Partagez | .
[Fire Emblem] Emblem's Community
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 33
Jetons : 2427
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: [Fire Emblem] Emblem's Community   Mer 24 Jan - 13:19

Emblem's Community
feat Max Arago



Chapitre 0 : Indigne

« -… ET C’EST POURQUOI JE RECLAME LA DESTITUTION DE L’IMPERATRICE ROSALINA ! »

Un silence lourd plana dans la salle. Se levant de son trône, une jeune demoiselle à la longue chevelure d’argent dévisageait avec incompréhension la femme qui venait de pénétrer dans la pièce principale du château.

L’Impératrice Rosalina secoua lentement la tête de gauche et droite, avant de dévisager cette inconnue.

« -Qu’est-ce que cela signifie ?! Et qui êtes-vous pour porter de telles accusations ?!  »

Autour d’elle, des nobles, en très grand nombre, avec parmi eux, les principaux magistrats de l’empire. Tous observaient la scène avec de grands yeux surpris, peu certains de la suite des événements. Quelques gardes étaient postés de part et d’autres de la pièce, et renforcèrent leur emprise sur les lances qu’ils maintenaient à longueur de journée, prêts à agir.

Celle qui venait de proclamer haut et fort sa volonté de destituer l’Impératrice se tenait droite, au centre du tapis rouge qui menait jusqu’au trône. Arborant une coiffure de pareille longueur à l’Impératrice, mais de couleur dorée, cette jeune femme ne sembla pas défaillir un seul instant, et osa pointer d’un doigt accusateur l’actuelle dirigeante. L’épaisse cape qu’elle portait sur les épaules cachait en majeur partie ses vêtements, mais il était facile de remarquer que ceux-ci étaient en très mauvais état.

« -JE suis la fille légitime de feu l’Empereur de Lansat. » elle se tourna vers l’ensemble des spectateurs « Celle que vous désignez comme étant l’Impératrice n’appartient même pas à la Sainte Lignée ! »

Quelques murmures s'élevèrent, mais une voix, plus forte, prit le dessus.

« -L’Impératrice Rosalina possède pourtant bel et bien la Marque la désignant comme telle ! »

L'inconnue se tourna vers le protestataire, et le fusilla du regard.

« -Vous avez été dupés. »

D’un mouvement ferme, elle attrapa sa cape, et la délogea de ses épaules. Dévoilant une robe de vulgaire paysanne, elle révéla surtout, sur la présence de son cou, un symbole de la forme d’une fleur de lys.

Toute la salle du trône fut prise d’une grande stupeur. L’Impératrice Rosalina, immobile, serra les dents, sans toutefois perdre son expression interloquée. L’un de ses plus proches conseillers, qui se tenaient non loin, lui jeta un regard déconcerté.

« -Mais… Je croyais que vous possédiez la Marque dans le bas de votre dos ! Il ne peut pourtant n’y en avoir qu’une seule par génération. »

La jeune dirigeante soutint le regard du conseiller, mais l’ignora rapidement pour se focaliser sur l’inconnue, qui reprenait la parole.

« -Demandez-lui donc de vous la montrer. »

Un chevalier protesta.

« -Comment une pouilleuse ose-t-elle ainsi atteindre à l’intégrité de notre Impératrice ? Nous savons tous pertinemment qu’elle est porteuse de la Marque, nous l’avons tous vu lorsque l’Empereur et sa femme ont présenté leur enfant à l’ensemble du peuple.
-Ah. Tiens donc. » le léger pouffement qu’elle émit fut vite remplacé par une expression colérique « Je viens de vous le dire. Vous avez été dupés. » elle se tourna à nouveau vers l’Impératrice « Cette Marque était une fausse. Je suis certaine qu’elle ne prend même plus la peine de la porter aujourd’hui. »

Le regard de Rosalina se durcit. Cette fois, ce fut une autre femme de l’assemblée qui prit la parole.

« -Et qu’est-ce qui nous prouve que la vôtre est véritable ?
-Vous n’avez qu’à venir en attester de vous-même. »

Malgré cette invitation à s’approcher, personne n’esquissa le moindre mouvement, bien trop méfiants envers cette insolente roturière. Face à l’absence de réaction, l’inconnue ouvrit en grand ses bras, et balaya la foule du regard, provocatrice.

« -Alors ? Vous craignez tant que cela de découvrir la vérité ? »

L’Impératrice détendit légèrement ses poings, et se rassit sur son trône, l’air ennuyé.

« -Assez. Vous nous avez fait perdre assez de temps comme ça. Gardes, emmenez-là. »

Les gardes hochèrent la tête, et pointèrent leurs lances en direction de la femme, pour ensuite esquisser un pas vers elle.

« -Attendez. »

S’écartant de la masse de noble, un homme plutôt âgé et vêtu d’une longue tunique osa lui aussi l’approcher. Les gardes, pris au dépourvu, arrêtèrent tout mouvement, peu certains de la procédure à suivre. L’Impératrice fronça les sourcils.

« -Que faites-vous, docteur Ezechiel ? »

Le concerné ne répondit pas, et arriva à hauteur de l’inconnue. Posant ses doigts sur son menton sans préavis, il l’obligea à lever la tête, et analysa la tâche sur son cou. La femme se laissa faire, ne détachant pas son regard de l’Impératrice, et attendit avec l’ensemble de la cour le verdict. Après plusieurs secondes d’un long silence, il la lâcha, et se retourna.

« -Elle dit la vérité. »

Après une courte seconde sans le moindre bruit, de nombreuses interrogations stupéfaites retentirent dans toute l’assemblée.

« -Comment cela ?
-Mais c’est impossible !
-En êtes-vous certain ? »


Rosalina, elle, restait complètement muette. La porteuse de la Marque s’écarta du docteur pour s’avancer un peu plus en direction du trône, et mit fin au brouhaha général.

« -Observez donc maintenant la prétendue Marque possédée par l’Impératrice, et vous connaîtrez enfin la vérité. »

Tous les regards convergèrent vers la concernée. Rosalina les vit, et sentit le poids du soupçon peser sur elle. Le docteur Ezechiel lui lança un regard mi-méfiant, mi-désolé, et voulut s’approcher du trône, mais la jeune dirigeante se leva brusquement pour l’interrompre.

« -Ne faîtes plus le moindre pas.  » son expression se durcit un peu plus, et elle fusilla l’inconnue du regard  « Vous. Quel est votre nom ? »

La concernée haussa les sourcils, surprise, et esquissa un léger sourire. Finalement, elle répondit.

« -Je me nomme Rosalina, unique descendante de feu l’Empereur de Lansat. »

La respiration de l’actuelle dirigeante se bloqua. Elle ferma les yeux, et détourna la tête quelques secondes. Après avoir pris une profonde inspiration, et longuement expiré, elle s’adressa à toute l’assemblée.

« -Cette femme, qu’elle quelle soit, d’où qu’elle vienne…  » elle eut une seconde d’hésitation, mais reprit « … Elle dit la vérité. Je ne suis porteuse d’aucune Marque.  »

De nombreuses exclamations s’élevèrent, mais l’Impératrice les interrompit aussitôt.

« -C’est toutefois bel et bien à moi que l’Empereur a confié la direction de Lansat. J’ai été éduquée et élevée comme sa véritable fille, afin de parfaitement remplir ce rôle, dont je n’ai sous-estimé l’importance pas une seule sec-
-ASSEZ DE MENSONGES ! » la colère de la véritable Rosalina était parfaitement visible, tandis qu’elle se tournait vers l’assemblée « Cessez donc de croire à ces calomnies ! Votre véritable Impératrice est là, devant vous ! Toute ma vie, j’ai vécu dans la misère à cause d’un complot visant à m’arracher le trône, que moi seule suis apte à diriger ! C’est ce qui est indiqué dans les écrits des anciens : seuls les porteurs de la Marque sont à même d’occuper un tel rôle ! Qui sait quel mauvais sort nous pourrions recevoir de la part des Dieux si nous passons outre cette règle ! Que l’empire ait tenu jusque là relève déjà du miracle… Voyez donc la vérité en face, et rendez justice à ce pays ! »

Les brouhahas de la pièce se firent de plus en plus grands, tout comme les regards méfiants jetés à la jeune demoiselle qui se tenait actuellement devant le trône. Complètement prise de cours, elle ne sut quoi répondre aux directives données par cette seconde Rosalina, et conserva seulement un regard froid à son intention. La prétendante au titre d’Impératrice considéra cela comme une abdiction, et se tourna donc vers les gardes qui souhaitaient s’emparer d’elle quelques secondes auparavant.

« -Gardes. Emmenez cette usurpatrice. »

Les concernés s’échangèrent des regards hésitants. Pourtant, face à l’absence de protestation de la foule, ils osèrent faire un pas en direction du trône, puis un second, et un troisième, avant de définitivement se mettre en marche vers celle qui se faisait déjà insulter de « traîtresse » par certains des nobles présents.

« -Comment avez-vous pu nous mentir pendant toutes ces années ?
-Et moi qui vous vouiez une confiance absolue !
-Dire que certains de nos soldats sont prêts à donner leur vie pour elle... »


Devant la menace des lances qui s’approchait, l’Impératrice tout juste destitué fit un pas en arrière, et buta contre le trône. Elle voulut répliquer quelque chose afin de les dissuader d’avancer, mais elle s’en abstint, n’ayant rien de réellement convaincant à annoncer. Alors, cela allait finir comme ça ? Elle allait se faire emmener, enfermer, puis sûrement exécuter ? Peut-être qu’un procès aura lieu, mais elle doutait fort de pouvoir s’en sortir après avoir dupé tout un empire des années durant. Pourtant, elle n’avait toujours agi que pour le bien de Lansat… Pendant tout ce temps où elle était assise sur ce trône, les problèmes au sein du pays étaient mineurs ! Et voila qu’ils voulaient mettre un terme à cette postérité en mettant une parfaite inconnue à sa place ! Qu’avait-elle fait, pour mériter ça ? Pourquoi n’était-ce pas elle, la véritable fille de l’ancien Empereur ? D’où sortait cette « vraie » Rosalina ? Pourquoi ressurgir maintenant, après toutes ces années ? Et surtout, que s’était-il passé pour que leur place eut été ainsi échangée ? Toutes ces questions traversèrent son esprit au moment où les gardes arrivaient en haut des marches menant au trône, et que deux mains se tendirent vers ses bras. L’Impératrice illégitime détourna les yeux, et chercha de se donner le peu de contenance qu’il lui restait pour paraître digne dans cette chute aussi soudaine que brutale.

*shcling*

Le son d’un entrechoquement de lame retentit, et elle tourna aussitôt la tête en direction de sa provenance. Un homme vêtu d’une combinaison intégrale bleue foncée et d’une cagoule ne permettant d’apercevoir que ses yeux s’était interposé entre elle et les lanciers, et avait arrêté les lances à l’aide de deux dagues. Cette apparition soudaine prit de court l’ensemble de l’assemblée, mais la Rosalina aux cheveux d’argent comprit bien vite la situation.  

Soren !

Son vassal était venu la protéger. Le ninja lui glissa un court regard, avant d’éjecter d’un coup de pied un premier garde, puis de repousser le second avec sa dague. Les deux soldats restés en contre-bas se précipitèrent aussitôt vers lui afin de l’arrêter, mais le-dit Soren les arrêta avec tout autant d’aisance. Se jetant sur celui de gauche, il donna un coup de coude dans son ventre et attrapa sa lance, dont il utilisa la partie en bois  pour frapper celui de droite. Le premier tenta de répliquer, mais reçu un coup de pied dans le tibia, qui le fit chuter à son tour, avant que Soren ne termine d’éjecter le second avec l’extremité non pointue de la lance. Puis, se repositionnant devant l’ancienne dirigeante, il invectiva la foule.

« -Comment osez-vous ainsi lever la main sur votre Impératrice ?! Vous paierez cher cet affront.
-Elle n’est plus Impératrice ! Elle est parfaitement indigne de ce titre ! » la nouvelle chef auto-proclamée se tourna vers la foule « Que quelqu’un aille chercher des renforts ! 
-Ce ne sera pas nécessaire. »

Les portes de la salle du trône s’ouvrirent brusquement, et un puissant rugissement retentit.

HRP:
 

© Mzlle Alice.

_________________


« Je serai ta cavalière.»

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 842
Points d'Expériences : 1527

MessageSujet: Re: [Fire Emblem] Emblem's Community   Jeu 25 Jan - 22:29




emblem's community
with marie

Elle faisait les cents pas. Les talons de ses bottes montantes claquaient sur le carrelage du hall d’entrée. Cette affaire ne lui disait rien qui vaille mais elle restait une membre de l’armée, il n’était pas de son rôle d’intervenir lors d’une assemblée comme celle qui se déroulait derrière la haute porte en bois. Quoique, si elle se débrouillait bien, elle devrait pouvoir se faire passer pour la garde du corps de l’Impératrice. (Au final, là était son rôle, et c’était bien ce qui la préoccupait actuellement, ne pas être à ses côtés.) Pas qu’elle ne pouvait pas se défendre seule, le Général en avait était le témoin de nombreuses fois, mais elle tenait sincèrement à sa dirigeante et ne pas être à ses cotés, ne pas savoir ce qu’il se passait alors que l’ambiance était si tendue … ça la rendait gentiment folle. Allongé à ses cotés, Nessie attendait tout aussi impatient qu’elle.

Ils étaient fait pour l’action. Ce genre d’attente n’était pas vraiment dans leur habitude. Elle passa une main sur sa tête et lui lança un sourire, pour le rassurer. Elle ne savait pas vraiment ce qu’elle préférerait. Qu’Apa lui lance le signal pour l’intervention ou que tout se passe comme prévu.

Elle grognait presque. Décidément, elle passait trop de temps avec Nessie. Ce dernier lui adressa même un sourire amusé. (Elle répondit avec une langue tirée mais ce n’est pas super constructif pour l’histoire que je raconte, alors je le met entre parenthèses.)

Elle se faisait du soucis. Pourquoi ne pouvait-elle pas être discrète comme Soren ? Être dans la salle lui permettrait de savoir ce qu’il se passait. Et pas d’être dans le flou comme elle l’était maintenant …

C’est à ce moment là que tout s’enclencha.

Elle entendit un long sifflement.

Elle ne savait pas ce qu’il s’était passé mais ce sifflement ne voulait dire qu’une seule chose. L’Impératrice Rosalina était en danger et il était de son devoir de voler (littéralement) à son secours. Du geste des habitués, le Général enfourcha Nessie et la force de la wyvern qu’elle montait suffit à ouvrir violemment les portes de la salle du Conseil. On aurait put entendre des cris de surprises si Nessie n’avait pas poussé un hurlement, indiquant clairement leur présence.

La fidélité du Général envers l’Impératrice était connue par delà les mers. Aussi, les nobles du Conseil n’aurait pas du être surpris de la voir débarquer. Elle descendit d’un mouvement ample et comme si la wyvern qui veillait sur elle n’était pas suffisante à la protéger, elle dégaina la large hache qu’elle portait dans son dos.

« Vous allez bien ? »

La question était un peu stupide au vu de la situation. Elle posa ses mains sur ses hanches et son regard parcouru la foule jusqu’à tomber sur une femme visiblement en colère qui baragouinait des autres. Ayant peur de comprendre, elle échangea un regard avec Soren, elle hocha la tête. Son apparition surprise leur avait peut-être fait gagner quelques secondes, mais bientôt, la salle se remplirait de soldats. Elle n’avait aucun doute quand à leur chance de victoire mais son objectif premier restait la sécurité de l’Impératrice. Elle attrapa sa main.

« Allons y. »

Rosalina aurait tout le temps de lui expliquer ce qu’il se passait quand elles seront en sécurité. Elle laissa sa souveraine monter sur sa wyvern avant de monter derrière elle. Elle n’eut même pas besoin de jeter un coup d’oeil vers le ninja et le samouraï pour savoir qu’ils les couvraient et opéraient une retraite simple mais efficace.

Elle ne savait pas ce qu’il se passait, mais elle savait qu’elles devaient fuir. Il ne leur fallut que quelques secondes de plus pour sortir de la salle.

« Rassemblez ce que vous pouvez. On se rejoint. »

Elle ne donnait pas plus d’indice que ça. Elle en avait déjà trop donné. Les deux hommes s’éclipsèrent habilement dans les couloirs. Rassembler des gens qui soutenaient l’Impératrice serait probablement complexe, mais ils pouvaient récupérer armes et nourriture. Ce qu’il leur fallait pour survivre.

Quand à elles ?

Le Général choisit l’option la plus sure. La patte droite de Nessie défonça littéralement la fenêtre en face de la porte du Conseil sous le cri outré des nobles. (Pas que le Général en avait quelque chose à faire, mais il fallait reconnaître qu’elle adorait entendre ce genre de sons.) Le passage dégagé, il ne fallut que quelques battements d’ailes à Nessie pour les amener en sécurité, dans le ciel. Elle resterait néanmoins prudente, elle savait qu’elle n’était pas la seule à monter une Wyvern et les chevaliers pégases étaient nombreux également. Elle devait s’éloigner, vite et bien, sans donner d’indices sur leur destination finale.

Les prochains jours seraient difficiles.

Le Général était quelqu’un de prévoyant. Peut-être trop. Mais aujourd’hui, elle en était bien heureuse. Elle s’autorisa un léger soupir puis commença à vérifier les sacoches qui étaient disposé sur sa Wyvern. Provisions et habits pour quelques jours, ce qu’il fallait pour rejoindre leur destination. Cette vérification faite, elle jeta un regard à son Impératrice.

« Vous allez bien ? »

Cela sonnait moins faux cette fois ci. Il faut dire qu’entre une salle qui vous hue et le dos d’une wyvern avec votre Général le plus fidèle, y’a une sacré différence. Elle n’eut pas la patience d’attendre une réponse.

« Vous allez devoir m’expliquer ce qu’il s’est passé. »

Elle soupira. Elle avait bien une idée pour répondre à cette interrogation … Elle secoua la tête.

« J’avais prévu un plan en cas de fuite. Je connais un petit village proche de la frontière. Nous y passerons plus ou moins inaperçues. Ça vous convient ? »

Elle se tut pour de bon cette fois ci. Comment pourraient-elles passer vraiment inaperçues ? Elle soupira. Il fallait qu’elle reste positive. Toute cette histoire était complexe, il y avait sûrement un moyen de tout arranger …


©BBDragon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 33
Jetons : 2427
Points d'Expériences : 828

MessageSujet: Re: [Fire Emblem] Emblem's Community   Dim 28 Jan - 20:22

Emblem's Community
feat Max Arago


Tout se déroula très vite.

Le puissant cri d'une wyverne effraya la grande majorité des nobles présents dans la pièce. Rejoignant le centre de la salle en quelques pas, un samouraï, la lame dégainée, se tenait prêt à intervenir au moindre mouvement d'un garde, tandis que le ninja, apparu quelques secondes auparavant, prit la parole.

« -L'Impératrice Rosalina est notre dirigeante, vous ne pouvez pas prétendre à son titre de la sorte ! »

La présence du Général ralliant la demoiselle aux cheveux argentés n'était visiblement pas une dissuasion suffisante pour taire la colère de l'assemblée, qui protesta avec véhémence.

« -Elle ne porte pas la Marque ! Elle a effrontément menti à un Empire tout entier !
-Comment pouvons-nous encore lui faire confiance ? »


Celle à l'origine de ce soulèvement soudain plissa les yeux, et toisa avec dédain l'ancienne Impératrice.

« -Comptez-vous réellement user de la force pour conserver le trône ? Êtes-vous à ce point tyrannique ? »

Soren voulut protester.

« -C'est vous qui avez, la première, envoyé la gar... ! »

Une main posée sur l'épaule du ninja le dissuada de continuer. Le jeune homme tourna un regard incompréhensif vers celle à qui il avait juré fidélité, et ne vit que la résignation sur son visage. Cela suffit à contenir sa colère, et se concentra plutôt sur les soldats qui commençaient à doucement récupérer leurs armes.

Apostrophée par le Général à la longue hache, Rosalina se contenta de la fixer droit dans les yeux, et de lentement hocher la tête. En opinant, elle ne cherchait pas à rassurer la cavalier wyverne, mais  plutôt à confirmer l'ordre d’évacuation.

Ils devaient partir. Et vite.

La concernée échangea un regard entendue avec Soren, puis attrapa la main de la fausse Impératrice. Rosalina monta bien vite sur le dos de Nessie, comme aimait l'appeler le Général, et elles décollèrent presque immédiatement. L'instant d'après, la blanche quittait la salle du trône à dos de cette imposante créature, et aux côtés de sa plus proche amie, ne laissant derrière elle qu'un dernier regard adressé à cette femme venue mettre en péril toute la pérennité d'un Empire.

Leurs yeux se croisèrent, le temps de quelques secondes.

Elles se reverraient.

Les deux Rosalina se le jurèrent de ce simple regard. L'une comme l'autre savait pertinemment que tout ceci n'était que le début d'une longue lutte.

Une lutte dont elles n'imaginaient pas encore les proportions.

***

Dans le ciel de Lansat, seuls les battements d'ailes d'une bête écailleuse étaient audibles.

Rosalina s'accrochait fermement à Nessie. Jusqu'à présent, elle avait toujours énormément apprécié quand le Général l'emmenait avec elle, sur le dos de la wyverne... Mais cette fois-ci, le vent qui agitait sa robe et ses cheveux, ainsi que l'adrénaline provoquée par l'altitude ne lui laissaient qu'un goût amer en bouche.

Brisant enfin le silence, la cavalier wyverne s'enquit de l'état de la demoiselle. Mais plus véritablement, cette fois-ci. La blanche tourna la tête, et observa le château qui disparaissait au loin.

« -... Je suis toujours en vie. C'est un fait acceptable, je présume. »

Sa voix était grave. Elle n’essayait en rien de paraître ironique, elle cherchait réellement à se persuader que la situation pouvait objectivement être pire.

Rosalina regarda la demoiselle à ses côtés lorsqu'elle reprit la parole, et baissa légèrement la tête, presque honteuse. Oui. Le Général, Soren, et Apa... Ils allaient tous avoir le droit à quelques explications. C'était la moindre des choses. Après toutes ces années restés dans l'ombre, à répéter inlassablement un scénario de fuite dont l'Impératrice craignait un jour la venue, et sans jamais pour autant fournir de détails à son sujet... Elle avait eu de la chance que ses plus proches fidèles ne soient pas plus curieux au sujet des tourments qui habitaient la souveraine. Ou du moins, qu'ils eurent la retenue de retenir toute interrogation. Cela l'aurait mise dans une situation fortement délicate... Mais maintenant que la vérité avait éclaté au grand jour, il était temps d'enfin tout leur avouer.

« -Dès que nous serons réunis. Je vous dévoilerai tout.  »

Elle opina ensuite lorsque le Général lui explicita la suite des opérations. Cela ferait l'affaire. Pour l'instant. Un peu hésitante, l'Impératrice finit par ajouter quelques simples paroles.

« -Merci pour tout... Dame Maxine. »

***

La nuit était tombée.

Posées dans un bois, les deux demoiselles attendaient. Patiemment. L'imposant Nessie était dissimulé par le branchage des arbres alentours, de sortes que même un pégase survolant la zone ne pourrait l'apercevoir. Il y avait un fin cours d'eau à proximité des rochers sur lesquels elles étaient assises, ainsi qu'une pile de rondin de bois, et le nécessaire à l'allumage d'un feu. Qu'elles n'allumeraient pas. Ils avaient été placés là en cas de besoin, mais le principe de ce lieu était surtout de servir de point de rendez-vous. Incognito. Théoriquement, personne ici ne devrait les trouver, à part...

« -Impératrice ! »

Soren et Apa surgirent de la forêt, affublés d'affaires et d'équipements en tout genre. Rosalina et Maxine se levèrent dans un même mouvement.

« -Vous n'avez pas été suivis ?  »

Légèrement essoufflé, le ninja laissa chuter un imposant sac sur le sol, et prit quelques secondes pour reprendre sa respiration, avant d'adresser un regard taquin à l'Impératrice. Sa cagoule le dissimulait, mais la blanche discernait parfaitement le sourire qui illuminait son visage.

« -Si cela avait été le cas, il n'y aurait plus personne pour en parler.  »

Cette réponse sembla lui convenir. Elle se tourna ensuite vers Apa, et lui adressa à son tour la parole, bien que sa question concernait toujours les deux hommes.

« -Et comment vous portez-vous ? »

La réponse du samouraï donnée, Rosalina descendit de son rocher, et entreprit de faire quelques pas hasardeux devant ses trois fidèles. Les mains jointes devant elle, les yeux rivés vers le sol, elle commençait sans s'en rendre compte à tourner en rond pendant sa profonde réflexion sur la suite des événements. Passées quelques secondes, elle s'arrêta, dos tourné, et redressa lentement la tête vers le ciel étoilé.

« -Soren. Tu as tout entendu, n'est-ce pas ? »

Le ninja sembla hésiter quelques secondes avant de répondre, mais finit par hocher la tête.

« -Était-ce vrai ? »

L'Impératrice soupira. Sans se retourner, sa main vint lentement attraper le sommet de sa robe, et retira d'un geste ferme l'attache au niveau de son cou. Puis, délicatement, elle fit descendre la tenue le long de son buste, et dévoila son dos nu aux trois guerriers.

Aucune marque en bas de celui-ci.

« -Oui. J'ai menti sur toute la ligne. Je n'ai jamais possédé la moindre Marque m'affiliant à la Sainte Lignée de l'empire.  » elle entreprit de remettre convenablement sa robe « Seule ma gouvernante était au courant. Depuis ma plus tendre enfance, Sumia n'a cessé de me répéter qu'il me fallait dissimuler l'absence de cette Marque aux yeux du monde.  »

Une fois rhabillée, elle leur fit face.

« -Même auprès des êtres qui m'étaient le plus proche. »

Détournant le regard, elle marqua une courte pause, mais reprit.

« -Vous le savez, l'ancien Empereur et sa femme sont morts peu de temps après ma venue au monde. Ainsi, jamais ils ne purent me transmettre la raison qui leur a poussé à me faire passer pour leur fille aux yeux du peuple. Tout ce que je sais, ce sont les dernières directives qu'ils ont confié à Sumia, avant leur décès... » elle les fixa à nouveau « Élève-la comme s'il s'agissait de la future Impératrice. Inculque lui tout le savoir faire que cela implique. Cache son secret au monde entier. Et assure-toi qu'elle maintienne ce pays en paix... »

Rosalina prit une grande inspiration.

« -Consciente du poids qui pesait sur mes épaules, et dans la crainte de voir un jour ce secret percé, je vous ai demandé de toujours être présents au moindre événement se déroulant au château. Et vous avez toujours été là. Toujours à mes côtés. Je ne vous serai jamais assez reconnaissante pour cela... »

Elle se pencha en avant, et fit une révérence, les yeux rivés sur le sol.

« -Je vous dois la vie. Et maintenant, alors que vous avez risqué la vôtre, je vous révèle mon entière traîtrise, et ce qu'elle implique. » elle se redressa... « En me protégeant, vous serez sans nul doute considérés comme des ennemis de l'empire de Lansat. Si nous nous faisons attraper, seule la peine capitale nous attendra au bout du chemin.  » … et détourna une nouvelle fois les yeux « Évidemment, mon intérêt pour le peuple est réel. Évidemment, je souhaiterai pouvoir récupérer le trône et mener à bien cette mission qui m'a été confiée. Mais, évidemment... Je suis consciente que ces révélations pourraient remettre en question votre loyauté à mon égard. Et... Si jamais ils vous prenaient l'envie de me ramener au château et de servir la nouvelle Impératrice, nul doute que vous seriez graciés et excusés. Vous ne saviez rien de la situation, après tout, et je sais que vous serez parfaitement capables de vous en défendre. »

Rosalina porta une main à son cœur, puis leur jeta un regard déterminé.

« -Mais plus que jamais, j'ai besoin de votre aide. J'ignore qui est cette femme qui prétend être la véritable héritière du trône. J'ignore où elle a pu passer toutes ces années sans que personne ne découvre qui elle était vraiment. Et surtout... J'ignore quelles sont ses véritables intentions, et si elle représente un danger, ou non, pour l'empire.  » elle prit une nouvelle inspiration, et son discours se fit encore plus investi   « Plus que ma modeste personne, c'est Lansat tout entier que je vous demande aujourd'hui de protéger. Je ne prétends pas être la seule apte à diriger ce pays, je ne prétends pas non plus que vous me deviez une quelconque assistance, surtout pas après tout ce qu'il s'est passé. Mais... » son allure s’affaissa légèrement   « … Je suis inquiète. Extrêmement inquiète. Je ne saurai dire pourquoi exactement... Pour la première fois de ma vie, j'ai peur pour l'avenir de Lansat.  » elle ferma les yeux « … Terriblement peur.  »

Elle cessa alors de parler. Il était rare de voir Rosalina aussi implorante. C'était peut-être même jamais arrivé, jusqu'alors. Tout comme il paraissait incongru de la voir afficher une telle position de faiblesse...

Mais elle devait être honnête avec elle-même, l'ancienne Impératrice était dans une très mauvaise posture. Elle n'avait même plus à se permettre de réclamer ainsi l'aide de ses proches, à qui elle avait menti, et porté un lourd préjudice. Et pourtant, elle osait... Inconscience ? Détermination ? Rejet de la dure réalité ? Elle n'était pas certaine de savoir comment qualifier son comportement. Mais tout ce dont elle se préoccupait vraiment, c'était la réponse des trois individus qui se tenaient face à elle...

Soren posa un genoux à terre, et porta un poing à son buste, coupant court à l'attente de la demoiselle.

« -J'ai juré sur ma vie de vous protéger, Impératrice Rosalina. Je ne vois pas en quoi une vulgaire Marque viendrait remettre en doute cette promesse. »

Il la regarda droit dans les yeux, et aperçut la lueur soulagée qui les illumina. Puisqu'il était présent dans la salle du trône depuis le début, Soren avait largement eu le temps de cogiter au sujet de cette étrange histoire. Et à vrai dire, il ne lui en avait pas fallu beaucoup pour se décider... Devoir trahir celle qu'il servait depuis toujours pour la première tatouée qui se ramènerait au château ? Tss !  Au delà de sa fierté de vassal, son attachement pour l'ancienne souveraine prenait irrémédiablement le dessus.

Il tourna ensuite lentement la tête vers Apa et Maxine, et soutint leur regard dans l'attente d'une réponse. En étaient-ils autant pour eux ?...

HRP:
 

Effectifs:
 

© Mzlle Alice.

_________________


« Je serai ta cavalière.»

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Kalos, Romant-Sous-Bois/Illumis
Âge : 16 yo
Niveau : 50
Jetons : 842
Points d'Expériences : 1527

MessageSujet: Re: [Fire Emblem] Emblem's Community   Sam 7 Avr - 22:56




emblem's community
with marie

Maxine soupira. Elles étaient à terre depuis quelques heures maintenant et attendaient l’arrivée des deux hommes. Elle mourait d’impatience, elle voulait savoir la vérité. Elle faisait confiance à sa souveraine mais les évènements d’aujourd’hui prouvait bien qu’il y avait quelque chose de pas clair, qu’il lui manquait une pièce sur le puzzle de la politique de Lansat.

Pas que le Général soit très douée en matière de politique mais tout de même …

Elle n’avait pas eut l'occasion d’en entendre beaucoup dans la salle du Conseil, ce qu’elle savait, c’est qu’une nouvelle Rosalina était apparue, portant la marque que sa Rosalina était sensée porter. Toute cette histoire ne faisait aucun sens. La pauvre Général ne tenait plus en place et une fois le camp monté pour la nuit, elle se mit à faire les cents pas, attendant avec une impatience rare l’arrivée de leurs alliés.

--

Elle ne prononça pas un mot. La réaction de Soren fut immédiate mais Max ne pouvait se résoudre à accepter si facilement les révélations que l’Impératrice venait de leur faire. Elle ferma les yeux un instant, se rappelant de la peau parfaitement blanche du dos de sa souveraine. Aucune marque. Rosalina ne portait aucune marque. Elle ne faisait pas partie de la Sainte Lignée. Elle était une impostrice.

Que faire ? La raison lui disait de la ramener au palais. Elle n’était pas l’Impératrice légitime après tout. Mais le coeur et les années passées auprès de cette dame, la fragilité dans son regard, l’émotion dans sa voix. Elle se savait bien incapable de la livrer à une femme qu’elle ne connaissait pas. Elle soupira doucement et d’un mouvement identique à celui du ninja, elle s’agenouilla devant celle qui était et resterait son Impératrice.

- “ Si je dois être franche, je ne comprend pas tout ce qu’il se passe. Mais je sais que votre coeur est pur et que votre amour pour Lansat est sincère. Je reste convaincue que vous êtes celle qui saura le mieux protéger ce pays et c’est pourquoi une nouvelle fois, et autant de fois qu’il le faudra, je m’agenouille devant vous, Impératrice Rosalina, et je vous fais le serment de vous soutenir et de vous ramener à la place qui est la votre. Sur le trône de l’Empire de Lansat. ”

Elle releva la tête et planta son regard ambré dans celui de l’Impératrice. Elle ne put y lire que sa sincérité et l’inquiétude véritable qu’elle avait pour l’Empire. A ses côtés, Apa s’agenouilla également et reprononça son serment. Bien, ils étaient dans une sacrée merde et ils devaient reprendre un trône d’Empire. Le Général se releva et passa une main dans ses cheveux.

- “ Nous ne pourrons pas faire grand chose de plus ce soir, nous devrions nous reposer. Nous devons partir avant que le soleil se lève. Je sais que nous pourrons passer quelques jours à l’abri dans un village frontalier mais après ça je ne sais pas vraiment où nous pourrions nous rendre. La nouvelle ira vite, Impératrice. ”

Tout en parlant, le Général se dirigea vers sa Wyvern et récupéra des rations pour quatre qu’elle distribua. C’était pas grand chose mais la journée avait été forte en émotion et elle mourrait de faim. Nessie irait chasser pour se remplir l’estomac, la Wyvern était bien assez grande pour se débrouiller seule.

Max soupira doucement. Cette journée était … elle n’avait pas vraiment les mots. C’était étrange de voir l’Impératrice assise dans un camp, en train de manger une ration de soldat. Oh, elle savait bien que l’Impératrice n’était pas une fragile petite lady, elle savait se battre et nul doute qu’elle avait déjà été dans pareille situation mais elle détonnait un peu. Et puis c’était pas commun.

Elle n’arrivait pas vraiment à faire le point sur les révélations données par Rosalina un peu plus tôt. C’était tellement sortit de nulle part. Elle n’aurait jamais soupçonné une telle chose. Elle … Mais à quoi pensait les parents adoptifs de Rosalina ? Mettre pareille pression sur leur fille ? L’Impératrice avait véritablement un courage à toute épreuve et elle ne cessait d’épater la Général, augmentant sans le savoir sa loyauté envers elle.

Max savait qu’elle faisait le bon choix en aidant sa Rosalina, elle l’avait vu régner d’une manière juste et bonne pendant des années, elle l’avait vu aimer Lansat de tout son coeur et ce n’était parce qu’une inconnue arrivait avec une quelconque marque, aussi Sainte fut-elle, que la dirigeante devait changer. Si c’était leur Rosalina qui avait été mise sur le trône, c’est qu’il y avait bien une raison. Max voulait y croire. Max voulait croire que malgré sa non-légitimité, l’Impératrice était celle qui mènerait l’Empire le plus loin.

Pas la contre-façon pompeuse et arrogante qu’ils avaient vu dans la salle du Conseil.

Oui, Max était déterminée à ramener Rosalina sur le trône de Lansat.



Effectifs:
 
©BBDragon

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3773-0269-maxine-max-arago-terminegivrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t3774-maxine-max-arago-givrali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Fire Emblem] Emblem's Community   

Revenir en haut Aller en bas
[Fire Emblem] Emblem's Community
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Univers alternatifs :: Univers Alternatifs-