Partagez | .
[Mission] La clé de la vérité.
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 33
Jetons : 2535
Points d'Expériences : 846

MessageSujet: [Mission] La clé de la vérité.    Mer 13 Juin - 18:58

La clé de la vérité
feat Yuna Akabara


Marie était dubitative.

Parfaitement stoïque, elle contemplait l'immense papier tendu droit devant elle.

« -... Que suis-je censée faire de cela, au juste ? »

C'est vrai, après tout ! En postulant à cette offre de stage, elle s'attendait simplement à recevoir une lettre de validation contenant des détails comme l'heure et la date de commencement (oui, de validation seulement, Marie ne s'imaginait pas recevoir un refus).

Mais pourtant, il semblerait que Palladium eut fait les choses en grand ! Au lieu de simplement expédier une gentille missive indiquant que « Oui, vous êtes la bienvenue pour rejoindre notre équipe médicale de remise en forme spéciale Pokémon à laquelle vous avez postulé par volonté d'étendre vos connaissances et de rapprochement envers notre entreprise » (exposition de scénario maggle), ceux-ci lui ont envoyé tout un colis contenant, entre autres : un extrait de la charte soulignant l'ambition et la ligne de conduite de Palladium, un pass signalant son autorisation d'accès à certaines parties du complexe, une toute petite lettre détaillant son rôle et ses obligations, un t-shirt bleu avec le logo de Palladium, et... Cette affiche, que Marie tenait actuellement droit devant elle.

Plutôt grande, avec en image de fond leurs locaux, et leur devise « Le progrès, à votre portée! ».

C'était bien joli, mais... Elle en faisait quoi ?

Tout aussi sceptiques que leur dresseuse, Sumia et Sain l'observaient rester ainsi immobile au beau milieu de leur chambre, et actuelle pièce à vivre. Lancée dans un monologue oral qu'elle seule comprenait, Marie pencha la tête sur le côté sans lâcher l'affiche du regard.

« -Je conçois qu'avec l'ampleur que prend leur confrontation avec Action pour la Préservation des Pokémon, la Palladium SARL souhaite étendre son influence et sa visibilité via divers médias à la fois numériques et concrets, mais je doute qu'envoyer du superflu publicitaire à leurs collaborateurs y contribue d'une quelconque manière.  »

Sumia leva des yeux de merlan frit vers Sain, perché sur sa tête, qu'il lui rendit. Qu'est-ce qu'elle racontait, encore ? C'était juste un élément de décoration humanoïde, non... ? Et c'était d'ailleurs ce sur quoi s'accordait la Carmache et le Couaneton, après un bref échange de cri.

Un peu surprise, Marie observa Sumia lui saisir délicatement l'affiche de ses grandes griffes, pendant que Sain avait décollé de la tête de la Carmache pour se poser près du bureau de la demoiselle. La Mentali, circonspecte, laissa sa partenaire et mère de substitution s'approcher d'un des murs résolument vides de sa chambre, et y plaquer le poster de manière un peu maladroite. Tant bien quel mal, elle parvint à la placer à peu près droite, alors que Sain revenait se poser sur son épaule avec un rouleau de scotch dans le bec. Marie jeta tout naturellement un regard en coin en direction de son bureau, maintenant en désordre complet après que le Couaneton ait fouillé dedans pour en sortir le fameux rouleau... Et à la façon dont il galérait désormais à le filer à Sumia, on dirait bien qu'il l'avait saisi par la partie adhésive.

Dans un soupir, Marie se rapprocha de ses deux Pokémon, et en un mouvement ferme, mais avisé, parvint à arracher le rouleau de scotch du bec de Sain. Puis pendant que Sumia continuait de maintenir l'affiche au mur, la Ranger y appliqua le ruban adhésif transparent sur les coins, de sortes que le poster put finalement tenir tout seul.

Notre trois protagonistes reculèrent alors d'un même mouvement, et contemplèrent leur œuvre. Ils venaient de placarder une affiche à un mur.

Ce qui représentait. La. Toute. PREMIERE. Décoration. Dans la chambre de Marie. Depuis. TROIS ANS.

Et il avait fallu que cela soit une affiche de propagande... Enfin, cela ne dérangeait pas vraiment Marie. Contemplative, elle passa sa chambre revue, et hocha la tête, satisfaite.

« -Excellente initiative. L'atmosphère ambiante est plus.... » elle fronça les sourcils, peu certaine « … Personnelle ? »

Ouais, c'était leur chambre, quoi. Là où avant, il s'agissait d'une bête pièce de dortoir pouvant parfaitement appartenir à un hôtel, l'ajout de ce poster contribuait à la personnaliser... Un tout petit peu. Mais genre, vraiment. Un chouïa. Un iota, tout au plus.

Enfin. Il fallait désormais ranger le bordel provoqué par Sain, puis se rendre sur le lieu de rendez-vous. D'après la notice inclue dans le colis, un autre élève devait attendre avec elle près de l'arrêt de bus de l'académie qu'un véhicule vienne les emmener jusqu'à Palladium. Ce stage allait s'effectuer en duo, donc... Aaaaah, qu'est-ce que Marie pouvait détester ces idéaux bien-pensants de sociabilité et d’interactions amicales envers de parfaits inconnus, si chers à cette académie. Pourvu qu'elle tombe sur quelqu'un de l’acabit de Raudhr, au moins elle ne s'ennuierait pas à devoir faire la conversation.

Ce fut ainsi que, à moitié motivée par l'idée de travailler au sein de la multi-nationale qu'elle admirait tant, et à moité refroidie par cette perspective de rencontre, la Mentali se mit en route vers le portail de l'académie dès lors que sa chambre fut en ordre. Elle ne prit avec elle que la missive, la charte de Palladium et le pass ; le poster resterait dans sa chambre, et elle réfléchira à un usage ultérieur du t-shirt plus tard.

Sa Carmache à ses côtés, et son Couaneton volant juste au dessus d'elle, elle parvint jusqu'à l'arrêt de bus où elle s'installa confortablement. Elle avait de l'avance, il lui faudrait patienter un peu avant l'arrivée de son partenaire et du véhicule...


© Mzlle Alice.

_________________


« ... Permettez moi de vous offrir ce pamphlet. »

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
 Topdresseur Spé. Type
avatar
Topdresseur Spé. Type
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14 ans
Niveau : 15
Jetons : 2518
Points d'Expériences : 235

MessageSujet: Re: [Mission] La clé de la vérité.    Mer 13 Juin - 22:59






La clé de la vérité

Yuna Akabara

Marie R. Uana


Je dois avouer que je n’y croyais pas et il a fallu que j’ouvre le colis pour vraiment m’en rendre compte. Ma demande de stage au sein du Palladium a été acceptée ! Mais c’est quoi ce délire ?! Bon remettons les choses dans leur contexte et remontant dans le temps de quelques semaines.

J’ai regardé la liste des cours qu’il me restait avant la fin du semestre, et je me suis rendue compte qu’il n’y en avait quasiment plus…Je me suis donc dit ‘’ Super, je vais passer plus d’un mois à m’ennuyer comme un rat mort si je ne trouve pas quelque chose à faire. ‘’. Donc, quand j’ai navigué sur internet avec mon I-Pok et que j’ai vu cette offre de stage chez Palladuim…bon j’avoue au début j’étais septique. Depuis la confrontation entre Palladium et A2P lors de la sortie scolaire, j’essaye de rester aussi loin que possible de l’un et de l’autre. Mais je n’ai toujours entendu qu’un son de cloche, celui de mes parents (qui n’était pas forcément à l’avantage de l’entreprise), et celui de certaines personnes que je connais, qui sont toutes du côté d’A2P, donc pas facile de se forger sa propre opinion à leur sujet. J’ai voulu voir l’autre côté du miroir, alors j’ai postulé à l’offre consistant à la rééducation de certains pokémons suite à une longue hospitalisation.  

Même s’il acceptait les personnes sans expérience, je ne pensais vraiment pas être acceptée…je ne vais pas m’en plaindre non, mais ça m’a vraiment surprise quand j’ai reçu ce colis avec tout le nécessaire à mon intégration dans la société. Je n’ai pas mis longtemps à ouvrir le carton et à en sortir le contenu, toute mon équipe au complet autour de moi…pourquoi la première chose que je sors c’est une affiche pour promouvoir Palladium ? Ce n’est pas possible, je ne vais certainement pas ouvertement afficher une potentielle affiliation à l’entreprise, je ne veux pas que toutes les personnes contre A2P me prenne pour cible. Alors que j’allais poser l’affiche sur mon bureau, Lucifer passa à côté et y mis le feu avec la flamme sur le bout de sa queue. Bon au moins le souci est réglé même si ce n’était pas vraiment ce que j’avais prévu.

Second objet que j’ai sorti du carton, un tee-shirt avec le logo de Palladium, j’espère que ce n’est pas obligatoire de le porter pour travailler là-bas, parce que je n’ai aucune jupe pour aller avec…Ensuite j’ai vu qu’il y avait une charte de bonne conduite de la société ainsi qu’un badge d’accès ou il fallait rajouter une photo. Ça a été plus compliqué que je ne le pensais de prendre une bonne photo de moi, un petit Salamèche ne cessant de venir squatter l’objectif. Pour finir la lettre de présentation, que j’ai lu à la toute fin, oui je sais c’est totalement logique.

Bref aujourd’hui c’est le grand jour, mon premier jour au Palladium, j’espère que ça va bien se passer, enfin j’espère que ça va aller avec l’autre élève de l’académie. Dans la fameuse lettre de présentation j’ai lu qu’il y avait une certaine Marie R.Uana qui serait avec moi là-bas. Je n’ai jamais entendu parler d’elle, la seule chose que je sais c’est que ce n’est pas une Givrali…ça ne sert à rien de me prendre la tête maintenant, je verrai bien quand elle sera en face de moi.

Je regarde mes pokémons qui sont en liberté dans ma chambre, Hestia fait la sieste avec Phoenix sur mon bureau, tandis qu’Ama et Lucifer se chamaillent pour une friandise sous le regard blasé de Dovah. Au moins ils ne sont pas stresser eux, je dois avouer que je sens mon cœur battre de plus en plus vite dans ma poitrine, et si je n’avais pas mis de maquillage j’aurai les joues complètement rouges. Mon serpent géant bleu semble sentir mon stress et il vient se coller à moi, posant sa tête sur mon épaule, et l’effet est immédiat. Je souffle un bon coup avant de caresser la tête de mon dragon

-Merci Dovah, tu as raison ça va bien se passer

C’est vrai que depuis son évolution je passe un peu moins de temps avec lui, en-même temps je ne me vois pas vivre avec un serpent bleu long de 4m enroulé 20h par jour à ma jambe…Mais ce n’est pas plus mal enfaite, notre relation est devenu plus profonde, il sait quand je vais mal et viens tout de suite me réconforter. Avant il restait accroché et j’étais légèrement rassuré quant à sa présence, elle n’était pas aussi efficace que maintenant.

Je rappelle toute mon équipe dans leur pokéball (seul Lucifer à un peu rechigné à rentrer)  et les mets dans mon sac avant de vérifier que, mes cheveux sont bien attachés en deux couettes parfaitement symétrique, que ma chemise et ma jupe ne sont pas froissé et correctement mises…C’est bon tout à l’air en place, je prends mon sac dans lequel se trouve mon laisser-passer, mon tee-shirt avec le logo de Palladium (au cas où on ne sait jamais), et mes pokéballs. Je sais que normalement je ne risque rien, et qu’il n’y a aucune raison que mes pokémons soient de sorties, mais je ne sais pas, j’ai un mauvais pressentiment concernant ce stage…

Bon me voilà prête, je mets mon casque et sors en direction de l’arrêt de bus, je suis un peu en avance, mais ce n’est pas plus mal, mieux vaut faire bonne impression. Et avec un peu de chance je vais pouvoir faire connaissance avec ma partenaire de stage. Je me laisse entrainer par la musique dans mes oreilles, à tel point que j’arrive rapidement à l’arrêt de bus, et une jeune fille y est installée.

Je me permets de discrètement l’observer, elle a de longs cheveux gris qui vont très bien avec ses yeux légèrement couleur ambre. Elle semble plus vieille que moi, je dirai approximativement dans les 17/18 ans et elle parait très mature…enfin de visage, j’espère que ce n’est pas le genre de personne trop sérieuse qui ne souris jamais, sinon je sens que ce stage va être très difficile. Elle est accompagné d'un Carmache et d'un mignon petit Couaneton, heureusement que Lucifer et Ama sont dans leur pokéball, sinon ça aurait fini en défi contre le Dragon et une chasse au canard rôti. Je m’approche doucement d'eux, mais en m’assurant de ne pas être trop discrète pour ne pas les surprendre (je n'ai pas spécialement envie de me prendre un coup de ce Carmache).

-Excusez-moi, est-ce que vous seriez Marie Uana ?


Pourquoi le vouvoiement ? Je n’en sais rien, peut-être que c’est ce qui, inconsciemment m’a paru le plus juste pour engager la conversation, et mon inconscient me trompe rarement à ce sujet. Au loin une voiture assez luxueuse arrive et se gare devant l’arrêt de bus, il s’agit de notre moyen de transport. Ils ne se sont pas moquer de nous ça c’est sûr, mais je reste quand même un peu méfiante, c’est du Palladium qu’il est question. Pour le moment, le temps est venu de partir en direction des locaux de l’entreprise, en plein cœur de la ville. Dans la voiture le chauffeur nous salue et redémarre, je me tourne donc vers la jeune fille qui s’avère bel et bien être ma partenaire pour ce stage.

