 Aoû - 4:59
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal

 

 


-C'est ça dégage connasse !!

J'ai pas besoin d'elle pour finir ma mission surtout que je côtoie un volcan actif depuis mon plus jeune âge. Elle va juste m'emmerder plus qu'autre chose. Elle part avant de renchaîner sur des paroles aussi infects que l'acide. Et elle me lance une nouvelle pique en espérant me voir mort. La elle va trop loin.

-Ta gueule...


J'ai les nerfs à vif même mes propres Pokémons commencent à avoir peur en ma présence. Il est clair qu'elle peut aller se faire foutre si elle à besoin de moi à nouveau. Et là le coup de grâce elle dit que c'est le meilleure moment pour la tuer. Mon sang ne fait qu'un tour et je ramasse un caillou tranchant jonchant le sol volcanique avant de m'élancer sur cette garce pour la lui fermer une bonne fois pour toute. Mais Terry s'interpose et essaye de me retenir avec ces petites pattes, sans grand succès. Puis un à un mes Pokémons tentent de me résonner. Finalement ils parviennent à me stopper et Salomé me fait remarquer que je rends bien à l'écran. Hein ? Par réflexe je regarde la vidéo de la caméra. On me voit me faire embrasser par Lucille et moi qui lui rend son baiser mais pas sur le front. Le point de vu joue en ma défaveur dans cette vidéo. Si Ana l'apprend j'imagine même pas les répercussions. En colère et surtout de mauvais poil, j'efface la vidéo tant pis pour les données du Tritox.

Je pense que vous l'aurez compris mais il y a des choses qui me mettent hors de moi et les gens qui plaisantent sur la vie des autres en fait partie. Tenant Lucile dans mes bras avec une tête mélangeant mépris, dégoût et pulsions meurtrières, je regarde mes Pokémons non-aquatiques et non-polaire, donc tout le monde sauf Willy, Nirvash et Elsa, rassembler le matériel devant moi. Je me retrouve seul avec Lucile et mes Pokémons. La présence de la rouquine ne représente qu'un danger pour tout le monde. Qu'elle soit partie d'elle même et la meilleure chose pour le groupe. Regardez... Si elle était pas là depuis le début j'aurais pas du jouer au chevaliers de ciel et Lucile n'aurait pas gueuler comme une Ramboum en colère. Et rien de tout ça ne ce serait passé ainsi. C'est entièrement de sa faute. Je n'aurais pas eu besoin de soin puisque je n'aurais pas été blessé. C'est une vrai conne. Elle croit quoi que c'est une garden party ?! J'espère sincèrement qu'elle va prendre du plomb dans la tête.

Mais je rêve là. Elle revient en courant. Elle croit que je vais la pardonner c'est ça. Je pense pourtant avoir été assez clair. Je la laisse en plan. Enfin c'est ce que j'aurais voulu faire mais ses poursuivants rampants me disent de leur présence qu'ils ne sont pas là pour la garden party. Le meilleur moment pour me rendre utile ?

-Va te faire foutre !

Oui, je suis un grand poète. Mais la elle dépasse les bornes. Enfin on réglera ça plus tard. Le petit Tritox de tout à l'heure informe la chef de bande que Phoën est... Phoën. Enfin j'imagine je parle pas le fourche-langue.

-Tu voulais pas te barrer ? Tu t'es trompée de direction.

Je suis très méchant avec elle. J'arrive plus à la blairer et Arceus veut qu'on reste ensemble. Je note Arceus est un être sadique. Trois Tritox et une Malamandre nous font face et même avec tout la volonté du monde Phoën ne peut pas rivaliser seul.

-Terry attaque Tunnel !!

Terry me regarde dans les yeux avant de comprendre et de s'en aller.

-Phoën fait leur un peu peur !

Comme tout à l'heure les flammes de Phoën prennent des proportions surdimensionnés et intimide les petits Tritox. Mais la grande Malamandre est tout juste surprise par tant de flamme mais elle ne bronche pas. Elle répond avec une Lance-Flamme qui se fait avalé par Phoën. Les quatre compères se rapproche dangereusement de nous. En synchrone ils utilisent une attaque de poison. Sans doute un Gaz Toxik ou autre réjouissance. Le meilleur ennemi du gaz c'est l'air.

-Speedy balaye moi tout ça. Lance Tranch'Air.


Speedy s’exécute rapidement et balance des lames d'air dans le gaz ennemi. Elle parvient tout juste à le repousser. Mais Malamandre utilise une attaque Lance-Flamme de nouveau combiné à un Choc-Venin des Tritox. Pas le choix là.

-Abri !!

Le mur d'invincibilité de Speedy refait surface pour arrêter l'assaut combiné. Dépêche toi Terry on à besoin de toi là. Ça commence à devenir urgent là.

-Salomé mets toi à l'abri avec Lucile en attendant que Terry revienne !!

Non, je ne m'inquiète pas pour Salomé, c'est juste que Lucile est dans les vap's et que je suis trop pris par l'attaque des types poison que je n'ai pas trop le choix. Et je le fais à contrecœur. Qu'on se mette bien d'accord. Pendant plusieurs minutes je bataille face à ces rampants jusqu’à ce que Terry refasse surface avec son pouce, ou du moins l'équivalent levé en l'air. Juste à temps.

-Phoën Brouillard maximum !!

Un nuage noir entoure tout les acteurs de cette scène de combat. Je profite de ce moment de confusion pour aller trouver Salomé.

-On va dans le tunnel de mon Pokémon, maintenant !

Pas le temps de discuter je porte Salomé jusqu'au trou et mes Pokémons s'occupent de Lucile.

-Maintenant à toi Ban, Tomberoche !!

-(Comme il vous plaira)

Des rocher de divers endroit viennent obstruer l'entrée du tunnel.

-Merci Ban tu t'occupe de Lucie tant qu'elle est inconsciente et si tu lui fait la moindre chose bizarre tu vas passer un sale quart d'heure.


-(Bien Maître)

Tout le monde est présent est aucun absent est à signaler Humain comme Pokémon. Même le matériel est présent. Dans quel état je ne sais pas mais il est là. Nous avançons donc en avant même si je pense que Salomé doit m'en vouloir. Nous avançons, pendant plusieurs dizaines de mètres jusqu'à ce que ma main rentre en contact avec un truc chaud et ferme. Je ne me suis pas encore bien adapté à l’obscurité et curieux je mets ma deuxième main dessus. Ne voyant pas ce que ça pourrait être je caresse les contours pour rentrer en contact avec deux chosent tombantes vers le sol. Je continue mon inspection de la chose avant de toucher des lacets. Des lacets ?? Mais les cailloux n'ont pas de lacet. Ça veut dire qu'en fait c'est... ce sont...C'était pas un cailloux , oh non, mais plutôt les fesses de Salomé. Et encore énervé du coup qu'elle m'a fait tout à l'heure je lui réponds méchamment.

