Partagez | .
[Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium
Annonceur
avatar
Annonceur
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1553

MessageSujet: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   Lun 2 Juil - 21:45

Intrigue #11
Le début de la fin – Palladium
Vous êtes tous rassemblés au même endroit.

Vous n’êtes pas bien nombreux, en plus. Cela donne un côté très intimiste à cette rencontre – trop peut-être, même. Une poignée d’élèves de l’académie, triés sur le volet, et invités au plus haut sommet de la succursale de Palladium. Lorsque vous avez présenté votre invitation à l’entrée, on vous a signalé que d’autres habitants de l’île sont présents, mais que les étudiants seront majoritaires. Peut-être pour vous une occasion de briller aux yeux de Garrick Gamble ?

Le président n’a jamais nié son penchant pour les jeunes talents. Là où il pourrait profiter des moyens dantesques de sa multi-nationale pour embaucher des chercheurs toujours plus diplômés, il n’est pas rare qu’il fasse plutôt appel à des adolescents bourrés de talents et en qui il espère trouver un avenir au sein de l’entreprise.

Et apparemment, vous avez été sélectionné. Vous avez été choisi. Vous, et vous seuls, parmi la masse d’étudiants grouillant à l’académie. Pourquoi ? Pour vos capacités hors norme ? Pour votre abnégation au sein de la filiale ? Pour vos relations ? Qu’importe la raison. L’essentiel, c’est que vous soyez là.

Les portes de l’ascenseur dans lequel on vous a embarqué s’ouvrent. Après quelques détours dans un couloir et une porte franchie, vous finissez par arriver dans une salle de conférence. Plutôt petite, elle n’est composée que d’une quinzaine de tables, avec autant de chaise, et un bureau central derrière lequel est projetée la lumière d’un vidéoprojecteur. Pour peu que les murs ne soient pas aussi propres et bleus, et que l’immense paroi transparente qui fait office de fenêtre ne donne pas sur Lansat tout entier, vous vous croirez presque dans une salle de classe.

On vous invite à prendre place, et à patienter. Il y a effectivement quelques autres personnes assises, mais la plupart son des visages inconnus ; sûrement d’autres habitants externes à la filiale, mais ayant pourtant contribué d’une manière ou d’une autre à son développement.

Vous devez patienter plusieurs minutes avant d’avoir à nouveau le droit à du mouvement.

Suivi par deux autres personnes, et son Cliticlic, Garrick Gamble finit par une faire une entrée solennelle dans la pièce, accueillant par un mouvement de tête courtois les invités présents. Tous les quatre se dirigent jusqu’au bureau, et prennent place, alors qu’un silence attentif se fait dans la pièce. Une fois installé, et un court regard échangé avec ses collaborateurs, le président prend la parole.

« -Salutations à vous tous, et navré de vous faire venir à une heure si tardive. Aussi, j’espère que vous ne vous êtes pas sentis brusqués par les fouilles à l’entrée, mais vous comprendrez que nous ne sommes jamais trop prudents.  »

Après s’être assuré de cela, Garrick se racle la gorge, et enchaîne.

« -Le regrettable accident de Samedi a causé bon nombre de dégâts. Autant économique, que écologique, que... Social.  »

La légère pause prise pour finir la phrase est assez explicite. Le président fait là une évidente référence au mécontentement d’A2P suite au naufrage du bateau cargo, et sans grande surprise, vous comprenez qu’une partie de cette conférence privée va tourner autour de ce sujet quelque peu épineux.

« -J’ose espérer que vous avez entendu parler de cet ultimatum, accordé par le groupe Action pour la Préservation des Pokémon. Nombreux sont les gens sur l’île à penser que ce ne sont qu’une parole en l’air de plus, et que cette menace ne perturbera en rien la ligne directrice de Palladium SARL…  »

Il joint ses mains sur la table, et son ton se fait plus décisif.

« -Mais c’est faux. Nous prenons très au sérieux la protestation d’Action pour la Préservation des Pokémon et ses adhérents.   »

Un mince sourire amusé se dessine sur son visage.

« -Je vous rassure immédiatement : hors de question pour nous de nous y soumettre. Simplement… Nous pensons qu’il y a de sérieuses raisons de nous méfier. Et c’est pour en parler que vous êtes avec nous ici, ce soir... »

Son visage redevient immédiatement plus sérieux, alors qu’il se redresse sur sa chaise.

« -Évidemment, nous nous doutons ne pas être les seuls à avoir des choses à dire. Aussi, s’il y a quoi que ce soit dont vous désirez nous faire part, n’hésitez pas à dès à présent prendre la parole. »

Règles
• Ce topic concerne les membres ayant aujourd’hui reçu un mp de la part de Potiron, et contenant un message de la part de la société Palladium SARL. Les autres membres ne sont pas autorisés à participer, mais peuvent toutefois suivre le topic. Ne vous inquiétez pas, votre tour viendra bien assez tôt !

• INRP, ce topic se déroule dans la soirée du 28 Juin, au lendemain du topic d'A2P.

• Ce n’est pas parce que vous avez reçu le mp que vous êtes obligés de participer.

• Vous pouvez poster un rp à la suite décrivant votre arrivée sur les lieux, vos possibles interactions, et ensuite, vos potentielles interrogations vis-à-vis de Palladium. Celles-ci peuvent concerner n’importe quoi, tant que vos personnages ont les moyens INRP de les poser. N’allez par exemple pas demander si le maire Goodenough n’est en fait pas un membre caché de Palladium, si vous n’avez rien pour l’affirmer… A l’inverse, si vous avez obtenu des bribes d’informations via les missions intrigues, faîtes-vous plaisir.

• Pour l’instant, un seul post rp autorisé. Vous pouvez interagir avec d’autres membres présents, tant que vous vous contentez d’un seul post.

• Vous avez pour cela dix jours, soit jusqu’au 12 Juillet. Après quoi, une intervention PNJ sera faite pour révéler les réponses de Garrick Gamble, et la suite des événements…

•  Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 Scientifique Mécanicien
avatar
Scientifique Mécanicien
Région d'origine : Alola
Âge : 13 yo
Niveau : 10
Jetons : 1331
Points d'Expériences : 194

MessageSujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   Jeu 5 Juil - 22:18




palladium
Dans l’ascenseur, Nico est nerveux. Il est là suite à une invitation qu’il a cru massive et qui se révèle bien plus … bien moins … fin … ils sont pas beaucoup quoi. Il reconnaît sans mal Ranya qui s’est mise à côté de lui, Marie et Cael. L’autre est un inconnu total mais au vu des regards que lui jette la blonde, elle le connaît. Il déduit qu’ils sont tous des élèves de l’académie.

