Partagez | .
Event #1 - Un mystérieux marchand
Aller à la page : 1, 2  Suivant
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9011

MessageSujet: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 3 Sep - 21:11

Event #1 – Un mysterieux marchand
Introduction
A l'occasion du quatrième anniversaire du forum, nous mettons en place une boutique événementielle un peu particulière ! Elle n'est pas bien fournie, mais fera peut-être plaisir à certains d'entre vous...

Contexte
Oyé, oyé ! C'est la rentrée à la PC ! Après des vacances à Alola riches en découvertes (ou pas, si vous étiez du coin), il est temps de reprendre le chemin de l'école ! Alors que les anciens élèves se demandent si la menace du dernier incendie est encore présente, les nouveaux sont quant à eux impatients de découvrir Lansat et ses environs. Mais c'est finalement une présence inattendue  sur l'île qui va être le cœur de toutes les attentions !

Eh oui, quelle est donc cette énorme yourte plantée en plein centre commercial ? C'est la question que se posent tous les passants venus faire leurs emplettes dans cette immense galerie regorgeant de boutique en tout genre. Et il semblerait qu'elle en possède désormais une nouvelle !

En effet, un vieil homme aux allures de nomade à décidé d'installer sa gigantesque tente sur l'île de Lansat, et ainsi faire profiter la population locale de ses richesses inouïes. Des bijoux exotiques, des pierres précieuses à l'aura mystique, des plantes ayant des effets médicinales insoupçonnés, et même... Des pierres évolutives et des fossiles ?! Ce qui pourrait ressembler à une vielle arnaque s'avère être le simple fruit des nombreuses recherches de cet explorateur émérite, dont il a décidé de vous faire part généreusement. Enfin presque.... C'est qu'il va falloir avancer les jetons sur la table ! Tous ses objets possèdent une certaine valeur, après tout, et il serait bête de s'en débarrasser contre une poignée de pièce...

A l'occasion de l'inauguration, de nombreux curieux se sont précipités aux portes de sa boutique éphémère, dans laquelle vous risquerez d'être un peu à l'étroit. Mais sentir les douces aisselles de parfaits inconnus en vaut la peine si cela vous permet de mettre la main sur une pièce rare, non ?


Boutique anniversaire
NOMUTILITEPRIX
Fossile aléatoireFossile tiré au sort parmi ceux existants dans les jeux vidéos.2500 J

Objet Évolutif
Un objet évolutif au choix, permettant de faire évoluer certains Pokémon.1000 J
Pack BC#AVieux grigri octroyant, au hasard, un Bonus Capture parmi les BC1, BC3 et BC5.  75 J
Pack BC#BVieux grigri octroyant, au hasard, un Bonus Capture parmi les BC2, BC4 et BC6.  75 J
Pack BC#CVieux grigri octroyant, au hasard, un Bonus Capture parmi tous ceux existants.  50 J


Effets des Bonus Capture: www


Fonctionnement
- Les règles d'achat sont très strictes ! Les fossiles et pierre évolutives en vente ne peuvent être acquis qu'une seule fois par JOUEUR, avec interdiction de cumuler sur un même compte. Vous avez cependant le droit à trois Pack BC, peu importe lesquels, à donner à vos personnages. A vous de voir comment vous répartissez les achats sur chacun de vos comptes !
- Pour acheter un objet, il vous faut poster un unique rp de 300 mots minimum à la suite de ce message, décrivant votre achat. Si vous souhaitez prolonger l'event en compagnie d'un autre membre, vous êtes autorisés à le faire dans un autre sujet.
- Votre rp pourra être utilisé comme participation à un event pour les passages de grade !
- De ce fait, vous êtes autorisés à poster même si vous ne faîtes aucun achat.
- La boutique n'est ouverte que du 03/09 au 11/09. Après cette date, aucun achat autorisé !
- Sachez également que pour l'occasion, les gains de jetons obtenus via les Tops Sites et Jeux du flood seront doublés ! Ce bonus n'est effectif que du 03/09 au 09/09, alors profitez-en !
- A la fin de votre post rp, mettez simplement une balise HRP avec dedans le ou les objets choisis, et les prix correspondants. Un modérateur passera pour tirer l'achat aléatoire s'il y a.

Enjoy o/



_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 42
Jetons : 13032
Points d'Expériences : 1055

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Lun 4 Sep - 23:50

« L’est pas frais, mon poisson ?! »

Cette information est bien intrigante. Je scrolle les nouvelles du site d’actualités de l’île de Lansat ainsi que les news du petit centre commerciale qui sont aussi confuses qu’intrigantes. Il semblerait qu’un marchand se soit installé, sous une tente, sans en avoir l’autorisation. Les autorités ont bien essayées de le faire décamper mais ses objets seraient d’une telle rareté que les clients auraient été bien trop nombreux pour tous les faire fuire. Je passe de site web en site web pour m’assurer de la véracité de ses informations. Rien n’est très claire. Personne ne vente ces objets “si rares”. Maaaais, ma curiosité est piquée. C’est assez rare de voir du changement dans les quartiers de Lansat. D’habitude, les marchands sont bien rangés dans leur boutique et il n’y a que peu de vagues… Alors un marchand ambulant, sous une yourte, plantée au milieu centre commercial. Voilà qui est farouche de la part du gars qui a eu cette idée. Je me frotte le menton. C’est décidé. Tant pis pour le cours d’Ace -c’est l’un de ses derniers, après tout…- , je fonce voir ce qu’il pourrait y avoir de si précieux sous cette tente. Je vérifie que mon oeuf est bien dans mon sac et je sors en compagnie de toute mon équipe. Je grimpe sur le dos de Vivaldy pour m’y rendre au plus vite. Ses feuilles aux couleurs automnales ma chatouillent le nez et je ne peux m’empêcher de lâcher un rire. Galegon lève un sourcil -pour peu qu’il en ait- mais ne fait pas d’autre commentaire. Je lui tire la langue alors qu’il m’a tourné le dos. Certaines habitudes ne se perdent pas. Tsssssss ! Je te vois venir Glaedr avec tes phrases moralisatrices. Je m’en passerai. Merci bien. Ouais ! T’as rien dit ! Mais tu l’as pensé très fort. Tu crois être la seule capable de capter ça, ben non ! On partage la même tête. Ouais baaah ! Calme toi, d’abord ! Pris dans ma conversation muette, je ne me rends même pas compte que gigotte sur la croupe d’Haydaim sous le regard d’incompréhension total de mon Sablaireau. Je lui fais un sourire idiot et le rassure d’une main sur son crâne.

°_ Nan, mais, forcément, avec tes conneries.° Et c’est reparti. Le débat peut durer des heures ! C’est d’ailleurs ce qu’il se passe chaque nuit. Aucun des deux partis ne dément et c’est parti pour un concours de celui qui criera le plus ou qui fera entendre ses pensées le plus fort à l’autre. Et vas-y que je t’en foute plein la poire, que je te jette en pleine face tes pensées les plus secrètes et que je dévoile haut et fort tes fantasmes de la nuit derrière. Franchement. Si on m’avait dit que c’était ça que de partager un seul et même esprit avec une entitée casse-pieds. Ben, j’aurais pas signé. Maaaaais. On m’a pas demandé. Elle est là. Je suis là. On survit. Pi, on papote. Je suis sûr de ne jamais me sentir seul. Mais, bordel, dès fois, je suis au bord du pétage de plombs !

Je déglutis, laissant ma main flatter le cou de Vivaldy. Nous sommes en approche du centre ville. Quelques regards curieux se posent sur moi alors que mon Pokémon bat les pavés de ses sabots. Je me fais arrêté par la sécurité à l’entrée du centre commercial.

«_ Monsieur, sortez du véhicule et présentez-moi vos papiers de conduite. »

Je démonte mon type Plante avant de l’interroger du regard. Il lève les yeux au ciel et se ravise soudainement.

«_ Autant pour moi, je viens d’être muté… vous savez… les habitudes… »


Je le laisse marmonner dans sa moustache et l’ignore superbement en passant la porte coulissante. Me voilà dans le centre commercial de Lansat ! Une éternité que je n’y ai pas mis les pieds. J’ai plutôt pour habitude d’aller dans les petites boutiques avoisinantes plutôt que dans ce complexe aux lumières trop vives et au sol trop brillant. Sans la musique d’ambiance et les plantes par-ci par-là, je me croirais revenu dans les couloirs du complexe scientifique… J’ai des choses bien plus importantes à faire aujourd’hui. Trouver ce drôle de marchand. Il doit bien être planqué quelque part.

Et, en effet, le mystérieux marchand n’est pas du genre à passer inaperçu. A la place de la fontaine habituelle du vaste centre commercial, une immense yourte dans les tons bruns trône tout pile au centre. Je suis loin d’être le seul à avoir eu la curiosité de pointer le bout de mon nez devant l’échoppe. Je reconnais de nombreux élèves de l’académie. Sérieux ? Tous en train de sécher de cours d’Ace -Ahahaha, t’as pas compris ? Tu peux te barrer, c’est bon !- ? Je me retiens pour ne pas mourir de rire. C’est très fort, ça ! Je m’arme donc de patience, la queue est d’une longueur infinie ! Sérieusement, que vend-il de si extraordinaire ?! Je penche la tête sur la droite de la queue pour apercevoir un panneau. OH NON DE DIEU ! Des fossiles ?! Des Pierres évolutives ?! Des Bonus de Captures spécialement là pour PC ?! Je trépigne et me mets à tapper nerveusement du pied. Avance là devant ! Grouiiiiiiiiiiilllllle !

***

C’est au moment où je suis prêt à donner un bon coup de genoux dans les côtes de mon prédécesseur que j’entre finalement sous la tente. C’est un nouveau monde qui s’ouvre à moi. Des petites lanternes disposées çà et là, une douce atmosphère qui fait redescendre ma colère tout aussitôt, et, une température qui m’enveloppe tout entier. Je me sent bien, prêt à faire toutes les folies du monde. Tous les acheteurs sont calmes, certains se procurent des fossiles, d’autres des pierres rares… Peu sont ceux qui repartent les bras chargés de bonus capture. Avant d’entrer dans la boutique, je n’ai pas vraiment songé à ce que j’allais y acheter… Mon Ptéra n’est toujours pas revenu d’entre les cailloux et, pour l’instant, aucun de mes Pokémons n’auraient besoin d’une quelconque pierre pour évoluer. Bien que je ne compte plus vraiment mes Jetons depuis un moment je ne peux m’empêcher de trouver les prix exorbitants.

C’est finalement mon tour. J’arrive devant quelqu’un au visage masqué qui me présente de ses mains tout un ensemble de pierres entreposées sur la table. Je refuse d’un signe et tête et me tourne plutôt vers l’autre catégorie.

«_ Je vais plutôt vous prendre ces Bonus Captures, là. »

Je paie mon solde en Jetons et laisse ma place. Finalement, ça aura été vite fait. Je range mes achats avant de me diriger vers la sortie. Mon sang ne fait qu’un tour lorsque je remarque Calliope dans la foule. Mue par le desespoire, je m’approche d’elle.

«_ Salut… Calliope… Ca fait un bail… »

J’ai besoin de réponses… T’es la seule à qui je puisse demander...
Aaron S. Mightley


”Mes drôles d'achats”:
 

_________________

PHYL THE POWER


Le couple le plus improbable avec... une fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3522-0256-aaron-stuart-mightley-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3525-aaron-stuart-mightley-phyllali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Oblivia ; Kalos
Âge : 17 ans.
Niveau : 31
Jetons : 940
Points d'Expériences : 783

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mar 5 Sep - 14:04



Un mystérieux

marchand

Event
Bam, bam. Me revoilà, retirant mes lunettes de soleil pour les mettre en diadème sur ma tête, remettant mes lunettes de vue, mes longs cheveux blonds au vent, ma tenue d’été bleue et blanche rayonnante, mes petits talons claquant sur le sol, et surtout, portant mes divers sacs d’achats d’Alola. Ah oui, euh, non. HECTOR portant mes divers sacs d’achats d’Alola. Je l’avais chopé au hasard sur le port en attendant pour partir d’Akala, caché dans un coin. Ce pauvre pas doué m’avait expliqué avec honte qu’après avoir mangé une spécialité locale, il avait fait une réaction allergique, et qu’il avait en plus attrapé des coups de soleil au visage. Résultat, une face gonflée et rouge vif, des yeux pleins de larmes et des difficultés à parler. Alors, évidemment, plein de bonté, je lui avais prêté un de mes foulards pour se cacher. Un de mes plus vieux et que je n’aimais plus, évidemment. En échange, il devait porter mes sacs jusqu’à ma chambre. Mes dizaines de sacs… Ah, le pauvre petit. Mais bon. Tant que ça n’est pas moi qui m’en charge…

« - F’est bon ? Ve peux les poser un peu ? F’est lourd tout fa…
- Non, on a dit : jusqu’à ma chambre ! Et arrête de parler, tu vas postillonner partout sur mes nouveaux t-shirts… »

Je l’entendais murmurer un « dévolé… », et je prenais la route tranquillement. Nous arrivions dans mon dortoir, puis dans ma chambre. Décidant d’être gentil et de faire ma bonne action du mois, je le laissais se reposer dans le lit qui était normalement le sien, en profitant pour me changer, laissant Cierge sur mon bureau s’amuser avec la branche de mes lunettes de soleil.

« - Alors t’es vraiment un mec… »

Je me retournais pour voir Hector, les yeux rivés sur moi. Super malaisant… Je terminais vite de m’habiller, puis lui désignais la porte.

« - T’as assez squatté, retourne emmerder quelqu’un d’autre. Oh et merci pour les sacs, tout ça. Et le foulard… Donne. J’le brûlerai. »

Je le récupérais entre deux doigts, dégoûté, et je laissais Hector repartir, toujours autant perturbé de m’avoir vu en sous-vêtements visiblement. J’entendais les autres élèves dans le couloir se réinstaller, parlant de leurs vacances, leurs Pokémons, leurs ambitions. Certains avaient pris sous leur aile un petit nouveau et lui faisaient visiter les lieux. Je refermais donc ma porte. Jusqu’à ce que je ne le décide, aucun ne viendrait s’installer ici. De toute façon, l’autre lit était déjà de nouveau investi par mes petits compagnons, donc Héphaïstos, le nouveau, qui s’y roulait joyeusement.

Une fois tous mes préparatifs faits, mes affaires à leurs places, je décidais de faire un petit tour, laissant mes chéris se reposer et embarquant Cierge sur mon épaule. Le campus m’avait, en un sens, un peu manqué. Il avait son ambiance particulière, et elle commençait à lentement mais sûrement prendre la place de « chez moi ». Plus que Romant-sous-Bois. Plus qu’Oblivia. J’avais eu des nouvelles de mes frangins, de mes parents. Ca se passait… Comme d’habitude, pour eux. Je n’avais plus vraiment de choses à leur dire et l’inverse encore moins. Ma mère était très fière de moi, mon père aussi, mes frères s’en foutaient royalement. Mais je ne faisais pas tant ça pour leur prouver à eux. C’était plutôt pour montrer aux autres. Et à moi-même… Bref.

Mon regard se releva sur la devanture du centre commercial, dans lequel j’entrais. Ca ne faisait pas de mal de vérifier si j’avais tout ce qu’il me fallait. Je savais qu’il me manquait quelques Pokéballs… Euh. Qu’est-ce que c’était que ça ? Une yourte en plein milieu du chemin, et à l’intérieur, un vieux type à l’air louche qui discutait avec un élève venu visiblement faire des emplettes. Autour, pas mal d’autres commençaient à s’y intéresser, comme moi. Bon bah… Je ne vais pas me gêner.

« - Bonjour ?
- Oh, bonjour jeune fille. Hm… Ah, oui… Je sens… Oui, je sens une aura en toi.
- Ah ouais ? » disais-je, perplexe. Entre le coup de la fille et ça…

L’homme me fit signe d’approcher, me montrant de la main le comptoir où étaient disposés des tas de pierres colorées. Certaines n’avaient strictement aucune utilité, mais je reconnaissais que d’autres pouvaient être bien intéressantes.

« - Fais ton choix, si tu es intéressée. J’ai ramené tout ça de mes expéditions. Et… Oui, je sens en toi l’âme d’une aventurière ! Tu ne voudrais pas être… Archéologue par hasard ?
- Ouahh… Si, comment vous savez ? Parce que vous avez des pouvoirs, ou à cause de la lampe-torche qui dépasse de mon sac ? »

Le vieux eut un rire gêné et rangea aussitôt son discours foireux, me laissant choisir tranquillement. J’examinais les pierres, les bijoux, les porte-bonheurs qu’il proposait. Finalement, j’arrêtais mon choix sur un petit grigri et une pierre. J’étais certain que j’allais pouvoir m’en servir un jour. Bon, je ne savais pas encore quand et comment… Mais ça viendrait. Je payais sans plus attendre, puis quittais les lieux non sans un regard blasé au vendeur. J’étais même certain de l’entendre répéter son « tu as une aura » à la personne qui était entrée après moi. Chacun sa technique…
© AkumaCursed


HRP:
 


_________________

 
This madness is
supreme

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4249-start http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4259-alyx-levi-harabo-noctali
 Topdresseur Stratège
avatar
Topdresseur Stratège
Région d'origine : Johto
Âge : 17
Niveau : 40
Jetons : 4519
Points d'Expériences : 936

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mar 5 Sep - 17:40



Un Mystérieux marchand

Avec Idalienor


La rentrée s’était montrée haute en couleur. Un tas de nouveautés dans l’académie, à commencer par le changement de certains référents ! En effet, trois de nos professeurs favoris avaient décidé de nous abandonner pour rejoindre une autre académie et parmi eux, se trouvaient Ace et Jackie. Si autant le premier départ ne me dérangeait pas, le second me peinait pas mal. Après cette année, j’avais appris à connaître le Général et bien qu’elle dirige d’une poigne de fer son dortoir et ses entraînements, je m’étais un peu attaché à elle. Quant  à Ace, c’était un TopDresseur beaucoup trop présomptueux pour faire un professeur et référent de qualité. Après tout… Nous ne méritions pas son savoir, n’est-ce pas ? Bref, pour remplacer ces deux-là, la directrice avaient fait appel à deux belles pointures en matière de dressage Pokémon : Léon Nahr et Diana Prince. Franchement, il y avait de quoi vouloir rejoindre le dortoir Pyroli ! Même si le Noctali n’était pas en reste. D’après ce que j’avais pu apprendre lors de la présentation de nos nouveaux référents, Léon est un docteur, mais aussi un athlète de haut niveau. Une personne relativement méthodique qui aurait sûrement beaucoup à nous apprendre. Face à lui, chez les Pyrolis, Diana ! Cette fille était simplement parfaite ! Professeur de stratégie mais aussi Ranger, elle regorgeait d’anecdotes que j’espérais qu’elle partagerait avec ses élèves en cours. Enfin nous allions pouvoir apprendre d’un professeur compétent en stratégie et non devoir basé tous nos devoirs sur les connaissances apprises sur le terrain, en expérimentant ou dans les livres. J’avais vraiment hâte de voir cette année avancer !

