Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}
Tomeo Chayton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 406
Points d'Expériences : 195
Todresseur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Jeu 17 Aoû - 11:54
Piou, pourquoi?!


Le soleil pointe à l'horizon, nimbant le ciel nocturne d'une teinte de feu. Il est à peine cinq heure du matin. Mais je ne sais dormir. Allongé sur le canapé, dans la petite pièce qu'est le salon de Tim et Lyli, le jeune couple qui a choisi de nous accueillir mes colocataires et moi durant nos vacances d'été sur Akala. Piou, dans mes bras dort profondément, s'agitant parfois dans son sommeil de plomb. Je le couve d'un regard attendrit. Je me rappelle qu'il arrivait parfois à ma jeune sœur de rêver ainsi dans mes bras, lorsque l'hiver cognait plus dur qu'habituellement. Mon poussifeu me la rappelle beaucoup, à chaque instant. Après un long, très long moment à attendre l'arrivée de Morphée, j'abandonne. Faisant tout mon possible pour ne pas réveiller mon petit pokemon, je me lève pour m'asseoir. Il gigote un peu, mais se rendort vite. Je souris.
Ajustant l'oreiller sous sa petite tête orangée, je descend de notre "lit" de fortune et attrape mon jean, ma sacoche et une pomme qui traîne sur le plan de travail. Avec douceur, j'ouvre la fine porte qui me barre la sortie. Mais elle grince un peu, et il n'en faut pas beaucoup plus à Piou pour bondir sur ses pattes, les yeux grand ouverts alors que cinq seconde avant, il dormait profondément. Il me regarde, indigné que je parte sans lui. Je hausse les épaules en guise d'excuse et l'invite à me rejoindre d'un vague signe de la main. Il ne se fait pas prier et me rejoins en quelques pas. Alors je le laisse sortir avant de le suivre en refermant la porte le plus silencieusement possible.
Parés pour une promenade pour le moins matinale, Poussifeu et moi nous avançons dans la rue tels des fantominus. Il doit être cinq heure du matin mais, complètements éveillés, mon pokemon et moi nous promenons dans la rue comme si tout est normal. La matinée est fraîche. Ça fait du bien. Je ne me suis pas encore accoutumé à la chaleur étouffante du coin.
Une voiture passe sur la route, nous frôlant tout juste. Le conducteur crie, je lui répond d'un vague geste de la main. Piou, plus énergique, piaille comme une mégère, courant presque après la voiture. Je réprime un sourire et des larmes tout à la fois. Erilys aurait réagit exactement pareil. Je reprend ma ballade bien tranquillement. Piou est encore énervé à cause de la voiture. Je souris, finalement.
Quelques heures plus tard, nous voilà bien installés à l'ombre d'une épaisse forêt. La Jungle Sombrefeuille. Je somnole, appuyé contre une pierre rendue confortable par la mousse, observant les pokemons environnants. A force de me voir, ils se sont habitués à ma présence et agissent comme si j'étais invisible. Piou s'amuse bien, à suivre une jolie petite croquine pour qui il a eu le coup de foudre. Il la suit, lui attrape des baies, lui cueille des fleurs... Il commence à s'éloigner un peu de moi. J'ose espérer qu'il ne se perdra pas dans les bois. De toute manière je suis à l'entrée de la forêt, il n'aura qu'à suivre les indications qui y mènent.
Une heure après, après ma micro-sieste, après la peine de cœur de Piou - il s'est pris un râteau monumental - après mon extraordinaire anaphore en après, je commençait à avoir faim. Je me lève mon doux rocher et me met en quête d'un buisson de baie. Piou est quelque part dans la forêt, en quête d'un nouvel ami ou d'une nouvelle bêtise à mon avis. Je fini par trouver le fruit de mes recherches. Un magnifique arbre plein de magnifiques baies roses brillantes. J'en cueille une pour calmer mon estomac. Miam ! Elle est merveilleusement sucrée et juteuse. J'en prend quelques autres pour retourner à mon rocher. C'est alors que je fais une malheureuse découverte. Là où j'étais installé il y a cinq minutes à peine, Poussifeu avait ramené une... Une fille !

ft. Salomé

_________________
 
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24376
Points d'Expériences : 1822
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Sam 19 Aoû - 0:11

La nuit enveloppait la jeune fille d'un lourd et épais voile de satin. Les étoiles paraissaient plus belles que jamais, et la lune brillait d'une lueur méconnaissable, aussi ronde et belle que lorsque Salomé posait ses yeux sur elle, des années auparavant. Cette ambiance encline à l'occulte et au mysticisme lui rappelait son arrière-grand-mère qui, où qu'elle soit, devait être à son tour sortie pour observer les astres nocturnes. La nuit avait toujours été le moment préféré de Granny, ainsi que des gitans de manière générale. C'était une fois le soleil couché que la fête pouvait débuter, les feux de joie allumés, les danses enflammées le long des accords de guitares plus ou moins bien accordées. La rousse se souvenait avoir souvent dansé entre les braises incandescentes, sautillant entre les éclats de gerbes brûlants, les narguant presque. Mais tout cela appartenait au passé. Elle aurait mieux fait de rentrer car l’heure se trouvait déjà bien avancée mais peu importait à la famille de Aelita si elle rentrait dormir ou non. Encore moins à Hope qui ne lui accordait que de rares mots par politesse, un schisme s'était produit entre elles depuis le match du quidditch. Sûrement l'attitude désinvolte de la gitane n'était-elle pas au goût de la Pyroli qui s'était retrouvée impuissante à voir son équipe se faire malmener par les Givrali pendant les trois-quart de la rencontre.