-Putain tu peux pas bouger ton gros cul de là ?! Avance tu bloques tout le monde !!

Le tunnel créé fait écho à ma voix. Et à celle de Terry apparemment heureux. Nous avançons quelques mètre en plus et tombons sur une grotte. La chaleur qui y règne est assez soutenable et le plafond situé à une vingtaine de mètre de haut laisse passer de fins rayons de soleil. Les sous-sols volcaniques sont absolument magnifiques. Une cavité souterraine de cet ampleur doit forcément avoir des tunnels d'air. Les différents stalactites accrochés au plafond sont de toutes beauté. Et un petit lac fait aussi irruption. De la vapeur en monte. C'est une source chaude naturelle... On est en pleine mission suicide j'ai une conne de partenaire, une amie d'enfance qui m'aime dans les vap's et Arceus me mets une source chaude naturelle. Il est malade ??? Bon au moins, point positif c'est que je pourrais appelé Willy dans des conditions assez restreintes mais il sera content de nager dans une source chaude.

Je m’assois dans mon coin avec Lucile qui commence peu à peu à retrouver ses esprits et avec le matos. Je laisse Salomé seul. Elle fait ce qu'elle veut je m'en contrefout d'elle. Mais si elle m'emmerde encore gare à elle.
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Sam 26 Aoû - 16:28

Il y avait ceux qui répondaient à coups d'insultes, coucou Logan. Et Salomé, au-dessus de ça, trop fière pour se permettre la moindre fantaisie. Si c'était là la seule riposte du Scientifique, alors pauvre de lui. Ça et son caillou qu'il agitait en guise d'arme menaçante. Sérieusement ? Il en fallait plus pour impressionner une gitane. Trois Tritox et une Malamandre, par exemple. Ces derniers étaient occupés à se battre avec les Pokemon du Voltali. Salomé, elle, restait en retrait. Elle ne pouvait pas faire grand chose du haut de son Picassaut et de sa Plumeline. Elle aurait d'ailleurs pu envoyer cette dernière au combat mais trop dangereux. Il n'y avait rien que le double-type puisse faire que Speedy n'était pas capable d'effectuer, après tout.

Alors elle restait là, se contentant de traîner Lucile tel le poids mort qu'elle était depuis le début de leur aventure. Sacrifiée pour la science, hein ? Si seulement.
Mais déjà le Sabelette revenait, il ne fallut pas longtemps à la rousse pour comprendre la manœuvre du starter de son partenaire. Elle s'engouffra dans le tunnel, avançant doucement mais sûrement ; les roches et caillasses venaient griffer sa peau  nue tandis que de la terre s'engouffrait entre ses mèches, salissant son teint de porcelaine. Elle ne donnait pas cher de son apparence une fois la sortie spéléologie terminée. Avant ça, une autre épreuve l'attendait. Et cette épreuve se nommait Logan. Ou  plus précisément les mains de Logan. La petite s'immobilisa, comprenant que c'était son postérieur qui se faisait malaxer de la sorte. Par réflexe, sa jambe droite se redressa pour atterrir dans ce qui lui paraissait être le visage du Voltali. Œil, nez, joue, peu importait, tant qu'elle l'avait un minimum abîmé suite à son affront. Et les insultes qui fusaient, une fois de plus. Salomé prit une brève inspiration avant de finir par articuler :

— Toi ! Compte sur moi pour pourrir ta réputation sur Lansat, quelle qu'elle soit, dès mon premier pas posé à l'académie ! cracha-t-elle, dos à son interlocuteur, dis adieu à tout ce que tu étais et bonjour aux pires rumeurs que je ferai circuler à ton propos !

S'il y avait bien quelque chose dans laquelle les Givrali excellaient, c'était l'art de colporter sur autrui. Il faut croire que celui ou celle qui avait décidé de l'affecter dans ce dortoir n'avait pas eu totalement tort. Hormis pour le côté intellectuel, c'était là tout sauf elle.

— Parce que tous les ragots naissent à travers un filet de vérité, nan ? Logan le pervers, ça t'irait bien, tu trouves pas ? Tripoter une fillette innocente en plus, ils vont en dire quoi, le personnel de l'académie, tu crois ? Et les autres étudiants ? Tes camarades Voltali ? Prépare-toi à être un paria pour le restant de ta scolarité !

Il ne faisait pas bon se mettre Salomé à dos. Vraiment pas.
Elle s'extirpa du tunnel, rouge sous l'effort et la colère. La source d'eau chaude l'intriguait au plus haut point et la demoiselle se demandait le pourquoi de sa présence. À croire que ce n'était qu'un moyen scénaristique pour permettre à Logan de saluer l'orque qui lui servait de Pokemon aquatique.

Lucile reprenait peu à peu ses esprits. Elle émergeait doucement, les effets du gaz s'étaient finalement dissipés. Allait-elle l'ouvrir pour brailler comme précédemment ? La Givrali espérait que non, l'endroit n'était pas sauf. Dommage que la caméra soit entre les mains de Logan désormais, sans quoi il y aurait eu moyen de tourner une nouvelle scène pour son film sensationnel, elle en était certaine. Au lieu de cela, à elle d'entrer en piste et de jouer les actrices. Elle avança près de l'amie d'enfance du garçon, inconsciente qu'elle était des engueulades passées entre le duo. La petite arbora une mine triste qui coïncidait parfaitement avec la saleté de son corps actuel. Elle paraissait totalement brisée ainsi. Et sans make-up, s'il vous plaît.

— Lucile ! Lucile ! gémit-elle près de cette dernière, Logan il m'a... Il m'a fait des choses sales dans le tunnel !

Dommage qu'elle ne sache pas pleurer sur commande sans quoi elle aurait mérité un oscar ou peu importe.
#UnEmmyPourSalomé
La demoiselle la prit dans ses bras, compatissante qu'elle était, vrillant son regard mauvais sur Logan. Si un instant plus tôt ils s'échangeaient des mots doux après une réanimation vite expédiée, c'était là une autre histoire qui se mettait en place.

— Quoi ? explosa la blonde, quand tu dis des choses sales tu veux dire...
— Des choses privées, murmura la petite tandis que ses yeux brillaient d'une aura mauvaise, mais Logan m'aime, il me l'a dit...
— Quoi ?

Cela commençait à être un peu répétitif tout cela.
Lucile fut sur ses pieds d'un bond. Difficile d'imaginer que quelques minutes plus tôt, elle était inconsciente. Et c'était justement ce qui jouait en la défaveur de Logan. Salomé ignorait si elle pouvait voir en Lucile une alliée pour la fin de cette mission mais elle n'était pas contre un peu d'action. Parce que les combats Pokemon contre Malamandre, c'était surfait, rien ne valait une belle joute verbale entre deux amants.

— Logan ! Je croyais que toi et moi... Ou au pire Ana et toi... Mais là, là, c'est du détournement de mineurs ! C'est dégueulasse, vraiment ! Sale porc !

