Rencontre surprise a KoniKoni !
Hagawa Haru
Hagawa Haru
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 3190
Points d'Expériences : 1732
Coordinateur Performer
Sujet: Rencontre surprise a KoniKoni !   Jeu 31 Aoû - 14:01
Rencontre surprise a KoniKoni !

"Eh ! Pénélope ne t'éloigne pas trop !"


La petite Laporeille avait l'air de s'amuser comme une folle a gambader dans les rues de KoniKoni, contrairement a Watson qui me fixer depuis ce matin comme à son habitude. J'avais décidé de faire une petite visite de KoniKoni pour voir les fondation Johtoiste de la ville. C'était vraiment une ville charmante ! Il y avait des boutiques en tout genre, mais ce qui était le plus merveilleux, c'était les spécialité locale qu'offrait certain stand ! Je ne me lasserais jamais de ces malasadas ! Depuis ma mission avec Salomé, je pouvais en manger sans limite ! Le destin n'avait plus l'air de s'acharner sur mon triste sort. J'étais parti tôt dans la matinée d'Ohana pour me laisser toute la journée pour visiter KoniKoni, c'est que ce n'était pas la porte a coté. J'avais déjà pu m'y rendre la dernière fois lors de ma visite des ruines, et aussi quand je suis allé travailler dans le restaurant, je pourrais aller leur rendre visite plus tard... Ou peut être que c'était une mauvaise idée, après toutes les mésaventures qui nous est arrivé dans ce restaurant.

Je me promène dans les ruelles de KoniKoni, en m'arrêtant à chaque stand qui me faisait de l'œil, j'espère pouvoir un jour visiter Johto ! J'étais émerveillé par les constructions de cette ville, c'était si magique ! Enfin, je ne regrette pas d'être aller à Ohana pour mon habitation de cet été. Ohana était une ville charmante avec son atmosphère de far-west ! Et puis mes colocataires étaient super sympa ! Bon, il y avait Stecy, mais elle n'avait pas un mauvais fond, et sa mère était vraiment quelqu'un d'incroyable, elle était tellement gentille comparé à sa fille ! Enfin, sa fille est aussi gentille, a sa manière...

Pénélope ne peut s'empêcher de sautillait dans tous les sens dans les rues de KoniKoni, j'avais décidé de ne pas lui parler de la relation tendue entre Logan et Ana. Elle qui s'était donné un plaisir de les pousser à se mettre ensemble lors de notre sortie a l'aquarium de Lansat. Elle serait prête à aller voir Logan d'elle-même pour aller l'obliger de parler avec Ana. Je ne sais plus trop quoi penser de tout ça, d'un coté Logan devait faire plus attention a ce qu'il faisait, mais il n'avait vraiment pas eu de chance de tomber sur cette Givrali lors de sa mission. Je ne pensais pas que de telles filles pouvaient être aussi méchante, juste par vengeance. Je n'ai jamais côtoyé de fille de ce dortoir enfin a part Salomé, je m'inquiète pour elle à la rentrée. J'espère qu'elle arrivera à s'intégrer dans son dortoir, et qu'elle ne fera pas de mauvaise rencontre comme les triplettes...

Watson me fait signe, c'était difficile de savoir s'il était inquiet, ou s'il voulait me dire quelque chose... Je regarde à gauche a droite, ou est Pénélope ? Je lui avais pourtant dit de ne pas trop s'éloigner, décidément elle n'en faisait qu'a sa tête. Je regarde dans tous les sens, paniqué, avec toute cette foule de touriste, c'était difficile de trouver un Laporeille ! Ah, je l'aperçois au loin ! Je me dirige à toute vitesse a l'endroit, ou j'ai vu la Laporeille et tombe nez a nez avec deux fille cote a cote, près de mon Laporeille qui s'était cogné la tête contre l'une des jambes des deux filles. Elle ne regardait jamais droit devant elle décidément.


"Oh pardon ! C'est ma Laporeille, elle s'était éloignée et..."


Je m'arrête deux secondes, cette fille ne m'est pas inconnue. À coté d'elle se tenait un Coupenotte que je reconnaîtrais entre mille. Pour avoir passé tout mon temps a Janusia, il m'était facile de reconnaître un pokémon dragon quand j'en voyais un !


"Ah Loretha ! Toi aussi, tu es venu visiter KoniKoni ?"



Son amie a coté d'elle avait l'air surprise, peut être à cause de Watson qui s'était mit a tourner autour des deux jeunes filles. Je ne sais pas si c'était normal chez les Viskuses. Je regarde de haut en bas la deuxième jeune fille, je ne l'ai jamais vu à l'académie. Sûrement, qu'on n'étudiait pas dans le même parcours. Loretha est très surprise de me voir ici, je dirais même un peu paniqué, je ne comprends pas l'affolement des jeunes filles de me voir ici...


"Désoler de t'avoir surprise comme ça, je m'appelle Haru ! Je suis dans le dortoir des Phyllali enchanté !"


C'était l'occasion de faire une visite de KoniKoni a trois !  


_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Ellen Whirst
Ellen Whirst
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 1657
Points d'Expériences : 236
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Rencontre surprise a KoniKoni !   Dim 3 Sep - 15:38


Rencontre surprise à KoniKoni !

Nightyblue
Aria
Hagawa
Haru
Lieu : KoniKoni
Date : Mi-août
Pokémon utilisés :
KoniKoni était décidément une belle ville.

Et même après plus d’un mois passé dans la ville en compagnie de son amie Béatrice Weizh et de la Mentali Marie Uana, sans oublier Mémé Marguerite et son Lugulabre, Ellen restait chaque jour émerveillé par la beauté et l’originalité de cette architecture qu’elle avait entendue être semblable à la région de Johto. La blonde n’avait jamais eu l’occasion de visiter la région mais imaginait bien les villes avec des bâtiments typiquement nippons, des boutiques médicinales à chaque coin de rue et des guirlandes en papier accrochés un peu partout.
D’ailleurs, aujourd’hui, elle avait invité sa colocataire Aria pour une visite de la ville. Elle n’avait pas revu son amie depuis les vacances et souhaitait passer un peu de temps avec la gamine aux cheveux bleus.
Cette dernière ne tarda pas à faire son apparition dans la matinée à l’entrée de la ville. Tout de suite elle sembla émerveillée par la grande arche au-dessus de sa tête. De ce qu’avait lu Ellen, chaque ville d’Alola possédait son propre style, cette région regorgeait vraiment de surprises ! La jeune demoiselle avait hâte de découvrir un peu mieux Akala. Elle avait vite compris que faire le tour des îles s’avérait presque impossible en si peu de temps, mais elle s’était fixée pour but d’au moins visiter chaque ville de l’île.
Par ailleurs, elle allait bientôt prendre l’avion pour la région de Hoenn, afin de rendre visite à sa famille qui avait déménagé à Mérouville il y a peu. Une lettre à son nom lui était parvenue de l’académie avec les mots de ses parents ainsi qu’un billet d’avion. Elle était impatiente de retourner auprès de sa famille afin de tout leur raconter et de leur présenter ses trois nouveaux pokémons. Et peut-être un quatrième car elle comptait bien profiter du fait de voyager pour ajouter un nouveau coéquipier à son équipe. Ils seraient surement fiers de leurs filles.

Ellen se jeta dans les bras de son amie puis recula de quelques pas et l’examina de ses yeux bleus. Non, la Givrali n’avait pas changé. Le même petit sourire malicieux et enfantin ornait son visage et ses cheveux bleus avaient seulement dû prendre quelques centimètres. Néanmoins, son teint plutôt clair avait pris des couleurs. Sans poser plus de question, la jeune coach fit signe à Aria de la suivre et lui fit faire le tour des premières boutiques. Elles ne cessèrent pas de se raconter leurs vacances et Aria éclata de rire lorsque Ellen lui fit part de son premier jour chez Marguerite et de l’arrivée de Doudou, le Lugulabre de la vieille femme. Sans oublier le passage de la tisane recrachée et des petits gâteaux répugnants.
Soudain, Ellen sentit une petite boule de poils foncer sur elle. La blonde regarda ses pieds et constata que la petite boule de poils était une petite Laporeille qui ne devait pas faire attention de là où elle mettait les pattes.
Un jeune garçon plutôt mignon, qui devait être le dresseur, s’empressa d’excuser son pokémon. Il s’arrêta net dans sa phrase et détailla les deux filles. Il semblait connaître Aria… mais il l’avait pourtant appelée Loretha, elle n’avait pas rêvé ?
Elle regardait confuse les deux personnes qui semblaient bien se connaître. Aria, quant à elle, ne se semblait pas ravie de voir le garçon ici, elle avait même l’air nerveuse. Qu’avait-elle bien pu faire pour que le garçon l’appelé par cet étrange prénom ?
L’inconnu n’avait pas l’air de comprendre mieux qu’elle la réaction de la Givrali. Il finit par se présenter comme un Phyllali nommé Haru et la pokéathlète n’avait jamais entendu Aria lui parler de ce garçon. Laissait cette affaire de côté pour le moment, elle se présenta à son tour :

- Et moi je suis Ellen des Givrali, heureuse de te rencontrer !

Elle jeta un coup d’œil à Aria puis enchaîna :

- Vous avez l’air de vous connaître, Haru, que dirais-tu de te joindre à nous ? Je faisais visiter la ville à Aria mais ça ne me dérange en rien que tu nous accompagnes.

Mais au regard noir que lui jeta son amie, elle n’était pas du même avis.
(c) Alban