Alors Salomé errait entre les arbres, nymphe à sa manière. Elle renouait avec ses racines et ses habitudes, foulant le sol verdoyant de mousse depuis ses pieds nus. Elle savait qu'à la nuit, de drôles de créatures sortaient pour mieux vivre loin des prédateurs. Des minuscules aux plus imposants, Salomé avait l'intention d'ouvrir l’œil, et le bon. Perché sur son épaule, comme souvent, le Picassaut somnolait. Le sommeil l'avait pris de court, le fauchant de par son jeune âge sans que lui ne puisse y opposer la moindre résistance. Seul le doux sifflement de sa dresseuse le maintenait éveillé, à mi-chemin entre une transe profonde et un sommeil sans rêves. Il ouvrait les yeux parfois, pour les refermer aussitôt, luttant contre lui-même avec la hargne du désespoir. Si son starter n'était pas nocturne, Salomé, elle, ne se privait pas des beautés de la nuit. Seule sa Plumeline manquait à l'appel. La pauvre passait son temps entre dépression et rébellion, refusant toute autorité de la part de la fille de son ancienne dresseuse. Salomé n'était pas Mélie, et le double type le lui rappelait à chaque instant qu'elles passaient ensemble.

Soudain, d'entre les bruyères et les fougères, un drôle d'oiseau sans ailes s'échappa pour venir à sa rencontre. La rouquine reconnut sans mal un Poussifeu, lui rappelant alors son combat d'il y a quelques semaines encore contre ces deux garçons et leurs starters, l'un d'eux possédant un Pokemon identique à celui qui lui faisait face. Elle s'agenouilla face à lui pour tenter de se mettre à sa hauteur. Elle ignorait si celui-ci était sauvage ou apprivoisé mais qui pourrait être assez fou pour errer loin de son Pokemon à une heure pareille ? Salomé avait beau jouer les noctambules, son starter restait solidement accroché aux plis de ses vêtements, ses serres lui marquant un peu plus la peau à chaque instant.

— Coucou toi, tu t'es perdu ? Hey ! Attends !

Trop tard. Le Pokemon avait déjà filé du haut de ses deux pattes. Malgré son petit gabarit, le type Feu était rapide, sautillant sur place et prenant appui sur ses pattes fines et délicates pour avancer. Tout paraissait n'être que jeu à ses yeux. Salomé s'élança pour le rattraper, l'élan réveilla brutalement son starter qui piaffa de mécontentement. Désolée la Belle au Bois, mais la sieste sera pour plus tard. La demoiselle n'eut aucun mal à suivre son rythme jusqu'à finalement déboucher face à un jeune homme à la peau hâlée et aux plumes nichées dans les cheveux. Il avait une bien drôle d'allure. À la vue de son teint, la petite se demandait si lui était natif d'Alola. Cela lui paraissait crédible. Ses cheveux blancs lui donnaient un air albinos que ses yeux démentaient toutefois. Il paraissait heureux de revoir le Poussifeu mais surpris de la voir, elle.

— Bonsoir, c'est ton Pokemon, n'est-ce pas ? J'ai cru qu'il s'était égaré alors je l'ai suivi... Mais il faut croire que j'avais tort... Même si ça ne me regarde pas, tu devrais éviter de le laisser aller en milieu hostile en pleine nuit sans surveillance... On sait jamais ce qui peut se passer.

Parce que oui, cela restait une jungle terrifiante bien que pour l'heure, rien n'arrivait. Tout paraissait même calme, seuls les hululements des Hoothoot et des Noarfang se perdaient dans les tréfonds de la nuit, telle une douce mélopée qui résonnaient à leurs oreilles à la manière d'une berceuse. Salomé prit place non loin de lui, avisant une souche au sol qui lui paraissait bien plus confortable que le siège de pierre du garçon.

Son starter ouvrit totalement les yeux, apercevant le Pokemon du garçon dans son champ de vision. À son tour, ce Poussifeu lui rappelait des souvenirs encore vifs d'affrontement contre un adversaire identique. L'oiseau s'éleva et étendit ses ailes tout en pestant et crachant pour intimider au mieux son adversaire dépourvu d'ailes. L'attitude défensive de son starter étira un sourire à sa dresseuse.

— Désolée si mon Pokemon a insulté le tien dans sa langue... C'est qu'il a eu une mauvaise aventure avec un Poussifeu y a pas si longtemps alors forcément, il réagit comme il peut... Mais je ne pense pas que mon Picassaut représente une réelle menace, c'est même tout le contraire.


