>

Partagez | .
L'histoire originelle
avatar
Annonceur

Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1696

Sujet: L'histoire originelle   Sam 9 Sep - 12:33




Thèse : L'Histoire Originelle

Introduction

Il nous semble assez aisément que le monde a toujours été tel qu’il se présente à nous aujourd’hui. Mais à l’aube de cette vie, quels ont été les événements qui ont menés notre monde à son état actuel ?
Nombreuses sont les légendes et les mythes à ce sujet et tous mènent, tôt ou tard, à Sinnoh. À l’occasion de plusieurs expéditions dans cette région, j’ai eu l’occasion de mener mes recherches sur le terrain et d’en apprendre plus sur les origines du monde. Les mythes et légendes entourant la région étant très nombreux, le sujet de cette thèse sera centré sur le trio que l’on surnomme trio de la création, composé de Palkia, Maître de l’espace, Dialga, Maître du temps et Giratina, Maître du monde distorsion et de l’anti-matière. Nous commencerons donc par étudier les textes et légendes pour établir une version claire de la création du monde selon les légendes sinnohites et de l’implication des trois pokemons précédemment cités, ensuite, nous nous pencherons en détail sur les capacités et rôles de ceux-ci avant de s’intéresser aux Colonnes Lances, le lieu sacré les concernant.

Entre Histoire et Religions

Les récits racontant la création de notre univers sont nombreux et il est difficile de démêler le vrai du faux. Pourtant, une légende revient régulièrement et est admise comme la version la plus officielle et ancienne des bibliothèques de Sinnoh.
« The Original Story » porte en effet bien son nom. Consistant en un poème de 18 lignes originellement en ancien Sinnohite (cf une copie du poème dans sa langue originale www), ce texte raconte les origines du monde dans un langage cryptique.

Au début, il n’y avait
qu’un chaos informe et bouillonnant.
Au cœur du chaos, où toutes
choses ne firent qu’un, apparut un Œuf.
Après s’être séparé du tourbillon, l’
Œuf donna vie à l’Être Originel.
Se séparant, l’Être Originel créa deux êtres
Et un troisième apparut.
Le Temps commença à s’écouler.
L’Espace commença à s’étendre.
Se séparant à nouveau, trois choses vivantes
furent crées par l’Être Originel.
D’un vœu des deux êtres, et venant d’eux,
La matière apparut.
D’un vœu des trois choses vivantes, et venant
d’eux, l’esprit apparut.
Le monde désormais créé, l’Être Originel
plongea dans un éternel sommeil.

Dans ce poème, six pokemons sont évoqués : l’Être Originel, les deux êtres, l’autre et les trois choses vivantes. Ces pokemons sont généralement connus sous les noms d’Arceus, Dialga et Palkia, Giratina, Créhelf , Créfadet et Créfollet. Ce poème reste néanmoins assez vague puisque les mythes et légendes sont généralement transmises à l’oral. Néanmoins, en recoupant les informations provenant de livres d’histoires et de la tradition orale, une version la plus fidèle à ce poème et la plus complète possible commence à se dessiner.

Au début il n’y avait rien et de ce rien est apparu un œuf. De ce dernier, un Être mythique est apparu. On le nomme Arceus, l’Être Originel, le pokemon aux milles bras, le pokemon alpha. Cette apparition soudaine place Arceus comme le dieu ultime de notre monde lui octroyant les principales caractéristiques de tout dieu suprême, c’est à dire l’omnipotence et l’omniscience. Ainsi, il est le centre d’une grand majorité des religions et a généralement une importance toute particulière dans les religions. La religion la plus pratiquée est d’ailleurs nommée d’après lui, l’Arceusisme.

Cet Être Originel aux pouvoirs infinis se lança dans la création du monde, il sépara une première fois son pouvoir en deux, créant Dialga et Palkia, les Dragons du Temps et de l’Espace respectivement et ensemble ils créèrent la matière. Cependant, seul l’Être Originel est parfait, ce qui signifie que sa création ne peut pas l’être. Et en effet, en créant le Temps et l’Espace, Arceus créa Giratina, le Dragon de l’antimatière. Ce dernier fut immédiatement jugé comme mauvais et enfermé dans une dimension parallèle que les légendes nomment le Monde Distorsion. Il est par ailleurs assez difficile de trouver des documents attestant de la création de Giratina. Il est le renégat de la création.

Pour finir son œuvre, Arceus sépara à nouveau son pouvoir, en trois cette fois-ci, créant le Trio des Lacs, Créhelf, Créfadet et Créfollet, représentant respectivement le savoir, l’émotion et la volonté. Ensemble, ils créèrent l’esprit. Le monde est ainsi créé, Matière et Anti-matière s’opposent, le Temps s’écoule et l’Espace s’étend. L’esprit est crée et il ne manque plus que des habitants sur ce nouveau monde. Son œuvre ainsi terminée, l’Être Originel s’endormit dans un sommeil éternel tandis que de nombreuses créatures présentée dans les nombreuses légendes de toutes nos régions façonnaient le monde offert par Arceus.
Le rôle et l’impact d’Arceus dans la création du monde selon les légendes implique donc une forte présence dans les religions de notre monde. Si on en trouve de très nombreuses et variées tout autour du globe, la plus populaire reste sans conteste l’Arceusisme.
C’est la religion la plus ancienne à ce jour et si les pratiques ont évoluées au cours du temps son impact n’en reste pas moins important comme en témoignent la croissance constante du nombre d’adeptes chaque année.On compte néanmoins plusieurs formes plus ou moins populaire d’Arceusisme.

La première est la plus répandue. Le Lanthrism dont les fidèles croient qu’Arceus est le dieu majeur et que les autres pokemons légendaires sont ses sujets. L’Orthism dont les fidèles croient qu’Arcueus est le seul pokemon à vénérer. Et enfin le Pseudoism dont les fidèles pensent que les humains sont les descendants des pokemons. Cette dernière forme d’Arceusisme est la moins populaire de toute. Bien évidement, malgré l’évidente popularité de cette religion, l’Arceusisme a ses rivaux et cette diversité dans la foi a mené à de nombreuses guerres au cours de notre histoire. On peut notamment citer la Croisade Couronnée de Sinnoh, la guerre de cent Anchwatt d’Unys ou encore Les Guerres de Monsieur Rohan à Hoenn. Cependant, au cours du dernier siècle, on peut constater avec soulagement que les guerres sont de plus en plus rares et que leurs motifs sont rarement religieux.

Si l’Arceusism est l’une des religions les plus populaires et pratiquée à travers le monde, il est toutefois bon de noter que les mythes priés par les fidèles de l’Arceusism restent flous. Les preuves de l’existence de tels pokemons sont rares et les documents à leurs sujets sont anciens, souvent vagues et dans des langues quasiment oubliées. Le travail de recherche autour de ces légendes et de ces pokemons est donc assez difficile notamment pour tout ce qui concerne Giratina dont l’existence semble avoir été effacée. Les pratiquants des les plus croyants réfutent toute prononciation de son nom et de son existence. Quels sont donc les capacités de ces trois dragons légendaires ? Pourquoi sont-ils considérés comme les piliers de notre monde et quels sont leurs rôles exacts.

Dialga, Palkia &Giratina

Les trois Pokemons sont qualifiés de mythique, au contraire des autres dieux pokemons nommés quand à eux de légendaires. On marque ainsi une distinction pour séparer le trio de la création des autres légendaires.
En effet, certaines légendes en déduisent que les créatures créées avant le Trio des Lacs seraient sans esprit. Cette théorie est renforcée par le concept vague que représentent les trois premiers pokemons. En effet, le Temps et l’Espace sont des concepts qui ne finissent jamais et qui sont en constante avancée et l’Antimatière que représente Giratina, par opposition à la Matière représentée par Dialga et Palkia, laisse entendre qu’elle s’agrandit en miroir à la Matière. Ces trois pokemons seraient donc des êtres surpuissants, à l’origine même de notre monde, par conséquent on leur attribue régulièrement le type le plus secret que nous connaissons, à savoir le type Dragon. Ces trois supposés dragons ont donc des rôles différents et des pouvoirs supposés eux aussi différents les uns des autres.

Dialga

Nous commencerons donc par Dialga, le Maître du Temps. Il est souvent représenté comme un dinosaure portant une sorte d’amure de fer au niveau du torse, des pattes et de la tête.
On lui assimile généralement les couleurs bleu et acier ce qui explique possiblement qu’on lui donne le type acier pour accompagner son type dragon. Au dessus de sa queue, il possède une sorte de panache en fer. Sur ce qui semble être un plastron protecteur, on trouve, au centre, un diamant brut. Sur son corps se dessinent des motifs semblables à des aiguilles d’horloge.

On lui donne la capacité de contrôler le temps. Il pourrait le ralentir, l’accélérer, voir même l’arrêter. Le panache sur son dos lui servirait à réguler le flux du temps et à le concentrer pour qu’il puisse ensuite utiliser son attaque signature : Hurle-Temps. Cette attaque est la plus puissante qu’un dragon puisse apprendre et Dialga est le seul à la maîtriser. Les légendes racontent que lorsque que le dragon d’acier utilise cette attaque, il frappe si fort qu’il affecte le court du temps.

Comme les autres membres du trio de la création, Dialga vivrait dans une dimension parallèle pour éviter des conflits avec ces derniers. En effet, les légendes rapportent de terribles combats au début du monde entre Dialga et Palkia et seule l’intervention d’Arceus qui sépara les deux pokemons pour les enfermer dans des dimensions jumelles à la notre sauva son monde à peine créé.

Palkia

Le deuxième membre du trio de la création est donc Palkia, frère ennemi de Dialga et maître de l’Espace. Il est représenté comme un être bipède lui avec lui aussi une apparence très dinosauresque.
On lui associe les couleurs mauves et grises, il possède des sortes de plaques circulaires surmontées de perles au niveau des épaules. Ses bras possèdent des extensions dont le poing est couverts par un bande violette. Il a également une sorte de crête qui démarre du haut de sa tête jusqu’à ses ailes. Enfin, il a une queue et des extensions sur la tête qui lui forment des défenses sur les deux cotés de sa tête.

Selon les légendes, Palkia est le maître de l’Espace. Ainsi, il est capable de le contrôler. C’est à dire le déchirer ou l’étendre. On lui prête également la capacité de créer de nouvelles dimensions. Son attaque signature, Spatio-Rift lui permet déchirer l’espace et ses ennemis. En toute logique, Palkia est le seul pokemon a pouvoir apprendre cette attaque étant donné qu’il est le seul pokemon a pouvoir contrôler l’espace avec autant d’aisance.

Palkia vit également dans une dimension parallèle, séparé de Dialga et Giratina à cause des relations conflictuelles entre les trois dragons primitifs.

Giratina

Enfin, le dernier membre du trio est Giratina, le maître de l’Antimatière. Il est bien plus difficile de trouver quelconque légende sur ce pokemon légendaire, tout simplement car on a voulu effacer son existence.
Involontairement créé par Arceus lors de la création de Dialga et Palkia, les légendes racontent qu’il serait aussi puissant que les deux autres dragons réunis. Il représente l’Antimatière, le chaos et aurait été banni dans une dimension parallèle en premier à cause de sa cruauté et sa violence.

Giratina ressemble lui aussi à un dinosaure. Principalement gris, on le représente avec des plaques jaunes autour de son cou qui recouvrent également une partie de sa tête. Il porte une couronne sur le haut de la tête. Ses ailes semblent déchirées et elles se terminent par des pointes rouges qui ressortent sur la couleur noire des ailes. Il possède trois paires de pattes ce qui en fait le membre du trio avec le plus de pattes et son corps se termine par une queue. Contrairement aux deux autres dragons, il ne porte aucun joyau.

Il posséderait la capacité de voyager entre les dimensions et seul le pouvoir d’Arceus l’oblige à rester dans la dimension dans laquelle il a été banni. Grâce à ses pouvoirs contraires à ceux de Palkia et Dialga, il peut ouvrir des portails qui lui permettrait de voyager entre dimensions.

Ses pouvoirs semblent associés aux surfaces réfléchissantes comme les miroirs ou la surface de l’eau. Certains théoriciens pensent que le monde dans lequel Giratina a été enfermé (souvent appelé Monde Distorsion) se baserait sur les reflets et que cela expliquerait pourquoi on représente Giratina lui même comme le reflet de Dialga et Palkia. On lui prête également une attaque signature nommée Revenant. Giratina se cache dans une dimension parallèle avant de frapper son opposant.

Giratina est le premier membre du trio a avoir été banni dans une dimension parallèle pratiquement juste après sa création en parallèle à celle de Dialga et Palkia. Certains Pro-Giratina disent que c’est l’exil imposé par Arceus qui aurait développé la violence du dragon.
On peut clairement voir un rapport de force entre les trois dragons. Dialga et Palkia sont des dragons jumeaux dont la puissance est équivalente et Giratina est aussi fort que les deux premiers réunis.
Leurs éléments renforcent cette théorie. Le temps et l’espace forment la matière qui est opposée à l’Antimatière. Cependant, ces trois pokemons agissent sur le monde entier et pas que sur la région de Sinnoh. Pourquoi, dans ce cas là est-elle la région la plus passionnée et qui comprend le plus de fidèles aux cultes du trio de la création ?

Sinnoh, Terre de légendes

Sinnoh est la région située au nord de Kanto, Jotho et Hoenn, ce qui explique les températures fraîches que l’on y trouve. La partie la plus au nord du continent est d’ailleurs recouverte d’une couche de neige éternelle
et cette partie de la région est régulièrement soumise à des tempêtes de neige. Cette région est comme séparée en deux par une énorme chaîne de montagnes avec pour pic culminant, le Mont Couronné. On dénombre trois grands lacs et les légendes racontent l’existence d’un quatrième lac secret.

Selon l’histoire de l’île, Sinnoh aurait été la première région créée, ce qui explique peut-être le grand nombre de Sinnohites étant Arceusistes. Plus continentale que maritime, Sinnoh compte assez peu de façades maritimes au contraire des autres régions plus maritimes, notamment Hoenn. Elle est l’une des régions les plus grandes et propose un éventail très varié de paysages et de villes aux caractéristiques très différentes. Les sites d’intérêt sont nombreux car la région propose des différences énormes entre l’ouest et l’est, le sud et le nord. C’est une région très riche culturellement et on dénombre pas moins de deux lieux importants selon les légendes et l’histoire originelle : la grotte de la ville de Célestia et les Colonnes Lances.

Célestia

Célestia est un petit village au centre de la région de Sinnoh. Très traditionnel, il est l’une des attractions touristiques les plus importantes de la région. Au centre du village, on peut trouver un vieil autel similaire à ceux de l’ancien temps.
Pas très grand, il possède quelques habitants qui semblent vivre ici depuis des générations afin de protéger le secret que renferme la grotte qui fait tout le mystère de ce village. D’après les histoires que racontent les habitants de Célestia, cette grotte n’est accessible qu’aux élus. De nos jours, seules deux personnes peuvent y rentrer : Cynthia l’actuelle maître de la ligue Pokemon de Sinnoh et un dresseur totalement inconnu. On trouverait dans cette grotte des fresques antiques qui expliquerait la naissance de Sinnoh et de notre monde.

Un peu en extérieur du village, on trouve le Centre de Recherche Historique de Célestia. Ce musée a pour objectif de percer les secrets de la grotte et des fresques qu’elle renferme mais les habitants empêchent les scientifiques de pénétrer la ville causant des tensions relativement importantes. Cette grotte est quelque chose de terriblement important pour les habitants de Célestia et les efforts qu’ils mettent à la protéger prouvent que ce qu’elle renferme est tout aussi important. Ils en parlent de cette grotte et des pokemons légendaires avec une déférence et un respect surprenant. Ils sont les gardiens d’une mémoire oubliée. Cependant, ce lieu n’est pas le plus important à la légende du trio de la création. Il en est peut-être le gardien mémoriel mais il existe un lieu encore plus sacré pour tous les croyants en la légende de Palkia et Dialga.

Les Colonnes Lances

Ce lieu est appelé les Colonnes Lances. Ce sanctuaire serait l’unique lieu où des humains pourraient invoquer les trois pokemons légendaires. Situé au plus haut du mont couronné, il est très difficile d’y accéder si bien que
malgré les très nombreuses expéditions menées pour y accéder, personne n’a encore mit les pieds aux Colonnes Lances ou, si quelqu’un l’a fait, il n’a pas partagé son expérience. Il n’y a aucune preuve quand à son existence mais ce lieu reste fondamental et c’est quasiment une insulte que de nier son existence devant un Sinnohite. Il existe quelques légendes sur l’apparence probable des Colonnes Lances et on retrouve quelques dessins dans d’anciens livres de la bibliothèque de Joliberge.

Les Colonnes Lances seraient donc les ruines d’un immense temple qui aurait vu l’apparition de Palkia, Dialga et Giratina dans notre monde avant qu’ils ne soient envoyés dans leurs dimensions parallèle. On peut imaginer le lieu comme étant incroyablement grand car pour avoir été l’abri de trois pokemons légendaires et par conséquent très grand, le lieu se doit d’être à la hauteur. Ce qui nous amène à la théorie suivante. Un tel lieu, immense et sacré n’aurait-il pas dût être déjà découvert, d’autant plus quand on sait où il se situe ? Or, il n’y aucune trace des Colonnes Lances et toutes les expéditions menées ont été non-concluantes.

Les Colonnes Lances seraient alors un lieu sacré, protégé par les entités des trois lacs qui le camoufleraient de la vue des hommes et pokemons n’autorisant que de rares élus à monter jusqu’au véritable sommet du Mont Couronné. Cela expliquerait la nature sacré et l’incapacité des scientifiques à trouver ce lieu mythique et en soit, on ne peut pas dire que ce soit une mauvaise chose car si les Colonnes Lances existent, cela veut dire que l’on peut invoquer le trio de la création et l’arrivée d’une telle puissance dans notre monde aurait sans aucun doute des conséquences terribles.

Sinnoh est donc une région riche et elle est le berceau des légendes sur le trio de la création grâce à des lieux mythiques et sacrés. Cela explique donc l’engouement tout particulier de ses habitants pour ces légendes et l’investissement des fidèles à leurs religions. Cependant, le caractère sacré de ces endroits cause le doute dans la communauté scientifique. En effet, il est impossible d’accéder dans la grotte de Célestia et les Colonnes Lances sont introuvables. Alors ces légendes sont-elles simplement trop importantes pour que de simples humains puissent les explorer ou alors sont-elles les restes de fantaisies anciennes ? Le mystère reste entier mais ce qui reste sur c’est que les croyants en le trio de la création restent accrochés à leurs traditions et leur nombre croît rapidement. Il ne faut bien évidement pas oublier que l’Arceusism est la religion la plus pratiquée et ce dans le monde entier.

Que pensez vous de la démocratisation de l’Arceusism ? Pourquoi pensez vous qu’il se développe aussi rapidement ces dernières années ?
Croyez vous que le mythe de la création soit une réalité ou simplement une manière de mettre des mots sur des phénomènes que l’homme ne comprend pas ?

Par Maxine Arago
©les images ont étés trouvées sur Zerochan et le Internet en général et appartiennent à leurs créateurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'histoire originelle
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Administration de l'école :: gestion du personnage :: Ateliers :: Exposés-