Pendant ce temps, Salomé se régalait de cette nouvelle dispute. Elle tenait un rôle, et un bon. Plus qu'à espérer que ses talents d'actrice ne soient pas remis en question.
Près d'elle, son Picassaut observait la scène, ignorant qu'il était des enjeux. Il se contentait de piaffer le long de l'épaule de Salomé, frottant sa tête d'emplumée contre le visage terreux de sa dresseuse, lui aussi avait été berné, lui aussi pensait qu'elle était vraiment mal en cet instant à cause de Logan et ses mains baladeuses.

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Sam 26 Aoû - 19:48
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal




Salomé se rapproche de nous et va se plaindre auprès de Lucile. Enfin va t-elle s'excuser ? Non elle m'accuse de quoi ?? Je l'ai . . . Mais pas du tout ! Et Lucile cette cruche la croit sur parole et me fusille du regard. Je l'aime ?! Mais n'importe quoi qui voudrait s'amouracher d'une naine garce comme elle ? Certainement pas moi. Et puis elle à qu'a avancer plus vite la prochaine fois. Mais Lucile m'insulte comme jamais au grand bonheur de Salomé. Ses accusations me font l'effet d'un grand coup de pied mais pas dans le visage, plus dans le ventre.

-Ok j'ai toucher ses fesses mais c'était involontaire ! J'ai cru que c'était un champignon et je voulais en avoir le cœur net ! Et puis sérieusement tu crois vraiment que j'aime cette fille. Je suis ptêt en break avec Ana mais je ne vais pas m'envoyer en l'air avec la première venue ni même avec toi ! Je tiens à Ana d'accord ? Je pense que tu es bien placée pour le savoir !


-En fait c'est pour ça que tu es partis de Poni précipitamment. T'as voulu accélérer les choses entre Ana et toi mais ça s'est mal passé alors tu fais passer ce départ pour une dispute de couple.

-Mais Lucile …


Je tend ma main vers son visage délicatement. Elle m'envoie une baffe par dessus la blessure infligée par Salomé.

-Pervers !!! Dire que j'avais confiance en toi, je pense à toute ces nuits où l'on dormait tout les deux ensembles !! Tu m'as déjà tripotée pendant que je dormais ?!

-Mais Lucile écoute mo...

-Réponds !!!

La pauvre fille était en larme, des larmes amères, des larmes de colère. Elle est en rogne contre moi et elle ne se rend pas compte qu'elle se fait manipuler.

-Non …

-J'entends rien !!!

-Non je ne t'ai jamais tripotée la nuit, ni même le jour.


Je commence à baisser la tête. Je ne peux rien faire... Tant qu'elle croit que je suis un pervers je ne peux strictement rien faire. Et Salomé à l'air d'être heureuse. Mes nerfs sont en feu mais j'essaye de prendre sur moi pour ne pas l'étrangle jusqu'à ce que mort s'en suive. Je vais regarder le film du Bazoucan pour me calmer. J'ai la rage ça y est. Je prends la caméra et m'installe dans un coin seul. J'allume le replay du Bazoucan et me dit que je suis trop con. Pourquoi j'ai aidé cette garce ? Qu'est-ce qu'il m'a pris ?

Lucile entraîne Salomé loin de moi. Au moins je serais au calme. Une fois la vidéo terminé je regarde autour de moi. Pas de signe des filles. Juste les gouttes des stalactites qui tombent doucement sur le sol. Je me retrouve seul, dans cet endroit désert. Étrangement c'est super agréable. Et je pèse mes mots. Il n'y a que moi et le plic ploc des gouttes. Que moi et mes Pokémons. Moi et mes interrogations. Je sors mon Ipok de la poche et j'ai pas de réseau génial.

Je me lève et fais un tour des environs. La source chaude est grande et je lance la ball de Willy dedans mais je devrais pouvoir en faire le tour. Et je pense que c'est ce que je vais faire. Enfin avant tout je devrais peut-être prendre de quoi sauvegarder des images. Je ne sais pas quand la bande du Tritox arrivera mais il est certain qu'ils vont trouver un moyen de passer. Et assez rapidement. J’attrape la caméra nocturne et fais un test vidéo avec. Ça marche plutôt bien je vois mieux dedans que à l’œil nu. Je prends un sandwich dans la glacière et commence à grignoter. Mais un sifflement revient d'outre tombe et se rapproche dangereusement de moi.

La bande de Malamandre est devant moi au grand complet. Je pose la caméra encore en action sur le côté et prépare à me défendre. Malamandre lance une attaque Toxik sur moi mais Speedy s'interpose et tombe comme une mouche. Comment ça se fait ? Elle devrait être insensible aux attaques Poison alors pourquoi ?? Puis le Tritox de la recherche s'avance et veut se battre. Le sourire mauvais des trois autres ne m'inspire pas confiance mais je n'ai pas trop le choix.

-Phoën vas-y mais fait attention ils mijotent sûrement quelque chose. Speedy revient.


Le Tritox lance une attaque griffe que Phoën encaisse. Il enchaîne les attaques physiques et touche à plusieurs reprise Phoën. Il attend mes consignes mes pour une raison que j'ignore aucun son ne sort. Mon seul réflexe est de prendre la caméra est de marcher dans l'autre sens suivit paisiblement pas Phoën, Terry, Ban. J'entends derrière moi les Tritox et le Malamandre rigoler de moi. Mais qu'est-ce qu'il m'arrive. Ma main vient même en caresser un sans qu'il m'attaque. Je ne sais pas pourquoi, même mes trois Pokémons sont comme contrôlés par quelque chose ou quelqu'un . Ce ne serait pas les Tritox quand même ils sont aussi de type Psy. Et donc en imaginant que c'est le cas. Ça veut dire que je me suis fait capturé. Non ! Je refuse ! Pas avec eux !! Et je ne peux même pas prévenir Lucile du danger. Je n'arrive qu'à penser. Je sais.

-(Ban tu me reçois?)


-(Oui Maître comme d'habitude, c'est rare que vous me parliez par la pensé)


-(On à pas le temps. Fais passer un message à toutes les formes de vie présentent dans le coin. Enfin surtout les filles)

-(Je vous écoute)

-(Je me suis fait capturer par la bande du Malamandre. Je ne parviens plus à contrôler mes mouvements. Et la même chose est arrivé à mes Pokémons. A l'aide!!!)

-(Votre message à été envoyé Maître, vous voulez le modifier?)

-(Non c'est bon dès que tu as une réponse tu me préviens en attendant passe e message en boucle)


-(Rabaisser à une vulgaire antenne radio mais vos ordre sont absolus pour moi)

J'espère juste que ce crétin va pas modifier le message et en faire une demande de mariage ou quoi que ce soit d'autre de gênant. La situation est assez compliquée comme ça.
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Lun 28 Aoû - 15:55

Parce que oui, les champignons ça pousse sous la terre.
Lucile entraîna Salomé à l'écart de Logan, sûrement pour lui demander plus de détails ou peut-être lui glisser quelques anecdotes savoureuses à propos du Scientifique ? La Givrali se laissa faire, elle se sentait mieux loin du Voltali. Lui restait dans son coin à observer le film de la caméra pendant qu'elles, elles discutaient à l'abri des regards indiscrets et des oreilles égarées.

