Partagez | .
« ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 42
Jetons : 14358
Points d'Expériences : 1080

MessageSujet: « ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]   Jeu 14 Sep - 16:39

«♥️ Réduction spéciale couple ♥️»

Une semaine que les nouvelles de la rentrée ont ébranlé l’Académie. Une semaine que Meymey a fait un retour fracassant. Une semaine que Roseverte ne traîne plus dans nos pattes. Une semaine que ce cher Yade a pris sa place. Une semaine que les habitudes d’étudiants ont repris leur droit. Une semaine où je n’ai pas bien pris de temps pour moi en dehors de mes footing aussi réguliers que possible. Et… une putain de semaine sans aucune nouvelle de Ciel. Mon colocataire a disparu, pouf, plus rien, plus aucune nouvelle depuis mon propre départ. L’idée commence à faire son bout de chemin et j’ai la désagréable impression que l’histoire se répète. Je me force à croire que c’est à chacun son tour. Je n’ai pas envie d’en parler au corps enseignants. Je n’ai pas envie de m'immiscer dans ses affaires personnelles. Il finira bien par revenir. Voici le refrain que je m’offre jour après jour. Il finira bien par pointer le bout de son nez. Sa cape attachée à ses épaules brisera la monotonie du vent, son petit sourire illuminera à nouveau le dortoir des Phyllalis. C’est pas pareil sans lui. Le lit du haut est bien trop vide. Une partie de moi, aussi. Le pire dans tout ça, c’est que je suis le mec le plus illégitime pour lui en vouloir. Alors je ferme ma gueule, espérant qu’il ramenera ses fesses le lendemain.

Et je déambule sans but précis dans les rues du quartier commerçant de Lansat. Le Marchand Ambulant a plié bagage et la fontaine coule à nouveau à flot au milieu du centre commercial. Personne ne le regrette vraiment, personne ne sans souci vraiment, à faire dire. L’automne, les rues animées de Lansat, cette lumière si spéciale, ses tons orangés, ses arbres qui brunissent. La nostalgie me submerge aussi facilement que la brise s’engouffre dans mes cheveux. Il y a deux ans, la scène était à peu près la même. Alban était avec moi. On avait perdu du temps comme deux amis savent si bien le faire. Je repasse devant le marchand de glace et, emporté par ma nostalgie, m’offre une glace goût Lansat. Ce goût un peu étrange. Charlotte m’aurait qualifié de “bizarre” comme elle sait si bien le faire. J’aurais souris, parce que c’est bien vrai que je suis le seul à aimer ce truc. Un peu piquant, âcre sur la langue. Allez savoir pourquoi je l’aime bien. Mes pas m'amènent dans la rue commerçante et une affiche retient mon attention. Un fond rose bonbon, une police de caractère taille soixante-seize et des majuscules aux couleurs criardes. « ♥️ RÉDUCTION SPÉCIALE COUPLE ♥️ » Uh ? Pensant d’abord à faire une nouvelle surprise arrangée à Alban et Maxine, je m’approche de l’affiche. « Pour ce premier week-end de rentrée, venez vous détendre et profiter des prix IMBATTABLES de notre Parc d’Attraction ! Une place achetée, la place de votre moitié est offerte ! ». L’offre est en effet aguichante. J’en prends une photo et la transfère tout de suite à mon meilleur ami, accompagné d’un message bien gras du genre Wink))” plein de sous-entendus. Une idée fait soudainement irruption dans ma tête. Plutôt que ressasser de trop bons souvenirs, allons s’en créer de nouveaux !

Cette idée me plaît sur le champ. Et je n’ai pas besoin d’un pseudo petit-ami pour profiter de la réduction ! Je vais juste aller prendre un peu de temps pour moi pour dévaler le grand huit et faire toutes les attractions du parc ! Les couples seront tellement occupés à se bécoter que je pourrais tranquillement profiter des sensations fortes, tout seul. Et même les gruger. Mon plan est parfait. Mon plan est machiavélique ! Pour gagner du temps, je saute dans le premier bus qui me mène jusqu’au parc d’attraction en un petit quart d’heure. J’en profite pour finir ma glace. L’après-midi est à peine commencée, j’ai plusieurs heures devant moi pour en profiter. Ma fougue est quelque peu arrêtée par la foule agglutinée devant les barrières. Bon… il va falloir attendre un peu. Je me range sagement au bout de la file et invite ma Guérilande pour faire passer le temps. Meymey vole au dessus de moi, s’accroche autour de mon cou avant d’aller asperger de pétales les autres personnes qui patientent dans la file. Je fais mine de rien, je n’ai pas envie qu’on me fasse des reproche. Jusqu’ici, elle ne fait rien de mal. Je profite de l’attente pour me lancer dans divers débats intérieurs avec Glaedr. Elle s’est mise en tête de nous faire lire des tas de bouquins en rapport avec les stratégies de combat Pokémon. Autant dire qu’on est encore loin du compte, j’ai la fâcheuse tendance à automatiquement fermer les yeux dès qu’il s’agit de ce genre de barbarie. Malheureusement, elle a raison… si je veux enfin me spécialiser en tant que Ranger, faut que je passe par ces maudits cours ! Encore, nous sommes chanceux, depuis le départ de Creed, les cours de Top Dressage ont pris une allure bien plus mesurée. Quelque chose qui est loin de me déplaire. Bref, tout ça pour dire que depuis que Glaedr s’est fourrée cette idée dans la tête, elle ne pense plus qu’à ça et m’embrouille le cerveau à chaque minutes qui passe. C’est parfois horriblement fatiguant. J’ai vraiment, vraiment besoin d’un truc pour me détendre. Et cette file d’attente est encore bien TROP LONGUE.

