Partagez | .
Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes
Région d'origine : -
Âge : -
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 9360

MessageSujet: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Lun 25 Sep - 19:56

Histoire – Kalos, terre de legendes
RP
Toutes les bonnes choses doivent avoir une fin. Et vos vacances ne feront pas exception à cette règle : terminé les balades sur la plage, les chamantes autochtones d'Alola et les Malasadas au petit-déjeuner ! Vous voila rentrés à la Pokémon Community, pour une nouvelle année d’apprentissage dans le sérieux et la rigueur. L'académie a connu quelques changements de personnel. L'année s'ouvre donc sous le signe de la nouveauté !

''Bon...Bonjour.''

Il semblerait pourtant que certaines choses ne changeront jamais. En tout cas, ce n'est pas Percy qui apportera une touche de fraicheur à votre rentrée, vu que le pauvre professeur d'Histoire-Géographie semble sur le point de se jeter sous son bureau pour s'y recroqueviller. Néanmoins, malgré sa mine blême, il reste debout, fidèle au poste et salut poliment chaque étudiant qui pénètre dans la petite salle de classe.
Comme à leur habitude, les plus chahuteurs prennent un malin plaisir à se positionner au premier rang, prêt à déverser leur hyperactivité coutumière sur leur victime favorite. Les plus sages visent davantage le centre de la salle, afin d'éviter les grincements assourdissants de Maximus qui... Tiens ? Il y a effectivement un changement, par rapport aux anciens cours de Percy Yade : Aucune trace de son Steelix en fond de classe ! Le fier Pokémon de ce grand timide de Yade en aurait-il eu assez de lui servir de garde du corps ? En tout cas, les clins d’œil de connivence entre les éléments les plus perturbateurs de la classe ne passeront pas inaperçus : sans Maximus, Percy allait vivre son cours le plus difficile depuis son entrée en fonction.
Une fois les élèves installés, ce sera donc un Percy quelque peu livide et tremblant qui contourne son bureau (Manquant au passage de se prendre les pieds dans son cartable noir), avant de débuter le cours d'une voix faible.

''B...Bien. Aujourd'hui, nous allons étudier les...S'il vous plait...''

Autant demander à un tsunami de ralentir sa course : en quelques secondes, un véritable brouhaha emplit la salle dans son intégralité. Certains commencent même ouvertement à se déplacer entre les pupitres, formant ça et là de petits ilôts de perturbations. Une réaction qui semble complétement tétaniser Percy, puisque c'est d'une voix bien plus affaiblie qu'il reprend la parole.

''Je vous demande de vous arrêter...''

Peine perdue, avec un tel volume, les mots de l'enseignant se heurtent à un vacarme mêlant bavardages, cris et raclements de chaise. Nous voici donc partis pour deux nouvelles heures sans le moindre cours efficace, il ne reste plus à Percy qu'à s'avouer vaincu et distribuer les questionnaires. Au moins aura-t-il quelque chose à corriger, sous la menace d'une mauvaise note, non ?

''Je vous demande... De vous arrêter...''

Mais c'est qu'il insiste, le brave Percy ! Cette fois-ci, le ton est encore un peu hésitant, mais quelques élèves se retournent au premier rang, comme s'ils avaient du mal à croire ce qu'ils venaient d'entendre. Le reste de la troupe continue son joyeux brouhaha.. .Ou en tout cas, l'aurait fait sans ce qui s'ensuivit !

''JE VOUS DEMANDE DE VOUS ARRÊTER !''

Wow, d'où Percy sort-il ce mégaphone ? En tout cas, l'instrument semble avoir remplit son office, puisqu'un lourd silence plane désormais sur la salle de classe. Bien plus que la demande du professeur, c'est l'incrédulité générale qui génère un tel calme. Et cette dernière risque de s'amplifier davantage, lorsque Yade reprend la parole. Rangeant précipitamment son appareil, le nouveau référent Phyllali semble au bord de la crise de panique, en constatant que sa tentative pour ramener le calme a fonctionné au-delà de toute espérance. Lentement, votre professeur s'adosse presque à son bureau, comme si le contact du bois pouvait le rassurer, avant de reprendre la parole.

''Mer.. Merci. J'ai.. J'ai pris une décision. Dorénavant, ceux qui viennent dans cette classe seront là pour travailler, d'accord ? Je... Je ne veux pas vous forcer. Mais si je dois sé..sévir pour que ça fonctionne, je le ferais. À présent, j,aimerais que vous m'écoutiez.''

Sommes-nous encore dans la bonne dimension ? Il semblerait bien, puisque votre professeur se tourne vers le grand tableau de la classe, avant de déplier ses rabats, dévoilant une série d'illustrations et de notes finement tracés. Son ton hésitant semble prendre de l'assurance, tandis qu'il entame, pour la première fois sûrement, une plaidoirie presque sereine.

''Aujourd'hui, nous allons nous pencher sur le cas des deux Pokémons Légendaires de Kalos. Vous trouverez au tableau des illustrations de ces derniers.
Le premier du nom d'Yveltal, s'apparente à une titanesque créature ailée d'un rouge sanglant, dont le corps serait parsemée de lignes noirs. Sa forme générale rappelle la lettre Y de l'alphabet et il est également surnommé le Pokémon Annihilation. Cette appellation rejoint les légendes qui entourent ce Pokémon, qui est souvent associé à la destruction de villes et de régions entières. Plus terrifiant encore, sa faculté à absorber l'énergie vitale des êtres vivants qui l'entourent...''


''M'sieur ?''

L'intervention de ce jeune perturbateur à la casquette vissée sur la tête (On parie combien qu'il s'appelle Sacha ?) coupera-t-elle l'herbe sous le pieds de Percy ? Et bien non, puisqu'après plusieurs inspirations profondes, ce dernier parvient à afficher un air sévère peu convaincant mais réel.

''J'ai...J'ai demandé qu'on ne m'interrompt pas.''

''Non, c'pour une question...C'quoi l'énergie vitale ?''

''C'est une excellente question. On pourrait la définir comme la force qui permet à toute être vivant de se déplacer et de penser. Certains la relient à l'âme, mais des études récentes la présentent plutôt comme une énergie à part entière, au même titre que la chaleur ou l'électricité.
Mais, si Ylvetal peut ''voler'' l'énergie d'autrui, son homologue semble posséder des facultés complétements inversées. Nommé Xerneas, on surnomme également ce quadrupède à la ramure arc-en-ciel, le Pokémon Existence. En effet, l'énergie diffusée par ses bois rappelant un X peut être transmise à ceux qui se trouvent autour de ce Pokémon mythique.''

Pointant alternativement les deux silhouettes dessinés sur le tableau, Percy entame ensuite une seconde explication, en se rapprochant d'un dessin ressemblant à un arbre, surmonté d'une sphère.

''Il existe relativement peu de légendes au sujet de ces deux Pokémon. Les plus connus font surtout état des différences qui les séparent, ainsi que de leur relation vis-à-vis du peuple de Kalos et de ses Pokémon : Yveltal se réveille par cycle de 1000 ans, absorbant toute l'énergie qu'il peut trouver à l'approche de son hibernation. De son coté, Xerneas semble au contraire rendre à la terre l'énergie qui lui a été volée, se transformant en un arbre gigantesque pour une période équivalente.
Une chose semble néanmoins certaine : Si l'un de ces deux Pokémon Légendaires devait être réveillé prématurément, son homologue ne tardera pas à faire de même.''


Tout en continuant son exposé, le professeur d'Histoire-Géographie commence alors à relier les deux silhouettes par des flèches symétriques. Puis, d'un même mouvement, il pointe successivement les termes inscrits autour de ces dernières.

''Xerneas serait donc immortel, tandis qu'Yveltal doit régénérer son énergie pour perdurer. Au fil de l'histoire de Kalos, leurs éveils ont causés de nombreuses catastrophes, mais également des périodes de prospérités liés aux conséquences de leurs hibernations respectives.''

Les questions et explications se poursuivront ainsi, jusqu'à ce que votre professeur mette un terme à la leçon. En quelques secondes, Percy inscrit ainsi une simple question au tableau, avant de se tourner vers vous.

''Je... Je vous laisse jusqu'à la fin du cours pour répondre à ceci. Bonne chance... A tous.''

Devoir sur table
• Votre devoir devra répondre à la question suivante : ''De votre point de vue, Xerneas et Yveltal sont-ils hostiles l'un envers l'autre, ou simplement deux entités aux pouvoirs opposées ?''

• Le cours démarrera vers 8h. L'intervention de Percy ayant lieu vers 8h15, les élèves arrivant après cet horaire ne seront pas acceptés en classe.

• Percy termine son explication aux environs de 9h30. Il vous reste donc 30min pour réaliser votre devoir, avant la fin du cours.

• Il n'y a pas de taille minimum imposée, mais souvenez-vous qu'il est difficile d'expliquer quelque chose en dix mots.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Sinnoh.
Âge : 15.
Niveau : 11
Jetons : 3052
Points d'Expériences : 145

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Mer 27 Sep - 15:58



Cours d'histoire -
Kalos, terre de légendes
Quelle belle journée sur Lansat. Les oiseaux chantent, le soleil brille et.. Ah non. Il est 6h30 du matin, et le réveil d'un jeune homme aux cheveux rouges venait de se faire violemment maltraité. En plus, il pleut, et pas d'oiseaux à l'horizon, même chez les Phyllalis. Cependant, tout cela convenait à Raudhr, qui venait d'ouvrir son œil visible au son du pauvre réveil, ou plutôt de l'alarme musicale de son ipok, puisqu'il ne supportait pas l'horrible « bip bip bip » standard. Il s'assit sur son lit et étira son dos, passant la main dans ses cheveux, encore à moitié endormi avant de lancer un regard vers son starter, paisiblement roulé en boule au pied du drap. Fyrn aussi était endormi sur le tapis au sol, étalé comme une crêpe, la langue pendante. Sa patte bougea sans qu'il ne se réveille, sans doute était-il en train de rêver.
Baillant, l'apprenti TopDresseur poussa un léger soupir avant de devoir quitter le confort et la chaleur du lit, afin d'aller s'habiller et de se mettre en route pour l'académie. La rentrée avait reprit depuis quelques jours, ainsi que les cours et les réveils tôt, donc le martyre de ce pauvre ipok qui ne faisait que ce qu'on lui demandait. Bien entendu, Raudhr n'avait pas fracassé l'appareil avec son poing comme un classique schéma d'un gars énervé qui balance des poings sur les réveils, non non. Il avait simplement fait glisser son doigt, peut-être un peu de manière très légèrement agacée sur l'écran afin de faire éteindre l'alarme. Dans tous les cas, il en était là, à se préparer pour se rendre à sa première heure de cours, qui était un cours d'histoire avec le nouveau référent de son dortoir, le professeur Percy Yade. De ce qu'il avait entendu dire, l'ancien référent Phyllali avait quitté l'académie pour aller dans une nouvelle à l'autre bout du monde, avec ses propres raisons. Ainsi, Yade était donc plus ou moins monté en grade pour devenir leur référent principal. Ce qui n'affectait pas Raudhr, puisque étant nouveau, il ne connaissait aucun des deux.

Après avoir fait rentrer Fyrn et Skölir dans leur Pokéballs, le jeune homme sortit de sa chambre puis du bâtiment qu'était le dortoir Phyllali afin d'entamer sa marche vers le bâtiment principal où se déroulaient les cours. Le temps était couvert, et l'automne était déjà là, la fraîcheur du matin réveillant pleinement le Topdresseur. N'ayant besoin que de peu de temps pour se préparer, il était donc assez en avance et pu marcher tranquillement jusqu'à l'entrée de l'établissement, où déjà de nombreux élèves étaient rassemblés en train de discuter en attendant que les cours commencent. Le soleil avait déjà montré ses premiers rayons, éclaircissant un peu le ciel grisaillé et couvert de nuages menaçants.
Les mains dans les poches pour se protéger principalement du froid, Raudhr entra dans le bâtiment qu'il avait déjà visité quelques fois pour ses premiers cours les jours d'avant, et dont il commençait à avoir ses repères. Se faufilant dans les couloirs aussi silencieusement que d'habitude, il finit par trouver la salle d'Histoire où allait avoir lieu son premier cours de la journée. S'adossant contre le mur, il souffla avant de jeter un œil à son ipok, constatant qu'il lui restait une bonne dizaine de minutes avant la première sonnerie.

L'attente ne fut pas si longue que ça, puisque la sonnerie finit par retentir, et le vacarme s'amplifia le temps d'un instant, des hordes d'élèves se mouvant vers leur salles respectives. Percy Yade arriva lui aussi, ouvrant la salle dans laquelle il allait faire cours et laissa entrer ses élèves, les saluant chacun avec un « Bonjour » assez timide. Après avoir fait de même, Raudhr s'installa donc là où il préférait, à son habitude : dans le fond, dernier rang, à gauche ou à droite, contre le mur ou la fenêtre. Ah oui, mine de rien, cette place était très stratégique : cela lui faisait moins de voisins, seulement un en face et sur un seul côté. Après tout, il était bien connu que le jeune Phyllali n'était pas vraiment sociable. S'installant, il attendit donc que la classe se remplisse, toujours dans cet espèce de brouhaha incessant. Les autres élèves étaient également installés, mais ne semblaient pas cesser leurs bavardages, leur conversation en cours sans doute plus intéressante que la figure pâle de leur professeur d'Histoire qui se tenait faiblement devant le tableau. Raudhr pouvait voir ses lèvres bouger, mais ne pouvait absolument rien entendre de ce qui était dit avec le bruit ambiant. Bruit qui s'amplifia encore plus avec cette fois ci, des bruits de chaises raclant le sol, des tables cognant les autres alors que les jeunes Dresseurs étaient en train de refaire la composition de la classe afin de mieux pouvoir bavarder.
Supportant sa tête avec sa main, Raudhr observa toute la scène de son unique œil rouge pâle, assez agacé. S'il y avait bien une chose qu'il détestait, c'était ce genre d'attitude. Non pas qu'il était intello à vouloir absolument écouter le cours, mais il était clair qu'il ne supportait pas que d'autres élèves gênent le calme général qu'une classe est censée avoir, rien que par respect pour ceux qui souhaitent apprendre. Il trouvait l'attitude égoïste et déplacée, mais d'un autre côté, leur professeur semblait ne pas avoir les points d'autorité et de sévérité nécessaires pour contrôler la situation. Le jeune homme aux cheveux couleur sang soupira, dans une position quelque peu d'incapacité à agir. Alors qu'il allait abandonner tout espoir que tout se calme, il sursauta très soudainement.

-JE VOUS DEMANDE DE VOUS ARRÊTER ! 

Tournant vivement la tête vers le premier rang et leur professeur, il ne su comment réagir devant l'historien, qui venait de sortir un mégaphone afin d'hurler sa demande. Action qui sembla avoir de l'effet, puisqu'un silence de plomb régnait, tout le monde étant quelque peu abasourdi par ce qu'il venait de se produire -et sans doute avec un bonus ''sifflement d'oreilles''. Cependant, l'adulte semblait encore plus pâle que d'habitude, au bord de faire une crise cardiaque sous la panique. Il finit par reprendre la parole d'une voix un peu fébrile, demandant l'attention de ses élèves. Il révéla ensuite les notes sur le tableau contenant le cours du jour, et commença à se lancer dans des explications, en pointant les notes et illustrations tracées sur le tableau pour démontrer ses propos.

S'étant rapidement remit de l'incident, Raudhr avait ouvert un petit cahier et avait commencé à prendre quelques notes ici et là. Le cours du jours traitait des Pokémon légendaires Xerneas et Yveltal, qui vivaient sur les terres de Kalos selon les légendes locales. Le Phyllali avait bonne mémoire, et s'était submergé dans les dires du professeur. Il fallait admettre qu'il était assez curieux de tout ce qui touchait aux légendes et mythes concernant les Pokémon, aussi ce cours avait sa particulière attention. C'était un élève très, voir trop sérieux de base, même si pas particulièrement studieux. Il avait déjà lu des choses sur les deux légendaires dans différent livres, aussi savait-il déjà des informations de base que le professeur venait compléter avec ses propres connaissances.
Les minutes défilèrent sans nouvel incident perturbateur, et Percy fini par terminer ses explications. Relisant rapidement ses notes, Raudhr releva la tête pour voir une question simple au tableau, avant que l'historien ne leur indique qu'il s'agissait d'un devoir.
Fermant son cahier, il sortit une feuille vierge et entra dans une de ses phases de réflexion, où le monde autour de lui n'existe plus. Il se concentra et rassembla tous les éléments qu'il connaissait, laissant la main guider sa plume sur le papier. Le temps s'écoula rapidement et la sonnerie retentit à nouveau, le forçant à mettre un point final à son devoir et le faire revenir au monde réel. Le brouhaha du début d'heure s'éveilla à nouveau, les chaises raclant encore une fois le sol tandis que les élèves rangeaient leur affaires dans leur sacs en discutant des réponses avant de partir de la salle. Le jeune Topdresseur fit de même mais en silence, secouant la tête devant tant d'agitation. Il posa sa feuille sur le bureau du professeur d'Histoire avant de le saluer et de sortir à son tour de la salle, avec une sorte de mal de tête. Lui qui aimait le silence, le calme et la solitude, il allait falloir qu'il patiente encore un peu.




_________________

______
Code RP créé par Ginji, merci beaucoup !


Dernière édition par Raudhr Akai le Sam 30 Sep - 12:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6608-452-red-guardian-raudhr-akai-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6615-raudhr-akai-phyllali
 Topdresseur Novice
avatar
Topdresseur Novice
Région d'origine : Unys
Âge : 15 ans
Niveau : 4
Jetons : 1240
Points d'Expériences : 49

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Sam 30 Sep - 3:52

C’était le début d’une autre journée à la Pokémon Community. Au programme ? Cours d’histoire avec Percy Yade. À entendre les autres Pyroli durant le petit-déjeuner, parlant entre elles à portée de mes fines oreilles, l’enseignant semblait… Enfin, je n’aimais pas juger de manière prématurée. Je préférais attendre d’être sur place et de voir ce qu’il en retournait vraiment. Je retournai donc à ma chambre pour préparer mon sac, réveillant mon renard d’une caresse énergique. Mécontent, il en vint à me mordiller la main, jusqu’à ce que je réussisse à l’arracher de sa gueule. Ouch. D’accord, message compris, tout sadisme en lien avec les heures de sommeil de mon starter serait puni. Poussant un soupir, je me résignai à me rendre à ma classe toute seule, encore. Pour le support moral, ce n’était pas tout à fait ça. Quoi qu’il en soit, j’arrivai de bonne heure, jetant un œil curieux à cet enseignant. Tout l’antonyme de menaçant celui-là. J’ignorais encore quel était mon avis à son sujet. Comme à mon habitude, c’est une place près des fenêtres que je convoitai, préparant mon matériel avec une rigueur quasi bizarre, lorsqu’appliquée par une adolescente de quinze ans.

Puis, enfin, les choses semblèrent prêtes à commencer. Percy semblait pour le moins nerveux ce qui, par conséquent, me rendit presque immédiatement anxieuse à mon tour, mes doigts grattant sans le remarquer les coins de mon cahier. Je commençai à me mordiller l’intérieur des joues, sentant que quelque chose n’allait pas. Comme de juste, les étudiants plus chaotiques s’empressèrent de semer le désordre, n’accordant aucune attention au pauvre référent. Je ne pus m’empêcher de ressentir une grande sympathie pour ce dernier, décochant moi-même des regards noirs aux perturbateurs. Néanmoins, aucun ne regardait dans ma direction et, malgré mon fort caractère, je n’aurais pas osé les confronter directement. Puis, le miracle. Percy arriva à s’imposer et à faire taire les indésirables, reprenant le contrôle de sa salle de classe. Il eut tant de succès que le concerné lui-même ne semblait pas y croire. J’esquissai un léger sourire de fierté, contente qu’il ait réussi à faire valoir son importance et à reprendre les choses en main. Mine de rien, je savais que je venais de trouver mon enseignant préféré. Peut-être aimerais-je l’histoire, cette année ?

Ayant retrouvé un peu d’aplomb, Percy nous présenta enfin sa matière, piquant mon intérêt d’autant plus facilement qu’il s’était attiré mon respect et mon admiration en plus de ma sympathie. C’est avec une certaine avidité que je pris des notes, espérant à tous prix me faire bien voir par le professeur. Lorsque le garçon à casquette leva la main, je lui adressai un regard noir. Comment osait-il déranger le cours de monsieur Yade pendant que nous partagions un moment privilégié d’apprentissage ?! Oh, une question. D’accord, ça allait. Tout ce qui pourrait inciter Percy à nous livrer plus de ses connaissances m’allait. Il enchaîna donc en nous expliquant ce qu’était l’énergie vitale selon les théories scientifiques, quelque chose de très prenant. Je me demandai si cela avait à voir avec les calories. Perdre de l’énergie vitale aiderait-il à perdre du poids ? Une question cocasse que je rayai immédiatement, l’imaginant trop stupide. Je préférais encore me concentrer sur ma prise de notes, apprenant de nouvelles choses captivantes sur les Pokémons légendaires de Kalos. Ça me donnait envie de me renseigner un peu plus sur ceux d’Unova, moi qui n’y connaissait ironiquement pas grand-chose.

Vint ensuite la fin du cours magistral, suivit par les instructions de Percy qui nous demandait un travail de composition expliquant notre avis sur la relation entre Yveltal et Xerneas. C’était l’occasion ou jamais de faire bonne impression à l’enseignant ou, au moins, de montrer que je me débrouillais et que j’étais une bonne élève. Enfin, d’essayer de le faire en tout cas. Je me concentrai donc, prenant la majorité des trente minutes nous étant allouées. Lorsque j’eu terminé, je ramassai tous mes effets avant d’aller porter ma copie en mains propres à Yade. J’en profitai pour prendre mon courage à deux mains, glissant rapidement une phrase d’encouragement à basse voix.

« Le cours d’aujourd’hui était très intéressant, merci beaucoup. »

Comme il fallait s’y attendre, j’entendis le rire étouffé d’un ou deux étudiants assis à l’avant et serrai les dents. On m’avait entendue et je passais pour la lèche bottes de service. Pourquoi est-ce si mal de témoigner un peu de respect aux enseignants qui veulent vraiment bien faire leur boulot ?! Néanmoins gênée, c’est rapidement que je tournai les talons, prenant la fuite pour quitter la classe le plus vite possible pour ne pas me faire juger plus encore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6800-466-esther-j-brooks-termine-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6807-esther-j-brooks-pyroli
 Scientifique Chercheur Pkmn
avatar
Scientifique Chercheur Pkmn
Région d'origine : Hoenn
Âge : 16
Niveau : 47
Jetons : 1857
Points d'Expériences : 1321

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Dim 8 Oct - 19:13


Cours Histoire

Kalos, Terre de Légendes

Solo

Je me promenais dans les couloirs vers le cours d'histoire la tête dans les nuages en pensant à beaucoup trop de choses dans mon cerveau d'adolescent. Mon Météno, Vhiri, a décidé de m'accompagner en cours aujourd'hui pour se promener alors que le reste de mes pokémons se balade, même Willy fait trempette dans le lac je suis allé le déposer dans le lac Corail pour qu'il puisse se baigner un peu avec Nirvash.

Je parviens progressivement à reprendre une vie normale, j'ai pensé ma plaie mais il va sans doute me falloir un peu de temps pour complètement m'en remettre mais je vais mieux. Je mets plus de sérieux dans mes cours. Un nouveau Logan est né ou du moins essaie de renaître.

D'un pas assuré je m'avance prestement vers le cours d'histoire pour pouvoir prendre ma place habituelle. Je m'installe avec mon Pokémon qui flotte devant moi sans trop de raison. Puis deux mains attrapent délicatement mon Météno avant de le décaler sur le côté pour pouvoir me parler en face à face.

-Tu es l'élu, pour te féliciter je vais te faire ton portrait.


Je regarde la personne qui s'est assise en face de moi. Il s'agit d'une jeune fille d'à peu près mon âge. Elle à un immense sourire et me regarde droit dans les yeux. Je la regarde plus en détail pour voir ses long cheveux vert pomme lui tombe le long de son jolie visage. Ses yeux sont remplies de joie et elle commence à sortir une feuille A4 blanche. De l'incompréhension peut se sentir de mon visage.

-Euh... Excuse-moi mais tu dis que je suis l'élu ? Tu peux t'expliquer ?

-Oui, bien sûr, en gros j'ai choisis par un hasard un étudiant et je dois lui faire un portrait de lui. C'est ma façon de dire bonjour.

-Mais euh... Comment dire ? Tu as pas peur de tomber sur un gars chelous et méchant ?

-Méchant ? Ça existe des gens méchant ici ? Je savais pas,moi ! Promis je ferais attention, en attendant arrête de bouger je peux pas te dessiner.


Elle est vraiment innocente elle. Bien sûr qu'il y a des gens méchants ici. Juste Salomé, Amy, Peter et j'ai dû en oublier plein d'autre. Mais un dessin de moi pourquoi pas. Elle sort sa trousse remplie de crayons de toute les couleurs elle en renversa beaucoup sur ma table. Innocente et maladroite hein ? Cette fille est vraiment bizarre mais je n'arrive pas à lui en vouloir. Je stoppe un crayon dans sa course et le lui tend. Elle le prend. Nos mains viennent s’effleurer et elle semblait perdue.

-M...Merci.

Elle avait l'air un peu rouge. Je lui sourit timidement pour lui dire qu'il n'y a pas de mal. Après tout il ne peut rien m'arriver à cause d'un crayon. Elle commença à esquisser des traits sur sa feuille avant que la voix du professeur d'histoire ne se fasse imposante et puissante. La fille aux cheveux verts sursauta en même temps que moi faisant un trait involontaire sur la feuille. Nous tournons tous  la tête vers le professeur avant que celui-ci, après avoir repris des couleurs, nous fasses son cours dans un grand silence. La fille récupéra ses affaires et me chuchota un petit mot avec un petit clin d’œil.

-Je te finirais ça après le cours, ok ?


Cette journée est étrange. D'abord cette fille qui m'accoste comme si on était les meilleurs amis du monde, Yade qui se fait respecter par sa classe. Il se passe un truc ici j'en suis sûr.

Le cours suis son cours jusqu'à ce qu'un type interrompe le prof pour lui poser une question sur le cours... Quoi ? Y a un problème c'est une autre école ou Yade est un cyborg. C'est la première fois que je vois ça dans son cours. Enfin tout ça réunit quoi. Il enchaîne rapidement son cours et nous pose un contrôle relativement simple à comprendre et dur à la fois.



Une fois le contrôle terminé ma dessinatrice revient à la charge et continue son dessin en effaçant le trait qui a débordé. Elle finit les contours dix minutes après la fin du cours.

-Je peux te prendre en photo ? C'est pas pour moi hein. Mais c'est pour pouvoir colorier dans ma chambre. Je vais quand même pas te demander de dormir avec moi cette nuit. Ahahah !


Son rire me fait sourire et je me laisse prendre en photo avant de partir de la salle accompagné par cette fille au nom inconnu. Elle s'arrête devant les escaliers avant de refaire mon lacet et je me sens tomber. En se baissant son postérieur m'a poussé involontairement. Je dégringole les escaliers ressentant une vive douleur à la jambe gauche avant de m'écraser en bas souffrant à ma blessure. La fille se précipite vers moi et s’accroupit pour venir à mon chevet.

-Tu vas bien ?! Je suis désolée, je... j'ai pas fait exprès ! Tu t'es pas fait mal ?! Répond moi !

Elle paraissait vraiment inquiète alors j'essaie de me lever pour la rassurer mais ma jambe me lance énormément et m'empêche de tenir debout. Je me relève tant bien que mal en me tenant à la rampe de l'escalier.

-Je me suis blessé à la jambe on dirait. C'est qu'une simple entorse.

-Non je t'emmène à l'infirmerie ! Si c'est grave je m'en voudrais beaucoup ! Alors tu peux pas dire non !

Et me voilà clopinant vers l'infirmerie par une jeune fille dont je ne connais pas le nom. Je ferais des examens là-bas placé sous la protection de Noacier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5236-372-logan-atkinson-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5255-logan-atkinson-voltali-t-card
 Coordinateur Performer
avatar
Coordinateur Performer
Région d'origine : Alola
Âge : 13 ans
Niveau : 22
Jetons : 216
Points d'Expériences : 437

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Ven 13 Oct - 18:35



COURS HISTOIRE - KALOS, TERRE DE LÉGENDES

ft. Percy Yade
Ana et Miguel se dirigèrent vers la salle d'histoire-géo. Cette matière, la jeune fille ne la portait pas vraiment dans son coeur mais il fallait bien y passer. Miguel allait faire son premier cours avec son référent. Le pauvre, il semblait si excité.. Il va être déçu ! Ana savait que Percy n'était pas le meilleur référent qu'on pouvait rêver d'avoir mais il est tout de même gentil. Mais il n'aura jamais le charisme de Ace pour qui Ana aura toujours un petit crush. Enfin bon, les deux élèves entrèrent dans la salle et s'installèrent l'un derrière l'autre au centre de la salle avant de commencer à discuter. Ana remarqua Logan en pleine conversation avec une jolie fille aux cheveux verts pomme. Elle les observa un moment. Miguel était au courant, elle lui avait expliqué toute l'histoire alors celui-ci la tira de ses pensées en lui disant de ne plus le regarder et de se concentrer sur autre chose. Il avait raison, mais même lui, dès qu'il voyait un beau garçon, il se perdait dans ses pensées. Comme Ana lui avait avoué ce qu'il s'était passé avec Logan, Miguel lui avait avoué son homosexualité. Elle l'avait déjà deviné, avec son côté féminin et le fait qu'il soit en extase devant chaque bogoss qu'il croisait, c'était évident. Puis Percy arriva, toujours aussi peu sûr de lui. Malheureusement pour lui, les élèves commencèrent à chahuter un peu partout et il prit un moment pour se faire respecter. Enfin, il mit moins de temps que d'habitude grâce à .. un mégaphone. Oui. A la Pokemon Community, le professeur d'histoire-géo doit se faire respecter en utilisant un mégaphone. Tout va bien.

Le cours commença. Il allait parler des deux pokémons légendaires de Kalos. Comme par hasard, le lieu de vacances d'Ana. Cette semaine, elle a de la chance ! Entre le cours de cuisine et le cours d'histoire su Kalos, elle va pouvoir restituer au mieux ses connaissances. Après toutes ces explications, Percy écrit le sujet au tableau. Ana ne savait absolument pas par quoi commencer mais elle se lança quand même dans la rédaction.




Elle posa son stylo puis soupira. Elle n'était pas du tout fière de ce qu'elle venait de faire mais bon, elle rendit tout de même sa feuille.

En compagnie de son cher cousin, elle se dirigeait vers les escaliers pour sortir du bâtiment quand soudain, elle entendit un gros bruit. Elle s'empressa de voir ce qui venait de se passer et vit aux pieds des marches Logan. La fille aux cheveux verts étaient encore près de lui. Il semblait s'être blesser. La pomme l'aida à se relever et l'emmena sans doute à l'infirmerie. Ana les observa de loin, s'empêchant d'intervenir pour le demander s'il allait bien. De toute manière, Miguel l'aurait retenu.

(c) Alban


_________________

2FAB4U ≈ Et je vole, je m'envole vers le ciel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Hoenn
Âge : 15 ans
Niveau : 15
Jetons : 320
Points d'Expériences : 251

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Sam 14 Oct - 14:20



COURS HISTOIRE - KALOS, TERRE DE LÉGENDES



ft. Percy Yade

Elle n'y arrivait pas. Non, elle n'arrivait toujours pas à sortir cette foutue fille de ses pensées. Elle ne voulait pas l'admettre et peut-être qu'elle ne l'admettra jamais.

Béatrice se dirigeait lentement vers la salle de classe. Aujourd'hui, cours d'histoire. Super, elle va s'ennuyer à mourir mais bon, elle devait bien se comporter depuis sa petite connerie au centre commercial. Assise dans le fond, elle avait ses écouteurs dans les oreilles, la musique à fond. Elle observait les autres élèves qui semblaient bien trop énergiques pour cette heure. Mais bon, elle était dans sa bulle et pour l'instant, personne ne venait la faire chier. Puis le référent des phyllali arriva enfin. La jeune fille savait à quel point s'était une tapette donc elle s'attendait à du bordel pendant deux heures. Mais, surprise générale pour tout le monde, ça ne dura à peine 15 min. Incroyable mais vrai, Yade avait des cojones. Il commença son cours sur les pokémons Légendaires de Kalos. Béatrice se dit que ça ne lui servira sûrement à rien, à moins qu'elle aille à Kalos un jour pour capturer Zygarde mais ça m'étonnerait car elle trouve vraiment ce pokémon pourri. Elle n'est pas la seule d'ailleurs, la narratrice le pense aussi.

Enfin.. Le cours se terminait petit à petit et le dernière demi-heure fatidique arriva. La pyroli la redoutait. Au dernier devoir, elle avait eu 11 sur 20 alors cette fois-ci, elle espérait s'être amélioré.



Elle posa son stylo puis rangea ses affaires. Elle posa sa copie sur le bureau de Percy avant de sortir de la salle de classe. Elle allait en direction du parc pour se détendre un peu avec Puïhi et Kauwae mais une main attrapa son bras. Béatrice se retourna et vit sa référente, Diana Prince. La Ranger la lâcha et lui demanda de la suivre dans un endroit plus tranquille. Elles se retrouvèrent à deux dans une petite salle de classe.

« Ecoute, Béatrice. On m'a transmit une information te concernant et la direction m'a demandé de t'en faire part puisque je suis ta référente. Voilà, j'ai appris que la relation entre tes parents et toi était compliqué mais tu devrais les recontacter. »

La pyroli haussa un sourcil.

« C'pas à vous d'en juger. » répondit-elle sèchement.

Diana soupira devant le blocage de son élève. Elle devait sûrement commencer à la cerner, cette Béatrice.

« Je sais mais voilà, tes parents sont en plein divorce alors ils ont contactés l'académie pour te prévenir. »

Béatrice écarquilla les yeux. Comment était-ce possible ? Elle est tout de même revenue à Hoenn durant les vacances. Même si elle ne dormait pas chez elle, ils auraient pu la prévenir directement. Elle ne comprenait pas. Elle ne les comprendrait jamais de toute façon. Voyant le désarroi de la jeune fille, la professeure s'approcha d'elle et posa une main sur son épaule.

« Je suis désolée.. Mais ce n'est pas tout. Comme votre relation n'était pas très bonne, un juge a décidé que pour l'instant, tes parents n'ont plus l'autorité parentale. C'est-à-dire que jusqu'à ce que la procédure de divorce soit terminée, tu seras sous la charge de ta marraine. »

Un petit silence se posa..

« Non, pas elle! » dit-elle en repoussant la main de la jeune femme.

La marraine de Béa est la grande soeur de sa mère. C'est une femme très froide qui ne s'est jamais mariée et qui n'a jamais eu d'enfants. Elle paraît plus jeune que son âge et en fait, elle et sa nièce ne s'entendent pas du tout. Elle s'appelle Victoria. Comment dire.. Cette nouvelle n'enchantait pas du tout la dresseuse électrique. La tension risque d'être très élevée.

(c) Alban


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6380-441-beatrice-weisz-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6381-beatrice-weisz-pyroli
 Coordinateur éleveur
avatar
Coordinateur éleveur
Région d'origine : Rhode
Âge : 12
Niveau : 8
Jetons : 1351
Points d'Expériences : 152

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Jeu 19 Oct - 18:30


 

Cours


COURS HISTOIRE - KALOS, TERRE DE LÉGENDES


Cloé ne l'appréciait pas. Qui ça ? Yade. Le professeur d'histoire ne la mettait pas en confiance il avait un petit quelque chose qui dérangeait la jeune Mentali. Mais le fait d'être en sa présence tendait Cloé. Grâce à lui c'est certain, l'histoire est la matière qu'elle déteste le plus. Surtout que le cours d'aujourd'hui semble particulièrement compliqué. Alors elle regarde sa jolie boule de poil de partenaire qui comme à son habitude est très sage et est assis sur le bureau sans faire le moindre bruit en léchant une sucrerie. De temps à autre il se levait pour aller réconforter sa dresseuse.

-Moi, je veux parler du Héros de Phénacit et de sa fiancée. Au moins lui il a existé et je n'aime pas l'histoire.

Cloé tira la moue et caressa son petit Teddiursa mais évita de trop parler pour ne pas perturber le cours. Certes elle détestait l'histoire plus que les carottes -c'est pour dire- mais elle était très bien éduquée pour ne pas interrompre un adulte qui parlait même si c'était des choses peu compréhensibles pour la violette. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle était venue faire ici. Son père l'avait abandonné dans cet école, elle avait reçu un mignon Pokémon, elle s'était faite une amie mais elle ne savait pas ce qui l'intéressait le plus tandis que beaucoup de ses camarades Mentali se tournaient vers la coordination. Peut-être ferait-elle de même. Mais la tout de suite elle devait écouter au maximum le cours pour être capable de l'utiliser pour plus tard.

Mais le plus tard arriva bien plus rapidement que maintenant et Cloé se fit surprendre par le contrôle sur le cours du jour. L'incompréhension et la peur se lisait sur son visage. Pourquoi de la peur ? La peur d'avoir une mauvaise note et d'être dans le collimateur des profs et la peur d'avoir une excellente note et de se faire harceler par les voyous de l'école. C'est arrivé à une fille dans sa classe et elle à voulu l'aider mais elle s'est faîte harceler à son tour jusqu'au jour où elle est venue en cours avec un Rhinocorne de compétition car elle avait une course juste après pour le championnat régional benjamin de course. Elle ne veut plus revivre ce sentiment d'humiliation et de mépris. Alors elle commença à écrire, au bord des larmes, son devoir avec un Teddiursa câlin sur les genoux.


Elle n'avait pas réussi à dire ce qu'elle voulait dire mais seule le regard des autres comptait pour elle. Oui, Cloé était très facilement influençable et pour l'instant cela ne ressortais pas mais quand viendra le temps des premiers résultat alors elle verra si ici aussi les gens se font harceler.




Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6682-457cloe-nosya-souvenirs-souvenirs-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6718-cloe-nosya-mentali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 35
Jetons : 5353
Points d'Expériences : 791

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Lun 6 Nov - 16:06


Salomé tentait d'écouter tant bien que mal le cours qui ne l'inspirait que très peu. Elle en venait à se demander pourquoi elle avait songé un jour à rejoindre les Scientifiques ; heureusement que de nombreuses rencontres lui avaient permis de s'orienter au mieux, sans quoi elle aurait eu une mauvaise surprise ! Tandis que le professeur Yade s'acharnait au tableau avec différents schémas, s'égosillant d'abord face à la horde d'élèves peu encline à l'écoute avant d'aligner coup sur coup explications et logique, la demoiselle, elle, se perdait en gribouillis sur son cahier autrefois rayé désormais saturé de dessins en tous genres. Ici, une pastèque. Là, des sucettes. Et sous son crayon prenait vie une représentation cubique de Algernon. Le dessin n'était pas son fort, en effet, contrairement aux bruits de couloirs qu'elle avait cru percevoir sur une fille de son dortoir spécialisée dans les aquarelles. La rousse laissa reposer sa tête, écoutant d'une oreille distraite sans comprendre où le professeur souhaitait en venir.

Après tout, ce n'était que des légendes, non ? À quoi tout cela allait-il lui servir ? Comme s'il y avait moyen de sauver la moindre vie grâce à un cours d'Histoire. N'importe quoi. Mais Salomé garda pour elle ses pensées, se doutant qu'elle risquait de froisser plus d'un élève. Certains se prédestinaient à être archéologues – le rêve de son Héricendre sûrement – tandis que d'autres étaient des Chercheurs. La petite était vaccinée avec la caste Scientifique depuis le jour de sa mission en duo avec Logan. Elle se demandait bien ce que le garçon pouvait devenir. Depuis le temps qu'elle faisait courir d'odieux ragots sur sa personne, elle n'avait qu'une hâte ; voir l'état dans lequel il était actuellement. Elle tenta d'observer la classe et toutes ses têtes penchées mais ne crut pas voir le garçon dans l'immédiat. Difficile de reconnaître quelqu'un de dos, il est vrai.

Mais il était temps pour elle de montrer toute l'étendue de sa rhétorique et de son savoir. Une dissertation improvisée, voilà ce qui l'attendait. La fillette n'était pas réputée pour sa plume, aussi relut-elle plusieurs fois l'énoncé pour être sûre de le comprendre. Mais la problématique restait un problème, c'était là son plus grand malheur. Elle travailla au brouillon, usant de couleurs pour tenter de faire apparaître quelque chose dans cette seule interrogation. Mais rien ne venait. Dommage qu'elle ne puisse pas se contenter de quelques dessins sur sa copie, ça au moins ça aurait été élégant. Alors elle nota quelques idées avant de tenter de rédiger le tout. Cela lui paraissait naïf et maladroit. Rien à voir avec les lettres qu'elle avait trouvées un peu plus tôt en fouille. Elle eut un regard pour son œuf mystérieux qui attendait tranquillement dans son sac. Il était encore trop tôt pour songer à l'éclosion, mais tout comme avec celui de Django, elle tenait à l'avoir en permanence à portée de main.



Stylos posés, élèves redressés, le cours marquait sa fin. Une dernière relecture et il en était fini de sa copie. L'inspiration n'était pas venue mais le dernier mot appartenait encore aux principaux concernés ; peut-être un jour Percy pourrait-il poser sa question à l'un ou l'autre de ces Légendaires pour éviter de l'adresser à des étudiants en manque de créativité ?
Elle se dirigea avec le flot d'élèves, déposant son devoir sur la pile, sans un mot, avant de filer à toute hâte vers un autre cours. Quelque chose de plus plaisant, n'importe quoi... Un cours avec Andreas, peut-être ? Ah si seulement.

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Hoen
Âge : 17 ans
Niveau : 54
Jetons : 1461
Points d'Expériences : 1726

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Ven 10 Nov - 9:41



Kalos, terre de légendes
Les cours de l’académie ont tous repris, sans exception. J’avoue que j’aurais bien aimé qu’il y en ait cette année, des exceptions. Dans la quasi-totalité des matières j’arrive à trouver un intérêt, un élément qui m’aidera pour mon projet futur. Chaque petite information futile peut venir nourrir un ensemble de connaissance prêt à être utilisé une fois que je serais lâchée seule dans la nature. Même parfois la coordination j’arrive à en tirer quelque chose. Pourtant en histoire, c’est complètement différent. Vous me direz qu’il ne s’agit que de simples cours de culture, qu’ils sont là pour compléter une base générale sur l’histoire de notre monde. Oui, je suis d’accord. Ça c’est quand on parle des conflits qui ont opposés les humains. Dans ce cas-là, je suis très attentive et intéressée par ce qui est dit.

Mais malheureusement ce n’est pas souvent le cas. La plupart du temps c’est un autre sujet qui captive Percy Yade. Il s’agit des légendes, et particulièrement des pokemons dit « légendaires ». Cela fait déjà bien longtemps que je ne crois plus à ces mythes destinés juste à bercer d’illusion les plus naïfs. Moi aussi j’ai été naïve comme vous. J’ai cru que ces êtres veillaient sur nous, qu’ils pourraient nous aider en cas de problèmes. On les décrivait comme des Dieux, je n’avais aucune raison de me méfier. Pourtant j’ai été trahis par celui que je chérissais le plus. Depuis je me suis faite une raison. Tous ces pokemons n’existent pas. Enfin si, ils existent. Mais ils n’ont rien de légendaires, ils ne méritent pas l’appellation de mythe. Ce ne sont que des pokemons uniques destinés à nourrir notre imagination et à nous réconforter avec de fausses idées dans les moments de faiblesse. Et voir tous les autres élèves ainsi que les professeurs fascinés par ces bestioles me dégoute. Je sais, ce n’est pas souvent que je m’exprime en ces mots. Mais je ne pourrais jamais changer d’avis sur ce sujet, peu importe ce que l’on me dira. Je suis convaincue.

Aujourd’hui, Yade a décidé de s’imposer. Après deux ans il était peut-être temps. Enfin bon comme on dit mieux vaut tard que jamais. Armé de son mégaphone, il hurle contre toute personne souhaitant mettre le bazar lors de son cours. De mon côté je suis planquée au fond de la salle, n’écoutant que d’une oreille distraite son sujet. Xerneas et Yveltal. Les deux mythes les plus importants de Kalos. La création et la destruction. Des pouvoirs énormes associés à la création de toute une région. Un rictus se dessine sur mes lèvres. Quelle horreur.

Après sa courte explication, le professeur fait passer des copies, afin de combler la dernière demi-heure de son cours. Il faut répondre à une question « de notre point de vue ». C’est bien le nouveau référent des Phyllalis me facilite la tâche. Je n’aurais même pas besoin de prendre des pincettes pour dire ce que j’en pense. Je saisis mon stylo bleu pour commencer à écrire.



J’ai écrit plutôt vite tout ce que j’avais à transmettre sur ce sujet. Je referme rapidement mon sac et dévale l’estrade pour poser ma copie sur son bureau. La première du tas visiblement. Le regard du prof quand il attrapa ma copie suffit à me faire comprendre que je n’aurais surement pas une bonne note à cette interrogation. Qu’importe, même si j’y ai été un peu fort, j’ai dit tout ce que j’avais à dire. Au revoir monsieur, dis-je en fermant la porte de la salle derrière moi.

©️BBDragon

_________________
Le courage est la première des qualités humaines car elle garantit toutes les autres
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4164-295-les-ambitions-d-idalienor-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4175-idalienor-edelwen-pyroli
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos.
Âge : 16 ans
Niveau : 21
Jetons : 1224
Points d'Expériences : 498

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Lun 13 Nov - 4:05


Annihilation et Existence


C'était prévisible.

Évidemment qu'un bordel monstre allait naitre en quelque-minutes seulement. Évidemment que sans la menace de Maximus un vent de liberté allait souffler sur le cours... Et créer comme un ouragan. Tout cela était évident. Bellamy l'avait vu dés qu'elle avait mis un pied dans la salle, il faut dire que la présence du lombric de pierre ne passait jamais inaperçu, alors son absence... Alors, elle avait prié Xerneas pour que peut-être personne ne puisse remarquer, peut-être personne ne chahute. Mais elle n'y avait pas cru une seule seconde est s'était perdu dans ses prières.

Et la rose, comme d'autres, ont rapidement assisté à la descente aux enfers, en temps normal, dans un autre cours, Bellamy se serait volontiers joints aux perturbateurs. Oh qu'elle se serait amusé, mais elle n'en avait pas la force. Elle n'en avait pas la force car une trop grande affection la liait à Yade. Non pas qu'elle était toujours en crush sur lui, elle avait beaucoup grandi depuis, et surtout muri. Mais il restait son professeur favori, d'autant plus qu'il y avait remplacé Rooseverte au pied levé et là où la rose avait eu peur de perdre un précieux soutient dans son projet de spécialisation en fouille sous-marine, elle l'avait trouvé Yade. Yade, ce n'était pas l'extravagance, ni même la sociabilité mais sous le rouge carmin de ses joues se cachaient un solide cerveau et un coeur énorme, et Bellamy avait appris à le connaitre encore plus dans les quelques cours particuliers qu'elle s'était octroyés.

Maintenant, Bellamy (toujours solidement accroché à son précieux radiateur) griffonnait sur son cahier. Elle n'allait rien entendre, rien apprendre aujourd'hui donc réviser son ‘Ōlelo Alola'i, ce dialecte de plus en plus rare à Alola mais dont elle s'était fait un honneur d'apprendre. Elle ne savait pas encore si ça allait beaucoup lui servir dans la vie, mais mon dieu que ses milliers de diphtongues et triphtongues étaient compliqués à retenir. Aussi depuis le petit du cours la rose s'appliquait à trouver des moyens mémos techniques, des phrases rigolotes par exemple.

Mais soudain l'inattendu.

Ca a d'abord commencé par un souffle, léger, fluide, imperceptible. Un battement d'aile de papilusion. Effet papillusion ou boule de neige : le son a grossi et Percy Yade criat... Dans un mégaphone. Un terrible acouphène vrilla les tympans de Bellamy, mais plus que ses oreilles, c'est son coeur qui se serra. Yade s'était imposé. Yade avait posé son autorité sur la table et tout le monde la regardait avec de gros yeux, normal lorsqu'on croise un pokémon légendaire.

C'était... Incroyable. Magnifique. Formidable. Amazing. Et la petite rose se frotta plusieurs fois les yeux et les oreilles pour être sur de ne pas halluciner. Plusieurs fois pendant un quart d'heure, car ce n'était pas un juste un coup d'éclat... Mais bien une réelle volonté d'imposer ses tripes et de faire un vrai cours. Ça plus le départ de Jackie et co. mais c'est que que cette académie commençait à ressembler à une vrai académie... Ca n'a aucun sens.

Comme la plupart de ses camarades, Bellamy était toujours aussi ébahie lorsqu'elle écrivait la question de cette interrogation et qu'elle mettait en page toute sa copie. Tellement ébahie, qu'elle ne pensa même pas en faire un brouillon et écrivit directement au propre, avec son crayon noir, le seul qui avait survécu à l'année précédente :



Bellamy souffla puis posa son crayon avant de laisser ses yeux défilaient sur la feuille afin de se relire. Et... Elle pouffa. Avait-elle vraiment écrit ça ? Avait t'elle vraiment comparé les légendaires à des jus de fruits, des collègues de bureaux et des remplaçants ? Oui elle avait bien fait. Et alors qu'elle se relisait une seconde fois, Bellamy n'arrivait pas à savoir si son devoir était bon ou complètement nul et hors sujet. Elle était complètement dans le flou, comme sa copie sans doute. Comme ce jour bizarre ou Yade s'était imposé.

Tout était si étrange en ce moment. Et déjà sonnait la sonnerie.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5660-395-tu-connais-bellamy-wallace-mentali#59974 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5666-bellamy-darwin-wallace-mentali#60016
 Scientifique Novice
avatar
Scientifique Novice
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 0
Jetons : 469
Points d'Expériences : 30

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Dim 19 Nov - 17:04



Kalos, terre de légendes
Ton stylo percute à plusieurs reprises la table. Il tourne entre tes doigts avant de s’écraser sur le sol. Non tu ne sais pas faire ce geste que tous les gars un peu rebelles font dans les salles de classe. Tu soupires avant de le ramasser. Puis, tu poses ton menton au creux de tes mains, la moue boudeuse. Tes parents ont beaucoup insisté sur le fait qu’il s’agissait d’une école d’excellence, avec de très bons professeurs qui allaient t’aider à réaliser tes rêves. Enfin c’est ce qui était écrit sur le dépliant parce que la réalité n’est peut-être pas aussi jolie que ça.

Pourtant tout avait plutôt bien commencé. Ce matin devait avoir lieu un cours d’Histoire-Géographie, le premier de l’année. La seule matière en laquelle tu fondes tes espoirs pour avoir une moyenne pas trop mauvaise à la fin du semestre. C’est aussi celle qui t’intéresse le plus, car proche de tes futures ambitions. Tu es arrivée avec 5 minutes d’avance, un record personnel. Mais visiblement le professeur en charge de cet enseignement rencontre quelques petits problèmes pour tenir une classe. Les plus anciens ne se gênent absolument pas pour mettre la misère à ce pauvre monsieur, manifestement incapable de les tenir. Les paroles fusent, mais aussi les boulettes de papier ou les avions. Toi qui t’étais mise au second rang pour écouter, tu auras peut-être mieux fait de t’installer au dernier rang, ça t’aurait évité de te prendre des boulettes dans les cheveux.

Tes mains glissent, laissant écraser ta tête sur le bureau de bois, lorsque le professeur se met à hurler dans un mégaphone si fort qu’on aurait pu réveiller un sourd. Il reprend un peu de confiance en lui. Tant mieux cela devrait aider au bon déroulement de la suite du cours. Avec tout ça, vous ne savez toujours pas quel sera le sujet du jour. Histoire-Géographie c’est très vague. Tu ne sais même pas si cela sera porté sur les hommes ou les pokemons. Ce n’est que lorsqu’il déroule de grandes affiches au tableau que ton visage rayonne. Ce sont des illustrations de Xerneas et d’Yveltal ! Les deux grandes créatures mythiques de la région de Kalos. Tes yeux s’illuminent d’une multitude de paillettes. Instantanément, ton buste se redresse, prête à écouter ce que le professeur a à te transmettre.

Après avoir fait une présentation rapide des deux pokemons, l’un des élèves se permet d’intervenir afin de lancer un autre sujet très intéressant. L’énergie vitale. Toi-même cela t’intrigue. Tu n’as jamais vraiment su à quoi cela correspondait, du moins biologiquement parlant. Peut-être que c’est parce qu’il n’y a pas d’explication. Ce n’est absolument pas la première fois que tu entends parler de cette légende. A plusieurs reprises tu as lu des ouvrages la concernant. Tu dois même avoir quelques dessins d’eux qui trainent. Ils représentent à eux deux quelque chose d’encore plus grand que des symboles comme Suicune ou Raiku. Eux représentent la vie et la mort. La création et l’annihilation. Tu en frissonnes rien que d’y penser. Imaginer que deux pokemons ont autant de pouvoir est terrifiant.

Un paquet de feuille circule à travers les rangs. Un sujet d’interrogation. Vite, tu saisis un style pour commencer à réfléchir. Fàfnir passe rapidement au-dessus de ta tête mais la Feuforêve sait que dans ces cas-là, ce n’est même pas la peine de te parler. Tu es tellement plongée dans ta réflexion, dans tes propres croyances, que dire quelque chose ne servirait à rien. Les premiers commencent à s’aligner. Finalement, même si ce n’est pas le meilleur professeur du monde, il sait quoi te demander pour te motiver.

Copie de Ranya Iluzion n°471:
 

Tu étais tellement absorbée dans tes écrits que tu n’as même pas entendu la sonnerie, ni même vu le professeur se diriger vers toi pour te prendre la copie. Tu le fixes, boudeuse, comme pour le supplier de te rendre ta feuille. Malheureusement cela ne fonctionne pas très bien.

Je suis désolée mademoiselle mais le temps est écoulé. Vous êtes la seule dans la classe encore là. Ne vous en faites pas je saurais apprécier votre copie sans la phrase de fin.

Toujours en boudant, tu prends ton sac et quitte la salle en compagnie de Fafnir. La prochaine fois il faudra aller plus vite pour tout dire.


©️BBDragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
avatar
Nouvel(le) Etudiant(e)
Région d'origine : Hoenn
Âge : 13
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 20

MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   Lun 11 Déc - 13:28

On peut pas dire que mes premiers jours et cours s'étaient magnifiquement passés. J'avais du mal à gérer l'hyperactivité de Gobie, je savais pas où me mettre auprès des filles de mon dortoir et j'avais complètement rien compris aux cours de la veille sur l'éducation des Pokémon... Autant dire que j'avais pas bien dormi alors que je m'étais au lit très très tôt. En fait, j'avais presque eu envie d'y rester... Mon espoir ? C'était le cours de ce matin, un cours d'histoire, de théorie, qu'est-ce qui allait pouvoir m'arriver, hein ? 

J'étais donc arrivé, en avance, comme beaucoup de nouveaux élèves, apparemment. Et je prenais une place aléatoirement, je voulais pas être trop loin du tableau quand même, histoire de pouvoir me focaliser sur ce qui se disait parce que j'avais été assez perturbé la veille par mon voisin qui passait son temps à dessiner des Rondoudou sur son cahier au lieu d'écouter ce qu'il se passait... 

C'était un peu la pagaille dans la classe, on sentait que l'excitation était à son comble mais le professeur n'était pas encore là alors j'imaginai que ce n'était pas méchant même si un élève venait de tomber sur moi après avoir été bousculé par un de ses potes. Il se relevait sans trop même s'excuser et devant mon regard noir, une étudiante, ma voisine de gauche m'expliquait de pas faire gaffe, mentionnant le dortoir du garçon comme une excuse à son impolitesse... Ouais, pas parce qu'il est Pyroli ou je ne sais quoi qu'il doit pas faire attention, hein ? Non mais ! 

Le professeur allait arriver, j'étais contente parce qu'on s'entendait pas tellement dans ce brouhaha. On aurait cru un troupeau de Chuchmur en mode Echo ! Le professeur venait de faire irruption dans la classe mais... le silence ne se faisait pas. Il essayait de parler mais peu de monde le calculait. C'est quoi ce délire ? Il dut sortir un mégaphone pour se faire entendre. Heureusement, que ça marchait et qu'on pouvait entamer le cours mais, on avait perdu combien de temps, en vrai ! 

Il nous parlait de Kalos. Je n'y étais jamais allé, on m'avait dit que c'était fou comme endroit et qu'il y'avait une ville immense là bas qui s'appelait Illumis et qui était une des plus grandes recensées dans le monde. Mais le professeur nous parlait pas des galeries marchandes d'Illumis mais de deux pokémons légendaires avec images à l'appui. Le premier Yveltal et le second Xerneas. J'étais absorbé par Yveltal, il était vraiment... classe. Mais quand le prof racontait les légendes à son propos, il était un peu plus effrayant, d'un coup. L'autre ressemblait à une sorte de Cerfrousse en beaucoup plus beau et majestueux dans un sens. Mais quitte à choisir, je choisirais Yveltal. Tout le monde ferait de même, non ? 

Mais alors que le professeur finissait de parler de la mythologie de Kalos, il nous tendait un devoir à remplir sur la dernière demie heure de cours... Bizarrement, si l'excitation et les discussions étaient revenus au fur et à mesure du cours, tout le monde s'était tû... Et ouais, ça calme, hein ? Bon, alors, rédigeons ça... Y'avait qu'une seule question, c'était une sorte d'essai... Je préférais les devoirs où il fallait faire des réponses courtes mais bon... 




Je posai mon stylo et soufflai. Je tendais mon devoir alors que quelqu'un récupérait les copies... J'avais ce sentiment d'inachevé, et j'étais frustrée de ne pas avoir les réponses dans l'immédiat... J'avais l'impression d'être partie dans du hors sujet pure et dure et j'aurais bien voulu comparer mes idées avec quelqu'un d'autre mais ma voisine de table était déjà partie comme une furie et je ne connaissais encore personne avec qui partager ce genre de choses... 

On était que le deuxième jour... Et pour l'instant, le temps paraissait interminable... J'avais l'impression qu'Yveltal avait puisé mon énergie vitale, là ..... 

Je voyais qu'une étudiante n'avait pas encore finie son devoir et essayait de gratter le plus possible. Bon, j'étais pas la plus à plaindre, j'imagine ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6924-474-lia-sumio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6925-lia-sumio-mentali#71278
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes   

Revenir en haut Aller en bas
Cours Histoire - Kalos, Terre de Légendes
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: l'établissement :: Les diverses salles de l'école :: Les salles de classe-