— Ce qu'il t'a fait, tu peux pas le garder juste pour toi, d'accord ? C'est mal, très mal ! Tu es à l'académie de Lansat, hein ? Salomé approuva d'un mouvement de tête rapide. Alors voilà ce que tu vas faire...

Et Lucile se permit de lui glisser quelques conseils et idées pour que tous sachent au plus vite quelle était la véritable nature de Logan Atkison. C'était du grand art, elle n'y aurait peut-être jamais pensé par elle-même ! Mais peut-être était-ce un peu extrême malgré tout ? Il n'y avait que Salomé et Logan qui connaissaient la vérité. Et encore, même si la rousse avait quelque peu déformé les faits exacts pour donner une allure de pervers au garçon, la base restait la même : il lui avait touché les fesses. Et ça, c'était déjà trop.

Dans tous les cas, cette histoire restait un moyen de pression utile dont elle saurait faire bon usage.
Mais leurs confidences furent vite interrompues par un message qui passait en boucle. Les filles relevèrent la tête, apercevant seulement le vide ; Logan n'était plus là, comme tentait de le démontrer le message du fidèle Balbuto de ce dernier. Un message des plus déconcertants.

— (Le grand Logan Atkison en appelle à ses conquêtes de venir l'aider pour le sortir des griffes de Malamandre et ses soupirants ! Je répète...)
— Conquête ? C'est comme ça qu'il nous voit alors ? De simples conquêtes ? grogna Lucile, qu'il reste donc en tête à tête avec cette Malamandre alors !

La petite était partagée. D'un côté, cela lui plaisait bien que Logan soit prisonnier d'un Pokemon sauvage. Mais d'un autre côté, ce n'était pas très juste... Parce que s'il venait à mourir sur ce volcan, elle ne pourrait jamais plus mettre à exécution sa menace. Elle pesa rapidement le pour et le contre dans sa tête et ce fut ce simple mot de « conquête » qui fit pencher la balance en la défaveur du garçon. Sans ça, elle aurait presque pu lui porter secours. Presque.

***

Splash ! Splash ! Splash !
Coucou l'eau chaude !
Splash ! Splash ! Splash !
Coucou la terre !
Le Wailord s'amusait gaiement au sein de sa source naturelle. Ce n'était pas là une température qu'il affectionnait mais au moins avait-il presque l'impression d'être de retour à son état sauvage. Beaucoup trop de presque par ici.
Mais un message vint interrompre ses jeux marins. Quoi ? Qui ? Son maître émérite était en danger ? N'écoutant que son courage, Willy plongea dans les tréfonds de la source et remonta le courant d'air chaud qui chatouillait sa nageoire dorsale. Son bond de géant avait éclaboussé les alentours, sans se soucier que deux humaines étaient encore à proximité, désormais trempées. Maudit poisson !
Le cétacé nagea comme jamais. À croire que sa vie en dépendait. Non ! Celle de son dresseur ! Le message continuait de lui parvenir dans son crâne. Le Waillord ne s'était jamais considéré comme l'une de ses conquêtes mais peut-être était-ce ainsi que le garçon désignait toutes ses captures ? Cela faisait sens. À moins que... Peut-être Logan éprouvait-il une passion subite pour ses écailles bleu ciel ? Peut-être était-ce là le début d'un amour inavouable ? Quelques rougeurs se virent sur les pommettes du Wailord ; Logan, petit cachottier !

Willy ressortit sa gueule géante près du groupe de Malamandre et le restant de sa bande. Un jet d'eau craché par-delà ses opposant de manière à distraire ses opposants et Willy bondit par delà son bassin pour attraper dans sa gueule tour à tour son dresseur et ses Pokemon. Bonjour la puanteur !
Le Wailord se traîna à nouveau dans l'eau, laissant là ses poursuivants incapables de le traquer par la nage. De retour auprès des filles, il recracha ceux qu'il avait gobés et qui n'avaient cessé de gesticuler contre son palais. Il y avait un goût d'humain sous sa langue désormais.

Les filles observèrent le retour du poisson qui avait manifesté son existence grâce à son saut majestueux et éclaboussant. C'était un Logan déconfit, mouillé et puant qui en ressortait. Mais un Logan vivant.

— T'as fini de t'amuser ? On a une mission à terminer, j'te rappelle ! lui cracha Salomé, et compte pas sur moi pour me mettre en danger comme tu viens si bien de le faire de manière sûrement stupide... T'en as profité pour filmer, au moins ?

Du moins si la caméra fonctionnait encore. Parce qu'avec tous ces allers et retours sous l'eau, cela ne l'étonnerait qu'à moitié que ce grand dadais l'ait bousillé. C'était là tout ce qu'il savait faire ; détruire ce qu'il touchait. C'était du matériel professionnel, elle était certainement étanche.

— Mais tu en as de la chance, je vois qu'une de tes « conquêtes » a bien répondu à ton appel de détresse...

Les deux filles éclatèrent de rire en même temps. Au moins quelqu'un s'était-il bougé pour sauver Logan. Merci Willy. Ça n'allait pas être l'une ou l'autre des demoiselles qui se serait déplacée pour faire une telle action.
C'était indéniable, Logan aimait le danger plus que quiconque.

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mar 29 Aoû - 15:37
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal

 

 


Je marchais contre mon gré avec Terry, Phoën et Ban et je ne sais toujours pas pourquoi d'ailleurs. Mais nous marchions tranquillement jusqu’à ce que j'assiste à une scène extrêmement intéressante le Tritox avec le bracelet s'avance devant un autre Tritox plus proche à première vu du Malamandre pour le provoquer en duel. Je ne sais pas pourquoi il fait ça mais au moins j'aurais de belles images. Leur combat est intense entre choc frontal, attaque sournoise et boost personnel mais un jet d'eau gigantesque vient tout interrompre. Je continue tout à filmer, vu que je suis pas en pleine possession de mes mouvements, avant de faire happer moi et mes Pokémons par un gros truc. Nous voilà ballottés par une immense mâchoire. La langue de notre sauveur / agresseur nous malaxe sans nous ménager avant de nous recracher bien plus tard face à deux paires de jambe douces et soyeuses.

Je me relève à quatre patte avant que la Seviper de service ne crache sur moi tout son sale venin, elle à même rallier Lucile à sa cause j'ai l'impression. Elles se moquent ouvertement de moi je n'ai pas du faire attention mais Ban à dû changer le message d'appel à l'aide. Maintenant je pue, je dégouline d'un mélange d'eau et de bave de Wailord. Ce dernier semble ravi de m'avoir sauvé est remue sa large queue pour montrer sa joie.