Dans l’optique de bien préparer mes prochains cours de stratégie, je m’étais donc rendu en ville, faire un tour au centre commercial. Dans les nombreux étages que comportait l’endroit, j’espérais pouvoir trouver mon bonheur avec quelques objets à faire porter à mes Pokémons ou de nouveaux livres pour ma mini-bibliothèque en pleine expansion. Comme toujours, je déambulais dans le centre accompagné d’Aligatueur et ma Stalgamin ne manquait pas de faire son intéressante sous l’œil éclairé et maman poule de ma Caninos. Dans un magasin, je ne manquais pas d’acheter une sucette pour Stalgamin, ce qui me donnait un peu de répit pour faire mes emplettes. Je n’en avais de toute façon pas pour longtemps. En général, je savais où me diriger et peu dissipé, je fonçais là-bas avant de prendre uniquement ce dont j’ai besoin puis de repartir. En somme, une vraie balade de santé. Machinalement, j’entrais dans les différentes boutiques du centre, quand j’entendis des gens discuter derrière moi d’une étrange yourte recelant des objets pour le moins originaux et rares ! Il n’en fallut pas plus pour attirer mon attention sur cette yourte qui effectivement trônait impériale au cœur du centre commercial. C’était à se demander comment je ne l’avais pas vu plus tôt ?! La question des lunettes se poserait plus tard, car ma Stalgamin venait de finir sa sucette et s’apprêtait à se jeter du troisième étage vers la yourte… In extremis, je me jetais par-dessus la rambarde et l’attrapais, retenu par Aligatueur et Caninos.

« Je sais que tu as très envie d’aller voir ce qu’il y a dans cette yourte, mais le saut de l’ange n’est pas la meilleure façon d’y parvenir… En un seul morceau. » Je pointais du doigt une machine qui n’avait de cesse de monter et descendre. « Prenons plutôt l’ascenseur. »

C’est donc dans cette machine novatrice, que nous revenions au rez-de-chaussée. Les portes s’ouvrirent à peine, que le peuple était bel et bien présent. Un monde fou s’agglutinait devant la yourte pour espérer y pénétrer. L’espèce de tente était certes grande, mais avec tout ce monde, j’imaginais le sauna que ça devait être. Il fallait vraiment être trèèès curieux pour avoir envie de rentrer là-dedans. Mais c’était mon cas et celui de ma Stalgamin qui essayait maintenant de se frayer un chemin entre les jambes des gens. Elle n’en rate pas une celle-là… Gêné, je me retrouve à la poursuivre, obligé d’abandonner mes deux autres Pokémons en dehors de la yourte. Allez, reviens-là fichue Stalgamin ! Tu ne pouvais pas rester tranquille cinq minutes ? Tu te devais de faire ton intéressante. Hop. Hop. Eeeeeeet…

« Attrapée !!! » M’écriais-je au beau milieu de l’assemblée en la soulevant à la manière du roi lion. « Cette fois, tu ne m’échapperas plus, petite garnement. »

« Staaaaal ! »

Elle peste et les autres aussi. Il faut dire qu’on s’est un peu fait remarquer par sa faute. Bon et tant qu’on est là, autant aller voir ce que propose notre marchand ambulant. Comme imaginé, il fait une chaleur d’enfer sous la tente. La plupart des gens ne font que regarder, les prix grimpant vite en fonction de la rareté de l’objet. Au milieu de ces derniers se trouvent aussi quelques bricoles intéressantes à prix plus raisonnable. Mes yeux brillent de mille feux. Il y a de tout et pour tous ! J’observe quelques plantes médicinales quand j’aperçois une silhouette familière.

« Hey Ida ! Je ne m’attendais pas à te trouver là ! Comment tu vas ? La rentrée s’est bien passée ? » Lui souriant, mon attention revient vite sur les étalages du vieil homme. « Tu regardais ces plantes médicinales ? Pour moi, elles se ressemblent toutes, je ne crois pas que je ferais un très bon médecin haha. »

Je la laissais m’expliquer alors les propriétés de l’une ou l’autre de ces plantes. Certaines lui étaient aussi inconnues. Elle se décida finalement à en prendre un lot, tandis que mon œil était déjà attiré par deux autres stands. Dès qu’elle avait fini ses achats, je l’amenais par la main devant des fossiles. Je n’en avais jamais vu autant rassemblés en un même endroit. Parfois deux dans un musée, mais c’est tout. Là, il y avait de toutes les variétés. Bien sûr, je n’y connaissais rien et pour moi, tous ces fossiles de Pokémon relevaient un peu du mystère, ce qui les rendait encore plus intéressants à regarder.

« Wow des fossiles !!! Je crois que je vais m’en prendre un. Au hasard bien sûr. J’ai pas la moindre idée de quel Pokémon ils renferment. Ce sera un peu comme… un Kinder Surprise ! » Ajoutais-je en plaisantant. Mais l’autre stand m’ayant attiré l’œil, présentait quant à lui des pierres évolutives. Pour le coup, je savais exactement à quoi correspondait chacune d’entre elle et ma Stalgamin sous un bras, me rappelait qu’il serait bien de la faire passer au stade supérieur un jour. « Mmh… J’hésite à prendre un fossile ou une pierre aube pour ma Stalgamin. Tu ferais quoi à ma place ? » Je baignais mon regard dans le sien, presque suppliant quelle trouve une solution à ce choix cornélien. Après tout ce n’est pas tous les jours qu’on trouve des fossiles. En temps normal, j’aurais bien pris les deux, mais impossible de tout acheter, cela coûtait trop cher. Et cette pierre aube était quand même super intéressante ! Gnnn… Que faire ?! Ida, toute mignonne qu’elle est, me laissa choisir en m’apportant son point de vue. C’est vrai que je ne savais rien du fossile et j’ai besoin de cette pierre pour mon Pokémon, donc le choix ne devrait pas se poser. « Merci Ida ! » Lui disais-je, en faisant un bisou. Puis je me retournais vers le vieil homme déjà bien occupé par ses autres clients. « Je vous prendrais une pierre aube, s’il vous plait ! »

Une fois nos achats terminés, nous sortions de la yourte. Je retrouvais alors Caninos et Aligatueur assez déçu de ne pas avoir pu rentrer avec nous, alors que Stalgamin les narguait en leur tirant la langue. En attendant, elle était toujours coincée sous mon bras celle-là. Dans ma main, se tenait mon porte-monnaie… Vide.

« Au final, j’ai tout dépensé dans cette pierre. » /Snif/ « Si ça peut rendre ma Stalgamin plus sage, ça valait le coup ! ... Sinon. Hum, que dirais-tu d’aller faire un tour ? »
Code by Joy



HRP:
 

_________________
Cliquez là ! Ou là ! Ou peut-être bien que c'est là ! Mais cliquez Very Happy :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3874-0280-paul-nyllis-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3876-paul-nyllis-noctali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15.
Niveau : 5
Jetons : 1670
Points d'Expériences : 56

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mar 5 Sep - 19:31



Un mystérieux marchand

| Event #1. |


C'était une journée banale sur l'île Lansat pour Raudhr.. ou pas. Cela ne faisait que quelques jours qu'il était arrivé sur l'île de l'académie et que les cours avaient repris (ou plutôt commencé pour lui). Comme il était arrivé en classe d'été, directement sur Alola, il n'avait pas encore eu l'occasion de visiter Lansat. Cependant, le Phyllali avait vite fait le tour de l'école, et avait juste visité les environs pour se familiariser un peu avec le territoire. Au programme aujourd'hui, visite du centre commercial dont il avait beaucoup entendu parler. Cela tombait bien, puisqu'il avait aussi ouï des rumeurs sur une sorte de mystérieuse tente plantée en plein milieu du centre commercial, entre les boutiques bien alignées, difficile à rater. Il était donc parti faire deux ou trois emplettes, comme des baies pour ses Pokémon, de quoi manger également ainsi que se refaire un petit stock de Pokéballs.
Entrant donc dans la grande bâtisse, Raudhr se sentit quelque peu compressé malgré l'espace à cause du flot massif de gens parcourant le hall. Il détestait faire les boutiques, surtout à cause du nombre de personnes qu'il pouvait y avoir, lui qui n'appréciait pas beaucoup le contact humain. Son œil rouge pâle parcouru le hall, à la recherche de quelque chose d'anormal, mais il ne vit rien qui sortit de l'ordinaire, et en conclut que le marchand devait se trouver ailleurs.

Alors qu'il marchait en direction de la boutique de Pokéball, il put entendre des bouts de conversation, affirmant que ce marchand imprévu vendait des objets très rares et intrigants, sa popularité ayant empêché les autorités locales de le faire déguerpir. Skölir miaula, perché sur l'épaule de son Dresseur. Ce dernier avait décidé de laisser Fyrn tranquillement dans sa Pokéball, jugeant son caractère quelque peu incompatible avec les grands espaces bondés de gens. Le Lixy s'était perché en haut, sa petite taille étant également incompatible avec le lieu dans lequel il se trouvait. Fort heureusement, il était de nature calme et assez sérieuse comme le jeune homme rouge, qui ne regrettait pas son choix quant à l'absence de son Caninos chromatique et de la présence de son starter comme compagnie.
La dernière visite qu'il avait eu dans des boutiques d'une ville commerçante connue avait fini en semi harcèlement sur l'achat des produits du magasin, et Raudhr remercia le ciel pour avoir été cette fois-ci épargné par les employés.
Ressortant du magasin à baies, il poussa un soupir et regarda l'heure. Ayant encore un peu de temps, il passa sa main dans ses cheveux, désormais en quête du marchand des rumeurs.

« Il ne doit pas être bien loin. », pensa-t-il.

Et là, tournant sa tête, il la vit. Une tente noire, très grande, fièrement plantée en plein milieu du hall de l'étage telle une tour historique. Elle était ornée de décorations extravagantes, le genre de chose qu'on ne trouvait pas communément sur Lansat. Le Phylalli se ressaisit et fit une grimace en voyant la queue monstrueuse de personnes attendant leur tour pour entrer dans la tente. Il fallait dire que lorsque ce marchand allait repartir, il allait s'en aller après s'être fait un joli nom auprès des habitants. Refoulant un énième soupir, le Dresseur se plaça dans la file d'attente et attendit patiemment son tour.

Tour qui ne vint qu'après de longues minutes. Raudhr pénétra dans la tente, et fut immédiatement prit par l'odeur ambiante ainsi que par le soudain changement de luminosité. Une sorte de parfum exotique flottait dans l'air, et les lumières étaient très tamisées, renvoyant une atmosphère de douceur et de confort... qui pour une raison ou une autre, rendit le garçon aux cheveux rouges encore plus tendu qu'il ne l'était.

-Bienvenue, jeune homme.

Raudhr releva la tête et aperçu le fameux marchand, qui n'était pas plus qu'une sorte de vieil homme à l'allure aussi extravagante que sa boutique. Il avait un accoutrement quelque peu singulier, et les cernes sous ses yeux fatigués lui donnaient un air légèrement terrifiant. Il fit un geste de la main, montrant tout son étalage de pierres, plus brillantes les unes que les autres, et de grigris divers et variés. Le Phyllali s'approcha, son seul œil visible balayant tous les joyaux du regard, jusqu'à ce qu'il tombe sur une en particulier, qui attira son attention. Il s'agissait d'une pierre plus ou moins jaune orangé, dont l'éclat lui rappela étrangement le regard de braise de Fyrn. En y prêtant un peu plus attention, il comprit qu'il s'agissait d'une Pierre Feu, qui était nécessaire à l'évolution du chromatique. Il garda l'idée dans un coin de son esprit, grinçant légèrement dents en voyant le prix, lui aussi extravagant, de la pierre proposée sur l'étalage.

-C'est un beau Lixy que tu as là..

Forçant un sourire du mieux qu'il put au vendeur, le regard du jeune homme retourna ensuite vers les petites poches sur le côté, qu'il reconnut comme bonus de capture propres à la Pokémon Community. Il fit un rapide calcul mental quant au prix que tout lui coûterait et son nombre restant de Jetons, et sa décision fut prise.

-Je vais vous prendre cette pierre-ci, ainsi que cette pochette-là.

Le marchand fit un sourire presque flippant mais remercia l'étudiant pour ses achats. Après avoir payé, Raudhr remercia également le vieil homme et sortit de la tente, Skölir toujours sur son épaule, à moitié en transe par le parfum qui traînait dans la ''boutique''. Le Dresseur lui donna un léger coup de tête et le lynx électrique secoua sa tête, semblant revenir dans le monde réel.

-Je suis sûr que Fyrn sera tout content quand il verra ça, même s'il n'est pas encore prêt.

Comme pour acquiescer, Skölir miaula, et le duo se dirigea vers la sortie du bâtiment avec leurs achats, leur mission complétée.


HRP (achats):
 

_________________

______
Code RP créé par Ginji, merci beaucoup !


Dernière édition par Raudhr Akai le Jeu 7 Sep - 19:41, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6608-452-red-guardian-raudhr-akai-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6615-raudhr-akai-phyllali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15
Niveau : 33
Jetons : 785
Points d'Expériences : 1171

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mar 5 Sep - 20:30


Event #1

Un mystérieux marchand


solo

 

 


J'étais déprimé. Mes vacances d'Alola ne s'était pas du tout passé comme prévu. Je me suis rendu compte que j'étouffais ma copine de ma présence, j'ai eu un coloc vraiment horrible et ces deux effets ont eu de me mettre sur les nerfs le reste du séjour si bien qu'une bonne partie des étudiants nouvellement arrivés ou pas ne sont pas forcément super copain et même certains ont une dent contre moi. Je décide alors d'aller faire un tour au centre commercial. Je voulais faire un tour à la plage mais j'ai entendu dire qu'une mystérieuse échoppe y a élu domicile et ma curiosité à fait le reste.

En entrant dans le centre, une jeune femme me tends un ticket sur lequel est écrit « 9I9 ».

-Merci, mais pourquoi ?

-Nous organisons un tirage au sort sur les clients venus voir la boutique temporaire mais l'attention est très peu porté sur nous. D'ailleurs le tirage est imminent venez. Le premier prix est un voyage autour du monde.


Je regarde mon fidèle partenaire sol avant d'emboîter les pas de la jeune femme.Un peu plus loin un petit attroupement de personne m'indique que c'est ici qu'à lieu le tirage au sort. Le présentateur tire la boule du premier prix.

-Et le premier prix revient au numéro....154

Pas de bol, bon au moins c'était gratuit. Allez partons d'ici...

-Le deuxième prix une thalasso à Vermilava. Qui va partir se faire chouchouter dans les eaux chaudes et volcaniques de Vermilava ? Et c'est... le numéro 438. Le numéro 438 ? Ah. Le voilà.

Y a aussi un deuxième prix ? Donc si il y a un deuxième prix, il y a aussi un troisième prix.

-Le troisième prix, ce magnifique œuf de Pokémon tout droit venu de la pension de Johto. Ce sera le numéro 616.


Pas de chance une prochaine fois peut-être.

-Le numéro 616 ? Je vous rappelle en attendant le 616 que nous allons jusqu'au ticket 800 donc si vous...

800 ? Mais j'ai le 9I9 à moins que... Je retourne le ticket et regarde ma boulette.

-C'est moi je suis le 616 !!


-Et bien jeune homme il vous en a fallu du temps pour vous faire connaître. Tenez prenez en grand soin.

A la base je voulais aller voir le tipi magique mais avoir un œuf de pokémon gratuit c'est chouette. Je pars, œuf sous le bras,vers le tipi magique et m'approche vers le vendeur.

-Bonjour.

Je regarde sa marchandise plus incroyable et bizarre que n'importe quel magasin ici. Même si le choix n'est pas excessivement présent je parviens à trouver ce qu'il me faut.

-Je prendrais euh... ça là-bas puis ça et euh... aussi ça. Voila l'argent. Bonne journée.

En vrai, je pense m'être fait arnaquer avec toute cette quincaillerie mais ça m'a rendu heureux allez savoir pourquoi. Au final je pense que je vais encore un peu glander dans le centre commercial pour profiter de mon air joyeux.  




Achats:
 


Dernière édition par Logan Atkinson le Dim 10 Sep - 20:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 731
Points d'Expériences : 1619

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mar 5 Sep - 22:44

Alors là si je m’attendais à ça. Pour moi le discours de rentrée allait être comme d’habitude. Toujours le même mais qui annonce solennellement le début d’une nouvelle année. Un peu trop cérémonieux sur les bords mais pas dérangeant au final. Cela aurait dû se passer exactement comme l’année dernière et l’année d’avant. Aucun nuage à l’horizon. Et pourtant. Ce jour-là, deux nouvelles têtes sont apparues sur la fameuse estrade. Au début, j’ai simplement pensé à de nouveaux professeurs rien de plus. Mais la nouvelle a eu l’effet d’un coup de tonnerre chez les plus anciens. Trois professeurs quittent l’académie le 18 septembre. Ace, Roseverte et Jackie ! Notre référente lève les voiles vers une nouvelle académie ! C’est assez incroyable, j’ai encore du mal à digérer la nouvelle. Ok elle est folle sur les bords et pas des plus sympas, mais après deux ans, je me suis habituée à sa présence et à sa façon d’être avec nous. La nouvelle à l’air très sympa et compétente, je n’en doute pas une seule seconde. Cependant, connaissant mes camarades, il lui faudra un moment avant de réellement devenir une figure des rouges. Peut-être même que l’emblème représenté par le général Jackie ne disparaitra jamais dans nos cœurs.

Les cours ont donc repris tout doucement à l’académie. Les nouveaux viennent d’arriver, les professeurs restent gentils pour les aider à prendre le rythme. Les débuts d’années sont toujours relativement tranquilles de ce côté-là. Ça permet de profiter encore un peu de notre temps libre. J’ai décidé de reprendre sérieusement mon exploitation d’herbe dans mon local. J’ai une collection impressionnante d’échantillon pour faire des remèdes divers, plein de livres, mais ça manque de « vivant » à mon goût. J’ai quelques plantes en terre, mais en général ce sont des fleurs comestibles ou purement décoratives. J’aimerais bien en avoir d’avantage qui pourront me servir tout au long de mes études et de mes tests, sans danger cette fois-ci. Après mon retour de vacances, je suis allée là-bas pour réorganiser le tout et changer la terre de mes plantes pour les rafraîchir. C’est toujours mieux pour que les plantations survivent d’années en années.

Justement en cette fin d’après-midi, je reviens de mon petit jardin secret. J’ai les mains pleine de terre je vais aller me les laver dans les douches communes. J’entre dans la pièce et me savonne quand je capte une discussion entre plusieurs filles. Les Pyrolis ne sont pas réputés pour être des commères de service mais on a tout de même des sujets de conversation. En l’occurrence, il semblerait qu’un marchand est élu domicile dans le centre commercial et que ce qu’il vend est très intéressant. En plus d’objets, des plantes sont évoquées dans la bouche des filles. Ça tombe bien j’ai un peu de temps ce soir, je vais y aller faire un tour. Le temps d’aller prendre deux trois trucs et je suis partie.

***

Me voilà dans le centre commercial en compagnie de Beryl à la recherche de cette fameuse yourte. Vu l’agitation présente, je ne mets pas bien longtemps à la trouver. Pile au centre de l’endroit, au rez-de-chaussée, se tient la grande tente qui semble être noire de monde. Curieuse, je pénètre tout de même là-dedans. L’ambiance tranche totalement avec le centre commercial. On se croirait vraiment dans un truc artisanal, avec une petite ambiance mystique. C’est assez plaisant. Je promène mes yeux sur les différents rayons pour repérer quelque chose d’intéressant. Bingo, sur ma droite il y a une table remplie de panier de toutes sortes. Chacun contient une plante différente, sous forme de bouquet. Je ne pourrais pas les planter mais ça me permettra de faire de nouveaux stocks. Je ne peux pas laisser passer cette opportunité. En plus, juste à côté de l’étal, il y a un pot avec une plante dedans. Je ne sais pas ce que c’est mais ça me donne envie, je vais surement la prendre. Avant que je ne puisse me baisser pour l’attraper, je suis surprise par une voix derrière moi. Au tiens c’est Paul ! Lui aussi a été attiré par cet événement inattendu. Avec le sourire, je lui réponds.

Salut Paul ! Moi aussi j’ai eu envie de voir ce drôle de lieu et je ne regrette pas. Sinon oui ça s’est bien passé, encore un peu de mal à digérer le départ imminent de notre référente mais bon il faudra bien faire avec. Le jeune homme s’intéresse ensuite à tout ce que je tiens dans les mains. Oui tout à fait. On n’en trouve pas souvent à l’achat, surtout dans un centre commercial alors j’en profite. Mais non tu ne ferais pas un mauvais médecin, mais c’est sûr que sans connaître c’est plus difficile ahah.

L’instant se voulait doux et innocent. Un peu comme à chaque fois que je suis en sa compagnie d’ailleurs. Après avoir pris tout ce que j’avais choisi, je me laisse de nouveau entrainer par le préfet des compagnies. Prendre la main des gens ne m’a jamais rien fait de spécial. Pourtant, à chaque fois que c’est lui qui m’entraine, j’ai l’impression que cela prend une autre valeur. Vite, le brun s’arrête devant un autre étal. Je reconnais les fossiles. Ces choses ne ressemblent qu’à un morceau de pierre. Mais entre les mains d’un archéologue, elles reprennent vie pour devenir des pokemons antiques. Les scientifiques arrivent à faire des choses vraiment folles. Paul est tout excité devant ça, ce qui me fait légèrement rire. Son regard est aussi absorbé par les objets évolutifs. J’avoue que cela fait envie. Mais actuellement je ne peux pas me permettre de dépenser autant pour un fossile et je n’ai pas l’utilité d’une quelconque pierre évolutive pour l’instant. Je vais garder mes sous pour une autre occasion, quoi que vu les plantes que j’ai pris cela me fait dépenser aussi. Je prends une mine sérieuse quand il me demande mon avis sur son dilemme.

Mmm je pense que je prendrais la pierre. L’un comme l’autre sont difficiles à trouver mais il me semble que la manœuvre pour réanimer un fossile est assez compliquée et cher. Vu mes finances je ne me lancerais pas là-dedans. Après je ne sais pas si tu recherches ce type d’argument ahah.

Ma réponse est un peu nulle, mais sur le coup je n’ai rien trouvé d’autres à dire. Après un instant de réflexion, le garçon me remercie avant de déposer un bisou sur ma joue. Attends quoi ?! C’est pas juste je n’étais pas prête ! D’où il me prend par surprise comme ça. Je rougis de surprise mais heureusement, la yourte est trop sombre pour que cela se voie vraiment. Je secoue la tête pour me ressaisir avant de passer devant le marchand. Paul paie sa pierre et moi mes plantes puis nous quittons les lieux. Deux des pokemons du Noctali, trop grand pour entrer, l’attendait à l’extérieur. Béryl continue de voler joyeusement autour de ma tête, visiblement très heureuse de la situation. Je la poque doucement pour qu’elle se calme pendant que le brun me propose d’aller faire un petit tour. Je n’ai rien à faire ce soir, je peux donc me laisser tenter.

Je l’espère pour toi ! Les pokemons changent souvent en évoluant. Oui carrément ! Profitons tant que nous n’avons pas trop de devoir, après je ne sais pas si on pourra se le permettre aussi facilement.

HRP:
 

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 18
Jetons : 2836
Points d'Expériences : 324

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mer 6 Sep - 0:58


Passé, Présent... Futur?









   J’avançais tranquillement dans les rues de Lansat, étant enfin rentré des vacances d’été. Je devais avouer que l’endroit m’avait manqué. Mais en vrai, j’avais une grosse raison d’être pressé de revenir. Cela faisait plusieurs mois que mon œuf avait commencé à craquer, mais n’avait pas beaucoup plus bougé. Et je l’avais laissé entre les mains d’une connaissance sur l’île. Alors je n’étais pas serein… Même s’il m’avait été dit que ce n’était pas grave, j’étais vachement inquiet du retard sur l’éclosion. Alors un de mes premiers réflexes en revenant, ça avait été de directement aller chez la personne à qui j’avais confié l’œuf, vous vous en doutez bien.
   Et quelle nouvelle m’attendait ? Apparemment, l’œuf allait éclore d’ici quelques minutes. Je me demandais si le destin ne se moquait pas un peu de moi. En tout cas, la nouvelle était la bienvenue, parce que je m’étais tué d’inquiétude au fur et à mesure que le temps passait, me demandant si ce n’était pas une cause perdue. Mais voilà qu’au final, on m’annonçait que non, c’était bon. Et qu’est-ce que j’avais hâte de voir ce qui allait sortir de cet œuf. Ça faisait plus d’un an que je l’avais trouvé, enterré dans le sable de Touga. Une belle année en vrai, puisque j’avais vraiment apprécié en prendre soin. Mais voilà que le plaisir de frotter mon petit chiffon sur la coquille pour le faire briller allait disparaitre.
   En vrai, je ne me serais pas tellement plu dans mon rôle de Performer, que j’aurais peut-être décidé de suivre le cursus d’Eleveur. Mais depuis mon arrivée, mon choix était décidé, je suivrais les parcours Performer et Mode, rien d’autre. Enfin… Peut-être que je m’égarerais dans quelques cours par erreur. Personne ne pourrait m’en vouloir de vouloir en apprendre plus, non ?

   En tout cas, ce n’est pas le sujet actuel. Lorsque j’eu appris que mon œuf allait finalement éclore, j’accourus vers l’endroit en question. Posé dans son couffin que je lui avais confectionné, l’œuf couleur coucher de soleil tremblotait, sa coquille plus brillante que jamais. D’ailleurs, j’aurais peut-être pu me douter un peu du résultat. Un œuf qui brille autant, ce n’était pas vraiment naturel. Toujours est-il que je m’étais accroupi devant l’objet de toute mes attentes. Alors que je m’impatientais, fixant l’œuf intensément, je me perdais un peu dans mes pensées, et expliquais à voix haute ce que je ressentais à son propos.

-Vous savez… Quand je l’ai trouvé, j’étais tellement inquiet… Il était seul, a moitié enterré dans le sable. N’importe quoi aurait pu le briser. Alors quand je l’ai vu se briser comme ça, sans éclore, j’étais mort de trouille. Je m’étais dit que j’étais arrivé trop tard. Jamais j’aurais pensé que c’était aussi stressant de prendre soin de quelque chose.
-Et au final, qu’est-ce que tu en penses ?
-Je suis heureux de l’avoir trouvé. Ça m’a permis de grandir…

   Sur mon visage, un petit sourire, un mix de bonheur et de tristesse. J’avais changé en l’an et demi que j’avais passé ici. J’étais arrivé en étant encore un enfant plein de timidité et de doutes. J’avais passé peu de temps à faire quoi que ce soit. En y réfléchissant, tout avait commencé avec ma rencontre de Hope. Puis les événements de Touga. J’avais ensuite fait la rencontre de quelques personnes durant l’année, Lyra, Obéline par exemple… J’ai toujours eu le support des Voltas, de Alban, de Orren, de Peter qui me poussait, même si on ne se parlait pas spécialement. Juste leur présence avait suffi à me motiver.
   Et après cela… L’incendie. Je pense que c’est là où j’ai pris conscience de mes faiblesses. J’avais passé l’année à me confondre d’illusions, et je pense que cet événement a eu un bon effet sur moi. J’ai pris la décision d’enfin me battre… Contre Hope, ce qui est plutôt drôle. J’avais choisi ma première rencontre particulière pour me remettre les idées en place. Et au final, ça avait plutôt bien marché. Durant cette année et demi, j’avais fait d’autres sortes de rencontre. Kei, Nanami, Kruphix, Ventus. Et cet œuf. Sans oublier ma nouvelle camarade, Magane. Cette année commençait sur les chapeaux de roue.
   Pourtant, il était difficile de garder le sourire. Pas mal de nos camarades et professeurs étaient partis pour une nouvelle académie installée sur Lansat. Ce n’était pas facile à accepter… D’un côté, j’étais content. Melty et Andreas étaient toujours là. Mais en même temps, je préférais éviter de penser à ces nouvelles… C’était plutôt dur à accepter. Même Jackie allait me manquer… C’est bête à dire, mais je m’étais habitué à sa présence, et ce n’était pas une mauvaise personne au fond. Au final, cette nouvelle année, je sentais qu’elle allait réserver des surprises…

-Ah ! Il va sortir !

   Je me reconcentrais sur l’œuf. Sa coque était effectivement en train de se fissurer par ci par là. L’excitation montait dans mon ventre tandis que je me demandais de plus en plus ce qui allait sortir. Je m’écartais un peu au cas où, et sautillait sur place à cause de mon impatience. Mon nouveau camarade allait apparaitre d’un instant à l’autre. J’ouvrais toutes mes balls, préparant l’accueil du petit bébé.
   HA ! Petit bébé, ouais. Un flash lumineux laissait sortir une forme incertaine par terre. Je la regardais avec un regard plein de curiosité tandis qu’elle se modifiait petit à petit pour laisser apparaitre… Un GROS Pokémon. A vrai dire, je m’attendais à un bébé pokémon, un truc vraiment mignon. Mais là, ce qui apparaissait était de la même taille que Magane. Voir un peu plus.
   Brillant chaleureusement, générant sa propre lumière et scintillements, je découvrais devant moi… Un Chamallot. Ou plutôt une Chamallot. Non, il serait même plus précis de dire, une Chamallot shiney, puisque la bêbête qui me regardait avec un air bêbête sur son visage était des couleurs de son œuf. C’était un coucher de soleil resplendissant, caressant le regard avec une palette tranquille, comme une flamme tranquille. Elle s’approchait de moi doucement et… Me poussait au sol, se posant sur moi pour me faire un gros câlin.

-AAAAH, t’es lourde !


   Malgré mon expression de surprise, je me mis à rigoler comme pas possible, appréciant la douceur de sa peau et la chaleur qui en émanait. Je la caressais doucement tandis que toute la foule venait accueillir la nouvelle venue de l’équipe qui s’était mise à me lécher le visage à grand coup de langue rugueuse. C’était plutôt agréable à vivre, et je la laissais faire pendant quelques minutes, me laissant couché par terre, réfléchissant au nom que je pourrais lui donner.

-La fin de l’été… Hmm… L’été… Les couchers de soleil… Je sais ! Tu t’appelleras Hanabi ! Comme les feux d’artifices !
-C’est comme ça que tu décides des noms toi ?

   Je lançais un grand sourire en caressant la tête de Hanabi. Elle était pas méchante celle-là. Certes, c’était encore un bébé, mais j’avais entendu dire que les pokémons avaient un caractère bien défini dès la naissance. J’avais donc à faire à une cutie aimant les calins. Tant mieux, peut-être qu’elle arriverait à calmer un peu Magane, avec son caractère de diva-maman, peut-être qu’elle laisserait tranquille le grand bébé Hanabi.
   Je rangeais tout le monde dans une pokéball une fois l’histoire réglée et me tournait vers les amis de mes parents.

-Encore merci d’avoir pris soin de l’œuf. Et désolé de vous avoir embêté avec ça.
-Aucun problème. Nous, par contre, on a un petit cadeau pour toi. Ma femme et moi, on a décidé de te faire une surprise. T’avais l’air d’avoir aimé prendre soin de ton œuf, et ton histoire nous a bien amusé alors… On s’est dit qu’un autre œuf te plairait peut-être ?

   Je regardais le couple qui se tenait devant moi avec une expression de surprise, de bonheur et de dépit.

-Vous voulez dire… Que vous m’avez acheté un œuf ?
-Plutôt qu’acheté, notre Cacturne a fait quelques œufs récemment. Toi qui aime Hoenn, et qui avait l’air de bien aimer les Cacnea, t’aimerais en avoir un ?

   Je les regardais avec des yeux brillants d’excitation à l’idée d’obtenir un nouveau camarade, et qui plus est, un Cacnea.

-J’accepte avec joie ! J’adore les Cacnea !

   En disant cela, je sortis mon visage le plus heureux et resplendissant. Je tenais à leur montrer que j’étais digne de confiance et qu’ils ne faisaient aucune erreur en me confiant cet enfant. L’œuf était encore tout chaud lorsque je le posais dans le couffin qui appartenait anciennement à Hanabi. Je les remerciais encore pour l’aide qu’ils m’avaient fournie et pour l’œuf, heureux de pouvoir reprendre soin d’un futur camarade, ces dernières vacances m’ayant permis de travailler mon assurance.
   Je sortis de chez eux avec un grand sourire, et me dirigeait vers le centre commercial, pensant aux différents achats que je devrais faire. J’étais surement au summum de ma joie actuellement. Entre Hanabi, le Cacnea, mon changement de personnalité et le fait de reprendre les cours, malgré quelques pertes, je ne pouvais m’empêcher de rester positif. Beaucoup de choses m’attendaient encore et il n’était pas question de me replonger dans la mer de désespoir comme je l’avais fait il n’y a pas si longtemps.
   Quelle ne fut pas ma surprise lorsque je vis que le centre commercial était plein à craquer. VRAIMENT. Des gens accouraient à l’intérieur et d’autres se faisaient jeter dehors. Avouez qu’en arrivant sur une scène comme celle-ci, il était difficile de comprendre ce qui se passait. A vrai dire, le centre commercial était plutôt calme en temps normal, mais là, c’était véritablement un assaut. Une guerre. Presque un génocide vu les cris que j’entendais.

-Mais qu’est-ce qui se passe ici ?
-Elio ! T’es pas au courant ? Y’a un marchand itinérant qui s’est installé au centre, dans une yourte, et il parait qu’il vend des trucs super intéressants ! Toi qui fais tes économies, c’est le moment de les claquer !

   Je regardais mon camarade qui s’était arrêté à côté de moi, couvert de poussière et de bleus. Il semblait épuisé.

-T’as essayé de rentrer pour finir dans cet état ?
-Yep… Pourquoi, tu vas vraiment essayer ?

   Je lui fis un sourire plein de malice. Avant, je n’aurais même pas pensé à essayer. Là, j’allais le faire. J’appelais Magane à la rescousse, lui ordonnant de porter mes affaires pendant que je m’infiltrais à l’intérieur. J’avais tout de même pensé à récupérer mon porte-monnaie, histoire de pouvoir payer. Je m’échauffais, tirant un peu sur mes jambes et mes bras.

-Sur ce, j’y vais !
-Espèce de taré…

   J’avais juste eu le temps d’entendre ça que je rentrais dans la foule en folie. Bien sûr, j’aurais pu attendre. Mais c’était trop tentant. J’avais vraiment besoin de faire passer mon adrénaline d’une façon ou d’une autre, et là, c’était foncer pour chopper des objets rares. En y repensant, ça faisait du bien de dépenser son énergie comme ça.
   On aurait dit une Minotaupe. Dès qu’une occasion se présentait, je m’avançais. Des fois, je me glissais juste devant une personne qui hésitait, prétextant m’être fait pousser. Et au final, cette méthode se révélait être la bonne. Pas besoin de pousser les autres, ni même d’être violent. Juste de la bonne vieille tactique et un peu de fourberie et de théâtre, rien d’autre. J’avançais, sans blesser personne, ou tout du moins je l’espérais puisque c’était quand même un peu compliqué de parfaitement contrôler ses mouvements.
   Mais après quelques minutes, quoi… 5 ? 10 minutes ? Surement un peu moins. Mais après une durée tout de même assez pauvre par rapport à ce que je pensais, j’arrivais face à la yourte. Pas mal d’étudiants étaient là, j’en reconnaissaient même certains. Mais là, aucune pitié. Si je n’avançais pas, j’allais me faire voler ma place. Et jamais je ne me ferais voler mon occasion de choper des objets rares, ça non !
   Finalement, c’était à mon tour. J’arrivais au comptoir et découvrait une liste de merveilles. Des fossiles par-ci, des pierres évolutives par là, d’étranges grigris… Je me retournais vers le marchand qui me faisait un grand sourire.

-Bien le bonjour jeune homme. Si tu veux un fossile, c’est moi qui choisit lequel je te vends. Pour le reste, tu connais les prix !

   Je n’hésitais même pas. De ma poche, je sortis la monnaie nécessaire et demandait plusieurs choses. En fait, je m’étais clairement ruiné. Mais au moins j’étais heureux. Je donnais l’argent nécessaire au marchand, et avec un sourire, je m’éloignais par le chemin ouvert aux clients ayant terminé leurs emplettes. C’était déjà vachement plus reposant, mais au moins, j’étais content d’avoir pu obtenir quelques objets intéressants. Je m’écartais avec un sourire, récupérant mes affaires portées par Magane et me tournait vers mon camarade.

-Tu vois, c’était pas difficile.

   Je lui disais ça avec une expression moqueuse, appréciant son air dépité.

-Désolé, c’était trop tentant de me moquer de toi. Bon allez, je rentre moi !

   Et sur ses mots, je me dirigeais vers le dortoir des Voltalis, empressé de découvrir quel fossile j’avais obtenu.










HRP:
 

_________________


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5109-355-let-s-perform-everyone-o-elio-nagashi-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5123-elio-nagashi-voltali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Unys
Âge : 15
Niveau : 30
Jetons : 3788
Points d'Expériences : 768

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mer 6 Sep - 15:16

Event #1
Un mystérieux marchand.

La rentrée s'était passée sans problème, elle avait été cependant riche en surprise surtout du côté des anciens élèves. En effet, beaucoup de professeurs avaient décidé de se retenir de la scène de la Pokémon Community. Pour moi ça été un soulagement quand j'ai vu que Jackie et Roseverte quitter l'académie pour de bons, ça se fêtait ! Plus ce vieux grincheux qui se croyait meilleur que tout le monde ! Notre référent allait donc être remplacé par Yade, c'était l'un des profs les plus tendres de l'académie, j'espérais juste qu'il allait réussir à se faire accepter parmi les phyllali. Et puis Ace, ce dresseur de talent, mais qui n'en avait aucun pour ce qui était de l'éducation, lui aussi faisait ses valises ! Moi qui rebutais un peu a l'idée de choisir Topdresseur en deuxième parcours à cause de lui, c'était comme si le destin était avec moi ! La rentrée s'était passée sans problème, elle avait été cependant riche en surprise surtout du côté des anciens élèves. Je sentais comme cette nouvelle année comme un nouvel espoir ! Alola était maintenant derrière nous, ça faisait du bien de rentrer à Lansat, c'était un peu devenue comme ma deuxième maison. Loin de tout mes problèmes a Janusia, a Lansat, c'était l'opportunité de choisir ma voie.

Aujourd'hui, j'étais parti au centre commercial de Lansat, j'avais entendu des rumeurs à propos d'un nouveau marchand qui s'était installé récemment. D'après certains, on pouvait trouver dans son échoppe toute sorte d'objet rare et précieux, comme des pierres évolutive, et même des fossiles ! C'était une chance incroyable de pouvoir trouver ces choses qui étaient presque introuvables. Il restait à déceler le vrai du faux, enfin, j'imagine que ça ne devrait pas trop poser de problème ! Enfin, je crois, c'est que je n'ai jamais vu un fossile de ma vie ! Ni de pierre évolutive d'ailleurs... C'était l'occasion de faire de nouvelles découverte ! Je réfléchis, je prends un caillou comme ça... Oui, c'est ce que je me disais sur le chemin qui menait au centre commercial. Il n'y avait que Mavis avec moi, les autres avaient préférer rester au chalet. Le pauvre Fabrice ne pouvait pas rentrer dans le chalet faute de sa taille. Il était donc resté près de la porte, ça donnait un petit coté exotique a mon chalet ! Par contre, je ne sais pas si les conditions étaient satisfaisantes pour lui à Lansat. C'est qu'il ne faisait pas soleil toute l'année non plus. J'espérais qu'il allait s'habituer au climat d'ici. Mavis me suivait au pas, toujours avec sa délicatesse de d'habitude. Ça faisait un petit moment qu'on n'avait pas eu l'occasion d'être aussi complice. Mavis, c'était la maman du groupe, la plus mature de l'équipe. Celle en qui j'avais toute ma confiance ! Bref, c'était un peu ma conseillère personnelle.


Arrivait devant la foule de gens qui faisait la queue pour rentrer dans la fameuse échoppe du mystérieux vieil homme, c'était à peine si on voyait le bout de la file, on allait entendre là pour un petit moment. Mavis n'avait pas l'air du même avis. Sa taille lui permettait de se faufiler dans la foule, remarque moi aussi avec mes 155 cm, c'est vrai que je n'étais pas le garçon le plus grand de l'académie contrairement a Logan *tousse*. Je me retrouve sans trop de difficulté dans la sorte de hutte ou logé le vieil homme. Une atmosphère mystique régnait dans l'échoppe du petit commerçant, on pouvait trouvait différent cailloux aux diverses couleurs, des pierres avec des formes bizarres, des rondes, des pointues, avec des symboles, et même des bonus captures spécialement pour l'académie ? C'était vraiment le paradis pour n'importe qu'elle dresseur ici ! Je commence à inspecter les différents produits. Je réfléchis, je prends un caillou comme ça... ou plutôt comme ça ? Je suis totalement perdu dans ce nombre de pierres, je suis censé choisir quoi moi ?

"Bienvenue jeune homme, alors tu as fait ton choix ?"

AH ! Il m'a fait peur celui-là... Euh mon choix ? À vrai dire, je suis en pleine réflexion avec des cailloux en ce moment, j'hésite, mais je ne peux pas rester ici éternellement non plus, sûrement que d'autre personnes attendent derrière, ce serait impolis de ma part, surtout que je sens certaine personne qui commence à s'impatienter...

"Ces pierres ont de mystérieuses facultés sur certains pokémon..."

Ah bon ? Cette roche en forme de couronne ? Elle est jolie, peut être qu'elle me portera chance qui sait !

"Bah... je... vais vous prendre celle-la alors et aussi bonus capture C !"


"Roche royale ? Bien."


Mes achat effectué, je m'en vais avec ma précieuse pierre, qui n'avait pas l'air si précieuse que ça en fait, mais elle ressemblait à une couronne ! Peut-être qu'elle me confiera un peu plus de courage qui sait... Mavis scrutait la roche royale avec attention, pour l'instant mieux vaut la garder en lieu sur dans mon sac. Mon achat dans la main, il était temps de rentrer a l'académie, pour se preparer avec les nouveaux cours qui vont arriver dans la semaine !



HRP:
 

_________________



PHYL THE POWER ♦️ Ta douleur d'hier est ta force d'aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5221-370-hagawa-haru-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5233-hagawa-haru-phyllali
 Pokéathlète Novice
avatar
Pokéathlète Novice
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 21
Jetons : 3575
Points d'Expériences : 536

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Mer 6 Sep - 19:17


C'était la première fois que Salomé partait à la conquête de Lansat.
Elle connaissait son académie désormais, du moins quelque peu, mais le centre-ville lui était encore inconnu. Accompagnée de son starter, elle allait à travers rues et ruelles, s'égarant parfois pour mieux revenir sur ses pas ensuite. Elle prenait son temps, pareille à une touriste en pleine découverte. C'était un peu ce qu'elle restait.

La foule se pressait à différents endroits tandis que les rayons clairs du soleil renvoyaient des reflets de feu à sa chevelure déjà rougeoyante. De son côté, Algernon avait emprunté la voie des airs, voletant à un mètre au-dessus de sa dresseuse, en bon éclaireur qu'il était. Lui au moins passait outre les passants agglutinés adeptes du sur place. La petite n'avait plus qu'à jouer des coudes pour se frayer un chemin entre tout ce monde. Elle n'avait jamais imaginé Lansat avec autant de population, encore moins regroupée à un même endroit ! Elle se hissa sur la pointe des pieds pour tenter d'apercevoir l'objet de convoitise de tous ces gens mais ne rencontra que de nouvelles têtes. Près d'elle, le Picassaut piaffait d'impatience, sûrement avait-il vu ce qui était invisible pour la demoiselle. Dommage qu'elle n'ait pas fait type Vol en seconde langue pour mieux comprendre le jargon de l'emplumé.

— Tu n'as qu'à partir devant, je te rejoindrai dès que j'aurai réussi à me faire un chemin !

Grave erreur que de laisser un Pokemon retardé mental s'en aller de son côté. Mais ce n'était qu'un Picassaut, difficile pour lui de causer des catastrophes plus grosses que lui.
L'oiseau opina de la tête, s'envolant à tire-d'ailes pour enfin aller à la rencontre de ce qui témoignait tant de convoitise. Salomé, elle, continuait d'avancer entre ces corps qui paraissaient plantés au sol. Elle attrapait au vol quelques chuchotements et murmures quant à la mystérieuse yourte là depuis peu. Il est vrai que cette tente faisait tâche entre les boutiques plus traditionnelles à moins que cela ne soit le contraire ? Mais la petite appréciait beaucoup l'esthétique du lieu depuis l'extérieur, cela lui rappelait un peu son propre chez-elle, là où l'apparence connaissait des limites différentes à celles de tous ces citadins obligés de s'extasier face à ces couleurs et ces tentures aux motifs travaillés, ou au contraire, se voyant obligés de hurler au crime et à la mort de la beauté. La Givrali eut un soupir face à ces commentaires-ci, se contentant toujours d'avancer à travers la population. Elle crut apercevoir du coin de l’œil Idalienor et la salua. La Médecin l'avait-elle remarquée ? Elle aurait aimé lui dire que pour l'heure, son œuf se portait bien – du moins ne l'avait-elle pas brisé – et peut-être échanger d'autres mots avec elle. L’œuf de Pokemon de nature toujours inconnue se faisait sentir de par son poids dans son sac, elle ignorait quelle jeune créature grandissait là-dedans mais c'était déjà trop lourd pour elle.

Et puis un cri déchira les commérages environnant. Quelque chose qui lui fit tourner la tête car instinctivement, elle sut que son starter n'était pas étranger à ces accusations qui fusaient depuis la yourte :

— Au voleur ! Au voleur !

Elle leva les yeux au ciel pour apercevoir Algernon, le bec refermé sur un drôle de caillou aux reflets bleutés. L'animal lâcha là sa proie, de manière à ce que la roche atterrisse entre les mains de sa dresseuse. La Givrali resta là, stupide et innocente, à contempler ce morceau glacial qui lui refroidissait les mains. Lorsqu'elle redressa la tête, un homme lui faisait face, le visage colérique, sourcils plissés et des habits quelque peu exotiques. Le marchand, sans aucun doute.

— Si c'est ton Pokemon, alors c'est toi la voleuse ! Paye-moi mille jetons ou j'appelle la police !

Elle jeta un regard noir à son Picassaut qui recommençait à décrire un vol circulaire tour à tour autour du crâne de Salomé, puis de celui du vendeur, apparemment peu content de s'être fait subtiliser une pierre aussi belle qu'inutile.

— Mille jetons pour un caillou ? Mais c'est ça qu'est du vol, oui !
— Jeune inculte, ce n'est pas juste un caillou ! Ce caillou, comme tu dis, c'est la perle des pierres évolutives, la plus belle de toutes, la plus recherchée, la plus...
— Mais je suis pas intéressée... C'est pas la faute de mon Picassaut, il a une passion pour les pierres, quelles qu'elles soient !
— C'est de ta faute à toi, c'est toi qui l'as mal éduqué. Alors maintenant paye ou tu devras t'expliquer au poste. Et puis regarde, là, là, fit le marchand en lui montrant différents aspects de la roche, elle est toute striée à cause de son bec ! Je ne peux plus la présenter dans mon étal à mes clients !

Elle aurait pu négocier mais elle n'avait pas l'âme d'une commerçante.
De par ses origines, elle avait un côté voleur, il était vrai. Mais au fond d'elle, elle savait qu'Algernon n'avait pas pensé à mal. Le crime lui était inconnu, il obéissait seulement à ses pulsions, aussi abstraites que celle-là.

La rousse porta la main à son porte-feuille, voilà un achat dont elle se serait bien passée ! Elle se préparait à payer le prix quand quelque chose attira son regard de rubis. Quelques bourses étaient attachées à la ceinture du vendeur. La demoiselle se demandait bien ce qu'elles renfermaient. Alors elle les pointa du doigt :

— C'est quoi, ça ?
— Ça ? C'est pour faire venir la chance lors des captures. Beaucoup de chance. Il y a trois modèles différents, alors choisis bien.

Ce n'était pas bien explicite.
Elle n'était pas plus arrangée que cela. À ses yeux, les bourses se ressemblaient toutes. À l'exception peut-être des effets prodigués par ces dernières. Déjà qu'elle venait de perdre une petite fortune suite à la bêtise d'Algernon, elle n'était plus à quelques jetons près. Et puis, personne ne refusait un peu de chance en poche, quelle qu'en soit son prix.

— Ceux-là !

Elle avait choisi complètement au hasard. Elle verrait bien si le marchand l'avait escroquée ou non mais à en entendre les rumeurs qui circulaient à son sujet parmi la foule, ces grigris mystiques avaient l'air de fonctionner, au moins pour certains.
Elle paya le prix total avant de siffler son Picassaut pour qu'il se pose enfin sur son épaule. Plus de bêtises. Mais elle savait que ce n'était qu'une question de temps avant que ce dernier ne se remette à secouer tout Lansat. Elle lui rendit la pierre, après tout, c'était lui qui l'avait vue le premier, autant qu'il s'amuse un peu avec en attendant qu'elle lui trouver une utilité quelconque.

HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 13
Niveau : 10
Jetons : 1210
Points d'Expériences : 268

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 13:44

  • Solo
  • Évent
Un mystérieux marchand
La rentrée avait été riche en surprise cette année ! De nombreuses personnes du corps enseignant avaient décidé de quitter l'académie, dont Ace, qui ne manquera pas pour le moins du monde ! C'est vrai qu'il avait une certaine classe, qu'il était beau... Mais cet homme n'avait aucune connaissance en matière d'éducation, et il avait tendance à prendre la grosse tête. Je détestais ce genre de personnes, même si moi-même, je prenais souvent la grosse tête. Aujourd'hui, j'étais parti au centre-ville allait voir cette fameuse échoppe dont tout le monde parlait. Vous savez au dortoir givrali, les rumeurs arrivent rapidement, il ne m'en a pas fallu plus, quand j'ai entendus le mot "pierre précieuse" dans les couloirs de l'école. J'avais hâte de voir ce que vieux marchand proposait dans sa boutique !

Dans les rues de Lansat, je me promenais en compagnie d'Aurore dans mes bras. ça faisait du bien de retrouver les rues du centre-ville, que je connaissais par cœur, tant j'avais passé mon temps libre à déambuler dans les boutiques de Lansat. Retrouver Lansat, c'était comme retrouvé Unionpolis, c'était comme ma deuxième maison. Rien n'avait changé durant notre voyage à Alola, les boutiques, les battements, tout été rester intact, comme si nous n'étions jamais partis. La premier choc en rentrant, avait été la température, et le décor, Alola était un endroit tropical, ou il faisait beau toute la journée, non pas qu'il n'y avait pas de soleil à Lansat, mais il était évident que ce n'était pas la même chaleur qu'a Alola ! J'avais emporté tellement de souvenirs d'Alola dans ma valise, heureusement que j'emportais toujours trois valises avec moi, dont deux pour ma garde-robe, qui commençait a ne plus passer dans l'armoire. Enfin, maintenant, je devais la partager avec deux nouvelles camarades, Salomé et Charlotte. J'ai donc laissé une partie de mes vêtements dans la valise. J'imagine que ça faisait partis des aléas de la colocation ? C'était bizarre d'avoir pu passer une année sans âme qui vive dans cette chambre a part mes pokémons et moi, et de se retrouver à trois filles dans la même chambre. L'ambiance n'était plus la même ! C'était amusant de se sentir entourés quand on en rentrer après une journée de cours, on pouvait discuter de sujets divers et variés. C'était ça, la colocation.

Arrivé devant l'échoppe, je remarque la file bondé de personne qui n'attendait qu'une chose, pouvoir rentré dans la boutique du mystérieux vieil homme, je n'avais pas non plus que ça à faire d'attendre toute la journée ! On ne fait pas attendre Erika, ça, c'est moi qui vous le dis ! Il est temps d'user de mon charme naturel !  Voila une cible qui fera l'affaire, un jeune homme ayant la vingtaine, il ne pourra succomber à mon charme de jeune écolière !

"Euh.. excusez-moi vous pouvez me laisser passer, c'est que je dois aller en cours et..."

"Désoler petite fille non."


QUOI ?! *tousse* sûrement qu'il devait être trop occupé et qu'il n'a pas fait attention a moi... Je n'ai pas le choix, on va passer à la manière forte, celle qui fait mal. Pourquoi j'en suis toujours obligé d'en venir à cette solution...


"PARDON POUSSEZ VOUS SITUATION URGENTE !"



Je pousse sans même faire attention a qui j'avais affaire, j'entends des cris de colère derrière, rien a faire, excusez moi, mais je suis prioritaire. En fait non, mais j'avais autre chose à faire dans ma vie de jeune étudiante vous voyez ? J'entre dans l'échoppe, sans trop de difficulté, et je tombe devant un nombre incroyable de pierre en tout genre, en passant du fossile jusqu'à la pierre évolutive. Mon père avait une collection de pierre, qu'il n'arrêtait pas d'exposer à tout-va, donc les pierres ça me connaissait. C'était l'occasion de pouvoir faire évoluer Aurore en magnifique Togekiss ! Je m'adressais au vieil homme, confiante de mon choix.


"J'aimerais une pierre éclat, silvouplait."


"Bien sûr ça fera 1000 jetons."

QUUUUUUOI ?! 1000 jetons pour une pierre éclat ? Je sais bien que les pierres évolutives étaient rares, mais soit. Je n'allais pas faire tout un scandale ici, bien que je le pourrais. On va prendre autre chose alors... (Oui je sais, je suis une radine mais que voulez vous ?) Hmm des bonus capture ? Pourquoi pas, je ne pensais pas que l'échoppe proposait des objets spécialement pour l'académie, c'était une chance !

"Je vais vous prendre ces deux packs finalement !"

Je sors de la boutique, non pas les mains vides, je ne sors jamais d'une boutique les mains vide, il faut toujours que je fasse des achats !  Espérons que ça me soit utile a l'avenir.



HRP:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5822-erika-d-eleos-givrali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 11
Jetons : 541
Points d'Expériences : 152

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 14:29



EVENT #1 - Un mystérieux marchand

Centre Ville
Rentrée 2017

Béatrice avait besoin de changements. Ses vacances l'ont vraiment changée. Sa mission avec Idalienor, sa colocation, sa nuit et sa journée sur une île déserte avec Stone.. Et pour la rentrée, elle a décidée d'aller chez le coiffeur. Ce matin, elle se rend donc en ville pour changer de tête. Elle s'habille, démèle ses cheveux puis les attaches en chignon. Elle sort de l'académie, son fidèle Dedenne sur l'épaule droite. Elle voit l'île différemment à présent. Elle n'avait pas été capable d'aller à l'usine PALLADIUM pour l'incendie. Elle n'était pas encore prête, ses pokemons non plus. Mais aujourd'hui, elle veut vraiment s'améliorer et devenir une excellente dresseuse. Après avoir appris le départ de Jackie et des autres professeurs, elle fut triste et soulagée. Malgré que la général soit une personne dure, la jeune fille s'était habituée à se lever tôt pour les entraînements et peut importe qui la remplacera, elle essayera quand même de continuer. Ces entraînements lui ont fait aimer un peu le sport, bien que sa flemme soit toujours présente.

Elle arrive chez le coiffeur. Elle entre dans le petit endroit, salue les employés puis s'installe, prête. Un jeune homme arrive vers elle et lui demande ce qu'elle aimerait.

« Je voudrais foncer un peu mes cheveux et les couper un peu pour avoir un carré droit. Et euh.. Je veux une mèche rouge sur le devant de la tête. »

Le coiffeur demanda plusieurs fois à Béatrice si elle était sûre. Oui, elle en est sûre et certaine. Alors il commença son travail tandis que la pyroli se perdit dans ses pensées.


Dans la tête de Béatrice..


Pourquoi je me pose pleins de questions ? Mes parents me manquent, mais ils ne m'ont pas fait confiance et m'ont cachés leur passé.. Et je ne leur ai toujours pas pardonnés. Et puis, pourquoi je ne suis jamais tombé amoureuse ? Est-ce que j'ai un problème ? Je ne peux pas me faire à l'idée que.. Non. C'est impossible. Je ne suis pas prête à l'accepter.

Maintenant que j'ai choisi ma spécialité, je devrais réfléchir aux pokémons que j'aimerais avoir.. Même si je suis spécialisé dans le type électrik, je peux quand même avoir d'autres pokémons d'autres types ? Des pokémons de types combat.. Ca pourrait être cool ! Et si j'apprenais à me battre ? Peut-être que ça me défoulerais de taper dans quelque chose.. Les entraînements matinaux muscles mais ne défoulent pas.. Je me demande si y'a un club de sport de combat dans l'académie. Ou peut-être que grâce au nouveau système, je peux partir dans une région une semaine avec un karatéka ou un judoka.. ou même un ninja ! Non, quand même pas.. Enfin, j'y réfléchirais !


•••


Béatrice sort de chez le coiffeur, satisfaite. Sa nouvelle coupe lui plaît énormément ! Cette mèche rouge lui donne un côté rebelle qui, en même temps, fait penser à son dortoir. C'est une pyroli ++ à présent ! Alors qu'elle était sur le chemin du retour, elle décida de faire un détour par le centre commercial. Là-bas, elle vit un grand attroupement de personne autour d'une yourte. C'est donc là où se trouve le fameux marchand dont tout le monde parle. Elle s'avance, en espérant peut-être trouver quelque chose qui l'intéresse. Elle remarqua de drôles de petits grigri sur le présentoir. Elle demanda à quelqu'un qu'elle ne connaissait pas si elle savait ce que c'était. Le garçon lui exliqua brièvement. Elle le remercie et s'adresse au marchand.

« J'vais prendre ça, s'il vous plaît... Et ça aussi ! » dit-elle en lui donnant l'argent. « Merci, au revoir. »

Elle sortit tant bien que mal de la yourte puis rentra à l'académie. Comment ses amis vont-ils réagir à sa nouvelle coiffure ?
(c) Alban



hrp:
 

_________________

Béatrice Weisz ≈ Comme la roche, je serais dure. Comme le chêne, je serais forte. Tranchante comme l'épée, plus rien ne m'effraie. 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6380-441-beatrice-weisz-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6381-beatrice-weisz-pyroli
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Unys.
Âge : 18 ans
Niveau : 51
Jetons : 2009
Points d'Expériences : 1566

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 15:33



Un mystérieux marchand

AARON MIGHTLEY
PRYDE
CALLIOPE
Lieu : Centre ville Lansat
Date : Début Septembre
Pokémon utilisés :
Les vacances étaient -enfin- terminées. Depuis un long moment, la rouquine avait espéré que le temps passe rapidement afin qu’elle retrouve ses activités quotidiennes à l’académie, lui permettant ainsi d’être beaucoup trop concentrée pour penser à ce qui la chagrinait. Les cours avaient repris tranquillement et il y avait eu quelques changements notables comme le remplacement de certains professeurs. Le départ de Jackie et d’Ace devaient en soulager plus d’un mais cela restait tout de même un choc car, au final, les élèves s’étaient habitués à ces personnes. Concernant Calliope, ça ne lui faisait ni chaud, ni froid. Cela faisait partie d’un processus normal. Dans la vie, il y avait toujours des opportunités et donc des changements.

_ Non, attention Ralph ! s’écriait la jeune fille tout en se précipitant vers le concerné. C’est fragile, donne-le-moi.

Le Carapuce lâchait un petit soupir et tendait l’objet qu’il tenait en direction de sa dresseuse. Délicatement, cette dernière posait le cadeau de ses parents sur son bureau. Puis, elle se retournait et souriait à son compagnon. Elle ne pouvait pas lui en vouloir car après tout, il désirait simplement l’aider à ranger ses affaires dans sa chambre. Callie appréciait retrouver un lieu plus que familier et reprenait rapidement ses marques. C’est peut-être pour cela qu’elle restait confinée un petit moment ici, évitant soigneusement tout contact avec ses compères.

Ce n’est pas pour autant qu’on ne s’empêchât pas de faire intrusion dans la chambre de la préfète. Aria, la jeune demoiselle que la rouquine avait pris son aile et qu’elle considérait comme une petite sœur venait d’arriver, excitée. Elle lui faisait part de ce qui la rendait dans cet état, donnant aussi une explication à l’effervescence qu’il y avait dans le dortoir.

_ Un marchand éphémère ? Tu es sûre de ce que tu avances Aria … ? Bon eh bien… D’accord, merci pour l’information.

Perplexe, la rouquine laissait son amie quitter sa chambre. Que voulait-elle dire en parlant de « richesses incroyables » ? Est-ce que ça voulait dire qu’il vendait des choses exceptionnelles ? Ou n’était-ce qu’une simple et pure arnaque ? Pour en avoir le cœur net, Callie n’avait pas vraiment le choix : elle devait elle-même jeter un coup d’œil.

Petit sac à dos sur l’épaule, Calliope quittait l’académie pour se rendre en ville. Et déjà, dans le bus, elle entendait pas mal de personnes parler de ce fameux individu. Et mine de rien, ça attisait de plus en plus sa curiosité et son envie de découvrir de quoi il en était. Surtout s’il possédait vraiment ce qu’ils avançaient : des plantes médicinales.

Une fois sur place, la population augmentait considérablement. La rouquine n’avait aucun problème pour trouver ce qu’elle recherchait car il semblerait que tout le monde ici ce soit passer le mot et ce soit donné rendez-vous. Chacun se marchait sur l’autre, se bousculait au fur et à mesure où elle progressait. Un véritable parcours du combattant. Cela ne pouvait traduire qu’une chose : ce vendeur avait réellement des objets de convoitises. Mais valait-il la peine de se faire écrabouiller ne serait-ce que pour le voir ? En tout cas, Callie arrivait à se faufiler ici et là et parvenait à dégouter quelques petites choses intéressantes. Une fois acquise, elle ne se faisait pas prier pour quitter l’endroit le plus rapidement possible tout en fichant ses gains dans son sac.

Alors qu’elle s’éloignait de la foule, une tête rousse qui ne lui était pas inconnue s’avançait vers elle pour la saluer. Il s’agissait d’Aaron, un Phyllali que Calliope connaissait un peu. Elle avait notamment participé à une fouille avec ce dernier et il était aussi présent à l’anniversaire d’Alban. Mais les deux adolescents ne se côtoyaient pas davantage, et au détour d’un couloir, ne se contentait que d’un bonjour. Alors, il était étonnant de le voir la saluer de la sorte. On aurait dit qu’il désirait engager la conversation. Ce n’était pas pour déplaire à la demoiselle qui gratifiait au garçon un sourire et lui rendait son bonjour.

_ Coucou, Aaron ! Comment vas-tu ? Tu as vu, ce marchand ? C’est incroyable tout ce qu’il a… Ca ne m’étonne pas de voir autant de monde. J’ai quand même réussi à me hisser jusqu’à lui.

Un simple échange de banalité. Mais Calliope allait vite découvrir que leur échange avait lieu pour un but bien précis.

_ Bref… La rentrée se passe bien ? Comment se déroule l’organisation du dortoir, finalement ?

Indirectement, la rouquine parlait de l’absence de Leonidas et l’effet que ça pouvait causer au sein des Phyllali. Car avec leur préfet en moins, rien ne devait être comme avant.


[HRP : Achat de 3 bonus capture A]
(c) Alban


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1231-0116-calliope-callie-pryde-givrali#13904 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1233-calliope-callie-pryde-givrali#13937
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 17 ans
Niveau : 66
Jetons : 2206
Points d'Expériences : 2530

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 15:41

Ginji Labelvi
      rp solo



« Un mystérieux marchand... »


Aujourd'hui, c'est après-midi courses !

C'est depuis au moins la moitié du dernier semestre que je ressens le besoin de faire quelques emplettes, mais avec les vacances qui arrivaient, j'ai préféré ne pas dépenser tout mon pécule. Et j'ai bien fait ! Nous avons passé des vacances à Alola, tout de même, cela aurait été triste que je me retrouve sans le moindre sou pour m'acheter des souvenirs !... Même si au final, je me suis retrouvé à travailler dans un hôtel luxueux pour amortir le coût de la nourriture. Mais l'avantage, c'est qu'avec ce job, j'ai pu mettre des sous de côtés ! Sous que je vais me faire un plaisir de dépenser, héhéhé... ~

Je me suis donc levé de bonne heure pour aller faire un tour au centre commercial, sur le dos de Châtaigne, mon Zéblitz. Pourquoi prendre le bus quand on peut profiter d'une balade sympathique avec son Pokémon ? En plus, j'ai toute ma journée, donc...

Ainsi, c'est après une bonne heure de trotte que nous arrivons au centre-ville de Lansat. Nous naviguons sans trop de soucis entre les rues et les voitures, jusqu'à tranquillement débarquer face aux galeries marchandes... De là, je descends de Châtaigne, mais ne le rentre toutefois pas dans sa Pokéball afin de le garder à mes côtés. Les Pokémon ne sont pas interdits à l'intérieur, donc... Toutefois, je demande au Zéblitz de m'attendre à l'extérieur de boutiques lorsque je dois pénétrer dans celles-ci, tout simplement car il occupe pas mal de place en leur sein. Il se poste alors simplement devant la vitrine, et m'observe à l'intérieur faire mes allers-et-venus entre les produits en vente.

Je farfouille donc dans les Capsules Techniques proposées par ce magasin spécialisé, et finis par mettre la main sur celle qui m'intéresse. Dégommage. Après mon affrontement avec Cael sur le banc de sable à proximité de sa réserve, j'ai réalisé que cette attaque pouvait s'avérer utile sur Harissa. Bon, je n'ai besoin que d'une seule utilisation, du coup, mais... Je n'aurai qu'à aller faire un tour dans la cabane de Timothy si jamais je ne sais pas quoi en faire. Ce qui me fait d'ailleurs penser que j'ai beaucoup de CT non utilisées... Je devrai peut-être songer plus sérieusement à faire un tour au centre de recyclage, môa !

Je m'approche du comptoir, et tends la CT voulue. Souriant, le PNJ vendeur scanne l'appareil avec sa caisse enregistreuse, tandis que mon regard dévie sur un disque posé bien en évidence sur son comptoir. Eclate-Roc ? Mais... Pourquoi est-elle aussi chère ?! Normalement, une CT d'une telle puissance ne devrait coûter que... Quoi, 40 jetons ? En plus, elle est à usage unique ! Perplexe, je fronce les sourcils, et questionne l'adulte à ce sujet.

« -Elle a quoi de spécial, cette CT, pour être aussi chère ? »

Il tourne la tête vers la-dite CT, avant de sourire.

« -Il a été découvert que les roches de Lansat étaient particulièrement riches en Écaille Cœur. Et puisque que Eclate-Roc est la seule capacité capable de fendre un rocher sans briser ce qui se trouve à l'intérieur... Forcément, la demande a grimpé, le prix avec. »

J'écarquille légèrement les yeux, surpris.

« -Des Écailles Cœurs ?... Il y en a vraiment beaucoup ?
-Pas dans toutes les pierres, mais... Pour peu que vous y investissez un peu de temps, vous n'aurez aucun mal à mettre la main dessus.
-Coooool. » je fixe la CT, et plisse les yeux « Je vous la prends. »

Le vendeur hoche la tête, ravi, et rajoute cette capsule à mon panier. Bon, le tout me revient beaucoup plus cher que prévu, mais c'est un investissement sur le long terme ! Une fois les achats effectués, je salue l'homme, et sors rejoindre Châtaigne à l'extérieur. Je lui montre alors le sachet plastique dans lequel se trouvent mes achats, que je commence à ranger dans mon sac.

« -On ira faire un petit détour par une clairière, en rentrant, j'ai quelque chose à tester. Mais avant... Pause repas ! Alors, quel restaurant allons-nous cette fois-ci dévali... ? »

Tandis que je balaye le centre commercial du regard, mon attention est captée par une espèce d'énorme tente dressée en plein milieu des galeries. Et il y a l'air d'avoir énormément de monde,e à l'intérieur... C'est quoi, un restaurant libanais ? Vue la quantité de personne présente, il doit être excellent ! Je demande à Châtaigne de m'attendre, et me précipite à toute vitesse vers ce qui semble être une boutique temporaire. Je pénètre à l'intérieur en jouant des coudes, m'apprêtant à sentir tout un tas d'effluves orientales, mais... A part une odeur de vieux, niet. Il n'y a que des babioles ! Je croise les bras, et tire une petite moue déçue face à cette désillusion, avant que mon regard ne soit capté par l'un des présentoirs. C'est vraiment des pierres évolutives, qui sont en vente ? Et ça, qu'est-ce que c'est ? On dirait le même cailloux duquel j'ai extrait Arlo... Des fossiles ?! Wow, on ne trouve pas n'importe quoi, par ici...

C'est cool, ils ont même des Pierres Foudres. Si je réfléchis bien, avec les deux que je possède actuellement, je n'en ai pas assez pour mes trois Pokémon capables d'évoluer avec... Je vais en prendre une ! Comme ça, le compte sera bon. Et cette espèce de petit pendentif aussi, tiens, s'il porte vraiment chance, ça devrait contrebalancer ma poisse habituelle !

Avec un peu de mal, j'arrive à capter l'attention du propriétaire des lieux, et à lui acheter les quatre objets. Pour un total de... 1050 jetons ?!... Wo-wow ! C'est la pierre, qui vaut si chère ?... Hum, décidément, mes économies n'auront pas fait long feu... *soupir*

C'est donc le porte-monnaie vide, et le sac plein, que je sors du magasin avec l'étrange impression de m'être fait arnaquer. J'espère que ces trucs en valent vraiment la peine...

Arf, et avec tout ça, j'ai même plus de quoi me payer à manger !

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Je... Je ne suis plus sûr de rien, en fait. »

Merci Môman Callie!

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 20
Jetons : 1049
Points d'Expériences : 360

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 16:06



EVENT #1 - Un mystérieux marchand

Centre Ville
Rentrée 2017
Ana a passé les meilleures et les pires vacances de sa vie. Si on fait le compte sur les points positifs et négatifs, ils sont égaux. Elle était en colocation avec son petit copain, elle a rencontré Elio, elle a fait sa mission avec Gwenn, elle a commencée à jouer de la flûte, elle a attrapé Emolga et elle a participé à sa première compétition. Mais voilà, elle et Logan se sont disputés. Le jeune homme devenait beaucoup trop envahissant pour Ana. Elle l'aime de tout son coeur, mais elle comprend le mot "coeur brisé" depuis qu'ils sont ensembles. Et puis, Lucile n'a rien arrangé. Et il y a cette fameuse vidéo.. La vidéo qui l'a mit hors d'elle. Mais elle essaye de ne pas y penser.

Aujourd'hui, elle se rend en ville pour faire quelques emplettes. Un mystérieux marchand se serait installé dans le centre commercial et Ana espérait bien trouver quelque chose d'intéressant. En fait, c'était surtout pour ne pas penser à Logan. Elle entre tant bien que mal dans la yourte. Sonic, son Sonistrelle, était posé sur sa tête. Il y avait énormément de monde ! Elle attendait patiemment son tour en regardant les personnes présentes. Il y avait quelques têtes qu'elle connaissait notamment Haru. Mais soudain, elle vit un jeune homme brun non loin de là. Elle plissa les yeux: Logan. Elle se faufila entre les personnes et se cacha derrière un vieux monsieur qui avait sans doute bu trop de bière. Elle observa le Voltali de loin avant de soupirer, il ne l'avait pas vu. Mais maintenant, elle avait perdue sa place. Enfin pas vraiment puisque le monsieur lui dit de passer devant lui quand il vit sa détresse. Elle le remercia plusieurs fois puis se retrouva devant toute sorte d'objets étranges. Elle demanda quelques renseignements avant de choisir.

« Je vais prendre ceci, s'il vous plaît. »

Elle paya puis s'en alla. Elle rentra à l'académie où elle travailla un moment. Elle faisait tout pour s'occuper l'esprit. Elle était notamment à la recherche d'un surnom pour son Emolga. Et c'est aujourd'hui qu'elle trouva.

« Emolga, je te surnomme Bady! »

Le petit pokémon semblait heureux de ce surnom qui mit un peu de temps à arriver. D'ailleurs, Ana réfléchissait déjà sur son prochain pokémon. Elle espère que dans la prochaine sortie capture, elle trouvera un Brutalibré.. ou un Togepi ? Peut-être un Granivol. Enfin, elle espère trouver un nouveau compagnon volant.

(c) Alban



hrp:
 

_________________

Ana Carolina Gladio ≈ Je cherche en ma mémoire qui je suis pour savoir, perdue dans ces réflexions, où mon âme s'égare. Dans mon miroir d'illusions, quelle fille vais-je voir ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Adulte Etudiante expérimentée
avatar
Adulte Etudiante expérimentée
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 11
Jetons : 2122
Points d'Expériences : 304

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 19:05

Ilea avait la mine maussade. Assise à même le sol devant son bouquin posé sur la petite table, elle lit chaque ligne tout en traçant des cercles avec les doigts de son autre main. Un moyen d’occuper un peu plus son esprit. Ce n’est pas tant le fait de travailler qui l’attriste. Elle est très heureuse de ce qu’elle étudie. Simplement, la nouvelle apprise il y a quelques jours à toujours un peu de mal à passer. Comme elle a quitté assez tôt dans les vacances d’été l’île de Lansat et qu’elle n’est revenue qu’à la fin août, la rousse n’a pas été très au courant de ce qui se passait. Alertée par la non-présence de son voisin de palier Toma, la jeune femme a cherché à en savoir plus. Peut-être est-il toujours en vacance. Ce fut sa première pensée. Mais vite, cette idée fut chassée par les propos du concierge. D’après ce que lui avait indiqué le rosé, il est partit pour quelques temps suite à des problèmes familiaux. Encore un truc qui n’arrivera plus jamais à la rousse. C’est avec tristesse qu’elle a réalisé que l’appartement à côté du sien était vide. Toute cette chaleur qui s’en dégageait paraissait être un lointain souvenir. Toma a été sa première rencontre sur cette île. Un élément vite devenu essentiel à son équilibre.

Etrangement, en apprenant la nouvelle, c’est comme si l’un de ses piliers intérieurs venaient de s’écrouler.

Ses pokemons ont bien vites remarqués le désarroi de leur dresseuse. Les petits nouveaux ne sont pas vraiment au courant du lien qui unissait ces deux-là mais ça n’avait pas d’importance. La petite mine sur le visage d’Ilea avait suffi à leur faire comprendre que la demoiselle avait perdu quelque chose d’important. Justement, vers 18 heures, Edelyne revient d’une des expéditions en extérieur. La petite Evoli grimpe sur les genoux de la jeune femme et lui déposer un papier entre les mains. Il s’agit d’un prospectus du centre commercial. Apparemment, un nouveau marchant s’est installé, vendant toute sorte d’objets. Une flamme d’intérêt s’est allumée dans le regard d’Ilea. Elle qui a toujours aimé le shoping, cela lui donne une bonne occasion de sortir. Le clin d’œil de Kayla lui suffit à comprendre qu’elle pouvait bien s’accorder cette pause. Reprenant un peu le sourire, la rousse se lève, prête à découvrir cette nouvelle boutique. Seuls les petits nouveaux accompagneront la jeune femme ce soir. Les autres restent à la maison. Elle enfile rapidement un pull avant de quitter l’endroit.

Visiblement elle n’est pas la seule à s’être laissé séduire par le lieu. Il y a du monde autour de cette grande tente. Pas mal d’étudiants aussi. Les articles vendus doivent être intéressants pour que même des jeunes sans réel salaire fixe s’y aventurent. D’après Sirius, il y a moyen d’obtenir de l’argent à l’académie mais ce ne sont pas d’importantes richesses. Ilea a travaillé tout l’été pour gagner une coquette somme. Est-ce que ce soir sera son premier craquage après tout le mal qu’elle s’est donnée ? La jeune femme se glisse dans la yourte pour découvrir un lieu aux ambiances mystérieuses très charmantes. Vu l’affluence, Electre se glisse vite dans le sac à main de sa dresseuse mais Gaïa reste au sol pour explorer à sa guise l’endroit. L’adaptation à un climat plus tempéré n’a pas été un gros problème pour elle, ce qui a grandement soulagé la rousse. La demoiselle se laissa aller au cœur des allées pour explorer ces étales divers, remplis de plein de belles choses. De tout ce qui était présenté, Ilea finit par craquer pour un collier aux airs mystiques très sympas. Un autre bijou pour agrandir sa collection. Cependant, elle remarque bien que ce n’est pas vraiment ce genre d’article qui intéresse la plus part des clients. Tout le monde est agglutiné autour d’une table à côté du marchant. Intriguée, la jeune femme pousse doucement la foule pour se faire une place. Gaïa la suit de très près pour ne pas perdre sa dresseuse dans la foule.

Une fois collée à cette fameuse table, la jeune femme comprend vite l’intérêt de tous ces clients. Il s’agit d’un ensemble de Pierre évolutive. Elle reconnait assez vite la Pierre Eclat qu’elle a utilisé pour Kayla mais aussi un fragment de Pierre Mousse que l’un des marins lui a donné. Ses yeux balaient l’ensemble, attirés par tout ça. Mais son regard s’arrête sur une pierre d’un bleu envoutant. On dirait de la glace. Ilea la saisit dans les mains et sent comme une légère vibration venant d’elle. Sa Goupix fixe également l’objet avec une drôle d’attention. La rousse comprend vite ce qui est en train d’arriver. La Pierre réagit à la proximité avec sa Goupix. Un peu paniquée, la dresseuse ne sait pas quoi faire pour éviter qu’une évolution se déclenche. Visiblement, le vendeur le remarque puisqu’il jette un tissu sur la pierre avant de regarder la jeune femme.

Je ne veux pas de bêtises dans mon magasin. Tu la prends ?
Euh…oui je vais la prendre !

La demoiselle donne ses articles au gars et paie la somme demandée. C’est assez cher mais comme elle n’a aucune idée de la valeur de ces objets, elle n’y fait pas vraiment attention. Ilea se dépêche de mettre la pierre dans son sac avant de quitter la tente. Voilà une bonne chose de faite. Tant qu’elle est là, elle va en profiter pour acheter quelques ingrédients. Ce soir, ça sera cuisine !

HRP:
 

_________________

Alezar Ilea
L'échec n'est qu'une opportunité de recommencer plus intelligemment ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5719-401-ilea-alezar-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5751-ilea-alezar-adulte
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Rhode
Âge : 12
Niveau : 5
Jetons : 781
Points d'Expériences : 80

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 20:40



Event


Event #1 - Un mystérieux marchand


Aujourd'hui est un grand jour pour Cloé car elle s'est imposée un défi. Celui d'aller dans le centre commercial de Lansat. Pour visiter mais aussi peut-être pour acheter des choses. Elle s'était préparée un peu vite et avait oublier pas mal de chose importante tel que son Ipok ou tel que la ball de Kenaï. Remarquez étant donné que celui-ci passait le plus clair de son temps dans les bras de Cloé il n'avait pas besoin de Pokéball. Elle avait appris à le connaître et lui à la consoler de tout ces chagrins. Sûrement lui était-il d'un secours important.

Vers 16h30, après son goûter et celui de sa peluche, ils partirent vers le centre commercial. Heureusement pour eux, pleins d'autre élève allèrent eux aussi y aller faire des emplettes. Ils les suivirent jusqu'au lieu dit et la gamine regarda le bâtiment avec des grands yeux pleins d'admiration. Elle n'avait jamais vu ça chez elle. Elle rentra donc à l'intérieur et vit une foule intense autour d'une tente. Trop timide pour aller demander à quelqu'un ce qu'il se passait elle se contenta de regarder certaine personne sortir de cet amas de peuple avec des pierres et des sachets à la main. La petite regarda son porte monnaie et n'y vit que trois pauvres pièces. Alors, plus déterminée que jamais à affronter sa timidité elle s'engouffra dans la masse passant sous les jambes de tout le monde et arriva au niveau du stand.

-Bonjour Monsieur. Je peux avoir quoi pour ça ?

Elle déposa ses trois maigres pièces sur la table du vendeur qui la regarda avec un regard attendrissant.

-Je suis désolé ma chérie tu ne peux rien acheter avec ça mais je peux t'offrir une sucette et ce sachet si tu veux. Pour avoir fait tout ce chemin.

-Ah bon, d'accord. Merci beaucoup Monsieur.


Elle prit la sucette au miel et le sachet avant de sortir de la foule par là ou elle était rentrée c'est-à-dire entre les jambes. Elle déballa la sucette au miel mais voyant l'air cute Kenaï tendant les mains vers la sucette elle la lui donna au grand bonheur de l'ourson. Elle le regarda lécher sa sucette au miel alors qu'elle marchait au hasard des rues puis, elle s'arrêta. Elle ne savait plus ou elle était. L'angoisse la submergea et elle s'effondra en pleur.

-JE ME SUIS PERDUUUU …. !!!!





HRP :
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6682-457cloe-nosya-souvenirs-souvenirs-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6718-cloe-nosya-mentali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 14 ans
Niveau : 4
Jetons : 953
Points d'Expériences : 0

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 20:45

starting line
Cadence se promenait dans les petites rues de Lansat, profitant des doux rayons de soleil de cette matinée de septembre et de la petite brise salée. Elle, que la mer n'avait jamais particulièrement attirée, n'aurait pas pensé que l'atmosphère de la petite île lui manquerait tant en l'espace de quelques mois seulement.

Cadence avait dû retourner chez elle pour la quasi-totalité des vacances scolaires. Après tout, ses parents s'étaient déjà montré suffisamment réticents à l'idée de la laisser quitter la région en premier lieu. Ces quelques mois n'avaient pas vraiment eu un goût de vacances, pour la jeune musicienne. Ses rapports avec ses parents étaient tendus. Ils avaient tenté de la faire parler de sa vie à la Pokémon Community, mais ne cherchaient finalement que des raisons de désapprouver ses choix et de critiquer cette nouvelle vie – qu'elle savait tout comme eux cruellement éphémère. Finalement, la jeune fille avait fini par s'enfermer dans une sorte de mutisme boudeur, et avait passé le plus clair de son temps hors de sa maison, à éviter l'étroitesse d'esprit de ses géniteurs, et à profiter de n'avoir pas d'autres occupations pour une fois pour faire plus ample connaissance avec ses pokémon.

Aujourd'hui, elle était de retour sur la petite île qui lui avait ouvert une porte sur le monde. Quelques jours plus tôt, elle avait traîné ses bagages jusqu'à sa chambre au dortoir Mentali, et avait retrouvé ses camarades. Elles avaient fait leur rentrée ensemble, et Cadence reprenait doucement le rythme de la rentrée. Elle avait retrouvé les cours, l'académie – et ses rumeurs. Qui, comme d'habitude, se répandaient comme une traînée de poudre.

La nouvelle de ce marchand ambulant avait donc rapidement atteint les oreilles de la rosée, qui avait décidé de faire sa première virée au centre commercial de l'année scolaire pour aller y jeter un coup d'oeil.

Elle ne s'était probablement pas attendue à y trouver tant de monde. Mais il en fallait plus pour faire rebrousser chemin à l'adolescente, qui s'en fit une sorte de mission personnelle. Agile et déterminée, elle joua des coudes dans la foule pour se faufiler jusqu'au fameux étal. Là, les objets rares et les bijoux brillants captivèrent son regard, et elle passa un moment à tout admirer, faisant quelques calculs mentaux pour tenter de se décider. Mais les clients se bousculaient et elle finit par se décider, tendant ses jetons au vieux marchand, avant de repartir fièrement avec son nouveau butin.

Voilà une année qui commençait plutôt bien, songea-t-elle avec un sourire plus que satisfait.

début septembre 2017


Achats ; 3x BC#B pour un total de 225 jetons, merci ! *croise les doigts*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5664-cadence-l-fairburn-she-rules-her-life-like-a-bird-in-flight#60001 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6218-cadence-l-fairburn-mentali
avatar
Adulte Apprenti Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 19 ans
Niveau : 0
Jetons : 2449
Points d'Expériences : 67

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 21:41



Event #1 - Un mystérieux marchand

RP
COMMUN
␥   RP Commun
␥   Septembre
␥   Centre Commercial de Lansat
Il tapait frénétiquement sur sa machine à écrire pour compléter son quatrième rapport de la journée. L’encre noire, à peine sèche, imprimait avec violence les feuilles de parchemin que Sven avait réussi - par on ne sait quelle magie - à substituer aux feuilles blanches classiques. Il ne savait même plus quelle heure du jour ou de la nuit il était. Sa montre de gousset avait fait un mystérieux plongeon dans sa grande tasse de café, et il était à peu près sûr et certain que la maladresse de Furfur n’y était pas étrangère. Il n’avait cependant pas vraiment le temps de s’en préoccuper, pour le moment. Il avait une grosse quantité de travail à terminer, et il n’avait pas envie de reporter cela au lendemain. Même s’il était probablement déjà « le lendemain », vu que ses yeux le piquaient désagréablement. Il grogna. Corwick prenait trop à la légère les demandes du Grand Organisme d’Archéologie. Résultat ? Il n’avait pas terminé ce qu’il devait faire, et Sven ne pouvait décemment pas laisser passer une chose pareille. Si Corwick souillait sa réputation, c’était celle de tout le bureau qu’il emportait avec lui dans la tombe. Autant être clair : Sven n’avait pas envie que sa réputation ternisse à cause des stupidités de son supérieur hiérarchique. Et si pour cela il devait passer son week-end à bosser, eh bien il le ferait. Foi de Seinfeld !

(Il est déjà plutôt tard, Sven. Tu devrais rentrer. Ça te fera bientôt 48h sans sommeil) lui fit remarquer Furfur, en flottant doucement à côté de sa tête.
- Occupe-toi de tes affaires, crâne d’œuf. Je connais mon corps et j’ai pris assez de café pour savoir que je peux tenir encore quelques heures.

C’était évidemment un mensonge. Il était au bout du bout, et même avec son monocle vissé sur l’œil droit, il voyait encore flou. Son équipe savait cependant très bien que quand il avait une idée en tête, il changeait rarement de direction. Le Nucléos soupira donc et se laissa flotter paresseusement jusqu’au sol. Il n’avait plus la force de batailler avec son dresseur, un dimanche en fin d’après-midi. Il se contenta donc de s’installer à côté de Zépar, qui était en train de lire un journal de Lansat qui traînait par là.

(Qu’est-ce que tu lis, Zép’ ?) demanda Furfur en essayant de voir par-dessus l’épaule du Lépidonille.

Puis il s’interrompit. Sven, trop occupé à finir son 467ème paragraphe, ne fit même pas attention au silence inhabituel de son Nucléos. Aussi sursauta-t-il violemment lorsque Furfur fit léviter un morceau de journal juste devant ses yeux.

(SVEN ! On a manqué ça ! Il faut ABSOLUMENT qu’on y aille !!!)

Le journal datait de quelques jours déjà. Sven, qui n’avait clairement pas la patience d’être aimable - déjà que ça ne lui arrivait pas souvent -, écarta le prospectus d’un geste de main las. Avant que son œil ne capte un détail.

Fossiles.

Il arracha le journal des mains invisibles qui le maintenaient en l’air, puis lu rapidement la missive. Il attrapa alors son keffieh, le passa maladroitement sur sa tête et se précipita hors de son bureau.

Pitié. Pitié. Faites qu’il ne soit pas passé à côté de l’occasion d’une vie.

***

Il arriva au Centre Commercial de Lansat aux alentours de 18h30, s’il en croyait la grande horloge centrale. Il comprenait un peu mieux pourquoi il se sentait si fatigué. Effectivement, cela faisait presque 48h qu’il n’avait pas dormi. Autant dire que ça le rendait encore plus irritable que d’habitude.

Derrière lui, son équipe le suivait avec un peu moins de fougue. Agares, son Milobellus chromatique, sillonnait les différentes allées en essayant d’éviter de frapper les gens avec sa queue. Zépar et Dantalion étaient accrochés sur son dos. Furfur, quant à lui, flottait avec une lenteur inhabituelle. Sven l’entendait haleter mentalement jusque dans son esprit. Visiblement, il n’était pas le seul à être crevé.

Ils arrivèrent devant la fameuse yourte, plantée en plein milieu d’une allée. Ce n’était clairement pas le premier jour d’ouverture, mais le succès de cette boutique était allé en s’accroissant. Si les premiers jours, les gens étaient plus venus par curiosité que par réel intérêt, la boutique avait rapidement gagné en popularité lorsque les journaux en avaient fait leurs choux gras. On racontait qu’il se vendait des Pierres Evolutives et des Fossiles d’une grande rareté. Et, même si Sven n’était pas friand de ce mode d’acquisition d’objet, il ne crachait pas dessus. Clairement pas.

La fatigue n’altérait pas encore totalement ses réflexes et ses compétences physiques. Faisant fi de la bienséance et des règles de politesse, il sauta sur un banc et se projeta au-dessus de la foule. Il parvint ainsi à atterrir en plein milieu de la file, et joua à ce moment-là des coudes pour se frayer un passage parmi la centaine de clients. De toute façon, il n’était pas le seul à le faire. On aurait dit une horde de furies, le premier jour des soldes. Tous les coups étaient permis. Sven sentit même un garçon lui mordre le bras. Croyez-bien qu’il lui décocha un coup de coude dans la tronche pour bien faire retenir à cet impertinent qu’il était peu malin de s’attaquer à Sven Seinfeld.

Au bout d’un bon moment, il parvint donc enfin à atteindre le comptoir. Complètement haletant, il farfouilla dans sa besace et sortit tout ce qu’il avait sur lui. Pas une somme excessivement grande, malheureusement. Archéologue débutant, ça ne payait pas non plus excellemment bien.

Il posa le tout sur le comptoir dans un grand fracas, pour attirer l’attention du vendeur. Ce dernier, surpris, s’approcha néanmoins de lui.

- Un… fossile… s’il-vous-plaît… et tout ce que je peux avoir pour cette somme…

La foule amassée devant le comptoir le poussait dans tous les sens, et il devait faire appel à toute sa force physique pour ne pas se faire décaniller.

L’homme hocha la tête, puis attrapa un fossile qu’il rangea dans un sac en papier. Vu qu’il restait un peu de monnaie en plus, il y ajouta une sorte de grigri qui avait l’air ancien. Il encaissa ensuite l’argent et tendit le tout à Sven. Avec un hochement de tête pour le remercier, l’Archéologue se fraya un chemin vers la sortie.

(Alors, tu as pu avoir quelque chose ?!) lui demanda Furfur, surexcité.

Le jeune homme hocha la tête lentement, mais n’eut même pas le temps d’ouvrir le sac. Devant lui, une grosse foule venait de se former, l’empêchant littéralement de sortir. Il sentit que son baromètre d’énervement atteignait des sommets.

Complètement énervé, il donna un grand coup de babouche dans la première personne qui croisa son chemin.

- CASSEZ-VOUS !

Il dégagea une bonne dizaine de personnes comme ça, réduisant la foule qui lui bloquait le passage. Il aurait d’ailleurs continué si, après avoir viré une énième personne d’un coup de pied dans le derrière, il n’avait pas reconnu une chevelure rousse caractéristique. Par chance, la surprise le paralysa sur place, et la demoiselle fut épargnée de ses sautes d’humeur de connard d’homme fatigué.

- Alezar ?

Il ne l’avait pas revue depuis quelques mois, celle-là. Et pourtant, ils étaient voisins. A croire qu’elle l’avait évité depuis l’incendie de PALLADIUM. Enfin. Quoi qu’il en soit, Sven n’était pas assez à l’aise avec les relations sociales pour réellement savoir de quoi il en retournait. Ainsi, il se contenta de la fixer sans trop savoir quoi dire de plus.

(Tu pourrais lui demander si elle va bien, depuis le temps, ou si ses vacances se sont bien passées), lui souffla mentalement Furfur.

Ou il pouvait ne rien dire, aussi.

HRP : Déroulement des évènements
- Sven grille la file et distribue quelques coups aux gens
- Il achète un Fossile (2500 jetons) et trois BC#B (225 jetons). Total = 2725 jetons
- Il veut sortir de la file et distribue quelques coups aux gens
- RP Terminé pour Sven

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5531-390-sven-seinfeld-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5573-svein-seinfeld-adulte
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 54
Jetons : 894
Points d'Expériences : 1637

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 22:53

Combien de temps m’étais-je absentée exactement ? Je ne savais même plus, depuis le temps… J’avais un vague souvenir de Noël, où j’avais pu entrevoir Noctis. Mais comme plus rien n’était comme avant, j’avais pris une grande décision : celle de quitter quelques temps l’académie, histoire de pouvoir faire le point convenablement de ma situation et de ce que je souhaitais vraiment. J’avais eu des opportunités, que j’avais refusé. Mais les portes ne m’étaient pas totalement fermées. J’en possédais d’autres. Sauf qu’au préalable, je devais approfondir encore quelques temps mon enseignement. Je revenais donc à l’académie pour quelques mois seulement.

J’avais entendu dire que cette année, les vacances s’étaient déroulées à la région d’Alola, sur l’île d’Akala. Une première. Ca avait plutôt plu et il n’y avait eu aucun nuage noir. Je savais cependant que Lansat avait été touché par des évènements atroces, comme cet incroyable incendie. Ils en avaient parlé partout, impossible de ne pas être au courant. Je savais même que l’on avait demandé de l’aide aux élèves… Je n’imaginais même pas le bordel que ça devait être et au fond de moi, j’étais bien contente de ne pas y avoir participé. Des évènements traumatisants, j’en avais déjà assez vécu. A croire que cette île était maudite.

J’avais finalement retrouvé ma chambre et quelques-uns de mes camarades. Mais pour la plupart, je ne les connaissais pas et mine de rien, je me retrouvais comme si j’étais toute nouvelle entre ces murs. C’était l’histoire des plusieurs mois seulement, je le savais… Mais ça me procurait un bien drôle de sentiment. Et puis, ça me confortait dans l’idée d’entrer enfin dans la vie active et de quitter ce statut d’étudiante.

Pour l’heure, j’avais à faire au centre-ville. Des achats pour cette nouvelle année, mais surtout pour ce drôle de marchand dont tous n’arrêtaient pas de parler. Bien évidemment, cela avait attisé ma curiosité. Par le simple fait qu’il était évoqué qu’il possédait des objets rares … Et je me demandais bien quoi ! Le seul hic là-dedans, c’était l’effervescence que ça avait généré. Et la population que ça avait attiré. Je détestais le monde, et le fait de se sentir oppressée. Mais pas le choix ! Je devais savoir de quoi il était question. Alors, je me jetais dans cette marée humaine.

Une bousculade à gauche, et une à droite !  Suivi d’un coup de coup dans les côtes. Ouch… Un vrai parcours du combattant. J’avais à peine le temps de regarder cette vitrine alléchante. Je me jetais uniquement sur ce que je pouvais, soit cette pierre foudre et payais mon dû avant même de pouvoir regarder le reste. Fichtre.


Modération :
 

_________________



AMBRE LAWFORD - EXPERTE EN ARCHEOLOGIE



.MEILLEURE SCIENTIFIQUE 2014-2015
MEMBRE LA PLUS TYRANNIQUE 2014-2015
COUPLE LE PLUS FUSIONNEL AVEC NOCTIS 2014
CHOUCHOUTEUSE DE POKEMON 2014
SKYPEUSE PARFAITE AVEC RIVEN 2014

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t103-ambre-lawford-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t121-ambre-lawford-givrali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 838
Points d'Expériences : 1503

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 23:27




star light
event#1

Le téléphone qui sonne. C’est parfois synonyme d’heureuses nouvelles parfois de nouvelles malheureuses. Aujourd’hui, son petit frère est amené à l’hôpital. Oh, on lui dit de pas s’inquiéter, c’est une maladie pas très grave mais qui demande une attention constante. Ça c’est ce que lui dit son beau-père. Comme si elle n’entendait pas les pleurs de sa mère.

Alors elle choisit de s’échapper. C’est pas très juste, elle a le droit de sortir à cette heure là. Mais avec cette pluie, elle a l’impression de sortir de nuit. Elle sort de l’école comme si ça pouvait calmer les battements effrénés de son cœur, comme si ça pouvait soulager la peur qu’elle ressent en cet instant. Pourtant elle ne peut rien y faire alors Max va tenter de se changer les idées. Elle va vers ce marchant dont on raconte que les objets racontent presque autant d’histoire que ses paroles. Elle est intriguée, amusée. Elle veut se changer les idées et quoi de mieux que milles histoires.

Elle se ballade dans la ville, cachée sous son parapluie, ses petites chaussures de petites filles qui flottent dans les flaques d’eau. Nessie fronce et grogne sous la pluie mais jamais il n’accepterait de se ranger dans sa pokeball. Elle a une main dans sa fourrure, un peu mouillée mais c’est pas grave. C’est pas souvent qu’elle se le permet. Ça faisait longtemps que ça n’avait pas été juste ça. Elle et lui, connectés par la pensée et par le contact physique. Ça lui avait plus manqué qu’elle ne le croyait. Alors elle profite de n’avoir aucune autre responsabilité que celle de dépenser son argent comme elle l’entend.

Elle commence à penser, loin de sa famille et de ses préoccupations. Elle pense un peu à Alban et elle n’a plus froid et elle glousse un peu, heureuse comme elle ne l’a jamais été. Elle pense et appréhende, ce dossier qu’elle a posé sur le bureau de Janice Jauplain. Bientôt elle sera une Grade 3, une ranger aussi. Elle a hâte mais elle a peur. Elle ne veut pas se tromper, elle l’a déjà fait et ça fait mal de le réaliser. Mais ça l’a fait progresser.

Quand elle entre dans le centre commercial, elle le trouve bien vide. Normal pour un jeudi après-midi, dira-t-on. Elle préfère ça et commence à chercher le fameux vieil homme. Elle tombe sur un homme oui, mais pas celui qu’elle pensait trouver. Pourtant, elle s’avance vers lui et tâche de mettre un peu de lumière dans la nuit de ses yeux.

Elle s’agrippe à lui, pour qu’il s’agrippe à elle.

Ça semble marcher, alors elle le guide et entre dans le bric à brac du sorcier. Du magicien, de l’aventurier. Il y aurait tellement de mot pour le décrire. Elle l’apprécie à l’instant où elle le voit. Elle entraîne son noyé à sa rencontre et comme si elle même était noyée, elle boit ses paroles et vit ses voyages alors qu’il lui montre autour d’elle tous les objets. Et quand elle ose demander pourquoi il s’en sépare, il ne fait qu’éclater de rire et murmurer dans son oreille que ses histoires se diffuseront avec ses objets et c’est ça qu’il recherche. Alors elle sourit et elle accepte de prendre un objet. Pas de budget, dit-elle. Contez moi une histoire et apporter la lumière dans le cœur de mon ami.

Elle ressort de là avec un petit paquet. Lourd d’histoire qu’elle a hâte de découvrir. Et Sirius a ses cotés, à l’air moins perdu et s’il s’accroche toujours à elle, il s’accroche à elle de son plein grès. Et pourtant, il fixe le ciel dans le bus alors elle veut l’aider et arrache une page de son carnet.

Elle dessine une étoile filante sans savoir l’impact que ça aura. Juste parce qu’elle a l’impression que c’est ce qu’il faut faire. Elle sourit avec l’éclat du ciel quand elle lui donne le dessin.

Le soir quand elle ouvre son propre cadeau (presque jumeau à celui de Sirius), elle s’effondre.

L’homme est cruel, et peut-être n’aurait-elle pas dût avoir confiance en ce vieillard car maintenant sur son bureau, il y a le cruel rappel de ce qu’elle n’a jamais réussi. Le cruel rappel de ce qu’elle pensait vouloir être. Il y a devant ses yeux la première pierre du projet qu’elle a abandonné.

HRP - Achat d’un fossile aléatoire à 2500 jetons et de deux packs BC#3 pour 100 jetons. Donc un total de 2600 jetons. Merci !


©BBDragon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 1886
Points d'Expériences : 1046

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Dim 10 Sep - 23:57



étoile filante
Event#1

Il pleuvait ce jour là. Il pleuvait et ça l’arrangeait bien.

(Il pleut sur la ville comme il pleut dans mon cœur.)

Ça l’arrangeait bien. Ça camouflait la peine dans ses yeux et la peur dans son cœur. C’était stupide. Pas de sa faute. Bien au contraire, il avait tout fait pour éviter ça. (Son brushing est fini, il n’en reste plus rien.) Il avait tout fait et ça n’avait pas suffit. Tout ce qu’il pouvait faire était inutile. Ça marchait pas, il n’était qu’un gamin inutile et ça marchait jamais.

Sirius avait reçu une lettre et elle ne contenait pas des bonnes nouvelles. (Qui envoyait encore des lettres aujourd’hui ?) Une lettre par courrier recommandé, bien sur, pour qu’elle arrive plus vite. Qu’on lui apporte la mauvaise nouvelle le plus rapidement possible. Qu’on lui apporte la terrible nouvelle. Il avait envie de crier et son poing en souffrait. Il n’y avait rien à faire d’autre que d’attendre mais il faisait que ça.

Attendre.

Attend Sirius, sois un bon garçon.

Obéis à l’un, écoute l’autre.

À quel moment pouvait-il faire ce qu’il voulait ? Le pourrait-il jamais ? S’envoler loin d’ici, s’éloigner et briller, mais au fond, c’est vraiment ce qu’il veut ? Briller. Ça paraît tellement superficiel, ça paraît tellement stupide, une idiotie, un rêve enfantin dont il n’arrive pas à se défaire et personne ne lui dit rien.

Crois en tes rêves, si tu y crois, ça se réalisera.

Il n’y a jamais rien eut d’aussi faux, et ça le dégoûte tant c’est faux et à quel point il le sait. Parce que il y a toujours cette ombre au dessus de lui. Les griffes de son nom, d’Algatia et de tout ce que ça implique et que même lui ne comprend pas encore. Il y a tant de choses qui lui échappe il ne sait et ça le tue pourtant peu importe combien il travaille dur pour comprendre, pour apprendre, tout lui échappe et il est là et il ne se passe rien.

Tous ses repères s’écroulent. Un de ses pokemons est loin de lui, depuis (presque) le jour où il l’a obtenu, une grosse maladie que les médecins ne comprennent pas vraiment, il leur faut du temps, son référent s’en va, l’école change, il y a des murmures, ses parents lui foutent la pression et il n’arrive pas à s’en défaire.

Alors c’est con, mais il est sortit un après-midi. Par la fenêtre de sa chambre, il sait que Paul ne dira rien. Sur le dos de Soleil, il se sent un peu plus libre, il se sent un peu plus lui même s’il ne sait pas vraiment ce qu’il est.

Par contre il ressent. La pluie dans ses yeux, le vent dans ses cheveux, le gris autour de lui, le froid dans ses membres et le contrôle entre ses jambes. C’est terrible à dire mais c’est ça qu’il recherche. Du contrôle et de l’obéissance. Que ce soit lui qui le possède ou les autres. Jamais d’entre deux. C’est terrible à dire.

C’est terrible à dire et sur ses joues coulent les larmes jumelles à celles qui s’échappent des nuages. Il rejette la tête en arrière. Il y a les nuages au dessus de lui, nuances de gris dans le bleu de ciel. Si il demandait à Soleil, elle s’envolerait jusqu’à ce qu’ils les touchent. Comme le stupide objectif qu’il leur a fixé. Les étoiles.

Il est un gamin qui croit dans les choses imaginaires. Il fait croire qu’il est adulte alors que c’est un gamin bloqué dans le pays imaginaire de Peter Pan.

Il atterri finalement un peu au hasard dans une ruelle sombre de Lansat. La ville a tellement de visage. Il connaît pas ça, gamin privilégié des beaux quartiers de la belle ville aux astres. Il connaît pas les dangers de la rue, il sait pas ce qu’il risque à marcher dans les mauvais quartiers avec sa gueule de beau garçon, il sait pas qu’il risque de perdre sa bourse (ou pire dans les mauvais jours). Mais il doit y avoir un truc. Un truc dans son attitude de cadavre, dans ses yeux aussi noir que le ciel, dans les mains qui battent sur ses cuisses. C’est peut-être aussi le regard de la Floette avec lui. C’est peut-être la taille de la Roucarnage mais il entre sans encombre dans le Centre Commercial. Centre d’activité c’est plus juste. Combien de concours aussi divers que variés a-t-il fait ici ?

(Tout ça pourquoi au fait ?)

Le centre va bientôt fermé pourtant, on lui indique gentillement une toile de tente posé au centre. Il part demain, vas y gamin t’y trouvera peut-être quelque chose qui te fera sourire. Alors il va, plus assez d’énergie pour comprendre.

Il tombe sur cette fille. Il tombe souvent sur elle quand ça va pas. Pour elle comme pour lui. Elle a le regard un peu vide elle aussi. Mais ses cheveux ne sont pas mouillés comme les siens. Elle a un parapluie de la même couleur que les mèches devenues si longues depuis leur dernière rencontre. Malgré ses yeux, il y a un léger sourire sur ses lèvres. Elle lui sourit et se dirige vers lui. « Je ne pensais pas te voir ici. » De même, il lui sourit. Elle attrape son bras, et ils entrent dans la tente. C’est fou comme il se sent proche d’elle. Peut-être que cette soirée qu’ils ont partagés, le cœur aussi brisés que leurs rêves les a plus rapprochés. Des amis qui n’ont pas besoin de parler parce que il y a une compréhension bien plus profonde que les mots. Elle parle avec le vieux marchand, il parle de contrées lointaines, et elle répond avec enthousiasme.

L’étincelle dans ses yeux réchauffe son cœur et il se prend à sourire lui aussi un peu. « Prend ça. C’est pas cadeau, rêve pas le mioche, mais t’as besoin d’un cadeau pour toi même. » Il hausse les épaules et paie ce qu’on lui demande. Il pourrait tout aussi bien se faire arnaquer mais son amie lui sourit alors il a confiance. Son regard est un peu plus sombre. Ce soir, il est tellement perdu qu’il ne la comprend plus.

Il voudrait dormir et se calmer. Il voudrait reprendre confiance mais depuis ce jour là …

Il soupire et la main de la fille rose se resserre autour de la sienne. « Viens, il faut rentrer Sirius. » Alors il fait comme elle dit. Gamin perdu, il se laisse ramener. Il est vide ce soir mais son sourire lui permet d’avoir un peu moins froid. Et dans le bus, il remarque qu’elle écrit une lettre. Il frissonne. Il n’aime plus les lettres. Pourtant, c’est dans sa main qu’elle glisse sa lettre et après un sourire elle repart et s’efface.

Dans la lettre il y a une étoile filante. Et quand il lève les yeux au ciel, il y a une étoile jumelle à celle sur le papier. Alors il sourit et il reprend confiance.

HRP - Achat d’une pierre évolutive (tirée au hasard s’il vous plaît !) à 1000 jetons ainsi qu’un pack BC#3 à 50 jetons. Donc un total de 1050 jetons. Merci !


©BBDragon

_________________

Le meilleur coordinateur ! 2016
Le membre le plus dynamique 2016
Le skypeur parfait 2016
Les pires ennemis avec Hanaë 2016


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 16 ans
Niveau : 33
Jetons : 3569
Points d'Expériences : 700

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Lun 11 Sep - 7:48

Un mystérieux marchand...
rp solo


Marie observait.

Silencieuse, elle se tenait à quelques mètres de cette gigantesque yourte plantée au beau milieu du centre commercial. Alors cette rumeur de boutique ambulante était vraie.... En partie, du moins. Elle n'avait pas encore jeté un œil à l'intérieur.

En entendant parler de ce que proposait le nomade propriétaire de l'échoppe, Marie avait été fortement intriguée. Des pierres évolutives ? Des fossiles ? En très grand nombre ? Cet homme devait être une richesse scientifique à lui seul. Aussi, elle était venue dans l'espoir de mettre la main sur l'une de ses raretés, ce dont elle douta soudainement en voyant l'agglutination qu'il y avait au sein de la tente. Marie se fit pensive. Si elle pouvait au moins ramener une pierre précieuse pour Sumia... Elle aurait rentabilisé sa journée.

Mais ce dont ne se doutait pas la Mentali, c'était qu'en ce merveilleux après-midi de Septembre, un problème plus grand se tramait. Cette petite virée en ville, anodine, n'était en fait qu'un prétexte pour empêcher la terrible catastrophe à venir.... Du moins, pour la personne qui l'accompagnait...

Et oui... Marie n'était pas venue seule...

… CAR CANARD-MAN ETAIT LA !

« -Sain, cesse donc tes pitreries dans la fontaine.  »

Le grand, valeureux et puissant super-héros que nous aimons tous tourna un regard indigné vers sa dresseuse. Pardon ?! Des pitreries ?! Mais enfin ! Ne voyait-elle pas que le magnifique Canard-Man était en quête d'un système espion caché ?! Il ne faisait pas bêtement trempette dans cette superbe architecture aquatique à l'eau si pure et agréable, dans laquelle il pourrait se prélasser des heures durant.... Ah non ! Comment pourrait-il faire une chose pareille ?! Ses sens étaient en alerte !

Quand sa dresseuse avait dit partir pour le centre commercial, un puissant frisson s'était fait ressentir dans l'échine du Couaneton... Un frisson glacial, signe d'un très mauvais présage... Sain n'eut alors point le temps de douter : il devait l'accompagner et trouver l'origine de ce qui allait êtr-P-Pardon ? Pourquoi vous m'interrompez ?... Comment ? Les canards n'ont pas d'échine ?... MAIS ENFIN ! INSOLENT ! CANARD-MAN N'ETAIT PAS UN VULGAIRE CANARD !... Enfin si, mais... VOUS NE POUVEZ POINT COMPRENDRE, ÊTRES INFERIEURS QUE VOUS ETES ! Laissez-donc ce somptueux guerrier faire son boulot de sauveur de l'humanité en paix, voulez-vous ? Et laissez moi narrer ses merveilleuses aventures, enfin !

Ainsi, Canard-Man leva son regard aiguisé en dehors de l'eau pour observer les alentours du centre commercial, ayant suffisamment jou-analysé la fontaine pour pouvoir en écarter tout risque de danger potentiel. Et là, que vit-il ?! Sa douce et innocente dresseuse s'était éloignée pour se rapprocher d'une antre mystérieuse d'où émanait une puissante aura maléfique... Et elle n'était pas la seule ! Le superbement efficace cerveau de Sain ne mit guère longtemps à mettre bout à bout les éléments. Son sixième sens en alerte, ces gens happés par ce voile mystérieux.... Aucun doute possible ! Un terrible sorcier envoûtait les passants pour les emprisonner à jamais dans sa tente ! Vite, il devait agir !

Déployant ses élégantes ailes, le génialissime Canard-Man prit un envol héroïque en direction de la yourte du marchand. Laissant ses plumes fendre l'espace aérien du centre commercial, il se concentra pour pénétrer directement à l'intérieur de la tanière du méchant diabolique ayant emprisonné sa dresseuse... Mais se rata. Et percuta un poutre qui se trouvait juste à côté.

Sonné, Sain atterrit bêtement au sol, tandis que Marie commençait à observer l'intérieur du magasin. On ne lui avait donc pas menti... Comme quoi, elle avait bien fait de se fier à cette étrange rumeur. Et là, il y avait même des fossiles !... Oh, par contre, ils n'étaient vraiment pas donnés. Marie tira une petite moue déçue en voyant à quel point les prix étaient élevés. Elle ne pourrait jamais se payer pareil cadeau... Du moins, si, mais déjà que cela serait parfaitement irraisonnable, en plus de complètement déséquilibrer ses dépenses, elle devait en plus compter sur le coût de la réanimation puis de l'élevage, et... Hmm. Non, elle ne pouvait vraiment pas se le permettre.

Elle soupira. Tant pis.

Et puis ainsi, elle pouvait toujours ramener quelques pierres précieuses à Sumia. Il y en avait bien une ou deux, juste là, censées porter chance... Marie les saisit, et alla tranquillement les acheter auprès du vieux marchand. Elle aurait apprécié discuter avec lui de ses trouvailles, mais la foule pressante la contraignit de sortir au plus vite. Elle repassera plus tard, si le cœur lui en dit...

Dehors, un canard complètement abru-euh, le plus grand des héros repris ses esprits après sa terrible lutte contre un envoûtement maléfique. En relevant les yeux, il vit que, postée juste devant lui, sa dresseuse était indemne. Canard-Man se redressa alors aussitôt en une posture victorieuse. Il avait réussi ! Il avait libéré sa dresseuse de cet affreux fléau ! Ah, heureusement qu'elle pouvait compter lui....

La Ranger fronça les sourcils, perplexe, en observant l'expression complètement ahurie de son Couaneton. Puis elle haussa les épaules, habituée à ses crises de.... on-ne-sait-trop quoi, et lui fit signe de la suivre, les pierres dans son sac. Sain obtempéra, et fier, suivi sa dresseuse depuis les airs.

Encore une mission accomplie pour Canard-Man !

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________

« Je serai ta cavalière.»

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 542
Points d'Expériences : 419

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Lun 11 Sep - 15:35


EVENT : UN MYSTÉRIEUX MARCHAND
Bellamy s'arrêta un moment en plongeant son regard glacé sur la foule grandissante. Ainsi perchée au tout dernier étage du centre commercial, il lui semblait qu'elle faisait face à une armée de Statitik multicolores qui grouillaient sans but. Pourtant, la rose savait bien que c'était faux. Rien n'était plus faux, car toute cette foule -tous ses corps sans visage- avaient bel et bien un objectif défini, et quiconque prenait le temps de s'arrêter et d'observer la foule pouvait le deviner : des étudiants, des enfants et leur parents... Cela ne pouvait vouloir dire qu'une chose : la rentrée. Prochaine. Demain à vrai dire. Et Bellamy n'était pas en reste car elle aussi s'était précipitée pour acheter un dernier cahier, un dernier crayon... Et maintenant que tout cela était bien calé dans son sac, ne lui restait plus qu'a traverser l'immensité humaine qui la séparaient de la sortie.

Elle déglutit.

Et pendant un instant, l'apprentie archéologue se demanda s'il elle ne devait pas faire appel à un de ses pokémons. Elle caressa quelques-instants les pokéballs qu'elle avait accroché à une longue corde ("empruntée" à un bateau de pécheur sur Alola) qui pendait à sa taille. D'abord Lolita, sa fidéle Lolita, son amante adorée. Elle avait toujours était là pour elle. Toujours. Et la rose savait bien qu'elle se reposait beaucoup trop sur son tapir, mais elle se sentait beaucoup moins forte qu'elle, beaucoup moins indépendante. Contrairement à sa starter Bellamy avait besoin des autres, atrocement, au point parfois de se bruler ou de s'oublier. Lolita, elle, brulait sans combustible et la rose se demandait souvent "que se passerait-il si nous nous séparions ?" Elle s'écroulerait, c'était certain. Mais -et ça la rendait triste et amère- Lolita était plus forte, elle n'avait pas besoin de sa dresseuse. Tout comme Dolores d'ailleurs, le poisson n'avait besoin des autres que pour les martyriser et souvent lui posait la question "pourquoi garder dans son équipe un tel démon ?" La réponse était simple et idiote : la naiveté. Car la coeur de Bellamy voulait croire que dans ce marécage de noirceur, brillait une lanterne faible et -peut-etre à raison, peut-etre à tord- Bellamy faisait confiance au denticrisse. Après tout Dolores l'avait déjà sauvée de maintes situations, pas gratuitement certes, mais les actions ne comptent t'elle pas plus que l'intention. Bellamy fixa un instant la pokéball de son Pois(s)on : vide. Tout comme celle de Lancelot, beau Lancelot. Qui lui n'avait pas besoin d'elle au fond, oh elle ne doutait pas de son affection mais le mustéflott n'avait besoin que d'une celle personne : Lolita. Celle qui écrasé son coeur, pratiquement. Car une partie du coeur du type eau était indestructible. C'est celle qui faisait hérisser son pelage à chaque coin d'eau, celle qui relevait ses babines avant un combat... Lancelot était sauvage, c'était un assoiffé de liberté aussi quand il avait découvert le lac du campus il n'avait tardé à y plonger, suivi de trés prés de Dolores. Cela faisait deux jours que la rose n'avait pas vu ses deux types eau. Elle ne se faisait pas vraiment de soucis, elle le savait qu'ils allaient revenir mais son coeur saignait tout de même. Car elle n'était pas dupe, elle savait qu'elle était la seule à être dépendante de cette petite famille. Elle savait que si par hasard, leurs chemins venaient à tous se séparer...

Elle en mourrait encore.

Elle survivait certes, c'est ce qu'elle sait faire. Mais elle en ressortirait diminuée, écorchée, amputée. C'est ce qui s'était passé à chacune de ses séparations : Quand Evan était parti, quand Philippe l'avait trahi, quand elle avait rencontré le souvenir de Louis, quand Soan avait fui et... Avec ce qui s'était passé cet été. Et son ego en souffrait aussi, pourquoi personne ne souffrait autant qu'elle ? Pourquoi les gens l'abandonnaient ? Etait-elle si ordinaire, que personne ne s'attachait à elle comme elle s'attachait aux autres ?

Bellamy se frotta les yeux et continua d'observer la foule, un sourire mélancolique sur le visage. C'était la rentrée demain. Un nouveau départ -encore. Une autre page, une autre chance d'être heureuse. Rester à essayer de ne pas la gâcher celle là. Il y avait tant ce choses à construire, tant à réparer aussi. Déjà, sa lettre pour Soan s'était envolé avec un Goélise ce matin, c'était étrange de lui écrire après l'avoir tant boudé. Philippe lui avait eu le droit, à une lettre glissé sous la porte comme il en déposait souvent sous la sienne. Il l'aimait, c'était certain. Pour de vrai pas comme Aumoe qui ne l'aimait que par procuration, car il fallait bien aimer quelqu'un si ce n'était pas soi-même. Et puis il y avait Evan, Mia et Kems, sa plus proche famille, elle se sentait pourtant si éloignée d'eux. Il fallait construire des ponts, c'était lent mais elle savait que leur liens se tissaient petit à petit. Et enfin il y avait Eeva, la seule famille qui lui restait à Alola et... Elle préférait ne pas y penser, un jour il faudra oui, mais pas aujourd'hui.

La petite rose noua ses longs cheveux filamenteux en une queue de Ponyta, avant de remonter de son sac sur son épaule. C'est en pensant aux rencontres de l'académie qu'elle avait fait cet été qu'elle se mit en marche : les jumeaux Erika et Rubis -si différents mais si attachants- et puis Gwenn la douce et timide, Gwenn. Même Sirius ! L'arrogant et piquant Sirius.  Elle allait les revoir peut-être.. Les rencontres c'était si fabuleux, et en avait encore tant d'autres à faire. En commençant par son père dont elle avait trouvé de nouveaux indices sur son identité. Car si son passé n'était pas une vie, son présent impacté par tous ses événements qui l'avaient rendu si triste, il lui restait un futur ! Sans Louis, certes, mais un futur plein de promesses et il fallait qu'elle soit assez forte, assez vivante pour le construire et surtout ne pas le perdre... Encore.

Mais les pensées de la rose furent vite assombries par son instant de survie qui lui hurlait littéralement dessus : " Cours !!! Mais plus vite abrutie !! " Car quand on est aussi petite et frêle que Bellamy, la moindre foule un peu excitée devient un danger de mort. Aussi la rose peinait à se glisser entre tous les passants et même les plus jeune des enfants parvenaient à la surpasser dans cet exercice délicat, trés vite, elle trébucha et se fit piétiner. Heureusement à mi parcours, l'archéologue en herbe trouva un passage entre deux chutes sans trop réfléchir, elle y pénétra.

Bellamy se laissa tomber au sol, épuisée, le souffle court et le corps plein de poussières et de bleu. A l'abri, enfin... Surtout qu'une main aux ongles manucurés mais à la peau flétrie se tendit vers elle. La rose l'attrapa, se releva et remercia l'homme qui l'avait relevé avant de le détailler lui ainsi que les lieux. L'homme avait tout d'un marchand sorti d'un conte d'Orient. Une longue tenue aux soie aux couloirs chatoyantes qui semblait recouvrir un corps usé par les années mais soigné, à l'image de ses mains. Quelques-méches poivre et sel s'échappait d'un immense turban rejoignant presque deux yeux couleurs améthyste, qui allaient étonnamment bien avec le jeune cireux qui servaient de poches aux yeux, enfin, une longue moustache noire formaient des drôles de cercles sur tout le visage, achevant le coté mystique de l'homme. L'endroit où elle s'était retrouvée n'était pas en restes, des longues chutes de tissus mauves étaient faiblement éclairés par quelques-bougies dont l'éclat rebondissait sur une multitude pierres disposés de ça, de là sur des nombreuses étagères.

L'homme regarda malicieusement la rose, qui avait trouvé un moyen original de ne pas attendre une heure dans la queue. Oh il n'y avait pas à dire, il avait bien fait de s'installer sur cette ile, les affaires étaient fructueuses. En bon commercial, il laissa l'étudiante -car s'en était une, c'était certain- lorgner sur ses nombreux objets à vendre avant de lui déclarer d'une voix doucereuse :

-Je pense avoir votre bonheur dans ma modeste échoppe

♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦ ♦

Le marchand s'essuya une goutte de sueur qui perlait sur sa tempe gauche. Ouf, il avait bien failli ne pas vendre... Pourtant, la rose semblait bien naïve et était préte à acheter tout son stock si il fournissait avec des histoires un peu mystérieuses. Pourquoi il y avait t'il fallu que son pokémon sente l'arnaque et sorte de sa pokéball ? Ce Soporifik était vraiment dur en affaire, il avait même failli convaincre sa dresseuse qu'acheter un fossile n'était pas honorable, qu'il fallait mieux le trouver soi-même. L'honneur.... Le marchand se disait qu'il serait bien pauvre si tous les hommes étaient honorables, à vrai dire il n'y croyait plus vraiment. Tout le monde a un prix, non ? Bref, heureusement que l'étudiante avait rit aux éclats, s'excusant en pouffant et en arguant que "Lolita ne veut pas que je dépenses me jetons dans autre choses que des trucs cheloux de beauté" il s'était alors frotté les mains en lui tendant un vieux fossile qu'il avait récupéré dieu seul sait où et en attrapant avec joie les jetons qu'elle lui tendaient... Ah il pensaient déjà au moment où les convertissaient en pokédollars...

Voilà déjà l'étudiante qui fourrait le fossile dans son sac sans aucun respect et... Mais qu'avait t'elle à crier comme un marchand sans un sou ? Il fallait qu'elle arete elle fait fuir tous ses clients ! Mais la rose semblait déterminée à partager sa détresse avec quelqu'un, aussi, elle sortit de son sac un énorme morceau de coquilles, des larmes sur les yeux.... Est-ce que... Est-ce qu'elle venait vraiment de détruire un oeuf de pokémon sous sa propre yourthe ? Ca ne portait pas malheur ça, un pokémon mort né ? Il blémit en se disant que ce n'était pas bon pour ses affaires...

Mais fort heureusement, la rose finit par arrêter de hyperventiller et regarda plus attentivement l'intérieur de son sac. Un sourire naquit sur son visage, alors qu'elle sortait une petite boule bleu dont dépassait une grande queue noire repliée sur elle-meme. La bestiole était à peine plus grande qu'un rattata mais le marchand avait voyagé assez longtemps pour la reconnaitre :

-C'est un Qulbutoké, faites gaffe ça grandit vite ces bêtes là ! Allez maintenant sortez j'ai à faire ! Ouste, ouste, ouste ! Déclara t'il en poussant l'étudiante et ses deux pokémons dehors.

Non mais sans blague... Lui, un honorable, marchand ! Qui fait ce métier par passion et pas du tout pour l'argent, avait-il le temps de s'extasier devant une naissance ? La réponse était non.

-AU SUIVANT !




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Pokéathlète Coach
avatar
Pokéathlète Coach
Région d'origine : Hoenn
Âge : 17 ans
Niveau : 70
Jetons : 23988
Points d'Expériences : 2443

MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   Lun 11 Sep - 19:39




Event #1 : Un mystérieux marchand
RP Commun

Il était rentré sur Lansat depuis quelques jours déjà. Les vacances s’étaient terminées et, de ces deux derniers mois, il ne gardait que de beaux souvenirs. Sa vie aurait difficilement pu être sur une meilleure pente. Il avait l’impression que tout lui réussissait. Sa relation avec Maxine était plus que satisfaisante. Son meilleur ami Aaron était revenu après quelques longs mois d’absence, et ils rattrapaient enfin le temps perdu. Il avait reçu les résultats de son Alternance et avait constaté qu’il avait eu d’excellentes notes. De même que pour tous ses devoirs de l’année précédente. Son Quidditch avait rencontré un franc succès, et il avait eu les félicitations de Jackie et Hortense en personne. Mieux : Ace Stupide Creed allait enfin dégager de l’académie, et même quitter l’île. Alban ne savait pas trop qui allait le remplacer pour les cours de TopDresseur, mais il s’en fichait un peu. Ace parti, il pourrait ENFIN avoir une scolarité normale.

En outre, le Coach Finnigan lui avait parlé d’un établissement sportif de grande renommée, à Kalos, qui lancerait bientôt une session de recrutement pour sa rentrée, en Janvier. Ils en avaient longuement parlé au téléphone et Finn était prêt à lui signer une lettre de recommandation. Il était persuadé qu’Alban avait toutes les qualités nécessaires pour faire une bonne carrière dans un domaine sportif, quel qu’il soit, et il souhaitait l’épauler dans ses démarches. Cette confiance nouvelle de la part d’un homme qu’il n’avait au final croisé qu’une seule fois dans sa vie fit du bien à son égo. Il se voyait déjà quitter Lansat à la fin de l’année, et poser ses bagages à Kalos pour y faire une grande carrière. Cette école, c’était un peu le grand rêve qu’il n’avait jamais osé formuler. Les programmes étaient tous plus intéressants que les autres, et il en était encore au stade où il essayait de choisir entre plusieurs cursus.

Evidemment, l’idée de devoir quitter ses amis et Maxine était effrayante. Néanmoins, il avait déjà 17 ans. S’il restait à Lansat, il ne ferait que repousser l’échéance de quelques mois à peine. Et puis bon… ce n’était pas parce qu’il n’était plus dans les environs qu’ils perdraient tout contact. Kalos et Lansat n’étaient pas si éloignées. Avec de la bonne volonté et quelques voyages aériens, il était persuadé de pouvoir voir Maxine au moins un week-end sur deux. Si ce n’était tous les week-ends ; il ne savait s’il était capable de ne pas la voir plus d’une semaine.

Enfin… Actuellement, il devait déjà lui en parler. Mais du moment qu’il n’avait pas encore constitué son dossier, cela ne servait à rien de l’affoler avec toute cette histoire. Ils venaient à peine de rentrer d’Alola. Pour le moment, chacun était occupé à retrouver ses amis respectifs, et ses camarades de dortoir. Ils auraient le temps de discuter de tout ça au calme, une fois que l’euphorie de la rentrée se serait tassée. Ouais… Ils en parleraient…

Alban déglutit. Au fond, cette discussion le terrorisait. Il ne savait clairement pas comment la jeune fille allait prendre la chose, ni ce qu’elle en penserait. Elle le soutiendrait, probablement ; comme elle l’avait toujours fait. Mais il avait peur qu’elle s’efface et n’ose pas dire ce qu’elle avait réellement sur le cœur, pour ne pas le freiner dans ses choix. Et il s’en voulait de se dire qu’elle allait sûrement lui mentir et se mentir à elle-même. Et surtout…

Il s’en voulait de savoir qu’au fond, même si elle le suppliait de rester, il partirait quand même.

Lansat, ce n’était plus la vie qu’il voulait. Après avoir goûté à autant de réussite, il voulait avancer encore plus dans ses projets professionnels. Ce n’était pas ici qu’il allait acquérir toute l’expérience nécessaire pour réellement atteindre ses objectifs. Ou peut-être que si, mais cela lui prendrait bien plus de temps. Ce qu’il voulait réellement, lui, c’était consacrer sa vie au sport. Il n’avait plus envie de tous ces cours annexes qui étaient certes intéressants, mais lui bouffaient du temps pour rien. Il en avait assez de ces cours sur la stratégie Pokémon, auxquels il ne comprenait rien, et qui ne lui serviraient jamais à rien. Tout ça, ce n’était plus lui. Et s’il voulait réellement avancer, il fallait qu’il parte.

Il serra entre ses doigts, le prospectus du campus sportif de Kalos. Ça lui faisait mal au cœur de savoir qu’il ne verrait plus ses amis, mais il en rêvait tellement, de cette école. Il n’osait même pas imaginer ce qu’il ferait, s’il n’était pas pris.

Mais Finn le lui avait assuré. Avec un dossier comme le sien, il y avait très peu de chances pour qu’il ne soit pas pris. En outre, il savait que Keith avait été contacté pour intégrer cette école à la rentrée, malgré son jeune âge. Il ne devait pas se faire distancer une nouvelle fois par le jeune champion de courses aériennes. L’année prochaine, ce serait à son tour de briller.

Sur le dos de Mistral, il survola la ville avec cette sensation habituelle de liberté. Zéphyr, sur son épaule, était en train de piailler de contentement. Tout allait bien. Tout allait bien dans le meilleur des mondes.

Il s’arrêta alors à proximité du Centre Commercial. De ce qu’il avait entendu, un marchand avait ouvert une petite boutique éphémère dans une yourte. Habitants de Lansat comme élèves se bousculaient pour essayer de faire acquisition de quelques raretés. Le châtain regarda la masse qui formait une queue de plusieurs mètres, et se découragea. Dans les faits, il n’avait pas besoin de trésors particuliers. Et puis bon, il pourrait très bien y revenir un autre jour de la semaine. Haussant donc les épaules, il regrimpa sur le dos de Mistral et lui donna un léger coup sur les flancs pour qu’il s’envole. L’Altaria chromatique étendit ses ailes de coton et s’élança dans les airs, frôlant au passage la tête des quelques curieux restés autour d’eux.

Du temps, il n’en avait plus à perdre. Cette année, il était bien décidé à vivre sa vie à deux cents à l’heure.

Ouep. Cette année, ce serait la sienne.

HRP : RP Terminé sans achats pour Alban

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3557-alban-abernaty-le-ciel-se-nourrit-d-ailes http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3559-alban-abernaty-voltali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Event #1 - Un mystérieux marchand   

Revenir en haut Aller en bas
Event #1 - Un mystérieux marchand
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Centre Ville-