Partagez | .
Gastronogeek : les œufs [Terminé]
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 41
Jetons : 10836
Points d'Expériences : 1140

MessageSujet: Gastronogeek : les œufs [Terminé]   Sam 13 Jan - 16:42

Son cœur était navré de peine. L’œuf reposait, face à elle, immobile et sage, attendant patiemment son heure. Une heure qui ne saurait venir en la compagnie de Salomé. Si elle avait refusé la compagnie du Nanméouïe – faut-il vraiment reparler de cette histoire ? – ce n'était pas pour se retrouver avec un nouveau Pokemon, deux mois à peine. La rousse ne se sentait pas la capacité d'assumer cet œuf, pauvre Dodoala futur qui n'était pas encore né que déjà il se voyait refusé par sa dresseuse potentielle. Le hasard s'en était mêlé, une loterie incertaine – et la faute à pas de chance, avouons-le – et la voici l'heureuse (?) propriétaire d'un œuf ! Mais elle n'avait rien demandé. C'était sûrement cela, le pire.

Alors elle avait pesé le pour et le contre. Comme pour le Nanméouïe qui s'était vite fait exclure suite à la naissance non préméditée de Chayana, son Germignon qui remplissait tout aussi bien son rôle de soigneur. Mais il s'agissait d'une vie à naître, le cas était différent.
Un accident est si vite arrivé, hein...
La coquille était toujours entière, la rousse ignorait si l'éclosion était pour bientôt. Alors elle avait fait ce qu'elle refusait par dessus tout ; quémander de l'aide à des instances supérieures, à savoir Mademoiselle Hortense qui s'était montrée agréable et conciliante, compréhensive au point de proposer une solution à la Givrali. Et cette solution répondait au doux nom de Nico.

Désormais, elle attendait le fameux Nico, ce miracle qui se tenait prêt à s'occuper de cet œuf qui n'était pas le sien. Le voir naître, l'éduquer, lui trouver une place dans son équipe, toutes ces choses qu'elle aurait dû se destiner à faire mais qu'elle préférait reléguer à un autre. Parce qu'elle n'avait pas la force suffisante pour assumer une charge supplémentaire. Elle n'avait que quatorze ans, même si certains à son âge se voient avec une équipe déjà ben fournie, la sienne et ses quatre Pokemon à temps plein – cinq avec Phoën à temps partiel – lui suffisait amplement. Elle ne savait déjà plus où donner de la tête entre un Picassaut retardé mental, une Plumeline dépressive, une Germignon insomniaque et légèrement paranoïaque sur les bords ainsi qu'un couple de Feurisson. Plus qu'à espérer que ce Dodoala se porte bien. Loin d'elle, il mettait toutes les chances de son côté.
Les bonnes odeurs de nourritures chahutaient le temps enneigé. Le vin chaud se mêlait à celui plus délicat du jus de pomme à son tour servi brûlant. Les commerçants hurlaient pour tenter d'attirer les quelques visiteurs en ce jour de semaine déserté. Des coques de marrons se voyaient piétinés par des clients égarés, du caramel coulait des crêpes encore crépitantes, sous les éclats des enfants qui salissaient écharpes et manteau sous les regards consternés de leurs parents. Et il y avait Salomé. Seule au milieu de cette petite foule, ou presque. Il y avait l’œuf qu'elle tenait calé dans son sac, ce poids qui lui rappelait la présence du petit être qu'elle était sur le point d'abandonner. Non, de léguer. Tout n'était qu'une question de point de vue.

Elle ne l'avait jamais rencontré mais le garçon lui avait envoyé une photo pour qu'elle puisse le reconnaître au premier coup d’œil. Elle avait fait de même. La rousse avait donné rendez-vous au blond à proximité du stand de vin chaud. Juste parce qu'elle appréciait l'odeur même si elle n'en avait jamais bu. Elle se perdait parmi les ivrognes et les amateurs qui avaient déjà le nez et les joues rougies tour à tour par le froid et l'alcool. Algernon, à son tour, lorgnait d'un peu trop près les boissons pour adultes. Sûrement l'arôme qui l'attirait ; a-t-on déjà vu des Pokemon boire de l'alcool ?
La gitane se retourna pour apercevoir le fameux Nico. Du moins supposait-elle que c'était lui. Tête baissée, écouteurs enfoncés, portable en main, il paraissait happé par quelque chose de plus important que son rendez-vous du jour. Et c'était lui qui était destiné à s'occuper de son œuf ? N'y avait-il pas erreur sur la personne ? Salomé soupira avant de tapoter sur l'épaule du garçon pour le faire émerger tout en douceur de son écran et le faire revenir sur Lansat.

— Nico ? C'est moi Salomé, Mademoiselle Hortense a dû te parler de moi, non ? C'est moi qui cherchais quelqu'un pour accueillir cet oeuf-ci, fit la demoiselle en soulevant le pan de tissu qui dissimulait la coquille et son protégé, merci de bien vouloir t'en occuper à ma place, je ne sais pas comment je me serais débrouillée sans toi !

A la coque, en omelette, sur le plat, mollet et par dessus tout : brouillé. Il y a plein de manières pour se débarrasser d'un œuf. Il suffit juste de savoir où chercher. Les livres de cuisine fourmillent de bonnes idées.

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 


Dernière édition par Salomé Cobal le Mar 17 Avr - 0:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 13 yo
Niveau : 10
Jetons : 1189
Points d'Expériences : 185

MessageSujet: Re: Gastronogeek : les œufs [Terminé]   Lun 29 Jan - 17:59




gastronogeek
Mademoiselle Hortense aurait sa peau. Le garçon soupira. Le voilà plus ou moins obligé de récupérer l’œuf d’une camarade de classe qui n’avait pas le temps de s’en occuper correctement. Ah. Parce que lui il l’avait peut-être ?

Bon. Ouais. Concrètement, il l’avait.

SI IL ENLEVAIT SES 20 HEURES DE STREAM ET SES 50 HEURES DE JEUX VIDEOS PAR SEMAINE !!!!!

(est-ce qu'il exagérait ? je vous laisse observer ses cernes et juger par vous même.)

Autant dire que Nico était pas SUPER chaud à l’idée d’accueillir un œuf dans son équipe. Ouais. Pas super chaud était une bonne définition de l’état d’esprit du petit garçon.

Salomé donc. Quel genre de personne n’avait pas le temps pour un machin rond qu’on posait dans un coin ? Probablement une senpai très senpaiesque. Genre une G3 ou G4 ! Pas que ça l’intéressait vraiment hein, il était juste curieux.

Il réajusta son teddy rouge et enfila son écharpe avant de siffler doucement pour appeler son Miaouss et sa Mimiqui. Ils sortaient. Il avait peut-être pas SUPER envie d’y aller, mais pour autant, il ne serait pas en retard.

Elle lui avait donné rendez vous au marché de Noël. Il n’y était allé qu’une seule fois pour prendre ces espèces de boites à cadeau surprises. Ça évitait d’avoir à se torturer l’esprit sur savoir quoi offrir à qui. Fort pratique. Et très Nicoesque comme cadeau. Pas d’effort, pas d’attachement émotionnel. Que fallait-il de plus ?

Il secoua la tête et enfonça ses écouteurs dans ses oreilles. Une chanson choisie plus tard et il était en route. Peanut dans ses bras et Gina sur sa tête pour changer, il sortit de son dortoir (qui était très bleu) et se dirigea vers le marché de Noël.

Il avait vraiment du mal à comprendre la passion des gens pour cette fête. Il regarda son téléphone une fois arrivé à proximité du stand de vin chaud où on lui avait donné rendez vous, (Ce qui le renforçait dans son idée d’une camarade de classe clairement plus âgée que lui) pour vérifier le visage de la fameuse Salomé. Les cheveux d’un charmant mélange entre du rouge et du rose, des yeux en amande qui semblait assez intimidants et une mine un peu boudeuse, la jeune fille avait l’air jolie. Dans le style intimidante mais jolie. Il haussa les épaules. Il fallait juste qu’il la trouve maintenant. Il espérait juste qu’elle s’était pas enfermée sous un bonnet et une écharpe sinon bonjour pour la retrouver.

On lui tapota l’épaule et il sursauta. Il se retourna pour tomber sur la forme vivante de la photo dans son téléphone. Il soupira et esquissa un demi-sourire. Il coupa sa musique, enleva ses écouteurs et s’intéressa rapidement à ce que lui disait la rouquine. C’était bien Salomé.

« Oui, c’est moi, Nico. »

Il ne répondit pas immédiatement à ses remerciements. Il savait pas trop comment lui avouer que c’était pas exactement de lui même qu’il se retrouvait là. C’était à cause des jolis yeux de Mademoiselle Hortense.

« Pas de quoi je suppose. »

Il se gratta l’arrière de la tête. Il savait décidément pas s’y prendre pour communiquer. Il inspira un grand coup, histoire de faire descendre la pression (j’vous jure les yeux de cette nana essayait de le tuer !!) et il reprit la parole.

« Mademoiselle Hortense m’a pas dit grand-chose. J’suppose qu’elle voulait que tu me dises ce que tu savais. Hm, tu sais quel pokemon se trouve à l’intérieur ? »

Avec un peu de chance, c’était un pokemon d’Alola et il aurait pas l’air totalement con quand elle le lui confirait parce qu’il saurait à peu près à quoi s’entendre.

Ouais. Ne pas avoir l’air con paraissait être un bon plan.


_________________


easy mode


atelier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6773-nico-anderson-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 41
Jetons : 10836
Points d'Expériences : 1140

MessageSujet: Re: Gastronogeek : les œufs [Terminé]   Lun 5 Fév - 18:26

D'une éloquence à toute épreuve.
N'y avait-il pas erreur sur la personne ? La rousse s'était imaginée l'entrain de Nico pour cet œuf merveilleux. Ce n'était pas tous les jours qu'un tel présent était offert. Elle, elle aurait bien aimé qu'on la choisisse pour veiller sur une coquille, de toute façon tout le monde venait toujours lui donner un œuf ou un Pokemon contre son gré. Oui, elle avait suffisamment donné dans le genre. À son tour d'offrir un peu de joie et de gaieté aux autres. Même si cela signifiait se séparer d'une vie à venir. Elle tenta de ne pas se formaliser du manque de conversation évident du garçon. Peut-être n'était-il pas encore totalement revenu à lui-même, une part encore absorbée par ses écouteurs.

— C'est un Dodoala, un Pokemon d'Alola, je sais pas si ça te parle comme Pokemon... Au moins il ne devrait pas beaucoup t'embêter vu que sa principale activité est de... dormir.

C'est vrai que ça vendait du rêve, formulé comme ça. Un œuf d'un Pokemon éternellement endormi. Mais génial. Brillant.
L’œuf n'avait pas quitté ses mains. Il allait pourtant falloir s'y résigner. Cela lui faisait un léger pincement au cœur d'abandonner ce petit au premier venu, même si Mademoiselle Hortense paraissait sûre de son choix, la gitane, elle, l'était beaucoup moins. Elle observa du coin de l’œil le Miaouss et le Mimiqui qui se promenaient près de Nico. Au moins le koala ne troublerait-il aucun de ses Pokemon au vu de son occupation.

— Ça fait pas longtemps que je l'ai disons... Quelques jours ? Alors ne t'attends pas à une éclosion avant le mois prochain, résuma Salomé, et aussi, avant que j'oublie ! Il faudra que tu lui trouves une bûche à sa naissance, d'accord ? Normalement, c'est un cadeau de ses parents alors il va falloir que tu remplisses ce rôle.

Ou comment faire fuir un potentiel intéressé. Le faisait-elle exprès ? Elle semblait séreuse avec son histoire de bûche et de parents. Comme si Nico avait envie d'être père à son âge.
Elle faisait le bon choix. Au moins celui-ci n'hériterait-il pas d'une tare quelconque à sa naissance. Elle paraissait attirer le mauvais œil sur elle et ses Pokemon depuis le début de sa classe d'été. Elle avait cru à un hasard avec Algernon et son retard mental mais cela continuait et persistait désormais, sous des formes différentes, à chaque fois sur un membre de son équipe. Il n'y aurait rien de tout cela pour ce bébé Dodoala.

— Si tu as des questions, n'hésite pas à me harceler via mon iPok, maintenant que tu as mon numéro, autant que ça te serve. Je suis Médecin et savoir m'occuper des œufs fait partie de mon cursus.

Elle n'avait pas encore eu l'occasion de vraiment aborder ce sujet, c'était plutôt Idalienor qui avait pris soin de chacun de ses œufs respectifs jusqu'à présent. Désormais, elle se passait de son aide, préférant compter uniquement sur elle-même. Elle était tout autant capable que la Pyroli.
Elle tendit l’œuf à Nico. Ça y était. Le moment de dire au revoir au petit être. Algernon choisit ce moment pour faire entendre sa voix et piaffer face à ce moment solennel. Elle n'aurait su dire si le Picassaut était heureux ou triste de voir cet œuf changer de mains. Elle même hésitait. Elle inspira alors profondément pour tendre les bras vers Nico. Toute une épreuve que de se séparer d'une vie.

— Tiens, il est à toi maintenant. Prends-en soin surtout.


Ça ne pourrait pas être pire qu'avec elle, après tout. Même s'il est vrai qu'elle se méfiait toujours de ce blondinet qui paraissait dans sa bulle en permanence.

HRP:
 

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 13 yo
Niveau : 10
Jetons : 1189
Points d'Expériences : 185

MessageSujet: Re: Gastronogeek : les œufs [Terminé]   Dim 18 Fév - 20:59




gastronogeek
Il poussa un léger soupir de soulagement. Dodoala. Pokemon d’Alola. Il avait bien envie de pousser un cri de joie mais ça anéantirait ses efforts pour avoir l’air normal. Donc il pousserait aucun cri de joie et se contenterait d’un léger soupir de soulagement. Il connaissait l’animal, il pourrait le gérer. À moins que ce soit un cas comme Gina, mais au moins, comme le disait la rouquine, les Dodoala, ça dormait et c’était tout. Il devrait pas trop avoir de soucis à le gérer, l’espèce de machin qui glandait dans cet œuf.

Que de bonnes nouvelles, un sourire naissait presque sur le visage du petit geek. Il hocha vaguement la tête suite aux explications de la demoiselle. Ça l’intriguait un peu au final. À la manière dont elle tenait la coquille pleine contre elle, il se doutait bien qu’elle y était un peu attachée. Il soupira. Ça ne faisait pas vraiment de demander si elle voulait vraiment s’en séparer. Lui même n’était pas vraiment sur de vouloir le récupérer.

(Pas qu’il ait vraiment le choix, Mademoiselle Hortense était véritablement terrifiante.)

Toujours était-il qu’il avait un cœur (bien caché sous des tonnes de sarcasme et je-m-en-fous-tisme, mais il était là), et voir la pointe de ce qu’il supposait être du regret dans les yeux de cette fille, ça le faisait se sentir un peu mal.

Il hocha encore une fois la tête quand elle parla de son parcours. Médecin ? En effet, en avoir une dans son répertoire ne pouvait pas vraiment faire de mal. Il savait pas trop quoi lui dire. Ça semblait être une sacré épreuve pour elle. Pas tant que ça pour lui. Il lui laissait le temps dont elle avait besoin et quand elle lui tendit finalement le petit être, il l’attrapa avec autant de précaution que nécessaire.

« Ne t’en fait pas trop, je devrais m’en sortir. »

Il regarda l’œuf dans ses bras. C’était la toute première fois qu’il en tenais un comme ça. La toute première fois qu’il en voyait un d’aussi prêt. La toute première fois qu’il devait s’occuper de protéger une vie. La toute première fois où il se sentait véritablement responsable d’un pokemon. Peanut et Gina c’était pas tout à fait pareil. Ils étaient déjà vieux et pour être franc, c’était plutôt eux qui s’occupaient de lui, pas l’inverse.

« En tout cas, merci. Pour les conseils je veux dire. C’est la première fois que je m’occupe d’un œuf, donc si j’ai des questions, je suppose que je te contacterais. C’est sympa de ta part en tout cas. »

Si ses bras n’avaient pas été pris par l’œuf, nul doute que le blondinet aurait enroulé nerveusement une mèche de ses cheveux autour d’un de ses doigts. À la place, il se tortillait un peu bêtement, un petit peu beaucoup mal à l’aise. Il repensa à la grande inspiration qu’elle avait prise toute à l’heure.

« Si tu … hm. Si tu veux, je t’enverrais une photo quand il ou elle aura éclot. Et j’oublierais pas pour la bûche. Je vais faire de mon mieux donc t’inquiètes pas trop. »

Il soupira. Il en faisait beaucoup, beaucoup trop. Mais les interactions sociales et Nico ça faisait définitivement mille.



HRP - récupération de l’œuf de dodoala

_________________


easy mode


atelier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6773-nico-anderson-phyllali
 Pokéathlète Médecin
avatar
Pokéathlète Médecin
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 41
Jetons : 10836
Points d'Expériences : 1140

MessageSujet: Re: Gastronogeek : les œufs [Terminé]   Ven 23 Mar - 10:33

C'était fait.
L’œuf n'était plus le sien.
Elle l'observait d'un regard peiné dans les bras de Nico. Elle avait envie de lui dire qu'il s'y prenait mal ; porter une coquille, c'était tout un art. Il paraissait maladroit dans ses gestes et presque étonné de sentir ce petit être sous ses paumes. Mais elle avait bien fait. Si elle continuait de se le répéter pendant une vingtaine de fois encore, elle finirait pas y croire. Elle avait bien fait. Algernon piaffa une nouvelle fois comme pour signifier qu'il était grand temps de faire demi-tour. À moins que le froid ne l'ait surpris une fois de plus malgré son plumage épais.

Et le pire manqua de lui arracher une grimace. Mais son visage resta stoïque par une maîtrise complexe et mystérieuse. C'était la première fois que ce garçon s'occupait d'un œuf... ? Quoi ? Non, non, non, elle avait sûrement mal entendu et ses oreilles lui jouaient un tour. Mauvais et dépourvu d'humour mais un tour malgré tout. Elle attendit quelques instants que Nico lui annonce que sa précédente phrase était une blague, une sale blague visant à la déstabiliser davantage mais rien d'autre que l'ardeur du marché de Noël, les éclats des passants et le vin chaud acheté en file indienne à sa droite en guise d'écho.
La chute n'était pas venue.

— Oui contacte-moi, n'importe quand, à n'importe quelle heure du jour ou de la nuit, d'accord ? Mademoiselle Hortense ne m'avait pas précisé que c'était ton premier œuf,
se désespéra-t-elle en jouant maladroitement avec ses mains désormais libérées, ça ne sert à rien de trop le manipuler, compris ? Ce serait dommage que tu le casses...

C'était sa plus grande crainte et adieu le Dodoala qui ne verrait jamais le jour. Et ce serait sa faute à elle et elle-seule, elle qui avait osé confier une vie à un néophyte, elle qui avait abandonné ce petit être par pur égoïsme et par manque de temps. Mais difficile de revenir en arrière désormais. Ses yeux s'égarèrent encore sur la coquille immaculée du type Normal pour finalement s'arracher à cette vision.

— Je suis pas contre une photo quand il sera éclos, oui, ça me rassurera, je crois.

Pendant qu'elle y était elle pouvait tout autant traiter Nico d'incapable. Non parce qu'elle était sur la bonne voie pour le peiner et le froisser. Il n'y avait pas que les Médecins capables de veiller sur des œufs, tous les élèves passaient par cette étape peu commune. C'était au tour de Nico, comme elle six mois plus tôt pendant l'été.

— Je vais vous laisser faire connaissance maintenant... Oh et juste au cas où, je suis au chalet Sévipard. Comme ça, si tu as le moindre souci avec cet œuf, tu sauras où me trouver !

Entre son numéro d'iPok et son chalet, oui, Nico risquait de pouvoir la contacter plus que facilement si un souci survenait. Pourquoi ne pas lui donner son numéro de chambre pendant qu'elle y était ? Au moins n'aurait-il plus aucune excuse. Mais pas cette fois.
Un dernier regard pour la coquille qui s'accordait à merveille avec le décor de neige. C'était sûrement la dernière fois qu'elle voyait son Dodoala – celui de Nico désormais – sous cette forme. Mais elle avait foi en le hasard et le destin et une part d'elle sentait qu'elle aurait l'occasion de voir ce Pokemon en chair et en os, au-delà d'une simple photo numérique.

Elle frissonna, le mouvement suivi de près par son starter. Il était plus que temps de rentrer au chaud avant qu'elle ou lui n'attrape un mauvais rhume. Un dernier salut de la main à destination du Phyllali et ça y était, elle disparaissait. Elle avait presque envie de se dissimuler derrière l'un de ces chalets misérables pour espionner Nico et ses manières de faire avec l’œuf. Et s'il faisait n'importe quoi sitôt son dos tourné ? Et s'il le jetait au sol pour s'en débarrasser ? Mais il était temps qu'elle apprenne à faire confiance à autrui. Après tout, il était plus qu'impossible que Mademoiselle Hortense lui ait recommandé un élève incapable de remplir ce rôle, hein ?

HRP:
 

_________________
Merci Ida pour le Moodboard !:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6439-449-salome-cobal-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6472-salome-cobal-givrali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 13 yo
Niveau : 10
Jetons : 1189
Points d'Expériences : 185

MessageSujet: Re: Gastronogeek : les œufs [Terminé]   Sam 24 Mar - 19:48




gastronogeek
Par toutes les divinités qu’il connaissait, il n’aurait pas dû lui dire que c’était son premier oeuf. La fille s’inquiétait maintenant encore plus qu’elle ne le faisait avant. Ok, il était inexpérimenté mais ils l’avaient tous été à un moment ou un autre, il fallait bien un premier pas, un premier oeuf, un premier quelque chose pour apprendre et évoluer.

Nico soupira, cette fille l'agaçait de plus en plus avec ses recommandations et ses “contacte moi”. Si au début il avait trouvé l’attention touchante, elle l'énervait de plus en plus et il fronçait les sourcils en réponse à son air inquiet. Il était novice oui, mais c’était pas l’inquiétant et s’inquiétant que tout se passerait pour le mieux pour le petit être entre ses mains. Elle devait bien le savoir non ? Y’avait pas une connerie comme quoi dans leurs oeufs, les pokemons ressentaient les émotions de ceux autour d’eux ?

Nico soupira une énième fois. Elle l'agaçait de plus en plus et lui faisait de plus en plus d’efforts pour tenter de la rassurer. Oui, il lui enverrait une photo, oui si, oui mi. Bientôt il allait lui promettre qu’il lui enverrait un rapport journalier. Foutaise et connerie, tout ça le soulait par avance. Il se demandait sincèrement s'ils faisaient le bon choix. Voulait-elle vraiment donner cet oeuf ? Son inquiétude pour lui était troublante, dérangeante. Et lui voulait-il vraiment un nouveau pokemon dans sa drôle d’équipe ? En avait-il vraiment l’utilité ?

Il regarda la coquille claire entre ses mains. Il n’avait pas trop le choix de toute manière. C’était fini à partir du moment où elle avait délicatement placé la vie de ce Dodoala entre ses mains. Ca lui faisait clairement pas le même effet qu’avec ses autres pokemons. Là, il s’occuperait d’un pokemon depuis sa naissance, depuis ses tous débuts. Il devrait l’éduquer, le dresser au sens premier du terme.

Il soupira encore une fois. Il faisait que ça aujourd’hui. Il esquissa un demi-sourire en réponse aux dernières paroles de Salomé. Elle forçait un peu là quand même. Le pensait-elle si irresponsable ? Faisait-il si peu responsable ? Il savait bien qu’il n’était pas la personne la plus impressionnante, c’était même plutôt le contraire, mais la rousse en devenait presque vexante.

Ok, ok, c’est bien noté. Je te préviendrais.

Et enfin, elle partait. Elle le lâchait. Elle lui avait tenu la patte pendant un sacré moment et enfin, le garçon pouvait se détendre. Enfin, pas réellement. La coquille froide contre lui lui rappelait qu’il avait une sacré tâche devant lui. D’un pas vif, il se mit lui aussi en marche. Il rentrait à son chalet, bien au chaud. Ca devait pas être super bon pour un oeuf de rester trop longtemps dehors alors qu’il faisait aussi froid. Il ne remit pas ses écouteurs sur le trajet du retour, de peur de rentrer dans quelqu’un qui lui ferait faire tomber l’oeuf si durement acquis. Il lui suffisait maintenant de passer dire à Mademoiselle Hortense qu’il avait bien suivit ses délicats et adorables ordres et il pourrait s’emmitoufler sous trois tonnes de couettes et jouer, enfin, à ses jeux vidéos.



HRP - rp terminé pour nico, merci salomé !

_________________


easy mode


atelier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6773-nico-anderson-phyllali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Gastronogeek : les œufs [Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
Gastronogeek : les œufs [Terminé]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 5 :: Village de noel :: Place de Noël :: Marché de Noël-