-Pardonne mon impolitesse, je ne me suis même pas présenter je me nomme Yuna Akabara

Qui aurait cru que je mettrai en pratique c’est horrible cours de bonne manière que mon père m’a fait prendre quand j’étais petite…Le pire dans tout ça, c’est que je ne sais même pas pourquoi je n’arrive pas à être moi-même devant cette fille, est-ce la volonté de faire bonne impression ? Ou mon stress pour ce stage qui me fait faire complètement n’importe quoi…Ce stage promet vraiment.



©BBDragon

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7052-481-yuna-akabara-une-rose-de-feu-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t7065-yuna-akabara-givrali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 33
Jetons : 2535
Points d'Expériences : 846

MessageSujet: Re: [Mission] La clé de la vérité.    Jeu 14 Juin - 22:56

La clé de la vérité
feat Yuna Akabara


Marie posa ses yeux sur elle.

Une jeune fille venait de l'aborder. Ah. Super. Les ennuis commencent.

Elle paraissait plus jeune qu'elle, et avait de longs cheveux bleus séparés en deux couettes de pareille longueur. L'adolescente venait de lui demander si elle était bien Marie Uana, et la Ranger s'était contentée de répondre par un hochement de tête approbatif.

Elle n'ajouta rien de plus. Et face à cette absence de réactivité, Sumia prit la relève : l'imposante et carnassière Carmache aussi douce qu'un Wattouat se rapprocha de l'inconnue, et lui fit une petite révérence polie en guise de salutation. Tentant de lui arborer son sourire le plus amical possible pour contrebalancer la froideur glaciale de Marie, elle invita Sain à se manifester d'un court cri, et le Couaneton leva une aile solennelle en guise de bonjour.

Mais pas besoin de plus meubler : leur voiture arrivait. Sans porter plus d'attention que cela à cette élève avec qui elle allait sans doute effectuer le stage, Marie prit place au sein du véhicule, dans lequel rentra tant bien que mal sa Carmache. Heureusement qu'elle n'avait pas encore évolué et faisait toujours la taille de Marie...

Une fois à l'intérieur, et après que le chauffeur se soit enquis de leur identité, la voiture se mit en route. Ce fut à ce moment là que l'inconnue se présenta sous le prénom de Yuna, et avec Akabara en guise de nom de famille. Marie la toisa pendant un instant, ne cachant pas sa tendance à jauger les gens selon leur apparence, et finit par lui tendre une main polie après de longues secondes de silence.

« -Enchantée. »

… Et ce fut tout. C'est vrai, Yuna s'était déjà chargée de décliner l'identité de Marie, qu'avait-elle à ajouter de plus ? Certes, elle pouvait bien lui dire qu'elle était membre du dortoir Mentali, ou qu'elle étudiant à l'académie dans l'espoir de devenir Pokémon Ranger, voire même qu'elle attendait beaucoup de ce stage au sein de Palladium, mais... Hum. On parle de Marie, là, quand même. Elle, faire la discussion ? Et puis quoi encore ? Yuna savait l'essentiel, à savoir son prénom et son nom. Quoique ce nom était purement facultatif. Marie devait d'ailleurs peut-être méditer sur la pertinence actuelle du Uana dans son patronyme, maintenant qu'elle avait été reniée... Dommage qu'Alban soit parti, s'il avait encore été là, Marie lui aurait demandé s'il n'était pas envisageable qu'elle se fasse adopter par ses parents. Marie Abernaty, ça aurait bien sonné, non ?... Hmm, c'était un peu étrange, en fait...

Aaaaah, c'est vrai, Yuna ignorait le nom de ses partenaires. Ils s'étaient certes présentés, mais leur incapacité à s'exprimer dans un langage humain correct les empêchait de décliner leur identité... Damnation, pour une fois qu'elle s'était épargnée la tâche de se présenter elle-même !

« -Ma Carmache se prénomme Sumia, et mon Couaneton Sain. Ne vous fiez pas à son apparence féroce, Sumia a toute la douceur d'une mère. »

La Carmache se dandina légèrement sur place, gênée par le compliment. Marie détourna le regard, et après avoir posé son coude contre la poignée de la porte, vint caler sa joue sur son poing.

« -Et Sain est parfaitement abruti. »

Le Couaneton bomba fièrement le torse. Car oui, en cette académie où règne le culte du savoir et de la connaissance, au détriment des réflexions simplistes et stupides...

… CANARD MAN ETAIT LA !

… Attendez, quoi ?