Pourquoi eux cependant ? Pourquoi si peu d’entre eux ? L’académie comprend énormément de personnes, d’élèves surtout et pourtant, ils sont vraiment très peu nombreux dans cet ascenseur. Et pour être franc, c’est méga gênant. Il n’a osé faire qu’un léger signe de la main à Ranya, Marie et Cael en arrivant mais ouvrir la bouche et communiquer ? Mdr lol si je puis me permettre.  

Les portes s’ouvrent enfin et Nico soupire légèrement de soulagement. L’air semble s’adoucir maintenant qu’ils avancent vers la salle de conférence. Coïncidence amusante c’est la salle juste à coté de celle qu’il a quitté quelques semaines plus tôt pour pénétrer dans le système interne de PALLADIUM. Ouais, rien que ça. Autant dire qu’il espère que les dirigeants de PALLADIUM ne sont pas trop au courant que ça et que si c’est le cas, il ne le voit pas comme une menace, mais plutôt comme un allié.

Il faut dire que Nico ne comprend pas très bien comment il a put en arriver là. Il est pas super impliqué dans les choses de la vie qui ne sont pas les jeux vidéos et pour être honnête, le conflit entre les deux partis le laisse relativement indifférent. Le seul intérêt qui l’intéresse c’est le sien. Nico soupire encore en s’installant confortablement dans les chaises qui leur sont présentées. Maintenant que les élèves sont dans la salle, il voit qu’il n’y a pas que eux. Quelques adultes sont présents également et les regardent d’un air intrigué. Faut dire, avec le message envoyé par PALLADIUM ont pouvait guère s’attendre à voir arriver des gamins pour la plupart encore mineur et loin de leur majorité.

En attendant l’arrivée de Gamble, Nico sort un carnet de note et un stylo. Histoire de noter ce qu’il sera dit ce soir. Visiblement, on approche un événement critique. Ça le fait un peu flipper Nico, toutes ces histoires de conflit. Il n’est pas un homme d’action et être impliqué ainsi par PALLADIUM le propulse au cœur même de l’action. Peut-être aurait-il dû accepter la proposition de son père quand à son retour anticipé à la maison. Il regrette vaguement maintenant …

Gamble entre enfin et distrait Nico de ses pensées. Il a toujours la même allure. Soigné et propre sur lui, l’homme s’installe au bureau, entouré de deux employés et de son Clicticlic. Nico jette un regard au reste de la salle. Tous sont concentrés et aucune protestation ne répondent aux premières paroles du président. Il faut reconnaître qu’avec les antécédents de PALLADIUM avec les conférences, leur vigilance est bien plus souhaitable que critiquable.

Il reporte son attention sur le président. Ce dernier aborde le sujet qui a probablement lancé l’idée même de cette réunion. L’accident du bateau. C’est terrible, pour tout le monde et A2P ne semble pas vraiment comprendre que PALLADIUM n’a pas décidé de faire s’échouer son bateau pour détruire volontairement la faune et la flore. C’est un foutu accident. Nico lève les yeux au ciel. Des drama queens vraiment. Il faut croire que c’est la goutte d’eau qui a fait déborder le vase pour A2P.

Le reste du discours parle de leur motivation a rester ferme face à l’ultimatum d’A2P. Ce que Nico, du haut de ses treize ans approuve totalement. L’entreprise perdrait toute crédibilité à l’avenir en cédant à un petit groupe écologiste bobo végan et perdrait le soutient de beaucoup d’entre eux. Ils sont néanmoins prudents et Nico pense qu’ils font le bon choix. La raison de cette conférence maintenant parfaitement claire, Nico se plonge rapidement dans ses pensées pour faire le point.

PALLADIUM s’inquiète de ce que pourrait faire A2P s’ils refusent l’ultimatum mais ils vont le refuser. Ils cherchent donc des partenaires et alliés forts pour les soutenir en cas de … en cas de quoi ? Nico a bien trouvé d’étranges comptes rendus dans les dossiers d’A2P et il doit avouer que c’est en partie à cause du contenu de ces dossiers qu’il est allé voir PALLADIUM pour le leur vendre. Ça lui fait peur toutes ces conneries. Jusqu’où ça va aller ? Jusqu’où compte aller A2P si PALLADIUM refuse ? Et jusqu’où PALLADIUM est prêt à aller pour conserver sa place sur Lansat.

Nico regarde autour de lui. Quelques murmures, peut-être quelques questions ont déjà été posées quand il lève finalement la main pour poser ses questions. Certains adultes lèvent les yeux au ciel en voyant un gamin comme lui s’adresser en personne à un des hommes les plus puissants de Lansat. Il déglutit vaguement le gamin, quand les yeux se posent sur lui, quand Gamble pose ses yeux sur lui.

« Hmm … Bonsoir … Merci de nous recevoir …  Vous n’êtes certainement pas sans savoir qu’A2P fait d’étranges expérimentations … Je … C’est peut-être enfantin comme réflexion monsieur cependant, en me trouvant ici ce soir, j’affirme plus ou moins ma position de votre côté, du côté de PALLADIUM et je dois bien reconnaître que j’ai peur de ce qu’il peut m’arriver maintenant. A2P a prouvé à maintes reprises qu’ils sont prêts à tout, à la violence brutale même. Comptez vous riposter de la même manière qu’eux ? Comment compter vous vous protéger en cas d’attaques frontales ? Connaissez vous réellement ce qu’est capable de faire A2P ? Et vous ? Que pouvez vous faire ? Vous avez dit vouloir être franc avec nous et j’ai envie de vous croire. Vos principes et votre calme ne sont plus à prouver et je me retrouve bien plus chez vous que chez A2P mais je reste un gamin Monsieur Gamble. Je ne suis pas formé au combat pokemon et mes compétences trouvent leur apogée dans l’informatique. Alors oui, j’ai peur de ce que votre refus pourrait signifier pour l’île, pour mon école, pour moi même. En venant ici, j’ai admis que je pensais que vous étiez le plus à même de me protéger, j’aimerais partir d’ici en en étant convaincu. Merci. »

Rouge écrevisse et très gêné, Nico se rassoit immédiatement. Il ne reste plus qu’à attendre.


