>

Partagez | .
Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 992
Points d'Expériences : 190

Sujet: Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.    Lun 5 Fév - 23:26


Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.  


Le bruissement des feuilles d'eucalyptus sonnait comme un délicat murmure d'une mère à son enfant au milieu de ce brouhaha informe : les couverts qui s'entrechoquaient, les mâchoires qui se serraient sur la pâte à pizza servie ce midi, les rires débiles et les discussions futiles et surtout, surtout... Ces incessants bips. Doigts contre claviers, messages reçus, simples vus. L'alolien se massa un instant les tempes de sa main libre, toute cette technologie l'épuisait et il lui semblait impossible de s'y faire. À ce qu'il n'aurait pas donné pour le bruit des vagues et les cris des pokémons sauvages de sa précieuse ile. Pour le moment le voilà bloqué à se promener avec une branche d'eucalyptus sous le bras, juste pour avoir le plaisir de nourrir son pokémon le midi. Certains élèves le dévisageaient et lui parlaient de nourriture pokémon... Sans façon pensait t'il en agitant la branche au dessus de son dodoala.

Aka agitait la patte droite en l'air attrapant quelques-feuilles qu'elle fourrait dans sa gueule et la mâchait. De temps à autre, elle se renfermait sur sa bûche et la suçotait comme si elle avait peur de la laisser s'échapper, elle y restait toujours quelques-secondes avant de nouveau battre l'air à la recherche de feuilles à grignoter. Bouddha avait poussé son assiette sur le coté et observait d'un oeil curieux son pokémon, c'était vraiment un étrange pokémon... Bouddha avait beau connaitre le pokémon l'ayant vu à de nombreuses reprises sur son archipel, il ne savait pas tout ce qui avait à savoir sur son ile. Comment pouvait t'il vivre en dormant au juste ? Bouddha n'en avait aucune idée mais il aurait adoré trouver le pourquoi du comment, il aurait adoré pouvoir offrir cette solution à sa petite soeur. Offrir à Ipo une chance de vivre normalement malgré son sommeil. L'alolien rapprocha doucement la branche de son pokémon. La pauvre avait beau parfaitement vivre malgré son sommeil, il n'en restait pas moins que ses yeux étaient fermées et Bouddha comprenait à peine qu'il devait maintenant s'occuper d'un pokémon aveugle.

Soudainement, Aka se replia une dernière fois sur sa buche et ne revient plus à l'eucalyptus. Ça y est pensa Bouddha. Elle venait de passer en phase de sommeil profond, autrement dit : un vrai sommeil. L'étudiant posa sa branche à ses cotés, caressa le crâne d'aka avant de récupérer sa part de pizza végétarienne et de se mettre à croquer dedans. Déjà une semaine passée depuis la rentrée. Une semaine, ça lui paraissait si court et pourtant si long. Entre l'eucalyptus, parfois sa planche de surf, ses ongles courts et terreux, ses habits déchirés, son teint halé et sa taille impressionnante : il faisait définitivement tâche. Et attirait tous les regards, sans pour autant en rencontrer, il faut dire que son expression grognon et ses grondements n'inspirait pas vraiment la sympathie. Tant mieux se disait t'il, il n'était pas là pour se faire des amis, Noere était le seul qui s'autoriserait, sa bouée de sauvetage. Le reste n'était que distraction à son but ultime : trouver un remède pour Ipo. Sauver sa soeur et... Ses épaules se délièrent, son cou se déplia laissant son imposante tête faire face à la personne qui s'asseyait en face de lui.

Il grogna.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
avatar
Nouveau Membre

Région d'origine : Kalos
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 7

Sujet: Re: Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.    Mer 7 Fév - 20:06

AU ROYAUME DES AVEUGLES, LES BORGNES SONT ROIS.



Tu marchais doucement dans les couloirs, prenant soin de serrer les cahiers de cours contre ta poitrine. Il venait d’être midi pour les élèves et la plupart avait déjà rejoint le réfectoire en hâte. Tu pouvais déjà entendre le bruit de tes camarades à travers les murs et attendais patiemment qu’ils finissent pour t’y rendre à ton tour. Tu fermas les yeux quelques instants afin de te concentrer, vérifiant que la respiration de ton pokémon était toujours auprès de toi. Le petit halètement du riolu se trouvait à quelques mètres de toi, caché derrière les décorations de l’établissement. Il n’était pas encore sur le point de sortir de sa cachette et tu le savais.