Sain afficha une mine légèrement perplexe, plusieurs secondes après que sa dresseuse eut fait cette agréable remarque. C'était étrange, il n'était pas tout à fait certain qu'elle vienne de le mettre en valeur... Oh ! C'était sûrement un habile stratagème visant à abaisser la méfiance de l'ennemi envers l'illustre, le grand, l'unique, CANARD MAN ! Aaaah, qu'il avait bien fait de se dégoter cette sidekick ! Elle s’avérait plutôt futée, par moments... Mais pas autant que lui, évidemment !

Hochant donc finalement la tête avec conviction, Sain sembla se satisfaire du commentaire de sa dresseuse.

Il était donc parfaitement abruti, en somme.

Le reste du trajet se fit dans le plus grand des silences. Il leur fallut de nombreuses minutes pour atteindre les locaux de Palladium, où Marie était déjà revenue suite aux débordements de Février pour participer à diverses collectes. Elle tenait à avoir une bonne image aux yeux de la multi-nationale, après tout !

Le chauffeur les fit descendre, et la Mentali avisa la présence d'un stand improvisé par A2P sur le trottoir d'en face. Il était composé d'une bête table pliante et d'un drap vert, et trois de ses adhérents hélaient les passants pour leur distribuer des tracts ou les sensibiliser à leur cause... Marie ne put s'empêcher de trouver cela pitoyable. Venir jouer les vendeurs à la sauvette devant les locaux de leurs opposants, alors même qu'ils y avaient commis une effraction plusieurs mois plus tôt... Elle trouvait cela affligeant. Mais d'un autre côté, son esprit rationnel lui soufflait qu'il s'agissait effectivement d'une zone non négligeable où il serait intéressant pour eux d'étendre leur influence... Elle décida donc finalement de passer outre, ayant de toute évidence bien mieux à faire que de s'attarder là-dessus, et s'approcha avec ses Pokémon et Yuna du point de contrôle. Là-bas, ils durent montrer leurs pass, ce qui confirma au passage que Yuna était bel et bien sa partenaire de missions.

Ils furent guidés au travers du complexe. Après plusieurs couloirs, tours, et détours, ils arrivèrent dans une grande salle remplie d'équipements médicales, et où les attendaient trois personnes : un homme adulte âgé d'une quarantaine d'années et aux cheveux grisonnants, un garçon sans doute à peine plus vieux que Marie et complètement chauve, et une fille avec des lunettes, des couettes noires plus courtes que celles de Yuna, et possédant quelques tâches de rousseur.

Ce fut le plus vieux des trois qui prit immédiatement la parole en les voyant rentrer.

« -Tiens. Vous êtes les deux stagiaires, je présume ? Avancez, je vous prie. »

D'un mouvement de la tête, il remercia l'homme qui les avait conduit jusqu'ici, et ce dernier prit immédiatement congé. Marie se rapprocha, suivie de près par ses deux Pokémon, et fit une révérence polie.

« -Marie Rosalina Uana. Enchantée. » elle se redressa, et désigna ses deux partenaires « Sumia est ma Carmache, et Sain mon Couaneton. »

Yuna se présenta à son tour, et l'adulte leur répondit d'un hochement de tête approbateur.

« -Parfait. Je me présente : je suis le Docteur Henry Castaflotte. Je suis le chef de laboratoire de cette équipe. Et voici mes subordonnées, Raphaëlle et Julien.  »

Les concernés s'inclinèrent au moment d'être désignés.

« -Ravie de vous rencontrer !
-Enchanté. »

Les présentations faites, le Docteur Castaflotte acquiesça d'un air satisfait.

« -Si Raphaëlle et Julien ne sont encore que des novices, ils restent vos supérieurs hiérarchiques. Je vous prierai donc de bien vouloir respecter leurs consignes pendant votre stage... Venez, nous allons vous faire visiter le centre de soin. »

Marie resta parfaitement impassible, mais ne put s'empêcher d'éprouver une certaine déception à l'entente de ces paroles. Ils allaient être sous la juridiction des moins expérimentés ? Elle aurait préféré apprendre aux côtés du plus qualifié... Mais il paraissait naturel que celui-ci soit attelé à de bien plus importantes tâches.

La Mentali se contenta donc d'échanger un court regard avec Yuna, avant de suivre le chef de laboratoire au sein de la pièce.

HRP:
 


© Mzlle Alice.

_________________


« ... Permettez moi de vous offrir ce pamphlet. »

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Mission] La clé de la vérité.    

Revenir en haut Aller en bas
[Mission] La clé de la vérité.
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village portuaire :: Centre Ville-