Partagez | .
Catch me if you can... Okay j'me rends [PV Cop's Mia]
 Pokéathlète Novice
avatar
Pokéathlète Novice
Région d'origine : Azuria - Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 5
Jetons : 1758
Points d'Expériences : 64

Message Sujet: Catch me if you can... Okay j'me rends [PV Cop's Mia]   Ven 29 Sep - 19:35

Catch me if you can ... Okay j'me rends
Feat Mia & Meredith

 

 
22 ▬ « QUOIIII ? Sérieux Grannythé ? Tu viens à Lansat ? Mais comment, pourquoi, qui, où ? JE VEUX SAVOIR !! »

L’hystérie de ma voix s’entendait à des kilomètres à la ronde. Les personnes à proximités me lançaient des regards bizarres, me scrutant comme une bête de foire. Je n’en avais que faire, mon attention totalement absorbée par cette nouvelle plus qu’incroyable et ce bonheur qui m’animait. Ma Grand-mère débarquait sur ma petite île d’adoption pour un séminaire particulier sur les bienfaits de la médecine alternative sur les pokémons. Alors, premièrement, j’étais ébahie par le sujet de cette réunion mais encore plus par la présence de ma Thérèse dans ce genre d’endroit. Elle qui ne prônait que pas la médecine authentique, selon ces dires, rien à voir avec ces charlatans et ces chanteurs de miracles, elle venait assister à ça. Que c’était-il passé pendant mon absence à Azuria ? Je devenais inquiète. La voix de ma Grannythé me sorti de mes pensées.

▬ « Mimi ? Mimi tu es toujours là ? Oui je suis déjà sur le bateau en route pour Lansat. Tu m‘a pris pour qui jeune fille, c’est juste un prétexte pour venir te voir. Et puis c’est aussi peut-être l’occasion de me renouveler. Naan j’rigole. Bon je serais là d’ici 4h alors vient me récupérer. C’est le week-end, donc tu as le droit de sortir de l’académie il me semble, j’ai réservé un hôtel dans le centre-ville. A tout à l’heure. »

Je n’ai pas le temps de répondre qu’elle me raccroche au nez. Mon Ipok en main, je continue de le fixer comme si c’était un extraterrestre. J’étais à la fois choquée de joie et en même temps il fallait que je me dépêche de faire mon sac pour ce week-end improviser. Après tout peut-être que je pourrais assister à ce séminaire moi aussi, ce serait une bonne chose pour mes études. Je remontais vers le dortoir et commençais à remplir mon sac.

~~°°~~

Le bus secouait comme un cocotier et je doutais d’avoir gardé tous mes neurones tant les turbulences m’envoyaient valdinguer contre la vitre. J’enverrais une lettre à la mairie pour qu’ils pensent à vérifier l’état des routes, ces nids de poules étaient un vrai danger pour les amortisseurs et en l’occurrence actuellement pour ma vie. Bon okay j’exagérais mais quand même. Le trajet se finis rapidement pour mon plus grand soulagement et l’entrée en centre-ville se fit mouvementée. Si Azuria était calme et plus pittoresque, Lansat était clairement beaucoup plus animé et moderne. J’observais médusée les hauts bâtiments qui touchaient presque le ciel, les voitures qui klaxonnaient, les pléthores de gens qui parcouraient les rues… C’était démesuré, presque surréaliste pour moi. Finalement la campagne de la PC me convenait largement.

J’arpentais les rues de la ville comme si je marchais sur des œufs, esquivant le passage des gens pressés. On repasserait pour la convivialité. Grimousse avait beaucoup de mal à me suivre et je lui proposait de grimper dans sa pokéball , ce qu’il refusa. Je le comprenais mais je ne voulais pas qu’il se fasse bousculer davantage. Je le pris donc dans mes bras et continuais ma marche. Le port Ouest n’était plus très loin et une fois à proximité, je patientais. Soudain, une meute enragée qui après analyse s’avéra être des journalistes me bousculèrent et entrèrent sur les quais pourtant interdits. Des membres du corps des forces de l’ordre étaient déjà sur les lieux et tentaient, tant bien que mal de contenir cette marée humaine. J’ignorais totalement la raison de cette euphorie générale, tout ce qui m’importait c’était ma Grannythé, qui se tenait devant moi, l’air extrêmement blasé. Je sursautais avant de lui sauter dessus.

▬ « Grannythé !! Mais euh, ça fait longtemps que tu attends ? Désolé, pour l’accueil je ne m’attendais pas à ce que tu sois … là »

Après ces retrouvailles, Thérèse m’annonça la nouvelle cash d’un coup. La représentante des Infirmières Joëlle était également à bord de son bateau et elle serait présente au séminaire. La colère en moi bouillonnait, mais c’était l’occasion ou jamais de frapper un grand coup. Je comprenais désormais la présence de la presse. Un sourire machiavélique se dessina sur mes lèvres. Je n’avais pas pour habitude d’être méchante, mais ELLE faisait ressortir le mauvais en moi. J’allais enfin exprimer tout haut ce que beaucoup pensaient tout bas et n’osait pas dévoiler. Des tas d’idées germaient dans mon esprit perverti et sur le chemin de l’hôtel je m’arrêtais et achetais une bombe de peinture, prétextant un devoir scolaire comme justificatif.

La nuit était tombée, nous avions diné dans un restaurant de sushis et j’avais mangé comme un ogre. Grimousse avait fait la tête toute la soirée. Je savais qu’il avait senti mon changement de comportement mais il n’avait encore rien laissé paraitre. Cette nuit, c’était ma nuit. Je me sentais un peu comme Batman qui agit dans l’ombre, ou Catwoman mais elle c’était une voleuse alors que moi j’allais faire éclater la vérité. Une fois les lumières éteintes et le ronflement de Granny mis en marche, je me faufilais discrètement hors de ma couchette et m’habillais à la hâte de vêtements noirs. Heureusement que j’en avais prévu, je me voyais mal faire mes méfaits en jaune ou orange. La porte émis un petit claquement mais aucun bruit ne m’alarma quant au réveil de ma grand-mère. Parfait j’étais donc libre. Me tournant vers le couloir, Grimousse me barra la route.

▬ « T’es sérieux là ? Grigri’ j’ai pas le temps, et je dois faire ça, c’est … »

Ma voix chuchotée mourut quand j’observais mon compagnon qui sans la moindre expression, posa une cagoule sur son visage. Visiblement, il m’accompagnait mais cette vision des plus insolites m’obligea à me retenir de rire. Je voulais tellement exploser mais il ne fallait pas. Les larmes aux yeux et les lèvres serrées je tentais vainement de reprendre mon calme… Ce qui arriva après plusieurs minutes car à chaque fois que je posais le regard sur cette grenouille encagoulée, c’était reparti.

La réunion avait lieu dans une petite salle du musée. De nombreuses affiches arborant le visage immonde de cette femme, cette usurpatrice. Je sortis ma bombe de peinture et la secouais, laissant le cliquetis métallique dévoiler ma présence.
   
 
Codes par which witch

_________________


Dernière édition par Meredith C. Wolsk le Mar 3 Oct - 17:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6685-459-meredith-c-wolsk-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6715-meredith-c-wolsk-pyroli#69609
 Adulte Adjoint de Sécurité
avatar
Adulte Adjoint de Sécurité
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 21 ans
Niveau : 0
Jetons : 248
Points d'Expériences : 21

Message Sujet: Re: Catch me if you can... Okay j'me rends [PV Cop's Mia]   Sam 30 Sep - 8:36


Appuyée sur son poing, coude posé sur le bureau du poste de police, Mia jetait des coups d’œil régulier à l'horloge accroché au mur. La chaise sur laquelle elle était assise devenait douloureuse pour son fessier, et sa tasse de café à moitié vide et le liquide sombre à l'intérieur était froid, ce qui n'arrangeait pas son goût de jus de chaussette. Voilà bien peu de temps qu'elle était en place ici, à Lansat, et elle ne pouvait pas vraiment dire que sa vie était rocambolesque lorsqu'elle était à Unionpolis, mais au moins, le téléphone sonnait, de temps en temps, là bas. Mia avait rejoint la police peu de temps auparavant, elle était donc au rang le plus bas de la hiérarchie, qui consistait pour la majorité du temps à remplir de la paperasse et à surveiller le poste. Parfois elle passait également la serpillière lorsque l'agent d'entretien ne pouvait pas venir. Elle était donc au bureau à l'entrée du poste, chargée d'accueil les potentiels visiteurs, de prendre leur plainte et de les renseigner. Mais en vérité, il ne se passait généralement pas grand chose. Les gens venaient pour des affaires ridiculement sans intérêt, comme la perte des clés de leur garage et l'espoir que quelqu'un soit venu les déposer ici. Lorsqu'elle était face à ce genre de cas, la jeune fille peinait à afficher autre chose qu'une moue désabusée.

Pourquoi s’était-elle engagée dans la police déjà ? Pas pour ce genre de chose, c’était sûr. Néanmoins, la demoiselle ne perdait pas espoir. Elle savait que ce genre de tâche était normale au début, elle était la nouvelle, la bleue, la larbin de service. Hier, elle avait même amené le café à ses supérieurs, alors plus rien ne l’offusquait à présent. Et puis, elle savait que lorsque la nuit serait tombée, elle pourrait partir en patrouille. Cette simple idée la mettait en joie. C’était l’événement le plus mouvementée de sa journée, et elle espérait bien qu’il y ait de l’action. Armée de son Talky Walky et de son arme de service, elle vadrouillerait dans la ville en quête de criminels. Elle devait impérativement contacté le poste si elle constatait quelque chose d’anormal, et n’avait pas le droit d’intervenir par elle-même, mais c’était déjà formidable. La nuit dernière, il ne s’était absolument rien passé, mais elle avait adoré cheminer dans les rues désertes, vidé du grouillement habituel de passants et de touristes - sans oublier les étudiants de l’académie. Mia patrouillait davantage en journée, et lorsqu’elle croisait les meutes d’adolescents venu s’amuser en ville, elle peinait à se montrer souriante. Elle avait de mauvais souvenirs de cette époque de sa vie, et en souhaitait pas vraiment raviver tout cela. Elle préférait donc généralement les éviter, et elle s’en portait bien mieux. La plupart se tenait généralement assez bien, mais ses collègues lui avaient expliqués que certains s’étaient déjà fait remarquer, il fallait donc les surveiller de prêt.

La nuit, la jeune policière ne pensait pas en rencontrer beaucoup. Elle supposait qu’ils devaient tous être dans leur dortoir, plongé dans un profond sommeil. Accompagnée par Stink, son Moufflair et fidèle partenaire, la jeune fille continua sa route, zigzaguant entre les immeubles. Alors qu’elle avançait dans le calme de la nuit, elle remarqua une silhouette qui sortait d’un bâtiment, et qui se dirigeait tout droit vers le musée. Inquisitrice, comme à son habitude, la jeune femme flaira le coup fourré. Ce n’était pas une heure pour visiter un musée, et ce dernier était fermé. Elle s’engagea donc discrètement derrière la personne qu’elle avait vu filer, gardant une certaine distance pour ne pas se faire remarquer. Stink n’était pas le Pokémon le plus silencieux, mais il faisait des efforts et gardait le silence, pour une fois. Son odeur les ferait peut-être remarqué, mais avec les parfums de la ville, il passait presque inaperçu, à moins de le vouloir. Mia se cacha derrière un muret, et constata que sa filature s’était arrêté devant le bâtiment et avait sorti de son sac une bombe de peinture. Ainsi donc, voilà que la policière avait à faire à un petit vandale. Elle plissa les yeux et, n’hésitant plus, elle s’avança d’un pas vif et déterminé. Toujours suivi de Moufflair, elle s’approcha rapidement et attrapa le bras du fauteur de trouble pour l’empêcher de barbouiller le visage des Infirmières Joelle venues en séminaire ici.

- Halte là vous ! Police de Lansat. Posez tout de suite cette bombe ou ça ira très mal par vous.

Elle pu enfin regarder le visage du voyou, pour constater qu’il s’agissait d’une jeune fille. Mia haussa un sourcil, ne s’étant pas vraiment attendu à cela, mais garda son expression ferme et sévère. Stink, à son côté, gronda en montrant les crocs, prêt à envoyer son nuage nauséabond au moindre faux pas de la vandale.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6802-465-mia-verde-termine-adulte http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6803-mia-verde-adulte#70326
 Pokéathlète Novice
avatar
Pokéathlète Novice
Région d'origine : Azuria - Kanto
Âge : 15 ans
Niveau : 5
Jetons : 1758
Points d'Expériences : 64

Message Sujet: Re: Catch me if you can... Okay j'me rends [PV Cop's Mia]   Mar 3 Oct - 18:23

Catch me if you can ... Okay j'me rends
Feat Mia & Meredith



Alors que j’allais allègrement commettre mon méfait, une solide poigne m’attrapa le bras et me le tordais vers l’arrière. Je sentais une vive douleur se répandre dans l’entièreté de mon membre et sous le coup, lâchais la bombe de peinture inutilisée. Un grognement animal me fit sursauter et je tentais de regarder dans la direction du feulement mais impossible de me défaire de cette étreinte. Grimousse semblait aux prises avec un assaillant lui aussi. Si on faisait le moindre mal à mon ami, je ne répondais plus de rien. Une voix féminine retentit à mon oreille et me somma de lâcher mon « arme » ou ça irait mal pour moi. J’essayais de me dégager mais elle avait une certaine force. Euh, juste une seconde. La police de Lansat ? Merdum. J’étais pourtant persuadée d’avoir été discrète et puis … Raah tant pis. Elle me retournait et nous découvrîmes ensemble à quoi ressemblait notre opposant. Dans l’obscurité c’était assez compliqué mais je distinguais des traits purement féminins sous une mèche de cheveux sombres. Elle parut surprise en me voyant mais retrouvait bien rapidement son air sévère. Je restais un peu bête de m’être fait prendre, je n’étais pas faite pour les métiers à risque ou de discrétion, c’était un fait avéré maintenant.

▬ « Euhm, bonsoir. »

Mais oui, tu as cru que c’était une banale rencontre de santé c’est ça ? Allô !! C’est la police et tu t’étais faite chopée en plein vandalisme. Enfin techniquement tu n’avais encore rien fait, donc elle ne pouvait rien te reprocher. Tout au plus une tentative ais tu échapperais peut-être au casier judiciaire. Je me raclais la gorge et repris avec un peu plus d’assurance.

▬ « Je peux juste vous demander tout simplement si vous connaissez la véritable histoire de ces infirmières Joëlle ? Et plus particulièrement de cette usurpatrice qui colle son visage partout ? Vous ne savez rien de cette horrible femme. Et puis si j’ai envie de faire de l’art urbain de manière nocturne c’est mon problème. Vous n’avez pas mieux à faire que d’arrêter de pauvres artistes ?

J’y avais peut-être été un peu fort avec elle qui ne faisait que son travail. Elle ne devait pas non plus être heureuse que j’ai gâché sa patrouille, si je n’avais pas tenté de gribouiller sur ces affiches, elle aurait eu fini sa tournée, aurait pu rentrer chez elle dans quelques heures et terminer sa nuit sur ses deux oreilles. Personnellement j’aurai diabolisé cette affiche, aurai fait demi-tour et serai retournée me coucher. Après réflexion, ce n’était pas vraiment moi, je n’étais pas une vandale. J’aurais dû être plus maligne, plus fine et sournoise pour arriver à mes fins. Le mal était fait et je me retrouvais face à face avec une agent de police et son pokémon à l’air patibulaire. Le moindre faux pas et je me retrouvais avec une odeur à réveiller les morts et surement des morsures. Sans parler d’une jolie paire de menottes soulignant l’étroitesse de mes poignets.

▬ « Madame l’agent, je suis confuse. Pardonnez ma tentative de vandalisme. Je ne vous demanderez pas de comprendre mes intentions, ça ne jouerait peut-être pas en ma faveur mais pourriez-vous, s’il vous plait, desserrer votre emprise, vous me faites horriblement mal. Je ne m’enfuirais pas, je n’ai pas envie de puer à des kilomètres à la ronde et vu votre Mouflair, je crains que l’idée lui plait.

Bon, j’avais dans l’idée de m’enfuir dès que ce serait possible mais à l’heure actuelle, je ne pouvais que jeter des œillades à mon Grenousse pour qu’il m’aide à sortir de ce pétrin. Le seul film que j’vais pu voir sur les évasions ne s’était jamais bien soldées pour le prisonniers… Que devais-je faire ? Pitié, j’espère que Grannythé ne sera pas au courant et que l’histoire se règlera dans les plus brefs délais.. Mais l’espoir fait vivre.
   
Codes par which witch

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6685-459-meredith-c-wolsk-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6715-meredith-c-wolsk-pyroli#69609
Contenu sponsorisé



Message Sujet: Re: Catch me if you can... Okay j'me rends [PV Cop's Mia]   

Revenir en haut Aller en bas
Catch me if you can... Okay j'me rends [PV Cop's Mia]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village portuaire :: Centre Ville :: Musée-