Partagez | .
Les démones du lac
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Les démones du lac   Jeu 14 Sep - 18:27


Les démones du lac

Bellamy se frotta les yeux. Ses paupières finissaient à peine de papillonner et un étrange liquide semblait déterminer à remplir le creux creusés par deux grosse lourdes cernes bleutées, alors : elle se frottait les yeux. Comme si ce geste banal suffisait à chasser la fatigue qui la prenait au corps. Car quand on est habituée à étirer au maximum les minutes avant de s'étirer, il est rare que le corps le prenne bien lorsqu'on lui ordonne de se lever aux aurores. L'esprit non plus d'ailleurs, et la rose aurait pu broyer du noir si elle n'était pas obliger d'ainsi assumer son choix. Car oui, c'était son idée de se lever si tôt, et celle qui en était ravie c'était Lolita. On s'ennuie la nuit lorsqu'on l'est insomniaque !

Quel démon avait-il bien pu l'habiter pour qu'elle donne rendez-vous à Lancelot et Dolores si tôt dans la journée. La rose haussa les épaules, tout en laissant un ultime bâillement. Elle n'en avait absolument aucune idée mais elle était ravie de revoir ses deux types eau, elle ne les avait pas vu depuis son retour à Lansat. Il faut dire que les deux aspiraient à une vie sauvage et les profondeurs du lac s'y prêtaient plutôt bien. Et alors que la kalosienne s'habillait et remplissait son sac, elle pensait à tout ce qu'elle allait pouvoir leur raconter. Comment la rentrée c'était bien passé, avec sa colocataire notamment mais aussi l'attendu, l'espéré, départ de Rooserverte, Jackie et Ace (sabrez le champagne !) et surtout o grand surtout... Se disait la rose, en prenant une petite boule bleu dans ses bras. Elle allait pouvoir leur présenter Hamataro, son qulbutoké. Le bougre mettait énormément de temps à atteindre sa taille adulte, aussi était t'il à peine plus grand qu'un héricendre - Tellement adorable pensa Bellamy en quittant le dortoir des roses.

Voilà notre rose qui trottinait gaiment vers le sud en chantonnant, à cette heure ci l'école était vide et un léger brouillard dominait encore les lieux. C'était une ambiance étrange et follement excitante. La température était plutôt agréable, un peu humide, mais pas froide. La rose agrippa avec difficulté ses écouteurs, en tachant de ne pas faire tomber son qulbuttoké et lança la fonction mp3 de son Ipok. Une de ses musiques favorites vint frapper ses tympans, alors qu'elle croquait dans un des croissant que Melty avait déposé dans sa salle commune. La rose héla Lolita qui flânait, avant de reprendre la marche.

Elle ne tarda pas à arriver au lac où Lancelot et Dolores l'attendait déjà en plein combat. Bellamy souria face à la férocité de ses deux pokémons avant de s'installer prés du point d'eau, les retrouvailles et présentations passérent bien vite. Et la rose ne tarda pas à s'installer prés du point d'eau, laissant ses pieds naviguait dans l'eau glacée du lac. Elle ouvrit son sac et en sortit plusieurs livres ainsi qu'un cahier. Seule avec ses pokémons, avec la brume pour seule compagnie, voilà un moment parfais pour prendre de l'avance sur les futures théses qu'elle aura à faire. La rose se plongea dans le travail alors que Hamtaro se blottissait entre ses jambes croisés, Lancelot vient s'adosser à sa dresseuse et commença un petit somme, pendant que Lolita faisait un collier de marguerite et que Dolores barbotait au bord du lac, fixant les pieds de la rose avec appétit. Tout cela était trés agréable, une routine qui se mettait en place et qui promettait une année calme et plein de plaisirs.

Calme... Ah oui ?


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 320
Points d'Expériences : 20

MessageSujet: Re: Les démones du lac   Ven 15 Sep - 2:53





Il est des jours où on ne veut plus quitter son lit, où l'idée de glisser ses jambes hors de la couette est une épreuve, ou le temps gris extérieur nous dissuade de tout effort. Aujourd'hui n'est pas un jour comme ça. Aujourd'hui Félix s'est levé avec entrain et discrétion. En quittant tôt son dortoir, il espérait pouvoir profiter des rayons du soleil, mais aussi de l'absence de son pokémon starter. Ce n'est pas qu'il n'appréciait pas Cato... c'est simplement que la vie était tellement plus simple sans elle. Pas besoin de se soucier de son envie irrépressible d'empoisonner tout le monde, de planter ses épines dans les derrières des élèves, d'effrayer les autres pokémons... Bref, pas besoin de s'en soucier et c'est une véritable libération. Félix jeta un regard à la créature endormie – lorsqu'elle l'est ses tentacules l'enferment complètement comme un cocon – et vit avec satisfaction qu'elle était dans un état de profond sommeil. Il se retourna alors pour récupérer sa serviette et son maillot de bain et au moment de passer le pas de la porte, il put apercevoir les yeux rubis de la bestiole. Zut

« Mais non Cato je voulais pas partir sans toi, enfin si... Enfin non, je croyais que t'avais besoin de sommeil c'est tout ! T'avais l'air si bien dans ton cocon, on dirait presque que tu complotes pas contre le reste du monde quand tu dors, c'est très attendrissant! » La Vorastérie n'avait vraiment pas apprécié la tentative de son dresseur. Bien sûr elle avait ses petits penchants démoniaques, mais elle se retenait énormément et ça son dresseur ne voulait pas le voir. Ce n'était certainement pas une raison pour la laisser croupir toute la matinée dans un dortoir puant avec trois adolescents endormis. « J'avais prévu de faire un aller retour de dix minutes pas plus ! Promis ! Bon maintenant que t'es là on va prendre notre temps hein. Mais tu vois j'étais même pas sûr de me baigner, vraiment. Là ce serait dommage. » En effet ce serait dommage, la brume matinale se levait tout juste sur le magnifique lac de l'académie et les quelques arbres qui l'entouraient. Se dévoilait ainsi un soleil radieux, s'élevant tout juste dans le ciel. Il ne fallait pas être frileux pour se jeter à l'eau mais c'est à cette heure-ci que Félix la préfère. C'est très vivifiant pour le corps, pour la tête et puis personne ne va venir l'embêter.  

Félix était objectivement un très beau jeune homme, son corps avait déjà grandi et pris de l'ampleur, ses muscles étaient bien dessinés, son visage avait des traits fins, il n'était pas à plaindre. Lui n'en avait absolument pas conscience, sa taille gigantesque de son point de vue le mettait mal à l'aise, il n'était pas à l'aise dans son corps, un corps qu'il n'avait pas eu le temps de voir grandir. N'ayant jamais vécu avec d'autres enfants de son âge de manière régulière, il ne sait pas quelles sont les choses qui sont bien vues par les autres. Il commença à se mettre en tenue appuyé contre un arbre, en équilibre pour ne pas faire tomber la serviette qui protégeait son intimité et enfiler son maillot, sachant que l'équilibre est une notion qui lui est très lointaine, la scène était assez risible. Catopsis n'en avait pas fini avec sa bouderie et elle profitait déjà de l'eau sans attendre son dresseur. Elle flottait à moitié, ne laissant que ses yeux et quelques unes de ses épines dépasser de l'eau comme un prédateur attendant sa proie.

Le Noctali finit par se mettre à l'eau, flottant comme une planche sur le dos pour regarder le soleil débuter sa course quotidienne. Il enchaîna avec quelques longueurs s'éloignant ainsi de la rive. Il s'était mis en tête d'aller le plus loin possible et de revenir. Qu'elle ne fut pas sa surprise lorsqu'à son retour il vit, installés confortablement, une équipe et sa dresseuse près de l'arbre où il avait déposé ses vêtements et effets personnels. Sûrement qu'ils n'avaient pas remarqué. Il se rappela aussi que sa tenue était loin d'être décente, surtout dans le cadre d'une première rencontre avec une personne du sexe opposé. « Cato ?... Cato t'es où? » Il essayait tant bien que mal de porter sa voix tout en chuchotant pour ne pas se faire repérer. Il vit alors la Vorastérie surgir très lentement de l'eau à côté de lui comme si elle s'apprêtait à venir le dévorer. «  J'ai besoin de ton aide, il faut que tu récupères mes affaires posées au pied de l'arbre là-bas et que tu les déplaces au pied d'un autre arbre un peu éloigné que je puisse sortir de l'eau sans devoir croiser la jeune fille là. »

Félix barbotait suffisamment éloigné du bord pour que la jeune fille et ses pokémons, les pieds dans l'eau, puissent confondre ses cheveux bleus dépassant de l'eau avec un tas d'algue. Ses cheveux à elle était visiblement d'un rose crépusculaire, elle était entourée de quatre pokémons dont un qui ne nageait pas si loin du Noctali que ça. Visiblement, ils étaient simplement là pour se détendre au petit matin, ouvrir un bouquin, faire un petit somme. Rien de bien dangereux. « Bon... Je compte sur toi Cato. »

C'est en cette matinée des premiers jours de septembre que Félix allait découvrir la facette vengeresse de sa pokémon. Elle gardait bien en travers de la gorge l'histoire ayant eu lieu plus tôt et ne manqua pas de le faire remarquer. Alors qu'elle s'approchait sournoisement du petit groupe, elle se mit à balancer des nuées de dard-venins à tue-tête, dans toutes les directions. Elle n'était pas vraiment experte et sa précision très mauvaise mais elle se donnait suffisamment pour foutre la pagaille en tout cas.

« CATO ARRÊTE ÇA TOUT DE SUITE !!! » Félix se mit à nager à toute allure dans l'espoir d'arriver à temps pour limiter la casse, sachant d'autant plus que la Vorastérie novice ne faisait vraiment pas le poids face à quatre pokémons. Il ressentit à cet instant une inquiétude nouvelle, celle qu'il arrive du mal à la petite créature, bien qu'elle l'aurait amplement mérité. Il finit par sortir de l'eau essoufflé, avec son boxer moulant et son allure maladroite et désolée. « Je suis TELLEMENT désolé ! TELLEMENT! » Il n'avait même pas prit le temps de voir comment la jeune fille avait géré la situation avant de se confondre en excuses.        

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6723-461-felix-hardy-blue-is-the-warmest-color-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6745-felix-hardy-noctali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Re: Les démones du lac   Ven 15 Sep - 10:08


Les démones du lac

Cela faisait maintenant une année et quelques jours que Bellamy avait effectué sa premiére rentrée à l'académie. Une année c'est long quand on y pense... Alors on pourrait se dire que les habitudes étaient bien ancrées maintenant, qu'elle savait que rien n'était ce qu'il parait vraiment et qu'un danger de mort peut se terrer dans l'obscurité d'un couloir, dans une salle de classe poussiéreuse ou même ici au bord du lac brumeux si calme.

Pourtant lorsque des milliers de petits piques argentés foncèrent vers elle à toute allure, elle ne put s'empêcher de crier de peur et de surprise. Comment... Alors le matin aussi ? Fort heureusement, Bellamy n'était pas seule et elle put ainsi éviter encore une fois la mort -ou d'une moins une bonne grosse gastro du au poison. Lancelot dans un mouvement athlétique, se glissa sur son épaule et montra ses crocs qui se recouvrait déjà d'une couche de givre. Lolita déploya un pouvoir psychique étonnant et forma avec quelques branches et morceaux de coraux qui trainaient par là un léger mur -pas suffisant pensa Bellamy en lançant un regard de détresse à Dolores qui d'un peu plus loin savourait la scène et l'expression d'horreur gravé sur le visage de la rose. C'est alors qu'une force psychique blanche et pure entoura soudainement tout le groupe, au moment même où le faible mur céda aux multiples dards empoisonnés, quelques-uns réussirent à passer et se plantèrent dans la peau de nos différents protagonistes.

-Aie ! Hurla la rose sous le choc.

Elle jeta ensuite un coup d'oeil au pokémon qui les avaient attaqués sans réussir à l'identifier, Lancelot courait déjà vers lui, un air renvachard dans les yeux. Alors la rose laissa faire sa loutre, enlevant avec précaution les pics plantés dans la chair de ses pokémons et la sienne. Elle regarda un moment son qulbutoké luire... Rune Protect. Hamataro avait utilisé Rune Protect, c'était pour ça que l'attaque dard nuée n'avait agi que comme des simples épines, tout le poisson ayant était "filtré" par l'attaque. Ingénieux. Mais le pauvre petit semblait épuisé par une telle attaque, il s'était alors endormi presque instantanément. Soudain alors que Lancelot menaçait le pokémon sauvage, un jeune garçon se précipita vers eux en criant à l'attention d'une certaine Cato, puis s'excusa platement.

Il fallut à la rose, peu réveillée, un certain temps à comprendre mais finalement ses neurones se lièrent entre eux :

-Lancelot ! Reviens ! cria t'elle à l'attention de la sauvage loutre, puis en s'adressant au garçon C'est bon, c'est tout pardonné. Je sais à quel point il peut être difficile de contrôler un pokémon. Certains restent sauvages, tu sais... Ils faut leur laisser leur part de liberté pour éviter que ce genre de chose n'arrivent.

Tout en disant ces mots, la rose enlevait une dernière épine, et sortait des pansements de son sac. Elle jeta un rapide coup d'oeil à Lancelot, puis s'attarda quelques instants sur Dolores qui regardait d'un oeil noir les nouveaux arrivants. Oui, composer avec les différents caractères de son équipe, elle l'avait bien appris, elle n'était que dresseuse et pas maitre.

La rose pansait maintenant les différentes chairs de son équipe, tout en se présentant comme il est d'usage : Bellamy, mentali, archéologue. Lolita, Lancelot, Hamtaro et là bas à ta gauche Dolores. Présentation faite, elle demanda au garçon s'il était nouveau -comme si ce n'était pas inscrit sur son front. En parlant d'inscription sur le front des gens - la rose n'avait t'elle pas vu l'air sadique qui se dessinait peu à peu sur son poisson ? Dans tous les cas, avec Dolores un air sadique n'était jamais innocent...

Voilà justement le poisson qui sautait hors de l'eau arrivant au niveau de... tousse à un certain niveau sur le corps du garçon. Et alors que la mâchoire du denticrisse arrachait le seul bout de tissu disponible, libérant le jeune homme de toute armure et dévoilant son intimité. Bellamy pouffa devant l'air choqué de Lolita et celui peu à l'aise du garçon. Dolores, son trésor entre les dents, s'éloigna du bord avant de revenir rapidement sans son butin - à jamais caché dans les tréfonds du lac.

Peu gênée par la situation, la rose pouffa devant les réactions de ses différents Pokémon. Lolita semblait aussi choquée que ravie, Lancelot détournait le regard par empathie pour le jeune homme et Dolores grinçait des dents comme si elle venait de détruire une ville ou deux. Hamataro lui... dormait paisiblement. La rose n'avait jamais vraiment compris ce rapport de tabou vis à vis de la nudité, à l'hôpital où elle avait grandi, elle et ses amis étaient parfois vêtu d'une simple blouse qui ne cachait pas grand chose. Alors comme si elle tentait de calmer le jeu, et de mettre en confiance tout le monde, elle riat d'un rire cristallin avant de déclarer :

-Ce n'est que toi... Tu n'a pas à rougir. Attends !

Voilà l'archéologue en herbe qui enlevait son jogging, puis son t-shirt se retrouvant en petite tenue. Bien décidée à rejoindre le garçon dans sa plus simple tenue elle détacha ensuite son soutien gorge et... S'arrêta brusquement, surprise par un grognement de Dolores.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 320
Points d'Expériences : 20

MessageSujet: Re: Les démones du lac   Ven 15 Sep - 15:28





Dans l'agitation Félix n'avait pas eu le temps de découvrir vraiment qui il avait en face de lui. Alors que son corps gouttait, il voyait face à lui un Soporifik, ou plutôt sûrement une, qui arborait une fabuleuse chevelure blonde, tout à fait charmante. Le paradoxe entre ce pokémon à la peau flasque, le corps mou, bedonnant, le visage à moitié consacré à sa trompe pendante, et son évidente volonté de coquetterie était très amusant. A ses côtés un Mustéflott plus classique, au regard tendu et belliqueux, il avait visiblement du faire preuve de réactivité suite à l'attaque surprise de Cato. Il y avait aussi un Qulbutoké particulièrement petit, un pokémon connu pour ses parades et ses atouts défensifs. C'est sûrement grâce à lui que les dards ayant atteint la jeune fille et ses pokémons ne contenaient plus de poison. Et puis il y avait bien sûr la demoiselle en question, tout à fait charmante. Félix était trop angoissé pour le remarquer, ses yeux écarquillés ne savaient plus vers qui se tourner pour s'excuser.

D'une voix autoritaire, l'étudiante mit fin au désir vengeur de sa loutre visiblement prête à en découvre avec Cato. Cette dernière regardait les dégâts de sa scène avec beaucoup de satisfaction, même si, dans un souci purement artistique, ça manquait de personnes compulsant sous les effets du poison. « C'est bon, c'est tout pardonné. Je sais à quel point il peut être difficile de contrôler un pokémon. Certains restent sauvages, tu sais... Il faut leur laisser leur part de liberté pour éviter que ce genre de chose n'arrive. » De la liberté ?! Mais elle est pas bien ?! Catopsis libre, elle irait assassiner tous les étudiants dans leur sommeil ! Évidemment Félix n'avait pas grand chose à rétorquer et se contenta de remercier la dresseuse de sa compréhension. Il vit son regard se tourner vers un pokémon tapie dans le lac qu'il n'avait pas encore remarqué. Un sourire tout plein de dents qui faisait fortement penser à celui de Cato. Mon dieu, elle n'est pas seule.

La demoiselle se présenta, elle venait du dortoir Mentali et se prénommait Bellamy. Tous ses pokémons avaient aussi droit à leurs petits sobriquets et elle lui demanda ensuite de retourner la politesse. « Oui je viens d'arriver. J'ai rejoins le dortoir Noctali, je m'appelle Félix et ça c'est Cato mais, en quelque sorte, les présentations sont déjà fai-AAAAAAAAAAHHH »

L'espèce de poiscaille au motif : maquillage de bordel, venait de jaillir de l'eau pour priver Félix de son dernier rempart à la nudité, son maillot de bain. Il plaça maladroitement ses mains sur sa zone intime pour tenter tant bien que mal de garder sa dignité. Il se mit à hurler d'étonnement, puis de crainte, puis d'horreur, puis d'étonnement encore et enfin d'exaspération. Bref, il ne faisait que gueuler avec une main sur son chibre et les fesses à l'air. Catopsis, toujours dans l'eau, exaltait. Comme un enfant dans une pataugeoire elle sautillait sans logique en laissant libre cours à son rire le plus cruel.

Mais il y avait pire ! Comme si la situation ne pouvait pas devenir plus gênante encore, la jeune fille face à lui – dans une tentative de le rassurer – commença à se déshabiller. Félix devenait écarlate, Catopsis avait maintenant rejoint la terre ferme pour pouvoir se rouler par terre. Alors que la demoiselle plaçait ses mains sur ses hanches pour baisser sa culotte, le Noctali explosa. « STOOOOOOP !! Mais ça va pas la tête ?! On n'est pas chez les culs nus ici ! Je... je … je veux pas te voir toute nue ! Je veux pas que tu me vois tout nu non plus ! Et je passe pour le fou à hurler l'évidence comme ça ?! CATO ! Arrête de rire!! » La créature était complètement indifférente aux ordres du dresseur, prise dans un fou rire qui rendait le silence d'autant plus gêné.

Déterminé et furieux, il alla récupéré sa serviette qu'il noua autour de sa taille. Il soupira et regarda la jolie demoiselle aux cheveux roses. Il y était allé un peu fort, en plus elle était gentille. « Je suis désolé, je voulais pas m'énerver comme ça, mais l'enchaînement de situation... inattendue, ça me met mal à l'aise. » Il tourna l’œil pour apercevoir sa Vorastérie ramper en sa direction avec son habituel regard criminel. « Fais tomber ma serviette et je t'offre à Mama Odie pour le dessert de ce soir. »    

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6723-461-felix-hardy-blue-is-the-warmest-color-noctali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6745-felix-hardy-noctali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Re: Les démones du lac   Jeu 28 Sep - 13:36


Les démones du lac

-STOOOOOOP !! Mais ça va pas la tête ?! On n'est pas chez les culs nus ici ! Je... je … je veux pas te voir toute nue ! Je veux pas que tu me vois tout nu non plus ! Et je passe pour le fou à hurler l'évidence comme ça ?! CATO ! Arrête de rire!!

Bellamy inclina légèrement son crâne, un air surpris sur le visage. Elle entrouvrit légèrement les lèvres, avant de changer d'avis et de se rasseoir et de s'emmitoufler dans un plaid aux motifs héliatronc. En effet, il avait raison : il passait complètement pour un fou. La rose pouffa légèrement et haussa les épaules, c'était normal après tout. Chacun avait un niveau de pudeur différent et il est vrai que le sien était particuliérement inexistant, sans doute du fait de son enfance.

Et alors que le garçon trottinait hors du lac vers sa serviette que la rose n'avait pas remarqué encore, Lolita jeta un oeil affamé sur ces fesses sous les gloussement à peine retenus de la rose.

-Je suis désolé, je voulais pas m'énerver comme ça, mais l'enchaînement de situation... inattendue, ça me met mal à l'aise.

L'archéologue tourna la tête vers sa direction avant de lui faire un sourire et signe de tête rassurants. L'inattendu... Si Felix n'aimait pas ça, il risquait de ne pas survivre longtemps ici. Mais elle ne dit rien, ce n'était pas son rôle de faire fuir les nouveaux le corps professoral faisait déjà un excellent job. Le garçon enchaina ensuite sur un ton rageur vers son pokémon qui semblait savourer autant que Dolores la situation. En parlant de savourer...

-Un conseil : ne sous estimes pas Mama Odie, elle serait capable de t'en faire un ragout délicieux ! dit elle en fouillant dans son sac et en sortant un croissant qu'elle tendit au garçon. Un croissant ?

Sans vraiment attendre de réponse du garçon, la rose sortit une autre viennesoirie et croqua à dents pleine dedans. Elle plongea son regard bleuté sur sa denticrisse qui s'était subtilement rapproché du drôle de pokémon piquant et grinçait maintenant des dents en sa direction. Bellamy fronça les sourcils, avant de fermer son livre prestement et de le ranger dans son sac.

-Euh... Comment te dire.. C'est étrange que Dolores n'essaie pas de tuer ton pokémon. C'est.. Je crains le pire dit la rose en déglutissant.

Et en effet, voilà Dolores qui semblait en discussion animée avec la dénommée Cato. Intriguée par les coups de mâchoires de sa rivale, Lolita s'approcha discrètement et tendit l'oreille. Mais elle fut vite interrompue par Lancelot qui sortit de l'eau et la plaqua au sol. La loutre tira un moment sur le bras du Tapir en criant avant que ce dernier ne comprenne et avertisse les deux humains en battant l'air de ses bras. Bellamy fronça les sourcils de plus belle, alors que Cato et Dolores se retournaient vers eux un air morbide sur le visage.

Gloups.

- Une tempête arrive... chuchota la rose comme pour elle-même.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Les démones du lac   

Revenir en haut Aller en bas
Les démones du lac
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: autour du campus :: La zone du lac :: Le Lac Corail
-