>

Partagez | .
Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Kalos
Âge : 13 ans
Niveau : 15
Jetons : 1496
Points d'Expériences : 279

Sujet: Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !   Sam 30 Déc - 14:35


PAIN D'EPICE, PAIN PERDU,
PAIN PAR TERRE !


CUISINE DE NOELDECEMBRE 2017



Assise en tailleur sur mon lit, emmitouflée dans une robe de chambre toute douce aux couleurs de mon dortoir, je continuais d'apprendre à me servir de mon iPok. Le violet est une couleur qui me va bien, je ne pouvais pas espérer mieux pour s'accorder à mes yeux dorés. Bien que satisfaite de la couleur, je n'avais pas encore complètement compris ce que cela impliquait d'appartenir à un dortoir. Le fait de ne pas avoir encore découvert le lieu en question n'aidant pas bien sûr. De ce que j'en avais compris, les dortoirs sont une manière pratique de répartir les élèves pour les logements et chaque droit dégage une certaine identité. J'avais déjà remarqué quelques Noctali réputés pour héberger les meilleurs topdresseurs de l'école, j'avais aussi entraperçu un groupe de jeunes givrali attroupées pour s'échanger les derniers ragots.

Quant aux Mentali, on attendait d'elles qu'elles s'apprêtent, qu'elles soient jolies... Enfin c'est ce que j'ai cru comprendre de loin, j'espère appartenir à un dortoir avec un peu plus de profondeur. Pour cela, il me fallait rencontrer des camarades mais aussi ma référente. Les yeux rivés sur le fil d'actualité du site de l'école, je remarque une catégorie Activités de Noël. Ma référente s'appelait Melty Potts, elle serait ma professeure de botanique et de cuisine, deux matières pour lesquelles je n'avais aucune prédisposition...

Je vois s'afficher un encart vantant les mérites d'un atelier cuisine pour apprendre à confectionner les meilleurs biscuits de Noël, supervisé par Mademoiselle Potts bien sûr. Une belle occasion pour la rencontrer et prendre un peu d'avance sur cette matière qui me donnerait sûrement du fil à retordre. L'atelier ne démarrait pas avant le milieu de l'après-midi, j'avais donc du temps à tuer avant de m'y rendre.

Quelques heures plus tard, je me trouvais en chemin pour le Chalet Lugia après avoir consacré un temps impressionnant à assortir mes vêtements. Ce n'était pas dans mes habitudes mais je voulais faire bon impression. J'avais choisi une tenue chaude reflétant l'esprit de noël avec une majorité de rouge, j'avais un peu une allure de sapin décoré avec mon ruban dans les cheveux mais tant pis.  J'avais profité de la matinée pour aller acheter du sirop d'érable artisanal au marché de noël et l'offrir à l'enseignante pour faire bonne impression.

Au fur et à mesure que je m'approchais de la cuisine, je sentais monter dans mes narines les effluves de cannelle et de pain d'épice, un véritable délice. Je pouvais déjà entendre le bruit des casseroles, des pas des gens, des petits cris de surprise aussi. Timidement, j'ouvris la porte et fit un pas dans la cuisine. Personne ne me remarqua mais quelques élèves étaient déjà à la besogne, mentorés par deux femmes. L'une d'elle avaient de bonnes joues rosées qui contrastaient avec sa longue chevelure verte. Un large sourire animait son visage et elle se déplaçait de manière un peu gauche entre les établis sans ne rien renverser, ce qui avait l'air de tenir du miracle. L'autre était plus calme, comme enivrée par les odeurs de cuisine, presque high. Ses boucles noires terminaient leur chute sauvage sur sa poitrine et elle semblait ne pas trop savoir quoi faire, ce qui ne l'empêchait visiblement pas de passer un très bon moment.

Oh ! Je ne vous avais pas vu ! me lança la première en accourant vers moi, une cuillère à la main. Tiens, goûte-ça ! Elle approcha la cuillère de mes lèvres. Surprise, je me laisse faire et vois mes efforts de la matinée s'écrouler lorsque plusieurs gouttes du coulis au chocolat qu'elle m'invitait à tester vinrent tâcher mon joli chemisier. Mais il avait le mérite d'être excellent.

Oh je suis désolée pour ton chemisier ! Tu pourras récupérer un des tabliers pour l'atelier, même si c'est un peu tard maintenant. Tu aimes ? C'est pour le nappage !

Bonsoiiiir.... laissa échapper la dame brune, une démarche presque spectrale, traversant la salle pour aller dessiner des coquelicots sur les tabliers inutilisés.

Ça n'a pas d'importance. Votre coulis est délicieux. Je... Je cherche Melty Potts, je m'appelle Mia Clarke et … euh...

Les yeux de la dame s'écarquillèrent et brillèrent lorsqu'elle entendit mon nom. De sa main tenant la cuillère, elle fit un geste empoté pour replacer quelques mèches vertes  m'arrosant le visage d'un peu de chocolat par la même occasion.

C'est moi Melty Potts ! Oh tu es une nouvelle élève du dortoir Mentali ! Je suis contente que tu viennes participer à mon activité, tu verras, ça va être sympa comme tout. Tu rencontras quelques unes de mes petites protégées ici et vous allez super bien vous entendre, ce sera chouette !

Pas ce à quoi je m'attendais, mais sympa. Je sors alors de mon sac le sirop d'érable et lui tendit poliment.

Oh ! Sans précaution, elle m’enlaça sans vergogne, prise d'affection et d'enthousiasme. Mon chemisier était complètement fichu maintenant. Elle prit mon visage entre ses mains, me fixa de ses grands yeux et me tapota le front.

Allez, au travail maintenant ! La cuisine n'attend pas, tu trouveras là-bas les tabliers et de ce côte les recettes, là les ustensiles et les ingrédients un peu partout, dit-elle en agitant ses bras dans toutes les directions. C'est parti !

Bien que son utilité m'est dorénavant tout à fait relative, j'allais récupérer un tablier que me tendit l'autre dame après l'avoir customisé. Je choisis ensuite une recette de biscuits aux épices et m'installe face à un plan de travail disponible, attachant par la même occasion mes longs cheveux blonds.

En premier lieu, je tentai de rassembler tous les ingrédients mais impossible de trouver la noix de muscade. Je remarque alors une jeune fille installée pas loin de moi, occupée à sa propre confection.

Excuse-moi ? Je cherche la noix de muscade, tu n'aurais pas ça par hasard ?

J'adressai un sourire poli à la demoiselle, tentant par la même occasion d'essuyer le chocolat sur mon visage pour ne pas avoir l'air trop idiote.  



lien de la recette

_________________


.MIA  CLARKE


Dernière édition par Mia Clarke le Mer 24 Jan - 18:58, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6955-477-mia-clarke-alors-on-danse-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6959-mia-clarke-mentali
avatar
Coordinateur Performer

Région d'origine : Alola
Âge : 14 ans
Niveau : 42
Jetons : 3700
Points d'Expériences : 1001

Sujet: Re: Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !   Mar 2 Jan - 15:35



Atelier cuisine
ft. Mia
« Quoi ? Un spot de surf à Poni ? ... C'est ridicule ! ... De nombreux touristes ? ... Ah, ça c'est plutôt cool ! ... Quoi ? La visite de Paulie ! ... Waaaa ... Et celle d'Oléa !? J'ai toujours rêvé de la rencontrer ! ... Oh, super merci, je t'adore ! ... Oui, c'est vrai, aha. ... Des problèmes ? Comment ça ? ... Oh.. ... J'aime pas trop leur sous-directeur, il est louche. ... Aha, je te le promets ! Gros bisous, je t'aime ! A bientôt ! ... Oui ... Oui, je lui passerais le bonjour. Ouais, ciao. »

Ana raccroche et pose son iPok à côté d'elle. Elle venait d'avoir sa mère au téléphone. Il faut dire que son île lui manquait énormément et à en croire sa mère, il y a eu de nombreux changements notamment l'installation de spot de surf sur chaque île, les reliant. C'était bon pour le tourisme, et pour les affaires du restaurant de ses parents, mais Ana aimait le fait que l'île de Poni reste sauvage et naturelle.

Aujourd'hui, Ana avait prévu d'aller à l'atelier cuisine de Melty, parce que la cuisine est sa troisième passion, après la coordination et les pokémons de type vol. Ce gène lui a été transmis par son père, grand cuisinier. Et elle peut se vanter d'avoir un certain don pour cette chimie qu'est la cuisine. Elle prépare souvent des tartes, biscuits, malasadas ou autre pour les mentalis et ça lui fait énormément plaisir quand elle reçoit, en retour, des compliments. Après tout, si elle n'arrive pas à devenir une grande coordinatrice, sa deuxième option est de reprendre le restaurant de ses parents.

L'atelier commençait en milieu d'après-midi. La jeune fille avait décidé de s'occuper de ses pokémons. Elle réfléchissait énormément sur quelque chose: sa Plumeline. Elle aimerait qu'elle soit violette, parce que c'est la couleur de Poni, mais aussi la couleur de son dortoir et le type spectre est intéressant. Mais elle ne savait pas si Plume serait d'accord, elle ne savait pas si cela la changerait mentalement, comme une évolution.. Elle n'en savait rien et se posait pleins de questions. Mais d'abord, il lui faut trouver du nectar venant du jardin de Poni, ce qui est plus compliqué. L'oiseau rose est du genre têtue et grande diva, ce qui ne manque pas de faire rire sa dresseuse. D'ailleurs, Plume préfère largement se balader dans le village de Noël que d'aller à l'atelier de cuisine. Elle veut montrer au monde sa.. beauté ? Enfin... Les pokémons les plus proches d'Ana sont sûrement Sonic, Bady et le Pijako qui n'a toujours pas de surnom. Sonic est très attentionnée et adore être coller à Ana, il ne la lâche pas ! L'Emolga, elle, est aussi têtue que Plume mais est très courageuse et défend sa dresseuse jusqu'au bout. Et le Pijako ne remerciera sûrement jamais assez Ana pour l'avoir sauver des griffes de Raudhr, bien qu'il n'est pas méchant. Juste un peu.. sombre ? Puis il y a l’œuf, qui prend un temps fou à éclore. Ana se demande vraiment de quel pokémon si s'agit.

Et enfin, arrive l'heure de l'atelier. La coordinatrice avait tellement hâte ! Elle pourrait rencontrer de nouvelle personne, s'amuser et passer du bon temps avec ses pokémons. Elle a décidé de mettre sa robe favorite: une robe pull bleue avec des bottes noires fourrées, et une paire de collant bien évidemment. Pas besoin d'écharpe ou de manteau, puisque l'atelier se déroulait dans son chalet, le Lugia. Elle s'est retrouvée avec Melty et Janice, ce qui lui convenait parfaitement.

Elle se dirige vers la cuisine et arrive dans les premières. Elle salue sa référente et celle des Givrali avant de mettre un tablier, prête à se mettre au travail. Elle espère aider ses camarades et donner quelques astuces que les deux encadrantes ne connaissent pas forcément pour étaler son savoir culinaire. Pas pour se la jouer, mais parce qu'elle est fière d'avoir des parents cuistots. Elle met ensuite un serre-tête sur sa tête pour tirer sa courte chevelure en arrière. Elle doit maintenant choisir une recette. Elle en avait déjà une en tête et elle espérait pouvoir trouver ça dans celle de Potts. Et.. ouf, elle l'a trouve. En même temps, c'est un classique: une maison en pain d'épice. C'est technique mais en soit, simple. Elle attrape en premier lieu les ingrédients pour le pain d'épice, parce qu'il en faut pas mal.

« De la farine... un sachet de levure.. sel.. les épices. Où sont les épices ? »

Melty, qui l'avait entendu, lui fit un graaaand signe pour lui montrer où elles sont. Ana lui fit un pouce en l'air avant de se diriger vers la petite table où se trouvait toutes les épices.

« Noix de muscade, cannelle, girofle, gingembre, miel.. »

Quand elle eut tout ce qui lui fallait, elle s'installa sur un plan de travail libre et commença sa recette. Entre-temps, d'autres élèves sont venus et commencent eux-aussi leur préparation. Seuls, ou par petits groupes.

Alors que la jeune fille pèse ses ingrédients, une fille qu'elle ne connaissait pas vient la voir en lui demandant où se trouvent les noix de muscade. Ana se retourne vers la table où elle les avait trouvé mais cette table était vide.

« Y'en avait là-bas... mais y'en a plus. Mais tiens, j'en ai pas mal et je n'utiliserais sûrement pas tout et au pire, si j'en ai pas assez, je compenserais avec d'autres épices, c'est pas grave. »

Elle lui donna une poignée de noix avant de jeter un coup d’œil sur la recette de la blonde.

« Des petits biscuits, trop cute ♪ Si tu as besoin d'aide, n'hésite pas ! Melty est souvent occupé et Janice ... bah je sais pas vraiment ce qu'elle fait la. Aha ! »

Elle lui sourit avant de se reconcentrer sur ses mesures.

_________________


MOODBOARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Kalos
Âge : 13 ans
Niveau : 15
Jetons : 1496
Points d'Expériences : 279

Sujet: Re: Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !   Dim 7 Jan - 1:37


PAIN D'EPICE, PAIN PERDU,
PAIN PAR TERRE !


CUISINE DE NOELDECEMBRE 2017



La jeune fille à qui je m'étais adressée avait la peau foncée, je dois reconnaître que dans mon petit village isolé j'ai rarement eu l'occasion de croiser des personnes d'origines différentes. Elle était vraiment jolie, ses cheveux sombres avaient des reflets émeraudes qui contrastaient avec ses yeux améthystes. Sa réponse, pleine de bienveillance et d'engouement me laissa penser qu'elle était expérimentée, plus que moi en tout cas, en cuisine. Elle n'eut pas une seconde d'hésitation quant à savoir ce qu'était l'épice demandée ou bien pour connaître dans quel coin elle se trouvait d'ordinaire. Elle me donna une part de ce qu'elle avait pris, en guise de remerciement un tout léger sourire se dessina sur mon visage naturellement figé. Elle jeta un œil à ce que j'avais commencé à rassembler et hormis la photo de la recette, cela ne ressemblait à rien. Elle se permit une petite plaisanterie à l'égard de Mme Jauplain qui s'était remise à errer parmi les élèves, goûtant à tour de rôle les préparations inachevées de ces derniers sans vraiment leur demander leur avis. Sans perdre son expression béate naturelle, elle essuyait parfois son doigt sur les épaules de dresseurs quand la mixture n'était pas de son goût, quelle délicate manière de montrer sa désapprobation.  

Maintenant que j'avais tout mes ingrédients, je pus me lancer dans la préparation en jetant régulièrement des regards à la généreuse dresseuse métissée qui s'était déclarée disponible si jamais je me trouvai dans l'embarras. Elle semblait bien plus à l'aise que moi à la besogne et son chantier avait aussi plus d'envergure. Je commençai par prendre les mesures de farine, sucre et poudre d'amande que je mélangeai à la levure dans un grand récipient. Pour le moment rien de bien compliqué, dans tous les cas la recette n'avait pas l'air de véritablement être un défi de taille. Je replaçai quelques mèches rebelles tout en mélangeant méticuleusement mon bazar.

Ensuite vint mon premier challenge, je découpai cent grammes de beurre que je fis chauffer avant de prendre en main un œuf qui me semblait être à cet instant la chose la plus délicate au monde. Je ne savais pas vraiment de quel pokémon provenait l’œuf et je préférais ne pas y penser au moment de le casser. Je me mis donc à tapoter avec l'ingrédient le bord de mon saladier sans obtenir grand résultat. J'avais peur de le casser trop fort, d'en mettre partout, bref j'étais trop précautionneuse. Alors que j'essayais tant bien que mal d'y mettre plus d'ardeur sans y parvenir, je sentais la pokéball à ma ceinture. C'est la première fois que je constatais cela, je ne savais pas que les pokémons pouvaient se manifester depuis leur antre rouge et blanche. Sans se faire attendre plus longtemps, Pogo apparut et jeta un regard glouton à toute la cuisine. Il me regarda essayer encore de casser mon œuf et face à mes échecs répétés me le prit des mains et l'explosa fièrement sur mon plan de travail. Je restai bouche-bée avant de reprendre un peu mes esprits.

C'est gentil Pogo mais je ne crois pas que ce soit la meilleure méthode pour en récupérer le contenu, lui dis-je avec beaucoup de bienveillance tout en commençant à nettoyer ses bêtises. Penaud, il rangea ses longs bras dans son dos et resta immobile en l'attente de consignes. Mon beurre ayant déjà eu le temps de redurcir, je le refis chauffer et me décidai à aller demander un coup de main.

C'est encore moi, je ne veux pas t'embêter mais j'ai du mal à... casser mon œuf... C'est-à-dire que j'ai peur d'y aller trop fort, tu peux me montrer comment faire, s'il-te-plaît ?, lui adressai-je timidement en lui tendant un nouvel œuf récupéré sur une étagère. Comme il est d'usage de se présenter, si ce n'est à la première demande d'aide, au moins à la deuxième, j'enchaînai : Je m'appelle Mia au fait. Je suis nouvelle, je suis arrivée directement au village de Noël. Melty Potts sera ma référente, c'est pour ça que j'ai voulu m'essayer à la cuisine. Et tu es ?

Je ravalai ma salive après avoir énoncé une phrase si longue et mon regard s'arrêta sur la robe bleue de la jeune dresseuse. C'est une très jolie robe que tu as là, elle va bien à ton teint, c'est très harmonieux.

Pendant ce temps-là et sans que je ne le réalise, Pogo s'était éloigné de mon plan de travail pour aller essayer différents tabliers, tâchant de trouver lequel lui irait le mieux, en fonction des motifs dessinés par Janice.


_________________


.MIA  CLARKE


Dernière édition par Mia Clarke le Mer 24 Jan - 18:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6955-477-mia-clarke-alors-on-danse-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6959-mia-clarke-mentali
avatar
Coordinateur Performer

Région d'origine : Alola
Âge : 14 ans
Niveau : 42
Jetons : 3700
Points d'Expériences : 1001

Sujet: Re: Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !   Dim 14 Jan - 15:52



Atelier cuisine
ft. Mia
Maintenant qu’elle a ses 500 grammes de farine, ses 200 grammes de miel, ses 350 grammes de sucre, ses 115 grammes de beurre, les épices et les œufs, elle peut enfin s’attaquer à la préparation de son pain d’épice. Sonic, le Sonistrelle, observait silencieusement les gestes de sa dresseuse. Il était assis sur le rebord de la fenêtre, qui se trouvait juste en face du plan de travail d’Ana, en compagnie de Bady, la Emolga et du Pijako. La jeune fille leva la tête vers les trois pokémons vol.

« J’ai une mission pour vous : Sonic et Pijako, vous allez faire chauffer le miel et le sucre. Bady, tu vas faire chauffer le beurre. »

Elle leur donna les deux récipients. Sonic attrapa le bol de sucre et de miel avec ses petites pattes avant de s’envoler avec le Pijako vers un micro-onde libre. Bady s’avança vers l’autre bol qu’elle prit après une seconde d’hésitation avant de prendre une impulsion et de planer jusqu’au micro-onde où se trouvait les deux autres. Ils semblaient en difficulté pour allumer l’appareil alors Bady prit les choses en main et utilisa l’attaque Etincelle pour le faire fonctionner.
Pendant ce temps, Ana mélange les ingrédients secs : la farine, la levure, les différentes épices comme les fameuses noix de muscade, la cannelle, la cardamone, le girofle et le gingembre qu’elle avait préalablement moulues. Soudain, la jeune fille a qui elle venait de parler lui demanda son aide pour.. casser un œuf. Bon, c’est sûr que casser un œuf quand on n’a pas l’habitude peut paraître compliqué.

« Bien sûr ! » répondit Ana en souriant.

Elle attrapa l’œuf avant de se diriger vers le plan de travail de la jeune fille qui, dans un autre temps, se présenta. C’est vrai qu’Ana ne s’était pas présenté non plus. Enfin, on commence à être habitué, c’est une étape qu’elle loupe souvent. La blonde s’appelle donc Mia et est nouvelle. Elle explique que Melty sera sa référente, elle est donc du dortoir Mentali ! Bonne nouvelle ! Ana se fera un plaisir de lui présenter leur dortoir à la rentrée. Mia complimenta aussi la robe de la jeune fille, se qui lui fit plaisir.

« Merci, c’est gentil ! Je m’appelle Ana. Si Melty est, sera, peu importe, ta référente, bienvenue chez les mentalis ! Je fais partie de ce dortoir, hihi ! Contente d’accueillir une nouvelle parmi nous. Tu verras, on n’est pas aussi niant-niant que les rumeurs le prétendent. On est juste fabulous ! »

Elle se mit à rire toute seule avant de se concentrer sur la demande initiale.

« Pour casser un œuf, c’est simple. Il faut juste donner un petit coup sur le rebord de ton bol pour faire une ouverture puis… tu glisses tes pouces à l’intérieur et… tu l’ouvres ! » Ana posa la coquille sur le côté avec de se tourner vers Mia. « Tu vois ! C’est pas compliqué ! »

Soudain, un cri retentit dans la pièce : celui de Sonic. Il venait de prendre le bol de miel et de sucre pour le donner à Ana mais il venait à peine de sortir du micro-onde et semblait bien trop chaud pour lui. En panique, ne voulant pas le laisser tomber, il le lâchait par petite pulsion avant de le rattraper tout en se dirigeant vers sa dresseuse. A ce moment, le Météno chromatique d’Ana sortit de sa pokéball qui se trouvait dans le sac de la jeune fille. Il lévita rapidement vers le pokémon paniqué et utilisa Pouvoir Antique. Des pierres sortirent de nulle part et se resserrèrent autour du bol brûlant, le portant. Ulka le Météno dirigea les pierres vers le plan de travail d’Ana avant de les faire disparaître. Le bol se posa lourdement sur la table.

« Plus de peur que de mal. » dit-elle en soupirant.

Ulka s’approcha de sa dresseuse, toujours aussi non-expressif. La jeune fille l’attrapa et le serra contre elle en lui chuchotant quelque remerciement. Elle redressa la tête vers la blonde avant de hausser les épaules.

« On peut appeler ça.. un travail d’équipe ? »

Elle se remit à rire en repensant à la tête de son Sonistrelle qui, maintenant, aidait Emolga a ramené le bol de beurre fondu.

_________________


MOODBOARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Kalos
Âge : 13 ans
Niveau : 15
Jetons : 1496
Points d'Expériences : 279

Sujet: Re: Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !   Lun 22 Jan - 14:02


PAIN D'EPICE, PAIN PERDU,
PAIN PAR TERRE !


CUISINE DE NOELDECEMBRE 2017



La demoiselle me répondit positivement avec enthousiasme et bienveillance, un sourire chaleureux dessiné sur son visage. Elle s'approcha de ma préparation, l’œuf à la main. Elle me dit qu'elle s'appelait Ana, un prénom que j'ai toujours trouvé très joli. Elle faisait partie du même dortoir que moi, ce qui faisait de cette rencontre quelque chose de doublement positif. Ma plus grande inquiétude restait de ne pas réussir à m'intégrer lors des installations aux dortoirs. Maintenant, j'aurai au moins une personne à qui m'adresser. Apparemment, les Mentalis étaient « fabulous », j'imaginai alors toutes sortes de choses sans vraiment savoir ce que ce descriptif pouvait bien désigner. En tout cas, Ana se mit à rire et en mimétique je l'imitai sans grande conviction.

Elle commença ensuite à m'expliquer comment casser un œuf. Avec une simplicité déconcertante, elle réussit à faire ce que j'étais complètement incapable de faire depuis plusieurs minutes. Par bonheur il n'y avait qu'un œuf dans ma recette et donc je n'avais pas à reproduire la chose. Un cri strident nous interrompit, il provenait du petit pokémon aux grandes oreilles d'Ana. À l'image d'un cartoon, il transportait par à coups un bol sorti trop chaud du micro-onde, il était en état de panique total. Un autre pokémon vint à sa rescousse, une sorte de rocher flottant qui fit apparaître des rochers qui transportèrent le bol jusqu'au plan de travail.

Je restai bouche-bée face à tout le tintamarre que cela avait provoqué en l'espace d'une minute. J'en vins à me demander si Pogo serait lui aussi capable un jour de faire apparaître des cailloux, ou tout simplement d'avoir la vivacité d'esprit d'intervenir lors d'une situation d'urgence complexe. Et alors qu'il réapparut vers moi vêtu de trois tabliers différents et d'une passoire sur la tête, je compris qu'il y avait peu de chance.

La situation était cocasse effectivement. Félicitations, tes pokémons sont vraiment réactifs, la congratulai-je à mesure que je déshabillai mon primate, comment fais-tu pour les entraîner ?

Beaucoup de pensées me traversèrent l'esprit : peut-être y avait-il un don pour ça ? Peut-être qu'il fallait connaître les pokémons depuis tout petit ? Peut-être n'arriverai-je jamais à devenir une grande dresseuse ? Tout ces informations se bousculaient et plus leur complexité était grande plus je malaxai ma pâte avec nervosité. Et comment pouvais-je espérer faire de la coordination, c'est-à-dire coordonner des techniques, plusieurs pokémons etc, alors que je n'arrivais pas à faire quoique ce soit d'un pokémon...

Moi je ne sais pas du tout comment entraîner un pokémon. Je suis à peu près aussi douée pour ça qu'en cuisine. En effet, alors que je m'acharnai sur la pâte depuis plusieurs minutes, elle n'avait toujours pas la texture souhaitée. Enfin, c'est pas grave je dois bien avoir d'autres compétences.

Je fis trois tas de la pâte pour faire différents assaisonnements. Comme rien n'était vraiment expliqué, je m'amusais à mélanger les épices en en mettant sûrement trop mais c'était amusant ; un peu de cannelle par-ci, de l'orange par-là et du gingembre ici. Mon plan de travail empestait noël. Je pris une grande inspiration pour m'enivrer de tout ça, s'en suivit une quinte de toux monstrueuse et inarrêtable qui me dura plusieurs minutes.

Comme une grande, j'arrive à sélectionner ce qui me semble être la bonne température pour le four et je commence ensuite à étaler ma pâte. C'est une tâche à laquelle Pogo peut participer, à condition qu'il ne mette pas de poils partout. J'enroule ses bras de papiers cellophane et lui donne un rouleau pâtissier et il s'en donne à cœur joie. Il aplatit tellement la pâte qu'on croirait préparer de la feuille de brick.

Au fait Ana ? Tu es à l'école depuis longtemps ? C'est quoi le matériel de survie ici ? Les informations à savoir ?

_________________


.MIA  CLARKE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6955-477-mia-clarke-alors-on-danse-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6959-mia-clarke-mentali
avatar
Coordinateur Performer

Région d'origine : Alola
Âge : 14 ans
Niveau : 42
Jetons : 3700
Points d'Expériences : 1001

Sujet: Re: Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !   Sam 27 Jan - 15:35



Atelier cuisine
ft. Mia
Un pokémon rejoignit les deux filles.
Un pokémon qu'Ana connaissait bien puisqu'il s'agit d'un Quartermac. Les Quartermac sont des pokémons originaires d'Alola. Ils sont souvent associer aux Gouroutan puisqu'ils vivent tout les deux dans la Jungle Sombrefeuille sur l'île d'Akala.

Le pokémon semlait être le starter de la blonde. Il portait trois tabliers et une passoir sur la tête, ce qui fit rire Ana. Puis Mia fécilita les pokémons de l'Alolienne avant de demander quel entraînement ils suivaient. Apparemment, la jeune fille n'était pas très sûre d'elle sur la thématique "entraîner un pokémon".

« Oh, tu sais.. Je me suis jamais vraiment posé la question. On forme une équipe, l'entraide est primordiale. On essaye de tous s'entendre, bien que parfois c'est compliqué, mais quand tu aimes tes pokémons, ils t'aimeront en retour et feront tout ce qu'ils peuvent pour t'aider. »

Elle retourna rapidement près de son plan de travail. Elle mélangea le miel, le sucre et le beurre avant d'ajouter tout cela au bol où se trouvait toutes les épices. Elle ajouta un œuf et un jaune d’œuf avant de bien mélanger pour obtenir une pâte uniforme. Elle demanda à Sonic et au Pijako d'emmener le bol au frigo. Au passage, le pokémon note de musique mangea le gingembre posé sur un plan de table d'un élève. Il semblait adorer ça. Peut-être qu'Ana avait enfin trouvé son surnom.. Ginger, ça sonnait bien non ?

La jeune fille prépara ensuite les ingrédients pour le glaçage. Elle prit trois oeufs et 450g de sucre. Elle était un peu anxieuse pour cette étape. Elle devait être précise si non, soit le glaçage sera trop dur soit il sera trop liquide.

Puis Mia l'interpella en lui posant plusieurs questions. Des questions qu'Ana connaissaient bien puisqu'elle se les posait à chaque personne qu'elle rencontrait quand elle est arrivé à l'académie.

« Ca va bientôt faire 1 an que je suis ici.. Comme le temps passe vite ! » Et en à peine 1 an, elle en a vécu des choses.. « Tu verras, l'académie est géniale ! Tu rencontreras pleins de monde venant de toutes les régions ! Les profs sont parfois un peu fou.. Ah et, il ne faut pas critiquer la cuisine de Mama Odie ! Aha ! Tu vas vivre des expériences inoubliables, crois-moi. Il te faut juste de bons compagnons à tes côtés. »

Elle ouvrit son sac et sortit l'oeuf qu'elle a eu à Halloween. C'est son cousin, Miguel, qui l'avait trouvé par hasard et le lui avait offert en prenant comme excuse de ne pas pouvoir s'en occuper. Mais au fond, elle le soupçonnait d'avoir acheté cet oeuf auprès du collectionneur pour lui faire plaisir. Enfin.. Elle le prit délicatement et se dirigea vers Mia.

« Regarde, j'ai bientôt un sixième copain qui va rejoindre mon équipe. Je ne sais pas quel pokémon sortira de cette oeuf, mais dans tout les cas, je l'aimerais autant que j'aime les autres. »

Elle effleura l'oeuf doucement en souriant. Soudain, la coquille se fissura. Encore et encore. Un bout tomba au sol.

« Il est en train d'éclore ! »

Ana écarquilla les yeux. Elle courut vers la porte pour sortir de la cuisine par précaution. Si un aspicot sort de cet oeuf, cela n'était pas dangereux mais si elle se retrouve avec un Noadkoko ou un Onix, la cuisine aurait été trop étroite. La jeune fille posa l'oeuf sur le sol et s'écarta. Il s'agita un moment avant de se briser entièrement. Une vive lumière envahit tout le couloir et une grosse ombre apparut. La jeune fille se frotta les yeux et resta bouche-bée. Elle n'en croyait pas ses yeux: c'était un Gouroutan ! Il poussa un énorme cri grave avant de se diriger vers Ana. Il l'observa très attentivement avant de l'attraper avec ses grandes mains et de la serrer contre lui. Puis Ana se retira avant d'aller vers la cuisine. Elle fit signe à ses pokémons de la rejoindre. Plumeline n'était pas présente mais bon, les quatre autres pourraient au moins rencontrer le nouveau membre de l'équipe.

« Les amis, je vous présente Gouroutan. C'est le premier pokémon qui n'est pas de type vol alors j'espère que vous ne le laisserez pas sur le côté ! D'accord ? Gouroutan, je te présente Ulka, Sonic, Bady et Ginger ! »

Le pijako redressa la tête, surpris.

« Oui, j'ai décidé de te surnommer Ginger parce que je t'ai vu voler du gingembre à tout les élèves ! »

Il se mit à chanter, ravie de ce nouveau surnom. Problème: il chante extrêmement mal. Forcément, la plus téméraire du groupe, c'est-à-dire la Emolga, se dirigea vers lui en poussant un petit cri énervé avant de lui mettre une gifle. Ana se facepalm avant de soupirer. Le Gouroutan imita son geste avant de pousser un cri de joie.

« Bon, y'a pas énormément de places dans la cuisine. Alors vous pouvez tous aller vous baladez ou faire visiter le village de noël à Gouroutan, d'accord ? Je finis ma maison en pain d'épice et je vous rejoinds ! »

Puis elle repensa à quelque chose.

« Attendez juste, 2 secondes. » Elle se dirigea vers la cuisine et appela Mia. « Viens voir ! Tu devineras jamais quel pokémon est sortit de mon oeuf ! Ammène ton Quartermac ! »

Elle se retourna vers ses compagnons, espérant que le Gouroutan s'entende bien avec le Quartermac de la blonde.


hrp:
 

_________________


MOODBOARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6244-429-ana-carolina-gladio-mentali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6246-ana-carolina-gladio-mentali
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !   

Revenir en haut Aller en bas
Pain d'épice, pain perdu et pain par terre !
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 5 :: Village de noel :: Activités :: Atelier Cuisine-