Voilà depuis quelques jours que tu venais d’arriver dans cette école prestigieuse et que tu avais reçu ton starter. Mais comparé à certains autres arrivants, tu avais hérité de Caïn, un jeune riolu borgne qui ne cessait de se cacher à toute présence humaine. Jusqu’à maintenant, il s’était montré distant à tout le monde en refusant tout contact. Il avait toutefois pris l’habitude de te suivre tout en gardant une bonne longueur entre toi et lui. Tu te mis à sourire quand tu entendis un gargouillement derrière ton arrière. Il semblerait que ton pokémon mourrait de faim, signe qu’il était l’heure d’y aller. Tu mis un pied devant toi avant de tourner ton regard vers la position de ton pokémon. Celui-ci avait relevé la tête de sa cachette, ne laissant voir que ses yeux. Il avait sûrement compris qu’il allait enfin pouvoir avoir à manger, surtout qu’il avait un petit faible pour la nourriture humaine. Ton sourire ne se faisait que de s’élargir, appréciant cette compagnie peu commune et tapa avec douceur ta jambe afin d’appeler Caïn à te suivre.

La pizza était au rendez-vous de ce midi et tu avais ajouté en plus de ce plat une salade. Pendant que tu cherchais une place dans le réfectoire, tu prenais soin de jeter quelques coups d’œil derrière toi pour voir où en était ton riolu. Celui-ci se montrait assez discret, prenant soin de passer sous les tables. Tu finissais de trouver une place et voulus demander à la personne assise devant si elle était libre. Mais celle-ci s’étira, ignorant complétement tout ce qui se passait autour de lui. Tu devinas facilement que tu pouvais donc t’y installer et pris place. Alors que tu venais à peine de poser ton fessier sur la chaise, ton riolu posa quelques secondes sa patte sur toi puis la retira aussitôt tout en restant caché. Tu pris alors la part de pizza tout en prenant soin de ne pas te salir et glissa doucement la nourriture sous la table afin de servir Caïn. Pendant ce temps, tu entendis la personne grogner et relevas le regard. Le garçon  semblait venir d’une chaude région et n’avait rien en commun avec toi. Comme la plupart en vérité. Celui-ci avait de gros doigts et n’avait apparemment pas pris la peine de se laver les mains en plus d’une grosse bedaine. Mais tu ne fis aucune remarque, le physique des autres ne te rendait pas de mauvaise humeur mais tu relevas toutefois un sourcil, un peu amusé. Jusqu’à ce que tu vois la remarque.

▬ Pardonne moi mais... Je crois qu'il y a une tâche de ta pizza sur tes vêtements.





_________________
Toujours, à quelque degré, les difficultés et les souffrances sont, au sens propre, des épreuves de vérité. Leur feu nous brûle mais nous illumine aussi.
- l'enfant qui savait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7133-488-ariel-silas-la-vie-est-une-chanson-chacun-ecrit-la-sienne-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7141-ariel-silas-voltali
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 992
Points d'Expériences : 190

Sujet: Re: Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.    Mar 13 Fév - 13:23


Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.  

Les yeux noirs comme l'ébène de Bouddha parcoururent un instant le corps de l'étranger. Et l'Alolien crut apercevoir un éclair bleu au niveau de ses genoux, avant de légèrement se frotter les yeux. Comme si l'étranger était une menace, le phyllali n'attendit pas et posa Aka, encore endormie, sur son épaule. Cette dernière, sentant le mouvement, se retourna un instant et agrippa une de ses pattes à une des mèches épaisses de son dresseur.  

Et pendant ce temps, Bouddha en oubliait toute convenance -s'en était t'il rappelé un jour ?- et dévisageait la personne qui ne semblait pas dérangé par ses grognements d'enfant sauvages : ce qui le frappa en premier, c'était l'incertitude : Fille ou garçon, il n'en avait aucune idée. Ensuite, il nota la petitesse et l'aspect presque malingre de l'androgyne avant de s'attarder sur tous ses artifices qui le composaient : Rubans, manucures, maquillage, etc... Et Bouddha retint un haut le coeur tant il lui apparaissait loin de sa réalité. Tout chez lui sonnait faux, comme une image peinte, et l'Alolien aurait parié que s'il se penchait vers l'autre : seule une odeur de plastique immonde envahirait ses narines.  

Le jeune étudiant détestait ce mensonge qui l'entourait en permanence, il aurait voulu que tous soient naturels et francs. Alors, il baissa les yeux et se re-concentra sur son assiette en mâchant bruyamment. Le regard fuyant, le visage fermé, une posture du corps repliée. Tout dans le langage corporel du grand n'indiquait qu'une chose : il n'était pas ouvert au dialogue.

Alors pourquoi ? Pourquoi par Solgaleo ? Cette poupée barbie l'interpellait t'elle :

-Pardonne moi mais... Je crois qu'il y a une tâche de ta pizza sur tes vêtements. dit t'elle simplement, l'air amusé.

Bouddha ne broncha pas. Doucement, il tira sur son T.Shirt et remarqua qu'en effet : il était taché. Voilà l'Alolien qui le frotte rapidement avec le dos de sa main avant de lever des yeux grognons à l'inconnu. Oh il aurait aimé, ne pas lui parler... Mais l'androgyne ne semblait nullement intimidé par son air de chelours mal léché.

-Merci... bougonna t'il dans sa barbe.

Puis il caressa un instant sa dodoala chromatique qui en entendant son dresseur, tira quelque-peu sur ses mèches.

-Bouddha. Je m'appelle Bouddha..

On aurait dit un enfant un peu honteux, qui sortait d'heures et d'heures de caprice. Et comme pour appuyer ce fait, voilà l'Alolien qui se mouchait de son coude jusqu'à sa main, en reniflant quelque peu ensuite avant de tendre cette dernière vers l'androgyne.

Il détestait ça. Mais il avait bien compris que le plupart des gens ne comprenaient pas le salut Alolien... Au moins, il ne mordait pas l'inconnu. Pas encore.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
avatar
Nouveau Membre

Région d'origine : Kalos
Âge : 14
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 7

Sujet: Re: Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.    Ven 23 Fév - 18:03

AU ROYAUME DES AVEUGLES, LES BORGNES SONT ROIS.



Tu finissais ta phrase doucement, sans aucune provocation ou autre de désobligeant. Tu ne faisais que sourire avec tendresse alors que ton regard retomba vers ton assiette, ou plutôt, la petite créature entre tes jambes. Le Riolu tira légèrement sur ta manche, quémandant encore un peu de la douce nourriture que tu n’appréciais guère. Puis, recula, détournant son regard effrayé de l’autre côté et se raidit brusquement. Celui-ci avait peur que tu ne le frappes, ce qui est bien contraire à tes principes, et tout en ignorant les grognements du grand garçon, tu ramassas délicatement le reste de ta pizza et la laissa glisser entre les pattes de Caïn. Tant pis pour ton estomac mais tu avais pris l’habitude de manger peu afin de garder ton corps fin. Et tu savais très bien que malgré ça, tu pouvais toujours te contenter des fruits pour plus tard.

Et du coin de ton œil, tu vis la personne essuyer de sa manche nue la tâche qui le recouvrait. N’ayant rien à dire, tu continuas à fixer ton cher pokémon qui semblait fort apprécier cette nourriture quelque peu grasse et calorique jusqu’à même tacher sa fourrure bleutée de sauce tomate et miettes. On aurait pu dire que la pauvre créature à moitié aveugle qui se retrouvait sous toi n’avait pas manger depuis des jours. Et pourtant ! Tu ne cessais de le nourrir afin de lui montrer à quel point tu ne voulais pas le blesser mais Caïn était très têtu… ou peureux.

▬ Merci…

Tu relevas un sourcil sans lever ton regard de ton riolu tendu. D’abord, tu ne compris nullement qui pouvait être donc la personne qui venait de parler avant que celle-ci finit par se présenter.

▬ Bouddha. Je m'appelle Bouddha…


La voix était un peu sèche et rapide mais nullement agressive. Et toi, tu continuais à soi-disant ignorer ce dénommé Bouddha jusqu’à ce qu’une fois de plus, tu l’aperçus faire un bruit peu distingué de son menton jusqu’à sa main avant de te la présenter. Tu ne savais que faire, le saluer et recevoir de la pauvre morve à la pizza sur tes douces mains ou tout simplement continuer à ignorer cette présence peu sociable ? Au final, ne voulant guère décevoir le garçon, tu ravalas en silence ton dégoût et tendis à ton tour la main. Tu cachas tes pensées sur le manque d’hygiène qui allait se déposait sur toi d’un sourire angélique.

▬ Enchanté Bouddha. Je me nomme Ariel.

Tu retiras doucement ta main de la sienne, moite et quelque peu grasse. Pauvre de toi, comment étais-tu arrivé dans un tel endroit alors que dans ta chère petite ville, tout était si bien distingué et propre. Et tu te remis à penser à Romant-sous-bois et la belle Valériane, une vraie modèle dont tu appréciais chacune de ses qualités.




_________________
Toujours, à quelque degré, les difficultés et les souffrances sont, au sens propre, des épreuves de vérité. Leur feu nous brûle mais nous illumine aussi.
- l'enfant qui savait
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7133-488-ariel-silas-la-vie-est-une-chanson-chacun-ecrit-la-sienne-voltali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7141-ariel-silas-voltali
avatar
Pokeathlète Novice

Région d'origine : Alola
Âge : 15 ans
Niveau : 12
Jetons : 992
Points d'Expériences : 190

Sujet: Re: Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.    Ven 9 Mar - 15:40


Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.  

On aurait dit deux mondes qui se rencontraient. La main de l'inconnu était en tout point différente de celle de l'Alolien : là où la sienne était fine et délicate, celle du gros revêtait une couche rugueuse et grossière. Même la poigne de l'autre surprit Bouddha. Il ne serrait pas, c'est à peine si il effleurait comme si ce contact n'en était pas un. Et l'homme sauvage ne pouvait maintenant plus s'empêcher de fixer avec de grands yeux curieux l'autre.

L'un et l'autre n'étaient sans doute pas destinés à se rencontrer et tout chez l'androgyne dégoutait Bouddha. Au lieu de beauté, il n'y voyait que du mensonge, des artifices et il avait l'impression de rencontrer le yang de son ying.

- Enchanté Bouddha. Je me nomme Ariel.

Son langage fit frissonner l'ours mal léché. Il n'était certainement pas enchanté et cette manière de prononcer les mots. Ne pouvait t'il pas les cracher au visage de son interlocuteur, comme tout le monde ? Et puis franchement... C'était quoi ce prénom ? Pourquoi diable tous les androgynes portaient un prénom portant encore plus à confusion ?

Il ne se posa pas plus la question alors que leur échange se terminait là plongeant les deux étudiants dans un silence plus que pesant et lourd. Bouddha n'aimait pas le silence, ça lui était trop inconnu et l'inconnu l'effrayaient plus que n'importe quoi. Oh ce qu'il n'aurait pas donné pour un son n'importe quoi : le choc des vagues contre la plage, les cris de ses frères et soeurs qui couvraient ceux des goélises, ceux de ses fourneaux aussi.

Aussi à la place et se sentant obligé, il rajouta :

- Moi j'suis un gars et j'viens d'Alola... Et toi ?  

Oula Bouddha on avait plus détourné pour deviner le sexe d'une personne sans la froisser. D'autant plus que tu savais que ce garçon ne venait pas d'Alola, tu le sentais ces choses là. Et fallait dire la vérité : d'où il venait si ce n'était d'Alola tu t'en fichais pas mal.




HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7091-bouddha-socket-vague-a-larmes-termine#72104
Contenu sponsorisé



Sujet: Re: Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.    

Revenir en haut Aller en bas
Au royaume des aveugles, les borgnes sont rois.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Archives :: Les Archives :: Année 5-