-Merci Willy maintenant reviens.

L'énorme Pokémon baleine s'évapore dans un flash rouge avant de réintégrer ma pokéball. Je lance fort la caméra en plein sur Salomé avant de lui crier.

-T'as qu'a regarder !! Et toi Lucile...


Je me relève sur mes deux jambes.

-Tu dis que je suis un pervers pour avoir profiter de l'autre cruche grâce à l'obscurité …


-Elle à un...


-Vrai ou pas ?!!! T'as la moindre preuve ?!!! Ouvre les yeux elle te mens !!!! Tu sais comme je suis pas à l'aise avec ce genre de chose !!!! Rappelle toi le nombre de fois où tu t'es glisser dans mon lit en sous-vêtement et que tu t'endormais contre moi !!!! Qu'est-ce que je faisais ?!!! Rien !!!! Y a même des fois où tu te glissais dans mon bain en maillot !!!! Et là non plus je n'ai rien fait !!!! J'étais même tétanisé !!! Oui les corps de femmes me tétanisent, voilà c'est dit !!! Alors tu crois vraiment que je lui est fais quoi que ce soit de volontaire dans ce putain de tunnel ?!!! Et je te rappelle que... je...me...

Je me retourne le plus rapidement possible gêné. L'eau a rendu transparent le haut de Lucile mais tout son haut. Pas juste son débardeur. J'ai tout vu une fraction de seconde avant que ma gêne ne refasse surface. Ils étaient là sous mes yeux ses deux... Je secoue la tête pour éviter d'y penser. Je retrouve rapidement mon aplomb après avoir sauté dans l'eau. Trop de chaleur ici.

-(Quelle bonne idée Maître, l'hygiène bucco-dentaire de notre ami cachalot est à revoir au plus vite. D'ailleurs je file prendre une douche. Terry viens avec moi j'aurais besoin d'un peu de sable je te prie. Même toi Phoën si tu veux ce sera toujours plus agréable d'être boueux que saliveux.)

Il part l'air de rien avec Terry se cacher pour protéger son intimité et Terry le suit avant de creuser une sorte de bassin et en ressort avant d'attendre son tour devant le rocher. Ban y rentre avec un caillou de la taille d'un savon avant d'entonner une petite musique qui se fait entendre dans nos têtes. Alors même lui chante sous la « douche » ? Amusant. Phoën lui se roule par terre avant de se jeter dans l'eau pour nager vers moi et monte sur ma tête avant d'utiliser sa fonction séchage. Les flammes de l'enfer sur ma tête. Il se sèche rapidement et se roule en boule dessus et attend.

-Lucile... Tes vêtements... Ils sont... euh... transparents... alors si tu pouvais...

Elle regarde son débardeur blanc et met un peu de temps avant de réaliser le problème.

-Ahhhhh !!! Tu pouvais pas le dire avant imbécile !!! J'ai l'air de quoi maintenant !!! Et puis tu les as vue ?!!

-A peine...

-Pervers !!!

Elle me lance un caillou à la tête et se tourne dos à moi pour cacher sa honte et sa poitrine. Je suis toujours dos à eux et commence à sortit de l'eau à reculons pour ne pas être à nouveau gêné par l'une des deux filles.

-Je suis pas un pervers !!! Demande donc à Salomé ce qu'il s'est VRAIMENT passé !!! Vas-y demande !!!

Elle tourne la tête vers Salomé et lui demande la question fatidique.

-Salomé qu'est-ce que Logan t'as fait ? Dis tout dans les moindre détails s'il-te-plaît.

Sa voix est douce est calme malgré le léger incident aquatique. Salomé va devoir faire face au FBI. Fausse Blonde Infiltrée.


HRP:
 
Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mar 29 Aoû - 18:44
Il y eut comme un flottement. Un léger silence qui ne dura pas plus de cinq secondes, vite brisé par Logan et ses tendances perverses qui faisaient à nouveau surface. La poitrine de Lucile ne se contentait plus d'être seulement subjective, l'eau avait rendu le tout transparent. Si Salomé n'était pas le moins du monde choquée – elle avait les mêmes en pleine croissance – le garçon, lui, paraissait virer écarlate avant de bafouiller pour témoigner sa pensée. Des bafouilles qui attirèrent une fois de plus la fureur de son amie d'enfance. Voilà que la Givrali n'avait plus besoin de s'en mêler ; le Voltali s'attirait des ennuis tout seul comme un grand ! La demoiselle en profita pour se mettre un peu à l'écart pour visionner le film nouvellement tourné par le garçon. Cela ne valait pas ses talents de réalisatrice à elle comme en témoignait le film caché dans son iPok. De l'action et seulement de l'action, sans une once de romantisme. C'était là une prise de vue et un angle purement masculin !

La caméra éteinte, les oreilles de Salomé sifflèrent. Le duo s'était approché d'elle pour lui demander des comptes. Préparez les Oscars, sortez un Emmy, Salomé est de retour dans son plus beau rôle ; une victime plus vraie que nature. Elle baissa la tête, mi-honteuse, mi-pétrifiée de terreur feinte. Des détails, hein ?

— On était dans le tunnel, juste lui et moi et toi inconsciente, raconta la petite, on avançait et puis, j'ai senti sa main sur ma fesse droite... Je me suis arrêtée et je lui ai demandé ce qu'il faisait là... C'était étroit et je pouvais pas me retourner et j'ai pas compris d'abord... Il m'a pas répondu tout de suite et il a continué... Fesse droite, fesse gauche, les deux ont été souillées par ses mains ! clama-t-elle avec des larmes au bord des yeux, ouragan en devenir, et il m'a dit de pas m'en faire... Qu'il m'aimait et que c'était comme ça qu'il me le prouvait... Moi j'ai pas compris mais ça pouvait pas être mal s'il disait m'aimer, hein ? Et puis... Il m'a dit qu'après la mission finie, c'est le reste de mon corps qu'il toucherait comme ça... Alors je te l'ai répété même s'il m'avait dit d'en parler à personne... Mais l'amour, c'est censé être une belle chose, non ? C'est pas censé être gardé pour soi, c'est ce que je me suis dit quand tu as repris connaissance...

Wubba Lubba Dub Dub !
Sur cette parenthèse sponsorisée par Adult Swim, la gitane enfouit son visage contre le cou chaud et humide de Lucile. En temps normal, les victimes suscitaient de la compassion plutôt que les bourreaux, aussi la demoiselle était certaine que ses mots feraient mouche. Lucile caressa les cheveux flamboyant de Salomé avant de vriller un nouveau regard de haine vers son ami. Il souhaitait qu'elle sache. Maintenant, elle savait. La rousse avait bien l'intention de s'en tenir à cette ligne de conduite et de garder en mémoire le mensonge qu'elle venait d'inventer et d'embellir pour que jamais la vérité n'éclate.