Son starter n'avait pas brillé par ses exploits lors de son combat Pokemon. Peut-être sa dresseuse y était-elle pour beaucoup, elle n'avait pas su le guider au mieux, le laissant livré à lui-même pour le choix des attaques, l'indécision et le flou des ordres avaient même poussé le volatile à attaquer directement les dresseurs plutôt que leurs Pokemon. Une technique comme une autre qui n'avait pas réellement porté ses fruits.

_________________
Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_731_SLPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 9300065cqlPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Rm8bPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_215_XYPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} U96vPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1560881474-miniature-leviator-2-0Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1564356350-farfuretPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Tomeo Chayton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 406
Points d'Expériences : 195
Todresseur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Jeu 24 Aoû - 15:28
Piou, pourquoi?!



Je n'ai aucun conseil à recevoir de ta part.

Hmm, je sais. Je n'ai jamais été très galant. En même temps dès que la jeune fille est arrivée devant moi elle a commencé par me sermonner. Mon pokemon est un pokemon libre. Je n'ai aucune raison de le garder tel un enfant près de moi en permanence, tout deux nous savons nous défendre ! Sur la défensive, je pose les baies que j'ai récoltés il y a quoi... Cinq minutes? Piou se frotte à moi, quémandant un peu d'attention. Quand je me tourne vers lui, mon regard le dissuade de m 'embêter plus. Désolé Piou, fallait pas ramener une fille ici ! Comme s'inviter dans ma bulle de tranquillité ne suffisait pas à l'adolescente, elle est presque à s'installer. Voyant qu'elle approche d'une souche non loin, je soupire.

Vas-y, installe toi, fait comme chez toi...

Tant qu'on y est, rajoutais-je silencieusement. Il faut dire que même si la fille semble très jolie, sa présence ne m'enchante guère. Le pokemon sur son épaule, un picassaut si je ne me trompe pas, s'énerve à la vue de mon poussifeu qui riposte aussitôt avec un piaillement de défi, gonflant ses plumes pour paraître plus intimidant. Je siffle à son intention, puis il se calme immédiatement, encore à cran. La dresseuse s'excuse à la place du pokemon oiseau, alors je lui répond d'un vague signe de la main, signe que je m'en fout. Je m'assoit sur ma pierre moussue et Piou en profite aussitôt pour se poser sur mes genoux. Je le caresse distraitement en observant mon interlocutrice.
Elle a l'air jeune, plus que moi en tout cas. Sa chevelure de flamme qui descend à ses frêles épaules me rappelle la crinière ardente d'un galopa. Faut dire que c'est pas un pokemon que j’apprécie particulièrement, donc ça me met pas en confiance.  Pour qu'elle ne pense pas que je la "mate", je lève la tête et me décide à lui demander d'un ton peut être un peu brusque

Tu compte squatter longtemps mon coin tranquille ou...

Je ne peux pas finir, Piou me donne un gros coup de bec avant que je ne puisse finir. Je le regarde, il semble énervé que je parle ainsi à une fille. Je soupire et reprend

Tu veux une baie?

Je lui dit ça en lui tendant une jolie petite baie ronde et brillante de sucre. Piou est satisfait de mon attitude. Piou, je te retiens. C'est moi le dresseur, pas toi.

ft. Salomé

_________________
 
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24376
Points d'Expériences : 1822
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Ven 25 Aoû - 21:03

Il avait beau faire chaud en cette nuit typique d'Alola, l'atmosphère n'en était pas moins glaciale. Merci le jeune inconnu qui paraissait prêt à mordre au moindre mouvement brusque. Pour l'heure, il se contentait seulement de grogner aussi Salomé ne répondit-elle pas, ravalant sa fierté pour contempler les étoiles qui étaient particulièrement belles aujourd'hui. Sûr que son arrière-grand-mère aurait su en apprécier la beauté. Sûr qu'elle aurait su aussi faire abstraction du gamin insolent qui paraissait bien déterminé à la mettre hors de ses gonds. Malheureusement, Salomé n'était pas Granny. Elle était loin d'égaler sa sagesse et son calme apparent. La petite se força à prendre une longue inspiration suivie de deux courtes expirations.

— Je sais pas si c'est le changement de lune qui te fait être si désagréable mais cette forêt est à tout le monde, tu sais ? Y compris « ton » coin !

Légère boutade derrière laquelle un trait de vérité se dissimulait. La demoiselle s'étira, prenant un peu plus ses aises tout en posant un regard complice sur son starter. Ce dernier s'était finalement désintéressé du Pokemon de l'autre qui s'était gonflé de plumes. Il était bien plus mignon lorsqu'il n'était pas en colère, c'était un fait.

Le garçon lui tendit une baie. La Givrali posa un regard suspect dessus avant de finalement l'accepter, main tendue. Ses prunelles glissèrent vers le Poussifeu, nul doute que c'était là un revirement de comportement dû au type Feu. Elle ne savait plus si elle devait remercier le dresseur ou son Pokemon.

— Merci, fit-elle finalement sans préciser le destinataire véritable, tu vois que c'est pas compliqué de se montrer aimable ! Prochaine étape : apprendre à sourire !