Je me rends compte que je perds patience de plus en plus vite. Déjà chez le marchand et maintenant aujourd’hui. J’ai l’impression que plus j’ai de pensées diverses en tête, plus ma tête va exploser. J’ai un besoin pressant de faire le vide. Et je crois avoir trouvé ma solution. Seulement si on me laisse entrer dans l’enceinte du parc. Il n’y a pas de raison, c’est un week-end spécial couple maaaais, c’est pas une obligation, si ? Je n’avais pas songé à cette hypothèse. Ils ont pas intérêt à me refuser maintenant que je me suis tapé toute la queue, hein ! Hors de question ! J’arrive justement au guichet. Il a été décoré avec les anciennes ornementations de la précédente Saint Valentin. Le guichetier est grimé d’un rouge à lèvre rose pétant et d’immenses cils. Pendant un instant, j’ai l’impression d’avoir Guilda sous les yeux. Mais son ton beaucoup plus masculin me ramène à la réalité.

«_ Messieuuuurs ! Soyez les bienvenus ! Vous venez profiter de la réduction pour les couples ? » Il ne me laisse pas le temps de protester et enchaîne « Ca fera 8 Jetons, s’il vous plaît ! » Je lui tend la monnaie, incrédule.
«_ Juste une entrée, s’il vous plaît…(?)
_ Ben voyons ! Tu ne vas pas non plus laisser ce beau jeune homme tout seul ! Allez zou ! Filez ! »
Je jette un coup d’oeil derrière moi pour me retrouver nez à nez avec une épaule. Légèrement surpris, je rehausse mon regard pour visualiser le jeune homme devant moi. Outch. Je comprends maintenant la mention du “beau”. Il est même sacrément canon. Moi qui avais une fâcheuse tendance à préférer les blonds…
«_ Ah oui j’oubliais ! Voici votre Attache-Coeur, ne le perdez pas, vous avez un dîner offert avec. » Et… sans plus de ménagement, il emprisonne mon poignet de celui du beau-gosse d’à côté dans un… “attache-coeur” plus connu sous le nom de menotte dans ma réalité.

Ca me fait des frissons partout. C’est la situation la plus enivrante que je n’ai pas vécu depuis bien trop longtemps. Je me sent tout guilleret ! Et, par Arceus, il est vraiment mignon. Des cheveux foncés, tirant vers une sorte de bleu. Un regard sombre et mystérieux. Et quelle carrure ! Il me dépasse de bien vingt centimètres alors que j’avais l’impression d’avoir grandit ! Quelle injustice ! Je suis tout bonnement rayonnant dans mon petit t-shirt moulant en col V. J’avance d’un pas vers l’attraction la plus folle du parc, avant de sentir l’Attache-Coeur qui me retient en arrière. Merde. J’avais oublié ce détail. Il faut déjà le convaincre de venir essayer tout un tas d’attractions avec moi ! Une multitude de plan s'échafaude dans ma tête. Mais, surtout, de nombreux points d’interrogation restent en suspens. Et s’il n’aime pas les sensations fortes ? Et s’il préfère aller profiter du dîner gratuit ? Ou encore, peut-être qu’il va faire intervenir ses Pokémons pour nous libérer de ce lien quejetrouvegalvanisant ? Je lui souris bêtement avant de finalement me lancer.

«_ A vrai dire… j’avais pas vraiment prévu ça. J’ai vu l’affiche et je voulais juste venir profiter des attractions… Mais maintenant qu’on en est là… je sais pas. Tu veux venir avec moi ? »

Naaaaan, mais c’est bien. Droit au but. Précis et courtois, c’est tout moi ! C’est un super concept que de laisser le choix aux gens. J’adore. En même temps, je vais pas nooooon pluuuuus me débarrasser de quelqu’un d’aussi attirant. Et puis, les étoiles semblent alignées, je vais pas les faire voler en éclats !
Aaron S. Mightley

_________________

PHYL THE POWER


Le couple le plus improbable avec... une fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3522-0256-aaron-stuart-mightley-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3525-aaron-stuart-mightley-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 320
Points d'Expériences : 20

MessageSujet: Re: « ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]   Jeu 14 Sep - 18:49





Lansat, une Île qui ne vous laissera pas indifférent... Félix sortait de l'office de tourisme des brochures plein les mains. Il s'installa sur un banc pour prendre le temps de découvrir toutes les facettes de l'Île. Bien que solitaire, cette première semaine à la Pokémon Community avait été forte en émotions : tous ces cours, ces professeurs déjantés, le personnel, l'établissement... tout avait un pète de travers mais ça donnait son charme à l'académie. Il n'avait pas eu le temps de faire des rencontres, le soir il passait du temps dans sa poche, éclairé par son iPok pour lire et relire les différentes pages de cours qu'il avait étudié dans la journée. Écrire un devoir lui prenait trois fois plus de temps que les autres et il mettait autant d'effort à les réussir qu'à cacher son travail à ses camarades de dortoir.... Du coup, il les voyait pas. De toute manière, sa charge de travail ne lui permettait pas d'y penser et pour se détendre il avait préféré visité l'Île que de s'essayer à rencontrer du monde dans l'établissement.

« Ah dégage! » Un mignon petit Poichigeon roucoulant était venu lire les brochures par-dessus l'épaule du dresseur. Il accompagna sa vindicative d'un petit geste de la main mais le volatile semblait bien installé. Ses raclements de gorge sonores s'invitaient dans l'oreille peu patiente de Félix qui vit rapidement rouge sans pour autant vouloir s'énerver dans une rue passante. Il n'a pas fallu plus d'argument à Catopsis pour enlacer le piaf de ses tentacules venimeuses. Le pokémon chuta du banc et sous les effets du poison se mit à compulser au sol en piaillant de toutes ses forces. La Vorastérie laissa échapper dans un long souffle satisfait son nom Catoooo... suivi d'un petit rire démoniaque, d'un court silence et de psiiiiiiiis....

« Mais t'es complètement folle! » Le jeune homme se leva en catastrophe récupérant d'une main les brochures et de l'autre le corps visqueux de sa créature pour s'élancer dans un sprint plein de culpabilité sous les regards accusateurs des passants qui venaient au secours du malheureux Poichigeon. Dans sa fuite, il sauta dans le premier bus et alla s'asseoir au fond pour reprendre son souffle. « Mais t'es vraiment folle ? T'imagine un peu la réputation que je vais avoir à cause de toi?! » La réprimande de Félix qui n'affectait aucunement sa pokémon fut interrompue par l'annonce du bus. Ligne Navette Direction Le Parc d'attraction. Ligne direct, prochain arrêt : Le Parc d'attraction. « Qu'est-ce qu'on va bien pouvoir foutre dans un parc d'attraction ?! Je sais même pas ce que c'est... » Cato ouvrit grand sa bouche comme si elle venait d'apprendre qu'on lui offrait un Corayon vivant à dévorer. Qu'est-ce qui peut bien enthousiasmer autant la créature ? Serait-ce un endroit plein de victimes ?

Effectivement, lorsque Félix ouvrit la brochure correspondante au parc d'attraction il comprit l'engouement de la créature abyssale. Rien qu'en regardant les photos il pouvait voir tous plein d'enfants aux anges, des parents faisant semblant de s'aimer, des cornets de glace qui ne fondent pas et un ciel sans nuage permanent. « Vee...nez... décou- » il s'interrompit en voyant devant lui un groupe de jeunes probablement scolarisé à l'école. Pour garder son secret il pouvait difficilement se lancer dans une lecture à haute voix. Redoublant de concentration, il finit par lire de bout en bout la brochure sur le parc d'attraction : il en avait surtout retenu le prix exorbitant et le potentiel danger de ces fameuses attractions.

Mais Félix n'était pas du genre à reculer devant la nouveauté et les challenges, il se persuada rapidement qu'il y passerait un moment très agréable et sortit de sa poche son iPok pour voir l'état de son compte. Cette petite merveille de technologies pour les étudiants était un vrai calvaire pour le Noctali qui trouvait la lisibilité mauvaise et les touches tactiles trop compliquées pour écrire. D'autant que ses larges mains de mécano ne le dotaient pas d'une grande finesse. Il réussit tout de même à trouver l'application des jetons grâce à une iconographie assez intuitive. Si ses calculs étaient corrects – ce qui était peu probable mais laissons lui un peu de crédit – cette journée allait le ruiner. Tant pis, il était déjà tout content de découvrir les manèges et montagnes russes en photos sur la brochure.

Après un trajet relativement long, la fine équipe se trouva face à une file d'attente qui le serait certainement encore plus. « Quoique je dise, que je souffle, que je me plaigne ou quoi, je te préviens Cato que si tu touches une personne avec tes pics, tu te retrouves en gelée sous ma chaussure et je me trouve un nouveau camarade de jeu. » Dressage de Pokémon 101 : surtout savoir se montrer constructif. Ils s'installèrent à la suite d'une famille un peu trop enthousiastes à l'idée de faire les ménages, c'était visiblement l'apogée de leur union familiale... Fantastique. Qui va faire les manèèèèges ??? C'est nouuus ! Et oui ! Allez on répète ! Youpiii ! Et qui qui aura droit à une barbe à papa si c'est pas trop trop cher et que vous êtes très sages c'est vouus!

Je vous ai parlé de la patience de Félix ? Elle est inexistante. Au bout de dix minutes de cette mascarade, il changea de file d'attente et refréna à contre cœur un mouvement offensif de Cato à l'attention de la mère poule. S'il doit attendre des plombs, au moins que ça se fasse tranquillement. Le nombre de personnes réduisait à vue d’œil et bientôt la libération serait prononcée. Mais bien sûr, il fallait d'abord qu'une sorte de ronde florale flottante vienne lui balancer des pétales à la tronche. Félix n'avait pas du tout envie de sentir le réveil du printemps, Félix c'était un homme, un vrai ! Il souffla sur la tronche du Pokémon qui alla rejoindre son dresseur. On pouvait entendre Cato geindre de ne pas avoir pu administrer une petite piqûre à la guirlande végétale. Et enfin, il ne restait plus qu'une personne avant qu'il ne puisse entrer.

« Messieuuuurs ! Soyez les bienvenus ! Vous venez profiter de la réduction pour les couples ? » Félix jeta un œil rapide au jeune homme qui le devançait, c'était le propriétaire de la guirlande... Tant pis, de toute manière, il était partant à « réduction ». Il hocha la tête frénétiquement en signe d'acquiescement, avec un grand sourire sur le visage. «  Ça fera 8 Jetons, s’il vous plaît ! » COOOL ! «  Juste une entrée, s’il vous plaît… » Ah mais il est pas fou lui ? Il va faire tout capoter ! « Ben voyons ! Tu ne vas pas non plus laisser ce beau jeune homme tout seul ! Allez zou ! Filez ! » Attends il parle de qui là ? Félix regarda derrière son épaule pour tomber sur une petite vieille portant des couleurs tellement vives que ses yeux lui piquaient. C'est pas ça un beau jeune homme ! « Ah oui j’oubliais ! Voici votre Attache-Coeur, ne le perdez pas, vous avez un dîner offert avec. » Hein.. ? Quoi ?! Félix vit son poignet être lié à celui du rouquin sans plus de cérémonie avant d'être grandement invité à entrer dans le parc. Euh... bon. Ça c'était pas prévu mais ça peut toujours s'arranger.

Le joli minois prit les devant, il avait l'air sympathique et semblait surtout être étudiant lui aussi. Se faire des amis ne serait pas de trop pour le garçon aux cheveux bleus. « A vrai dire… j’avais pas vraiment prévu ça. J’ai vu l’affiche et je voulais juste venir profiter des attractions… Mais maintenant qu’on en est là… je sais pas. Tu veux venir avec moi ? » Il donna un petit coup de pied à sa Vorastérie qui était déjà toutes épines dehors, prête à tout défoncer. « En fait je suis là un peu par hasard... J'ai jamais fait d'attractions donc je connais pas. Mais euh... en plus j'ai faim et pas trop de sous donc le repas offert me tente pas mal. Après, de ce que j'ai vu sur les images, vaut peut-être mieux manger après... Enfin si on est pragthartique » Le garçon s'élança en direction de l'attraction la plus impressionnante vue que son nouveau camarade semblait s'y être intéressé. Si si en la voyant y a même un peu de bave qui coulait de sa bouche. Le manège avait l'air terrifiant. Les gens qui en sortaient n'avaient plus de gorge à force de hurler. Il y en a même un qui croisait les jambes pour dissimuler sa petite incontinence.

Dans la file d'attente de l'attraction, Félix sentit que ce n'était pas une bonne idée de laisser s'installer un silence gênant, d'autant plus que d'ordinaire il n'avait aucun souci à être une vraie pipelette. Mais là, sans trop comprendre, il était un peu mal à l'aise. Pourtant la situation était à leur avantage et sans ambiguïté, mais c'était bizarre. « Alors euh... c'est son truc à ta guirlande de filer le rhume des foins aux gens ? Ah ah... Non parce que ma bestiole là elle empoisonne les gens, elle a failli crever un Poichigeon pas plus tard que tout à l'heure. Bonjour l'image... » Catopsis montra avec amusement ses nombreuses dents pointues au dresseur roux en signe de confirmation. Ambiance...        

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6723-461-felix-hardy-blue-is-the-warmest-color-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6745-felix-hardy-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 42
Jetons : 14358
Points d'Expériences : 1080

MessageSujet: Re: « ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]   Ven 15 Sep - 12:25

«♥ Réduction spéciale couple ♥»

Meymey ! Reviens ! Mon Guérilande a décidé d’aller arroser les touristes du parc d’attraction. Bon. Il finira bien par revenir. Après tout, il m’a même retrouvé à Lansat, je ne doute pas un instant de son sens de l’orientation. Dans tous les cas, je ne peux pas bien avancer… avec ce maudit truc. Bon, après, il faut quand même dire que ça aurait pu être pire. J’aurais pu tomber sur la mamie d’après. Ou sur un fou dangereux. Même si je sais pas, celui-ci est peut-être fou aussi. Sous son regard timide il a peut-être de terribles secrets. J’essaye de le scruter mais aucune information ne me donne d’indice assez palpables pour l’accuser. Seules ses mains calleuses me dévoilent que c’est… un artisan ? Quelqu’un qui sait faire des trucs avec ses mains ? Bref, en résumé, j’ai pas de preuve. Donc, on va dire que ce n’est pas un tueur en série. Ni un scientifique fou de Céladopole. Eeeet, on va aussi espérer que je passe assez inaperçu pour ne pas attirer l’attention de gens potentiellement dangereux. Ceux qui me cherchent là. Donc, je profite à fond de mon idée, que le grand bleu soit là ou pas. Le seul petit problème, c’est qu’il me faut son autorisation pour aller faire les attractions. Je me résigne donc à la lui demander. Enfin, “résigner” je vais pas dire non plus que ça me déplaît. Je ne refuse jamais de la bonne compagnie. Et là, on peut dire que le destin a bien fait les choses. Je ne vais donc pas lui cracher à la gueule.

Pendant que je tergiverse, le beau garçon à la peau mate me répond qu’il ne connait pas trop le principe des parcs d’attraction. Un sourire se dessine sur mes lèvres. Tu vas voir, tu vas vite comprendre. Il me parle aussi du resto et m’avoue à demi-mot qu’il a pas un rond. J’hausse les épaules, on pourra toujours montrer le bracelet pour qu’il ait son repas gratuit. Ca ne me dérange pas. Une autre occasion de faire plus ample connaissance, hein ? Beau gosse ! Je ne fais même pas attention à son mot inventé, qu’importe ! Contre toute attente, c’est lui qui part devant vers l’immense attraction qui fait la une de la pub de ce parc. Ce n’est pas pour rien qu’il est connu à travers tous les continents. C’est vraiment un truc de ouf ! Je ne sais pas combien il y a de loopings, mais je préfère ne pas les compter, rien que pour me garder la surprise. Huhu ! Je suis tout excité, comme un gamin. On se place dans la queue sans plus de commentaire.

Comme je l’avais secrètement espéré, la file d’attente n’est pas trop longue. La plupart des personnes présentent préfèrent roucooler que profiter des attractions. Mouhaha ! Mon plan est parfait, tout va se dérouler comme prévu. Les yeux remplis d’étoiles, je regarde les wagons passer à quelques mètres de nous. Plus la queue se rapeutisse, plus je bouillonne intérieurement. Ca va être un truc de dingue ! Je parviens tout juste à me retenir de ne pas sautiller sur place. J’ai pas forcément envie de passer pour un gamin devant… devant l’autre là. Je l’observe du coin de l’oeil. C’est le moment qu’il choisit pour me parler de mon Guérilande. Ah ? Merde ! Ses attaques féériques ont réussi à l’emmerder à l’entrée. Zuut… Bon. Au moins, il n’a pas l’air de m’en vouloir étant donné qu’il m’avoue que son propre Pokémon a voulu tuer un Poichigeon… Sérieusement ?! C’est pas lui qu’est taré ! Mais c’est l’horrible Pokémon qui traîne avec lui. D’ailleurs, la “chose” m’adresse un grand sourire…. crochu. Je n’ai jamais vu cette espèce de Pokémon. Elle a des épines partout. C’est flippant. Je cligne plusieurs fois des yeux, espérant vainement oublier l’image souriant du Pokémon. C’est raté…

«_ Euh...beeeuh. Ouais, c’est Meymey. Je crois qu’il aime bien montrer quand il est content… » Je me mets à rire légèrement « Un Poichigeon ?! Sérieusement ? C’est pas mal comme histoire ça ! Mais bon, on trouve toutes sortes d'excentricités sur cette île. T’inquiète, ta p’tite bestiole trouvera rapidement sa place. T’es à l’Académie ? »

C’est surtout pour ne pas lâcher la conversation en si bon chemin. Malgré sa taille, je ne pense pas qu’il soit plus vieux que moi. Et qui viendrait sur cette île si ce n’est pour étudier à la Pokémon Community. Cette école de grande réputation… Si on met de côté la nouvelle école qui à ouverte on ne sait où et où la moitié de nos profs se sont barrés. Quelle drôle d’histoire, en y repensant.

«_ Avant qu’on ne meurt dans le manège, laisse-moi me présenter, ça serait vachement con, sinon. Bref, je m’appelle Aaron. »


J’espère secrètement qu’il me rendra la pareille. C’est vrai que s’il y a un problème tout à là-haut, il faudrait bien que j’ai un prénom à crier. La file avance et nous voilà devant la toise qui indique “Attraction interdite aux enfants et Pokémons de moins de 150cm” je pouffe en lui désignant d’un doigt l'écriteau. Je ne fais pas plus attention à sa tête qui affiche un air incroyablement perplexe : C’EST NOTRE TOUUUUUUUR ! La nouvelle guichetière nous adresse un petit sourire mignon : ah oui. J’avais déjà oublié qu’on était ligoté par la main et que tout le monde ici va nous prendre pour un couple. Je lui rend son sourire. Après tout… C’est la première occasion que j’ai d’afficher mon homosexualité. Et, je dois avouer que j’en tire une certaine fierté. Même si c’est un peu pour de faux tout ce bordel. Ca ne m’empêche pas d’en profiter. Je me sent comme pousser des ailes, invincible.

Une nouvelle personne nous prend en charge et nous installe côte à côte dans le petit wagonnet étudié pour six personnes. Par chance, c’est notre duo qui est situé tout devant. Sensations fortes garanties ! Je sent mon coeur tout frétillent. Cette sensation est trop trop bonne ! Je sers les fesses alors que le manège démarre. Première montée. J’expire un grand coup et ferme les yeux en donnant de petits coups de pieds sur le parquet du wagon. L’exaltation est à son paroxysme. Un peu plus et mon coeur va sortir de ma poitrine. Petit à petit, le wagonnet se redresse, signe de la première descente. Mon poignet droit lié à celui de mon compagnon d’un jour repose au centre de la nacelle, presque trop proches l’une de l’autre. Je prends le temps d’y attarder mon regard et de dévisager le jeune homme. La sensation est presque fiévreuse. Je lui décoche un nouveau sourire.

«_ Alors, prêt ? »


Tout à coup, mon corps passe à cent quatre-vingt degrés dans l’autre sens. C’est parti ! La vitesse grimpe en flèche, mes cheveux sont plaqués en arrière et ma main gauche se crispe sur la poignée de sécurité. La première descente s’achève et nous sommes propulsés à toute allure dans le premier looping ! Oh mon dieu ! ARCEUS ! Je lâche un cris du genre « Yohouuuuuuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaarh !!! » assez peu sexy et tout aussi viril. Ca va trop viiiiiiiiiite. Ma main gauche perd sa prise et s’envole au dessus de ma tête. Olalala ! Je sens que mon épaule va se dévisser si ça continue. Par réflexe, ma main droite atrappe le premier truc qui lui passe sous les doigts : la main du pauvre garçon qui m’accompagne presque contre son gré. Et elle décide de s’y accrocher de toutes ses forces, quitte à lui couper la circulation sanguine. Aucune importance, la nouvelle montée est engloutie en une moitié de secondes et la descente s’enchaîne tout aussi rapidement. Je reprends peu à peu le contrôle de mon corps et j’arrive à diriger mon bras gauche pour qu’il ne se décroche pas. J’arrive même à écarter les doigts et avancer légèrement mon buste pour prendre plus d’air dans la figure. Cette fois-ci je lâche un cris bien plus maîtriser. « Yihaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa » C’est libérateur -même si ma main reste serrée sur sa comparse couleur miel-. Pendant un instant, tout mes soucis sont oubliés, jetés au vent. J’oublie les scientifiques, mes nuits sans sommeil, mes thèses qui n’avancent pas, la possible existence d’une race de démons inconnus et même Glaedr. ° Eh ! ° Je pense juste à la tempête dans mes cheveux, sur ma peau, qui hérisse chaque des pores de mon corps. Je sent juste une tornade passée, uniquement rattachée à cette main. C’est bon. Ca fait un bien fou. Je voudrais que cette chute dure longtemps, plus longtemps, une heure, ou deux. Laissez-moi juste profiter de ce vide. Un vide trop court.

Le wagon achève sa course dans un ralentissement contrôlé. Mes joues fouettés par le vent me picotent légèrement. Mon bras gauche, retombe, ballant le long de mon corps. Ma main droite desserre petit à petit sa prisonnière. Je croise son regard glacial avec un sourire intimidé, ne sachant plus trop comment réagir. L’instant était puissant. Mais déplacé. Je la retire complètement pour la déposer quelques centimètres plus loin.

«_ Pardon… c’était euh… involontaire. Un réflexe. »


Je me rends compte que je suis peut-être bien le plus embarrassé des deux. C’est toujours chaud à expliquer avec un mec. Depuis Alban, je crains toujours leur jugement. J’ai quelques problèmes à me mettre dans la tête qu’ils ne sont pas tous “comme moi”. Nous sortons de l’attraction. Bien décidé à ne pas me laisser abattre par cette situation embarrassante, je propose :

«_ Tu veux tenter une autre attraction ? Ou pas… ? »

Aaron S. Mightley

_________________

PHYL THE POWER


Le couple le plus improbable avec... une fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3522-0256-aaron-stuart-mightley-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3525-aaron-stuart-mightley-phyllali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 320
Points d'Expériences : 20

MessageSujet: Re: « ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]   Lun 18 Sep - 17:04





Le jeune Félix était parcouru de toutes sortes de sentiments partagés alors que la discussion démarrait entre les deux étudiants. Il se sentait d'abord joyeux, autour de lui les gens riaient, le soleil se reflétait sur les structures métalliques, la température était clémente et un vent frais amenait parfois dans son sillage d'excellentes senteurs : barbe à papa, churros et compagnie. Ensuite, il était excité – non pas par la proximité avec l'autre garçon, on n'en est pas encore là – excité à l'idée de bientôt découvrir de nouvelles sensations, de grimper à bord de ces attractions qui ont l'air de renfermer leur lot de surprises. Enfin, il était un peu mal à l'aise, comme quand il marche seul dans le réfectoire en quête d'un endroit où s'asseoir et que les regards se tournent sur lui, là encore il avait l'impression d'être scruté, lui et le jeune roux.

Félix n'avait jamais été en couple de sa vie, tout comme il ne comprend pas lorsque des regards se posent sur lui par les personnes qui le trouvent beau, ceux de bienveillance des gens qui voient un couple – combo si le couple est gay – lui étaient complètement étrangers. Et lorsque les regards se multiplient, le noctali sent son petit cœur se serrer, comme si de chaque côté de sa cage thoracique les yeux se changeaient en poing qui venaient s'y frotter. Il éprouva l'irrépressible envie de balancer son bras de toutes ses forces pour ne plus être attaché au garçon. Mais lorsque sa voix s'élevait pour lui répondre, elle avait quelque chose de rassurant, de complice. Légèrement distrait par ses pensées contradictoires, le jeune homme reprit ses esprits.

« Hein, quoi ? Euh... ta mémé est là ?... OUAIS ! Le Poichigeon, c'est ça ! Bah sur le moment c'était pas folichon. J'ai du m'enfuir en grimpant dans un bus, c'est comme ça que je suis là. Je prenais un peu l'air après la rentrée, du coup, je suis à l'académie depuis le début de la semaine oui. C'est mignon Aaron comme prénom, moi c'est Félix. » Il réanalysa la dernière phrase d'Aaron et sentit la panique monter un peu... « Parce que tu penses qu'on peut mou- » Il fut interrompu par la guichetière qui prit leur ticket en les gratifiant d'un sourire que Félix jugeait plein de sous-entendus... Il avait envie de se cacher mais il préféra voir comme son camarade gérait la situation. Il semblait bien le prendre, il en était même content. Le jeune homme tenta tant bien que mal de mimer la fierté, un sourire étrange et un peu flippant se dessina sur son visage faisant virer l'expression de la guichetière à l'étonnement gêné. Il avait pas vraiment réussi du coup.

Alors qu'ils se dirigeaient vers le wagon, Félix réalisa qu'il manquait une présence à ses côtés. La petite Vorastérie avait été retenu quelques mètres plus tôt, elle était trop petite pour monter. C'est donc ça l'écriteau qu'avait pointé Aaron... Il avait pas pris le temps de décrypter du coup il comprenait pas trop. Ils s'installèrent dans le wagon, les jambes pliées du Noctali manquaient un peu de place. Il serra à plusieurs reprises la barre qui était maintenant leur unique protection contre un décès probable. C'est l'angoisse, ses doigts se crispent, son visage pâlit un peu à la vue des loopings qui les attendent. A nouveau, il regarda son camarade et décela chez lui une excitation incommensurable qui ne fit que donner un peu plus le vertige à Félix. « «Alors, prêt ? » Euh.... Honnêtement ? Non. Il se contenta de lui rendre son sourire avec un peu plus de timidité et beaucoup moins d'enthousiasme. Le bruit du décompte résonna dans son crâne et BIIIIIIM !

INCEPTION

Okay OKAY. Peut-être si je sers encore plus fort la barre devant moi, ça va passer traaanquillement... Démarrage... oh ça va vite, ça accélère, oh putain ferme la bouche Félix tu baves ! Aïe mon cou ! Mon cou ! Colle la tête, cooolle la tête !! … Voilà... Ah je vais peut-être vomir là ? Non ? Bon c'est bon, on remonte tranquillement, ça va le faire, ça va passer. Putain je vois le début de la descente, putain, j'ai peur. Oh et puis merde ferme les yeux. Putain c'est pire ! C'EST PIRE ! Là je vais vomir mrkf.... Non toujours pas ? Bien. AAAAAAARGH ! Oh la gueulante ! J'ai pas pu la retenir celle-là, il doit en prendre plein les oreilles Aaron. Aïe ! Oh 'tain il a la voix aiguë. Ah ouais ? Sans les mains lui tranquille, il a l'habitude ! Ouf on respire un peu... Et ça repart, y en a combien ?! AH MAIS QU'EST-CE QU'IL FOUT ! Il s'accroche à ma main ?! Il a peut-être pas pris complètement conscience du côté factice de l'histoire ? Il paye pas de mine comme ça mais il a de la poigne le con. Bon, on est en remontée, je vais lui faire un petit regard genre : mec, c'est ma main tu vois pas ? Il regarde pas... On redescend ! Et il regueule ! AAAAAAAAAHHHH !  Quand on prend le truc c'est un peu cool en fait ! Et puis sa main c'est un peu rassurant ! Bon on va faire comme si j'avais pas vu qu'il me lacérait comme du sauciflard et continuer. WOUHOUUUUUU ! Ah putain quand je crie je bave vachement quand même. C'est ceux de derrière qui vont tout prendre AH AH AH. Eh ? C'est quoi ça ? ERK ! Putain celui de devant vient de me cracher à la tronche ou quoi ? Je vais pencher lentement ma tête contre mon épaule pour m'essuyer et comme ça je – OHHH OUAAAAAAAAAAH ! Je l'avais pas vu venir celle-là ahahah ! A peine eu le temps de replacer ma tête Ah ah ah qu'est-ce qu'on rigole quand même ! ... ... AAAAAH ! .... Oh....AAAAAARGH !... ... Pfioooou... c'est fini. Rohlalala j'ai mal au crâne abusé ! Je vais rester là, genre cinq secondes pour reprendre mes – ah non ? Ah la madame elle dit qu'il faut sortir, alors on sort... Oh bah con c'est plus facile à penser qu'à faire. Ah il retire sa main, ça respire mieux comme ça quand même. Il s'excuse ! Oh bah il a pas du faire exprès alors. Oh t'inquiète, j'ai pas lâché la barre de tout le truc pareil! Ahahah... Je suis vachement gentil quand même, il a pas raté mes doigts, j'ai des marques putain. Je vais lui faire un petit regard en mode « T'inquiète on est pote mec ! » ça va passer niquel ! Allez, un petit clin d’œil même... Okay c'était trop en fait le clin d'oeil... BOOOON....


EXIT

Secoué, nauséeux, mais satisfait de cette première expérience, Félix marche maladroitement en direction de Cato qui lui adresse son regard le plus meurtrier. Peut-être en lui mettant des échasses la prochaine fois, elle pourra venir ? Aaron lui propose de faire une nouvelle attraction. Le jeune homme lui fait signe de patienter deux secondes, claudique vers le banc le plus proche -tout en traînant son camarade menotté – s'installe, laisse tomber sa tête entre ses jambes et la remonte tout en inspirant un grand coup. « WAHOU ! Et bien ! C'était... quelque chose AHAH ! Tu veux déjà y retourner ? Je serai plutôt partant pour un truc plus... serein ! » Il scrute les différentes attractions et son visage s'illumine à la vue du Palais des Glaces. Il s'esclaffe « Je suis encore tout sonné, je vais pas rater une seule glace dans cet état, ça peut être super drôle! » Comme un enfant venant de voir apparaître une pancarte pour des glaces offertes, il s'élance en direction de l'attraction. Il gratifie le rouquin d'une frappe amicale dans le dos « Avec un peu de chance, Cato pourra enfin voir sa tronche et réaliser qu'elle devrait en changer! » La Vorastérie comprit tout à fait l'allusion de son dresseur et laissa échapper un Catooo qui avait des airs de sifflement de serpent.

Une grosse dame aux allures maternelles les accueillit d'un large sourire malicieux et ne se gêna pas pour pincer de ses gros doigts une joue à chacun d'eux tout en leur glissant : « Vous faites pas de bêtises là-dedans, hein ?! Allez, zou! » Félix sentit des picotements de mal-être se manifester dans tout son corps, si bien qu'en deux pas dans le palais des glaces il se prit le miroir en pleine tronche. Il s'effondra tout en emportant Aaron dans sa chute...

INCEPTION

Malaise...

EXIT

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6723-461-felix-hardy-blue-is-the-warmest-color-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6745-felix-hardy-noctali
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16 ans
Niveau : 42
Jetons : 14358
Points d'Expériences : 1080

MessageSujet: Re: « ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]   Mar 14 Nov - 13:03

«♥️ Réduction spéciale couple ♥️»

L’histoire du jeune homme était presque invraisemblable. Comment ça, il avait dû “fuir” dans un bus ? Et cette horrible chose avait tenté d’assassiner un Poichigeon ? Je regarde, les yeux suspicieux, la petite bête aux pics colorés. Mmmmh. C’est vrai qu’elle me fait un peu froid dans le dos. Mais… vraiment… elle a attaqué un autre Pokémon qui n’a fait que se poser dans un parc ? Je vais devoir la surveiller d’un oeil celle-là. Heureusement, par chance, elle n’a pas la taille requise pour participer à l’attraction avec nous. Je suis tellement concentré sur cette remarque soulageante que je ne réagis que quelques minutes plus tard. Enfin, grâce à Glaedr qui a buggé sur la phrase. °_ “Aaron” c’est “MIGNON” ?! J’aurais pas employé ce terme.° Queeeuuua …? Je coule un regard vers l’autre qui aussi me regarde, effrayé par l’idée de mourir dans ce manège. Heureusement, j’ai tout de même attrapé l’information : il s’appelle Félix. Et Félix trouve que j’ai un prénom mignon. Ca compte pour un point, ça ? Difficile d’en avoir le coeur net. Je préfère laisser la remarque de côté eeeet… ne pas faire de commentaire sur son prénom. Ca finirait pas être remarqué. Et j’aurais dit quoi sur “Félix” ? “Ahah ! Tes parents ont un élevage de Chacripans ?!” Nooooooop. Vraiment de mauvais goût. Vraiment pas drôle. Ouais, ferme-la et concentre toi plutôt sur le manège qui suit.

***

La sortie du manège est un peu malaisante. Déjà, parce que j’ai l’air de lui avoir broyé la main, vu sa couleur. Est-ce vraiment normal ces stries rouge et blanche ? Et ses veines qui saillent ? Heureusement, ses doigts ont l’air en forme, qui sait, j’aurais pu en péter un ou deux par mégarde tellement j’étais crispé. Par chance, il est plutôt compatissant avec moi et m’avoue ne pas avoir lâché la barre de tout le manège. Eheh, moi, si. °_ En contre-partie, tu lui as juste défoncé la main.° Bon, d’accord. Mais quand même, j’avais moins peur. °_ T’as fini, oui ? C’était son premier tour !° Oh ? Tu le prends comme ça ? On va voir pour le second alors ! Je suis alors complètement déstabilisé par le regard qu’il me lance. Qu’est-ce que ça veut dire ? On est devenu les meilleurs potes du monde en une descente ? Ou alors tu tentes de me faire capter un autre truc parce que, moi aussi, j’en envoie des messages lourdingues ?! Et c’est quoi ce clin d’oeil ?! Naaaan, mais je rêve pas là ! Il me drague. Clairement. Hein ? Hein ? Eheh. °_ Même moi, j’avoue.° Mon charme irrésistible. Je souris à moi-même, décidant d’entrer dans son petit jeu.

Je suis Félix jusqu’à la sortie de l’attraction où il retrouve son Pokémon. Elle n’a pas l’air hyper satisfaite d’avoir été mise de côté pendant ce grand moment d’amusement. Heureusement, son dresseur parvient à la contenir pour qu’elle ne nous fasse pas subir sa colère. Ouf. J’ai guère envie de me prendre un pic empoisonné en pleine face. Je change donc de sujet, proposant au grand bleu une nouvelle attraction. Je n’ai pas besoin d’entendre sa réponse, je comprends vite qu’il n’est pas forcément chaud-chaud pour y retourner direct. Il s’effondre sur un banc (et moi avec, du coup) et plonge sa tête entre ses mains. Je vire au blanc. Merde ? Il va dégobiller ou quoi ? Tout ça à cause de moi, c’est ça ?! Et meeeeeeerde. Heureusement, quelques instants après il redresse la tête, le sourire aux lèvres. Il est un peu plus pâle mais est capable de parler. Et même de faire passer son message : “NON NON NON PAS DE MANÈGE TOUT DE SUITE”. Un truc plus “serein”, je lui retourne un sourire pour lui faire comprendre que j’accepte. Pas de problème. Je te suivrai où tu voudras. Battements de cils.

Il désigne soudainement une nouvelle attraction : le Palais des Glaces. Aussitôt emballé par cette idée, il se lève et avance à grandes enjambées vers l’entrée, me gratifiant au passage d’une tape dans le dos. Ca se fait ça, pour draguer ? Je n’ai pas le temps d’y songer, il faut que je réagisse à sa blague sur son propre Pokémon. Un truc drôle, un truc drôle… Vite…
«_ Ahah … c’est clair ! … »

Rire forcé…

Léger blanc…

Regard fuyant…

Bien joué.

Je suis le roi de la blague.

Par chance, l’arrivée chez la nouvelle guichetière met fin à cette situation encore plus gênante que les précédentes. Elle parvient même à me faire relever les yeux en empoignant ma joue. Et elle nous plonge à nouveau dans l’embarras. Je lui fais un “oui-oui” de la tête avant que Félix m’entraîne à l’intérieur du palais. Je n’ai jamais fait ce genre d’attraction mais mon compagnon a l’air d’y être plutôt à l’aise.

*PANG*

Ou pas. Je retire ce que j’ai dis. Il vient de se manger la première glace qui passait sous son nez. Evidemment, on est pas attaché l’un à l’autre pour rien et je me précipite derrière lui dans sa chute. Et vas-y que mon genoux percute sa côte, ma main attachée tombe sur sa main déjà broyée pendant le manège et mon torse s’arrête à quelques millimètres de sa tête. Par Arceus, grâce à ma main gauche qui est parvenue à stopper ma chute. Me voici donc à califourchon sur le dos d’un mec qui je connais à peine, attaché par une main sans savoir s’il est conscient ou non. Même la situation presque identique avec Léo (à ceci prêt qu’il était torse-nu) ne résonnaient pas aussi embarrassante.

Je déglutis bruyamment en décalant ma main droite et mon genoux. Je penche la tête pour vérifier l’état de la sienne. Il a les yeux mi-clos, impossible de savoir s’il est encore avec moi. Vu d’ici, aucune trace de sang. C’est déjà une bonne chose. Je tire un peu sur sa main et chuchote.

«_ Eh ! Eh ! Félix ! Ca va ? »

Voyant son regard qui glisse vers moi, je comprends qu’il est toujours du bon côté de la barrière. Mon rythme cardiaque reprend une allure normale. Je ne peux m’empêcher de pouffer en repassant la scène dans ma tête.

«_ Ben dit donc ! Tu t’en es mangé une belle mon vieux ! Tu penses pouvoir continuer ? »

Sur ces mots, je me décide enfin à bouger. Par une prouesse de gymnaste, je fais basculer mon corps du côté de nos mains attachées en effleurant à peine son dos. Je me retrouve vite accroupi à côté de lui pour m’assurer de son état tout en massant mon poignet gauche qui vient de soutenir tout mon poids. Les secondes se font longues et il ne semble pas vraiment décidé à bouger.

C’est à ce moment là que choisit un jeune couple pour entrer dans le Palais des Glaces. La fille tient ses mains devant les yeux de son copain en disant : « Attteennnntioooooon, une maaaaarche ouiiiiiii, c’est biiiiiien attteeeentioooooon …. eeeeeet… TADAAAAAAAAAA. » A ce moment là, son chéri ouvre les yeux et tombe sur nous deux. Nous échangeons un regard d’incompréhension et je m’empourpre. Il cligne plusieurs fois des paupières et sa copine finit par passer son regard par dessus son épaule. Ébahie, elle tire la manche de son copain pour le faire sortir d’ici. J’essaie vainement.

«_ Eh ! Ce n’est pas ce que vous croyez ! »

Que pourraient-ils croire, au juste ? Qu’il y a tout juste eu un mort dans ce dédale de miroirs, ou… d’autres trucs…?
Aaron S. Mightley


_________________

PHYL THE POWER


Le couple le plus improbable avec... une fille
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3522-0256-aaron-stuart-mightley-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3525-aaron-stuart-mightley-phyllali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: « ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]   

Revenir en haut Aller en bas
« ♥ Réduction spéciale couple ♥ » [PV Félix]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village Portuaire :: Autres Lieux Importants :: Parc d'Attraction-