— Parce que ses fesses ne te suffisaient pas, tu la voulais toute entière à toi ! Ou en toi, si j'ai bien suivi ton raisonnement de mâle en rut ! Monstre ! Gros dégueulasse ! hurla la jeune fille avant de reporter son attention sur la victime, ne t'inquiète pas Salomé, il ne te touchera plus jamais, je t'en fais la promesse !

Oh nul besoin de promesse pour cela. La petite le savait d'avance, tout comme il ne l'avait jamais touchée de la sorte avec de pareils mots.

— J'ai peur de finir la mission, Lucile... J'ai peur qu'une fois à la Pokemon Community, il recommence, fit Salomé comme si Logan était absent, et je veux pas... C'est pas comme ça que ça aurait dû se passer...
— Ne t'inquiète pas, je serai avec toi jusqu'à la fin de cette foutue mission !

Qu'il était bon d'avoir une alliée pareille dans son camp. La petite eut toutes les peines du monde à refréner le sourire mauvais qui menaçait de naître à tout instant sur son visage. Il était encore trop tôt pour sortir de son rôle. Elle devait tenir encore un peu, ce n'était plus qu'une question de temps.

— D'ailleurs, je crois que c'est bon... Il y a l'enregistrement du Bazoucan et celui du Tritox... C'est tout ce qu'il nous fallait... On peut redescendre.

Et il y avait le premier enregistrement de Tritox sur son iPok. Celui-là même où Logan embrassait Lucile. Mais cela, elle se garda bien de le mentionner. Elle ne l'avait pas vu sur les fichiers récents de la caméra, aussi supposait-elle que le Voltali avait fait le ménage. Sache décision. Dommage qu'une copie subsiste toujours, droit dans la poche de Salomé, cette même personne que Lucile ne le laisserait plus approcher. Oh comme tout s’enchâssait de manière parfaite et logique !

La petite s'extirpa des bras doux et protecteurs de Lucile pour attraper la glacière. Comme à l'aller, ils allaient devoir chacun se diviser le matériel. Avec deux bras supplémentaires pour le retour. La gitane l'ouvrit pour en chiper une baie et l'offrir à son Picassaut qui piaffait depuis cinq bonnes minutes déjà. Lui aussi avait profité de la douche improvisée offerte par Willy, alors c'était le moins qu'elle puisse faire.

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mer 30 Aoû - 0:37
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal

 

 


J'écoute avec un hochement de tête à chaque chose vrai que disait Salomé jusqu'à ce que je connaisse sa version des faits. Quoi ??? Je lui est dit que j'allais coucher avec elle ?!!! Mais c'est faux jamais de la vie !!! Et puis quoi encore ?!! Elle ment comme c'est pas permis !!! Elle a pas honte ?!! Si ce serait Pinocchio elle pourrait se gratter le dos avec son nez !! Et en plus elle va se réconforter sur Lucile. Non mais... Elle la croit en plus mais c'est du foutage de gueule !!! Et voilà j'ai voulu sauver tout le monde des Tritox et comment je me fais remercier ? Par des accusations éhontés sur ma personne.

Apparemment les données de la caméra sont exploitable et je pense qu'il faudrait partir d'ici au plus vite. D'ailleurs Ban et Terry reviennent de leurs douches. Terry semblait ravi  de son nettoyage et Ban aussi. Mais oui !!! La voilà ma solution !!!

-Ban tu peux lire dans les pensées non ?

-(Bien sûr Maître mais que vaut un tel engouement pour ce modeste talent ?)

-J'aimerais que tu lise les pensées de Salomé la maintenant.

-(Comme il vous plaira. Alors : Peur, pleur, tunnel, Logan, Lucille, et men ???  Je ne parviens pasà lire le dernier mot ma connexion avec elle est trop faible. )

-Moi je vais te le dire c'est un mensonge. C'est dingue que tu comprenne pas Lucile.


-Fais nous sortir de là plutôt espèce de pédophile !


Terry arrive et sans que je lui demande et creuse un trou jusqu'au versant ouest en bas. Notre pérégrination dans le tunnel se passe sans incidents et les filles me laissent passer devant. Une fois sortit je ne les attends même pas et me dirige à grand pas vers l’hôpital du professeur Euphorbe pour lui rendre compte de ma mission.

Une fois dans sa chambre, je commence à exploser.

-Tout s'est bien passé ?

-Non ! Le bazoucan a faillit me buter et le tritox a rappeler du renfort, en plus je me suis fait contrôler par l'une d'elle ! On a vos films mais c'est la dernière fois que je bosse avec une incompétente pareille !

-Il s'est passé un truc ?


-C'est un vrai danger cette fille. Elle n'arrive pas à suivre des consignes clair et elle à plaisanté sur une vie humaine. Pour moi elle ne sera jamais Scientifique. Je me tire moi mes amitiés à votre femme.


-Et les données ?

-L'autre vous les ramènera.

Je récupère mes affaires personnels et part faire examiner Speedy pour sa sorte de contamination. Je reste dans le même hôpital en changeant juste de service. Je reste là à attendre la fin de ses soins mais les médecins m'annonce qu'elle à simplement été empoisonné. Ouf … Rien de grave. Maintenant faut que je vois Lucile seule. Je vais dans le hall pour sortir quand je vois Lucile monter dans sa voiture familial avant de s'en aller en disant au revoir à Salomé.  Bon ce sera pour une prochaine fois alors. Tant pis. Je sors et me dirige vers Salomé avant de lui attraper le poignet et la retourne vers moi.

-Pourquoi tu lui à mentis comme ça ? Tu sais aussi bien que moi que je n'ai pas fait exprès !!

Oui, j'étais très en colère contre cette fille à l'apparence douce et fragile, pure et innocente mais je me doit de régler des comptes et de remettre à l'heure deux trois pendules.

Salomé Cobal
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24724
Points d'Expériences : 1832
Pokeathlète Médecin
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mer 30 Aoû - 13:56

Creuse un tunnel avant que les hyènes ne viennent !
Spéciale dédicace à Terry et ses griffes.

Salomé n'était pas mécontente de dire adieu à cet environnement volcanique, tout comme son starter qui piaillait d'impatience à l'idée de retrouver la terre ferme. Le type Vol paraissait être claustrophobe dans ce tunnel, ce qui pouvait être compréhensible, sans oublier que la présence de Logan n'aidait pas. L'oiseau sentait les tensions palpables entre le Voltali et sa dresseuse mais se contentait du rôle de spectateur car c'était là tout ce dont il était capable. Ça et attirer des ennuis à la scientifique d'un jour. Une chose était sûre, cette expérience dans la peau d'un Chercheur Pokemon ne l'avait pas convaincue. Elle préférait laisser ça aux casse-cou, aux vrais, aux Logan de ce monde qui recherchait le danger et la douleur. Très peu pour elle.

Le brun fut le premier à se mettre en chemin vers l'hôpital, à grandes enjambées. Le regard de la petite accompagna son sillage, lui partait faire son compte-rendu en oubliant la caméra entre les mains de sa partenaire. Il faut croire que la projection de ces merveilleux films ne tenait qu'à elle. Sans oublier le Bonus Track coincé dans son iPok. La rousse se contenta de dire au revoir à Lucile tandis que cette dernière lui recommandait pour la énième fois de prendre soin d'elle. Elle ne s'était pas attendue à un revirement complet de la blonde alors que leur rencontre avait été placée sous le signe de la jalousie et des hurlements. Avec un mensonge ou deux, tous pouvaient se retrouver vulnérables. La Givrali eut un sourire et lui fit la bise, la laissant là sur le parking tandis qu'elle tentait de joindre son père pour quitter définitivement l'hôpital et ses sons feutrés, cette lumière aveuglante et ces odeurs d’antiseptiques.
Salomé se dirigea à l'intérieur du bâtiment tout de blanc couvert, ainsi maquillée de terre, elle avait l'impression de salir le sol à chacun de ses  pas et que sa présence n'était pas la bienvenue. Elle emprunta un chemin identique à celui de ce matin. À l'exception que personne ne vint la bousculer une fois dans l'ascenseur. Et ça, c'était plutôt agréable.

Rien n'avait changé dans la chambre de Euphorbe. Toujours ces mêmes bandages. Toujours ces fleurs qui tentaient de masquer l'odeur naturelle de l''hôpital, cette même puanteur qui paraissait poursuivre les vêtements de Salomé sitôt un pas franchi dans l'enceinte. Et surtout le même homme alité.
— J'ai cru comprendre que toi et ton ami avez eu quelques soucis d'entente... C'est bien fâcheux dans le monde scientifique !
— Rien de bien important, éluda Salomé, mais j'ai les vidéos des Pokemon si ça vous intéresse, deux sur la caméra avec un Tritox et un Bazoucan... Ainsi qu'une autre, sur mon iPok, qui devrait vous plaire aussi ! Un véritable combat Pokemon suivi d'une scène de romance... reprit-elle en sortant le cellulaire et en appuyant sur la touche Play, c'est beau, n'est-ce pas ?
— Oh oui du grand art !
— C'est moi la réalisatrice !
— Alors me permettrais-tu d'utiliser ton court-métrage pour le mettre sur mon site Internet ? C'est que l'autre vidéo de Tritox est bien aussi mais moins démonstrative dans ses attaques et donc moins utile pour mes recherches ! Mais je suppose qu'il y a des droits d'images ou je ne sais quoi ?
— Non pas besoin, les deux à l'écran, ils étaient acteurs le temps du film donc ils seront enchantés de savoir qu'ils seront diffusés en avant-première sur votre site !

Enchantés que le monde scientifique puisse les voir en train de s'embrasser. Si cela importait peu à la blonde, ce n'était sûrement pas le cas de Logan. Mais après tout, n'avait-il pas justement rompu avec sa copine, cette fameuse Ana ?
Salomé s'occupa de copier le fichier depuis son iPok vers celui du professeur. Retour à la case départ. Sauf qu'en plus de sa copie à elle, Euphorbe en possédait une, véritable bombe à retardement. Et cela, Logan l'ignorait.

— Ça sera sûrement en ligne à la rentrée, le temps que je me remette de mes blessures... Si je retourne de suite au travail, ma femme va me tuer, haha ! Des projets futurs artistiques que tu aimerais faire, sinon ? Vu qu'aux dires de ton partenaire, tu n'as pas la fibre scientifique et c'est bien dommage...

Qu'est-ce que Logan avait bien pu aller raconter à Euphorbe ? Salomé plissa ses sourcils avant de se reprendre, un sourire sur les lèvres. Oh niveau artistique, elle allait être servie à la rentrée !

— Je crois que je vais laisser la réalisation de côté pour m'essayer sur le devant de la scène, se fit-elle mystérieuse, briller devant les autres, me laisser aller à l'impro ou à quelque chose de bien préparé, je sais pas encore...
— Oh une future Performer alors ! Je vois, je vois...

Non, il ne voyait rien du tout. Le rôle qu'elle souhaitait jouer, c'était ni plus ni moins qu'elle-même tentant de ruiner un peu plus la réputation de Logan. Elle avait déjà si bien commencé, pourquoi s'arrêter en si bon chemin ? Si elle avait fini par convaincre Lucile de son innocence et de son statut de victime, alors elle pouvait faire de même avec l'importe qui. Prochain public à conquérir : celui de la Pokemon Comunity. Un public bien plus exigeant qui ne se laisserait pas seulement séduire par quelques larmes et cris. Il fallait du grand spectacle.

Après quelques derniers bavardages qui ne méritent pas d'être retransmis ici pour la pauvreté de leur contenu et de leur intérêt, Salomé salua une dernière fois le professeur avant de quitter sa chambre et de se diriger vers l'ascenseur. L'heure de partir totalement.
Il y avait toujours ce titre de livre qui l'obsédait dans sa tête. Retour au point de départ avec son Picassaut.
Maintenant, à la simple vision de Pimprenelle sortant de la cabine pour retrouver son époux, elle se rappela. La scientifique lui accorda un sourire, s'arrêtant devant elle, attendant qu'elle prenne la parole quant à sa décision de faire participer son starter retardé mental à l'expérience dont elle lui avait vaguement parlé.
Mais elle se souvenait de la fin du roman avec ce fameux Ratata utilisé en cobaye. Elle se souvenait des larmes versées face à ce final qui l'avait laissée sans voix. Elle eut un regard pour son Picassaut, innocent et inconscient qu'il était de sa condition de retardé mental.

— Professeur ! J'ai réfléchi à votre proposition pour mon starter... Et je crois pas vouloir le mêler à tout ça...
— C'est comme tu veux ! Allez, au revoir et encore merci à toi et ton ami de vous êtres portés volontaires pour les excentricités de mon mari !

Le nom lui était revenu. Il paraissait être inscrit en lettres de feu sur le front de son Picassaut.
Parce que les traditions étaient faîtes pour être changées. Parce que même si sa famille avait décidé de ne jamais nommer le moindre Pokemon, elle restait libre de faire ses propres choix. Parce qu'elle l'avait décidé, tout simplement.

Il n'y aurait pas de fleurs pour Algernon dans son histoire à elle.

L'air frais de l'extérieur l'arracha à ses pensées nouvelles. Elle portait désormais un regard différent sur son starter fraîchement baptisé. Rien d'autre n'aurait pu lui convenir, elle le savait. Dommage que la voix rauque de Logan vienne briser la beauté de cet instant. Elle eut un soupir avant de se retourner vers lui. Il souhaitait des réponses. Très bien.