Il ne lui fallut pas longtemps pour se rendre compte que le garçon n'était pas prêt pour cette fameuse seconde étape. C'était même tout le contraire. Un masque maussade et de mécontentement se lisait sur son faciès. Salomé, elle, rayonnait de mille feux, un sourire en coin en bord des lèvres comme souvent lorsqu'elle usait du sarcasme ou de l'ironie, ses armes fétiches. Mais le garçon paraissait bien indifférent à tout cela.

— Mais si vraiment tu veux que je te laisse en tête à tête avec ton Poussifeu, dis-le et je m'en irai. Après tout, je suis venue avant tout parce que je m'inquiétais pour lui, pas pour toi.

Et c'était la plus profonde vérité. Si cet oiseau n'était pas venu la chercher, elle ne l'aurait pas suivi pour s'assurer que lui allait bien. Maintenant elle se faisait engueuler en guise de remerciements. Merci bien. La nuit promettait d'être encore longue et belle, elle pouvait toujours en profiter depuis un autre point d'observation. Loin de toutes ondes négatives qui empiétaient sur son esprit.

La petite plongea ses mains dans la baie juteuse pour la déchirer et en donner un morceau au Pokemon de l'autre. Lui était bien plus sympathique que son dresseur, à se demander pourquoi ces deux-là étaient ensemble. Un bref rappel à l'ordre de son starter lui indiqua qu'il lui fallait le nourrir à son tour. Pour une fois qu'il quémandait des baies de son plein gré plutôt que des cailloux, elle n'allait pas se gêner. Elle se doutait bien que c'était la jalousie qui animait le désir de nourriture de son Picassaut, et rien d'autre.

— J'espère juste que tu es plus gentil avec lui que tu ne l'es avec moi, soupira-t-elle en gardant les yeux rivés vers le Poussifeu, c'est qu'il n'a rien fait pour mériter tes sautes d'humeur, lui.

Parce que les Pokemon n'étaient pas des objets sur lesquels il faisait bon se défouler lorsque c'était nécessaire. S'il y avait bien une chose que Salomé avait appris depuis qu'elle grandissait, c'était celle-là. Et quels plus grands fervents défenseurs de ces derniers que son propre peuple, préférant leur laisser la liberté plutôt que de les capturer ?

_________________
Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_731_SLPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 9300065cqlPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Rm8bPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_215_XYPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} U96vPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1560881474-miniature-leviator-2-0Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1564356350-farfuretPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Tomeo Chayton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 406
Points d'Expériences : 195
Todresseur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Sam 26 Aoû - 10:54
Piou, pourquoi ?!


Je vois bien qu'elle perd son calme. Moi perso j'en ai juste rien à faire de cette gamine. Piou par contre semble ne pas trop aimer la tension qui règne au-dessus de nous. Soudain, elle s'énerve, me précisant que la forêt est à tout le monde. Mon Poussifeu hoche vivement la tête. C'est quoi son problème sérieux ?! Lorsqu'elle prend la baie, elle en reste tout aussi agaçante avec ses sarcasmes. Je lui souris sur la même ironie, puis je baisse la tête vers Piou. Il me griffe la peau de ses petites pattes pour me signifier que mon comportement est mauvais. Je n'en peux plus et lui chuchote pour que la jeune fille ne m'entende pas

Ecoute Piou. Si tu arrête pas immédiatement tes enfantillages je te remet en pokeball. C'est bien clair?!

Furieux, le pokemon poussin descend de mes genoux et se rapproche de la petite pour quémander des câlins. Je soupire. La soirée s'annonce drôlement longue. Elle me dit pouvoir partir si je le veux. Un regard à Poussifeu me fais soupirer de nouveau. Je lui réponds, une voix moins sèche qu'à l'accoutumée

Pff non pas besoin. Tu peux rester, si ça te plaît. De toute manière mon pokemon à l'air de t'apprécier.

Je baisse la tête, guettant la réaction de mon petit incendie de pokemon. Je le vois hocher la tête en guise d'approbation. J'arrive pas à croire que j'ai dis ça. Je vois la fille, apparemment satisfaite elle aussi, tendre un morceau de sa baie à mon pokemon. Son propre oisillon pique une crise de jalousie. Je souris légérement de rire, puis j'entends la jeune fille soupirer. Je secoue la tête.

J'suis désolé, j'ai juste pas l'habitude de voir une petite fille arriver comme ça... Mais jamais au grand jamais je me défoulerais sur un pokemon...

Elle a l'air satisfaite de cette réponse. J'empoigne un autre fruit à côté de ma pierre et croque dedans avec appétit. Je vois un Mystherbe courrir à côté de nous avec un sourire, une Croquine le poursuivre en riant, je les observe quand une plume brûlante vient m'effleurer la main. C'est Piou. Avec un sourire je le prend dans mes bras, et me tourne vers la jeune fille.

Au fait, moi c'est Toméo. Tu es une de ces filles qui étudie à l'académie de Lansat, c'est bien ça?

ft. Salomé

_________________
 
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24376
Points d'Expériences : 1822
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Sam 2 Sep - 23:08

Il paraissait presque attendrissant avec son starter entre les mains. Au fond, peut-être n'était-il pas si méchant que cela ? Peut-être n'était-ce qu'une façade, un masque de plus pour se protéger du monde extérieur ? Salomé n'en savait rien et elle ignorait encore si elle désirait en savoir plus sur ce garçon. Peut-être la fatalité les amènerait-ils à se revoir, d'autant plus si, tout comme sa question le laissait présager, lui aussi était étudiant sur l'île de Lansat.

— Tu veux dire la Pokemon Community ? Si tu la connais de nom, ça signifie que toi-aussi tu étudies là-bas ? De toute façon, j'ai l’impression que toutes mes rencontres sont vouées à n'être que des étudiants de Lansat, même sur Alola, dit-elle avant tout en commentaire pour elle-même plutôt que pour le garçon, c'est bien ça.

Son regard parcourut le paysage environnant. Il n'y avait là rien de nouveau à se mettre sous l’œil. Aucun instant à figer à jamais. Rien que des arbres et de la végétation qui ondulait tout autour d'eux. Et dans sa main, un fragment de la baie offerte par Tomeo. Elle offrit le restant à son Picassaut, la faim ne la gagnait pas pour l'heure, elle avait déjà mangé tout à l'heure en compagnie de son hôte et son estomac était bien assez rempli comme ça. Elle eut un soupir, se rappelant ce qui l'avait poussée à partir pour cette école. Ou plutôt qui.

— Mais contrairement aux autres, je suis pas là parce que j'ai un but déjà bien établi en tête et que cette école est mon seul moyen pour y accéder... C'est même tout le contraire. Cette école, hormis détruire ce que j'avais déjà, je vois pas bien ce qu'elle peut m'apporter de plus. C'est mon père qui a choisi de m'envoyer là, pour que je puisse apprendre un métier, un vrai.

Parce que tirer les cartes, ce n'était pas assez bien pour lui.
Parce que la danse, c'était une passion et rien d'autre, difficile d'en vivre.
Parce que toutes ces raisons et mille autres qui bouillonnaient sans doute encore dans son cerveau.
Et parce qu'il l'avait choisi, tout simplement.

Comme elle aurait donné cher pour passer un été de plus en compagnie de tous les gitans ! Comme les voyages commençaient déjà à lui manquer ; de ceux qui commençaient sans jamais en connaître la fin, c'était l'aventure tous les jours. Le hasard décidait de leur avenir et c'était juste beau à vivre au quotidien.

— Mais je suppose que ça ne doit pas beaucoup te parler à toi. Parce que toi tu es sûrement trop préoccupé par cette souche d'arbre et ce caillou que tu essayes de défendre bec et ongles !

Les piques n'était jamais bien loin. Juste là, derrière un peu de mousse. Ou sous une branche. Et en Salomé. Toujours.
Elle n'oubliait pas la manière peu agréable qui avait fait office de bonsoir et d'accueil à sa venue dans ce lieu naturel. Elle n'oubliait jamais. C'était là un Seviper qui attendait le bon moment pour bondir et surgir et mordre enfin.

_________________
Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_731_SLPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 9300065cqlPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Rm8bPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_215_XYPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} U96vPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1560881474-miniature-leviator-2-0Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1564356350-farfuretPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Tomeo Chayton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 406
Points d'Expériences : 195
Todresseur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Dim 3 Sep - 23:54

Piou, pourquoi?!


Pff... De quoi elle se plaint, elle, tous les élèves de l'école sont envoyés à Akala pour les vacances ! En sentant mon agacement monter, Piou s'enerve un peu et serre son emprise sur mon poignet.
Pff... Pourquoi c'est à moi que ça arrive?!
Pour le bon plaisir de môssieur Poussifeu, je me contente de hocher la tête. Le vent commence à se lever, mais je ne frissonne même pas. Je remarque cependant que la petite n'a pas l'air de beaucoup apprécier de faire partie de cette Pokemon Community, parce que la voilà qui s'énerve.
Son père l'a envoyée de force sur Lansat. Malgré-moi, je souris. Je la comprends. C'est frustrant de se retrouver de force au milieu d'adolescents inconnus, dans une école inconnue avec des profs inconnus.
Cependant, son culot va bien loin parce qu'elle relance le débat de mon installation dans cette forêt. Je soupire et me lève, la dominant de taille, avant qu'elle n'en dise plu. Bien entendu ça ne plaît pas à mon pokemon qui se met à piailler, mais je le fait taire d'un regard.

Écoute gamine. Pour commencer calme toi, parce que j'en ai marre de t'entendre te plaindre. Tu ne t'imagine pas la moitié de ce que j'ai pu vivre !
Ma madre est morte noyée dans l'eau glaciale pour me sauver quand j'avais 12 ans, et ce à cause de ma petite amie !
Mon géniteur n'a rien trouvé de mieux à faire que de me virer de chez moi pour m'envoyer dans cette école pourrie,
et mon seul souvenir de ma vie d'avant c'est deux plumes qu'a trouvé ma petite soeur, soeur dont je n'ai aucune nouvelle depuis un mois !
Alors maintenant je te prierais de ranger ta rancune, je suis désolé pour tout à l'heure je te l'ai dit
.

Je ne me sent pas la force d'en dire plus. Ma rage à fait place à une grande tristesse que je n'arrive pas à caché. Je baisse la tête au souvenir de ces événements et je laisse les larmes noyer mon visage bronzé, n'arrivant pas a les retenir.
Mon starter, lui, se montre plus fort et vient se frotter à moi pour me réconforter. Je le prend dans mes bras et sèche mes larmes du dos de la main avant de plonger mon regard dans celui de la jeune fille, guettant sa réaction avant de terminer dans un souffle

N'oublie pas, profite de ce que tu as car il y a pire ailleurs.

Une pluie légère m'accompagne.
Je me rassoit, la tête entre les mains pour ne pas pleurer de nouveau. Piou fait ce qu'il peut pour me calmer, mais je ne réagis pas, alors il se dirige vers mon interlocutrice en lui lançant un regard désolé puis se colle à elle pour chercher de l'aide pour son dresseur. Il est bien mignon mon Piou, mais je pense qu'il a tort. Je n'ai besoin de l'aide de personne. Du moins... Je crois...

ft. Salomé


_________________
 
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24376
Points d'Expériences : 1822
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Mer 6 Sep - 23:50

Elle n'y comprenait rien.
Oh elle aurait peut-être dû se sentir en colère d'être ainsi rembarrée de la sorte mais entre le grand discours subit du garçon et ses larmes, elle n'avait pas compris. À quoi bon se mettre dans des états pareils ? Elle n'était pas stupide, elle savait bien qu'il y avait pire ailleurs. Alors quoi, fallait-il qu'eux deux se lancent dans un concours pour savoir lequel des deux avait eu la vie la plus merdique ou la plus à plaindre ?
Parfait.

— Je ne sais pas ce qui est le pire entre perdre sa mère définitivement à douze ans ou se faire abandonner par celle-ci dès sa naissance comme une vieille chaussette, c'est vrai.

Et encore, souvent, les chaussettes avaient au moins le mérite de fonctionner par paire. Salomé, elle, n'avait pas eu la chance d'hériter d'un frère ou d'une sœur sur lequel se reposer en temps voulu. Il y avait bien eu tous les gitans du clan mais ce n'était pas pareil, même si d'après leurs valeurs ils formaient tous une grande famille, cela n'avait rien à voir avec d'éventuels liens du sang comme avait pu connaître le dresseur du Poussifeu.

Et ce dernier qui s'agitait dans tous les sens, encore humide des larmes salées de Tomeo. Maintenant elle se devait de le réconforter et de le consoler juste parce qu'elle avait prononcé un élan de vérité ? Jolie mentalité. Son Picassaut avait déjà pris les devants, faisant comme à son habitude et effectuant des tours circulaires autour du crâne du garçon, comme à chaque fois qu'il tentait de communiquer avec autrui mais sans jamais vraiment y arriver.

— Sûr que je ne peux pas imaginer la moitié de ce que tu as pu vivre, ni même le quart, mais c'est pareil pour toi. Tu dis que je suis en train de me plaindre mais lequel de nous deux est en ce moment dans un état pitoyable ? Certainement pas moi. Si ta mère a donné sa vie pour toi, alors relève-toi et bats-toi ! Fais-lui honneur et rends-la fière ! Et ce n'est pas en versant des larmes que ta situation va s'arranger, déclara-t-elle finalement, tu as essayé d'écrire à ta sœur au moins avant de venir te plaindre de son silence ?

Elle se redressa. Elle était mal installée sur ce siège de fortune et le Poussifeu continuait de l'attirer vers son dresseur. En vain. Salomé n'avait jamais eu une grande affection par ceux qui se mettaient à pleurer sitôt le premier obstacle survenu, sans quoi elle aurait pu créer un lac grâce à ses larmes.

— Si tu ne fais pas un pas vers les autres, comment veux-tu qu'ils aient envie d'en faire un avec toi ? Reste donc avec ta mauvaise humeur, continue de t'en prendre aux autres comme ça, car si ce que tu souhaites c'est être isolé et haï par tous, c'est très bien, c'est exactement la marche à suivre, tu es sur le bon chemin.

Elle allait partir.
Le starter de Tomeo continuait de s'agiter dans tous les sens.
Elle siffla une première fois son starter respectif mais celui-ci paraissait décidé à continuer ses tours au dessus du crâne du garçon à la peau mate. Ce n'était pas la première fois qu'il lui faisait cela. Déjà lors de sa rencontre avec la connaissance de sa mère et de sa Plumeline, lui avait refusé de partir lorsque Salomé l'avait décidé. Et il avait eu bien raison. Maintenant, il recommençait.

Elle fit un pas vers le jeune homme, s'agenouillant à ses côtés pour être à sa hauteur et lui dire ce qu'elle souhaitait lui faire savoir, sans cris ni hurlements, sans murmures ni chuchotements :

— Ou alors tu peux relever la tête et voir à quel point ce monde est foutrement beau malgré ses imperfections, malgré les épreuves qu'il met sur notre chemin. Et accepter les mains tendues qui te sont adressées.

Elle joignit le geste à la parole, lui tendant un bras secourable, une main qui lui permettrait peut-être de l'arracher à ses propres démons. Il ne tenait qu'à Tomeo de choisir sa destinée désormais.

_________________
Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_731_SLPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 9300065cqlPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Rm8bPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_215_XYPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} U96vPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1560881474-miniature-leviator-2-0Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1564356350-farfuretPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Tomeo Chayton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 406
Points d'Expériences : 195
Todresseur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Sam 16 Sep - 11:37
Piou, pourquoi?!


J'ai pas signé pour ça ! Ok, d'accord, je me suis emporté. Parler de ma mère a pas été LA meilleure idée du siècle. Je sais bien que mon pauvre petit cœur ne s'en est pas encore remis. Surtout que ça fait genre... Trois ans? Ouais ça doit être ça, trois ans que je n'ai pas parlé à une fille. C'est pas ma faute, ok?! Bon. Revenons en à mon problème. La petite me fait remarquer que  perdre sa mère ou ne jamais l'avoir vue, on sait pas ce qu'est le pire.
Excuse moi mais quand tu as connu ta mère, c'est presque impossible de s'en remettre.
Mais bref.
Piou, je veux pas de ton aide ! Ni de l'aide de cette foutue gamine arrogante et de son piaf stupide qui  tournoie autour de moi. J'essaye de ravaler mes larmes, tentant de recouvrer une certaine dignité. Mais elle peux pas se taire, elle?! Elle veut que je me relève. Que je me batte. Je l'écoute intérieurement, mais ne lui montre pas et je me concentre tant bien que mal sur ma respiration pour trouver le calme. J'aurais bien aimé ne jamais avoir rencontré cette étudiante minable.
J'entends à sa voix qu'elle veut partir alors même que je commence à ranger ma tristesse. Ce serait tellement mieux si elle le faisait, la tranquillité et le vent frais viendraient à coup sûr m'apaiser. Elle siffle, Picassaut ne veut pas dégager. Je lève légèrement la tête, un geste invisible, mais qui me permet de voir ce qu'il se passe autour de moi. Je ne pleure plus à présent. Seule la colère brûlait en moi. Pourquoi? Je n'en sais rien. La petite à l' air vachement philosophique, mais elle à le mérite d'être encourageante. Elle tend le bras vers moi, comme une aide, un refuge. Je la regarde un instant, me demandant si elle est sérieuse, pensant qu'elle se fiche de moi... Et au fond, je croit que c'est juste une hésitation. Je ferme les yeux, essuie mes larmes du revers de la main...
Et attrape la sienne pour m'aider à me relever. Une fois debout, j'ai beau être plus grand qu'elle, je la vois comme une adulte. Je lui lance avec un petit sourire, léger

Il est énervant ton starter, non?

Puis je reporte mon attention sur Poussifeu. Il a l'air content de s'être montré utile... Mais je n'oublie pas qu'il a passé la soirée à me reprendre au moindre mot. Je te retient Poussifeu. Sans toi, rien de tout ça ne serait arrivé. Mais bon. On ne peux pas vraiment t'en vouloir. Tu me rappelle Erilys... Je me souviens de cette manie qu'elle avait de vouloir me présenter à la gente féminine. Elle voulait me faire polygame, alors que j'en avais absolument rien à foutre de ses amies.
J'observe le petit Picassaut. Lui aussi semble fier, installé sur son rocher. Rectification : MON rocher ! Lui par contre j'espère ne plus le revoir. J'aurais conservé un brin de tranquillité s'il n'avait pas décidé que j'avais besoin d'aide.
Bon. C'est pas tout, mais moi j'ai perdu toute dignité en me laissant submergé. Pas que j'y tienne mais... Essayant d'oublier ça, je présente à la fille de rapides excuses parce que... C'est pas tout ça mais... J'ai été un peu nul sur ce coup...

Je suis franchement... Désolé... De t'avoir montré ce spectacle... et aussi désolé pour... Pour tout ce qu'il s'est passé depuis tout à l'heure...

Ok le discours c'est pas mon fort. Les excuses non plus. J'ose espérer qu'elle ne m'en tiendra pas rigueur...

ft. Salomé Cobal

_________________
 
Salomé Cobal
Région d'origine : Johto
Âge : 15 ans
Niveau : 56
Jetons : 24376
Points d'Expériences : 1822
Pokeathlète Médecin
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Sam 16 Sep - 14:59

Parfois, il suffisait de peu de choses. Une phrase jetée à la dérobée et tout s'écroulait. Pourtant, Salomé s'accrochait, elle avait fait des efforts, ravalait sa fierté pour adresser cette main tendue à Tomeo, cette main désormais saisie par le garçon. Mais voilà que ce dernier lui parlait de son starter. Sujet sensible. Délicat. Elle lâcha aussitôt la main de l'étudiant, fronçant ses sourcils face à cette banalité du quotidien. Elle se demandait bien qui était le plus énervant des deux entre son Picassaut et le garçon. La réponse était déjà toute trouvée, nul besoin d'y réfléchir bien longtemps.

— Si lui est énervant, tu es quoi, toi ?