_________________
 
I pushed like a rose among
the nettles
Shiu Daïkido
Shiu Daïkido
Région d'origine : Kalos | Romant-Sous-Bois
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 501
Points d'Expériences : 163
Coordinateur Novice
Sujet: Re: Rencontre surprise a KoniKoni !   Lun 4 Sep - 0:38
Tout autour de moi est sombre, très sombre. Je me sens emprisonnée, comme si je me trouvais dans une cage fermée à double tour. Une sensation de culpabilité et d'embarras me monte à la gorge ce qui me donne envie de vomir. Je tremble, j'ai l'impression de me perdre dans l'infinité ténébreuse qu'est mon esprit. Je me sens petite, fragile, alourdie par des remords donc je ne connais même pas la provenance. Soudain, le sol se dérobe sous mes pieds et je tombe dans un vide sans fin. Je crie, mais encore une fois, rien ne sort. Des larmes coulent le long de mes joues, puis se mettent à lévitées au dessus de moi, me donnant l'impression qu'elles volent. Tout à coup, ma chute s'arrête, tout s'arrête, je suis immobile, je ne peux plus bouger et plus rien ne bouge. Mes larmes aussi sont immobilisés, comme si le temps vient de s'arrêter. Je n'arrive pas à fermer les yeux, mais pourtant un voile noir enveloppe mon regard et me plonge dans un sommeil artificiel. Je commence à entendre des voix autour de moi, des rires d'enfants, des rires moqueurs. Et puis je vois des images, moi au Village des Dragons jouant des tours à tout le monde. Ensuite, ces images deviennent sombres, comme hantées par les ténèbres. Je tremble de nouveau, et me réveille de ce sommeil. Je suis sur une plage qui me semble familière, tout est calme, doux. Je vois la silhouette d'un jeune garçon que je connais aussi. Il est face à la mer, puis se retourne, et tend sa main vers moi. Je m'apprête à courir pour la prendre, mais tout s'arrête. Tout autour de moi est sombre, très sombre. Je me sens emprisonnée, comme si je me trouvais dans une cage fermée à double tour.

Je me relève en sursaut, quelque peu tremblante. Les lueurs de l'aurore ont déjà traversé l'entrebaillement des volets pour éclairer notre chambre d'une lumière matinale. Encore un cauchemar, mais cette fois-ci, j'ai revu la même silhouette que j'avais vu dans celui que j'ai fais le jour où j'ai rencontré Haru. Serait-ce un signe ? Qui sait. Mais bon, je vous avoue qu'il ne faudrait mieux pas que je le croise aujourd'hui car je passe la journée avec Ellen à KoniKoni. Cela fait bien deux mois que je ne l'ai pas vu. Et comme il ne sait toujours pas que je m'appelle Aria et non Loretha, il vaudrait mieux qu'Ellen ne fasse pas de gaffe si on le croise. De toute façon, les chances que l'on se croise sont vraiment infimes. Calliope est déjà partie apparemment. Je regarde l'heure 9h36. Ça va, il n'est pas trop tard. Je me lève et va prendre mon petit déjeuner en bas.

Calliope et moi nous trouvons chez une vieille femme très gentille nommée Mila, qui possède un énorme Mackogneur du nom de Peluche, écoutez pourquoi pas. De plus, elle nous prépare toujours le petit déjeuner le matin, avec de la confiture de baies et des Malasadas faient maison. Ils sont délicieux ! Ces pâtisseries originaires d'Alola sont de vraies merveilles, il devrait en avoir partout dans le monde, sincèrement. Je remonte dans notre chambre et me prépare rapidement afin d'arriver à KoniKoni à temps. Je m'habille d'une petite combi-short que j'accompagne de petites sandalettes d'été - en même temps des sandalettes d'hiver ... - et prends un petit sac à main en tissu léger. Je prend mon œuf avec moi, pour une fois, histoire qu'il puisse voir un peu de pays et emmène Candy et Drago, ainsi que mon nouveau bébé Unicorn, le ponyta que j'ai capturé lorsque j'étais à Vermilava pour récupérer des plantes destinées à ma tante. Il m'a fallu plusieurs tentatives' pour y arriver, mais j'ai réussi, et ce grâce à Candy ! Depuis, elle arrive à avoir un peu plus confiance en elle, c'est génial ! Ce Ponyta a un vrai tempérament de feu, c'est super, mais assez imprévisible je vous l'avoue. Enfin, il est temps que j'y aille.


Cela fait désormais deux heures que Ellen et moi arpentons les rues de KoniKoni en faisant du lèche-vitrines tout en se racontant nos vacances. On dirait bien qu'elle a fait plus de choses que moi en tout cas. Et son hôte à L'air quelque peu ... dérangé, comparé à la mienne on dirait un vrai monstre. Je lui ai présenté mon nouveau pokemon, mais très brièvement car sinon il allait partir en courrant je ne sais où. KoniKoni est une ville très mignonne qui change beaucoup de Oh'ohale par son architecture très "Johtoiste" - c'est comme ça qu'ils disent dans le guide -, j'avoue que je ne vois pas vraiment ce que cela veut dire mais bon, c'est jolie en tout cas. Soudain, en un coup d'œil je repère un vendeur de Malasadas, alors je supplie Ellen d'y aller, qui accepte évidemment. Nous revenons toutes deux, en finissant nos deux boîtes de Malasadas. Tout à coup, je vois arriver un Laporeille qui fonce sur elle et qui lui rentre dedans. Tiens mais, il me dit quelque chose ce pokemon ... Je jette un coup d'œil à côté de moi, et pouf ! Plus de Coupenotte. Je recentre mon regard sur le Laporeille, et voit Drago se battre avec elle. Oh non, me dites pas que ...
Je relève la tête, et vois Haru, qui me salue, en m'appelant Loretha, j'ai vraiment pas de chance. Évidemment, Ellen se présente, puis propose à Haru de venir avec nous - tiens, qu'elle merveilleuse idée - en m'appelant Aria. C'est pas vrai.

- Aria ? Qui c'est ça Aria ? Désolé Haru, je crois que mon amie est un peu fatiguée, n'est-ce pas ? Je regarde Ellen d'un regard insistant en priant pour qu'elle rentre dans mon jeu. J'ai pas envie qu'Haru sache la vérité toute suite, j'ai veux jouer la comédie encore un peu moi ...
Enfin bref, arrêtons de parler de tout ça. Dis-moi Haru, les vacances se passent bien ?

Oui, ce sont des questions que je ne poserai jamais en temps normal mais là j'ai perdu tout mes moyens. Et comme à ma fâcheuse habitude, je commence à rougir comme une tomate. Je souffle, discrètement, un bon coup, puis fais un grand sourire à Haru et le regarde droit dans les yeux. J'avais un petit peu oublié qu'il avait un visage aussi adorable, en même temps la dernière fois qu'on s'est vu il avait presque tout le temps la tête dans le sable.

HRP:
 

_________________

TO INFINITY AND BEYOND
JUST LOOK UP, WE ARE BOTH UNDER THE SAME STARRY SKY.
Hagawa Haru
Hagawa Haru
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 3190
Points d'Expériences : 1732
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Rencontre surprise a KoniKoni !   Lun 4 Sep - 12:19
Rencontre surprise a KoniKoni !

Loretha n'avait pas l'air dans son assiette, et c'est moi ou son amie vient de l'appeler Aria ? Peut-être un surnom que lui avait donné la Givrali. La jeune fille s'appelait Ellen, elle me proposa de se joindre a eux, visiblement elle avait l'air de bien connaître la ville, sûrement que son habitation devait se trouvait à KoniKoni. Après tout pourquoi pas, de toute façon ça valait mieux pour moi, avec mon sens de l'orientation. Loretha répliqua en disant que son amie était un peu fatigué, peut être que c'était juste moi qui étais un peu lent à comprendre... La Pyroli changea directement de sujet, en me demandant comment s'était passé mes vacances, bon j'imagine que je ne devais pas trop me poser de question à ce sujet !

"Bah, je profite du temps qu'il nous reste à Alola pour visiter un maximum d'endroit ! Et je suis passé voir ma famille, la routine... Et vous ? D'ailleurs Loretha, j'ai cherché ta ville natal sur le net, mais il y avait rien sur une ville du nom d'Illumis à Kanto... Tu dois habiter dans un très petit village bien lointain pour qu'il ne figure pas sur une carte..."

Loretha commença de nouveau a paniqué, je n'ai pas le temps de me poser des questions la dessus, que Pénélope et son Coupenotte se battent encore, décidément, ils ne s'aimaient pas du tout. Je prends Pénélope dans mes bras pour éviter plus de casse. Peut-être que les Laporeille et les Coupenotte ne s'entendaient pas de base ? J'irais faire des recherches plus tard, c'était quand même étrange qu'ils ne s'entendent pas. Moi qui pensais que c'était juste Pénélope qui nous faisait ses caprices habituels, mais il faut croire que non. J'avais entendu dire que des pokémon pouvait se battre juste parce que leurs espèces se détestaient comme les Mangriff et les Sévipers, mais je n'avais jamais entendu parler d'un truc pareil pour les Laporeille et les Coupenotte...

"Vous ne pouvez pas vous entendre deux minutes ? Décidément... Bon en tout cas, je suis bien partant pour visiter KoniKoni avec vous, de toute façon, c'est ce que j'étais venu faire a la base, alors autant le faire ensemble !"

Je suis donc le duo des deux jeunes filles dans les rues de KoniKoni, Ellen avait du passer pas mal de temps ici, pour connaître les meilleurs endroits, c'était vraiment chouette de sa part de nous les faire découvrir ! Pendant notre marche, j'en profite pour demander le parcours des deux jeunes filles. C'est vrai que je n'avais pas eu l'occasion de demander le parcours de Loretha la dernière fois, j'imagine qu'elle devait être une pokéathlète vu qu'elle appartenait au dortoir Pyroli. J'étais très curieux de savoir la réponse des deux jeunes filles. Surtout, d'une fille qui venait venir d'un village qui n'apparaissait sur aucune carte, elle devait venir de tellement loin pour faire ses études ! Peut-être que ça faisait un moment qu'elle n'avait pas revu sa famille ? Ça devait être difficile pour elle..

"Alors sinon, vous étudiez quoi à l'académie ? Pour ma part, je suis Coordinateur performer ! Ça va faire plus d'un an que j'étudie à la Pokémon Community maintenant, le temps passe si vite !"


Tout à coup, une odeur m'arrête dans la conversation, l'odeur des malasadas ! Quoi j'en ai mangé il y a juste une trentaine de minute ? Ce n'était pas un problème ça ! Je ne pouvais résister à leur goût si sucré, et leur pâte si moelleuse, c'était le dessert à ne pas manquer ! Le dessert a ne pas raté au moins une fois dans sa vie ! C'était la spécialité locale d'Alola ! Bref, vous m'avez compris, c'était ma sucrerie préféré, mon péché mignon.

"Oh un stand de Malasadas ! Vous en avez déjà goûté ? C'est vraiment délicieux !"

Sans attendre la réponse des deux filles, je me dirige vers le stand, je ne pouvais résister à leur appel après tout. Je décidais d'en acheter trois, puis je me retournai vers le duo, je leur tendis à chacune une malasadas.

"Tenez, vous allez voir, c'est vraiment très bon !"

Je m'empressai de manger le mien, qui avait le goût de vide...? Mon malasadas avait disparus ?! Je croyais que ma malédiction sur les malasadas avait été rompues ?! Je vois mon malasadas flottait dans les airs, puis Watson apparaît devant moi. Le Viskuse s'était tellement fait discret que je ne l'avais pas aperçus, il en prit la moitié et me donna le reste que je partageai avec Pénélope pour qu'elle se tienne tranquille... Watson se mit alors a flottait autour des deux jeunes filles comme à son habitude quand il voyait des nouvelles personnes. Ça aussi, je me demandais si c'était un comportement normal chez les Viskuse, va vraiment falloir que je fasse des recherches la dessus aussi...

"Ne Faite pas attention à mon Viskuse, il aime bien flottait autour des gens. Alors du coup Ellen ? Tu as encore d'autre endroit à nous montrer ?"

Je me demande ou la Givrali allait bien pouvoir nous emmener cette fois !


_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Ellen Whirst
Ellen Whirst
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 13
Jetons : 1657
Points d'Expériences : 236
Pokeathlète Coach
Sujet: Re: Rencontre surprise a KoniKoni !   Sam 9 Sep - 10:00


Rencontre surprise à KoniKoni !

Nightyblue
Aria
Hagawa
Haru
Lieu : KoniKoni
Date : Mi-août
Pokémon utilisés :
Et lorsque la Givrali aux cheveux bleus répéta son prénom en s’excusant auprès d'Haru comme quoi son amie, Ellen, était fatiguée.

La blonde fronça les sourcils, elle pensait avoir compris ce que mijotait sa colocataire. Ainsi, elle avait prétendu à ce jeune garçon qu'elle ne s'appelait pas Aria mais Loretha ? Qu'avait-elle bien pu inventer d'autres ? La connaissait, si elle avait décidé de mentir sur son identité, elle n'avait pas seulement changé son prénom. Et d'après ce qu'avait compris la jeune coach, elle ferait mieux de ne pas poser trop de questions.

Pendant ce temps, Loretha, alias Aria, rouge comme une tomate, tentait de dériver de sujet en demandant au Phyllali comment s'était passée ses vacances. Haru expliqua alors qu'il avait cherché sur le net la ville d'Illumis de la région de Kanto, qui était '' apparemment '' la ville natale de la gamine. Ainsi, elle avait même menti sur ses origines ? À quoi bon ? Le Village des Dragons n'était-il pas un merveilleux endroit ? D'autant plus que, même sans n'avoir jamais visité d'autres régions que Hoenn, la jeune fille savait très bien qu'Illumis était la capitale de la région de Kalos. Bon, elle ne connaissait la ville que de son père qui avait longtemps voyagé dans sa jeunesse, alors peut-être qu'Haru avait lui aussi vécu toute son enfance dans la même ville et n'avait jamais entendu parler d'Illumis ? C'était fort probable, car il n'avait pas l'air de se douter de quoi que ce soit sur la véritable identité d'Aria.

Ellen fit mine de ne pas remarquer que son amie virait de nouveau au rouge et qu'une lueur paniquée dansait dans ses prunelles bleues. Par chance, son Coupenotte et le Laporeille du garçon attirèrent l'attention de leurs dresseurs, sauvant ainsi Aria, enfin, pour le moment.
Après avoir rapidement réprimandé son pokémon, Haru affirma qu'il était partant pour une visite à KoniKoni et qu'il était d'ailleurs venus pour cette raison.

La pokéathlète emmena le duo devant le phare, là où elle n'avait pas encore emmené son amie. Après quelques photos et un bon quart d'heure à contempler la mer qui déferlait contre les parois rocheuses qui entourait la ville ils continuèrent leurs routes. Sur le chemin, Haru les questionna sur leur parcours à l'académie.

- Pour ma part, je suis pokéathlète coach et je suis arrivée à l'académie au mois de février expliqua Ellen.

Lorsque Aria répondit à son tour, la blonde ne broncha pas. Soudain, alors que la demoiselle aux yeux bleus décida de leur visiter la Joaillerie d'Alyxia, la Doyenne de l'île d'Akkala. Car oui, comparé au reste du monde, Alola avait un système bien différent des arènes des autres régions. Pour faire clair, il n'y avait pas d'arènes ni champions. Mais une ancienne tradition qu'on nommait le Tour des îles. Chaque jeune dresseur avide de combats et d'aventures pouvait y participer. Le tour des îles consistait donc à faire justement, le tour des quatre îles d'Alola. Néanmoins,  pour compléter le tour des îles, chaque dresseur doit réussir les sept Épreuves disséminées à travers les quatre îles. Et à chaque île terminée, le participant et le Doyen s'affrontent dans un combat pokémon.
Bref, tout ça pour résumer que Alyxia était la gérante de la Joaillerie de KoniKoni ainsi que la doyenne de l'île. D'ailleurs, au cours de son voyage, Ellen avait pu apercevoir la femme et échanger quelques mots plusieurs reprises avec ce qu'on pourrait définir dans d'autres régions comme une championne d'arène.

Et pour revenir au présent, à l'instant où la Givrali s'apprêtait à leur présenter la boutique, Haru la coupa en les entraînant, elle et Aria, jusqu'au stand de Malsadas. Elle n'eut pas le temps de protester qu'elle se retrouvait avec une de ces délicieuses pâtisseries originaires d'Alola, entre les mains. L'odeur lui emplit les narines et elle ferma les yeux en mordant à pleines dents dans la nourriture. Une multitude de saveurs explosèrent dans sa bouche, comme à chaque fois qu'elle goûtait des Malsadas. C'était vraiment la meilleure chose qu'elle ait pu voir à Alola.

-Humch merchi beaucoup, s'exclama-t-elle au Phyllali, la bouche pleine.

Le garçon était trop occupé à tenter de récupérer son Malsadas qui flottait entre les pattes d'un étrange pokémon qu'Ellen n'avait jamais vu auparavant. Soudain, ce dernier la frôla et elle eut un mouvement de recul. Bien qu'Haru les rassurâ en expliquant que le pokémon, un Visquse, apparemment, aimait bien flotter autour des gens.
Mouais, c'était un concept, après tout.  

Elle tenta d'ignorer l'étrange méduse.

-Et oui, j'ai encore pleins d'endroit à vous faire visiter, répondit la coach. Vous voyez la boutique juste là, dans la Grande Rue ? Et bien c'est la Joaillerie d'Alyxia, la doyenne de l'île d'Akkala. Si elle là, on aura peut-être l'occasion de discuter avec elle, ça vous dit ?

Elle avala le dernier morceau du petit gâteau puis rentra dans la boutique.  
Bien que KoniKoni ne soit pas une très grande ville, il y avait pas mal de choses à visiter.

Ils furent accueillis par l'énorme Tarinorme qui gardait la boutique puis Ellen laissa Haru et Aria admirer les magnifiques joyeux et et bijoux qu'exposait la boutique, tandis qu'elle demandait à l'une des vendeuses si Alyxia était là. La chance était avec eux, car la Doyenne était à l'étage et travaillait pour la boutique aujourd’hui. D'ailleurs, cette dernière fit soudain son apparition.

-J'ai entendu mon nom, vous avez besoin de moi ? Ho, elle marqua une pause en reconnaissant Ellen, on s'est déjà vu ma petite, n'est-ce pas ? Tu m'excuseras, mais j'ai oublié ton prénom.

-Bonjour Alyxia, je suis Ellen une élève de l'académie pokémon de l'île Lansat et je suis venue avec deux amis pour leur faire visiter KoniKoni.

-Quelle excellente idée, s'exclama la femme, visiblement ravie d’accueillir des touristes dans sa ville.

Elle salua ensuite les deux autres élèves puis s'excusa de devoir déjà les laisser en leur souhaitant une bonne journée.

Le trio sortit ensuite de la boutique puis après quelques secondes de réfélxions, la jeune fille s'exclama :

-Que diriez-vous de faire un tour dans la boutique de vêtements ?

Elle croisa le regard d'Aria et un sourire malicieux apparut sur le visage des deux amies. Haru allait avoir le droit à un petit relooking !
(c) Alban


_________________
 
I pushed like a rose among
the nettles
Shiu Daïkido
Shiu Daïkido
Région d'origine : Kalos | Romant-Sous-Bois
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 501
Points d'Expériences : 163
Coordinateur Novice
Sujet: Re: Rencontre surprise a KoniKoni !   Mar 12 Sep - 21:26
Je suis assise devant le phare de KoniKoni, les vagues embrassant la digue de pierre. Mes deux compagnons à côté de moi, je me permet un court moment d'égarement. Mon regard divague dans le lointain de l'horizon, un léger sourire habillant mes lèvres. Me voilà à Alola, apres avoir' passé six mois dans une académie, avec deux de mes amis. Si un jour quelqu'un m'avait dit que je me retrouverai ici, je n'y aurai pas cru une seule seconde. Laissant mes pensées déferlées dans mon esprit comme un torrent d'eau chaude, un torrent d'eau chaude qui devient bouillant. J'ai soudainement l'impression de brûler de l'intérieur. Des images de l'incendie me reviennent en tête, les cris, les flammes, et encore des cris. La mer face à moi devient rouge et l'atmosphère est horriblement lourd et pesant. J'entends la voix de Calliope qui essaye de me résonner, je vois encore cet homme ensanglanté, criant la mort. Apeurée et désemparée, je détourne vivement le regard afin déchapper à toutes ces sombres pensées. C'est alors, que je croise le regard d'Haru. Soudain, tout redevient calme, doux, léger. Puis, je souris doucement en le regardant dans les yeux. Je ne sais pas pourquoi, mais d'un coup j'ai l'impression qu'il n'y a plus que nous deux. C'est très ... spécial comme sensation, je n'aime pas vraiment ça. Je me secoue vivement la tête, au moment' où Ellen propose que l'on reparte, j'aquiesce volontier. Il faudrait que j'arrête de laisser mon moi intérieur faire ce qu'il veut.

Haru, comme sortit de ses pensées, nous demande ce que nous faisons à l'académie. Ellen lui répond, tandis que moi je réfléchis à quelle bêtise j'ai bien pu lui dire la dernière fois. Bon, on va essayer de contourner le sujet.

Eh bien je ... non attends, je te l'ai déjà dis, rappel-toi ! Si tu veux savoir, t'as qu'à te souvenir, comme ça je pourra voir si tu m'ecoutes quand je te parle.

Lui lançais-je avec un sourire en coin. C'est bon, c'est passé. Une douce odeur arrive à mes narines, une odeur que je connais très bien même. Je n'ai même pas le temps si de réagir, que Haru court déjà pour allez en chercher. En revenant il nous en tend un à tous les deux, quel gentleman.

J'ai l'impression, que cela nous fait une passion commune Haru.

Lui dis-je en laissant échapper un petit rire. Ohlala, comme il me rend niaise, c'est horrible. Le pire que je ne contrôle rien, Ellen ne doit pas me reconnaître. Il faut que je fasse quelque chose, une blague, je ne sais pas. Je tente de lui prendre son malasadas discrètement, mais son viskuse fut bien plus rapide. Il va falloir que je trouve autre chose j'ai l'impression ... tant pis, on verra ça plus tard. Pour l'instant il faut que je mange ma petite merveille. Je n'en fais qu'une bouchée. Dommage, j'aurais aimé en avoir plus ...

Ellen nous propose d'aller rendre visite à la Doyenne de l'île dans sa boutique. Je n'ais encore jamais vu de Doyenne ou de Doyen à Alola, ce sera une première donc ! En fait, à Alola il y a un sytème complétement différent du notre instauré depuis des milliers d'année. J'avoue ne pas avoir compris grand chose à ce fameux système, de ce que je sais c'est qu'il n'y a pas d'arène et de champions, mais des épreuves ou quelque chose comme ça. C'est vrai que par rapport à Ellen, je ne connais rien d'Alola. En fait moi quand je pars en voyage, je n'ai jamais de but précis, ce qui veut dire que je vais souvent là ou je veux. Donc je ne sais jamais où je suis ni où je vais. Je me laisse aller, donc bon.

Arrivés dans la boutique, un Tarinorme nous salue tous les trois, d'un visage tout mignon. Oui je trouve les gros pokemons comme ça mignon. Moi et Haru commencent à parcourir la boutique de bijoux, tandis que Ellen se rendit directement à la recherche de la Doyenne Alyxia. Par chance, elle est là. Elle nous salue brièvement et très gentiment, puis repart très vite à ses occupations. Mon regard de nouveau porté sur les objets, je continue d'admirer les magnifiques pierres précieuse qui ornent les bijoux. Cette boutique me fait penser à celle qui se trouvait au Village des Dragons. C'était une femme qui tenait la boutique, Suzan Clay. C'était une grande amie de la famille, elle avait connue ma mère. Souvent quand j'étais petite - enfin encore plus petite que maintenant - j'allais la voir dans sa boutique pour lui poser des questions sur ma mère. Et à chaque fois, je terminais par Mais elle est partit où Maman ? et Suzan me répondait tout le temps la même chose Là où elle doit être.

En sortant du magasin, Ellen propose d'aller faire un tour dans une boutique de vêtements. Je la regarde dans les yeux, une étincelle de malice illuminant mon regard. Mon amie venait d'avoir une merveilleuse idée.

Personnellement, je suis d'accord à 2000% !! Et toi Haru, on ne te pose pas la question, car tout le monde sait que tu adores faire du shopping !

Un sourire diabolique en coin, moi et Ellen prenons subitement les mains d'Haru et l'entrainons rapidement dans la première boutique que nous trouvons. Il a de la chance, cette boutique à l'air plutôt pas mal.

Bon, je propose un jeu ! Elle et moi choisissons une tenue chacune pour Haru, puis il les met l'une après l'autre, et à la fin il décide de laquelle est la mieux, pour savoir qui a gagnée !! Haru ça te va ? Ouiii, évidemment que ça te va, quelle question ! Allez, c'est moi qui commence !.

Je prends Haru par le bras et l'emmène de force dans le petit magasin. Je le met devant une cabine d'essayage et lui demande de ne pas bouger jusqu'à que je revienne. Je me met donc en route pour lui trouver la plus belle des tenues. Arpentant les rayons, je cherche celui des femmes quand je le trouve enfin. Han, c'est le paradis, je vais l'habiller comme un dieu ! Je prends pour commencer une paire de ballerines blanche à pompons à pailletes, accompagné d'une robe crayon mauve, avec une tête de chat en perle dans le dos. Enfin, je lui prends des collants noir à motif papillons, avec un sublime serre-tête rosé oreille de chat. Toute contente de mes trouvailles, je les ramène à mon mannequin et les lui tend joyeusement.

Allez ! En cabine !

_________________

TO INFINITY AND BEYOND
JUST LOOK UP, WE ARE BOTH UNDER THE SAME STARRY SKY.
Hagawa Haru
Hagawa Haru
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 51
Jetons : 3190
Points d'Expériences : 1732
Coordinateur Performer
Sujet: Re: Rencontre surprise a KoniKoni !   Mer 13 Sep - 14:43
Rencontre surprise a KoniKoni !

Ellen était notre guide touristique de KoniKoni ! J'étais impressionné par les connaissances de la Givrali, elle semblait connaître la ville par cœur. Elle nous conduisit ensuite vers une boutique de pierre précieuse, comment elle avait dit que ça s'appeler déjà ? Ah oui ! La Joaillerie d'Alyxia, je ne savais pas que la doyenne de l'île avait sa propre boutique, arrivait-il a jonglé entre leur travail de doyen et un autre travail ? Je savais que la capitaine Barbara était aussi une cuisinière très réputée dans Alola ! Ça ne devait pas être facile tout les jours, de jongler entre deux emplois comme ça, enfin Kiméra était bien coordinatrice et championne d'arène ! Oui, j'avais commencé a en apprendre un peu plus sur les plus célèbres coordinateurs du monde, il le fallait bien après tout étant performer, peut être qu'un jour, j'aurais l'occasion de la croiser dans un concours ! Ce serait un rêve !  On va peut-être se contenter de simple concours débutant pour l'instant hein ?


On suivait Ellen en direction de la boutique, j'observais Aria du coin de l'œil décidément cette fille était bien étrange. D'abord, elle habite dans une ville qui n'est même pas inscrite dans une carte de Kanto, elle a toujours l'air distraite ! Remarque je le suis un peu tout le temps aussi... Je commençais sérieusement des questions quant à son identité, oui, j'étais curieux de nature. J'allais m'apprêter à lui poser une question sur sa fameuse ville, mais je fus surpris par l'intervention du Tarinorme dans la boutique. Je n'en avais jamais vu un en chair et en os ! C'était si énorme que ça ? Et voilà que j'en avais totalement oublié ce que je voulais dire avant, tant pis, je trouverais bien plus tard ! Ellen nous laisse admirer les joyaux pendant que Loretha et moi, contemplions les divers joyaux exposé dans une vitrine, il y en avait de toutes les couleurs, c'était vraiment sublime ! Ces bijoux devaient avoir une valeur inestimable, Pénélope regarde intriguer les bijoux entreposés, désoler pour toi Pénélope, mais je n'ai vraiment pas les moyens de t'acheter ce genre d'accessoire ! Watson aussi, avait l'air intéresser par les pierres, toujours avec son regard de pierre tombale. Ellen revient vers nous, et pas tout seul, Alyxia la doyenne nous passa, nous dire bonjour. C'est fou comme les doyens à Alola, était si approchable, comparé aux champions d'arènes ! Je n'ai jamais eu l'occasion de parler Iris au moins une fois dans ma vie, je l'avais évidemment déjà croisé de loin, mais c'est tout ! Et pourtant que j'aurais bien aimé pouvoir lui parler... *tousse* Enfin ! E-euh pour juste discuter hein !


Nous sortîmes de la boutique, qu'allait t-on bien pouvoir faire ensuite ? La givrali proposa donc... *hum* une virée shopping, dans une boutique de vêtement. Génial. J'ai rien contre la mode hein ! C'est juste que je n'ai jamais eu l'occasion de m'y intéresser sérieusement, et pourtant en tant que performer, j'imagine que ça devait être une de mes priorités. Il faut bien une première fois à tout, j'imagine ! Visiblement, je n'avais pas mon mot à dire, vu les petits regards que se donnaient les deux jeunes filles. Loretha se permettait même de dire que j'adorais faire du shopping, ouais, j'adorais. Je n'aimais pas ce sourire diabolique qui se dessinais sur son doux petit visage. Elle avait des allures de mignonne petite fille, mais se cachait a l'intérieure un être diabolique !
La petite Loretha avait même poussé le jeu un peu plus loin, j'étais leur mannequin de service ! Je m'attends déjà au pire, heureusement qu'il n'y a personne que je connais dans le coin...


"C'est que... je..."


Trop tard, je me fais déjà emporté par Loretha dans une boutique, elle me ramène devant une cabine d'essayage, je m'attends a tout, mais oh Arceus, je m'attendais a tout sauf ça. Une robe, des ballerines, un serre-tête, du froufrou, des paillettes, tout sauf ça !  Je suis vraiment.... obligé ? Elle me donne son kit de parfaite petite fille niaise, et me pousse dans la cabine. Je suppose que je n'ai pas le choix. Pénélope et Watson avaient l'air d'adorer me voir souffrir.
Après quelques minutes, je sors de la cabine, et je ne me reconnais plus du tout, j'étais pire qu'un Lippoutou qui se retrouve maid dans un café Chacripan a Kalos.


"..... Pas de commentaire."

Loretha avait l'air fier de sa création, elle se délectait de me voir en tenue de petite princesse ou je ne sais quoi, Pénélope pouffait de rire a coté, et Watson tournait autour de moi avec son regard d'outre-tombe... Passons ce passage silvouplait, j'ai l'impression d'avoir perdu le peu de virilité que j'avais de moi-même. Espérons que la tenue d'Ellen soit un peu plus de mon "style", ouais non, on sait tous que se sera dix fois pire. Arceus faite que j'ai tort...


_________________




PHYL THE POWER ! ≈ On part à l'aventuuuuure !
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: Rencontre surprise a KoniKoni !   
Rencontre surprise a KoniKoni !
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :