Partagez | .
Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 579
Points d'Expériences : 348

MessageSujet: Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]   Dim 19 Nov - 20:53

Au plus noir de la nuit, tout était calme. Le manteau obscur des nués avait enveloppé l'île de Lansat, recouvrant d'une atmosphère apaisante les âmes et les êtres. Pas un bruit ne venait troubler le silence qui recouvrait toute l'académie. Ça et là, quelques petites fenêtres encore allumées, trahissaient  les chambres encore en activité : de petits malins qui espéraient échapper à l'oeil vigilant de Wolgang et enfreindre le couvre-feu, d'autres tentant de grappiller quelques précieuses minutes sur le retard accumulé dans leurs devoirs et d'autres encore, qui s'approchaient subrepticement des cuisi....Non, non, personne n'a jamais osé faire ce genre de choses dans cette académie. BREF, reprenons !

''Chuuuuuuut...Étoile du Matin, fais moins de bruit. Et regarde bien à l'angle ?''

Quelqu'un pourrait expliquer à Calua que le concept même de ''être discret'', ça perd un peu de son sens si tu te mets à crier à ton partenaire de l'être davantage ? Certaines ne sont définitivement pas faites pour jouer les ninjas. En tout cas, le Coxy ne se privera pas pour lâcher un soupir magistral devant son nom de code, avant de passer obligeamment la tête à l'angle du couloir : dissimulé derrière la porte de sa chambre légèrement entrouverte, sa Dresseuse attendit de longues secondes avant que le petit Insecte ne dresse l'un de ses poings fermés. Le signal. La voie était libre, ils allaient pouvoir se mettre en chemin.
Avec mille précautions, la petite magicienne se glissa à l'extérieur de sa chambre, n'échangeant qu'un bref regard avec Sam qui paraissait relativement partagé entre le fait de la laisser faire ou de sonner l'alarme. Revenant à son visionnage sur le petit écran situé à coté du lit de Tella, le type Combat ne déclencha heureusement pas une troisième guerre mondiale...Et Calua l'en remercia intérieurement pour ça.
Mais pourquoi notre petite Pyroli prenait-elle autant de précautions pour quitter sa chambre avec des techniques directement inspirées de celles de son Canarticho ? Et bien, la réponse pouvait tenir en un seul mot : sa magie. Ou plutôt,une branche bien spécifique de cette dernière, la pyrotechnie. Après les protestations d'un bon nombre de ses camarades de chambrée, elle avait reçu la visite un peu gênée de Diana et de son Lockpin. Et si sa référente y avait mis un maximum les formes, son message était claire : plus d'explosions intempestives dans la chambre, ni de tests sur des réactifs instables. Dorénavant, elle se contenterait de faire ses tests dans le gymnase , pas ailleurs.
Hélas, l'interdiction de sa référente tombait fort mal, puisque la Pyroli devait mettre au point un nouveau numéro pour le surlendemain. Et sans entrainement préalable, elle courrait à la catastrophe !

''Étoile du Matin, ton rapport...Très bien, laisse passer Hak...Je veux dire l'unité Ombre du Poireau sous la Pleine Lune. Une fois qu'il aura dégagé la voie, tout le monde en file et pas un bruit.''

L'opération se déroulait correctement, pour le moment. Calua avait rangé son costume de scène ainsi que la tenue qu'elle portait à Alola dans son sac, avant de revêtir une tenue intégralement noire ainsi qu'une cagoule ne laissant entrapercevoir que ses yeux azur (Personne ne lui dit que ses deux mèches-antennes dépassent, je vous prie). Au fond du-dit sac, elle avait également stocké de quoi améliorer son numéro de base : une successions de pas lents et mesurés, tandis que de ses mains, des arc de lumières scintillants dessineraient les phases de la lune, à chaque mouvement. La poudre scintillante produite par son Coxy était l'élément essentiel de ce numéro, mais elle avait également besoin des réactifs de son stock habituel.
Aucune trace de Wolfgang, les repérages d'Apolo et Hak leur évitaient de mauvaises rencontres et le Canarticho avait même réussi à mémoriser le parcours qu'exécutait le Lockpin de Diana tout autour du dortoir, pour ses exercices de nuit. La petite troupe put donc se glisser dans les buissons les plus proches du parc, avant de bifurquer en direction du gymnase.
Néanmoins, en arrivant au abords du batîment, la petite pyroli eu un léger mouvement de recul : avec le calme nocturne alentours, il lui semblait entendre de légers bruits émanant de l'intérieur du batîment. Rien d’impressionnant, mais suffisant pour aiguiser sa curiosité.  Quelqu'un avait déjà investi les lieux ? Peu de chances pour que ce soit un voleur, ou alors, il s'agissait du cambrioleur le moins chanceux de tout l'univers. Elle se devait pourtant de tirer cette affaire au clair.

''Étoile du Matin, tu restes là. Je vais jeter un coup d'oeil, nous risquons de devoir quitter le lieux précipitamment.''

À pas de Riolu, la ninja amateure se glissa jusqu'à la grande porte du gymnase, avant de couler un regard de l'autre coté du battant. Et ce qu'elle vit acheva de la figer sur place : une ombre se mouvait doucement, naviguant dans les ténèbres de la salle. Par moment, le simple rayon du clair de lune qui illuminait le centre de la pièce par une lucarne, dévoilait une silhouette gracile et souple. Mais, si ses mouvements captivants suffiraient en temps normal pour figer la Pyroli sur place...Ce fut l'accessoire ornant le visage de l'inconnu qui la poussa à essayer d'entrouvrir la porte davantage. C'était...un espèce de soleil stylisé, mais étrangement familier. Où est-ce qu'elle avait bien pu...

''Kya ! *Sbrouf* ''

...Elle a bien dit Kya, j'ai pas rêvé ? Un cri léger assez approprié pour décrire sa chute, puisque la jeune fille s'étala en avant, lorsque le battant offrit une résistance bien moindre que ce qu'elle avait anticipé. Je me répète peut-être mais...Certaines sont faites pour être ninjas, d'autres pour être Calua.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 5
Jetons : 1485
Points d'Expériences : 177

MessageSujet: Re: Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]   Mar 21 Nov - 10:41



Sous un rayon de lune

Un joli rayon de lune traverse le toit et vient se déposer en halo sur le sol. Une ombre se dessine à travers ce rayon. Un joli corps, fin, tendu sur ses pieds. Le tien.

Il doit être 21 heures 30, quelque chose comme ça. Depuis ton arrivée à l’académie, tu ne t’es pas arrêtée de danser. Seulement, tu as dû trouver d’autres stratégies pour poursuivre ta passion dans les meilleures conditions. Ta chambre est trop petite, tu ne peux pas danser à l’intérieur. Et comme il était inenvisageable que tu danses dans la salle commune des Givralis, tu as décidé de venir investir le gymnase. A partir de 21 heures, tout le monde doit être dans son dortoir, plus personne ne doit trainer dehors. Mais toi, tu triches. Quand personne ne te regarde, tu files à travers les arbres pour atteindre le bâtiment dédié au sport. Bon c’est sûr ce n’est pas une salle de danse comme au conservatoire de Rosalia, mais c’est largement suffisant pour s’exercer. Surtout que tu as un morceau à travailler.

Cela doit faire 20 minutes que tu t’agites à travers ce halo scintillant. Il est devenu comme ton partenaire de danse. Tu glisses, tu sautes, tu danses avec lui comme s’il s’agissait d’un être humain. Le jeu d’ombre alors produit sur le sol est très amusant. Encore une idée que tu ne dois pas oublier pour préparer ta future chorégraphie. Tu portes ta tenue habituelle. Un t-shirt noir à manche trois-quarts à col rond, un legging noir, des guêtres et tes chaussons. Tes longs cheveux blonds sont attachés en tresse puis ramenées contre ton crâne pour ne pas être gênée. Enfin, ton visage est recouvert d’un masque. Celui du soleil. Fafnir a absolument tenu à l’emporter. Visiblement jouer avec cet objet l’amuse beaucoup, et toi ça te met dans une certaine ambiance. Ta starter continue de se promener dans le gymnase, te laissant te mouvoir à ta guise sur le parquet ciré du lieu.

Dans tes oreilles sont enfoncés des sortes d’écouteurs sans fil ronds. Pour danser, tu as besoin constamment de cette musique dans tes oreilles, une musique pour accompagner tes pas tout au long de la chorégraphie. Encore un accessoire que le monde de la danse t’a fourni et qui est d’une efficacité redoutable.  Le MP3 relié à l’engin est posé un peu plus loin sur l’une des barres pour la gymnastique. A partir de là, tu es plongée dans ton monde, ton univers, celui auquel personne ne peut t’arracher.

Enfin ça c’est vite dit. Fafnir revient à la course auprès de toi et particulièrement au niveau de la porte battante qui sert d’entrée au bâtiment. Elle n’a d’ailleurs pas le temps d’arriver qu’un grand bruit actionne son ouverture et laisse une jeune fille s’écraser lamentablement par terre. Ton pied a vrillé lorsque ce grand son a déchiré l’air calme du lieu. Il s’est est fallu de peu pour que tu perdes l’équilibre et t’écrase sur le sol. Heureusement, tu reviens sur tes deux pieds et fixe la jeune fille qui a vient de pénétrer dans ton espace. Elle doit avec le même âge que toi, peut être un peu plus. En tout cas elle n’est pas très adroite. Si elle voulait t’espionner c’est loupé. Après un instant d’observation, tu finis par te souvenir que tu n’as pas enlevé ton masque de ton visage. Fafnir passe derrière ton crâne pour le décrocher, dévoilant enfin ton visage à l’étrangère. Le pokemon spectre s’empresse d’aller déclencher l’interrupteur, pour qu’enfin vous puissiez vous voir correctement. Tu en profites pour démarrer une conversation.

Visiblement il n’y a pas que moi qui brûle le couvre-feu. Je suis Ranya et toi tu es ?

La jeune fille au sol devant toi est brune et toute mignonne. Avec elle, un pokemon que tu connais bien, un Coxy. Si toi aussi tu avais peu avoir un pokemon comme ça plutôt qu’un pokemon fantôme qui te fais peur dès qu’il le peut ça aurait été plus facile. A croire que la vie est pleine de défi, même les plus petits. Tu aimerais bien savoir aussi pourquoi elle est ici, déguisée en sorte de ninja des dessins-animés, mais bon ça sera surement pour plus tard.


©️BBDragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 579
Points d'Expériences : 348

MessageSujet: Re: Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]   Mar 21 Nov - 22:23

''Oooooooh...''

Quelqu'un d'assez compatissant pour venir décoller cette Calua du plancher ? Après sa chute, la jeune fille s'était tout simplement plantée, face en avant, contre le sol. Légèrement étourdie par le choc, elle ne pouvait donc pas se rendre compte que l'ombre mystérieuse avait cessé de danser et qu'elle l'observait dorénavant.
Rapidement rejointe par Pollo et Hak, la jeune fille avait la vue légèrement trouble et lorsque son Coxy se glissa jusqu'à elle, avant de l'attraper par l'épaule pour l'aider à s'assoir, il s'en fallut de peu pour qu'elle ne bascule en arrière. Heureusement, son sac n'avait pas souffert de sa chute, mais pour l'instant, elle avait bien autre chose en tête: pas de bobos dans la chute, mais la petite Pyroli ressentait encore les effets de cette dernière et un léger mal de crâne lui tambourinait sur les tempes. Rien d'étonnant, donc, à ce qu'elle réagisse un peu en décalage en découvrant son interlocutrice : une silhouette mince et féminine à tête de...Soleil ? C'est possible pour un Solgaleo, mais pour une humaine, ça se fait aussi ? Et puis, ce masque, elle l'avait bien déjà vu quelque part. Au fur et à mesure que les rouages de son esprit se remettaient en route et que sa vision s'éclaircissait, la jeune fille remarquait également une multitude de petits autres détails : une sorte de tresse aux reflets d'or, un ensemble d'un noir de jais conçu pour laisser une plus grande liberté de mouvement...Du matériel de pro.

''Visiblement il n’y a pas que moi qui brûle le couvre-feu. Je suis Ranya et toi tu es ? ''

Clignant un peu des yeux à cause de la clarté soudaine, Calua se sentit soudain comme une gamine prise en faute (en même temps...). La jeune fille baissa la tête, les yeux légèrement dissimulés derrière sa cagoule. Elle se sentait presque aussi mal d'avoir dérangée Ranya, que de s'être fait prendre. Autant s'excuser avant de faire connaissance, elle ne voulait surtout pas que son interlocutrice la dénonce à Diana...ou pire, qu'elle lui en veuille pour toujours !

''Dé...Désolé. Moi, c'est Magicienne, je suis une Calua...Oh, non, non, non, attends, je recommence ! Moi c'est Calua, je suis magicienne et je voulais pas te déranger. C'est juste qu'on m'a...demandé de stocker mon matériel ici, et comme j'ai un gros numéro demain, je voulais juste m'entrainer un petit peu. Mais comme tu étais là la première, je vais pas te déranger, je suis désolé-désolé !''

Pollo, retiens-moi ce facepalm. D'autant que cette Ranya n'a vraiment pas l'air méchante, juste intriguée. Multipliant les ''désolés'', Calua aurait sûrement reculée vers la porte, si on Canarticho n'avais pas jugé le moment opportun pour faire son apparition, après avoir refermé les deux battants : positionné derrière les pieds de la jeunes filles, il retint un ''Couac'' réprobateur, juste avant que cette dernière ne bute contre lui.
Conservant à grand peine son équilibre, la petite magicienne ne put hélas empêcher la sangle de son sac-à-malices de voltiger, un peu trop librement : son contenu ne se priva pas pour s'éparpiller  aux alentours et la Pyroli n'eu pas d'autre choix que de tenter de le rassembler avec fébrilité. Elle n'offrait pas vraiment une image de professionnelle...Et en plus, son interlocutrice venait de se pencher pour récupérer un de ses accessoires !

''N-Non, non, te déranges pas. Je vais juste tout récupérer et puis je te laisserai tranquille...!''

Tout en récupérant ses sacs en toile coloré et...c'est une pince coupante, ça ? Mais combien de trucs arrivait-t-elle à faire tenir là-dedans ? Bref, concentrée sur sa tâche, Calua ne pouvait s'empêcher de revenir sans cesse à sa gentille assistante improvisée...Il y avait un truc qui la titillait et ce, depuis qu'elle avait vu ce masque. Comme un souvenir qui essayait de remonter, mais qui se perdait en chemin. On respire, Calua et on se pose : si elle connait ce masque, c'est qu'elle l'a déjà vu quelque part. Dans un magasin d'accessoires ? Non, elle l'aurait sûrement achetée pour son propre usage, or, elle était sûre de ne pas en posséder un exemplaire. Bon, si on élimine cette solution, l'avait-elle déjà contemplé sur une scène ? Possible, aucun des ouvrages qu'elle possédait ne lui rappelait un tel objet. Une scène donc...Une artiste ? Une artiste qui danse, même (En même temps, tu vas pas la confondre avec une chanteuse...), vu ses mouvements lors de l'arrivée de la pyroli. Et si on aditionne tout ça, qu'est-ce qu'on obtient ? Une danseuse avec un tel masque, a peu près de l'âge de Calua ?

''...Illusion !''

Le cri lui avait échappé. Suffisamment fort pour résonner dans le gymnase, lorsqu'un éclair de compréhension venait de tonner dans l'esprit de la jeune fille. Elle aurait dû reconnaitre le masque, son carnet de références en contenait même une photo assez floue, grappillée par l'un de ses amis de Johto. Si Calua se tenait informé de chaque représentation dans le monde de la magie, son enthousiasme la poussait à récupérer un maximum d'informations sur chacun de ses confrères...Rien de mieux pour monter de nouveaux numéros, toujours plus originaux que d'éviter de reproduire ceux d'autrui.
Mais, alors qu'elle s'apprêtait à bombarder sa camarade de questions (probablement sur un débit trop rapide pour être compréhensible), une patte de Coxy vint subitement se poser sur sa bouche, la coupant dans son élan. Au même moment, un bruit de pas massif se fit entendre et sur un signe d'Apollo, Hak se déplaca dans un souffle jusqu'à l'interrupteur avant de l'éteindre rapidement. Entrainant sa Dresseuse vers une pile de tapis d'entrainement, son starter n'eut aucun mal à la convaincre de se dissimuler derrière l'obstacle.  Quelques secondes plus tard, la porte à double-battant se mit à vibrer, comme si quelqu'un tentait de l'ouvrir. Et complétement pétrifiée, Calua put alors entendre une voix familière s'élever de l'extérieur, rendue encore plus impressionnante par le silence de la nuit.

''Voleurs et malandrins ! Si vous escomptiez échapper à ma garde, sachez que je vais entrer ! Préparez-vous à recevoir votre chatîment, car je suis...''

Wolfgang. L'immense gardien avait sûrement repéré la lumière émanant du batîment depuis le chemin terreux, avant de venir jeter un coup d'oeil au beau milieu de sa ronde. Pourtant, devant l'absence de réponse, le colosse se contenta d'ouvrir la double-porte avant de faire quelques pas à l'intérieur du gymnase. Sa torche braquée sur le centre de la pièce, il parcourut cette dernière du regard, avant de pousser un léger grognement de dépit.
Après un rapide passage près de l'interrupteur qu'il actionna à plusieurs reprises, comme pour s'assurer de son fonctionnement, le gardien ne perdit pas plus de temps et repassa le seuil du batîment. Mais, alors que Calua commençait tout juste à reprendre son souffle (Faut pas arrêter de respirer comme ça, on te l'a déjà dit), un tintement métallique se fit entendre, la pétrifiant sur place.

*Clic, clac*

Rassurez-moi...C'était pas le bruit d'une clé dans une serrure, ça ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 5
Jetons : 1485
Points d'Expériences : 177

MessageSujet: Re: Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]   Sam 2 Déc - 22:42



Sous un rayon de lune

La blondinette, les pieds de nouveau bien a plat sur le sol, se contentait de fixer avec curiosité la personne qui venait de s’introduire dans son espace d’expression. Enfin s’introduire n’est peut-être pas l’expression la plus adéquate. Le mot écraser serait surement mieux approprié. La brune vient littéralement de finir face contre terre, mettant fin à sa petite escapade de ninja. Curieuse de savoir pourquoi l’élève a fait tant d’effort pour s’introduire ici de manière discrète avec une telle tenue, Ranya ne pouvait s’empêcher de la fixer en attendant qu’elle réagisse la première. D’un petit clic, la Givrali coupe la musique dans ses oreilles pour être sûre d’entendre sa voix.

De son côté, Fàfnir continue de voler autour des deux adolescentes sans pour autant réagir. On dirait qu’elle cherche quelque chose. Enfin c’est du moins l’impression qu’elle dégage. De toute façon la dresseuse n’a toujours pas réussi à cerner les véritables intentions de son starter. Est-ce son côté spectre qui la bloque dans son analyse ou est-ce simplement un manque cruel de discernement chez les gens ? Elle ne saurait vous le dire. En tout cas une chose est sûre, le starter de la ninja est plus avenant que Fafnir puisqu’il aide doucement sa dresseuse à de relever de cette mauvaise chute.

L’explication de la jeune fille permet de mettre les choses au clair. Elle a donc à faire à une magicienne qui vient récupérer son matériel stocké dans le gymnase. Visiblement, la Givrali n’est pas la seule à manquer d’espace pour exprimer son art dans sa chambre. C’est vrai que faire des grands tours de magie dans une petite chambre ça doit être un peu compliqué. Mais le problème c’est que Ranya est arrivée la première et que malgré tous les efforts du monde elle ne laissera pas son terrain de jeu si facilement. Son masque imposant toujours dans les mains, elle réfléchit à quelque chose à dire pour demander gentiment à la brune de lui laisser la place quand son sac se renverse sur le sol. Une multitude d’objet se répand sur le sol ciré. Des accessoires pour son numéro à première vue. Intriguée, Ranya se penche pour regarder de plus près et saisit dans ses doigts l’un d’eux. On dirait une baguette mais en plus sophistiqué.

Quand la magicienne parle de nouveau, la blonde réalise qu’elle n’a toujours rien dit depuis tout à l’heure. Calua va la prendre pour une malpolie si ça continue comme ça. Mais Ranya a du mal à parler aux gens sans être trop cassante. Involontairement elle pourrait dire quelque chose de mal. Pourtant cela n’a jamais été son genre d’avoir peur des autres et il est hors de question que ça le devienne aujourd’hui. Alors qu’elle allait enfin réagir, le cri déchirant de la brune retenti dans tout le gymnase. Un seul mot qui suffit à Ranya pour que son cœur loupe un battement. Illusion. Oui c’est à toi qu’on parle. Elle t’a reconnu.

La jeune fille n’est pas naïve, elle savait que tôt ou tard quelqu’un finirait par la reconnaitre. Même si son apparence est assez ordinaire, il suffit de la voir danser ou même de voir ce masque pour se douter du type du personne qu’elle est, du moins en apparence. Une rumeur suffit à identifier le soleil qui lui sert de façade. Calua doit faire partit de ces gens pris dans son propre jeu. Un petit « tsss » s’échappe de ses lèvres mais elle n’a pas le temps d’en faire plus. Les pokemons s’agitent. Quelque chose approche. Après quelques mouvements de la part des pokemons de la Pyroli, les deux filles filent se cacher derrière une pile de tapis pendant que les pokemons se débrouillaient pour ne pas être vu. Zut, c’est le gardien, celui qui vérifie que le couvre-feu n’a pas été brûlé par les élèves. Si les deux se font attraper, la punition risque de ne pas être sympathique. Plus qu’à croiser les doigts pour qu’il ne fouille pas le bâtiment.

Après quelques manœuvres de sa part, le grand monsieur quitte le bâtiment. Un soupire de soulagement. Seulement ça n’allait pas durer bien longtemps. Un bruit de cliquetis se fit entendre de l’extérieur. Oh non ce n’est ce à quoi elle pense qu’il vient de se produire ? D’un bond, elle quitte sa cachette et rallume l’interrupteur avant de se jeter contre la poignée. Après quelques coups dessus, rien à faire, c’est fermé. Le gardien vous a enfermé à clé dans le gymnase. Et là c’est le drame /pan/ Telle une princesse de film, l’adolescente tombe à genoux et s’exclame bien fort.

Par Arceus ce n’est possible on est enfermé ici. En plus il est parti super loin on ne peut pas l’appeler pour qu’il nous ouvre. Et je n’ai pas mon téléphone juste mon MP3. Ça veut dire qu’on va devoir dormir ici alors qu’il fait froid et qu’on n’a pas de couverture ?! Quelle horreur je veux mon petit lit douillet…

Bon c’est mon ma belle tu as fini de faire ton mélodrame ? Une fois que la jeune fille réalise le ridicule de la situation, elle se relève et pense à autre chose. Il va falloir clarifier la situation tout de suite avec Calua au risque d’engendrer quelque chose que tu redoutes.

Ici je ne suis pas Illusion. Je suis juste Ranya Iluzion, une fille comme les autres. Si tu pouvais éviter de répandre la rumeur ça m’arrangerait beaucoup. Je pense que certains m’ont reconnu mais je ne veux pas devenir une bête de foire. Je suis une danseuse pas une idole.



©️BBDragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
 Coordinateur Novice
avatar
Coordinateur Novice
Région d'origine : Kalos
Âge : 15
Niveau : 3
Jetons : 579
Points d'Expériences : 348

MessageSujet: Re: Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]   Lun 29 Jan - 1:24

Voila qui était....pour le moins imprévu. Quelle chance y avait-il que Wolfgang passe par le PLUS GRAND DES HASARDS, pile le soir où notre petite magicienne se trouverait de manière complétement illégale dissimulée au cœur du gymnase ? N'oublions pas de verser notre cotisation à la Caisse des Coincidences Vachement Cools pour le RP, et reprenons.
Calua était partagé : d'un coté, elle venait de trouver une excuse parfaite pour pouvoir s'entrainer toute la nuit pour son numéro. De l'autre, elle devait avouer ne pas être trop rassurée quand à la suite des événements. Elle n'avait pas emporté son Ipok, personne ne savait qu'elle était ici et manifestement, Illusion ne possédait pas plus d'appareil susceptible de leur permettre d'informer quelqu'un quand à leur situation. Et pour ne rien arranger, la petite magicienne n'aurait jamais osé appeler quelqu'un à l'aide : passer la nuit dans un gymnase sombre et effrayant, passe encore, mais elle n'aurait jamais pu affronter le regard déçu de Diana si cette dernière apprenait les tenants et aboutissements de sa virée nocturne. Si jamais elle parvenait à y échapper, promis, elle ne s’entraînerait plus que de jour et aux horaires autorisées, voilà (Fin...Pendant un mois, au moins...Une semaine, disons, une semaine).
Avant qu'elle ne puisse l'en empêcher, la jeune danseuse venait de rallumer la lumière et de tenter, malheureusement en vain, d'ouvrir la porte. Laissant la lumière allumée (avec un peu de chance Wolfgang repasserait devant le bâtiment), elle ne put s'empêcher d'avaler brusquement sa salive, lorsque Ranya pivota brusquement vers elle pour lui reprendre la parole d'un ton sans réplique.

''Ici je ne suis pas Illusion. Je suis juste Ranya Iluzion, une fille comme les autres. Si tu pouvais éviter de répandre la rumeur ça m’arrangerait beaucoup. Je pense que certains m’ont reconnu mais je ne veux pas devenir une bête de foire. Je suis une danseuse pas une idole. ''

''Mais....Pourquoi ?''

La question lui avait échappé. Elle n'avait pas pu s'en empêcher. C'était peut-être le ton de Ranya, ou alors le stress de leur situation qui l'empêchait de réfléchir normalement, mais elle n'avait pas réussi à retenir le doute qui s'était imposé à elle. Bien évidemment que Ranya était autant une fille comme les autres que son alter-ego artistique. Ça, elle pouvait parfaitement le comprendre. Mais pourquoi est-ce qu'elle semblait en...vouloir à son autre moitié ?
Réalisant qu'elle n'avait toujours pas clarifié sa question, Calua secoua la tête avant de choisir ses mots avec une extrême lenteur.

''Pardon, j'veux dire...Je n'ai pas à te demander ça, je je m'y attendais pas, c'est tout. Tu es quand même connu jusqu'à Kalos, j'ai été surprise. Je t’appellerai Ranya, si c'est ce que tu veux et je ne révélerai pas ton secret. C'est juste que....Moi, j'aime la scène. J'aime voir le public qui rit, qui retient son souffle, qui bouge et qui s'émerveille. Je ne sais probablement pas ce que c'est que d'avoir une identité ''secrète'', j'ai toujours utilisé le mien pour mes spectacles. Mais j'aimerais qu'il provoque un jour les mêmes réactions du public que ce qui se passe lorsqu'on annonce ''Illusion'' en représentation.
T'es pas une bête de foire, juste...toi. Et si...Si je t'ai blessé, je suis...désolé.''

Elle l'avait probablement énervée, avec ses réactions puériles. Sa voix mourut légèrement dans les derniers mots et Calua se détourna, se cachant les yeux d'un bras, tout en saisissant son foulard de l'autre main. Afin d'oublier son petit cœur qui se serrait un peu, la magicienne se tourna vers Ash et libéra même Amaya de sa Pokéball. Puisqu'elles étaient coincés ici pour la nuit, autant s'adapter un petit coin douillet.
Avec les cours de Diana, Calua connaissait bien les différentes sections du gymnase et elle ne perdit pas de temps pour se diriger en direction de l'un des placards de matériel : de ce dernier, elle tira rapidement plusieurs tapis de gymnastiques, ainsi qu'un ensemble de tapis de sol. Suffisamment pour faire des couvertures absolument parfaites. Elle se fit ensuite aider par Amaya, Pollo , Hak et Ranya pour positionner ces derniers afin de former une surface plus douce pour s'allonger au sol, avant d'employer trois poteaux en métal pour tendre une toile qui isolerait la surface du reste du gymnase. Placés dans les encoches prévus à cet effet, les trois barres métalliques soutiendrait les tapis comme de véritables paravents, au cas où Ranya voudrait une séparation entre elles pour la nuit. Il ne manquait plus qu'une seule chose...

''Où est-ce qu'elle les a rangé...Ah, voilà.''

Saisissant son sac à réactifs, précautionneusement rangé derrière plusieurs barres de tractions. Le temps d'en sortir plusieurs poudres de différentes couleur, elle se saisit également d'un petit chariot en fer, après avoir vidé les ballons qu'il contenait.
Le temps de mixer les différentes poudres et d'ajouter une sorte de crème blanche tout autour de ces dernières et elle déposa le mélange dans le chariot, avant de placer ce dernier au milieu de la structure improvisée. Il ne restait plus qu'à Ash de laisser glisser une petite Flammèche sur la pate épaisse et...

*FLOUSH*

''Ne t'inquiète pas, ce n'est pas dangereux.''

Parant à toute réaction de Ranya devant l'apparition d'une petite boule de flammes au fond du chariot, Calua ne perdit pas de temps pour lui prouver qu'elles ne risquaient rien en plaquant sa main nue directement au cœur des flammes dansantes.

''On appelle ça un ''feu froid''. Les produits brûlent pendant un petit moment et diffusent de la chaleur mais pas suffisamment pour brûler la peau ou les vêtements. Pour peu que Ash le réalimente de temps à autre, ça devrait réchauffer le métal du chariot toute la nuit. Je m'en sers souvent pour les numéros pyrotechniques, c'est beaucoup plus sûr...et le public est persuadé que je suis vraiment ignifuge, ah ah ah !''

Son rire se dissipa dans le silence de la nuit, tandis qu'elle fixait Ranya, tout en essayant de lui sourire doucement. Sa camarade pouvait la trouver bizarre avec ce genre de réflexion, mais elle s'en fichait...Elle était Calua et rien de plus. À d'autres la crainte du regard d'autrui, à elle le devant de la scène !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5680-399-calua-remi-kana-just-a-little-spark-of-magic-pyroli http://pokemoncommunity.forumactif.org/t5689-calua-r-kana-pyroli
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]   

Revenir en haut Aller en bas
Sous un rayon de Lune [PV Ranya ]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: L'établissement :: les infrastructures :: Le gymnase-