Tant pis pour ses excuses. Tant pis pour tout. Elle eut un regard vers le type Vol qui avait fini par se poser près du jeune homme, tentant de lui témoigner un semblant d'affection, inconscient des mots qui avaient été prononcés à son égard. Même lui s'était donné du mal pour qu'elle n'abandonne pas Tomeo face à sa tristesse. Et voilà comment on le remerciait. Des regards noirs et des mots égarés. Elle tendit son avant-bras pour que l'oiseau puisse y prendre place et, comme à son accoutumé, il vint loger sur son épaule gauche.
Certes, il avait souri en lui adressant cette question. Mais la rousse n'avait plus le cœur à plaisanter. Elle n'avait pas l'envie de blaguer sur un sujet aussi grave que l'handicap de son starter. Maintenant qu'elle avait su poser un mot sur sa maladie grâce à Idalienor, hors de question de laisser qui que ce soit se moquer de lui ou se laisser aller à des piques semblables à celles du gamin à la peau hâlée.

— C'est auprès de lui que tu devrais t'excuser plutôt, fit la petite en pointant du doigt son starter sans nom, parce que ça sert à rien de dire que t'es désolé pour redevenir mauvais dans la foulée.

Cela s'était joué à pas grand chose. Et c'était bien dommage. Dommage que Salomé soit aussi vive lorsqu'il s'agissait de son starter. Il ne l'avait pas insulté, juste partagé son état d'esprit. Mais c'était déjà de trop pour la gitane. Et plutôt que de rentrer dans de brèves explications, elle préférait retirer ce qu'elle lui avait proposé, elle laissait là son envie de fraterniser avec le garçon, le laissant à sa seule solitude qu'il paraissait tant apprécier.

Elle fit un pas en direction du chemin opposé, ce même sentier qu'elle avait emprunté à son arrivée. Son Picassaut s'était placé d'une bien étrange façon, de manière à avoir dans son champ de vision le garçon et son Poussifeu tandis que Salomé leur tournait déjà le dos. Le sommeil l'appelait.

— Au fait, celle qui t'a tendu cette main que tu as été incapable de garder plus de dix secondes, c'est Salomé. Ne l'oublie pas.

Elle ne s'était pas présentée pendant tout le temps de sa discussion avec le garçon. Elle aurait pu taire son prénom mais ils seraient sûrement amenés à se revoir sitôt les vacances d'été terminés. Elle ignorait tout de son dortoir, et bien plus encore. Mais elle savait une chose, avec un comportement pareil, difficile pour lui d'avancer dans la vie.
Elle baissa les yeux vers cette main qui avait croisé l'espace d'un instant celle de Tomeo. Cette paume qui s'était voulue secourable, avait rencontré un soupçon de chaleur humaine et restait isolée dans la nuit froide désormais. Elle la glissa dans sa poche, le tissu frottant contre sa peau, faisant de même avec l'autre avant de finalement s'éloigner sans en attendre davantage du jeune homme.
Il n'y avait plus rien à attendre.


HRP:
 

_________________
Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_731_SLPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 9300065cqlPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Rm8bPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_215_XYPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} U96vPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1560881474-miniature-leviator-2-0Piou, pourquoi ?! {PV Salomé} 1564356350-farfuretPiou, pourquoi ?! {PV Salomé} Miniature_619_XY
Merci Ida, Max & Mika pour les Moodboards !:
 
Tomeo Chayton
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 15
Niveau : 13
Jetons : 406
Points d'Expériences : 195
Todresseur Novice
Voir le profil de l'utilisateur
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   Mer 20 Sep - 16:47
Piou, Pourquoi?!


Oulah... Je frémit sous mon erreur. Parler de son starteur ne lui a pas plût...  Quand elle reprend son oiseau sur son épaule, je me sent un peu mal à l'aise... Pourquoi est elle aussi désagréable, je me suis excusé ! Devant tant d'insolence, je lève les yeux au ciel avec un soupire et la regarde partir. Mais en même temps il est tard, normal donc qu'elle se sente fatiguée. Finalement elle me donne son prénom. Salomé... C'est vrai que j'avais oublié la politesse, je ne me suis pas présenté moi-même. Tant pis. Je la vois partir en haussant les épaules. Une fois qu'elle est hors de vue, je me tourne vers mon Poussifeu qui semble agacé.

Quoi?! C'est pas ma faute si les filles sont aussi chiantes !

Il lève les yeux au ciel à son tour et secoue la tête, l'air de dire que j'ai encore beaucouup de choses à apprendre. Je ne peux m'empêcher de voir rouge et je retourne m'asseoir pour qu'il vienne dons mes bras. Je lui explique avec... Disons peu de douceur, ma visionn des choses.

T'es pas mon père, ok? Je parles aux filles comme je veux ! En plus t'as pas vu à quel point celle-ci faisait tout pour m'énerver?! Je suis très heureux qu'elle soit partie en vrai ! Et si t'es pas content c'est pareil, ok?

Il soupire et, nullement impressioné, il me crache à la figure un nuage de fumée. Finalement après dispute sur dispute, il fini par me faire taire et, gagné par le sommeil, je m'endort dans cette belle forêt qu'est la jungle Sombrefeuille. Poussifeu s'endort aussi, bercé par ma respiration.

ft. Salomé Cobal


HRP:
 

_________________
 
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}   
Piou, pourquoi ?! {PV Salomé}
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :