Partagez | .
(mission scientifique) quel est ton nom ? | luce
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 2805
Points d'Expériences : 921

MessageSujet: (mission scientifique) quel est ton nom ? | luce   Jeu 10 Aoû - 23:45





(mission scientifique) quel est ton nom ?

Dès l’instant où Sirius avait lu l’annonce pour cette mission, il n’avait pas put s’empêcher d’y postuler. Il n’avait pas vraiment pensé aux conséquences. Il était fichu au moment où il avait lu « pluie d’étoiles filantes ». Oh, bien sur, il aurait put l’observer depuis son logement à Ohana mais ça n’avait pas le même charme. Pour avoir grandit à deux pas d’un observatoire, pour avoir put y passer les plus belles nuits de sa vie, il savait bien que le charme ne serait pas entier si il était trop proche d’une ville aux fortes lumières. Alors il avait postulé. Pour mieux voir les étoiles qu’il aimait tant. On parlait de la plus grande pluie d’étoiles filantes du siècle ! Comment pouvait-il louper cela ? Alors il avait foncé. Tête baissé.

(Dans le piège.)

Comme avant chaque mission, il s’y était préparé avec soin. Il avait des recherches et s’était documenté au maximum sur les Metenos, ces petits pokemons qu’on lui demanderai d’observer. De ce qu’il savait, il aurait un binôme qu’il devait retrouver aujourd’hui, au pied du Mont Hokulani, pour prendre le Noadkoko bus  de 18h. Ils arriveraient au sommet vers 18h30 et là ils seraient pris en charge par un astronome qui leur expliquerai en détail leur mission avant d’être lâchés sur les pentes du mont avec pour mission d’observer le rassemblement de Meteno. On attendait pas spécialement grand-chose d’eux. Des observations basiques, des jolis dessins, des remarques, aussi Sirius ne se faisait pas énormément de soucis pour remplir la mission. Sur le papier ça avait l’air compliqué, dans la réalité, c’était un échange de bons procédés. L’Observatoire avait son quota de stagiaires et eux une jolie ligne sur leurs CV.

Aussi, Sirius ne s’en faisait pas. Ça allait une agréable soirée avec 90 % de plaisir le nez dans les étoiles et 10 % de travail à faire des observations banales et bateaux. Il s’était pas fait incroyablement beau pour l’occasion. Le strict minimum en réalité. Ses lunettes sur le nez, il portait un t-shir noir près du corps sur un slim lui aussi noir. C’était l’idéal pour se fondre dans la nuit et s’approcher au plus prêt des pokemons sans les effrayer. Il avait accompagné le tout d’un petit sac à dos avec un en-cas, une boisson, une lampe torche, un pull fin (noir lui aussi), un carnet et un nécessaire d’écriture.

Il avait fait dans la journée le trajet jusqu’à Malié sur l’île d’Ula-Ula et en avait profité pour faire un peu de shopping et de tourisme dans la ville en entendant l’heure du départ. La ville était jolie et très différente d’Ohana où il résidait. (Pour être franc, il résidait à vingt minutes d’Ohana mais c’était plus simple directement Ohana.) C’était un truc qu’il trouvait Ecremeuhment cool à Alola, outre le service de bateau terriblement efficace. Les différences entre les îles voir même entre les villes d’une même île. Il avait vraiment l’impression de voyager. C’était terriblement plaisant et il s’amusait à imaginer à quoi ressemblerait la prochaine île.

Dix-huit heure approchait rapidement, et Sirius déposa ses achats du jour (notamment ce marcel très flashy à l’effigie du Professeur Chen qu’il adorait) à la consigne du Centre Pokemon de Malié et se dirigea, sa starter sur l’épaule vers l’arrêt de bus. Alola le dépaysait vraiment. Il avait certes grandit sur une île où tout le monde se connaissait (et surtout, le connaissait), à Alola et sur ses îles, c’était pas la même sorte de familiarité. C’était une gentillesse profonde qui poussait les habitants à lui offrir de grands sourires et à lui jeter des bonjours à la volée. Alors tout joyeux, il répondait et s’offrit même le luxe d’acheter deux masalada, un pour lui et un pour Adara. Sur la route dix, là où se trouvait l’arrêt de bus, c’était la même chose. Grands sourires et salutations des voyageurs. Ça lui faisait un bien fou.

En arrivant à l’arrêt, il y avait un immense sourire niais sur son visage. La soirée s’annonçait vraiment bien. Il exclama sa joie de découvrir sa partenaire d’expédition avec force. « LUUUUUUUUUUUUUUUUUCE ! MON PETIT CHOUUUUUU ! Je suis tellement trop méga content que cette mission soit avec toiii !! Ça va être tellement génial et en plus avec toi ! Je pourrais pas avoir une meilleure bonne étoile ! » Finger guns. « T’as compris ? Bonne étoile, pluie d’étoiles filantes … Bref ! Alors ce début de vacances ? Tu loges où ? Avec qui ? Perso, je suis avec Lyra et Elio dans un ranch à Ohana avec un papy absolument adorable que j’adore, genre je veux l’adopter mais ça marche pas comme ça. C’est vraiment super dommageeeeee. » Excité le Sirius ? C’était un euphémisme. Il sautillait presque en agitant son grand corps devant la petite archéologue.

Avant qu’elle ne puisse lui répondre le bus arriva et le klaxonna. Comment dire qu’il s’était débrouillé pour se mettre au plein milieu de la route et qu’il n’avait absolument pas remarqué jusque là ? Ah bah, comme ça du coup. Ahum. Ils montèrent donc dans le bus, remplit pour la majorité de scientifiques qui travailleraient sans aucun doute sur le spectacle de ce soir. Sirius s’excusa au près du conducteur avant d’aller s’asseoir à coté de Luce. L’avantage avec sa grande taille était que même sans être coté fenêtre il avait une super vue sur la montagne. Tout en écoutant les réponses de Luce et en discutant avec elle, il s’intéressa au joli panorama. Le mont Hokukani surplombait toute l’île et selon le coté sur lequel ils se trouvaient ils pouvaient voir les différentes villes qui s’illuminaient doucement alors que le crépuscule approchait. C’était vraiment superbe. Les couleurs dorées du ciel qui se fondaient dans le vert de l’île et le bleu de la mer. Pourtant, malgré cette splendeur, il n’attendait qu’une seule chose. S’allonger sur un penchant du mont et profiter de la nuit d’étoiles filantes. Il pouvait déjà imaginer les étoiles qu’il aimait tant éclairer le ciel. Il voyait déjà les constellations qu’il connaissait par cœur se dessiner sur leur toile noire. Il voyait ces morceaux de comète fendre le ciel. C’était la plus jolie pluie du monde. Il avait si hâte. Peu importait le nombre fois où il perdait son regard dans le ciel, il savait qu’il serait toujours aussi émerveillé par la beauté à l’état brute. C’était quelque chose de si certain, de si ancré, de si merveilleux. Il ne pouvait pas en douter et il n’en douterait probablement jamais.  


_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
(mission scientifique) quel est ton nom ? | luce
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: le reste du monde :: Vacances d'été 2017 - Alola :: Autres îles d'Alola :: Ula-Ula-