Partagez | .
Le début d'une nouvelle vie [Solo]
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 4
Jetons : 692
Points d'Expériences : 49

MessageSujet: Le début d'une nouvelle vie [Solo]   Dim 3 Sep - 8:29

Malgré ma petite taille, c’est d’une démarche confiante et fière que j’avançais, rendue brave par la musique que bombardait mes écouteurs. Je croisai bien sur d’autres étudiants que je m’assurai de ne pas regarder, redressant la mâchoire comme pour me grandir, pour m’affirmer et leur signifier qu’ils avaient intérêt à ne pas venir me marcher sur les pieds. La vérité, c’est que je ne savais pas plus qu’eux où j’allais ni comment allaient se dérouler les choses. Tout ce que je savais, c’est que j’allais récupérer mon premier Pokémon. Les mains moites, je grimaçai, essuyant mes paumes contre ma veste à répétition, sans grand résultats. Purée. Pour ne rien arranger à mon impatience et à ma nervosité, une surprise désagréable m’attendait devant la porte du Collectionneur : une file d’attente. Comme si je n’avais que ça à faire moi. Rentrant la tête dans mes épaules, je me plantai à la place qui me revenait, jetant des regards furibonds à gauche et à droite. Tel un petit Dedenne mal commode, j’attendais, passant d’une chanson à l’autre avec impatience, ne trouvant aucun son qui soit à ma convenance. Trop rapide, trop de cuivre, la voix de la chanteuse me tapait sur les nerfs, pourquoi j’avais encore cette chanson là-dessus, pourquoi cette chanson met-elle autant de temps à se lancer ?

Ah. Ce n’est pas un long silence, c’est la mort de mes batteries. Me revoilà à ruminer, abaissant mes écouteurs avec frustration pour les laisser reposer dans mon cou, tirant légèrement ma longue chevelure rousse au passage. Je replaçai mes imposantes lunettes sur mon nez, dirigeant mon regard inquisiteur vers le petit attroupement devant moi. Un groupe de jeunes filles piaillaient à propos de leurs vacances d’été, enchaînant sur leurs histoires de cœur en parlant de garçons, de jalousie et de rendez-vous foireaux. Je roulai des yeux. Avec leur tête c’était déjà surprenant qu’ils y aient des mecs pour s’intéresser à elles. Puis quelle idiote parle de ces conneries alors que, clairement, ma seule envie à moi était de parcourir la liste de tous les Pokémon connus et de spéculer sur celui que je pourrais avoir. Je ne m’attendais honnêtement pas à grand-chose, c’était quand même une école et ils avaient beaucoup d’élèves à qui donner un starter. Sans doute qu’ils ne donnaient rien de trop rare, juste des petits trucs communs comme Rattata ou Zigzaton. Brièvement, je me demandai si je pouvais demander à être remboursée pour mes frais d’inscription si l’on me donnait un Insolourdo.

Puis, des élèves sortirent, d’autres entrèrent, c’est le cercle de la file d’attente. Bientôt, ce serait mon tour. Sortant nerveusement de mes poches l’appareil que l’on m’avait donné, mon iPok, j’ouvris l’option Pokédex. Et si je me retrouvais avec un Psykokwak ? Erh, pas ça, pitié. Me mordillant la lèvre inférieure, écrasée par tous les bruits de conversations, je fus néanmoins prise d’un certain sentiment de culpabilité. Voulais-je vraiment laisser mon Pokémon se sentir mal aimé, isolé et seul ? Voulais-je être comme ces gens qui ne pensaient qu’à leur pomme sans réfléchir aux sentiments de leur propre Pokémon ? C’était décidé, peu importe ce qu’on allait me donner, j’allais le câliner, lui donner les meilleures choses à manger, le vanter et lui montrer qu’il était le meilleur Pokémon du monde ! Voilà. C’est avec une confiance renouvelée que j’entrai dans le bureau à mon tour, décidée à recevoir mon starter.

« Il est où ? C’est lequel ? »

Avais-je lâché sur un ton impatient, ordonnant à cet inconnu de me donner mon camarade le plus vite possible. Lorsqu’il m’apprit que je devrais d’abord passer un test, je commençai à maugréer, m’installant devant l’ordinateur avec frustration. Ces questions ne faisaient aucun sens, déjà, et je commençais à me questionner sur la qualité de l’enseignement que j’allais bien pouvoir recevoir ici.

« Puis on s’en fout, peu importe ce qu’on me donne, il sera parfait… »

Avais-je laissé glisser entre mes dents, répondant un peu n’importe quoi parfois sans même lire la question. Pour ne rien arranger, je sentais le regard de l’adulte qui ne me quittait pas, comme s’il me jugeait en même temps de me faire remplir son questionnaire à deux ronds. À peine avais-je terminé qu’il quittait déjà son bureau pour aller récupérer une Pokéball. Bien sûr, ma grande gueule n’allait pas rester fermée.

« Vous avez même pas regardé mes résultats ! J’ai quand même pas rempli tout ça pour ri—Oh, donnez-le moi !! »

Bizarrement, mon discours avait changé très, très vite, lorsque je l’avais vu revenir vers moi, sphère bicolore en main. Sourire aux lèvres, l’homme me l’offrit enfin et c’est à deux mains que je lui arrachai presque la pokéball des mains, la contemplant comme si j’avais tenu le plus précieux des trésors. C’est sans même lui dire merci que je repartis au pas de course. Je devais regagner mon dortoir, là où je pourrais ouvrir la balle dans un endroit clos, à l’abri des regards, pour profiter de ce moment spécial. Et aussi pour ne pas avoir l’air d’une imbécile devant tout le monde si je n’arrivais pas à contrôler mon Pokémon. C’est ainsi que débuta mon aventure personnelle à la Pokémon Community.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6800-466-esther-j-brooks-termine-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6807-esther-j-brooks-pyroli
Le début d'une nouvelle vie [Solo]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: l'établissement :: Les diverses salles de l'école-