Partagez | .
Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys / Sinnoh (Frimapic)
Âge : 15 ans
Niveau : 33
Jetons : 342
Points d'Expériences : 717

MessageSujet: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Dim 4 Fév - 22:18


   
« Chère Iris,

Je me demande comment tu vas. Tu ne réponds pas à mes lettres, mais je t'avoue que je ne m'inquiète pas beaucoup, cela ne m'étonne pas de toi. J'espère simplement que ton séjour à la Pokémon Community se passe bien, et que tu te plais là-bas. Quel a été ton starter ? As-tu capturé d'autres pokémons depuis ? Ah Iris, je suis si curieuse ! Je voudrais tellement que tu me répondes, juste pour savoir comment c'est là-bas... j'aimerais beaucoup te rejoindre, et...
»

    Iris n'acheva pas la lecture. Elle avait froissé la feuille, elle tremblait de colère. Non. Juste non. C'était déjà pas facile de supporter la présence de sa cousine lorsqu'elle vivait encore là-bas, alors... non. C'était quoi son problème, bon sang ? Elle ne se rendait pas compte à quel point elle faisait souffrir Iris ? Non. Parce qu'elle ne l'avait jamais voulu. Mais c'était plus fort qu'elle. Elle ne pouvait rien n'y changer. Il aurait déjà fallu qu'elle le sache... Au fond, Iris se demandait si elle avait raison de lui en vouloir, si elle ne s'obstinait pas pour rien. Puis elle se rappelait à quel point on l'avait toujours comparée avec Irina, qu'Irina représentait tout ce que ses parents avaient toujours voulu qu'elle soit. Alors elle se disait qu'elle avait une raison valable de lui en vouloir, et elle se taisait.
          Iris avait lu les premières lignes avec dédain. L'écriture soignée de sa cousine, l'absence totale de fautes, les tournures de phrases... Elle écrivait mal, Iris. Elle écrivait vite et pas très lisiblement. Elle faisait des fautes, et elle ne faisait pas de jolies tournures de phrases. Elle avait jamais été une très bonne élève, Iris. Malgré tous les efforts qu'elle faisait, elle n'avait jamais réussi a atteindre un niveau excellent. Tout avait toujours été... moyen. Ni bien, ni mal, juste... moyen. Comment Irina parvenait à atteindre la perfection alors qu'elle avait seulement treize ans ? A quinze ans, Iris était incapable d'avoir une note au dessus de quinze, et encore, pour qu'elle ai quinze, il fallait un exploit, et Irina enchaînait l'excellence, quinze, seize, dix-sept, dix-huit, dix-neuf, parfois même vingt. Et elle avait seulement treize ans.

-Tu peux pas me laisser tranquille une seconde, toi.

    La Mentali n'avait jamais comprit comment sa cousine parvenait à l'adorer autant, alors qu'elle se montrait constamment distante, froide, presque méchante avec elle. Parce qu'Irina était incroyablement gentille, évidemment. Iris ne méritait pas d'être autant aimée par une personne envers qui elle se montrait méchante. Elle était trop jalouse.
          La jeune fille soupira. Elle se résolut à lire la suite de la lettre, bien que cela lui fendait le cœur. Avoir de nouveau la présence de sa cousine près d'elle ne serait pas bon pour Iris. Parce qu'elle était persuadée que les comparaisons fuseraient, qu'elle se sentirait constamment rabaissée, inférieure. Elle était certaine que les professeurs ne cesseraient de lui rappeler à quel point Irina est parfaite, à quel point elle est la meilleure et à quel point Iris doit prendre exemple sur elle. Elle était bien, loin d'elle.

« Et j'aimerais vraiment devenir une ranger. Je sais que c'est délicat pour toi d'évoquer ce genre de sujet étant donné que... que tu n'en as pas de bons souvenirs, mais je voudrais pouvoir sauver les Pokémons. Les Braconniers sont injustes. Et les Pokémons méritent qu'on les aide. Enfin, il y a beaucoup d'autres choses qui me pousseraient à devenir une Ranger. Et j'espère vraiment qu'un jour tu parviendras à surmonter ta peur. »

    D'un coup sec, la jeune fille venait de déchirer la lettre. Elle se pinça les lèvres, son corps tremblait. De nouveau, elle déchira les autres morceaux de la lettre. Le faisait-elle réellement exprès ? Non seulement, elle était l'idéal qu'Iris n'avait jamais pu atteindre, mais en plus, elle voulait devenir Ranger ? Les rayons du crépuscule donnaient à Iris l'air étrange. Ils renforçaient cette mine sombre qu'elle arborait, cette aura inquiétante qui l'enveloppait. Diana et sa robe blanche flottaient non loin de la jeune dresseuse. Ses yeux la fixaient d'un air soucieux, apeuré. La respiration d'Iris se faisait saccadée, irrégulière. Ses jambes si fragiles tremblaient dangereusement. Elle serait les poings brusquement, fermement.

-Ahah.

    Elle souffla, cherchant à reprendre une respiration correcte. Doucement, elle releva la tête, ouvrant ses yeux qu'elle avait doucement fermés. Son regard se perdait au cœur du ciel doré, alors que son expression se tordait. Tout son regard débordait de tristesse. Elle observait le ciel avec un air de détresse, sourcils inclinés vers le bas, alors qu'un sourire emprunt de douleur fendait ses lèvres.

-T-Tu crois que c'est facile de devenir comme ça, hein, juste parce que tout te réussit... comment tu fais pour être aussi gentille et faire souffrir autant de monde, comment tu fais pour pas t'en rendre compte... comment tu oses parler de ce que j'ai vécu sans te soucier de la moindre chose, comment est-ce que tu oses espérer que j'arriverais à vaincre mon traumatisme ? C'est tellement facile pour toi de dire ça juste parce que tu l'as pas vécu, et que tout te sourie, alors t'espère que la vie va sourire aux autres comme elle te sourie à toi... Sauf que les choses sont pas si faciles que tu le crois, hein. Comment tu peux te permettre de dire ça... t'as jamais rien vécu... je pourrais jamais devenir Ranger... j'ai failli mourir à cause de ça et... et... m-mon... m-mon p-père...

    Iris marqua une pose. Elle tremblait encore plus. Elle se pinça les lèvres.

-Mon père... MON PERE EST MORT EN RISQUANT SA VIE POUR DEVENIR RANGER !



    Il s'écoula un long moment après qu'elle se soit époumonée de la sorte. Elle était seule. Il n'y avait personne pour l'entendre ou la voir, là où elle se trouvait. Elle était entourée de son silence qu'elle adorait, ce silence doux et rassurant qu'elle aimait.

-Bon sang Irina, quelle imbécile tu fais... je te déteste, je te déteste tellement !

    Et soudain, elle se figea. Un garçon venait juste d'apparaître non loin d'elle, alors qu'elle s'était résolue à baisser les yeux. L'expression d'Iris changea brusquement. Son visage se crispa, et en un clin d'oeil, sembla frappé par la peur. Il l'avait entendue... et s'il pensait qu'elle s'adressait à lui ? Pire que tout, elle avait l'impression de reconnaître ce garçon. Elle avait l'impression de l'avoir déjà croisé lorsqu'elle était petite. Prise de panique, elle agitait les mains et la tête, se confondant en excuses.

-Euh... p-pardon je suis désolée, je t'avais pas vu arriver ! Ca s'adressait pas à toi crois-moi, j-je... j-je voulais pas que tu penses le contraire enfin... enfin voilà...

    Pour la première fois, Iris n'avait jamais été aussi expressive.
Il y a quelque chose en toi que je reconnais

©BBDragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 16
Jetons : 1313
Points d'Expériences : 256

MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Mar 6 Fév - 23:13

☼ ☼ ☼
Il y a quelque chose en toi que je reconnais
Voilà maintenant quelques jours que Noe est sur Lansat. Il n’arrive toujours pas à croire qu’il va étudier ici, dans cette académie. Il est certain qu’en étant là, il formera sa propre équipe, il apprendra, il appliquera et un jour, il pourra enfin faire son Tour des Îles : l’aventure qui le fait tant rêver !

Mais pour le moment, c’est assez loin. Alors ce matin, il a décidé de faire une petite promenade dans le parc, histoire de prendre un peu plus possession des lieux. Il n’avait pas encore tout visité alors aujourd’hui, il décida que ça serait le parc. Un endroit qui risque de lui plaire. La nature, ça lui rappelle son île. Enfin, il n’y a pas que ça qu’il lui rappelle sa région puisque son ami d’enfance, Bouddha, est aussi à l’académie. Le hasard fait bien les choses, apparemment. Au moins, Noe se sent moins seul et si jamais il a besoin d’aide, il sait qu’il pourra compter sur lui.

Après son rituel du matin, il sortit de son dortoir. Topaze, son fidèle Rocabot, trottine à côté de lui, heureux de pouvoir se balader et découvrir un nouvel endroit. Vêtu d’un gros sweet à capuche, le voltali avançait tranquillement parmi les arbres dépourvus de feuilles. La rosée du matin avait gelée sur l’herbe, faisant penser à un grand tapis de perles. A cette heure-ci, il n’y avait pas grand monde. Topaze, toujours aussi joyeux, se mit à courir vers l’herbe avant de se rouler par terre. Il se releva, se secoua puis regarda Noe avec fierté -pour une raison encore inconnue à ce jour-. Le garçon et son compagnon continuèrent leur chemin avant de croiser une fille.

« Je te déteste ! Je te déteste tellement ! » dit-elle tout haut.

Noe haussa un sourcil, intrigué. Quand la fille le remarqua, elle se figea. Son visage sembla se crisper puis elle s’excusa en disant que ces mots ne lui étaient pas adressé. Le Rocabot du garçon, curieux, s’approcha du pokémon qui flottait près de la jeune fille. C’était un Feuforêve aux couleurs étranges : blanc avec un peu de bleu. Enfin, Noe ne regardait pas vraiment ça. Il s’était arrêté et fixait l’inconnue. Elle lui disait quelque chose, il est certain de l’avoir déjà vu.

« On se connaît, n’est-ce pas ? » demanda-t-il avant de s’approcher.

Noe plissa les yeux et observa en détail la fille qui lui faisait face.

« On se connaissait, plutôt. » Il marqua une courte pause. « T’auras pas vécu à Alola quand t’étais petite, par hasard ? »

Et s’il venait de rencontrer un autre ami d’enfance ? Cette fille, il la connaît, il en est certain. Mais s’ils se sont connus étant plus jeunes, est-ce que elle, elle le reconnaîtrait ? Il faut dire que sa prise de poids l’a quand même bien changé.

_________________


MOODBOARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7083-noe-garcia-je-ne-suis-pas-gros-je-suis-jovial-et-epanoui#72067 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7090-noe-garcia-voltali#72099
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys / Sinnoh (Frimapic)
Âge : 15 ans
Niveau : 33
Jetons : 342
Points d'Expériences : 717

MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Ven 9 Fév - 19:18


 
-On se connaît, n’est-ce pas ?

    Et d'un seul coup, Iris sembla plus détendue. Enfin... Détendue n'était peut-être pas le bon mot. Néanmoins toute sa panique venait de s'évaporer, comme si elle n'avait été qu'illusion. Elle haussa un sourcil curieux, tête légèrement inclinée sur le côté, alors qu'elle dévisageait le garçon qui lui faisait face. Pourtant, elle était sûre de n'avoir jamais croisé un garçon comme lui... à un détail près, cependant. Son visage. Son visage lui rappelait quelque chose.

-On se connaissait, plutôt. T’aurais pas vécu à Alola quand t’étais petite, par hasard ?

    La brune sursauta. Elle le fixait en silence. Bien sûr qu'elle avait vécu à Alola quand elle était petite. En même temps, elle avait tant déménagé qu'elle aurait bien pu vivre partout. A cette déclaration s'ensuivit un long silence. Pesant, mais pas aussi détestable que le silence qu'Iris n'aimait pas. Elle réfléchissait. Elle se tenait debout face à lui avec l'air un peu abasourdi, la bouche entre-ouverte, avec une posture si ridicule qu'il finirait par la prendre pour une débile si elle continuait de se tenir comme ça. Bon sang Iris, dit quelque chose ou sinon il va s'enfuir en pensant que tu es folle ! Pendant qu'elle continuait à se tenir de la sorte, Diana tournait doucement autour du jeune homme, l'air tantôt méfiant, tantôt le fusillant du regard. Il avait prononcé les mots fatidiques que la Feuforêve à la robe diamant n'aimait pas : On se connaît. Parce que ça ne voulait dire qu'une seule chose. Que c'était un autre ami d'Iris. Hors, pour Diana, Iris c'était sa Iris et pas l'Iris de quelqu'un d'autre. Même si bien sûr, Iris se fichait éperdument de ce que pouvait penser sa starter. Elle ne lui appartenait pas vraiment, après tout.
         Nerveusement, Iris passa une main à l'arrière de son crâne, le vent frai du matin venant doucement soulever ses couettes. L'air béat, elle le fixe, encore et toujours. Avant de sursauter avec une légère panique en se rappelant que comme une andouille elle n'arrêtait pas de le dévisager sans dire le moindre mot.

-Euh, euh... ouais j'ai vécu à Alola quand j'étais petite enfin, pendant deux ou trois ans parce qu'on a beaucoup déménagé avec mes parents, du coup j'y suis pas restée très longtemps par rapport à Johto...

    Voilà, chose réparée. Elle poussa un profond soupir de soulagement, n'osant pas s'excuser de son attitude qu'elle jugeait plus que ridicule. Diana tournait toujours autour du garçon qu'elle dévisageait de haut en bas -qu'elle jugeait, plutôt-, en adressant de temps à autres des regards curieux vers le Rocabot du jeune homme. Bon sang, s'il savait qu'Iris venait d'Alola alors elle le connaissait forcément. Il n'y avait pas d'autre option possible. Pourtant, elle n'arrivait pas à se souvenir de qui il était. Son visage lui rappelait véritablement quelqu'un... pourtant, elle n'était sûre de rien. Non loin se trouvait un banc encore vide, et Iris traîna des pieds dans sa direction. Elle se laissa tomber, l'air perplexe, tandis qu'elle prit sa tête dans ses mains, se massant les tempes. Elle souffla longuement. Assise de manière plutôt nonchalante, elle leva le regard vers le garçon, soutenant son menton dans le creux de ses mains.

-Je crois bien qu'on se connaît... c'est fou, j'en ai le sentiment et pourtant, j'arrive pas à me rappeler de qui tu étais...

    Elle réfléchit de nouveau. Discrètement, elle observait le visage du garçon. Elle avait réellement l'impression de le connaître. Qui était-il ? Où avaient-ils pu se connaître ? Elle se replongea au cœur de ses souvenirs qu'elle gardait encore d'Alola, se remémora ses amis, ses camarades. Iris n'avait eu que peu d'amis, lorsqu'elle était enfant. Enfin. De véritables amis. Les autres l'ignoraient, ou se moquaient d'elle en ne pouvant prendre sa situation familiale au sérieux. Mais... tout ceci était du passé, maintenant. Et ce n'était pas de cela qu'Iris cherchait à se souvenir. Elle chassa de son esprit ses pensées absurdes, avant de fermer les yeux. Elle se souvenait de tous ses amis, mais aucun d'eux ne ressemblait à ce garçon qui lui faisait face. Sauf peut-être...

-Noere !

    Ça lui était revenu comme ça, d'un coup. Oui, ce visage c'était bien le sien. Ce garçon plein d'enthousiasme, rêvant de faire le tour des îles à onze ans. Elle aussi, elle aurait voulu faire le tour des îles à onze ans. Si elle avait cru un seul instant qu'elle serait toujours restée à Alola. Si son père avait été en bonne santé et sa mère, toujours présente pour eux. Iris n'avait jamais été une petite fille aussi enthousiaste que lui. A cette époque là, elle avait été une enfant plutôt triste, morose, qui pleurait souvent et qu'on taquinait parce qu'elle ne voulait pas dire pourquoi. Elle souriait rarement, et disait qu'elle voulait faire le tour des îles quand elle aurait onze ans seulement pour faire plaisir. Pour qu'on ne s'inquiète pas. En fait, Iris avait toujours été quelqu'un de triste.

-Euh... Désolée. Ça m'est revenu comme ça. Marmonna t-elle, détournant un instant le regard. C-C'est vraiment toi ? J-Je m'attendais pas à te revoir ici... Au fait, moi c'est Iris, si tu te souviens encore de moi.

    Elle lui avait adressé un amical petit sourire, où se mêlaient plaisanterie et mélancolie.
Il y a quelque chose en toi que je reconnais

©BBDragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 16
Jetons : 1313
Points d'Expériences : 256

MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Dim 11 Fév - 14:09

☼ ☼ ☼
Il y a quelque chose en toi que je reconnais
« Euh, euh... ouais j'ai vécu à Alola quand j'étais petite enfin, pendant deux ou trois ans parce qu'on a beaucoup déménagé avec mes parents, du coup j'y suis pas restée très longtemps par rapport à Johto... »

Pendant deux ou trois ans, forcément avant la mort de sa mère. Elle n'est donc pas restée très longtemps dans l'Archipel et Noe n'avait qu'un prénom de tête. Une fille qui déménageait souvent, il n'en connaissait qu'une. Pourtant, il avait un doute alors il ne dit rien. Il l'observa s’asseoir sur un banc, pendant que son Feuforêve flottait toujours près de lui. Puis un long silence, le jeune homme s'approcha et s'assit sur le banc. Topaze, son Rocabot, s'approcha et observa les deux étudiants, ne comprenant pas vraiment pourquoi ils semblaient réfléchir.

Puis la jeune fille coupa le silence en criant son prénom. En entier.

« Noere ! »

Il tourna vivement la tête vers elle. Oui, ils s'étaient bel et bien connus. Elle s'excusa puis se (re)présenta.

« Iris.. C'est ça. Evidemment que je me souviens de toi ! »

Il lui fit une petite tape amicale dans le dos en souriant avant de chercher un quelque chose dans son sac. Il sortit son portefeuille.

« Eh, tu te souviens de ça ? »

Il lui montra une photo. Noe était celui avec le pull jaune, le plus souriant en fait avec quatre de ses amis dont Iris, celle qui ne souriait pas.. De nombreux souvenirs lui revinrent en tête et il se mit à sourire bêtement, seul.




« Et du coup, tu es ici pourquoi, toi ? Tu as choisi quel parcours ? » demanda-t-il, curieux de savoir les raisons de sa venue dans cette académie.

Lui aussi, il avait ses propres raisons. En premier, c’était pour se construire une équipe avec laquelle il pourra faire son tour des îles. Il est certain qu’en venant ici, il pourra apprendre beaucoup de chose. Après, il est aussi venu pour rendre fier son père et pouvoir être un aussi bon scientifique que lui -bien que ça ne soit pas dans le même domaine-. Oui, c’est ça, il voulait rendre fier ses parents. Surtout sa mère, qui n’est plus là.

_________________


MOODBOARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7083-noe-garcia-je-ne-suis-pas-gros-je-suis-jovial-et-epanoui#72067 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7090-noe-garcia-voltali#72099
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys / Sinnoh (Frimapic)
Âge : 15 ans
Niveau : 33
Jetons : 342
Points d'Expériences : 717

MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Mer 7 Mar - 13:39


 
-Eh, tu te souviens de ça ?

    Doucement, la Mentali se pencha sur la photo que lui montrait le garçon. Elle plissa les yeux. Attentivement, silencieusement, elle la détaillait. Quelques souvenirs lui revinrent peu à peu, tandis qu'elle reconnaissait les enfants près d'eux sur la photo. Noe était le petit garçon au pull jaune, au visage étiré par un grand sourire. Elle n'avait pas revu les trois autres depuis une éternité. Et elle... elle était la fillette qui portait une chemise blanche et une jupe mauve, celles aux cheveux courts qui ne souriait pas. La vision de cette photo lui arracha un triste sourire ; elle était donc si peu joyeuse, même enfant ?

-O-Oui, je m'en rappelle... murmura t-elle.

    Puis elle se renfonça contre le dossier du banc, légèrement gênée d'être aussi tendue, aussi peu souriante. Iris était toujours maussade, quel que soit le temps.

-Et du coup, tu es ici pourquoi, toi ? Tu as choisi quel parcours ?

    Elle sursauta, surprise par la question. Il n'y avait pourtant pas eu de réel silence qui s'était installé. La jeune fille passa une main à l'arrière de son crâne. Son visage se leva, ses yeux se perdaient dans l'immensité du ciel. Elle tortillait nerveusement ses mains.

-Honnêtement... Je sais pas trop. Je suis venue ici pour trouver ma propre voie parce que j'ai jamais eu le temps de vraiment y réfléchir ni savoir ce que je voulais faire. Avec ma mère qui répétait tout le temps que je devais être bonne à l'école et mon père qui voulait que je sois ranger... Mais j'ai rayé les Ranger de la liste parce que... ce n'est pas que je n'aime pas ça au contraire c'est juste que... j'ai eu une mauvaise expérience, et maintenant ça me fait peur.

    Elle soupira.

-Je pense que je vais m'orienter vers Mécanicien... le parcours Scientifique m'intéresse plutôt bien et la branche Mécanicien a l'air assez sympathique. J-Je me renseigne... Et toi ?

    Elle était loin, la fillette pleine d'énergie, celle que l'espoir de faire le tour des îles revigorait. La jeune fille était triste, maussade. Le parcours Mécanicien était celui qui l'intriguait le plus, qui lui avait tapé dans l’œil lorsqu'elle s'était renseignée sur les parcours. Elle n'avait pas eu l'occasion d'en croiser beaucoup depuis son arrivée, et jamais encore elle n'avait pensé à questionner quelqu'un au sujet de cette option. Parfois elle oubliait simplement, d'autrefois elle n'osait simplement pas.

-Je voudrais que mes parents soient fiers de moi... Murmura t-elle, plus doucement, comme si elle se parlait à elle-même sans pour autant chercher à cacher ses paroles. Mais je pense pas que c'est en devenant Ranger qu'ils le seront. J'ai déjà essayé et là-dedans, je suis vouée à l'échec. Je voudrais que ma mère me dise qu'elle est fière de moi et heureuse que je sois parvenue à trouver ma voie quand je la reverrais. J'espère qu'elle aura cessé de se mettre des objectifs étranges en tête à mon sujet... Et j'espère que de là où il est, mon père sera fier de moi même si je serais pas devenue ce qu'il attendait. J'espère qu'il sourira.
Il y a quelque chose en toi que je reconnais

©BBDragon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 16
Jetons : 1313
Points d'Expériences : 256

MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Mer 14 Mar - 19:47

☼ ☼ ☼
Il y a quelque chose en toi que je reconnais
A l'écouter, Noe comprit qu'elle avait eu du vécu depuis la dernière fois qu'ils s'étaient vu. Notamment avec les Rangers. Quelle expérience a-t-elle pu avoir avec eux pour en avoir aussi peur ? Le garçon espérait qu'elle se confierait à lui, un jour. Puis elle parla du parcours Scientifique, plus particulièrement des mécaniciens. Ironie du sort. Noe se mit à rire.

« C'est diiiingue ! Moi aussi ! Je me suis intéressé à la branche scientifique parce que j’espérais pouvoir être un aussi bon scientifique que mon père. Mais j'ai réalisé que je devais choisir ma propre voie.. Et comme j'ai toujours été fan de mécanique et que je suis un bon bricoleur, je me suis dis qu'être mécano pouvait être cool ! Aha ! »

Puis la jeune fille commença à murmurer, comme si elle disait le fond de ses pensées. Le garçon se posa au fond du dossier du banc et l'écouter, sans rien dire. Quand elle eut finit, il la regarda en souriant tendrement.

« Tu sais, rendre fier ses parents n'est pas toujours la bonne solution. C'est ce qu'on veut tous, au fond, regarde moi avec mon père. Mais le plus important, c'est d'être toi-même et de laisser faire comprendre tes parents que ce qu'ils veulent de toi n'est pas forcément ce que toi tu veux faire. Nous devons les écouter, ils sont toujours de bons conseils, mais il faut aussi laisser parler notre coeur et faire nos propres choix. » Il soupira. « Ma mère est partit, très loin, et je n'ai pas pu lui dire au revoir. Mais je sais qu'elle est fière de moi parce que je suis venu ici pour étudier et apprendre. Je formerais ma propre équipe pokémon, et avec mes compagnons, on rentrera à Alola et je ferais enfin mon tour des îles ! »

En entendant la détermination de son dresseur, Topaze sauta sur place en poussant des petits cris. Oui, son rêve, il ne l'avait pas réalisé suite au décès de sa mère. Mais aujourd'hui, il est prêt et sûr de lui.

« Enfin bref, passons à quelque chose de plus joyeux ! Tu fais partit de quel dortoir ? J'ai vu que pour les filles c'était Pyroli... Mentali... et.. euh.. Givrali ! Oui, c'est ça ! Moi, je suis chez les Voltali ! » dit-il, toujours en gardant son grand sourire.

_________________


MOODBOARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7083-noe-garcia-je-ne-suis-pas-gros-je-suis-jovial-et-epanoui#72067 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7090-noe-garcia-voltali#72099
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Unys / Sinnoh (Frimapic)
Âge : 15 ans
Niveau : 33
Jetons : 342
Points d'Expériences : 717

MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Dim 1 Avr - 17:19



 
Je suis désolée...
    Elle écoutait Noe parler. Il avait quelque en lui qui rassurait Iris. Elle se sentait plus détendue. Cette joie, cet enthousiasme qui se dégageaient de lui... elle aurait tant aimé être capable de la même chose. Mais Iris était plus morose et plus sombre. Elle se voyait à côté de lui, avec l'impression de voir la vie en noir et blanc, n'en connaissant que son négatif, tandis que lui la voyait en couleur, parvenant à en tirer énormément de choses positives.

-Désolée Noe... murmura t-elle, lorsque ce dernier eut achevé ses paroles. J'espère que mon père est fier de moi lui aussi, de là où il est.

   La détermination du garçon lui arracha un sourire. Un sourire sincère. Un sourire qu'elle n'avait su retenir, qu'elle n'avait pas pu contrôler. Gênée, son visage s'empourpra. Elle n'aimait pas qu'on la voie sourire comme ça. Elle baissa la tête, détournant légèrement son regard, alors qu'elle enfonçait un peu plus sa capuche sur son crâne.

-Enfin bref, passons à quelque chose de plus joyeux ! Tu fais partit de quel dortoir ? J'ai vu que pour les filles c'était Pyroli... Mentali... et.. euh.. Givrali ! Oui, c'est ça ! Moi, je suis chez les Voltali !

   Légèrement, Iris se redressa. Le visage toujours camouflé, elle leva néanmoins la tête vers le ciel, maintenant sa capuche afin que cette dernière ne retombe pas. Diana flottait désormais aux côtés de la tête de sa dresseuse, jetant sur elle un regard inquiet. La petite Feuforêve à la robe de diamant avait bien comprit le trouble qui la hantait. C'était quelque chose de régulier chez Iris. Elle s'inquiétait, elle paniquait intérieurement, elle ne savait pas ce qu'elle voulait. Elle était perdue. Elle ne savait pas ce qu'elle était. Ni ce qu'elle voulait véritablement. A ce moment, cette pensée l'avait rattrapée. Si bien qu'elle faillit par ne même pas entendre la question de Noe. Elle sursauta lorsqu'elle se rendit compte qu'il avait parlé. Un silence s'était installé, de nouveau. La brune se sentit bien plus gênée. Diana l'observait avec un air désolé. Elle avait l'air véritablement inquiète. La jeune fille se replia un peu plus sur elle-même, main enfoncée dans les poches.

-E-Euh... j-je suis chez les Mentali. Je me doutais que tu étais chez les Voltali enfin... j-je veux dire que tu as la même joie, le même entrain, le même enthousiasme... ça c'est chouette.

   Elle avait bégayé. Elle ne savait pas vraiment ce qu'elle devait dire. Elle se sentait un peu honteuse. C'était son ami d'enfance, et pourtant... elle n'était même pas capable de lui sourire véritablement. Elle se sentait trop mal. Elle avait l'impression qu'elle l'avait abandonné, lorsqu'elle était encore petite. Elle se rappelait de leur cercle d'amis, de tous ces enfants incroyablement enthousiastes à l'idée de faire leur tour des îles et... il y avait elle, au milieu, qui ne souriait pas. Qui, l'air morose et triste, les observait simplement, en leur disant qu'elle ne savait pas. Qu'elle ne savait pas si elle voudrait faire le tour des îles. Elle disait que cela ne l'intéressait pas, et que ses parents ne seraient probablement pas d'accord. Elle n'avait jamais manifesté de véritable entrain pour cela. Et quand elle y repensait... elle ne se sentait pas bien. Parce qu'elle avait vraiment l'impression de les avoir abandonnés.

-Et tu... tu as revu les autres depuis, Noe ? Je sais que je suis partie comme ça d'un coup, à cause du déménagement, et qu'à vous tous je n'ai pas eu le temps de vous dire au revoir. J'aimerais bien savoir ce qu'ils sont devenus, s'ils ont fait leur tour des îles eux aussi, ou qu'ils nous atte... qu'ils t'attendent.

   Elle avait hésité sur le dernier mot. Non. Jamais ils n'avaient pensé qu'Iris voudrait faire le tour des îles. Parce qu'elle n'arrêtait pas de leur faire comprendre l'inverse. Parce que sa mère lui faisait comprendre qu'elle ne le pourrait pas, qu'ils quitteraient sans doute Alola avant qu'elle n'atteigne l'âge. Parce que sa mère lui disait que ce n'était pas important, qu'elle devait se soucier d'autre chose avant de se préoccuper de ça. Elle s'en voulait. Elle s'en voulait tellement.
   La jeune fille se redressa. Quittant le banc, elle hésita un moment. Mais elle ne partait pas. Elle s'approcha de Noe, lui faisant face. Tête toujours baissée, elle peinait à le regarder dans les yeux. Elle était gênée.

-Noe écoute je... je suis désolée. Plus j'y pense et plus j'ai vraiment l'impression de vous avoir abandonnés. Je sais pas comment vous faisiez pour me supporter parce que j'étais pas facile à vivre, je souriais jamais, j'étais triste constamment. J'aurais tellement voulu faire le tour des îles avec vous mais... ce n'était pas ce que ma mère voulait pour moi et je n'aurais pas pu changer cela. Mais j'ai jamais voulu vous le dire. J'ai menti en quelque sorte et pour être honnête je m'en veux. Voilà. Je voulais juste te dire ça. J'espère que... que t'es pas trop en colère contre moi.

   Elle recula. Elle se laissa de nouveau tomber sur le banc, le regard rivé sur ses pieds. Un long silence s'installa. Il n'était pas désagréable, mais... l'adolescente le trouvait pesant. Elle tenta de changer de sujet.

-C-C'est cool que la mécanique t'intéresse aussi. Franchement, c'est quelque chose qui m'intéressait plutôt pas mal parce que j'aimerais tellement créer des trucs, qui puissent me servir autant qu'ils pourraient servir aux autres. Inventer de nouveaux objets, des gadgets pour pokémons... Révolutionner la technologie quoi ! Je veux... être utile aux autres. Mais en étant ranger je pourrais pas. Ce qui s'est passé il y a un an en est la preuve. Elle lâcha un petit rire. Alors j'me dis qu'en construisant des trucs, en inventant de nouvelles choses j'arriverais à aider les autres et qui sait, peut-être que je me trouverais un vrai talent ! Tout ce qui tourne autour des machines ça m'a toujours passionnée mais j'ai jamais pu vraiment me renseigner... je suis tellement curieuse de savoir comment sont faits les consoles, les ordinateurs, les voitures... ou toutes autres sortes d'objets utilitaires qui tournent autour de la mécanique. Je construirais mes propres inventions, tu feras les tiennes et qui sait, on pourra peut-être même travailler ensemble ! Ou alors on se fera de la concurrence pour savoir qui de nous deux est le meilleur. Ça pourrait être marrant. Je favorise l'entraide mais pourquoi pas, après tout. On s'aiderait mutuellement et on chercherait à se donner des conseils, à améliorer les objets qui ont des défauts... Je pensais pas que ça m'intéressait autant. Oui, c'est ça que je veux. Je deviendrais mécanicienne et je révolutionnerai la technologie en inventant des tonnes et des tonnes de nouvelles choses.

   C'est drôle mais... la flamme qui brûlait autrefois en elle semblait s'être ravivée.
Iris Danford
Noe Garcia

 
Il y a quelque chose en toi que je reconnais.

_________________
 
My mind is clear but the wounds that you leave
never heal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4483-317-je-n-ai-qu-un-objectif-et-je-ferais-tout-pour-l-atteindre-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7030-iris-danford-mentali
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 16
Jetons : 1313
Points d'Expériences : 256

MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   Mer 4 Avr - 9:26

☼ ☼ ☼
Il y a quelque chose en toi que je reconnais
Noe observait son amie qui observait le ciel. Un silence s'installa. Un silence que le garçon ignora. Il caressa la tête de son pokémon avant d'écouter la réponse d'Iris qui brisa le silence. Elle est chez les mentalis, ce qui le surpris un peu. Il n'imaginait pas Iris dans l'esprit de ce dortoir, mais soit. Après encore un second silence, Iris demanda ce qu'était devenu les autres. Noe sourit en regardant encore la photo qu'il avait gardé dans ses mains.

« Nico a fait son tour des îles. Je ne l'ai pas revue depuis, suite au décès de ma mère.. Je sais que Julia a préféré continuer l'école, elle a décidé de devenir médecin pour travailler dans un centre pokémon ou au Paradis Aether. Et enfin, Elsa est partit d'Akala pour vivre à Ula-Ula. J'ai des nouvelles de temps en temps. Je sais qu'elle att.. »

Il se coupa quand il vit la jeune fille se redresser avant de se mettre face à Noe. Il haussa un sourcil, surpris, en se demandant ce qu'elle avait tout d'un coup.

« Noe écoute je... je suis désolée. Plus j'y pense et plus j'ai vraiment l'impression de vous avoir abandonnés. Je sais pas comment vous faisiez pour me supporter parce que j'étais pas facile à vivre, je souriais jamais, j'étais triste constamment. J'aurais tellement voulu faire le tour des îles avec vous mais... ce n'était pas ce que ma mère voulait pour moi et je n'aurais pas pu changer cela. Mais j'ai jamais voulu vous le dire. J'ai menti en quelque sorte et, pour être honnête, je m'en veux. Voilà. Je voulais juste te dire ça. J'espère que... que t'es pas trop en colère contre moi. »

Et elle se rassoit en entraînant encore une fois un silence entre les deux dresseurs. Noe se perdit dans ses pensées. Pourquoi s'en voulait-elle autant ? Il avait parfois du mal à la comprendre. Mais elle a souvent été comme ça, mais jamais il ne lui en a voulu. Comment en vouloir à quelqu'un d'être lui ? Il tourna la tête et la vit fixer ses pieds. Un petit sourire de compassion s'afficha sur son visage. Iris le tira de ses pensées en changeant de sujet pour parler de la mécanique. A l'écouter, on aurait dit qu'elle allait révolutionner le monde et cela lui faisait chaud au cœur. Noe préférait la voir comme ça.

« Je t'imagine déjà sur des affiches "La meilleure mécanicienne du monde !" aha ! » Il leva la tête vers le ciel. « Je ne t'en ai jamais voulu. On ne t'en a jamais voulu. Tu étais comme ça, personne ne pouvait te changer. Et une fille calme dans le groupe, ça nous changeait. On t’appréciait vraiment, tu sais. Et moi, je t’apprécie toujours si non, je ne serais pas là à discuter avec toi. »

Il était revenu sur l'ancien sujet, histoire de dire le fond de ses pensées.

« Tu sais, j'ai un projet en tête mais je t'avoue hésiter. » dit-il en gardant son sourire. « Je suppose que tu connais MewTube.. Et bah, quand je vois tout les Mewtubeurs qui font ce qui leur plaît, qui partagent leurs expériences, qui donnent des conseils, qui font rire.. Bah, parfois je me dis que j'aimerais faire la même chose. Mais imagine je deviens populaire dans l'académie ? Genre, ça fait peur un peu. Mais d'un côté, je t'avoue que ça serait bien. Enfin, j'hésite quoi.. »

C'est la première fois qu'il parlait de cette idée à quelqu'un. Iris était maintenant dans la confidence du secret le moins secret de l'histoire. Mais Noe a besoin de l'avis de quelqu'un. Être Mewtubers est loin d'être facile mais il avait envie de tenter l'expérience.

_________________


MOODBOARD:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7083-noe-garcia-je-ne-suis-pas-gros-je-suis-jovial-et-epanoui#72067 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7090-noe-garcia-voltali#72099
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]   

Revenir en haut Aller en bas
Il y a quelque chose en toi que je reconnais [Ft. Noere]
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: L'établissement :: les infrastructures :: Le Parc-