Partagez | .
[Cours 8 – Pokéathlète] PRANK ! Mon prof de sport m’attache à une inconnue, SA TOURNE MAL !!! O.O
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Sinnoh
Âge : 18 ans
Niveau : 88
Jetons : 5152
Points d'Expériences : 3294

MessageSujet: [Cours 8 – Pokéathlète] PRANK ! Mon prof de sport m’attache à une inconnue, SA TOURNE MAL !!! O.O   Mar 23 Jan - 9:36

Ginji Labelvi
      feat Mia Clarke



« PRANK ! Mon prof de sport m’attache à une inconnue, SA TOURNE MAL !!! O.O »


« -… C’est allumé ? Webble, il y a un voyant rouge ou pas ?… Arf, c’est vachement inconfortable, ce truc, en fait ! »

C’est un peu à l’aveuglette que je tente de correctement positionner la caméra frontale installée sur le haut de mon crâne. Assis à la chaise de mon bureau, j’ai beaucoup de mal à déterminer si ce que je fais est correct ou non à cause de l’absence totale de miroir dans la pièce. ‘Faut dire que depuis le départ de Loan, je risque pas vraiment d’en trouver…

« -Ga ! »

Le Mygavolt se dresse sur ses pattes arrières, et tente, à l’aide de ses mandibules, de placer la petite boîte comme il faut sur mon front. Le résultat paraît lui satisfaire, puisqu’il se laisse retomber sur le sol en un petit couinement enthousiaste quelques secondes plus tard. Je lui souris, et le gratifie d’une caresse sur la tête.

« -Thanks !… Bon, j’pensais pas que ça serait aussi compliqué dès le début, mais ch’uis sûr qu’on va s’en sortir ! Pas vrai ?
-Mygaaaaaa! »

Webble a l’air très excité par ce cours d’athlétisme. ‘Faut dire qu’il est, de base, extrêmement volontaire, donc même si je lui proposais d’aller déraciner un jardin, il serait le premier à y aller… Ce Pokémon est beaucoup trop adorable !

Je me lève, et observe rapidement ma tenue. Un vieux jogging gris en tissu ainsi qu’un simple t-shirt jaune à manches longues seront mes habits du jour. Ou du moins, de la matinée, je doute de rester dans cette tenue après avoir transpiré comme un Grotichon. Espérons que la caméra tienne le coup, elle !

Cela fait un moment que j’ai envie de filmer un de mes cours pour pouvoir dénoncer l’académie au rectorat m’investir un peu plus dans l'entraînement de mes capacités physiques. Il paraît que c’est super intéressant, de regarder ses performances après coup, d’un œil neuf et reposé ! Alors du coup, bah je vais essayer. Je me suis viteuf procuré une caméra frontale en centre-ville, mais je dois avouer que ce n’est pas la même qualité que les caméras que Rouquine et moi avions eu pour notre expédition dans les souterrains de l’île… Enfin ! Ca fera l’affaire. De toute façon, je n’ai pas trop le choix, je n’ai tout simplement pas les moyens de m’en payer une meilleure, donc…

J’attrape le sac à bandoulière posé sur mon bureau, et le passe autour de mes épaules. L’usure de la lanière se fait particulièrement ressentir au toucher, notamment à cause de certains morceaux de tissus qui partent en lambeaux. Cela fait tellement longtemps, que je l’utilise… Il en a vu des vertes et des pas mûres, ce sac ! Il a même été déchiré à plusieurs reprises, en témoignent les nombreuses coutures un peu maladroites que j’ai cousues par dessus. Je devrai peut-être songer à en acheter un nouveau.

Je fouille rapidement à l’intérieur pour vérifier que l’ensemble de mes affaires s’y trouvent, puis hoche discrètement la tête. Je fais ensuite signe à mon compagnon Mygavolt de me suivre à l’extérieur de ma chambre, que je ferme à clé une fois quittée, et tous deux nous mettons en route pour le Gymnase, où nous attend le professeur Pokéathlète.

Dehors, il fait frais, et je regrette presque de ne pas avoir pris de veste. Heureusement que je risque très certainement de devoir courir, sans quoi je me gèlerai ! Si je m’étais habillé plus chaudement, j’aurai été au bout de ma vie à peine dix minutes après le début du cours. ‘Fin, je le serai sans doute même avec un seul t-shirt, mais au moins je ne serai pas tout dégoulinant de sueur à cause de la chaleur.

Une fois sur le lieu de rendez-vous, Webble et moi-même nous mêlons à la foule d’étudiants venus prendre part au cours, et observons silencieusement l’adulte au cache-oeil étrange. Il a un peu une tête de méchant, comme dans les films ! Mais ça va, il a quand même l’air bien plus consciencieux que la Générale Jackie. J’avoue ne pas être mécontent, d’avoir un professeur de sport un peu moins… Tyrannique, dirons-nous. Certes, l’ancienne référente Pyroli avait le respect de certains de chez élèves, mais pour ma part, j’ai toujours eu un peu de mal avec elle. ‘Faut dire que ma réputation de faiblard malchanceux n’y aidait pas vraiment, la Générale n’étant pas très friande des « lavettes » s’auto-proclamant dresseurs.

Enfin. Après plusieurs minutes d’un looong silence gênant, Léon prend enfin la parole, et commence à nous expliquer le déroulement du cours. Un peu perplexe, je l’observe saisir dans une immense caisse ce qui ressemble clairement à une paire de menottes, et fronce lentement les sourcils en une expression méfiante. Ok, je retire ce que j’ai dit sur le côté consciencieux de ce ce professeur, il veut nous enchaîner les uns aux autres.

Même si, en y réfléchissant, ça peut être assez rigolo. C’est vrai que la praticité d’une activité sportive s’effectue très souvent de manière individuelle, ou du moins, chaque participants possède une indépendance et un libre arbitre qui lui est propre. En enchaînant deux personnes, celles-ci se retrouvent obligées de mettre de côté leur autonomie et donc de se concentrer un peu plus sur l’exercice… C’est sympa ! Par contre, c’est obligé de se mettre avec un autre élève ? Moi, je veux être enchaîné à Webble ! Je suis sûr que cela serait très rigolo !… Non ? Vraiment pas ? Bah ! Tant pis. Espérons juste que mon futur partenaire soit du genre conciliant…

La cordelette autour de mon front me démange un peu, et je me gratte légèrement la tête tout en balayant la foule d’élève du regard. I l va falloir que je me trouve un camarade avec qui faire le cours, maintenant. Webble cherche également, agitant parfois ses mandibules pour saluer un étudiant ayant croisé son regard, mais pour une raison qu’il ignore, ceux-ci le détournent généralement tout de suite après. Sûrement qu’ils ne l’ont pas vu ! Au bout de quelques secondes, je crois apercevoir une fille un peu à l’écart qui est elle aussi à la recherche d’un partenaire – en tout cas, c’est ce que je suppose, à la façon dont elle scrute les environs. Un bref regard avec Webble et un pointage du doigt suffisent à nous mettre d’accord, et nous traversons rapidement la masse pour rejoindre cette élève, que j’aborde très rapidement.

« -Hey ! Salut !  »

Je capte son attention d’un mouvement de la main, puis arrive à sa hauteur, suivi de très près par Webble.

« -T’as un partenaire ? Môa non ! Si t’es toute seule, ça te dit qu’on se mette ensemble ?  » je remarque qu’une longue file s’est déjà formée devant Léon et son Kapoera « De toute façon, vu le nombre de groupes complets, je doute qu’on ait le choix. Je me présente, du coup ! Ginji Labelvi, TopDresseur spécialisé dans les Pokémon de type Electrik, et Pokéathlète à ses heures perdues ! Et lui, c’est Webble, mon Mygavolt !  » le concerné agite vivement ses mandibules, heureux de faire une nouvelle rencontre, tandis que je tends une main à mon interlocutrice « Ravi de faire ta connaissance !... Ca te dérange pas, au moins, de te mettre avec môa? »

HRP:
 

@Eques sur Never-utopia.

_________________



« Puis euh, ça a déraillé. »

Merci Môman Callie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t780-c-est-par-la-la-sortie-oups-je-suis-alle-trop-vite http://pokemoncommunity.forumactif.org/t799-ginji-labelvi-voltali
[Cours 8 – Pokéathlète] PRANK ! Mon prof de sport m’attache à une inconnue, SA TOURNE MAL !!! O.O
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: L'établissement :: les infrastructures :: Le gymnase-