_________________


easy mode


atelier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6773-nico-anderson-phyllali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Hoenn
Âge : 14
Niveau : 59
Jetons : 1236
Points d'Expériences : 1795

MessageSujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   Dim 8 Juil - 19:22

*Miom* J'aimerais bien savoir par quel concours de circonstances, je me retrouve ici : dans un ascenseur, accompagné d'un camarade Phyllali, d'une collègue Ranger et d'un autre garçon aux cheveux BEAUCOUP TROP coiffés (Si jamais le mariage entre Andreas Heartnett et Melty Potts était officialisé, il pourrait sans problème se faire passer pour leur fils). Pas le genre de situation où l'on a besoin d'un Ranger. Pourtant, l'invitation provenait bien de Palladium, donc j'imagine que c'est important : avec les incidents de plus en plus nombreux entre la société et le groupe A2P, rien d'étonnant à ce que la société de Garrick Gamble multiplie les opérations de communications.
Après, je dois avouer que je suis quelque peu perplexe quand à ma présence. Les accusations envers Palladium n'ont pas vraiment été étayés, mais depuis qu'elles ont commencé, je m'étais pourtant un peu éloigné de l'entreprise....Le bénéfice du doute, je veux bien, mais à la longue, les suspicions finissent par devenir de plus en plus poussées. Benjamin et les autres sont des gens foncièrement honnêtes, ça, je n'en doute pas : en revanche, dans une entreprise aussi gigantesque, qui pourrait savoir tout ce qui se passe?  Autant dire que j'ai quelques interrogations et surtout, que j'aimerais bien savoir ce qui se trame ici. Et quelle meilleure manière que d'y venir en tant que brave petit Ranger, ami avec des employés de la société?
Bref, puisque l'invitation m'a été adressé, la moindre des politesse, c'est d''y répondre, non?. Avec un peu de bol, ils offriront même le buffet, juste après...

La salle qui doit nous accueillir est à l'image de la société tout entière : immense, fonctionnelle et un peu...froide. Ça manque de coussins, ils devraient essayer un jour, ça ne leur ferait pas de mal. Ça n'a pas l'air de déranger Marie, une autre chose qui ne m'étonne pas. Y'a un truc, par contre...je sais pas ce que c'est...mais ça se ressent, jusque dans les murs. Une espèce d'ambiance de tension et d'attente, avec un léger ressenti de danger. J'ai des picotements dans la nuque, et si je les écoutais, je serais déjà reparti vers l'ascenseur, au lieu de prendre place sur l'une des chaises de la salle de conférence. Au moins, la vitre donne sur l'extérieur, en cas de problème.

« -Salutations à vous tous, et navré de vous faire venir à une heure si tardive. Aussi, j’espère que vous ne vous êtes pas sentis brusqués par les fouilles à l’entrée, mais vous comprendrez que nous ne sommes jamais trop prudents.  »

Disons juste que vos gardes m'ont presque confisqués mon Capstick...Sérieusement, une arme, ce truc? C'est l'exact opposé, la communication humain-Pokémon, vous n'en avez jamais entendu parlé? Garrick Gamble a l'air toujours aussi sérieux, je me demande même si ce type sourit de temps à autre. On va avoir droit à une autre de ses conférences, j'me demande bien ce qu'il compte dire à un aussi petit comité.
Manifestement, la base de tout ceci vient de l'incident impliquant le navire dans le port de Lansat... pas que je conteste la position d'A2P, Palladium a complètement foiré, sur ce coup-là. Même si l'ultimatum n'est pas la bonne solution, je peux comprendre la réaction  générale. L’écosystème du port va mettre plusieurs années à s'en remettre, avec BEAUCOUP de chance. En revanche, menacer les responsables, plutôt que de les inclure dans le processus de réparation, même moi, je trouve ça un peu extrême. Les Pokémons qui vivaient dans le port se moquent bien de la cause de leur tourment, ce qui est autrement plus important, c'est d'accélérer le processus de réparation...Et c'est sûrement pas en se menaçant les uns les autres que ça va se faire!
Manifestement, Garrick Gamble se sent davantage concerné par l'ultimatum que par les causes de ce dernier. S'il pense à court terme, j'ai quelques doutes sur le retour au calme, cela dit.

''Évidemment, nous nous doutons ne pas être les seuls à avoir des choses à dire. Aussi, s’il y a quoi que ce soit dont vous désirez nous faire part, n’hésitez pas à dès à présent prendre la parole.''

Apparemment, Nico veut ouvrir le bal. J'avoue être un peu surpris de sa position : ok, c'est un fondu d'informatique, mais il finirait par une demande en mariage à Gamble, que ça ne dénoterait pas.  Après...Si j'avais rencontré le prof Pressand à mon arrivée à l'académie, j'aurais sûrement eu la même réaction.
En revanche, une fois le discours du Phyllali terminé...je ne sais trop quoi dire. Ce conflit n'est provoqué que par l'incapacité des deux parties à voir les problèmes les plus urgents. Une remarque de Gamble m'a néanmoins fait tiquer et j'en profite pour rebondir dessus.

''Excusez-moi...Monsieur Gamble? Vous avez déclaré ne pas vouloir vous soumettre à l'ultimatum. J'imagine donc que vous avez une contre-proposition à faire aux manifestants d'A2P, ou une nouvelle ligne de dialogue? Je suis juste un peu plus vieux que Nico, mais vu la situation, même un gamin pourrait voir que cela ne ferait qu'empirer les choses. Et s'il a peur, je dois avouer que le flou dans toute cette affaire me perturbe aussi.
Avez-vous pris des mesures pour vous attaquer à la racine du problème? Les actions d'A2P ont commencé après la mise en avant des accusations à votre encontre, sur des expérimentations directes sur des Pokémons. La police vous a innocenté mais les éléments avancés par l'association ne peuvent être balayé d'un revers de main...Si vous êtes innocent,  pensez-vous qu'il soit possible que des employés aient agi sans contrôle, ni accord de votre part?''


À mon tour de me rasseoir, non sans me décoincer l'épaule de la main droite, effleurant au passage le bas de mon Capstick. Ou plus précisément, la gâchette située juste à côté du vocogramme. Mais si...Celle qui a une icône d'enregistrement. Après tout...il n'a rien à cacher, non?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2479-cael-joy-un-sourire-peut-tout-changer-phyllali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2486-cael-joy-phyllali#28810
 Coordinateur Mode
avatar
Coordinateur Mode
Région d'origine : Algatia - Hoenn
Âge : 17 yo
Niveau : 39
Jetons : 1545
Points d'Expériences : 1121

MessageSujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   Mar 10 Juil - 16:43



le début de la fin
Palladium

Sirius considère comme très important la manière dont on se présente aux autres. La manière de s’habiller, de se coiffer, de prendre soin de soi révèle beaucoup d’une personne. Inconsciemment ou pas, tout le monde est influencé par cet état de fait. On confie le rôle de délégué à la jeune fille studieuse et on n’accepte pas le garçon mal habillé en stage. Tout est donc question d’apparence. Sirius en est convaincu et le prend en compte pour chacune des opportunités qu’on lui présente. Son style vestimentaire et sa personnalité ont été forgées pour répondre à des attentes. Ses parents, les autres, lui même.

Et quand on est si focalisé sur soi même, sur l’image que l’on renvoie aux autres, il devient difficile de déterminer qui on est. Quels sont nos traits de caractères, nos passions ? Est-ce que c’est vraiment parce qu’on aime quelque chose du fond de notre cœur ou est-ce que c’est pour plaire à quelqu’un ? S’intégrer dans un milieu social, dans une classe, une case.

Serrant le nœud de sa cravate, Sirius soupire un peu. Il jette un coup d’œil à Paul. Ils ne se parlent plus vraiment. Rien que les banalités. Tout ça pour des divergences d’opinion relativement violentes sur la situation de l’île et du conflit qui l’agite depuis des mois, peut-être même des années.

Il repense au carnet de Bertrand. À l’harcèlement qu’il a subit pour être en possession de quelque chose qui intéressait l’organisation. Pour être franc, le pouvoir qu’à PALLADIUM l’effraie pas mal. Il est certes un fervent supporter de l’entreprise cependant … tout n’est pas tout rose. L’incendie, les manifestations, les accusations … Il soupire. A-t-il vraiment fait le bon choix en soutenant PALLADIUM ? Est-ce que ça valait vraiment le coup de se mettre Paul à dos ? Est-ce que ça valait les cris qu’ils ont échangés ?

« Tu cautionnes donc les expérimentations sur Pokemons. Tu accepterais donc sans soucis de donner Adara à la science ? »

Il a tourné la question dans tous les sens. Il a tourné les implications, les causes, les conséquences, il a cherché des réponses. Bien sur que non, il ne les cautionne pas. Bien sur que non, il ne veut pas voir Adara dans une expérience génétique bizarre. C’est évident et c’est le cas de tout le monde.

C’est ce qu’il aurait voulu dire, mais il n’est pas si sur. Si Sirius a choisit de développer l’aspect le plus créatif de sa personnalité, ce n’est pas pour autant qu’il n’est pas profondément scientifique dans l’âme. Peu s’en rende compte, ne voyant que ses créations, l’imagination dont il fait preuve. Ils sont rares ceux qui remarquent la précision dont il fait preuve et le raisonnement tout scientifique qu’il utilise dans ses expérimentations. On ne parle pas de ses études sur les tissus particuliers créés pour résister à à peu près tout. Rares sont ceux qui voient les excellentes notes qu’il a en biologie et étude des pokemons. Nombreux sont ceux qui oublie qu’il a été élevé pour devenir un scientifique. Un chercheur.

Et ce côté scientifique qui sommeille, qui est devenu si passif dans sa personnalité n’arrive pas à être choqué. Il faut bien essayer. Il faut bien savoir si ça marche. On connaît si peu des pokemons. C’est peut-être horrible à dire mais la majorité des grandes avancées dans les domaines de la médecine et de la connaissance de nos propres corps ont été réalisés en temps de guerre. Temps de guerre où utiliser le corps des prisonniers n’était pas mal vu. Temps où l’expérimentation était devenue humaine. Et Sirius n’arrive pas à trouver ça horrible. Il n’arrive pas à trouver ça terrible. Il sait bien que c’est pas tout à fait normal, que c’est pas la réponse, la pensée qu’on attend de lui mais il ne peut pas vraiment contrôler. Alors il joue un rôle. Et s’offusque, s’offusque que les gens le pensent prêt à cautionner des expérimentations sur les pokemons.

Sirius déglutit vaguement en sortant de la chambre, Adara a ses côtés. Est-il seulement un bon dresseur si il est capable de penser ça ? Il est égoïste et il le sait bien. Il est faible, peureux et loin d’être courageux. Pourtant, il n’arrive pas renier ses pensées. Elles font de lui qui il est et lui confirme que son choix, ce choix de cracher sur A2P pour préserver PALLADIUM est le bon choix. Pour lui.

Ce soir, il va à la conférence en allié. Il se laisse fouiller sans problème à l’entrée et à l’air un peu décalé face à ses camarades élèves, dans son costume cintré et bien porté. Pourtant, ces personnes là sont celles que PALLADIUM a décidé d’inviter, alors il leur sourit amicalement.

La salle de conférence n’est pas très grande. Un peu austère mais sa taille et le nombre d’invité donne une ambiance intimiste à toute cette invitation. Ils sont peu nombreux, ils savent qu’ils sont des alliés de PALLADIUM et Sirius sait exactement ce qu’il veut demander au président de l’entreprise.

Il parle un moment. Revenant sur les événements des quelques jours et leur présentant comment il compte y répondre, Garrick Gamble leur propose de poser leurs questions, d’étaler leurs doutes. La salle reste silencieuse un bon moment avant qu’un petit blond ne prenne la parole en premier. Exprimant ses doutes et ses craintes d’une manière que Sirius ne peut que trouver courageuse, il se rassoit rouge écrevisse avant que Cael ne prenne la suite et lui même, se mit debout juste après ce dernier, y trouvant une parfaite transition pour étaler ses questions.

« Comme l’a si bien dit mon camarade, la formation d’A2P et le début de leurs actions reposent sur des accusations à votre égard quand à des expérimentations sur les pokemons. Il me semble important que nous tous, présents ici suite à votre demande sachions la vérité. Avez vous masqué la vérité ? Êtes vous réellement innocent ? Est-ce un groupe d’employé indépendant de votre volonté ? Les options sont nombreuses et comprenez bien que j’ai un très grand respect pour vous mais les rumeurs, surtout de cette envergure naissent toujours de quelque chose. »

Sirius reprit son souffle et plante ses yeux dans ceux du directeur, faisant preuve d’un étrange aplomb.

« Si ces rumeurs se révélaient être vraies, fondées, est-ce que ces expérimentations ont cessées ? En quoi est-ce qu’elles consistaient ? »

Il baisse ensuite vaguement les yeux, un peu inquiet des réactions de la questions qu’il vient juste de poser, avant de reprendre.

« Sur un tout autre sujet, vous avez longtemps été accusé de collaborer avec la Team Rouage. Est-ce que vous vouliez récupérer les preuves qu’ils vous avaient contactés afin de supprimer toute suspicions à votre égard ou bien pour camoufler une collaboration antérieure au refus auquel Madame Frank fait référence dans son journal. »

Il toussote un peu mal à l’aise. Après un signe de tête, il finit, d’une voix plus douce.

« Merci de prendre de votre temps pour répondre à tout cela. C’est fortement apprécié. »


©BBDragon

_________________


sirius
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4167-sirius-b-powell-sending-your-selfies-to-nasa-because-you-re-a-star http://pokemoncommunity.forumactif.org/t4169-sirius-b-powell-noctali
 Topdresseur Ranger
avatar
Topdresseur Ranger
Région d'origine : Almia (?)
Âge : 18 ans
Niveau : 33
Jetons : 2535
Points d'Expériences : 863

MessageSujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   Mar 10 Juil - 17:51

Le début de la fin
rp commun


Marie se sentait… Bien.

Au début, elle avait cru à une invitation groupée. Un message lui ayant été expédié comme à un autre, sans grand intérêt pour son destinataire. Elle avait alors été simplement heureuse de voir qu’elle n’était pas irradiée des listes de Palladium à cause des quelques incidents survenus lors de sa mission.

Mais un tout autre constat était tombé bien vite, en arrivant dans cet ascenseur.

Elle était une privilégiée.

Ils n’étaient que cinq. Cinq pauvres petits étudiants, réunis ici. Elle reconnut Caelle, la Ranger avec qui elle partageait la majorité de ses cours. Et également Nico, le garçon qui lui était venu en aide lors du débordement de février. Elle crut également comprendre que le grand dadais, qui fixait en chien de faïence l’inconnue blonde, était Sirius, l’adolescent à qui elle avait commandé une Capsule Ball, par le passé. Par contre, aucune idée de l’identité de la susnommée inconnue.

Et elle figurait parmi ses élèves. Elle avait été choisie, elle, et seuls quatre autres.

Elle repensa à sa mission. Peut-être avait-elle mal interprété les choses. Peut-être que Palladium lui était en fait reconnaissant. Avait noté son détachement. Son sérieux. Et que c’était pour ça qu’elle avait été contactée. Elle. Et pas Yuna. Ni Erika.

Marie ne pouvait trouver qu’une certaine satisfaction dans ce constat.

C’était… Gratifiant. Bien que le terme puisse sembler puissant, elle se sentait comme une élue, choisie pour ses compétences et sa sagacité.

Choisie pour  faire quoi, au juste ?

Aucune importance. Palladium avait une considération pour elle, elle n’avait pas besoin de plus.

Mais à ce sentiment d’accomplissement, une étrange émotion, plus amère, surgissait en elle.

Depuis son abandon, Marie avait cessé de se considérer comme étant mieux placée, par rapport aux autres. Sa déchéance de la noblesse lui avait rappelé l’essentiel : elle était une humaine faible et fragile comme un autre, et ne valait donc foncièrement pas mieux. Elle avait arrêté de se définir par son rang, mais plutôt par elle-même, et ses actions. C’était une chose qu’elle pensait désormais ancrée en elle, et qui lui permettait de relativiser sa situation.

Et pourtant, là, elle éprouvait à nouveau un certain plaisir à s’élever au dessus de la masse. Ce n’était pas l’attrait du gain, ou de la popularité, ou du confort… Non, Marie pouvait tout aussi bien briller au milieu d’un groupe de saltimbanque, qu’elle serait tout de même satisfaite. Ce que cherchait Marie, c’était…

De la reconnaissance.

Étrange paradoxe, non ? Une fille effacée, froide, et qui cherchait à éviter toute interaction humaine, se retrouvait à vouloir flatter son ego via sa prétendue supériorité sur les autres individus. Une telle attitude de la part d’une demoiselle comme Erika n’avait rien d’étonnant, mais de la part de la réservée et introvertie Marie, cela avait de quoi déconcerter.

Enfin. Elle n’allait pas laisser ses vieux démons lui gâcher ce moment. Ce n’était pas parce que son besoin de reconnaissance était probablement lié à ses parents adoptifs qu’elle devait perdre cette superbe occasion.

Occasion de quoi, déjà… ? Ah c’est vrai, elle n’était au courant de rien, encore.

Juste que Palladium voulait la voir.

Elle.

Marie ne le montra pas, mais intérieurement, un fin rictus se dessinait sur ses lèvres.

Les portes de l’ascenseur finirent pas s’ouvrir, et le groupe d’adolescent progressa dans les couloirs. On les guida jusqu’à une pièce, sorte de mini salle de conférence, dans laquelle se trouvaient quelques autres individus anonymes.

Après avoir balayé l’endroit du regard, elle prit place au premier rang, sans trop de formalité. L’espace d’un instant, elle songea à sortir de quoi écrire et noter ce qui allait se dire, mais elle se rappela de l’inutilité de la chose lors de la dernière conférence. Elle n’allait pas s’encombrer d’une feuillet d’un stylo ; ses oreilles et sa mémoire suffiraient pour entendre ce que Garrick Gamble avait à dire ce soir.

Il finit d’ailleurs par arriver. Accompagner de son Pokémon et de deux autres collègues, l’homme prit place sur la petite, mais pas moins esthétique, estrade qui avait pour but de l’accueillir.

Au moment des salutations, Marie se contenta d’incliner la tête vers l’avant. Le président passa rapidement sur leur accueil dans le bâtiment, avant d’enchaîner sur le sujet qui fâche… La marée noire.

La Mentali ne savait trop comment s’exprimer par rapport à celle-ci. Certes, il s’agissait d’une énorme perte écologique, économique et sociale, mais elle se doutait qu’elle n’était pas du fait de Palladium. Sauf si l’entreprise cherchait un casus belli ? Cela lui paraissait bien trop tordu pour pouvoir être vrai. Marie ne s’y connaissait pas vraiment en diplomatie, mais elle était à peu près certaine que provoquer une marée noire n’était pas le meilleur moyen de se tirer d’un conflit.

Elle partait du principe que si Palladium s’activait dans la réparation des dégâts, alors cela allait. Évidemment, il aurait été préférable que rien de tout ceci n’arrive, mais que vouliez-vous ? Personne ne pouvait prévoir cet incident, pas même A2P. Alors, tant pis. Il fallait vivre avec.

En parlant du groupe écologique, Gamble évoqua l’ultimatum confié par celui-ci. Marie trouva cela d’un ridicule absolu… Décidément, Action pour la Préservation des Pokémon faisait tout pour paraître stupide, à ses yeux ? A quel moment étaient-ils en droit de faire ce genre de réclamation ? Pour qui se prenaient-ils ? Pensaient-ils sincèrement que tous les miracles accomplis par l’entreprise pouvait se faire autrement que via la multiplication des moyens techniques et financiers ? Dans ce cas, pourquoi étaient-ils si surpris qu’un simple incident finisse par arriver ? La probabilité que ce genre de chose survienne était proportionnelle à celle des ambitions de la multi-nationale ; et si l’on pouvait certes tout faire pour les minimiser, jamais le risque ne deviendrait nul. C’était une logique élémentaire, mathématiques même. Et que A2P ne puisse la comprendre sidérait Marie.

On pouvait vraiment être aussi sot et être à la tête de tout un mouvement ?

L’espace d’un instant, elle eut de l’espoir pour l’avenir de Sain, son Couaneton.

Un peu moins pour l’humanité en général.

Les paroles qui suivirent eut tôt fait de conforter Marie dans sa position. Palladium ne comptait pas plier. Parfait… Toutefois, une partie du discours la fit tiquer. Que craignaient-ils, exactement ? A la vue de l’expression parfaitement sérieuse et calme de Gamble, celle de la Ranger s’assombrit légèrement.

Il y avait des raisons de craindre le pire ?

Mais cette question resta en suspens. Garrick proposa, plutôt que d’abord s’attarder là dessus, de répondre aux interrogations d’elle et ses camarades. Cela prit de court Marie. Elle ne sut si elle devait être impressionnée par une telle franchise et ouverture d’esprit, ou paniquer pour son absence d’interrogation pertinente vis-à-vis de la situation.

Quelques uns des citoyens présents posèrent des questions, peu intéressantes aux yeux de la jeune fille. Puis, Nico prit son courage à deux mains, et entreprit une longue tirade visant à questionner Palladium sur leur anticipation des événements. Bien qu’elle ne connaissait que peu le Phyllali, étrangement, ses dires ne la surprirent guère.

C’étaient ceux d’un lâche.

Elle avait bien compris que le garçon n’était pas du genre bien courageux, lors des manifestations. Qu’il ne le prenne pas mal, se hâter au devant du danger ne servait à rien ! Et Marie était la première à préférer fuir, ou se cacher, plutôt que de s’attirer des ennuis.

Mais déceler cette attitude via les questionnements du garçon avait quelque chose de… Répréhensible.

D’un seul coup, Marie perçut toute la laideur et toute la bassesse d’une telle mentalité.

Caelle enchaîna. De la même façon que Nico, il craignait pour ce qui résulterait du refus de coopérer de Palladium.

Marie ne comprenait pas.

N’était-il pas évident qu’il fallait tenir bon ? S’ils commençaient à céder face aux menaces, c’était la porte ouverte à l’anarchie. Imaginez qu’A2P parvienne à obtenir un consensus de Palladium en psalmodiant toutes sortes de provocation, pourquoi s’en contenterait-il ? Se soumettre une fois, c’était prouver que cela était possible une seconde. Puis une troisième. Voire une quatrième. Que Palladium SARL avait ses limites. Et qu’A2P les avait trouvé.

C’était tout bonnement inacceptable.

Heureusement pour la Mentali, la conversation tourna autour d’un sujet bien plus logique, et important à ses yeux. Cette histoire de maltraitance Pokémon. Cela suffit à balayer sa fulmination progressive. C’était bien vrai, ça, qu’en était-il de ces accusations ? Si Palladium avait des réponses à fournir, c’était le moment ou jamais.

Sirius rebondit d’ailleurs là dessus. Selon Marie, il posait les bonnes questions. Elle-même n’aurait su les quémander avec une telle justesse. Elle était bien contente que d’autres soient présents pour dialoguer à sa place… Elle n’était pas un exemple de socialisme et délicatesse, elle le savait.

Puis le garçon évoqua un potentiel lien entre Palladium et la Team Rouage, ce qui titilla un peu plus l’intérêt de Marie. De ce qu’elle comprenait, la multi-nationale avait été contactée par le groupe terroriste, et son refus notifié dans le journal d’Anne Franck servirait à les déculpabiliser… ? A moins qu’il ne cache quelque chose d’encore plus sombre ?

Cela commençait à faire beaucoup de choses, pour Marie. La menace d’A2P, la maltraitance des Pokémon, leur lien avec la Team Rouage… La Mentali n’aimait pas les ennuis, et c’était pour cela qu’elle évitait de fourrer son nez dans ce genre détail. Trop d’informations à prendre en compte. Trop de conflits éthiques à régler. Trop de prises de tête. Et… Trop de doutes… Envers les gens… Et le monde qui l’entoure…

Le pire, c’était que tout était bien loin d’être terminé. Marie avait ses propres questions, en suspens. Ou plutôt, une seule. Qu’elle se hâta de poser, en un redressement aussi brute de sa chaise que les paroles qui suivirent étaient fermes.

« -La clé de décodage. Qu’un membre d’Action pour la Préservation des Pokémon eut tenté de vous dérober lors de mon stage, ici-même. Que contenait le ou les documents auxquels elle permettait l’accès ? »

Elle resta debout les quelques secondes qui suivirent. Un étrange silence s’était abattu dans la salle, que ce soit à cause de la soudaineté de la prise de parole que de l’attente d’une potentielle suite. Mais il n’y en avait aucune.

Alors, toujours aussi rigide, Marie finit simplement par se rasseoir, sans quitter Gamble des yeux.


© Mzlle Alice.

_________________


« Le malheur d’autrui ne m’apporte strictement rien. »

Diancie Awards:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t1654-non-je-ne-suis-pas-shootee#19642 http://pokemoncommunity.forumactif.org/t2179-marie-rosalina-uana-mentali
 Scientifique Archéologue
avatar
Scientifique Archéologue
Région d'origine : Johto
Âge : 14 ans
Niveau : 5
Jetons : 1229
Points d'Expériences : 198

MessageSujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   Jeu 12 Juil - 21:01

Ranya est installée sur son lit, les jambes s’agitant dans les airs, en pleine réflexion devant son Ipok. Hier soir elle a reçu un drôle d’email, qu’elle n’a lu que ce matin, endormie à son heure d’arrivée. Il vient directement de Palladium. Une société sous les feux des projecteurs depuis déjà de nombreux mois, de la bonne ou mauvaise manière en fonction du point de vue. Tantôt on la félicite de se lancer dans de grandes recherches, tantôt elle est critiquée pour ses projets secrets plus que douteux. Encore une fois tout dépend du point de vue duquel on se place. Pour sa part, la danseuse préfère regarder les multiples recherches sur le pokemon Magearna, légendaire qui fait l’objet de toutes ses convoitises depuis l’annonce de sa découverte. C’est d’ailleurs pour ça que la blonde n’a pas hésité à se ranger de leur côté, ne voyant en cette action que l’opportunité fabuleuse de participer aux recherches du siècle.

Toujours est-il que cette entreprise vient de la contacter directement pour participer à une réunion visiblement en petit communité. Cela peut être un rapport avec sa mission, enfin c’est à ça que pense la demoiselle en premier. Mais peut-être y a-t-il autre chose derrière ce message ? Aucune idée mais il est hors de question que Ranya rate ça. C’est une trop bonne occasion d’être remarquée une fois de plus par le directeur. Palladium a l’habitude de recruter des adolescents. Peut-être que la blonde fera partie du prochain voyage dans le désert à la recherche du pokemon fabuleux. C’est sa plus grande ambition du moment, et pas question qu’elle lâche le morceau en cours de route.

La plupart de ses pokemons la soutienne dans son projet, notamment Fàfnir et Anubis, à fond derrière leur dresseuse et son projet. Mais d’autres comme Heqet sont plus sur la réserve, pas forcément par méfiance mais plutôt par manque d’intérêt pour tout ce qui se trame sur l’île depuis son arrivée dans l’équipe de la blonde. Décidée, Ranya laisse son téléphone sur son lit et rassemble quelques affaires, bien décidée à faire bonne impression ce soir. La tenue vestimentaire est également importante. La danseuse fait le choix d’un haut blanc simple mais élégant avec un pantalon noir et des chaussures de la même couleur à petits talons. Ses cheveux sont soigneusement rassemblés en une queue de cheval parfaite, de sorte à laisser son joli visage bien visible par ses potentiels recruteurs.

Une fois l’heure du rendez-vous proche, la Givrali quitte le dortoir et l’académie en direction du lieu de la réunion. Sa Feuforêve ne la quitte pas des yeux, de même qu’Anubis, tels les deux fidèles gardiens qu’ils sont. Une fois le trajet en bus effectué, Ranya arrive finalement au lieu de rendez-vous. Son invitation scannée et une fouille des sacs effectuée, elle peut pénétrer dans l’immeuble. Après un léger silence dans l’ascenseur, la demoiselle arrive dans la pièce qui fait office de salle de conférence. La jeune fille reconnait de loin Nico mais aussi Sirius, ainsi que d’autres étudiants et adultes. La blonde n’est pas surprise de la présence du coordinateur dans ces lieux, connaissant son dévouement peut être plus important que le sien pour l’entreprise. Elle finit par prendre place sur une chaise et attend patiemment le début du discours.

Le directeur prend la peine de rappeler les événements de ces derniers jours. L’accident de cargo suivit de l’ultimatum d’A2P ne font que se rajouter à la très longue liste de choses qui enveniment un peu plus chaque jour la situation. Il semblerait que les menaces inquiètent légèrement Garrick, pourtant décidé à ne pas céder, et heureusement pour Ranya. En fait le but de cette réunion est de poser des questions aux représentants, de sorte à mieux préparer la suite des événements. En fait, la danseuse n’en a pas grand-chose à faire des détails techniques. Tout ce qu’elle veut c’est faire partit d’une expédition à la recherche de Magearna. La façon dont est réglé le problème A2P ne l’intéresse pas du tout. Ses camarades commencent avec toute une série de questions sur les anciennes activités de Palladium, sur de potentiels expériences, sur des rumeurs lancées par A2P, que des sujets vraiment inintéressants pour la demoiselle. Une fois son tour venu, Ranya se lève et reprend la parole.

Mes questions n’ont rien à voir avec les précédentes, mes camarades ayant déjà balayé le sujet. Je vais donc reprendre avec deux interrogations. Premièrement, pourquoi nous avoir convoqué nous, enfant comme le dit si bien Nico, au lieu d’adultes plus expérimentés pour régler ce genre de conflit, ou en tout cas pour prendre notre avis ? Je ne crois pas que l’un d’entre nous soit apte à prendre ce type de décision, sans vouloir vous offenser les autres. Deuxièmement, si j’ai été convoqué ici c’est que je suis dans vos bonnes grâces, enfin c’est ce que je pense. Donc j’en viens à me demander si mes loyaux services lors de ma mission auprès du fils d’Anne Frank vous suffira pour envisager de m’inclure dans les recherches de Magearna. Ça sera tout.

Et la jeune fille se rassoit, satisfaite.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6896-471-danse-avec-moi-ranya-givrali http://pokemoncommunity.forumactif.org/t6897-ranya-iluzion-givrali
Annonceur
avatar
Annonceur
Région d'origine : Kalos
Âge : 5 ans
Niveau : 0
Jetons : 0
Points d'Expériences : 1553

MessageSujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   Hier à 21:39

Intrigue #11
Le début de la fin – Palladium
La petitesse de la salle de conférence ne fait que renforcer le côté intimiste de la rencontre. Vous êtes peu nombreux, mais heureusement, cela ne paraît pas vous décourager dans votre quête de réponse.

Même si Nico Anderson n’a pas fière allure au moment de se lever. Le blondinet n’est pas tout à fait à son aise, et commence à évoquer de mystérieuses expérimentations effectuées par A2P… Inquiet quant à leurs conséquences, il questionne le président sur les mesures pouvant être prises, et les risques encourus.

Garrick offre un hochement de tête reconnaissant à l’étudiant une fois celui-ci assis, et le complète rapidement par une réponse.

« -Voila précisément la raison de votre convocation, ce soir. Nous avons fort à craindre que Action pour la Préservation des Pokémon décide d’opter pour une posture plus agressive, sans toutefois pouvoir pleinement cerner leurs plans… Impossible pour l’heure de savoir si ces "étranges expérimentations"  rentrent en ligne de compte, mais nous allons tenter de faire le maximum pour nous en prémunir. » il acquiesce, comme pour lui même « Nous allons boucler et placer sous une minutieuse surveillance toutes les zones expérimentales sensibles, renforcer la sécurité, et entretenons d’ors et déjà des contacts avec les forces de l’ordre pour pouvoir obtenir leur intervention en cas d’extrême nécessité. N’ayez donc pas à craindre pour votre propre sécurité… Tout ce que nous souhaitons, c’est nous assurer pouvoir compter sur vous en cas de besoin. Tous nos collaborateurs croulent déjà sous le travail, et nous sommes cruellement en manque de main d’œuvre...  »

Ces détails précisés, le silence retombe dans la salle, du moins jusqu’à ce que Cael Joy ne prenne à son tour la parole. Après avoir évoqué le cas du dialogue, voilà qu’il pointe directement du doigt l’étincelle ayant embrasé l’île : l’affaire de maltraitance Pokémon soupçonnée suite à la destruction des premiers locaux.

A peine le Ranger s’est-il rassis que Sirius B. Powell se lève, et rebondit sur les remarques de son camarade. Et si son prédécesseur évoque simplement des électrons libres, le Noctali en vient à directement questionner l’innocence de Garrick Gamble, avant de transiter brusquement sur la possible collaboration entre la Team Rouage et Palladium évoquée dans les écrits d’Anne Franck.

Le président, après avoir écouté dans un calme absolu toutes les questions, attend patiemment que Sirius se soit rassis pour répondre.

« -Si certains d’entre vous ont été témoins de mon altercation avec Nathalie Vega, la porte-parole d’Action pour la Préservation des Pokémon, durant l’inauguration de nos locaux, alors vous comprendrez sans doute pourquoi il nous est… Difficile de dialoguer avec l’opposition. Action pour la Préservation des Pokémon ne souhaite plus seulement sanctionner notre entreprise, il réclame désormais notre délocalisation imminente de Lansat. Vous conviendrez que cela n’est pas une option acceptable. Mais maintenant qu’ils nous acculent, et que nous n’avons pas d’autres moyens d’apaiser les tensions… »

Garrick prend une profonde inspiration, avant de joindre ses deux mains.

« -Nous allons reconnaître publiquement cette affaire de maltraitance.  »

L’expression des deux collaborateurs assis de part et d’autres du président vire au blanc, à l’entente de l’annonce. L’un d’eux ouvre la bouche pour protester, mais Gamble le coupe d’un mouvement de la main, et entreprend de doucement se relever.

« -Continuer de nier ne ferait que nous plonger dans une spirale infernale. Finissons-en.  »

Une fois redressé, il se focalise à nouveau sur son public.

« -Je me dois simplement de nuancer les propos. Il n’est pas question de maltraitance ; jamais nous nous abaisserons à purement et simplement mutiler ces créatures, que ce soit à but expérimental, ou par simple sadisme. Il s’agit plutôt d’expérimentations non homologuées. »

Il plonge sa main dans sa poche, et en sort une petite télécommande. En appuyant dessus, il allume le vidéoprojecteur visiblement prévu à cet effet, et s’écarte légèrement pour laisser entrevoir l’image reflétée sur le mur derrière lui. Il s’agit de simples cellules ADN, et d’une liste de bio-composants plutôt obscurs.

« -Nous avons effectué de nombreuses recherches sur le statut des Pokémon dits Obscurs. Peut-être en avez-vous entendu parler ; il s’agit d’une caractérisation qui fut octroyée par le Groupe Ombre dans la région de Rhode à certains Pokémon, et qui permettait à ces derniers d’obtenir une force incommensurable, ainsi qu’une perte totale d’émotivité.  »

Garrick appuie sur la télécommande, et change la diapositive, qui montre désormais des notes d’observation.

« -Notre objectif était d’isoler le caractère stimulant de ce statut, et non pas d’asservir les créatures sur qui l’expérience était effectuée. Si nous parvenions à maîtriser puis développer les capacités d’endurance et de régénération de ces Pokémon, alors les applications en médecine, ainsi qu‘en chirurgie, seraient nombreuses, et ouvriraient de nombreuses portes aux traitements des maladies actuels.  » il passe ses mains derrière lui, et plisse les yeux « De telles recherches ne pouvaient s’effectuer sans expérimentations, et ces dernières n’étaient malheureusement que peu conformes aux normes actuels. Alors… Nous avons rendu ce projet secret, et dissimulé celui-ci aux yeux du grand public.  »

Il range la télécommande dans sa poche après avoir éteint la diapositive, et revient se placer au centre de la petite estrade, en restant toutefois debout derrière sa chaise.

« -Hélas, le projet n’a pas encore abouti. Impossible de trouver un juste milieu : soit les expériences restaient sans effet, soit elles créaient un Pokémon Osbcur amorphe, et voué seulement au combat.»

Un court silence s’ensuit cette déclaration, mais dans son élan, le président récupère bien vite la parole, adressant un bref regard à Sirius.

« -Nous avons également collaboré avec la Team Rouage, comme vous l’affirmez. Elle était à l’origine une branche de Palladium SARL censée couvrir les expérimentations de ce genre… Mais après avoir délégué la direction du groupe à un tiers, l’organisation a complètement dévié de son but premier, et j’ai donc provoqué sa dissolution en congédiant Herlen Klein, le dernier dirigeant. »

Considérant la chose comme claire, Garrick tire sa chaise, et reprend calmement place. Marie R. Uana profite de l’opportunité pour se lever, un peu abruptement, et questionner directement le président sur une certaine affaire de documents cryptés, pour tout aussi rapidement se rasseoir. Garrick acquiesce à plusieurs reprises en se remémorant cette histoire, pour ensuite reprendre.

« -Dans le cadre des expérimentations tout juste évoquées, nous avons cherché à mettre la main sur un Pokémon à la versatilité, et aux capacités d’adaptation élevée. Nous pensions l’avoir trouvé en la personne du spécimen Type:0, un Pokémon né de toute pièce des mains de la Fondation Æther. Les conditions d’acquisition, ainsi que les tests qui en ont résulté, sont retranscris dans ces dossiers cryptés.  » il marque une courte pause « … Vous serez d’ailleurs intéressés de savoir que ce Pokémon n’est plus en notre possession. Il s’est échappé de nos locaux lors de la destruction de ces derniers, il y a un peu plus d’an.  »

Ah, tiens donc. Vous vous souvenez, de cette silhouette ? Il semblerait que l’on ait enfin un responsable…

Tout ceci commence à faire un peu trop de révélation, pour la jeune Ranya Iluzion, qui se hâte d’interroger la pertinence de leur présence ici-même, pour finalement saisir une opportunité d’inclusion dans un des groupes de recherche de Palladium.

« -… Au risque de vous décevoir, ce n’est pas vraiment le moment idéal pour parler réaffectation. Toutefois, lorsque cette histoire sera bouclée, nous serons ravis d’en dialoguer avec vous. Pour ce qui est de votre convocation…. Comme précédemment expliqué, nous avons besoin de monopoliser toute l’aide disponible, et nous ne sous-estimons en aucun cas votre potentiel. Si vous êtes ici, c’est que vous avez su vous démarquer de part vos actions… Nous vous savons capables de grandes choses, et peut-être même, d’éléments décisifs dans cette lutte. »

Un léger, très fin sourire, se dessine sur ses lèvres.

« -Après tout, que serait Lansat sans la Pokémon Community ? »

L’une des personnes assise aux côtés de Gamble se penche vers elle, et signale à celui-ci qu’il est temps de conclure. Le président acquiesce, et lance quelques dernières consignes à son auditoire.

« -Si vous êtes d’accord pour nous prêter mains fortes, nous vous donnons rendez-vous ici même, et dès demain, afin de voir ensemble de quelle façon vous pouvez empêcher la situation de dégénérer. Et quant aux informations que je vous ai délivré…  »

Garrick vient planter ses yeux dans ceux de Cael.

« -Libre à vous d’en faire ce qu’il vous plaît ; elles vous appartiennent, désormais. »

Règles
• La réunion prendra fin peu après le discours de Garrick Gamble. Postez à la suite pour réagir à celui-ci, ainsi qu’aux réponses du nouveau chef des Rouages. Il s’agira de votre dernier post dans le topic ; dès que cela sera fait, vous serez autorisés à utiliser ce topic pour vos demandes de passage de grade.

• Les gardes vous reconduiront tranquillement à la porte, n’espérez pas rester plus longtemps. Quant aux conséquences des révélations effectuées, n’hésitez pas à lire ce post des informations de Lansat.

• Vous pouvez choisir d’adopter une attitude Enthousiaste, Indifférente ou Hostile au projet de Palladium. Postez dans le topic de positionnement votre réaction, en précisant celle-ci, pour :
-Gagner 2 points de Progressisme, et perdre 1 point en Préservation ainsi qu’1 point en Neutre en cas de comportement Enthousiaste.
-Perdre 2 points de Progressisme, et gagner 1 point en Préservation ainsi qu’1 point en Neutre en cas de comportement Hostile.
-Inutile de poster en cas de comportement Indifférent, ça ne changera rien à vos jauges.

•  Vous avez jusqu’au 22/07 pour poster votre rp de conclusion, après quoi ce topic sera fermé.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium   

Revenir en haut Aller en bas
[Intrigue #11] Le début de la fin - Palladium
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pokemon Community :: Village portuaire :: Centre Ville-