[482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]
Shiu Daïkido
Shiu Daïkido
Région d'origine : Kalos | Romant-Sous-Bois
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 501
Points d'Expériences : 163
Coordinateur Novice
Sujet: [482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]   Lun 15 Jan - 15:31
Shiu Daïkido
NOM. Daïkido
PRÉNOM. Shiu
ÂGE. 15 ans
RÉGION D'ORIGINE. Romant-Sous-Bois, Kalos.
AMBITIONS FUTURES. Coordinateur Performer, et pourquoi pas à l'avenir monter une troupe de théâtre.
Description

Notre vie c'est comme une pièce de théâtre, on découvre chaque secondes avec étonnement, et on n'a pas envie que ça s'arrête.

Une faible lumière au bout d'un couloir, un tapis rouge écarlate habillant un parquet de ses coutures et des tableaux indéchiffrables décorant les vieilles tapisseries des murs. Vous vous mettez à courir, courir, courir, et vous courrez, courrez, courrez, jusqu'à que vos pas s'estompent petit à petit, telle une brume matinale se dissipant au grés du vent. Vous vous arrêtez, stop, pause. Puis, plus rien, le silence. En un battement de cils, vous voilà assis dans un fauteuil en soie rouge et à l'assise mouelleuse et confortable. Votre respiration s'allège, votre cœur se calme. Vous relevez enfin la tête, et vous rendez compte que vous êtes dans une salle de théâtre. Devant vous, un rideau. Peu à peu, un visage blanc crème se dessine dans ses plis. Sa peau vous semble douce, soyeuse et rayonnante. Puis, ce sont des yeux que vous distinguez, leur iris est aussi  marron que l'écorce d'un vieux chêne. Ils vous reflètent, assis dans votre fauteuil. Ses yeux aussi ronds que ceux d'un châton sont pétillants et chaleureux. Oui, ils vous mettent à l'aise et vous donne le sourire. Puis ce sont un nez et une bouche qui se dessinent sur ce rideau, tous deux fins et discrets. Enfin, de longs cheveux noirs coiffés d'un ruban rouge courronnent ce visage qui vous est encore inconnu. Fasciné par ce qu'il se passe sous vos yeux, vous voyez apparaître une silhouette, élancée et bien sculptée. Elle est un peu grande, mais jamais trop. Elle est élégante et fine. Vous commencez à la trouver jolie, et ce sentiment s'accentue quand vous voyez qu'elle n'a même pas l'air d'en avoir conscience. Cette insouciance et cette humilitée vous charme, vous êtes conquis. Vous l'imaginez bien vêtue de beaux uniformes scolaires, simples, délivrant encore plus un charme enfantin.

Soudainement, trois coups. TOC TOC TOC.

Le rideau se lève, et une pièce digne des plus grands dramaturges prend place sous vos yeux ébahis et hypnotisés. Au tout début, on appelle Timidité sur la scène, ainsi que Gentillesse et Générosité. Tous trois sont aux devants de la scène, et jouent comme qui dirait un premier rôle. Puis, on peut apercevoir de nouveaux comédiens sur scène, Combativité, Acharnement et Entêtement. Ils se placent juste derrière les trois permiers, comme surplombés et cachés par leur ombre. On les voit, discret, mais pourtant très présent une fois qu'on arrive à les cerner. Puis tous arrivent un par un, Curiousité, Créativité, Rancœur, Joyeuse, Détermination, Perfectionniste. Tous ensemble, ils forment un tout. Néanmoins, on voit bien qu'il manque encore quelque chose, mais quoi vous ne savez pas. Vous savez que tout va bientôt s'arrêter, mais vous voulez d'abord savoir ce qu'il manque. Malgré cela, vous ne trouvez pas. Vous abandonnez, et perdez espoir. Jusqu'aux dernières secondes du Dernier Acte, vous voyez apparaître, au devant de la scène et pourtantperdu au milieu de tous les autres comédiens, Force. Elle est là, elle est belle, elle est fière. Vous soupirez de soulagement, comme si vous veniez d'accomplir quelque chose. Lorsque soudainement, le rideau se ferme, vous applaudissez, puis tout s'arrête. Fin du Dernier Acte.
Histoire


Je me souviens de ce petit théâtre de quartier, le Charmeur on l'appelait. Il était bercé par l'air pur et printannier de Romant-Sous-Bois. La famille Daïkido le tenait depuis des générations, c'est d'ailleurs dans ce théâtre que mes parents se sont rencontrés. Mon père était comédien et ma mère spéctatrice. Il a suffit d'un regard pour les lier à jamais. Pour les lier même après leur mort disaient-ils. Ils avaient récupéré le Charmeur aux décès de mes grands-parents paternels, et depuis ils ne le lâchaient plus. Avant cela, le théâtre perdait peu à peu de son charme, de son authenticité, embêtant lorsque l'on s'appelle le Charmeur. Mes parents, accompagnés de la troupe de théâtre familiale et de quelques amis, ont réussi à le ramener des abysses et à en faire un petit théâtre réputé. Néanmoins, il gardait toujours son élégance, et ce à travers toutes les années. Lorsque l'on entrait dans ce théâtre, on entrait dans un monde nouveau dont on ne veux pas partir. Des dizaines de pièces étaient jouées tous les mois. Et malgré l'arrivée du Cinéma, les salles ne désamplissaient pas. Tout le monde jouait des coudes pour obtenir une place au Charmeur.  
Tout se passait pour le mieux chez les Daïkido, le théâtre fonctionnait à merveille, ils avaient une petite fille adorable. Le Charmeur reprennait vie.

Je me souviens que, depuis toute petite, j'ai toujours un rapport très particulier avec le théâtre, normal venant d'une fille de comédiens me diriez-vous. Mais pour moi, c'était vraiment un amour inconditionnel que j'éprouvais pour la comédie, les représentations artistiques. J'ai assisté à ma toute première pièce à mes cinq ans. Mes parents ont attendu aussi longtemps car ils préféraient que j'assiste à ma première pièce en étant en âge de comprendre ce qu'il se passait sur scène. Bien que cinq ans soit jeune, j'étais au moins en capacité de suivre les événements et d'en comprendre la globalité. Et, j'ai été incroyablement fasciné par l'inombrable quantité de sentiments et d'émotions que l'on peut ressentir. De plus, le contact humain-pokémon que je trouvais très fraternel et émouvant me donnait les larmes aux yeux. J'ai trouvé ça fantastique, je savais que ma route était toute tracée. Alors, je commençais à inventer des pièces toute seule, et à les jouer le plus expressivement possible. Et chaque jour, je m'entraînais une fois l'école terminée, dans ma chambre ou dans le théâtre lorsque mes parents s'y trouvaient.
Puis, ce fût le jour. Celui de mes 12 ans. Je montais sur scène devant un public pour la première fois. Et, bizarrement, je n'étais pas stressée, au contraire je me sentais à l'aise, à ma place. Et je me rappellerai toute ma vie, cette femme, place 16 rangée B, les larmes aux yeux. Et quand je l'ai vu, quand j'ai vu que c'était moi qui lui procurait de telles émotions, je me suis dis « Voilà pourquoi le théâtre est magnifique ».

Je me souviens, de ce jour où ce conte de fées qu'était ma vie s'est arrêté brûtalement. Je le revois encore, allongé dans un lit d'hopital, des dizaines d'appareils médicaux autour de lui. C'était l'année de mes 13 ans. Il était sur scène lorsque son cœur a décidé de s'arrêter brusquement. Au moins, il a pu mourir à la manière de Molière, n'en est-ce pas la plus belle façon ? Surtout que mon père était un adorateur de Molière. Quand j'étais assis à son chevet, j'entendais ma mère pleurer aux annonces du médecin. Puis, quelques heures plus tard, il s'est éteint. À ce moment, lorsque son torse ne se soulevait plus, je me suis sentis abandonnée, comme si j'étais en chute libre, une chute libre dans laquelle personne ne m'a aidée à sortir un parachute. Ma mère se laissait vivre, allongée dans sa chambre, attendant de le rejoindre à son tour. Tout mon monde, tout notre monde s'était éffondré, tout comme le théâtre. Ce fût d'ailleurs le deuxième pire jour de ma vie, quand ce bulldozer a rasé notre Charmeur, et tout nos souvenirs avec. Plus personne ne parlait des Daïkido depuis la mort de mon père, comme si nous n'étions que les survivants d'une famille déchirée prête à être oubliée.
Ma mère passait tout son temps chez l'une de mes tantes, à pleurer sur d'anciennes photos, me laissant seule face à la réalité de la vie. Alors je me suis forgée, endurcie et attendrie. Oui, attendrie. Durant mon temps libre, je rendais service à la maison de retraite du coin en jouant des petites pièces toute seule, et de voir que je pouvais donner le sourire à des gens qui n'en avaient plus beaucoup, me permettait de sécher mes larmes.
Depuis ce fameux jour, il ne me reste qu'une réelle trace de mon père, ce petit ruban rouge que j'attache dans mes cheveux. C'était un ruabn qu'il portait autour d'une poignet lors de ses représentations, afin de lui porter chance. C'est le seul, et le mielleur, souvenir que je garde de lui.

Lorsque que j'ai vu le Charmeur disparaître sousmes yeux, je me suis promise qu'un jour, je lui redonnerait vie à mon tour, et ne le lâcherai jamais. Je me suis mis à la recherche d'un moyen de pouvoir grandir, m'épanouir, rencontrer des gens autres que ceux de Romant-Sous-Bois, et de découvrir la vie telle que je devrais la voir à 15 ans. Et je suis tombée sur la Pokemon Community, cette académie qui, je l'éspère, me permettra de récupérer un vieil ami à moi, qui me manque depuis bien trop de temps.
SURNOM. Natsua
ESPECE. Goupix ♀
NATURE. Assuré
DESCRIPTION. Elle est droite, fière, avec un amour inconditionnel pour les représentations artistiques. Elle adore jouer des personnages, devenir quelqu'un d'autre, lui donner vie. Donner vie aux émotions, aux sentiments, faire ressentir des choses aux gens. Elle adore vivre pleinement, s'exprimer, et par-dessus tout, les applaudissements, synonyme d'une réussite qui ne peut être égalée. Enfin, elle est comme moi en fait.
PSEUDO OU PRÉNOM. Aria, Chou, Jake, franchement c'est comme vous voulez JetevoisJetobserve
ÂGE.. 14 mais bientôt 15 ans eukay
COMMENT AVEZ VOUS CONNU LE FORUM ? Je ne m'en souviens plus vraiment, mais surement grâce à des top-sites  Aileen Sôma
QUELQUE CHOSE À AJOUTER ? RIP Aria
Shiu Daïkido
Shiu Daïkido
Région d'origine : Kalos | Romant-Sous-Bois
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 501
Points d'Expériences : 163
Coordinateur Novice
Sujet: Re: [482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]   Lun 22 Jan - 23:54
Hello ~

C'est bon, ma fiche est terminée Leonidas Blackhart

_________________

TO INFINITY AND BEYOND
JUST LOOK UP, WE ARE BOTH UNDER THE SAME STARRY SKY.
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]   Mar 23 Jan - 8:22
Re-bienvenue!

La façon dont tu présentes le caractère et l'apparence de ton personnage est vraiment cool. L'histoire est bien résumée, et on a envie d'en savoir plus sur Shiu et ses motivations. C'est tout bon, je te valide ! o/


Bienvenue dans le Dortoir Mentali ♀ et bonne intégration parmi tes confrères ! N'hésite pas à poser tes questions si tu as le moindre soucis au staff ou aux membres de ton dortoir (www). Tu peux dès lors poster ta T-CARD dans la partie correspondante, ainsi que gérer tes RPs grâce à aux RECHERCHES DE RPs ET RELATIONS. N'oublie pas de remplir les champs de ton profil dès que possible (T-card et Fiche de Présentation) pour faciliter la navigation aux autres joueurs, et de réserver ton AVATAR dans la partie adéquate ! Sache également que nous possédons un chan skype, si tu souhaites le rejoindre, contacte un modérateur. Tu repars aussi avec 2 Pokeball, données par le Collectionneur. Ton numéro étudiant est 482. Bon jeu sur Pokémon Community !

Pour rappel, en cas de reroll, le nouveau personnage récupère 1/2 des jetons et 3/4 de l'expérience. Ce qui nous fait: 2292 x 0.5 -> 1146 jetons et 191 x 0.75 -> 143 xp.

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Shiu Daïkido
Shiu Daïkido
Région d'origine : Kalos | Romant-Sous-Bois
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 501
Points d'Expériences : 163
Coordinateur Novice
Sujet: Re: [482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]   Mar 23 Jan - 8:36
Je ne m'attendais pas à une validation si rapide, c'est génial, merci beaucoup Very Happy
Juste, il faudrait pas enlever mon rang de topdresseur spé. Type ? :-o
Ginji Labelvi
Ginji Labelvi
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 19 ans
Niveau : 100
Jetons : 3197
Points d'Expériences : 4002
Todresseur Spé. Type
Sujet: Re: [482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]   Mar 23 Jan - 14:52
Si xD C'est fait !

_________________

« Il y aura des hauts, il y aura des bas… Et je ne serai pas là pour t’aider à les traverser. »
Shiu Daïkido
Shiu Daïkido
Région d'origine : Kalos | Romant-Sous-Bois
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 501
Points d'Expériences : 163
Coordinateur Novice
Sujet: Re: [482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]   Mar 23 Jan - 16:53
Encore merci ^^

_________________

TO INFINITY AND BEYOND
JUST LOOK UP, WE ARE BOTH UNDER THE SAME STARRY SKY.
Contenu sponsorisé
Sujet: Re: [482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]   
[482] Shiu Daïkido || Juste vivre, sans y réfléchir | Reroll Aria Nightyblue [MENTALI]
Page 1 sur 1
Permission de ce forum: Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Sauter vers:  
Outils de modération :