— Tu as de la chance, beaucoup de chance, tu sais ? Si tu avais tenté le quart de ce que tu m'as fait à quelqu'un d'autre de chez moi, tu aurais eu droit à une malédiction gitane bien de chez nous. Imagine te mordre la langue à chaque fois que tu insultes quelqu'un. Imagine te blesser alors que c'était un autre que tu souhaitais atteindre. Imagine ta main te brûler dès que tu souhaites toucher le corps d'une fille, énuméra la petite d'une voix froide, et encore, je suis sûre que ça aurait été bien plus inventif... Alors à côté, ce que je t'ai fait, c'est un juste châtiment, non ? Tu te souviens de ce que je t'ai dit ? Que j'allais ruiner ta réputation à Lansat ? Tu croyais vraiment que c'était des paroles en l'air ? Ce sera ma malédiction de moi à toi.

Ne jamais provoquer une gitane. Jamais.
Même si la petite n'avait aucun don pour jeter des sorts quelconques, même si c'était là réservé à une élite souvent discréditée qui prêtait plus à rire qu'à craindre par le reste de la population, cela restait sérieux dans la communauté des gens du voyage.
Maintenant, elle avait la ferme intention de mettre à exécution ce qu'elle avait déjà débuté à préparer. Lucile n'était qu'une goutte d'eau dans l'océan.
Pouvons-nous commencer ?

_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_731_SL[Mission] Euphorbe d'un jour 9300065cql[Mission] Euphorbe d'un jour Rm8b[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_215_XY[Mission] Euphorbe d'un jour U96v[Mission] Euphorbe d'un jour 1560881474-miniature-leviator-2-0[Mission] Euphorbe d'un jour 1564356350-farfuret[Mission] Euphorbe d'un jour Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Logan C. Alduin
Logan C. Alduin
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17
Niveau : 58
Jetons : 4775
Points d'Expériences : 2042
Scientifique Chercheur Pokemon
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mer 30 Aoû - 19:43
[Mission]

Euphorbe d'un jour


Salomé Cobal




-Si tu fais ça je te garantis que tu prendre très cher de ma part. -Je jour là tu baisseras d'un ton avec tes aînés. Tu sais que c'est un accident et que j'ai pas fait exprès. La baffe par contre tu l'a méritée amplement. Continue donc à maudire les gens mais je serais toujours non loin de toi pour trouver une preuve que tu mens. T'en fait pas, ma réputation j'en ai rien à foutre. Par contre j'espère que tu tiens pas à tes os.

Alors que je m'apprêtais à la baffer deux énormes gorille m'attrapent et me foutent dans une voiture avant que celle-ci ne démarre. Je les regarde avant de voir Lucile. Ce sont ses gardes du corps ??? La vache, je sais qu'il y en à toujours proche d'elle mais là les voir en actions c'est autre chose surtout si c'est moi la cible. Mais pourquoi ils sont pas intervenus avant au volcan ??

-Faut qu'on parle Logan, depuis quand t'es devenu accroc comme ça aux corps des jeunes filles sans défense ? Comment ça t'a pris l'envie de faire ses choses horribles que t'as faîtes aujourd'hui à Salomé ? Et t'as pensé à Ana ?


-Lucile je suis pas un violeur ok ?! Je te l'ai déjà dit j'ai accidentellement touché ses fesses et je l'ai baffé avant car elle voulait qu'on te laisse au Tritox quand je t'ai sauvé. Tu crois pas qui je la voulais elle je t'aurais laisser derrière en sécurité et je m'en serai occuper en bonne et dû forme ?! Pense avec ta tête pour une fois. En plus je suis en break avec Ana et tu sais pertinemment que je lui ferais pas un coup comme ça. En plus elle veut faire passer son mensonge dans toute l'académie pour détruire ma réputation.

-Ah, euh, oui. Mais je ne crois encore qu'a moitié à ton histoire. Tu descends là.

Les deux gardes du corps me sortent dehors avant que Lucille ne passe sa tête par la fenêtre.

-Evite de me reparler d'ici un bout de temps. Pour l'ancien amour que je te portais je ne dirais rien à nos parents. Et pour notre ancienne amitié je te laisse une chance de changer. Rappelle moi quand ce sera fait et ne t'avise même pas de m'envoyer un message. Chauffeur en route.

-Lucille attend... Et merde !!


Sa voiture avance et me laisse en plan devant la maison de Tim. J'ai besoin de taper, de casser des choses. Tant pis je vais taper Toméo, lui aussi me tape sur les nerfs.

Compte PNJ
Compte PNJ
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 12037
PNJs
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   Mer 13 Sep - 15:09
Modération Mission Salomé

Appréciation
Arceus que c’est agréable de lire un perso peste comme Salomé ! C’est vraiment bien écrit et amené en plus donc chapo bas ! Salomé qui redouble de vilaineries et de fourberies pour pourrir Logan c’est très amusant ! (CE DRAMA OLALALA) Sans parler donc de tout l’aspect relation entre Logan et Salomé qui est très bien géré, j’aime beaucoup comment est amené la mission, moyen pour Salomé de découvrir les spécialités et savoir si ça lui convient, c’est exploité d’une manière très originale, bravo !
■■■■□ - Quatre étoiles, c'est génial ! Vous vous êtes vraiment appliqués et montrés originaux dans l'écriture et dans le déroulement ! Vous recevez 160 jetons, 40 expérience supplémentaire et un Cristal Z de ton choix !


Modération Mission Logan

Appréciation
Logan Logan Logan. Ou comme le dit Salomé, Crétin Crétin Crétin. J’aurais presque de la peine pour lui. Il se fait mener par le bout du nez par Salomé et a simplement aucun moyen de répondre … Les interactions entre lui et Salomé et lui et Lucille (même si j’avoue que j’ai été surprise, elle sort un peu du chapeau magique des effets spéciaux, il aurait été plus intéressant de l’intégrer de base à la mission, la justification de son arrivée est un peu bancale à mes yeux) sont terriblement amusante. Les combats sont relativement bien décrits mais wow, Logan prend des sacrés risques xD En tout cas, c’est une mission intéressante, bravo ! (Attention aux quelques fautes d’orthographe et de syntaxe)
■■■□□ - Trois étoiles : c'est bien ! Rien à redire si ce n'est que vous pouvez quand même faire mieux, montrez vous plus originaux, étoffez vos rps ! Explorez la mission jusque dans ses moindres recoins ! Vous recevez 100 jetons, 20 expérience supplémentaire et une Spectrozélite.


Modération Mission Commun

Alors là, si je m’attendais à un tel niveau de haine ! C’est juste kiffant à lire, j’adore ce genre de lien et c’était plus que satisfaisant aha ! Hâte de voir Salomé se lancer dans son plus grand rôle (et qui sait, peut-être qu’elle renouera avec ses talents de réalisatrice !) et pourrir la réput de Logan ! Merci pour ce bon moment de bitchage !


_________________
[Mission] Euphorbe d'un jour 7z5c
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [Mission] Euphorbe d'un jour   
[Mission] Euphorbe d'un jour
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :