Partagez | .
L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Lun 11 Sep - 17:42



Explications
(ou comment déclencher un drama avec une vidéo)

ft. Salomé Cobal
lieu: Parc
Elle devait savoir, au moins pour sa conscience. Comment aurait-il pu la trahir ? Avec cette sale blondasse en plus de cela ? Grâce à Haru, Ana va pouvoir contacter la fille qui était avec eux, ce jour là. Elle ne lui en veut pas, à cette Salomé car grâce à elle, elle est au courant. Cette vidéo l'a démoralisé. Elle dure à peine une minute, et on voit Logan qui embrasse Lucile. Comment a-t-il pu oser?

Assise sur son lit, la Mentali attrape son iPok et envoit un message à Salomé. C'est le week-end, il n'y a pas cours. Elle tapota sur l'écran avant de cliquer sur "envoyé". Elle s'allonge en soupirant. Sa Plumeline se regardait devant le miroir en faisant différente pose tandis que la petite Emolga semblait donner des coups à un adversaire invisible. Seul le Sonistrelle semblait préoccuper par sa dresseuse qui ne souriait plus beaucoup.


iPok d'Ana

Salomé Cobal

Salut ! Je sais qu'on se connaît pas mais j'ai vu LA vidéo sur le site du prof Euphorbe et je suis la copine de Logan, enfin si on veut. Je m'appelle Ana. J'aimerais bien te parler alors si tu veux, je serais au parc à 10h. Pour me connaître, c'est simple, je suis petite et mes cheveux sont verts foncés.
à 9h13




Elle se leva et sortit de sa chambre. Elle salua quelques filles, notamment une nouvelle qu'elle trouvait beaucoup trop mignonne! Une certaine Cloé. Il y avait beaucoup d'arrivants et cela faisait plaisir à Ana bien qu'il y est aussi pas mal de départ. Notamment la préfète des Pyroli et celui des Noctali, (d'ailleurs la jeune fille avait un petit crush sur lui). Ne la jugez pas, on a tous fantasmé sur un de nos profs. Pour se détendre, elle cuisina quelques malasadas pour elle mais aussi pour les autres. Elle aimait bien cuisiner le week-end pour faire plaisir aux autres filles du dortoir. Cela pouvait être sucré comme salé et très varié niveau origine. Elle voulait faire plaisir à tout le monde!

Mais l'heure approche et elle est très anxieuse. Elle s'habilla rapidement et n'emmena que Sonic, son Sonistrelle avec elle. Inutile d'emmener Plume qui va se comparer à tout les pokémons qu'elle croisera et si jamais Bady venait, elle attaquerait Salomé.

Ça y est, il est l'heure de partir. Ana marchait rapidement, trop même. Elle attrapa un point de côté qui l'obligea à ralentir. Dans le parc, elle trouva un banc libre et y posa ses fesses. Comment va être cette Salomé ? Elle pourrait être compatissante comme horrible et rien que l'idée qu'elle lui raconte ce qu'il s'est passé lui faisait mal. La tête baissée, elle observait ses pieds, un nœud à la gorge. Toutes ses pensées se bousculaient les unes après les autres. Peut-être que ce n'était qu'un mal entendu ? Ou pire, un coup monté ? Peut-être l'a-t-il fait exprès pour briser le cœur d'Ana ? A moins que Lucile serait derrière tout ça ? Non, elle est trop idiote. Ou alors elle cache bien son jeu. La seule question qu'elle se posait était: pourquoi? Mais avant de faire face à Logan, elle voulait avoir plus d'informations auprès de la seule spectatrice.

(c) Alban


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 31
Jetons : 3685
Points d'Expériences : 740

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Lun 11 Sep - 18:58


Il y avait des vues.
Du moins pour une personne au moins, la fameuse Ana que Logan et Lucille avaient vaguement évoqué. D'ailleurs, la situation de cette dernière avait été assez floue pour Salomé, était-elle toujours en couple avec Logan ? Si tel était le cas, plus pour longtemps alors. La demoiselle était prête à faire éclater la vérité – et son mensonge – au grand jour. Elle attrapa son iPok, tapant instantanément une réponse satisfaisante avant d'envoyer le tout. Quelques salutations habituelles et son accord et la confirmation de sa présence quant au lieu et l'horaire convenus – remarquez que la narratrice opte pour la facilité tant elle n'y connaît rien en codage imitation iPok.

Son Picassaut sur son épaule, Algernon tentait tant bien que mal d'attraper les mèches égarées qui auraient bien mérité un coup de brosse rapide. Ou comment tenter de faire comprendre à sa dresseuse qu'elle avait tout d'une gitane. Oh pardon, mais c'est justement ce qu'elle est.

— C'est à notre tour d'être acteurs d'un jour, Algernon, fit-elle à l'intention de son oiseau, tu es libre de jouer le rôle que tu veux... Et puis, l'impro', c'est bien aussi, non ?

Sa Plumeline était dans un coin, roulée presque en boule sous le bureau. Un amas de plumes rougeâtres dont il était difficile de discerner la tête de la queue. La rousse lui fit quelques caresses, espérant un changement dans son attitude mais rien du tout. S'il y avait eu du mieux suite au concours de danse en compagnie d'Haru, le double-type faisait une rechute depuis son arrivée sur Lansat. Elle qui n'avait toujours connu que les paysages ensoleillés et délicats d'Alola se retrouvait piégée sur une archipel inconnue qui l'effrayait un peu plus chaque jour. Et elle qui croyait que son Pokemon retardé mental lui causerait le plus de soucis, elle se rendait maintenant compte qu'elle avait tort. Elle eut un soupir bruyant et triste avant de s'engager vers l'extérieur, un foulard ivoire pour protéger son cou des rafales soudaines qui menaçaient en cette matinée.

Elle se mit en chemin en direction du parc, ce n'était pas la première fois qu'elle foulait cette terre et certainement pas la dernière. L'heure tournait, sûrement Ana serait-elle déjà là. La rousse était dans les temps pourtant, ni en retard, ni en avance, juste comme il fallait. Différents étudiants se promenaient en ce lieu quelque peu abandonné en cette matinée, la petite ouvrait grand ses yeux pour repérer une chevelure vert foncée. Entre la sienne qui virait au rouge selon la luminosité et celle d'Ana, elles seraient bien accordées.
Enfin, elle la vit.

Elle se dirigea vers elle, les gravillons crissèrent sous ses chaussures comme pour signaler un peu plus sa venue à la demoiselle toujours dans l'expectative de réponses, des questions plein la bouche. La Givrali arbora un sourire figé, à mi-chemin entre la peine et le regret. Parce que ça y était, elle était dans son rôle, totalement.

— Ana ? C'est moi, Salomé.

De brèves présentations pour de plus longues explications. Elle se doutait que la future ex petite amie – Salomé fait dans la voyance aussi à partir de ce jour, rien de bien compliqué avec un cas comme celui-ci – avait hâte d'entendre sa version de l'histoire.
Son propre fait alternatif.

— Je suis désolée. Sincèrement.

Et c'était vrai.
Désolée que Logan soit un parfait crétin, désolée qu'elle se soit amourachée de ce type, désolée que Logan soit Logan. Et désolée d'avance pour ce qu'elle allait raconter. Oh cela allait faire mal. Très mal. Cela allait blesser et meurtrir, une blessure comme la petite n'en avait jamais connu. Mais s'il fallait quelques dommages collatéraux pour mieux détruire Logan, alors soit, la gitane était prête à passer par là. La blessure de l'étudiante ne durerait pas éternellement, elle finirait bien par oublier et laisser le temps la guérir.

— Pour les images, car je suppose que c'est surtout ça qui t'intéresse, rien n'a été modifié, je me suis juste contentée de filmer et de rapporter le court-métrage au professeur dans un but purement scientifique. Tu vois, j'étais en mission avec Logan et on devait étudier les attaques de Tritox et de Bazoucan... C'est pour ça que Euphorbe a mis ça sur son site, c'était avant tout pour ses recherches, rien de plus.

Elle inspira brièvement, cherchant ses mots. Algernon piaffa comme pour approuver sa version des faits. Tout était vrai pour le moment. Elle ne s'était pas encore aventurée en terre inconnue, en zone minée, mais cela ne saurait tarder. Il lui fallait d'abord qu'Ana éprouve un semblant de confiance envers elle, juste ce qu'il fallait pour qu'elle finisse par croire à tout ce que Salomé allait raconter.

— Lucille et Logan sont très... complices. Mais ça, je pense que tu le sais déjà, concéda-t-elle, il manque le son sur la vidéo, ils se sont murmurés des choses entre eux avant ou après ce que tu as pu voir de... fâcheux, je me souviens plus..

Complice ou l'euphémisme du siècle pour désigner deux êtres en train de s'embrasser. Salomé et son humour. Hilarant.
Dommage que la gitane n'ait pas eu de perche pour enregistrer aussi l'émotion tendre dans leurs paroles. Oh elle se doutait que l'imagination d'Ana ferait le reste. Comme il était bon de pouvoir compter sur une complice si précieuse !

— Et puis... Et puis il y a eu l'incident.

La bombe était lâchée.
Ou du moins amorcée.
Elle ne demandait plus qu'à exploser là, posée entre les mains d'Ana. La rousse avait eu le temps d'y réfléchir avant cette rencontrer, sur le trajet. Depuis la mission, elle y songeait énormément. Sa version des faits qui ne serait non plus seulement connue de ceux présents lors de la mission mais d'une tierce personne.
Bonjour Ana.

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Mer 13 Sep - 10:10



Explications
(ou comment déclencher un drama avec une vidéo)

ft. Salomé Cobal
lieu: Parc
Et enfin, la jeune fille arriva. Ana leva les yeux vers elle. Elle avait de beaux cheveux aux reflets rouges qui donnaient l'impression que sa chevelure était en feu. Celle-ci, d'abord, s'excusa. Mais elle n'avait rien à se reprocher, du moins, pour l'instant. La Mentali ne parlait pas beaucoup, elle donnait de brèves réponses et parfois, elle se contentait de hocher la tête. Donc cette Salomé était partie en mission avec Logan pour une des nombreuses recherches du professeur Euphorbe. Le Volta ne lui en avait jamais parlé, pas même évoqué alors qu'ils étaient encore.. en bon terme. Les paroles de la rousse ne firent que meurtrir encore plus le cœur d'Ana. Oui, Logan et Lucile sont proches. Mais il lui avait promis que ce n'étais qu'une amie. Pourtant, il l'a trahit et jamais il ne pourra regagner sa confiance, du moins.. c'est ce qu'elle voulait se faire croire.

« Et puis.. Et puis, il y a eu l'incident. »

De quoi parle-t-elle ? Interloquée, Ana la regarda dans les yeux en se posant mille et une question. Elle a bien dit, incident pas accident. Je cite: "Un événement peu important en lui-même, mais susceptible d'entraîner de graves conséquences.". Comment la verte allait-elle le prendre ?

« Quel genre d'incident ? » lui demanda-t-elle d'une petite voix.

D'ailleurs, elle n'avait absolument pas réfléchit aux conséquences de la vidéo. Et si jamais d'autres élèves tombaient dessus ? Qu'est-ce qui pourrait se passer ? Bien qu'il n'y a pas toute l'académie au courant de leur relation, la vidéo pourra réduire la réputation d'Ana à "la fille qui s'est faite trompée" pour ne pas dire cocue. Après, Logan en aura une bien pire mais pour le moment, cela importait peu à la jeune fille. Son sonistrelle, posé sur son épaule, observait Salomé. Il la fixait droit dans les yeux, comme pour la prévenir que si elle dit une connerie qui pourrait blesser encore plus Ana, il l'attaquerait. Bien qu'il soit de nature doux et gentil, voir sa dresseuse dans cet état le rendait complètement malade.

Et si déjà tout l'établissement était au courant et que, depuis le début, on se foutait d'elle ? Non, impossible. Ana, arrête de psychoter.

« Dis-moi. Qu'est-ce qu'il a fait d'autre ? » dit-elle, cette fois avec fermeté.

(c) Alban


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 31
Jetons : 3685
Points d'Expériences : 740

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Mer 13 Sep - 12:51


Alors quoi ? C'était tout ? Exit Lucille et son baiser ? Il lui fallait de suite passer aux choses sérieuses ? Dommage, Salomé aurait bien aimé en rajouter une couche sur ces deux-là mais après tout, Ana avait dû se satisfaire de la vidéo. Promis, la demoiselle qui devait avoir son âge serait invitée si Salomé venait à être récompensée pour ce court métrage — elle n'abandonnait pas l'idée.

Mais avait-elle bien entendu ? Ana paraissait avoir murmuré, glissé dans la barbe qu'elle n'avait pas la demande auprès de Salomé. Enfin, sa voix s'éleva à nouveau, plus forte que jamais, tandis que le Sonistrelle l'épiait d'une bien étrange manière. Qu'est-ce que ce Pokemon pouvait bien lui vouloir ? Son type Vol se mit face à celui de Ana, l'observant en détails, son léger corps toujours parcouru de spasmes. Il y avait le sérieux de cet adversaire face au comportement imprévisible et prêtant à sourire d'Algernon. Cela aurait pu être hilarant si la situation s'y prêtait. Mais des choses se mettaient en place.  Alors la Givrali baissa la tête, penaude. Il lui fallait trouver les bons mots pour toucher Ana, ce qui ne serait pas une mince affaire vu l'état de l'étudiante actuellement.

— Il m'a... Il m'a... hoqueta-t-elle, tu sais...

Non elle ne  sait pas.
Allez crache gamine, tu en meurs d'envie. Tout le monde n'attend plus que ça. Ana, toi, et tous les curieux de passage – coucou vous !

— Je ne veux pas en parler...

Stop de teaser le monde entier. On n'apprend pas à une littéraire à faire usage de la prétérition.
Il y avait des reflets larmoyants dans le rouge de ses yeux. Des écueils naissants le long de ses cils. Ses iris n'étaient plus que nuit de rubis tandis qu'une larme glissa le long de sa joue droite. Pendant qu'elle s'efforçait de porter ce masque de tristesse, elle se devait par la même occasion songer à tout ce qui n'avait pas lieu d'être en cet instant. Entre l'abandon de sa mère suivi de son absence le long de sa vie et d'autres mots plus horribles encore qu'elle se répétait en son fort intérieur, juste pour le paraître et la création d'une larme. Et ses yeux dans lesquels se noyaient des torrents qui ne demandaient qu'à dévaler à leur tour le sillon de sa peau. La larme resta orpheline, brillante à la lumière du jour, salissant son teint d'opale.

— Lucille sait. Elle m'a dit d'en parler à la direction de l'académie car c'est mal ce que Logan a fait. Très mal. Mais moi, je veux pas non plus que Logan ait des problèmes par ma faute, je veux pas non plus avoir des problèmes...

Le narrateur vient de décéder de rire face à de pareilles absurdités. Vraiment.
Ça va, ça rigole bien par ici, hum ?
Et Algernon qui faisait son vol circulaire au-dessus du Sonistrelle d'Ana. Ce n'était pas le moment, petit héros, vraiment pas. Mais n'était-ce pas la rousse la première qui avait indiqué au starter qu'il était libre de jouer le rôle que bon lui semblait ? Lui aussi paraissait se prêter au jeu.

— Il m'a souillée, murmura-t-elle en faisant un pas de plus vers Ana, sa bouche près de son oreille, il m'a caressé les fesses quand on était dans un tunnel pendant la mission, peu de temps après le passage de la vidéo. Il m'a souillée et il a aimé ça !

Une nouvelle larme vint rejoindre la première, de l'autre côté cette fois-ci. Algernon s'éloigna du Pokemon d'Ana pour revenir près de sa dresseuse. Il avait déjà oublié que tout cela n'était que factice, le retardé mental ne réagissait plus qu'à une chose : la peine visible de sa dresseuse. Lui aussi était triste de la voir dans cet état, aussi colla-t-il sa frimousse d'emplumé contre la peau froide de Salomé, séchant ses larmes à sa manière, Picassaut recyclé en guise de mouchoir vivant.

— Et il m'a dit qu'un jour, il recommencerait. Peut-être demain ou le mois prochain comme dans un an. Un jour.

Dans les faits exacts, elle avait rapport éque ce serait une fois la mission terminée à Lucille mais un jour, c'était bien aussi. Un peu de mystère en Logan, pourquoi pas ?
La petite passa sa main sur ses joues déjà sèches grâce à son starter. Lui voletait face à elle, entre elle et Ana, mur de plumes improvisé. Sûrement s'était-il mis en tête de consoler Ana avant de voir que c'était sa dresseuse qui avait le plus besoin de lui en cet instant.

Qu'il était bon d'arrêter de songer à des choses tristes pour ne plus avoir à verser ces maudites larmes devant Ana.

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Sam 16 Sep - 19:09



Explications
(ou comment déclencher un drama avec une vidéo)

ft. Salomé Cobal
lieu: Parc
La rousse semblait triste, apurée, désemparée. Mais qu'est-ce qu'il a bien pu faire ? Elle bredouilla quelques mots avant de dire qu'elle ne pouvait pas en parler. Mais Ana la fixait, parce qu'il fallait qu'elle sache. Une larme perla sur la joue de Salomé qui coinça une boule dans la gorge de la mentali. Déjà qu'elle avait envie de fondre en larme, l'état actuel de la givrali n'arrangeait pas les choses. Puis enfin, celle-ci s'expliqua en disant que Lucile sait. Mais qu'est-ce qu'elle en a à faire de Lucile ? C'EST UNE GROSSE CON.. pardon. Donc la blondasse a dit à Salomé d'en parler à la direction parce que c'est mal ? Mais elle ne veut pas qu'il est de problèmes ? Mais quel merdier.

Ana observa un instant le Picassaut de la jeune fille, ne sachant pas ce qu'il voulait. Puis elle se concentra de nouveau sur la rousse qui murmura des mots. Des mots qui la firent frissonner. Non.. Non. C'est impossible. Il n'est pas comme ça, elle le sait. Mais comment ne pas croire Salomé quand on voit son état. Mais qu'est-ce qui s'est passé dans la tête de Logan? Ana ne savait plus, elle avait l'impression que la givrali lui parlait d'une autre personne. Pourtant, c'était bien le garçon sur la vidéo qui était concerné. La coordinatrice avait les larmes aux yeux mais elle se retenait pour paraître forte, parce qu'en réalité, elle ne l'est pas du tout. Tout le monde sait que c'est une grosse fragile. Elle déglutit pour essayer de répondre.

« Je suis.. désolée.. »

En fait, elle ne savait pas quoi dire d'autre. Puis elle se reprend. Non, Ana. Arrête de pleurer, soit forte. Pour une fois. Elle serra fermement le poing et contracta sa machoire. Elle s'éloigna de Salomé pour se mettre en face d'un arbre, à peine deux mètres plus loin. Elle donna grand coup à celui-ci, qui n'a rien fait, le pauvre. Mais il ne bougea pas d'un poil, parce qu'une fille d'un mètre cinquante contre un arbre qui fait trois fois plus, ça risque pas grand chose. En fait, c'est plus elle qui s'est fait mal mais sous le coup de la colère, elle ne dit rien. L'Alolienne s'écroula par terre, sur les genoux. Des larmes de rage coulèrent sur ses joues. Elle voulut frapper une seconde fois le tronc mais son Sonistrelle l'en empêcha en utilisant l'attaque Tornade. Il sa souleva du sol, l'écarta du végétal et la reposa délicatement.. Enfin, si on veut.

« POURQUOI C'EST TOUJOURS COMPLIQUÉ ? POURQUOI C'EST JAMAIS COMME DANS LES CONTES DE FÉES ? MOI AUSSI JE VEUX UNE HAPPY ENDING MAIS CA EXISTE PAS. » cria-t-elle en donnant des coups de poings furieux sur le sol.

Oui, la nature prend chère aujourd'hui. Pourtant, Ana n'a rien contre elle mais elle ne veut pas se défouler sur Salomé, qui semblait encore toute chambouler. Puis elle décontracta ses muscles, comprenant que s'énerver autant ne servait à rien. Elle soupira longuement avant de tourner la tête vers Salomé, sans dire un mot.

(c) Alban


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 31
Jetons : 3685
Points d'Expériences : 740

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Sam 16 Sep - 23:23


Des mots aussi vides que ceux d'Ana ne changeraient rien. Parce qu'il n'y avait rien à changer. Tout n'était que mensonges. C'était presque aussi facile de voir qu'il suffisait de jouer la victime pour que ses paroles soient acceptées comme vérité. Elle avait songé qu'il lui faudrait batailler, que la résistance se jouerait, mais rien du tout. Juste Ana qui approuvait sans jamais remettre en question quoi que ce soit. Pire, elle en venait à détruire tout ce qui se trouvait à portée de main. Ou du moins à essayer car l'arbre qui lui servait de punching-ball était toujours intact, se dressant majestueusement entre elle ses poings, ces mêmes poings qui avaient dû davantage souffrir que le tronc du séquoia, fier et immense.

La peine se lisait dans son cri. Une tristesse sans nom. Il n'y avait pas encore d'ouragan au  nom de Salomé mais il faudrait y songer tant elle paraissait redoutable. Algernon l'avait rejointe, perché sur son épaule, la tête penchée vers la Mentali et sa fureur. Cette dernière s'était tournée vers la Givrali. Elle avait à nouveau toute son attention. La petite ne s'était pas attendue à une réaction pareille face à la bombe qu'elle venait de lâcher. Il était compliqué pour elle de retomber sur ses pattes. Une part d'elle souhaitait consoler Ana mais si elle s'en tenait à ce rôle sur mesure et inventé, n'était-ce pas elle qui aurait dû recevoir toutes les attentions et soins possibles pour l'aider à surmonter a mieux cette épreuve ?
Il faut croire que l'autre jeune fille n'avait pas lu le script. Parce qu'il n'y en avait pas. Bonjour l'improvisation.

— Dis-moi ce que je dois faire... Par rapport à Logan,
lui demanda-t-elle d'une voix timide, dis-le moi et je le ferai si je juge que c'est la meilleure solution pour nous tous...

Elle se gardait le droit de refuser. Elle ignorait encore si elle irait répéter quoi que ce soit à la direction. Elle ignorait encore à qui elle répéterait cette histoire. C'était une traînée de poudre qui ne demandait qu'à s'enflammer. Et Salomé était belle dans son rôle, tour à tour allumette puis étincelle.
Elle avait hâte que tout s'embrase.

— Tu es d'accord avec ce qu'il t'a fait ? Avec ce qu'il m'a fait ? Si c'est le cas, alors je comprendrais que tu souhaites le protéger...


Comme si elle pouvait douter de sa réponse en cet instant. Mais l'amour faisait faire des choses étranges parfois. Alors mieux valait mettre toutes les chances de son côté. Elle se rapprocha de l'étudiante, lui saisissant les mains pour plonger son regard de braise dans celui de la demoiselle. C'était là que tout allait se jouer. Elle le ressentait au plus profond d'elle-même.

— Si non, alors aide-moi... S'il te plaît... Je ne peux pas lutter seule contre lui, je n'ai pas la force pour ça... Il m'a pris une part de moi, dans le tunnel, ce jour-là. Et il t'a trahie toi au moment où il a goûté aux lèvres de Lucille.

Ses yeux brillaient à nouveau. Elle avait une certaine tristesse dans le regard qui la rendait touchante et attachante. Elle se plaçait en victime et comment en douter face à la fragilité qui émanait de sa personne ? À la voir ainsi, la rousse était innocente de tous soupçons, incapable de causer du tort à qui que ce soit. Et c'est cette même faiblesse qu'elle souhaitait user contre Logan. C'était sa seule arme et elle comptait bien l'user jusqu'à ce qu'elle soit émoussée.

C'est à cet instant que tout basculerait. Peut-être son starter le ressentait-il lui aussi car à son tour, il faisait silence et ses spasmes s'étaient tus.
Silence et solennité.

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Ven 22 Sep - 16:50



Explications
(ou comment déclencher un drama avec une vidéo)

ft. Salomé Cobal
lieu: Parc
Salomé lui demanda alors ce qu'elle devait faire. Mais qu'est-ce qu'elle en savait ? Elle ne voulait pas que Logan se fasse virer de l'académie, mais elle voulait qu'il paye quand même pour ce qu'il avait fait. Elle ne dit pas un mot car la rousse enchaîna tout de suite. Elle l'aimait, c'est dur pour elle. Mais elle ne veut pas qu'il passe entre les mailles du filet juste parce qu'elle a décidée qu'il ne payerait pas. Elle soupire. Salomé a besoin d'elle, Ana le voyait. Elle la fixait droit dans les yeux, la givrali s'était accroupie près d'elle, et après avoir l'avoir écouté, elle la prit dans ses bras. Ana la serra contre elle et mit sa bouche près de son oreille pour lui répondre doucement.

« Je te promets que je t'aiderais. On n'en parle pas à la direction pour le moment, mais on va tout faire pour qu'il se retrouve seul, sans personne sur qui compter. » dit-elle.

Oui, c'est bel et bien Ana qui a eut cette idée. Pourtant, elle n'est pas rancunière mais un premier coeur brisé ne pardonne pas. Elle s'écarta de Salomé en souriant. Une larme coula sur sa joue, son Sonistrelle s'empressa de l'essuyer.

« Je suis sûre que les Givrali feront passer le message très vite dans toute l'académie, elles sont douées pour ça. Et les Mentali les aideront sûrement! Mais il ne faudra pas nous citer dans l'histoire, seul le prénom Logan doit revenir. » dit-elle, déterminée.

Malgré cela, des larmes perlaient sur ses joues. Elle n'arrivait plus à ce retenir et se posait mille et une questions. Qu'a-t-elle fait pour mériter ça ? Dans sa vie antérieur, elle devait vraiment être méchante pour souffrir autant aujourd'hui.

Elle se souvient alors de tout ce qu'il a pu arriver avant, ces souvenirs avec lui.. La première fois qu'ils se sont vus à la bibliothèque, quand ils sont allés au cinéma avec Haru puis à l'aquarium, quand Ana a rencontrée pour la première fois Lucile et qu'elle a goûté à la jalousie, l'incendie .. Tant de choses qui lui rappellent pourquoi elle l'aime. Enfin, qu'elle l'aimait. Car le Logan que Salomé a décrit, ce n'est pas le garçon dont elle est tombé amoureuse. Que s'est-il passé dans sa tête ?
(c) Alban


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 13 ans
Niveau : 31
Jetons : 3685
Points d'Expériences : 740

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Sam 23 Sep - 17:22


C'était plus que ce qu'elle avait imaginé.
La Givrali avait juste souhaité ternir complètement la réputation du Voltali mais voilà que la demoiselle lui proposait plus, bien plus. Elle se retint de sourire, se pinçant furtivement la main droite tandis que son corps de fillette était étreint par les bras protecteurs de l'ex de Logan, du moins supposait-elle qu'elle pouvait la considérer ainsi désormais. Elle enfouit son visage contre la nuque de Ana, en jolie victime, avant de quitter la douceur de sa peau légèrement hâlée, apercevant une larme bien vite essuyée sur son visage.

La gitane savait que les Givrali restaient un moyen sûr et rapide pour faire circuler les informations. Elle hocha la tête, comprenant ce que l'autre souhaitait faire... Coucou Erika ! Oui être Givrali était indéniablement un avantage dans sa situation, il lui faudrait s'entretenir au plus tôt avec sa colocataire, n'était-ce pas elle qui souhaitait connaître les derniers ragots et autres bruits de couloirs ? Oh elle allait être servie jusqu'à en être rassasiée.

— Merci à toi Ana, ça fait plaisir de voir que j'ai une alliée après tout ce que j'ai traversé...


Salomé se frotta les yeux, reniflant légèrement. Dommage qu'il n'y ait pas quelques rougeurs pour donner encore plus de crédit à ses quelques pleurs artificiels. Autour d'elle, son Picassaut avait élu domicile sur son crâne, nouveau perchoir improvisé le temps que les étudiantes terminent leurs confidences qui lui échappaient totalement.

D'autres larmes naquirent aux coins des yeux d'Ana. Des perles qui dévalaient son épiderme sans que ni sa main, ni son Sonistrelle ne serve de mouchoir cette fois-ci. Dommage car elle aurait eu grand besoin de quelqu'un pour la torcher au vu du torrent qui s'annonçait. La rousse mit une main fébrile sur l'épaule de la malheureuse. Voilà qu'il y avait plus de victimes que nécessaire pour cette histoire.

— Ne reste pas seule surtout. Moi, j'ai eu Lucille quand il m'a fait ce qu'il m'a fait, déclara-t-elle enfin, toi, tu m'as moi si besoin.

Après tout, maintenant qu'elle avait son numéro d'iPok – merci Haru – autant que cela serve. Elle ne perdait rien à se rapprocher un peu plus de cette mystérieuse Ana, encore moins si cela lui permettait de frapper un peu plus fort le Scientifique. La petite jeta un coup d’œil à son iPok, pur réflexe, pour y lire l'heure.  Il était temps de fausser compagnie à cette jolie demoiselle. La scène s'achevait pour elle tandis que l'acte débutait tout juste.

— Je suis désolée, il va falloir que je file... Cours de yoga...

Ah non ça c'est jeudi soir. Pardon, j'ai confondu, hum.
Algernon s'envola depuis son crâne, faisant un dernier vol circulaire tour à tour autour du type Vol de Ana avant de faire la même chose auprès de la dresseuse d'Alola. Le temps des au revoir était venu. La petite passa un index rapide près des dernières larmes d'Ana car personne ne s'était penché sur celles-ci. Elle était bien plus jolie sans ces pleurs.

— N'oublie pas, contacte-moi dès que tu en sens le besoin ! Et merci d'avoir bien voulu m'écouter...

Le type Vol retourna sur son épaule gauche, conformément à ses habitudes, attendant que la gitane aille à son fameux cours.

Elle fit demi-tour, laissant là une Ana face à sa tristesse et sa solitude. Il était des épreuves qu'il fallait traverser en solitaire, la Mentali était confrontée à l'une d'entre elles. La rousse eut un regard pour son starter à nouveau calme. Lui cherchait encore quel rôle jouer dans cette pièce, lui était perdu et livré à lui-même. Voilà qu'elle allait devoir le diriger un peu plus, pour que tout cela ait plus de charme et de cohérence. Elle essuya du revers de sa manche les quelques traces d'humidité, retrouvant son sourire traditionnel. À croire que son rôle s'achevait là, elle avait délaissé auprès d'Ana sa peau de victime, elle n'avait pas hâte de la retrouver, c'était quelque chose de nouveau pour elle.

— L'impro, ce n'est pas pour toi.

Ces quelques mots adressés à son starter, à moins qu'ils ne soient prononcés pour elle-même, résonnaient dans cette étrange matinée où le soleil était doux et chaleureux. Un temps idéal pour une salutation au soleil en extérieur, n'est-ce pas ?


HRP:
 

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 196
Points d'Expériences : 434

MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   Lun 25 Sep - 19:19



Explications
(ou comment déclencher un drama avec une vidéo)

ft. Salomé Cobal
lieu: Parc
Alors comme ça, Lucile avait soutenue Salomé ? Incroyable mais vraie, la blonde devait être en rage contre Logan. Mais est-ce qu'elle sera aussi gentille avec Ana qu'avec la rousse ? Pas si sûr, elles ne se sont jamais aimés. Après encore quelques paroles, Salomé s'eclipsa. La jeune fille se relève et va se rasseoir sur le banc. Elle leva la tête vers le ciel et observa les nuages qui faisaient la course. Alors, elle sortie de son petit sac sa flûte traversière. Elle l'assembla et commença à jouer une musique, telle une grosse dépressive comme dans les films. Son Sonistrelle l'écoutait attentivement. Elle entendait le bruit des feuilles secouées par le vent et les quelques élèves présents dans le parc à cette heure. Elle jouait sa mélodie en pensant à une musique qu'elle aimait bien. Les paroles disaient: "Tout serait parfait si le monde était un monde de paix, comme il ne l'est jamais. Je le laisse aux autres, nous créerons le nôtre. Je connais le doute, les pleurs, la peur mais tout au fond, là dans mon cœur, je sais qu'un jour notre amour guidera nos pas toujours. Si toi, tu es près de moi, la nuit fera place au jour. Tout s'éclairera, puisque tu es là. L'amour nous guidera." Mais là, en ce jour, elle n'avait plus aucun sens. Alors elle rechercha dans sa mémoire une chanson qui convenait un peu mieux à la situation. Elle commença à jouer les premières notes en pensant aux paroles dans sa tête: "Nos corps à la dérive dans un océan de larmes. Mais qu'est-ce qui nous arrive pour nous faire autant de mal?"


Elle soupire avant de ranger son instrument à vent puis de se lever et repartir vers les dortoirs. Elle enverra un message à Logan pour lui annoncer leur rupture, et ça, dès demain.

(c) Alban


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]   

Revenir en haut Aller en bas
L'art et la manière de créer les embrouilles. [ft. Salomé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: l'établissement :: les infrastructures :: Le Parc-